Archives de Catégorie: signatures astrologiques

Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton en Capricorne.

Place à la lucidité et l’authenticité !

Prochainement, Saturne entrera dans le domaine de Pluton, lequel se trouve depuis 2008 dans le signe du Capricorne, lieu saturnien. La planète à la lugubre réputation  pénétrera dans l’obscurité Plutonienne le 5 Octobre 2012 à 20h34 GMT pour n’en sortir définitivement qu’en Septembre 2015.

Alors que le carré Pluton et Uranus s’en donne à coeur joie en malmenant certains astres et leurs maîtrises ( secteurs de vie), on a tout lieu de redouter un assombrissement du moral des troupes avec la venue de l’acolyte austère.  Pourtant contre toute attente, l’entrée de Saturne en Scorpion mettra du baume au coeur auprès de nombreux ciels.

Sur un plan général, ce climat astrologique de morosité ambiante devrait coïncider avec un durcissement du climat social et économique. Sur le plan collectif, les consciences devront faire face à certaines réalités. Individuellement, ce sera l’heure des bilans et le moment de « payer » certaines actions antérieures, les notes pourraient être salées. Des fantômes sortiront du placard, le passé ou ce qu’on avait volontairement occulté ressurgira. Cette période sera celle d’une lucidité accrue, des vérités prises en pleine figure, des prises de consciences et il n’y aura peu de place pour la fuite. Saturne en Scorpion lié à son maître Pluton  aidera à se responsabiliser, à mieux mesurer sa part de culpabilité dans les actions passées et à se repositionner pour un futur immédiat.  La réciprocité mutuelle de Saturne à Pluton propose de voir la réalité en face si laide ou si indigeste soit-elle. Pendant cette période astrologique il sera question de trier le bon grain de l’ivraie. Les enfants nés sous ce climat seront caractérisés par une profonde authenticité.  La notion de superflu disparaîtra pour laisser place aux indispensables. Une redistribution des valeurs se mettra en route dans un contexte ardu. Ces changements pourront être perceptibles au niveau collectif d’autant que le trigone de Neptune en dignité à ce Saturne plutonisé amène un changement de niveau de consciences et une amorce du retours aux valeurs.

L’arrivée de Saturne en Scorpion survient tandis que Pluton effectue sa dernière rotation sur le premier décan du Capricorne, distillant depuis 2008 des climats harmoniques ou dissonants selon l’état entier du thème.

L’axe Scorpion- Taureau sera aux premières loges pour assister à l’entrée en scène de Saturne. Biensur l’axe des signes fixes, Taureau, Lion, Scorpion et Verseau ou les planètes à cet endroit devront faire preuve de patience.

Les astres situées dans les premiers décans du Bélier, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Capricorne, Verseau, Poissons sont tous invités au bal alors que beaucoup de ciels sont déjà pris dans les filets du carré Pluton-Uranus.

Les planètes dans les premiers décans du Sagittaire et Balance seront nettement moins sensibilisées par l’entrée de l’astre en Scorpion. L’aspect mineur de 30°agissant de part et d’autre de la Balance au Sagittaire est celui d’un petit sextil. Cet aspect mineur peut cependant être ressenti comme un petit havre de paix par les astres situées dans les premiers décans Sagittaire et plus particulièrement par les astres en Balance mis sous pression par l’opposition d’Uranus et le carré de Pluton.   Cet aspect mineur de 30 degrés entre Saturne Scorpion et les planètes début Balance pourront être utilisé instinctivement pour calmer les dissonances de Pluton. Le carré de Pluton vers les astres en Balance est difficile car ce carré est descendant, vécu plus difficilement en donnant une sensation nette de diminution du libre arbitre.  La personnalité peut ne plus se reconnaître, le changement opéré par Pluton avec des carrés descendants peut correspondre à une crise profonde, une descente aux enfers si le carré réactive des carrés.

Si Saturne est vue comme un oiseau de mauvais augure lorsqu’elle arrive directement sur un astre natal dissonant ou réactive des oppositions, carrés ou sesqui-carrés pré-existants, n’oublions pas que l’astre est porteur de solutions à long terme quand il distribue des aspects harmonieux.

C’est précisément ce climat de stabilisation qui va se manifester dès Octobre 2012 dans de nombreux ciels.  En aspectant par sextil Pluton, Saturne va agir en véritable porte de sortie et va canaliser les énergies de Pluton et donner un sens à la destruction du carré Pluton/Uranus. Dès le 5 Octobre 2012, le sextil de Saturne/Scorpion à Pluton/Capricorne en réciprocité mutuelle emboîtera le pas sur la porte de sortie actuelle, le sextil  : Jupiter/Gémeaux-Uranus/Bélier.

Une arrivée salutaire pour les 1er décans des signes cardinaux.

L’arrivée de Saturne dans le premier décan du Scorpion sera la bienvenue pour des millions de personnes touchés par le carré Pluton/Uranus. Saturne se trouvait stationnaire dans le dernier de la Balance depuis des mois, pendant ce temps le carré Uranus Pluton battait son plein sans recevoir un seul aspect harmonique de Saturne qui aurait canaliser ce duo infernal.

Saturne arrive en Scorpion au moment où Pluton se prépare à quitter le premier décan du Capricorne. Pluton frappe en ce moment une dernière fois les premiers décans de l’axe Cancer/Capricorne ,où depuis 2008, l’astre  a eu le temps de déstructurer les fonctions des planètes s’y trouvant. L’astre, au pas lent, a distribué depuis 2008 et depuis une paire d’années des trigones vers les planètes situées en Vierge et en Taureau, il a formé de solides sextils aux planètes en Scorpion et Poissons. Les planètes natales nourries par les harmoniques de Pluton gagnent en puissance, l’arrivée de Saturne en Scorpion va consolider ces trigones déjà en place en amenant de belles ouvertures sociales ou affectives.  Le transit direct de Pluton, le carré ou l’opposition imposent un changement auquel les personnes peuvent dans un premier temps résister avant de lacher prise. Ce changement puise beaucoup d’énergie. Depuis 2008 toutes les planètes situées sur le premier décan des 3  autres signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, reçoivent depuis plusieurs mois consécutifs l’atmosphère de Pluton -Uranus confrontant les personnes à des situations dans lesquelles elles ont l’impression d’avoir perdu la main. Ce peut -être une situation amenée par un contexte extérieur ou issue de circonstances collectives. Ces malaises peuvent s’accompagner de crise existentielle,  d’un épuisement psychique . Le but de ce carré Uranus/Pluton a pour but d’aboutir à une transformation radicale ou de vivre une mort symbolique.

A noter que cette transformation n’est pas visible pendant le transit ni immédiatement après. Il peut s’écouler des mois ou des années avant de voir le travail de fond réalisé par les transaturniennes. Souvent il s’agit de transformations sur les plans de consciences, d’un mode de vie qui a radicalement changé, il s’est produit un changement de décor. Il arrive que ces lentes amènent des évènements douloureux et que ce carré change la vie à jamais en cas de nombreuses dissonances.

Pour les ciels astrologiques ayant reçu de plein fouet les secousses du carré Pluton-Uranus ( premiers décans cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, Capricorne), l’heure est venue de tourner la page. L’entrée de Saturne en Scorpion sonne la fin de la mission du long transit de Pluton carré Uranus sur ces 1er décans des cardinaux.

Saturne en Scorpion en se reliant à Pluton amorce la phase de restauration des dégats occasionnés par Pluton .La combinaison  de Saturne en Scorpion adossé aux forces Plutoniennes a tout du profil du Phénix renaissant de ces cendres. Les réciprocités mutuelles entre Pluton et Saturne relié par un aspect harmonique aboutissent à l’un des plus puissants aspect en vue d’une consolidation ou oeuvrent en faveur d’une reconstruction. Une fois n’est pas coutume, Saturne en Scorpion va donner du sens aux turbulences initiées antérieurement par Pluton, il va restructurer des situations décousues par le carré Pluton/Uranus.  Cela pourra  se traduire dès Octobre-Novembre 2012 par l’arrivée de solutions concrètes,  la fin d’une situation instable ou douloureuse avec le sentiment clair qu’une page se tourne ou tout simplement la fin des problèmes amenés par Pluton-Uranus.

Il pourra être question d’un meilleur contrôle sur les évènements, d’une sensation de dégagement et sensation de stabilité. Ces sensations pourront gagner les personnes du premier décan du Cancer et du Capricorne ou ayant des planètes placées sur ces premiers décans. Grâce à ce sextil entre réciprocité mutuelle, il sera proposé à ces cardinaux de prendre de la hauteur ou une certaine distance afin d’avoir un premier aperçu de l’expérience Pluton/Uranus et d’en tirer les premières leçons.

Saturne en se plaçant ainsi vers Pluton annonce la phase d’assimilation de « l’après-transit » de la plus lente des planètes, Pluton, touchant en priorité l’axe Cancer/Capricorne et biensur les deux 2 autres cardinaux, Bélier/Balance.

Saturne Scorpion sera d’une grande utilité et ses effets bénéfiques seront aussi perceptibles que sont ressentis ses blocages légendaires.

Saturne ne serait pas venue faire le relais harmonique à Pluton, l’assimilation du transit Pluton carré Uranus pour ces signes cardinaux aurait été plus lente. Ce beau lien astral entre Saturne et Pluton va permettre à ces ciels pris dans la tourmente de se restaurer plus vite que prévu, tout en préservant une arrière plan d’anxiété car la couleur de ses astres reste néanmoins sombre. Le pessimisme ou l’inquiétude pourront subsister en dépit du sentiment de reconstruction.

