Archives de Catégorie: Uranus

Uranus-Vénus ou l’attrait soudain.

 

 

La présence d’Uranus aux cotés de Vénus marque l’éclosion instantanée d’une attirance.

Elle est l’émerveillement soudain face à l’allure de quelqu’un ou à l’aspect d’une matière.  Cet aspect reste la signature de coups de cœurs ou, si le thème y incline, du coup de foudre devant une silhouette inconnue.

Les coups de cœur sur les matériaux nobles ne sont pas en reste, cette conjonction expose en effet à des sensibilités envers des textures. La nature avant-gardiste accordée à Uranus fait référence au monde du design, c’est pourquoi cet aspect dénote des affinités avec un style high-tech pour la décoration de l’habitat. Dans l’expression artistique, les aspects entre Vénus et Uranus signent une touche moderne ou décalée avec des notes originales. Concernant la sensibilité musicale, le contact entre les deux astres opte de préférence vers l’appréciation de rythmes saccadés, ainsi on y trouve des affinités avec un univers musical de type électro pop, techno.

La conjonction Uranus Vénus offre une palette d’expressions allant de la joie inattendue à l’excitation physique perceptible par l’entourage, suite à une nouveauté.  Elle reste la manifestation d’une émotion très vive à contenir.

Tout au long de l’existence, cet aspect propose ainsi, à différentes périodes de la vie, d’être traversé par des émotions difficiles à masquer auprès de tiers. Vénus au contact d’Uranus appelle à exposer sans pudeur l’émotion procurée par l’apparence physique. Cet aspect marque des rencontres fortuites ou l’entrée dans une atmosphère qui éveille les sens. La façon d’opérer de l’aspect répond bien évidemment à la nature d’Uranus avec son principe d’instantanéité.

En présence d’émotions, avec cet aspect la quiétude est soudainement rompue pour laisser place à une gamme d’émotions dont l’exaltation, nuancée pour chacun, reste la toile de fond. Selon la nature de l’aspect en question reliant les deux astres, toutes formes d’épisodes interviennent sous l’aspect Uranus Vénus, certains retentissent tels de vrais réveils face à une situation, dont l’origine reste la plupart du temps, une rencontre. Il est fréquemment question d’une situation qui se pose par le plus grand des hasards et se veut limpide.  Son évidence est telle qu’il n’existe sur le moment aucune réflexion, hormis l’émotion procurée par la situation.

La neutralité n’a pas sa place dans cet aspect, comme dans bien d’autres aspects astrologiques où les émotions entrent en jeu à la différence près qu’Uranus désigne des variations importantes dans le ressenti. La plus grande certitude se brise pour provoquer une remise en question.

Ces aspects dissonants dans un ciel de nativité laissent libre court à la pleine expression de soi. Ils renforcent la volonté de maintenir son espace de liberté dans la sphère affective. Il est question d’indépendance dans les liens affectifs de nature amicale ou amoureuse.

Bien évidemment, tout thème n’est pas composé d’un seul aspect, c’est pourquoi disposer d’une telle conjonction invite le plus naturellement du monde à utiliser les autres aspects de nativité afin de traverser l’état procuré par l’aspect Vénus Uranus. De par leur état astrologique, certaines configurations annexes de nativité aident à compenser l’intensité de l’aspect Vénus-Uranus, qui s’illustre à travers des turbulences intérieures. Tout n’est pas visible, l’aspect, comme beaucoup, se ressent à l’intérieur de l’être et lui propose des tiraillements entre attachement et liberté.

Le juste équilibre peut être long à trouver et s’effectuer au fur et à mesure des cycles et transits majeurs planétaires.

La dissonance de Vénus Uranus – tous les aspects dissonants, mineurs et majeurs- retranscrit un sentiment de déséquilibre et la question de liberté devient le point sensible dès qu’un lien affectif se met en place. La crainte de perdre sa liberté est ressentie sous les configurations venant d’Uranus mais le contact de Vénus à la transsaturnienne n’est pas l’apanage dans le rapport de l’être avec sa liberté.

Vivre avec l’aspect de nativité Vénus Uranus propose de traverser des situations amoureuses sur lesquelles on n’a pas la main, le temps d’un instant (quelques mois ou années sur le plan de la vie terrestre) à échelle de l’univers.  Le chemin de vie est jalonné de situations qui font volte-face.

La différence entre les aspects dissonants et harmoniques entre Vénus et Uranus se situe dans la façon dont on accorde à l’autre, une place ainsi que la crainte de perdre son espace de liberté. Sous les aspects dissonants, ce rapport à la liberté peut être conscientisé en avançant dans l’existence et ainsi être mieux vécu.

Le facteur hasardeux modifie la trajectoire le plus souvent dans la vie affective et financière. Situations rocambolesques, changements précipités dans la vie privée, la conjonction de Vénus à Uranus est la signature incitant aux unions constituées sans de véritables longues étapes au préalable mais en accéléré. Les amours sont emportées par un coup de foudre réciproque, une rupture affective survient en vue de créer une nouvelle vie.

Harmonieux ensemble dans un thème de nativité, Vénus et Uranus affichent un bonheur de vivre, visible par le monde. La conjonction donne lieu à une nature extravertie dans ses affections, comme dans ses ressentiments. Chaque lien affectif, amical ou amoureux est vécu sans hypocrisie, néanmoins un manque de modération résulte de cet aspect, quelque peu excessif dès qu’il est question du contact d’Uranus avec un astre dit personnel.

Une personne disposant de la conjonction Vénus Uranus entraine volontiers quiconque vers une vie sociale animée. L’enthousiasme et les projets caractérisent la relation qui s’installe et tant que la marge de liberté demeure au sein de la relation, l’harmonie se maintient dans une vie composée d’invitations et d’émotions partagées. Au sein d’une vie de couple, les attitudes possessives sont rédhibitoires, elles ne répondent pas à la nature Vénus Uranus qui opte vers un quotidien où l’espace de liberté de chacun est préservé.

La vie sociale occupe une place assez centrale dans ce type de conjonction. Naturellement dès qu’il est question d’Uranus, la lassitude intervient rapidement dans le quotidien, aussi la routine est le talon d’Achille de cette conjonction qui aspire à renouveler la fantaisie au risque de sombrer dans l’ennui. Les problématiques avec les aspects par conjonction d’Uranus sont sensiblement les mêmes quel que soit l’astre concerné, ainsi les contacts entre Mercure et Uranus demandent de passer d’un sujet de conversation rapidement à un autre, non pas par instabilité mais parce que l’esprit de synthèse est réel et que le natif capte l’essentiel des choses et demande à passer à l’étape suivante.

Vénus, symbole de la séduction par l’apparence, fait référence sur un plan plus large au monde des plaisirs et des arts. Son contact à Uranus, spécialement par conjonction – l’aspect le plus pertinent- génère de l’impatience dans la vie affective, des élans vers des sorties ainsi que d’irrésistibles désirs à assouvir. Le monde des plaisirs terrestres incarné par Vénus est vivement convoité. Vivre sous Vénus Uranus c’est rechercher des émotions neuves dans chaque instant.

A titre individuel, le défi de cette conjonction réside dans l’acceptation de l’inévitable routine dans le quotidien.

Prochain aspect dans le ciel, Vénus Gémeaux sextil Uranus Bélier aux abords du 27 Juillet 2017 avec le jeu des orbes. Le sextil sera exact le 30 Juillet 2017 à 8H05 GMT.

 

Le 16.07.2017 à 23H15.

Valérie Darmandy

Commentaires fermés sur Uranus-Vénus ou l’attrait soudain.

Classé dans blog d'astrologie, Uranus

2015, une séquence astrologique au milieu d’un film.

illustration dernier article

Les événements exceptionnels frappant le sol Français depuis le 7 Janvier affectent mon âme.

De par ma philosophie de vie, j’ai toujours considéré l’existence comme un passage dans la matière en vue d’épouser des jeux de rôles dans le but d’évoluer. Si l’on choisit sa vie et son époque pour s’incarner afin d’y vivre des expériences, j’avoue avoir choisi une époque charnière car promise à de profondes transformations, au terme de ces contextes anxiogènes.

Née  sous la conjonction générationnelle Uranus Pluton, avec Pluton maître de mon ascendant, mon ciel ne pouvait qu’évoluer sous ce climat Uranus-Pluton. Très jeune,  je me suis consacrée aux autres pour éclairer leurs routes, le plus souvent lorsqu’ils étaient dans des périodes délicates. Depuis une paire d’années mon activité fait que je me penche sur l’évolution du carré mondial Uranus Pluton, propulsant le monde actuel dans des convulsions de plus en plus intenses.

Comme l’outil astrologique le détectait, dès fin 2014 et tout 2015, le seuil maximum de la dissonance mondiale Uranus carré Pluton est en cours.

J’attire votre attention sur le fait que le rôle de l’astrologie n’est pas d’agiter un climat d’angoisses mais bien de donner la perspective de l’évolution d’un contexte temporaire. Bien évidemment il y a un fossé entre la notion de temps chez l’homme et celle issue des cycles très lents. Les années peuvent s’écouler sans qu’un cycle anxiogène et lent n’ait non seulement pas évolué dans sa forme technique -aspect- mais en prime gagne de l’intensité sur sa fin.  C’est exactement ce qui se passe.  Le climat actuel douloureux s’apparente à une séquence assez longue au milieu d’un film dont le contenu évolue.

Ce monde égaré, qui depuis ces derniers temps s’est éloigné de toute humanité, atteindra profondément les consciences afin d’opérer des changements définitifs dans les comportements : sens du partage, amour universel, solidarité, climat artistique, culturel, liberté, respect des différences. Sous nos sociétés occidentales, l’individualisme va s’éteindre année après année, pour laisser entrer le sens du partage et l’intégration de son prochain, aussi différent soit-il dans sa culture ou ses opinions.

Le chemin est encore long et en 2015 le monde est face à un abcès qui se crève, celui d’Uranus Pluton, deversant sa toxicité sur la planète.

N’oubliez jamais que l’astrologie ne fait pas le monde. Elle ne décide pas à votre place.

Elle est simplement un outil prodigieux de lecture traduisant le parfait reflet d’un contexte temporel.

Vous n’empêcherez pas certaines expériences mêmes inconfortables car elles sont inhérentes à votre parcours, néanmoins c’est la façon dont vous allez vivre la situation qui est votre marge de manoeuvre. Le libre-arbitre serait un bien long débat mais la perception d’une information ou la gestion d’un événement fluctue aussi selon votre niveau de conscience.

Ce monde égaré, qui depuis ces derniers mois, s’est éloigné de toute humanité accouchera du meilleur de l’humain après avoir senti l’odeur de la peur et vécu sur un plan individuel.

Je souhaite à chacun qu’il puisse tirer le meilleur de sa route si inconfortable soit-elle, pour le moment, et éléver sa conscience en prenant soin du présent ici et maintenant.  Je crois qu’il est fondamental d’avoir la pleine conscience de l’instant présent et des possibilités qui s’offrent à nous afin de construire notre futur.

Si l’astrologie mondiale amène un éclairage avant que des climats ne s’installent,  aucune analyse astrologique de l’attentat ou des événements ne sera publiée sur mon blog en solidarité des victimes et des familles.

J’adresse toute mon affection à ceux qui sont profondémment touchés par ces événements.

Valérie Darmandy

Le 10/01/2015 à 13h41

copyrightA92G1C6

Poster un commentaire

Classé dans 10 ans d'enseignement astrologique 2005-2015, blog d'astrologie, Thème astrologique, Thème natal, Uranus, Valérie Darmandy astrologue, zodiaque tropique

Mai 2014, un climat de prises de positions.

En complément de la vidéo de Mars en Balance publiée en Août 2013, voici un court article puisque nous arrivons dans la phase où Vénus s’apprête à souligner  » le transit de Mars en Balance« . L’astre rapide, Vénus, en se positionnant en Bélier va mettre en exergue enfin le lent séjour de Mars en Balance.

Aux vues des astralités, des vitesses des astres puis de leurs configurations, parmi les 7 mois de Mars en Balance, le mois de Mai 2014 sera le plus tendu.

Le 3 Mai 2014, Vénus  arrive dans le Bélier, un signe déjà chauffé à blanc par Uranus au carré de Pluton et Mars  Balance. Comme on doit s’y attendre, c’est durant la phase de ralentissement de Mars opposé à Uranus que le contexte sera bien plus crispé. Ce rendez-vous céleste marque précisément le point de culminance du séjour de Mars en Balance, avant son éloignement. Une baisse de pression devrait s’ensuivre dès la désactivation de l’opposition, mais d’ici-là, il va falloir passer au travers.

Loin de la croix cardinale, la montée d’une tension s’amorce sous l’opposition d’un astre à son maître planétaire. Cette figure, l’opposition, sonne dans le ciel comme un réel face à face sauf qu’il a lieu entre Uranus et Mars.

La confrontation ne se fait pas sans heurts, il en sort un refus de se plier aux figures de l’autorité et la désobeissance est encore plus parlante quand il s’agit d’Uranus opposé à son maître, Mars. Ici, on est dans un rejet frontal de ce qui est imposé, il y a une forme d’intolérance aux idées allant jusqu’à la rupture de communication. En d’autres termes, il s’agit d’un rapport de force entre  la valeur de Mars, autoritaire, imposant à Uranus de venir sur son terrain ( Mars en exil) et Uranus enchaîné par Mars n’hésite pas à briser le contact plutôt que de perdre une partie de sa liberté.  Avec Uranus, la concession n’est pas de ce monde.

Cette opposition revient dans le ciel pour la seconde fois, au ralenti, laissant toute la confrontation s’installer. Le premier contact eu lieu en Décembre 2013 et fut éphémère. Elle revient tandis que Vénus va la souligner.

La lecture astrologique étant unique et relative- c’est-à-dire selon votre carte et les événements en cours au moment du passage des astres – la venue de Vénus dans le Bélier pourrait bien malgré tout confirmer un climat déjà amorcé.

Ce contexte astrologique génère des émotions vives, la passion, la jalousie et des rapports de force. Vénus-Mars-Uranus-Pluton dialogueront ensemble dans le ciel de Mai 2014 pour défendre leurs positions. Vénus et Mars s’échangent leurs signes, en quelques sortes ils s’expriment sur leurs territoires opposés.

L’atmosphère de Mai 2014 devrait échauffer les esprits au fur et à mesure de l’avancée de Mars à l’opposition d’Uranus.Le ralentissement de Mars en Balance est attendu autour du 8 Mai 2014 (voir vidéo les 7 mois de Mars en Balance).

Autour du 20 Mai et jusqu’à la fin du mois de Mai, le ralentissement de Mars dans le premier décan de la Balance stimule les compétences d’un Uranus en Bélier. Avec sa tension à Pluton, cet Uranus se positionne en agitateur d’idées et en prises de positions en vue de maintenir le pouvoir. Chacun cherche à tirer la couverture à lui, l’affect et le pouvoir sont les deux moteurs de ce climat mondial.

Parmi les personnalités politiques, le thème de Marine Lepen et celui de Vladimir Poutine seront particulièrement réceptifs au ralentissement de Mars en Balance et à l’arrivée de Vénus en Bélier.

Alors que ces tensions sont en cours en Russie, le thème de Vladimir Poutine recevra l’opposition Vénus-Mars s’échangeant les signes (territoires). Vénus et Mars désignent la possession, la jouissance des biens ou des moments. La négociation issue de l’opposition Vénus-Mars fait intervenir des propos où l’affectif est engagé, ces deux astres déclinent toute une gamme d’émotions où le chantage affectif a aussi sa place. L’émotionnel est toujours en jeu.

A travers leurs exils et en s’échangeant leurs maîtrises sur l’axe I-VII dans la carte de Vladimir Poutine, Vénus et Mars reflètent un désir de pouvoir de territoire et pas seulement, ils laissent sous entendre une force de conviction, la prise de parole et des négociations.

Mais un second volet Russe pourrait se préparer. Il se pourrait bien que l’arbre cache la forêt car dans les prochains mois, la carte de Vladimir Poutine s’apprête à entrer dans le colimateur du carré Uranus- Pluton et cela pour une paire d’années. De fortes dissonances d’astres collectifs vont rencontrer sa conjonction clef : Neptune Saturne conjoint à son Soleil, le tout associé à la montée en puissance de son trigone natal Pluton Mars qui sera alors parfaitement souligné par Uranus. Puisque nous sommes dans le registre du plan collectif, ces transaturniennes entrant au contact d’autres transaturniennes dans le thème d’un dirigeant, oeuvrent comme des changements lents et irrémédiables dans le paysage économique et social du Pays. La concentration de ces transits et leurs portées constituent probablement des virages à venir pour la Russie. Cela mériterait une étude astrologique ultérieure, en temps et en heure.

Nous n’avons pas fini  d’entendre parler du Président Russe et pour le moment nous n’aurions pas vu la partie immergée de l’icerberg car les signaux astrologiques de 2014 font office de prémices. Dès 2015, les grands transits des transaturiennes agissant sur le plan collectif vont solliciter pendant une paire d’années sa carte et devraient placer sous les feux de l’actualité le Président Vladimir Poutine.  

Toujours est-il qu’à l’heure actuelle le conflit Ukraine-Russie pourrait bien connaitre de nouveaux épisodes et une escalade pendant que monte l’opposition Vénus Mars et ce, jusqu’à la reprise de la marche directe de Mars en Balance le 20 Mai 2014.

Vénus balise une période astrologique courte mais intense située autour du 8 Mai et qui court jusqu’à la date des Européennes.

Les Européennes qui auront lieu du 22 au 25 Mai 2014 se feront sous un climat Mars en signe d’air – les idées – face à Uranus qui a pour principe de déstabiliser ce qui est en déjà installé. Bien que les esprits pourront s’échauffer sous ce climat mondial, Mars opposé Uranus n’en reste pas moins la signature d’un talent pour les prises de positions, l’argumentation d’idées et de vives réparties.

Retrouvez sur ce blog dans les articles d’Août 2013 les vidéos sur le climat de Mai 2014.

copyrighta92g1c61

 

par Valérie Darmandy 2014/05/03 · 19:50 

1 commentaire

Classé dans Astrologue Paris, Mai 2014 astrologie, Mars en Balance 2013-2014, mars et vénus, politiques et astrologie, Uranus, video astrologie 2013, video astrologie 2014

4ème carré Uranus-Pluton et les figures dans le ciel

4ème carré Uranus-Pluton schéma Valerie DarmandyNous voici à la veille d’un nouveau carré entre Uranus et Pluton. La nouvelle crispation entre les deux lentes est attendue le 1er Novembre 2013. Les figures dans le ciel font d’Uranus et de Pluton deux planètes apex de cette phase de cycle.

Dans le sens du Zodiaque, Uranus en Bélier est la planète incisive, il tire à lui Pluton se trouvant derrière lui en Capricorne, en devenant apex d’un Yod pour cette 4ème étape du carré, Uranus épouse on ne peut mieux un climat de changements discontinus jusqu’au 5ème carré.

Il peut alors accélérer encore le sentiment de transformation.

Le socle du Yod vient de Mars 9° Vierge -Mercure R 10° Scorpion -Soleil 8° possède en son sommet Uranus. Plus précisément dans la journée le mi-point entre Mercure et le Soleil tombe à 9° Scorpion. Le carré commence au matin du 1er Novembre lorsque les astres sont à 9°26.

Pluton quant à lui devient apex par l’opposition d’Uranus au mouvement rapide de la Lune dans la journée où se produit le 4ème carré, il n’est pourtant astrologiquement pas dominant. J’ai pris la position de la Lune sur les 6h du matin pour Paris pendant la formation du carré, on voit que le luminaire se loge en face Uranus apex.

Uranus est dominant sur l’ensemble de la figure pour des questions d’orientation astrologique, il est non seulement la planète incisive du carré, il se trouve à la tête du Yod et forme un aspect – quinconce- à son maître, Mars.

Les autres figures toutes aussi importantes dans leurs participations à la carte, sont néanmoins au second plan. Et dans cette carte du ciel, on peut dire qu’aucun aspect n’occupe le même rang. La plus mal lotie s’avère être Vénus en Sagittaire, avec peu d’aspects majeurs et un semi-carré à Saturne à 2°d’orbe.  Le beau trigone en signe d’Eau ( empathie, dévotion, émotions) Neptune Saturne-Mercure-Soleil est assez intéressant mais si on regarde le sens des astres par la chaîne planétaire, une majorité des astres composant ce trigone convergent vers Uranus.

Dans le trigone Soleil-Mercure Rétro-Noeud Nord à Neptune, Mercure et Mars s’échangent leurs dignités et composent le socle pour servir Uranus à son sommet, alors ce trigone Soleil-Mercure Noeud Nord est au service d’Uranus.

Neptune, en dignité et en phase rétrograde semble attendre son heure qu’un aspect d’une lente vienne la stimuler, Saturne est bien trop engagé dans le milieu du Scorpion et Jupiter est parti trop loin dans le Cancer, en tout cas pour le moment.

Jupiter forme un tri-décile, aspect de 108° exact au Soleil, aspect de spiritualité et d’énergie mise au service d’autrui.

Dans ce ciel, on distingue la dominante d’Uranus et un autre détail astrologique dans la figure du Yod, les deux aspects de 150° qui servent Uranus ne sont pas sur un pied d’ égalité, l’un est plus dominant que l’autre. Le Soleil allant à Uranus à 150° est plus faible que l’autre aspect de 150° Mars/Uranus en raison du lien d’Uranus à son maître. L’emplacement de ce quinconce donne de l’importance à Jupiter qui se place dans l’encadrement de Mars-Uranus.

Cette disposition astrologique classique  qu’est l’encadrement met l’accent sur le rôle ultérieur de Jupiter pendant la phase de ce carré.  Il sera intéressant de voir les effets de Jupiter en début d’année 2014 lorsqu’il va balayer l’opposition à Pluton et le carré à Uranus. Jupiter commence sa rétrogradation quelques jours après l’enregistrement de ce 4ème carré.

Rien de nouveau à attendre sous ce carré si ce n’est que le processus lié à Uranus, la continuité des changements, le sentiment de déstabilisation et d’aller vers l’inconnu.

Cette figure astrologique montre une petite séquence du grand cycle Uranus-Pluton en « cours ».

Des aspects ont toutefois attiré mon attention : le trigone de Mars début Vierge à Pluton. On retrouvait ce même aspect avec Mars début Vierge et trigone Pluton, au moment des élections présidentielles 2012. Ce trigone avec les mêmes astres entre le Sagittaire et le Lion, est présent également dans le thème de François Hollande. Ces résonances expriment que ce 4ème carré et son « contenu astral » va faire écho à l’atmosphère du quinquennat de François Hollande.

Le sens de la lecture astrologique donne des renseignements sur le climat. Ce Mars au trigone de Pluton était un marqueur astrologique important dont je m’étais servie, parmi d’autres, pour l’étude des présidentielles car le mondial de Mai 2012 faisait écho à l’individuel ( thème de F. Hollande) ce même trigone en se rejouant ici tandis que s’enregistre le 4ème carré, il est légitime de s’interroger sur le désordre installé par Uranus pendant ce 4ème carré.

Note de l’auteur : je tiens à préciser que mes articles passés, actuels ou ceux à venir sur les analyses des climats politiques sont purement astrologiques et ne reflètent en rien une couleur politique. Ce blog est la signature de mon enseignement quotidien, il se consacre au langage astrologique et à dispenser une approche de l’astrologie.

par Valérie Darmandy, le 2013/10/29 à 21:43

copyrightA92G1C6

Poster un commentaire

Classé dans 108°, Apex, astrologie et politique, astrologie mondiale, Astrologie Présidentielles 2012, Astrologue Paris, élections et astrologie, La résonance en astrologie., Uranus, Uranus dominant

Notes astrologiques sur Sedna et perspectives

sednaplanets

Dans légende Inuit, Sedna, était une jeune fille vivant avec son père veuf, elle passait ses journées à brosser sa longue chevelure et à se regarder dans l’eau. Elle fut présentée par son père à son mari chaman qui l’amena sur une île et se montra méchant envers Sedna. La légende varie,  le chaman étant soit un homme oiseau ou un chien. Depuis l’île, le père entendant la souffrance de sa fille et partit la secourir des mauvais traitements de son mari. Il embarqua sur un kayak et récupéra Sedna mais la colère noire du mari déchaîna la mer.

Son père et Sedna quittèrent l’île tandis que la tempête continuait, pris de panique en voyant l’issue fatale,  le père poussa Sedna hors de l’embarcation. Sedna s’accrocha au kayak mais son père tapa si fort sur ses doigts gelés par l’océan arctique se cassèrent, tombèrent dans la mer et devinrent des poissons.

Sedna résista en s’accrochant à l’embarcation tandis que son père continua de taper avec la pagaie sur les mains de sa fille. Ses doigts en tombant devinrent des phoque, des baleines et les animaux marins. Sedna coula avec sa belle chevelure et devint une sirène qui, depuis, repose au fond de la mer.

Le conte mythologique de Sedna, rappelle d’autres mythes bien plus connus servant à comprendre des messages.  Sedna, d’abord appelée 1oème planète, fut ensuite rangée dans la catégorie des objet dits « épars » bien que son appellation semble discutée puisqu’on la trouve aussi sous l’astéroide n°90377, vb12.

Cela n’est pas sans rappeler le déclassement de Pluton en 2006 de planète au rang de planète naine. Quel que soient les catégories dans lesquelles sont répertoriées les planètes, ou qu’on les baptise « objets épars », cela n’altère en rien les observations et différents constats dans le monde astrologique. Dans un premier temps à sa découverte, Uranus fut surnommé  » l’astre  Georges » George Planet, en l’honneur du Roi Georges III. Son nouveau nom « Uranus » n’a pas modifié d’un iota son mode de fonctionnement et on pourrait mentionner que ce n’est pas  parce qu’une planète n’est pas découverte qu’elle ne fonctionne pas.

Le libellé des astres donné par les autorités compétentes est indépendant des observations astrologiques. Pour le comprendre,  on peut comparer cela au calendrier conventionnel crée pour se repérer dans le temps, qui d’ailleurs, a subit des modifications dans l’histoire. L’astrologie possède son propre calendrier reposant sur des cycles dépassant parfois largement le cadre étroit d’une année calendaire allant du 1er au 31 Décembre ! Chaque calendrier est rythmé selon les différentes confessions religieuses existantes à travers le monde. Parmi les grandes fêtes religieuses, on retrouve l’importance de la Lune et des cycles lunaires dans le calendrier musulman.

Aujourd’hui, nous sommes le 22 Octobre 2013, dans le langage astrologique ce qui compte n’est pas qu’on soit un 22 Octobre 2013 mais que Mercure amorce sa rétrogradation en Scorpion, que Saturne soit en marche directe toujours en réception mutuelle à Pluton et que le monde s’apprête à vivre un nouveau carré entre Uranus et Pluton. La lecture astrologique est indépendante des repères du calendrier de Janvier à Décembre.

Lorsqu’une planète est découverte cela ne signifie pas qu’elle ne fonctionnait pas avant. Uranus existait avant d’être découvert par William Herschel et, nul doute, l’astre a fonctionné sur les thèmes individuels de l’époque. Si Uranus venait à changer de classification, son influence deviendrait-elle obsolète pour autant ? C’est un peu l’histoire survenue à Pluton en 2006. Les personnes nées avec des thèmes individuels pris par l’astre, vivent pleinement les caractéristiques de l’astre et leurs vies sont réceptives au  rythme de l’astre, avant comme après son déclassement.

