L’opposition Soleil-Saturne, lucide et exigeante.


Opposition Soleil SaturneVu comme un aspect de frustration, l’opposition Soleil-Saturne reflète une prise avec les réalités. Le Soleil face à Saturne exige de voir l’essentiel des situations et de les affronter en dépit des difficultés qui les entourent.

Un monde de superficialité disparaît pour laisser place à celui de la lucidité.

Loin d’être réduite à la représentation symbolique d’un obstacle, on doit s’interroger sur le rôle dynamique d’une opposition puisqu’elle permet de maintenir un rythme intensif et de supporter une cadence soutenue des années durant. Les astres composant l’opposition exercent en effet sur le natif une tension maximale et le placent dans une intensité quotidienne spécialement sous les oppositions d’Uranus et Saturne. Le premier met sous pression la personne tandis que le second lui donne le sentiment d’être pris dans un étau et bien que ces deux astres soient différents, au fond des manifestations physiques sont ressenties sous leurs oppositions natales.

Les oppositions de Neptune et Pluton débouchent sur d’autres ressentis physiques assez éloignés de cette pression caractéristique de compression rencontrée sous les oppositions de Saturne et d’Uranus.

Ainsi l’aspect d’opposition illustre avant toute chose la façon dont un climat est vécu sur le plan émotionnel. Sous cet aspect de tension entre deux astres (ou un astre et un luminaire), le mode de vie évolue dans un contexte de pression de sorte que la personne ne parvient pas à se détendre longtemps. Nous pouvons voir la situation sous un autre angle et dire que toute opposition natale fait opter naturellement pour un train de vie permettant de vivre l’énergie de cet aspect.  Qu’il s’agisse de désigner un environnement ou un face à face avec les autres, par définition l’aspect de 180° traduit une confrontation à quelque chose ou à quelqu’un.  Il annonce une propension aux remises en question grâce à l’intervention d’autrui ou suite à des champs d’expériences permettant de se repositionner.

Le plus souvent l’opposition traduit un univers dans lequel la personne est tiraillée car elle est aussi attirée par un autre. Les deux principes astrologiques qui se font face ne lui apportent pas la satisfaction dans la durée, ainsi elle vit sous le rythme d’un des astres pris dans l’opposition tandis que l’autre astre invite à prendre le dessus et ainsi de suite. A ce titre, l’opposition indique une aptitude à circuler aisément d’une ambiance à une autre ou une propension pour passer d’un état d’esprit à un autre. Elle reste un indice d’intensité ou de pression (selon les astres en question) et débouche sur le sentiment d’être pris dans d’une dynamique perpétuelle.

Les deux astres opposés ayant leurs propres durées de cycles proposent au porteur de l’opposition d’adopter les rythmes de façon alternative.  Il faut un certain temps pour mieux vivre une opposition car dès le début de vie, on pourrait dire que l’opposition saisit la personne et l’entraîne à multiplier des expériences. Les énergies confrontées l’une à l’autre ne demandent sont difficiles à gérer surtout si les astres sont incompatibles. L’opposition appelle à être intégrée au fil du temps et c’est souvent au bout de plusieurs années que l’opposition est enfin mieux maîtrisée par la personne.

L’opposition est l’aspect le plus puissant en astrologie, elle impose spontanément des situations et c’est pourquoi en synastrie on la retrouve dans les thèmes de personnes qui s’attirent immédiatement. L’opposition annonce une situation inévitable et signe les événements soudains. Elle se veut moins paralysante que l’aspect de carré ou la persistance de blocages révèle toute l’ingratitude d’un Saturne dissonant. Les carrés de Saturne opèrent sous la forme de blocage plus résistant aux oppositions. Les carrés de Saturne restent les plus neutralisant et retardent l’installation des situations ou annoncent que ce n’est pas le moment de les mettre en œuvre. L’opposition permet une réalisation mais au prix d’une fatigue supérieure à   des aspects en sextil ou trigone. En terme de rythme, l’opposition annonce toujours un gaspillage d’énergie car la personne passe d’une énergie à une autre, pour des besoins professionnels ou familiaux, elle peut se disperser dans des activités, des déplacements ou des plannings surchargés. Les objectifs et projets peuvent être atteints sous les oppositions mais au final, l’énergie investie par le natif pour parvenir à ses fins sera plus grande que sous des aspects harmonieux.

