Archives de Tag: La résonance en astrologie.

L’astrologie en mineur majeur


Selon sa présentation, un ciel astrologique déroule sa hiérarchie céleste et montre la porte d’entrée à l’astrologue.  Entre  la classification des aspects sur le papier et l’orientation décidée par le ciel, il y a parfois tout un monde.

Par sa localisation dans des lieux stratégiques (angles, maîtres d’ angles, conjoint au maître ascendant ou pris dans des réceptions mutuelles, Yod aspectant le maître ascendant etc… ) un aspect astrologique mineur prend une dimension majeure car il constitue la clef de voûte du ciel.

Certes, on a rangé les aspects en deux catégories distinctes : les majeurs et les mineurs, pourtant en séparant les aspects mineurs des majeurs, l’erreur serait de considérer  ces aspects mineurs secondaires ou pire optionnels.

Mettre de côté un aspect angulaire autour duquel s’articulent des aspects mineurs reviendrait à se priver d’un élément essentiel dans l’analyse. Dans les cas où l’aspect mineur remplit des conditions astrologiques exceptionnelles, omettre  son intégration dans l’analyse par négligence peut exposer à des interprétations incomplètes ou erronées.

Les aspects sont l’habillage mais la qualité de leurs contenus  compte davantage que leurs formes, de sorte qu’une constitution astrologique difficile d’un trigone peut altérer l’effet positif attendu par ce dernier. Cette erreur se rencontre surtout chez les débutants en astrologie, associant spontanément aspects majeurs avec efficacité et percevant dans le trigone un aspect exclusivement positif.

En dépit de leur étiquette « aspects mineurs », si un mineur occupe les premières loges d’un thème, par son emplacement il devient automatiquement majeur sur le chemin de vie de la personne.  Tout aspect dit mineur au maître ascendant ou maître d’angle devient un aspect majeur dominant, il installe un processus ou une problématique appelée à être pleinement vécue. Cela peut s’illustrer concrètement par un talent, une créativité ( Bi-Quintile, Quintile) ou un travail sur la personne, par des situations à dépasser ou à améliorer ( Quinconce) ou des prises de conscience soudaines résultant d’actes antérieurs (Sesqui-carré) une attitude à gommer car susceptible d’amener des complications (Semi-carré) ou une obligation d’être au service d’autrui et ( le Tri-décile, 108° aspect d’énergie à canaliser, spirituel et introduisant une notion de performance).

Un carré peut avoir une portée plus positive qu’un trigone si le carré remplit des conditions astrologiques particulières. Le sextil qui traduit de la constance, une régularité et l’assiduité au travail peut, in fine, donner un résultat analogue à un trigone faible. La notion de temps intervient aussi dans les aspects, le sextil inclut une réalisation par étapes, plus lente qu’avec un trigone, qui si il est de qualité, propose des situations qui s’ouvrent rapidement. En l’occurrence, un trigone en très bon état céleste et terrestre sur des points clés s’avère retentissant. Les valeurs des planètes à 120° l’une de l’autre, s’unissent et procurent des ouvertures bien visibles. Un sextil très bien aspecté et bien orienté peut générer sur le chemin de vie autant qu’un trigone de qualité moyenne.  J’en viens aux idées reçues sur les aspects que l’on pense positifs sous prétexte qu’ils forment des angles harmoniques. Ce n’est pas aussi simple en astrologie. Il en va de même avec Vénus et Jupiter que l’on appelle les grandes bénéfiques ; lorsqu’elles sont très dissonantes elles peuvent s’avérer venimeuses. Le nom de la planète ne doit pas être un gage de facilité ou susciter une crainte. Saturne bien aspecté est capable d’amener une stabilité et de la pérennité aux situations.

Prudence sur les trigones

On a coutume de dire que le trigone est puissant et bénéfique pourtant si ce dernier n’a aucune maîtrise dominante et qu’il s’installe dans un état céleste neutre, il sera affaibli. Les trigones sont en théorie des aspects puissants mais les conjonctions et les oppositions passent devant le trigone, toujours en théorie. Seule l’orientation du thème décide de la hiérarchisation des aspects.

Les trigones sont des aspects potentiellement versatiles  car l’angle de 120 degrés  orbe + /- 8  sous-entend une ouverture maximale à un contexte.  Il convient d’identifier ce qu’ouvre un trigone…

La personne peut être exposée à une situation, bénéficier d’un climat ou hériter d’une situation sans effort. Le trigone donne de l’envergure, il peut coincider avec le fait qu’une personne occupe l’espace socialement, son rayonnement dépend non pas du trigone mais de la qualité de celui-ci.  L’orbe est donnée ici à titre indicatif, si le trigone ou un aspect ferme une figure,  l’orbe s’étend de quelques degrés supplémentaires.

Avec les notions d’ouverture et d’accélération propres au trigone, une vérification des maitrises valide si le trigone est réellement bénéfique où si il n’est pas annonciateur d’un processus d’accélération dans des problématiques.  Les maîtrises de trigones venant de maisons difficiles telles que la VIII et la XII exposent à l’émergence de problématiques dont la nature est à l’image  des planètes impliquées. Dans ce cas, le trigone a pour fonction de donner de l’ampleur aux maisons VIII et XII. (voir les aspects reliés au trigone).

