Le retour de la dissonance Jupiter-Neptune – Septembre 2019.


Abordés dans les articles précédents, les signes mutables sont à l’honneur jusqu’à mi-septembre. Parallèlement, l’accent est mis sur le retour de la dissonance, temporaire, de Jupiter en Sagittaire- Neptune en Poissons.
Il s’agit du dernier passage de Jupiter en Sagittaire au carré décroissant et appliquant de Neptune, avant d’entrer en Capricorne dès Décembre 2019.

Prochainement, les astres rapides, Mercure, Vénus, Mars actuellement en Vierge, s’immisceront dans ce carré mondial. Or, la croix des mutables est incomplète.

Sur ce thème mondial établi en début de journée pour Paris le 6 Septembre , trois des quatre signes mutables sont occupés par des planètes et un luminaire ( lune), par conséquent le signe vide, le Gémeaux, réceptionne l’énergie des deux  carrés et de l’opposition de Jupiter.

Un carré en T ou T carré est une opposition reliée par un double carré.

Dans ce ciel mondial, l’axe Vierge Poissons, avec les planètes personnelles en Vierge et toujours la transuranienne dans son séjour en poissons marque l’opposition tandis que les planètes personnelles,  arrivent au double carré de Jupiter, planète apex.

depuis son entrée en Sagittaire, la planète apex, Jupiter dans sa dignité Sagittaire, est dans une dissonance astrologique, ponctuée de pauses sur l’année. En effet, au carré décroissant de Neptune certains mois de l’année en 2018 et 2019, les bienfaits attribués  à Jupiter, se transforment en terrain où règnent un sentiment d’injustice et colères.

Le dernier carré entre Jupiter en Sagittaire et Neptune en Poissons aura lieu le 21 Septembre 2019. Puis début Octobre Jupiter accélérera pour défaire le carré Jupiter Neptune fin Octobre 2019.

Vivre le carré en T se retranscrit de différentes façons selon qu’il s’agisse de signes mutables, fixes ou cardinaux et naturellement, de la nature des astres inclus ainsi que leurs maîtrises natales, dans le carré en T. Au natal, la caractéristique commune du carré en T est celle d’une hyperactivité dans laquelle le natif trouve son équilibre. L’équilibre du carré en T  repose à la fois sur un dynamisme et le risque d’éparpillement.

En astrologie mondiale, le carre en T génère de l’agitation en rapport avec la nature des astres en questions. La dispersion est d’autant plus significative lorsque la dissonance de Neptune est incluse. Ce qui est précisément le cas pour le ciel mondial de la première quinzaine de Septembre 2019.

 

Propositions, idées et modération

En matière de tensions, le mutable reste de loin, le plus modéré. Son besoin de liberté, ne le laisse pas longtemps dans des relations frontales, à contrario des T carrés en signe cardinaux ou fixes. Sa souplesse d’esprit l’invite au détachement. Il s’adapte, se fond dans la masse pour s’identifier à une idée portée par un collectif. Son influençabilité peut le rendre effacé, en apparence mais très actif au sein d’un groupe.

Sur le plan mondial, on doit attendre de cette dissonance précise, une multitude de propositions en vue de leur adoption  des soucis d’organisation, des actions éparses, une incohérence. Le risque pour ce carré est de vivre un coup d‘épée dans l’eau. En effet,  en matière d’investissement, l‘énergie laissée est considérable pour de piètres résultats. Les problématiques absorbent et la fatigue est majoritairement cérébrale.  Sous Neptune on peut parler de fatigue psychique. Même si les conditions de vie offrent la possibilité de se reposer, le mental continue d’être actif.

Parmi les dissonances de ce carré en T, se présente l’opposition mondiale Mars en Vierge à Neptune en Poissons au double carré de Jupiter.  La montée de Mars, astre de nature active et colérique, à l’opposition de Neptune et dans ce contexte, présage d’efforts répétés et  de s’investir pour un combat.

Des projets non viables pour le moment, des discussions qui se perdent dans du hors sujet sont propres aux dissonances de Neptune. Le mutable s’épuise dans la façon dont il gère son quotidien. Ses priorités lui apparaissent multiples. La dissonance de Neptune trouble la pensée et modifie considérablement le rapport à la réalité. Durant la dissonance, l’objectivité diminue. Les idéaux sont poursuivis avec une foi certaine.

    Initiatives, vivier d’idées.

Avec la conjonction Lune Jupiter en Sagittaire, la date du 6 Septembre 2019 marque le début de cette dissonance, qui aux vues du ciel mondial, ne l’est que dans son appellation astrologique. Durant quelques jours, il s’agit d’un climat d’hésitations, un manque de moyens ou d’appuis, avant un repositionnement.

Le contexte astrologique mondial est idéal pour l’élaboration de projets, tout domaine confondus, des situations embryonnaires dans lesquelles il manque des éléments pour leur finalisation. Il est adapté aux pourparlers, débats, réunions, viviers d’idées d’où la meilleure doit éclore. Pensées, propositions et projets seront appelés à être révisés.
Bien aspectée par le double trigone croissant des astres en Vierge vers Saturne et Pluton mondial en Capricorne, le contexte  augure d’une seconde vie pour des idées initiales. Saturne dans l’une de ses dignités, le Capricorne favorise le cheminement de l’idée et la porte à maturation. Le trigone de Saturne à ces astres personnels en Vierge, parlent de l’intégration de ces idées émises vers l’univers, pendant le passage uniquement de la dissonance. Les idées sont susceptibles d’être retenues puis par la suite travaillées pour être judicieuses.

Cette dissonance relayée par les trigones, reflète une stagnation momentanée, une évolution des intentions, du changement dans les opinions et enfin l’œuvre du temps, afin de conserver qu’un concept parmi plusieurs.

Un ciel de nativité avec le Soleil, la Lune, les Ascendants, la maître d’Ascendant de nativité, les cuspides des maisons angulaires, les astres dominants dans le Gémeaux, seront sollicités par ce carré en T.
Jupiter étant planète apex, naturellement les natifs ou  Ascendants Sagittaire  ainsi que tout élément astrologique de nativité en Sagittaire, est concerné par la dernière et brève dissonance entre Jupiter en Sagittaire et Neptune.

A cinq mois de la conjonction Saturne Pluton en Capricorne attendue le 12 Janvier 2020, les idées novatrices pourraient naître dans cette dernière salve de désordre.

Illustration astrothème. Ciel Vendredi 6 septembre 2019, 07h42mn, Paris

Valérie Tenza Darmandy

2.09.2019

Publicités

Commentaires fermés sur Le retour de la dissonance Jupiter-Neptune – Septembre 2019.

Classé dans blog d'astrologie, TV Tenza Valérie astrologie

Les commentaires sont fermés.