Découvert seulement en 1930, avec si peu de recul sur une vie d’homme on connait peu de choses sur Pluton,  laissons l’objet de tous les fantasmes faire le tour complet du Zodiaque et livrer à son rythme ses secrets aux futures générations d’astrologues. Pendant notre vie terrestre, on ne peut voir qu’une partie de son cycle.

Sedna, objet transneptunien est toute fraîche en astrologie puisqu’on fêtera le dixième anniversaire de sa découverte le 14 Novembre 2013 par Mike Brown, Chadwick A. Trujillo,David Lincoln Rabinowitz .

Ses astronomes ont d’ailleurs participé à la découverte d’autres objets QuaoarSednaOrcusÉris et Makemake qui méritent à l’instar d’autres planètes, d’être étudiés. Soyons patients dans cette aventure astrologique, on en a pour des années mais le jeu en vaut la chandelle.

Sedna porte bien sûr une coloration aquatique, le conte fait référence aux métiers liés à la mer, la pêche, les marins, les navigateurs et à ceux qui partent explorer dame nature. Dans ce conte Inuit, le fait de contempler sa chevelure, Sedna révèle aussi une facette assez narcissique et l’importance des apparences. On peut s’interroger sur le lien de ce mythe avec un sentiment de fierté à tirer de ce que l’on possède et qui face aux forces de la nature, disparaît…

Par sa fin tragique Sedna porte un message de panique et de sacrifice mais elle amène un changement important. Sedna représente à la fois un chemin vers le sacrifice en vue d’en tirer des leçons. Dans le conte, on y comprend le lâcher prise devant la colère de la nature ( ici représentée par le chaman qui déchaîne la mer). Face à la nature qui se réveille, le père capitule et précipite au fond de l’Océan sa fille. En disparaissant dans l’Océan glacé, elle le féconde par ses doigts et ses mains, donnant naissance aux poissons et aux mammifères marins. Sedna semble sacrifier pour amener quelque chose de bon à la collectivité.

Parmi mes premières ébauches astrologiques sur Sedna et son observation dans un premier temps en longitude, voici ce qu’on trouve sur une poignée de skippers, navigateurs, explorateurs ou marins célèbres :

Eric Tabarly Sedna, navigateur conjoint Uranus en VIII.

Dans les 3 navigateurs et explorateurs qui suivent, Sedna occupe la maison IX, celle des grands voyages :

Alain Colas, navigateur, Sedna conjointe cuspide de IX.

Gérard D’Aboville, navigateur Sedna conjointe cuspide de IX.

Philippe Dieuleveult, Sedna conjointe cuspide de IX

Roald Engelbregt Gravning Amundsen, explorateur et marin, Sedna conjonction large à son MC

Jean-Yves Cousteau, Sedna angulaire maison VII

En positionnant Sedna dans la carte de Loic Perron, rien de bien significatif en revanche. Dans la carte de Florence Arthaud, Sedna se trouve sur sa cuspide de XII. Maud Fontenoy possède l’encadrement de son ascendant entre Neptune et Sedna à 5° Taureau, l’encadrement résonne comme un appel à une vocation. Une piste reste intéressante puisqu’on sait qu’elle a fait le tour de l’hémisphère Sud en naviguant à contre-courant, y voir là la signature d’Uranus , sa planète maître ascendant, qui forme une opposition à sa Sedna. L’opposition d’une transaturnienne ayant la maîtrise d’un ascendant natal, face à Sedna la pousse à embrasser la mer à travers une signature originale, propre à Uranus.

Remonter à contre-courant et l’originalité ne sont pas que symboliques dans l’histoire de cette planète car astronomiquement, l’inclinaison de l’astre est telle que ses pôles sont presque couchés et l’équateur se redresse . L’astre tourne sur lui-même dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.  N’oublions pas ces quelques notes astronomiques sur le système solaire dont nous faisons partie, elles ne sont pas négligeables dans le bagage astrologique. L’astrologie géocentrique, vue depuis un habitant de la terre offre une piste de lecture, libre à nous de l’enrichir et pour cela  d’explorer l’inconnu. L’astrologie est un outil expérimental, ce qui est valable aujourd’hui  est susceptible d’évoluer demain. Bien qu’on ait quelques bases astrologiques, le langage astrologique s’adapte selon les époques traversées et le niveau des technologies de l’époque en cours. Jamais Uranus ou Neptune n’ont été plus en accord avec leurs symboles : monde connecté en ondes wi-fi, instantané de l’information, flot d’informations et pouvoir des images.

Pourtant ces astres sont découverts à des époques où les ordinateurs relevaient de la science fiction!  Aujourd’hui les corrélations de ces astres occupent le terrain, le monde communique à la vitesse de l’éclair et est inondé par les images – Neptune.Uranus et Neptune semblent exceller et qui sait, n’ont pas finis de surprendre, surtout avec l’avancée de Neptune en Poissons et son pouvoir de l’image ! Cependant, leurs principes sont foncièrement opposés, Uranus joue sur le registre de l’individualité alors que Neptune intègre la notion de solidarité.

De l’eau passe sous les ponts pendant les cycles des transaturniennes et leurs manifestations sur le plan économique et social à travers le monde . Du temps pour l’observation, ce pourrait être le sort qu’ attendent Sedna -transneptunienne- et les autres astéroides dont on découvre aujourd’hui les premières notes de musique.

SEDNA et le TITANIC

L’océan renferme des histoires restées dans la mémoire collective. Ayant travaillé il y a une dizaine d’années sur le Titanic et présenté en conférences, j’ai souhaité reprendre les données des hommes clefs liés à ce navire et regarder la place de Sedna dans cette histoire.

Le commandant, Edward Smith dont la date de naissance – 28 Janvier 1850- figure sur mon blog à l’article consacré à mes études astrologiques sur le Titanic ( sources des dates et heures pour le Titanic/ musée de la Marine, Paris, encyclopédie Titanica, livre  » Titanic, destination désastre M.D.V).

Le thème avec l’heure présenté par Astrothème, fait intervenir Neptune en Poissons en maison VIII, un cas d’école évidemment par la nature Eau de la maison, de la planète montre l’environnement aquatique lié aux conditions du décès.

Astrotheme_fUT83St76zRq

Sous cette heure, on remarque que l’orientation du méridien et de l’ascendant du thème du Capitaine sont identiques à celles du départ du paquebot le 10 Avril 1912 à 12H15 à Southampton. Le méridien est décalé de 4 degrés en arrière au moment du départ du paquebot.  On retrouve un ascendant Lion pareil et un Milieu du Ciel en Bélier, au moment du départ avec une étoile fixe, Baten Kaitos.

Vous pouvez lire en cliquant ici  l’article du Titanic.

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2011/10/07/le-titanic-et-les-signaux-astrologiques/

Même sans heure, Sedna lente à se déplacer sur le Zodiaque est en 1850 année de naissance du Capitaine Edward Smith,  est à 27 degrés Poissons, en maison IX. Elle occupe la maison des voyages..ici maritimes.

Cette position met en exergue deux situations astrologiques :

Sedna est située à l’opposée du point focus composé par le Yod dans le thème d’Edward Smith :

Uranus en Bélier et Mercure à 24° Verseau forment le socle du Yod par leur aspect de 60 degrés et envoient deux quinconces à Jupiter à 22° Vierge, devenant planète apex.

Au moment de l’accident maritime, le 15 Avril 1912 la Lune atteint le 27°Poissons et réveille la position de Sedna dans le thème du Capitaine, au moment du naufrage la Lune est à 28°.  Autre détail, l’étoile Sheat, liée aux risques de submersion et noyade, est conjointe à Sedna dans le thème du Capitaine et la Lune au moment du naufrage souligne ce « tout ».

L’auteur Morgan Roberston né le 30 Septembre 1861 célèbre pour avoir écrit la nouvelle «  Futility »  » The weck of the Titan » possède une conjonction dissociée de Sedna à 28° Poisson à son Neptune 0°Bélier. Dans son roman «  Le naufrage du Titan » écrit 14 ans avant le naufrage du Titanic, la ressemblance avec de nombreux éléments ( lieu du naufrage, taille du paquebot, précisions des provisions à bord, trajectoire du paquebot) est troublante au point d’avoir accordé un côté visionnaire à cette nouvelle.

En dehors de ce roman auquel son nom est surtout associé, la conjonction dissociée de Sedna et Neptune, emblème du monde maritime, l’aurait-elle  inspirée pour écrire plusieurs nouvelles sur la mer…

Ce qui m’interpelle dans l’étude du TITANIC c’est encore l’imbrication des aspects entre les personnes et les heures.  Sedna est dans le signe du Poisson pour une majorité de passagers ainsi que les hommes clefs ayant donné vie au paquebot, tels que le Président Bruce Ismay avec Sedna en Poissons conjointe à l’ étoile Sheat (risque de submersion et noyade).

Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff né le 14 Novembre 1834, possède Sedna à 23° Poisson opposée au point focus 22° Vierge, formé par le Yod du Capitaine Edward Smith.

La Sedna de Gustav fondateur des chantiers active l’opposé du point focus du Capitaine Smith,  l’opposé du points focus sera parfaitement souligné par la Lune dans la soirée du naufrage.

William Pirrie des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847, il possède Sedna en Poisson proche comme d’autres personnes clefs, proche de l’étoile fixe Sheat. La légende de Sedna se déroule dans l’Océan arctique ( doigts gelés) la localisation est intéressante car l’histoire du Titanic se déroule également dans les eaux glacées. Le  Titanic fut stoppé par les icebergs descendus dans la baie de Baffin, il heurta l’un d’entre eux et fit naufrage dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord où un bon nombre de personnes périrent d’hypothermie. Le manque de canots de sauvetages condamna de nombreux passagers à disparaître avec le paquebot. On retrouve dans la légende de Sedna cette notion de sacrifice lorsque le père, pris par la panique, pousse sa propre fille hors de l’embarcation. Le sacrifice ou une question de survie pourrait être véhiculée dans le mythe à travers la résistance  de Sedna à vouloir rester sur le kayak tandis que son père est devenu fou pendant la colère de l’Océan. On peut s’interroger sur le fait qu’il veuille rester seul à bord de l’embarcation car sa fille représente un danger de le faire couler.

Tout comme Sedna disparut en fertilisant l’océan, le naufrage du Titanic disparut au fond de l’Océan en obligeant les hommes à tirer les leçons et améliorer la sécurité.  Au lendemain du naufrage, les règles de sécurité en matière de navigation maritime furent renforcées, la trajectoire des paquebots sur l’Atlantique Nord fut aussi modifiée à certaines époques de l’année en raison de la fonte des glaces. La tragédie du  Titanic donna naissance à de nouvelles règles maritimes et lança le tout premier SOS  dans l’histoire de la marine.

On remarque aussi une connexion entre l’auteur de la nouvelle « Futility » de Morgan Roberston, possédant Neptune à 0° Bélier, conjointe à Sedna de l’architecte du paquebot. Ces contacts célestes tissent  » l’air du temps » et forment des résonances marquant la mémoire collective. Ce qu’il subsiste d’une époque vient en partie des transaturniennes puis d’un faisceau de données collectées depuis des thèmes des personnes participant à un même événement. Ensemble, les hommes et les cycles laissent des empreintes dans l’histoire.

D’autres naufrages ont eu lieu avant et après depuis celui-ci. Cependant, en devant mythique, l’histoire du Titanic délivre un certain nombre d’éléments : dates et heures précises, données de naissances des passagers, autant de paramètres indispensables à l’étude d’un événement.

Dans le thème du Capitaine Smith, on trouve la conjonction des transaturniennes, Uranus-Pluton, aspect de gigantisme et de puissance des technologies derniers cris. Le nom Titanic aurait-il été inspiré par la conjonction des deux colosses, Uranus et Pluton dans le signe du Bélier, symbole des industries.

En 1912, Pluton n’est pas encore connu du monde et pourtant il se trouve au natal conjoint avec Neptune dans le signe du Gémeaux ( déplacement, communication) dans pas mal de thèmes de passagers à bord du Titanic parce qu’ils sont nés dans les années 1890 18911 1892. Pluton se trouve fin Bélier conjoint à Uranus dans le thème du Capitaine né près de 40 ans avant, puisqu’il faudra près de 30 ans à Pluton pour traverser le signe du Taureau et aborder les premiers degrés du Gémeaux où il retrouvera Neptune.

Avec la venue de nouveaux corps célestes ou planètes, de nouvelles perspectives s’offrent au monde astrologique. Du temps, de la patience et  des observations ont toutes les chances de déverser dans l’immense astrologie les nouveaux courants de demain.

A suivre…

par Valérie Darmandy, le 2013/10/22 à 18:50

copyrighta92g1c61

2 Commentaires

Classé dans l'astrologie de demain, Sedna, Uranus

Saturno in Scorpione e Plutone in Capricorno

« Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton en Capricorne »

Tradotto dall’articolo Giorgio Mangini

Image

Spazio alla lucidità e all’autenticità!

Prossimamente Saturno entrerà nel dominio di Plutone, il quale si trova, dal 2008 nel segno del Capricorno, dominio di Saturno. Il pianeta dalla lugubre reputazione penetrerà nella oscurità plutoniana il 5 ottobre ‘012 alle 20.34 GMT per uscirne definitivamente solo nel settembre 2015. Quando il quadrato fra Plutone ed Urano si abbandona alla gioia di maltrattare certi astri ed i relativi settori, ci sono tutte le ragioni per temere un oscuramento della morale, con l’avvento del clima di austerità in cui siamo entrati. Eppure, contro ogni previsione, l’ingresso di Saturno in Scorpione sarà un balsamo per i cuori, ormai da molto tempo atteso.

Sul piano generale questo clima astrologico di morosità ambientale dovrà coincidere con un inasprimento del clima sociale ed economico. A livello collettivo, le coscienze si troveranno a dover fare i conti con certe realtà, individualmente sarà l’ora del bilancio, sarà il momento di fare il punto su quanto e come « pagare » per determinate azioni precedenti, ed il conto potrà essere salato. Si vedranno riemergere i fantasmi usciti dall’armadio del passato, o ciò che è stato deliberatamente nascosto verrà alla luce. Questo periodo sarà quello di una cruda lucidità, di verità emerse in primo piano, di presa di coscienza e non ci sarà spazio per la fuga. Saturno sarà in Scorpione, in aspetto al suo governatore, Plutone, aiuterà a responsabilizzarsi, a misurare meglio la propria parte di colpa nelle azioni passate ed a responsabilizzarsi per un futuro immediato. La mutua reciprocità fra Saturno e Plutone permette di vedere una realtà da un volto così laido ed indigesto quale è. Durante questo periodo astrologico sarà il momento di separare il Grano dal Loglio.

Le generazioni nate sotto questo clima saranno caratterizzate da una profonda autenticità, la nozione di superfluo sparirà per lasciare il posto all’indispensabile. Una revisione dei valori ed una redistribuzione delle ricchezze si metterà in rotta in un arduo contesto. Questi cambiamenti potranno essere recepiti a livello collettivo da quando il trigono di Nettuno, armonico a questo Saturno plutonizzato porterà un cambiamento nel livello delle coscienze ed un percorso di ritorno ai valori umani. L’ingresso di Saturno in Scorpione giunge mentre Plutone effettua l’ultima rotazione sul primo decano del Capricorno, che sta distillando dal 2008 climi armonici o dissonanti secondo il contesto generale planetario.

L’asse Scorpione-Toro, sarà in prima fila ad assistere all’entrata in scena di Saturno, e certamente l’asse dei segni fissi, Toro, Leone, Scorpione e Acquario ed i relativi pianeti dovranno mostrare pazienza. Gli astri situati nei primi decani della Bilancia, Gemelli, Cancro, Leone, Vergine, Capricorno, Acquario, Pesci, saranno tutti invitati al ballo quando molti dei segni zodiacali saranno già presi nell’ambito del quadrato Urano-Plutone, i pianeti nei primi decani del Sagittario e della Bilancia saranno  meno sensibili all’entrata del Sole in Scorpione. L’aspetto di minor effetto (il semi-sestile, di 30°), nel sestile fra Bilancia e Sagittario, per quanto piccolo, può essere percepito come un rifugio di pace, per gli astri situati nella prima decade del Sagittario, e soprattutto da quelli in Bilancia, messi sotto pressione dalla opposizione di Urano e dal quadrato a Plutone. Questo aspetto minore tra Saturno in Scorpione ed i pianeti in Bilancia, messi sotto pressione dall’opposizione di Urano e il quadrato su Plutone può essere favorevole per le dissonanze con Plutone.

Il quadrato di Plutone verso i pianeti in Bilancia, presenta delle difficoltà, perché è quadrato verso il basso, una maggior difficoltà che da una sensazione di netta diminuzione del libero arbitrio. La persona non può più riconoscere il cambiamento operato da Plutone, che quadrato con i pianeti inferiori, può corrispondere ad una crisi profonda, una discesa agli inferi, se il quadrato è reattivo al  suo tema. Se Saturno è visto come un uccello del malaugurio quando arriva direttamente su un pianeta natale, dissonante o reattivo alle opposizioni, quadrati o semi-quadrati preesistenti, non dimentichiamo che l’astro è portatore di soluzioni a lungo termine, quando distribuisce aspetti armoniosi. E’ precisamente questo clima di stabilizzazione, che si manifesterà dall’ottobre 2012 in numerose occasioni: in aspetto di sestile con Plutone, Saturno agirà come vera porta d’uscita e incanalerà le energie di Plutone, dando un senso alle distruzioni che corrispondono alla fase di quadratura Plutone Urano; dal 5 ottobre 2012, il sestile di Saturno in Scorpione a Plutone in Capricorno, in mutua reciprocità, imboccherà il passaggio della porta d’uscita attuale, il sestile Giove in Gemelli con Urano in Ariete. Una tappa salutare per il primo decano dei segni cardinali.   L’arrivo di Saturno nel primo decano dello Scorpione sarà il benvenuto per milioni di persone, toccate dal quadrato Plutone Urano. Saturno è rimasto stazionario negli ultimi gradi della Bilancia per due mesi, durante questo periodo il quadrato Urano Plutone raggiunge il colmo senza ricevere un solo aspetto armonico da Saturno. Saturno arriva in Scorpione  nel momento in cui Plutone si prepara a lasciare il primo decano del Capricorno. Plutone attraversa in questo momento, per un ultima volta il primo decano dell’asse Cancro-Capricorno, dove dal 2008, l’astro ha avuto il tempo di destrutturare le funzioni dei pianeti che vi si trovavano. L’astro, a passo lento, ha distribuito dal 2008 e per un paio d’anni dei trigoni verso i pianeti situati in Vergine e in Toro, ha formato dei solidi sestili ai pianeti in Scorpione e Pesci.

I pianeti natali, nutriti dalle armoniche di Plutone guadagnano in potenza, l’arrivo di Saturno in Scorpione va a consolidare questi trigoni già esistenti apportandogli delle belle aperture sociali o affettive. Il transito diretto di Plutone, il quadrato o l’opposizione impongono un cambiamento al quale le persone possono, in un primo tempo resistere prima di lasciare la presa, questi cambiamenti posseggono molta energia. Dopo il 2008 tutti i pianeti situati sul primo decano degli altri tre segni cardinali: Ariete, Cancro, Bilancia, riscoprono dopo molti mesi consecutivi l’atmosfera di Plutone- Urano, facendo confrontare le persone con delle situazioni nelle quali queste hanno l’impressione di aver perso la mano. Può essere una situazione apportata da un contesto esterno o che nasce da circostanze collettive. Queste disgrazie possono accompagnarsi a crisi esistenziali di un abbattimento psichico. Il colmo del quadrato Urano-Plutone ha per effetto di indurre ad una trasformazione radicale, o di vivere una morte simbolica. Da notare che questa trasformazione non è visibile durante il transito ne immediatamente prima, può manifestarsi dei mesi o degli anni prima di vedere il lavoro di fondo realizzato dai transaturniani.

Spesso si tratta di trasformazioni sul piano delle coscienze, di uno stile di vita che è radicalmente cambiato, si è prodotto un cambiamento del concetto di decoro. Accade che queste lente elaborazioni degli avvenimenti dolorosi e che questo quadrato, cambi la vita per sempre a causa di numerose dissonanze. Per i segni che abbiano ricevuto in pieno lo scuotimento del quadrato Plutone-Urano (primi decani dei cardinali: Ariete, Cancro, Bilancia, Capricorno), è venuta l’ora di girar pagina. L’ingresso di Saturno in Scorpione annuncia la fine della missione ad ampio respiro del transito di Plutone quadrato ad Urano su questo primo decano dei segni cardinali. Saturno in Scorpione, relazionandosi a Plutone, smorza la fase di restaurazione dai danni causati da Plutone. La combinazione di Saturno in Scorpione, aggiunto alle forze plutoniane ha tutto del profilo della Fenice, che rinasce dalle sue ceneri. La mutua reciprocità fra Plutone e Saturno, collegati da un aspetto armonico, ed unito ad uno dei più potenti aspetti (trigono Saturno Nettuno), in vista di un consolidamento dove si aprono le prospettive per una ricostruzione.     Una volta non è sempre, Saturno in Scorpione dona senso alle turbolenze iniziate anteriormente da Plutone, va a ristrutturare delle situazioni spezzate dal quadrato Plutone-Urano. Ciò potrebbe tradursi, dall’ottobre novembre 2012 dall’arrivo di soluzioni concrete, la fine di una situazione instabile o dolorosa col chiaro sentimento che si volta pagina, dove molto semplicemente si vede la fine dei problemi causati da Plutone-Urano. Potrà essere questione di un miglior controllo sugli avvenimenti*(il ciclo sole Saturno di interdipendenza si chiude nel 2017-18, con l’inizio di una fase trentennale di autonomia) di una sensazione di sollievo e di stabilità. Queste situazioni potranno riguardare le persone del primo decano del Cancro e del Capricorno, o aventi dei pianeti piazzati su questi primi decani. Grazie a questo sestile di reciproca mutualità, sarà possibile a certi segni di acquisire rilievo, e con un certo distacco poter avere una prima visione dell’esperienza Plutone-Urano, e di trarne le prime lezioni.

Saturno ponendosi in questo modo verso Plutone annuncia la fase di assimilazione del -dopo transito- del più lento dei pianeti, Plutone (prendendo in considerazione anche Sedna, di cui esistono le effemeridi, si può averne una visione più ampia, considerato che Sedna è significatore di impegno e passione, come ottava superiore di Venere), toccando, al culmine, l’asse Cancro- Capricorno e naturalmente i due altri segni cardinali, Ariete e Bilancia (asse equinoziale). Saturno in Scorpione sarà di una grande utilità ed i suoi effetti benefici saranno tanto percettibili quanto le sue rassegnazioni ed i suoi blocchi leggendari. Saturno no sarà venuto a fare il relais armonico a Plutone, l’assimilazione del del transito di Plutone quadrato ad Urano per questi segni cardinali sarà stato più lento. Questo bel legame astrologico tra Saturno e Plutone permetterà a quei segni presi nella tormenta di recuperare più in fretta del previsto, sempre mantenendo un certo grado di ansietà perché il colore dei suoi astri resta tuttavia oscuro. Il pessimismo o l’inquietudine potranno sussistere a dispetto del sentimento di ricostruzione. Plutone lascerà definitivamente in Dicembre i primi decani dei segni cardinali. La sua collera durerà per un lasso di tempo nel corso del quale Urano continuerà ad irritare (fino a marzo del ’13) i primi decani dei segni cardinali, poi il clima si infiammerà brutalmente. Per i primi decani l’esperienza con il quadrato Plutone Urano sarà terminato. Il secondo decano del Cancro e del Capricorno si preparano ad accogliere Plutone quadrato Urano a partire dal Marzo 2013. Beneficeranno immediatamente del sostegno di Saturno con la venuta di Urano quadrato a Plutone, Saturno sta in effetti progredendo rapidamente ed attende della fine di Gennaio, il X° e XI° grado  dello Scorpione distribuendo sestili al Cvapricorno e dei trigoni al Cancro del secondo decano favorendo per essi delle soluzioni immediate ai cambiamenti operati da Plutone-Urano. Grazie agli aspetti armonici  di Saturno si avrà una rapida integrazione di fronte ai cambiamenti imposti da Plutone-Urano. L’Ariete e la Bilancia (o tutti gli astri situati nel secondo decano), non saranno consolidati da Saturno in Scorpione. Gli astri situati nel secondo decano dell’Ariete s’avvantaggeranno del quintile di Saturno, aspetto chiave per l’evoluzione. Per essi si aprirà tutto un periodo di presa di coscienza di ciò che si è trascurato. Gli astri situati a 150° da Saturno, dovranno imparare, integrati dei loro valori saturniani, la pazienza e la disciplina, ciò che rischia di rappresentare una vera sfida per l’Ariete o gli astri in Bilancia che bruceranno d’impazienza sotto il fuoco di Urano ancora in transito in Bilancia, disaccordo garantito. Questo tandem Urano Plutone  lascerà i segni cardinali, rispettivamente nel 2019, questo quadrato non agirà invece con la stessa intensità sugli astri situati sul III° decano dei segni cardinali come avrà fatto coi pianeti sul primo e secondo decano.    Riguardo all’ulteriore transito di Plutone-Capricorno sui pianeti situati sui terzi decani dei cardinali, Urano avrà accelerato e si accosterà alla fine dell’Ariete, sarà distaccato da Plutone attenuandone le remore. Il ciclo Urano-Plutone che si è risvegliato da qualche mese distribuirà esperienze di differenti intensità secondo la sua progressione sull’angolo Bilancia- Capricorno. Per quelli che sono nati alla fine dell’ultimo decano dei cardinali (o aventi degli astri sul terzo decano dei cardinali), Urano sganciato da Plutone formerà un trigono a Saturno-Sagittario del quale sostenere tutte le ambizioni. Nel 2024 Nettuno avrà fatto del cammino e sarà al centro del segno dei Pesci, speriamo che l’astro abbia portato ancor più di umanità in questo mondo attualmente sostenuto dal ciclo Urano-Plutone.

Par Valérie Darmandy, le 2012/08/14 à 18:37

copyrighta92g1c61

Poster un commentaire

Classé dans Pluton, Pluton carré Uranus, réception mutuelle de planètes, Saturne, Saturne en Scorpion en Octobre 2012, Uranus

L’envol de Pluton.

Les 8 premiers degrés des signes cardinaux et toutes les planètes s’y trouvant, sont à l’honneur cette semaine. Habitués à vivre avec  Pluton depuis des années, les planètes situées dans cette zone étroite des 4 signes cardinaux, se préparent à vivre le départ du dieu des ténèbres et de la transformation suprême : Pluton.

Entré en Capricorne en Janvier 2008, l’astre distribuait depuis cette période des aspects dissonants aux planètes, luminaires, ascendants et axes MC-FC situés dans entre le 1er et 9ème degré des signes cardinaux :  Bélier, Cancer, Balance, Capricorne.  En carré, opposition ou même en direct,  Pluton sème des situations anxiogènes, incertaines, inconfortables.

Pluton grille ,ces jours-ci, ses dernières cartouches sur les premiers degrés de ces signes cardinaux.

Pour mieux comprendre l’individuel, voyons le mondial. Actuellement, Pluton céleste ne fonctionne pas seul, il est en tandem avec un Uranus Bélier, nous sommes depuis un certain temps dans un climat explosif. Bien des planètes natales en signes cardinaux sont prises actuellement dans la machoire serrée du carré Uranus-Pluton, ce qui entretient des situations des plus tendues, violentes et incertaines.

