Archives de Tag: cycles planétaires

Hérédité astrale

Niveau cours : avancés et élevés. Cours de l’atelier astrologie, Puteaux. 

Observée lors de synastrie entre membres d’une même famille, l’hérédité astrale est une réalité astrologique déclenchant automatiquement la question du libre arbitre. La première question que l’on pourrait aussi se poser, choisit-on son conjoint par hasard ou en résonance avec ce qu’il porte ? Avant de fonder une famille, pour quelle raison sommes nous attirés par tel conjoint ? Quelle structure astrologique  nous invite à choisir tel ou tel partenaire ?

Les enfants semblent venir au monde à des moments clefs afin de se caler dans les structures astrologiques familiales , une sorte de creuset astral propre à chaque famille.  Une véritable âme familiale se dégage de ces synastries collectives auprès desquelles, on ne peut que s’interroger sur la finesse du langage astrologique.

Ce que l’astrologue Paul Choisnard avait nommé l’hérédité astrale évoque des rouages presque mathématiques des cycles planétaires.

Une famille révèle un réseau de connexions astrales  entre ses membres.  Les grands parents peuvent  présenter des astralités communes avec  leurs petits fils, petites filles.  Il n’est pas rare de voir des angles superposés , ascendants communs ou ascendant de l’un dans le signe solaire de l’autre, des axes soli-lunaires , superpositions de la Lune ( assez fréquent), des conjonctions communes, localisation commune d’état terrestre de certaines planètes personnelles, de levées ou culmination de planètes identiques etc . Les thème d’ enfants élevés au sein de famille recomposée peuvent présenter des résonances astrologiques avec le thème du conjoint qui rejoint la cellule familiale. Ceci fait référence à une affinité astrale que l’hérédité proprement dit et reste une donnée intéressante dans la formation d’une cellule familiale.

Hérédité sur différents plans:

En s’enfonçant dans les synastries collectives sachant que les cartes natales  possèdent toujours plusieurs niveaux, l’hérédité astrale peut donc se situer sur plusieurs plans.

Le tissu astrologique formé par les synastries collectives révèle  des hérédités astrologiques de premier plan issues de superpositions de planètes :  Cas de Lady Di avec son fils William ayant ensemble leur Vénus sur le 25ème taureau, cas de Yannick Noah où sa planète Mars – l’action, le sport- occupe le même signe Bélier que son fils Joakim Noah ( Mars/Bélier) proposant une  dynamique familiale sportive –  puis les hérédités se trouvent aussi sur un second plan telles que  des aspects planétaires existants chez les parents et revenants dans le thème des enfants ou petits enfants.

Un parent ayant une opposition Lune Jupiter et l’un des enfants disposant dans son thème d’un Lune Jupiter en carré.  Au sein de leur relation, ils utiliseront biensur toute la structure de leur thème personnel  mais seront particulièrement sensible à  une atmosphère Lune/Jupiter qu’ils développeront ensemble.

Faire la synthèse des hérédités sur un thème est passionnante car son thème natal se compose d’ aspects astrologiques qui lui sont « propres » et d’aspects dont il hérite (grands parents confondus et même arrière grand parents ou arrières grands parents si la DN est correcte).  La transmission astrale se fait de manière aléatoire, le thème astral d’un enfant peut par exemple présenter 2 structures existantes dans le thème de sa mère ,une conjonction présente dans le thème natal de son grand père et avoir peu d’aspects nataux de son père.  Une naissance hérite pas d’un seul élément astral de ses ascendants mais de plusieurs ( père, mère, grands parents) en répartition inégale, ce qui éclaire  certaines affinités ou difficultés aussi entre certains membres d’une famille et surtout  la répétition de certains schémas familiaux.

Avec une certitude sur les heure de naissances , l’arbre généalogique pourrait nous communiquer l’énergie de fond d’une famille.

Dans certaines familles l’astrologue remarque une concentration d’un signe zodiacal.   Ceci est juste l’iceberg  astrologique car sont pris en compte seulement les « soleils de naissance » et pas les autres répartitions astrologiques ainsi que les dispositions terrestres ( domifications).

Pour illustrer ces connexions planétaires, ci-dessous une 1ère étude d’une cellule familiale. Il s’agit d’une famille monoparentale, composée de la mère Taureau et de ses 3 enfants une fille Taureau et deux fils que l’on appellera Y pour le fils du signe du Cancer et Z pour le fils du signe du Poissons.

