Archives de Tag: la lune en astrologie

Elections 2012 et les astres, 1er tour.

Six mois après la publication sur mon blog de  l’article «  Astrologie Présidentielles 2012 1er et 2ème tour », le 1er tour de la Présidentielle ce soir, donnant Hollande en tête, m’invite à reprendre la plume pour rappeler l’effet déclencheur de la Lune dans un ciel lorsqu’un concentré astrologique est déjà en place.

Interview 18 Avril 2012, Corriere TV « Francia : Presidenziali, le stelle dicono Hollande. »

Pour voir l’interview sur le journal, cliquez sur le lien

http://video.corriere.it/francia-presidenziali-stelle-dicono-hollande/bf32746a-8b7f-11e1-bdb0-bf9acf202da2

L’influence de la Lune lors des élections répond à un principe de logique puisque le candidat se fait élire par le peuple ( la Lune).

Loin d’être un détail ou un argument astrologique futile en raison de sa rapide mobilité sur le Zodiaque, c’est bien la Lune qui fut le fil conducteur de mon analyse d’Octobre 2011 dans laquelle je précisais pour François Hollande des dispositions astrologiques pour dégager une avance dès le 1er tour.

Pour l’analyse astrologique des ciels des candidats pour les primaires socialistes je publiais le sentiment de frustration pour le soir du 16 Octobre 2011 pour Martine Aubry et François Hollande bénéficiant de courants astrologiques favorisant sa victoire des Primaires socialistes. Pour Martine Aubry, il y avait Saturne en Balance envoyant un trigone  sa Lune mais ce trigone masquait un carré initial souligné par une réactivation natale d’un carré Lune Saturne le jour du vote, aspect de restriction et émotionnellement un sentiment de frustration.

Cet aspect était existant au natal et se « rejouait » dans une énergie montante peu après 20h le soir du 16 Octobre 2011 après le dépouillements des votes. Ces détails à propos de la Lune ont fait toute la différence.

Pour lire l’analyse astrologique illustrée et détaillée des primaires socialistes d’Octobre 2011 je vous invite à  cliquer ici 

Pour information, je n’ai pas utilisé la technique des révolutions solaires pour ces 2 prévisions faites en amont : Hollande vainqueur aux primaires socialistes et Hollande devant au 1er tour des Présidentielles.

Ces analyses ont été réalisées en utilisant la même technique astrologique, à savoir l’éventuelle réactivations d’aspects nataux ou résonances entre le ciel des candidats et le ciel mondial du moment, toutes les maîtrises, les transits en cours et la Lune.  J’ai travaillé surtout en observant les applications et les orbes ( voir schéma astrologique du transit de Mars en Lion au moment des primaires sur les Soleils Lion de Martine Aubry et François Hollande).

Mon objectif est de mesurer la part de crédit de l’astrologie, les capacités de son langage.

Je rappelle que les analyses astrologiques des Présidentielles 2012 ont été réalisées du 17 au 23 Octobre 2011. Elles sont illustrées des schémas astrologiques des candidats les plus à même d’être dans la course de tête.

Une analyse prévisionnelle plus condensée mais avec les mêmes pronostics donnant Hollande disposant de nombreux flux astrologiques pour être le prochain Président de la République, a été publiée sur le site Besoin de Savoir le 26 Octobre 2011.

L’astrologie et la prévision fut récemment évoquée avant le 1er tour, autour du micro de « Astrologie à la Une« , lors d’un entretien avec l’astrologue Meredith Duquesne, que vous pouvez écouter en cliquant ici.

Cette analyse d’astrologie des Présidentielles 2011 d’Octobre 2011, à laquelle aujourd’hui aucun élément nouveau ne sera apporté, représente les potentialités pour ces 3 candidats : Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine le Pen, à deux instants T :

le 22 Avril 2012 et puis le 6 Mai 2012.

Bonne astrologie à tous!

par Valérie Darmandy, le 2012/04/22 à 23:11

Mise à jour le 2012/05/04 à 18:35

1 commentaire

Classé dans astrologie et politique, Astrologie Présidentielles 2012, élections et astrologie, Interview astrologie Présidentielles 2012, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Nicolas Sarkozy, politiques et astrologie, Présidentielles 2012, Présidentielles 2012 et astrologie, prévision astrologique, Quel crédit accorder à l'astrologie ?

Réactivation et résonance en astrologie.


Thèmes en bouquet, en locomotive, en seau, doté de stellium, ou thèmes d’angularités, l’astrologie nous offre un kaléidoscope en perpétuel mouvement depuis lequel la porte d’entrée de l’analyse ne se situe jamais au même endroit.

C’est l’astrologie qui invite l’astrologue à entrer par tel accès selon la structure globale du thème astrologique. Les photographies astrales de l’état mondial transpirent des climats à durée variable selon la vitesse des astres, leurs interactions avec le plan individuel dépend de l’imbrication natale du plan individuel dans la sphère collective.   Certaines cartes sont plus ou moins liées au plan collectif. Le maître de I et ses rapports avec les transaturniennes est une première piste, il y en a bien d’autres.

La réactivation et la résonance en astrologie.

Cours astrologie. Puteaux.

Entendons par réactivation toute planète en transit aspectant une configuration dans laquelle elle est déjà incluse au natal. La résonance se présente lorsque dans le ciel mondial se forme un aspect planétaire identique à celui du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier.

La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus communément les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel.

Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire.

Les réactivations – par les transits- avec les résonances constituent le fil conducteur  d’une analyse astrologique.   Si en astrologie, toute structure natale demande une analyse au cas par cas, une règle d’or s’élève, celle de l’effet de « répétition » qui guide l’astrologue dans son décryptage, souvent minutieux.

Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Les classiques de la vie , les situations marquantes, rencontres déterminantes, naissance, grand bonheur, mariage, engagement professionnel durable, deuil, divorce, décès, choc, accident, maladie,  sont souvent reflétés par des réactivations et les résonances, parfois de manière stupéfiante à la fois dans le thème de l’intéressé et dans les cartes astrologiques des personnes de son entourage.  La grande nuance c’est que selon le point de vue et le vécu, le codage astrologique sera différent. Un même évènement peut être perçu différemment d’une personne à l’autre. Le langage astrologique va reproduire la perception intérieure reçue par la personne et les émotions qui accompagnent la situation.

Les quantités des réactivations et résonances varient selon le caractère prégnant ou l’effet de soudaineté de la situation. Lorsque le maître de l’ascendant natal est pris dans une réactivation ou une résonance, la figure astrologique mis en relief occupe une place de premier plan. Elle invite à porter une attention toute particulière aux transits annexes afin de cerner si ces derniers vont dans la même direction du climat ou proposent d’autres contextes, par exemple comme résoudre un problème à une situation donnée par des réactivations proposant ce problème.  Trier les aspects des réactivés de ceux qui ne le sont pas est utile, car les ciels astrologiques offrent souvent un chassé croisé de données opposées.

La réactivation d’aspects se mêle parfois aux résonances pour une même situation/évènement.

Les planètes  réactivées ou en résonance font basculer au second plan les configurations natales, qui elles en quelque sorte, sont en sommeil. La vitesse de l’astre qui résonne a une valeur précieuse puisqu’elle permettra d’estimer la portée d’une situation. Les astres lents en résonance font référence à des périodes longues au cours desquelles tout un collectif peut être sensibilisé, ou à des situations marquantes dans l’histoire.

Quelques résonances et réactivations astrologiques entre le natal et le mondial  :

Au moment du décès de Michael Jackson on trouve dans le ciel mondial la résonance Jupiter-Neptune en Verseau, conjonction Jupiter-Neptune existante dans son thème natal fin Balance et début Scorpion dans sa maison VIII avec à l’origine une maîtrise de Neptune sur son ascendant natal.

Une 2ème résonance dans le ciel mondial se présente sous la forme de Saturne en Vierge en 2009 au trigone de Vénus Taureau : ce même trigone Vénus -Saturne existait dans son thème natal.

Une 3ème résonance celle-ci est doublée d’une réactivation par les transits.

Fin Juin 2009 dans le ciel nous avons Saturne 16° Vierge et Pluton 2° Capricorne, ils se tiennent à égale distance que celle occupée au natal ( 2° d’orbe) et s’aspectent mutuellement donc se réactivent : Pluton trigone pluton natal+ Saturne carré Saturne natal.

