Archives de Catégorie: résonance en astrologie

Fin d’un cycle et renouveau : Saturne en Sagittaire, Uranus-Pluton 2014-2029

IMG_2944Saturne avait quitté le signe du Sagittaire en Novembre 1988, l’astre est de retour dans ce signe le 18 Septembre 2015 à 02h48 GMT pour en sortir le 20 Décembre 2017 à 4h49 GMT.

Dans ce signe, Saturne tempère la nature extravertie du Sagittaire et propose de la modération. La loyauté du signe est alimentée par l’esprit moralisateur d’un Saturne qui peut se montrer à cheval sur les principes. Saturne en Sagittaire met l’accent aussi sur le sens des valeurs. La fermeté de l’astre s’assouplit à travers ce signe mutable, Saturne ici est une main de fer dans un gant de velours, la diplomatie s’associe à la détermination.

Globalement, la présence de Saturne dans ce signe cherche à améliorer les conditions de l’existence, qu’il s’agisse de la condition humaine ou animale Saturne à travers la bienveillance du Sagittaire invite à élever les consciences. On assiste à un appel à plus de loyautés, des requêtes sont faites en vue de nouvelles légitimités.

Les grandes distances, les axes de déplacements, les autoroutes sont représentés par le Sagittaire. On se rappelle dans les années 2001-2002 du séjour de Saturne dans le Gémeaux, autre signe lié aux déplacements. Par son opposition à Pluton en Sagittaire, Saturne en Gémeaux a gravé dans le marbre une période où fut renforcée la sécurité aérienne aux lendemains des attentats du 11 Septembre 2001.

Bien évidemment dans un ciel les astres dialoguent entre eux ou sont sous la coupe de leur planète maîtresse elle-même en relation avec des astres, c’est pourquoi la simple caractéristique d’un astre se teinte de nuances.

Le séjour de Saturne en Sagittaire s’associe à Neptune dans le signe des Poissons et met en relief la question des distances. La flèche du Sagittaire orientée vers l’espace montre une soif de conquête vers les explorations en dehors des limites habituelles, probablement spatiales avec l’apport de Neptune. Neptune dans son signe évoque, on ne peut mieux, l’attrait vers l’illimité et coïncide avec une longue période au cours de laquelle l’homme pourrait s’intéresser particulièrement à l’espace et aux distances. La présence momentanée de Saturne en 2016-2017 peut mettre en exergue des explorations inédites. Saturne dans ce signe favorise des avancées et le progrès.

Saturne fait une première intrusion dans le signe du Sagittaire le 23 Décembre 2014 à 16H34 gmt et commence par une dissonance à Neptune dès Janvier 2015 puis dès Février 2015 forme une seconde figure dissonante, puisque Saturne entre en semi- carré à Pluton. Par sa rétrogradation ensuite dans les derniers degrés du signe du Scorpion, Saturne maintient le semi-carré à Pluton quelques mois : Juin à Septembre 2015.

Or, pendant cette période le carré croissant d’Uranus-Pluton est toujours en vigueur. Saturne par son semi-carré à Pluton vient renforcer  la dissonance de Pluton déjà bien active à Uranus. Cet aspect mineur entre Saturne et Pluton est plus sournois que ce carré Uranus-Pluton bien perçu par les consciences depuis son activation (24 Juin 2012). Le semi-carré entre Saturne et Pluton parle davantage d’un climat d’inertie et d’un redressement économique impossible. Sur le plan individuel, le semi-carré implique le fait qu’il faudrait régler des choses dans l’instant présent et on ne le fait pas, on remet à plus tard. Le semi-carre n’offre pas la prise conscience d’un carré, avec le semi-carré on peut penser que ce le petit souci à régler n’est pas important, où on n’en a pas conscience, alors les choses s’accumulent. On peut aussi sous-estimer les conséquences. Cet aspect mineur est mondial,  Saturne en semi-carré à Pluton montre un contexte mondial qui se dégrade sérieusement et un laisser-aller plus ou moins conscient mais aux conséquences sous estimées. Sur le plan politique cet aspect entre lentes peut inclure une difficulté à anticiper les conséquences de problèmes en cours et à commettre ainsi des impairs, il annonce aussi qu’il faut absolument régler les problèmes car ce semi carré s’article avec le carré (aspect conscient) de Uranus Pluton. L’effet du semi-carré de Saturne est du reste assez neutralisant et consolide le carré Uranus-Pluton.