DN du père, heure en attente de confirmation.

En dépit des dates et heures différentes de naissances des enfants, ils ont ensemble leur Lune domiciliée  en maison VIII. Cet état terrestre commun aux 3 enfants canalise la façon dont va s’exprimer l’énergie lunaire , dans quel registre elle va fonctionner, ici dans l’axe des finances, pertes et décès. Dans leur enfance, la famille fut endeuillée par la perte prématuré du père.

La mère

La fratrie : Lune domiciliée en VIII

Carte natale de la fille. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Y » signe solaire Cancer. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Z » signe Poissons. Etat terrestre de la Lune. Lune en VIII.

Le thème de la mère distribue plusieurs astralités et angularités à ses 3 enfants.

Mère/Fils Y : L’hérédité astrale est de premier niveau entre la mère et son fils Cancer ayant ensemble leurs Vénus Gémeaux à 25° pour la mère et 22°35 pour le fils. Angularité de Saturne chez la mère, angularité de Saturne chez le même fils Y, cependant les maisons angulaires ne sont pas les mêmes.  Saturne Sagittaire pour les deux. Le cycle saturnien s’accomplie pour la mère au moment de la naissance des 2 fils, ayant Saturne en Sagittaire, comme elle.

Mère/Fille :Le Soleil de la mère et le fille sont conjoints, Taureaux ensemble, la fille est arrivée au monde peu de temps avant l’anniversaire  de la mère (période révolution solaire). La mère présente un aspect dissonant de Mercure-Pluton que l’on retrouve dissonant également par opposition Mercure/Pluton sur la fille. Héritage astrologique de premier niveau sur leurs Vénus : mêmes états terrestres des Vénus entre la mère et la fille: Vénus en X.

Mère/Fils Z : Angularités plutoniennes pour le fils Z et sa mère.Jupiter Pluton angulaires sont valorisés et puissants dans le thème de la mère, car ils se lèvent. Sur le thème du fils Z celui ci a Pluton/Scorpion au Zénith en dignité trigone Jupiter/Poissons en dignité. Hérédité importante, le fils dispose d’un potentiel pour développer la conjonction présente dans le thème de sa mère. Saturne Sagittaire pour les deux.  Uranus/Lune en opposition chez la mère se retrouve en carré Lune/Uranus chez le fils.

Sources/DN : la famille elle même.

19/08/2011

Tous droits réservés

Valérie Darmandy

1 commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, cycles planétaires, hérédité astrale, signatures astrologiques, synastrie

Regard d’une astrologue

Comment parler d’astrologie sans évoquer l’effet barnum?
Vagues descriptions et lieux communs où chacun peut finalement se reconnaître , voilà ce que l’on nomme effet barnum, argument récurant utilisé par les détracteurs de l’astrologie pour la discréditer. L’effet barnum ferait « fonctionner » l’astrologie.

Mais encore une fois parle t-on d’astrologie ou d’horoscope ?
En écoutant l’horoscope chacun peut se retrouver dans son signe – et même dans les signes voisins – et lorsque l’horoscope ne correspondra pas on dira que L’ASTROLOGIE est une ineptie.

Les horoscopes sont conçus en utilisant comme point de repère le signe solaire alias les signes zodiacaux, les aspects de la semaine ou ceux de la Lune. Or en astrologie nous utilisons des cycles planétaires sans lien avec notre calendrier grégorien de 365 jours, excepté pour le pas du Soleil, en réalité c est la terre qui tourne autour du Soleil donnant l’illusion que le Soleil se déplace autour du Zodiaque, tout comme depuis la terre vous avez l’illusion que le Soleil se lève puis se couche.
Le calendrier civil dans lequel nous évoluons était avant le calendrier Julien et présentait encore d’autres divisions de temps pour la société.

Chaque 1er Janvier, simple repère crée par l’homme, est donc sans lien avec l’amorce d’un nouveau climat astrologique.

Le Soleil sur le Zodiaque se trouve chaque 1er janvier autour du 9/10ème degré du signe du Capricorne, la Lune et les planètes seront placées sur divers signes, en fonction de leur vitesse.
Vous pouvez être Scorpion de signe solaire et ignorer avoir des planètes dans le Poisson, ou une Vénus en Vierge, un amas planétaire en Lion…etc

Les repères dans le temps et l’espace pour les astrologues ne sont pas calqués sur les calendriers quels qu’ils soient. ( Le calendrier julien russe orthodoxe faisant par exemple démarrer l’année le 13 Janvier) D’ailleurs certains cycles planétaires dépassent la durée de la vie d’un homme, entre autre, personne de son vivant n’assiste au retour de Neptune et Pluton à leurs positions initiales.