Un 4ème observation par la réactivation du transit direct de Saturne en Vierge frappant l’opposition à sa Lune natale Poissons. Saturne en se plaçant à l’opposition de sa Lune Poissons réveille le carré initial Lune-Saturne.

Pour Michael Jackson, le jour de son décès fait apparaître des résonances mêlées à des réactivations.

Comment trier les configurations réactivées ?

Par le jeu des maîtrises sur les maisons natales et des planètes dominantes dans le thème natal. La formation dans le ciel mondial de la conjonction Neptune-Jupiter en Verseau est l’aspect dominant de l’analyse. En effet, Michael Jackson est né sous un ascendant Poissons maîtrisé par Jupiter et  Neptune et ces deux planètes occupent la maison VIII natale, maison à valeur mortifère la VIII. Au natal les deux maitres de son ascendant Neptune-Jupiter sont en VIII.

La résonance fait intervenir alors le maître ascendant et par le jeu des maisons un lien entre la I et la VIII. L’intervention des maisons astrologiques reste prépondérant dans ces résonances. La conjonction mondiale Neptune-Jupiter concerne une large population et naturellement n’agira pas de la même façon selon l’orientation des maisons et les maîtrises, lesquelles sont attelées aussi à des aspects personnels.

Pour l’étude de Michael Jackson la conjonction Jupiter-Neptune mondiale en Juin 2009 réveille une conjonction natale difficile car en éléments différents Air/Eau, elle vient cumuler à une réactivation par transit de Saturne sur une planète angulaire en I, maison de vie.

_______________

Parenthèse sur la question du décès vue par l’astrologie.

La question du décès fait intervenir plusieurs structures astrologiques cumulées et contrairement aux idées reçues les configurations astrologiques peuvent être bonnes pour le décès et être des aspects chargés d’énergie.

Il est courant de constater, au moment du décès, que les ascendants reviennent sur les ascendants nataux ou d’observer un retour massif d’astres sur les aspects nataux, et aussi étrange que cela puisse paraître des aspects libérant une grande énergie ou activant le plan émotionnel.  Les thèmes astrologiques des endeuillés reçoivent des configurations bien plus difficiles que celle du défunt. Sur ce blog, un article sera prochainement consacré entièrement à cette question avec quelques approches de travaux astrologiques réalisés en 1997-1998 sur les observations des configurations au décès et les points-miroirs intervenant au moment du décès, cf Cdrom Cedra 2002).

                                    _______________

Pour l’élection de François Mitterrand en 1981 on trouve dans le ciel mondial une conjonction Jupiter-Saturne en Balance, aspect existant en carré dans son ciel. La résonance intervient au moment de son mariage. Le couple présidentiel dispose chacun dans leur thème respectif du trigone Saturne-Mars, Danielle Mitterrand : Saturne 5°11 Scorpion au trigone de Mars 3°19 Poissons. François Mitterrand : Saturne 0°20 Lion trigone Mars 2°55 Sagittaire. Le jour de leur mariage le  dans le ciel mondial se produisait un trigone Mars-Saturne , Saturne 10° 46 Cancer trigone Mars 9°20 Scorpion ! Résonance parfaite d’une structure de leur natal au moment de leur mariage.

Barack Obama est élu Président des Etats-Unis le 4 Novembre 2008 sous une résonance mondiale, Lune-Jupiter, aspect précieux pour un candidat à la présidentielle, les voix du peuple, aspect déjà existant à son natal sous un trigone, Lune 3°21’Gémeaux trigone Jupiter 0°52’Verseau. On touche ici le registre de la réactivation ou de la résonance la plus précise, celle produite par le pas lunaire.La résonance mondiale joue avec différentes formes, en continuant les recoupements on trouve dans le ciel du 4 Novembre 2008 un trigone Jupiter Capricorne -Saturne en Vierge, réveillant son aspect natal : Jupiter conjoint Saturne , conjonction se levant à l’angularité de la I vers la XII natale!

Saturne Vierge sextil Mars Scorpion tandis qu’au natal il dispose du trigone Saturne-Mars, enfin le Soleil en Scorpion du jour de l’élection envoie un trigone vers Uranus mondial ; au natal Barack Obama dispose d’une conjonction Soleil-Uranus. Sa conjonction natale est puissante car angulaire avec maîtrise d’ascendant dans la conjonction Soleil-Uranus.( ascendant Verseau).

Le 1er pas sur la Lune, 20 Juillet 1969 les résonances.

Neil Amstrong pose le pied sur la Lune le 20 Juillet 1969, Buzz Aldrin le rejoint tandis que Michael Collins restera à bord du module.

Voir schéma ci-dessous, carte astrologique établie pour l’heure de Houston, 21h56. Dans le ciel mondial de ce jour historique se présente la triple conjonction Uranus-Jupiter Balance -Pluton/Vierge, doublée d’une conjonction Neptune/Scorpion-Mars/Sagittaire au trigone de Soleil-Mercure Cancer.

Du côté des astronautes les résonances sont intimement liées aux configurations mondiales. Neil Armstrong né le 5 Août 1930, porte au natal une conjonction Mercure-Neptune , celle-ci entre en résonance par le trigone mondial Mercure-Neptune du 20 Juillet 1969, portait-il en lui cette faculté pour faire rêver le collectif ?

La conjonction mondiale Jupiter-Pluton concerne Michael Collins et Neil Armstrong, la conjonction est présente sans orbe chez Michael Collins né le 31 Octobre 1930 avec 20°25 Jupiter en Cancer conjoint Pluton 20°52’ Cancer. Etant nés la même année, ils ont ensemble Jupiter en Cancer, Neil dispose  d’une conjonction large mais appliquante de Jupiter à Pluton. La résonance mondiale de Jupiter-Pluton présente dans le ciel le 20 Juillet 1969 les entraîne vers une expérience commune.

Buzz Aldrin se trouve lié à Neil  Armstrong par la ligne d’horizon, des Ascendants communs en Gémeaux et une superposition de Jupiter de Buzz sur l’ascendant de Neil, le Soleil, Mercure de Buzz sur le MC de Neil, des angularités significatives dans une synastrie. La Lune de Neil juxtapose la ligne d’horizon de Buzz. Avec sa conjonction Mercure-Neptune, Armstrong aide Buzz a vivre son quinconce Mercure-Neptune.  Cette connexion astrale Mercure-Neptune est bien présente au moment du 20 Juillet 1969.

Le rôle de Jupiter dans cette conquête spatiale est intéressant. Gardons en tête que Jupiter dans le Septenaire était la référence des grands voyages, avant que ne soit découverte Neptune, -les horizons s’étirant à l’infini – jouant en octave supérieure pour la signification des distances.

Uranus et Jupiter sont présents dans leurs thèmes  nataux respectifs, l’aspect est en sextil pour Buzz Aldrin Uranus 7 Bélier, Jupiter 6° Gémeaux et pour Neil Uranus frappe le mi-point de sa conjonction appliquante Jupiter-Pluton Cancer. Cet  aspect mondial Uranus-Jupiter se représente en conjonction parfaite sans orbe le 20 Juillet 1969 Jupiter 0°47 conjoint exact Uranus 0°42. ( écart de 1 minute). La touche finale est accordée toujours à la Lune, véritable poinçon, située à 11° Balance la Lune arrive en conjonction appliquante sur la Lune natale 18° de Buzz Aldrin et le luminaire souligne sur le plan mondial la résonance d’Aldrin et Neil : Jupiter-Uranus.  La localisation de la lune est un symbole fort vue la nature de l’évènement.

( 20 Juillet 1969 à 21h56 Houston)

20 Juillet 1969, « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, Neil Armstrong »

Neil Armstrong.

Les symboles chez chaque astronaute.

Celui qui est resté a bord du module, Michael Collins ne dispose pas de l’aspect natal Jupiter-Uranus, le carré a une orbe de 8°, orbe trop étendue pour un carré ( maxi 5-6°) et aucun mi-point ne se forme susceptible d’inclure l’orbe du carré à son Uranus natal à 12° Bélier.

Les 2 astronautes a avoir posé le pied sur la Lune ont cet aspect natal Jupiter-Uranus qui résonne sur la plan mondial à cette époque sous une conjonction quasi absolue, Jupiter 0°47, Uranus 0°42′ Balance.

Les 3 astronautes ont également au natal des aspects Mercure-Neptune : Neil Armstrong possède la conjonction qui se déploie en trigone le 20 juillet 1969 dans le ciel mondial , amène-t- il ainsi la part aux rêves vers les mentalités ?  Buzz Aldrin possède le quinconce Neptune-Mercure .qui au passage a une Lune en Balance, la Lune dans la Balance du 20 Juillet 1969 ! Aldrin porte en lui le symbole lunaire. Michael Collins dispose aussi au natal de Mercure-Neptune en sextil.