Pluton quittera définitivement en Décembre 2012 les premiers décans des cardinaux. Il s’écoulera un laps de temps au cours duquel Uranus continuera d’irriter (jusqu’en Mars 2013) les premiers décans des cardinaux puis le climat s’apaisera brutalement. Pour les premiers décans, l’expérience avec le carré Pluton/Uranus sera terminée.

Les seconds décans du Cancer et du Capricorne se préparent à accueillir Pluton carré Uranus à partir de Mars 2013. Ils bénéficieront immédiatement du soutien de Saturne dès la venue du duo Uranus-Pluton. Saturne va en effet progressé rapidement et attendre dès fin Janvier le 10°11°ème degré Scorpion distribuant des sextils au Capricorne et des trigones au Cancer du second décan favorisant pour eux des solutions immédiates aux changements opérés par Pluton-Uranus. Grâce aux aspects harmoniques de Saturne il y aura une intégration rapide devant les changements imposés par Pluton-Uranus. Le Bélier et la Balance (ou tous les astres situés dans les seconds décans) ne seront pas consolidés par Saturne en Scorpion.  Les astres situés dans le second décan du Bélier hériteront du quinconce de Saturne, aspect clef pour l’évolution. Pour eux s’ouvrira toute une période d’apprentissage du lacher prise. Les astres situés à 150° de Saturne,  devront apprendre à intégration les valeurs saturniennes, la patience et la discipline, ce qui risque de représenter un vrai défi pour les Béliers ou astres en Bélier qui brûleront d’impatience sous le feu d’Uranus encore en transit dans le Bélier. Tiraillement garanti.

Ce tandem Uranus-Pluton quittera les signes cardinaux respectivement en 2019 pour Uranus et Pluton en 2024.  Jusqu’en 2019, ce carré n’agira pas avec la même intensité sur les astres situés  sur les 3ème décans des cardinaux qu’il l’aura fait sur les planètes sur les 1er et 2ème décans.

Concernant le transit ultérieur de Pluton/Capricorne sur les planètes situées dans les troisièmes décans des cardinaux,  Uranus aura accéléré et se rapprochera de la fin du Bélier, il sera détaché de Pluton atténuant ainsi les remous. Le cycle Uranus-Pluton qui se réveille depuis quelques mois distribuera des expériences d’intensité différentes selon sa progression sur le Bélier/Capricorne.

Pour ceux qui sont nés à la fin du dernier décan des cardinaux ( ou ayant des astres sur le 3ème décan des cardinaux), Uranus dégagé de Pluton  formera un trigone à Saturne Sagittaire de quoi soutenir toutes leurs ambitions. En 2024 Neptune aura fait du chemin et sera au milieu du signe du Poissons, espérons que l’astre ait amené d’ici là davantage d’humanité dans ce monde  actuellement secoué par le cycle Uranus-Pluton.

par Valérie Darmandy, le 2012/08/14 à 18:37

mise à jour le 11 Janvier 2013

3 Commentaires

Classé dans Neptune Poissons, Pluton, Pluton carré Uranus, Réciprocité mutuelle, Saturne, Saturne en Scorpion en Octobre 2012, signatures astrologiques, Uranus, valeurs plutoniennes

Canaux de communication, V.A.K.O.G et Astrologie.

Avec la participation de Valérie Perriaud, thérapeute relationnel à Asnières sur Seine.

 http://www.cabinet-de-psychotherapie-psychocoaching.fr/

Dans notre quotidien, au cours de nos conversations, les formules utilisées traduisent instinctivement le canal  dominant utilisé pour communiquer avec le monde extérieur. En effet, notre réalité personnelle est interprétée par nos 5 sens. ( V.A.K.O.G externe).

Notre système de perceptions se compose de la vision, de l’audition, du toucher et des sensations internes, de l’odorat et du goût.

Il est codé : V.A.K.O.G :  Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif. Il existe le V.A.K.O.G interne ou externe, le V.A.K.O.G interne étant la représentation mentale de notre monde au moyen de nos 5 sens, exemple :  se remémorer l’odeur des embruns au bord de l’océan ou le carillon d’une église qui déclenche  un flot de souvenirs, ou encore la Madeleine de Proust.

Entre  l’émission et la réception du message une déperdition d’informations a lieu.

VD : En astrologie, on s’exprime selon son thème natal.  C’est à dire on voit nettement que certaines personnes sont perméables ou pas à certaines informations. Par exemple, une dominante Lunaire s’exprimera davantage dans les émotions filtrant la raison trop abrupte à son goût, tandis qu’une dominante Mercurienne sera plus dans le rationnel, filtrant l’émotionnel qu’elle juge peu utile. 

V.P : Avant même de transmettre une information on l’élabore au travers du prisme de  son expérience personnelle, pour ensuite la  diffuser avec ce premier filtre. Il y a donc « ce que je pense », « ce que je veux dire », « ce que  je crois avoir dit », « la manière dont je le dis » et  parallèlement, à la réception de ce message, tous les filtres de mon interlocuteur qui selon son propre vécu,  feront que le message est intégré ou pas.

De plus, on donne une direction particulière à son propos selon le canal dominant utilisé. Exemple le visuel dira spontanément » je vois que » alors que le kinesthésique utilisera de préférence les termes «  je sens » ou « je ressens que ».

VD : D’accord. J’entends ce que vous me dites…Ah visiblement je suis auditive.

VP : Vous venez d’utiliser un adverbe qui vous contredit, «visiblement» vous a trahie, reste à savoir si vous êtes plus visuelle que auditive. (sourires).

VD : Très juste ! D’ailleurs en astrologie on remarque que nous naissons avec des potentialités et une forme de signature dominante et d’autres courants annexes qui eux, se modulent apportant des modifications au fil du temps et de l’expérience.  Avez-vous remarqué si les canaux de communication « dominants » se modifient ou changent ?

VP : Le canal dominant, fondamentalement non. Mais les voies complémentaires évoluent.

Pour illustrer mon propos je vais utiliser une métaphore que vous allez reconnaître : Prenons le cas d’un individu qui, à l’époque de ses  20 ans, utilise une dominante visuelle et kinesthésique pour aborder le monde qui l’entoure et communiquer avec et retrouvons le, 20 ans plus tard. Nous remarquons qu’il a conservé cette dominante visuelle qui le caractérise dans sa communication mais a développé tout au long de son vécu un « ascendant » auditif plus marqué. Pour m’aligner sur votre vocabulaire astrologique :  nous avions à faire à une personne visuelle «  ascendant » kinesthésique, qui au travers de son expérience personnelle est devenue visuelle » ascendant » auditif. Vous voyez ce que je veux dire ?

VD : C’est très clair, merci de votre contribution Valérie.

VP : Merci à vous.

 ________

En astrologie, la carte du ciel détaille le type de communication spontanément utilisé, puisque l’on vit, réagit, communique, exprime ses émotions, selon son thème et les climats ponctuels qui le traversent. Des signatures astrologiques nous renseignent sur la communication adoptée et les canaux sensoriels utilisés.

L’image envoyée au monde extérieur :

Le pouvoir de l’image, fer de lance de toute communication, est de nos jours d’autant plus d’actualité que la  société nous abreuve d’images. Dans ce monde moderne, l’image d’une personne occupe une place fondamentale, elle serait même le nerf de la guerre en matière d’affaires.  L’image de chacun est reflétée particulièrement par « l’état de son maître ascendant » les astres angulaires, la dominante, l’état des luminaires : le Soleil et la Lune.

La ligne d’horizon allant de la I à la VII implique la relation entre une personne et les autres, la projection de son image vers la sphère extérieure, l’image que les autres reçoivent immédiatement d’elle. Les planètes en VII et spécialement celles placées sur la cuspide de VII, donnent  le ton reçu par le monde extérieur.

 L’image peut être une impression stimulante avec Uranus, dynamique ou tendue avec un Mars selon qu’il soit harmonique ou dissonant. Il peut être question d’impression de séduction immédiate avec le Soleil, Vénus proche de la cuspide de VII ou de grande sympathie, d’intérêts ressentis en commun avec Mercure . Jupiter peut mettre en confiance et Saturne émettre une réserve, l’environnement peut ressentir cette retenue vis-à-vis de ceux ayant un Saturne en cuspide de VII. On peut envoyer une image en décalage avec sa personnalité avec Neptune proche de la I/VII et bien émettre un signal ambiguë avec Pluton. Les autres pourront ressentir une sorte d’attraction-répulsion face à l’énergie de Pluton.

 Il arrive que l’image envoyée au monde extérieur soit  éloignée de la personnalité. Le thème de Marilyn Monroe illustre cette dualité avec sa conjonction angulaire Lune -Jupiter en VII, indice de notoriété, de l’’adhésion d’un public, l’exposant à vivre en représentation. L’autre facette de son thème, sombre, était son Saturne/Scorpion en IV carré à sa Lune opposée à Neptune. Ce trio d’astres informe d’une zone de grande fragilité et d’une instabilité affective. Le carré en fixe Lune-Saturne exprimait largement ses carences affectives et son sentiment de solitude.

En dépit des sollicitations extérieures prestigieuses ( Lune-Jupiter VII)  son ciel intérieur était toujours aussi sombre et triste.