L’opposition délivre un certain nombre d’informations sur le mode de vie qui varie selon la nature des astres qui la composent et leurs états astrologiques. Chaque opposition possède sa propre dynamique  en fonction des signes et des astres concernés puis des structures qui les relient et leurs maîtrises.  Ainsi, une seule opposition faite de deux mêmes astres se vit de différentes façons.

Vu de l’extérieur, les natifs ayant des oppositions -sous réserves d’autres aspects atténuant l’opposition-  sont souvent pris dans une vie intense. Le rythme est proportionnel à la nature de  des astres en question. Les rythmes les plus trépidants restent ceux dont Uranus est inclus dans l’opposition. Pour peu que la globalité du natal dispose d’aspects annexes annonçant une disposition à être actif, la simple présence d’une opposition avec Uranus augmente la fréquence sous laquelle vit le natif. Il est courant d’observer ces oppositions d’Uranus chez les personnes s’investissant dans le quotidien avec des amplitudes horaires au-dessus de la normale.

Certaines oppositions sont plus problématiques à vivre en raison de l’incompatibilité des astres entre eux. Dans ces circonstances astrologiques, au sein d’un thème le tiraillement se manifeste davantage ainsi que les changements de rythme. Ces oppositions concernent des planètes ne s’harmonisant pas ensemble car chacune renferme des caractéristiques opposées, telles que l’opposition Mars/Saturne, Saturne /Uranus, ou Lune/Saturne, Soleil/Saturne, Mercure /Neptune, Pluton/Soleil etc.

L’opposition entre Saturne et Mars en est peut être la meilleure illustration car l’action et l’audace de Mars se heurte à l’immobilisme et à la lenteur de Saturne avec lequel le natif doit composer.

Ce Mars est freiné, rendant les actions plus difficiles, plus épuisantes aussi. Sous cette opposition, Saturne ralenti l’action de Mars et il arrive que les résultats ne soient pas à la hauteur de l’énergie investie. Lorsque une telle opposition est bien reliée ou que le natal dispose de configurations annexes fluides, les réalisations ne sont pas empêchées mais elles se font cependant au bout d’efforts soutenus et des phases d’interruptions. L’opposition Mars Saturne annonce un rythme composé de périodes de repli puis d’activités intenses.  Elle débouche sur un rythme cyclothymique.

Opposition Vénus/Jupiter, opposition Mars/Uranus

L’opposition entre Vénus et Jupiter donnant lieu à des excès de plaisirs, ne fait pas réellement intervenir de différence entre la nature de Vénus et celle de Jupiter.  Qu’il s’agisse de Vénus ou de Jupiter, l’un comme l’autre est en définitive symbole de confort et invite aux réjouissances terrestres, ainsi leur opposition ne désigne qu’une recherche insatiable de plaisirs. Cette opposition est symbole d’excès et sous-entend un risque de gaspillage du plan matériel et une mauvaise gestion des bonheurs petits et grands.

On retrouve la même observation auprès de Mars et Uranus, l’opposition de ces deux astres, réunit des valeurs chaudes et très dynamiques. Si cette opposition est celle d’un dynamisme bien visible, elle n’est pas antinomique. Le seul déséquilibre porté par cette opposition réside dans la régulation des énergies, qui on s’en doute doivent être canalisées puisqu’elles sont susceptibles de renfermer une attitude violente ou un certain degré d’impulsivité. Il convient à chaque ciel de puiser ailleurs pour trouver l’équilibre d’aspects de ce type à flux tendu tel que Mars opposé Uranus.

L’opposition n’est jamais vécue de manière isolée mais en fonction des autres aspects dans le ciel de nativité et si en apparence l’aspect est celui d’une tension tirant à son apogée, les aspects reliés à cette opposition servent de relais et aident à détendre cette tension. Les aspects de tensions reliés à l’opposition augmentent davantage la pression inhérente à l’opposition donnant lieu chez le natif à une véritable motivation dans un secteur de son existence.

