2017 et au-delà.


 

mai-2017-configurations-astro

Le calendrier civil étant sans lien avec celui des cycles astrologiques en vigueur et des configurations qui en découlent, le 1er janvier 2017 s’amorce tandis que l’opposition mondiale entre Jupiter et Uranus Bélier est déjà effective. Cet aspect soulève la question d’un rendez-vous des consciences avec certaines réalités dans l’objectif d’évoluer.

L’opposition entre Jupiter en Balance et Uranus en Bélier commence dans le courant du mois de Décembre 2016 avec la montée rapide de Jupiter en Balance à l’opposition d’Uranus. Entre le 25 et le 26 Décembre s’enregistrent deux grands aspects : le trigone entre Saturne et Uranus le 25 Décembre 2016 à 00H18 gmt suivi de la première opposition entre Jupiter et Uranus le 26 Décembre à 18H33 gmt. Ces dates situent des étapes dans leurs cycles en perpétuel évolution. Malgré leurs vitesses différentes sur le Zodiaque, les trois astres Jupiter, Saturne et Uranus se relient ensemble et l’un d’eux, Saturne en Sagittaire, résout la tension exercée par l’opposition temporaire entre Jupiter et Uranus.

Dans ces circonstances astrologiques mondiales, Saturne à la réputation souvent ingrate devient la porte de sortie de l’axe de tension formé par l’opposition Jupiter Uranus. En raison de la rétrogradation de Jupiter dès Mars, l’opposition Jupiter à Uranus ne couvrira pas l’intégralité de l’année. Elle aura lieu dès Décembre 2016 à Mars 2017 puis de nouveau d’Août à début Octobre 2017 puis ensuite Jupiter rejoindra le signe du Scorpion. En revanche malgré ses orbes élargies sur certains mois de l’année, le trigone entre Saturne et Uranus se maintiendra en vigueur tout 2017.

2017 reflète une année propice aux propositions concrètes en vue de redresser des situations. Le trigone entre Saturne fin Sagittaire et Uranus fin Bélier couvre une grande partie de l’année puisqu’il démarre dès Janvier 2017 jusqu’au 20 Décembre 2017 à 4H49 Gmt moment où Saturne entrera dans l’une de ses dignités, en Capricorne. Ce trigone entre Saturne et Uranus enregistrera trois trigones dont le dernier aura lieu le 11 Novembre 2017. Situé dans l’élément Feu Bélier-Sagittaire, il véhicule les principes de l’élément Feu relatif aux prises d’initiatives et aux décisions. Apte au commandement, l’élément Feu présent dans le trigone s’associe à une signature astrologique qui agit tel un recadrage exercée avec fermeté. On doit s’attendre à la mise en place de nouveaux dispositifs en vue d’endiguer des situations parties à la dérive, à l’émergence de nouvelles idées pour remettre de l’ordre dans le déclin dont le monde prit conscience ces dernières années. Cette prise de conscience collective et l’urgence de traiter différents dossiers de la société coïncide avec le cycle dissonant des plus lentes, Uranus et Pluton, un cycle que l’humanité retrouvera d’ici 56 ans en 2073 et 2074 lorsque le cycle Uranus Pluton occupera sa localisation en carré à celle de 2011-2016.

L’avenir lointain

Dans ce futur lointain, ce cycle en carré de nouveau avec Uranus début Capricorne et Pluton début Bélier sera précisément en aspect de carré à l’un de ses carrés au cours de son cycle antérieur – 2011-2016. Ces 5 années encore récentes de nos jours pour les populations dans le monde assistant au déclin, appartiendront à cette époque alors au passé lointain.

Ce cycle de 2073-74 demandera à la civilisation de prendre conscience de son évolution entre ces deux grandes périodes de 2016 à 2074.  Le cycle Uranus Pluton depuis sa désactivation toute récente propose à l’humanité un prochain rendez-vous. Nous sommes les acteurs du monde de demain.

Le passage des trois transaturniennes en 2025 dans des signes différents, Uranus en Gémeaux mais surtout Neptune en Bélier et Pluton en Verseau marquent le point de départ des plus grandes opportunités et d’un prodigieux essor technologique. Sous l’époque de Pluton en Verseau, l’évolution technologique devrait être telle qu’elle est susceptible de poser des problèmes d’éthique. La question des libertés et en particulier la perte de celles-ci sera réellement au centre de tous les attentions et débattue dans l’intérêt de chacun.

