Astrologie mondiale, Neptune en Bélier 2025-2039 (1ère partie).


Comment le premier signe du Zodiaque s’harmonise-t-il avec Neptune et que penser de l’association, si paradoxale, entre le Bélier et la transsaturnienne.

Dès le 30 Mars 2025, Neptune reviendra en Bélier, où son dernier séjour dans ce signe remonte de 1861 à 1874.  Parmi les évènements majeurs survenus lors de son dernier passage, il en est un marquant l’histoire de l’humanité. Au moment de sa transition du Poissons vers le Bélier en Avril 1861, la guerre de sécession éclate en Amérique  (12 Avril 1861 – 9 Avril 1865).  L’entrée de Neptune en Bélier coïncida avec un conflit violent suivi de l’abolition de l’esclavage aux Etats-Unis le 18 Décembre 1865 par le XIIIème amendement de la constitution des Etats-Unis, sous la présidence d’Abraham Lincoln.

Carte du ciel du 12 Avril 1861 établi pour le lieu de Fort Sumter, Caroline du Sud, heure inconnue, ascendant Bélier, levée de Neptune sur l’Ascendant, dernières minutes en Poissons.

 

 

Carte du ciel n°2, illustration des premiers instants de Neptune en Bélier. Ciel établi avec Neptune au MC, Samedi 13 avril 1861, 10h19mn56s
Charleston (Charleston), South Carolina
79.55W ; 32.46N / 5O19, 15h38 T.U.

 

 

 

 

 

Carte n°3 du 18 Décembre 1865, heure inconnue, XIIIème amendement de la constitution des Etats-Unis. Abolition de l’esclavage aux Etats-Unis.

Neptune 7 Bélier

 

Signe du Bélier

Ce premier signe du Zodiaque, cardinal et d’élément Feu dispose d’atouts considérables pour ouvrir des portes, créer, innover, éveiller, stimuler ou encore provoquer. Ses idées sont suivies d’action et ses enjeux sont sources d’équilibre intérieur.

A travers son lieu d’exaltation en Bélier, le Soleil illustre une volonté de prise de risque ainsi que le souhait insatiable d’aller au-delà de ses performances. L’être relève une série de défis, avec pour unique frein, ses propres limites situées fréquemment sur le plan de l’énergie.  L’investissement dans une action peut se révéler efficace sous un délai court. En matière de résistance à l’effort, ce signe cardinal accorde au natif des capacités nettement perceptibles par son entourage. Quelles que soient les secteurs d’intervention, ses prestations prennent l’apparence de challenges.

En analogie avec l’initialisation, le Bélier se trouve régulièrement à l’origine d’initiatives. Indépendant, individualiste, en se lançant un défi à lui-même, dans sa carrière il s’impose grâce à son dynamisme hors pair et crée un style singulier.

Le challenge tant convoité lasse lorsque survient le sentiment d’avoir atteint l’objectif. Animé d’un désir continu de dépasser ses performances, le natif entre en compétition avec lui-même essentiellement à travers sa voie professionnelle. A la recherche de situations lui procurant de l’adrénaline, dans la vie sociale, il se pose en conquérant. Les aptitudes au commandement et à l’audace s’accompagnent d’une énergie et d’un ton révélant une autorité. Directif,  la diplomatie peut faire défaut en matière de communication. Dans les échanges, des raccourcis sont utilisés afin d’aller à l’essentiel. Plusieurs configurations astrologiques natales, en particulier celles composées avec Uranus, concourent à ces comportements énergiques qui sont de nature à donner une impression d’agressivité.

Vivre intensément l’instant présent lui est essentiel. Penser qu’il pourrait en être autrement, lui inspire le sentiment de gâcher le quotidien. Aussi, le laisser-aller, l’oisiveté ou encore la paresse chez les autres sont des attitudes rédhibitoires.

Sous la maîtrise de Mars, le natif du Bélier éprouve la nécessité d’être au cœur d’une action. Dans son rapport au temps, ce signe vit l’instant présent avec une intensité particulière. Son ordinaire est traversé avec fougue, de sorte que de simples actions se transforment en moment sacré.  Comparer les niveaux d’émotions procurés par ses différentes expériences, est un exercice auquel il prend part, afin de se situer sur son parcours. Le défi, source de ses motivations, alterne avec des phases de vive satisfaction le confortant sur ses certitudes antérieures de remporter ses challenges. Constamment  transporté par la naissance d’un projet,  le natif, animé d’impatience, éprouve de l’adrénaline, une énième fois.