Le 20 Juillet de chaque année, le Soleil atteint le 27-28 degré du signe du Cancer dans l’orbe de Pluton natal des 3 astronautes nés en 1930, Buzz Aldrin ( pluton 18° cancer) Neil Armstrong  Pluton natal à 19°46 et Michael Collins avec sa conjonction Jupiter-Pluton exacte à 20°25 et 20°52 cancer !

Buzz Aldrin

Michael Collins

Pour ceux qui travaillent avec les Noeuds Lunaires, le Noeud Sud se présente conjoint à Pluton, le bloc de planètes lentes se trouve lié à l’axe des Noeuds Lunaires. Le thème établi pour Houston montre finalement une action figée, un point d’arrivée, en l’occurrence il s’agit de l’arrivée d’une expédition spatiale sur la Lune.   Cette carte du ciel est une séquence, un instant T depuis un point géographique. Houston est pris en référence mais s’agissant d’un évènement historique on peut dresser la carte du ciel depuis différents points du globe, voir l’état du ciel astrologique depuis la France, ou l’Australie.  L’orientation des maisons n’a pas d’importance dans pareil cas,  c’est la Lune avec les aspects qu’elle forme qui va donner la coloration.  L’état du ciel d’une situation s’examine aussi pendant son processus en cours et pas simplement à son aboutissement. Il s’agit d’un voyage particulier à bord duquel les astronautes ont des ciels avec des configurations Jupiter-Pluton, Jupiter-Uranus.

En examinant l’état du ciel avant ces premiers pas de l’homme sur le sol lunaire, environ 24h avant la Lune atteint le Noeud Sud lunaire et l’amas Pluton-Jupiter-Uranus, la  » résonance » dans le thème des astronautes!

Le luminaire franchit d’abord Pluton à 23°Vierge puis dans les heures suivantes la conjonction Jupiter-Uranus début Balance. Le voyage d’Apollo 11 vers son objectif est accompagné d’un climat astrologique mondial au cours duquel, la Lune  absorbe l’énergie du bloc Pluton-Jupiter-Uranus. Cette conjonction mondiale intervient dans les dernières heures du voyage spatial et réveille une partie du ciel natal des 3 astronautes.

(Lune à 27 Vierge à 0h00 UT le 20/07/1969).

Les réactivations appellent à la prudence car un carré peut être réactivé momentanément par un trigone mondial, un trigone natal être réactivé par un carré etc.  On peut voir un trigone en aspect de formation tandis que celui-ci réveille un aspect de carré au natal.

Les aspects d’ouverture d’élan, de confort, facilité, détente, d’absence de remise en question relèvent davantage du trigone alors que la prise de conscience d’un inconfort, d’une carence, vient du carré ; cet aspect installe aussi la notion de crispation, blocage ou stress pouvant être dynamique et sublimé.  Dans les réactivations natales par transits, la nature des planètes est fondamentale. Les 4 éléments entrent aussi en ligne de compte et le sens de formation de l’aspect, s’agit il d’un carré qui applique, se ferme t-il ou s’ouvre t-il, si il s’agit d’ un carré est en T ( récepteur d’énergies puissantes) quelles planètes le composent, se forme-il  en cardinal, fixe ou mutable, donne vers une porte de sortie ( aspect de détente) ou pas.

2012-2016. Résonance collective.

Ces résonances expliquent pourquoi des aspects lents mondiaux sensibilisent inconsciemment les masses. Cet article à propos des résonances est d’actualité pour le carré mondial imminent d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui va sensibiliser tout un collectif. Plus précisément ce carré entre deux planètes de Feu dans les signes cardinaux va générer des vives prises de consciences envers les populations ayant des connexions natales Uranus-Pluton autrement dit les générations nées entre 1962 et 1968 sous la conjonction aspect le plus puissant,  les populations nées sous le carré Uranus Bélier carré Pluton Cancer dans les années 1932-33-et en partie 1934, celles nées sous le sextil Pluton-Uranus de 1942 à 1944 et celles nées sous le trigone Uranus Poissons à Pluton au Cancer dans les années 1922-23 et celles du sextil récent dans les années 1996-97 avec Pluton début Sagittaire et Uranus dans sa dignité en Verseau correspond à une génération ayant au moment de ce carré (2012-Mars 2016)  -17 ans en 2012- aura une vingtaine d’années.  Le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne est déjà en place mais sa vigueur sera perceptible lorsqu’il sera détaché du trigone de Jupiter dès Avril 2012, il va alors inscrire sa propre « griffe » astrale ouvrant la voie vers de profonds changements.  Ce carré comme on peut le comprendre est en passe d’être un signal fort pour plusieurs générations.Les acteurs de ces changements ont toutes les chances d’être parmi les générations portant déjà en elles, l’aspect Pluton-Uranus.

Du Capricorne au Bélier, les cardinaux actifs du Zodiaque, ce carré exprime une crispation collective en vue d’une rénovation  complète des transformations pouvant être relatives aux institutions, l’administratif.  Uranus/Bélier va tirer de l’avant Pluton pour opérer un grand changement.

Le langage astrologique qui répond au symbolique est évolutif, il s’adapte au travers des époques.  Avant qu’Uranus n’arrive dans le signe du Verseau la téléphonie mobile n’existait pas, la traversée d’Uranus dans son signe a coïncidé avec le plein boum de la téléphonie et l’apparition d’internet. Les étudiants en astrologie et des générations futures pourront découvrir dans les manuels d’astrologie la liaison d’Uranus avec le téléphone portable. On attend  de Neptune dans sa dignité Poissons qu’elle nous livre tous ses secrets !

©Tous droits réservés.par Valérie Darmandy, le 2012/01/29 à 20:34

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Jupiter, La réactivation natale en astrologie, La résonance en astrologie., Langage astral, Pluton, Pluton carré Uranus, résonance astrale, résonance en astrologie, signaux de l'astrologie, symbolisme, Uranus

Morgan Robertson, le naufrage du Titan.

L’auteur Morgan Robertson a-t-il été saisi d’une vision 14 ans avant le naufrage du Titanic?

« Le naufrage du Titan » de son titre original, « Futility or the Wreck of the Titan » écrit en 1898.

Toujours est-il, que l’auteur décrivit le naufrage d’un paquebot lors d’un voyage transatlantique après avoir heurté un iceberg. Son roman visionnaire ne s’arrête pas là puisque les dimensions de son bateau imaginaire et le nombre de passagers à bord étaient très proches de ceux du RMS Titanic.

Roberston est né le 30 Septembre 1861, heure inconnue.

Sa conjonction Jupiter-Saturne en Vierge propose tout ce qu’il y a de plus pragmatique.  Pas question de penser que cette conjonction ait pu stimulé son imaginaire, elle lui permis en tant qu’auteur de s’inscrire dans la durée.

Son inspiration est dans l’opposition de son Soleil Balance à Neptune et un Neptune dont la localisation n’est pas sans  rappeler les 100 premières observations de configurations des passagers du Titanic.

Neptune de Morgan Robertson se trouve en conjonction à 2° d’orbe avec l’étoile fixe, Scheat à 28° 24 Poissons, dont l’influence parle de risque de  mort par eau. ( selon l’astrologue Juvelno et Robson, risque de submersion).

Le courant Neptune-Mars.

Cette configuration Mars opposé Neptune est présente dans le ciel de Morgan Roberston inspiré par une histoire de naufrage ( Neptune-Mars), à première vue rien de banal car Neptune symbole de l’Océan opposé à Mars est une combinaison trouvée souvent dans les thèmes de navigateurs, tout comme d’hommes politiques d’ailleurs et de religieux.  Neptune-Mars est aussi l’expression d’une idéologie, la ferveur, d’une foi.   Morgan Robertson est fils d’un capitaine de navire,  l’influence de la marine dans son environnement familial a tout lieu de favoriser simplement cette inspiration et d’être reflétée par cet aspect Mars/Neptune.

Légende de la carte astrologique :

Ciel de Morgan Robertson établi selon le point vernal 0° Bélier.  Neptune en conjonction à l’étoile fixe Scheat 28°24 Poissons. Neptune opposé Mars.

La Lune à l’intérieur du schéma, en rouge, est la localisation de la Lune à 2h30 le 15 Avril 1912, moment de la fin du naufrage du Titanic, 28°29′ Poissons.