 Le monde entier  voyait en elle sa célébrité « sa Lune-Jupiter »  mais elle vivait selon son plan émotionnel (sa lune et tous les autres aspects) : l’opposition lune Verseau  à Neptune Lion, retenue par le double carré de Saturne-Scorpion  en IV lui donnant un sentiment persistant de solitude au fond d’elle-même. Son carré en T Neptune-Lune-Saturne était en signes fixes : Lion, Scorpion,Verseau sous-entendant une notion de durée. Sa quête d’affection fut obsessionnelle et le rapport à « l’image de la mère » au travers des aspects à la lune, souligne la problématique de sa vie.  Son Saturne, apex du carré en T, se trouvait en IV :   sensation ancrée de solitude,  manque de racines. Saturne par son carré en T lui déclencha une avidité. Durant sa vie, elle chercha à retrouver des racines auprès de familles qui l’accueillaient.

En astrologie, cette dualité entre l’image envoyée à l’extérieur et le fond de la personne est un grand classique. Ces différentes facettes de la personnalité sont plus ou moins perceptibles par le monde extérieur. Le langage astrologique identifie les différentes couches d’un thème et dissocie ainsi les apparences de la personnalité.

L’astrologie vous voit sans fard.

 Communiquer selon son ciel natal :

L’état astrologique de la Lune est la clef de voûte depuis laquelle découlent de nombreuses réactions en raison du lien symbolique de la Lune avec le plan émotionnel.  L’analyse astrologique de ce luminaire délivre le niveau de sensibilité, le seuil de perméabilité aux ambiances, des éventuelles zones de fragilité.

Ensemble, la Lune et Mercure occupent des places stratégiques dans la communication.  Mercure, astre lié à la logique, à un état de conscience, à la lucidité, verbalise, traite les informations entendues qu’il passera au crible de l’analyse. Pourtant la façon d’analyser les choses  sera intimement orientée selon le vécu et les évènements liés , notamment ceux vécus pendant l’enfance car ils ont formatés la personne. Pendant une conversation si ordinaire soit-elle, l’état astrologique de la Lune est susceptible d’éveiller à tout moment cette madeleine de Proust en fonction des informations émises par les interlocuteurs. Des phrases pourront retentir et éveiller des sensations ( V.A.K.O.G interne) et orienter la conversation ou interférer sur la qualité de celle-ci. 

En fonction de l’état astrologique de la Lune, de Mercure, des axes I-VII, III-IX, l’étude du maître ascendant et des éléments Feu, Air, Terre, Eau,les plus occupés,  apparaît la signature du  canal sensoriel  dominant et d’autres canaux complémentaires.

Des aspects d’Uranus à Mercure accélèrent Mercure.  Plusieurs choses peuvent découler, le débit de parole et la compréhension peuvent être rapides et la personne passe d’une chose à l’autre, elle peut se lasser ou anticiper.

Pluton lié à Mercure  appellent à la remise en question, le plaisir de contredire  l’interlocuteur et rechercher une sorte de quête du Graal. Des liaisons entre Neptune et Mercure informent d’une communication basée sur les sensations, le ressenti, le monde de l’image. En compagnie de personnes dotés de contacts Mercure Neptune, il sera bon de communiquer en utilisant un langage visuel, la communication n’en sera que plus fluide. Les dominantes Vénusiennes et Neptuniennes peuvent se rejoindre à travers leurs sensibilités bien que le Vénusien optera pour d’autres voies de communications comme le toucher, l’odorat et le gustatif. Le rôle de la lune dans l’histoire du goût n’est pas en reste car une émotion, critère lié à la Lune, s’éveillera sous les papilles gustatives, en goûtant certains mets ou dégustant de bons vins.

Un ciel avec une dominante Vénusienne va générer instinctivement l’envie de toucher les textures, la matière, sentir, elle sera sensible aux senteurs et aux goûts, aux formes. La signature  de la gourmandise lié à Jupiter-Vénus ou encore à Vénus-Mars ou Vénus-Lune oriente vers les canaux O,Olfactif, G,Gustatif et K,Kinesthésique.

La présence de planètes connectées à Vénus confère plus  ou moins d’importance à un certain canal plutôt qu’un autre. Une fois que la signature de la dominante est identifiée, les associations de planètes forment les voies complémentaires. Avec Mars, Jupiter le canal sera davantage Olfactif, Gustatif, tandis que Vénus liée à Pluton débouche sur une note d’intensité où la personne ressent le besoin de toucher, de ressentir et est en quête de sensations extrêmes, ce qui l’invite  à communiquer par le canal K,kinesthésique. Pluton plonge les 5 sens dans des expériences intenses, l’astre ne faisant jamais les choses en demi-teinte, rien ne dit que ses voies complémentaires de communication ne soient pas   O,olfactif ou G,gustatif.

La communication sera tactile (K) avec une Vénus dominante soutenue par Pluton et Uranus.  Avec Neptune ou les valeurs Poissons dominantes, le canal sensoriel utilisé de préférence est A, auditif, le monde des sons et V,visuel, le monde de l’image.

Uranus et Pluton créent une intensité particulière lorsqu’ils aspectent les astres personnels et renseignent sur les voies complémentaires au canal sensoriel dominant. L’instinct est associé aux valeurs scorpions et aux forces plutoniennes. Le canal kinesthésique, « je sens/ressens » rappelle les réactions épidermiques des êtres les plus réceptifs , tels que les dominantes Neptuniennes, ou poissons, celles du Scorpion et des plutonien(nes). Neptune agirait sur les deux canaux, K et V, tandis que Pluton davantage sur le K et moins le V,visuel.

Saturne a peu de lien avec les 5 sens cependant il aide à intégrer le vécu et participe ainsi faire évoluer ces voies de communication, qui selon les climats, se modulent, tout en conservant le canal principal. En raison du lien de Saturne avec le passé, son interaction n’est pas à négliger dans le V.A.K.O.G interne, au moment où des souvenirs remontent grâce à des sons, des sensations ou une image.

Dans un thème avec une dominante Lunaire-Vénusienne Plutonienne, le canal K, le toucher a de grandes chances de dominer ( à confirmer avec l’ensemble du thème), pour un lunaire-Neptunien-Plutonien , il aimera « sentir et voir »,les canaux K et V, pour un Mercurien-Neptunien, Vénusien, l’auditif et le visuel ont des chances d’être spontanément utilisés.

Ces voies de communications que chacun utilise spontanément sont sans lien avec l’image projetée dans la sphère extérieure. Elles peuvent s’harmoniser avec cette image, ou être dissociées.

Les fondamentaux en astrologie, les 4 éléments :

Selon les 4 éléments occupés, on a aussi quelques informations sur la communication, l’émission d’informations ou la réception, les aptitudes portées davantage à l’écoute ou aux commandements par exemple. Ces 4 éléments renseignent souvent sur le rythme d’une personne.

L’élément Feu s’exprime à travers un esprit de décision, des aptitudes aux commandements et est lié à la rapidité, l’impatience, la colère. Il sera davantage émetteur que récepteur.

L’élément Air est le laboratoire d’idées, il a trait aux idées qui fusent, aux échanges.  Les deux premiers éléments Feu et Air expriment une grande rapidité et sont vifs. On peut percevoir une certaine nervosité dans l’élément Air tandis que l’élément Feu s’illustrera dans des actions, l’air dans les idées. Ces deux éléments convolent souvent en tandem merveilleux.

La Terre ,élément plus lent, fait appel au sens pratique, à un esprit méthodique, d’analyse, pragmatique, au sens de l’organisation.

L’élément Eau ,autre élément au rythme lent, englobe  la gamme des émotions, le ressenti, l’inspiration, une grande faculté d’écoute. Il est en relation avec la sphère des sensations et des émotions.

Mémorisation

La Lune et ses aspects composent la faculté de  mémorisation. La place de la Lune est capitale dans les souvenirs plus ou moins enfouis et dans le V.A.K.O.G interne. ( Madeleine de Proust). Ce réservoir émotionnel donne une orientation à  une communication, il peut en améliorer la qualité et faire en sorte que l’information soit intégrée ou pas. Les souvenirs sont tout aussi importants que le climat traversé, qui deviendra à son tour, un souvenir. Pour cerner les réactions d’une personne on peut aller voir la relation qu’elle entretient avec son passé. Pour cela : direction Saturne, l’axe Capricorne-Cancer et la Lune.

Les aspects entre Lune et Saturne ou un Saturne fort et harmonique favorisent le stockage d’émotions et d’évènements. Grâce  aux aspects harmoniques de Saturne, l’astre semble figer le temps. Les situations semblent se stocker dans la mémoire et ne plus en partir.  La mémoire photographique ou eidétique répondrait davantage aux liaisons entre la Lune et Neptune ou un Neptune dominant et harmonique augmentant la faculté de photographier les scènes de la vie. La mémoire auditive répondrait plutôt aux relations avec Mercure, Mercure-Neptune ou encore Mercure-Jupiter ( maitre des Poissons). Le contact astrologique entre Mercure-Saturne aide à situer la capacité à se concentrer. Dans le quotidien,  on utilise instinctivement son canal sensoriel dominant. Une personne davantage V,visuelle, désireuse de s’informer de l’actualité choisira de recevoir des images, apprenant mieux ainsi. Elle prendra peu de note et visualisera davantage les informations.  A l’inverse un auditif pourra être perturbé par les images et aura une aisance pour assimiler par l’écoute et recherchera les sons ou le silence.