Pour mieux comprendre la situation, allons plus loin et procédons par logique, croyez-vous qu’un trigone soit bénéfique si l’un des deux astres a sa maitrise provenant de la VIII , l’autre astre maîtrisant la I et que cette dernière planète incluse dans le trigone reçoive à son tour un carré ?

Il faut user de prudence dans la lecture d’un seul aspect car sa forme ne suffit pas, elle n’est qu’apparence. La qualité d’un aspect vient essentiellement de ses maîtrises et des aspects se greffant à ces dernières.  La lecture d’un ciel n’est jamais fragmentée mais bien globale. Les aspects en se contactant se teintent mutuellement de leurs valeurs et leurs dimensions communiquent, de sorte que des aspects ne sont jamais purs.  Ainsi, selon leurs états astrologiques, des mineurs peuvent devenir majeurs ou majeurs dominants et vice-versa des aspects dits majeurs peuvent finalement s’avérer faibles.

Ne pas se fier aux apparences des aspects serait le message essentiel de l’astrologie. Considérer  un aspect « positif » parce qu’il est « harmonique et majeur» dans sa classification, reviendrait à occulter cette gamme de nuances propre au langage astrologique.

Les thèmes se présentent sous des formes différentes, certains sont composés en majorité d’aspects dits mineurs, d’autres contiennent un mélange de majeurs et mineurs et d’autres encore ne contiennent qu’un aspect mineur mais il est dominant. Si un astre angulaire ne reçoit qu’un aspect mineur, cet aspect a une portée sur le chemin de vie pour la personne.

Exemples les thèmes de Nelson Mandela et Michael Schumacher

Le thème natal de Nelson Mandela et de Michael Schumacher apportent des témoignages sur l’importance des aspects mineurs, qui mériteraient qu’on les mette sur un pied d’égalité avec les aspects majeurs.

Je ne vais pas faire l’analyse des deux cartes mais montrer l’implication des aspects dits mineurs dans ces deux thèmes.

Nelson Mandela 

Thème Natal Nelson Mandela

Né le 18 Juillet 1918 à 14h54 à Mvezo, Nelson Rolihlahla Mandela est du signe du Cancer avec un Ascendant Sagittaire. Son Soleil esr en quinconce, aspect mineur de 150 degrés, à son Ascendant et à son Nœud Nord en Sagittaire. Par le mouvement rapide de l’ascendant, ligne symbolisant l’incarnation, cet aspect mineur devient de premier plan.  L’aspect de quinconce pousse à se libérer des choses encombrantes pour évoluer. Cet aspect mineur entre sa cuspide de I et son Soleil en VIII propose à Nelson Mandela de s’améliorer, non sans vivre des crises car le luminaire est en VIII.

Par le lien entre le Soleil et la cuspide de I, le quinconce invite à travailler sur lui en vue de se corriger et devenir meilleur. Le signe du Sagittaire à l’Ascendant associé à la conjonction étroite entre Saturne et Mercure dans sa maison IX traduisent également des dispositions vers un travail sur lui-même.

En dépit de ce contact important entre la cuspide de I et le Soleil, la structure principale du thème est ailleurs. Il s’agit de la conjonction angulaire en VII de Jupiter 1° Cancer –Pluton 5 °Cancer, puisque la conjonction Jupiter Pluton remplie trois conditions astrologiques majeures :

1ère condition : elle contient le maître ascendant, Jupiter.

2ème condition :  à partir de Jupiter et Pluton s’articule un sesqui-carré formé par la Lune à 135° de Pluton.

3ème condition : le sesqui carré en question avec Pluton, angulaire, est en réception mutuelle.  Lune/Pluton

Bien que rangé dans la catégorie des mineurs, le sesqui-carré en réception mutuelle entre Pluton-Lune est fondamental dans son thème natal. Le ciel de Mandela contient 2 aspects mineurs de 135 degrés mais la réception mutuelle entre la Lune et Pluton passe prioritaire vis-à-vis de ce sesqui carré tout aussi important : Uranus Mars, aspect invitant à renverser les schémas établis et à l’indépendance.

Jupiter, le maître ascendant forme un semi carré à Saturne-Mercure. Jupiter son maître ascendant par sa conjonction à Pluton, se voit alors relié par deux aspects mineurs : 135 et 45 . Le chemin de Nelson Mandela et sa vie étonnante sont inhérents à ces aspects mineurs. Bien sûr les aspects majeurs complètent l’analyse.

Nelson Mandela est arrêté le 5 Août 1962 tandis qu’au second semestre de cette année, Jupiter passe sur son Fond du Ciel et Pluton atteint son Milieu du Ciel en Vierge. Nous retrouvons les mêmes astres centraux qui touchent simultanément le Méridien supérieur et inférieur ( axe Milieu du ciel et Fond du Ciel). Ces astres jouant en résonnance avec le natal ouvrent à cette période un chapître de sa vie.