SCHEMAS ET NOTES ASTROLOGIQUES : Vous trouverez sur le schéma n°1 le premier semi-carré de Saturne à Pluton avec 2° d’orbe, les déplacements de Jupiter ainsi que les mouvements très lents de Pluton et Uranus dont le carré est toujours actif en Mars 2016 avant sa désactivation, par étapes, dès Avril 2016.

Le semi-carré de Saturne Sagittaire à Pluton se met en place à plusieurs reprises, d’abord dès qu’il entre en Sagittaire puisque Saturne contacte Pluton par 43° soit 2 d’orbe du semi-carré, puis par ses effets de rétrogradation dans le signe du Scorpion, Saturne élargit l’orbe et le semi-carré s’installe dans le climat mondial. Ces trois lentes, Uranus, Pluton et Saturne jettent les dès et donnent une idée du contexte difficile et figent la relance de l’économie. Saturne en astrologie a pour fonction d’intégrer, de construire, il donne une ligne de conduite, des directives par les autorités compétentes et avec Jupiter ensemble, ils régulent l’intégration sociale. De bons aspects entre Jupiter et Saturne sont essentiels à la stabilité aussi bien dans un thème individuel que dans l’état du ciel mondial, le premier ne faisant qu’un avec le second.

Les aspects précis de Saturne dès Décembre 2014 jusqu’à la fin de sa dissonance à Jupiter et Neptune, valident en quelque sorte la dégradation sérieuse du climat économique et souligne une situation de stand-by économique, une relance quasi impossible.

De fin Mai 2015 jusqu’en Septembre 2015. Saturne lors de sa première intrusion en Sagittaire reçoit la dissonance de Jupiter depuis la Vierge et en simultané le carré de Neptune, autant de dissonances depuis lesquelles on ne doit rien attendre de bien clair sous cette période.

Le mutable a comme tous les autres signes fixes et cardinaux, ses propriétés, il exprime une capacité à s’adapter, à changer de direction et à se disperser. On doit lire à travers une dissonance de Neptune à Saturne en mutables une impossibilité à construire, un réel problème à maintenir une ligne de conduite et une propension aux dispersions ( plusieurs mutables pris dans l’aspect dissonant). La dissonance de Neptune à la plus structurée des planètes – Saturne- laisse entrevoir une pataugeoire sociale et là encore cet aspect entre lentes épouse le carré Uranus-Pluton, la conjugaison des aspects montre une impossibilité non seulement à relancer l’économie mais à sécuriser l’opinion public. Cette période alimentée par Saturne s’étire au moins jusqu’en Mars 2016.

Le sens du carré entre Saturne et Neptune en dit long sur la détérioration du climat car la fermeture du carré décroissant de Neptune est faite par Saturne. En fermant un carré décroissant, tandis qu’Uranus-Pluton sont en cours, Saturne accompagne une époque dans son déclin. En se mettant à la dissonance de Neptune, Saturne installe un contexte mondial stérile, empêchant toute forme de stabilité et entravant la croissance. La dissonance de Saturne à Neptune qui n’est pas des moindres, commence dès Janvier 2015, elle fera une courte pause pour revenir l’été 2015. On peut s’attendre à un micro climat de stagnation sur fond de complications.

Cet aspect astrologique ne fonctionne pas seul , il est à considérer dans son ensemble, c’est-à-dire avec Uranus carré Pluton, mais ce qu’il faut retenir c’est que Saturne et Neptune dissonant sèment un terrain des plus instable avec un sentiment d’insécurité, un désordre ambiant et l’impression de poser les pieds sur des sables mouvants. Cet aspect adossé à le dissonance en cours Pluton-Uranus souligne un climat économique et social qui s’enlise et peut se compliquer. La dissonance évoque une dégradation des situations et la réelle impossibilité de redressement des situations car Neptune inclut la notion collective. Pour une carte individuelle, des circonstances extérieures font que la personne ne peut se dégager seule de la situation qui peut devenir plus ou moins inextricable avec la dissonance Neptune Saturne. Retranscrit sur le plan mondial et politique, cette dissonance souligne une marge de manoeuvre quasi nulle et des situations économiques et sociales qui s’empêtrent. Saturne distribue une série de dissonances et en reçoit aussi.

