Astrologie, le fabuleux voyage d’une vie.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Une fois n’est pas coutume, le sujet de mon article ne traite pas de configuration astrologique mondiale mais de ma vision de l’astrologie et de l’Amour inconditionnel ou simplement l’Amour dont le monde manque cruellement dans une époque étouffée par un égrégore d’énergies négatives.
De l’Astrologie à l’Amour, ces deux mondes s’enroulent l’un à l’autre.
J’ai décidé d’ouvrir mon coeur et d’évoquer l’astrologie, comme je la vis de l’intérieur depuis maintenant bientôt 40 ans.
Plus qu’un métier, elle fut un cadeau décidé par le destin. Une vie que je consacre à l’Astrologie, subtile vibration.

Un ciel, des énergies.

Si les sources des positions planétaires s’appuient sur des éphémérides, de logiciels et anciennement des tables de maisons et d’équations à une époque où les thèmes nataux étaient élaborés à la main, l’analyse astrologique exploite un instrument invisible : l’esprit de synthèse associé à une sensibilité. Basé sur l’analogie et le symbolisme, elle identifie les contextes et les rythmes.
Lire un ciel de nativité ou mondial reste une aventure unique.

Face aux configurations, seconde après seconde se reconstitue cette structure d’énergies multiples sous laquelle l’être est né.
Dimensionnée, composée de nuances, de zones d’ombres, d’aspérités, de versants momentanément en sommeil tandis que d’autres sont vécus en pleine conscience, la structure immense du natal invite l’être à l’optimiser.
A la naissance, un thème astrologique, merveilleuse géométrie intelligente, est un ensemble de configurations à l’état latent. Dans les premiers instants, les structures incluses vibrent au travers d’interactions avec les thèmes de nativité des parents, de la fratrie ou du clan familial. Avec l’hérédité astrale, durant l’enfance des mécanismes s’enclenchent silencieusement entre les membres de la famille.
Au fil des années, en perpétuel mouvement le ciel mondial éveille progressivement des zones du ciel de nativité qui, peu à peu, déploie son envergure. Au cours de l’enfance à l’école s’établissent les premiers contacts sociaux avec les petits camarades. Le ciel de nativité rencontre de nouvelles interactions avec d’autres thèmes. L’enfant découvre ses énergies et commence sa longue expérience. Devenu adolescent, puis jeune adulte, l’aventure se poursuit. Il rencontre les enjeux affectifs, professionnels et matériels inhérents à l’existence.
Au fur et à mesure, à des instants différents pour chacun, émergent des faits à l’origine de la trajectoire de la vie.
La vie est jalonnée d’épisodes, capables d’être perçus anodins au moment où ils ont lieu mais si déterminants sur le cours du destin, telle une rencontre fortuite ou un concours de circonstances donnant une inclinaison au chemin de vie. A des instants uniques pour chacun, les configurations mondiales éveillent des versants permettant de vivre une étape clef.
Ames comblées, privées de certaines formes de liberté, en attente de recevoir un écho à leur quête intérieure, égarées dans des méandres psychologiques, ne vibrant pas dans leur lieu de naissance ou n’adhérant pas aux mentalités de l’époque, il existe tant d’épisodes de vie, animés d’ambitions si différentes, des rythmes singuliers, de styles de réalisations, d’espoirs déchus ou de trajectoires inespérées.
A ces variations infinies, s’ajoutent les plans.
Toutes les cartes de nativité n’évoluent pas sur le même plan, de même que les réalisations ne se concrétisent pas sous les mêmes vitesses. Certaines structures astrologiques se situent dans des seuils spirituels, d’autres cheminent entre le plan spirituel et la matière, d’autres sont plus dans la matière en proie à des expériences adaptées à l’évolution de l’être. Vue des coulisses astrologiques, la complexité de la compréhension entre les êtres apparaît dans toute sa dimension. L’être évolue dans son propre univers avec ses vibrations altérées selon l’évolution du contexte mondial, tout en étant connecté à un grand ensemble, le collectif qui interfère sur lui et l’aide à avancer. L’interaction entre le collectif et l’être n’est pas systématique, des réalisations puisent leurs richesses dans la vie intérieure et aspirent à d’autres expériences que se faire les dents sur des ambitions ou trouver leurs places au sein du collectif.
Tout dépend à quel niveau se situe l’interaction entre le collectif et l’être.
Elle peut passer par une réalisation visible aux yeux de tous sur le plan matériel ou être un éveil proposé au collectif et retentir dans sa globalité, au-delà de la vie physique de son initiateur.

