Archives de Tag: lune

La Lune, magie naturelle des campagnes.


LUNEROUSSE

Satellite naturel de notre belle planète, la Lune est le baromètre naturel des jardiniers. Ayant grandi entre guérisseurs, rebouteux et remèdes de grand-mère, dans une campagne initiatrice où un halo de nuages autour de la Lune annonce la dégradation du temps et souvent la pluie, l’actuelle offensive de l’hiver me rappelle ces souvenirs liés aux lunaisons.

La nouvelle Lune d’aujourd’hui, 11 Mars 2013 se forme à 19h52 GMT dans le signe du Poissons. La lunaison coïncide avec une chute brutale des températures et l’arrivée de la neige sur le nord de la France.  Les secrets de campagne veulent qu’après une nouvelle Lune ou une pleine Lune, l’on observe 3 jours spécifiques le 4ème, 5ème et surtout le 6ème jour. Soit pour cette lunaison le 15, 16 et surtout 17 Mars 2013. Si il fait beau ces 5ème et 6ème jour et surtout 17 Mars , le temps qu’il fera le 6ème jour a des chances d’être le même jusqu’à la prochaine lunaison. Le temps qu’il fait le 4ème jour est un indicateur du temps jusqu’à la prochaine lunaison sauf si le 6ème jour ne lui coupe pas les pieds. Si il fait un temps radieux le 4ème jour mais que le 6ème jour  le temps devient pluvieux, l’instabilité restera jusqu’à la prochaine lunaison. Ces observations de climat dans les jours qui suivent les lunaisons rappellent le célèbre dicton » Si il pleut à la Saint-Médard, il pleut 40 jours plus tard, si Barnabé ( Saint-Barnabé) ne lui coupe pas les pieds. La vie à la campagne est rythmée par ces vieux dictons.

Le 6ème jour après la nouvelle lune ou la pleine lune correspond à 48h avant sa phase décroissante ou croissante (quartiers). Reste à savoir si le 16 et surtout le 17 Mars, 6ème jour, le mercure va remonter pour donner une température agréable et stable jusqu’à la prochaine lunaison. Le printemps, jour de l’entrée apparente du Soleil en Bélier, est  attendu le 20 Mars à 11h03 au 9ème jour après cette lunaison. La manifestation du printemps devrait dépendre aussi du climat du 16 et 17 Mars, 5ème et 6ème jour après la lunaison du 11.

La Lune, un art de vivre.

Le rôle qu’occupe la Lune dans les campagne n’a rien de folklorique car elle est le garant du succès des cultures. Des paysans vivant des bienfaits de leurs potagers ont l’art de cultiver un jardin car certaines catégories de légumes se sèment seulement au cours d’une Lune descendante, d’autres sous une Lune montante. Les légumes dont on consomme la racine sont semés pendant une Lune descendante ( radis, carottes), les légumes montants ou sans racine de préférence, sous Lune montante. Semer des radis sous une Lune montante atrophie la racine et surcharge les feuilles ( ce qui est à la surface) , la partie émergée du légume se développe plus vite sous les effets lunaires.

On ne peut oublier la célèbre Lune rousse, appelée ainsi car elle apparaît orangée dans le ciel d’Avril ou au cours des premières semaines de Mai. La Lune rousse de 2013 commencera le 10 Avril à 9h36 GMT et s’achèvera le 9 Mai à 00h30 GMT, 48heures avant la venue des Saint-de-Glace. La Lune rousse de 2013 a la particularité d’être accompagnée de Mars et Vénus en Bélier. Energique ou agressive, préparez-vous à apprécier ce flux d’énergie. La pleine Lune rousse en Scorpion est attendue pour le 25 Avril à 19h58 GMT.

Cette Lune rousse fascinante par sa taille et sa couleur, reste redoutable sur les cultures et donne les dernières gelées juste avant que ne frappent les Saint de glace, en Mai, Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais, respectivement les 11, 12 et 13 Mai.

A travers la réussite des cultures selon l’état de la Lune, la nature témoigne de l’influence de notre satellite naturel sur le monde végétal. L’influence des corps célestes sur les êtres vivants se voit chez les animaux, notamment dans la ponte collective des femelles crabes fécondées ensemble et jetant leurs oeufs dans la mer à une lunaison descendante. Le monde végétal et les animaux instinctivement réceptifs aux cycles lunaires invitent l’homme à être attentif aux signes célestes afin d’optimiser ses cycles de vie.

