Archives de Tag: passion

La passion

Niveau cours : niveau avancé. Cours de l’atelier Puteaux

Passion du latin patior  » endurer ,supporter », pati, souffrir

La passion vue par l’astrologie.

Quelles dispositions du thème natal exposent à plonger dans ce vortex émotionnel.  Quelles structures peuvent cohabiter …

Dans passion sous entendons intensité ce qui implique dans le thème natal la présence de nombreux d’aspects, souvent étroits ou sans orbe, composant ensemble la fibre passionnelle. Tous ces aspects peuvent véhiculer plusieurs terrains. La condition sine qua non est naturellement  un tempérament passionné, une tendance à être fusionnel dans la relation à l’autre, de possibles notions d’avidité, de possessivité mais aussi la possible peur de manquer de l’autre. Saturne, qui a priori n’aurait rien à faire dans les affaires passionnelles, amène pourtant des motivations liées à des craintes profondes, des situations de blocages antérieurs.

 Afin que la magie de la passion opère, il faut réunir une connexion entre plusieurs aspects astrologiques dans les 2 thèmes et un instant « magique » ,celui des transits agissant sur les deux personnes. Pour la passion, aucun signe zodiacal ne sera plus favorisé qu’un autre : c’est tout le thème entier qui va s’exprimer.

On accorde souvent la passion à l’axe Taureau/Scorpion et surtout aux valeurs scorpions, le signe solaire ou un ascendant scorpion réveillant des forces plutoniennes. Le signe fixe du Taureau, par sa nature possessive répond à une envie d’avoir l’autre pour soi. Certaines signatures astrologiques caractéristiques appellent à la passion.    Loin devant tous les autres aspects, arrive en tête l’envoûtante conjonction Vénus-Pluton à l’aura charismatique.

Vénus Pluton, la fascination.

Vénus-Pluton est le signal d’un amour projeté dans une grande dimension. L’expérience du corps et de l’esprit doivent atteindre un dépassement, le corps peut être esclave de sa prison de chair devant la particularité des sentiments.  Indice clair d’une passion, celle-ci peut être vécue sur le plan psychique ou/et physique, l’aspect invite à changer de dimension et souffrir en traversant les étapes d’élévation des sentiments.

Selon le thème natal, une telle conjonction sera vécue sur divers plans, le plan mystique, la sublimation, le plan charnel et sexuel, ou parfois tout à la fois si l’aspect est dominant. La personne dotée de cet aspect le développera  de différentes façons tout au long de son existence. Les énergies incandescentes de Pluton embrasent la chair de Vénus, les sens.  Symptomatique de l’amour-fou, la conjonction agit sur le psychisme, l’invisible monde de Pluton attache la chair à lui.

Vénus et Pluton bâtissent une sorte de temple de la sexualité où peuvent être vécues les expériences érotiques les plus inédites .Les sentiments fusionnent avec la douleur d’aimer.  Fascination du partenaire, séduction enivrante,  amour obsessionnel, Vénus et Pluton conduisent dans les relations des plus intenses avec de possibles portes s’ouvrant vers les relations sado-masochisme cérébral ou/et physique.   Sur fond d’exclusivité, d’exigences latentes,   les forces plutoniennes installent une forme d’emprise. Par effet de conjonction Pluton entraine Vénus dans ses versants obscurs, l’amour et la mort peuvent se côtoyer symboliquement ou réellement.

Aimer en souffrant, souffrir par amour , aimer à la folie, aimer de manière mystique l’autre, sublimation de l’amour, sont autant de scénarios proposés. L’orientation sera donnée par les autres aspects environnants et l’emplacement de la conjonction Vénus-Pluton ( hors angularités ou non).

Un voyage intérieur transcendant attend celui ou celle qui possède cet aspect.    Les liens ressentis par Vénus-Pluton permettent d’accéder à  des  relations d’une qualité exceptionnelle, captivantes, mais exposées aux  transformations,  avec des degrés nuancés de souffrance – selon directement le reste des aspects dans le  thème.  Si le thème collecte plusieurs notions passionnelles, on gravit une marche dans l’intensité.  Encore faut-il que Pluton-Vénus soient localisés dans un endroit stratégique du ciel de naissance pour être vécu concrètement. Les 4 Angles I, X, IV et VII.

Les aspects de tensions Vénus-Pluton par opposition et carré agissent en véritables caisses de résonances sur les sentiments  et  peuvent, dans certains cas, générer de dégâts affectifs et émotionnels.  Dans l’opposition, l’amour se place face au symbole de la mort, ce qui peut alimenter une vision névrotique de l’amour. Angoisse dans l’amour, attachements exclusifs on peut être lucide  du pouvoir destructeur de l’amour.

