Archives de Tag: Blog d’astrologie Valérie Darmandy

Maison VI, apprendre à se libérer.

Classée dans les maisons cadentes et de nature mutable, la maison VI propose à l’être différentes expressions.

Elle renseigne sur les relations avec les subordonnés et bien souvent reflète les conditions de travail. Les astres inclus dans la VI informent des aptitudes pour l’univers professionnel,  sur l’adaptation du natif à la hiérarchie, son degré d’indépendance ou encore sa capacité de travail. Les signes superposés à la VI natale et les astres à l’intérieur de cette maison délivrent une information sur la tolérance face aux concessions. Elle reste une maison d’activité soutenue et régulière. Harmonieuse au natal, elle est un classique auprès de personnes pour qui le travail, représentent leur oxygène.

En dehors de son lien symbolique avec la santé et la sphère d’activités, elle se manifeste à travers un caractère obligatoire.
Les maisons astrologiques sont les sphères dans lesquelles ont lieu les expériences tandis que le signe zodiacal libère un mode d’expression.
Les vicissitudes de l’existence apparaissent dans cette maison présentant des affinités avec le 6ème signe, la Vierge. Il y est question de dévouement et de moments consacrés à des actions menées souvent à contrecoeur. Le sentiment de faire des concessions et la réduction de la marge du libre-arbitre se présentent dans des épisodes différents de l’existence.
Maison de restrictions et des corvées, elle est la maison des tâches domestiques, des contraintes quotidiennes. Rébarbative la maison VI demande au natif de prendre sur lui et d’utiliser d’autres aspects de son thème, afin de mieux vivre ces différentes impressions.
La maison VI adopte spontanément de l’empathie. La neutralité face aux besoins des uns et des autres, n’existe pas. Renoncer à rendre service est par conséquent contre nature pour le natif car la serviabilité reste inhérente à la maison. Il est difficile de ne pas obtempérer aux consignes même si celles ci sont subjectives. Les actions sont menées pour l’utilité qu’elles représentent et non la satisfaction à en extraire.
La difficulté dans cette maison réside dans le fait que le natif fournit des efforts afin de se soustraire à ce qu’il «considère être des obligations». Ces dernières peuvent avoir été instaurées par des circonstances ou des tiers. Une emprise progressive  place le natif dans un contexte psychologique de vulnérabilité afin qu’il se dévoue plus souvent que la moyenne à aider les uns et les autres.

Les différentes expressions vont de l’impossibilité de refuser un service demandé, au sentiment d’ingratitude. Dans son versant désagréable, la maison VI préserve ce caractère restrictif, elle donne au natif l’impression d’être instrumentalisé. La loyauté est recherchée, les relations ne sont pas impartiales. Dans la vie quotidienne, sa voix est peu entendue et ses propos minorés. D’autres impressions inconfortables se présentent tel que le sentiment d’être dévalorisé.
Ce que personne ne veut réaliser, la maison VI le fait. Le natif agit par conscience du devoir ou manipulation progressive. Des tiers délèguent sur le natif le soin d’endosser un role à leurs places. La crainte de mal faire, la sensibilité aux qu’en dira-t-on, la perméabilité aux critiques sont autant d’émotions gênantes qui se relayent à différentes périodes de l’existence. (selon la hiérarchie des cycles et des transits).

 

                                                                                                                              
Harmonique, les travailleurs de l’ombre.

Vivre avec la maison VI harmonique se rencontre auprès des travailleurs courageux de supporter des conditions difficiles de travail. Vécu avec une conscience professionnelle, les tâches professionnelles sont parfois éloignées des aspirations initiales. La nécessité est prioritaire à l’épanouissement. L’utilité de faire des concessions est vécue en pleine conscience. La maison VI procure cette impression de faire des actions par dépit et d’avoir aucune alternative proposée.

Loin de se dérober aux responsabilités, la maison VI est la maison de ceux qui retroussent leurs manches pour embrasser des contextes professionnels où la cadence est conséquente. Si la maison est harmonieuse, – planètes ou maître de VI bien aspectés – elle annonce que la vie tourne autour du travail. L’équilibre se trouve dans ce besoin d’être au service d’autrui et ainsi se sentir utile à la société.
La porte professionnelle est difficile à fermer une fois sorti du cadre professionnel. Dominante dans le natal, la maison VI est vécue avec des interrogations sur l’efficacité du travail accompli.
Avoir la certitude d’avoir bien mené une tâche est une réflexion accompagnant souvent cette maison.
Psychologiquement, elle annonce une forme d’entêtement au sentiment d’avoir bien fait les choses.

Dissonante

Dissonante, la maison présente un tout autre versant, elle réduit la marge de manoeuvre et augmente ce sentiment de travailler par dépit faisant renoncer aux aspirations pour un temps donné ou définitivement.

En fonction de la globalité du thème de nativité, la nature des astres inclus et maîtrisant la VI, le sentiment de résignation apparaît avec des contrastes. L’impression de manoeuvrer en prenant des initiatives est accordée au maître Ascendant. La marge de liberté allouée par la VI étant étroite, les relations astrologiques entre le maître Ascendant, la VI et le maître de VI sont l’équation à regarder en cas de présence d’astres dans la VI natale.

 

                                                                                                                      

La relation au sentiment de médiocrité.

Les concessions accordées aux uns et autres sont fréquentes au point que le natif en prend conscience et passe sa vie à tenter de régler son inconfort.
Si la maison VI harmonique informe d’une capacité de travail conséquente et d’y trouver l’équilibre, sa dissonance jette le trouble dans la relation à autrui.
La fin de la maison VI s’achève où s’amorce la maison VII, relative aux relations avec les autres et la vie sociale.

Un travail de fond s’opère chez le natif afin qu’il s’accorde davantage de temps. Il doit apprendre à réduire son temps dédié aux autres. Rompre avec le schéma de devoir rendre service est l’un des objectifs de la maison VI dissonante.
La liberté doit se réapprendre, celle de dire non, la liberté de penser sans craindre le jugement des uns et des autres mais aussi la liberté de commettre des erreurs et d’accepter qu’elles font partie de la vie. Pour le natif, un processus vers cette libération se met en place, il peut l’accompagner sur une partie de sa vie.
La maison VI entretient une relation particulière avec le sentiment de «médiocrité» ressenti souvent. Paradoxalement, l’objectif de la maison VI incite le natif à donner le meilleur de lui-même en faisant passer les autres en priorité. Soucieuse de  bien-faire, la maison s’exprime lentement. Une activité peut nécessiter du temps et plusieurs étapes afin de prendre sa forme aboutie. La maison place régulièrement le natif en décalage vis-à-vis des autres, collaborateurs mais aussi proches. Il peut être pris dans des délais et souvent sa conscience le retarde. Depuis son rythme assez lent, le natif perçoit des autres leur regard de médiocrité porté sur lui. Ses sensations apportent un conflit car le natif ne peut aller contre ce besoin de bien faire les choses et il est confronté à d’autres rythmes plus rapides que le sien. La relation au regard d’autrui est une donnée depuis laquelle il faut se libérer.
Cette relation au sentiment désagréable de médiocrité est la problématique à dénouer le long de l’existence. Ce travail de détachement peut prendre de longues années avant d’être atteint. Psychologiquement la maison VI est un défi à la libération de ce que pensent les autres.
Les schémas de pensée changent au grè des évolutions du thème natal.
Maison de l’humilité, la maison VI promet un apprentissage à l’âme.

                                                                                                                              
Astrologie mondiale.

En astrologie mondiale, la VI est relative au  secteur de la santé, au monde du travail et au rendement. Elle englobe les services où sont trouvés les emplois ainsi que les professionnels dédiés au marché du travail. Maison de concessions et de contraintes, elle illustre l’ensemble des tâches du quotidien au sein d’une d’habitation.

                                                                                                                                  
Nos amis les animaux.

Les animaux domestiques et désormais les NAC sont symboliquement associés à cette maison.

 

Valérie Tenz. Darmandy

Le 12.03.2018

Commentaires fermés sur Maison VI, apprendre à se libérer.

Classé dans blog d'astrologie

Séminaire d’astrologie Janvier 2019 Nantes.

J’animerai un séminaire d’astrologie au MAHN le 19 et 20 Janvier 2019 à Nantes.

« Les aspects mineurs en astrologie et le thème composite ».

 

Programme des conférences et séminaires du MAHN

http://www.astrologie-mahn.com/seminaires-astrologie-nantes

 

Le 10.03.2018

Commentaires fermés sur Séminaire d’astrologie Janvier 2019 Nantes.

Classé dans blog d'astrologie

Archives vidéos 2013

Retrouvez les enregistrements sur Saturne et Neptune lors des petits tournages en 2013 pour Aujourdhui.com.

 

Saturne

Le 9.03.2018

 

 

Commentaires fermés sur Archives vidéos 2013

Classé dans blog d'astrologie

Mercure en Poissons ou la perspective des possibles.

Uni au 3ème signe d’Eau et mutable, Mercure en Poissons emprunte les chemins d’une communication où se mêlent sensibilité et esprit de synthèse. Avec sa faculté à superviser l’essentiel d’une situation en anticipant sur ses évolutions, ce Mercure est un mélange intéressant entre sensibilité et rétention d’informations.

Face à une situation il possède une vue d’ensemble des paramètres qui la constituent. Il en explore ses problématiques et élabore différentes hypothèses en suivant un raisonnement pour chaque version. L’astre manie avec aisance la faculté d’anticiper, notamment il dispose cette aptitude à saisir d’une situation d’éventuelles conséquences qui en découlent. A la recherche d’une ivresse pour l’esprit, les banalités de l’existence ne présentent pas réellement d’engouement. Les besoins essentiels tels que manger, boire, dormir, inhérent au bon déroulement du quotidien sont secondaires pour cet astre en recherche d’interactions sociales afin d’y distiller ses idées.

L’âme demande un voyage intérieur et il passe par une nourriture intellectuelle à travers diverses thématiques. Cette gourmandise intellectuelle appelle à collecter un volume d’informations pour le plaisir de naviguer dans la richesse de la connaissance ou dans l’objectif de dispenser ses connaissances vers autrui à une période ultérieure. Organiser le quotidien sous Mercure en Poissons ne répond pas au rythme étroit d’une journée. L’astre incite le natif à vivre des moments fusionnels pendant lesquels le mental est habité par des pistes de réflexions  dissipant la notion du temps.

Loin des considérations basiques de l’existence, la vie s’écoule sans qu’elle soit réglée comme du papier à musique et les priorités se concentrent autour de la connaissance de soi et des autres.  Les débats philosophiques, la place de l’homme dans l’univers, ainsi que les questions métaphysiques sont des centres d’intérêts qui sensibilisent particulièrement le natif. Ce dernier est happé par des questions auxquelles n’intervient pas de réponse franche mais moult spéculations. Mercure en Poissons évolue dans des énergies qui n’entrent pas en affinité avec l’astre dans la mesure où le signe des poissons, mutables et d’Eau disperse la pensée Mercurienne. La boulimie d’apprendre est immense.

 

La chute… des carcans.

La tradition astrologique présente l’astre dans le signe du Poissons à la fois en exil et en chute. L’état d’exil en astrologie situe tout astre dans le signe opposé à son lieu de dignité. En s’opposant à son lieu de référence, l’exil fait office de partage, il signe les vis-à-vis, les confrontations et d’un point de vue émotionnel il instaure le sens du partage. L’exil intime au natif le don de transmettre aux autres. Donner est estimé soit en temps d’investissement ou en générosité matérielle. Quel que soit la manifestation dans l’action de donner «à autrui», l’astre en exil doit se séparer de ses talents, de ses richesses, il doit au bas mot les partager avec autrui.  La plupart du temps, les circonstances de l’existence invitent le natif à vivre cette signification d’exil au quotidien, dans des attitudes, des réactions dans un ou plusieurs secteurs de sa vie. La participation des autres  intervient dans les positions astrologiques d’exil, les interactions entre le natif et autrui sont au centre de l’existence. En aucun cas l’exil comme la chute en astrologie sont, isolément, synonymes de faiblesse d’une compétence ou témoigne d’une défaillance liée à la fonction de l’astre.

La chute de l’astre dans le signe du Poissons désigne que les caractéristiques de l’astre ne s’harmonisent pas avec celles du signe des Poissons. La chute est une dénomination astrologique précisant l’existence d’une dichotomie entre deux principes, celui de l’astre et du signe zodiacal accueillant l’astre. La chute de Mercure s’exprime à travers une spécificité de l’exploration des principes de Mercure : le mental, le raisonnement, la verbalisation.  Si Mercure en Poissons est aspecté au natal par des dissonances, l’astre a tout lieu en effet de retranscrire pour le natif des difficultés ressenties lors de son expression, à savoir qu’il peut éprouver un décalage entre ce qu’il souhaite formuler et ce que l’extérieur comprend de sa verbalisation. Outre la possibilité d’une chute de l’astre en aspect délicat (se référencer à la synthèse du thème de nativité), la communication sous Mercure en Poissons se présente sur un registre particulier.

Chute dissonante.

La chute de l’astre témoigne  d’une complexité dans le raisonnement, d’une augmentation notable de la susceptibilité entraînant la multiplication de conflits auprès des interlocuteurs. Des altérations interviennent dans la clarté de la communication. L’un des canaux de communication, l’oral ou l’écrit ne s’exprime pas comme le souhaiterait exactement la personne. Il demeure un décalage entre ce qu’elle souhaite transmettre et ce qui est réceptionné par l’entourage.

La sensibilité dissimulée derrière cet astre dans le signe d’Eau des Poissons, accorde une disposition d’esprit propice aux débats ou selon le niveau de dissonance dans le thème de nativité, à semer le trouble auprès d’interlocuteurs lors d’échanges.  Mercure en Poissons dissonant inclus dans un contexte natal de dissonances, confronte sur le long de la vie à plusieurs épisodes d’’incompréhension et de quiproquos qui procure au natif un sentiment de décalage avec la société contemporaine. Les déboires de ce Mercure sont régulièrement ce constat d’incompréhensions et un sentiment de consternation face à la persistance de l’incompréhension. La sensibilité d’un Mercure dissonant égare l’être dans des méandres de réflexions à ne plus pouvoir discerner des évidences. Sur fond de dissonance générale, ce Mercure diminue l’objectivité, il fait s’immiscer de coriaces doutes à l’encontre de personnes au sein de sa sphère relationnelle et installe une relation difficile à la confiance.

Il peut plonger le natif dans l’expectative et dans des phases de remises en question sur la confiance accordée au préalable à autrui. Afin de régler sa défaillance, ce Mercure affecté par plusieurs configurations dissonantes, puise dans le thème natal son appui sur des structures, telles que des éléments astrologiques présents en signe de Terre, des angles harmoniques de Saturne ou Uranus ou Mars, qui respectivement l’aident à relativiser et à oser trancher. L’incertitude, la difficulté à se positionner et à rester sur un avis, peut en effet résulter de ce Mercure en Poissons dissonant. Il expose le natif à adhérer aux idées du dernier qui a parlé. L’influençabilité demeure latente en cas de dissonance. S’il ne les possède pas dans le natal de structures qui l’aident à réguler ses problématiques, instinctivement dans l’existence ce Mercure est attiré vers des natifs porteurs de structures fiables, souvent Saturniennes.

Chute harmonique

Mercure en Poissons c’est l’assurance d’adopter un langage relatif à des domaines d’expertise et quelquefois incompréhensible en raison de son degré de technicité. Teinté de Jupiter et de Neptune, ses maîtres planétaires, l’astre présente des aptitudes pour des centres d’intérêt relevant de l’avenir du collectif. La recherche, le domaine scientifique sont convoités par ce Mercure, qui en dépit de sa chute astrologique, dispose d’une capacité à avoir une représentation globale des situations. Les questions sur l’avenir de l’humanité présentent un intérêt et ne sont pas les seules puisque dans ce signe Mercure a besoin de se réapproprier le monde en définissant, ce qu’il pense être les priorités de celui-ci. Tandis qu’il fraye sa voie dans des environnements demandant une réflexion particulière ou une spécificité, la chute de l’astre amène le natif à rencontrer de l’indifférence sur des choses ordinaires. Il s’avère bien plus doué pour la complexité et des univers particuliers.  Le défi pour la personne repose sur le fait d’être comprise par le plus grand nombre de personnes. Cette perception de faire adhérer autrui à ses idées n’est pas toujours perçue par le natif qui alors poursuit sa quête en recherchant des signaux extérieurs qu’on le comprend. Concernant son interaction sur les autres, l’objectivité peut être altérée et il demeure un fossé plus ou moins pénible pour le natif entre la perception et la réalité des faits.