Un jardinier initié réussira un plus beau jardin à celui qui se gausse des influences lunaires…

Pour plus d’informations sur les Saints de Glace et la Lune rousse sur les cultures :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace

par Valérie Darmandy, le 2013/03/11 à 17:31

copyrighta92g1c61

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans la lune en astrologie, la lune et les animaux, La Lune rousse, Lune Poissons

Une orientation Sud bénie par Vénus


L’explosion de la Montagne Pelée, les parallèles de déclinaison, la Lune, Cyparis et le cirque Barnum, nom à l’origine de l’expression « l’effet barnum » un des arguments utilisés par les détracteurs de l’astrologie.

ARTICLE  » Une orientation Sud Bénie par Vénus »

_____________

Le langage de l’astrologie se lit en long en large et en diagonale sur divers niveaux pour y récolter les éléments dissimulés, déclencheurs des situations.

Parmi les activités volcaniques du siècle précédent, celle de la Montagne pelée en Martinique en 1902 s’est jouée en quelques secondes : le réveil du volcan pulvérisa la ville de St Pierre. Sur près de 30.000 personnes disparues, seules 2 échappèrent à l’évènement collectif, le prisonnier Louis Auguste Cyparis et Léon Compère, qui était le cordonnier de la ville.

Louis Cyparis à la suite de sa mésaventure fut engagé par le cirque Barnum qui consistait à amuser tout public. On baptisa le fondement de l’astrologie, effet barnum en référence à ce cirque, pensant qu’une analyse peut s’adapter à quiconque… C’est démontrer là toute l’ignorance devant la subtilité et le détail d’une analyse astrologique.

Martinique, St Pierre, Mai 1902.Irruption volcanique.

Pareille manifestation de la nature devait être recoupée par plusieurs résonances, celles des longitudes, l’occupation de certains degrés et régulièrement comme lors de manifestations naturelles, par un étrange ballet planétaire sur les parallèles Nord et Sud et de possibles présences d’astres sur le plan de l’équateur.

En 1992, grâce à un recoupement, j’avais ciblé la formation d’un ouragan, la marge était de 24h, cet ouragan était intercepté par une juxtaposition de courants communs entre parallèles et longitudes. La Lune, encore une fois s’était avérée l’élément fondamental de la situation et le fil conducteur dans la recherche de la date. Le processus de la datation avec ses étapes fut présenté lors du colloque d’astrologie du 16 et 17 Décembre 2000, à Paris.

Dans l’histoire de l’explosion de la Montagne Pelée, le 8 Mai 1902 à 8h02, voici une brève chronologie :

22 Avril : premières explosions, premières ruptures des câbles télégraphiques.

Dans cette semaine, on peut suivre les interaspects avec les Noeuds, retrouvés aussi dans la carte finale du 8 Mai.

Le Soleil établit un 1er contact avec l’axe des Noeuds, le 22 Avril, dans les jours qui suivent, Mercure entre en Taureau et rejoint les Noeuds le 25. Le volcan a ses premiers accès de colère.

L’entrée de Mars ne passe pas inaperçue, il rejoint le petit groupe planétaire déjà installé en élément  » terre », Mars y entre le 27 Avril, le 28, 29 et 30 Avril surviennent les crues de la rivière blanche, la température de l’air augmente sensiblement autour de ces dates, une atmosphère signée Mars ( y compris pour le phénomène des crues lié à l’influence lunaire, ici développé).

Mars rejoint l’axe des Noeuds du 2 au 5 Mai : pendant que le volcan se réveille progressivement, les coulées arrivent.

La répartition des planètes est déséquilibrée, la majorité des planètes a basculé dans l’élément  » Terre », on parle bien d’une réaction naturelle des sols ( Mars, Soleil, Mercure Taureau trigone Saturne Capricorne).

Les longitudes donnent un Jupiter/Verseau sur le 315 ème degré, à 14°25 Verseau :

 » Une forge allumée d’où sort une flamme »

Neptune termine sa course dans le Gémeaux, la dernière semaine d’Avril sur le 29ème degré :

« Dans le ciel, des nuages tristes en fuite, des chiens courants dans des sens contraires » 

degré en rapport avec les phénomènes naturels, météorologiques. Une perturbation venant du ciel ? Sur le plan psychologique, il semble retentir sur les évènements collectifs pour l’avoir trouvé comme faisant partie des points-miroirs calculés pour le 11 Septembre 2001, pour la ville de New-York aux alentours de 9h00 Heure Locale pour NY.  Les degrés sont valides le temps que le degré reste « activé ». Selon la vitesse de la planète impliquée dans le degré, l’influence d’un degré peut durer quelques heures , une journée ou parfois une semaine.