Une signature et des voies secondaires.

Les climats dans un thème astrologique évoluent en permanence, ainsi la communication se module au gré du vécu mais sont préservés intact les signatures astrologiques et le canal sensoriel dominants.

par Valérie Darmandy le 2012/08/07 à 23:00

Poster un commentaire

Classé dans carré en T, Célébrités, Communication et astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, Les 4 éléments, les 5 sens, Les 5 sens en astrologie., Marilyn Monroe, Saturne, signatures astrologiques, V.A.K.O.G et Astrologie, Vénus

Astrologie Puteaux. Transits et multiples dimensions.

Article issu du programme d’astrologie cours aux centres culturels de la municipalité de Puteaux.» Cours spécial transits ». Niveau élevé.

Objectif des cours d’astrologie : fluidité dans la lecture d’un thème, aisance, synthèse d’une analyse astrologique.

Les transits et les dimensions multiples.
Ils sont des passerelles pour aller d’un état vers un autre. Les transits proposent des opportunités à saisir, une confrontation à des situations, des prises de conscience. Ils activent et désactivent des climats et éclairent les conséquences comme les causes. La portée d’un transit se mesure avec le temps. Les expériences désagréables sous les
transits d’aujourd’hui deviendront peut-être vos richesses de demain.

Le transit direct.
Continuellement, plusieurs transits gravitent en aspectant diverses zones du thème natal. On observe volontiers que chacun n’insuffle pas la même dynamique. Les structures natales sont ainsi traversées de manière aléatoire par un, deux, trois ou plusieurs transits simultanés. Il est impossible de parler des transits sans faire un rappel sur les règles des aspects. Ils sont appelés transits directs par la conjonction ou transits par aspects. Les aspects majeurs : 180° opposition, 90° carré,120° trigone, 60°sextil, 150° quinconce et aspects mineurs : sesqui-carré 135° , semi-carré, 45°, le quintile 72°, le biquintile 144°, le tri-décile, 108°, le septile 51°26’ ou le Bi-Septile 102°51’. Les aspects majeurs doivent serrer au maximum les orbes : orbes maximales 8° d’orbe pour un trigone, 5° pour un carré appliquant, 4° pour le sextil et 8° pour l’opposition excepté 10°
avec une opposition d’une planète moyenne ou lente vers des luminaires lorsque ce sont les luminaires qui appliquent. Les aspects appliquants ont une énergie plus puissante que les aspects séparants. Les aspects mineurs doivent être pris sans orbe ou a moins de 1° degré d’orbe. Ces aspects mineurs proposent des informations non négligeables. Le quinconce normalement classé parmi les aspects mineurs, vaudrait pourtant autant
qu’un aspect majeur. Cliquez ici pour lire l’article astrologique sur Jean-Luc Lahaye l’homme aux 5 quinconces. 

Concernant les orbes on peut les étendre à des degrés supplémentaires lorsque les planètes se lèvent, se couchent ou culminent. Les planètes franchissent alors les angularités quelques minutes avant la naissance et sont des énergies « assimilées, absorbées » Ces astres sont alors en angularités dépassées et très actifs. C’est la raison pour laquelle les planètes placées en fin des maisons XII, IX, VI et III sont importantes.

Les aspects représentent les situations de confort, d’inconfort, de bataille, challenge, mais en aucun cas ils sont les signatures de la défaite ou du succès ! Ils expliquent par quel moyen une personne peut parvenir à son objectif, est ce par les facilités ou au prix d’efforts. Une fois bien assimilé le quinconce 150° peut aboutir aux résultats produits par un léger trigone 120°ou un sextil 60°. Le trigone fait référence à une situation acquise, confortable donc stimulant peu le désir d’amélioration. Le sextil va dans le sens d’une évolution, d’une régularité faites d’étapes constructives. Le quinconce oblige à s’améliorer, à prendre appuis sur des talons d’achille pour les corriger et évoluer. Le travail intérieur que demande le quinconce est souvent long et va obliger la personne à utiliser les autres aspects reliés à l’aspect du quinconce et même dans tout le reste de son thème ! Avec un thème bardé d’aspects difficiles une personne peut atteindre le même objectif qu’une autre disposant d’aspects favorables, à la grande différence qu’elle aura fourni beaucoup d’efforts pour y parvenir. La notion de lutte ressort beaucoup des aspects de tension. Quant à l’expérience et la richesse intérieure, il apparaît clairement que les aspects difficiles offrent une expérience de vie que les aspects relaxants ne proposeront pas toujours. Par conséquent, il n’existe pas de mauvais thème ni de bon thème, juste un mode d’emploi différent du chemin de la vie!

Ensuite il ne faut pas perdre de vue que les aspects quels qu’ils soient ne fonctionnent pas isolément, l’un se sert de l’autre pour être résolu. Par exemple, une personne ayant au natal une opposition d’Uranus à Mercure avec un sextil de Mercure à Jupiter, va utiliser son sextil Jupiter-Mercure pour résoudre l’opposition de Mercure à son Uranus.

Dans ce contexte d’aspects imbriqués le transit en astrologie va agir sur l’articulation de l’aspect initial ( trigone, carré, quinconce, sesqui-carré etc) et pas se limiter à agir sur la planète qui reçoit le passage planétaire. La planète transitée réceptionne la planète transitante. Exemple, Vénus ( planète transitée) à 1° Taureau va recevoir début Décembre 2011 Jupiter ( planète transitante) qui arrivera à 1° Taureau mais derrière ce contact, c’est toute une structure qui va s’éveiller.Des forces s’éveillent de ce contact qui sont de la nature personnalisée =planète transitée + planète transitante + la signification des maisons maîtrisées par la transitée et la transitante. Un seul transit en direct éveille de multiples données. Le mode d’emploi du transit est vécu selon l’état initial de la planète transitée : ses aspects nataux et son état céleste natal ( dignité, exil, exaltation, chute). Quant à l’effet du transit lui même, il agit selon l’état  terrestre c’est à dire la domification = les maîtrises des maisons natales des astres transités et transitants.

Comment repérer un transit important ?

Lorsqu’il remplit une ou plusieurs conditions :

– la durée du transit.

– à la vitesse de la planète qui transite. Si celle-ci est stationnaire la planète en transit doit interpeller. La planète peut se mettre en boucle en naviguant simplement sur un décan (10 degrés) comme c’est le cas actuellement pour Jupiter début Taureau depuis Juin 2011 qui tourne en boucle sur les 9 premiers degrés du Taureau jusqu’en Mars 2012. Ce phénomène classique pendant les rétrogradations souligne une zone sensible pendant ces 9 mois.

– fondamental, lorsque l’astre gravite sur une structure proéminente du thème natal : voir les différentes dimensions du thème natal.

– lorsqu’il est escorté par des transits allant dans le même sens : faisceaux de concordances.

– lorsque le plan émotionnel est pris dans le transit.

Plusieurs conditions réunies augmentent considérablement la portée d’un transit.

Différentes dimensions du thème natal.

L’étude d’un transit en astrologie nécessite au préalable de distinguer les différents niveaux du thème natal. Une carte natale astrologique est comparable aux cartes en relief avec ses dénivelés, les aspects et les planètes ne sont pas placés au même niveau ! Certaines structures sont en relief et tout transit majeur dessus sera prégnant. Les structures sont interdépendantes les unes des autres, il serait une erreur d’extraire un aspect du reste du thème et vouloir l’analyser. La réussite de l’analyse astrologique nécessite de tenir compte de ces multiples dimensions. Si on met de coté ce paramètre on va analyser un transit important alors qu’il passera inaperçu et on s’étonnera de la force d’un transit car on avait pas cerner le niveau où se situait l’aspect.

Vous l’avez compris, le thème est encombré de transits et il faut dégager les aspects en procédant par logique. Au milieu de plusieurs transits concomitants, un transit se hisse du lot parce qu’il remplit plusieurs conditions citées plus haut ou simplement parce qu’il gravite sur un point saillant du thème. Il faut l’analyser en priorité car son rayonnement n’est pas anodin. Il peut occulter l’effet des transits annexes en cours si ces derniers sillonnent sur des axes secondaires du thème mais si d’autres transits stimulent aussi des points en reliefs, le transit dominant va les »rejoindre dans le même sens ». Sous ces conditions astrologiques la situation présente toutes les dispositions pour avoir de l’envergure.

Prudence et observation rigoureuse sont demandées pendant les études de transit. Il est utile d’identifier si cet effet de cumul intervient et de cerner la dimension des structures touchées.
C’est toujours du cas par cas sur chaque thème. Il arrive aussi que des transits majeurs soient ex-aequo, on parvient en procédant par un système de tri à voir qu’un transit domine très légèrement l’autre.

Les questions devant les transits.
Devant l’analyse de transits, les questions doivent monter : sur quels niveaux du thème arrivent les transits ? La lune, la gamme des émotions, symbole de réceptivité, sensibilité est elle le maître ascendant transité ? Quels autres transits reçoit la Lune pendant des transits majeurs ? La planète transitée est elle férale ? Le cas d’une planète férale réceptionnant des transits est intéressant.Sans aspect, la planète isolée, est donc au natal privée d’outils. La personne qui reçoit un transit sur une planète férale ne sait pas comment l’utiliser car il n y a pas d’outils au natal mis à sa disposition ! L’outil ponctuel devient le transit stimulant la planète férale.
Pour comprendre dans quel climat une personne peut traverser un transit sur une férale, il faut aller chercher du côté du maître Ascendant natal, observer la Lune pour le plan émotionnel, Mercure pour le raisonnement et surtout l’état initial ( aspects, état céleste) de la planète qui transite la férale.