Avant que le monde n’atteigne cette époque lointaine de 2073 mais bien réelle pour les générations qui la traverseront, de nos jours en Novembre 2016 Saturne dans le signe mutable et de feu du Sagittaire continue de traverser ce signe durant l’année 2017 l’astre fera sa boucle sur le dernier décan du Sagittaire

Libéré de la dissonance à Neptune, une dissonance active depuis 2016, Saturne acquiert une autre teneur. En effet, si jusqu’ici le carré du cycle Saturne-Neptune reflétait une pataugeoire sociale et l’archétype d’une instabilité générale, ce cycle entre Saturne et Neptune arrive à son terme fin courant Décembre 2016 et dès lors, il s’agit d’un Saturne à la nature bien différente qui agit dans le ciel mondial. Ce dernier entre en sextil à Jupiter et se met au trigone d’Uranus, créant un climat mondial de restructuration sur fond de nouveautés en matière de législations.

Cependant, voyons l’état astrologique général afin de mesurer la portée de ce trigone Saturne Uranus. Saturne se positionne dès le début 2017 au trigone d’un astre en Bélier, signe zodiacal cardinal et de Feu, lieu de chute de Saturne. Ce trigone de Saturne vers un signe où se situe sa chute céleste traduit une fragilité dans ce trigone. Si en lui-même, l’aspect du trigone par Saturne retranscrit un désir de recentrer les priorités et soulève des tentatives pour redresser des situations, trouver des solutions et rebâtir ce qui est détruit, il est question de bataille dans ce trigone en raison de l’angle de 120 degrés de Saturne vers un état céleste de chute.

Ce trigone évoque on ne peut mieux une dynamique de redressement dans un contexte social en pleine fragilité. L’état astrologique de Saturne n’est pas le seul à être nouveau dès 2017. Uranus en Bélier en recevant le trigone de Saturne en Sagittaire change également de teneur, il n’est plus Uranus pris durant ces dernières années dans la mâchoire de Pluton où ensemble le duo destructeur invective le monde et distille un climat anxiogène. Libre de Pluton, Uranus bénéficie d’un trigone de Saturne.

Uranus ne se dénature pas certes, il demeure l’astre emblématique d’une déstabilisation, il est porteur d’agitation en Bélier mais au regard des nouvelles dispositions célestes mondiales, il propose des changements constructifs. Ce trigone fragile en raison de son analyse énoncée plus haut, se constitue entre Saturne et Uranus, les deux maîtres du signe du Verseau, signe symbole de renouveau.

L’année 2017 porte en elle des astralités d’idées nouvelles pour des lendemains où la place de la culture et de l’éducation seront plus prédominantes et spécialement à partir de 2018, au détriment hélas des libertés.

Ce n’est qu’à compter de Mai 2018 lors de l’arrivée d’Uranus dans le signe du Taureau que se situe un changement net avec le climat social de ces dernières années. Dans ce signe la transsaturnienne deviendra un astre en position de chute, ce qui signifie que l’élément Terre et fixe du signe du Taureau n’entre pas en affinité avec les caractéristiques d’Uranus.

2017 prépare surtout le trigone de 2018 entre Saturne et Uranus où les réalités du quotidien, le prix des choses, leurs valeurs n’auront jamais été autant au cœur des enjeux politiques. Le passage de la transsaturnienne, Uranus, dans sa position de chute en Taureau relié à Saturne en dignité exercera une coupe franche sur les préoccupations du quotidien dans un contexte mondial encore sonné par le balayage ces cinq dernières années des dissonances : Uranus-Pluton, Jupiter carré Saturne carré Neptune.

Le caractère restructurant de ce trigone entre Saturne et Uranus sera plus significatif lorsqu’il s’effectuera entre des signes du Capricorne et du Taureau d’élément Terre, un des quatre éléments (le Feu, l’Air, la Terre, l’Eau) faisant référence aux principes de fiabilité, stabilité et construction. Les effets de ce trigone porteront leurs fruits avec le temps, comme l’implique la tradition Saturnienne, astre inclus dans ce trigone dont l’orbe fluctue selon les mois de 2017.

Afin de comprendre la portée de ces configurations qui s’installent pour une grande partie de l’année 2017 revenons aux symbolismes des deux astres puis de leurs signes.

