Archives de Tag: signature astrale

Hérédité astrale

Niveau cours : avancés et élevés. Cours de l’atelier astrologie, Puteaux. 

Observée lors de synastrie entre membres d’une même famille, l’hérédité astrale est une réalité astrologique déclenchant automatiquement la question du libre arbitre. La première question que l’on pourrait aussi se poser, choisit-on son conjoint par hasard ou en résonance avec ce qu’il porte ? Avant de fonder une famille, pour quelle raison sommes nous attirés par tel conjoint ? Quelle structure astrologique  nous invite à choisir tel ou tel partenaire ?

Les enfants semblent venir au monde à des moments clefs afin de se caler dans les structures astrologiques familiales , une sorte de creuset astral propre à chaque famille.  Une véritable âme familiale se dégage de ces synastries collectives auprès desquelles, on ne peut que s’interroger sur la finesse du langage astrologique.

Ce que l’astrologue Paul Choisnard avait nommé l’hérédité astrale évoque des rouages presque mathématiques des cycles planétaires.

Une famille révèle un réseau de connexions astrales  entre ses membres.  Les grands parents peuvent  présenter des astralités communes avec  leurs petits fils, petites filles.  Il n’est pas rare de voir des angles superposés , ascendants communs ou ascendant de l’un dans le signe solaire de l’autre, des axes soli-lunaires , superpositions de la Lune ( assez fréquent), des conjonctions communes, localisation commune d’état terrestre de certaines planètes personnelles, de levées ou culmination de planètes identiques etc . Les thème d’ enfants élevés au sein de famille recomposée peuvent présenter des résonances astrologiques avec le thème du conjoint qui rejoint la cellule familiale. Ceci fait référence à une affinité astrale que l’hérédité proprement dit et reste une donnée intéressante dans la formation d’une cellule familiale.

Hérédité sur différents plans:

En s’enfonçant dans les synastries collectives sachant que les cartes natales  possèdent toujours plusieurs niveaux, l’hérédité astrale peut donc se situer sur plusieurs plans.

Le tissu astrologique formé par les synastries collectives révèle  des hérédités astrologiques de premier plan issues de superpositions de planètes :  Cas de Lady Di avec son fils William ayant ensemble leur Vénus sur le 25ème taureau, cas de Yannick Noah où sa planète Mars – l’action, le sport- occupe le même signe Bélier que son fils Joakim Noah ( Mars/Bélier) proposant une  dynamique familiale sportive –  puis les hérédités se trouvent aussi sur un second plan telles que  des aspects planétaires existants chez les parents et revenants dans le thème des enfants ou petits enfants.

Un parent ayant une opposition Lune Jupiter et l’un des enfants disposant dans son thème d’un Lune Jupiter en carré.  Au sein de leur relation, ils utiliseront biensur toute la structure de leur thème personnel  mais seront particulièrement sensible à  une atmosphère Lune/Jupiter qu’ils développeront ensemble.

Faire la synthèse des hérédités sur un thème est passionnante car son thème natal se compose d’ aspects astrologiques qui lui sont « propres » et d’aspects dont il hérite (grands parents confondus et même arrière grand parents ou arrières grands parents si la DN est correcte).  La transmission astrale se fait de manière aléatoire, le thème astral d’un enfant peut par exemple présenter 2 structures existantes dans le thème de sa mère ,une conjonction présente dans le thème natal de son grand père et avoir peu d’aspects nataux de son père.  Une naissance hérite pas d’un seul élément astral de ses ascendants mais de plusieurs ( père, mère, grands parents) en répartition inégale, ce qui éclaire  certaines affinités ou difficultés aussi entre certains membres d’une famille et surtout  la répétition de certains schémas familiaux.

Avec une certitude sur les heure de naissances , l’arbre généalogique pourrait nous communiquer l’énergie de fond d’une famille.

Dans certaines familles l’astrologue remarque une concentration d’un signe zodiacal.   Ceci est juste l’iceberg  astrologique car sont pris en compte seulement les « soleils de naissance » et pas les autres répartitions astrologiques ainsi que les dispositions terrestres ( domifications).

