Archives de Tag: Jupiter Scorpion 2017-2018

Jupiter en Scorpion, de la fonction au combat intérieur.


Jupiter entrera le 10 Octobre 2017 à 13H21 gmt dans le signe du Scorpion suivi dès le 20 Décembre 2017 de la venue de Saturne dans l’une de ses dignités, le Capricorne puis d’Uranus dans le Taureau le 15 Mai 2018. Après 7 ans de séjour dans le signe du Bélier, Uranus exerce ses dernières rotations sur les derniers degrés du Bélier avant d’atteindre le paisible signe du Taureau.

Les transits de Jupiter, Saturne et Uranus respectivement dans le Scorpion, le Capricorne et le Taureau s’apprêtent à sensibiliser des cartes de nativité. Dès le 10 Octobre 2017 Jupiter, par un pas journalier rapide file vers le 23ème degré du Scorpion d’où il amorcera sa phase de rétrogradation dès le 9 Mars 2018 à  23°13 Scorpion. Ce n’est qu’à la date du 10 Juillet 2018 que l’astre redeviendra direct dans le signe du Scorpion.

Bien que ces changements d’astres dans les trois signes sensibilisent des astres nataux par aspects harmoniques majeurs et mineurs, la croix des signes fixes, Taureau, Lion, Scorpion, Verseau et en particulier l’axe Taureau-Scorpion sera le plus réceptif à la dynamique de Jupiter en Scorpion et celle d’Uranus dès la mi-Mai 2018.

Selon la localisation des astres de nativité de chacun dans le signe du Scorpion, la présence de Jupiter ce signe associé à l’arrivée d’Uranus aux tous premiers degrés du Taureau, placeront, l’espace du mois de Juillet 2018, l’axe Taureau-Scorpion au centre de toutes les sollicitations. L’opposition la plus proche entre Uranus 2°15’ Taureau et Jupiter 13°21’ Scorpion dans l’axe Taureau Scorpion aura lieu en Juillet 2018.  Les 11 degrés qui distancent Jupiter et Uranus de l’opposition, forment néanmoins autour de leurs positions leurs orbes auxquelles les planètes natales sont réceptives. Cinq degrés d’orbe est un espace sur le Zodiaque large pour le direct d’Uranus qui fonctionne sur un astre natal souvent sans orbe ou avec une orbe très étroite. La précision d’Uranus ne permet pas d’accorder une orbe aussi étendue bien qu’en astrologie il convient de ne considérer pas qu’un seul transit mais l’harmonie de tous.

Les astres nataux compris entre le 0 degré Taureau et le 5ème degré Taureau entreront dans l’orbe du transit direct d’Uranus quand ce dernier ralentira en Juillet 2018. C’est lors de sa rétrogradation dès le 7 Août 2018 que des astres nataux compris entre 0° et 2° Taureau, recevront le direct d’Uranus.

Pour ce qui est de Jupiter, sa position à 13°21 Scorpion entre le 8 et le 13 Juillet 2018, les astres nataux situés vers 11,12 et 13 degré seront sensibles à la stagnation de Jupiter sur ce degré.

Même si l’opposition entre Jupiter et Uranus n’est pas actée d’un point de vue technique –orbe trop large – le rapprochement du face à face des deux astres sur le Zodiaque mérite une attention particulière en raison du point en commun entre Uranus et Jupiter. Tous deux se définissent une nature extravertie, ils sont les garants d’une liberté de parole pour Uranus et d’une expression immodérée pour Jupiter en vue d’inscrire sa réalisation dans la société.

L’un comme l’autre manifestent allègrement les émotions qui les traversent, avec une mention spéciale avec Uranus pris au dépourvu par ses propres réactions. L’imprévisible astre excelle dans l’impulsivité tandis que Jupiter veille aux conséquences de ses réactions sur son image qu’il ne souhaite pas altérer. Vives sous Uranus, exagérées sous Jupiter, la modération n’appartient pas aux expressions de ces astres. Les deux astres ne versent ni dans la réserve ni la timidité. Offusqués dans les obstacles, Uranus brise ce qui représente une restriction à sa liberté d’action comme de pensée, tandis que Jupiter a besoin d’occuper l’espace en y inscrivant ses créations.

Jupiter passe sa vie à veiller sur son image afin qu’elle ne soit pas entachée et combat aussi les critiques dues à sa grandiloquence. Le combat intérieur de Jupiter est d’envoyer au monde sa réelle image, celle de ses intentions et pour y parvenir, il doit réguler ses excès.