Pour l’analyse de la montagne Pelée, le danger hypothétique venant du ciel est soutenu par le degré du Noeud Nord :

« Un champ d’épis murs, brisé par un vent… une prairie balayée par l’orage »

Grâce à ces deux derniers degrés, on soupçonne un dérèglement météorologique, en tout cas, une perturbation venant du ciel, la notion de vent revient.

Heure H moins 24 

Quittons un instant les longitudes avec l’atmosphère des degrés pour aller voir l’étude du Mont Pelé, du côté des parallèles.

Pluton s’aligne à 14N03 depuis le 6 Mai.

Un parallèle apparaît, Mercure 20N25 à Saturne 20S35, le 7 Mai à 19h25, l’influence astrologique Mercure/Saturne est connue pour son effet neutralisant, cependant la liaison s’effectue d’un parallèle Nord à Sud, répartissant équitablement les énergies, le parallèle Saturne/Mercure est faible.

Un 2ème parallèle attire toute l’attention, c’est le seul  » appliquant » au Nord et sa validité commence dans la journée du 7 Mai et couvre le 8 Mai. Mars parallèle Pluton, un tout autre registre à Mercure/Saturne, compte tenu que Mars présente une déclinaison Nord à 13°50 et va rejoindre Pluton à 14°05 Nord , au cours de la journée du 8 Mai.

Ce 2ème parallèle remplit les conditions d’une prévision puisque la Lune s’y dirige. La Lune monte et descend rapidement dans les déclinaisons, si bien qu’elle aide à se répérer.

La Lune s’aligne à hauteur de ce parallèle le 7 Mai à 7h56 minutes! précisément 24 heures avant le déclenchement de la nuée ardente, survenant à 8h00.

La journée du 7 Mai raisonne sous le courant bouillonnant de Lune-Mars puisque après le parallèle à 7h56, c’est au tour de la conjonction Lune-Mars à 8h17 de se former dans ce créneau horaire étroit, 24heures avant l’éveil volcanique. Toujours pour la journée du 7 Mai, Pluton et la Lune tombent en parallèle à 10h33.

22 heures séparent ce dernier aspect Lune/Pluton de l’irruption, ce n’est qu’une question de longitude, essentiellement le temps que la Lune se dirige vers l’étoile fixe Algol.

Algol 25°12 Taureau, Lune le 8 Mai 1902, à 8h02 : 24°48 Taureau

De la nuée ardente, une aiguille rocheuse de près de 300 mètres, émergea en haut du cratère. L’accouchement de la montagne – l’influence Lunaire – la montagne pelée prenait sa nouvelle apparence.

L’influence maximale et la décomposition d’une datation.

Le 8 Mai, à 21h28 Mars entre en parallèle à Pluton.

L’influence bat des records à l’heure où se forme ce parallèle.

La fourchette de datation démarre la veille quand se produisait le 1er contact Lune/Mars en parallèle ( le 7 Mai à 7h56), parallèle suivi 20 minutes plus tard de la conjonction de même nature : Lune-Mars.

La période d’influence se joue dans un laps de temps étroit, elle part du 7 Mai à 7h56 s’intensifie durant 20 minutes car il y a un effet combiné avec la conjonction et se referme au 8 Mai à 21h28 par la présence du parallèle Mars/Pluton. L’irruption aura lieu dans cette zone hyperactive de nature Lune/Mars/Pluton. Loin de cette pression, Vénus se promène seule sur le plan de l’équateur, avec une déclinaison Sud. En faisant la balance des influences, Vénus au Sud s’oppose à ces énergies actives au Nord.

Maintenant quittons l’analyse un cours instant pour la réalité et l’histoire de la Montagne Pelée.

A St Pierre, les équipes de secours remarquèrent que le survivant Cyparis avait été protégé par son cachot, visiblement à demi enterré mais que le cachot était orienté au Sud. La même observation fut faite sur la maison du cordonnier, 2ème survivant, bénéficiant aussi d’une orientation Sud ( avec les cartes natales favorables et sûrement une influence bienveillante de Vénus dans leurs thèmes).

Pour autant que l’on ne surveille pas les parallèles en astrologie, l’épisode de St Pierre n’est pas bien représenté, si l’on tient compte uniquement des longitudes. Mais les réveils de la nature reposent naturellement davantage sur l’influence d’astres sur les parallèles s’exerçant sur notre globe terreste et à l’influx lunaire également, que tout autre aspect par longitude.