Dans ce contexte, Saturne planète de la discipline et de l’ordre est très attendu. Dès Octobre grâce à son sextil vers Pluton, l’astre installera un sentiment intérieur de consolidation, une clarification des situations,jusque là restées floues, sera perceptible pour les ciels naufragés du carré Pluton-Uranus.

Très prochainement l’entrée de Saturne en Scorpion va orienter l’énergie de Pluton-Uranus et calmer ce climat insurrectionnel  : Uranus carré Pluton. Les relais célestes sont en route, Saturne  formera le trigone de Neptune et ensemble ces planètes serviront de relais à l’énergie du carré d’Uranus-Pluton.   L’ insolence d’Uranus accompagne Pluton, ainsi  ce transit de Pluton dans les ciels individuels est différent d’un transit de Pluton seul. Pluton avec le carré d’Uranus devient un Pluton offensif, anxiogène, il inflige des vagues d’instabilité et d’insécurités. La notion d’insurrection et de destruction est présente dans un tel climat.

Ayant fait une poussée jusqu’à 9 degré du Capricorne en Mai 2012, Pluton est revenu rétrograde puis se trouve stationnaire aujourd’hui, 16 Septembre 2012, à 6 degré 57 Capricorne. Il ne descendra plus en dessous.

Les mouvements de cet astre, mérite toute l’attention, car ses moindres variations de 1° suffisent à moduler considérablement le climat intérieur des personnes actuellement sous ce transit dissonant.  Naturellement, le climat collectif y est aussi sensible.

Pluton  stationnant ainsi depuis le 14 Septembre 2012, prépare son envol et une avancée dans la suite du signe du Capricorne.

Le 18 Septembre à 5h08 GMT Pluton va cesser définitivement ses rétrogradations sur les 8 premiers degrés du Capricorne et va atteindre la frontière du 2ème décan des cardinaux en touchant pour la première fois, le 11ème degré Capricorne dès Février 2013.

La vitesse de l’astre est très lente sur Septembre et Octobre 2012 puis il accélérera en Décembre 2012 pour atteindre le 10°au 21 Janvier 2013.

Cette progression de la planète la plus lente sur le Zodiaque est importante car de nombreux ciels actuellement concernés par ce transit, vont être sensibles à sa poussée dans le Capricorne.

Pendant une paire d’années de 2008 jusqu’à maintenant, Pluton a transformé, kidnappé ou détruit la symbolique des planètes recevant l’opposition, le carré ou le direct de ce transit, dans le but de lui redonner une autre dimension, une nouvelle forme.  Les trigones et sextils de ce transit ont fait moins de dégâts que les carrés, les oppositions ou les directs.  Les sextils et trigones de Pluton ont donné de la puissance aux situations.

Selon vos planètes natales touchées et surtout leurs maîtrises, à chacun de découvrir ce que Pluton a pu transformé à jamais ou si il a insufflé sa pleine puissance grâce aux trigones et sextils.

Le départ imminent de l’astre vers le tiers du signe du Capricorne est un signal fondamental. Il annonce simplement que la transformation initiée par le transit, est achevée.  La mission de Pluton est remplie pour de nombreux ciels, la partie visible de la transformation intérieure de Pluton peut émerger.

Lors de tout transit majeur au moment de son départ, il se produit des réactions, une émulation, des sensations internes, des modifications de pensées, les personnes peuvent voir des choses qu’elles n’avaient pas vues jusque-là car quelque chose n’était pas prêt afin qu’elles les voient.

Pour ceux qui sont sous le transit dissonant de Pluton, ce départ de Pluton coïncide avec un changement d’état de conscience, de mentalité. Quelque chose à fondamentalement changé pendant le temps du carré, de l’opposition ou du direct de l’astre.

Au moment du départ d’une transaturnienne, l’énergie extérieure autour de la personne se modifie progressivement. Ces changements d’énergies qui accompagnent le début et la fin des transits lents, restent l’un des mystères de la belle astrologie.

Des sensations d’allègement, de dégagement, de libération, ou la clarification des situations vont se succéder dès la sortie de l’orbe de Pluton.  L’astre aspecté en dissonance par Pluton peut faire revivre, ou ressusciter les zones fragilisées par le transit, mais d’une façon très différente car quelque chose sera mort et appartiendra au passé.

Une mort symbolique apparaît au moment du départ de l’astre. Ce peut être la mort d’une époque car l’astre lent accompagne la vie des personnes pendant une paire d’années.

Pour Pluton, on doit compter 1 an et demi de transit intense, autour duquel s’ajoute encore le délai de temps nécessaire à l’entrée de la planète dans l’orbe et la sortie de l’orbe ( 2 à 3 degrés avant et après), ce qui étend le transit de Pluton à une période de 3 années.

Si le départ est programmé le 18 Septembre 2012, seul le moment de la sortie des orbes amènera la fin concrète et complète du transit et la montée des sensations qui accompagnent la fin de transit.

Selon l’emplacement exact  » degré et minute » de la planète natale transitée, la fin totale de l’orbe correspondra pour chacun à des semaines différentes ou des mois différents.  Une planète située à 4° Cancer aura sa sortie d’orbe de son opposition de Pluton quand l’astre atteindra  7 degrés Capricorne, en Octobre 2012. Une personne ayant une planète à 6° Balance aura sa fin d’orbe fin Décembre 2012 quand Pluton atteindra 9 degré Capricorne, etc.

Les premiers ciels libérés de Pluton sont ceux dont les planètes natales sont situées à 3° ou 4° de tous les signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, Capricorne.  Pour eux, le transit difficile et pesant de Pluton par carré ou opposition ou le direct, se désamorce définitivement dès le début Octobre 2012.

Une sortie d’orbe est aussi importante que la période d’entrée dans l’orbe.  Pluton n’a pas l’exclusivité de ses phénomènes puisque toutes les planètes lentes et surtout les transaturniennes modifient l’environnement de la personne et son état psychologique, à l’approche d’une planète dans l’orbe.

L’orbe varie selon la nature des astres lents. Avec Saturne, on peut l’étirer jusqu’à 4°5° après un transit exact car pendant cette sortie d’orbe, on ressent avec Saturne encore un effet de traîne. Ces orbes sont discutables. Tout dépendra si l’astre transité occupe un angle natal, ou est maître de l’ascendant ou culminant, dans ces cas, l’orbe peut s’étirer légèrement de 1° ou 2°. Lorsque le transit touche le maître ascendant, la personne est imprégnée plus longtemps et le transit l’impacte profondément.

La fin d’un transit lent, Neptune, Uranus , Saturne et Pluton n’agit pas de la même manière. Avec Uranus la fin est brutale sans « effet de traîne », du jour au lendemain , ce qu’on vivait ou ressentait disparaît. La fin du transit d’Uranus peut s’accompagner d’une sensation de chute d’énergies.

Saturne semble le plus coriace car il étrique les choses et étouffe. Cet effet s’estompe et la personne s’ouvre à nouveau à l’extérieur,  elle se détend, lorsque l’orbe est totalement dégagée. A la fin des transits de Saturne, il se produit un retour à la vie.

Neptune floute les situations jusqu’à la sortie d’orbe aussi. En transit direct, il alourdit les atmosphères, même si il est positif. La personne est prise dans un climat collectif.

Pour Pluton, comptons entre 2° et 3° pour sa sortie complète d’orbe.

Les transits des transaturniennes façonnent les personnes en leur proposant des expériences longues positives, ou négatives, vécues plus ou moins bien. Les après-transits sont les périodes de sortie d’orbe durant lesquelles les personnes sont encore imbibées du climat du transit.

Cela explique la période euphorique qui suit une rencontre importante marquée par les configurations. Des transits retentissent et installent non seulement la rencontre clef mais aussi imprègnent les deux partenaires d’un climat bien particulier qui subsiste encore à la fin du transit, avant la sortie finale des orbes.

Les périodes de sortie des orbes sont des périodes de dégagement ou des périodes d’éloignement d’un centre d’intérêt ou d’une période.

Les sorties d’orbe agissent progressivement, par palier, à chaque degré franchi, la personne se dégage du plan émotionnel lié à la nature du transit.

Pour Pluton, qui prépare sa sortie des 8 premiers degrés de chaque signe cardinal, les 2 à 3 degrés d’orbe nécessaires à son dégagement vont correspondre aux 4 mois :  Septembre, Octobre, Novembre et Décembre 2012.

L’astre accélère vers Novembre et prend 1 degré et demi en 1 mois et demi.

Pluton faisant un degré et demi par un an, avec le jeu des rétrogradations, sa vitesse de  1 degré et demi en 1 mois est considérée comme une accélération.

Il occupera le 10ème, 11ème degré toute l’année 2013. Les planètes dans les cardinaux situées à 10 degré, seront toujours touchées par Pluton.

La vitesse des planètes lentes aide aussi à cerner l’intensité des émotions qui accompagnent ces transits très lents.

Valérie Darmandy

le 2012/09/16 à 22:03

2 Commentaires

Classé dans Orbes : entrée des orbes, Orbes : sortie des orbes, Pluton, Pluton carré Uranus, transits astrologiques, Uranus

David Guetta ou l’explosion d’Uranus-Vénus.

On ne présente plus David Guetta dont le simple nom évoque les festivités géantes d’un bout à l’autre de la planète.  Devenu l’un des DJ phares du moment, il s’est imposé en une dizaine d’années en icône d’un nouvel art musical. Son ascension démarre en 2002 avec le titre  » Love don’t let Me go » tandis que Jupiter faisait des allées et retours dans le signe du Cancer à l’opposé de sa Lune natale, réactivant son trigone natal : Lune trigone Vénus-Uranus-Pluton. Une bombe dans l’univers musical !

Chacun vit son ciel différemment,  de sorte que de mauvais aspects peuvent être sublimés tandis que des aspects faciles montrant des opportunités de réalisation peuvent être vécus avec un bémol. La façon d’utiliser les énergies à l’intérieur d’un thème dépend de la perception que l’on se fait des choses qui nous entourent et ceci fait intervenir les niveaux de consciences. On peut vivre un même aspect sous des formes différentes quand il s’agit de « tendances ». Certaines personnalités semblent incarner pleinement leur thème de sorte que  la personne est à l’image de son thème.  L’emplacement des planètes et des structures dominantes d’une carte servent à cerner si ces potentialités restent à l’état de potentiel ou seront exploitées. Des pistes astrologiques existent pour distinguer les potentialités des réalisations. Le moins qu’on puise dire c’est que le ciel natal de David Guetta ne semble pas être vécu avec un bémol. Place aux émotions!

 

Source DN : Marc Brun.

Cliquez sur l’image pour agrandir la carte du ciel.

En regardant le ciel natal de David Guetta, on trouve une structure dynamique, pétillante et ce depuis divers points de son thème. D’abord sa naissance s’est faite sous une conjonction large Lune-Mars mais reliant la Lune aux forces Pluton-Uranus.  Il possède la conjonction électrique et quasi parfaite d’Uranus-Vénus, aspect astrologique débouchant sur un besoin de vibrer dans des émotions intenses. Cette conjonction explosive est retrouvée dans les coups de foudre, les émotions très intenses et signe une nature extravertie exprimant la joie de vivre. Vénus ici ne peut s’exprimer qu’à travers la pression d’Uranus. Vénus est surtout maître de sa VII et en étant conjointe exacte à Uranus, David Guetta possède ce don d’intensifier les émotions des autres ( la VII).

Sa Vénus est encadrée par les énergies puissantes des 2 planètes générationnelles Uranus et Pluton dont le cycle est actuellement en vigueur jusqu’en 2016 par le carré Uranus Bélier-Pluton Capricorne.  

Par la maîtrise de son Ascendant Scorpion lié à Pluton, David Guetta sait utiliser dans un registre artistique cette colossale énergie qu’est Uranus-Pluton qu’il libère sur les foules.  Il crée un univers musical à la dimension d’Uranus-Pluton.

Bon nombres de personnes nées sous le cycle Uranus-Pluton autour des années 64-65, vivent actuellement des appels à se réaliser ou sont confrontés à des évènements majeurs.  D.Guetta fait partie de cette génération totalement prise dans le réveil de la vague Uranus-Pluton.

Toutes les conditions sont réunies pour qu’il enflamme des années encore les dances floors de la planète car le courant mondial Uranus-Pluton , auquel son ciel est sensible, va monter en puissance en 2014. Vers les années 2019-2020 Pluton en Capricorne s’approchera de sa Lune Capricorne natale conférant une nouvelle dimension à sa popularité puisque son trigone natal Pluton-Lune se rejouera totalement.

Ce cycle Uranus-Pluton encadre au natal sa Vénus, planète liée aux festivités, aux plaisirs, distractions et à la séduction. Ce clan Uranus-Vénus-Pluton au trigone exact de la Lune lui donne cette aptitude naturelle pour magnétiser les foules. L’intensité de sa Vénus-Uranus-Pluton au trigone de sa Lune parle aussi de passion musicale partagée avec un public vibrant aux rythmes de son art musical ( Vénus-Uranus).

Uranus est une des composantes astrologique avec Neptune dans les thèmes nataux des musiciens.  Uranus par sa nature saccadée signe une musique électrique, pop et particulièrement la musique techno.

La musique classique ou les mélodies douces répondent davantage à Neptune, au Poissons, avec peu d’intervention d’Uranus. Les affinités musicales sont du reste toujours le reflet de certaines structures du thème natal et  des transits qui activent et désactivent des climats momentanés.

Vénus-Uranus dans son thème marque la signature du coup de foudre avec sa femme Cathy avec laquelle, ensemble, ils construiront l’empire Guetta . D’une manière générale, la conjonction Vénus-Uranus est excellente pour la vie sociale car Uranus ouvre vers des sollicitations extérieures.   Le rythme Vénus-Uranus remue les émotions des autres, de grandes pointures musicales telles que Michel Berger, Coluche, Céline Dion, Daniel Balavoine, Elvis Presley, possèdent des oppositions ou carrés Uranus-Vénus.

Neptune, reine du monde des sons, se place à son Ascendant Scorpion. Il aurait pu être un pöete ou un philosophe ou encore un mystique mais l’aspect principal de son thème , Vénus conjoint Uranus-Pluton au trigone de la lune  l’a invité à plonger dans ce bain émotionnel.

Le mélange Neptune angulaire en I à Uranus-Vénus à opté vers un milieu artistique, musical, rythmé ou l’intensité des émotions fait partie de son quotidien ( lune).  On peut voir avec cette Lune recevant Pluton-Vénus-Uranus, le rôle clef d’une femme dans sa réalisation artistique.

Neptune dans son ciel évoque une vie conforme à un idéal ou vécue tel un rêve, l’astre invite à un état de transe et enveloppe d’une aura particulière certaines personnalités ( Johnny Hallyday, Neptune en I au natal,  légende de la chanson française). Le succès international de David Guetta n’aurait pas été le même sans son Soleil angulaire en I – le créateur, l’amour de la vie – et son Jupiter natal conjoint à sa cuspide du Milieu du ciel facilitant l’expansion et l’élargissement social.   Les angularités dissocient les potentialités des faits. Son Soleil et Jupiter angulaires sont des atouts astrologiques de taille, ces angularités font passer les potentialités au stade de  » réalisations » visibles aux yeux de tous. Les réjouissances et plaisirs offerts par son Jupiter font caisse de résonance à sa Vénus enflammée par Uranus-Pluton. Partout où il passe le DJ Star met le feu en communiquant ces énergies  festives.  On peut dire que son ciel est totalement en accord avec l’air du temps coloré par les planètes générationnelles.

Neptune actuellement en Poissons offre à David Guetta un pont d’or en opportunités, l’astre générationnel fraîchement arrivée dans sa dignité – le Poissons- signe une époque où les codes de la culture musicale risquent d’évoluer.  Neptune se prépare à former un trigone à son Soleil natal en I élargissant son aura.    Ce Soleil en I angulaire en scorpion s’illustre dans une mise en lumière dans les atmosphères scorpion, c’est à dire le monde des clubs, de la la nuit, l’univers des noctambules. Son  Soleil en I exprime un  besoin de créer sa griffe.

L’avancée de Neptune en Poissons au trigone de son Soleil créateur dans sa I ouvre une perspective prometteuse sur ses potentialités musicales, qui pendant ce trigone, pourrait atteindre leurs apogées. Le carré actuel d’Uranus-Pluton suivi de l’avancée de Pluton en Capricorne et de Neptune en Poissons réunissent les conditions générationnelles idéales pour assister au sacre de David Guetta.

par Valérie Darmandy, le 2012/08/16 à 15:44

4 Commentaires

Classé dans Astrologie et musique, David Guetta thème astrologique, Jupiter, la lune en astrologie, le coup de foudre en astrologie, Le Soleil en astrologie, Pluton, Pluton carré Uranus, Uranus, Vénus

Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton en Capricorne.

Place à la lucidité et l’authenticité !

Prochainement, Saturne entrera dans le domaine de Pluton, lequel se trouve depuis 2008 dans le signe du Capricorne, lieu saturnien. La planète à la lugubre réputation  pénétrera dans l’obscurité Plutonienne le 5 Octobre 2012 à 20h34 GMT pour n’en sortir définitivement qu’en Septembre 2015.

Alors que le carré Pluton et Uranus s’en donne à coeur joie en malmenant certains astres et leurs maîtrises ( secteurs de vie), on a tout lieu de redouter un assombrissement du moral des troupes avec la venue de l’acolyte austère.  Pourtant contre toute attente, l’entrée de Saturne en Scorpion mettra du baume au coeur auprès de nombreux ciels.

Sur un plan général, ce climat astrologique de morosité ambiante devrait coïncider avec un durcissement du climat social et économique. Sur le plan collectif, les consciences devront faire face à certaines réalités. Individuellement, ce sera l’heure des bilans et le moment de « payer » certaines actions antérieures, les notes pourraient être salées. Des fantômes sortiront du placard, le passé ou ce qu’on avait volontairement occulté ressurgira. Cette période sera celle d’une lucidité accrue, des vérités prises en pleine figure, des prises de consciences et il n’y aura peu de place pour la fuite. Saturne en Scorpion lié à son maître Pluton  aidera à se responsabiliser, à mieux mesurer sa part de culpabilité dans les actions passées et à se repositionner pour un futur immédiat.  La réciprocité mutuelle de Saturne à Pluton propose de voir la réalité en face si laide ou si indigeste soit-elle. Pendant cette période astrologique il sera question de trier le bon grain de l’ivraie. Les enfants nés sous ce climat seront caractérisés par une profonde authenticité.  La notion de superflu disparaîtra pour laisser place aux indispensables. Une redistribution des valeurs se mettra en route dans un contexte ardu. Ces changements pourront être perceptibles au niveau collectif d’autant que le trigone de Neptune en dignité à ce Saturne plutonisé amène un changement de niveau de consciences et une amorce du retours aux valeurs.

L’arrivée de Saturne en Scorpion survient tandis que Pluton effectue sa dernière rotation sur le premier décan du Capricorne, distillant depuis 2008 des climats harmoniques ou dissonants selon l’état entier du thème.

L’axe Scorpion- Taureau sera aux premières loges pour assister à l’entrée en scène de Saturne. Biensur l’axe des signes fixes, Taureau, Lion, Scorpion et Verseau ou les planètes à cet endroit devront faire preuve de patience.

Les astres situées dans les premiers décans du Bélier, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Capricorne, Verseau, Poissons sont tous invités au bal alors que beaucoup de ciels sont déjà pris dans les filets du carré Pluton-Uranus.

Les planètes dans les premiers décans du Sagittaire et Balance seront nettement moins sensibilisées par l’entrée de l’astre en Scorpion. L’aspect mineur de 30°agissant de part et d’autre de la Balance au Sagittaire est celui d’un petit sextil. Cet aspect mineur peut cependant être ressenti comme un petit havre de paix par les astres situées dans les premiers décans Sagittaire et plus particulièrement par les astres en Balance mis sous pression par l’opposition d’Uranus et le carré de Pluton.   Cet aspect mineur de 30 degrés entre Saturne Scorpion et les planètes début Balance pourront être utilisé instinctivement pour calmer les dissonances de Pluton. Le carré de Pluton vers les astres en Balance est difficile car ce carré est descendant, vécu plus difficilement en donnant une sensation nette de diminution du libre arbitre.  La personnalité peut ne plus se reconnaître, le changement opéré par Pluton avec des carrés descendants peut correspondre à une crise profonde, une descente aux enfers si le carré réactive des carrés.

Si Saturne est vue comme un oiseau de mauvais augure lorsqu’elle arrive directement sur un astre natal dissonant ou réactive des oppositions, carrés ou sesqui-carrés pré-existants, n’oublions pas que l’astre est porteur de solutions à long terme quand il distribue des aspects harmonieux.

C’est précisément ce climat de stabilisation qui va se manifester dès Octobre 2012 dans de nombreux ciels.  En aspectant par sextil Pluton, Saturne va agir en véritable porte de sortie et va canaliser les énergies de Pluton et donner un sens à la destruction du carré Pluton/Uranus. Dès le 5 Octobre 2012, le sextil de Saturne/Scorpion à Pluton/Capricorne en réciprocité mutuelle emboîtera le pas sur la porte de sortie actuelle, le sextil  : Jupiter/Gémeaux-Uranus/Bélier.

Une arrivée salutaire pour les 1er décans des signes cardinaux.

L’arrivée de Saturne dans le premier décan du Scorpion sera la bienvenue pour des millions de personnes touchés par le carré Pluton/Uranus. Saturne se trouvait stationnaire dans le dernier de la Balance depuis des mois, pendant ce temps le carré Uranus Pluton battait son plein sans recevoir un seul aspect harmonique de Saturne qui aurait canaliser ce duo infernal.

Saturne arrive en Scorpion au moment où Pluton se prépare à quitter le premier décan du Capricorne. Pluton frappe en ce moment une dernière fois les premiers décans de l’axe Cancer/Capricorne ,où depuis 2008, l’astre  a eu le temps de déstructurer les fonctions des planètes s’y trouvant. L’astre, au pas lent, a distribué depuis 2008 et depuis une paire d’années des trigones vers les planètes situées en Vierge et en Taureau, il a formé de solides sextils aux planètes en Scorpion et Poissons. Les planètes natales nourries par les harmoniques de Pluton gagnent en puissance, l’arrivée de Saturne en Scorpion va consolider ces trigones déjà en place en amenant de belles ouvertures sociales ou affectives.  Le transit direct de Pluton, le carré ou l’opposition imposent un changement auquel les personnes peuvent dans un premier temps résister avant de lacher prise. Ce changement puise beaucoup d’énergie. Depuis 2008 toutes les planètes situées sur le premier décan des 3  autres signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, reçoivent depuis plusieurs mois consécutifs l’atmosphère de Pluton -Uranus confrontant les personnes à des situations dans lesquelles elles ont l’impression d’avoir perdu la main. Ce peut -être une situation amenée par un contexte extérieur ou issue de circonstances collectives. Ces malaises peuvent s’accompagner de crise existentielle,  d’un épuisement psychique . Le but de ce carré Uranus/Pluton a pour but d’aboutir à une transformation radicale ou de vivre une mort symbolique.

A noter que cette transformation n’est pas visible pendant le transit ni immédiatement après. Il peut s’écouler des mois ou des années avant de voir le travail de fond réalisé par les transaturniennes. Souvent il s’agit de transformations sur les plans de consciences, d’un mode de vie qui a radicalement changé, il s’est produit un changement de décor. Il arrive que ces lentes amènent des évènements douloureux et que ce carré change la vie à jamais en cas de nombreuses dissonances.

Pour les ciels astrologiques ayant reçu de plein fouet les secousses du carré Pluton-Uranus ( premiers décans cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, Capricorne), l’heure est venue de tourner la page. L’entrée de Saturne en Scorpion sonne la fin de la mission du long transit de Pluton carré Uranus sur ces 1er décans des cardinaux.

Saturne en Scorpion en se reliant à Pluton amorce la phase de restauration des dégats occasionnés par Pluton .La combinaison  de Saturne en Scorpion adossé aux forces Plutoniennes a tout du profil du Phénix renaissant de ces cendres. Les réciprocités mutuelles entre Pluton et Saturne relié par un aspect harmonique aboutissent à l’un des plus puissants aspect en vue d’une consolidation ou oeuvrent en faveur d’une reconstruction. Une fois n’est pas coutume, Saturne en Scorpion va donner du sens aux turbulences initiées antérieurement par Pluton, il va restructurer des situations décousues par le carré Pluton/Uranus.  Cela pourra  se traduire dès Octobre-Novembre 2012 par l’arrivée de solutions concrètes,  la fin d’une situation instable ou douloureuse avec le sentiment clair qu’une page se tourne ou tout simplement la fin des problèmes amenés par Pluton-Uranus.

Il pourra être question d’un meilleur contrôle sur les évènements, d’une sensation de dégagement et sensation de stabilité. Ces sensations pourront gagner les personnes du premier décan du Cancer et du Capricorne ou ayant des planètes placées sur ces premiers décans. Grâce à ce sextil entre réciprocité mutuelle, il sera proposé à ces cardinaux de prendre de la hauteur ou une certaine distance afin d’avoir un premier aperçu de l’expérience Pluton/Uranus et d’en tirer les premières leçons.

Saturne en se plaçant ainsi vers Pluton annonce la phase d’assimilation de « l’après-transit » de la plus lente des planètes, Pluton, touchant en priorité l’axe Cancer/Capricorne et biensur les deux 2 autres cardinaux, Bélier/Balance.

Saturne Scorpion sera d’une grande utilité et ses effets bénéfiques seront aussi perceptibles que sont ressentis ses blocages légendaires.

Saturne ne serait pas venue faire le relais harmonique à Pluton, l’assimilation du transit Pluton carré Uranus pour ces signes cardinaux aurait été plus lente. Ce beau lien astral entre Saturne et Pluton va permettre à ces ciels pris dans la tourmente de se restaurer plus vite que prévu, tout en préservant une arrière plan d’anxiété car la couleur de ses astres reste néanmoins sombre. Le pessimisme ou l’inquiétude pourront subsister en dépit du sentiment de reconstruction.

Pluton quittera définitivement en Décembre 2012 les premiers décans des cardinaux. Il s’écoulera un laps de temps au cours duquel Uranus continuera d’irriter (jusqu’en Mars 2013) les premiers décans des cardinaux puis le climat s’apaisera brutalement. Pour les premiers décans, l’expérience avec le carré Pluton/Uranus sera terminée.

Les seconds décans du Cancer et du Capricorne se préparent à accueillir Pluton carré Uranus à partir de Mars 2013. Ils bénéficieront immédiatement du soutien de Saturne dès la venue du duo Uranus-Pluton. Saturne va en effet progressé rapidement et attendre dès fin Janvier le 10°11°ème degré Scorpion distribuant des sextils au Capricorne et des trigones au Cancer du second décan favorisant pour eux des solutions immédiates aux changements opérés par Pluton-Uranus. Grâce aux aspects harmoniques de Saturne il y aura une intégration rapide devant les changements imposés par Pluton-Uranus. Le Bélier et la Balance (ou tous les astres situés dans les seconds décans) ne seront pas consolidés par Saturne en Scorpion.  Les astres situés dans le second décan du Bélier hériteront du quinconce de Saturne, aspect clef pour l’évolution. Pour eux s’ouvrira toute une période d’apprentissage du lacher prise. Les astres situés à 150° de Saturne,  devront apprendre à intégration les valeurs saturniennes, la patience et la discipline, ce qui risque de représenter un vrai défi pour les Béliers ou astres en Bélier qui brûleront d’impatience sous le feu d’Uranus encore en transit dans le Bélier. Tiraillement garanti.