En passant par sa cuspide de X, Pluton « active » automatiquement sa disposition natale, c’est-à-dire son aspect mineur : le sesqui carré Pluton- angulaire- Lune en réception mutuelle. Nelson Mandela passera 27 ans en prison, à sa sortie, on retrouve Jupiter angulaire revenant à sa position initiale en Cancer et on observe surtout une précision astrologique puisque Pluton arrive sur sa Lune natale en Scorpion. En se positionnant sur la Lune, Pluton signe l’implication de l’aspect mineur  « Pluton- Lune » pendant toutes ces années.

La durée de temps en prison coïncide avec le temps qu’il faut à Pluton pour partir de son Milieu du Ciel en 1962 pour atteindre sa Lune, sans orbe. Pluton à 20 degrés Scorpion sur sa Lune 20 Scorpion. Une puissante transformation s’opère alors sur le plan émotionnel avec le transit direct de Pluton sur sa Lune Scorpion.

En redessinant l’aspect natal, la figure de 135° atteint son point culminant à sa sortie de prison et montre le remou émotionnel dû à sa libération. Pluton trainait avec lui le spectre de son sesqui carré, un peu comme le prix à payer pour Nelson Mandela avant de connaître sa renaissance.

L’influence du sesqui carré dans son destin se désactive à partir de cette année là car Pluton s’éloigne de sa Lune. Cet aspect mineur véhicule des émotions difficiles, il est celui des peurs, du stress, des angoisses. Le sesqui-carré renferme l’addition d’un carré 90° aspect de blocage ou de carence dont on est conscient et un semi carré aspect de 45° sous entendant une mauvaise estimation d’une situation. La présence d’un sesqui-carré dans un thème laisse penser qu’une négligence peut avoir des conséquences, soit parce qu’on a sous estimé la situation ou n’a pas été conscient de ses conséquences. Le sesqui-carré peut si les astres sont difficiles sous entendre un prix à payer d’actes ou d’attitudes antérieures commises par la personne sans qu’elle en mesure les conséquences au moment où elles les fait.

Le sesqui-carré est plus difficile à vivre qu’un carré car il est pernicieux. Avec un carré les personnes ont conscience plus ou moins tôt dans leurs vies des difficultés, des carences ou des problématiques tandis que le sesqui-carré est un aspect que l’on peut ne pas ressentir. Il fonctionne sous la forme d’une vie qui déraille à la suite d’actions antérieures. Il faut toujours être prudent car selon sa place, les astres en cause et le reste du thème, il fluctue. Ce qu’on peut retenir de cet aspect c’est qu’une situation fait voler en éclats la sérénité.

Le sesqui-carré est difficile car il amène une situation incontrôlable lorsqu’il est réactivé soit par transits sur l’un des astres, ou par réactivation sur cuspide ou résonnance et la prise de conscience ressemble à un réveil difficile.

En 1994 alors que Nelson Mandela est élu Président, Pluton s’est éloigné de sa Lune natale, annoncant la désactivation de son sesqui carré, libérant une période plus sereine pour Mandela. Lorsque Pluton arriva sur son ascendant natal son état de santé se dégradera, Pluton draine à chacun de ses passages sur des cuspides, le sesqui-carré initial. La pertinence de l’astrologie montre une constance de Jupiter et Pluton, comme facteurs astrologiques accompagnant les grandes étapes de sa vie. Le destin de Nelson Mandela évolue sous le cycle Jupiter-Pluton.

Une ultime fois son thème natal est rythmé par la formation dans le ciel mondial de cet aspect entre Jupiter son maitre d’ascendant et Pluton. Dans le ciel l’opposition de Jupiter et Pluton était présente au décès du leader et elle le sera jusqu’en Mai 2014. Cet écho entre le natal et le mondial exprime que le thème de Mandela résonne avec l’époque.

Une partie de son thème natal se réalise lorsque se produit la résonance, mais le réveil d’aspects nataux entrainent toujours le potentiel natal. Tout au long de sa vie, à chaque fois que Jupiter et Pluton se sont présentés à des endroits stratégiques de son ciel, Pluton et Jupiter portent avec eux l’empreinte de leurs aspects mineurs nataux réciproques, 135° (Pluton sesqui-carré 135°) 45° ( Jupiter semi-carré Saturne Mercure).

Pluton planète de l’extrême a son mot à dire dans cet aspect mineur car le chemin de vie de Mandela se compose de situations extrêmes, propres à Pluton opérant des métamorphoses. Issu d’une famille royale, il passera du statut de prisonnier  avec une très lourde peine au mandat de Président. Renaître après être « mort  » est le message de Pluton, qui dans son thème lui fait vivre l’enfer mais lui procure une force mentale hors du commun.