Par principe, Jupiter représente les étiquettes sociales se voulant rassurantes pour le grand public, il illustre cet habit social dans lequel chacun endosse un rôle parfois très éloigné de sa personnalité. L’apparence est un paramètre bien Jupitérien où l’emballage peut parfois mettre en confiance mais dissimuler un décalage avec ce que l’on attend. Des dissonances de Jupiter traduisent les déconvenues liées aux apparences trompeuses susceptibles d’agir dans les deux sens. Ainsi, on peut trouver une personne superficielle qui ne l’est pas ou découvrir une personnalité aux antipodes de son image. La différence éventuelle entre apparence et les facettes de la personnalité se décèle grâce à l’étude intégrale du thème astral. Néanmoins il arrive que la place astrologique de Jupiter et des aspects qu’il forme avec d’autres planètes, délivre un élément non négligeable sur ce sujet.

Jupiter demande d’exister à travers des représentations ou en cas de fortes dissonances d’entretenir un mode de vie ostentatoire. A ce titre, l’astre fait partie des dominantes dans les cartes de nativité où il est question d’exercer des métiers où la représentation va de pair avec la fonction, autorité administrative, personnage influent de par son statut social.

Avec Saturne, clef de l’intégration, Jupiter situent les réactions face aux lois. Dissonant, Jupiter incite à imposer ses propres lois et à rejeter celles reçues par l’éducation ou à s’opposer au système social dans lequel on évolue. Dans le natal, l’état céleste et terrestre de Jupiter et de Saturne renseignent sur les capacités d’intégration sociale réalisée avec ou sans efforts. Par ailleurs, leur angle harmonique ou dissonant exprime cette souplesse à de se conformer aux règles de la société.

En astrologie mondiale, la dissonance de Jupiter et de Saturne correspondent à des périodes de ralentissement sur la croissance et de difficultés en matière d’économie. Leur dissonance sévère est un indice de difficultés dans les affaires et menace la pérennité des activités. En fonction des astralités environnantes, ces cycles dissonants correspondent à une période de stagnation ou si le cycle est adossé à d’autres plus délétères comme ce fut le cas en 2016, un déclin devient perceptible à échelle collective et retentit sur le quotidien des classes sociales. Le cycle Jupiter Saturne est lié aux phases d’expansion, de croissance ou stagnation ou difficultés. Il informe de la santé économique d’une époque de stabilité selon qu’il est harmonique ou dissonant.

Sa dissonance entraîne des difficultés concrètes : baisse du pouvoir d’achat, dégradation de la qualité de vie, insuffisance du confort matériel. En mondial dissonant et escorté d’autres fortes dissonances, il reflète une période d’accentuation de la paupérisation des classes sociales déjà en difficultés. En astrologie mondiale, la dissonance du cycle Jupiter Saturne dissonant coïncide avec une vague de situations de précarité.

La récente dissonance du cycle Jupiter Saturne s’est présentée en Septembre 2015 adossée au carré de Neptune en Poissons. D’un point de vue astrologique, il était question d’une des plus grandes dissonantes qu’il soit puisque nous avions un carré décroissant apex sur une maîtrise.  Saturne au double carré de Jupiter son maitre, en Vierge et de Neptune en Poissons.

Ce dialogue planétaire bien pénalisant pour la croissante économique et soulevant un sentiment d’in sécurité se produisit durant le dernier souffle du cycle dissonant Uranus-Pluton. Réunies, ces dissonances astrales ont accompagnés la seconde partie de l’année 2015 et 2016.

Vous pourrez retrouver les analyses de ces climats dans l’un de mes anciens articles.

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2013/10/28/fin-dun-cycle-et-renouveau-saturne-en-sagittaire-uranus-pluton-2014-2029

Rappelons aux débutants en astrologie que le ciel mondial composé de cycles harmoniques et dissonants de différentes durées, est en perpétuelle évolution. L’année 2016 que l’on distinguait bien dissonante à la lecture des cycles en cours laisse désormais la place à 2017 qui s’ouvre sur de nouvelles dispositions astrologiques.

2017 démarre dans un climat où des lois sont au cœur des préoccupations essentielles.

