Une synastrie royale


source LePost, publié 27 Février2011

Planètes en violet : Planètes du jour du mariage royal.

Planètes en bleue à l’extérieur : planètes de William

Planètes à l’intérieur : planètes de Kate Middleton

La lune le jour du mariage royal transitera l’amas en bélier….et réactivera de multiples points vers les deux thèmes des époux.

La synastrie ou l’étude approfondie du mécanisme relationnel peut déconcerter le débutant en astrologie dans la mesure où celui-ci peut avoir tendance à rechercher d’emblée des signatures astrales d’harmonie. En réalité cette branche de l’astrologie  s’avère un fabuleux rouage aussi complexe que peut l’être une relation.

En me penchant pour la première fois sur les synastries en 1986 je n’ai eu de cesse de découvrir des configurations astrales traduisant la nature de la relation, adossée à des cycles qui lui sont propres, ainsi que ses défaillances permettant les remises en question, les leçons à tirer d’une expérience, l’évolution, l’élévation.

Les signatures «  amoureuses » proprement dites ne répondent pas toujours au rendez vous car la synastrie détaille le fonctionnement d’une relation, son évolution et dans le cas d’une relation difficile à divers degrés, la synastrie en portera les signaux. Une relation problématique dans le présent pourra s’avérer ultérieurement source d’expérience et d’enrichissement personnel.

La synastrie s’articule autour des transits en cours, à venir, ou passés, de sorte que l’on peut naviguer d’avant en arrière dans la lecture de la relation et jalonner ses étapes. En astrologie, la mesure du temps ne repose pas sur l’année civile mais sur des cycles plus ou moins longs allant de quelques jours, semaines, à plusieurs mois ou années. Comprenez par là que chaque année civile ne constitue pas un repère de changement de climat… sauf pour les natifs du 31 décembre ou du 1er Janvier, dont l’anniversaire intervient et relance un nouveau cycle astronomique «  révolution solaire » où quelques climats nouveaux peuvent apparaître.

Pour tous les autres signes zodiacaux, le 1er janvier de chaque année n’amène aucun changement.

A chaque moment clé de notre existence, prise de conscience, événements majeurs, naissance, mariage, rencontre et mêmes épreuves, les transits planétaires nous montrent à quel point ils mettent en route nos cycles auxquels nous sommes perméables… une sorte de mémoire “astrologique”.

A propos des cartes du ciel, il n’y a pas de bon ou mauvais ciel juste des ciels plus confortables que d’autres qui permettent de nous réaliser dans notre contexte économique et social , en sachant que nous venons au monde en tenant compte des astralités de nos parents ou grands parents, pour réaliser la maximum de notre potentiel.

Le niveau des plans de conscience et l’évolution d’un individu module totalement la réception  des transits et leurs assimilations, un transit difficile pour l’un peut s’avérer une formidable leçon pour une autre personne.

Les aspects difficiles d’aujourd’hui peuvent muer en force de demain, alors si un astrologue vous dit «  votre ciel n’est pas facile, comprenez plutôt que vous disposez d’un potentiel qui vous permettra d’évoluer ».

Concernant la synastrie ou si vous préferez l’alchimie au sein d’une relation, quelle qu’en soit la nature, oubliez les signes zodiacaux et leurs hypothétiques compatibilités ! Poussez la porte de la synastrie qui dresse un plan de route dont l’acteur principal reste le titulaire du thème, maître à bord dans ses rythmes et disposant d’ un certain nombre d’outils astrologiques – les aspects – fournis par l’heure, la date et lieu de sa naissance. A lui de colorer sa vie et d’y planter le décor selon « l’utilisation » de ses outils.

Les outils sont nos aspects, les maisons astrologiques notre décor, notre environnement, le dialogue entre les aspects la façon dont on va utlliser l’énergie. Nous bâtissons notre vie et la voyons selon l’angle de notre réalité, depuis notre propre ciel.

C’ est à travers le futur couple princier Prince William et de Catherine Middleton que nous allons observer les mécanismes d’attraction et les cycles en incorporant la date du mariage.

Les planètes bleues sont celles de William, à l’intérieur les planètes rapides de Catherine Middleton (* étant de la même année 1982 les planètes lentes des deux époux ont peu bougés), les planètes de couleur mauve sont celles du ciel du mariage. La lune va traverser l’amas Bélier pendant les festivités…

Deux grandes structures répondant à des climats distincts se dégagent de son thème, Soleil/Lune angulaires au trigone Jupiter et cette même conjonction angulaire Soleil/Lune au carré de Mars/Saturne  et opposé Neptune. Ces aspects touchant les luminaires constituent la colonne vertébrale de son thème. Variations attendues.