Effet barnum et astrologie ?

L’élection du thème natal , appelé à l’origine horoscope, est la face émergé de l’iceberg puisque l’astrologie est une discipline vaste englobant divers versants : recherches, pratiques, techniques diverses, sans compter qu’il existe plusieurs astrologies.
Le thème natal reconstitue l’état du ciel au moment de la naissance, il s’agit d’une structure personnelle reflétant les différentes dimensions de l’individu, ses cycles, rythmes, potentiel, pôles d’attraction, son intégration et empreinte dans la collectivité. Le thème natal fonctionne avec l’interférence des autres thèmes ( personnes qui nous entourent) et l’ensemble des grands cycles mondiaux. Microcosme et macrocosme. Le plan personnel fondu dans un grand ensemble.
Ces considérations à portée philosophique se présentent d’elles mêmes à l’astrologue.

L’art d’interprétation d’un thème personnel cible précisément les cycles de l’individu, en extrayant non seulement sa structure tempéramentale mais surtout en actualisant les courants traversés par l’individu. L’interprétation d’un thème fait intervenir une notion de temps –cycle- et de dimension – relief du thème-. Le dialogue planétaire s’articule autour de critères terrestres ( maisons astrologiques) déterminant les secteurs de l’existence dans lesquels vont s’exercer telle ou telle énergie ou situation. On est dans un décryptage précis loin des lieux communs « passe partout ».
Il est important d’entrer dans le thème en profondeur et cerner ses dimensions car la personne peut ressentir une situation à diverses échelles de sensibilité. Tout est subjectif, une personne pourra vivre de manière très détachée une situation peu confortable car elle disposera d’un certain nombre d’éléments favorisant cette attitude, à l’inverse une autre personne développera de l’anxiété pour des soucis mineurs.
L’effet barnum si il peut s’appliquer à l’horoscope car ce dernier utilise peu de données astrologiques, en analyse astrologique de thème individuel il y va d’un tout autre son de cloche. On quitte les lieux communs et des discours de type » Vous êtes sensibles mais susceptibles, » et on entre dans la structure personnalisée de l’individu en reconstituant ses subtilités, ses dimensions et rythmes. Pour les astrologues, le thème astral n’est pas une donnée couchée sur papier, il est dimensionnel.

Une consultation astrologique doit se dérouler dans des conditions optimales et sans filet, c’est à dire qu’aucun renseignement sur le vécu de l’individu ne doit être recueilli au préalable.
Quelque soient les astrologies utilisées et les techniques, le discours de l’astrologue doit s’appuyer uniquement sur la structure du thème natal et non sur des éléments portés à sa connaissance qu’il pourrait utiliser en cours de consultation.

Une consultation sérieuse demande seulement des données terrestres, latitude longitude et données en temps :, date et heure précise.
Les meilleures analyses astrologiques restent celles faites sans aucune information ou en aveugle, c est a dire sans l’identité d’un individu, lorsqu’on recrée sa structure, son environnement et rythme.

L’astrologie est un art d’interprétation qui traite du cas par cas. Elle se veut symbolique, néanmoins face à une structure astrologique on cerne les dimensions énergétiques du thème.

Certaines structures astrologiques semblent être des copiés collés avec la réalité tandis que d’autres structures le sont moins.  L’individu gère sa structure différemment selon son niveau d’évolution, ses plans de consciences.

Le ciel d’un individu ne fonctionne pas « seul », il est relié aux autres thèmes des personnes, aux interférences de l’hérédité astrale.

Réalités d’une consultation astrologique.