Maintenant, proportionnellement à l’événement et en tenant compte des influences symboliques, il en allait de l’influence de Neptune, astre représentant les nuages, les gazs et évaporations, fumerolles précédant l’irruption volcanique.

Neptune installé en Gémeaux sur son degré  » dans le ciel, des nuages en fuite.. » pouvait s’accorder avec un dérèglement naturel venant du ciel aux vues de la nature aérienne du Gémeaux et évanescente de Neptune.

L’opposition Uranus-Pluton touche les axes I et VII, l’encadrement de l’Ascendant horaire se produit entre Pluton et Neptune, un Neptune décidément très influent à travers l’illustration de son degré, ainsi que par ses correspondances avec les gazs et autres pollutions aériennes ( Gémeaux). Chaque jour durant des mois et mêmes des années, à des heures différentes, l’Ascendant circule en Gémeaux et se retrouve encadré par Neptune-Pluton. Par conséquent, cet encadrement générique dans les années 1900 ne pouvait pas servir de « facteur déclencheur ».

La liaison de Mars, Soleil, Mercure, Lune au trigone de Saturne est mauvaise car le trigone s’établit entre 2 maisons cachées et souterraines ( la VIII) et la XII ( les choses cachées, dissimulées, ce qui précède un changement après une gestation). D’ailleurs la maison XII pourrait s’apparenter à celle de l’accouchement , elle précède la I, ligne d’horizon, celle de l’incarnation, la venue d’un nouveau cycle.

Traduisons par là avec ces trigones en VIII et XII et en terre, un déséquilibre en élément  » terre » , une crise de la terre en préparation.

Comme tout évènement collectif, la carte horaire constitue souvent le cadre, l’apparence, l’environnement où se déroule la situation, mais l’évènement en lui même s’enclenche par un rendez-vous particulier, le plus souvent par la Lune précipitée sur des étoiles fixes éloquentes!

Pour la montagne pelée, la Lune au moment de l’explosion arrive sur l’étoile fixe Algol, étoile responsable de lourdes pertes et de nature violente. Dans les situations ayant pour origine l’intervention d’un élément naturel, les parallèles et étoiles fixes répondent présents. Pour St Pierre, c’est la parallèle de Mars/Pluton au Nord, suivi d’un balayage par l’énergie naturelle lunaire mêlée à une étoile fixe.

Certaines localisations dans les maisons d’une carte horaire, apparaissent à première vue, sans trop d’intérêt et deviennent de vraies révélations. C’est le cas pour l’encadrement du Milieu du Ciel par Vénus/Jupiter dans l’épisode de St Pierre. On pourrait penser que cet encadrement est étonnant compte tenu de l’évènement destructeur mais c’était sans compter sur le parallèle Sud occupé par Vénus. L’encadrement du MC au moment de l’irruption nous renvoie à l’importance de Vénus sur le parallèle Sud.

Jupiter participait à l’encadrement du MC sur ce degré :

 » une forge allumée d’où sort une flamme »

Vénus second astre encadrant le MC, quant à elle, semblait dispenser ses rayons bienveillants sur la région sud de l’Ile.

Le parallèle de Mars à Pluton aurait été plus doux, si l’une des deux planètes avait stationné sur une déclinaison Sud.

La présence de ces deux natures violentes sur la même déclinaison obéit aux lois de la mécanique et aux bases de l’électricité « positif et négatif », si vous mettez deux surfaces aimantées face à face vers leurs pôles positifs respectifs, elles vont se repousser, mais si vous placez un aimant pôle positif vers un autre  négatif ils s’attireront. On peut comprendre la violence de Mars/Pluton balayé par la Lune, le tout sur la même déclinaison Nord.

Concernant le rôle précieux de la Lune, on observe régulièrement le couple tumultueux Lune/Mars dans les phénomènes naturels, crues, irruptions, par le bon sens de l’effet lunaire sur notre éco-système et les cultures et l’effet amplificateur et dynamisant de Mars. Les réunions de Mars/Lune aux périodes d’équinoxe sont à surveiller. ( amplification).