L’opposition Soleil-Saturne

Avec Saturne en opposition, l’aspect invite à prendre conscience d’un obstacle à dépasser, ce dernier peut être un blocage psychologique ou refléter des circonstances défavorables à un épanouissement attendu.   A l’instar de chaque astre pris dans une opposition, celle de Saturne laisse sa signature unique. Elle est reconnaissable entre toutes, ne serait-ce que par l’effet d’oppression qu’elle génère.

Concernant l’environnement dans lequel évolue le natif, l’opposition de Saturne donne au natif le sentiment d’être pris dans des carcans pouvant provenir de l’éducation reçue, des traditions familiales et elle interroge sur le choix entre maintenir ses modèles reçus ou les rompre en vue d’établir ses propres codes. Ce sentiment est spécialement ressenti avec l’opposition de Saturne au Soleil ou l’opposition Saturne-Lune, invitant le natif à briser le schéma reçu dans son enfance pour que devenu adulte, il revendique son existence en créant le sien.

L’opposition Soleil-Saturne parle d’un dépassement à faire pour prouver quelque chose à l’un des parents et à briser certains comportements émanant de la structure familiale. Elle libère le sentiment de lutter pour exister au milieu de principes.

Avec les luminaires, l’image écornée des figures parentales est au cœur des problématiques : père ou mère absent, difficulté de transmission de l’affection, inhibition des émotions, mère ou père au comportement infantile. Il persiste une défaillance sur le plan relationnel qui ne se manifeste pas toujours par le manque car Saturne, chronophage, absorbe aussi le temps et les heures. L’attitude d’un des parents (Soleil, le père), la Lune (la Mère) peut se révéler étouffante. Saturne dévore ceux qui vivent différemment de lui et finit par les castrer afin de garder l’impression de régenter la vie d’autrui. Désireux de façonner les autres à son image, Saturne opposé au Soleil interpelle directement le natif sur son autorité face à l’éducation reçue. Des problèmes se distinguent avec les représentants de l’autorité.

L’opposition Soleil Saturne exprime le désir impérieux de créer son propre chemin pour exister.

Cette opposition fait partie de celles qui sont par définition antinomiques. En aucun cas, les valeurs chaudes du Soleil astre lié à l’amour du cœur, à la créativité ne fusionnent à celles de Saturne, valeurs froides relatives à un monde d’inhibition des émotions. La frustration pour se réaliser résulte fréquemment de cette opposition, qui du reste, est vécue avec plus ou moins de confort psychologique selon ses maîtrises natales ainsi que les aspects reçus. L’ensemble de ces paramètres annexes fait que face au sentiment de frustration inévitable avec Soleil-Saturne, chacun gère malgré tout très différemment son opposition natale Soleil Saturne.

Sur le plan social et professionnel, cette opposition exige d’endosser des responsabilités menées avec une conscience professionnelle. La capacité à supporter les concessions, propre à Saturne, se combine avec la loyauté et l’intégrité liées au Soleil. Bien qu’il se forme sous un aspect de tension avec 180 degrés, le contact Soleil-Saturne dénote une attitude droite et sincère qui attend beaucoup de son entourage. L’exigence du Soleil se conjugue à merveille avec celle de Saturne de sorte que l’opposition recherche à s’exprimer à travers une ambition en occupant des postes de direction ou dans des sphères administratives (Saturne).  Concrètement, on retrouve des conditions professionnelles évoluant avec des responsabilités, des activités exigeant une concentration et un bon sens de l’organisation. L’opposition fait intervenir le luminaire lié à l’individualité et Saturne symbole de la structure sociale, du monde administratif. L’inconfort réside dans le fait que le natif doit trouver son rayonnement dans un contexte social et qu’il doit pour cela, redoubler d’efforts. Le sentiment de batailler accompagne cette opposition.

Sur le plan psychologique, l’aspect place devant des problématiques réclamant du temps pour les solutionner.  Afin d’avancer dans la vie, des relations de qualité sont recherchées mais la méfiance propre à Saturne, se loge en silence dans les oppositions de l’astre et tout un travail de fond est souvent à faire afin qu’autrui gagne la confiance de ceux qui portent une opposition Soleil-Saturne.