Il arrive qu’au cours de la consultation astrologique, le contenu de l’analyse ne réponde pas aux attentes du client et cela arrive dans certaines circonstances, soit parce qu’il est psychologiquement orienté vers un chemin professionnel par exemple et que sa carte présente en sommeil, une toute autre dynamique, prête à s’enclencher sous des cycles plus ou moins proches, ou parce que le consultant est jeune au moment de la consultation. La consultation astrologique peut mettre la pleine lumière sur un climat ou une modification précise d’un rythme, d’un secteur précis, ou une modification sur le plan relationnel par exemple, dont la personne n’a pas connaissance au moment de l’entretien (consultation).
Ces réalités astrologiques répondent peut être à la question de l’effet barnum, puisque le décryptage pendant la consultation va au delà du climat dans lequel se trouve la personne qui vient consulter.
Un effet de désorientation peut arriver en consultation, à l’astrologue d’avoir l’art de la formulation, ceci répond au registre de la communication. L’écoute est fondamentale et je dirais même l’écoute du seuil de sensibilité de l’individu.
L’astrologie amène de nombreuses expériences. Une vie ne suffit pas pour l’explorer, c’est ELLE qui nous enseigne son art d’interprétation.

Tous droits réservés
9/08/2011

Poster un commentaire

Classé dans consultation astrologique, cycles planétaires, effet barnum, horoscope, Liens amis, questions sur l'astrologie, symbolisme

Astrologie mondiale 2012-2016

Convulsions du monde, Uranus carré Pluton.


Etat des lieux des planètes lentes jusqu’ à 2016.
Graphique des « pas » des 3 lentes.
Les cycles planétaires de certaines lentes dépassant la durée de vie d’un homme, le repère astrologique ici est la formation récente d’aspects entre les lentes.

Zoom rétrospectif sur ces climats récents, à commencer par Novembre 2008 sous l’opposition exacte de Saturne/Vierge à Uranus/Poissons le 3 et 4 Novembre 2008. Aspects de tensions et crispations sociales,  cette période, les marchés boursiers dévissent, une zone de turbulence frappe la finance et la zone euro s’affole. L’aspect se dissout quelques semaines plus tard par le jeu des orbes et se reforma au printemps et début d’été 2011 par l’opposition Saturne/Uranus dans l’axe Bélier/Balance renouant avec une atmosphère mondiale de blocages et tensions. L’accident  nucléaire survenu au Japon 24h avant l’entrée d’Uranus en Bélier a pu sensibiliser les consciences sur les énergies renouvelables, oh combien illustrées par Uranus planète d’énergie, de renouveau et Pluton, l’atome. Avec le carré on parle de remise en cause des notions, ici c’est la remise en cause des sources d’énergie.Uranus/Pluton

Cet aspect de tension Uranus carré Pluton s’enclenchant en Août 2011 restera jusqu’à Mars 2016. Au cours des 4 prochaines années, les questions sur les énergies renouvelables, la crise mondiale, les difficultés économiques et sociales, l’équilibre financier (Pluton) mondial, feront débat auprès des dirigeants de la planète.
Ce cycle lent atteint son point d’orgue en 2015 , année durant laquelle l’aspect reste très serré plusieurs mois consécutifs.

Le carré présente une orbe étroite de Décembre 2014 à Avril 2015, période à laquelle il acquiert une certaine puissance.
Saturne carré Pluton se sont déjà donnés rendez vous pour un 1er carré fin Janvier/ Février 2010 sans orbe, ambiance de morosité et blocages, Pluton carré à son maitre augmente l’aspect. Une forme de paralysie ou blocages sociaux, sorte de chaos insidieux.
Pluton au double carré Uranus/Saturne en Juin/Juillet 2011 dans les signes cardinaux s’exprime sur le plan mondial vers une dualité entre un nouveau monde et un ancien système, des blocages économiques et sociaux. Crispation longue et profonde portant sur un cycle au-delà de 2012 car si Saturne se déloge de l’aspect en s’enfuyant dans la seconde partie du signe de la Balance en Août 2011, le carré Uranus/Pluton quant à lui amorce une période de 4 années entières ( jusqu’à fin 2015) et sera réactivera même dans une orbe étroite , à certaines périodes, au fur et à mesure que l’on approche de 2015.

Ces aspects générationnels des lentes installent des climats de fonds ayant une portée collective et sensibilisant plus particulièrement les générations ayant au préalable ces lourdes aspectées au natal. Des groupes de population plus exposées aux problèmes économiques et sociaux ou sensibilisées et aussi à l’écoute d’actions pouvant venir en aide à autrui. Le carré mondial éveille les mentalités à être conscients des problèmes et à les dépasser.

Les engouements envers les notions de solidarité et les sphères spirituelles seront d’actualité avec l’entrée de Neptune en Poissons qui n’est pas revenu dans sa dignité, depuis 1860. Neptune dans son signe va acquérir un rayonnement particulier pendant les 14 prochaines années ( durée de son passage en Poissons).