En regardant les configurations natales des hommes clefs du Titanic, ceux qui ont décidé de sa construction, de son architecture et de sa date de lancement, on retrouve dans leurs ciels, des oppositions ou des conjonctions Mars-Neptune.

– Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff où est né le Titanic.   Gustav Wolff est né le 14 Novembre 1834 dispose au natal d’une opposition Mars à 20°59 Cancer opposé à Neptune.

Au moment du voyage du Titanic, le 10 Avril 1912 Neptune est en Cancer  exactement sur le Mars natal de G. Wolff, activant la 21ème image astrologique  : ” un vaisseau s’enfonce dans la mer”.

Thomas Andrews, architecte du RMS Titanic, est né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune au natal.

L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !

– William Pirrie des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847. Neptune 0°25 Poissons,  Mars Poissons.  Saturne Poissons au milieu de Mars-Neptune. 

Ces hommes directement à l’origine de l’histoire du Titanic présentent ensemble des liaisons Mars Neptune, l’astrologie est-elle une grande horloge avec une mémoire, faut-il se poser la question car cet aspect est réactivé au moment du voyage inaugural et biensur présent dans le thème de ce romancier visionnaire. Il se rencontre aussi parmi d’autres passagers ou membre d’équipage.

– Il ne fut pas à déterminant pour la construction du paquebot mais Frédérick Fleet était le vigie qui vit l’iceberg. Il est né à Liverpool le 15 Octobre 1887. Dans son thème, Mars carré Neptune. 

L’art et les réalisations selon notre ciel

En rédigeant son manuscrit Robertson a exploité la thématique de Mars-Neptune,  l’activité en milieu maritime, un aspect exposant aussi à un risque d’échec d’une entreprise.  Les artistes, romanciers,  exploitent leurs structures astrologiques, ceci est nettement visible dans le cas des acteurs endossant des rôles en adéquation avec leurs configurations natales.   L’étoile Scheat 28° Poissons se retrouve dans les configurations des passagers et dans le ciel de Robertson à laquelle il fut sensible à sa façon en la couchant sur papier.    En écrivant son roman aurait il capté une vibration collective future, l’air du temps ?

Si les détails contenus dans le livre de Roberston sont troublants, l’effet de synchronicité entre le pas « lunaire » et le naufrage l’est tout autant…

Au moment de la fin du naufrage, le 15 Avril 1912 à 2h30, la Lune servant d’aiguille précise  stationnait sur la conjonction à l’étoile Scheat.

La mémoire collective

Plusieurs leçons furent tirées du naufrage du Titanic dès les mois qui suivirent.    La trajectoire des routes maritimes fut modifiée selon les saisons ( fonte des glaces), de nouvelles règles en matière de sécurité maritime furent instaurées, telles qu’un nombre suffisants de canots de sauvetage.

Le Titanic fut à l’origine du 1er SOS dans l’histoire de la marine.

Ce naufrage s’inscrit dans la mémoire collective et sert de point de référence dans l’histoire de la navigation et en matière de sécurité maritime.

Rappelons le, l’auteur est né à l’époque à laquelle Neptune venait d’achever son long périple en Poissons (1848-1861). Après 165 ans, Neptune va prochainement revenir en Poissons le 4 Février 2012.  Neptune rétrograde  retournait dans les Poissons le 1er Octobre 1861 vers 6h du matin, le lendemain de la naissance de Morgan Roberston.

De son titre original, Futility or the Wreck of the Titan, ce livre vous laissera songeur pour ces nombreux détails troublants entre le roman visionnaire et la réalité !

A lire sur ce blog : les signaux astrologiques du Titanic & les configurations des passagers du Titanic.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/16 à 22:49

 

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, Enseignement à Puteaux, etoiles fixes astrologie, Le Titanic

Jeanne Calment, triangle équilatéral en terre.

Il aurait été bien difficile d’après le thème de Jeanne Calment de penser à une telle longévité.  J’ai eu envie de retranscrire sur mon blog ce sujet d’étude exploité cette semaine en cours d’astrologie.  Cet article fait  la lumière sur la pertinence de la réactivation natale et les transits.  Le sujet de la longévité, dans un thème répondrait à une logique :  de bons rapports entre les luminaires le Soleil, la Lune et le significateur de la durée, Saturne, des soutiens de Saturne au maître Ascendant, un très bon état de la Lune, un bon état du maître ascendant et la prédominance de l’élément  » Terre« , un des 4 éléments faisant référence à la solidité, résistance et à la notion de perrenité.

Source DN Didier Geslain.

Jeanne Calment est née le 21 Février 1875 à 7h00 à Arles.

Avec un Soleil symbole de vie piqué sur la cuspide de I, Jeanne Calment, doyenne des Français avec ses 122 ans  est devenue emblème de longévité.

La conjonction entre Saturne et Soleil est absente, l’orbe est trop large : 14°, bien qu’avec les luminaires on étende l’orbe jusqu’à 10°.  Saturne se trouve cependant dans sa dignité et il s’est levé environ 55 minutes avant sa naissance.

Neptune et Jupiter sont ces maîtres d’Ascendant, ils sont opposés et le relais est toujours ce Soleil.  Soleil trigone Jupiter opposé Neptune.

En matière de longévité les rapports entre la VIII et la I et leurs maîtrises sont à examiner avec les significateurs de la vitalité. L’explication de son extraordinaire longévité tient à l’état céleste et terrestre de son maître de VIII,  et au dialogue entre le Soleil et Jupiter entre la I à la VIII.

Vénus maître de sa VIII est dans le signe de Saturne, la durée.  C’est le trigone Vénus-Pluton qui sort du lot car Pluton est soutenu par le trigone de son propre maître planétaire : Vénus, qui est en outre le maître de sa VIII, auquel s’ajoute le trigone de la Lune, indice de début de vie mais aussi de fin de vie, époque de la vieillesse.  Son thème s’ouvre dans un grand trigone, ce triangle équilatéral en signe de « Terre » : Taureau, Vierge, Capricorne, dans lequel l’un des trigones est relié à son propre maître.  Ce trigone,Vénus-Pluton, est appliquant, puissant et hautement positif :  Vénus en Capricorne, plus rapide, rejoint Pluton/Taureau.

Le trigone de la Lune est également appliquant à Vénus et à Pluton. Sa Lune est nourrie par les deux symboles de mort, le symbole terrestre ( Vénus maître de sa maison VIII natale) et la mort symbolique par Pluton. La puissance de Pluton Taureau au trigone du maître de VIII et de surcroît à son propre maître en Capricorne confère une énergie solide au-delà de la moyenne. Son Pluton dans le signe solide du Taureau au trigone de son propre maître de VIII en Capricorne, signe de longévité, se mêlant à la Lune période de la fin de vie, ont tissé ensemble une sorte de pied de nez à la mort…

L’axe des Noeuds 18 Bélier/18 Balance , c’est à dire la direction vers laquelle tout individu s’oriente ( Noeud Nord), se trouve en aspect à Saturne à 18° Verseau laisse penser que Chronos, le temps, accompagne la route de Jeanne Calment.  Le jour de son décès, on retrouve un lien entre son Noeud Nord natal et Saturne de transit.

L’élément « Terre » attribué à la résistance, la longévité,  prédominant dans son ciel, doublé d’une valorisation de son Soleil, astre de vie, sont des faisceaux d’aspects allant dans le sens d’une bonne santé.   Mars en Feu au trigone d’Uranus en Feu favorise la grande énergie et la renouvellement rapide de celle-ci.

Une réciprocité mutuelle se présente entre Mars et Jupiter, le dialogue entre les planètes met en relief cette maison VIII : Mars est maître de VIII et Jupiter est en VIII.  Jupiter, en VIII dans le VIIIème signe, le scorpion, au trigone du Soleil/Poissons dont il est son maître.  Ce Jupiter en VIII n’est pas étranger à sa notoriété augmentant après la mort ou liée à la question de la mort. Le trigone entre Jupiter en VIII et son Soleil en I propose un dialogue entre la notion d »incarnation, de vie, la I et puis la mort, maison VIII.  Cette maison VIII est sous la protection de Jupiter aspectant favorablement sa cuspide natale de I et son Soleil en I en Poissons.  Son Jupiter, gardien bienveillant placé ici aux portes de l’au-delà distille une protection sur sa vie.