Les réflexions sont complexes et la  présentation de ses théories peut s’adresser à un public d’initiés comprenant son langage. Il est le Mercure de chercheurs, d’esprits scientifiques ou évoluant dans un univers de spécificités (Mercure Poissons, Thomas Pesquet astronaute, Mercure Poissons Bertrand Piccard, psychiatre et aéronaute, à l’origine avec  André Borschberg de  l’avion solaire, Solar Impulse).

Communication

Dans sa chute, Mercure en Poissons propose également de communiquer sur le registre des émotions. Doué pour poser des mots sur des mélodies est aussi l’une des compétences de ce Mercure. Quelques personnalités nées avec l’exil et la chute de Mercure en Poissons : Elton John, Mercure Poissons, Serge Gainsbourg, Mercure Poissons angulaire conjoint Vénus exaltée Poissons, Jean-Sébastien Bach, même conjonction que Serge Gainsbourg, Mercure Poissons conjoint Vénus exaltée en Poissons, Céline Dion, même conjonction Mercure Poissons conjoint Vénus exaltée Poissons, Kurt Cobain, Mercure Poissons, Vénus exaltée Poissons. Maurice Ravel, Mercure Poissons, Soleil-Lune en Poissons. Par le passé, quelques personnalités sous Mercure en Poissons se sont illustrées dans les univers politiques, philosophiques, littéraires, artistiques ou spirituel, Abraham Lincoln, Edgar Cayce, Charles Baudelaire, Rudolf Steiner, Dane Rudhyar, Harry Houdini, Arthur Shopenhauer, Auguste Renoir.

La communication non verbale tient une place symbolique sous ce Mercure de sorte que le natif peut être très réceptif aux expressions du corps, à la gestuelle de ses interlocuteurs. Harmonique, la communication toute en douceur est composée de plages d’écoute et de débits de paroles où l’être formule sa conception des choses. Le sens de l’écoute ainsi que de l’empathie s’installent spontanément auprès des interlocuteurs qui peuvent être fascinés par celui qui dispose de Mercure Poissons. Le flot de paroles de ce Mercure est assez conséquent lorsque se présente un intérêt.

Conteur hors pair et idéaliste prônant une vie meilleure à qui veut l’entendre, Mercure en Poissons est habité par ses convictions. Sa foi passe par des habiletés verbales souvent adossées à des arguments tangibles où il fait jouer la corde sensible de l’émotion. Doué pour faire adhérer ceux qu’il captive dans son courant de pensée, ce Mercure bien qu’en position astrologique de chute, acquiert une adresse pour tirer son épingle du jeu lorsque la situation se dégrade. Mercure en Poissons peut se révéler un fin limier, disposant d’un mélange entre intuition et raisonnement. Son besoin de refaire le monde selon ses visions est sa seconde nature. Aussi, il peut être à l’affut d’une faille chez autrui afin de le harponner psychologiquement et d’y installer une forme d’emprise. La douceur apparente de l’astre dissimule une stratégie.

Créateur d’émulation de pensées, ce Mercure agite les différentes sensibilités en les reliant entre elles. En présence d’un ciel harmonique, il se révèle un coordinateur né dans les débats, conférences ou autres espaces réunissant le collectif dont l’objectif est de nourrir les mentalités.

L’ordinaire n’intéresse guère ce Mercure qui, dans son existence, se heurte à des états d’âmes empreints de nostalgie et au sentiment d’incompréhension de la société qu’il perçoit jonchée de carcans. L’idéalisation de la société est ressentie ainsi que ce qui présente un intérêt au-delà des considérations insipides du quotidien. Ce Mercure court après une représentation du monde qu’il souhaite refonder en fonction de nouveaux paradigmes. La frontière est proche entre l’utopie et l’audace de porter au monde de nouveaux concepts.  Les réflexions sortent des sentiers battus et ne manquent pas de présenter un intérêt mais interférer sur du collectif ne répond pas qu’à l’expression isolée de Mercure, si belle soit-elle dans le thème de nativité. Seule la signature complète du thème natal délivre l’élément de réponse sur la capacité d’un natif  à œuvrer pour le collectif.

Guidé par une appétence intellectuelle, le rythme quotidien d’un natif ayant ce Mercure repose sur les appels cette quête. Infatigable voyageur pour élever sa conscience et amoureux de l’essence de la vie, la sensibilité de Mercure en Poissons souhaite modifier les voies traditionnelles. Peu importe le secteur dans lequel le natif s’illustre, il reprend rarement le flambeau mais instaure de nouvelles pistes de réflexion lancées au monde.  Ce Mercure propose au collectif d’être réceptif aux perspectives des possibles, il est le Mercure du monde d’après, de ceux qui se sentent en décalage avec l’époque contemporaine.

Eteint dans une société qui ne palpite pas, Mercure en Poissons a besoin d’adhérer à un modèle. Il devient un acteur qui s’investi parmi tant d’autres vénérant ensemble une idéologie mais si le thème natal repose sur des dominantes de transsaturniennes, l’être s’illustre lui-même modèle d’un nouveau courant dans sa sphère d’intervention. Il se pose en figure emblématique en vue de dispenser sa philosophie ou son style.

Mercure en Poissons évolue affranchi de toute limite tandis que paradoxalement il recherche son icône à aduler.

 

Valérie Darmandy

Le 23.10. 2017 à 13H23

 

Commentaires fermés sur Mercure en Poissons ou la perspective des possibles.

Classé dans blog d'astrologie

Colloque Rao 7 Octobre 2017 Lyon

Le prochain colloque annuel du Rao – Rassemblement des astrologues occidentaux – se tiendra à Lyon le Samedi 7 Octobre 2017, à cette occasion j’interviendrai sur la thématique des jumeaux.

Pour découvrir le programme, cliquez.

 

Le 17.07.2017.

VD

Commentaires fermés sur Colloque Rao 7 Octobre 2017 Lyon

Classé dans blog d'astrologie

Uranus-Vénus ou l’attrait soudain.

 

 

La présence d’Uranus aux cotés de Vénus marque l’éclosion instantanée d’une attirance.

Elle est l’émerveillement soudain face à l’allure de quelqu’un ou à l’aspect d’une matière.  Cet aspect reste la signature de coups de cœurs ou, si le thème y incline, du coup de foudre devant une silhouette inconnue.

Les coups de cœur sur les matériaux nobles ne sont pas en reste, cette conjonction expose en effet à des sensibilités envers des textures. La nature avant-gardiste accordée à Uranus fait référence au monde du design, c’est pourquoi cet aspect dénote des affinités avec un style high-tech pour la décoration de l’habitat. Dans l’expression artistique, les aspects entre Vénus et Uranus signent une touche moderne ou décalée avec des notes originales. Concernant la sensibilité musicale, le contact entre les deux astres opte de préférence vers l’appréciation de rythmes saccadés, ainsi on y trouve des affinités avec un univers musical de type électro pop, techno.

La conjonction Uranus Vénus offre une palette d’expressions allant de la joie inattendue à l’excitation physique perceptible par l’entourage, suite à une nouveauté.  Elle reste la manifestation d’une émotion très vive à contenir.

Tout au long de l’existence, cet aspect propose ainsi, à différentes périodes de la vie, d’être traversé par des émotions difficiles à masquer auprès de tiers. Vénus au contact d’Uranus appelle à exposer sans pudeur l’émotion procurée par l’apparence physique. Cet aspect marque des rencontres fortuites ou l’entrée dans une atmosphère qui éveille les sens. La façon d’opérer de l’aspect répond bien évidemment à la nature d’Uranus avec son principe d’instantanéité.

En présence d’émotions, avec cet aspect la quiétude est soudainement rompue pour laisser place à une gamme d’émotions dont l’exaltation, nuancée pour chacun, reste la toile de fond. Selon la nature de l’aspect en question reliant les deux astres, toutes formes d’épisodes interviennent sous l’aspect Uranus Vénus, certains retentissent tels de vrais réveils face à une situation, dont l’origine reste la plupart du temps, une rencontre. Il est fréquemment question d’une situation qui se pose par le plus grand des hasards et se veut limpide.  Son évidence est telle qu’il n’existe sur le moment aucune réflexion, hormis l’émotion procurée par la situation.

La neutralité n’a pas sa place dans cet aspect, comme dans bien d’autres aspects astrologiques où les émotions entrent en jeu à la différence près qu’Uranus désigne des variations importantes dans le ressenti. La plus grande certitude se brise pour provoquer une remise en question.

Ces aspects dissonants dans un ciel de nativité laissent libre court à la pleine expression de soi. Ils renforcent la volonté de maintenir son espace de liberté dans la sphère affective. Il est question d’indépendance dans les liens affectifs de nature amicale ou amoureuse.

Bien évidemment, tout thème n’est pas composé d’un seul aspect, c’est pourquoi disposer d’une telle conjonction invite le plus naturellement du monde à utiliser les autres aspects de nativité afin de traverser l’état procuré par l’aspect Vénus Uranus. De par leur état astrologique, certaines configurations annexes de nativité aident à compenser l’intensité de l’aspect Vénus-Uranus, qui s’illustre à travers des turbulences intérieures. Tout n’est pas visible, l’aspect, comme beaucoup, se ressent à l’intérieur de l’être et lui propose des tiraillements entre attachement et liberté.

Le juste équilibre peut être long à trouver et s’effectuer au fur et à mesure des cycles et transits majeurs planétaires.

La dissonance de Vénus Uranus – tous les aspects dissonants, mineurs et majeurs- retranscrit un sentiment de déséquilibre et la question de liberté devient le point sensible dès qu’un lien affectif se met en place. La crainte de perdre sa liberté est ressentie sous les configurations venant d’Uranus mais le contact de Vénus à la transsaturnienne n’est pas l’apanage dans le rapport de l’être avec sa liberté.

Vivre avec l’aspect de nativité Vénus Uranus propose de traverser des situations amoureuses sur lesquelles on n’a pas la main, le temps d’un instant (quelques mois ou années sur le plan de la vie terrestre) à échelle de l’univers.  Le chemin de vie est jalonné de situations qui font volte-face.

La différence entre les aspects dissonants et harmoniques entre Vénus et Uranus se situe dans la façon dont on accorde à l’autre, une place ainsi que la crainte de perdre son espace de liberté. Sous les aspects dissonants, ce rapport à la liberté peut être conscientisé en avançant dans l’existence et ainsi être mieux vécu.

Le facteur hasardeux modifie la trajectoire le plus souvent dans la vie affective et financière. Situations rocambolesques, changements précipités dans la vie privée, la conjonction de Vénus à Uranus est la signature incitant aux unions constituées sans de véritables longues étapes au préalable mais en accéléré. Les amours sont emportées par un coup de foudre réciproque, une rupture affective survient en vue de créer une nouvelle vie.

Harmonieux ensemble dans un thème de nativité, Vénus et Uranus affichent un bonheur de vivre, visible par le monde. La conjonction donne lieu à une nature extravertie dans ses affections, comme dans ses ressentiments. Chaque lien affectif, amical ou amoureux est vécu sans hypocrisie, néanmoins un manque de modération résulte de cet aspect, quelque peu excessif dès qu’il est question du contact d’Uranus avec un astre dit personnel.

Une personne disposant de la conjonction Vénus Uranus entraine volontiers quiconque vers une vie sociale animée. L’enthousiasme et les projets caractérisent la relation qui s’installe et tant que la marge de liberté demeure au sein de la relation, l’harmonie se maintient dans une vie composée d’invitations et d’émotions partagées. Au sein d’une vie de couple, les attitudes possessives sont rédhibitoires, elles ne répondent pas à la nature Vénus Uranus qui opte vers un quotidien où l’espace de liberté de chacun est préservé.

La vie sociale occupe une place assez centrale dans ce type de conjonction. Naturellement dès qu’il est question d’Uranus, la lassitude intervient rapidement dans le quotidien, aussi la routine est le talon d’Achille de cette conjonction qui aspire à renouveler la fantaisie au risque de sombrer dans l’ennui. Les problématiques avec les aspects par conjonction d’Uranus sont sensiblement les mêmes quel que soit l’astre concerné, ainsi les contacts entre Mercure et Uranus demandent de passer d’un sujet de conversation rapidement à un autre, non pas par instabilité mais parce que l’esprit de synthèse est réel et que le natif capte l’essentiel des choses et demande à passer à l’étape suivante.

Vénus, symbole de la séduction par l’apparence, fait référence sur un plan plus large au monde des plaisirs et des arts. Son contact à Uranus, spécialement par conjonction – l’aspect le plus pertinent- génère de l’impatience dans la vie affective, des élans vers des sorties ainsi que d’irrésistibles désirs à assouvir. Le monde des plaisirs terrestres incarné par Vénus est vivement convoité. Vivre sous Vénus Uranus c’est rechercher des émotions neuves dans chaque instant.

A titre individuel, le défi de cette conjonction réside dans l’acceptation de l’inévitable routine dans le quotidien.

Prochain aspect dans le ciel, Vénus Gémeaux sextil Uranus Bélier aux abords du 27 Juillet 2017 avec le jeu des orbes. Le sextil sera exact le 30 Juillet 2017 à 8H05 GMT.

 

Le 16.07.2017 à 23H15.

Valérie Darmandy

Commentaires fermés sur Uranus-Vénus ou l’attrait soudain.

Classé dans blog d'astrologie, Uranus

Uranie s’invite au Palais de la Culture.

A l’occasion des 20 ans du Palais de la Culture à Puteaux, lors de la cérémonie j’ai été conviée par la municipalité de Puteaux pour évoquer les configurations astrologiques du ciel de l’inauguration du Palais.

« Que l’expression astrologique, riche par sa diversité, puisse rayonner un jour au même titre que toutes les disciplines ».

Lire Journal municipal parution Juillet 2017

Remerciements chaleureux aux organisateurs.

Discours du 19 Juin 2017.

Photos personnelles R.Tenza.

5.07.2017.

Mise à jour 14.07.2017

 

 

Commentaires fermés sur Uranie s’invite au Palais de la Culture.

Classé dans blog d'astrologie, Valérie Tenza-Darmandy

Astrologie et Présidentielles Françaises de 2012 à 2017.

Chères lectrices et lecteurs,

Aux lendemains du 1er tour de cette Présidentielle 2017 sans surprise où les seuls thèmes astrologiques qui évoluaient dans la même énergie de l’univers (énergie mondiale) était celui d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen avec l’immersion d’Emmanuel Macon dans les lourdeurs administratives et ses nouvelles fonctions, l’occasion est donné à l’astrologie de s’exprimer.

Un ultime article d’analyse sur les Présidentielles 2017 se prépare sur mon blog. Cet article abordera le ciel du 7 Mai 2017 avec le thème d’Emmanuel Macron, prochain Président de la République pour le quinquennat 2017-2022.

Mon article réunira sous forme de liens le travail astrologique réalisé sur ces 5 dernières années, les étapes clefs vue par l’astrologie dans le ciel des principaux candidats de l’époque.

Parce que la prévision astrologique n’est pas une déduction survenant lorsque des circonstances sont déjà en place, j’aime travailler largement à l’avance, des années avant si la technique de datation le permet, afin de voir ce que l’astrologie possède comme compétences et où se situent ses limites.

Je travaille en mon âme et conscience une discipline qui mérite bien plus de respect qu’on ne lui accorde parce qu’elle est confondue à tort avec la voyance ou dénigrée. Je ne suis pas née astrologue mais humaine, aussi j’estime que l’erreur est humaine et qu’elle enseigne autant que les analyses qui furent en accord avec la réalité .

Vous ne le savez pas toujours mais les analyses astrologiques approndies nécessitent des heures, du temps. Ce n’est pas de la voyance.

Fin Octobre 2011, en étudiant les Présidentielles 2012 et en identifiant les astralités de François Hollande comme les plus adaptées au ciel mondial à l’époque pour être élu Président, parmi les thèmes des candidats se trouvait aussi celui de Marine Le Pen.

