Conjonction mondiale Jupiter-Pluton, indice de démesure.

 

Parmi les grandes épidémies que le monde ait connu, celle de la grippe espagnole au XX siècle est ancrée dans les mémoires. L’épidémie repérée au printemps 1918 s’installe tandis que Jupiter mondial transite le signe des Gémeaux mais l’épidémie devient pandémie vers Septembre – Octobre 1918. Elle devient exponentielle, peu de temps après la conjonction Jupiter Pluton en Cancer, le 10 Août 1918. La conjonction se sépare puis, sous la rétrogradation de Jupiter pendant la période de Janvier 1919 à Mars 1919 redevient étroite. Ces périodes accompagnent les vagues de la grippe espagnole.

Ciel ci-dessous pour le 10 Août 1918.

 

Ciel de la conjonction étroite entre Jupiter et Pluton en Cancer, en Mars 1919.

Des siècles avant, lors de la peste noire en 1347 dans le ciel mondial a lieu la conjonction Jupiter Pluton en signe cardinal, Bélier à 13°51

Conjonction Jupiter Pluton de 1347. Ciel du 18 Mars 1347

 

 

 

 

En 2020, la conjonction Jupiter Pluton revient dans un nouveau signe cardinal, le Capricorne.

Ce que l’on doit retenir de la conjonction Jupiter Pluton, à travers ces périodes de l’histoire, est son caractère. Les deux planètes portent une signature de démesure. L’une comme l’autre traduit un principe de puissance. La nature extravertie de Jupiter se cumule au caractère pharaonique de Pluton.

Pluton symbolise l’inconnu, source des angoisses, auxquelles l’être humain est confronté seul avec sa conscience, ou la collectivité fait face.

La conjonction Jupiter Pluton est un indicateur d’amplitude. Elle se présente tour à tour entre les époques dans des structures astrologiques mondiales totalement différentes. Elle n’est pas l’archétype d’un fléau sanitaire.  Naturellement on la retrouve sous d’autres époques, sans apparition d’épidémie mondiale. Cette conjonction stipule de la sensibilisation des masses à des problématiques complexes, le plus souvent administratives et logistiques.

On peut s’interroger néanmoins sur le caractère rapide alloué aux signes cardinaux, Bélier, Cancer, Balance, Capricorne, accueillant le retour de la conjonction Jupiter-Pluton, lors des phases de propagations de ces trois épidémies, grippe espagnole 1918, peste noire 1347 et 2020 coronavirus.

Le signe cardinal intime un changement, une rupture définitive pour un repositionnement.

Plus que jamais, le ciel mondial suggère à l’humain de changer ses pensées, sa vision du monde, le système économiques et les modèles sociaux.

Afin de mieux comprendre la portée de la conjonction Saturne Pluton et l’aspect Jupiter Saturne Pluton, je vous invite à lire mes anciens articles publiés en 2017  » Conjonction de Saturne Pluton en  Capricorne » et 2019  » Jupiter en Capricorne en 2019 et 2020″. Les conjonctions des planètes lentes génèrent certes des problématiques plus ou moins essentielles, mais elles ont la particularité d’agir en profondeur. Ce n’est qu’avec le recul que leurs effets se mesurent. Quand les cycles planétaires se réfèrent à de changements radicaux, il ne s’agit pas d’actions éparses, mais de véritables modifications de paradigmes. Un autre modèle social économique est à repenser, de nouvelles mentalités à adopter.  Cette évolution vers le changement profond se fait graduellement, à l’image des planètes lentes.

Ciel du 18 Mars 2020, avec un amas planétaire inédit dans le Capricorne. Lune, Mars, Jupiter Saturne Pluton au sextile de Neptune, symbole de solidarité.

Le sextile reliant cet amas à Neptune, fait référence à des étapes. Il s’agit d’un aspect  » lent », un aspect  » de travail méthodique, de régularité. Neptune devient par son sextile, la planète agissant en « porte de sortie » dans cette crise faisant trembler l’économie mondiale.  Sur le plan astrologique mondial, Neptune, porte de sortie, s’est délesté de toutes ces récentes dissonances, celle de Saturne en 2016 puis de Jupiter en 2019. Par conséquent, Neptune dans sa dignité devient pur et HARMONIQUE pour la première fois depuis son entrée en Poissons, Avril 2011. Libre d’agir en tant que vecteur spirituel, bienfaisant. Sa nature, bienveillante et solidaire peut alors commencer à se distiller à travers le monde.

Neptune et les nouveaux repères  Article avril 2013

Les fondements d’un monde nouveau. Articles suggérés :

Pluton en Verseau Article Février 2014

Saturne en Verseau les nouveaux fondements Article Février 2017

Emmanuel Macron aux portes de l’histoire.  Article avril 2017

 

 

 

Valérie Tenza Darmandy

13.03.2020 à 22H27

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Conjonction mondiale Jupiter-Pluton, indice de démesure.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.