Ce tandem Uranus-Pluton quittera les signes cardinaux respectivement en 2019 pour Uranus et Pluton en 2024.  Jusqu’en 2019, ce carré n’agira pas avec la même intensité sur les astres situés  sur les 3ème décans des cardinaux qu’il l’aura fait sur les planètes sur les 1er et 2ème décans.

Concernant le transit ultérieur de Pluton/Capricorne sur les planètes situées dans les troisièmes décans des cardinaux,  Uranus aura accéléré et se rapprochera de la fin du Bélier, il sera détaché de Pluton atténuant ainsi les remous. Le cycle Uranus-Pluton qui se réveille depuis quelques mois distribuera des expériences d’intensité différentes selon sa progression sur le Bélier/Capricorne.

Pour ceux qui sont nés à la fin du dernier décan des cardinaux ( ou ayant des astres sur le 3ème décan des cardinaux), Uranus dégagé de Pluton  formera un trigone à Saturne Sagittaire de quoi soutenir toutes leurs ambitions. En 2024 Neptune aura fait du chemin et sera au milieu du signe du Poissons, espérons que l’astre ait amené d’ici là davantage d’humanité dans ce monde  actuellement secoué par le cycle Uranus-Pluton.

par Valérie Darmandy, le 2012/08/14 à 18:37

mise à jour le 11 Janvier 2013

3 Commentaires

Classé dans Neptune Poissons, Pluton, Pluton carré Uranus, Réciprocité mutuelle, Saturne, Saturne en Scorpion en Octobre 2012, signatures astrologiques, Uranus, valeurs plutoniennes

Dominantes planétaires et couleurs.

En plus des analogies entre les astres et la morphologie  ( personnalité avec un visage émacié avec une dominante plutôt  martienne, à  l’allure gracieuse avec le Soleil, au visage plutôt rond  avec une dominante Lunaire, athlétique et élancée avec Uranus, sèche avec une dominante Saturnienne) les dominantes planétaires invitent chacun à se parer de couleurs selon son ciel.

Les looks vestimentaires et les couleurs fétiches reflètent les courants majeurs du thème natal.  Le thème étant en perpétuel mouvement, certaines périodes donnent envie d’opter pour d’autres coloris, mais la couleur dominante initiale a tendance à rappeller à l’ordre.

Les couleurs flashies se retrouvent  chez les dominantes Uraniennes et le Verseau, ils affectionnent la gamme des bleus, du bleu électrique au bleu marine, tandis que le ton violet apparaît chez les Neptuniens bien qu’ on trouve chez les deux l’importance du bleu.  Le blanc a trait au signe du Cancer et celui de la Vierge.

Geneviève de Fontenay, toujours vêtue d’une tenue élégante noire et blanc est née sous le signe de la Vierge avec un amas planétaire en Vierge, un Ascendant Cancer,  Saturne dominant en cuspide de VII et Pluton angulaire en I,  ( Saturne et Pluton : noir) et blanc ( cancer/vierge).

Le gris est prisé par les dominantes Saturniennes.  Pluton semble définitivement amoureux du noir. Il ne faut pas s’étonner de voir des dominantes Saturniennes, Capricornes, Plutoniennes et scorpions  porter du noir en toutes circonstances. Les dominantes Jupitériennes opteront vers des couleurs chaudes, automnales, des chatains, dans les tons ocres ou encore bordeaux.

Les tons doux rosés évoquent naturellement la belle Vénus, en lien aussi avec la nature (par le signe du Taureau) et amènera aussi des tons verts et des coloris frais ou fleuris. La lune, associée au signe du Cancer, est intéressante par son exaltation au Taureau  car le cycle lunaire régule l’écosystème, le monde végétal. La couleur verte de la nature peut s’associer à la Lune.

Le rose fushia peut davantage correspondre à une association Vénus-Uranus.

Le jaune est associé à Mercure mais tout dépendra de quel jaune, en virant vers le jaune lumineux on s’approche des valeurs solaires. La couleur orange attractive est à mi chemin entre Mars et le Soleil.  Le rouge est biensur lié à Mars  » rouge de colère » et les profils Béliers et mêmes les scorpions tiraillés entre les ténèbres de Pluton et le rouge sang de Mars.

La part de féminité représentée par la Lune et de séduction avec Vénus peuvent faire opter pour telle ou telle couleur, selon les signes valorisés. Les planètes dans les angles, dominantes donne le « ton » principal. Elles sont régulièrement plusieurs. Une dominante, une sous dominante et un courant astrologique de fond. Ces colorations sont ressenties instinctivement comme une seconde peau.

Ces associations instinctives entre couleurs et planètes se retrouvent à travers le monde artistique, les toiles des peintres, l’univers des stylistes préférant travaillant certaines matières et couleurs. Les designeurs utilisant des couleurs noirs et blancs dans un style épuré, trahissent des thèmes avec des dominantes Saturniennes, Plutoniennes et Uraniennes pour l’originalité de leurs oeuvres.

A la demande de Madonna, en 1990 Jean-Paul Gauthier réalisa le célèbre bustier  à l’image du thème de l’artiste. Comment ne pas voir en ce bustier lumineux, un message de domination d’une femme Lion avec son Pluton angulaire. Loin du caractère sexuel, c’est dans un tout autre style que Coco Chanel créa sa petite robe noire en la signant de la sobriété de son ascendant Capricorne.

Ces dominantes du thème sont projetés dans le quotidien, à travers la décoration intérieure des appartements, dans l’aménagement des espaces à vivre, les jardins. Les tons et textures choisies pour l’habitat ceux à l’image des dominantes du thème natal des locataires  ( et de l’état astrologique de leur maison IV).

On crée son propre monde selon les énergies et tonalités de son thème.

par Valérie Darmandy, le 2012/07/30 à 18:41

Poster un commentaire

Classé dans Bélier, dominantes planétaires et couleurs, Jupiter, Madonna, Mars, Mercure, Pluton, Saturne, Uranus, Vénus, zodiaque

Astrologie et libre-arbitre.

L’astrologie émet un signal fort selon lequel l’état du ciel de naissance déterminerait des trajectoires.  Cette donnée pas vraiment fausse a pourtant quelque chose de dérangeant.  Elle remet  en question  la part de libre arbitre de chacun et l’idée que des planètes puissent guider nos vies suscite des réactions de défense telles que les moqueries et l’agressivité. En brandissant l’astrologie comme un fatum il serait surprenant d’avoir d’autres réactions.  Le subtil mécanisme astrologique révèle que l’homme traverse certaines situations en mode « subi » afin d’évoluer vers des plans de conscience supérieurs mais reste également l’acteur de son propre chemin.

D’un point de vue astrologique, les climats et les situations rencontrées au cours de l’existence reposent sur deux types de cycles, l’individuel et le collectif. La carte du ciel  renferme des cycles individuels, une sorte d’horloge interne. Ces cycles en vigueur dès la naissance connaissent des épisodes d’éveils auxquelles les personnes agissent ou réagissent. Des situations et évènements peuvent être générer par des choix conscients, perçus insignifiants sur le moment,  mais d’où découleront une situation ultérieure ( parfois des années après), dans laquelle la personne aura l’impression de ne pas avoir le choix. Pourtant ce choix la personne l’a eue. On accorde tous les maux de la terre à la planète Saturne, gardons lui la faculté d’augmenter la lucidité et de donner aux personnes une prise de recul. Les transits de Saturne offrent la possibilité de faire le bilan et d’extraire l’essentiel du superflu, ils offrent   souvent une vision d’ensemble du chemin parcouru, une sorte  de panorama entre les causes et les effets.

L’astrologie n’a pas pour but de dresser un inventaire froid des évènements de votre vie, définissons là plutôt comme un outil décryptant la nature des cycles et l’origine des climats traversés , leurs rythmes ( périodes de réveils) et objectifs ( évolution de la personne).

En plaçant l’individu ,acteur de son cycle, on lui restitue la dimension de son propre libre arbitre. Cependant la notion de libre arbitre ne semble pas la même pour tous!

L ‘épineuse question du libre arbitre surgit rapidement devant les cartes du ciel : ces sortes d’horloges personnelles sont imbriquées dans des cycles plus lents qui englobent des milliers de naissance sur la planète pendant une même période.  Ces planètes lentes notamment Pluton, Neptune et Uranus posent leurs griffes durant des mois d’affilé au même endroit et quand elles évoluent elles génèrent des climats collectifs touchant des générations.

La carte de naissance s’apparente aux Matriochkas, ces poupées russes emboîtées les unes dans les autres. Les cycles individuels sont inclus dans des cycles de dimensions supérieures : les cycles des planètes lentes ou cycles mondiaux. L’homme dès la naissance possède sa propre horloge individuelle mais celle-ci évolue en duo avec les cycles des planètes lentes.  Ce chassé-croisé entre les cycles individuels et les cycles mondiaux est discontinu. L’interaction des cycles collectifs dans une carte natale explique que la personne traverse des évènements dans lesquels elle ne semble pas avoir de prise, des situations issues de circonstances extérieures et liées souvent à l’évolution de la société.  ( exemples : mesures de plans sociaux, situation administrative modifiée dus à des changements de lois, évènement collectif etc).  La part de libre arbitre de chacun dépend du rapport entre le cycle individuel et les cycles mondiaux.  Il est intéressant d’écouter une discussion entre deux personnes ayant eu des parcours de vie différents. Pour la personne qui aura eu la sensation d’agir sur les évènements par selon son bon vouloir, elle verbalisera différemment de celle qui aura eu la sensation de trébucher sur son chemin.   L’éducation joue un rôle fondamental , en inculquant les fondements, les codes, les valeurs et établit les limites et les interdits. L’enfant reçoit au cours de son éducation des informations, des conseils teintés du vécu de ses parents et inévitablement de leur propre perception du libre arbitre. De génération en génération, la vision de la vie se transmet des parents aux enfants. Si on est logique, la notion de libre arbitre prendrait racine pendant l ‘enfance où l’éducation exerce un conditionnement. Les évènement survenus durant l’enfance semblent particulièrement retentir dans cette notion de libre arbitre.

Une fois devenu adolescent, l’enfant est libre d’adhérer aux schémas parentaux ou de les rejeter,  il arrive qu’à l’âge adulte ou sur le tard face à des situations, certains blocages psychologiques ne parviennent pas a être déverrouillés car ils répondent à des formatages psychologiques installés dans l’enfance. Les expériences de la vie sont traversées selon les schémas reçus dans l’enfance et le niveau de conscience au moment de l’expérience. La carte du ciel recèle des potentialités à explorer ou à laisser selon ce niveau de conscience.

La température de la société et son évolution se reflète dans les cycles des planètes très lentes, Pluton Uranus Neptune, on peut y ajouter la rôle indiscutable de Saturne ancrant dans la réalité tous les changements opérés dans la société, puis Jupiter pour donner un caractère légitime ou déloyal aux climats.

Sur le plan individuel, un même climat peut être vécu sur plusieurs plans et proposer ainsi plusieurs choix. Je me suis longtemps interrogée non pas sur les évènements majeurs de l’existence qui restent les conséquences visibles mais sur ces instants insignifiants qui sont à l’origine de ces évènements. On a tous eu une pensée, une décision qui a changé le cours de la vie. Le libre arbitre est dans nos pensées quotidiennes, pourquoi doit-on prendre un chemin plutôt qu’un autre à et lancer telle action à telle heure. Les enchaînements dans la vie passent souvent inaperçus excepté lorsque certains évènements tiennent à quelques secondes, à une pensée, une envie.

En écoutant un témoignage d’un survivant du Word Trade Center , c’est le fait d’avoir choisi de mettre du lait dans son café qui le sauva car il loupa l’ascenseur conduisant aux étages percutés quelques secondes plus tard. La suite on la connait.   Ces fractions de secondes restent la « grande inconnue » et les instants où se situe la part libre arbitre de chacun.

Du côté des climats astrologiques, il est fréquent d’entendre des personnes dire qu’elles sentent le vent virer, bien avant que les transits astrologiques s’amorcent. Les personnes perçoivent une tension intérieure réelle et croissante  à l’approche d’Uranus pour ne pas dire une surtension. A l’arrivée de Saturne, il est question d’une sensation de construction, ou elles se ressentiront une résistance, un frein, de l’isolement ou une sensation d’étouffer. ( selon l’aspect). Ces variations sont bien concrètes pour la personne qui les ressent, elles viennent de l’ intérieur et aussi curieux que cela peut paraître l’entourage est sensible aux modifications des climats astrologiques d’autrui.  La perception du libre arbitre de chacun reçu dans son enfance et son éducation sera fondamental sous des transits importants et longs. Les longs transits astrologiques conduisent dans des retranchements, il est fréquent de devoir aller puiser dans son fort intérieur pour traverser des transits de Saturne, Neptune et Pluton. Uranus n’est pas en reste, bien que son action soit soudaine, source de chocs ou turbulences. Uranus n’agit pas en profondeur à contrario du climat amené par Pluton et ne diffuse pas ce climat confus propre à Neptune.  Saturne oblige à voir des réalités pouvant aider à se repositionner, une fois le transit achevé.

L’astrologie et la nature.

L’astrologie soulève bien des questions allant au-delà des simples dessins astrologiques d’une carte du ciel !

Elle nous invite à lever notre nez des cartes astrologiques et se souvenir des fondements à l’époque ou astrologie et astronomie ne faisaient qu’un, avant que l’astrologie ne soit sortie des universités et erre depuis sans structure légale.  Quiconque étudie l’astrologie se rendra compte rapidement du lien évident entre l’astrologie  et l’astronomie en se penchant sur le mécanisme soleil-terre-lune, les B.A, BA de l’astrologie.

La Lune a laquelle les astrologues accordent une importance majeure étend ses pouvoirs naturels sur la vie de l’écosystème, la force de gravitation, les cycles de la nature, les saisons, la migration de certains oiseaux à certaines saisons, le rythme des océans. Les fameuses marées d’équinoxes sont là pour nous rappeler l’influence du trio Soleil-Terre-Lune sur notre planète et aussi les conditions météorologiques des bords de plage pendant les marées d’équinoxes. La lune régule les océans grâce à son mécanisme avec la Terre. L’astrologie c est aussi cette belle nature qui nous entoure, cette « science » déchue depuis 1666 par Colbert, nous entraîne sur les chemins de l’histoire des civilisations, ouvre la porte des voies spirituelles, métaphysiques mais aussi mathématiques.

On pourrait penser que l’on s’éloigne de l’astrologie en regardant la nature et les animaux vivre, pourtant on s’en rapproche.

Certaines migrations d’animaux,  comme celle des papillons monarques au printemps, ou la ponte collective des crabes de l’île Christmas a lieu sous une lune décroissante.  L’horloge circadienne de ces animaux semble intimement sensibles aux variations lunaires – la ponte des crabes- et Solaire ( les saisons) lors des migrations saisonnières pour les papillons.  En observant le signal collectif sur certains animaux, on se demande pourquoi l’homme échapperait à son horloge interne, est ce par orgueil.  Pour certains humains, il reste difficile d’admettre qu’ils soient réceptifs aux signaux invisibles.

Est ce que parce que c’est invisible à l’oeil humain que cela n’existe pas? Depuis l’immensité de l’univers nous sommes invisibles et pourtant nous vivons. De nos jours, les technologies modernes et la wifi témoignent qu’invisibilité ne rime pas avec inexistence.

L’image écornée de l’astrologie  dans notre société n’est-elle pas avant tout une question de mentalités, de tabous liés à l’éducation.  En Inde, la récente reconnaissance de l’astrologie en tant que science officielle donne une idée du niveau de conscience des mentalités et du fossé culturel avec notre société.

Même si dans d’autres pays frontaliers l’astrologie est moins tabou, sur le territoire Français elle peine à s’exprimer sans susciter une levée de réactions. Quel gâchis quand on connaît les diverses richesses qu’offre l’étude de l’astrologie!

In fine, la crise mondiale qui s’installe proposerait-elle en Europe un retour des valeurs et dans la foulée une ouverture sur la dimension de l’astrologie en la considérant en tant qu’outil de mesure des cycles et visibilité des climats.

Dans notre société le frein sur l’essor de l’astrologie ne serait-il pas entretenue par la peur du quant-dira-t-on. Tabou vous avez dit Tabou ?

http://www.livescience.com/12856-astrology-science-indian-court-ruling.html

Valérie Darmandy

2012/07/14 à 15:04

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, cycles planétaires, Jupiter, la lune en astrologie, la lune et les animaux, Pluton, questions sur l'astrologie, questions sur le libre-arbitre, Saturne, tabou astrologie, Uranus

Accident Challenger : réceptions mutuelles Jupiter-Uranus-Saturne et dissonances Jupitériennes.

Ce dossier astrologique porte sur l’accident de la navette Challenger survenu en 1986 et aborde la place de l’astrologie dans les destins collectifs. L’analyse astrologique passe en revue les dénominateurs communs trouvés dans les cartes astrologiques des astronautes à bord de Challenger puis les compare au ciel horaire du décollage de Challenger à Cap Canaveral le 28 Janvier 1986 à 11h38 heure Locale. L’explosion de la navette eut lieu environ 73 secondes après le décollage.

Existait -il des résonances entre le ciel du décollage et les thèmes des astronautes ? Si oui, ces résonances étaient-elles issues des mêmes courants astrologiques?

Préambule sur Jupiter et le Septenaire en astrologie.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, ouvrons une parenthèse sur Jupiter, planète jouant un rôle, comme on va le voir, dans l’explosion de la navette Challenger et ces décès collectifs dans des circonstances spectaculaires.

Si Jupiter est la planète la plus volumineuse de notre système solaire, dans le langage astrologique elle conserve aussi la symbolique de l’extra-large…Jupiter, le gourmet ou le gourmand, sensible aux jouissances terrestres dispose d’aptitudes pour attirer les honneurs et les richesses matérielles. Jupiter enveloppe autrui de sa confiance, rassure, il s’impose en société en occupant l’espace. Naturellement il introduit le goût prononcé du confort, un certain standing de vie ou parfois invite à la folie des grandeurs.  Les dissonances de Jupiter sur le caractère orientent vers la démesure, des abus de toutes sortes y compris de confiance, la recherche d’une notoriété bâtie sur du superficiel, une attitude ostentatoire, le besoin de théatraliser ce qui est ordinaire. La place de l’astre dans un thème de nativité délivre de précieux renseignements quant à l’étiquette sociale portée en public. Jupiter est un peu l’habit de fonction que l’on endosse, les médailles gagnées, les titres, les récompenses, ou l’emblème que l’on représente. L’astre  conjugué avec Saturne permet d’évaluer l’intégration sociale.

On accorde spontanément la notion de protection à Jupiter dans la maison astrologique où il se place ou dont il a la maîtrise, à condition que l’astre ne soit pas dissonant, ni maître d’une structure délicate, ni présent dans la maison mortifère la VIII et sans maîtrise sur la VIII.   Jupiter montre sa face noire dans les dissonances, il renverse la vapeur , on joue de malchance, il est question de défaillance dans une protection ; des difficultés peuvent faire intervenir les lois, l’intégration sociale peut être difficile ou faire l’objet de déstabilisations venant de causes extérieures.

Lorsque Jupiter inscrit sa griffe dans un évènement, il donne à celui-ci un côté spectaculaire. Dans certaines conditions astrologiques, la signature astrale de Jupiter s’apparente à celle d’Uranus dans le sens où une situation se manifeste avec démesure.

Avant l’introduction des transaturniennes dans l’histoire de l’astrologie marquée par la découverte d’Uranus,  les astrologues disposaient du Septenaire : un clavier composé des deux luminaires la Soleil et le Lune puis des 5 planètes : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Jupiter était l’unique planète associée aux grandes distances.  Le Sagittaire, le centaure lié à Jupiter rime encore de nos jours avec les grands voyages tout comme son acolyte Mercure lié symboliquement aux petits déplacements, bien que la question des distances reste relative.  Par exemple, pour une personne sédentaire, un premier voyage de courte distance pourrait être très bien marqué dans son thème par un cycle de Jupiter ou la maison IX tandis que la maison III, Mercure et les Gémeaux peuvent être les référents astrologiques auprès de personnes habituées à voyager. Avec la découverte de Neptune en 1846 -autre planète transaturnienne- et son intégration dans le clavier astrologique,  le langage astral s’étoffe.  Les  très grandes distances appartiennent toujours à Jupiter mais aussi à Neptune, planète porteuse du symbole de l’illimité. Pour ce dossier astrologique parlant de conquête spaciale justement, c’est à se demander si le référent de Neptune ne s’adapterait pas mieux que Jupiter.

Le monde du voyage s’articule autour de l’axe Gémeaux (distances courtes ou moyennes et fréquentes)-Sagittaire ( les grands voyages hors frontières), maison III ( déplacements petits, moyens et fréquents) -IX ( grands voyages), Mercure ( déplacements petits et moyens) et Jupiter ( grands voyages).

Explosion de Challenger sous les réceptions mutuelles mondiales Jupiter-Uranus-Saturne.

Courants mondiaux

A cette époque en astrologie mondiale  se forme dans le ciel des réceptions mutuelles entre la planète Jupiter en Verseau, Uranus et Saturne en Sagittaire. Les 3 astres s’échangent leurs signes respectifs et mélangent ainsi leurs énergies.  Le Sagittaire, signe  des grands voyages, est occupé par Saturne et Uranus, les deux planètes gouvernant le Verseau où se trouve Jupiter durant l’année 1985 et début 1986.

ci-dessous, état du ciel astrologique lors du décollage de Challenger à Cap Canaveral le 28 Janvier 1986 à 11h38 heure locale. Challenger explosera quelques secondes après.


Courants astrologiques éphémères du 28 Janvier 1986 à 11h38, Cap Canaveral, Floride, USA.

Les ciels horaires sont l’instant T de l’état du ciel dans un lieu donné . Ils ont une validité brève car les maisons circulent vite sur le Zodiaque changeant ainsi  les maîtrises et les atmosphères qui en découlent.

Le ciel horaire du lancement de Challenger à 11h38 heure locale à Cap Canaveral se produit sous un Ascendant Taureau avec l’axe des Noeuds sur la ligne d’horizon I-VII 3° Taureau-3°Scorpion. Le Noeud Sud et Pluton à 7° Scorpion sont angulaires en VII.

La maison VIII horaire ( maison astrologique liée aux notions de destructions, la mort, aux conditions du décès ) se superpose au  signe du Sagittaire symbole de la flèche s’élançant vers les hauteurs, des grands voyages, des grands espaces et signe de Feu.   Uranus et Saturne, maîtres de ce Jupiter en Verseau, occupent eux aussi cette maison VIII.  Un détail peu négligeable, Saturne, l’un des maîtres de Jupiter, est au tout début de la maison VIII de la carte horaire à 7°42 Sagittaire en conjonction avec l’étoile fixe, Antarès 9° Sagittaire, étoile fixe à l’influence violente. Antarès, explosion, incendie, destruction.

Ces échanges de réceptions mutuelles entre Uranus-Saturne et Jupiter se forment entre les maisons XI et VIII et installent un climat de destruction visant les projets.  Dans ce ciel il serait bien difficile de nier la présence du triple carré de Pluton Scorpion frappant Vénus-Mercure-Soleil en Verseau au Milieu du Ciel.

Vénus est maître de l’ascendant de la carte horaire, ce qui valorise le rôle de Vénus et ses aspects. Or, Vénus est frappée du carré de Pluton, l’amour mort, l’affectif endeuillé dans des conditions tragiques. ( Ce même carré Vénus-Pluton est retrouvé, en signes mutables Vénus 27° Poissons au carré de Pluton 27° Gémeaux, le 10 Avril 1912, jour du voyage inaugural du Titanic). Ce carré horaire, Vénus-Pluton, exprime le choc émotionnel et bouleversement affectif.

Jupiter dans la carte horaire du décollage de Challenger transporte un indice mortifère soutenu en raison d’une boucle qu’il fait sur la VIII.  En effet, Jupiter maîtrise la VIII horaire ( Sagittaire en VIII) et ses deux maîtres, Saturne et Uranus, se trouvent aussi en VIII. Les énergies de Jupiter s’expriment à travers la VIII.

La réception mutuelle mondiale entre Jupiter/Verseau et Uranus/Sagittaire est soutenue par un sextil, confirmant un climat Jupiter-Uranus, c’est à dire des potentialités « spectaculaires » dont l’expression se libère dans les maisons touchées ici à cette heure précise, la VIII et la XI.

 Jupiter dans les thèmes astrologiques des astronautes.

En étudiant les cartes astrologiques de 5 astronautes sur 7 ( deux cartes sont avec une heure inconnue)  la planète Jupiter est maître de leur maison natale VIII, maison des conditions de décès,  Jupiter était de nouveau maître de la VIII horaire à l’instant du décollage.

-Le ciel natal de Francis Richard Scobee, commandant à bord de Challenger en Janvier 1986, présente  une figure astrologique  avec un Carré en T : la conjonction Vénus-Saturne est frappée du double carré Mars-Pluton.  Les planètes Apex Vénus-Saturne sont en maison IX, maison des grands voyages. L’énergie de ce thème se dirige vers les valeurs de la maison IX, horizons lointains, grands voyages.  Son Jupiter natal est maître de sa maison VIII et Jupiter se trouve dans sa maison VIII ( fin). Neptune est aussi maître de sa VIII.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure du décollage de Challenger : Pour Francis R. Scobee, les Noeuds s’inversent à leurs positions initiales. Pluton à 7° conjoint sur l’axe des noeuds en Janvier 1986. Période clef de l’existence. Jupiter répète le climat du thème astrologique de  l’astronaute, Jupiter maître de VIII…

-Michael J.Smith était à bord de Challenger, son Jupiter est maître de sa maison VIII,  Jupiter qui est aussi la planète Apex, car Jupiter est pris dans le carré en T Jupiter au double carré d’Uranus Gémeaux et Lune Sagittaire ( deux signes des déplacements et grands voyages). Son Jupiter est très dissonant et il est planète Apex, cela sous entend que toutes les énergies se dirigent vers son Jupiter dissonant et à valeur mortifère ( maitrise sur sa VIII natale). Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage de Challenger : Uranus  à 20° Sagittaire en transit près de  sa Lune à 16° Sagittaire évoque les grands voyages. Uranus réactivait le carré en T natal avec Jupiter apex et maître de sa VIII.

-Le ciel astrologique de l’astronaute  Judith Resnik présente  sa maison VIII natale en Sagittaire. C’est à nouveau Jupiter qui est maître de sa maison VIII natale à l’identique Jupiter au moment du décollage propose la même orientation, maître de VIII…Son Jupiter natal est la planète Apex de son Yod ( 2 quinconces venant de Uranus et Saturne sont réceptionnés par Jupiter). Le Yod est le canal vers lequel se dirigent les énergies des 2 quiconces, la planète en Apex a obligation de « travailler », elle devient sensible, majeure dans la carte natale.  On note dans son thème natal la maison IX et VIII sous une même maîtrise planétaire, les grands voyages et la mort liées. Jupiter maitrise au natal ses deux maisons simultanément.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Les planètes composant son Yod natal sont celles retrouvées en VIII et sous la maitrise de VIII au moment du décollage de Challenger. Une orientation vers la maison VIII se répète avec un Jupiter à teneur mortifère.