Ce premier signe impose ses idées avec brio. Leader dans l’âme, ses prises de position entraînent l’adhésion de groupes comme la venue de farouches oppositions. A l’aise dans une atmosphère contestataire, le natif du Bélier en tant que signe cardinal, opère des ruptures dans le cadre personnel comme professionnel libérant un processus d’évolution. A l’origine de ces séparations souvent précipitées, se trouvent le sentiment de contraintes et de situation végétative. Le Bélier éprouve le besoin d’entendre l’écho de l’existence à la hauteur de ses ambitions. Etant de nature entière, la réalisation partielle de ses compétences lui éveille une blessure d’amour propre. La franchise, la clarté, le respect de ses opinions, ainsi que sa conscience professionnelle restent des points essentiels sur son échelle de valeurs.

 

Afin de mieux comprendre les multiples interactions possibles entre la transsaturnienne et le Bélier, entrons dans le monde de Neptune, emblèmatique d’un monde sans limite de temps ni d’espace, aux confins du miracle et de l’incrédulité. Neptune propose à l’être un voyage hors du temps, parfois au-delà de son périple terrestre.

Neptune, fluidité et illimité

Lente dans son rythme ainsi que l’étendue de ses réalisations,  Neptune repose sur de nombreux modes d’expression, éloignées de ceux du Bélier. Neptune harmonique apporte l’une des plus belles vibrations à l’être. L’astre décline une gamme d’émotions perçues comme pures, difficilement comparables car composée de subtilités. Le bien-être est ressenti, la relaxation s’inscrit dans un art de vivre, la connexion avec les énergies s’impose en une philosophie de vie. Neptune harmonique expose à une réalisation entrainant l’élévation de la conscience et fréquemment l’engagement vers des voies spirituelles ou des activités ayant une part de spiritualité. Dans l’existence, la succession d’expériences favorise l’adoption d’une discipline de vie détachée du superflu, des réactions de l’égo ainsi que des jugements de valeurs.  Le sentiment de paix est recherché et régulièrement atteint, en raison de l’état d’esprit propice à la quiétude. Eprouver la sérénité répond à une condition sine qua non afin de se sentir exister en étant un avec l’univers. La qualité des vibrations est convoitée aussi bien dans les relations que dans l’atmosphère. Dans la vie sociale et relationnelle, l’attitude du natif instaure tout en douceur une ambiance paisible.

Au fil du temps, une fascination opère sur les autres. Le natif exerce de l’ascendant sur son prochain, susceptible de s’élargir à un collectif. Ce rapport entre l’individuel et le collectif dépend naturellement de l’intégralité du thème de nativité, en particulier des relations astrologiques entre les transsaturniennes, les planètes personnelles, l’Ascendant et le maître Ascendant.

Le fait d’exercer de l’ascendant sur les autres peut dépasser la durée de la vie terrestre du natif et gagner en rayonnement, plusieurs années après sa mort. Neptune, symbole des légendes, élève l’humain au rang de mythe. Il fait référence aux  personnages fondateurs d’une ère, qui disparus, continuent à travers leurs œuvres d’exister dans les mémoires.

A l’instar de Pluton, autre transsaturnienne, Neptune imprègne la mémoire collective, ils font référence aux courants des époques et à ceux qui, de leur vivant, ont contribué à les faire émerger. Portés par des générations, célébrés au fil des époques, les pères de certaines oeuvres et courants passent dans la postérité. Neptune évoque ces images inscrites dans les consciences, demeurant au travers des siècles et transmise entre générations. Il signe les icônes admirées, les contes et des biographiques forgées par le temps et liés au patrimoine d’une nation. Neptune ou l’inaccessible et fascinant chemin d’êtres, devenus après leur disparition, des références dans les livres d’histoires.

Hors du temps, Neptune présente néanmoins des expressions bien spécifiques lorsqu’elle est dissonante.

Doté de multiples facettes, la ruse et la malversation appartiennent au monde de Neptune. Dans sa dissonance, son emprise se révèle in fine, puissante et malgré qu’elle soit discrète, l’effet toxique est redoutable. Pernicieuse, la perversion de Neptune installe des jeux de séduction afin de parvenir à ses fins. Au sein des relations,  une dépendance affective émerge et grandit au fur et à mesure jusqu’aux frontières de la manipulation.  Neptune envahit l’espace au sens propre comme figuré et dans sa dissonance, l’être a besoin de s’épancher sur ses états d’âme.