La carte natale ainsi que les dynamiques futures (ses transits, cycles) de Marine Le Pen allaient faire d’elle la candidate ayant le plus d’envergure aux Présidentielles actuelles 2017 mais face aux adversaires. Cette prévision annonçant Hollande Président et l’envergure de Marine Le Pen aux prochaines Présidentielles 2017 était un exercice périlleux qui n’engageait à l’époque, que mes propos issus d’analyses astrologiques. L’astrologie a de captivant dans ce qu’elle est capable de cibler, bien avant les événements, ici 5 années et demi auparavant.

Je pratique l’astrologie avec un grand recul, voyant dans les erreurs possibles aussi bien que dans dans la pertinence des analyses, une réponse constructive.

L’exercice de la prévision est le plus complexe surtout à échelle collective. Tout en continuant ma route en astrologie, j’avais besoin de voir ce que l’astrologie avait dans le ventre quand le monde traverse de profonds changements.

J’attire votre attention et spécialement les débutants en astrologie sur le fait que l’objectif de l’astrologie n’est pas de faire de la prévision. L’astrologie est avant toute chose, un outil de lecture pertinent destiné à une meilleure connaissance et compréhension de soi, des autres. Son exploitation permet de traverser des situations en percevant leur utilité. La prise de hauteur que propose l’analyse astrologique offre un confort psychologique parce que l’outil cerne le déroulement d’une situation et son évolution, envers les apparences de l’instant T.

La personnalité de vos proches est vue au-delà de leurs apparences, sous un autre angle. L’outil astrologique situe des points de fragilités et des états intérieurs qui restent invisibles dans le quotidien.

Le ciel astrologique dessine cette géométrie variable pour chacun d’entre vous, qui constituent vos énergies ainsi que le sens de leur circulation. Dans tout ciel, les aspects sont inter-dépendants les uns des autres dont leurs énergies se dirigent dans différents sens. Ces directions d’énergie représentent concrètement la gestion des émotions, les mécanismes vécus de l’intérieur. La structure complète du ciel natal et l’être humain né dessous, évoluent au diapason. Ceci ouvrirait sur un débat – très long -, celui du libre-arbitre mettent sur le tapis la question de la marge de manoeuvre individuelle et l’idée que l’homme agit et le ciel reflète son évolution ou inversement.

Pour ce qui est d’une analyse d’un thème astrologique, beaucoup d’évolutions se déroulent à l’intérieur de l’être et puis il y a le « factuel », la confrontation de la personne à des situations, des événements.

L’astrologie est une sorte de langage composé de rythmes, de cycles. Ils sont le pouls de chaque trajectoire de vie, c’est pourquoi la prévision est inhérente à toute analyse astrologique.

Le terme prévision en astrologie serait à revoir parce qu’il est sujet à polémiques et c’est compréhensible parce qu’il est réducteur.

Dire simplement que l’on étudie la trajectoire, l’évolution et les potentialités d’une personne serait plus juste.

L’astrologie est une lecture symbolique, à l’image de la vie, en perpétuel mouvement.

Mes prochains articles porteront sur le 7 Mai 2017 avec le ciel d’Emmanuel Macron, puis passé l’épisode des Présidentielles, dans un tout autre registre, j’écrirai un article sur la conjonction Vénus-Uranus et un article sur Pluton.

 

Bonne lecture !

Valérie Darmandy

Le 24.04.2017 à 13H44.

Commentaires fermés sur Astrologie et Présidentielles Françaises de 2012 à 2017.

Classé dans astrologie et politique, Astrologie et Présidentielles 2012 et 2017, blog d'astrologie

La Présidentielle 2017 sous Mercure-Uranus en Bélier.

Uranus carré Pluton au chevet d’un ancien monde.

En 2011 Uranus arrivait en Bélier et allait avec Pluton composer un aspect du cycle Uranus-Pluton sous la forme d’un angle dissonant de 90°, un carré.

Celui-ci se produisit de 2011 à 2016 à raison de plusieurs périodes où le carré fut exact puis plus détendu. Formé dans les signes cardinaux, ce carré dont l’évolution fut progressive a coïncidé avec l’émergence à échelle mondiale d’une dégradation économique et la montée de l’insécurité. Ces transsaturniennes ne reviendront qu’en 2073 à nouveau sous la forme d’un carré cardinal Pluton, dans le sens inversé : Pluton 6° Bélier carré Uranus 6° Capricorne.

Cette lointaine période fera pourtant partie de l’histoire de la même façon que ces dernières années ont émaillés la société d’épisodes sombres et dont sort le monde étourdi. Ce cycle rythmé par des lentes constitue le pouls de l’histoire. Espacé de très longues années,2016-2073, sa manifestation interroge le plan collectif sur l’état des lieux d’une société en cours.

Les leçons qui seront tirées de 2011-2016 serviront de référence aux futures générations des années 2072.73.74 lors du retour de ce long carré.

En 2011, le retour de ce cycle draine avec lui son caractère extrémiste et insolent, d’autant que le signe de Feu du Bélier optimise les vertus et l’expression imprévisible d’Uranus. La société traverse un contexte où s’expriment en toute impunité, le refus aux symboles de l’autorité, l’insolence, la provocation. L’exubérant Uranus est optimisé sous le Bélier, signe de Feu enclin aux audaces et sujet aux provocations. Plusieurs articles ont été rédigés à partir de l’année 2012 à ce sujet et je vous invite à les parcourir.

Les rythmes planétaires reflètent l’atmosphère des époques et ne sont pas les mêmes à œuvrer. Ensemble, les astralités composent à travers leurs divers rythmes des dynamiques voire des opportunités. Et puis il y a des périodes plus éphémères qui s’immisçent sous ces climats de fonds et leurs donnent du cachet.

 

Uranus en Bélier carré Pluton Capricorne.

Le séjour d’Uranus dans chaque signe est de 7 ans. Les Présidentielles en France de 2012 et 2017 se seront donc déroulées sous son séjour dans le signe du Bélier.  A compter de Mai 2018, mois durant lequel la transsaturnienne quitte le Bélier pour entrer dans le signe du Taureau (astrologie traditionnelle), il faudra attendre 2095 pour le retour d’Uranus en Bélier.

Cet espace-temps compris entre les retours d’Uranus dans un même signe puis dans son cycle associé à une autre transsaturnienne (dans ce cas, Uranus carré Pluton) désigne l’importance de l’époque actuelle où les problématiques retentissent à échelle collective. Pourtant l’objectif du ciel mondial, si difficile soit-il, propose de manœuvrer d’importantes transformations pour l’évolution de l’humanité. Ce cycle mondial très lent affiche un climat ne tenant pas compte des années qui s’écoulent sur le calendrier. Ces cinq années accompagnées par le cycle mondial Uranus Pluton sonnent comme un contexte interminable, englobant des évolutions tributaires de contextes collectifs.

Au cours de ces 5 dernières années, chaque thème individuel a réceptionné la lente progression du carré Uranus-Pluton. Pour tout être dont l’échelle de temps se place sur des projections à courtes échéances : demain, après-demain, la semaine prochaine, la persistance d’une telle dissonance astrale dans le thème individuel fait office de crise ou de déstabilisation ( Uranus) dans le cours des événements.

Astrologiquement ce carré mondial n’est plus en vigueur et comme on devait s’y attendre, le paysage économique et social d’avant et après son passage n’est plus le même. C’est un monde en décrépitude qui se présente devant Saturne prêt à entrer dans sa dignité en Capricorne en 2018. L’ordre et la rigueur, autrement dit « le travail » que se prépare à opérer Saturne en Capricorne est perçu comme salvateur.

 

Les Présidentielles Françaises du XXème au XXIème siècle sous Uranus en Bélier.

Depuis le début du XXème et du XXIème siècle, c’est seulement la 3ème fois que l’élection du Président de la République se déroule sous la conjonction Mercure-Uranus en Bélier.

Remontons le temps et voyons les précédentes Présidentielles traversées par le peuple Français sous Uranus conjoint Mercure en Bélier. On s’aperçoit qu’elles ne sont pas légions puisqu’il faut bien entendu compter sur la présence d’Uranus en Bélier.

Sur la période d’entre deux tours, la conjonction Mercure-Uranus se présente sur les deux Présidentielles Françaises de 2012 et celle attendue pour le 7 Mai 2017. Dans l’élection de 2012, la conjonction Mercure 6° Bélier a lieu lors du premier tour. Dans l’élection actuelle de 2017, la conjonction se précise le soir du second tour.

L’élection Présidentielle Française de 1932.

Mais à compter de 2012, il faut remonter à début Mai 1932 pour retrouver Mercure conjoint Uranus lors d’une élection Présidentielle. C’est ainsi qu’Albert Lebrun fut élu Président de la République le 10 Mai 1932 après l’assassinat du Président de la République Paul Domer survenu le 6 Mai 1932.

Le 6 Mai 1932  Mercure à 19° et quelques minutes du Bélier entre en conjonction appliquante à Uranus à 20°52 Bélier au carré exact d’un Pluton à 20°11 Cancer. La conjonction de Mercure et d’Uranus durant cette élection dans ces circonstances, s’associe à la présence d’un Mars provocateur en Bélier. Le 10 Mai, continue de se jouer la triple conjonction Mercure 23°47 Bélier, Mars Bélier 28°45 Bélier, Uranus 21°04 Bélier au triple carré de Pluton 20°15 Cancer. (Carré Uranus-Pluton décroissant).

Dans ces premiers jours de Mai 1932, durant cette élection Présidentielle de Mai 1932, Uranus était déjà situé à 21° 04 Bélier au carré de Pluton 20°15 Cancer. Le carré Uranus Bélier-Pluton Cancer était plus étroit que le carré actuel déjà détaché, de plus Mars à 20° Bélier accordait à ce carré de 1932, un climat vindicatif et même explosif sous Mars-Uranus. Son élection sous de telles astralités lui valut une présidence instable avec des changements et l’épisode des émeutes violentes place de la Concorde le 6 Février 1934.

Après Mai 1932, les prochaines élections effectuées sous Uranus Bélier avec la conjonction Mercure-Uranus eurent lieu en 2012 avec l’élection de François Hollande.

Les deux élections précédentes sont espacées de près de 80 ans en raison de la position d’Uranus. Pour l’élection Française de 1932 il se situe à 21° Bélier tandis qu’en 2012 il est récemment entré dans le signe à 6° Bélier. Entre ses deux années, de 1932 à 2012, la rotation d’Uranus d’une durée de 83 ans et quelques mois n’est pas encore complètement accomplie, ce qui explique le delta de différence de 3 à 4 années.

En 1932 et 2012 on observe des points en commun, Mercure en Bélier se loge dans le carré Uranus-Pluton à la différence qu’en 1932 ce carré était décroissant, de nos jours il était croissant. Ce cycle très douloureux se prépare désormais  à faire un trigone, aspect de rayonnement, donnant lieu à l’émergence d’idées innovantes, à la montée en puissance des technologies, à une ère de renouveau. En 1932, l’aspect décroissant ne débouche pas sur une telle dynamique, le cycle Uranus-Pluton se remet en aspect harmonique l’année 1944 avec le sextil Uranus Pluton aux effets durables, débouchant sur des belles années pour l’essor des technologies après la guerre 39-45. Cette belle évolution du cycle Uranus Pluton est bel et bien attendue de nouveau dès 2024 mais sous sa forme la plus aboutie (future maîtrise de Pluton en Verseau au trigone de Pluton dès 2025) ou devrait-on dire, la plus prodigieuse dans l’essor technologique. Les technologies d’aujourd’hui apparaîtront archaïques.

Pluton en Verseau

Choix d’aujourd’hui sous l’agitation.

Le ciel mondial du soir de l’élection Présidentielle en France en 2017 présente la conjonction Mercure 24°42 Bélier Uranus 25°48 Bélier avec une nuance puisque le carré de Pluton – Pluton 19°20 Capricorne – sort de l’orbe d’Uranus et perd de son animiosité. Mars est le maître de cette conjonction Uranus Mercure et se trouve en Gémeaux, principe de jeunesse. On doit s’attendre à des idées innovantes.

Les 23 Avril et 7 Mai 2017 le ciel mondial affiche une singularité. La conjonction Mercure Uranus se présente de manière très différente aux élections qui se sont déroulées sous Mercure conjoint Uranus Bélier. En raison du «pas» peu rapide de Mercure sur le Zodiaque à cette période de l’année 2017 parce que l’astre est en train de rétrograder, la conjonction est alors bien imprégnée par le plan collectif.  En temps normal, les engagements, les signatures de contrats et autres démarches officielles sont déconseillées sous la rétrogradation de Mercure. Un premier tour sous Mercure rétrograde conjoint Uranus relève d’un caractère insolite dans ces Présidentielles.  Parmi les candidats qui briguent la Présidence, Jean-Luc Mélenchon, François Fillon et Emmanuel Macron possèdent dans leurs natals leur Mercure Rétrograde. Le thème d’un des deux candidats répondra à la rétrogradation mondiale de Mercure dès le premier tour, puis devrait faire face au thème de Marine Le Pen qui bénéficie d’astralités puissantes depuis 2014.  Le thème de Fillon subit toujours la dissonance de Neptune, ce qui risque d’être délicat pour instaurer la confiance avec un Neptune encore en transit sur son carré en T Jupiter opposé Mars au double carré de son amas en Poissons. Le thème d’Emmanuel Macron dispose d’un direct de Saturne fin Sagittaire sur son Mercure rétrograde en Sagittaire et sur son Soleil, tandis que Jean-Luc Mélenchon ne reçoit pas d’aspect direct sur son Mercure en Vierge. Les astralités sont des potentiels ne s’éveillant qu’à des moments rythmés par le mondial, voici un moment où, pour trois candidats, Fillon, Macron et Mélenchon, le plan mondial entre en résonnance avec leur plan individuel.

Le thème d’Emmanuel Macron se prépare à connaître la lourdeur de Saturne, qui n’est autre de son maître ascendant, c’est en quelque sorte pour lui le moment d’entrer en immersion vers le monde de Saturne, le sens des réalités, les obstacles, les pesanteurs administratives et d’endosser le costume social de nouvelles fonctions.

Le 7 Mai 2017, l’histoire dira si la rétrogradation mondiale de Mercure s’unit à la rétrogradation individuel pour remplir la mission de cette Présidentielle.

La véhémence, signature naturelle de l’expression Mercure Uranus plane sur l’entre deux tours d’une Présidentielle 2017 qui devrait rester dans les mémoires, à l’image de ces astralités épidermiques, Mercure-Uranus Bélier avec Rétrogradation de Mercure au premier tour.

Au second tour et le soir de l’élection, Mercure sera en marche directe et toujours conjoint Uranus. Sur les trois élections opérées sous cette conjonction en Bélier, les élections de 2017 sont les seules supportant les deux tours sous la vive conjonction Mercure-Uranus en Bélier. Avec les orbes, l’influence de cette conjonction s’amorce autour du 26 Avril 2017 lorsque Mercure s’approche d’Uranus à 1 degré d’écart et s’achève le 16 Mai 2017 avec l’entrée de Mercure en Taureau, faisant de la conjonction séparante à Uranus, une conjonction dissociée (située dans deux signes différents). A compter du 16 Mai 2017, l’aspect Mercure-Uranus n’opère plus au niveau mondial.

Les caractéristiques de la conjonction Mercure Uranus couvrent une période précise allant donc du 26 Avril 2017 au 16 Mai 2017. Le climat de cette conjonction accompagne la période de l’entre-deux tours des Présidentielles Françaises 2017. Si Mercure conjoint Uranus  reste un aspect que l’on pourrait penser secondaire, lorsqu’on regarde sa fréquence dans l’histoire, il en est autrement.

Pour les débutants en astrologie, à titre d’information cette conjonction en Bélier ne se produit que sous le laps de temps où Uranus sillonne le Bélier de sorte qu’elle reste possible, tous les 84 ans et ce durant 7 ans, avec des écarts d’une paire d’années selon où se trouve Uranus au niveau du Bélier. Voilà pourquoi seules trois élections Présidentielles Françaises seront enregistrées sous Mercure conjoint Uranus, depuis le début des années 1900.

Ces trois élections Présidentielles dont l’une est très éloignée dans le temps, affichent un point en commun :  une forte agitation dans la communication autour de l’événement.