Jupiter, astre clef dans cette nouvelle structure mondiale pendant le premier semestre de 2017 retient mon attention car après avoir fait un carré à Saturne de Mars 2016 à Juillet 2016, il s’apprête dès début 2017 à réaliser un sextil à Saturne. Le cycle Jupiter Saturne décrit plus haut dans mon article, devient l’espace de quelques mois, harmonique, ce qui traduit des solutions trouvées par le biais légal (lois), en vue de mettre de l’ordre dans les difficultés émergées sous le précédent carré durant la période de Mars 2016 à Juillet 2016.

 Jupiter fait référence à la loyauté, durant son séjour en Balance, l’astre véhicule un symbole de justice dans la justice. Ce Jupiter fait face à un Uranus en Bélier désireux d’imposer ses conceptions loin d’une vie conformiste et rejetant tous les symboles de l’autorité pour y imposer la sienne.

Si l’on pouvait retenir quelques mots sur l’empreinte d’un Uranus en Bélier, on dirait qu’il est l’archétype de l’insolence. Le caractère provocateur d’Uranus est stimulé par la nature impétueuse du Bélier. Au niveau de l’astrologie mondiale, il illustre une période au cours de laquelle, les règles sont transgressées en toute impunité, les lois n’intimident plus. Il donne à l’époque un contexte de revendications en tout genre où il est commun de refuser toute communication avec les symboles de l’autorité sans les défier. Uranus l’effronté, vient d’être aiguisé par Pluton depuis 5 ans et il en résulte une atmosphère des plus délétères quand il est question de faire appliquer la hiérarchie.

 

L’astrologie, un outil de lecture globale.

L’astrologie est un outil de lecture de techniques et de cycles dont la durée est parfois bien éloignée de notre échelle de temps. La notion de temps est toute relative et dans certaines astralités inconfortables, l’impatience intervient régulièrement mais il faut accepter le fait qu’un climat délicat peut s’étirer sur plusieurs années.

.En astrologie la lecture est globale, les cycles se suivent, ils sont parfois juxtaposés comme ce fut le cas en 2015 et 2016 et afin de mesurer l’atmosphère d’une époque, il faut lire le ciel dans toute son étendue. Si l’on analyse uniquement l’instant présent, pour prendre une métaphore, cela reviendrait à ne regarder un film qu’en plein milieu. L’étendue d’un simple cycle en cours se lit en considérant les cycles précédents, ceux en cours et ceux qui arrivent. Cela donne une perspective à la lecture et balise l’évolution ou bien s’il y a lieu, les objectifs à attendre sont mieux compris grâce à une visibilité.

 C’est la raison pour laquelle en astrologie, il est difficile d’ouvrir une fenêtre de lecture sur une période précise. La lecture du ciel exige de voir l’origine des cycles en cours pour distinguer la portée de la période qui intéresse. En l’occurrence, le trigone attendu de 2017 entre Saturne et Uranus englobe une série de paramètres astrologiques et il intervient après la superposition de certains cycles de lentes.

Ainsi lors de l’activation du cycle dissonant Uranus Pluton amorcé en 2011 et en vigueur jusqu’au printemps 2016, le monde a assisté à la dégradation d’une époque en proie à la multiplication d’actes d’incivilités et de barbaries, en somme à un contexte mondial gangréné par l’augmentation de l’insécurité.

Le cycle d’Uranus Saturne par trigone en 2017 succède donc au douloureux et récent cycle Uranus-Pluton dans sa forme dissonante. Même s’il est fragilisé, la venue du trigone de Saturne à Uranus est porteur d’espérance dans un monde à la dérive. On doit y voir les auspices d’un redressement des valeurs notamment avec l’intervention de l’élément Terre dominant dans cet aspect harmonieux du cycle.

Ayant déjà abordé cette configuration en 2015, je vous invite à lire mes anciens articles:

2015 sous l’ultime carré d’Uranus à Pluton.

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2015/01/09/2015-sous-lultime-carre-duranus-a-pluton

2018 le trigone de terre entre Saturne et Uranus

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2016/02/24/2018-le-trigone-de-terre-entre-saturne-uranus

Les prémices de la Présidentielle 2017

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2015/12/18/astrologie-les-premices-de-la-presidentielle-2017

Pour plus d’informations sur le séjour de Saturne en Sagittaire :

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2013/10/28/fin-dun-cycle-et-renouveau-saturne-en-sagittaire-uranus-pluton-2014-2029

 

 Second trigone de Saturne Uranus en Mai 2017

 Après l’avoir formé en Décembre 2016, Saturne et Uranus réaliseront le 19 Mai 2017 pour la seconde fois le trigone exact..