Le carré Vénus Pluton peut poser des problèmes dans le sens où il crée des tensions liées à l’harmonie sexuelle et au dosage de l’exclusivité au sein du couple.  Ce carré Vénus Pluton est l’un des plus possessif et conflictuel qui soit,  générant des déséquilibres , tensions au point que l’amour fusionnel arrive souvent aux portes de la haine. Manque de recul sur les émotions. Le fléau de la jalousie intervient dans la problématique relationnelle. L’objectif de cet aspect est de tempérer les excès. L’amour passionnel peut connaitre des issues traumatisantes, douloureuses sous de telles dissonances car le carré générera de puissantes tensions émotionnelles. Dans les aspects dissonants,Vénus-Pluton reste un foyer latent de souffrances.

Fondamental : les autres aspects partant de cet aspect en carré serviront à résorber ces tensions et l’ensemble du thème à cerner comment la personne vit cet aspect. Alternance entre attraction, fascination et rejet du partenaire.

Les aspects sont précieux puisqu’ils déclineront chacun la façon dont la personne percevra ces énergies passionnelles.  De manière globale, les forces plutoniennes ne font pas dans la demie-mesure. L’exigeant Pluton demande à Vénus  de lui amener l’excellence amoureuse.   Les personnes ayant cette signature peuvent susciter la passion chez autrui ou  la ressentir mais rien ne dit qu’elle soit réciproque.  Il faudra voir l’état des maisons V et VII, leurs maîtres planétaires pour aller plus loin dans l’affinement de l’analyse.

Le couple Vénus-Mars suit de près celui de Vénus-Pluton, Mars et Vénus sont l’appel de la chair, la séduction et l’épicurisme.  Les plaisirs de la chair, des amours passionnelles naissent couramment de ces aspects surtout sous la conjonction et l’opposition. Le trigone et le sextil ont des vertus plus apaisantes. Mars et Vénus cherchent les histoires d’amour passionnées dans lesquelles la démonstration des sentiments sera essentielle.

Les courants suivants :   Vénus planète d’Air, Soleil, Feu Mars de Feu , Pluton de Feu et Uranus de Feu  constituent des éléments combustibles.  Pour les terrains propices à la passion : Soleil-Pluton, Vénus-Pluton, Vénus-Mars on peut ainsi voir l’importance de l’élément  feu et d’air, l’air attisant le feu  permettant de s’enflammer, des maitres ascendants ou ascendants pris dans des aspects Pluton-Vénus ou Vénus-Mars, des valeurs scorpions sollicitées ( plusieurs planètes en scorpion), l’ascendant ou les luminaires en scorpion.

La passion a donc des constantes, cependant chacun va aimer avec ses propres schémas planétaires intérieurs.

Sur un plan technique on peut dire que dans le thème natal vénus scorpion répondra biensur davantage à l’appel de la passion, la présence d’Uranus opposé Vénus ou conjointe ne donne pas de passion mais aide à s’enflammer sentimentalement.

En synastrie, la passion s’enclenche toujours sous des transits et des réactivations de toutes parts sur des projection symboliques d’une personne sur le partenaire.  On retrouve régulièrement les mêmes acteurs planétaires ; des transits de Pluton, ou d’Uranus pour allumer le feu et signaler le coup de foudre ou Neptune bien aspecté permettant d’accéder à un idéal.

Des synastries montrent également des rencontres sous des réactivations de carré de Saturne sur des axes nataux de partenaires ayant des thèmes saturniens. Lune en Capricorne opposé Saturne pour l’homme et le Soleil en Capricorne pour la femme, la rencontre se produit sous un carré de Saturne à leurs luminaires réveillant toute l’énergie natale Saturnienne commune.

En théorie Saturne n’aurait  rien à voir avec la passion comme on l’entend, pourtant l’astre active le sentiment d’avidité, la peur du manque et il peut être un élément déclencheur dans certains thèmes en réveillant des anciens schémas du passé. Pour des thèmes nataux marqués par Saturne, la planète  parlera aux 2 partenaires concernés et il n’y aura rien d’étonnant à ce qu’elle soit à un endroit stratégique au moment de leur rencontre.

Il faut comprendre qu’une personne se dirigera instinctivement vers une autre car elle est attirée par ce que le thème astrologique dégage et souvent parce que les thèmes s’emboîtent , créent ensemble un alchimie unique à la relation.  Les connexions sont très nombreuses lorsque la magie opère entre deux personnes ou un groupe.