Le Prince William est né le 21 Juin 1982 à Paddington à Londres, sous un Soleil au premier degré du Cancer et sous une nouvelle lune , montante biensur, puisque la Lune sur le Zodiaque ne s’éloigne du Soleil que de 4 degrés de sorte que ses luminaires, Soleil-Lune occupent à sa naissance, la maison VII.

La Lune y règne en dignité donnant une popularité dans la VII, les autres, une maison astrologique de nature « officielle ». Ces deux luminaires en VII ne sont pas sans rappeler la même conjonction Soleil-Lune en VII dans le thème de la princesse Stéphanie de Monaco.

Chez le Prince, la conjonction Soleil-Lune (ou soli lunaire) bénéficie d’un puissant trigone de Jupiter au Zénith en Maison X, la représentativité du couple royal (SOLEIL LUNE) appelé à rayonner…

Le trigone entre le Soleil et Jupiter qui se forme dans l’élément Eau, -principe de dilution, diffusion- est quasi exact à la seconde près donnant ainsi une représentation importante avec panache!

Ce majestueux trigone évoque le tapis royal et la popularité du Prince, appelée à croitre lors de transits. Avec de telles dispositions sur les symboles Soleil-Lune chez William, c était à se demander où se situent le Soleil et la Lune de Kate Middleton, c’est-à-dire l’image symbolique de l’homme ( le Soleil) et la femme ( la Lune).

Capricorne, Kate Middleton est née le 9 Janvier 1982 sous la pleine lune avec un Soleil capricorne, Lune Cancer et possède son Soleil dans le signe opposé à celui de William. Ces oppositions Soleil-Lune dans l’axe d’horizon de William, constituent entre les partenaires un puissant facteur d’attraction. L’heure de naissance inconnue de Kate permet néanmoins d’identifier les grandes structures.

La Lune de Kate en Cancer est dans le signe où se trouve la conjonction Soleil/Lune en VII de William créant une chimie relationnelle, une énergie fusionnelle allant jusqu’à l’union (la VII). On peut penser à une cohésion, une entente, complicité, adhésion entre l’image de l’un projetée chez l’autre et vice versa. Ces rapports mutuels Soleil-Lune révèlent souvent une attirance vécue spontanément et fortifient la relation en la rendant résistante aux turbulences extérieures. Le futur couple présente également des dénominateurs astraux communs aspectant leurs luminaires.

Leurs thèmes contiennent leurs Mars conjoints au carré de la Lune de William, donc leur conjonction Mars-Saturne en commun, le carré Soleil-Lune/ Mars , et génèrent un climat commun à traverser, de la nature de cet aspect.

A noter que William se marie lors du 2ème passage de sa révolution saturnienne c’est à dire pendant l’enregistrement de la réactivation Saturne-Mars-Lune/Soleil, structure forte de son thème natal.

(Le 3ème et dernier passage de Saturne sur son Saturne natal, se déroulera vers le 3 Septembre 2011 et amorce la fin de sa révolution saturnienne jusqu’au prochain tour… dans une trentaine d’années)

LES ASTRES DU MARIAGE PRINCIER

Le mariage se produit sous la réactivation du carré natal Soleil/Lune –au carré Mars-Saturne , ce qui est logique car les événements majeurs reformulent les aspects initiaux. On parle de réactivation du potentiel du natal.

Dans notre thème astral, certaines zones du thème sont en sommeil, elles ne se stimulent qu’à des périodes précises sous l’effet de transits ,comme l’illustre la carte astrologique dans ce Post.

En étudiant le ciel d’un évènement affectif important ( mariage, naissance), ce serait une erreur de se concentrer uniquement sur les signatures de nature Vénus Jupiter ou Soleil Vénus ou Mars Venus, Soleil Jupiter.

La signature de Vénus opposé aux 2 Mars des futurs mariés est bien présente le jour du mariage mais associée à des aspects nataux qui d’un point de vue astrologique ne verbalisent pas une expression amoureuse. C’est ainsi que l’on trouve Saturne-Mars réactivés au mariage car ils sont existants à la fois dans le ciel du Prince et les deux Mars des époux étant conjoints, cela augmente l’importance de l’aspect, qui reste inhérent au déroulement de leur chemin de vie.

Sur le plan mondial maintenant, on trouve le jour du mariage la conjonction Vénus-Uranus , aspect existant déjà dans le thème du Prince sous la forme d’opposition… Vénus électrisée par Uranus exalte les émotions et parle même d’excitation émotionnelle.