Pour illustrer ces connexions planétaires, ci-dessous une 1ère étude d’une cellule familiale. Il s’agit d’une famille monoparentale, composée de la mère Taureau et de ses 3 enfants une fille Taureau et deux fils que l’on appellera Y pour le fils du signe du Cancer et Z pour le fils du signe du Poissons.

DN du père, heure en attente de confirmation.

En dépit des dates et heures différentes de naissances des enfants, ils ont ensemble leur Lune domiciliée  en maison VIII. Cet état terrestre commun aux 3 enfants canalise la façon dont va s’exprimer l’énergie lunaire , dans quel registre elle va fonctionner, ici dans l’axe des finances, pertes et décès. Dans leur enfance, la famille fut endeuillée par la perte prématuré du père.

La mère

La fratrie : Lune domiciliée en VIII

Carte natale de la fille. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Y » signe solaire Cancer. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Z » signe Poissons. Etat terrestre de la Lune. Lune en VIII.

Le thème de la mère distribue plusieurs astralités et angularités à ses 3 enfants.

Mère/Fils Y : L’hérédité astrale est de premier niveau entre la mère et son fils Cancer ayant ensemble leurs Vénus Gémeaux à 25° pour la mère et 22°35 pour le fils. Angularité de Saturne chez la mère, angularité de Saturne chez le même fils Y, cependant les maisons angulaires ne sont pas les mêmes.  Saturne Sagittaire pour les deux. Le cycle saturnien s’accomplie pour la mère au moment de la naissance des 2 fils, ayant Saturne en Sagittaire, comme elle.

Mère/Fille :Le Soleil de la mère et le fille sont conjoints, Taureaux ensemble, la fille est arrivée au monde peu de temps avant l’anniversaire  de la mère (période révolution solaire). La mère présente un aspect dissonant de Mercure-Pluton que l’on retrouve dissonant également par opposition Mercure/Pluton sur la fille. Héritage astrologique de premier niveau sur leurs Vénus : mêmes états terrestres des Vénus entre la mère et la fille: Vénus en X.

Mère/Fils Z : Angularités plutoniennes pour le fils Z et sa mère.Jupiter Pluton angulaires sont valorisés et puissants dans le thème de la mère, car ils se lèvent. Sur le thème du fils Z celui ci a Pluton/Scorpion au Zénith en dignité trigone Jupiter/Poissons en dignité. Hérédité importante, le fils dispose d’un potentiel pour développer la conjonction présente dans le thème de sa mère. Saturne Sagittaire pour les deux.  Uranus/Lune en opposition chez la mère se retrouve en carré Lune/Uranus chez le fils.

Sources/DN : la famille elle même.

19/08/2011

Tous droits réservés

Valérie Darmandy

1 commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, cycles planétaires, hérédité astrale, signatures astrologiques, synastrie

Marilyn Monroe , mythe et mystère

L’existence de Norman Jeane Mortenson démarre dans des conditions familiales perturbées pour ne pas dire difficiles avec une mère dépressive et son placement en famille d’accueil. L’angularité lunaire au carré de Saturne, (Lune/Saturne existant aussi sur Coco Chanel, voir article) s’articule entre des maisons angulaires, Saturne en maison IV la famille au double carré Neptune/Lune dont celle-ci est maitre de la XII, la carence affective, ce complexe d’abandon Lune/Saturne dissonant se trouve dans certaines problématiques relationnelles avec l’image de la mère, ou dans la cellule familiale, cas d’orphelinat ou de substitut maternel ou mère absente ou encore inhibition des émotions, frustrations affectives. Sa fragilité psychologique et vulnérabilité se trouvent imbriquées dans la structure Neptune I opposée Lune au double carré à Saturne en signes fixes, véritable talon d’achille de l’actrice. Cet aspect de relation difficile avec l’image de la mère ( Lune carré Saturne) lui vaudra dans la réalité une relation inexistante avec sa mère et même le rejet de l’image de cette dernière.
L’opposition Lune/Neptune se produit entre la I à la VII agissant tel un reflet de sa propre image. Sans doute cet axe Neptune/Lune évoquant une notion symbolique de reflet, miroir, a joué dans sa carrière photographique et cinématographique.