Jupiter est l’habit social que l’on endosse tout au long de sa carrière professionnelle, il n’est qu’apparence. Le pouvoir de Jupiter n’existe que par la fonction.

Durant le premier semestre de 2018, en dépit de l’absence d’aspects exacts pour certaines nativités,  malgré tout il faut s’attendre à la venue de changements sur les expressions. Doucement s’opèrent des souhaits dans l’expression de l’être : communication modifiée, expression plus libre, revendication, rupture en vue d’une affirmation de l’être. Ces modifications seront significatives pour les thèmes de nativité au cœur des aspects précis d’Uranus et de Jupiter.

 

En transit

Tandis que face à la venue de Jupiter dans un endroit sensible du ciel natal, il est de coutume d’attendre des interventions bienveillantes, ce transit peut être insignifiant en raison de l’absence de configurations majeures en parallèle dans le ciel de nativité. Par ailleurs, le passage de Jupiter a la possibilité de mettre en exergue des situations qui se préparaient avant sa venue, ainsi son arrivée a pour objectif d’accorder un statut à la situation. La présence de Jupiter dans en transit coincide bien souvent avec des démarches administratives, l’amorce de litiges ou leur régularisation. Dans ces périodes apparaissent des excès sous diverses formes allant d’excès dans le mode de vie ou à un rapport modifié soudainement avec le plan matériel. La question de l’intégration sociale et d’éventuelles ascensions dans la hiérarchie est au cœur des préoccupations.

La question de la démesure.

En règle générale, un manque de modestie est accordé à Jupiter, pourtant ce classique d’associer Jupiter à la démesure n’est pas l’apanage de l’astre. Uranus se présente en bon candidat pour s’illustrer sans pareille dans des projets où l’on s’approche de la folie des grandeurs. De par leurs configurations et l’état astrologique du natal, certains Jupiter restent aussi discrets que peut l’être Saturne. Mais cette notion de démesure ne s’illustre pas qu’à travers des actes désirés, elle survient aussi dans une situation qui prend de l’ampleur parfois à l’insu du natif.

Sous un Jupiter fort dans le thème, loin de bénéficier d’un contexte de sérénité, l’astre amène des instants où toutes les attentions sont braquées vers le natif. L’aventure Jupitérienne fait la lumière sur des aspects de l’existence qui devraient rester dans le domaine privé.  L’astre soulève le voile et commet des indiscrétions. Jupiter a en effet ce don d’exposer au plus grand nombre, des séquences de vie relevant de l’intime. Il reste à savoir si la situation résulte d’actions personnelles parfois bien antérieures ou si elle survient par des circonstances échappant au natif.

Jupiter a le don  de conférer aux faits – quelles que soient leurs natures –  un caractère excessif soit dans la façon dont se déroule un événement, soit pour les conséquences qu’il entraine . Lors de transits de Jupiter, il arrive qu’en définitive le vif intérêt porté soudainement à une situation n’était pas toujours justifié. Cette prise de conscience se produit une fois que le transit parvient à échéance  L’aveuglement du moment du aux manifestations excessives d’une série de faits, laisse la place au retour de l’objectivité.

 

Jupiter en Scorpion

Jupiter en Scorpion abrite de nombreuses potentialités. La fécondité symbolisée par l’élément Eau, à travers le Scorpion, accueille un astre généreux de nature dont on ne saurait sous-estimer des épisodes de débordements. Les forces plutoniennes remplies de ressources font écho à la nature extravertie de Jupiter et on dénote de l’assurance dans l’attitude. La confiance en soi et le gout de remporter des victoires se distinguent de cette combinaison qui s’avère un atout pour les challenges en société. Jupiter en Scorpion se révèle soigneur des âmes, il est talentueux pour guider autrui dans les méandres de l’existence afin de l’aider à passer des étapes complexes. Le pouvoir de transformer les situations est accordé à ce Jupiter, empreint de bienveillance dont le seul but est de donner, sans compter son investissement. Cependant avec le recul, entrevoir la transformation qu’il a opérée sur autrui, constitue un de ses objectifs et le conforte dans son chemin de guérisseur des blessures invisibles. Avec con besoin de placer à l’abri des soucis ceux et celles qu’il affectionne, Jupiter en Scorpion ne sait pas s’arrêter. Cette localisation astrologique est un indice d’une attitude possessive dissimulant une démarche partant d’un bon sentiment. Protéger et guider autrui a la possibilité de rendre Jupiter, en apparence, le régenteur de la vie des autres. A penser ce qui est mieux pour ses semblables, l’astre en Scorpion se heurte à des incompréhensions et rencontre une levée de boucliers lorsqu’il ne sait pas doser son investissement. Entre don de soi et l’impression de suffisance, ce Jupiter doit rectifier l’image qu’il émet au monde, souvent aux antipodes de ses intentions.  Le  natif qui dispose de cette localisation natale doit apprendre, avec le temps,  à évaluer à sa juste mesure les besoins de ses proches et à accepter leurs éventuels refus.