Sur le plan relationnel et social, la dissonance de cet astre expose à des réveils douloureux sur des prises de consciences éloignées de l’idée de départ. L’objectivité fait défaut et l’interprétation des situations est biaisée par les apparences. La chute dans la réalité est abrupte d’autant qu’à l’origine l’aveuglement est dû à une parfaite illusion. Les intentions découvertes sont en effets différentes de celles attendues. Des émotions amères surgissent dont un sentiment de déception mêlé à celui de la déception. Un déséquilibre a souvent lieu dans les relations entre l’investissement donné auprès des autres et le faible retour.  Le caractère sournois de Neptune dissonant offre également des situations dans lesquelles s’immiscent des mensonges, de la méfiance réciproque non verbalisée mais largement ressentie.  La transsaturnienne expose à des histoires collectives compliquées et à l’identification tardive de relations ferdides. Des leçons sont éprouvantes sur le plan de la confiance.

D’autres expressions d’un Neptune dissonant mettent en évidence l’épuisement psychique et les relations toxiques.

La complicité et la compréhension tissent des liens qui entraînent vers une forme d’exclusivité jusqu’à ce qu’au sein d’une relation familiale, amicale ou amoureuse, l’un étouffe psychologiquement l’autre et amorce un jeu de manipulation. Progressivement, la fatigue psychologique altère le dynamisme et entrave la reprise de l’indépendance psychologique. Apprendre à refuser cet envahissement progressif est un exercice qui mobilise des efforts et entraine une culpabilité en raison de la douceur et la lenteur de l’emprise. A l’opposé de Pluton, où il est question également d’emprise mais dans d’autres nuances, le natif sous Neptune dissonant exploite le registre affectif pour s’enrouler autour de ceux qu’il aime et leur déverser ses doléances. Dans les fortes dissonances, la toxicité de la relation semble vider de l’énergie positive. La dissonance de Neptune expose à des situations pénibles sur le plan psychique, donnant lieu à des relations où l’un est le vampire psychique de l’autre. Le contexte des situations mobilise une énergie inhabituelle.

En dehors du plan relationnel, de manière isolée, la dissonance de Neptune distille une mauvaise énergie,  souvent le natif éprouve des énergies qui nivèlent vers le bas. Des périodes de découragement plus ou moins durables, se présentent. La pensée entretient le versant négatif des centres d’intérêt les plus ordinaires, l’être s’enlise dans des schémas de pensées illustrant une même thématique, à savoir qu’une sorte de rengaine revient à intervalles irréguliers. On assiste à une fixation de la pensée sur des détails de façon quasi obsessionnelle, nourrie le plus souvent par un manque de confiance en soi. Le renoncement, la dévalorisation, les pleurs intérieurs, mobilisent les forces vives. Les pensées sont accaparées par un sentiment d’incompréhension de la part de l’entourage.

Les dissonances de Neptune épuisent aussi bien sur le plan physique que psychique. Lors de transits de Neptune mondial sur des points dissonants du natal ou si la transsaturnienne était déjà dissonante au natal,  l’’énergie naturelle semble ankylosée et le rythme ralentit si bien que l’être semble redoubler d’efforts pour faire remonter son énergie initiale. Comme c’est le cas avec toutes les dissonances durables, l’être doit puiser dans les autres aspects de son natal pour combattre la dissonance de Neptune.

 

Deux visions opposées du monde.

De prime abord, les caractéristiques de Neptune et celles du Bélier présentent un antagonisme en raison de la nature de l’astre d’élément Eau et du signe de Feu. Le premier paradoxe repose sur l’énergie allouée au Bélier et la nature lymphatique de Neptune. Les rythmes de ces deux astres sont diamétralement opposés.

Rattaché à la dimension collective, Neptune diffère des principes du Bélier évoluant dans une sphère immédiate, à travers des actions concrètes et à une échelle bien plus individuelle que celle de Neptune.

Neptune traverse le temps, ses actions participent à l’histoire de la civilisation. Astre de la collectivité, il cristallise les idées d’un peuple et diffuse leur rémanence à travers les époques. Le Bélier souligne des actions menées sur le terrain, il fait référence aux âmes audacieuses, relevant des défis et bousculant les talents en sommeil. Neptune, transpersonnelle, amplifie ces actions menées dans la dimension individuelle pour les projeter dans les consciences collectives. Son objectif étant de révéler au plus grand nombre, les actions personnelles.

Entre le Bélier et Neptune, la vision du monde, la gestion ainsi que la notion du temps sont vécues différemment. Le paradoxe commence dans la façon dont chaque astre s’illustre dans le temps. L’exaltation du Soleil en Bélier suscite ce désir impérieux de saisir l’instant présent afin de l’optimiser, élan non partagé par l’énergie de Neptune.  Sous une influence Neptunienne, le temps qui s’écoule entre des actions est relativement espacé.