Petit rappel astrologique des principes de la conjonction Mercure Uranus, aspect qui reste l’un des plus vive en terme de communication. La conjonction retranscrit une communication peu maîtrisée, impulsive  avec des idées qui fusent et cherchent à s’opposer à une majorité. La conjonction désigne des aptitudes innées pour faire face à l’inattendu spécialement dans la communication et procure un sens inégalé de la répartie. L’esprit anticipe dans la communication. Il s’agit d’un aspect de bouillonnement intellectuel, d’échanges intenses ainsi que d’agitations. Sa présence en Bélier accélère les réactions d’une telle conjonction déjà vive. Cette conjonction se positionne sur le Saturne de Marine Le Pen à 25°33 Bélier et situe une communication très agitée qui l’entoure autour des deux tours. Premier tour, Mercure rétrograde à 27°55 Bélier et au soir du second tour, Mercure exact sur son Saturne natal 25°Bélier.

Une observation dans le ciel mondial retient mon attention. Le ciel d’Emmanuel Macron possède Mercure Rétrograde natal à 29°52 Sagittaire et reçoit le direct de Saturne mondial Rétrograde à 27° Sagittaire et inversement, Marine Le Pen, ayant en outre d’autres astralités solides depuis 2014, possède son Saturne natal à  25°33 Bélier recevant Mercure Rétrograde mondial.

Leurs thèmes nataux évoluent dans une même énergie Mercure/Saturne amenée par l’état du ciel mondial lors des deux tours.

 

Mercure-Uranus ou la communication instantanée.

Au-delà de ce que véhicule une telle conjonction Mercure Uranus,  à savoir les contestations, les vives réparties, elle instaure un terrain idéal ou la communication crispe les échanges. Sous la conjonction Mercure Uranus en Bélier place dans un état de nervosité, les esprits s’échauffent spécialement dans la communication qui reste peu maîtrisée. La communication demeure exposée à des réactions inattendues.

On doit considérer dans cette conjonction entre les deux tours la lucidité (Uranus Mercure) d’un collectif prêt à s’exprimer avec émotion. Dès qu’il est question d’Uranus, la tension devient palpable, elle est vécue intérieurement par le natif sous la forme d’une pression intérieure. L’énergie doit sortir d’une façon ou d’une autre, soit à travers un mouvement, des gestes ou bien sous la forme de phrases arrivant souvent sous flots. Il n’est pas rare que la teneur des propos dépasse la pensée ou fustige. La diplomatie est absente de cet aspect qui incarne l’impulsivité dans la communication. La parole a besoin de se libérer, l’aspect traduit la plupart du temps des phases de contestations, des revendications, le besoin d’afficher des opinions contraires à la majorité.

La communication et l’instantanéité sont les maîtres mots de la conjonction Mercure Uranus.

Cette conjonction s’harmonise avec l’atmosphère du premier et second tour où médias et réseaux sociaux vont connaître le coup de feu et entrer en effervescence.

 

Valérie Darmandy

Le 20.04.2017 à 19H16

Articles suggérés

« Contexte des Présidentielles« 

   « Jupiter en Balance 2016-2017 »

Commentaires fermés sur La Présidentielle 2017 sous Mercure-Uranus en Bélier.

Classé dans Astrologie cycles planètes lentes 2011-2016, astrologie et politique, Astrologie mondiale 2011-2020, blog d'astrologie, Blog d'astrologie Valérie Darmandy, Cycle Uranus carré Pluton 2011-2016, Mercure conjoint Uranus en Bélier Avril-Mai 2017, Mercure rétrograde Présidentielles Françaises 2017, Présidentielles Françaises 2017

Sous le signe d’une chanson.

 

La vie est faite de rencontres dont l’objectif n’est pas toujours perçu dès les premiers instants. Qu’il soit question de réalisations professionnelles, de traverser ensemble une même expérience ou bien d’avoir un rôle déterminant de l’un à l’autre, chaque personne connaît une fois dans sa vie des élans plus ou moins instinctifs vers autrui.

Sous l’angle des configurations astrologiques, il est toujours fascinant de voir à quel point les étapes essentielles de l’existence n’ont pas toutes la même porte d’entrée. On peut être saisi par une rencontre et la percevoir irrésistible (coup de foudre amical, amoureux) ou avoir une démarche anodine sur le moment alors que la rencontre s’avère le point de départ d’une succession de changements.  Qu’il s’agisse d’amorcer une belle aventure sociale ou sur le plan de l’épanouissement personnel, professionnel, le libre-arbitre appartient à ces instants où une décision est prise.

L’astrologie, outil de lecture complexe des énergies, reflète l’univers de chaque natif ainsi que son évolution.  En utilisant les énergies mises à sa disposition, représentant, ses sensibilités et sa vision du monde, le natif évolue dans un rythme qui lui est propre.

Il y a une trentaine d’années les radios diffusaient en boucle le morceau «Voyage, voyage» de Desireless, dont les paroles évoquent une ode à la liberté mais aussi à la tolérance. La thématique de la chanson parle de grands espaces, de voyages, de terres lointaines, ce qui en astrologie fait référence à la maison IX, maison astrologique en analogie avec le 9ème signe du Zodiaque, le Sagittaire.

Le signe du Sagittaire est un signe mutable (double) appréciant un mode de vie où sa liberté est préservée. Les grands espaces, la diversité culturelle ainsi que le plaisir de découvrir de nouveaux horizons font partie de tout un art de vivre auprès de ce 9ème signe. Représenté par un centaure, ce signe a besoin d’éveiller les consciences et de hisser vers le haut les êtres. C’est l’archétype de l’évolution faite en prônant des valeurs de liberté.

On retrouve ce principe de liberté avec Vénus et Mars dans le signe du Verseau dans le thème de Desireless et l’indépendance maintenue à travers son signe solaire de nativité, le Capricorne.  Vénus en Verseau affiche une vive soif d’indépendance et verse dans l’amour universel, message aussi véhiculé dans la chanson «Voyage, Voyage». Le sens de la fraternité, la fantaisie et la créativité sont des caractéristiques principales de la localisation de Vénus en Verseau.

Ces dernières années, le hasard si tant est qu’il y en ait un, mit sur la route de Desireless, le musicien Valfeu. Leur rencontre déboucha sur une complicité artistique où, entre autre, le tube «Voyage, Voyage » est depuis largement repris lors de leurs tournées.

Mais comment parler de hasard lorsque le symbolisme astrologique dans le ciel de Valfeu résonne avec la thématique de la chanson culte. «Voyages, Voyages».

Né sous le signe du Sagittaire Valfeu de par son signe Solaire incarne l’emblème des voyages.  Porté par un message philosophique, le Sagittaire, ce grand voyageur, signe zodiacal aux couleurs cosmopolites, fait ici écho au titre culte de Desireless.  Avec 4 planètes en Sagittaire, Uranus, Soleil, Mercure, Neptune, le musicien Valfeu, porte l’expression de ce signe et ne pouvait pas tomber mieux, « par hasard » pour représenter avec Desireless  la célèbre chanson en question.

Leurs deux Mercure sont conjoints dans le signe du Sagittaire, mettant l’accent sur le symbole du voyage. Avec leurs deux Mercures proches l’un de l’autre, c’est de nouveau la liberté de pensée, le plaisir de la diversité culturelle et l’éveil de l’esprit qui se revendiquent.

L’alchimie d’une rencontre répond à ces échos entre les astralités proéminentes d’un thème à l’autre. On pourrait dire de façon presque poétique qu’un thème tombe amoureux d’un autre, qu’un thème « attend » l’autre pour se réaliser ou simplement vivre un pan de vie. Les énergies portées par un natif entrent en harmonie avec un autre pour qu’ensemble, ils optimisent le potentiel de créativité, ou toute autre expression selon les domaines d’activités.

A l’occasion de cet article astrologique mettant en lumière la force du symbolisme  à travers le duo musical formé entre Desireless et Valfeu, il est utile de rappeler la distinction entre analyse astrologique et la lecture des symboles. La première est une analyse approfondie de l’ensemble des astralités natales, la seconde reste une ébauche à la  lecture astrologique.

Valérie Darmandy

le 15.04.2017 à 00h10

Commentaires fermés sur Sous le signe d’une chanson.

Classé dans blog d'astrologie, Valérie Tenza-Darmandy

Vénus, au-delà de l’amour.

Cet article achève la série des trois articles sur Vénus en allant au-delà de simples considérations Vénusiennes. L’heure d’aimer sonne pour chaque natif à des époques différentes. Sans lien avec l’âge civil ou le calendrier, la vie fait entrer l’amour ou propose de tisser des liens affectifs selon vos cieux.

Vénus représente cet attachement à l’apparence physique issue de la douceur dégagée par un être mais aussi de l’ivresse des sens qui résulte d’une relation charnelle. Une forte dissonance de Vénus met des entraves pour se dégager de l’emprise d’un partenaire. Dans un thème de nativité, les dissonances à Vénus désignent un point de faiblesse à régler dans la vie affective. Ce réglage peut demander des années, voire toute une vie et passe d’abord par une conscientisation du problème, puis l’assimilation d’une réalité souvent désagréable et enfin la phase où le natif adopte un changement.

Avant que le problème à corriger soit conscientisé, les schémas se répètent et sont alimentés par des personnes rencontrées pour activer la problématique en question. Le changement s’amorce avec une confrontation du natif avec sa conscience, il s’agit pour lui de réflexes ou d’habitudes qu’il doit abandonner afin d’évoluer et ainsi modifier le schéma sauf que sortir de sa zone de confort dans laquelle il se trouve depuis qu’il est né revient à aller vers l’inconnu.

La façon dont est vécu un aspect se modifie selon les âges et ce qui fut intégré par le vécu. En général les phases des prises de conscience coïncident avec des transits de lentes et spécialement des transsaturniennes (Uranus, Neptune et Pluton) sur les points névralgiques de la carte natale. Il peut être question d’un aspect dissonant enfermant une problématique à «traverser». Les expériences difficiles dont la portée d’entrée sont des attachements affectifs ou des relations amoureuses ne sont pas vécues de la même façon selon leur degré de sévérité, leur durée et les circonstances dans lesquelles elles surviennent. Le vécu et l’état psychologique en cours au moment de l’émergence d’une période de turbulences fluctuent sur les conditions dans lesquelles sont traversées ces difficultés.  L’objectif étant de traverser la situation inconfortable avec le plus de sagesse possible et d’en extraire l’utilité. Le thème natal sert de socle afin de réceptionner au mieux d’éventuelles phases de turbulences. Il arrive que ces périodes de perturbations se donnent rendez-vous et agissent de concert.

Dans le ciel mondial, les configurations astrologiques sont en perpétuel changement, aussi elles forment et déforment à vos cartes natales des figures de détente et de tension de durées variables. Ces successions d’aspects constituent les différents climats traversés et sont distinctement perceptibles pour beaucoup. Un certain nombre de climats se vivent de l’intérieur (état psychologique), ils n’ont rien de factuel mais opèrent des changements. Les dissonances astrales qui renferment des problématiques à dépasser ne sont pas figées.

Les cycles intervenants dans le mondial désactivent ces configurations, ce qui coïncide avec des échéances importantes dans la vie affective.

Les rencontres.

A des moments clefs, la synchronicité place sur la route de natifs aux thèmes porteurs de problématiques, des natifs porteurs d’aspects identiques activent ces zones sensibles. Une rencontre importante pour l’évolution n’est pas le fruit du hasard, elle intervient entre deux personnes dans un objectif précis même si celui-ci se situe plusieurs années après la rencontre. Les énergies contenues au sein des thèmes semblent s’appeler afin de réaliser un bout de chemin ensemble ou de vivre une expérience avec des versants positifs comme négatifs.

Au sein d’une rencontre, astrologiquement le thème d’une personne aide le thème de l’autre personne à régler quelque chose dans sa carte du ciel et l’interaction des deux cartes forme une énergie propre à la relation. Les configurations d’une carte au contact de l’autre installent des potentiels vers des réalisations majeures.  Ces réalisations ne situent pas toujours sur le plan matériel, elles peuvent s’exercer à travers des réalisations bénéfiques pour l’épanouissement de l’être, une progression dans la spiritualité, être un déclic sur n’importe quel plan.

La structure d’un thème astrologique a besoin d’une autre pour se réaliser dans sa pleine dimension. Le thème astrologique de nativité attend d’autres thèmes afin de réaliser certaines étapes.

Aimer, une équation délicate.

L’étude de l’amour en astrologie n’échappe pas à ces observations de structures qui s’emboitent, s’opposent ou encore se rejettent débouchant sur des sentiments de sympathie soudain, indifférence ou de tension.

Parler d’amour à travers le prisme astrologique ne réside pas à trouver les meilleures astralités pour réussir la vie sentimentale. Cette étude passionnante entre les thèmes de personnes qui éprouvent des sentiments l’une pour l’autre, révèlent tout un mécanisme fascinant sur le fonctionnement de la relation. Véritable entité à part entière, le duo amical ou un couple vit dans son propre univers issu d’un troisième thème formé par le mélange de leurs thèmes.

Cet article traite de l’amour charnel avec Vénus et des réflexions sur les problématiques amoureuses, mais ce fonctionnement qui associe les points de force ou activent les faiblesses entre les thèmes, vaut également pour les relations complices entre amis. On trouve en effet de puissants liens d’amitié avec les inter-aspects de Vénus de l’un avec les astres de l’autre personne.

Vénus, porte d’entrée à l’Amour cette alchimie subtile, nous enseigne combien l’Amour celui que chacun attend sur terre, est indissociable d’un programme d’évolution.

En astrologie, vous ne trouverez jamais de synastrie idéale, simplement parce que toute rencontre renferme une mission définie afin de faire évoluer les deux personnes. Vous trouverez des dissonances nécessaires à la venue de sentiments d’inconfort afin de provoquer justement des remises en questions et l’évolution. En comparant deux thèmes, vous trouverez des astralités porteuses d’émotions négatives afin d’interpeller l’un ou l’autre sur ce qui est « à modifier» au sein de la relation. Les répétitions de sentiments toxiques posent en revanche souci dans le sens où leur quantité exprime que la relation repose sur des tensions. L’évolution n’est pas synonyme d’émotions positives, certaines rencontres sont douloureuses, destructrices ou regrettables.  Avec le temps, l’interférence d’un natif dans la vie de l’autre se présente avec plus d’objectivité.

Les chemins de vie.

Il est des vies où le temps de l’amour est éphémère comparé à toute la durée de l’existence, il est des vies remplies d’amour sous différentes formes avec un amour familial et une vie intime stable. Des êtres ne veulent pas se réaliser à travers une vie de famille, ils sont épris de liberté et leur équilibre passe par d’autres réalisations. Chaque destinée ne ressemble à aucune autre, chaque rythme et période de bonheur se situent bel et bien à des périodes différentes de la vie. Les êtres sont très inégaux devant la répartition du ciel de nativité aussi bien dans la façon de vivre le monde que sur les priorités.

Ces chemins de vie aussi riches les uns que les autres évoluent dans notre société qui impose des codes et voudrait faire rentrer les êtres dans des cases. Pour un homme s’épanouir à travers une paternité ou pour une femme la question de se réaliser complètement à travers une maternité, la réussite sociale et le confort matériel sont autant de cap à franchir dans des tranches d’âge les plus idéales.  S’il est vrai que l’horloge biologique tourne chez la femme, l’épanouissement des hommes et des femmes ne passe pas toujours par une paternité et une maternité, toujours est-il que chaque dizaine résonne comme un compte à rebours pour l’échéance de certaines réalisations. Etrange société qui fabrique des vies stéréotypées et in fine, toxiques pour le moral de ceux qui franchissent ces échéances sans avoir répondu à ses standards.

Le cap de la vingtaine, de la trentaine, de la quarantaine, de la cinquantaine, de la soixantaine ne veulent rien dire au regard des astralités natales.