Le ciel natal de  Christa McAuliffe,( ci-dessus) dispose d’un Jupiter maître de sa maison VIII natale en dignité et en VIII natale aussi.Au moment du décollage, se superpose sa maison VIII natale directement sur la maison VIII horaire du décollage.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Pour Christa McAuliffe, transit direct d’Uranus sur sa pointe de la maison VIII, maison de la mort, transit d’Uranus le 28 Janvier 1986 à 20 Sagittaire sur son Jupiter natal à 19°36 Sagittaire qui était maître de sa VIII natale.

Retour des Noeuds exactement comme son confrère Francis R. Scobee, sauf que pour Christa, l’axe des Noeuds revient exactement sur lui même. Le 28 Janvier 1986 le Noeud Nord est à 3° Taureau sur son Noeud Nord à 6° Taureau, et Noeud Sud sur Noeud Sud natal. Pluton du 28 Janvier 1986 à 7° Scorpion appuie sur l’axe des noeuds nataux et du jour. Identique à son confrère astronaute Scobee, période clef de l’existence et surtout période à haut risque pour les déplacements en voyage en raison du direct d Uranus 20° Sagittaire sur le maitre de VIII natale, 19°36 Sagittaire et sur la pointe de VIII 20° Sagittaire.  Son ciel est le plus affligé et dans une précision édifiante, la répétition se fait sur la VIII avec les maitres de VIII et un direct d’Uranus sur sa pointe de VIII natale.

L’heure du décollage de Challenger coïncide avec l’axe des Noeuds sur la ligne d’horizon I-VII avec Pluton Scorpion conjoint sur le Noeud Sud, ce qui lance un cycle important pour les deux astronautes Christa McAuliffe et Francis R. Scobee.

Le ciel astrologique de l’astronaute japonais Ellison Shoji Onizuka dispose d’un lien entre Jupiter et la VIII ( Vénus, maître de Jupiter, se projette en  VIII) tandis que la maîtrise de Jupiter est directe sur la VIII dans les cartes de ses 4 compagnons du vol spatial.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Le 28 Janvier 1986, pour l’astronaute Ellison  Shoji Onizuka, son ciel se trouve en plein transit direct d’Uranus à 20 Sagittaire sur son Noeud Nord à 20° Sagittaire. L’astronaute vit l’opposition d’Uranus à Uranus natal.  Uranus natal pris dans les noeuds nataux.  Le transit d’Uranus en 1986 réveille les Noeuds et frappe son Uranus natal conjoint Noeud Nord.

Points communs entre les ciels des 5 astronautes (thèmes astrologiques avec les heures).

5 astronautes sur 5 disposent d’un lien de Jupiter avec la maison VIII. Pour 4 d’entres eux, la maitrise natale de Jupiter sur leur maison VIII est directe : Christa McAuliffe, Judith Resnick, Francis R Scobee, Michael John Smith.  Pour Ellison Shoji Onizuka le lien entre Jupiter et la VIII est indirect.

Au moment précis du décollage 2 astronautes , Christa McAuliffe, Judith Resnik  ont leurs maisons natales VIII sur la maison VIII du thème horaire du décollage, les courants mortifères se superposent sur le Sagittaire.

Les cartes sans heures.

Bien que ces cartes ne soient pas exploitables dans l’étude, car sans maisons, voici les aspects on peut y lire clairement le transit d’Uranus en Janvier 1986.

Thème de Ronald Ervin McAir, établi pour 12h ( sans heure). Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage de Challenger : Uranus en Janvier 1986 est à 20° Sagittaire et transite son Mars natal à 18-19° Sagittaire. Climat à haut risque accidentel. Retour de Jupiter. Jupiter 24-25° Verseau en Janvier 1986 conjoint à son Jupiter natal 27° Verseau. On retrouve dans son thème le courant mondial Jupiter-Uranus dominants à cette période.  Ronald McAir était saxophoniste, (une Lune Poissons avec un amas de planètes personnelles conjointes à Neptune). Il projetait de jouer à bord de Challenger. Le musicien Jean-Michel Jarre lui rendit hommage dans un morceau « Ron’s Pièce ». 

Ci-dessous, thème de Gregory Bruce Jarvis  établi pour 12h ( sans heure). Dissonances natales  Jupiter-Uranus. Le thème horaire du décollage de Challenger fait apparaitre la Lune à 11° vierge, pile sur son amas natal au carré d’Uranus natal. Saturne le 28 Janvier 1986 forme de nombreux carrés à son amas en Vierge.

Facteurs déclencheurs & transits majeurs.

Jupiter fut un courant commun mortifère décelé à la fois dans le thème horaire du décollage et dans les cartes natales des astronautes. Il fallait des éléments astrologiques pour déclencher un tel accident. En Janvier 1986 on note dans le ciel mondial la réception mutuelle  Jupiter- Uranus soutenue par sextil puis de une seconde réception mutuelle Jupiter-Saturne. Les réceptions mutuelles des planètes lentes jalonnent les grandes lignes de l’histoire, ils composent l’âme des époques, ce qu’il restera dans la mémoire collective.

Les facteurs déclencheurs furent l’écho des courants Jupiter-Uranus à la fois dans le mondial et dans le thème des astronautes, combiné au transit direct de la planète la plus explosive -Uranus- sur certains points clefs des thèmes nataux des astronautes ainsi que le retour des axes des Noeuds sur eux mêmes ou à leurs oppositions.  L’axe des Noeuds  sert d’indicateur, lors de transits concomittants, il verrouille ou ouvre des portes et balise en quelque sorte les étapes cruciales de l’existence.

La maison VIII et  Jupiter dissonant, maître de VIII avec le direct d’Uranus en Sagittaire forment la toile de fond dans cette tragédie collective.   Les deux planètes Jupiter et Uranus lui ont donné ce caractère spectaculaire ( Jupiter) et explosif ( Uranus). La présence de Jupiter dans cet accident situe le cadre de l’accident : en voyage vers les grandes destinations. La présence du transit d’Uranus se retrouve régulièrement dans les accidents.  Les réceptions mutuelles des planètes lentes jalonnent les grandes lignes de l’histoire, ils composent l’âme des époques, la mémoire collective d’une époque.

Le plan individuel inhérent au plan collectif.

L’astrologie est un grand ensemble composé de cycles mondiaux auxquelles certaines générations sont perméables dès que ces courants mondiaux sont réactivés. Dans ces grands cycles cohabitent d’autres cycles. Une simple carte horaire n’explique pas un évènement, car la carte horaire d’un évènement précis n’est qu’une loupe grossissante permettant de décrypter une situation à ce moment précis.

Pour qu’il y ait un évènement, le plan collectif de l’époque doit au préalable entrer en résonance avec le courant individuel, quand ces conditions sont réunies la carte d’un instant T incarne le tout dernier maillon de la chaine de l’analyse astrologique. Cette carte horaire permet d’entrer dans le détail et d’y cerner l’interaction du plan collectif sur l’individuel. La superposition des maisons d’un instant T avec les thèmes nataux libère toutes les informations avec une précision parfois redoutable.

Une fois par jour, le signe du Sagittaire et la maison VIII se superposent inévitablement mais ne déclencheront rien, encore une fois c’est le cumul des courants annexes qui font un évènement.

Le dernier rouage astrologique de ce grand ensemble ( la carte de l’instant T) est bien huilé puisque le lancement de la navette ne fut pas décidée tandis que la maison VIII se superposait au  signe du Taureau, ou sur les 11 autres signes zodiacaux. Le moment du lancement  de la navette Challenger plaçait la maison VIII ( circonstances de décès) sur le signe du Sagittaire  entrant alors en résonance avec Jupiter maître de la VIII, courant commun de 5 astronautes sur 7 à bord de Challenger.

La vraie question de fond est pourquoi cette heure a été choisie, mais ceci est une autre histoire et soulève le problème du libre-arbitre des hommes face aux évènements.

Le langage de l’astrologie est paradoxal. Il est d’une infinie richesse, très complexe et à la fois simple car logique.  Il est surtout à la porté de tous!

Tous droits réservés©

par Valérie Darmandy, le 2012/06/01 à 18:42

1 commentaire

Classé dans Axe des Noeuds en astrologie, carré en T, Challenger et Jupiter dissonant, climat mondial, etoiles fixes astrologie, etude astrologique, Face noire de Jupiter, Jupiter, Jupiter Sagittaire, Langage astral, transits astrologiques, Uranus, Yod en astrologie

L’amour et le désir dans les astres.

Les configurations astrologiques qui feront vibrer votre esprit et votre corps ont, croyez le, des chances de laisser neutres d’autres personnes. Les codes de lectures astrologiques distinguent l’amour  du désir. L’amour se réfère au Soleil astre du jour régulant l’éco système et rendant possible toute vie terrestre.  L’amour d’un parent, d’un enfant, la générosité du coeur, la chaleur humaine répondent à l’état céleste et terrestre du Soleil dans votre thème astrologique et des éventuels contacts astrologiques de l’astre avec le reste des planètes ou de l’autre luminaire : la Lune.

La conjugaison astrale de ce Soleil avec les autres astres donne le ton de votre expression affective. Dans les tendances générales, on peut s’attendre avec l’imprévisible Uranus à des amours faisant soudainement irruption, aux rebondissements, avec Pluton à des amours d’une intensité mémorable, à un certain flou ou une chimère avec Neptune, à une prudence, un frein, ou des retard ou certaine introversion des sentiments avec Saturne et au contraire avec un facteur chanceux, une valorisation de l’amour avec Jupiter ou le sentiment d’injustice en cas de dissonance jupitérienne.

Ces climats portés en soi vont croiser la route de personnes ayant des combinaisons répondant à ces signaux amoureux.  Un soleil-Pluton parlera à une Vénus-Pluton d’un autre partenaire ou Vénus-Mars ou Vénus-Uranus mais parlera plus difficilement à un Soleil-Saturne, Vénus-Saturne. La nature chaude et exigeante d’un Soleil Pluton s’accorde avec le climat passionnel de Vénus-Pluton, tandis qu’un Soleil Saturne peut biensur éprouver de puissantes émotions tout en jouant la carte de la pudeur ou celle de la prudence, méfiance. La retenue de Saturne n’adhère pas à l’incandescence et l’exigence Plutonienne ou encore moins à l’ardeur immédiate d’un Mars-Uranus. Ces dissociations entre des modes affectifs différents d’une personne à une autre orientent vers plusieurs sensations : les sentiments sont vécus sans réciprocité, ces aspérités se manifestent à travers une résistance à fusionner. Ces dissociations de courants astrologiques sont vécues par les personnes consciemment de part et d’autres, et si elles ne le sont pas, la montée de transits déclenchent tôt ou tard ces prises de consciences.

En dépit des sentiments, les personnes ne se sentiront pas dans le  » même monde ».  Le fait que des courants astrologiques soient en accord est fondamental car ces conditions construisent la magie de l’amour.  Les modes affectifs sont en résonance, ils se répondent, s’associent, s’amplifient mutuellement, les personnes le ressentent parfaitement.

Les fougues amoureuses sont le fruit de ces combinaisons astrales faisant une certaine résonance, Vénus-Mars, Uranus-Vénus, Soleil-Uranus rencontrant un Vénus-Pluton, Vénus Bélier ou des natures Bélier, Scorpion, des thèmes en nature « Feu » pour la passion ou l’élément  » Eau » pour l’émotionnel, ou encore des localisations de Vénus en Scorpion et Verseau pour la passion, la fascination et l’amour instantané du mode Vénus-Verseau bien que quasi fraternel.  L’étincelle se fait dans une relation uniquement lorsque tout est prêt sur les deux thèmes, ce qui explique que certains transits frappent légèrement avant ou après et attendent les planètes les plus rapides comme facteur déclencheur. Les transits forment un trait d’union avec les ciels astrologiques des personnes concernées par une rencontre. Les ciels astrologiques des partenaires doivent recevoir les courants ensemble. La situation se corse quand l’amour s’adresse à des conjoints ayant déjà une vie en cours, les configurations planétaires concernent alors 3 ou 4 personnes simultanément. On pourrait penser que ce sont les mêmes transits qui vont passer sur les axes sensibles, en réalité pas du tout car les transits reflètent la situation de la personne, vue depuis son propre environnement, de sorte que si une nouvelle rencontre concerne un conjoint ayant déjà une vie et qu’un conjoint subi la situation, les perceptions seront différentes et l’atmosphère des transits sera intimement liée à cette perception intérieure.

On retrouve ces phénomènes dans le cas des décès, les personnes endeuillées ne reçoivent absolument pas le même climat que les défunts et curieusement les transits des défunts sont moins affligés que ceux des endeuillés. Il en va de même pour les divorces et séparations, tout dépendra des conditions dans lesquelles ont lieu ces changements de vie, sont-ils finalement libérateurs ou ont-ils été subis? autant de différence souvent reflétées par l’emplacement des astres au moment de l’évènement.

C est bien connu, on voit son vie depuis son ciel.

Le Soleil l’amour, le coeur et Vénus le désir de la chair ne sont pas seuls en jeu pour cerner la fibre amoureuse qui sommeille en vous.  Mars l’ardeur sexuelle, Pluton les deux maîtres du scorpion, signe associé à la sexualité, entrent dans le jeu.

Les plus grandes passions sont attribuées à Vénus Pluton, Soleil-Pluton et plus  l’aspect est dissonant plus l’intensité risque de marquer au fer rouge celui ou celle qui porte en lui ces forces passionnelles.  Les sexqui carrés, quinconces et carrés de tels aspects soufflent sur ces charbons ardents Vénus-Pluton, Soleil-Pluton.  Ces aspects sont des appels à l’évolution et demandent une énergie importante pour passer à un niveau supérieur de conscience, ces aspects peuvent demander beaucoup tout en enrichissant et épurant la personnalité, cependant on peut se brûler les ailes en pareils aspects, d’autant que Vénus Pluton ne sont pas que la passion physique, ils colportent des vertus  initiatiques. Pluton confronte toujours à une forme de puissance qui demande d’aller au-delà de ses propres capacités, une sorte de baptème du feu ouvrant la porte vers une évolution profonde et le franchissement d’un palier dans la conscience. Des pollutions psychiques émergent souvent ces forces plutoniennes, quand Vénus ou le Soleil flirtent avec de telles énergies les amours se teintent de sensations aussi subtiles qu’indicibles.

Saturne n’est pas pour autant l’oublié dans les histoires d’amour.  De passions sont aussi nourries des aspects de Saturne. L’astre a des rôles clefs dans les amours passions pour installer l’attente, découvrir la patience et ressentir les carences affectives ou le manque, tout un terreau favorisant une boulimie affective et l’envie d’avoir l’autre. Vénus et Saturne peuvent faire naître des passions nées des sentiments de frustration. L’astre en liaison à Vénus ou au Soleil aide à accepter  les concessions.

( Edith Piaf, ses amours et sa passion avec Marcel Cerdan marié, pour Edith Piaf : Vénus opposé Saturne, Soleil opposé Pluton la passion et la notion de destruction de l’amour Soleil-Pluton. Marcel Cerdan Vénus-Pluton conjonction parfaite, rencontre pour lui de la passion).

Cette opposition Vénus Saturne dans le thème d’Edith Piaf a joué sur le sentiment de culpabilité – Saturne- pour avoir demandé à Cerdan de sauter dans un avion plutot que de voyager en bateau.

Uranus exerce une sorte d’impétuosité,  de refus des concessions. L’amour est immédiat aussi bien dans son entrée que sa sortie.  Vénus-Uranus , Soleil-Uranus et même Lune-Uranus signe le coup de foudre pour une nouvelle vie ou la rupture soudaine. Pour Neptune les choses apparaissent bien plus chaotiques, entre flou, distance, éloignement, chimère totale, tromperie, double vie ou imbroglio Neptune introduit son lot de complications, ou la confusion peut régner dans les affaires sentimentales.

Le désir quant à lui parle à Vénus, la chair et aussi de l’axe Taureau, Scorpion, de l’axe II -VIII, maison II pour son associé au taureau, à la gourmandise et la VIII pour le caractère  sexuel de cette maison astrologique.  Vénus et Mars dans un thème signent une nature ardente et passionnée et s’apparentent aussi aux histoires passionnelles sans rivaliser toutefois avec l’octave supérieur d’un amour de braise, Vénus Pluton.  Jupiter dans la gourmandise et le désir a lui aussi son mot à dire, Jupiter peut se révéler être un épicurien.

Tous droits réservés.©

par Valérie Darmandy, le 2012/04/13 à 22:15

1 commentaire

Classé dans amour et relations, astrologie et amour, astrologie et sexualité, Astrologie Puteaux, Le Soleil en astrologie, mars et vénus, Neptune, Pluton, résonance astrale, Saturne, synastrie, Uranus, Vénus

Synastrie Elvis Presley et le Colonel Tom Parker.

Lorsque dans un thème se présente la figure du carré en T – une opposition reliée par deux carrés – elle forme un des socles du thème natal ( sous réserves d’autres structures saillantes du TN), autour duquel circulent les énergies des planètes prises dans l’aspect.

Les carrés  convergent ensemble vers un point d’énergie appelé l’apex,zone du thème sur laquelle est exercée une grande énergie, la planète apex est appelée à  » travailler ».

Exemple d’un carré en T et planètes apex entre Elvis Presley et son imprésario Thomas Andrew Parker, dit le Colonel Tom Parker.

Qu’il soit articulé entre signes cardinaux, fixes ou mutables ou ,grâce au jeu des orbes, qu’il unisse des cardinaux aux fixes, ou cardinaux aux mutables , ou fixes aux mutables,  le carré en T propose plus ou moins de résistance en vue d’une évolution.  Le fonctionnement de ce carré dépend de la qualité de son état céleste et terrestre (les maisons astrologiques)puis  de la nature de la planète apex et la présence éventuelle de portes de sortie reliées sur les points de tension.

Le carré en T crée un déséquilibre, une forme d’inconfort invitant tout naturellement aux remises en question et évolutions, des états de crises ( carré en T) sont souvent le terreau de réalisations porteuses.  Loin d’être associé à l’échec, si le carré en T peut représenter quelque chose à comprendre à et à dépasser, l’art de le vivre se reflète dans le thème entier.  Les énergies du carré en T demandent l’utilisation d’autres aspects du thème natal, la personne va puiser ailleurs. Elle va réagir selon l’état de son maître ascendant par action réflexe, ce maître ascendant va donner une indication sur les moyens de défense – avec l’ensemble du thème- face à un difficulté.

Les énergies  d’un carré en T en cardinaux génèrent des forces considérables, ce sont des dynamiques et elles peuvent constituer des leviers à certaines situations lorsqu’elles ont des relais célestes.  La rapidité des cardinaux et spécialement la fougue du Bélier et du Capricorne peuvent claquer des portes pour en ouvrir d’autres.   L’ancrage dans la matière des signes « fixes » ( Taureau, Lion, Scorpion, Verseau) notamment le Taureau et le Lion, augmente le degré de résistance aux changements, on peut observer une tendance aux répétitions de schémas ou parfois un engagement à long terme, une opiniâtreté dans une voie ou des prises de positions depuis lesquelles on ne démord pas. Des fixes  pris dans un carré en T demandent à la personne une énergie considérable qu’elle puise dans d’autres aspects du thème natal. Le carré en T en signes fixes souligne un effort important à la personne pour effectuer certains lâcher-prise nécessaires. C’est dans ce type de carré en T en fixe, que la prise de hauteur et de recul devant des situations pourra être vécue plus difficilement alors que les signes cardinaux ou mutables optent pour davantage de souplesse devant certaines modifications de situations. La notion de digestion lente appartient au Taureau, on peut ruminer des situations et ne pas agir pour les changer ou opter pour la sécurité plutôt que courir le risque de l’inconnu. Les mutables pris dans les carre en T donnent une grande faculté d’adaptation, une souplesse d’esprit, le risque est l’éparpillement car la curiosité en matière d’expériences sera grande. Le carré en T en signes multiples pourrait si le reste du thème le répète,  rassembler «plusieurs vies en une seule » à condition que d’autres éléments en annexes donnent l’impulsion.

Il y a plusieurs facettes dans les carré en T, d’abord si ils sont cardinaux,fixes ou mutables et si le maître ascendant est impliqué ou non dans ce carré en T, ou si le maître ascendant est en relation avec l’apex ou est lui même apex…

Toutes ces nuances affinent l’importance du carré en T, tout naturellement ils n’ont pas tous la même intensité.

La remise en question, les changements d’opinions et courants de vie sont légions avec les mutables. Le mutable et le cardinal sont les plus à mêmes de s’adapter aux changements et de glisser entre les ambiances à contrario du fixe. La différence entre le mutable et le cardinal est dans l’action, le cardinal  pour avancer n’hésite pas à trancher, à lâcher-prise et passer à autre chose dans un souci d’indépendance, ou à rallier autrui à lui et se révéler leader. Le mutable  aura besoin d’une cohésion avec les autres , ses orientations pourront devenir floues,  il pourra s’éloigner sans marquer une rupture nette. Le mutable notamment le poissons agit en papier buvard il aura besoin d’adhérer aux ambiances  dont il s’éloignera dès que son feeling l’alertera.

Points de tensions du carré en T.

Ils sont formés par les angles à 90° et 180° ( +/-orbes). Dans le thème d’Elvis Presley, des points de tension se trouvent sur Pluton 25° Cancer , à 29° Capricorne avec Vénus et un autre à 27° Bélier Uranus.

Dans son thème natal, les points de tensions sont établis selon les orbes les plus serrées : Pluton opposé Mercure, Pluton opposé Vénus, Pluton opposé Soleil.  Son ciel est traversé par la triple opposition de Pluton vers le trio Soleil, Mercure, Vénus.  Il y a 2 points de tension supplémentaires avec le Soleil à 17°et Mercure à 22°   Deux autres points de tension se situent dans le carré Uranus/Vénus, puis le carré formé entre planètes générationnelles : Uranus-Pluton. L’opposition -Mercure-Vénus -Pluton donne un caractère sensuel à la gestuelle. La charismatique signature Vénus-Pluton est incluse dans son carré en T. On peut voir à travers cette opposition les émotions profondes, l’admiration, les fantasmes et les passions qu’il souleva tout au long de sa carrière et encore aujourd’hui.  Son statut au rang d’icône après sa mort tiendrait plutôt de l’ensemble complète de son TN.

Son carré en T active les signes cardinaux lançant une dynamique, une rupture avec un ancien schéma pour créer du nouveau. Les cardinaux soulèvent le désir d’initiative, d’initiation de rupture de l’ancien pour du neuf,  cette dynamique est vivifié par son Uranus/Bélier en apex, allant dans le sens d’un pionnier.

Uranus a besoin de s’exprimer en mode Bélier en utilisant les carrés qu’ils tirent : une sorte de vent nouveau circule dans ce carré en T dynamique.

Les portes de sortie :    

Elles sont les aspects par sextil ou trigone greffées sur les points de tensions et permettant d’évacuer la tension, ou solutionner le problème présenté par le carré en T. Les portes de sortie sont les héritières des foyers de tensions qu’elles transforment. Ces portes épurent les énergies agressives, les blocages ou situations sous-pression d’un carré en T, de sorte que les difficultés, carences, blocages peuvent être le terreau de créativités et d’un certain rayonnement.

Explication des portes de sortie de son carré en T

Jupiter en Scorpion est une des voies de sortie du carré en T d’Elvis.  Jupiter forme un trigone à Pluton pris dans son carré en T et libère l’énergie de la structure du carré T, une seconde porte de sortie est formée par Jupiter au Soleil ( autre planète prise dans le carré en T) par sextil. Ce Jupiter hérite en quelque sorte du potentiel explosif de son carré en T en cardinal.

Le thème d’Elvis vit totalement son carré en T dont l’énergie se canalise au travers de son Jupiter Scorpion trigone à sa planète maîtresse. Ce trigone a la plus grande importance car il est consolidé par l’union entre planète maîtrisée (Jupiter) et son propre maître ( Pluton). On peut aller plus loin,  l’élément «  Eau » compose ce trigone appliquant puisque Jupiter la plus rapide applique vers Pluton. Au regard de ce trigone en le décomposant on trouve aussi Jupiter trigone à Pluton dans le Cancer, le signe où se trouve exalté Jupiter. La touche finale créditant ce trigone comme agent porteur vient du fait que Jupiter est maître de son ascendant. L’artiste incarne ces énergies Jupitériennes portant son carré en T,  sur fond de trigone de Pluton conférant une puissance dans la représentation et surtout quelque chose d’assez remarquable coté énergie.  Le rayonnement de ce trigone « porte de sortie du carré en T » dans lequel le maître d’ascendant se trouve pris,  a offert à l’artiste toutes les dispositions pour propulser son art au devant de la scène. ( représentation d’un personnage, Jupiter).

La seconde porte de sortie après Jupiter est celle de Neptune en Vierge au trigone à Soleil-Mercure ( pris dans le carré en T).  Neptune et Jupiter les portes de sortie par des planètes ayant la faculté de donner du volume aux situations.

La vie d’Elvis change de dimension grâce à la rencontre d’un homme dit le colonel Tom Parker, Thomas Andrew Parker dont l’orientation de son thème – même sans heure-  fait apparaitre un carré en T logé dans le carré en T de Elvis. C’est le coup de foudre artistique entre l’artiste et celui qui deviendra son imprésario pendant plus de 20 ans !

 Synastrie Elvis Presley et le Colonel Tom Parker. Leurs carrés en T superposés, leurs planètes apex conjointes.

 En rouge, les planètes et luminaires du Colonel Tom Parker .

Le colonel Parker dispose de l’opposition Uranus-Vénus-Neptune  tombant dans le trio Soleil-Mercure-Vénus /Capricorne opposé Pluton d’Elvis.

Vénus du Colonel se trouve conjointe à Pluton d’Elvis, les Soleils s’opposent dans leur axe complémentaire Cancer/Capricorne.  Le carré en T de l’un est superposé au carré en T de l’autre.

La planète apex d’Elvis est conjointe à Saturne planète apex du Colonel Parker ! La conjonction de leurs apex respectifs propulsent la mécanique de leurs carrés en T depuis laquelle on peut cerner une dimension  affective et électrique aux vues des échanges entre les thèmes de vénus de l’un conjoint à pluton de l’autre, d’Uranus du colonel sur le bloc soleil-mercure –vénus d’Elvis.  On peut comprendre la nature explosive  de deux carrés en T conjoints et dynamisés par des apex conjoints! Ce sont deux routes se dirigeant vers un même objectif.

Les portes de sortie interviennent à nouveau dans la synastrie.  Jupiter du Colonel entre en conjonction à Neptune, porte de sortie d’Elvis !

Des résonnances se trouvent entre les deux thèmes des 2 hommes, de sorte que le Colonel par son opposition Vénus-Uranus, entre en résonance avec le carré natal d’Uranus-Vénus  d’Elvis.

Le quinconce d’Elvis entre son Saturne et Pluton natal pouvant être compliqué à vivre est résolu par le sextil Pluton-Saturne du Colonel, qui en prime dispose d’un Pluton natal au trigone de Saturne d’Elvis.  La notion de durée amené par Saturne et de transformation par Pluton peuvent s’inscrire dans une certaine durée.  Le quinconce de ces planètes chez Elvis montre une difficulté à s’inscrire dans la durée tout seul, c est la connexion aux structures du Colonel qui dégagent la voie.

Uranus et Saturne apex réciproques des deux hommes laisse apparaitre une dualité entre un esprit conservateur et un vent nouveau, le signe du Bélier et tout son symbolisme va opérer !  c’est la révolution musicale, Elvis dont le déhanché à l’époque heurte l’amérique puritaine. Son opposition Vénus Pluton ajoute à son style scénique une signature quelque peu érotisée .  L’apex de son Uranus Bélier est boostée par l’apex du Colonel, l’énergie explosive et initiatrice des deux carrés en T.