Transits prioritaires
Un travail peu négligeable dans l’analyse consiste à cerner le seuil de sensibilité de la personne. Il va de soi que l’intensité d’un transit sera reçue différemment selon qu’il existe au natal une conjonction lune- Neptune ou une Lune au trigone de Saturne. L’émotivité et surtout sa gestion interfère dans le vécu d’un transit lent. Le contrôle souvent proposé par Saturne est tout aussi intéressant. De solides aspects nataux de Saturne ou un bon soutien de Saturne tandis que d’autres transits chahutent l’existence, aide la personne à mieux traverser la situation.

L’analyse des transits conjointe avec le niveau de sensibilité aide à cerner la portée émotionnelle du dit transit. Dans l’ordre des priorités, un transit d’une lente passant sur le Maître ascendant possède une influence particulièrement. Il fait partie des transits prioritaires et invite instinctivement la personne à utiliser le courant porté par la planète maîtresse d’ascendant dans son état initial. Un transit sur le maître de I donne l’occasion de se repositionner pour un nouveau cycle. La personne peut l’utiliser ou le vivre en mode « subi », ceci dépend à la structure globale du thème. Les 4 éléments éclairent sur l’état réceptif ( signes féminins) et émetteur (signes masculins), un mode passif ou actif. Les aspects sont les OUTILS dont la personne va se servir. Imaginez un transit rejoignant un trigone natal en signe de feu , la personne
n’aura pas la même réaction si ce trigone était formé en signe d’eau. On peut considérer comme transits prioritaires aussi ceux entrant au contact des planètes dans lesquelles le maître d’une planète est inclus dans l’aspect, exemple sur le thème natal du pâtissier Gaston Lenôtre. Son transit de 1971 remplit plusieurs conditions de priorité.

Au natal Neptune et Jupiter en Lion au sextil de leur maitre Soleil angulaire en I. Le sextil unit les planètes et leur maître. Le soleil maîtrise la conjonction Jupiter-Neptune par le Lion. Le pâtissier ouvrit son école Lenôtre à Plaisir en 1971 lorsque Jupiter transitait en Sagittaire et atteignait la planète maîtresse du Jupiter natal, c’est à dire, lorsque Jupiter s’opposera à son Soleil Gémeaux. Le transit est très prioritaire car Mercure maître ascendant est pris dans le transit ! Jupiter faisait en 1971 un trigone au Jupiter-Neptune nataux en Lion et réveillait la structure initiale. Quelques années après ce transit de Jupiter en Sagittaire, on remarque que c’est au tour de Neptune de rejoindre son opposition Soleil natal en Gémeaux. Un second transit prioritaire se produisait quand Neptune montait à l’opposition de son Soleil (dont il est le maître au natal !) Pendant ces 5 années, jusqu’en début 1976 Neptune retrouvait son « maître natal, le Soleil » par l’opposition. Cette période correspond au développement de son art gustatif.

Remarque dans le thème natal de Gaston Lenôtre : angularité dépassée de Vénus en dignité Taureau. La planète se trouve en conjonction avec la cuspide de I à distance de 9 degrés de la cuspide. A raison de 4 minutes par degré, l’ascendant était passé sur Vénus en dignité 36 minutes avant sa naissance. Ces angularités dépassées imprègnent le tempérament des
personnes. Ici Vénus en dignité, le plaisir des papilles gustatives et l’importance des sens.

Les transits aspectant les luminaires par opposition comme on vient de le voir avec Lenôtre, ou par transit direct correspondent à des périodes phares. Les luminaires ont-ils des maîtrises sur des maisons angulaires? ou la maîtrise d’une maison où se trouve le maître de I au natal ? Le maître de la maison transitée contient-il un stellium (amas planétaire)?
Un transit d’une lente sur un luminaire qui serait maître de l’ascendant est un transit majeur car il remplit des conditions combinées : maître ascendant + luminaire. Lorsque les transits d’Uranus, Neptune et Pluton atteignent des planètes natales aspectées par les maitres ascendants maîtrisés au départ par les transaturniennes ;Uranus, Neptune, Pluton.Il peut être question d’un climat personnel dépendant de facteurs collectifs. Les transits directs par conjonction et par opposition sont les plus percutants. Les transits par carrés sont pleinement ressentis.

Entrée dans les orbes. Palier graduel du transit.
Dans le transit direct. Les transits de Saturne et des transaturniennes, Uranus, Neptune, Pluton, opèrent bien sur le plan du ressenti. Ils marquent leurs « griffes » dès l’entrée de l’astre dans le champ de l’orbe de la planète réceptrice. On peut parler d’effets de pré-transit, période dans laquelle s’enclenche la phase de préparation de situation(s) ou
d’évènement(s). Cette phase est transitoire et peut être vécue comme un moment où quelque chose couve, la situation dans laquelle on se trouvait jusque là n’a plus la même saveur. Les degrés composant l’orbe sont les plus intéressants à étudier en matière de transit direct. On considère qu’à partir de 5° d’orbe toute planète lente arrivant dans les parages de l’astre natal installe une modification intérieure . Ce signal intérieur est reçu
par l’individu mais curieusement il est également reçu par l’entourage extérieur. La modification qui s’en suit est progressive et n’est pas une simple vue de l’esprit puisque le plan relationnel, la communication, le rythme s’en trouvent peu à peu modifiés. Un seul transit amène rarement un évènement. Un transit prioritaire qui se positionne peut « attendre » l’effet de groupe des autres transits pour concrétiser un évènement. Des transits tels que Pluton et Neptune attendent souvent le positionnement de Saturne dans un autre coin du thème, pour « concrétiser » la situation. Jupiter entre en jeu en donnant du volume aux situations et pas toujours dans le bon sens lorsque Jupiter natal est dissonant. Dans le thème de l’empoisonneuse Marie Besnard, sa conjonction Jupiter Soleil en Lion est dissonante, on peut y interpréter une notoriété. Cette célébrité s’est réveillée pour ses actes répréhensibles sous le jeu d’activation de transits et notamment du direct de Pluton à 19° Lion sur son Jupiter natal en 1949, année de son inculpation. Cette année là, Marie Besnard est devenue célèbre – conjonction dissonante Jupiter 20° Lion Soleil 23°en Lion- pour avoir empoisonné.

La progression lente de la planète sur chaque degré d’orbe et le jeu des rétrogradations couvrent une période assez large pendant laquelle d’autres transits de vitesse moyenne vont venir se greffer toujours pareil dans des orbes. Chaque degré franchi correspond à une échelle supplémentaire d’intensité. Lorsque l’astre progresse d’un degré des mini étapes psychologiques sont franchies, des variations sont ressenties par rapport à la situation en cours. 4° ou 3° d’orbe avant la planète natale sont suffisants pour être pleinement ressenti. Tout dépend aussi de ce fameux niveau de perception inclus dans la structure natale. Evidemment aucune structure natale va recevoir les transits de la même façon !

Je fais une parenthèse ici sur le transit particulier d’Uranus qui peut s’avérer redoutable dans sa façon de frapper. Il y a des possibilités qu’Uranus n’amène rien bien qu’il ait déjà franchi toute l’orbe ! Il arrive qu’Uranus se trouve en conjonction exacte au degré près de
l’astre natal et rien ne se produise , excepté une tension perceptible ou une impatience inhabituelle. La façon de frapper d’Uranus est soudaine. Il faudra surveiller le reste des transits car Uranus fait partie des planètes attendant d’autres transits concomitants pour foudroyer. Certaines personnes ressentent l’arrivée des planètes lentes sur les natales bien avant l’entrée dans les orbes. Ce qui est intéressant ce sont les témoignages de ceux qui ignorent les rouages de l’astrologie et se sentent aux portes d’un changement. Sans le savoir ils se préparent à recevoir des transits !

Déclencheur.
Lorsque dans le thème natal plusieurs transits lents sont en place, les planètes les plus rapides déclenchent la situation ou l’évènement. Mars sert souvent de facteur déclencheur avec la Lune, la plus rapide, qui en cas d’évènement précis vient se caler le jour J dans un axe particulièrement sensible. Une même situation est souvent
installée par plusieurs transits.

La sortie des orbes.
Normalement les transits se relayent puisque lorsqu’un carré achève d’aspecter un astre natal, va s’ensuivre une opposition avec un autre astre natal et quand celle-ci sera désactivée, un transit direct passera par exemple sur un maître de VII et ainsi de suite. Concernant la sortie des orbes, je fais référence ici aux transits prioritaires ressemblant
les conditions décrites plus haut dans l’article. Ces transits directs ou par oppositions sont particulièrement puissants. Le départ progressif des planètes de l’orbe se ressent absolument de la même façon que l’entrée dans l’orbe. La sortie des orbes d’un transit de Saturne est quasi-physique, elle correspond à la fin d’une sensation d’être à l’étroit ou d’un poids qui s’enlève. Parfois il faut patienter jusqu’à 1 ou 2° d’orbe après l’orbe de 5° pour sentir la fin complète de l’influence d’un transit de Saturne. L’influence d’Uranus avec son énergie verticale peut prendre fin immédiatement dès la sortie de l’orbe. La sortie d’orbe d’Uranus peut être comparable à une sensation d’épuisement et même une impression de chute après être monté dans une énergie tourbillonnante. On peut se sentir « essoré ». On sort des turbulences.