Naturellement le premier retour de Saturne autour des 29 ans de chaque natif sonne le glas d’un bout de vie pour en démarrer une nouvelle. Au milieu de l’existence lorsque survient la quarantaine, l’opposition d’Uranus à lui-même marque un appel au bilan et invite bien souvent à une nouvelle orientation de vie. Cette opposition d’Uranus à sa position natale renverse les choses établies jusque-là dans la vie du natif. Cependant le plan affectif peut totalement être épargné par ce retour de Saturne et cette opposition d’Uranus. Les cycles planétaires tels que celui de Saturne situent des périodes sensibles aux changements de cap, des sortes d’éveil mais le thème répond à ces périodes à condition que ces astres soient dominantes et aspectés à des astres personnels. On peut citer le cycle de Neptune, régulier sur le Zodiaque, avec sa vitesse de croisière de 13 ans et quelques mois par signe. Neptune propose à chaque natif des questionnements notamment sur l’orientation durant le carré de Neptune à lui-même, autour des 41 ans, de sorte que la quarantaine en astrologie se présente comme la rencontre entre l’opposition d’Uranus à sa position natale avec le seul carré de Neptune à la position natale. En effet le premier carré de Neptune à lui-même est le seul carré qu’un natif peut vivre de son vivant. L’opposition de Neptune à sa position natale survient autour des 83 ans, coïncidant avec le retour d’Uranus à lui-même 83 ans et quelques mois).

Enfin et cela fera l’objet d’un prochain article, le cycle de Pluton irrégulier dans chaque signe autour du Zodiaque ne propose pas les mêmes périodes de vie selon les époques sous lesquelles les populations naissent. Le carré de Pluton à sa position natale se joue en effet autour des 38-41 ans pour les personnes nées entre les années 1960-1980 mais la génération dès les années 2067 avec Pluton en Bélier connaîtra le premier carré de Pluton à sa position natale autour à partir de ses 93 ans. Pluton Bélier 2067 premier carré 2160 entrée en Cancer.

Il est évident qu’une personne n’expérimente pas un carré de Pluton à sa position natale de la même façon quand elle a 38-41 ans ou 93 ans. Ce constat ne s’arrête pas là puisque Pluton propose des transformations de longue durée dans les prochains signes à venir où sa vitesse ralenti sur le Zodiaque jusqu’au Taureau.

Des astres personnels et notamment Vénus, incluses au natal ou aspectés par des transsaturniennes exposent à des expériences sur le plan affectif : amour, lien amical. On peut comprendre l’imprégnation émotionnelle de ces expériences au nombre de transsaturniennes qui aspectent Vénus natale et surtout vis-à-vis de la vitesse de la transsaturnienne.

Chacun évolue sous un rythme qui lui est propre, chaque natif possède une fenêtre de temps pour se réaliser dans tel domaine, un temps pour s’épanouir, tout ceci dissocié des diktats de la société.  Mais chaque civilisation aussi connaît des rythmes différents, comme en témoigne le cycle irrégulier de Pluton au fil des époques, promettant de longues transformations aux futures générations.

A l’instar de tout événement majeur sur le chemin de vie si unique pour chacun, l’amour est appelé à être vécu à des périodes précises sans tenir compte des cases imposées par la société.

Dans ce monde décadent où l’image a pris le pouvoir et l’apparence est reine, l’élégante Vénus est une porte d’entrée à tout un programme de vie.

Valérie Darmandy

15.04.2017 à 00H09

 

Commentaires fermés sur Vénus, au-delà de l’amour.

Classé dans blog d'astrologie

Vénus, un monde de saveurs et de textures.

Avide de sensations, Vénus illustre des situations quotidiennes où certains de nos sens jubilent. Symboliquement, l’astre incarne un instant de plaisir délivré par les papilles gustatives au contact d’une saveur ou d’une senteur tout comme il fait référence aux émotions à l’écoute d’une mélodie ou au timbre d’une voix.

Vénus est associée aux tessitures des voix de sorte que l’état astrologique complet de Vénus  (localisation, angularité, état céleste et terrestre) informe sur un potentiel de séduction qui passe également par le timbre vocal. La gourmandise, principe Vénusien n’est pas l’apanage de l’astre puisqu’elle répond également à des contacts astrologiques entre Vénus-Lune, Vénus-Jupiter ou bien encore Vénus-Mars. A ce titre, un cas d’école se rencontre à travers le thème de naissance du cuisinier Paul Bocuse, né sous un amas Soleil-Mercure-Vénus-Jupiter-Lune en Verseau avec la conjonction Lune-Jupiter près de l’angularité en train de se coucher sur son Descendant.

Face à son amas qui respire un monde de saveurs et de senteurs, c’est à s’interroger si sa réalisation aurait pu s’exercer en dehors de cet univers. Paul Bocuse que l’on ne présente plus a su implanté son style gastronomique à travers le monde. Au regard de l’astrologue, il s’agit d’un accomplissement en harmonie avec ses astralités de nativité.

Dans le début de l’existence, Vénus dominante dans un thème natal n’inspire pas que des cuisiniers en herbe, ni de futurs nez. Liée au monde des arts,  elle invite l’enfant à côtoyer l’univers de la beauté, à jouer avec les couleurs, les textures, aussi on prête à Vénus une association avec l’univers des peintres, des coloristes, visagistes, ceux et celles qui, de par leur métier, valorisent les formes et rehaussent les saveurs. Le travail des textures avec différentes matières répond aux associations de Vénus avec d’autres astres ou à la présence de l’astre dans le signe de la matière, la Terre, Taureau, Vierge, Capricorne.

Dans le thème d’un enfant, face à des dispositions Vénusiennes dominantes, il reste à distinguer s’il est question d’une sensibilité à de tels univers ou une signature astrologique d’une trajectoire professionnelle.

Pour la sculptrice Camille Claudel, on retrouve Vénus en Capricorne carré à Saturne en Balance, ici le travail de l’art est façonné dans la structure (Saturne). Vénus occupe le signe de Terre du Capricorne, on ne peut plus explicite pour travailler un matériau solide (carré Saturne). Le carré Vénus-Saturne est très dissonant en raison de la maîtrise du maître planétaire Saturne sur sa Vénus en Capricorne et réciproquement de Vénus le maître de Saturne en dissonance à Saturne. L’aspect se déroule entre ses maisons III et XII qui sont respectivement les maisons astrologiques de l’entourage, de la fratrie, la communication et par la XII celle du retrait, de l’oppression, des minorités, restriction, l’isolement moral ou physique, ou d’une spécialisation professionnelle. Cette réception mutuelle dissonante entre maîtres planétaires de Saturne et Vénus lui valut l’influence négative de son entourage, en autre de son frère Paul sur son expression (maison III) et un épisode tristement célèbre dans son existence qui fut son internement durant 30 ans, soit à quelques mois près un cycle entier de Saturne. Le spectre de la solitude incarné par Saturne, prend tout son sens dans ce thème en raison de conditions dissonantes réunies.

La mémoire collective conserve de Camille Claudel ses œuvres mais aussi sa longue vie de recluse.

Dans ce terrain de nativité Saturnien-Vénusien disssonant, en annexe à l’état astrologique de Vénus on observe des astralités éloquentes. Sa conjonction difficile entre sa Lune et Neptune situe une fragilité émotionnelle et nerveuse. Sous un contexte dominant de frustration et d’isolement Saturne en cuspide de XII carré à son maître Vénus en III, son Mercure Capricorne dissone à son tour sa conjonction Lune-Neptune exposant Camille Claudel à des difficultés pour se faire entendre. Des dissonances avec des structures hiérarchiques prioritaires reflètent des entraves à la communication et à la liberté d’expression. Les relations familiales sont sources d’émotions toxiques.

Auprès du thème de Rodin, nous retrouvons la même connexion entre Saturne et Vénus sous forme de conjonction. Doté de sa conjonction Vénus-Saturne, son aspect fait écho au carré Vénus-Saturne de Camille Claudel. La conjonction Vénus-Saturne est dissonante chez Rodin, aspectée d’un double carré, elle devient apex d’un carré en T, « aimer peut lui donner le sentiment d’être oppressé ». L’équilibre amoureux reste délicat à trouver d’autant que le mutable représenté dans le carré en T incite au changement. Il résulte de son aspect, un principe d’instabilité affective avec un besoin d’évasion (mutable).

D’une façon générale, la nature mutable du carré aide à mieux vivre les carrés,  le mutable possède en effet la capacité à se remettre en question et une capacité à s’adapter aux changements. Les carrés en mutables aident à se soustraire des tensions exercées par la fuite ou une remise en question.  Le carré en T vers sa conjonction Vénus-Saturne chez Rodin est donc plus facile à vivre et expose à des changements d’attitude dès que la liberté est menacée, principe du carré en T qui rend le natif saturé par les énergies, ici en l’occurrence Rodin.

Le carré en signes cardinaux reste un terrain latent d’impatiences, l’expression verbale ou affective s’y exprime de manière vive, la diplomatie fait souvent défaut spécialement parmi deux des cardinaux : le Bélier et le Capricorne. Dans le thème de Camille Claudel, la nature enthousiaste, propre au Cardinal, se heurte à la réception mutuelle dissonante entre ses maisons III et XII, reflétant des conflits avec l’entourage et une censure de l’expression. Dans ce chemin de vie,  la dissonance mutuelle entre Saturne et son maître, Vénus, devient castration.

La relation passionnelle, est illustrée chez Camille Claudel à travers son axe des Nœuds sur son Pluton Taureau angulaire qui se couche. Par ailleurs, dans les hiérarchies des configurations qui se distinguent de leurs thèmes, la culmination de sa conjonction Soleil-Jupiter dans le thème de Rodin dessine un Yod entre le Soleil Scorpion-Mars en Vierge qui dirige l’énergie vers Pluton et en fait la planète apex. Chez Rodin, cette figure mobilise des forces et une expression Plutonienne bien retranscrite à travers le Pluton angulaire et conjoint à l’axe des Nœuds de Camille Claudel. Des dissonances d’aspects dits mineurs mais pertinents sont présents dans le thème de Rodin, entre autre, nous trouvons le sesqui-carré entre sa Lune en Gémeaux et son Neptune en Verseau, aspect Lune-Neptune que nous retrouvons dans le thème de Camille Claudel, sous la forme d’une conjonction dissonante. Lune-Neptune carré Mercure opposé Uranus.

A travers le dialogue dissonant de leur Lune-Neptune, sont retranscrits les remous émotionnels  entre le couple de sculpteurs.

De part leur aspect natal entre leur Vénus et leur Saturne, leur Pluton dominant et leurs Lune Neptune, leurs thèmes de nativité résonnent l’un avec l’autre. La signature astrologique globale – synthèse – témoigne d’une relation houleuse, à connotation d’emprise et de fascination par les notes Plutonniennes mais une relation éprouvante sur le plan émotionnel – dissonance commune Lune-Neptune – où l’engagement des sentiments n’est pas abordé de la même manière chez Rodin et Claudel. Enfin un détail qui présente son importance, la cuspide d’Ascendant de Rodin est conjointe à la Vénus de Camille Claudel, activant son carré Vénus-Saturne.

L’apparence, porte d’entrée de Vénus, rappelle combien nos yeux sont captivés par la beauté, cette enveloppe qui réserve quelquefois des pièges. Etes-vous taillé pour une voie artistique ou simplement votre sensibilité s’éveille face à un monde de beauté ?

Vénus dans la trajectoire professionnelle ne se manifeste pas qu’à travers une expression artistique. Elle invite à embrasser des carrières dans un contexte agréable, la notion de plaisir est vécu dans le cadre professionnel, bien évidemment cette notion est toute relative, selon le contexte général du thème. Vénus représente bien souvent l’intervention de liens affectifs servant de levier ou de frein à l’évolution professionnelle.

Une dissonance de Vénus n’altère pas la réalisation dans une sphère artistique ou dans un métier qui attrait aux saveurs, senteurs, comme nous le voyons avec le thème de A. Rodin et C. Claudel. La dissonance se joue sur un registre personnel en amenant des questionnements pour trouver ou bien maintenir l’équilibre affectif une fois que celui-ci est trouvé.

Pour conclure cet article, rappelons quelques règles essentielles en astrologie. Tous les aspects de nativité sont interdépendants les uns des autres aboutissant à une vue d’ensemble sur des niveaux différents. Les structures ne sont pas réparties sur le même plan.Si l’on devait retenir une seule règle en astrologie ce serait celle de considérer la globalité du thème. Le rythme du thème, ses hiérarchies définissent la dimension dans laquelle évolue le natif.

Hormis l’analyse sur des aspects clefs du thème de Claudel et Rodin, le contenu de cet article sur Vénus transmet des grandes lignes sorties de tout contexte. L’adhésion à une sensibilité artistique ou à un environnement artistique doit être confirmé par des maîtrises ou une répétition d’aspects oeuvrant dans le même sens.

Il est des « Vénus » dans des thèmes de nativité qui, bien placées, informent simplement que l’Amour est l’essence de la vie du natif. De même qu’il existe des localisations de Vénus en dehors des angularités et dissonantes qui signent des oeuvres d’art, Rodin et Claudel en sont les témoins.

L’affectif à travers la question du libre-arbitre sera la thématique de mon prochain article dans cette trilogie consacrée à Vénus.

 

Valérie Darmandy

le 27.03.2017 à 13H22.

 

 

 

Commentaires fermés sur Vénus, un monde de saveurs et de textures.

Classé dans blog d'astrologie

Vénus et le choix du hasard.

Début Mars 2017, inspirée par une écriture sur Vénus je mettais en route trois articles relatifs à la symbolique de l’astre dont le premier fut diffusé le 21 Mars sur mon blog. L’un de mes trois articles retrace l’importance de Vénus dans le thème de Paul Bocuse, puis de Vénus et Saturne dans les thèmes de nativité de Camille Claudel et de Auguste Rodin. Le troisième article est plus à portée philosophique, il soulève la question de la marge de manoeuvre dans la vie amoureuse. L’épineuse question du libre-arbitre est évoquée.

Dans ce second article, une comparaison est faite entre les thèmes de Camille Claudel et Auguste Rodin, sujets présentés à plusieurs années d’intervalle dans le cadre de mon enseignement à Puteaux pour leurs intérêts astrologiques. Ce choix hasardeux d’écrire sur Camille Claudel résonne ce matin comme une inspiration venue se poser au moment où l’oeuvre de la sculptrice est rappelée à la mémoire collective.

Aujourd’hui Dimanche 26 Mars c’est en effet avec surprise que je découvre l’ouverture à Nogent-sur-Seine du Musée consacré à Camille Claudel. Avoir choisi Rodin et Claudel comme sujet d’écriture quelques semaines avant que l’oeuvre de Claudel soit exposée au public fait partie de ces synchronicités inexplicables dans l’existence où l’air du temps semble transporter des connexions invisibles. J’aurais pu sélectionner d’autres thématiques astrologiques tout aussi passionnantes que celles de Rodin et Claudel mais tout mon être m’appelait à travailler ce mois-ci sur leurs astralités pour leurs pertinences astrologiques.

Le choix du hasard fait que mon article sur les sculpteurs paraît presque en simultané avec l’ouverture de son Musée. A l’heure où je dessine aux crayons de couleur les différentes nuances du thème de Camille Claudel, son nom envahit la toile. C’est donc habitée par un sentiment de jolie coïncidence dûe au hasard que mon texte étant fini, je crée l’illustration des thèmes de sculpteurs.

Cet article dont la parution est imminente et consacré à Vénus s’intitule : « Vénus, un monde de saveurs et de textures ».

Toute en union avec le monde de l’invisible, la vie sait nous offrir de belles coïncidences.

Paris le 26 Mars 2017.

Valérie Darmandy

Commentaires fermés sur Vénus et le choix du hasard.

Classé dans blog d'astrologie, Vénus en astrologie

2020 – Conjonction de Saturne-Pluton en Capricorne.

astrologie-2020-saturne-pluton

Durant cinq années, le monde se prépare à accueillir Saturne dans ses deux dignités successives, le Capricorne puis le Verseau. Les conditions dans lesquelles le monde traversera Saturne en Verseau dépendront de l’état des lieux laissé à la sortie de Saturne en Capricorne. Or, le cycle Saturne-Pluton se prépare à revenir sous la forme d’une conjonction majeure attendue durant le séjour de Saturne en Capricorne.

Face aux cycles mondiaux des lentes, rendez-vous est pris avec l’humanité pour accueillir la conjonction de Saturne-Pluton en Capricorne le 12 Janvier 2020 à 16H24 Gmt. Cette conjonction s’est jouée la dernière fois dans la fin de l’année 1982 dans le signe de la Balance et revient près de 38 années après. Du fait des cycles, on retrouve Jupiter de nouveau près de la conjonction Saturne Pluton de 1981 et celle qui aura lieu en 2020.

Légende illustration. Carte du 12 Janvier 2020 à 17h34 Heure Locale, Paris. Ciel établi pour le coucher de la quadruple conjonction Soleil-Saturne-Pluton-Mercure. 