 

 Diverses cordes à son arc.

 Jupiter place le natif face à ses actions en proposant de passer en revue son intégrité morale et celles des autres. L’avant dernière planète dans le Septénaire, qui en compte 7 avec les luminaires – Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne-  place Jupiter maitre du signe du Sagittaire et des Poissons, en accordant un versant spirituel à l’astre. Répandre des actions bienveillantes autour de lui, donner sans attendre en retour, mesurer le chemin parcouru et peser ce qui à ses yeux s’illustre en actions positives et négatives, tel est l’une des dispositions d’esprit accordée par l’astre en Scorpion.  Son élan à tendre la main peut l’inciter à embrasser une cause. Mener un combat ou en devenir l’emblème construit une forme d’identité sociale à Jupiter Scorpion, chère à son coeur.

Les sphères spirituelles ou les œuvres caritatives sont des univers auxquels l’astre en Scorpion reste sensible. Le besoin de guider autrui peut s’illustrer dans des domaines qui échappent à nos cinq sens. Le monde de l’invisible appelle ce Jupiter à voyager dans sa dimension et en tirer des enseignements.

Cette localisation astrologique dispose de plus d’une corde à son arc. Jupiter se révèle en effet en affaires un fin limier, spécialement pour celles comportant une part de risques. Cette part de risque ainsi que le besoin de guider autrui constituent ses motivations principales dans ses décisions.  Le Scorpion ne se défile pas face aux peurs et les affronte avec l’aisance magistrale de Jupiter.  En tant que signe associé aux flux financiers, la gourmandise de Jupiter favorise dans l’existence des épisodes matériels profitables ou plus délicats dans les affaires selon l’intégralité du ciel de nativité et des relais astrologiques à Jupiter.

Evidemment dans le signe du Scorpion, on peut s’interroger sur la difficulté à rester modéré dans ce qui est entrepris. L’appétit Jupitérien donne envie de s’investir corps et âme dans des activités. La nature profonde et passionnée du signe du Scorpion n’aide en rien Jupiter à acquérir de la tempérance.  Les quêtes sont vécues avec une appétence.

 

 

Adopter les peurs

Le plan émotionnel est relatif à l’élément Eau en astrologie. Symboliquement, l’eau du Scorpion se veut différente de celle du Cancer ou bien du Poisson. Plus tourmentée, l’eau du Scorpion véhicule de vives émotions qui ont tendance à servir de levier dans des formes de création et à s’épurer au fil du temps. Le sentiment de peur est un compagnon de route pour cette Eau. Il peut se révéler salvateur notamment en présence de la clémence de Jupiter.

Pour le Scorpion  l’invitation lancée par la vie est d’aller au-devant de ses peurs et de les voir sous un angle moins inquiétant. Ce Jupiter s’aventure sur des terres où les autres ne vont pas. Ses deux maitres planétaires, Mars et Pluton en font un Jupiter téméraire. Confiant dans ses actions, il ne recule pas devant des obstacles, raison pour laquelle face aux refus suite à sa générosité, il a tendance à réitérer et à reprendre avec ses interlocuteurs là où les choses s’étaient arrêtées. La pugnacité du Scorpion et la jovialité de Jupiter font de cette combinaison l’une des plus courageuses pour traverser des moments difficiles. L’optimisme de l’astre ne faiblit pas en dépit des ombres de la vie.

Porté par Mars, planète de l’action, il est le Jupiter des audacieux. L’inaction est une situation inconfortable pour cette localisation astrologique qui recherche à briller en société, selon ce qu’il considère de valorisant. Le tissu social lui est indispensable pour y laisser une empreinte. Cette dernière peut s’incarner par une action sociale, un engagement dont la cause fait vibrer son âme.