Pluton en sortant de l’orbe libère la planète qu’il avait kidnappé. Cette dernière redevient  visible. Le rapt d’Hadès prend fin, il restitue « transformé » ce qu’il avait enlevé. La mort d’une étape de l’existence est un classique sous les transits de Pluton avec son action d’invisibilité faisant « disparaître » les situations ou les êtres. La confrontation avec la
mort peut être symbolique ou réelle ( cas de décès). Attention à ne pas donner uniquement à Pluton la paternité de tels évènements. Des évènements radicaux résultent toujours d’un effet » combiné » de transits et pas d’un seul ! Excepté si ce transit coïncide avec un engagement mystique, le dégagement de Neptune en transit direct rend la clarté et augmente l’aisance et abaisse le niveau de réceptivité. Les situations se simplifient, le rythme s’accélère. La nature « Eau » de l’astre cesse de ralentir et diluer tous les astres avec lesquels il était en contact

Le balayage dans le thème natal est omniprésent entre les aspects majeurs et mineurs. Il arrive cependant d’observer des thèmes nataux présentant momentanément peu de transits « majeurs ». Les planètes lentes dans le ciel sont en chemin et les orbes ne sont pas atteintes. Le potentiel optimal de réalisation et les expériences ne sont pas encore au rendez-vous ! L’absence d’évènement s’explique par une carence de transits majeurs sur
les proéminences du thème. La personne vit avec le climat installé par « les derniers » transits et rien de nouveau ne s’est enclenché depuis.
Les transits placent face à des situations, parfois ils amènent des difficultés et en simultané les clefs pour les résoudre. Cependant la solution se profile à l’horizon souvent à la fin de la période de la 2ème rétrogradation. Le 3ème passage agit en période libératoire , une visibilité se dégage, la personnalité peut accoucher de quelque chose à la fin de l’expérience des transit(s).
La période de la sortie des orbes. Elle coïncide avec le règlement d’une situation ou son échéance, un aboutissement, parfois une nouvelle étape dans la vie. La sortie des orbes est vécue comme une sorte de nettoyage en profondeur des résidus amenés par l’expérience du transit. L’élimination des scories se poursuit jusqu’à la sortie totale de la planète dans les orbes. Les personnes ayant des carrés ou quinconces peuvent être plus réceptives que les autres pendant cette période de dégagement. Celui-ci se fait graduellement mais rapidement car le transit est désactivé. Cette étape de post transit s’étend de quelques jours à quelques semaines après la désactivation du transit dans l’orbe.

Durant cette phase particulière les personnes continuent de percevoir la rémanence du transit.

Le mental et la communication.
La communication orale et écrite, représentée par Mercure et l’axe III, est un des points centraux de l’existence. La qualité du quotidien dépend de la façon de communiquer. Il est logique que l’information brouillée, empreinte de quiproquos ou impulsive occasionne des réactions. Les mots et le ton – donc l’énergie émise pendant la communication – ont une portée majeure. Ils répondent à l’état de Mercure qui lui aussi
au cours de l’existence, reçoit des transits. La maison IX par exemple porte sur le plan de l’évolution. Un transit sur le maître de IX
pourrait avoir peu d’effet sur le plan concret ? Au contraire…

Cette maison liée aux grands voyages éclaire sur la position d’une personne vis-à-vis de la philosophique, théosophie et toutes les dimensions spirituelles. Des transits sur le maître de IX ou le maître de III -axe des pensées et des dispositions du mental- peuvent avoir une portée étendue, pas sur le moment, mais ultérieurement. Ces transits majeurs
sur Mercure, le maître de IX et même le maître de III agissent en profondeur et sembleraient être les plus insidieux. Assez imperceptibles, ils laminent de fond en comble la façon de penser, de raisonner.
Ils contribuent à modifier les dispositions mentales, proposent une ouverture différente sur le monde. Le traitement des informations et la perception peuvent être totalement modifiées par exemple sous un transit de Neptune sur Mercure natal ou sur le maître de  III/IX et la transformation lente opérera sur le plan relationnel.

Des transits de Saturne, Uranus et plus particulièrement Neptune et Pluton sur cet axe agissent sur la façon de s’exprimer et la pensée, les opinions ( III-IX). Le mental, les idées et les mots ne sont -ils pas la clef de voûte ? Selon la façon dont une personne communique elle va envoyer une image vers l’entourage extérieur ,ce dernier va réagir
selon l’impression qu’il reçoit. Les conséquences d’une mauvaise communication seront reportées sur l’émotionnel et
l’affect, facteurs affectifs ( Vénus-Lune, rapport avec les autres : axe I et VII) : disputes, brouilles, regrets, complications. Or, les causes viendront du canal de communication brouillé par des transits modifiant le canal de communication.
Dans la pratique astrologique, on remarque que les transits désignent les conséquences et aussi les causes. Aussi lorsqu’un climat relationnel se détériore, ne pas se limiter à regarder les axes affectifs V , VII, Vénus, Mars puis le Soleil-Lune , il est conseiller de regarder l’état de Mercure. Des transits par trigone favorise une période de réussite sur le plan affectif car ils installent une communication de qualité à cette période précise.

Le transit effet immédiat ou ultérieur?
Il faut distinguer les transits aux effets immédiats, des transits dont les effets seront ultérieurs. On peut traverser un transit transformateur et mesurer tout le chemin parcouru au terme du transit. On peut semer une action, une graine sous un transit direct (le plus puissant) et récolter les fruits à la réactivation du même transit lorsque celui-ci formera un nouvel aspect. Il apparaît clairement que les actions semées sous des transits
imprègnent les valeurs du cumul = aspects initiaux+ maîtrises natales. Un transit ne rime pas systématiquement avec un évènement du moins immédiat.

Sublimer des aspects délicats de son thème natal est le challenge lancé par ces rouages astrologiques. Alors si vous entendez »Votre thème est difficile, comprenez que vous avez l’opportunité de vivre des expériences et d’en sortir grandi ».

cours du 5ème niveau PROGRAMME ASTROLOGIE COURS ET CONSULTATIONS Valérie Darmandy

©Valérie Darmandy. Tous droits réservés. Reproduction interdite.

2011/11/19 à 19:15

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologie rentrée 2011, astrologue, Communication et astrologie, cours d'astrologie Ile-de-France, dimensions du thème, Enseignement à Puteaux, Gaston Lenôtre thème, Jupiter, la communication en astrologie, Langage astral, Les 4 éléments, Neptune, Orbes : entrée des orbes, Orbes : sortie des orbes, Pluton, questions sur l'astrologie, quinconce, rémanence du transit, Saturne, signatures astrologiques, transits astrologiques, transits prioritaires, Uranus

Hérédité astrale

Niveau cours : avancés et élevés. Cours de l’atelier astrologie, Puteaux. 

Observée lors de synastrie entre membres d’une même famille, l’hérédité astrale est une réalité astrologique déclenchant automatiquement la question du libre arbitre. La première question que l’on pourrait aussi se poser, choisit-on son conjoint par hasard ou en résonance avec ce qu’il porte ? Avant de fonder une famille, pour quelle raison sommes nous attirés par tel conjoint ? Quelle structure astrologique  nous invite à choisir tel ou tel partenaire ?

Les enfants semblent venir au monde à des moments clefs afin de se caler dans les structures astrologiques familiales , une sorte de creuset astral propre à chaque famille.  Une véritable âme familiale se dégage de ces synastries collectives auprès desquelles, on ne peut que s’interroger sur la finesse du langage astrologique.

Ce que l’astrologue Paul Choisnard avait nommé l’hérédité astrale évoque des rouages presque mathématiques des cycles planétaires.

Une famille révèle un réseau de connexions astrales  entre ses membres.  Les grands parents peuvent  présenter des astralités communes avec  leurs petits fils, petites filles.  Il n’est pas rare de voir des angles superposés , ascendants communs ou ascendant de l’un dans le signe solaire de l’autre, des axes soli-lunaires , superpositions de la Lune ( assez fréquent), des conjonctions communes, localisation commune d’état terrestre de certaines planètes personnelles, de levées ou culmination de planètes identiques etc . Les thème d’ enfants élevés au sein de famille recomposée peuvent présenter des résonances astrologiques avec le thème du conjoint qui rejoint la cellule familiale. Ceci fait référence à une affinité astrale que l’hérédité proprement dit et reste une donnée intéressante dans la formation d’une cellule familiale.

Hérédité sur différents plans:

En s’enfonçant dans les synastries collectives sachant que les cartes natales  possèdent toujours plusieurs niveaux, l’hérédité astrale peut donc se situer sur plusieurs plans.

Le tissu astrologique formé par les synastries collectives révèle  des hérédités astrologiques de premier plan issues de superpositions de planètes :  Cas de Lady Di avec son fils William ayant ensemble leur Vénus sur le 25ème taureau, cas de Yannick Noah où sa planète Mars – l’action, le sport- occupe le même signe Bélier que son fils Joakim Noah ( Mars/Bélier) proposant une  dynamique familiale sportive –  puis les hérédités se trouvent aussi sur un second plan telles que  des aspects planétaires existants chez les parents et revenants dans le thème des enfants ou petits enfants.