Compte tenu de la nature introvertie de Saturne et de la demande d’intégrité symbolisée par le Soleil, l’opposition procure la recherche d’un état d’esprit particulier. Sous cet aspect, la solitude devient source de régénération et le natif aspire avant tout à avoir la conscience tranquille.  Il se demande s’il a bien agi et s’interroge sur l’opinion que l’on a de lui. De nature autoritaire, le contact Soleil Saturne s’élève sous l’opposition dans ce qu’il a de plus grand et cette exigence est telle qu’elle fabrique un terrain à frustrations. Les demandes du natif ne sont pas systématiquement verbalisées, elles restent tacites mais ne demeurent pas moins à l’origine de déceptions générées par ses attentes.  Saturne opposé Soleil ambitionne des chemins jonchés de difficultés et des défis peuvent être relevés. L’aspect se pose en fervent observateur des attitudes dans son entourage et peut alors juger sans rien dire mais estimer que telle personne ne répond pas à ses valeurs.

La cérébralité est importante et la personne identifie les défaillances des autres et tente de les rectifier car la médiocrité irrite.  Une forme d’intolérance est contenue dans l’opposition Soleil Saturne.  Un sentiment d’insatisfaction demeure et il est régulièrement réveillé par cette exigence qui tôt ou tard, demande à être révisée.

Aspect de concentration et propice à la méditation, l’opposition Soleil Saturne puise sa force dans une vie intérieure et part volontiers à la recherche d’enseignements à travers différentes disciplines. Un appel à la connaissance se dissimule derrière cet aspect car la nature insatiable de Saturne demande constamment une quête de savoirs. Dans une carte disposant d’aspects émotifs, cette opposition procure le sentiment d’être placé devant des résistances difficiles à briser. L’existence d’un terrain émotif composé d’aspects de type Lune dissonante à Neptune, Uranus, Saturne, ne facilite guère le confort psychologique ; les difficultés ressenties sont déformées sur le plan émotionnel, la personne peut manquer d’objectivité et suivre le versant déprimant de l’opposition Soleil Saturne.

Naturellement, l’aspect appliquant est le plus incisif, c’est-à-dire lorsque le Soleil monte à l’opposition de Saturne. Sous cette condition astrologique, la venue du Soleil vers Saturne renforce l’opposition en mettant l’accent sur la maîtrise de la maison natale par le Soleil. Une problématique se situe dans cette maison qui devient la cible de Saturne. Un dialogue s’installe entre Saturne et le symbolisme de cette maison. Si le Soleil maîtrise la maison VII, l’opposition colore alors l’ensemble des relations sociales et la qualité d’entente avec autrui. Ce climat Soleil-Saturne se dégagera tout au long de l’existence telle une toile de fond, amenant la répétition de schémas jusqu’à l’intégration de l’enseignement demandé par l’opposition de Saturne.

Toute opposition Soleil Saturne est bien sûr vécue de façon unique dans chaque ciel.

Si certains natifs blâment leur opposition natale d’être à l’origine de leurs états d’âme empreints de nostalgie et ressentent des charges sur les épaules, d’autres natifs, portés par cette opposition, affichent une opiniâtreté motivée par les difficultés. Ces nuances proviennent des aspects reliant l’opposition et des autres structures natales permettant de tempérer la rigidité de cette opposition.

Lorsque le natal renferme des configurations positives et dynamiques, la persévérance et l’entêtement sont les deux moteurs dans l’existence. Escortée de bonnes conditions astrologiques, la présence de cette opposition dans du natal retranscrit une grande volonté, voire une pugnacité. La fermeté d’esprit et la capacité à encaisser des situations sont les impressions laissées par le natif auprès de son entourage.

Cependant en raison de l’introspection intimée par Saturne, l’aspect Soleil-Saturne s’exprime bien plus à l’intérieur qu’à l’extérieur, rendant la réflexion insatiable. Les personnes porteuses de cet aspect entrevoient facilement un casse-tête  auprès de situations afin de résoudre ce qui ne leur convient pas. Saturne et le Soleil sont exigeant l’un comme l’autre et il est fréquent de trouver une forme d’autorité, dissimulée dans un premier temps. Le besoin de contrôler est une seconde nature, il persiste et se manifeste par intermittence. Les réflexions intérieures sont particulièrement intenses sous Soleil opposé Saturne avec une tendance à creuser les différents aspects d’une situation et à élaborer les hypothèses.