Les vitesses de réalisation sont inégales et échappent au cadre étroit de la durée de la vie humaine.
A l’origine personnelles, la portée de certaines actions, laissent une empreinte sur l’époque, notamment à travers l’instauration de lois sur les territoires modifiant les règles de la société et l’âme de l’époque. Avec les décennies, le collectif et les générations à venir, mesurent alors toute la portée de l’action, souvent très antérieure.
L’action individuelle sur la collectivité se présente sous des nuances illimitées, mais encore faut-il distinguer dans le natal, un simple souhait momentané d’une réalisation pour la collectivité.
Dans des cartes, l’évolution, propre à chacun, entre en jeu dans ces considérations, de sorte que ce qui aujourd’hui présente un engouement est susceptible d’évoluer demain vers un désintérêt.
La part de participation d’un être au collectif raisonne habituellement dans toute sa carte, tel un rayonnement, perceptible par le collectif, tôt ou tard.

Que faire avec l’astrologie ?

L’outil astrologique n’interfère pas sur votre destinée dont les lois échappent largement au langage astrologique, si riche soit-il.
L’art astrologique propose de prendre de la hauteur et offre une prise de recul, hors de l’échelle de temps.
Un quotidien de 24h est dissocié des rythmes des astres, du temps de leur passage, c’est à dire leurs transits et des cycles astrologiques.

L’astrologie, discipline humaine.

L’astrologie ne dresse pas un listing d’un destin implacable. Elle est un instrument invisible, basée sur des analogies et des symbolismes,identifiant l’éveil de vos potentiels et l’inclinaison de vos rythmes. L’astrologie, langage universel, présente on ne peut mieux son aspect humain car elle va au coeur des émotions et en soulève.
L’analyse d’un ciel natal ne verse pas dans les lieux communs, elle travaille sur du « sur mesure » en ressentant chaque être qui palpite et se trouve ému devant la beauté de la vie ou souffre à des périodes d’être incompris. Derrière des attitudes cinglantes, beaucoup d’êtres sont en quête de la même chose, l’Amour, l’écoute et le partage. Chacun attend d’être considéré à sa juste valeur pour ce qu’il est, un être vivant, dépourvu de son étiquette sociale, de l’image qu’il envoie ou encore de son statut dans la société.
Devant cette intelligence supérieure qu’est la vie, le métier d’astrologue travaille au coeur de l’humain, proposant souvent de véritables rencontres d’âmes à âmes, entre les astrologues et ceux qui souhaitent avoir une vue en perspective, au delà du moment présent.

L’astrologie, langage universel

Percevoir les potentiels et expressions de l’être humain au travers du prisme de l’astrologie est sûrement l’une des plus belles aptitudes que l’on doit prêter à la grande astrologie. Peu importe les divergences ayant pour objet d’identifier une méthode plus pertinente aux autres ou cherchant à définir si le Zodiaque sidéral offre des résultats plus probants que le Zodiaque tropique. Il s’agit d’un débat constructif d’autant que l’utilisation de l’un ou de l’autre préserve les configurations entre les astres. Pour le Zodiaque sidéral, les positions planétaires sont décalées d’environ 23 degrés et quelques minutes avec l’Ayanasma. Le travail en astrologie védique se veut également complexe et repose sur ses propres règles.

Ne pratiquant pas l’astrologie sidérale, je vous invite à visiter le site de ma consoeur Madi Jasper, astrologue sidéraliste.
Cela ne vous aura probablement pas échappé, chaque année dans la presse, l’information à propos des signes décalés fait son apparition cyclique, comme les saisons. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir communiqué sur l’existence de deux Zodiaques.
L’astrologie ne doit pas avoir pour ambition d’entretenir des divisions mais au contraire de réunir différentes sensibilités, sachant que chaque professionnel de l’astrologie est plus en affinité avec une méthode astrologique qu’une autre.

L’amour inconditionnel.

L’objectif de chaque astrologue est d’ouvrir à son prochain, une fenêtre sur son évolution, de l’accompagner dans son cheminement, plus particulièrement à une époque déshumanisée où la communication utilise le registre de la peur et de l’intimidation.
Dans une société où la violence exulte par plaisir, quel paysage désolant. Dans ce monde appauvri d’écoute, de respect et en carence d’amour, plus que jamais l’astrologie et d’autres catégories de métiers dédiés au développement personnel participent à donner de la lumière et de l’Amour, dans sa pure définition.
Les plus vifs souhaits de bonheur de chacun sont enclavés dans une époque anxiogène rémanente d’énergies toxiques tel un halo perceptible.. Libérez les pour créer à l’unisson une énergie collective positive.

A tous les amoureux de l’Art d’Uranie.

Valérie Tenza Darmandy
Le 31.10.2018 à 23h54

 

Vidéo suggérée, débat Baglis TV « Le face à face des deux astrologies » animé par Kevin Meunier.

Publicités

Commentaires fermés sur Astrologie, le fabuleux voyage d’une vie.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.