La suite on la connait, le succès fut immédiat dès 1955 lorsqu’Uranus justement au milieu du signe du Cancer,  électrisait simultanément le carré en T des 2 hommes !

Celui qu’on surnomma rapidement The king influencera profondément la culture musicale dans le monde. Son thème renferme un aspect générationnel Uranus carré Pluton en signes cardinaux, une énergie phénoménale à canaliser et la griffe Uranienne ( l’apex).

Emergence de figures astrologiques en synastrie.

Ces figures n’apparaissent que si l’on rapproche deux thèmes. Elles sont comparables à un puzzle, un des éléments manquants chez un est présent chez l’autre et colmate l’aspect  » vide ».

Entre les thèmes des deux hommes se forme « le grand triangle ».

Jupiter trigone Pluton dans le thème d’Elvis mais en Poissons il n’y a pas de planète, le Mars à 18° Poissons du Colonel remplit ce vide et  le grand trigone Jupiter-Pluton-Mars se réalise entre eux. L’un et l’autre augmentent réciproquement leurs potentialisations.

L’axe des Nœuds du Colonel s’aligne du l’axe Ascendant-Descendant d’Elvis, une rencontre favorisant l’évolution personnelle entre les deux personnes.

Saturne d’Elvis à 25° Verseau reçoit le trigone de Pluton du Colonel, Mercure du Colonel envoie un trigone à Mars d’Elvis, ils ouvrent ensemble un second grand trigone en triplicité d’Air.

Le trigone en Eau des deux luminaires n’est pas en reste, favorisant un échange assez fluidique et l’intuition, l’inspiration, cet aspect semble léger comparé aux structures centrales des carré en T, et l’émergence des aspects n’existant qu’en synastrie.

La dynamique est remarquable, mais ce qui l’est surement est qu’ils se sont rencontrés pour vivre simultanément leurs « carrés en T » pendant le transit  d’Uranus en Cancer  ( 1955-1956 les grandes années de l’envol d’Elvis).

Tous droits réservés.©

 par Valérie Darmandy, le 2012/03/24 à 20:28

1 commentaire

Classé dans Apex, carré en T, signes cardinaux, Uranus

Reflets astrologiques de l’élection du 6 Mai 2012.

Neptune astre relatif au plan collectif, aux masses et préoccupations sociales a fait son avancée dernièrement sur les premiers degrés du signe du Poisson, une planète pas revenue dans sa dignité  depuis 1861. L’astre à nouveau dans son rayonnement maximum est prêt à baliser  une époque et l’ancrer dans la mémoire collective.

En Avril 2012, le carré d’Uranus à Pluton aura perdu le soutien de Jupiter par  trigone, agissant en voie de sortie de la tension Uranus-Pluton, ce duo de planètes de feu et collectives laisseront libre court alors à leurs pouvoirs de transformations!

Avec le départ actuel de Jupiter qui avance – après un stationnement de 9 mois sur le premier décan Taureau- dans le second décan du Taureau et quittera dans quelques semaines son trigone à Pluton Capricorne, on peut dire que le carré Uranus-Pluton en signes cardinaux va réellement commencer à oeuvrer dès Avril 2012, dès le 1er tour des élections présidentielles Françaises. Ces astres collectifs en carré en signes cardinaux vont mettre en route leur pouvoir de transfiguration  sur un plan politique et administratif ( Capricorne).

A cette atmosphère collective s’ajoute un coloration particulière qui surplombera la même période .

En effet dès la mi Avril 2012 Neptune activera le 3ème degré Poissons : ”sous un péristyle un homme habillé en seigneur semble attendre, vers lui avançe un groupe de gens de son monde, en arrière une femme très simplement mise et au fond un mendiant loqueteux”.

La traduction de ce degré astrologique évoque clairement les différents niveaux sociaux. Il y est question de richesse, de paupérisation d’une population ainsi que du fossé qui se creuse entre les classes sociales, il s’agit d’une donnée qui devrait être reçue par les consciences dès Avril 2012.

Les degrés astrologiques peuvent avoir une interprétation quelque peu subjective quand ils sont activés par de simples transits et des planètes au « pas rapide » car ces degrés activés concernent tout le monde et les planètes rapides ne  restent que quelques jours sur le degré. La plupart du temps cela passe inaperçu car l’astre est noyé dans le contexte des autres planètes. Néanmoins, les données sont différentes avec l’activation d’un degré par une planète lente en dignité. Les points de convergences méritent toute l’attention,  compte tenu de l’affinité entre ce degré et la nature sociale et collective de Neptune en pleine puissance.

Neptune fonctionne en effet en invitant les foules à communier ensemble, elle soulève le différentiel entre les différentes couches sociales car l’astre aurait plutôt comme fonction de dissoudre les frontières sociales, l’astre crée une sorte de climat « d’air du temps » une époque dans un courant particulier. Le courant de Neptune peut signer l’adhésion d’un public aux idées de l’époque, par exemple pour les créateurs il peut s’agir d’une mode prisée parce que l’énergie de l’époque est en phase avec l’idée du créateur.

Le stationnement assez long de Neptune sur ce degré va démarrer en Avril 2012, précisément à la période électorale en 2012 en France, soulevant la problématique de l’inégalité des classes sociales” de manière assez significative. Ce degré sera activé jusqu’en Août 2012 puis reviendra par la suite en 2013 . En 2013, ce 3ème degré occupé, sensibilisant les consciences à échelle collective, sera cumulé au carré d’Uranus-Pluton aspect alors très actif en 2013 laissant entrevoir que pouvoir d’achat, niveau de vie et classes sociales en difficulté resteront un combat proéminent sur la table politique après l’élection de 2012.

L’élection présidentielle en France, rappelons le, se déroulera au second tour sous la pleine Lune dans l’axe financier Taureau-Scorpion, des signes astrologiques « financiers » associés réciproquement aux acquisitions possessions et pertes, dépossessions,crises, au flux financiers, aux charges et au pouvoir d’achat.

Au second tour présidentiel, la structure astrologique soli-lunaire dans un axe financier associée au degré 3° Poissons de Neptune, convergent ensemble vers la prise de conscience des difficultés de certaines classes.  Les consciences pourront être sensibles à la question du pouvoir d’achat ( pleine Lune au second tour des Présidentielles 2012 avec un Soleil Taureau et une Lune Scorpion) et les deux tours de la présidentielle se feront sur fond d’une prise de conscience du fossé entre certaines classes sociales. La marge de manoeuvre dans ce quinquennat à venir sera réduite.

D’une façon générale, pendant les années à venir, une tendance s’inversera progressivement, la dignité de Neptune dotera la collectivité d’une force d’expression. Durant ce long passage de Neptune en dignité Poissons,  un contraste devrait opérer sur les masses au niveau du mode de communication.  L’époque  mettra l’accent sur une grande écoute des doléances des populations, l’opinion public comptera davantage dans la balance vis à vis des pouvoirs en place, au fur et à mesure de l’avancée du séjour de Neptune en Poissons qu’avant ( 13 années de transformation progressive sur les modèles de communication). Les canaux de communication, médias, internet permettront d’accorder une place de choix au peuple de sorte qu’un nouveau modèle relationnel entre les autorités et les masses pourrait émerger progressivement durant l’avancée de Poisson/Neptune.  Nul doute que le séjour de l’astre dans sa dignité va élargir les canaux d’information en vue de faire vibrer à l’unisson des générations face à des courants d’idées ( Neptune, les idéaux), en inondant en direct le monde d’images et d’émotions ( plans de Neptune : le plan supérieur de la sphère émotionnelle, l’empathie).

Le chemin de la lente transformation qui incombent aux planètes transaturniennes , Uranus, Neptune, Pluton, va s’amorcer par le coup d’envoi du départ de Jupiter en Avril 2012 et l’entrée récente de Neptune en dignité ( Mars 2012).

Les élections présidentielles Françaises de Mai 2012 tombent dans la spirale de courants astrologiques agissant au niveau collectif et totalement transformateurs pas seulement sur l’échelle du territoire mais sur le paysage international.

Tous droits réservés.©

par Valérie Darmandy, le 2012/03/11 à 18:03

4 Commentaires

Classé dans astrologie et politique, élections et astrologie, Décan astrologique, degrés astrologiques, Langage astral, Neptune Poissons, Pluton carré Uranus, politiques et transits, Présidentielles 2012, Uranus

Claude François, l’aura des angularités.

A l’occasion du 34ème anniversaire du décès de Claude François, saluons la mémoire de celui qui vit toujours à travers des milliers de fans et continue de faire chauffer les dancefloors.

Certaines personnes font corps aux structures de leurs cartes tandis que d’autres  semblent vivre leurs cartes avec un bémol. Outre l’intérêt de ce thème astral, C.François est un cas d’école en astrologie et l’on peut parler de miroir entre la carte du ciel et l’artiste.

Uranus angulaire dans l’axe des Noeuds.

Rythme de vie effréné, avant-gardiste pour l’époque, l’ambition de Claude François prend racine dans sa jeunesse devant la difficulté que rencontre sa famille déracinée d’Egypte.  Sa volonté et son magnétisme grâce à son Soleil en I , son Mars en X trigone à Pluton en VII en Lion l’aident à pousser les portes des studios d’enregistrements et démarrer la carrière qu’on lui connait. Avec son Uranus angulaire sur le Noeud Sud, instinctivement ce sera la soif de se démarquer des autres. Cet Uranus angulaire carré au Soleil Verseau, tous deux angulaires, frappe de son sceau la soudaineté de fin de vitalité ( Soleil). Uranus est hautement symbolique puisque l’astre est associé à l’électricité tout comme le Verseau, son signe solaire.

La nature survoltée d’Uranus s’invite aussi dans ses prestations artistiques par le carré Soleil Verseau au carré de son propre maître,Uranus, un carré aussi dynamisant qu’inflexible poussant l’artiste dans une soif de performances.

Eternel perfectionniste entre des signatures d’Uranus, Mercure-Pluton, le Noeud Sud conjoint à Uranus en chute dans un signe de matière peut expliquer une difficulté à lâcher-prise, mais plutôt dynamiser une sorte de leivmotiv de dépassement et d’exploits. Son Uranus fort est plutôt dissonant, en chute et carré au maître de Pluton et au carré d’un luminaire dont il est le maître.  Uranus récolte des énergies Plutoniennes Solaires dissonées, on est dans une nature ultra extravertie, extravagante, avec un sens de leader né ( soleil en I Verseau carré Uranus son maître).

Personnalité électrique et on peut en comprendre les origines astrales sans mal, travailleur infatigable, perfectionniste et exigeant,  Claude François naît tandis que Mercure se lève et Pluton se couche ; ces 2 astres se posent réciproquement sur son axe I-VII . Cette empreinte astrologique sur sa ligne d’horizon forge un tempérament nerveux, vif, avec une mobilité dominante, insatiable, charismatique, apte à établir vers les autres une forme d’emprise naturelle.  Cette opposition Mercure-Pluton constitue une trame d’un thème signé Uranus Mercure Pluton sur fond de mutables, d’astres de Feu angulaires, une porte de sortie angulaire d’un carré en T.  Ce mélange astrologique n’aurait pas la même saveur si nous n’avions pas les maîtrises d’angularités dans d’autres angularités !

Trois des quatre signes mutables forment un carré en T ( opposition Vénus Sagittaire-Lune Gémeaux au carré de Neptune en Vierge) vers Neptune dont la porte de sortie est Mercure angulaire exact cuspide de I.

Neptune en étant la planète apex du carré en T, l’énergie du carré en T circule dans le sens suivant : Vénus et Lune convergent ensemble vers Neptune, foyer des dissonances Vénus-Lune en mutables, puis l’énergie de Neptune repart vers Mercure situé à 120° agissant en porte de sortie, où depuis Mercure, l’expression du carré en T  « Neptune -Vénus-Lune » s’exprime en pleine conscience ( maison I et Mercure)  »

Mercure,  porte de sortie de l’apex, permet à Neptune-Vénus-Lune, la musique, la danse, l’artistique, le chant, de s’exprimer par un canal Mercurien ; le chant  s’associe alors aux mouvements. Les écrits avec Mercure en I occupent une place centrale. La carrière musicale de l’artiste passe par un mobilité importante, le sens du détail et une grande activité cérébrale.

Les planètes féminines, Lune, Vénus dans l’axe Gémeaux-Sagittaire donnent un aspect cosmopolite, en pointant ensemble vers Neptune. Ce carré en T  illustre l’entourage de femmes – Clodettes- pendant ses prestations scéniques, et l’engouement des fans et son public majoritairement féminin.

Les mutables

Le carré en T en mutable répond à une remise en question et une grande mobilité, l’axe Gémeaux-Sagittaire est celui des déplacements et membres inférieurs et supérieurs. Le quinconce Mercure-Lune Gémeaux à 3° d’orbe est considéré en vigueur car Mercure est angulaire ; il s’agit d’un aspect chargé d’une certaine volatilité faisant cohabiter raison et intuition, sensibilité, susceptibilité et certaine nervosité .

Mercure angulaire dans les hauteurs Capricorniennes opte pour un tempérament lucide, observateur et pointilleux.Le souci du détail, de la perfection alterne avec une vue d’ensemble plus intuitive des choses. Mercure en recevant l’exigeant Pluton en face ne pouvait effectuer un lâcher-prise, l’obsession du détail et le souci du travail de finition prenaient le dessus.  On le sait, ce Mercure maitre de VIII causa sa perte pour vouloir remettre d’aplomb une applique lumineuse, un sens du détail à dimension mortifère  puisque dans son thème natal, Mercure le sens du détail est maître de sa VIII). La présence de Neptune en VIII dénote un décès pouvant avoir un lien direct avec la nature aquatique ou ne livrant pas tous ses mystères ou absorption de drogues, dans son cas ce fut la présence de l’eau.

Vénus Sagittaire opposé Lune Gémeaux au carré de Neptune évoque les hordes de fans et les amours d’une icône sur papier glacé (Neptune).  De prime abord, Neptune qui n’est ni angulaire ni dominant, occupe une place non négligeable dans ce thème car son énergie est canalisée par Mercure angulaire, cela revient à dire que l’énergie Neptunienne descend sur la cuspide de I, la personnalité, la construction d’un mythe, son succès au-delà de sa mort.

Neptune a besoin de  Mercure car ce dernier maîtrise Neptune et lui sert d’aspect de détente à toute la tension accumulée dans le carré en T. La croix des mutables est complète en signes mais pas en aspect. Jupiter en Poissons est présent sans être  relié aux 3 autres mutables. La localisation de Jupiter est sans équivoque, placé en II ce sont les revenus liés à la croix mutable Vénus-Lune -Neptune, trois planètes féminines et sensuelles -Vénus-Neptune- en signes mutables, que de femmes!… le public essentiellement féminin de Claude François. Un aspect qui l’inspira sûrement pour le titre à succès,  » Belles, belles, belles ».

Astres et réactivations au décès de l’artiste.

Entre Neptune planète apex du carré en T et, Mercure, la porte de sortie, s’articule l’art scénique et la fin de vie de Claude François.

Le 11 Mars 1978 Neptune est à 18 Sagittaire est dans l’orbe de la conjonction à Vénus, la figure du carré en T dont il faisait partie, les femmes, la masse.

Soucieux du détail, son Mercure a une maîtrise directe sur le maître de VIII, les conditions du décès, en guise de porte de sortie on peut comprendre que les conditions du décès sont régies en suivant le sens de l’énergie : Neptune apex et porte de sortie, Mercure. Les conditions de son décès symboliquement sont de la nature de Neptune et Mercure, le souci du détail et l’inconscience. Neptune en VIII a eu un rôle funeste sur Mercure, le geste accompli dans un souci de détail.

L’accident eut lieu sous l’impulsion cumulé de Neptune réactivant le carré en T et d’Uranus en transit direct sur son Milieu du Ciel, à 16° Scorpion, arrivant à l’opposition exacte de son Uranus  13° Taureau, et exerçant dans un carré en T de transit une pression vers l’apex qui n’était autre que son Soleil natal. L’électricité d’Uranus et l’ensemble de l’aspect signe le caractère foudroyant de l’évènement.

Le carré en T une seconde fois sollicité par Jupiter se trouvant à 26 Gémeaux pile sur sa Lune Natale 26 Gémeaux, facteur astrologique d’augmentation de popularité, l’annonce de son décès fit naturellement monter en flèche sa notoriété. La présence de Jupiter à 26 Gémeaux réveille tout le carré en T initial, Neptune au double carré Lune-Vénus, la foule, la masse et les fans et la prolifération de l’image ( Neptune-Lune) de l’artiste qui inonde l’actualité. La précision astrologique pointe le Soleil du jour du décès face à Neptune natal en VIII.

Les angularités ou le pouvoir de rayonnement.

Certaines personnalités toutes disciplines confondues laissent un rayonnement culturel, artistique en quelque sorte leur empreinte, bien après leur mort. Les angularités offrent un dénivelé de nuances.

Il peut s’agir de simples angularités exactes ou dépassées – observations de conjonctions d’astres aux cuspides avec des orbes serrées avant ou après la cuspide – ou d’autres types d’angularités au pouvoir de rayonnement particulièrement puissant car elles tiennent des angles et partent vers d’autres angles. Tout l’art est de cerner le degré de puissance de l’astre en vérifiant ses aspects, ses portes de sortie éventuelles, son état céleste et également savoir si celui ci a une étendue générationnelle.

Les maîtres d’angulaires projetés aussi dans d’autres angularités emboîtent le pas sur ces thèmes à fort pouvoir de rayonnement.  Parmi quelques artistes c’est le cas de Coluche, maître de I en VII, de Serge Gainsbourg, maitre de X en I, ou autre figure de l’histoire comme Marie Curie Maitre de I en I, maitre de VII en I et angularités nombreuses aux cuspides et pléthore de personnalités…

Claude François un thème d’angularités :

– Uranus maître de I, signe intercepté en Verseau, en angle en IV.

La nature électrique, sous-tension de l’astre, reste la caractéristique tempéramentale du chanteur, ancrée dans la mémoire collective.

Pluton maître d’un angle, la X dans une seconde maison angulaire et pile sur la cuspide de VII. Deux planètes générationnelles, Pluton et Uranus, planètes de Feu maîtrisent les angles et se retrouvent dans des angles, ces orientations traduisent l’impact de l’oeuvre de l’artiste sur les générations.

Le Soleil maître d’un angle la VII dans un autre angle la I.

Mars maître d’un angle, la X, occupe la X. Uranus, Pluton, Mars et le Soleil, 3 astres de Feu et le luminaire de Feu, maîtrisant 4 angles occupent également 4 angles, un thème astrologique doté d’un rayonnement considérable, un modèle pour les générations,  un dieu vivant pour certains fans.  Le luminaire et 2 des astres, Soleil, Pluton Uranus exerçant leurs énergies d’angles à angles , on remarque qu’ils occupent des  signes fixes offrant un rayonnement pérenne. Seul, Mars d’angle à angle est dans un mutable.

Au second plan du thème de l’artiste, on trouve une angularité dénuée de maîtrise d’angle avec Mercure en I servant de porte de sortie au carré en T Neptune Lune Vénus. Jupiter est dans un arrière plan et lié par la structure du carré en T en maîtrise du Sagittaire sur Vénus. Saturne en chute en Bélier, bien que maître Ascendant par la cuspide Capricorne et le Verseau, est assez faible , il est néanmoins constructif par sextil à son Soleil en I et participe à la durée de la carrière.

Quant au mythe, il serait issu de plusieurs données astrologiques cumulées : un Soleil en I , le trigone de Neptune vers son maître, Mercure en I , la présence du Soleil en I maître de ce Pluton en Lion, maître de X en VII n’est pas étrangère au phénomène de mythe, moitié dieu vivant.   Les signes interceptés Verseau/Lion rappellent le jeu d’ombres et de lumières de la scène et combien ces interceptions appellent à être vécues par le titulaire du thème, les planètes prises dans le creuset qu’offre un signe intercepté sont des outils pleinement utilisés ici car ils sont angulaires. En terme d’énergie, ce ciel astrologique est assez exceptionnel, ce thème d’angles a permis à Claude François d’exploiter au maximum ses potentialités et de laisser une oeuvre intemporelle.

Tous droits réservés

©par Valérie Darmandy, le 2012/03/09 à 13:40

1 commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, carré en T, Célébrités, Jupiter, la lune en astrologie, lion, Lune baromètre de popularité, maisons angulaires, Neptune, popularité, porte de sortie en astrologie, Uranus, Uranus dominant

Réactivation et résonance en astrologie.


Thèmes en bouquet, en locomotive, en seau, doté de stellium, ou thèmes d’angularités, l’astrologie nous offre un kaléidoscope en perpétuel mouvement depuis lequel la porte d’entrée de l’analyse ne se situe jamais au même endroit.

C’est l’astrologie qui invite l’astrologue à entrer par tel accès selon la structure globale du thème astrologique. Les photographies astrales de l’état mondial transpirent des climats à durée variable selon la vitesse des astres, leurs interactions avec le plan individuel dépend de l’imbrication natale du plan individuel dans la sphère collective.   Certaines cartes sont plus ou moins liées au plan collectif. Le maître de I et ses rapports avec les transaturniennes est une première piste, il y en a bien d’autres.

La réactivation et la résonance en astrologie.

Cours astrologie. Puteaux.

Entendons par réactivation toute planète en transit aspectant une configuration dans laquelle elle est déjà incluse au natal. La résonance se présente lorsque dans le ciel mondial se forme un aspect planétaire identique à celui du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier.

La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus communément les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel.

Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire.

Les réactivations – par les transits- avec les résonances constituent le fil conducteur  d’une analyse astrologique.   Si en astrologie, toute structure natale demande une analyse au cas par cas, une règle d’or s’élève, celle de l’effet de « répétition » qui guide l’astrologue dans son décryptage, souvent minutieux.

Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Les classiques de la vie , les situations marquantes, rencontres déterminantes, naissance, grand bonheur, mariage, engagement professionnel durable, deuil, divorce, décès, choc, accident, maladie,  sont souvent reflétés par des réactivations et les résonances, parfois de manière stupéfiante à la fois dans le thème de l’intéressé et dans les cartes astrologiques des personnes de son entourage.  La grande nuance c’est que selon le point de vue et le vécu, le codage astrologique sera différent. Un même évènement peut être perçu différemment d’une personne à l’autre. Le langage astrologique va reproduire la perception intérieure reçue par la personne et les émotions qui accompagnent la situation.

Les quantités des réactivations et résonances varient selon le caractère prégnant ou l’effet de soudaineté de la situation. Lorsque le maître de l’ascendant natal est pris dans une réactivation ou une résonance, la figure astrologique mis en relief occupe une place de premier plan. Elle invite à porter une attention toute particulière aux transits annexes afin de cerner si ces derniers vont dans la même direction du climat ou proposent d’autres contextes, par exemple comme résoudre un problème à une situation donnée par des réactivations proposant ce problème.  Trier les aspects des réactivés de ceux qui ne le sont pas est utile, car les ciels astrologiques offrent souvent un chassé croisé de données opposées.

La réactivation d’aspects se mêle parfois aux résonances pour une même situation/évènement.

Les planètes  réactivées ou en résonance font basculer au second plan les configurations natales, qui elles en quelque sorte, sont en sommeil. La vitesse de l’astre qui résonne a une valeur précieuse puisqu’elle permettra d’estimer la portée d’une situation. Les astres lents en résonance font référence à des périodes longues au cours desquelles tout un collectif peut être sensibilisé, ou à des situations marquantes dans l’histoire.

Quelques résonances et réactivations astrologiques entre le natal et le mondial  :

Au moment du décès de Michael Jackson on trouve dans le ciel mondial la résonance Jupiter-Neptune en Verseau, conjonction Jupiter-Neptune existante dans son thème natal fin Balance et début Scorpion dans sa maison VIII avec à l’origine une maîtrise de Neptune sur son ascendant natal.

Une 2ème résonance dans le ciel mondial se présente sous la forme de Saturne en Vierge en 2009 au trigone de Vénus Taureau : ce même trigone Vénus -Saturne existait dans son thème natal.

Une 3ème résonance celle-ci est doublée d’une réactivation par les transits.

Fin Juin 2009 dans le ciel nous avons Saturne 16° Vierge et Pluton 2° Capricorne, ils se tiennent à égale distance que celle occupée au natal ( 2° d’orbe) et s’aspectent mutuellement donc se réactivent : Pluton trigone pluton natal+ Saturne carré Saturne natal.

Un 4ème observation par la réactivation du transit direct de Saturne en Vierge frappant l’opposition à sa Lune natale Poissons. Saturne en se plaçant à l’opposition de sa Lune Poissons réveille le carré initial Lune-Saturne.

Pour Michael Jackson, le jour de son décès fait apparaître des résonances mêlées à des réactivations.

Comment trier les configurations réactivées ?

Par le jeu des maîtrises sur les maisons natales et des planètes dominantes dans le thème natal. La formation dans le ciel mondial de la conjonction Neptune-Jupiter en Verseau est l’aspect dominant de l’analyse. En effet, Michael Jackson est né sous un ascendant Poissons maîtrisé par Jupiter et  Neptune et ces deux planètes occupent la maison VIII natale, maison à valeur mortifère la VIII. Au natal les deux maitres de son ascendant Neptune-Jupiter sont en VIII.

La résonance fait intervenir alors le maître ascendant et par le jeu des maisons un lien entre la I et la VIII. L’intervention des maisons astrologiques reste prépondérant dans ces résonances. La conjonction mondiale Neptune-Jupiter concerne une large population et naturellement n’agira pas de la même façon selon l’orientation des maisons et les maîtrises, lesquelles sont attelées aussi à des aspects personnels.

Pour l’étude de Michael Jackson la conjonction Jupiter-Neptune mondiale en Juin 2009 réveille une conjonction natale difficile car en éléments différents Air/Eau, elle vient cumuler à une réactivation par transit de Saturne sur une planète angulaire en I, maison de vie.

_______________

Parenthèse sur la question du décès vue par l’astrologie.

La question du décès fait intervenir plusieurs structures astrologiques cumulées et contrairement aux idées reçues les configurations astrologiques peuvent être bonnes pour le décès et être des aspects chargés d’énergie.

Il est courant de constater, au moment du décès, que les ascendants reviennent sur les ascendants nataux ou d’observer un retour massif d’astres sur les aspects nataux, et aussi étrange que cela puisse paraître des aspects libérant une grande énergie ou activant le plan émotionnel.  Les thèmes astrologiques des endeuillés reçoivent des configurations bien plus difficiles que celle du défunt. Sur ce blog, un article sera prochainement consacré entièrement à cette question avec quelques approches de travaux astrologiques réalisés en 1997-1998 sur les observations des configurations au décès et les points-miroirs intervenant au moment du décès, cf Cdrom Cedra 2002).

                                    _______________

Pour l’élection de François Mitterrand en 1981 on trouve dans le ciel mondial une conjonction Jupiter-Saturne en Balance, aspect existant en carré dans son ciel. La résonance intervient au moment de son mariage. Le couple présidentiel dispose chacun dans leur thème respectif du trigone Saturne-Mars, Danielle Mitterrand : Saturne 5°11 Scorpion au trigone de Mars 3°19 Poissons. François Mitterrand : Saturne 0°20 Lion trigone Mars 2°55 Sagittaire. Le jour de leur mariage le  dans le ciel mondial se produisait un trigone Mars-Saturne , Saturne 10° 46 Cancer trigone Mars 9°20 Scorpion ! Résonance parfaite d’une structure de leur natal au moment de leur mariage.