Après son entrée définitive dans le Sagittaire en Septembre 2015, Saturne revient avec sa dissonance à Neptune qui dure presque 1 an avec une pause de Janvier 2016 à mi Mars 2016. Installé dans les signes mutables, ce carré durable ne donne rien qui vaille, en considérant Saturne comme la structure, son contact difficile à Neptune va dans le sens d’une dissolution. Un sentiment d’inconsistance, d’insécurité est perçu par les consciences. Saturne dans son séjour en Sagittaire n’en finit plus d’être dissonant car il reçoit le carré à son propre maître, Jupiter, depuis le signe de la Vierge et cette dissonance Jupiter-Saturne renforce la difficulté pour Saturne à bâtir et à stabiliser.

FRANCE

Si on reste en France pour lire la qualité du climat économique, en prenant comme référent d’étude le thème de la cinquième république, on trouve la conjonction Jupiter et Neptune en Scorpion. Ces mêmes astres se retrouvent en dissonance en 2015 et 2016 et qui plus est, au double carré de Saturne dès Septembre 2015. Ce trio dissonant confirme que ce climat de confusion perçu par les consciences résonne bien sur le territoire français.

Saturne avec Jupiter participent à l’intégration sociale, cette nouvelle dissonance peut se refléter par des lois inefficaces, pas adaptées ou même obsolètes. Le dissonance de Saturne à Jupiter pose un vrai problème d’adhésion aux cadres légaux dont l’homme a besoin pour s’intégrer, évoluer dans la société et s’épanouir. La dissonance de Jupiter à Neptune est en simultanée avec celle de Saturne durant le printemps 2016, voici un contexte des plus confus et disons le peu loyal avec un parfum de scandale, un contexte d’embrouilles ou de dissolution. Lorsque Saturne va de temps en temps taper dans cette opposition Jupiter-Neptune vers Avril 2016, Mai 2016, il pourrait sortir des réalités qui n’aideront pas à redorer le blason de la France. Dans le thème de la cinquième république, Saturne se trouve également en Sagittaire ( 20°) c’est dire l’importance de ce séjour de Saturne en Sagittaire pour le contexte économique et social en France. Pendant la première partie de son séjour en Sagittaire, Saturne ne peut distribuer le meilleur de lui – la construction- en raison de ces multiples dissonances.

D’une manière générale, le climat mondial montre 2015 et 2016 évoluant toujours sous les dissonances venant de 3 signes mutables : Vierge, Poissons, Sagittaire. Saturne se trouve au double carré de l’opposition Neptune Jupiter et devient planète apex : sentiment d’instabilité, d’insécurité, la dissonance de Neptune à Jupiter ne donne rien qui vaille sur l’intégrité et la loyauté, cette opposition dissonante introduit le trouble et l’illégalité.  L’opposition est délicate car Neptune fait face à son maître , Jupiter et c’est sans compter sur Saturne en Sagittaire dont le maître Jupiter est aussi en carré. Saturne astre apex, devient dans cette figure celui qui juge, condamne, donne les leçons dans un contexte où l’honnêteté est discutée.

Saturne en Sagittaire n’amènera rien de stable dans sa première partie de séjour car il est sous la coupe de ce cycle bien supérieur, Uranus Pluton qui reste le cycle incisif et dominant.

Pour du renouveau, il faudra patienter que plusieurs aspects astrologiques se déverrouillent. Voici les paliers de désactivation des cycles :

La dissonance Pluton-Uranus ne prend fin qu’en Mars 2016 car les astres ne sont qu’à 1° d’orbe en Mars 2016, accordons aussi à ce cycle très lent Uranus-Pluton un délai avant de sentir concrètement les effets de sa désactivation. Ne rêvons pas, ses effets ne se dissipent pas le mois où l’aspect se défait.