Le combat de Nelson Mandela contre l’Apartheid – qui signifie séparation- se lit à travers son Mars en Balance, en quête de parité et de PAIX.  Son Mars en Balance assoiffé de justice et d’égalité des chances l’a mené à poursuivre son combat sans relâche contre les injustices liées au système politique de son pays. Jeune, il a su incarner son Mars Balance à travers un métier emblématique de la Balance, signe épris des causes justes, puisqu’il était avocat. Le combat contre l’injustice transpire dans ce thème par diverses dispositions d’astres, Mars en Balance, Jupiter-Pluton sans oublier par le signe du Sagittaire, associé aux lois et à la justice et sa Lune en XII, maison de la réclusion, des minorités et du sentiment d’opression mais aussi maison du détachement matériel.  En Scorpion et relié à cet aspect mineur décrit plus haut, cette Lune exprime une sensibilité à fleur de peau devant les souffrances d’un peuple.

Son Mars en Balance est relié à son Uranus par le second sesqui-carré de son ciel. Uranus signe les militants, les leaders, ceux qui prennent des initiatives ou sont en décalage avec leur époque, souvent en avance sur leur temps. Les deux astres investissent leurs énergies pour une cause, un combat novateur pour l’époque. Suite à son combat, il reçoit le prix Nobel de la Paix. Son Mars dans le signe de la Balance à sa naissance n’est pas sans rappeler Mars sillonnant le signe de la Balance au moment de son hommage planétaire, agissant comme un écho au chemin de Nelson Mandela.…auquel le monde fut réceptif.

A propos d’aspects d’aspects mineurs, le thème de Jérome Kierviel montre aussi l’importance de cet aspect mineur, puisque sa figure natale possède deux sesqui carrés qui seront réactivés par Pluton lors de l’affaire de la société générale. Vous pouvez retrouver mon article sur le sesqui-carré sur le numéro 14 du magazine Astr’Oh. Le hasard a voulu que l’article traite d’un Pluton réactivant mais d’autres transits retentissent sur les mineurs. Ensuite, de manière évidente, la durée de l’influence de tout aspect dépend de la vitesse de l’astre qui l’active.

Abordons maintenant les aspects mineurs du thème de Michael Schumacher né le 3 Janvier 1969 à 13h43 à Hürth-Hermülheim, Allemagne.

Actuellement,  ses aspects mineurs difficiles sont réactivés par le transit de Pluton-Uranus et Jupiter. Lors de l’accident Mars arrivant à 10° de la Balance carré sans orbe à sa Lune, il a joué en facteur déclencheur.

L’objectif de l’article n’est pas l’accident mais d’observer comment un transit significatif des transaturriennes, retentit sur une figure contenant des aspects mineurs.

IMG_3249

Sa Lune est frappée actuellement par le carré d’Uranus revenant direct et Pluton progressant dans le Capricorne. Or, sa Lune natale à 10°du Cancer contient initialement un aspect mineur : le sesqui carré avec Neptune angulaire.

Astrologiquement l’état de cet aspect mineur fait partie de la clef de voûte du thème, un astre angulaire est relié par un aspect mineur.

On retrouve la même condition astrologique chez Mandela, avec Pluton angulaire à 135° à la Lune.

Ces deux thèmes s’expriment en montrant des mineurs devenant majeurs.

La portée des transits en cours des transaturniennes, ici Pluton et Uranus dépendent toujours de l’état du natal. En arrivant sur le Soleil natal de Shumacher et à l’opposition de sa Lune, Pluton ne fait pas que réveiller l’opposition Lune-Soleil au carré Saturne ; Pluton réveille également les deux aspects mineurs suivants :

Son Soleil semi carré à Vénus, semi carré à Neptune.

Sa Lune sesqui carré à un astre angulaire, Neptune.

Ses deux luminaires sont aspectés par des aspects mineurs. Pluton en arrivant sur son Soleil fait bouger tout le bloc astrologique : Soleil semi carré Vénus, semi carré Neptune elle même au sesqui-carré de sa Lune. Neptune angulaire est relié simultanément aux luminaires par des aspects mineurs.

Il convient de voir à travers ce Neptune angulaire et dissonant des notions d’inconscience devant le danger car l’astre se projette vers la VII soit la vie sociale. La condition astrologique de Neptune fut nécessaire afin de braver les risques tout au long de sa carrière sportive.

Le thème de Schumacher fait apparaitre de beaux aspects mineurs, un Bi-Quintile entre Vénus et Uranus-Jupiter,aspect traduisant le talent du champion. Une réception mutuelle se fait entre Uranus et Vénus par un mineur, Bi-Quintile, change cet aspect mineur en aspect important. On y lit le talent et l’attrait pour la vitesse ou le bruit avec Uranus.

Ce Bi-Quintile consolidé par la réception mutuelle entre Vénus et Uranus exprime une aisance dans son talent, il peut  y avoir l’amour des vibrations ( Uranus), cela aurait pu être une vocation musicale aussi mais le reste du thème donne d’autres inclinaisons. Par le carré de Saturne à son Soleil Capricorne, on y voit une détermination à surmonter les difficultés car le thème contient déjà d’autres facteurs. Son Mars courageux en Scorpion en maison VI au trigone de Vénus recevant déjà l’aspect mineur biquintille, parle en faveur de compétences professionnelles lui demandant beaucoup d’énergie et de cran. Le contrôle et la concentration mentale se trouvent par Mercure en Capricorne au MC et son Soleil Capricorne. Bien sûr tout aspect majeur est à évaluer avec la situation astrologique complète du thème.