Barack Obama est élu Président des Etats-Unis le 4 Novembre 2008 sous une résonance mondiale, Lune-Jupiter, aspect précieux pour un candidat à la présidentielle, les voix du peuple, aspect déjà existant à son natal sous un trigone, Lune 3°21’Gémeaux trigone Jupiter 0°52’Verseau. On touche ici le registre de la réactivation ou de la résonance la plus précise, celle produite par le pas lunaire.La résonance mondiale joue avec différentes formes, en continuant les recoupements on trouve dans le ciel du 4 Novembre 2008 un trigone Jupiter Capricorne -Saturne en Vierge, réveillant son aspect natal : Jupiter conjoint Saturne , conjonction se levant à l’angularité de la I vers la XII natale!

Saturne Vierge sextil Mars Scorpion tandis qu’au natal il dispose du trigone Saturne-Mars, enfin le Soleil en Scorpion du jour de l’élection envoie un trigone vers Uranus mondial ; au natal Barack Obama dispose d’une conjonction Soleil-Uranus. Sa conjonction natale est puissante car angulaire avec maîtrise d’ascendant dans la conjonction Soleil-Uranus.( ascendant Verseau).

Le 1er pas sur la Lune, 20 Juillet 1969 les résonances.

Neil Amstrong pose le pied sur la Lune le 20 Juillet 1969, Buzz Aldrin le rejoint tandis que Michael Collins restera à bord du module.

Voir schéma ci-dessous, carte astrologique établie pour l’heure de Houston, 21h56. Dans le ciel mondial de ce jour historique se présente la triple conjonction Uranus-Jupiter Balance -Pluton/Vierge, doublée d’une conjonction Neptune/Scorpion-Mars/Sagittaire au trigone de Soleil-Mercure Cancer.

Du côté des astronautes les résonances sont intimement liées aux configurations mondiales. Neil Armstrong né le 5 Août 1930, porte au natal une conjonction Mercure-Neptune , celle-ci entre en résonance par le trigone mondial Mercure-Neptune du 20 Juillet 1969, portait-il en lui cette faculté pour faire rêver le collectif ?

La conjonction mondiale Jupiter-Pluton concerne Michael Collins et Neil Armstrong, la conjonction est présente sans orbe chez Michael Collins né le 31 Octobre 1930 avec 20°25 Jupiter en Cancer conjoint Pluton 20°52’ Cancer. Etant nés la même année, ils ont ensemble Jupiter en Cancer, Neil dispose  d’une conjonction large mais appliquante de Jupiter à Pluton. La résonance mondiale de Jupiter-Pluton présente dans le ciel le 20 Juillet 1969 les entraîne vers une expérience commune.

Buzz Aldrin se trouve lié à Neil  Armstrong par la ligne d’horizon, des Ascendants communs en Gémeaux et une superposition de Jupiter de Buzz sur l’ascendant de Neil, le Soleil, Mercure de Buzz sur le MC de Neil, des angularités significatives dans une synastrie. La Lune de Neil juxtapose la ligne d’horizon de Buzz. Avec sa conjonction Mercure-Neptune, Armstrong aide Buzz a vivre son quinconce Mercure-Neptune.  Cette connexion astrale Mercure-Neptune est bien présente au moment du 20 Juillet 1969.

Le rôle de Jupiter dans cette conquête spatiale est intéressant. Gardons en tête que Jupiter dans le Septenaire était la référence des grands voyages, avant que ne soit découverte Neptune, -les horizons s’étirant à l’infini – jouant en octave supérieure pour la signification des distances.

Uranus et Jupiter sont présents dans leurs thèmes  nataux respectifs, l’aspect est en sextil pour Buzz Aldrin Uranus 7 Bélier, Jupiter 6° Gémeaux et pour Neil Uranus frappe le mi-point de sa conjonction appliquante Jupiter-Pluton Cancer. Cet  aspect mondial Uranus-Jupiter se représente en conjonction parfaite sans orbe le 20 Juillet 1969 Jupiter 0°47 conjoint exact Uranus 0°42. ( écart de 1 minute). La touche finale est accordée toujours à la Lune, véritable poinçon, située à 11° Balance la Lune arrive en conjonction appliquante sur la Lune natale 18° de Buzz Aldrin et le luminaire souligne sur le plan mondial la résonance d’Aldrin et Neil : Jupiter-Uranus.  La localisation de la lune est un symbole fort vue la nature de l’évènement.

( 20 Juillet 1969 à 21h56 Houston)

20 Juillet 1969, « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, Neil Armstrong »

Neil Armstrong.

Les symboles chez chaque astronaute.

Celui qui est resté a bord du module, Michael Collins ne dispose pas de l’aspect natal Jupiter-Uranus, le carré a une orbe de 8°, orbe trop étendue pour un carré ( maxi 5-6°) et aucun mi-point ne se forme susceptible d’inclure l’orbe du carré à son Uranus natal à 12° Bélier.

Les 2 astronautes a avoir posé le pied sur la Lune ont cet aspect natal Jupiter-Uranus qui résonne sur la plan mondial à cette époque sous une conjonction quasi absolue, Jupiter 0°47, Uranus 0°42′ Balance.

Les 3 astronautes ont également au natal des aspects Mercure-Neptune : Neil Armstrong possède la conjonction qui se déploie en trigone le 20 juillet 1969 dans le ciel mondial , amène-t- il ainsi la part aux rêves vers les mentalités ?  Buzz Aldrin possède le quinconce Neptune-Mercure .qui au passage a une Lune en Balance, la Lune dans la Balance du 20 Juillet 1969 ! Aldrin porte en lui le symbole lunaire. Michael Collins dispose aussi au natal de Mercure-Neptune en sextil.

Le 20 Juillet de chaque année, le Soleil atteint le 27-28 degré du signe du Cancer dans l’orbe de Pluton natal des 3 astronautes nés en 1930, Buzz Aldrin ( pluton 18° cancer) Neil Armstrong  Pluton natal à 19°46 et Michael Collins avec sa conjonction Jupiter-Pluton exacte à 20°25 et 20°52 cancer !

Buzz Aldrin

Michael Collins

Pour ceux qui travaillent avec les Noeuds Lunaires, le Noeud Sud se présente conjoint à Pluton, le bloc de planètes lentes se trouve lié à l’axe des Noeuds Lunaires. Le thème établi pour Houston montre finalement une action figée, un point d’arrivée, en l’occurrence il s’agit de l’arrivée d’une expédition spatiale sur la Lune.   Cette carte du ciel est une séquence, un instant T depuis un point géographique. Houston est pris en référence mais s’agissant d’un évènement historique on peut dresser la carte du ciel depuis différents points du globe, voir l’état du ciel astrologique depuis la France, ou l’Australie.  L’orientation des maisons n’a pas d’importance dans pareil cas,  c’est la Lune avec les aspects qu’elle forme qui va donner la coloration.  L’état du ciel d’une situation s’examine aussi pendant son processus en cours et pas simplement à son aboutissement. Il s’agit d’un voyage particulier à bord duquel les astronautes ont des ciels avec des configurations Jupiter-Pluton, Jupiter-Uranus.

En examinant l’état du ciel avant ces premiers pas de l’homme sur le sol lunaire, environ 24h avant la Lune atteint le Noeud Sud lunaire et l’amas Pluton-Jupiter-Uranus, la  » résonance » dans le thème des astronautes!

Le luminaire franchit d’abord Pluton à 23°Vierge puis dans les heures suivantes la conjonction Jupiter-Uranus début Balance. Le voyage d’Apollo 11 vers son objectif est accompagné d’un climat astrologique mondial au cours duquel, la Lune  absorbe l’énergie du bloc Pluton-Jupiter-Uranus. Cette conjonction mondiale intervient dans les dernières heures du voyage spatial et réveille une partie du ciel natal des 3 astronautes.

(Lune à 27 Vierge à 0h00 UT le 20/07/1969).

Les réactivations appellent à la prudence car un carré peut être réactivé momentanément par un trigone mondial, un trigone natal être réactivé par un carré etc.  On peut voir un trigone en aspect de formation tandis que celui-ci réveille un aspect de carré au natal.

Les aspects d’ouverture d’élan, de confort, facilité, détente, d’absence de remise en question relèvent davantage du trigone alors que la prise de conscience d’un inconfort, d’une carence, vient du carré ; cet aspect installe aussi la notion de crispation, blocage ou stress pouvant être dynamique et sublimé.  Dans les réactivations natales par transits, la nature des planètes est fondamentale. Les 4 éléments entrent aussi en ligne de compte et le sens de formation de l’aspect, s’agit il d’un carré qui applique, se ferme t-il ou s’ouvre t-il, si il s’agit d’ un carré est en T ( récepteur d’énergies puissantes) quelles planètes le composent, se forme-il  en cardinal, fixe ou mutable, donne vers une porte de sortie ( aspect de détente) ou pas.

2012-2016. Résonance collective.

Ces résonances expliquent pourquoi des aspects lents mondiaux sensibilisent inconsciemment les masses. Cet article à propos des résonances est d’actualité pour le carré mondial imminent d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui va sensibiliser tout un collectif. Plus précisément ce carré entre deux planètes de Feu dans les signes cardinaux va générer des vives prises de consciences envers les populations ayant des connexions natales Uranus-Pluton autrement dit les générations nées entre 1962 et 1968 sous la conjonction aspect le plus puissant,  les populations nées sous le carré Uranus Bélier carré Pluton Cancer dans les années 1932-33-et en partie 1934, celles nées sous le sextil Pluton-Uranus de 1942 à 1944 et celles nées sous le trigone Uranus Poissons à Pluton au Cancer dans les années 1922-23 et celles du sextil récent dans les années 1996-97 avec Pluton début Sagittaire et Uranus dans sa dignité en Verseau correspond à une génération ayant au moment de ce carré (2012-Mars 2016)  -17 ans en 2012- aura une vingtaine d’années.  Le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne est déjà en place mais sa vigueur sera perceptible lorsqu’il sera détaché du trigone de Jupiter dès Avril 2012, il va alors inscrire sa propre « griffe » astrale ouvrant la voie vers de profonds changements.  Ce carré comme on peut le comprendre est en passe d’être un signal fort pour plusieurs générations.Les acteurs de ces changements ont toutes les chances d’être parmi les générations portant déjà en elles, l’aspect Pluton-Uranus.

Du Capricorne au Bélier, les cardinaux actifs du Zodiaque, ce carré exprime une crispation collective en vue d’une rénovation  complète des transformations pouvant être relatives aux institutions, l’administratif.  Uranus/Bélier va tirer de l’avant Pluton pour opérer un grand changement.

Le langage astrologique qui répond au symbolique est évolutif, il s’adapte au travers des époques.  Avant qu’Uranus n’arrive dans le signe du Verseau la téléphonie mobile n’existait pas, la traversée d’Uranus dans son signe a coïncidé avec le plein boum de la téléphonie et l’apparition d’internet. Les étudiants en astrologie et des générations futures pourront découvrir dans les manuels d’astrologie la liaison d’Uranus avec le téléphone portable. On attend  de Neptune dans sa dignité Poissons qu’elle nous livre tous ses secrets !

©Tous droits réservés.par Valérie Darmandy, le 2012/01/29 à 20:34

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Jupiter, La réactivation natale en astrologie, La résonance en astrologie., Langage astral, Pluton, Pluton carré Uranus, résonance astrale, résonance en astrologie, signaux de l'astrologie, symbolisme, Uranus

Les schémas astrologiques de Valérie n° 4

Les oppositions : l’expérience de la confrontation. Mesure de la dimension d’une opposition. 

Axe de 180° reliant 2 planètes face à face, l’opposition est appliquante ou séparante.

Appliquante lorsque la planète la plus rapide rejoint la plus lente et séparante lorsque la plus rapide forme toujours l’opposition à la lente, mais s’en éloigne.  Par logique l’opposition appliquante est plus forte que la séparante.  Les orbes des oppositions sont discutables et variables selon la vitesse des astres impliqués et si l’opposition s’enregistre près des angles I, IV, X, VII l’orbe s’élargit jusqu’à 10°. L’opposition appliquante fonctionne avec 10° d’orbe lorsque la Lune intervient, dans le cas d’une opposition séparante, l’orbe est réduit à quelques degrés.  Il arrive que l’opposition soit parfaite, les astres sont face à face à quelques minutes près. La personne s’assimile pas l’opposition de la même façon selon qu’elle soit appliquante ou séparante ou parfaite.  Appliquante, la personne épouse l’énergie au cours de sa vie, elle va apprendre à l’assimiler et c’est spécialement au moment des transits aspectant une opposition que la vie donne rendez-vous avec l’expérience. Parfaite, la prise de conscience est plus précoce dans l’existence et l’énergie de l’opposition est significative, bien que l’aspect par application reste tout aussi puissant.  Les maisons où tombe l’opposition représentent simplement les secteurs concernés.

L’opposition est en quelque sorte un vis-à-vis, ce peut être la confrontations aux autres, à des situations mais également à sa propre conscience. L’opposition représente aussi un obstacle, une tension surtout avec les planètes de nature violente et spécialement Mars et Uranus, quant à Pluton il agit en récurant le fond de la personnalité et peut l’amener dans des sentiers obscurs. Les oppositions à Pluton proposent des expériences à part, parfois indicibles.

Outre l’observation des oppositions séparantes et appliquantes, celles ci sont plus ou moins malléables ou résistantes.  Etablies en signes fixes  : Taureau, Lion, Scorpion, Verseau, les oppositions installent davantage de résistance bien que la nature du signe du Scorpion appelle à la transformation,aux remises en question et celui du Verseau à la libération, le Taureau et le Lion semblent les signes offrant plus de fixité à la croix des fixes.  Cette résistance peut s’inscrire dans les idées : idées reçues,  opinions difficiles à changer, entêtements ou simplement dans des modes de vie que l’on affectionne particulièrement et que l’on aura du mal à changer. La fixité de la croix fixe inscrit également une notion de durée.

En signes mutables, Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons, les oppositions proposent une forte adaptabilité et la faculté de modifier davantage les situations, les remises en question et la flexibilité sont des atouts permettant de mieux vivre l’opposition.

Les signes cardinaux Bélier, Cancer, Balance, Capricorne sont ceux des changements et des initiations, les oppositions dans ces signes soulignent des initiatives marquantes ou des prises de consciences brutales, la notion de rapidité.

L’opposition peut s’avérer être un moteur psychologique, une lucidité sur une situation se trouvant en face de soi, ( un environnement). L’absence d’oppositions dans le thème peut appeler la personne à travailler sur la notion de confrontation.

Les oppositions proposent différentes combinaisons selon leurs emplacements dans la nature des signes et le fait qu’elles soient séparantes ou non.

L’insertion du maître Ascendant dans une opposition met en valeur l’opposition et la confrontation avec la société, les autres.

Le thème natal ayant différentes dimensions, certaines oppositions sont prioritaires à d’autres : celles dans lesquelles le maître Ascendant est pris, et celles dans lequel le maitre planétaire est pris lui-même dans l’opposition.

Exemples :

Lune en Capricorne opposée Saturne.

Vénus en Scorpion opposée Saturne en Taureau.

Schéma  Soleil opposé Pluton en Lion. Pluton opposé à son maître.

Les combinaisons des figures astrologiques sont illimitées de sorte qu’ une opposition peut ,à elle seule, remplir plusieurs conditions : être angulaire, le maître ascendant être pris dedans ou l’un des astres qui la composent être pris dans l’opposition( cas du schéma Soleil-Pluton).

Il arrive dans certains thèmes astrologiques que des oppositions sont si mises en valeur qu’elles surplombent d’autres aspects. Sous de telles configurations astrologiques, la personne va alors conjuguer en grande partie son existence, ses envies, talents, rythme, choix de l’environnement, aptitudes, selon la nature de l’aspect en relief.

Cette observation d’aspect en relief n’est pas l’apanage des oppositions mais valable pour tous les aspects d’un thème natal.

Le thème natal de Christophe Dechavanne en est l’illustration même assez exceptionnelle car l’une de ses oppositions  ,Soleil-Uranus, remplit pas moins de 7 conditions simultanées:

1°) Conjonction appliquante – L’opposition est appliquante puisque le Soleil, le plus rapide, rejoint par application Uranus.

2°)Le maître est pris dans l’aspect -Soleil/Verseau, Uranus, se trouve en Lion face à son propre maître le soleil.

3°)Son opposition possède la réciprocité mutuelle, Uranus et le Soleil s’échangent leurs signes respectifs.

4°)L’opposition est angulaire dans l’axe I et VII.

5°)L’opposition se joue dans des signes interceptés, faisant office de réalisation à adopter, de courant à saisir obligatoirement.

6°)L’opposition se forme entre signes fixes Verseau/Lion, notion de résistance et de durée.

7°) Le maître d’Ascendant intercepté , Uranus, est inclus dans l’aspect !

Il s’agit d’une opposition dominant largement au-dessus des autres aspects environnants, à laquelle l’animateur a été réceptif. Il a en effet bien saisi dans son existence cette formidable opposition dynamique-électrique d’Uranus/Soleil.  L’effet combiné de plusieurs critères(7) reposant sur cette simple conjonction illustre  sa longue carrière dans les médias. On peut comprendre l’intensité du rythme d’Uranus, ici l’opposition parle de confrontation au milieu Uranien, les médias. Naturellement l’axe Lion/Verseau situe la confrontation entre lui-même et les autres ( débats, plateaux TV)dans un univers uranien, le monde médiatique dans lequel il n’a cessé d’évoluer.

A noter que 2 quinconces se fixent sur un point d’intersection de l’opposition majeure : sur Uranus.  Mercure et Lune quinconce Uranus.

Cette addition de forces astrales souligne évidemment encore l’opposition. Sur un plan concret, les quinconces poussent à l’amélioration permanente, on peut y entrevoir le goût de la performance ( Uranus) et d’améliorer (quinconces) toujours cette notion de performance, challenges.

Cet homme de médias a incarné au fil des années l’image médiatique – Soleil-Uranus. Cet exemple montre combien les aspects sont situés sur des niveaux différents et certains sont si puissants qu’ils inscrivent l’image d’une personne dans l’inconscient collectif.  L’imprégnation de l’image d’un individu dans la mémoire collective se produit seulement dans le cas de thèmes  » en relief  » avec une dominante pour les maisons angulaires, le fait que certains aspects à eux seuls remplissent plusieurs conditions astrologiques ou que le maître ascendant ou du MC soient impliqués dans les figures. Les étoiles fixes en conjonction avec des planètes rapides et dans les angles ne sont pas non plus étrangères à la mise en relief de certaines personnalités.

Rappel des règles en astrologie : mesurer la dimension d’un aspect est peut être la toute première chose à faire. Avant de vouloir étudier l’ensemble du thème il est conseiller de l’éplucher en détails. Un aspect ne peut être étudié isolément, il le sera avec les aspects qui se greffent dessus Enfin rien ne remplace l’impression d’ensemble que libère une carte astrale.

Le thème est vivant, gorgé d’énergie et de vibrations.

photo schéma Soleil/Pluton. Janvier 2012.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/07 à 19:52

1 commentaire

Classé dans dimensions du thème, Langage astral, orbe, quinconce, schémas astrologiques Valérie Darmandy, Uranus

Coluche, générosité et anticipation.

Cet artiste engagé grâce auquel des milliers de repas sont distribués vers les plus démunis aurait-il imaginé  le chemin de son idée lancée en Septembre 1985.

Michel Colucci dit Coluche est né sous le signe du Scorpion. Avec sa conjonction Mercure-Mars en Scorpion ouvrant un regard lucide sur le monde extérieur, l’artiste au franc-parler était un humouriste talentueux.  Ses aptitudes naturelles à éveiller l’opinion publique lui valurent dans la vraie vie des scènes cultes telles que le  mariage avec Thierry Le Luron ou sa candidature à la Présidence en 1981. Version grand écran, c’est aux côtés d’Agnès Soral qu’il s’illustre dans » Tchao Pantin »  dans un registre dramatique aux antipotes du burlesque papi Mouzo dans le Schmilblick.  Coluche nous a fait passer du rire aux larmes mais son nom demeure incontestablement associé aux Restos du Coeur.

Retour sur le thème natal de cet artiste généreux dont l’action s’est inscrite en faveur de la collectivité.

Source DN : Didier Geslain.

Afin de bien comprendre une carte astrologique il faut revenir aux bases.

La Lune souvent citée sur mon blog est incontestablement le luminaire ( satellite naturel de la Terre) dont l’influence est concrète et visible : phénomènes des marées, cycles de pontes des crabes, le monde végétal réagit aux fluctuations des cycles lunaires ( jardin, cultures) comment  l’humain se déroberait -il à ces influx lunaires cycliques.

L’emplacement de la Lune dans une carte astrologique fait référence au seuil de sensibilité du monde qui nous entoure et à la gestion de ce seuil de sensibilité.   Etre lucide à qui nous entoure et à la nature répond à notre niveau de conscience biensur aussi. La gamme de réceptivité peut aller de la simple intuition à un degré de médiumnité, une sorte d’état visionnaire où l’on capte ce qui irait avec « l’air du temps ».

Ce degré de lucidité n’est-il pas la graine du cheminement des idées.  La pensée possède un pouvoir créateur et on crée notre propre réalité selon nos dispositions mentales mais celles ci proviennent de multiples facteurs, éducation, expériences, niveau de conscience.

On associe souvent La lune  à l’imagination,  ou ne devrait-on plutôt parler de degré de réceptivité à l’environnement ? A méditer…

La Lune Poissons de Coluche avec sa capacité d’empathie s’est mêlée à sa vision aiguisée des réalités qui l’entouraient (Mercure-Mars : disposition vives d’esprit, célérité, perspicacité, argumentations, mots incisifs, vif pouvoir de réparti, aptitudes à la franchise, esprit mordant).

L’anticipation sur son époque est alimentée par son Uranus en I en Gémeaux qui se veut être une expression libre teintée de révolte le tout signé sous la trempe de Mercure/Mars en Scorpion, l’humour noir. (Mercure possède la maîtrise sur Uranus Gémeaux).

Uranus en I n’est pas sans évoquer la projection des idées dans un futur, le besoin d’anticiper les situations , on peut s’opposer aux idées de la majorité et instaurer les siennes quitte à se sentir à contre courant avec l’époque en cours. Uranus en I répondait aussi au tempérament de Serge Gainsbourg ( Uranus en I ), artiste insoumis, on se rappelle  la scène du billet de banque.  La nature insurrectionnelle d’Uranus revendique ses opinions, cet Uranus en I a sans doute orienté Coluche a tourner en dérision de nombreuses choses à commencer par son mariage avec Thierry Le Luron et sa candidature à l’élection Présidentielle en 1981.

Uranus en Gémeaux en I  est une position astrologique présente dans les thèmes astraux de millions de personnes nées durant le transit d’Uranus en Gémeaux. L’Uranus de Coluche a fonctionné avec les aspects aux planètes personnelles avec lesquels il était relié : le double quinconce entre Mars/Mercure 10°Scorpion  à Uranus 12° Gémeaux (2° d’orbe, voir degré précis d’orbe sur le schéma du thème).

Les aspects mineurs pouvant être rélégués au second plan d’une étude astrologique éclairent cependant certains points de la personnalité.

Le quinconce entre Uranus et la conjonction Mercure-Mars de Coluche a construit aussi sa personnalité : goût pour la polémique, en avance sur son temps, provocateur talentueux, par le quinconce il a voulu faire évoluer les situations.  Vu le le travail intérieur d’évolution que propose le quinconce  je considère le quinconce comme l’un des aspects « majeurs » dans sa catégorie  » aspects mineurs ». A observer le fruit des quinconces cet aspect est important dans une étude astrologique, essentiellement quand il relie des planètes au « pas rapide » ou une planète rapide et une lente, ou un maître de maison angulaire.

Un second aspect mineur le sesqui-carré 135° ( orbe de quelques minutes voir schéma) entre sa Lune Poissons et cette même conjonction Mercure-Mars.  La conjonction Mercure-Mars est nourrie par 2 aspects rangés dans la catégorie des aspects « mineurs » le quinconce à Uranus puis le sesqui-carré à sa Lune. Les aspects mineurs se formant entre planètes à vitesse rapide ( pas lunaire et pas de Mercure) personnalisent bien le tempérament, les dispositions innées depuis lesquelles partent les idées, projets et actions.

Les aspects mineurs dans le thème de Coluche entre Pluton et Saturne sont secondaires car la position astrologique de ces planètes lentes concernent des centaines de naissance à cette même période, aspect mineur générationnel.  Par contre l’aspect mineur de semi sextil 30° exact entre le Soleil natal de Coluche et Neptune en Balance, astre collectif concerne bien l’artiste. Les connexions d’un astre rapide à une planète transaturnienne (Uranus, Neptune, Pluton) peuvent orienter la personne  à oeuvrer pour la collectivité.

Appel à la générosité sous une Lune Poissons.

Le jour où Coluche lança l’appel sur Europe 1   le 26 Septembre 1985 le Soleil était sur le 3ème/4ème degré du signe de la Balance sur son Neptune natal 5° Balance et réactivait le demi-sextil Neptune-Soleil, l’ interaction d’un astre personnel sur un astre collectif.

La Lune transitait le signe du Poissons vraie résonance à la Lune Poissons de Coluche. Dans ce climat Neptunien, astre emblème de la solidarité, les Resto du Coeur naissaient.

Cette équation du thème personnel dans la dimension collective mériterait à lui tout seul un livre.  On peut dire que la portée d’un individu peut s’étendre au plan collectif lorsque les planètes collectives relient des planètes personnelles surtout sous l’effet des maîtrises.

Le quinconce de Coluche entre son Uranus en I  planète transaturnienne avec Mercure/Mars Scorpion planètes personnelles participe également à l’interférence du plan individuel sur le plan collectif.

La lune qui franchit entre 11° et 13° par jour attrape par sesqui-carré une seconde planète rapide, Mercure.  Le mélange est détonnant !

Une lune en Poissons, celle de l’empathie se marie à Mercure astre de communication dans le signe du scorpion et conjoint à Mars, l’aspect de sesqui-carré est celui d’une « angoisse », Coluche aurait senti ( Lune Poissons) en utilisant son Uranus en I, l’anticipation,  une situation anxiogène touchant l’air du temps, mettre en place une action pour endiguer les difficultés de certaines classes sociales en difficulté.

Sa Lune en Poissons occupe une place stratégique dans sa carte  car elle arrive à la fin d’une cuspide de maison et entre en conjonction avec la suivante. Profitons en pour ouvrir une petite parenthèse explicative sur les conjonctions des planètes à moins de 5° aux cuspides des maisons astrologiques.

Si l’on établit un thème astral par exemple pour le matin à plusieurs tranches horaires d’intervalle on va s’apercevoir que le Soleil franchit la ligne d’horizon la maison I et donne l’illusion que l’astre du jour monte vers la XII puis la XI et X vers 12h, en réalité ce sont les maisons qui descendent.

Dans le thème de Coluche, le cas de la conjonction aux cuspides se présente. La Lune est à 25° conjointe à la cuspide de la maison XII à 28° Poissons, la cuspide descend sur le Zodiaque sur le 29° puis entrera dans le Bélier, par son pas progressif la cuspide  fait « passer » la Lune de la XII vers la XI, pourtant la Lune est toujours en conjonction avec la cuspide. La Lune agit donc sur le plan terrestre avec les significateurs de la maison XII ( qu’elles que soient les domifications utilisées), la Lune est totalement imbibée des vertus de la XII car elle vient de séjourner une paire d’heures dans la maison XII.