Les échanges profonds ont pour but d’enrichir son prochain. On peut accorder à cette localisation, une tendance à saturer autrui avec un optimisme fatiguant dans l’unique but de se sentir utile.

Guider les autres reste une seconde nature, aussi se voir décliner une proposition d’entraide est interprété comme un léger affront qu’il convient de mesurer grâce à la sensibilité du thème. S’attarder sur ses refus est un combat intérieur pour l’astre qui en Scorpion, pour s’épanouir, a besoin de laisser des traces auprès des autres. Ce Jupiter peut emprunter une forme de maladresse en voulant aider. Le Scorpion exige de ce Jupiter qu’il en sorte le meilleur dans les instants de crise. Attiré par les conditions inconfortables de ceux qui lui sont proches, Jupiter en Scorpion finit par être envahissant.

Naturellement rien n’est définitif et tout évolue dans le natal. L’expression d’un astre s’harmonise avec les autres, ensemble ils s’équilibrent. Aussi la nature possessive de ce Jupiter se régule grâce à d’autres localisations ou configurations dans le ciel de nativité. Mais il arrive que d’autres aspects nataux convergent également vers une attitude possessive, rendant pour le natif le combat plus difficile pour atténuer cette tendance. Une fois son amour propre heurté par les refus, Jupiter en Scorpion  ne tarde jamais à caresser de nouveau l’espoir de trouver une oreille qui comprenne ses aspirations. En quête d’un monde meilleur, sa générosité le place parmi les meilleurs confidents et soutiens en toutes circonstances.

 

Jupiter en Scorpion dissonant

Lorsque la globalité du thème natal contient plusieurs aspects traduisant une grande ambition, ce Jupiter animé par les forces plutoniennes peut révéler un visage bien ambitieux.  Dans une forte dissonance, l’avidité du pouvoir participe à ses motivations et il ne ménage pas sa volonté de supplanter une personne qui, selon ses critères, incarnerait un rival.

La détermination propre au Scorpion ne fait pas dans la dentelle quand il est question d’atteindre les objectifs. Comme on doit s’y attendre, le versant négatif de l’astre s’exprime à travers divers excès, à commencer par des comportements cherchant à retenir l’attention pour des futilités. Maintenir une bonne image occupe alors une grande place dans l’existence, quitte pour y parvenir à bâtir sa réputation sur du vent.

Dissonant, l’astre en Scorpion  est susceptible de se faire détester par sa capacité à occuper l’espace au détriment des autres. Capable de manœuvrer habilement pour parvenir à ses fins, il est le Jupiter des stratégies dont l’unique but est d’être en vue. Ce désir de visibilité est nourri de motivations bien différentes à celles de Saturne qui souhaite maintenir le contrôle de crainte de le perdre. L’image envoyée par Jupiter en société dissimule la nécessité d’accoucher de sa générosité avec le besoin de se sentir «utile et intégré à la société».

Selon que l’on adopte les transsaturniennes ou non dans le langage astrologique, la rencontre entre Jupiter et Pluton, maitre du Scorpion, donne lieu à des tours de force. Il peut tirer son épingle du jeu, maniant habilement une souplesse de communication en gardant en tête l’intérêt qui le motive. Jupiter en Scorpion digère difficilement les refus qu’il peut interpréter comme des offenses et en cas de dissonance, la blessure d’amour propre peut être plus difficile.

Disposé à devenir odieux dans ses attitudes dans le cas où il ne reçoit pas l’approbation d’autrui, ni une écoute suffisante, Jupiter en Scorpion propose tôt ou tard dans l’existence la confrontation avec les conséquences de ses excès. Les expériences proposées peuvent l’aider à revoir sa technique d’approche notamment dans la vie sociale, à modifier en autre ses relations en accordant une place plus grande aux autres d’autant que le champ relationnel est un vivier sur lequel il compte dans sa trajectoire. Son rapport à l’écoute doit être révisé.

Le Scorpion qui accueille Jupiter repose sur un mode émotionnel, il ne laisse guère Jupiter se déployer sans polluer l’astre de multiples craintes.

Assouplir sa conduite, mieux gérer ses peurs et notamment celle de ne pas avoir sa place en société sont les leçons  proposées par cet astre, pénalisé par sa bonté incomprise.

 

Valérie Darmandy

24.09,2017 à 16H07

 

 

 

Publicités

Commentaires fermés sur Jupiter en Scorpion, de la fonction au combat intérieur.

Classé dans blog d'astrologie, Jupiter