Enfin je terminerais l’article en faisant plein feux sur la Lune dont l’influence fait l’unanimité dans les campagnes. Certains ont pu être témoins de la place capitale occupée par la Lune dans certaines familles, où l’on vit encore sous son rythme ( vie rurale, cultures). Des paysans vivant des bienfaits de leurs potagers vous enseigneront l’art de cultiver un jardin. Ils vous diront que certaines catégories de légumes se sèment seulement au cours d’une Lune descendante, d’autres pendant une Lune montante. Les légumes dont on consomme la racine sont semés pendant une Lune descendante ( radis, carottes), les légumes montants ou sans racine de préférence, sous Lune montante. Semer des radis sous une Lune montante atrophie la racine et surcharge les feuilles ( ce qui est à la surface) , la partie émergée du légume se développe plus vite sous les effets lunaires.

De cet apprentissage cautionnant l’effet lunaire, transmis de père en fils, on ne peut oublier la célèbre Lune Rousse, appelée ainsi car elle apparaît orangée dans le ciel d’Avril ou au cours des premières semaines de Mai. A ce moment là de l’année, la Lune se trouve en Scorpion et le Soleil en Taureau. Cette Lune Rousse est intéressante à observer par sa taille et sa couleur.

Plongés sans le savoir, au coeur même de l’astrologie, on confierait volontiers, à ce monde rural – gardien des traditions- que les effets de la Lune dépassent le secret d’un beau jardin.

Pour plus d’informations sur les saints de Glace et la Lune rousse sur les cultures :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace

Paris 7 Juillet 2002 article dédié à Laurent et Mirella.

article publié en Mars 2003 dans le magasine astrologique du RAO « Trois, Sept, Onze ».

©Valérie Darmandy

___________

INFOS LIENS/Louis-Auguste Cyparis http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Auguste_Cyparis. Cyparis fut engagé par le cirque Barnum de Phinéas Taylor Barnum, nom à l’origine de l’expression  » Effet barnum »  un des arguments des détracteurs de l’astrologie.

http://www.lave-volcans.com/fiches_science_5.html

1 commentaire

Classé dans astrologie mondiale, astrologue, degrés symboliques, effet barnum, etoiles fixes astrologie, etude astrologique, la lune en astrologie, Langage astral, Maisons astrologiques, symbolisme

Quinconce 150° /Thème de Jean-Luc Lahaye


Le quinconce aspect de 150° de distance entre 2 planètes ou entre une planète et un luminaire est un aspect dit mineur bien qu’il soit relativement important.  L’aspect contracte la valeur d’un carré 90° et celle d’un sextil 60° et se montre par définition, ambivalent, demandant à résoudre certaines problématiques, trouver un équilibre et travailler dans le sens d’une amélioration, gommer, rectifier certaines attitudes afin d’évoluer.  Le quinconce appelle à travailler sur soi en utilisant les planètes prises dans l’aspect, reste à savoir si les planètes connectées  vont aider l’individu ou lui rendre la tache délicate. Le quinconce peut épuiser à la longue en demandant à l’individu de revoir ses positions. Tout dépend des planètes mises en cause. L’aspect peut être ressenti de l’intérieur comme la nécessité d’un ajustement. Le quinconce n’agit pas soudainement, il est progressif et installe un travail intérieur de fond.

L’orbe pour le quinconce est de + ou – 2°

Les  aspects  annexes reliés aux quinconces agissent en porte de sortie ou corsent le travail intérieur.

La structure astrologique de Jean-Luc Lahaye, l’homme aux 5 quinconces,  illustre  un parcours sous des quinconces pointés vers le MC.

Sa carte présente 4 quinconces avec des orbes de 1° :

Mercure 10° Sagittaire / Jupiter 11° Taureau

Lune 24°32 Poissons /Pluton 23° 03’Lion

Lune  24°32 Poissons/ Saturne 25°40 Saturne

Lune 24°32 Poissons/ Neptune 23°35

Le 5ème quinconce est en formation, celui de Vénus 14° 48’ Verseau vers Uranus rétrograde à 17° 07 ‘Cancer. Orbe 2°19, soit 19 minutes de marge.

Cet aspect de 150° en formation est valable d’autant qu’Uranus est maître de sa Vénus/Verseau.

Symbole des émotions, de la famille, des racines, de l’enfance, la Lune Poissons de Jean-Luc Lahaye est alimentée par 3 quinconces des lentes, Saturne, Neptune et Pluton, ce qui installe un terrain de vulnérabilité, favorise une nature écorchée vive, un travail important à faire vis-à-vis de l’image de la famille, l’image de la femme. Objectif de ses quinconces : améliorer les valeurs lunaires dans sa vie,  mieux gérer ses émotions.

Anecdote à propos de sa Lune, il exploite la thématique féminine avec  « Femme que j’aime » titre qui le lance.