Une maison XII , maison des exclusions, des minorités et des épreuves, dans le signe du Poissons, l’empathie aux populations minoritaires, la sensibilité aux causes humanitaires est assez représentée dans son thème. Le fait que la Lune soit dans cette maison invita l’artiste à avoir une sensibilité aux classes sociales en difficulté. Son engagement humain est aussi proposée par sa Vénus maître de I en Sagittaire. Dans l’astrologie le Sagittaire est un signe d’ouverture proposant une évolution des consciences. Par son Ascendant en Taureau, signe zodiacal en rapport avec l’oralité, la bouche, le fait de mastiquer, d’acquérir par l’ingestion, et cette Lune sensible à la collectivité ( la lune : la nourriture, les cellules familiales), Coluche a mis à profit ces potentiels astrologiques en faveur d’autrui.

Le thème natal de Coluche répond à celui d’une dimension importante car les maîtres de 2 maisons angulaires se retrouvent dans des maisons angulaires.  Vénus maître de sa I est en VII et Pluton maître de VII en IV, les angles sont occupés par des maîtrises d’angles créant un thème  puissant. La personnalité dispose d’un rayonnement et d’une certaine « ascendance » sur autrui. Ces maisons angulaires sont en effet magnétique et les énergies qui opèrent à l’intérieur gagnent en relief. L’action de Coluche résonne depuis 25 ans.

La Lune en Poissons est opposée à son propre maître Jupiter et a puisé pendant l’opposition de Jupiter quelques heures avant sa naissance tous les influx de Jupiter, cette opposition consommée ( désapplicante) donne une certaine légalisation à son action : la paternité des Restos, la loi Coluche,  l’aspect confère de l’amplitude, la multiplication des antennes relais des restos du coeur.  Derrière son idée de 1985 s’est construit tout un réseau tentaculaire.

La prise de conscience qu’il a eu est alimentée par l’aspect d’inquiétude généré par le sesqui-carré de la Lune à son Mercure/Mars. Son  idée de récolter de la nourriture pour la redistribuer a été entendue au-delà de son espérance.

Devenus une institution, les Restos du Coeur sont un parachute et une main tendue avec le phénomène de paupérisation qui gagne du terrain.

Aurait-il imaginé qu’aux abords de 2012 son idée née 25 ans auparavant  serait à notre époque tant d’actualité !

Dans un contexte économique bien difficile où la notion de solidarité commence à émerger, saluons l’idée de cet artiste précurseur et généreux.

Un grand Merci Coluche !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/11 à 18:18.

 

Poster un commentaire

Classé dans Aspects mineurs en astrologie, astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, Coluche, la lune en astrologie, Langage astral, Lune Poissons, Maison astrologique, orbe, quinconce, symbolisme, Uranus

Astrologie Puteaux. Transits et multiples dimensions.

Article issu du programme d’astrologie cours aux centres culturels de la municipalité de Puteaux.» Cours spécial transits ». Niveau élevé.

Objectif des cours d’astrologie : fluidité dans la lecture d’un thème, aisance, synthèse d’une analyse astrologique.

Les transits et les dimensions multiples.
Ils sont des passerelles pour aller d’un état vers un autre. Les transits proposent des opportunités à saisir, une confrontation à des situations, des prises de conscience. Ils activent et désactivent des climats et éclairent les conséquences comme les causes. La portée d’un transit se mesure avec le temps. Les expériences désagréables sous les
transits d’aujourd’hui deviendront peut-être vos richesses de demain.

Le transit direct.
Continuellement, plusieurs transits gravitent en aspectant diverses zones du thème natal. On observe volontiers que chacun n’insuffle pas la même dynamique. Les structures natales sont ainsi traversées de manière aléatoire par un, deux, trois ou plusieurs transits simultanés. Il est impossible de parler des transits sans faire un rappel sur les règles des aspects. Ils sont appelés transits directs par la conjonction ou transits par aspects. Les aspects majeurs : 180° opposition, 90° carré,120° trigone, 60°sextil, 150° quinconce et aspects mineurs : sesqui-carré 135° , semi-carré, 45°, le quintile 72°, le biquintile 144°, le tri-décile, 108°, le septile 51°26’ ou le Bi-Septile 102°51’. Les aspects majeurs doivent serrer au maximum les orbes : orbes maximales 8° d’orbe pour un trigone, 5° pour un carré appliquant, 4° pour le sextil et 8° pour l’opposition excepté 10°
avec une opposition d’une planète moyenne ou lente vers des luminaires lorsque ce sont les luminaires qui appliquent. Les aspects appliquants ont une énergie plus puissante que les aspects séparants. Les aspects mineurs doivent être pris sans orbe ou a moins de 1° degré d’orbe. Ces aspects mineurs proposent des informations non négligeables. Le quinconce normalement classé parmi les aspects mineurs, vaudrait pourtant autant
qu’un aspect majeur. Cliquez ici pour lire l’article astrologique sur Jean-Luc Lahaye l’homme aux 5 quinconces. 

Concernant les orbes on peut les étendre à des degrés supplémentaires lorsque les planètes se lèvent, se couchent ou culminent. Les planètes franchissent alors les angularités quelques minutes avant la naissance et sont des énergies « assimilées, absorbées » Ces astres sont alors en angularités dépassées et très actifs. C’est la raison pour laquelle les planètes placées en fin des maisons XII, IX, VI et III sont importantes.

Les aspects représentent les situations de confort, d’inconfort, de bataille, challenge, mais en aucun cas ils sont les signatures de la défaite ou du succès ! Ils expliquent par quel moyen une personne peut parvenir à son objectif, est ce par les facilités ou au prix d’efforts. Une fois bien assimilé le quinconce 150° peut aboutir aux résultats produits par un léger trigone 120°ou un sextil 60°. Le trigone fait référence à une situation acquise, confortable donc stimulant peu le désir d’amélioration. Le sextil va dans le sens d’une évolution, d’une régularité faites d’étapes constructives. Le quinconce oblige à s’améliorer, à prendre appuis sur des talons d’achille pour les corriger et évoluer. Le travail intérieur que demande le quinconce est souvent long et va obliger la personne à utiliser les autres aspects reliés à l’aspect du quinconce et même dans tout le reste de son thème ! Avec un thème bardé d’aspects difficiles une personne peut atteindre le même objectif qu’une autre disposant d’aspects favorables, à la grande différence qu’elle aura fourni beaucoup d’efforts pour y parvenir. La notion de lutte ressort beaucoup des aspects de tension. Quant à l’expérience et la richesse intérieure, il apparaît clairement que les aspects difficiles offrent une expérience de vie que les aspects relaxants ne proposeront pas toujours. Par conséquent, il n’existe pas de mauvais thème ni de bon thème, juste un mode d’emploi différent du chemin de la vie!

Ensuite il ne faut pas perdre de vue que les aspects quels qu’ils soient ne fonctionnent pas isolément, l’un se sert de l’autre pour être résolu. Par exemple, une personne ayant au natal une opposition d’Uranus à Mercure avec un sextil de Mercure à Jupiter, va utiliser son sextil Jupiter-Mercure pour résoudre l’opposition de Mercure à son Uranus.

Dans ce contexte d’aspects imbriqués le transit en astrologie va agir sur l’articulation de l’aspect initial ( trigone, carré, quinconce, sesqui-carré etc) et pas se limiter à agir sur la planète qui reçoit le passage planétaire. La planète transitée réceptionne la planète transitante. Exemple, Vénus ( planète transitée) à 1° Taureau va recevoir début Décembre 2011 Jupiter ( planète transitante) qui arrivera à 1° Taureau mais derrière ce contact, c’est toute une structure qui va s’éveiller.Des forces s’éveillent de ce contact qui sont de la nature personnalisée =planète transitée + planète transitante + la signification des maisons maîtrisées par la transitée et la transitante. Un seul transit en direct éveille de multiples données. Le mode d’emploi du transit est vécu selon l’état initial de la planète transitée : ses aspects nataux et son état céleste natal ( dignité, exil, exaltation, chute). Quant à l’effet du transit lui même, il agit selon l’état  terrestre c’est à dire la domification = les maîtrises des maisons natales des astres transités et transitants.

Comment repérer un transit important ?

Lorsqu’il remplit une ou plusieurs conditions :

– la durée du transit.

– à la vitesse de la planète qui transite. Si celle-ci est stationnaire la planète en transit doit interpeller. La planète peut se mettre en boucle en naviguant simplement sur un décan (10 degrés) comme c’est le cas actuellement pour Jupiter début Taureau depuis Juin 2011 qui tourne en boucle sur les 9 premiers degrés du Taureau jusqu’en Mars 2012. Ce phénomène classique pendant les rétrogradations souligne une zone sensible pendant ces 9 mois.

– fondamental, lorsque l’astre gravite sur une structure proéminente du thème natal : voir les différentes dimensions du thème natal.

– lorsqu’il est escorté par des transits allant dans le même sens : faisceaux de concordances.

– lorsque le plan émotionnel est pris dans le transit.

Plusieurs conditions réunies augmentent considérablement la portée d’un transit.

Différentes dimensions du thème natal.

L’étude d’un transit en astrologie nécessite au préalable de distinguer les différents niveaux du thème natal. Une carte natale astrologique est comparable aux cartes en relief avec ses dénivelés, les aspects et les planètes ne sont pas placés au même niveau ! Certaines structures sont en relief et tout transit majeur dessus sera prégnant. Les structures sont interdépendantes les unes des autres, il serait une erreur d’extraire un aspect du reste du thème et vouloir l’analyser. La réussite de l’analyse astrologique nécessite de tenir compte de ces multiples dimensions. Si on met de coté ce paramètre on va analyser un transit important alors qu’il passera inaperçu et on s’étonnera de la force d’un transit car on avait pas cerner le niveau où se situait l’aspect.

Vous l’avez compris, le thème est encombré de transits et il faut dégager les aspects en procédant par logique. Au milieu de plusieurs transits concomitants, un transit se hisse du lot parce qu’il remplit plusieurs conditions citées plus haut ou simplement parce qu’il gravite sur un point saillant du thème. Il faut l’analyser en priorité car son rayonnement n’est pas anodin. Il peut occulter l’effet des transits annexes en cours si ces derniers sillonnent sur des axes secondaires du thème mais si d’autres transits stimulent aussi des points en reliefs, le transit dominant va les »rejoindre dans le même sens ». Sous ces conditions astrologiques la situation présente toutes les dispositions pour avoir de l’envergure.

Prudence et observation rigoureuse sont demandées pendant les études de transit. Il est utile d’identifier si cet effet de cumul intervient et de cerner la dimension des structures touchées.
C’est toujours du cas par cas sur chaque thème. Il arrive aussi que des transits majeurs soient ex-aequo, on parvient en procédant par un système de tri à voir qu’un transit domine très légèrement l’autre.

Les questions devant les transits.
Devant l’analyse de transits, les questions doivent monter : sur quels niveaux du thème arrivent les transits ? La lune, la gamme des émotions, symbole de réceptivité, sensibilité est elle le maître ascendant transité ? Quels autres transits reçoit la Lune pendant des transits majeurs ? La planète transitée est elle férale ? Le cas d’une planète férale réceptionnant des transits est intéressant.Sans aspect, la planète isolée, est donc au natal privée d’outils. La personne qui reçoit un transit sur une planète férale ne sait pas comment l’utiliser car il n y a pas d’outils au natal mis à sa disposition ! L’outil ponctuel devient le transit stimulant la planète férale.
Pour comprendre dans quel climat une personne peut traverser un transit sur une férale, il faut aller chercher du côté du maître Ascendant natal, observer la Lune pour le plan émotionnel, Mercure pour le raisonnement et surtout l’état initial ( aspects, état céleste) de la planète qui transite la férale.

Transits prioritaires
Un travail peu négligeable dans l’analyse consiste à cerner le seuil de sensibilité de la personne. Il va de soi que l’intensité d’un transit sera reçue différemment selon qu’il existe au natal une conjonction lune- Neptune ou une Lune au trigone de Saturne. L’émotivité et surtout sa gestion interfère dans le vécu d’un transit lent. Le contrôle souvent proposé par Saturne est tout aussi intéressant. De solides aspects nataux de Saturne ou un bon soutien de Saturne tandis que d’autres transits chahutent l’existence, aide la personne à mieux traverser la situation.

L’analyse des transits conjointe avec le niveau de sensibilité aide à cerner la portée émotionnelle du dit transit. Dans l’ordre des priorités, un transit d’une lente passant sur le Maître ascendant possède une influence particulièrement. Il fait partie des transits prioritaires et invite instinctivement la personne à utiliser le courant porté par la planète maîtresse d’ascendant dans son état initial. Un transit sur le maître de I donne l’occasion de se repositionner pour un nouveau cycle. La personne peut l’utiliser ou le vivre en mode « subi », ceci dépend à la structure globale du thème. Les 4 éléments éclairent sur l’état réceptif ( signes féminins) et émetteur (signes masculins), un mode passif ou actif. Les aspects sont les OUTILS dont la personne va se servir. Imaginez un transit rejoignant un trigone natal en signe de feu , la personne
n’aura pas la même réaction si ce trigone était formé en signe d’eau. On peut considérer comme transits prioritaires aussi ceux entrant au contact des planètes dans lesquelles le maître d’une planète est inclus dans l’aspect, exemple sur le thème natal du pâtissier Gaston Lenôtre. Son transit de 1971 remplit plusieurs conditions de priorité.

Au natal Neptune et Jupiter en Lion au sextil de leur maitre Soleil angulaire en I. Le sextil unit les planètes et leur maître. Le soleil maîtrise la conjonction Jupiter-Neptune par le Lion. Le pâtissier ouvrit son école Lenôtre à Plaisir en 1971 lorsque Jupiter transitait en Sagittaire et atteignait la planète maîtresse du Jupiter natal, c’est à dire, lorsque Jupiter s’opposera à son Soleil Gémeaux. Le transit est très prioritaire car Mercure maître ascendant est pris dans le transit ! Jupiter faisait en 1971 un trigone au Jupiter-Neptune nataux en Lion et réveillait la structure initiale. Quelques années après ce transit de Jupiter en Sagittaire, on remarque que c’est au tour de Neptune de rejoindre son opposition Soleil natal en Gémeaux. Un second transit prioritaire se produisait quand Neptune montait à l’opposition de son Soleil (dont il est le maître au natal !) Pendant ces 5 années, jusqu’en début 1976 Neptune retrouvait son « maître natal, le Soleil » par l’opposition. Cette période correspond au développement de son art gustatif.

Remarque dans le thème natal de Gaston Lenôtre : angularité dépassée de Vénus en dignité Taureau. La planète se trouve en conjonction avec la cuspide de I à distance de 9 degrés de la cuspide. A raison de 4 minutes par degré, l’ascendant était passé sur Vénus en dignité 36 minutes avant sa naissance. Ces angularités dépassées imprègnent le tempérament des
personnes. Ici Vénus en dignité, le plaisir des papilles gustatives et l’importance des sens.

Les transits aspectant les luminaires par opposition comme on vient de le voir avec Lenôtre, ou par transit direct correspondent à des périodes phares. Les luminaires ont-ils des maîtrises sur des maisons angulaires? ou la maîtrise d’une maison où se trouve le maître de I au natal ? Le maître de la maison transitée contient-il un stellium (amas planétaire)?
Un transit d’une lente sur un luminaire qui serait maître de l’ascendant est un transit majeur car il remplit des conditions combinées : maître ascendant + luminaire. Lorsque les transits d’Uranus, Neptune et Pluton atteignent des planètes natales aspectées par les maitres ascendants maîtrisés au départ par les transaturniennes ;Uranus, Neptune, Pluton.Il peut être question d’un climat personnel dépendant de facteurs collectifs. Les transits directs par conjonction et par opposition sont les plus percutants. Les transits par carrés sont pleinement ressentis.

Entrée dans les orbes. Palier graduel du transit.
Dans le transit direct. Les transits de Saturne et des transaturniennes, Uranus, Neptune, Pluton, opèrent bien sur le plan du ressenti. Ils marquent leurs « griffes » dès l’entrée de l’astre dans le champ de l’orbe de la planète réceptrice. On peut parler d’effets de pré-transit, période dans laquelle s’enclenche la phase de préparation de situation(s) ou
d’évènement(s). Cette phase est transitoire et peut être vécue comme un moment où quelque chose couve, la situation dans laquelle on se trouvait jusque là n’a plus la même saveur. Les degrés composant l’orbe sont les plus intéressants à étudier en matière de transit direct. On considère qu’à partir de 5° d’orbe toute planète lente arrivant dans les parages de l’astre natal installe une modification intérieure . Ce signal intérieur est reçu
par l’individu mais curieusement il est également reçu par l’entourage extérieur. La modification qui s’en suit est progressive et n’est pas une simple vue de l’esprit puisque le plan relationnel, la communication, le rythme s’en trouvent peu à peu modifiés. Un seul transit amène rarement un évènement. Un transit prioritaire qui se positionne peut « attendre » l’effet de groupe des autres transits pour concrétiser un évènement. Des transits tels que Pluton et Neptune attendent souvent le positionnement de Saturne dans un autre coin du thème, pour « concrétiser » la situation. Jupiter entre en jeu en donnant du volume aux situations et pas toujours dans le bon sens lorsque Jupiter natal est dissonant. Dans le thème de l’empoisonneuse Marie Besnard, sa conjonction Jupiter Soleil en Lion est dissonante, on peut y interpréter une notoriété. Cette célébrité s’est réveillée pour ses actes répréhensibles sous le jeu d’activation de transits et notamment du direct de Pluton à 19° Lion sur son Jupiter natal en 1949, année de son inculpation. Cette année là, Marie Besnard est devenue célèbre – conjonction dissonante Jupiter 20° Lion Soleil 23°en Lion- pour avoir empoisonné.

La progression lente de la planète sur chaque degré d’orbe et le jeu des rétrogradations couvrent une période assez large pendant laquelle d’autres transits de vitesse moyenne vont venir se greffer toujours pareil dans des orbes. Chaque degré franchi correspond à une échelle supplémentaire d’intensité. Lorsque l’astre progresse d’un degré des mini étapes psychologiques sont franchies, des variations sont ressenties par rapport à la situation en cours. 4° ou 3° d’orbe avant la planète natale sont suffisants pour être pleinement ressenti. Tout dépend aussi de ce fameux niveau de perception inclus dans la structure natale. Evidemment aucune structure natale va recevoir les transits de la même façon !

Je fais une parenthèse ici sur le transit particulier d’Uranus qui peut s’avérer redoutable dans sa façon de frapper. Il y a des possibilités qu’Uranus n’amène rien bien qu’il ait déjà franchi toute l’orbe ! Il arrive qu’Uranus se trouve en conjonction exacte au degré près de
l’astre natal et rien ne se produise , excepté une tension perceptible ou une impatience inhabituelle. La façon de frapper d’Uranus est soudaine. Il faudra surveiller le reste des transits car Uranus fait partie des planètes attendant d’autres transits concomitants pour foudroyer. Certaines personnes ressentent l’arrivée des planètes lentes sur les natales bien avant l’entrée dans les orbes. Ce qui est intéressant ce sont les témoignages de ceux qui ignorent les rouages de l’astrologie et se sentent aux portes d’un changement. Sans le savoir ils se préparent à recevoir des transits !

Déclencheur.
Lorsque dans le thème natal plusieurs transits lents sont en place, les planètes les plus rapides déclenchent la situation ou l’évènement. Mars sert souvent de facteur déclencheur avec la Lune, la plus rapide, qui en cas d’évènement précis vient se caler le jour J dans un axe particulièrement sensible. Une même situation est souvent
installée par plusieurs transits.

La sortie des orbes.
Normalement les transits se relayent puisque lorsqu’un carré achève d’aspecter un astre natal, va s’ensuivre une opposition avec un autre astre natal et quand celle-ci sera désactivée, un transit direct passera par exemple sur un maître de VII et ainsi de suite. Concernant la sortie des orbes, je fais référence ici aux transits prioritaires ressemblant
les conditions décrites plus haut dans l’article. Ces transits directs ou par oppositions sont particulièrement puissants. Le départ progressif des planètes de l’orbe se ressent absolument de la même façon que l’entrée dans l’orbe. La sortie des orbes d’un transit de Saturne est quasi-physique, elle correspond à la fin d’une sensation d’être à l’étroit ou d’un poids qui s’enlève. Parfois il faut patienter jusqu’à 1 ou 2° d’orbe après l’orbe de 5° pour sentir la fin complète de l’influence d’un transit de Saturne. L’influence d’Uranus avec son énergie verticale peut prendre fin immédiatement dès la sortie de l’orbe. La sortie d’orbe d’Uranus peut être comparable à une sensation d’épuisement et même une impression de chute après être monté dans une énergie tourbillonnante. On peut se sentir « essoré ». On sort des turbulences.

Pluton en sortant de l’orbe libère la planète qu’il avait kidnappé. Cette dernière redevient  visible. Le rapt d’Hadès prend fin, il restitue « transformé » ce qu’il avait enlevé. La mort d’une étape de l’existence est un classique sous les transits de Pluton avec son action d’invisibilité faisant « disparaître » les situations ou les êtres. La confrontation avec la
mort peut être symbolique ou réelle ( cas de décès). Attention à ne pas donner uniquement à Pluton la paternité de tels évènements. Des évènements radicaux résultent toujours d’un effet » combiné » de transits et pas d’un seul ! Excepté si ce transit coïncide avec un engagement mystique, le dégagement de Neptune en transit direct rend la clarté et augmente l’aisance et abaisse le niveau de réceptivité. Les situations se simplifient, le rythme s’accélère. La nature « Eau » de l’astre cesse de ralentir et diluer tous les astres avec lesquels il était en contact

Le balayage dans le thème natal est omniprésent entre les aspects majeurs et mineurs. Il arrive cependant d’observer des thèmes nataux présentant momentanément peu de transits « majeurs ». Les planètes lentes dans le ciel sont en chemin et les orbes ne sont pas atteintes. Le potentiel optimal de réalisation et les expériences ne sont pas encore au rendez-vous ! L’absence d’évènement s’explique par une carence de transits majeurs sur
les proéminences du thème. La personne vit avec le climat installé par « les derniers » transits et rien de nouveau ne s’est enclenché depuis.
Les transits placent face à des situations, parfois ils amènent des difficultés et en simultané les clefs pour les résoudre. Cependant la solution se profile à l’horizon souvent à la fin de la période de la 2ème rétrogradation. Le 3ème passage agit en période libératoire , une visibilité se dégage, la personnalité peut accoucher de quelque chose à la fin de l’expérience des transit(s).
La période de la sortie des orbes. Elle coïncide avec le règlement d’une situation ou son échéance, un aboutissement, parfois une nouvelle étape dans la vie. La sortie des orbes est vécue comme une sorte de nettoyage en profondeur des résidus amenés par l’expérience du transit. L’élimination des scories se poursuit jusqu’à la sortie totale de la planète dans les orbes. Les personnes ayant des carrés ou quinconces peuvent être plus réceptives que les autres pendant cette période de dégagement. Celui-ci se fait graduellement mais rapidement car le transit est désactivé. Cette étape de post transit s’étend de quelques jours à quelques semaines après la désactivation du transit dans l’orbe.

Durant cette phase particulière les personnes continuent de percevoir la rémanence du transit.

Le mental et la communication.
La communication orale et écrite, représentée par Mercure et l’axe III, est un des points centraux de l’existence. La qualité du quotidien dépend de la façon de communiquer. Il est logique que l’information brouillée, empreinte de quiproquos ou impulsive occasionne des réactions. Les mots et le ton – donc l’énergie émise pendant la communication – ont une portée majeure. Ils répondent à l’état de Mercure qui lui aussi
au cours de l’existence, reçoit des transits. La maison IX par exemple porte sur le plan de l’évolution. Un transit sur le maître de IX
pourrait avoir peu d’effet sur le plan concret ? Au contraire…

Cette maison liée aux grands voyages éclaire sur la position d’une personne vis-à-vis de la philosophique, théosophie et toutes les dimensions spirituelles. Des transits sur le maître de IX ou le maître de III -axe des pensées et des dispositions du mental- peuvent avoir une portée étendue, pas sur le moment, mais ultérieurement. Ces transits majeurs
sur Mercure, le maître de IX et même le maître de III agissent en profondeur et sembleraient être les plus insidieux. Assez imperceptibles, ils laminent de fond en comble la façon de penser, de raisonner.
Ils contribuent à modifier les dispositions mentales, proposent une ouverture différente sur le monde. Le traitement des informations et la perception peuvent être totalement modifiées par exemple sous un transit de Neptune sur Mercure natal ou sur le maître de  III/IX et la transformation lente opérera sur le plan relationnel.

Des transits de Saturne, Uranus et plus particulièrement Neptune et Pluton sur cet axe agissent sur la façon de s’exprimer et la pensée, les opinions ( III-IX). Le mental, les idées et les mots ne sont -ils pas la clef de voûte ? Selon la façon dont une personne communique elle va envoyer une image vers l’entourage extérieur ,ce dernier va réagir
selon l’impression qu’il reçoit. Les conséquences d’une mauvaise communication seront reportées sur l’émotionnel et
l’affect, facteurs affectifs ( Vénus-Lune, rapport avec les autres : axe I et VII) : disputes, brouilles, regrets, complications. Or, les causes viendront du canal de communication brouillé par des transits modifiant le canal de communication.
Dans la pratique astrologique, on remarque que les transits désignent les conséquences et aussi les causes. Aussi lorsqu’un climat relationnel se détériore, ne pas se limiter à regarder les axes affectifs V , VII, Vénus, Mars puis le Soleil-Lune , il est conseiller de regarder l’état de Mercure. Des transits par trigone favorise une période de réussite sur le plan affectif car ils installent une communication de qualité à cette période précise.

Le transit effet immédiat ou ultérieur?
Il faut distinguer les transits aux effets immédiats, des transits dont les effets seront ultérieurs. On peut traverser un transit transformateur et mesurer tout le chemin parcouru au terme du transit. On peut semer une action, une graine sous un transit direct (le plus puissant) et récolter les fruits à la réactivation du même transit lorsque celui-ci formera un nouvel aspect. Il apparaît clairement que les actions semées sous des transits
imprègnent les valeurs du cumul = aspects initiaux+ maîtrises natales. Un transit ne rime pas systématiquement avec un évènement du moins immédiat.

Sublimer des aspects délicats de son thème natal est le challenge lancé par ces rouages astrologiques. Alors si vous entendez »Votre thème est difficile, comprenez que vous avez l’opportunité de vivre des expériences et d’en sortir grandi ».

cours du 5ème niveau PROGRAMME ASTROLOGIE COURS ET CONSULTATIONS Valérie Darmandy

©Valérie Darmandy. Tous droits réservés. Reproduction interdite.

2011/11/19 à 19:15

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologie rentrée 2011, astrologue, Communication et astrologie, cours d'astrologie Ile-de-France, dimensions du thème, Enseignement à Puteaux, Gaston Lenôtre thème, Jupiter, la communication en astrologie, Langage astral, Les 4 éléments, Neptune, Orbes : entrée des orbes, Orbes : sortie des orbes, Pluton, questions sur l'astrologie, quinconce, rémanence du transit, Saturne, signatures astrologiques, transits astrologiques, transits prioritaires, Uranus