Le degré d’attraction et l’intensité ressenti au sein d’une relation est directement  en rapport avec les orbes serrées des aspects entre planètes et le nombre d’aspects et surtout les conjonctions et oppositions. L’opposition agit comme une confrontation, on est face à quelque chose…

Voir article SYNASTRIE LA GRANDE ALCHIMIE

Nos ciels ne sont pas égaux devant la possibilité de connaître la passion et un panel de gens ayant Vénus-Pluton ne la vivront pas forcément.  Certains pourront la faire naitre chez des partenaires sans que ce soit réciproque et rechercher l’amour-fou toute une existence, d’autres vont sublimer et digérer leur Vénus-Pluton en travaillant sur des axes professionnels de nature « Vénus-Pluton  » tels que la réanimation de la chair (secteur médical)  réanimateur, ou la rééducation des cordes vocales (Vénus la voix) ou encore la chirurgie esthétique.  Une seule conjonction isolée Vénus-Pluton ne donnera pas la passion en elle-même… surtout si elle n’est pas angulaire.

La passion ne peut exister uniquement qu’en présence de faisceaux multiples. Parfois la quantité de courants est anormalement élevé , le thème n’exprime que cela.  Techniquement en astrologie, le grand signal passionnel est lorsque le maître de l’ascendant, c est a dire le moi, est directement pris dans un aspect passionnel, soit Vénus-Pluton avec Vénus ou Pluton maître de l’ascendant, ou Vénus-Mars avec l’un des deux maîtres de I, et ainsi de suite avec Pluton-Soleil etc, le maître de V se trouve parfois pris dans l’aspect, avec une quantité d’autres aspects de terrain » passionné ».

Normalement la passion amoureuse se voit dès l’élaboration immédiate du ciel natal, elle doit «  sauter » au regard de l’astrologue. Plus les aspects seront nombreux et en relief (dans les angles I, X, VII, IV) plus la passion sera pleinement vécue et incontournable puisque les angles font référence aux expériences vécues. Les aspects dans les angles constituent des étapes clefs de l’évolution de l’individu.

Parmi les artistes ayant des aspects Pluton-Vénus, ou Pluton-Soleil. Certains vont le vivre sur le plan réel ( Edith Piaf, Pluton opposé Soleil et sa passion avec Marcel Cerdan fauché dans un accident d’avion), Dalida avec Pluton opposé Soleil, suicide  de ses amours Lucien Morisse et Richard Chanfray.  D’autres mettent en scène dans leurs oeuvres l’influence Pluton-Vénus ( Valérie Lagrange , Vénus opposé Pluton :  » On meurt tous d’amour ».  Charles Aznavour avec sa Vénus conjoint Pluton  chante  » Mourir d’aimer ».

23/03/2011

Valérie Darmandy

Tous droits réservés.

Poster un commentaire

Classé dans amour et relations, astrologie et sexualité, Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, la passion en astrologie, Pluton, Saturne, synastrie, valeurs plutoniennes, Vénus

Synastrie, l’alchimie !

Synastrie, le tissu astral d’une relation.

Valérie Darmandy, auteur du livre « Destinées amoureuses en astrologie », publié en 2001 , Editions Lanore et de » Synastrie, la grande alchimie,article paru  dans la revue gratuite et téléchargeable» Signe Ascendant» , rédacteur en chef, Fabrice Pascaud.

Table ronde Baglis TV avec Catherine Aubier, Isabelle Teissier du Cros, Valérie Darmandy. Introduction à la synastrie. 

Extrait : Comment se déclenche un coup de foudre ?


Définition de la synastrie :

Parmi les capacités que véhicule le code astrologique il en est une, omniprésente dans notre quotidien, celle de la synastrie. Ce terme englobe l’étude comparative entre thèmes nataux. L’origine du mot Synastrie provient du préfixe grec  » syn , sum » syn, sym »  qui signifie : ensemble, puis de astron, étoile, astre.  La synastrie est donc l’art de comparer deux, trois ou plusieurs ciels ensemble et d’en donner le ton, l’âme de la relation.

Contrairement aux idées reçues la synastrie ne se résume pas à étudier les relations amoureuses et à trouver si il existe des combinaisons « typiques » de l’amour. Elle révèle le mécanisme d’une relation , ses centres névralgiques et rythme.

La synastrie s’adresse aussi bien à une mère avec son enfant, qu’à deux sœurs, deux frères, des collaborateurs, des amis, qu’à un couple; la synastrie peut s’étendre à une famille entière comme à des groupes de collaborateurs et s’avérer intéressante pour cerner la dynamique d’une équipe de travail. Au sein des synastries familiales apparaissent les traces de l’hérédité astrale. La synastrie soulève le débat du libre arbitre.