En analogie avec la dématérialisation, l’impalpable, l’abstrait, le monde onirique, Neptune reflète ce manque d’intérêt aux considérations matérielles. Le Bélier évolue sur un autre plan, il reste avide d’expérimenter sur le terrain, une série d’épisodes professionnels qu’il perçoit captivants. La dignité de Mars et l’exaltation du Soleil dans le Bélier, incitent à vivre une vie jalonnée des quêtes sociales. Or, Neptune aspire à des combats collectifs en utilisant une stratégie différente. Il est fréquemment question de relations d’influence répandant leurs actions à travers les réseaux tentaculaires. Le besoin d’action, de provocation ou encore l’envie de se mesurer à ses propres limites, intimé par le Bélier n’est pas une vision partagée par Neptune, dont le fonctionnement s’illustre à travers d’autres expressions empreintes de finesse.

Avec son univers peuplé d’émotions et de connexions invisibles, Neptune ne répond pas au plan matériel,  convoité par la nature ambitieuse du Bélier. L’introversion Neptunienne propose d’intégrer toute situation après avoir jaugé de son utilité. Face à toute action, l’astre invite le natif à sentir l’utilité du changement au regard de la part de risque, si bien que le renoncement peut être choisi afin de maintenir la paix intérieure.  Ainsi, l’audace est susceptible de demeurer à l’état de pensée. Un état de contemplation précède le désir de passer à l’action, cependant, cette envie peut rester un souhait. Le renoncement aux origines diverses ainsi que des formes de laxisme, sont rencontrées sous les configurations de Neptune.

La déresponsabilisation et la démission, une des multiples expressions de l’astre, s’oppose à la nature frontale et volontaire du Bélier. Par ailleurs, lors des différentes nuances d’un Neptune dissonant, un comportement fuyant ne s’accorde pas avec la franchise désarmante du Bélier. Sous Neptune, entre l’idée et la réalisation, le cheminement vers la réalisation peut être long ou ne jamais avoir lieu. La procrastination est adoptée avec de multiples pretextes lui donnant une légitimité. La vie intérieure est intense, composée de questionnements d’ordre spirituel, philosophique ou des préoccupations à caractère sociétal. Sous des apparences calmes, la pensée s’unie à la réceptivité. Grâce à un niveau de perception, des états méditatifs servent à manœuvrer dans l’existence, en suivant une voix intérieure.

Les décisions prises n’ont certes pas la promptitude du Bélier, mais le jeu stratégique avec Neptune est tel que les objectifs peuvent dépasser les espérances, dans une époque ultérieure. Ainsi, bien que lente dans son fonctionnement,  l’aura du natif, sa force de persuation et sa sphère affective servent de levier dans la vie sociale. Tandis que la force et la provocation demeurent des modes ponctuels d’expression auprès du Bélier, Neptune invite à exploiter le registre affectif et l’empathie afin d’avancer. Les décisions ne sont pas prises avec la promptitude du Bélier, mais la stratégie permet d’installer une contexte efficace pour parvenir à ses objectifs, notamment grâce à un réseau d’influence.

Comment évoquer les vibrations de Neptune sans parler d’inspiration.

Au fil de l’histoire de l’humanité, le divin Neptune quitte son univers immatériel pour rejoindre le monde des hommes et incarner son souffle dans la matière. Lors de la venue d’une inspiration, l’astre cesse de confronter le natif à l’indécision. L’élan vers la réalisation est vécue avec  la conviction d’y parvenir et selon le niveau du thème de nativité, les petites idées peuvent devenir de grandes idées et répondre aux besoins de l’époque.

 

L’improbable cohésion.

La combinaison entre le Bélier et Neptune reste une union improbable, la rencontre de deux mondes que tout oppose. A priori, cette association entre le signe et la planète est synonyme d’incohérence. Pourtant, ce paradoxe tend à instaurer un équilibre entre l’impétuosité du Bélier et la nature lymphatique de Neptune. En tant que planète d’élément Eau, en arrivant dans le premier signe de Feu, la transsaturnienne offre un travail de fond qui opère très lentement durant son séjour en Bélier.

En unissant leurs principes opposés pendant presque 14 années – durée de Neptune dans un signe – les aspérités du signe et de l’astre sont appelées à rectifier mutuellement leurs défaillances et tempérer leurs caractéristiques. Psychologiquement, la combinaison Bélier-Neptune présente des constantes pour la  génération à venir et celle qui se réalisera pendant ce contexte astrologique mondial.