En France, nous serons dans les jours qui succèdent l’élection présidentielle. On doit voir dans ce trigone des attentes fortes des citoyens en matière de sentiment de stabilité et surtout de réponses concrètes aux problématiques. Il faut replacer cet aspect dans le contexte qui l’a précédé et rappeler qu’un tel aspect fait suite à une dissonance de 5 ans du cycle Uranus-Pluton. Il faut également considérer que ce trigone en dépit de son aspect de type constructeur car il s’agit d’un trigone, fait intervenir le Bélier signe où Saturne emblème de stabilité, se trouve en chute.

Les attentes seront plus fortes que les satisfactions reçues et on doit lire dans ce trigone, l’intervention du temps, Chronos Saturne comme un allié.

A l’heure où je rédige mon article sur le contexte général de 2017, je ne me suis pas penchée de nouveau sur l’étude des Présidentielles de 2017 en France. Cependant, au regard du contexte mondial astrologique se distingue un grand cycle déjà existant dans le thème de certains candidats qui briguent le prochain mandat vers l’Elysée.

Le cycle Uranus Jupiter présent sous sa forme d’opposition dès Décembre 2016 stimule la conjonction natale présente dans le thème natal de personnalités politiques disposant de la conjonction natale Jupiter Uranus. L’opposition Jupiter Uranus n’est effective que jusqu’en Mars 2017 après quoi Jupiter va se détacher plusieurs mois de l’opposition pour rétrograder.

Dans le schéma d’illustration pour le second tour, Jupiter se trouve à 14 degré Balance.

Le trigone de Saturne à Uranus est toujours d’actualités sous les deux tours et il sera souligné part Mercure au soir du 7 Mai. Cela dit, la campagne présidentielle étant en amont bien évidemment de ces deux dates, la présence de l’opposition Jupiter Uranus favorise dès le début d’années l’ambition de certaines cartes de nativités de personnalités politiques disposant dans leur natal d’un aspect Jupiter Uranus.

Parmi ces thèmes de 1954, il est question de celui de Nicolas Sarkozy dont le natal possède la conjonction étroite entre Jupiter et Uranus. Le thème de François Hollande présente également cette même conjonction mais avec une orbe plus serrée. Il se trouve que l’opposition mondiale qui se joue entre Jupiter et Uranus entre en aspect dissonant avec les thèmes de ces deux personnalités politiques, de manière plus pertinente sur la carte natale de Sarkozy. Le cycle natal existant dans leurs cartes qui se rejoue en carré à leurs positions initiales, expose ces personnalités politiques à devoir faire face d’une part à la nature de l’aspect Jupiter-Uranus, décrit précédemment dans l’article et se présentant comme une confrontation entre un climat insurrectionnel d’insécurité véhiculé par le long séjour d’Uranus en Bélier et la question de légiférer en terme de nouvelles règlementations. La question des lois (Jupiter Uranus) et de l’insécurité sont les fers de lance de la future campagne présidentielle 2017.

En résonnance mondiale à l’aspect durable de Saturne trigone Uranus de 2017 et à son trigone parfait le 19 Mai 2017, le futur président de la république en 2017 devrait avoir dans son natal un Saturne ou un Uranus placés dans un lieu stratégique de son ciel. Angulaire ou dominant. Le premier tour devrait déjà voir apparaître des candidats ou leur Saturne devrait être important dans leur natal.

En 2012 lors de l’étude des Présidentielles, nous retrouvions dans le ciel le trigone Mars trigone Pluton, trigone présent dans le ciel de François Hollande. Ceci n’étant qu’un détail de la longue étude que j’avais réalisé donnant François Hollande comme personnalité la plus à même de remporter la Présidentielle 2012 dans un mandat avec peu de marge de manœuvre et durant lequel on assisterait à la montée en puissance de Marine Lepen dès 2014. Articles Présidentielles 2012, rédigées en Octobre 2011.

 

Note de l’auteur :

J’attire votre attention sur le fait que l’astrologie est un outil de lecture symbolique qui ne repose sur aucune émotion pas plus qu’il n’est le reflet d’opinions.

 

Valérie Darmandy

le 4.11.2016 à 20H54

copyrightA92G1C6

 

Commentaires fermés sur 2017 et au-delà.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.