Synastrie classique

Sa pratique consiste à l’étude comparative de 2 thèmes ou plusieurs et lecture des connexions. La synastrie se vit de manière inconsciente au quotidien par le ressenti.  L’astrologie n’a rien à voir avec le ressenti ou la déduction, elle sera mettre des mots et expliquer pour quelle raison certaines relations sont sous jacentes conflictuelles. L’ antipathie instinctive, l’attirance, la manipulation les modes de communication au sein d’une relation, son potentiel, tout s’analyse dans la synastrie. Pendant ces études sur la synastrie, j’ai alors pensé à l’indifférence éprouvée devant un individu. Ce point mérite d’être aussi abordé.  En astrologie si on peut rarement établir des généralités, et il faut rester vigilant dans la procédure de lecture, on peut néanmoins s’assurer que la justesse des  » prévisions », ou la pertinence d’une analyse, tient dans la répétition des aspects!  Cette règle s’adapte à la synastrie, plus des courants planétaires iront vers un climat commun, plus nous sommes dans le juste.

La complexité d’une analyse intervient lorsqu’on est en présence de nombreux paradoxes. Une règle s’applique et aide à nous orienter. Rappelez vous que toutes les planètes n’ont pas la même priorité.. il y a la structure qui est en quelque sorte la colonne vertébrale d’un ciel et les structures de second plan.. en synastrie, ne jamais perdre de vue cette même règle.

Le thème composite

Le thème composite est un 3ème thème, issu de 2 thèmes nataux. Le ciel composite se construit entièrement, maisons, positions planétaires, en prenant le mi-point situé à distance de 2 mêmes planètes. Prenons un exemple , sur un homme  ayant une Vénus à 5 Cancer et une femme Vénus à 5 Poissons, la position de Vénus pour le thème composite sera à 5 ° Taureau. Pareil pour le Soleil à 10 Lion pour l’homme et celui de la femme à 20 Verseau, on calculera la distance de 20° Verseau à 10 Lion, puis la divisera par 2 pour identifier le mi-point. Pour cet exemple le mi point des Soleils sera à 25° Belier. Le Soleil composite : 25° Bélier.

Ainsi de suite, à l’aide des équi distances, on constitue un troisième ciel, étant le reflet réel de la dimension du couple ou du tandem, collaborateur..Majoritairement le système Placidus est le plus utilisé en astrologie. Si vous avez utilisé un autre système de domification pour dresser les thèmes nataux, rester sur ce système pour créer le composite.

Ce nouveau ciel, appelé CIEL COMPOSITE, abrite toute l’intimité d’une relation. Les transits planétaires retentissent de façon étonnante lorsqu’ils atteignent les planètes  » composites « . L’arrivée de transits sur du composite agissent tel un stimuli intérieur au sein de la relation, ils balisent les différents stades au sein de la relation…phase d’introversion, d’épanouissement, stagnation, blocage, évolution.. les transits sur du composite donne le rythme !  accélération, ralentissement.

Ces passages planétaires sur le composite donnent un complément d’information à un transit banalement observé sur un ciel isolé. ( transits classiques). La grande particularité du thème composite c’est qu’il établira des aspects entre ces nouvelles positions planétaires. Ces aspects concernent les deux personnes, leur dynamique, la qualité de la relation.

Les carrés, aspects de tension, ou remises en question, sont importants, les aspects relaxants comme le trigone, ou encore des oppositions au sein du composite.. Tous ces aspects parlent et nous renseignent sur le climat de la relation. Les planètes composites, ou l’Ascendant en éléments, Feu, Terre, Air ou Eau vont renseigneront beaucoup.

Etablir un thème composite

Formule de calcul s’adaptant à toutes les planètes et luminaires. Soleil d’une personne à 5° Taureau, Soleil d’une autre personne à 20° Poissons.

Du degré 0° Poissons jusqu’à 5 ° Taureau = 65 degrés. On soustrait à ces 65 degrés  les 20° du Poissons : 45 Degrés

45 degrés est  la distance réelle entre le SOLEIL de X et le SOLEIL de Y

45 degrés divisé par 2 = 22°30 minutes. Ces degrés sont à ajouter à partir du 20°  Poissons, soit le SOLEIL COMPOSITE localisé à 12°30 BELIER.

La plupart du temps les positions des planètes sont Degrés, minutes, secondes = 4°25’34″ par exemple.

Les secondes ne sont pas comptées mais les minutes doivent être intégrées au calcul.