Un parent ayant une opposition Lune Jupiter et l’un des enfants disposant dans son thème d’un Lune Jupiter en carré.  Au sein de leur relation, ils utiliseront biensur toute la structure de leur thème personnel  mais seront particulièrement sensible à  une atmosphère Lune/Jupiter qu’ils développeront ensemble.

Faire la synthèse des hérédités sur un thème est passionnante car son thème natal se compose d’ aspects astrologiques qui lui sont « propres » et d’aspects dont il hérite (grands parents confondus et même arrière grand parents ou arrières grands parents si la DN est correcte).  La transmission astrale se fait de manière aléatoire, le thème astral d’un enfant peut par exemple présenter 2 structures existantes dans le thème de sa mère ,une conjonction présente dans le thème natal de son grand père et avoir peu d’aspects nataux de son père.  Une naissance hérite pas d’un seul élément astral de ses ascendants mais de plusieurs ( père, mère, grands parents) en répartition inégale, ce qui éclaire  certaines affinités ou difficultés aussi entre certains membres d’une famille et surtout  la répétition de certains schémas familiaux.

Avec une certitude sur les heure de naissances , l’arbre généalogique pourrait nous communiquer l’énergie de fond d’une famille.

Dans certaines familles l’astrologue remarque une concentration d’un signe zodiacal.   Ceci est juste l’iceberg  astrologique car sont pris en compte seulement les « soleils de naissance » et pas les autres répartitions astrologiques ainsi que les dispositions terrestres ( domifications).

Pour illustrer ces connexions planétaires, ci-dessous une 1ère étude d’une cellule familiale. Il s’agit d’une famille monoparentale, composée de la mère Taureau et de ses 3 enfants une fille Taureau et deux fils que l’on appellera Y pour le fils du signe du Cancer et Z pour le fils du signe du Poissons.

DN du père, heure en attente de confirmation.

En dépit des dates et heures différentes de naissances des enfants, ils ont ensemble leur Lune domiciliée  en maison VIII. Cet état terrestre commun aux 3 enfants canalise la façon dont va s’exprimer l’énergie lunaire , dans quel registre elle va fonctionner, ici dans l’axe des finances, pertes et décès. Dans leur enfance, la famille fut endeuillée par la perte prématuré du père.

La mère

La fratrie : Lune domiciliée en VIII

Carte natale de la fille. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Y » signe solaire Cancer. Etat terrestre de la Lune, Lune en VIII.

Fils « Z » signe Poissons. Etat terrestre de la Lune. Lune en VIII.

Le thème de la mère distribue plusieurs astralités et angularités à ses 3 enfants.

Mère/Fils Y : L’hérédité astrale est de premier niveau entre la mère et son fils Cancer ayant ensemble leurs Vénus Gémeaux à 25° pour la mère et 22°35 pour le fils. Angularité de Saturne chez la mère, angularité de Saturne chez le même fils Y, cependant les maisons angulaires ne sont pas les mêmes.  Saturne Sagittaire pour les deux. Le cycle saturnien s’accomplie pour la mère au moment de la naissance des 2 fils, ayant Saturne en Sagittaire, comme elle.

Mère/Fille :Le Soleil de la mère et le fille sont conjoints, Taureaux ensemble, la fille est arrivée au monde peu de temps avant l’anniversaire  de la mère (période révolution solaire). La mère présente un aspect dissonant de Mercure-Pluton que l’on retrouve dissonant également par opposition Mercure/Pluton sur la fille. Héritage astrologique de premier niveau sur leurs Vénus : mêmes états terrestres des Vénus entre la mère et la fille: Vénus en X.

Mère/Fils Z : Angularités plutoniennes pour le fils Z et sa mère.Jupiter Pluton angulaires sont valorisés et puissants dans le thème de la mère, car ils se lèvent. Sur le thème du fils Z celui ci a Pluton/Scorpion au Zénith en dignité trigone Jupiter/Poissons en dignité. Hérédité importante, le fils dispose d’un potentiel pour développer la conjonction présente dans le thème de sa mère. Saturne Sagittaire pour les deux.  Uranus/Lune en opposition chez la mère se retrouve en carré Lune/Uranus chez le fils.

Sources/DN : la famille elle même.

19/08/2011

Tous droits réservés

Valérie Darmandy

1 commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, cycles planétaires, hérédité astrale, signatures astrologiques, synastrie

Madonna, une plutonienne Lion

De par leur  parcours  singuliers ou parce qu’ils furent à un moment au cœur de l’actualité, de nombreuses  personnalités font l’objet d’analyses astrologiques intéressantes. Cela permet de comprendre les structures, le mécanisme et d’identifier les dominantes planétaires.  Deux reportages récents  «La vraie vie de Madonna » sur M6 puis « In bed with Madonna », diffusé sur ARTE le 9 Août 2011 ont piqué ma curiosité d’astrologue.

Dans le reportage, « In bed with Madonna » la star explique qu’elle anticipe les situations afin d’être moins touchée » Une forme de contrôle de son esprit sur son émotionnel qui rappelle sa Lune en Vierge et Mercure en Vierge à son Ascendant Vierge.

Quelle business woman se cache derrière Madonna Louise Veronica Ciccone?

Zoom astrologique sur  la force mentale et l’énergie d’une artiste partie de rien.

Imprégnation du tempérament

L’Ascendant progresse sur le Zodiaque à la vitesse d’un degré toutes les 4 minutes, son ascendant natal se trouve sur le 8ème et 9ème degré de la Vierge, à 3 degrés de distance de Mercure à 5°39 Vierge et 7 degrés de Pluton situé à 1°49 Vierge :

Pluton , 4 minutes x 7 degrés = traverse la cuspide 21 minutes avant la naissance

Mercure , 4 minutes x3 degrés = traverse la cuspide 12 minutes avant  la naissance

Mercure et Pluton sont déjà  levés  à l’angularité -Maison 1 –respectivement 12 minutes et 21 minutes avant sa naissance. Madonna est arrivée au monde avec une cuspide de 1 qui s’est imbibée des valeurs Mercuriennes/Plutoniennes =  Puissance du mental, soif de perfectionnisme.

La cuspide n’a pas atteint la Lune à 11°32 Vierge et la rejoindra 3 degrés après, soit 12 minutes après la naissance.  La cuspide de son Ascendant est à égale distance de Mercure et la Lune : les valeurs Mercuriennes sont intégrées dans sa personnalité tandis que les valeurs lunaires ne le sont pas encore. Elle va devoir apprendre à gérer les valeurs lunaires blessées par le carré de Saturne, donc apprendre à positionner son rôle maternel à travers des blocages et blessures affectives.

Mercure puissant car en dignité, se lève au moment de sa naissance et la dote d’un esprit d’analyse, rigoureux méthodique, perfectionniste, soucieux des détails. On peut même parler de calcul et de stratégie avec Pluton aux côtés de Mercure. Les émotions sont passées au crible de la raison sous ce Mercure/Vierge , l’Ascendant et la Lune en Vierge.

Dans son parcours ce qui va la faire sortir du lot c’est Pluton conjoint à son Mercure Maître Ascendant et  1ere planète(Mercure) à avoir traversé la cuspide de I.

La naissance de Madonna intervient tandis que son maître Ascendant épouse une planète dite générationnelle , Pluton, astre de puissance, emblème de la sexualité et du pouvoir. Cette structure astrologique aurait pu s’arrêter là et l’on a déjà à faire à une personnalité lucide visant la perfection et le pouvoir.  C’était sans compter sur un Soleil en Lion conjoint à Pluton = volonté puissance, soif de domination, pouvoir.

Pluton colore à la fois Mercure en dignité, maître Ascendant  et  le Soleil en dignité, ce qui confère à  l’artiste une image Plutonienne :   forte énergie, tempérament dominant, pouvoir attractif et importance de la sexualité.

L’érotisme  mis en scène  répond à un ensemble de facteurs astrologiques.  Sous une telle structure Madonna ne peut communiquer qu’en utilisant le forces plutoniennes, l’érotisme qu’elle illustre  lors de la tournée Blond Ambition où sur scène dans Like Virgin elle simule un acte sexuel .  Scène  incarnée par une Plutonienne Mercurienne Lion qui se réalise à travers une puissance scénique (le spectacle le Lion).   Plusieurs facettes de son thème fonctionnent ensemble , la valeur d’un Pluton (sexualité) en Vierge( pureté, virginité) mêlé à la provocation d’Uranus carré Mars.  Son maître Ascendant, Mercure, s’exprime à travers Pluton et à la façon Lion imposante et fière, mettant en scène des sujets tabous, sensibles tels que le sexe et la religion.

Associée  à la provocation d’Uranus carré Mars,  la signature de Pluton apparaît à plusieurs reprises dans la thématique de son oeuvre à travers l’ album«  Erotica » , le livre  « Sex », « Like a Virgin » (Son Ascendant et maitre d’ascendant en Vierge) ou le côté sombre de « Frozen » ou « Devil wouldn’t recognize you ».

Vénus en Lion et Jupiter Balance signent l’artistique, le goût de la scène, la danse et la mode. L’aspect religieux peut répondre à la conjonction Jupiter/Neptune et à une maison XII chargée.

Sa Vénus en Lion évoquant la mode et l’affinité avec un certain luxe n’est pas sans rappeler l’influence de son ami Jean-Paul Gauthier qui lui dessinera un  bustier pour les besoins du spectacle. La rencontre entre le styliste et la star (Vénus/Lion en XI)sera déterminante  et  propulsera sa carrière.