La symbolique de mort est omniprésente dans son ciel avec en arrière plan un grand trigone en Terre habité par un Pluton magnifié et de grande puissance car trigone à son propre maître.  Cet aspect est le socle de longévité puisque c’est bien ce trigone qui sera réactivé le 4 Août 1997.  Vénus tenant sa maison VIII sera au rendez-vous du grand départ et rejouera une ultime fois ce triangle équilatéral, le grand trigone.

Transits du 4 Août 1997.

Au moment du décès de Jeanne Calment, une majorité de planètes natales ont rendez-vous avec  des transits directs, son thème réceptionne de nouvelles énergies. L’orbe des transits direct est serrée entre 1°, 2° ou parfois exacte, enfin, la figure natale du maître de VIII natal ( Vénus) se reforme.


Les positions planétaires du 4 Août sont en bleue à l’extérieur, les planètes en rouge sont les positions natales. La Lune entre le 4 Août et le 5 parcours environ 12°, du 18 Lion au 0° de la vierge. L’orientation du thème est celle du thème natal afin de cerner si d’éventuels transits de rapides atteignent les cuspides natales , c’est le cas de Mars en transit dans la maison VIII, associée à la mort. Voici l’état des lieux des multiples transits.

– Pluton direct en orbe serrée sur Mars natal qui formait un carré au Soleil natal. Le Soleil du 4 Août est à 12° Lion est en conjonction directe avec Uranus Natal, 12° Lion.  Mars à 24° Balance en transit arrive sur sa cuspide de VIII natale, 24° /25°Balance. Mercure angulaire en I au natal se trouve pris dans le grand trigone natal si important. Mercure occupe une place stratégique car il maîtrise la Lune natale en Vierge. La Lune est liée avec les premières années de l’existence et la fin de vie.  Saturne de transit à 20° Bélier se présente sur le Noeud Nord à 18° Bélier. Jupiter son maître ascendant natal, dans le Septenaire, arrive en transit direct à 17° Verseau sur Saturne natal 18° Verseau.

Le Noeud Nord du 4 Août 1997 se trouve à 20°/21° Vierge il est pris dans le grand trigone et quelque part le met en relief : Lune Vierge trigone Vénus Capricorne au trigone de Pluton.

Réactivation du natal : 

Transit direct de Vénus sur Lune natale à 1° d’orbe. L’arrivée de Vénus à cet endroit reconstitue la figure du grand trigone natal, dans lequel est inclus le maître de VIII natal.  Par le transit de cette rapide et son emplacement précis, à 1° d’orbe sur la Lune natale, il s’agit de la mise en route de la réactivation de son grand trigone natal  : Vénus ( maître de sa VIII)  trigone à sa Lune natale et à Pluton natal. 

Pour les étudiants en astrologie, cet exemple rappelle combien les significations des planètes sont une donnée mais leurs maîtrises sur les maisons affinent le dialogue planétaire en lui donnant une direction. Vénus considérée à tort – tout dépend des aspects – comme le temple de la beauté, de la grâce et du monde des plaisirs ne s’est pas présentée sous cet angle le 4 Août 1997 dans la vie de Jeanne Calment.  Un trigone, aspect de grande ouverture, de confort et facilité ,si beau soit-il dans la tradition astrologique fait corps avec le dialogue planétaire entre les maîtres des maisons. Dans le cas de Jeanne Calment, ce bel aspect est rattaché à un maître de VIII. Son trigone réactivé au moment du décès, intégrant Vénus maître de sa VIII, explique son départ par l’épuisement, la vieillesse ( Vénus en Capricorne, signe associé à la longévité). Devenue célèbre pour son extraordinaire longévité, Jeanne Calment demeure le symbole de ce Soleil natal en I au trigone de Jupiter en VIII, le rayonnement de la vie.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 19:44

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, cours d'astrologie Ile-de-France, cycles planétaires, dimensions du thème, Enseignement à Puteaux, la lune en astrologie, La réactivation natale en astrologie, Réciprocité mutuelle

Les schémas astrologiques de Valérie n°5

La conjonction et ses variantes.

De nature ambivalente, la conjonction unit deux planètes avec une orbe de 0° à 8°/10° et elle est nuancée selon de multiples paramètres.

La conjonction ne concerne pas systématique 2 planètes puisque on peut avoir deux ou trois planètes conjointes sur peu de degrés d’écart du Zodiaque.

Une conjonction peut être appliquante, exacte ou séparante. Elle est appliquante lorsque la planète la plus rapide (schéma la Lune à 15°) rejoint la planète la plus lente ( Mars 17°) et inversement une conjonction séparante lorsque la planète la plus rapide est située,dans le sens du Zodiaque, après la plus lente.  Une conjonction est exacte lorsque les planètes occupent le même degré et la même minute, ( Mars 15°11-Lune 15°11) ce qui dans la pratique se rencontre moins, l’écart en terme de minute entre les planètes sert à cerner la dynamique de la conjonction. Prenons l’exemple d’un Mars à 15°11 conjoint Lune 15°12, la conjonction sera séparante car la Lune a déjà formé avec Mars la conjonction exacte à 1 minute d’orbe. Ces précisions sur les minutes font toute la nuance dans l’analyse.

L’ambivalence de la conjonction est encore un autre paramètre. On considère que la conjonction est l’union des forces astrologiques véhiculées par les planète. Or,  la nature des astres s’oppose parfois à une union possible, les énergies entre les astres sont antinomiques, elles ne peuvent se combiner ensemble, elles s’unissent mais restent dissociées, comme c’est le cas pour une conjonction Mars-Saturne.

Mars est une valeur chaude, un principe de dynamique d’action,  lorsqu’il est près de Saturne, une valeur froide, un pouvoir de cristallisation, l’aspect fusionnel de la conjonction ne se fait pas. Le courant chaud,Mars et froid,Saturne, se conjuguent  au signe dans lequel se forme la conjonction. Le signe où se forme la conjonction antinomique donne l’orientation du courant dominant ( froid ou chaud). Ces conjonctions sont vécues en mode alternatif, selon les courants concomitants et transits présents dans le ciel , ils peuvent être ressentis par la personne comme un aspect de tension, de tiraillement entre deux dynamiques, bien qu’il s’agisse d’une conjonction. Il est précieux de distinguer dans ce cas de conjonction composée d’énergies opposées, si  Mars est avant ou après Saturne car la conjonction sera totalement différente selon que Mars soit placé avant ou après Saturne.  Mars avant la plus lente Saturne, on s’inscrit dans une conjonction appliquante, l’énergie de Mars rencontre celle de Saturne, inversement, en cas de conjonction séparante, Mars placé après Saturne, ne rencontre pas l’énergie de Saturne, il s’en libère et s’en échappe. Comprenez par cette observation la variation dans l’analyse astrologique puisque le rythme et la perception de la conjonction sera différente selon la disposition des planètes.

Les variations d’une conjonction font que cet aspect qu’on pourrait penser simple est complexe. Une conjonction peut se produire dans deux signes différents, un astre en fin de signe et l’autre au début du signe suivant.  L’effet de la conjonction dépendra de la nature des éléments ( Eau, Terre, Air ou Feu) ainsi que de la caractéristique de la conjonction. La conjonction entre signes différents augmente la notion de dualité entre les planètes et tiraillement, la personne peut sentir une énergie alterner vis à vis de l’autre.

Vivre une conjonction astrologique dépend de ces nombreux critères sans oublier des aspects éventuels peuvent se greffés sur la conjonction et l’alimenter.

Lorsque les planètes ont des natures incompatibles, on a beau avoir sur la carte du ciel un aspect dit de conjonction,  l’effet de la conjonction est vécue intérieurement en mode de tension et de tiraillement.  La conjonction permet à deux planètes de s’unir pour créer un point de force qui pourra être une signature tempéramentale, parfois la conjonction recèle un talent, une faculté, une caractéristique bien visible de la personne.   Certaines conjonctions se produisent entre planètes douces et affectives, telles que Vénus conjointe Lune, Vénus conjointe Jupiter et proposent ensemble un aspect d’entre aide car les planètes possèdent des vertus de gourmandise, d’oralité, de représentativité et d’élégance, Jupiter vient donner de l’ampleur aux réalisations vénusiennes.  Comme on doit s’y attendre les conjonctions angulaires sont prioritaires aux autres, elles sont la griffe de la personnalité et ne s’arrêtent pas là car sont aussi la signature d’évènements. ( les angles étant relatifs à l’évènementiel et aux situations inhérentes sur le chemin de l’individu pour son évolution).