Pour les débutants en astrologie, avant d’accorder des vertus magnifiques à un aspect dit harmonique, assurez-vous de sa qualité et son rang hiérarchique dans l’ensemble du thème.

Enfin, ne pas oublier que la présence d’aspects très difficiles dans toute carte est parfois nécessaire pour traverser des situations. Si chaque thème est du cas par cas, on ne le répétera jamais assez, en astrologie le thème se lit d’un seul tenant, raison pour laquelle un aspect isolé n’est qu’une dynamique extraite de son contexte global.

Tout aspect sera toujours modulé par la qualité de l’astre qui le contacte et les dialogues qui résultent des maîtrises et les maisons. L’orientation du ciel et la culmination de certains astres indiquent toujours une possible porte d’entrée pour lire un thème.

Contrairement à ce que l’on pense, la porte d’entrée du thème n’est pas systématiquement le maître ascendant, même si le maître ascendant est un critère astrologique fondamental. Il est fréquent de rencontrer des aspects situés plus hauts dans la hiérarchie planétaire constituer les piliers du thème et reliés d’aspects mineurs. D’apparence secondaire, ces mineurs méritent la plus délicate des attentions.

par Valérie Darmandy, le 2014/01/11 à 17:50

11 Janvier 2014

copyrightA92G1C6

Publicités

2 Commentaires

Classé dans aspects mineurs

Réactivation et résonance en astrologie.



Thèmes en bouquet, en locomotive, en seau, doté de stellium, ou thèmes d’angularités, l’astrologie nous offre un kaléidoscope en perpétuel mouvement depuis lequel la porte d’entrée de l’analyse ne se situe jamais au même endroit.

C’est l’astrologie qui invite l’astrologue à entrer par tel accès selon la structure globale du thème astrologique. Les photographies astrales de l’état mondial transpirent des climats à durée variable selon la vitesse des astres, leurs interactions avec le plan individuel dépend de l’imbrication natale du plan individuel dans la sphère collective.   Certaines cartes sont plus ou moins liées au plan collectif. Le maître de I et ses rapports avec les transaturniennes est une première piste, il y en a bien d’autres.

La réactivation et la résonance en astrologie.

Cours astrologie. Puteaux.

Entendons par réactivation toute planète en transit aspectant une configuration dans laquelle elle est déjà incluse au natal. La résonance se présente lorsque dans le ciel mondial se forme un aspect planétaire identique à celui du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier.

La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus communément les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel.

Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire.

Les réactivations – par les transits- avec les résonances constituent le fil conducteur  d’une analyse astrologique.   Si en astrologie, toute structure natale demande une analyse au cas par cas, une règle d’or s’élève, celle de l’effet de « répétition » qui guide l’astrologue dans son décryptage, souvent minutieux.

Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Les classiques de la vie , les situations marquantes, rencontres déterminantes, naissance, grand bonheur, mariage, engagement professionnel durable, deuil, divorce, décès, choc, accident, maladie,  sont souvent reflétés par des réactivations et les résonances, parfois de manière stupéfiante à la fois dans le thème de l’intéressé et dans les cartes astrologiques des personnes de son entourage.  La grande nuance c’est que selon le point de vue et le vécu, le codage astrologique sera différent. Un même évènement peut être perçu différemment d’une personne à l’autre. Le langage astrologique va reproduire la perception intérieure reçue par la personne et les émotions qui accompagnent la situation.

Les quantités des réactivations et résonances varient selon le caractère prégnant ou l’effet de soudaineté de la situation. Lorsque le maître de l’ascendant natal est pris dans une réactivation ou une résonance, la figure astrologique mis en relief occupe une place de premier plan. Elle invite à porter une attention toute particulière aux transits annexes afin de cerner si ces derniers vont dans la même direction du climat ou proposent d’autres contextes, par exemple comme résoudre un problème à une situation donnée par des réactivations proposant ce problème.  Trier les aspects des réactivés de ceux qui ne le sont pas est utile, car les ciels astrologiques offrent souvent un chassé croisé de données opposées.

La réactivation d’aspects se mêle parfois aux résonances pour une même situation/évènement.

Les planètes  réactivées ou en résonance font basculer au second plan les configurations natales, qui elles en quelque sorte, sont en sommeil. La vitesse de l’astre qui résonne a une valeur précieuse puisqu’elle permettra d’estimer la portée d’une situation. Les astres lents en résonance font référence à des périodes longues au cours desquelles tout un collectif peut être sensibilisé, ou à des situations marquantes dans l’histoire.

Quelques résonances et réactivations astrologiques entre le natal et le mondial  :

Au moment du décès de Michael Jackson on trouve dans le ciel mondial la résonance Jupiter-Neptune en Verseau, conjonction Jupiter-Neptune existante dans son thème natal fin Balance et début Scorpion dans sa maison VIII avec à l’origine une maîtrise de Neptune sur son ascendant natal.

Une 2ème résonance dans le ciel mondial se présente sous la forme de Saturne en Vierge en 2009 au trigone de Vénus Taureau : ce même trigone Vénus -Saturne existait dans son thème natal.