En 1981 et 1982 ensemble dans le signe artistique et emblème de paix, la Balance, Pluton et Saturne ont été propices aux évolutions culturelles. Sous cette époque, on retrouve l’importance de l’élément Air : créativité, idées, communication. C’est dans ce contexte artistique qu’émerge en France la Fête de la Musique. Cette communion musicale, à l’origine proposée par le musicien Américain Joël Cohen avec son idée de faire «les Saturnales de la musique », fut instaurée par Jack Lang ministre de la culture à l’époque.  La première manifestation musicale eut lieu le jour du solstice d’été sous l’hémisphère Nord, le 21 Juin 1982. Depuis 35 ans ce rendez-vous annuel s’est internationalisé et donne à différents musicaux l’occasion de s’exprimer. Sous le transit de Saturne et Pluton en Balance, des décisions furent prises sur le territoire Français.

C’est ainsi que dans un tout autre registre le 4 Août 1982 était votée en France la dépénalisation de l’homosexualité. A cette période de l’année 1982, la présence de Saturne et Pluton en Balance opère symboliquement de profondes transformations spécialement dans la relation à l’autre (symbolisme de la Balance).

Près de quarante ans plus tard, en 2020 c’est un contexte bien différent qui se présentera avec cette même conjonction, qui par son principe de destruction en vue d’une rénovation, amorcera «son lent pouvoir réformateur». On doit s’attendre à ce que la conjonction n’opère pas spécialement autour du 12 Janvier 2020.  La réunion des deux lentes commencera à fonctionner au moment de l’aspect appliquant, ici la conjonction, ce qui porte vers le mois de Mai 2019 avec une orbe seulement de 3 degrés entre Saturne à 20° Capricorne et Pluton à 23° Capricorne. En dépit du fait que Saturne rétrogradera par la suite et s’éloignera de Pluton, sa proximité à la transsaturnienne – Pluton – installera progressivement les problématiques à éradiquer. On peut considérer les mois qui précèdent la dite conjonction, comme sensibles avec la venue concrète des premiers manifestations visibles de la conjonction. Gardons à l’esprit la nature radicale du contact par conjonction de Saturne-Pluton. Inflexible, la conjonction Saturne Pluton tranche dans le vif sans ménagement. Dans la communication, la diplomatie est absente des discussions. A travers cet aspect, il est question d’une dureté, d’une détermination que rien n’arrête.

Dans ses grandes lignes, en transit dans un thème cette conjonction témoigne de l’urgence de changer les choses car elles sont devenues obsolètes et en nécrosent d’autres. Il faut couper la branche pourrie. C’est le couperet qui tombe sur les décisions. Annonciatrice de séparation afin d’instaurer du renouveau, elle coïncide toujours avec une étape sans retour possible. Elle marque la nécessité de changer définitivement les structures,  elle répond à une rupture des schémas de pensées, au renoncement plus ou moins douloureux des habitudes. Il arrive que des concours de circonstances soient à l’origine de telles situations forçant à instaurer de nouvelles bases.

En astrologie mondiale, l’arrivée de cette conjonction reflète que la conscience collective est prête pour traverser cette échéance tout en ressentant, la peur de l’inconnu, une des expressions de l’aspect Saturne-Pluton

Lors de la prochaine conjonction, le signe réceptionnant le cycle Saturne-Pluton ne présente aucune affinité avec la fibre artistique, ni n’émet de signal de transformation dans la relation à l’autre comme c’était le cas avec la Balance. Il s’agit du Capricorne, emblème des structures et des organismes sur le plan mondial. Rigueur et confrontation aux réalités seront à l’honneur dès la formation de la conjonction  d’autant que Saturne maîtrisera le temps de son séjour en Capricorne, Pluton et Jupiter, respectivement en analogie avec les stratégies, le pouvoir financier (Pluton) et de la législation (Jupiter).

Cette réunion de Saturne et Pluton avec une maîtrise astrologique de Saturne sur Pluton surviendra au cœur du prochain mandat Présidentiel en France 2017-2022 et sous le mandat de Donald Trump récemment élu 45ème Président des Etats-Unis. Il y a lieu de s’interroger sur des bouleversements probablement nécessaires qui découleront de cette conjonction avant le terme de ces deux mandats présidentiels. Symboles des administrations, des structures officielles et des autorités compétences (Organismes administratifs, Mairies), le Capricorne et Saturne régulent les codes de la société.

Avec ce cycle de Saturne-Pluton par conjonction en Capricorne, c’est un regard lucide qui est posé au chevet d’un monde malade.

L’élément Terre dans lequel aura lieu cette conjonction n’est pas une option astrologique. La nature de l’élément situe les potentialités d’une époque en cours que les acteurs de ce monde peuvent saisir ou choisir de laisser passer. A l’instar de l’époque traversée sous le carré Uranus-Pluton (2011-2016), Pluton conjoint Saturne en Capricorne refléteront l’âme d’une époque en proie à de profondes transformations nécessaires pour vivre. L’élément Terre augure de l’émergence de préoccupations relatives au plan matériel.

Sous une telle configuration, tout ce qui a trait à l’essentiel deviendra des dossiers prioritaires des autorités en place : le niveau des revenus, la question du logement, le coût de la vie, la nourriture, la répartition des richesses.  L’élément Terre est fondamental puisqu’il sera valorisé par la présence de Saturne en Capricorne opérant dans sa première dignité durant 2 ans et demi.

Il appartiendra alors aux influents de ce monde de saisir des opportunités, sous la forme de décisions obligatoires pour une refonte de certains systèmes devenus obsolètes dans la société (Saturne-Pluton Capricorne). Symboliquement auprès des pouvoirs en place, ces changements augurent d’une réduction de train de vie et d’annonces de coupes franches dans tout ce qui relève du superflu en termes de dépenses.  Saturne en Capricorne invite chacun à réviser l’utilisation de ses richesses. Des campagnes anti-gaspillages pourraient bien faire parler d’elles en bénéficiant d’une époque où l’heure est à la prise de conscience sur la valeur de l’argent.

Au terme de deux années et demi d’un Saturne en Capricorne, Saturne arrivera dans son autre dignité le Verseau, un séjour qui à son tour préparera le très long transit de Pluton dans le signe du Verseau dès 2025 jusqu’en 2044.

Le panorama des cycles désigne sous notre époque, un monde en décadence, submergé par des urgences économiques, sociales et la paupérisation des populations. Après l’insolente signature de la dissonance Uranus-Pluton de ces cinq dernières années ayant braqué les feux de l’actualité sur un listing d’horreurs à travers le monde, le retour prochain de Saturne et Pluton en 2020 en Capricorne avec la dignité de Saturne dès 2018 s’annonce comme une grande remise en ordre, du recadrage au prix des libertés.

 

Saturne Pluton et le plan individuel

Le monde est ce que l’on en fait en fonction de la marge de manoeuvre à l’instant T, de l’interactivité avec autrui puis des conditions économiques et sociales du moment. A ces paramètres, on doit rajouter les leçons tirées du vécu, l’éducation  reçue, les verrous psychologiques et bien d’autres facteurs tels que les conditions qui entourent le natif au moment de toute décision. Des réactions peuvent être différentes selon les circonstances en cours.  Cette équation fait que l’homme est bien moins libre qu’il ne le pense. La lecture astrologique reflète cette équation complexe en actualisant le thème du natif afin de cerner ses préoccupations, ce qu’il traverse et  ses objectifs.

Le contexte collectif, analysé par l’ astrologie mondiale et les cycles, désigne l’atmosphère de l’époque en cours et cet état du ciel mondial retentit sur chaque structure individuelle  le thème natal.  L’astrologie mondiale et individuelle ne font qu’un, comme chaque personne est un maillon de la civilisation.

Naturellement en matière de liberté d’action, il existe des thèmes de nativités qui disposent d’une marge de manoeuvre étendue à certaines périodes de leurs existences. Certains servent même de leviers à des situations de sorte qu’une action perçue anodine par le natif possède une portée inattendue. Des natifs deviennent ainsi des fers de lance à leur insu. Et puis il y a les natifs conscients de vouloir agir sur le plan collectif afin de faire bouger les lignes.

Si le cycle Saturne-Pluton reste un des curseurs importants en astrologie mondiale pour situer un renouveau après un effondrement, il est annonciateur de montée en puissance pour des thèmes astrologiques dont les structures natales sont prêtes à accueillir favorablement la conjonction. Ils sont les acteurs de demain à travers divers secteurs. Les natifs nés dans les années 1981 et 1982 disposant dans leur ciel de Saturne Pluton en Balance seront invités par l’époque à mettre le pied à l’étrier. Les natifs de 1982 sont les plus concernés, ils vivront un carré croissant de leur cycle, ce qui devraient les entrainer dans une dynamique de construction – certes avec le sentiment d’inconnu-. Ce cycle en carré croissant de leur conjonction natale leur proposera de lâcher prise avec les habitudes ou les repères habituels en vue de construire les leur. Selon évident le reste du thème, leur implication dans telle situation ou leur investissement devrait retentir de manière remarquable lors de la formation progressive de la conjonction Saturne-Pluton dès Mai 2019. La résonance entre le ciel mondial et leur thème individuel feront d’eux, une génération portée par ce cycle. Loin d’incarner la destruction, avec leurs projets et leurs idées, ils seront les pionniers d’un monde en route vers l’après 2020.

Comme on doit s’y attendre, pour les natifs recevant dans leur thème natal la prochaine conjonction Saturne-Pluton de façon très dissonance, il sera question d’une échéance à laquelle il serait difficile de se soustraire et vécue comme un tournant de vie. La particularité de cette conjonction réside dans le fait que le caractère anxiogène de Pluton s’associe à la lucidité de Saturne, de sorte qu’en cas de dissonance, les problématiques sont rarement ignorées.

L’émergence d’une crise, orchestrée par une dissonance de Saturne-Pluton, ne signifie pas que l’objectif de la transformation entraine le natif vers du négatif.  Seul le moment du passage est vécu sous la forme de turbulences intérieures ou de solutions à trouver. Pour ce qui est de la destination précédée par une crise dans l’existence, la réponse est répartie dans le thème de nativité qui, rappelons le, évolue selon les configurations mondiales. En fonction des répartitions des astres nataux, la prochaine conjonction Saturne-Pluton pourra parfaitement passer inaperçu dans certaines cartes de nativité.

 

Aujourd’hui et demain

Les décisions d’aujourd’hui en France, notamment avec les Présidentielles 2017 sont capitales bien sûr en raison de la situation économique et sociale en France. Cependant le choix qui sera fait en France retranscrit sous un délai court – dès 2018 – une série de recadrages.

Aujourd’hui se construit demain, à trois ans de la venue de la conjonction Saturne-Pluton de 2020, le thème du futur Président Français ainsi que les thèmes des personnalités composant le nouveau gouvernement doivent se préparer à composer avec ce grand cycle mondial qui sonnera comme un premier bilan du prochain quinquennat. Face aux futures décisions prises par les autorités compétences de plusieurs pays sous ce cycle Saturne-Pluton, la question du libre arbitre sera plus que d’actualité.

Libertés individuelles et technologies.

Le thème des libertés individuelles sera probablement l’un des plus grand débat à venir pour des questions d’éthique. Toute une évolution, non sans douleur, est en route pour les jeunes générations qui connaitront l’âge d’or technologique et une période absolument fertile pour la culture et les idées innovantes. Pluton Verseau trigone à son maitre Uranus Gémeaux.

Le monde évolue vers Pluton en Verseau, révolutionnaire dans les technologies mais capable de rendre l’homme esclave de ses propres créations technologiques. Avant que le niveau des technologies rappelle à l’homme que le monstre de Frankenstein n’est peut-être pas qu’une fiction, des échéances clefs sont à traverser.

Valérie Darmandy

Le 2 Février 2017

Publié le 19 Février 2017 à 21h45

copyrighta92g1c61

 

 

 

 

Commentaires fermés sur 2020 – Conjonction de Saturne-Pluton en Capricorne.

Classé dans blog d'astrologie, Pluton, Saturne

Mercure-Pluton, l’insatiable quête – version espagnole.

Chers lectrices, lecteurs,

 

fullsizerender-1Retrouvez la version espagnole du dernier article Mercure-Pluton, l’insatiable quête.

Sur ce blog se trouvent d’autres articles en espagnol. N’hésitez pas à les découvrir en cliquant sur les liens.

L’opposition Mars-Neptune, en dehors des standards.

L’opposition Soleil-Saturne, lucide et exigeante.

 

 

Le 17.12.2016

Valérie Darmandy

Commentaires fermés sur Mercure-Pluton, l’insatiable quête – version espagnole.

Classé dans blog d'astrologie

Conférence d’astrologie/Conferencia astrologia – Paris –

 

15042174_584207018429521_5527601452907679282_oJ’ai le plaisir de vous annoncer que je donnerai une conférence à Paris, le Dimanche 4 Décembre 2016 à 15H00 pour évoquer les signes Zodiacaux avec les caractéristiques des 4 éléments, l’Air, le Feu, la Terre, l’Eau.

Parce qu’il faut un début à tout, venez découvrir l’ébauche de la vaste et fascinante discipline qu’est l’ astrologie dans l’atmosphère chaleureuse de l’Amérique Latine.

Découvrez le programme intégral de cet événement culturel.

 

Valérie Darmandy

Le 24.11.2016 à 21H44

 

Commentaires fermés sur Conférence d’astrologie/Conferencia astrologia – Paris –

Classé dans blog d'astrologie

Vos premières heures en astrologie

valerie-darmandyblog

 Lorsque l’on parle d’une planète, d’un signe solaire, d’un ascendant ou d’une maison astrologique, on communique ses caractéristiques, néanmoins ces éléments sont sortis de leur contexte qu’est un thème astrologique. Comme toute matière étudiée, l’enseignement est progressif mais il faut admettre que l’astrologie est une discipline vaste et elle n’est pas cloisonnée avec l’astrologie mondiale. Il n’est pas possible d’enseigner convenablement l’astrologie dite généthliaque ou le thème de naissance qui relève du plan individuel sans inclure le plan mondial rythmé par les grands cycles.

Bien sur chaque élève désireux de s’initier à l’astrologie fixe ses limites et pour certains le but est d’acquérir les premiers outils de base : symbolisme des planètes, des luminaires, des maisons astrologiques ou aspects majeurs. Les raisons qui mènent à l’astrologie sont multiples, simplement la curiosité, pour se découvrir soi-même, comprendre ce qui a pu se passer à telle période de sa vie ou se lancer dans l’astrologie.

L’élève débutant reçoit une quantité de données nouvelles adossée au vocabulaire astrologique que l’on peut largement remplacer par des métaphores afin de faciliter la compréhension. Il est parfois surpris par le volume d’études qui se cache derrière ce qu’il connaît : le signe solaire.

On ne le répétera jamais assez, l’astrologie n’est pas l’horoscope pas plus qu’elle n’est réduite au signe solaire. Le message a du mal à passer vers le grand public avec la carence en matière de communication sur la question. L’astrologie est encore confondue avec la voyance et le chemin semble bien long encore en France pour se réveiller. Les idées reçues ont la vie dure. Il faudrait combler les lacunes dans l’information, tordre le cou aux idées reçues afin de la dé diaboliser. L’astrologie est une discipline accessible à tous, elle s’apprend comme on étudie une langue étrangère tandis que la voyance est un don.

Astrologie, révélatrice de votre fonctionnement

L’astrologie guide, conseille, oriente, éclaire sur les zones de fragilité, met en exergue vos potentiels et ceux des autres.  Elle identifie les énergies et les rythmes contenus dans votre thème natal. L’astrologie est un outil pertinent qui va toujours au-delà des apparences, elle offre des clefs afin d’optimiser sa vie.

Enrichissement culturel.

 La discipline possède des ressources comblant la plus insatiable des curiosités. Son étude est illimitée, elle conduit vers l’histoire, la culture et les traces de l’astrologie s’étendent à l’international.

Votre carte du ciel

 Elle contient les planètes,  les deux luminaires la Lune, le Soleil et une répartition de secteurs appelés «  maisons astrologiques » dont certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler. Chacune de ces maisons correspond à un domaine précis de la vie : les finances, la sphère relationnelle, l’affectif, la projection dans la vie sociale, etc.