Naturellement, évoquer l’opposition Soleil-Saturne c’est aussi aborder son aspect sombre.

Comme la crainte Saturnienne est une émotion incluse dans l’aspect, la peur est à l’origine des situations : peur de perdre le contrôle des situations, peur de perdre des personnes et par réflexe l’opposition Soleil-Saturne est susceptible de déboucher sur des attitudes possessives assez excessives. Entre autre sur le plan affectif, des problématiques relationnelles apparaissent tant que des choses ne sont pas réglées.

L’opposition reste susceptible d’amener des zones d’ombre et de confronter le natif (aspect d’opposition) à ses craintes. La peur d’être trahi, celle d’être blessé dans son amour-propre et celle de devoir affronter des changements dans les repères sont les principales peurs existantes à l’état latent. Elles ne demandent qu’à envahir le natif.  La vie propose à plusieurs reprises de se libérer d’une situation anxiogène et pour cela d’affronter ses craintes.

On ne peut éluder l’idée que cette opposition soulève des périodes de fatigue morale et de découragement pour retrouver l’énergie par la suite et continuer à avancer. Le rythme alternatif inhérent à l’opposition ne laisse guère Saturne prendre totalement le pouvoir mais il altère considérablement la nature positive associée au Soleil.  Des problématiques longues à résoudre émaillent l’existence et le natif peut partir des années en croisade contre ses craintes. Certes les peurs de Saturne ne sont pas les angoisses de Pluton mais Saturne redoute de perdre ce qu’il pense régenter et la peur de perdre le contrôle des situations est la principale. C’est pourquoi on trouve souvent un sentiment d’insécurité accompagnant les expériences sous les oppositions Saturne Soleil.

Ce sentiment est à dissiper pour éviter qu’il ne se développe et devienne toxique. Pour y parvenir, la personne cherche à se préserver des risques et a tendance à évoluer dans ses acquis. Naturellement l’opposition a pour objectif d’ébranler un environnement installé, des habitudes et propulse la personne dans un vrai défi en lui demandant de créer sa propre vie. L’opposition apporte le sentiment de vide et d’insécurité avant de la refonte de nouveaux repères. Ce que propose l’opposition est vécu par l’ensemble du thème car la personne puise instinctivement ailleurs dans sa carte pour optimiser cette opposition délicate.

Les maîtrises du Soleil et de Saturne sont essentielles car elles délivrent les renseignements nécessaires pour savoir lequel des deux astres possède plus d’ascendance sur l’autre. En cas de maîtrise du Soleil sur l’Ascendant, – les Ascendants Lion-le natif cherche à maintenir le cap tout en ayant pleinement conscience de l’opposition de Saturne. Dans ce cas Saturne représente la sphère sociale susceptible de brider les désirs de réalisation du natif et d’exiger du temps avant que ceux-ci ne lui procurent de la satisfaction. Les concessions sont réelles et vécues en pleine conscience mais la maîtrise de l’Ascendant par le Lion dénote une volonté d’atteindre ses objectifs par nécessité.

Ce Soleil représente en effet symboliquement ce dont on ne peut se passer pour exister, ce qui représente symboliquement l’oxygène, la raison d’être. Aussi, avec la maîtrise du Soleil sur l’Ascendant face à Saturne, le natif cherche à tout prix à surpasser les contraintes imposées par Saturne, qu’il s’agisse de contraintes de temps (Saturne), liées à une logistique ou à une situation administrative.

L’existence de cette opposition sur le méridien supérieur et inférieur MC/FC possède un caractère bien différent sur le destin selon l’orientation de l’opposition dans le natal. Placé au MC,  Saturne a tendance à imposer des situations et les événements clefs de l’existence sont vécus comme des obligations, écrasant un Soleil de nativité dans la zone familiale et du bien-être (maison IV°). L’opposition inversée avec Saturne en IV et le Soleil en X serait plus propice à l’harmonie des maisons, puisque la maison X va dans le sens d’un développement social et aux activités. En renfermant le Soleil, les souhaits de réalisations sont favorisés en dépit d’un Saturne enfermé dans les murs (maison IV). Dans ce cas le tiraillement se situe entre les conditions familiales et la réalisation de la personne, les origines de la naissance, lieu ou conditions dès le berceau n’étant pas optimales pour une réalisation professionnelle.