Parmi ces 3 quinconces, Neptune  nourrit le plan émotionnel considérablement puisqu’il est maître  d’une Lune empathique en Poissons.    Une  boucle se présente dans le thème du chanteur , depuis sa Lune on se dirige vers Neptune son maître au MC lui même conjoint à Saturne exalté au MC,  puis Saturne redistribue un quinconce vers la Lune.

Entre ses 3 quinconces Pluton/Lune, Neptune/Lune et Saturne/Lune, le prioritaire est celui de Neptune/Lune, il est appliquant, l’orbe est la plus étroite 1°01 minutes et Neptune maîtrise la Lune : un quinconce avec une sensibilité à fleur de peau !

Pluton souffle le chaud et le froid sur son thème puisque d’un côté la planète soutient par sextil  Neptune et Saturne, Pluton sert alors de porte de sortie, de solution à la problématique des quinconces Lune/Saturne et Lune/Neptune. De l’autre coté, Pluton adresse également un quinconce à la Lune… Ce dialogue planétaire conflictuel montre des portes de sortie complexes, une évolution difficile liée à la symbolique lunaire : l’image de la femme, la cellule familiale.

Nous identifions un Yod dans cette carte du ciel puisque les quinconces sont reliés par un sextil formé entre Pluton et Saturne/Neptune.

Pluton demande à la Lune de résoudre les difficultés en se dépassant et en se transformant.  Les quinconces ,une fois bien assimilés, font de nos faiblesses  des forces et parfois une mission.  La Lune ballotée d’un quinconce à l’autre est le signal d’une difficulté aiguë devant laquelle le chanteur a été sensible au-delà de son enfance , il en fera sa cause. Devenu adulte il est le symbole des enfants sans famille en créant une fondation.

Avec les 100 familles  d’adoption successivement croisées dans son enfance, on peut allégrement comprendre combien sa Lune Poisson,  fut heurtée  par les 3 quinconces avec les lentes.

De la DASS avec pour identité un numéro de matricule  au succès et la notoriété,  le parcours de Jean Luc Lahaye illustre le chemin ascensionnel, d’amélioration et le travail sur soi, proposé par les quinconces.

Mercure à 150° de Jupiter, maître de son Ascendant Sagittaire, oeuvre dans le sens d’un travail dans l’amélioration de la communication.

Le travail d’assimilation demandé par les quinconces demande toujours des efforts pour maintenir l’équilibre atteint. Rien n’est jamais gagné avec les quinconces, les transits dissonants sur ces aspects peuvent réveiller d’anciennes blessures.

Transit sur sa Lune 

Sa Lune fragilisée par les 3 quinconces, reçoit en 1986 Jupiter au moment de la « Fondation Cent Familles ». Jupiter n’est autre que son maître Ascendant, donc ce transit le sensibilise directement.  Jupiter joue le rôle de bienfaiteur pour une cause familiale ( la Lune) . Ce transit scelle le lent travail intérieur des quinconces,  une réconciliation avec  le symbole familial, en l’incarnant.

Les portes de sortie des quinconces

Uranus au trigone de sa Lune propose une porte de sortie selon les fonctions Uraniennes, ce qui semble avoir fonctionné, puisqu’Uranus est en analogie avec les médias. Pluton inclus dans les quinconces distribue un trigone à son maître, le Soleil en I, lui permettant de se reconstruire et se faire un nom.

Jupiter en IV

Jupiter en IV peut induire en erreur les débutants en astrologie dans la mesure où cette planète dans la IV -la famille- se trouve dans le thème d’un homme ayant grandi sans  famille. Ce Jupiter est dissonant car carré à son propre maître, Vénus, en signes fixes, et n’est donc pas un Jupiter facile à vivre, de plus il dispose d’une double maîtrise sur la I et la maison XII, celle des épreuves.  Jupiter se situe près des derniers degrés de la IV agissant presque sur la maison suivante, la V, maison des enfants.   Jean-Luc Lahaye créa lui-même  cette valeur Jupitérienne : la protection familiale pour les enfants -Jupiter en fin de IV-.

Ses quinconces expliquent sa difficulté dans l’enfance, de foyer en foyer. Cet aspect appelé mineur presque à tort met le doigt sur des rouages intérieurs. Les aspects mineurs expliquent des phobies, mauvaises habitudes, manies, obsessions, des complexes, créativité, talent. Dans l’astrologie, ne négligeons pas les aspects appelés « mineurs ».

14/08/2011

Tous droits réservés.

Valérie Darmandy

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, Célébrités, Jean-Luc Lahaye, quinconce