En étant différents autant dans leur rythme que leur symbolisme, le long séjour de Neptune en Bélier procède à un rééquilibrage de comportements individualistes Sur le plan mondial, dans un premier temps, ce transit dresse un bilan, mettant face à face le plan individuel et collectif. Dans la société, il marque le déclin des mentalités individualistes et vise à instaurer plus d’esprit collectif.

Cette association invite à vivre en considérant mieux l’opinion et les vibrations des autres. L’individualité se redéfinit en tenant compte du collectif. Apprendre à partager, à cohabiter au sein de multiples différences est l’un des grands axes de cette association astrologique. Sur le plan psychologique, elle éveille une force de persuasion, un désir de croire en ses rêves et de les concrétiser, si l’écho a lieu entre le natal et le mondial.   Neptune, invite au plus grand détachement vis-à-vis du matériel et emporte vers des rêves réalisés, avortés ou des réalisations hors normes. Aussi, les thèmes de nativité dotés de configurations ambitieuses, pourront être optimisés sous cette époque idéale pour bâtir de fabuleux projets.

Neptune évoque la plurialité de courants de pensées, les opinions, la foi. En Bélier, il reflète une collectivité volontaire, riche de ses différences qui redessine les repères et les codes de la société. Dans les cartes spirituelles, cette époque favorise un décrochage avec « l’avoir », les possessions mais surtout elle milite contre la nécessité de se réaliser selon les principes de la société, pour être épanoui.

Une nouvelle façon de mener l’existence survient, priorisant des modes de vies en dehors des stéréotypes jusque-là solidement ancrés dans les mentalités.Les codes de la société évoluent vers de nouvelles modes et art de vivre. L’indépendance du Bélier et l’affranchissement de Neptune s’unissent pour une époque idéale à la montée de nouveaux styles. Neptune transpersonnelle collective et féminine dans ce signe masculine tend à une revendication de la gente féminine avec la venue de voix de femmes qui s’élèvent pour sensibiliser l’époque à leurs nouveaux modèles de vie. Parmi les thèmes de nativité, ayant un niveau spirituel, Neptune en Bélier incite au désintérêt d’acquérir, de se prouver quelque chose et d’apprécier la vie sans céder aux tentations dans la société de consommation. Une époque où le fossé se creuse entre des mentalités terriblement ambitieuses d’atteindre leurs rêves et d’autres qui refusent de suivre ce monde de performances.

Dans ce premier signe de Feu, Neptune en Bélier offre à l’humanité un pouvoir libérateur des carcans, il fait jaillir un monde nouveau.

 

Alliance de démesure et de performances

L’antagonisme de cette localisation mondiale présente un intérêt pour la vibration de l’époque. Il est le signal d’un potentiel d’évolution pour l’humanité, aussi bien sur l’art de vivre que dans l’essor industriel. Neptune est un astre dont la symbolique reste l’illimité. Le règne de Neptune se dispense de frontières d’espace et de temps. Certes, Neptune incarne ce monde immatériel, spirituel, l’enrichissement intérieur, le détachement des considérations matérielles mais il est synonyme de démesure.

Dans le Bélier, symbole du monde industriel, les possibilités de performances qui s’ouvrent à l’humanité sont immenses. Le défi naturellement éprouvé par le Bélier est instrumentalisé à échelle collective. Discret et effacé dans ses expressions, à l’instar de Pluton, Neptune déroute en accordant une dimension hors norme aux chemins de vie. Les rêves sous cette époque seront proches de l’utopie, au moment où ils seront formulés. Le caractère de performance humaine pour changer le paysage de pays, est la trame commune entre Neptune et le Bélier.

 

Les trois Transsaturniennes

En Mars 2025, le retour de Neptune en Bélier intervient deux ans après l’entrée de Pluton en Verseau en Mars 2023 et à quelques mois d’intervalle des premiers pas d’Uranus en Gémeaux dès Juillet 2025. Dès 2025 l’expression de Neptune en Bélier s’unira à l’état astrologique des deux transsaturniennes, Pluton et Uranus dans le ciel mondial..

 

Fin de la première partie de Neptune en Bélier. La continuité de l’analyse de Neptune en Bélier intégrera l’état astrologique des transsaturniennes Pluton Verseau – Uranus Gémeaux.

 

Valérie Tenza Darmandy

Le 21.04.2019 à 20h43

Publicités

Commentaires fermés sur Astrologie mondiale, Neptune en Bélier 2025-2039 (1ère partie).

Classé dans Neptune

Les commentaires sont fermés.