Une 3ème résonance celle-ci est doublée d’une réactivation par les transits.

Fin Juin 2009 dans le ciel nous avons Saturne 16° Vierge et Pluton 2° Capricorne, ils se tiennent à égale distance que celle occupée au natal ( 2° d’orbe) et s’aspectent mutuellement donc se réactivent : Pluton trigone pluton natal+ Saturne carré Saturne natal.

Un 4ème observation par la réactivation du transit direct de Saturne en Vierge frappant l’opposition à sa Lune natale Poissons. Saturne en se plaçant à l’opposition de sa Lune Poissons réveille le carré initial Lune-Saturne.

Pour Michael Jackson, le jour de son décès fait apparaître des résonances mêlées à des réactivations.

Comment trier les configurations réactivées ?

Par le jeu des maîtrises sur les maisons natales et des planètes dominantes dans le thème natal. La formation dans le ciel mondial de la conjonction Neptune-Jupiter en Verseau est l’aspect dominant de l’analyse. En effet, Michael Jackson est né sous un ascendant Poissons maîtrisé par Jupiter et  Neptune et ces deux planètes occupent la maison VIII natale, maison à valeur mortifère la VIII. Au natal les deux maitres de son ascendant Neptune-Jupiter sont en VIII.

La résonance fait intervenir alors le maître ascendant et par le jeu des maisons un lien entre la I et la VIII. L’intervention des maisons astrologiques reste prépondérant dans ces résonances. La conjonction mondiale Neptune-Jupiter concerne une large population et naturellement n’agira pas de la même façon selon l’orientation des maisons et les maîtrises, lesquelles sont attelées aussi à des aspects personnels.

Pour l’étude de Michael Jackson la conjonction Jupiter-Neptune mondiale en Juin 2009 réveille une conjonction natale difficile car en éléments différents Air/Eau, elle vient cumuler à une réactivation par transit de Saturne sur une planète angulaire en I, maison de vie.

_______________

Parenthèse sur la question du décès vue par l’astrologie.

La question du décès fait intervenir plusieurs structures astrologiques cumulées et contrairement aux idées reçues les configurations astrologiques peuvent être bonnes pour le décès et être des aspects chargés d’énergie.

Il est courant de constater, au moment du décès, que les ascendants reviennent sur les ascendants nataux ou d’observer un retour massif d’astres sur les aspects nataux, et aussi étrange que cela puisse paraître des aspects libérant une grande énergie ou activant le plan émotionnel.  Les thèmes astrologiques des endeuillés reçoivent des configurations bien plus difficiles que celle du défunt. Sur ce blog, un article sera prochainement consacré entièrement à cette question avec quelques approches de travaux astrologiques réalisés en 1997-1998 sur les observations des configurations au décès et les points-miroirs intervenant au moment du décès, cf Cdrom Cedra 2002).

                                    _______________

Pour l’élection de François Mitterrand en 1981 on trouve dans le ciel mondial une conjonction Jupiter-Saturne en Balance, aspect existant en carré dans son ciel. La résonance intervient au moment de son mariage. Le couple présidentiel dispose chacun dans leur thème respectif du trigone Saturne-Mars, Danielle Mitterrand : Saturne 5°11 Scorpion au trigone de Mars 3°19 Poissons. François Mitterrand : Saturne 0°20 Lion trigone Mars 2°55 Sagittaire. Le jour de leur mariage le  dans le ciel mondial se produisait un trigone Mars-Saturne , Saturne 10° 46 Cancer trigone Mars 9°20 Scorpion ! Résonance parfaite d’une structure de leur natal au moment de leur mariage.

Barack Obama est élu Président des Etats-Unis le 4 Novembre 2008 sous une résonance mondiale, Lune-Jupiter, aspect précieux pour un candidat à la présidentielle, les voix du peuple, aspect déjà existant à son natal sous un trigone, Lune 3°21’Gémeaux trigone Jupiter 0°52’Verseau. On touche ici le registre de la réactivation ou de la résonance la plus précise, celle produite par le pas lunaire.La résonance mondiale joue avec différentes formes, en continuant les recoupements on trouve dans le ciel du 4 Novembre 2008 un trigone Jupiter Capricorne -Saturne en Vierge, réveillant son aspect natal : Jupiter conjoint Saturne , conjonction se levant à l’angularité de la I vers la XII natale!

Saturne Vierge sextil Mars Scorpion tandis qu’au natal il dispose du trigone Saturne-Mars, enfin le Soleil en Scorpion du jour de l’élection envoie un trigone vers Uranus mondial ; au natal Barack Obama dispose d’une conjonction Soleil-Uranus. Sa conjonction natale est puissante car angulaire avec maîtrise d’ascendant dans la conjonction Soleil-Uranus.( ascendant Verseau).

Le 1er pas sur la Lune, 20 Juillet 1969 les résonances.

Neil Amstrong pose le pied sur la Lune le 20 Juillet 1969, Buzz Aldrin le rejoint tandis que Michael Collins restera à bord du module.