Points-miroirs et héliocentres


Hommage à l’astrologue Suisse Kurt Hitschler.

En 1985 en découvrant un livre de l’astrologue Kurt Melchior Hitschler, l’astrologie changea de dimension.

Je me mis à tester sa technique des degrés selon ce qui me semblait logique : la valorisation des planètes, puis je me mis à l’incorporer dans le travail des synastries.   La technique est plus qu’intéressante pour ne pas dire elle interpelle au point de réitérer l’expérience. L’exploitation de la liste est subtile car il faut la liste complète des images pour « cerner » les dénominateurs communs. En 1998, Hitschler dans une lettre me faisait part qu’il regrettait que ces techniques de degrés ne soient pas assez exploitées par les astrologues.

Les degrés points-miroirs au sein d’une synastrie sont d’une importance majeure et révèlent, la teneur et la saveur de l’influence d’une personne sur l’autre, et vice versa.

Le sens sur le zodiaque où l’on fait pivoter le degré miroir est capital puisque c’est l’apport «  symbolique » d’une personne vis-à-vis d’une autre et vice versa. Si en astrologie la synastrie classique  est précise, les degrés en points miroirs agissent tel des scanners.  Ils vont plus loin, révèlent l’intérieur, le fond, « l’image » que véhicule une personne vis-à-vis d’une autre et dépeignent l’interférence.   D’après mon expérimentation des degrés depuis cette époque ,les degrés entre les maîtres ascendants emboîtent le pas sur les autres planètes, ensuite les luminaires en points miroirs et héliocentres réciproques.  Ci-dessous les points-miroirs.

Les degrés héliocentres peuvent être additionnés aux points-miroirs. Les points-miroirs sont au nombre de 10 et les points héliocentres font intervenir 9 images. Dans le calcul du point héliocentre le soleil de l’un n’est pas utilisé et vice versa. Normalement on obtient donc une liste de 19 images toutes issues des positions planétaires et des luminaires, autant de « courants » , parmi lesquels  des informations  se recoupent. C’est ces répétitions de « courant » qui nous intéresse.

L’analyse porte à vérifier combien d’images évoquent le même climat. Sur cette vingtaine d’images activées par les degrés miroirs et héliocentres, j’avais remarqué qu’on pouvait trouver une véritable homogénéité, la moitié des images évoquant la même situation…

En cas d’heure précise de naissance on peut incorporer aux calculs les degrés de l’ascendant et du MC. Ce calcul se fait avec une certaine réserve compte tenu de la rapidité des cuspides à bouger sur le zodiaque.

Sur autant d’images, on reconstitue une ambiance complète. L’absence de répétition, ou le peu de répétition, des images sans cohésion, révèle un manque d’affirmation de l’image de l’individu vis-à-vis de l’autre. La réussite d’une analyse repose je crois sur cette dernière étape : être attentif au phénomène des répétitions ou le peu de répétitions… Ces techniques peuvent être complémentaires à une synastrie classique et à l’élaboration du thème composite d’une relation. Les transits au cœur du thème composite résonnent au sein de la relation, selon la nature des transits.

Normalement, le cumul des techniques permettent de dépeindre avec précision non seulement le mode relationnel au sein d’une relation, les « images », « carences », difficultés », potentiels, points forts de la relation. Toute la difficulté des degrés Sabian, ou ceux écrits en 1936 par Jeanne D’Uzéa dite Janduz , actualisés par l’astrologue Hitschler, portent sur

l’interprétation. L’image dépeinte par un degré est rémanente d’ une ambiance, un état psychologique, plutôt que d’une scène réelle. Ce sont des climats et ambiances psychologiques. Ouvrir un livre de degrés c’est comme ouvrir un calendrier de 360 degrés, à nous de l’actualiser !

Isolés, les degrés n’ont aucune influence, ni aucune valeur. Le course illusoire du Soleil sur le Zodiaque fait pointer l’astre solaire sur un degré différemment chaque jour… On en revient à l’horoscope. L’astrologie la vraie se sert d’une base . Il faut actualiser les degrés et les exploiter d’après une base natale ou un travail de synastrie.

Vous pouvez retrouver  l’article intégral « Synastrie, l’étude d’une relation » publié en 2001 sur le site Affection.org

©2001 Copyright

Tous droits réservés.

Valérie Darmandy

3 Commentaires

Classé dans amour et relations, astrologie gratuite, hérédité astrale, Les 4 éléments, mars et vénus, points héliocentres astrologie, points-miroirs astrologie, synastrie, thème composite, videos astrologie