Les conjonctions entre les luminaires et les planètes lentes sont importantes et spécialement les conjonctions des lentes avec la Lune.

Les conjonctions à La Lune ont une portée à long terme sur le cours de l’existence.  Elles constituent une point de référence.

La Lune , gamme de nos émotions, exprime l’ image qu’une personne perçoit de son propre foyer parental,  les modèles d’éducation pendant l’enfance, la projection du cadre familial, (à étudier avec le Soleil, l’axe X-IV et les maîtrises de ces maisons).  L’image de la mère, la relation avec celle-ci,  l’image de la gente féminine en général, et pour les femmes, leurs propres images, leurs propres perceptions vis à vis de leur féminité, de leur maternité.  Symbole de reflet et d’image mais aussi de notion de popularité somme toute relative, lorsque la Lune ,au pas si rapide, forme des conjonctions aux lentes, la nature de cette conjonction forge en partie le fond de la personnalité.   Les émotions rencontrées tout au long de l’existence seront perçues et digérées selon la nature de la conjonction de la Lune.

Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 13:25

2 Commentaires

Classé dans astrologie et modèles parentaux, Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, orbe, popularité, schémas astrologiques Valérie Darmandy, symbolisme, zodiaque

Le Titanic et les signaux astrologiques

En  1898 un auteur Morgan Roberston écrivit  » Le naufrage du Titan ou la futilité » . Dans ce récit  imaginaire son bateau s’appelait le Titan et fit naufrage en plein océan avec 2000 victimes.

Le naufrage du Titanic changea les codes de la navigation maritime dans le sens qu’il fut à l’origine du 1er SOS et obligea à modifier les voies maritimes selon les saisons en raison de la fonte des glaces puis à équiper tout bateau d’un nombre suffisant de canots de sauvetage. L’affluence d’aspects astrologiques répond à une prise de conscience, à l’imprégnation de cette histoire dans la mémoire collective et sans aucun doute aux conséquences immédiates de cette tragédie sur les règles de sécurité en matière de navigation.


LE NAUFRAGE DU TITANIC

Sujet des conférences données au salon Parapsy le 5 Mars 2000 Paris, le 8 Octobre 2000 à Lyon et  le 3 Novembre 2000 à l’ Hôtel Novotel, Paris XIème, portant le libre-arbitre.

Rétrospective Astrologique du 11 Septembre 1907 au 15 Avril 1912.

La brève existence du Titanic a fasciné l’humanité et éveillé la curiosité d’astrologues. On les comprend puisque l’inventaire d’influences annonçant le naufrage est édifiant.
En retraçant l’historique du paquebot depuis sa conception jusqu’à la nuit du naufrage, ce dossier astrologique réunit le crédit de :

  • l’astrologie horaire
  • l’influence et la précision des 360 degrés symboliques
  • le balancement de l’axe des Nœuds
  • du rapport synastrie /configurations natales passagers et thème
  • la précision du « trajet » lunaire

A l’origine, William James Pirrie, ingénieur naval, et Bruce Ismay, Président de la White Star Line, sont à l’initiative du Titanic. Leur projet voit le jour en 1907 dans la résidence de James Pirrie, la Downshire, à Belgrove Square. Ensemble, ils défient de concurrencer la Cunarline, en décidant de construire un paquebot aux performances inégalées.William Pirrie, homme clef de l’entreprise Titanic, est né au Québec le 31 Mai 1847. Son ciel astrologique présente une conjonction Mars-Neptune. Saturne se place au Milieu de sa conjonction Mars-Neptune exposant à un risque de submersion. Neptune de Pirrie se place au début du signe du Poissons : les chantiers navals. Bruce Ismay est né le 12 Décembre 1862 à Crosby. Président de la White Star Line, il fut à l’origine de l’idée de la construction. L’axe des Nœuds est conjointe à son opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux dont Mercure en exil exprime un potentiel d’accident en cours de déplacement = exil.

La Lune Noire incluse dans son opposition Uranus/Mercure parle en faveur de défaillances et anomalies en cours de voyage (Uranus/Mercure exil).La seconde grande opposition traversant le ciel natal de Ismay est celle de Jupiter/Mars, climat judiciaire. L’histoire conduira en effet Ismay devant les tribunaux pour y répondre de sa responsabilité dans le naufrage. Ismay enfin, possède comme Pirrie, son associé, une conjonction Mars-Neptune. L’accord est passé entre les deux associés, les chantiers de Belfast et la White Star Line lancent le projet ambitieux.

La construction du paquebot est rendue publique, le 11 Septembre 1907 .

L’époque laisse apparaître l’axe des Nœuds dans l’opposition Mars 14°Capricorne/ Neptune 15°Cancer.
Mars opposition Neptune : effondrement d’une situation, l’illusion, absence de maitrise d’une situation. L’aspect parle d’une action tombant à l’eau.
Ce même aspect est aussi celui des risques de noyades. Saturne le 11 septembre 1907 occupe le Poissons, signe aux résonances navales.

La même année, au Groëland, où naissent les trois quarts des icebergs, un bloc de glace se détache et amorce sa lente dérive sur la Mer Arctique, vers le Golfe de Baffin, à destination de l’atlantique Nord vers les bancs de Terre-Neuve. CINQ Années séparent la construction du paquebot du « futur » point de rencontre avec l’iceberg.

Au printemps 1912, l’axe des Nœuds traverse le Bélier/Balance. Le voyage inaugural est fixé pour le 20 Mars 1912 !
Des circonstances extérieures diffèrent le voyage (L’Olympic entré en collision demanda une forte main d‘œuvre, le Titanic ne fut pas opérationnel à la date prévue).

Une nouvelle date tomba, un certain 10 Avril 1912…
Le choix inopiné de ce nouveau départ, correspond au passage exact du Soleil sur le Nœud Nord à 21 degré Bélier…tandis que la première date choisie, n’établissait aucun lien avec le Nœud.

Légende carte du ciel du voyage inaugural , en rouge l’emplacement des étoiles fixes, Scheat et Baten Kaitos+ le pas lunaire fléché correspondant aux 4 jours de navigation sur l’océan. La Lune en rouge est la Lune au moment du début du naufrage, elle a atteint l’étoile fixe Scheat. Le naufrage se déroule tandis que la lune sillonne le 27 et 28 degré touchant directement l’étoile ( Voir influence Julevno et Robson). 

Le choix de l’heure du voyage inaugural fait pointer le Milieu du Ciel sur le Soleil et sur le Nœud Nord, une triple conjonction extraordinaire quand on connaît la rapidité du Méridien. En effet, il est 12h00 dans le conté d’Hampshire à Southampton, lorsque le Titanic s’éloigne du quai, le Soleil, le Milieu du Ciel, et le Nœud Nord s’unissent ensemble sur un même degré qu’ils activent ainsi 3 fois le 21ème degré Bélier :
« Un homme seul sur un radeau au milieu de l’Océan, fait des signaux de détresse ».

Le Soleil, le Milieu du ciel, le Nœud Nord occupent ce 10 Avril 1912, leur conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos, dont l’influence parle  d’émigration et naufrage avec sauvetage, d’après Robson.
Puisque les étoiles fixes ont la particularité de donner un coup d’éclat à un événement – à condition que l’influence de l’étoile épouse le ciel horaire. La conjonction entre le Nœud Nord et Baten Kaitos, c’est en quelque sorte l’empreinte laissée par le paquebot pour la collectivité.
Le Soleil s’exalte en Bélier ce qui augmente l’influence du 21ème degré Bélier cité ci dessus.
L’ascendant Horaire Lion renvoie à nouveau vers ce Soleil, soit stimule une 5ème fois sur ce 21ème Bélier.

Sachant que la Maison I en astrologie horaire renseigne sur l’évolution d’une action lancée, ce degré récurrent à connotation de naufrage serait censé influencer la destinée du transatlantique.
Mars et Neptune, pris par l’axe des Nœuds au moment de l’annonce publique, le 11 Septembre 1907 occupent la Maison XII.
Les conditions du voyage se profilent à travers Mars : Il est maître de la X horaire (la destinée) et gouverne l’ensemble : Soleil Bélier, Nœud Nord, et Milieu du ciel du départ, Mars enfin bien sûr maîtrise ce 21ème degré de naufrage sur lequel gravite l’amas. La chute de Mars en Maison XII est éloquente !