Voir schéma ci-dessous, carte astrologique établie pour l’heure de Houston, 21h56. Dans le ciel mondial de ce jour historique se présente la triple conjonction Uranus-Jupiter Balance -Pluton/Vierge, doublée d’une conjonction Neptune/Scorpion-Mars/Sagittaire au trigone de Soleil-Mercure Cancer.

Du côté des astronautes les résonances sont intimement liées aux configurations mondiales. Neil Armstrong né le 5 Août 1930, porte au natal une conjonction Mercure-Neptune , celle-ci entre en résonance par le trigone mondial Mercure-Neptune du 20 Juillet 1969, portait-il en lui cette faculté pour faire rêver le collectif ?

La conjonction mondiale Jupiter-Pluton concerne Michael Collins et Neil Armstrong, la conjonction est présente sans orbe chez Michael Collins né le 31 Octobre 1930 avec 20°25 Jupiter en Cancer conjoint Pluton 20°52’ Cancer. Etant nés la même année, ils ont ensemble Jupiter en Cancer, Neil dispose  d’une conjonction large mais appliquante de Jupiter à Pluton. La résonance mondiale de Jupiter-Pluton présente dans le ciel le 20 Juillet 1969 les entraîne vers une expérience commune.

Buzz Aldrin se trouve lié à Neil  Armstrong par la ligne d’horizon, des Ascendants communs en Gémeaux et une superposition de Jupiter de Buzz sur l’ascendant de Neil, le Soleil, Mercure de Buzz sur le MC de Neil, des angularités significatives dans une synastrie. La Lune de Neil juxtapose la ligne d’horizon de Buzz. Avec sa conjonction Mercure-Neptune, Armstrong aide Buzz a vivre son quinconce Mercure-Neptune.  Cette connexion astrale Mercure-Neptune est bien présente au moment du 20 Juillet 1969.

Le rôle de Jupiter dans cette conquête spatiale est intéressant. Gardons en tête que Jupiter dans le Septenaire était la référence des grands voyages, avant que ne soit découverte Neptune, -les horizons s’étirant à l’infini – jouant en octave supérieure pour la signification des distances.

Uranus et Jupiter sont présents dans leurs thèmes  nataux respectifs, l’aspect est en sextil pour Buzz Aldrin Uranus 7 Bélier, Jupiter 6° Gémeaux et pour Neil Uranus frappe le mi-point de sa conjonction appliquante Jupiter-Pluton Cancer. Cet  aspect mondial Uranus-Jupiter se représente en conjonction parfaite sans orbe le 20 Juillet 1969 Jupiter 0°47 conjoint exact Uranus 0°42. ( écart de 1 minute). La touche finale est accordée toujours à la Lune, véritable poinçon, située à 11° Balance la Lune arrive en conjonction appliquante sur la Lune natale 18° de Buzz Aldrin et le luminaire souligne sur le plan mondial la résonance d’Aldrin et Neil : Jupiter-Uranus.  La localisation de la lune est un symbole fort vue la nature de l’évènement.

( 20 Juillet 1969 à 21h56 Houston)

20 Juillet 1969, « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, Neil Armstrong »

Neil Armstrong.

Les symboles chez chaque astronaute.

Celui qui est resté a bord du module, Michael Collins ne dispose pas de l’aspect natal Jupiter-Uranus, le carré a une orbe de 8°, orbe trop étendue pour un carré ( maxi 5-6°) et aucun mi-point ne se forme susceptible d’inclure l’orbe du carré à son Uranus natal à 12° Bélier.

Les 2 astronautes a avoir posé le pied sur la Lune ont cet aspect natal Jupiter-Uranus qui résonne sur la plan mondial à cette époque sous une conjonction quasi absolue, Jupiter 0°47, Uranus 0°42′ Balance.

Les 3 astronautes ont également au natal des aspects Mercure-Neptune : Neil Armstrong possède la conjonction qui se déploie en trigone le 20 juillet 1969 dans le ciel mondial , amène-t- il ainsi la part aux rêves vers les mentalités ?  Buzz Aldrin possède le quinconce Neptune-Mercure .qui au passage a une Lune en Balance, la Lune dans la Balance du 20 Juillet 1969 ! Aldrin porte en lui le symbole lunaire. Michael Collins dispose aussi au natal de Mercure-Neptune en sextil.

Le 20 Juillet de chaque année, le Soleil atteint le 27-28 degré du signe du Cancer dans l’orbe de Pluton natal des 3 astronautes nés en 1930, Buzz Aldrin ( pluton 18° cancer) Neil Armstrong  Pluton natal à 19°46 et Michael Collins avec sa conjonction Jupiter-Pluton exacte à 20°25 et 20°52 cancer !