Concernant ce calendrier des cycles des lentes, à partir du 4 Juin 2013 revient le carré d’Uranus à Pluton qui oscillera entre 1° et 2° d’orbe et en Novembre 2013 sera exact . (Orbe simplement de quelques minutes).
Les planètes demeurent en carré dans l’intervalle de temps des 6 mois de Juin 2013 à Novembre 2013 avec 1 ou 2° d’orbe.
La désactivation du carré Pluton/Uranus est attendue après 2015 très exactement pour Mars 2016, Uranus plus rapide accélèrera et libèrera enfin Pluton en Capricorne durant Mars 2016.
Durant ces allées et venues avec le jeu des rétrogradations, Neptune va adoucir le carré de tensions Uranus/Pluton, en ouvrant un sextil début Poissons vers Pluton début Capricorne, mais ce sextil sera éphémère et reviendra ultérieurement vers 2020.
L’orbe entre Neptune et Pluton est trop large 5° au plus près de leur rendez vous, cet aspect astrologique est attendu en Juin 2012 : prise de conscience collective avec Neptune servant de relais à ce carré Uranus/Pluton.
Uranus planète depuis 2008, prise par l’opposition à Saturne avec des allées et venues, reçoit le premier contact de pluton par carré au plus près de l’orbe, le 1er carré Uranus/Pluton se joue actuellement depuis Juillet et Août 2011. (1° d’orbe).
Ce carré à teneur anxiogène démarrant son long cycle appelle à modifier profondément les valeurs Capricorne et Bélier symboles de l’initiative et du pouvoir, ( Capricorne)

Aspect de crispation, des changements se font en situation de crise importante dont les phases sont à venir entre 2012 et 2015 le temps de la durée du carré.
Uranus exalté en Scorpion crée une résistance à Pluton son maître, une forme de lutte entre les deux valeurs, la puissance financière d’un coté avec Pluton et le principe Uranien de l’autre. Uranus, principe d’oscillation entre grandes verticalités et chutes brutales, climat d’instabilités, une sorte de up and down agissant sur le plan mondial incluant Pluton, la puissance financière enfermée dans sa tour d’ivoire ( Capricorne).

Réformes, transformations, duel entre le pouvoir, le monde de capitaux, puissances financières –Pluton- et les notions humaines (Uranus).
Les valeurs symboliques du Capricorne, les Etats, les pouvoirs et personnalités dirigeantes sont représentés ainsi que les structures, administrations. Uranus en Bélier va également dans le sens d’un affranchissement, d’un désir de révolutionner certaines situations anciennes ( valeurs capricornes). Conflit intérieur d’un monde assis sur un ancien modèle mais d’où l’émergence d’un nouveau modèle cherche à poindre. Réformes, jaillissement de nouveautés en situation de crise de façon saccadée ( Uranus).
C est tout un système politique avec le capricorne, les hautes sphères, le pouvoir, qui est appelé à négocier au mieux ce carré Pluton/Uranus en signes cardinaux les plus impétueux et déterminés mais aussi meneurs et plein d’initiatives dans ce monde qui trébuche et change.

Le carré mondial Uranus/Pluton, convulsions du monde, invite les consciences à trouver des solutions collectives pour préparer Neptune en Poissons.
Neptune Poissons enverra un sextil à la conjonction Saturne/ Pluton Capricorne en 2020, soit 4 ans après la désactivation du carré Uranus/Pluton.
Au printemps 2016 Uranus accélèrera en Bélier et libèrera enfin Pluton en Capricorne.
La désactivation du carré Pluton/Uranus est attendue après 2015 très exactement pour Mars 2016.
Au printemps 2016 Uranus accélèrera en Bélier et libèrera enfin Pluton en Capricorne.
La désactivation du carré Pluton/Uranus est attendue après 2015 très exactement pour Mars 2016.

Au-delà de cette désactivation, 2022 marque une étape clef de redistribution des énergies, redécouverte des notions de la collectivité, notion du partage et cycle nouveau. L’état du ciel mondial sera aux antipodes des structures astrologiques de 2010, 2012 et 2015 puisque Pluton sera en trigone à Uranus, ensemble ils seront reliés par Neptune. 2025 le cycle des lentes forme des sextils et trigone.

Tous droits réservés.
7/08/2011

Valérie Darmandy

Poster un commentaire

Classé dans 2012, astrologie mondiale, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Pluton carré Uranus, valeurs plutoniennes