Le voyage du transatlantique était placé sous des répétitions d’influences. Elles distinguent un risque potentiel d’un évènement certain. L’intensité , la certi-tude d’un évènement dépend essentiellement du nombre de répétitions. Les évènements insignifiants ou marquants sont faciles à évaluer grâce au nombre de climats communs.
A raison de 4 ou 5 indices récurrents, le stade du risque est dépassé pour aller vers une prévision. ( points de convergence cumulés)

Dans le cas où le thème horaire (ou ciel natal) contient une quantité anormale de répétitions (comme c’est le cas pour le Titanic), l’évènement se manifeste soudainement ou il est spectaculaire.

D’autres éléments s’ajoutent, tels que Neptune le 10 avril à 12h00, maître de la Maison IX, celle des grandes distances parcourues.
En Poissons, la Maison IX – le grand voyage transatlantique – met en scène Neptune au rôle central, pour être pris dans l’axe des Nœuds le 11 Septembre, jour de l’annonce de la construction. Neptune maître de IX en XII : interruption du voyage, incidents, sa présence dans le signe d’Eau Cancer, l’Océan.
Le plus surprenant est sans nul doute le degré qu’occupe Neptune au moment de la traversée , le 21ème Cancer :
« un vaisseau démâté… un char vide commence à s’enfoncer« .

La destination d’un naufrage ne fait plus de doute. Vénus, seconde planète à être exaltée (après le Soleil en Bélier sur son degré de naufrage) se place sur le 28ème degré Poissons en Maison IX horaire.
A première vue, Vénus en IX exaltée en Poissons au trigone de Neptune Cancer constitue la fabuleuse croisière et l’émerveillement des passagers. Derrière cette apparence, le degré qu’occupe Vénus est le 28ème Poissons :
« un homme submergé par une nappe d’eau tend les bras en appelant au secours, tandis qu’un autre lui fait signe de nager vers une direction ou il trouvera le salut… »

Vénus est en conjonction à 1° avec l’étoile Scheat 28°24 dont l’influence d’après l’astrologue Julevno expose à un danger de mort par eau ou suffocation.

L’étoile se lève lorsque l’Ascendant se situe dans le signe du Cancer et le Milieu du Ciel en Poissons, soit dans l’influence du trigone Neptune/Vénus !
Ce trigone en eau – Cancer/Poissons – place le cadre où se déroule les faits : en plein Océan.

Les lignes principales du ciel horaire énoncées, il restait à creuser d’autres points du thème horaire pour y lire les interventions humaines fatales, les erreurs, comme en témoignent le carré de Neptune à Mercure, ou le carré de Neptune au Nœud Nord (des erreurs fondamentales), des erreurs des dirigeants (Neptune carré au Soleil conjoint Nœud Nord). Puisque nous sommes au cœur d’un thème horaire, le libre arbitre qui incombe au paquebot résulte des dénominateurs communs répartis ci et là.
Un élément échappant à la maîtrise des hommes pouvait faire irruption, cela se décèle par la présence des Nœuds en 1907 et leur réapparition en 1912. La juxtaposition de l’axe des Nœuds sur le méridien au moment du départ confirme qu’un concours de circonstances indépendant de la volonté fait route…Neptune en XII au carré de Mercure situe bien le relâchement d’attention, les étourderies et négligences multiples, les erreurs de jugement ou d’appréciation. Mercure rétrogradait du 28ème au 21ème degré montant au carré de Neptune affirmant les erreurs. Le carré se manifeste physiquement par un risque de collision, car le carré exprime un réel obstacle. Cet obstacle peut être psychologique, un complexe, un obstacle ou une défaillance ou être physique. Pour ce thème horaire à haut risque de naufrage, on pouvait conclure à un obstacle majeur rencontré ( Nœuds )à la suite d’erreurs ou de mauvaise appréciation.
Les signes cardinaux mis en cause dans le carré parlent de l’irruption (Bélier) d’un état de crise (le carré), débouchant vers des prises de conscience (Soleil, Nœud Nord) et des erreurs (Mercure carré Neptune). Rien n’est laissé au hasard dans ce ciel inaugural, pas même le carré de Vénus à Pluton (le bouleversement affectif). Le carré se forme en signes doubles : disparitions multiples.

Pluton est le 27ème degré Gémeaux : « un homme et une femme pleurent devant la mer ».

La Lune essentielle dans tout thème horaire est à 29 degré Capricorne, en application à Uranus, aspect classique introduisant un élément imprévu en cours de voyage. L’exil de la Lune accentue la notion de « mouvement » d’un imprévu survenant en cours de déplacement.

La Lune gouverne Neptune et son 21ème degré : « un char vide s’enfonce dans la mer » établissant ainsi une relation directe de « cause à effet » entre l’évènement inattendu (Lune appliquant vers Uranus) et l’amorce du naufrage.

La Lune entraîne avec elle une planète centrale de la carte horaire : Mars en Cancer (Mars gouvernant l’amas : Baten Kaitos, Nœud, Soleil, le Milieu du Ciel unis ensemble sur un degré de naufrage). Ce Mars en Cancer en chute en XII, déjà chargée d’influence de naufrage , est dans le même signe Cancer que Neptune à 21 ème Cancer : le risque touche la collectivité.

Le signe particulier de ce ciel passe aussi par le magnifique trigone de Jupiter / Sagittaire à l’amas Soleil / Nœud Nord. Ce trigone en Feu parle en faveur d’un luxe, il fait référence aux passagers de première classe, à la haute bourgeoisie et aux industriels conviés à ce voyage.

Un seul astre s’isole des autres dans ce ciel , Saturne.

Saturne associé au froid, à la glace …

La Lune arrive sur le 13ème degré du Verseau lors de la dernière escale, le Titanic appareille de Queenstown , le 11 Avril 1912, (Irlande) à destination de New York.
Excepté la vitesse de la Lune, peu de changement sensible existe entre le ciel du voyage inaugural et la dernière escale. La rétrogradation de Mercure rejoint le carré de Neptune, l’orbe se resserre : l’erreur, l’obstacle (carré).

14 Avril 1912, 23h40 : contact iceberg, position Titanic, 41°46 N, 50°14 W, TS : 13h11.

Le glacier parti 5 ans auparavant glissant au gré des courants marins atteignit ces positions. Au cours des 4 jours de voyage, la Lune du 29ème Capricorne, avait franchit le Verseau, elle appliquait au trigone de Neptune ! (l’absorption, l’eau).
A 23h40, heure du contact, les axes du Méridien ont pivoté. Le Milieu du ciel de l’heure du départ coïncide avec la pointe du Fond du Ciel, 21 balance, et vice versa, faisant jouer l’étoile Baten Kaitos et les Nœuds à 21° Bélier ! C’est l’enclenchement et la réalisation du thème horaire qui se met en route…

L’interférence des Nœuds revient : point de rencontre du destin.
L’axe des Nœuds, ces points associés au mode de fonctionnement du libre arbitre retranscrivent un événement inéluctable dans le cours de l’histoire, un fait construit par une série d’ingrédients volontaires et indépendants de la volonté.
La Lune et Neptune en trigone en signes d’Eau, plantent le décor du lieu ou se déroulent les faits : l’immensité de l’Océan, les profondeurs (Neptune), mais aussi les étapes de l’immersion (description de Neptune sur le 21ème Cancer : un char vide commence à s’enfoncer…).

La Lune et Neptune remplissent les conditions astrologiques idéales pour donner le maximum d’intensité à une situation :
La Lune maîtrisait Neptune au moment du voyage inaugural, puis tous deux formaient un grand trigone avec réception mutuelle de leurs domiciles lors du contact avec l’iceberg.
Du Cancer au Poissons, leur trigone en « Eau » traduit un événement impressionnant (valeur Eau + Neptune) ayant des étapes ( principe du trigone : un état progressif). La lente descente du Titanic s’illustre sans nul doute à travers ce 21ème degré Cancer : « un char vide commence à s’enfoncer, un vaisseau démâté…« .
Et bien sûr l’ensemble des nombreux climats de naufrage.

Trajet de la Lune

La Lune, dont les effets ne sont plus à prouver, de 23h40 à 2h30, temps total du naufrage, parcourait le 26, 27 degré Poissons, au carré Pluton sous entendant le deuil des familles.
A 2h30, heure à laquelle le transatlantique sombra, la Lune atteint l’étoile fixe Scheat et le 28ème degré Poissons, soit un degré déjà occupé par Vénus, 4 jours auparavant , le 10 Avril 1912.
28ème Poissons : « un homme submergé par une nappe d’eau, appelle au secours, un autre lui fait signe de nager… ».