Les astres localisés dans ces différents secteurs de vie sont reliés entre eux tel un réseau et ce grand ensemble complexe forme le thème natal.

Une vue d’ensemble à découvrir

S’initier à l’astrologie c’est réunir une quantité d’informations reçues de manière parcellaire au début. C’est pourquoi apprendre l’astrologie demande du temps, en raison des étapes chronologiques et du temps nécessaire à leur assimilation.

Il faut également intégrer un mécanisme de lecture et pour cela, il faut d’abord observer, associer, trouver le fil conducteur dans le thème, trier les priorités des aspects, identifier le dénominateur commun entre plusieurs éléments afin d’en extraire une analyse. L’apprentissage du clavier astrologique demande à être suivi dans son intégralité pour saisir dans un premier temps l’étendue des premières bases puis dans un second, comprendre le mécanisme de la lecture astrologique. La confusion du débutant est bien légitime parce que l’élève reçoit des informations sur un élément isolé par exemple une maison astrologique ou découvre les caractéristiques d’une planète dans un signe et tant qu’il n’est pas arrivé à un certain volume d’informations que constituent les bases, le débutant n’a pas cette vue globale des données. L’élève en astrologie ne peut donc pas avoir cette visibilité et dans ses débuts il fait des associations de symboles avec des informations encore incomplètes. Au fil des cours, les données sont complétées avec d’autres et ainsi de suite, l’immense astrologie se distingue et peut décourager.

Dès que les bases essentielles sont reçues par le débutant, il commence à avoir une vue des éléments dans leur ensemble. Il se produit toujours le fameux moment du déclic où le mécanisme de lecture est compris et ce moment diffère chez les uns et les autres.

Pour comprendre ce que vit l’étudiant en astrologie, prenons une métaphore, imaginez que l’on vous montre le dixième d’une photographie et que l’on masque une grande partie de la photo, vous ne pourrez identifier ce qu’il y a sur la photo et n’émettre que des suggestions. Au fur et à mesure que le plan de l’image s’élargit, vous commencez à distinguer et enfin voyez l’image dans son ensemble quand le dernier cache est enlevé.

Face à l’étude de l’astrologie, la confusion survient toujours, au même titre que toute matière étudiée. Le découragement fait partie des réalités rencontrées au début des études astrologiques, l’élève se rend compte que les informations ne cessent de s’ajouter les unes aux autres, elles sont, comme je le disais plus haut, des significations de symbolisme sortis de leur contexte qu’est un thème natal.

La vitesse d’assimilation des élèves diffère bien évidemment selon les personnes et la progression en astrologie dépend du délai quand se produit le déclic à propos du mécanisme de la lecture astrologique. S’il survient dès le départ, l’élève peut même anticiper le niveau des cours. Faire travailler la mémoire visuelle facilite l’assimilation est nécessaire, on retient plus vite en visualisant des symboles astrologiques et le visuel des aspects, ces tracés géométriques reliant des astres ou des astres et luminaires par des angles de 180°, 150°, 120°, 90°,60° ou moins de 10 degrés – aspects majeurs-  45, 135 (aspects mineurs). Pour les connaisseurs, certains aspects n’existent pas entre astres et luminaires. Il n’existe pas de carré, d’opposition, de trigone entre Mercure et le Soleil et Vénus et le Soleil. Seule la conjonction existe ou le demi carré pour Vénus Soleil, 45 degrés.

En lisant ces lignes, cela peut paraître fastidieux pour le vrai débutant, en réalité c’est simple. Il suffit d’être méthodique.

L’astrologie s’apparenterait symboliquement à Uranus, je me demande sur quels critères a-t-on associé simplement Uranus à l’astrologie lorsqu’on voit le travail colossal qu’elle représente et surtout l’édifice astrologique reliant en lecture symbolique le plan individuel au plan mondial.

Saturne serait bien placé aussi pour représenter ce grand architecte de l’univers qui laisse son empreinte dans chaque carte, qu’elle soit individuelle ou mondiale. De plus, apprendre l’astrologique requiert une méthodologie propre à Saturne, la discipline demande d’être structurée, d’avoir une patience importante lorsqu’on démarre et une bonne faculté de mémorisation, autant de valeurs Saturnienne.

Saturne est un astre redouté en astrologie pour son symbolisme de restriction et d’ingratitude mais sans ses aspects, aucune charpente ne serait possible, il est le bâtisseur, celui qui rassemble, éloigne le superflu pour ne garder que l’essentiel. Dans l’apprentissage de l’astrologie, il est l’astre le plus connu par les débutants et sa réputation le précède, à tort car comme vous le découvrirez si vous entrez dans l’astrologie, ses versants positifs sont bien utiles et empreints de sagesse.

Uranus reste l’agitateur des consciences et l’éveilleur, celui qui dérange et il est vrai qu’Uranus est susceptible de se poser en provocateur. Je ne peux m’empêcher de penser à cette astrologie si fascinante et aussi malmenée, inclassable.

Uranus incarne bien ce symbole de l’inclassable et entre parfaitement en adéquation avec cette astrologie qui, de par son évolution, ne laisse pas indifférent.

De nos jours, quelle appellation donner à l’astrologie sachant qu’il existe plusieurs astrologies mais que toutes ont le même objectif, la connaissance de soi, des autres, l’ouverture au monde. Mettre une étiquette sur l’astrologie suscite des débats et exalte les opposants à cette discipline. Comment doit-on l’appeler, science humaine ? Discipline du symbolisme ? Outil de développement personnel est la moindre des choses et quiconque a pratiqué longtemps l’astrologie comprendra. La classer dans une catégorie qui la valorise est important d’autant qu’il reste bien du chemin à faire pour la dissocier de l’horoscope et de la voyance. Nous en sommes encore à ce stade.

En progressant dans l’astrologie la passion pour l’astrologie peut vous piquer et si tel n’est pas le cas, vous n’aurez rien perdu car vous aurez entre les mains un fabuleux outil de connaissance de soi.

Etre astrologue expose régulièrement à rencontrer une slave de réactions qui oscillent entre fascination, curiosité et frilosité voire à du rejet spontané.  L’indifférence n’existe pas dans notre métier, pas plus que la routine.

Initiation à l’astrologie

Il y a 3 ans dès Avril 2013 j’avais collaboré avec le magazine en ligne aujourdhui.com et à cette occasion élaboré un programme d’initiation en astrologie à destination du grand public. Transmettre l’astrologie aux profanes demande à être clair et concis tout en restant dans une politique visant à valoriser les compétences de l’astrologie. Même si le signe solaire fait partie du BA.BA du langage astrologique, informez que l’horoscope n’est pas l’astrologie reste en effet essentiel.

Durant ce partenariat, j’avais rédigé les grandes caractéristiques des signes astrologiques. J’écris peu pour les débutants en astrologie et décide de remédier à cela. Tout en continuant à rédiger des pistes de réflexions astrologiques ou d’aborder le contexte à travers le prisme de l’astrologie mondiale, désormais  mon blog sera enrichi d’articles destinés aux débutants en astrologie. Des descriptifs de signes zodiacaux et des caractéristiques d’astres ou de luminaires dans les signes seront diffusés à intervalle irrégulier.

A ce jour, les caractéristiques de certains signes zodiacaux sont accessibles en format pdf en cliquant ici.

Bonne lecture !

 

Valérie Darmandy

16.10.2016 à 15H49

copyrighta92g1c61

Commentaires fermés sur Vos premières heures en astrologie

Classé dans blog d'astrologie

L’univers sensuel de la conjonction Vénus-Neptune.

venusneptune

 

 

Le ressenti sous Neptune.

La conjonction Vénus-Neptune offre aux porteurs de cet aspect la possibilité de ressentir une palette de sensations. Neptune par sa conjonction à Vénus, astre symbolisant l’enveloppe charnelle, augmente la réceptivité aux ambiances ainsi qu’aux énergies dans les lieux comme autour des êtres avec notamment une réceptivité aux auras. Par sa proximité à Vénus, la transsaturnienne s’exprime en effet par-delà la chair. Une finesse dans le ressenti découle de cet aspect qui, s’il n’est pas tempéré dans le natal par des configurations astrologiques, expose à une hypersensibilité susceptible d’être pénalisante au quotidien.

Sur le plan de la réceptivité aux ambiances, la conjonction Vénus Neptune s’apparente à la conjonction Lune-Neptune dans la mesure où ces deux conjonctions éveillent les perceptions du natif. Leur comparaison s’arrête là car la conjonction entre Lune et Neptune est une véritable caisse de résonance aux émotions, elle reste la signature d’une vive perméabilité aux ambiances, aux êtres et reflète une nature émotive. Une conjonction Lune-Neptune est à canaliser par le natif grâce aux autres aspects présents dans son thème. Si l’ensemble du thème traduit une émotivité générale, la présence de la conjonction Lune Neptune, surtout appliquante, expose à un débordement émotionnel plus difficile à tempérer et souvent il s’agit d’une question de temps.

En augmentant aussi la réceptivité à l’environnement dans une moindre mesure, la conjonction Neptune Vénus fait référence à l’expression du mode affectif dans son ensemble.

La générosité, souvent remarquable, s’étend au-delà du cadre sentimental. Selon le niveau de conscience, une grandeur d’âme accompagne cette conjonction qui incite à délaisser le plan matériel au profit de centres d’intérêts spirituels. Il est question d’être bienveillant avec son prochain et de lui prêter une oreille attentive. Le natif disposant de la conjonction Vénus Neptune apprécie d’assister à l’évolution des personnes qu’il affectionne particulièrement. Le besoin de s’investir en terme de temps ou de se rallier à une cause répond à une nécessité. Ces élans sont vécus comme un appel, ainsi l’équilibre intérieur passe par ces instants accordés aux autres. Pour se sentir exister, le natif éprouve le besoin de se rattacher à des actions pour la collectivité. Le bénévolat et l’implication au service des autres sont fréquents.

 

Sur le plan social, aux côtés de Vénus, la nature volatile et évanescente de Neptune sensibilise le natif à tout un univers où se mêlent esthétique, saveurs et  fragrances. Ici, la griffe artistique de Vénus apprécie de jouer avec les matières, les couleurs, les textures et les formes, il est question d’apprécier leurs nuances par le sens du toucher. Cette conjonction représente un monde de voluptés et invite les natifs ayant cette conjonction à être volontiers tactile.  La sensibilité est exacerbée, le ressenti, l’odorat et le sens du toucher sont représentatifs de cette conjonction. La grâce naturelle de Vénus est embellie par la magie de Neptune, faisant de cet aspect, une quête vers le sublime. L’âme recherche à embellir l’ordinaire, à révéler la beauté intérieure des êtres qu’elle croise sur son chemin, parfois elle voue à autrui une dévotion durable.

L’aspect de conjonction.

Dans une carte de nativité, cette conjonction, au même titre que tout aspect, n’est jamais isolée. Tout est relié par des aspects de diverses natures et en l’absence d’aspects, la conjonction demeure malgré tout sous l’influence de sa planète maîtresse, devenant alors l’astre à considérer pour analyser le cheminement de cette conjonction.

La conjonction étant ambivalente, il convient d’étudier l’état général de la conjonction c’est-à-dire ses aspects et la localisation de ses maîtrises afin d’accorder à cette conjonction ses compétences mais aussi ses limites. L’harmonie d’une conjonction dépend des astres qui la composent et de leurs capacités à s’harmoniser entre eux, ainsi une conjonction peut revêtir un caractère dissonant parce que les astres qui la créent sont antinomiques et reçoivent des aspects difficiles.  Dans le cas du contact entre Neptune et Vénus, le contact entre les deux astres n’est pas difficile comme cela est le cas par exemple entre Mars et Saturne ou Lune Saturne. Neptune va amplifier les caractéristiques de Vénus et lui donner à la fois réceptivité et sensualité. La qualité de cette conjonction dépend essentiellement de l’état de la planète maîtresse qui accueille la conjonction et des aspects reliés à la conjonction.

Etant un indicateur de réceptivité, la conjonction Vénus-Neptune est bien vécue lorsqu’elle est compensée par des astralités de nature plus toniques, tels que des aspects avec Saturne, Mars, Mercure ou encore le Soleil, symbole d’affirmation. Dans le natal, des aspects d’Uranus permettent d’alterner avec l’énergie lymphatique de Neptune-Vénus.  Neptune Vénus a tendance à se laisser submerger par les émotions apportées par le relationnel qu’il soit de nature amicale ou amoureuse, c’est pourquoi l’existence dans le natal d’aspects d’Uranus, Mars, Soleil, sont appréciables pour lâcher prise temporairement.

Observation clef : l’aspect appliquant ou séparant.

Mon article traite des caractéristiques de la conjonction Vénus-Neptune ou Neptune-Vénus et sur le fait qu’une conjonction soit différente selon qu’elle est séparante ou appliquante. Toutefois cette distinction entre aspect séparant ou appliquant concerne tous les aspects majeurs et mineurs. La conjonction Vénus Neptune n’échappe pas à la règle.

Dans un thème de nativité, on peut disposer d’une conjonction Vénus-Neptune ou Neptune-Vénus. Dans le cas où dans l’ordre du Zodiaque, Vénus se place derrière Neptune, l’aspect est appliquant car l’astre au pas le plus rapide Vénus, avance pour réaliser l’aspect parfait avec Neptune. Exemple : Vénus 5° Poissons, Neptune 10° Poissons.

Le sens de la formation d’un aspect est révélateur puisqu’en présence d’un aspect appliquant, l’énergie épouse une phase ascendante, l’aspect se trouve en cours de formation et il est significatif, tandis que sous aspect séparant, l’énergie a déjà été à son apogée avant la naissance. Selon les vitesses des astres, l’apogée de l’aspect s’est produit quelques heures avant la naissance, (avec la Lune) quelques jours ou semaines.

L’aspect séparant est moins pertinent, voire il s’affaiblit si l’orbe est trop large entre l’astre le plus rapide qui s’éloigne de la plus lente. Les orbes valident l’aspect et procurent l’intensité à l’aspect. La conjonction séparante avec une orbe élargie correspond à l’étiolement de l’énergie issue de l’aspect. Néanmoins, il subsiste une empreinte de la conjonction qui néanmoins n’a pas autant de vigueur qu’une conjonction appliquante. Ces aspects séparants sont très intéressants lors de conjonction difficile, de type Mars Saturne ou Mars Uranus, Mars Pluton, Lune Saturne car la conjonction séparante est moins abrupte.

Comme tout aspect, pour évaluer la portée d’une configuration astrologique il convient de distinguer son état céleste, terrestre puis d’observer si celui-ci est appliquant ou séparant. Un aspect en cours de formation –appliquant- est du reste assez prégnant au point qu’il peut être ressenti physiquement par le natif. Bien que les aspects appliquants des trois transsaturniennes, Uranus, Neptune et Pluton, laissent rarement dans la neutralité ceux et celles qui les expérimentent, tout aspect appliquant de Saturne est remarquable dans le sens où il oppresse et confronte au timing. Dans le cas d’une conjonction appliquante avec Saturne, Chronos le temps, est une donnée précieuse pour les natifs dont l’astre fait partie des dominantes.

Tout aspect appliquant correspond à des énergies à expérimenter. La plupart du temps ces aspects demandent à être incarnés à travers des épisodes de vies en affinités avec la nature de l’aspect et dont le cadre se déroule dans les maisons qui les abrite et les maitrisent. Les aspects sont les outils que le natif doit utiliser afin d’évoluer sur son chemin de vie. Lorsque Neptune se trouve derrière Vénus l’aspect est séparant, exemple : Neptune 5° Poissons, Vénus 10° Poissons, dans le sens du Zodiaque Vénus s’éloigne alors de Neptune rendant ainsi la conjonction moins intense.

 

Séduction et affectivité

Vénus conjointe à Neptune demande au natif d’équilibrer le temps consacré aux autres en s’en accordant suffisamment  pour lui.

Harmonique, cette conjonction crée de l’enchantement et a tendance à diminuer l’objectivité dès qu’un attachement affectif entre en jeu. Lorsqu’il est harmonique, cet aspect entre Vénus et Neptune favorise une exaltation des sens, elle révèle la beauté intérieure et procure au natif la possibilité de vivre un état amoureux conforme à son idéal. Le mode affectif est en quête d’un idéal amoureux plus ou moins trouvé selon les aspects à la conjonction et les configurations annexes dans la carte de nativité.