L’inhibition des émotions et l’isolement sont des lignes directives rencontrées lorsque Saturne dans cette opposition, devient maître de l’Ascendant, (les Ascendants Capricorne et Verseau). Le natif épouse les principes de Saturne : fermeté, autorité, isolement recherché, forte cérébralité. L’utilité des choses devient prioritaire, la lucidité est importante et le natif préserve un contrôle sur lui-même. Par la maîtrise de l’Ascendant, l’opposition est vécue complètement différemment. Saturne prend l’initiative et la personne ressent  moins de résistance.

Ces exemples de l’opposition SOLEIL-Saturne sur l’axe ASC/DSC , MC/FC sont donnés à titre indicatif pour les besoins de l’article, ils n’établissent en aucun cas une analyse complète pour chaque opposition Saturne Soleil dans l’axe X-IV ou I-VII puisque chaque aspect s’analyse en fonction des autres aspects de nativité.

 

L’opposition Soleil-Saturne, une question de temps

Le temps, symbole indéfectible de Saturne est une notion intervenant régulièrement dans la vie de ceux qui disposent d’un Saturne fort et notamment d’une opposition avec Saturne.

La question du temps est la signature par excellence dès qu’intervient un aspect  de Saturne. Autant les trigones et sextils de l’astre installent la pérennité dans les situations, autant les aspects difficiles ralentissent ou diffèrent les situations à des périodes ultérieures. Mais l’opposition de Saturne au Soleil donne le sentiment que le temps est le principal obstacle et à la fois la clef de la réalisation. Le natif peut manquer cruellement de temps pour s’épanouir et connaître plusieurs épisodes jalonnés de frustrations avant de faire sa place selon ses propres codes.  L’épanouissement et le rayonnement de soi, principe Solaire avant d’atteindre son objectif, doit passer par le baptême du feu de l’astre qui lui fait face. C’est l’univers de Saturne qui opère : lenteur, attente, patience, privation, réflexion en forme de casse-tête en vue de trouver des solutions, modification des repères, abandon des habitudes, changements des schémas inculqués. Comme ce fut abordé précédemment, le conflit entre les modèles parentaux et l’épanouissement personnel sont une constante de cette opposition.

L’initiation demandée par Saturne, sous réserve d’autres astralités prioritaires, peut éclater à la conscience lors de la première révolution Saturnienne (28ans et demi), période retentissante en cas de présence d’une opposition natale entre Saturne- Soleil. En réalité tous les aspects de Saturne (sextils, carrés, trigones) au Soleil natal situent l’évolution en cours de la personne dans son périple terrestre.

En observant le cycle de Saturne depuis sa naissance, les aspects temporaires formés entre Saturne et son Soleil natal l’aident à intégrer les leçons à tirer de son opposition natale. Une opposition telle que celle-ci n’est pas inscrite dans son thème par hasard. L’opposition de Saturne à un luminaire met l’accent sur un problème de fond à modifier afin d’exister pleinement.

De son vivant, l’homme peut connaître 3 révolutions saturniennes à ses 28 ans et demi, 58 ans et demi puis 88 et demi mais il fait connaissance avec l’opposition Soleil-Saturne à son adolescence quand Saturne se positionne face à son Soleil de nativité (14 ans et demi= demi cycle de Saturne), puis à sa première révolution saturnienne.  Les oppositions de Saturne-Soleil ( avec les oppositions Lune-Saturne) martèlent à la conscience un rapport au temps. Les natifs porteurs de cette opposition sont lucides des années qui passent et de cette confrontation au temps.

Chronos-Saturne incarne ce temps qui s’envole et à la fois se veut précieux.

Illustration, dessin personnel du ciel mondial du 3.06.2016 avec l’opposition Soleil-Saturne dans l’axe Gémeaux-Sagittaire.

Valérie Darmandy

Le 22.05.2016 à 18H03

copyrighta92g1c61

 

 

Commentaires fermés sur L’opposition Soleil-Saturne, lucide et exigeante.

Classé dans Blog d'astrologie 2015-2016, Enseignement de l'astrologie à Puteaux, Le Soleil en astrologie, Valérie Darmandy astrologue professionnelle

Les commentaires sont fermés.