La pression de l’eau, la profondeur, le silence, autant de valeurs Neptuniennes. Mars/Neptune gèrent d’un bout à l’autre la construction du Titanic et sa brève existence, la nature de sa fin, et son devenir.
Mars-Neptune en Cancer en XII annonçaient les futures expéditions sous-marines, à la découverte de l’épave par le Knorr et son exploration.

Les Noeuds

L’axe des Nœuds amena sa part de destin à travers un élément issu de la nature. L’iceberg s’était retourné dans l’Océan quelques heures avant la collision, le rendant translucide du fait du manque d’évaporation.
Le danger maritime ( Mars , chute en eau en XII) dissimulé ( Neptune) était omniprésent.
La synthèse des deux époques : 1907, l’annonce publique, et la mise à l’eau : 1912, révèlent bien sûr l’échec de la White Star Line. La présence des Nœuds finit toujours par faire la lumière sur les modifications profondes qu’ils entraînent.
Ces Nœuds tissent les grands événements laissant une empreinte et participant à la construction de l’histoire. Mis en cause dans les analyses ils désignent bien des fois des expériences collectives servant de référence par la suite.

Pour preuve, depuis ce 15 Avril 1912, les routes maritimes sont déviées à certaines époques de l’année. La sécurité maritime fut améliorée par des patrouilles aériennes surveillants la dérive des glaces. La réglementation à bord concernant l’usage de la radio fut modifiée, et bien sûr on veilla à une quantité suffisante de canots de sauvetage. Les contrôles rigoureux suivirent la brève vie du transatlantique.

Les degrés

Les degrés symboliques activés par les astres – au moment du voyage inaugural – affichent sans équivoque possible le destin éphémère du paquebot. Par leur persistance à décrire la détresse collective, ils installent une date faisant office de référence.
C’est au cours de la nuit du 14 au 15 avril 1912 que fut lancé le premier SOS dans l’histoire de la navigation.

Avec les vitesses différentes des éléments sur le Zodiaque, combien de probabilités existait il pour faire rejoindre sur ce 21ème degré, le jour du voyage inaugural, le Soleil, le Nœud Nord sur l’étoile fixe Baten Kaitos sur le Milieu du Ciel !
Il y avait une infime possibilité pour que le paquebot quitte le port de Southampton au moment où le Milieu du Ciel transitait l’étoile Baten Kaitos à ce 21ème degré. Mais cette probabilité se produisit

4 minutes environ était le délai nécessaire pour que le méridien s’éloigne, 10 minutes avant ou après aurait suffit pour que le méridien se dégage des degrés de naufrage.
La première date fixée au 20 Mars, reportée pour raison majeure, tandis que le Soleil était hors du champ de Baten Kaitos, du 21ème degré bélier et du Nœud, aurait elle donné une toute autre version de l’histoire ?

Quelques coordonnées natales de passagers

( * : survivants)

  • John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune.
  • Le capitaine Edward John Smith, né le 27 Janvier 1850. Uranus conjoint étoile fixe Baten Kaitos, Neptune Poissons. Le voyage inaugural se produit lors du transit du Soleil sur son Uranus natal conjoint à l’étoile.
  • Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune. Ce passager bénéficie du climat astral du jour…
  • *Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune.
  • *Johan Cervin Svensson, survivant, né le 5 Mars 1898 à Knäred, Sweden, passager 3ème Classe. Lune Noire conjointe à Neptune. Vénus en Poissons à sûrement participé à son sauvetage.
  • *Michel Marcel Navratil, le Français survivant, décédé en juin 2001, est né le 12 Juin 1908 à Nice, France, 3ème Classe. Conjonction exacte Mars-Neptune conjoint à l’axe des Nœuds !
  • Thomas Andrews, architecte du Titanic, né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !
  • *Colonel Achibald Gracie IV, né le 17 Janvier 1859, Alabama, passager 1ère Classe. Possède une conjonction Mars-Neptune en Poissons.
  • William Thomas Stead, journaliste et auteur , né à Manse, Embleton, Northumbria, le 5 Juillet 1849, passager 1ère Classe. Axe des Nœuds conjoint Neptune sextil Mars.
  • Georges Alexandre Krins, né le 18 Mars à Paris, 1889, musicien à bord. Neptune conjoint Lune Noire.
  • *Richard Leonard Beckwith, né le 9 Novembre 1874, passager 1ère Classe. Son axe des Nœud est pris dans l’opposition Neptune-Lune Noire. Nœud Nord conjoint Neptune.
  • *Léontine Pauline Aubart, née le 20 Mai 1887 à Paris, embarqua à Cherbourg sur le Nomadic. Mars-Neptune-Pluton.

Ciels Natals de passagers

Sig Gaspare Antonino Pietro Gatti, dit Luigi, né le 3 Janvier 1875, à 3 heures du matin à Montalto Pavese, en Italie, s’occupait de la gestion du restaurant à bord. Il disparut la nuit du naufrage. Ascendant Scorpion, les Maisons I et VII sont traversées par l’opposition Lune-Pluton, venant de la I ( lui même) et la IX ( les voyages). La chute de cette Lune gouvernant les grandes distances, opposée à son maître expose vers des risques en voyage. L’évènement maritime touchant Luigi s’affiche à travers ces Nœuds au contact de Neptune !
L’année du voyage, les Nœuds font leur révolution sur eux même et activent de nouveau sa Neptune natale…

Peter Dennis Daly né le 7 Juillet 1860 à 2.30 AM, à Liscar en Angleterre, était passager de 1ère Classe. Dans la nuit du 14 au 15 Avril, il monta à bord d’un canot et fut transféré sur le Carpathia. Peter Dennis Daly a son Neptune natal sur le 29ème degré Poissons, degré intervenant dans le ciel horaire du voyage inaugural. (Conjonction étoile fixe Scheat 28° poissons).. Au moment  du naufrage, la Lune en Poissons se situe sur le Neptune natal de Peter Dennis Daly !

Le ciel de Dennis , Neptune en Poissons en est en conjonction avec l’étoile fixe Scheat, (naufrage, risque de noyade d’après Julevno).

Sa conjonction Vénus-Jupiter en Lion a favorisé une protection. Mars natal de Dennis est conjoint à l’axe des Nœuds en Maison IX : un voyage marquant sa mémoire. L’année du voyage, Neptune transite l’opposition à son Mars. Pluton transite plusieurs mois son Ascendant Natal illustrant l’expérience personnelle, il forme un carré avec Mercure son maitre Ascendant, laissant des séquelles sur un plan psychologique.
Uranus transitait aussi sa Maison IX : grand voyage ayant un déroulement inattendu.
La dignité de Mars a joué en faveur, du même que l’amas en III, Mercure, Jupiter, Vénus, Nœud (les déplacements). Le 14 Avril, Mars en Cancer arrivait à l’opposition de Mars natale de Dennis.
L’évènement maritime chez Peter Dennis est retranscrit par la proximité de la Lune Noire à Neptune, une constante que l’on retrouve parmi les données de passagers et le ciel du voyage inaugural.
Surprenante astrologie ! : La Lune, de 23h40 à 2h30 pendant le temps du naufrage  transite la Neptune natale de Peter Dennis aussi sur le 28 degré Poissons et l’étoile Scheat, risque de mort par submersion, par eau, (Julevno) et le degré zodiacal suivant :

« un homme submergé par une nappe d’eau, tendant les bras appelle au secours, tandis qu’un autre homme lui fait signe de nager… ».

Valérie Darmandy
Article publié Trois Sept Onze n°26, juin 2002. Reproduction interdite.

 

sources de travail pour la conférence et l’article: Musée de la marine pour latitude et longitude et données. Travail de chronologie d’après  » Titanic destination désastre » editions MDV ». Sources DN. passagershttp://www.encyclopedia-titanica.org/

Fiche caractéristique et heures du voyage et escales. Ci-dessus extrait d’un journal – archives Musée de la Marine-. Le 1er SOS ‘ Save Our Souls » dans l’histoire de la navigation maritime fut lancé par le Titanic. Jusqu’au 15 Avril 1912, les signaux de détresse étaient  » CQD » Come Quickly Distress ».

Histoire de la naissance du SOS.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SOS

3 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie année 2000, degrés astrologiques, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter Sagittaire, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, lion, Lune Poissons, Maisons astrologiques, Neptune, orbe, questions sur le libre-arbitre, Saturne, symbolisme, TITANIC et ASTROLOGIE