Vénus, astre faisant référence à l’apparence physique, s’exprime à travers un principe d’amplification et de déformation, propre à Neptune. Le besoin de sublimer l’autre s’éveille de sorte que la séduction réclame un besoin d’émerveillement, le natif peut placer son partenaire sur un piédestal et manquer d’objectivité dans certaines situations. Cette conjonction incite à idéaliser les personnes avec lesquelles des liens se tissent et pousse à pardonner leurs impairs, du moins dans un premier temps. L’aspect traduit un manque de fermeté, une volonté affaiblie face à l’amour, du dévouement dès qu’il est question d’affect et expose à des attitudes bien spécifiques, entre autre il favorise le maintien de l’espérance.

Lorsque la conjonction est dissonante, cette attente peut s’avérer vaine, Dans tous les cas la recherche d’un idéal amoureux subsiste et la frontière est ténue avec la course après des chimères. La propension de Neptune à disperser les situations et les rendre incertaines se rencontre évidemment avec les dissonancesCette conjonction pris dans une dissonance débouche vers des illusions sentimentales et la chute abrupte dans une réalité désagréable. « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir », illustrerait bien cet adage où Vénus dissonante est aveuglée par la magie de Neptune et l’évidence n’est pas toujours perçue.

La dissonance est susceptible d’agir en véritable trouble-fête et des complications apparaissent dans la vie affective. Le natif peut déchanter après avoir mal estimé des situations le liant à d’autres personnes. Ce sentiment décevant s’étend aussi bien dans sa vie amoureuse que relationnelle. Neptune-Vénus est propice à des interprétations erronées, le natif est susceptible de confondre une attitude conviviale avec une déclaration de sentiments. Il existe une confusion altérant le jugement et cette confusion peut intervenir à plusieurs reprises au cours de l’existence, en fonction des réactivations de l’aspect natal Vénus-Neptune et surtout des cycles de Neptune. Ceux-ci sont à suivre avec une attention particulière pour cerner des périodes importantes dans la vie affective.

Fréquemment il est question de contexte de déceptions et apparaît un fossé entre la réalité et ce que le natif escomptait. C’est l’aspect également des incertitudes et des choix non libérateurs. La vie amoureuse se teinte d’obstacles difficiles à combattre en raison d’un contexte sur lequel le natif n’a pas la possibilité d’intervenir. En présence de cet aspect, on trouve souvent dans la vie amoureuse des schémas répétitifs.

Les amours s’adressent à des personnes pas libres ou au loin mettant la situation en attente. Les attentes, les plages d’absence et l’éloignement physique de la personne aimée sont souvent observées. Cela peut correspondre à un souhait de vie indépendant car la présence de Neptune aux côtés de Vénus implique que le natif peut se dispenser du physique et aimer à distance. Nous retrouvons la poursuite de la chimère amoureuse à travers des élans d’affection qui s’adressent à des personnes inaccessibles. Dans ses aspects dissonants à la conjonction, l’aspect entraîne vers une baisse de l’objectivité dans la vie affective. Il existe un réel entretien d’une illusion difficile à déceler par le natif. Selon la globalité de la carte de nativité et de ses climats en cours, des épisodes affectifs peuvent conduire à de rudes déconvenues.

Concernant le relationnel, l’indulgence est caractéristique du contact Vénus-Neptune. Il s’agit d’une conjonction apportant beaucoup de douceur aux autres et le sens de l’écoute.

Il existe un risque d’installation progressive d’une dépendance à autrui, voire une dépersonnalisation.  Dans les relations affectives qu’elles soient d’ordre amoureux ou amical, cette conjonction expose le natif à subir l’ascendant d’une autre personne et si dans le natal rien ne contrecarre cet aspect, à entrer peu à peu sous son influence. La nature envahissante de Neptune ne sait pas fixer de limites et la nature dévouée de l’astre a besoin de s’exprimer. Le déséquilibre entre du temps consacré aux autres et l’absence de réciprocité est une caractéristique fréquemment rencontrée dans les conjonctions Vénus Neptune.

A travers cet aspect, demeure également la possibilité d’entrer dans un processus d’identification à un tiers. Ainsi, cet aspect dans le thème d’un artiste favorise un style influençant une génération qui s’identifie à lui. L’artiste peut incarner une icône et générer des engouements collectifs. La présence de Neptune auprès de thèmes d’artistes ou d’orateurs est intéressante à observer dans le sens ou cette transsaturnienne suscite une emprise sur les masses. Dans une carte de nativité, la fascination exercée par un artiste ou un orateur sur son public est plus amplifiée avec des aspects harmonieux de Neptune qu’en l’absence de l’astre. En présence de Vénus, le processus de fanatisation, propre à Neptune bénéficie du charme Vénusien.

Evoluer au sein d’un univers artistique et musical est fréquent sous la conjonction Vénus-Neptune, aspect qui laisse rarement le syndrome de la page blanche. Le reste du thème évalue de la viabilité des projets de nature artistique mais on peut parler de fertilité quand il est question d’idées ou d’apporter son appréciation à une mélodie en cours de création grâce à une bonne oreille musicale. En revanche cet aspect est dépourvu de sens pratique et du sens de l’organisation, il est celui de la veine créatrice libérant des flux d’idées et dote d’un sens inné des volumes et des espaces (création, design). En premier lieu, de la créativité et le secteur musical sont représentés bien que cet aspect invite aussi à trouver l’épanouissement vers des causes ou emprunte des chemins vers la spiritualité.

 

Neptune, créer son monde idéal

En astrologie mondiale, une des caractéristiques de Neptune consiste à captiver les masses pour les faire adhérer à une idée. Que ce soit à travers des opinions politiques face aux questions sociétales ou pour véhiculer des messages, Neptune dominant dans un thème propose d’attirer des sympathisants et de gonfler les rangs de l’organisation représentée. Cette transsaturnienne a pour principe de diviser pour mieux régner et la diffusion de ses courants de pensées s’étale souvent géographiquement.  Il est courant de trouver l’astre dominant auprès de thèmes de personnalités politiques ou engageant dans des causes sociales, écologiques ou pour des débats philosophiques. Dans les cas de dissonances de l’astre, dans la communication les manipulations de masse et écrans de fumée ne sont jamais loin et tous les stratagèmes sont utilisés pour parvenir à ses fins. L’astre aspire à créer son propre monde selon son idéal.

Neptune règne sur l’univers du visuel ( logo, images, animations) et les sensations qui en découlent.  En étant dans sa dignité en Poissons depuis 2011, plus que jamais avec le concours du long carré Uranus-Pluton, 2011-2016, Neptune souligne une époque où l’univers de l’actualité vit une évolution significative dans le traitement de l’information.  Dans ce monde actuel où une image inonde en quelques secondes la planète avec les réseaux sociaux et la téléphonie mobile, le pouvoir de l’image s’est imposé.

Avant l’évolution du niveau des technologies que nous connaissons à l’heure actuelle, le lien entre Neptune et le pouvoir de l’image est présent.  Il n’était simplement pas globalisé et du reste chacun est libre d’accepter d’être noyé par une société où l’image et l’apparence dominent et de le refuser en continuant à vivre en accord avec un autre versant de Neptune : la tranquillité, des instants de méditation, le calme loin de l’agitation citadine.

Le monde d’images propre à Neptune est aussi vécu de l’intérieur, il commence dans l’enfance avec l’imagination fertile de l’enfant qui s’évade dans son monde.

Le monde émotionnel de Neptune sait mieux que quiconque toucher l’âme d’enfant de chaque natif devenu adulte, c’est pourquoi l’astre appelle à des vocations et invite le natif à rejoindre son monde idéal ou à le créer. L’astre incite à s’impliquer corps et âme et à mener sa voie habitée d’une foi infaillible. Les milieux politiques, philosophiques, spirituels et artistiques sont convoités avec Neptune.

Loin de cette société de consommation et cette mondialisation, gardons en tête que Neptune plonge dans un monde de sensations. Il est l’air du temps, ces moments d’extase devant la beauté de la nature, la magie d’un instant de vie à travers une émotion, une senteur, un goût, une scène de vie qui se fige dans la mémoire et devient rémanente. Il est l’émotion à l’état pur, il est vibrations et l’envahissement de sensations.

Générateur d’images et maître en l’art du fantastique, ce n’est certainement pas un hasard si dans le registre créatif, Neptune se trouve au MC du créateur Walt Disney. Walt Disney, angularités Lune-Neptune. En astrologie, le monde de l’enfance est représenté par la Lune : l’image maternelle, le foyer, les émotions. Neptune : l’imaginaire, le rêve, les sensations.

Venus Pluton Venus Neptune, des empreintes émotionnelles.

Sur le fond, la conjonction Vénus Neptune s’approche de certaines caractéristiques de la conjonction Vénus Pluton dans le sens où ces aspects plongent le natif dans des histoires d’amour générant des émotions intenses et le plus souvent indescriptibles.  Vénus Pluton ou Vénus Neptune sont sans égal pour entretenir le désir et susciter la passion.

Représentatifs d’un monde fantasmagorique, la conjonction Vénus Pluton et Vénus Neptune sont l’empreinte d’une sensualité et partent à la recherche d’expériences érotiques ou émotionnelles.

Néanmoins leur similitude s’arrête dans la recherche de sensations car le pouvoir régénérant de Pluton n’existe pas auprès de Neptune, pas plus que l’espérance incarnée par Neptune n’est pas portée par Pluton.

Pour découvrir l’univers de Vénus-Pluton je vous invite à lire « Vénus Pluton un voyage au coeur de vous-même ».

 

Valérie Darmandy

Le 16/09/2016 à 13H25

 

copyrighta92g1c61

Commentaires fermés sur L’univers sensuel de la conjonction Vénus-Neptune.

Classé dans amour et relations, Neptune, Vénus

L’opposition Soleil-Saturne lucide et exigeante – version espagnole.

Chères lectrices, chers lecteurs,Opposition Soleil Saturne

Vous êtes entre 300 et 400 visiteurs à venir quotidiennement sur cet espace astrologique qui s’enrichit chaque année de nouveaux articles. Il arrive que des consoeurs ou confères proposent de traduire certains de mes articles, comme ce fut le cas en 2013 avec la traduction en italien de l’article « Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton en Capricorne »  par l’astrologue Giorgio Mangini.

Retrouvez désormais en espagnol l’article « L’opposition Soleil-Saturne, lucide et exigeante » .

Toujours en espagnol, il existe une version de l’article  » L’opposition Mars-Neptune en dehors des standards« .

 

Remerciements au site https://emisariaamordotnet.wordpress.com

 

Valérie Darmandy

le 19/08/2016

copyrighta92g1c61

 

Commentaires fermés sur L’opposition Soleil-Saturne lucide et exigeante – version espagnole.

Classé dans blog d'astrologie

Vénus en Cancer, l’amour pour horizon

VENUSCANCERLa rencontre entre ce signe plein de tendresse et Vénus souligne un climat temporaire des plus doux.

L’astre de la séduction unit à ce signe du Zodiaque prônant la quête de l’unité familiale propage de belles valeurs humaines. Ce rendez-vous annuel se veut propice à la farniente et aux moments précieux partagés avec les proches.
Dans votre carte, Vénus vous renseigne – en partie – sur le mode affectif et votre attitude face à l’attachement. L’astre souvent associé à l’amour, est en réalité la symbolique de l’amour charnel. Vénus règne sur le physique, première porte d’entrée à l’amour, cette apparence derrière laquelle se cache l’amour, équation astrologique plus complexe à une seule planète. L’amour est symbolisé par le Soleil et toutes les déclinaisons astrologiques à Vénus, Vénus-Pluton, Vénus-Saturne, Vénus- Jupiter,Vénus-Uranus etc…

D’autres critères astrologiques sont étudiés pour le mode affectif. Aussi, si vous êtes plus avancé en astrologie, je vous invite à lire sur mon blog les articles sur la passion ou la synastrie, dialogue rythmant la respiration d’un couple : mère/enfant, grands-parents/petits –enfants, cousins, fratrie, amis, collègues.

Amour filial, amour maternel, platonique, amour de dieu ou amour fusionnel ne seront pas référencés sous les mêmes signatures astrologiques.
Place au portrait d’une éternelle amoureuse au grand cœur, Vénus en Cancer.

C’est une simple question de temps car tôt ou tard, Vénus en Cancer dévoile à son entourage, l’étendue de son capital sympathie. La barrière de la pudeur s’effondre sitôt la carapace du Cancer tombée. Une histoire de feeling lève les verrous car l’astre dans ce signe utilise son intuition pour s’entourer du meilleur. Intègre et avec le sens des valeurs, l’astre ne sait pas faire semblant, il crée sa famille d’amis à son image. La loyauté et l’affection sincère sont ses critères de sorte que sous des apparences de  » bonne poire « , Vénus en Cancer serre la vis et il faut montrer patte blanche pour la fréquenter longtemps, sinon la porte se referme.
Si votre comportement la séduit et fait vibrer sa fibre maternelle, c’est tout une vague de tendresse qui s’éveille. Alors la générosité de Vénus dévoile son grand cœur, prête à aider son prochain. Son attachement envers vous sera sans faille mais l’exigence veille toujours. Seul le temps peut faire baisser la vigilance de Vénus en Cancer. Un lien d’amitié se tisse sur des actes et il lui faut du temps avant de vous considérer dans sa famille d’amis. Une fois son amour gagné, ne décevez pas cette Vénus qui mettrait bien du temps à digérer l’injuste situation qu’elle verra comme une trahison. En refermant sa carapace, cette Vénus n’oublie jamais. Sa tendance à la nostalgie est son talon d’achille, si vous lui piquez, elle pourrait alors s’épancher des heures sur des souvenirs surtout que ses émotions sont souvent intactes.

Maternelle, aimante et protectrice, voilà probablement l’une des localisations de Vénus des plus relaxante pour la personne qui possède Vénus en Cancer mais également pour son entourage.
Heureux détenteurs de cette harmonie céleste, les liens familiaux sont vos priorités. La fibre paternelle ou maternelle a besoin de se réaliser et la quête de fonder une famille est nécessaire à l’épanouissement. Les enfants, leur éducation et les moments de partage avec eux constituent l’équilibre. Le confort d’un home-sweet-home est particulièrement recherché ainsi qu’un cadre tranquille loin du bruit ou de l’agitation urbaine. La qualité de l’environnement est un critère essentiel par ces Vénus en Cancer apprécient une vie discrète au contact de la nature.
Le rythme de Vénus en Cancer est assez lent, la personne ayant cette position astrologique n’apprécie pas d’être bousculée dans sa journée mais étrangement sa présence possède des vertus relaxantes notamment auprès de natures stressées.

Les Vénus en Cancer encaissent mal les situations stressantes et finissent par fuir les causes comme les personnes responsables de ces climats. Là, où la gourmandise est un défaut pour certains, l’épicurienne Vénus en Cancer a bien du mal à résister aux bons petits plats, surtout si ceux-ci sont cuisinés avec amour. Des talents de cuisinière peuvent se découvrir sous cette position, de même que l’on remarque des dispositions pour améliorer le bien-être des autres. A l’écoute du confort de son entourage, Vénus Cancer sait cultiver les bonheurs petits et grands.
Pour cette Vénus qui s’étire comme un chat sur un canapé, le bonheur est ressenti dans des instants simples. Des moments d’oisiveté aident à se régénérer, ne rien faire ou méditer en contemplant la beauté de la nature peut s’avérer un art de vivre. La vie s’écoule sereine et chaque problème à sa solution.
Zen, attachante, cette tendre Vénus possède l’art de calmer les natures angoissées.Elle est le meilleur doudou qui apaise vos tourments.

Si vous avez l’occasion de fréquenter des natifs ayant au natal Vénus en Cancer, sachez qu’ils sont doués pour réveiller votre cœur d’enfant. Les réminiscences et les émotions aident à mieux structurer leur présent.

En entrant dans l’univers de cette Vénus, vous pourriez goûter votre Madeleine de Proust…

Valérie Darmandy

Réédition de l’article publié le 2014/07/05 à 17:22

Photo création 2002 ciel en thermoformage, point braille. Venus en Cancer.

Le 17.06.2016 à 11H58

copyrighta92g1c61

 

Commentaires fermés sur Vénus en Cancer, l’amour pour horizon

Classé dans blog d'astrologie