Comment ne pas voir à travers le Soleil conjoint  Pluton la puissance ?

En réalité c’est tout le thème de Madonna qui respire la volonté et une  personnalité bien décidée à affirmer son art. Les planètes sont assez serrées les unes après les autres, bien que la conjonction Uranus Soleil soit « séparante » le rayonnement solaire de la chanteuse et  sa condition d’artiste libre s’affichent au monde entier.

Fusion de ses aspects : une volonté inflexible ( Uranus carré Mars en signes fixes )un refus du principe d’autorité ( Uranus carré Mars) associés à une ambition démesurée ( Soleil Lion/Pluton) et la revendication d’une sexualité, le tout adossé à une stratégie en matière de business, la quête de la perfection Mercure conjoint Pluton ( Cuspide Ascendant imprégnée par Mercure quelques minutes avant la naissance).

Mercure si important dans le thème de l’artiste occupe le 12ème degré de la vierge «Une femme et un homme les yeux bandés se laissent conduire par un amour adolescent », la femme est couverte de bijoux et l’homme porte une ceinture gonflée d’or » degré de passions amoureuses tumultueuses ou amours aveugles. 

L’ensemble du thème contient une formidable concentration d’énergies.

Lune carré Saturne

Un autre aspect de sa vie est celui de Lune/Vierge carré Saturne en IV – la famille-, carré retrouvé dans le thème natal de Marylin Monroe (Saturne en IV aussi), Coco Chanel ( Saturne carré Lune)  marque chez Madonna la blessure vis-à-vis du décès de sa mère, il est aussi l’aspect de sa boulimie, le besoin de compenser sa carence à travers une quête de reconnaissance et d’amour de son public. Cette boulimie peut être insatiable pour elle compte tenu de sa volonté de dominer ( Soleil Lion Pluton conjoints). Le carré Lune/Saturne ne l’oublions pas : l’artiste a traversé une période  de vaches maigres et  privations.

L’aspect de la Lune/Vierge à Saturne/Sagittaire est large 8° mais compte tenu de l’angularité Lunaire, le carré est valide.

Encadrement de Pluton.

Dans cette carte du ciel la structure principale est Mercure/Pluton ,ex aequo avec Pluton/Soleil. Mercure Pluton arrive en 1er en raison de la maîtrise de Mercure sur l’Asc et en dignité. Uranus carré Mars talonnent derrière l’encadrement à Pluton, par Soleil et Mercure tous deux en dignité.

La dignité des deux planètes encadrant Pluton, répond à la recherche d’un éclat par le Lion et d’une perfection avec la Vierge.

Pluton planète générationnelle…. La star avec son maître d’Ascendant s’identifiant à une planète générationnelle exprime le besoin irrépressible de toucher une génération. Ce besoin est conscient car on est bien dans une dimension Mercurienne, conscience,  la réflexion, le mental.

Son maître d’Ascendant, Mercure, qui s’identifie aux valeurs Plutoniennes ! Madonna épouse Pluton et communique par ses valeurs : sexualité, puissance, pouvoir, besoin de métamorphoser, remodeler, déranger,  remettre en question.  L’alliance Mercure Pluton c’est le pouvoir de contredire, de s’opposer et de dire NON.  L’association Uranus carré Mars en signes fixes à Mercure Pluton conjoint Soleil  constituent un tempérament s’opposant aux idées.

Par ce Lion Créer  devient essentiel.  La création ne peut se faire qu’en réveillant , choquant ( Uranus carré Mars)  les mentalités. ( Mercure).

Madonna répond à des signatures astrologiques toutes aussi puissantes les unes aux autres, en s’appuyant sur son Lune carré Saturne , les carences, dont elle fait une force.

Pluton en transit 1990/1991

« Like a Virgin »amorce sa carrière, les transits de l’année 1984 révèlent un trigone d’Uranus à son Soleil/Uranus+ le début d’un trigone de Neptune Capricorne à sa Lune/Vierge, aspect d’inspiration musicale et de religiosité.

Le transit de Jupiter en Lion coïncide avec l’album « Vogue »

Dans les années 1989/19 90 Pluton si important dans sa structure atteint  l’opposition de son Mars 15° Taureau et réactive le carré provocateur Uranus Lion/Mars Taureau. L’opposition est exacte en 1990.

La carrière de Madonna  explose.

Tous droits réservés.

12/08/2011

Valérie Darmandy

1 commentaire

Classé dans astrologie et sexualité, astrologue, Célébrités, lion, Madonna, Pluton, signatures astrologiques, valeurs plutoniennes

Astrologie : astralités électriques

Parmi les relations électriques entre les thèmes astrologiques, le contact de certaines planètes entre personnes favorisent des tensions, des remises en questions. Majoritairement les aspects établissent le dialogue entre les thèmes, la nature des aspects harmonisent ou permettent d’apporter l’un à l’autre un soutien -quel qu’en soit le plan, matériel, moral, spirituel, social-
Les aspects dits de tensions, oppositions carrés , sesqui-carré et même le quinconce invitent à travailler sur soi et à trouver un point d’équilibre à la relation.

Dans les synastries, l’état céleste des planètes de part et d’autre donne les qualités qui seront développées au sein de la relation et l’état terrestre -les maisons- exprimeront l’environnement dans lequel se manifesteront ses courants.
La particularité des études comparatives en astrologie répond au fait que l’intégralité de la carte astrologique intervient ; l’étude est donc du cas par cas.
Pléthore d’éléments astrologiques allant dans la même sens dans une analyse de synastrie est cependant le signal d’un climat ressenti de part et d’autre dans la relation.
Les aspects ci dessous sont donnés à titre indicatif et ne répondent en aucun cas à un caractère prévisionnel.

Les contacts harmoniques de la lune de l’un sur le Mars de l’autre dynamisent la relation, de même que la présence d’Uranus, Mars sur le Soleil, la Lune ou l’Ascendant de l’autre. L’axe d’horizon ou l’ASC/DESC crée une zone réceptive autour de laquelle tout contact de planètes d’une autre personne, colore le type de relation… une sorte de « griffe » de la relation.

Un Mars à l’ASC d’une autre personne correspond à une relation où il peut être question par exemple d’actions menées ensemble, l’un boostant l’autre.

Uranus de l’un sur la ligne d’horizon ASC/DESC d’une autre personne
Uranus de l’un sur Mars de l’autre.
Lune de l’un sur Mars de l’autre.
Uranus de l’un sur la Lune de l’autre augmentent la nature électrique de la relation et particulièrement les oppositions et carrés entre Uranus de l’un et la Lune de l’autre.
Les carrés d’Uranus d’une personne au maitre ascendant de l’autre personne. Carrés ou oppositions du Soleil de l’un avec Uranus de l’autre personne.

Saturne de l’un sur le Mars de l’autre orientent davantage vers des tensions et zones de blocages dans la relation. Une résistance qui peut s’exprimer par une prise de position ferme et le refus de lâcher prise, un obstacle à dépasser.

Les aspects astrologiques sont des outils mis à notre disposition. Composant notre carte du ciel ils servent à trouver des points d’appuis, d’évolution et constituent des portes de sortie à ce qui peut être vécu de l’intérieur parfois comme un point névralgique.

29/07/2011

Tous droits réservés.

Valérie Darmandy

Poster un commentaire

Classé dans mars et vénus, signatures astrologiques, synastrie, Uranus

Mars et Vénus , l’union épicurienne

Signature astrologique d’un fort appétit de vivre, la conjonction Vénus-Mars affiche des élans sans modération lorsque les aspects venant de planètes d’intensité s’en mêlent.
Voies artistiques ou soif de jouissance des plaisirs terrestres ?

Vénus et Mars enchantent nos sens et certains chemins ! Catalyseur de vie sociale, cette conjonction à l’aura séduisante est dotée d’une faculté à captiver un auditoire et à soulever des élans d’émotions.
Bien des joies, des satisfactions mais aussi des excès jalonnent la route de Vénus-Mars.

L’angularité ( Maison I, X, VII,IV) de Vénus-Mars dans un ciel astrologique retentit assez au point que la personne développe une
sensibilité aux formes, saveurs ou sensations.

En thème individuel, selon le signe ainsi que les aspects elle peut signer la griffe d’un mode affectif  » passionnel » lorsqu’elle est densifiée par un aspect dissonant de Pluton ou alimentée par opposition ou carré à l’électrique Uranus ou lorsqu’elle se localise en Scorpion/Bélier/Taureau. Les aspects dissonants carrés, sexquicarré, opposition vers la conjonction favoriseront l’intensité, tandis que les harmoniques ( aspects) au couple Vénus-Mars oeuvreront vers le maintien de l’équilibre et éviteront les débordements.
La conjonction Vénus-Mars est une minuscule parcelle du mode affectif dans un thème astrologique et si elle éclaire en synastrie la Lune et le Soleil occupent quant à eux une place centrale.

A nous de mesurer le nombre d’aspects dissonants, harmoniques et avec le reste des éléments affectifs d’élaborer la synthèse.
Tout en se souvenant que tout aspect difficile se dépasse et devient force et richesse.

28/07/2011

Tous droits réservés.

Valérie Darmandy

2 Commentaires

Classé dans amour et relations, astrologie gratuite, mars et vénus, signatures astrologiques, synastrie