Ce carré en signe fixe tisse un fond de carences, une forme de boulimie affective que la lune va chercher à rééquilibrer par d’autres aspects harmoniques notamment à travers son Jupiter en VII conjoint à cette Lune blessée par Saturne , la connexion Lune-Jupiter incarne une sorte d’exutoire social. L’actrice épouse sous cet aspect Jupiter/Lune un « personnage », son rôle social, elle embrasse la foule ( Jupiter/Lune) et le succès social ( conjonction angulaire en maison VII) retentissant à grande échelle.
La Lune est en conjonction appliquante vers Jupiter, c’est la recherche d’une représentativité. Jupiter Lune représente la porte de sortie de son carré difficile Lune/Saturne/Neptune, mais Jupiter reste maitre de VIII, notions d’autodestructions et de la maison de ses amours, la V.

Elle jongle en quelque sorte entre des valeurs sociales exacerbées et des blessures.
Icône mythique par la signature d’un Neptune sublimé en Lion en I au trigone d’une Vénus culminante au Milieu du Ciel, au cours de sa vie Marilyn fera autant rêver le public que fantasmer les hommes.

Son aura capturée sur les pellicules des photographes du monde entier répond aux valeurs Vénus-Neptunienne, Neptune principe de diffusion des ses atouts et sa plastique (Vénus, la chair).
Ce magnifique trigone de Neptune exalté en I en Lion et Vénus culminant au MC l’élèvera au rang de sex-symbol.
Son Neptune en I symbole des légendes, des fantasmes, d’un monde idyllique a fait rêver des générations mais lui a t il procuré sa vie idéale ?

Le carré Lune/Saturne constitue la confrontation avec la réalité, la lucidité de carences affectives, l’aspect participe aussi à se sentir mal aimé ou jamais assez aimé. Ce carré mêlé à Neptune, favorise la fuite du réel ( Neptune en I). La grande émotivité qui résulte de Lune opposée Neptune est écorchée par un Saturne en IV – famille, origines- on peut comprendre à travers cet aspect le mal-être ambiant vis à vis de l’image parentale et de sa famille.

En dépit de ses blessures et d’une fragilité émotionnelle, l’actrice bénéficie du rayonnement social Vénusien-Neptunien en signe de Feu, avec une Vénus maître de sa X le destin, la carrière, nourrie par un Neptune aussi magique et que destructeur puisque ce dernier est chargé de notions autodestructrices en étant maître de sa VIII natale.

Dans la structure astrologique la quête d’une vie idéalisée et les valeurs auto destructrices cohabitent.

L’axe I-VII est traversé par l’opposition Neptune/Lion-Jupiter/Verseau , il agit en caisse de résonance sur le plan social, l’amplification de sa représentativité en société.

Jupiter planète d’élargissement social en VII près de la Lune lui donne l’occasion de sensibiliser une foule, de toucher la masse.
Le succès auprès du public (Lune/Jupiter) est inhérent à son maitre de V, pris dans l’aspect lie l’affectif ( sa maison V, ses amours) à des notions d’auto destructions.

L’opposition Neptune-Jupiter angulaire participe au grossissement de son image ( Neptune en I), les deux planètes s’opposent par la même occasion ce qui amène la confrontation entre la mise en conformité et situations illicites, scandaleuses.
Le maitre de V Jupiter – ses amours, sa vie amoureuse- opposé à Neptune a joué probablement un rôle symbolique à travers une vie affective dissolue et sa liaison illégitime avec John Kennedy.

Son tournant sous le transit de Pluton

Astrologiquement, la carrière de Norman Jeane s’amorce sous le lent transit de Pluton arrivant sur son Ascendant 13°Lion. La vitesse lente de Pluton installe une notion de temps en « années », celles-ci constituent un virage actif le temps du transit. C’est en 1946 alors que Pluton est à 11-12 degrés du Lion et flirte avec la cuspide de son Ascendant natal à 13 degrés, que Marilyn signe son 1er film avec la 20th Fox Century en Juillet 1946.