Buzz Aldrin

Michael Collins

Pour ceux qui travaillent avec les Noeuds Lunaires, le Noeud Sud se présente conjoint à Pluton, le bloc de planètes lentes se trouve lié à l’axe des Noeuds Lunaires. Le thème établi pour Houston montre finalement une action figée, un point d’arrivée, en l’occurrence il s’agit de l’arrivée d’une expédition spatiale sur la Lune.   Cette carte du ciel est une séquence, un instant T depuis un point géographique. Houston est pris en référence mais s’agissant d’un évènement historique on peut dresser la carte du ciel depuis différents points du globe, voir l’état du ciel astrologique depuis la France, ou l’Australie.  L’orientation des maisons n’a pas d’importance dans pareil cas,  c’est la Lune avec les aspects qu’elle forme qui va donner la coloration.  L’état du ciel d’une situation s’examine aussi pendant son processus en cours et pas simplement à son aboutissement. Il s’agit d’un voyage particulier à bord duquel les astronautes ont des ciels avec des configurations Jupiter-Pluton, Jupiter-Uranus.

En examinant l’état du ciel avant ces premiers pas de l’homme sur le sol lunaire, environ 24h avant la Lune atteint le Noeud Sud lunaire et l’amas Pluton-Jupiter-Uranus, la  » résonance » dans le thème des astronautes!

Le luminaire franchit d’abord Pluton à 23°Vierge puis dans les heures suivantes la conjonction Jupiter-Uranus début Balance. Le voyage d’Apollo 11 vers son objectif est accompagné d’un climat astrologique mondial au cours duquel, la Lune  absorbe l’énergie du bloc Pluton-Jupiter-Uranus. Cette conjonction mondiale intervient dans les dernières heures du voyage spatial et réveille une partie du ciel natal des 3 astronautes.

(Lune à 27 Vierge à 0h00 UT le 20/07/1969).

Les réactivations appellent à la prudence car un carré peut être réactivé momentanément par un trigone mondial, un trigone natal être réactivé par un carré etc.  On peut voir un trigone en aspect de formation tandis que celui-ci réveille un aspect de carré au natal.

Les aspects d’ouverture d’élan, de confort, facilité, détente, d’absence de remise en question relèvent davantage du trigone alors que la prise de conscience d’un inconfort, d’une carence, vient du carré ; cet aspect installe aussi la notion de crispation, blocage ou stress pouvant être dynamique et sublimé.  Dans les réactivations natales par transits, la nature des planètes est fondamentale. Les 4 éléments entrent aussi en ligne de compte et le sens de formation de l’aspect, s’agit il d’un carré qui applique, se ferme t-il ou s’ouvre t-il, si il s’agit d’ un carré est en T ( récepteur d’énergies puissantes) quelles planètes le composent, se forme-il  en cardinal, fixe ou mutable, donne vers une porte de sortie ( aspect de détente) ou pas.

2012-2016. Résonance collective.

Ces résonances expliquent pourquoi des aspects lents mondiaux sensibilisent inconsciemment les masses. Cet article à propos des résonances est d’actualité pour le carré mondial imminent d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui va sensibiliser tout un collectif. Plus précisément ce carré entre deux planètes de Feu dans les signes cardinaux va générer des vives prises de consciences envers les populations ayant des connexions natales Uranus-Pluton autrement dit les générations nées entre 1962 et 1968 sous la conjonction aspect le plus puissant,  les populations nées sous le carré Uranus Bélier carré Pluton Cancer dans les années 1932-33-et en partie 1934, celles nées sous le sextil Pluton-Uranus de 1942 à 1944 et celles nées sous le trigone Uranus Poissons à Pluton au Cancer dans les années 1922-23 et celles du sextil récent dans les années 1996-97 avec Pluton début Sagittaire et Uranus dans sa dignité en Verseau correspond à une génération ayant au moment de ce carré (2012-Mars 2016)  -17 ans en 2012- aura une vingtaine d’années.  Le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne est déjà en place mais sa vigueur sera perceptible lorsqu’il sera détaché du trigone de Jupiter dès Avril 2012, il va alors inscrire sa propre « griffe » astrale ouvrant la voie vers de profonds changements.  Ce carré comme on peut le comprendre est en passe d’être un signal fort pour plusieurs générations.Les acteurs de ces changements ont toutes les chances d’être parmi les générations portant déjà en elles, l’aspect Pluton-Uranus.

Du Capricorne au Bélier, les cardinaux actifs du Zodiaque, ce carré exprime une crispation collective en vue d’une rénovation  complète des transformations pouvant être relatives aux institutions, l’administratif.  Uranus/Bélier va tirer de l’avant Pluton pour opérer un grand changement.

Le langage astrologique qui répond au symbolique est évolutif, il s’adapte au travers des époques.  Avant qu’Uranus n’arrive dans le signe du Verseau la téléphonie mobile n’existait pas, la traversée d’Uranus dans son signe a coïncidé avec le plein boum de la téléphonie et l’apparition d’internet. Les étudiants en astrologie et des générations futures pourront découvrir dans les manuels d’astrologie la liaison d’Uranus avec le téléphone portable. On attend  de Neptune dans sa dignité Poissons qu’elle nous livre tous ses secrets !

©Tous droits réservés.par Valérie Darmandy, le 2012/01/29 à 20:34

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Jupiter, La réactivation natale en astrologie, La résonance en astrologie., Langage astral, Pluton, Pluton carré Uranus, résonance astrale, résonance en astrologie, signaux de l'astrologie, symbolisme, Uranus