Vénus dans le ciel à 10° Bélier arrive à l’opposition exacte des Mars respectifs placés à 9 degrés et 10 degrés Balance,  de William et Kate ! signant pour eux un climat vécu en commun, chargé d’émotions, de sentiments passionnés mais aussi de séduction intense.

Jupiter forme un carré au Soleil de Kate, tandis que le Soleil du jour en Taureau forme une opposition à Jupiter/ Scorpion de William. Les deux époux ont leurs Soleils mutuels touchés par Jupiter, la légalisation et représentativité sociale.

Sur le plan mondial toujours Jupiter Mars s’unissent à 21° Bélier et orientent sur l’apparat, faut il y voir le panache des militaires, (Mars, l’aspect militaire, Jupiter la représentativité) ou des tenues officielles de la garde royale.Mars arrive à l’opposition de Mars -Saturne natal de William et réactive la conjonction Saturne-Mars, un axe majeur de sa carte natale.

Kate vivra l’ascension des sommets à travers son Soleil en Capricorne puisque cette union l’élèvera auprès du rang royal.

Pluton planète générationnelle forme encore l’opposition au Soleil/Lune nataux de William, c est toute une génération sensibilisée par l’union du couple, Pluton en agissant sur le plan mondial grave l’évènement dans la mémoire collective.

La lune sera fin en poissons à 26° vers 11h30, le poisson signe de l’émotion, de la collectivité et de l’empathie.

On dit que les planètes lentes installent et les plus rapides déclenchent l’événement… c est le cas, la Lune marque le point d’orgue puisque par sa  course rapide ,  les festivités devraient battre leur plein tandis que la Lune traversera dans la soirée l’amas en Bélier : Uranus-Vénus-Mercure-Mars-Jupiter-, opposé à Saturne , réactivent l’amas natal Saturne-Mars en Balance du Prince et le Mars/saturne également de Kate :  concentration massive d’éléments “réactivés” comme c’est le cas lors d’un évènement.

Des difficultés, résistances ou notions de combat, luttes dans l’existence peuvent être attendues compte tenu de la réactivation importante de Mars/Saturne. Mars l’énergie se heurte à la résistance de Saturne, au temps, l’action est limitée ou n’avance pas comme l’on voudrait, la résistance, l’obstacle peut prendre les formes diverses et variées,  ce qui sous entend que des difficultés sont à attendre sous cette réactivation initiale. Cette conjonction se déroule en IX natale, faut il y voir le caractère restrictif du protocole, des concessions ou aussi son frère Harry parti combattre en Afghanistan-  car l’aspect se déroule dans la maison IX : l’étranger,  ou faut il y lire d’autres circonstances à venir . Mars dans la conjonction à Saturne natal maitrise la III et est projeté en IX, III-IX axe des déplacements placés sous l’influence de Mars/Saturne, dont ce dernier gouverne une grande partie de l’ascendant du Prince.

Si nous actualisons le ciel de William à la période de l’accident de le Princesse Diana, nous retrouvons l’été 1997 effectivement l’importance du cycle de Saturne dans sa vie.   Saturne l’été 1997 se trouvait en Bélier activant son opposition natale Saturne-Mars confrontant le Prince aux dures réalités et à la coupure maternelle, selon les caractéristiques troublantes d’un Mars maitre de III, axe des déplacements, et réactivant Mars/Saturne nataux de William.  Ce cycle de Saturne important pour lui en 1997 conduit à une autre observation dont j’ai parlé plus haut, l’hérédité astrale, ou comment des fragments d’aspects ou de localisations de planète du thème des parents se retrouvent dans le thème de leur enfant ou petit-enfant. On trouve par exemple la position exacte de Vénus à la fois chez William et chez Diana.(25 degrés Taureau).

Le mariage fait intervenir à nouveau un transit de Saturne semant un nouveau cycle saturne-mars, dissimulé dans l’analyse.

Aux vues des astralités mondiales,de leur synastrie Soli-Lunaire bien représentée, des aspects réactivés exposés ci-dessus pour les deux époux, le 29 Avril 2011 dans l’abbaye de Westmister, “le Soleil aura rendez vous avec la Lune”… Cette union se scellera tandis que Neptune récemment entrée en Poissons commencera le trigone au Jupiter natal trigone Soleil-Lune nataux du Prince augmentant considérablement sa popularité. Ce trigone durable de Neptune ouvrira au couple royal ( Soleil-Lune) la voie d’une longue période de plénitude, d’idéal et de magie.

Félicitations aux futurs époux !

Valérie Darmandy

2 réponses à “Une synastrie royale

  1. amitiés paola

    Un grand merci pour cet article Valérie.

  2. Liliane Brain

    Valérie, c’ est génial que de temps donné pour cet article.

Vos messages

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s