Ici est un exemple parmi tant d’autres, les transits modifient le climat ou donnent de nouveaux élans venus de l’intérieur, ils enclenchent des modifications dès que l’orbe devient étroite, 1°, 2° maximum.
L’orbe ici est seulement de 1°.
Au moment où Pluton a rendez-vous avec la cuspide précise de son Ascendant 13° Lion en 1948 et reste de long mois sur sa cuspide
d’Ascendant, Marilyn pose nue pour une série de photos. Le scandale augmentera sa popularité.

Pluton poursuit sa course et atteint le fameux axe amplificateur Jupiter/Lune angulaires opposé Neptune angulaire.
Aux yeux du monde l’image de Marilyn change alors de dimension.
Ce passage planétaire se produit fin 1951 et en 1952, Pluton arrive à 20° du Lion, exact sur son Neptune/Lion en I natal, opposé sa lune natale à 19° Verseau
Une star émerge.
Pluton à 20° Lion réveille l’axe central natal Neptune 22° Lion-Lune 19° Verseau entrant également dans le sillage de Jupiter à 26° Verseau, quelques années après. Marilyn incarne alors le symbole du rêve. Célébrité et mythe sont en route.

Ce transit plutonien colporte l’état céleste et terrestre de son Saturne natal…
Derrière les paillettes l’actrice vit un Pluton en transit qui tient son Saturne/Scorpion natal au double carré de la Lune et Neptune nataux. La blessure de l’enfance se cache derrière le maquillage plutonien.
Le degré Natal de Pluton est le 13°35  » dans un ciel serein une magnifique étoile éclaire un parterre de fleurs« . Ce degré n’est pas réservé aux acteurs actrices mais il exprime une mise en lumière, l’accès à la notoriété et au fait d’être adulé.

Pluton en passant sur sa cuspide I natale entraine la vibration initiale de ce degré.
La puissance plutonienne catalyse également Neptune opposé Jupiter angulaires.
Le transit retentit fortement du fait que Neptune et Jupiter soient déjà angulaires, l’image de l’actrice prend du relief et se propage
(Principe de diffusion/Neptune).

Le 5 Août 1962
Réactivation du natal, dans le ciel à cette époque bien avant la date du 5 Août, se trouve le carré Neptune-Saturne, carré existant au natal réveillant ses zones de fragilité mais pas seulement, puisque Neptune carré Saturne installent des circonstances dans lesquelles on est tributaire d’une sorte de nasse collective.
Saturne à 6° Verseau s’approche de l’axe d’horizon natal.
Le décès se produit lorsque le Soleil maitre de son Ascendant natal arriva à 12° degré Lion sur la cuspide de son Ascendant 13° Lion à 1° seulement d’orbe.
En Aout 1962 à ce carré Neptune/Saturne s’additionne Jupiter maître de VIII natale arrivant dans sa VIII et ce transit soulève quelque chose d’intéressant, car Jupiter maître de la maison du décès arrive dans la maison du décès la VIII. Ce Jupiter était à l’origine opposé à Neptune au natal entourant son décès de circonstances douteuses.Les théories les plus folles ont courues depuis sur la réelle cause de sa mort. Marilyn a t elle été assassinée ou s’est elle suicidée ?
Le grand trigone en triplicité d’eau semble garder le secret tout comme Pluton en XII au trigone des planètes Mars et Uranus en VIII en signes d’eau sous la maîtrise de Neptune, véritable signature astrale sur son existence.

Neptune exalté en Lion en I a fait d’elle un mythe et étant maitre de sa VIII a entouré sa mort d’un voile de mystère.

Tous droits réservés.
6/08/2011

Valérie Darmandy

 

3 Commentaires

Classé dans astrologie gratuite, lion, Marilyn Monroe, Neptune, Pluton, Saturne