Octobre 2016 apparaît comme un mois de repère astrologique intéressant : Saturne sera dégagé de ses dissonances, le carré Uranus-Pluton aura été désactivé depuis quelques mois et Saturne en Sagittaire revient à la position initiale qu’il occupait dans le thème de la cinquième république, ce qui a le mérite d’être une étape importante pour la France. Saturne recevra le trigone à Uranus, dégagé de la dissonance de Pluton, trigone qui réactivera Uranus de la Vème république. Les lentes se libèrent les unes des autres et installent de concert, un tout autre climat encore à l’état d’ébauche. En Avril 2016 l’accélération d’Uranus dissout le carré Uranus-Pluton et sous-entend que la dynamique actuelle dissonante Pluton-Uranus a atteint son objectif  qui consiste à faire table rase de pas mal de schémas actuels en vue de fonder de nouvelles bases, à une période ultérieure.

Cependant, il faut faire preuve de patience pour espérer voir une embellie sur le plan économique et social. Si les cycles des transaturniennes reflètent le climat mondial d’une époque, il faut attendre que d’autres cycles astrologiques d’astres lents se donnent rendez-vous afin de changer les couleurs de l’air du temps.

Un mot sur le cycle actuel Uranus- Pluton :

A l’heure actuelle – Octobre 2013-  le carré n’a pas fini de se crisper et se détendre puisqu’il reste encore des carrés exacts de Pluton-Uranus jusqu’à sa désactivation totale. Ce carré a pour objectif de briser des schémas établis, d’empêcher toute stabilisation. Les modes de vie changent et le paysage socio-économique se transforme.

Uranus depuis dans le Bélier tire Pluton situé en Capricorne, Uranus qui veut faire du sang neuf, impose son rythme aussi, on assiste à une dégradation en mode accéléré, principe d’Uranus installé dans un carré mondial.

Bien que destructeur pendant qu’il est en vigueur ( jusqu’en Mars 2016), l’objectif de la dynamique Uranus carré Pluton est de construire sur du neuf et pour cela, le carré détruit les modèles actuels afin de repartir sur de nouvelles bases. Le carré d’Uranus à Pluton, a pour fonction d’accélérer les transformations dont l’étendue ne sera visible dans son ensemble qu’au terme du carré et après sa désactivation totale, c’est-à-dire sortie complète des orbes.  Avec ce 4ème carré en cours, le monde est au milieu de la dissonance du cycle de deux lentes.

Le chaos laissé par le cycle  Uranus Pluton peut demander un temps d’assimilation avant que les consciences comprennent combien le monde a changé en profondeur. Ce carré prend l’apparence d’une crise et pourtant il montre un monde qui meurt entraînant un profond changement dans les mentalités et les consciences. Le changement opéré par Uranus et Pluton n’est pas qu’économique et social, il ne concerne pas que le plan matériel. Ce cycle possède sa propre dynamique discontinue, il est toujours en cours sous différents aspects et laisse son empreinte au fil des époques, mais bien sûr face à une vie d’homme ce cycle est très lent. Uranus Pluton marquent les époques, par le carré il installe  la fin de certain modes de vie et annonce un renouveau accouché dans une crise profonde.

Le carré a parcouru la moitié du chemin, actuellement il reste encore 2 ans et demi au moins avant de voir les changements opérés par le carré Uranus Pluton, qui, une fois désactivé, continuera de sillonner le Zodiaque, à son rythme et de donner aux époques leurs atmosphères.

IMG_2950

Dès Avril 2016 Uranus va se détacher du carré à Pluton et accélérer sa course sur le Zodiaque pour rejoindre Pluton dans son trigone en 2023. Cette fois, ce nouveau contact entre Uranus Pluton s’effectue sous des auspices de stabilité et montre combien le travail effectué par le carré précédemment aura porté ses fruits. Ce trigone ultérieur des deux mêmes planètes montre  malheureusement « l’utilité » des transformations douloureuses engendrées sous le carré dont l’objectif est de reconstruire sur de nouvelles bases.

Le prochain contact entre Uranus et Pluton sera en Juillet 2023 , par le jeu des rétrogradations, on le retrouve en Octobre 2024 puis Octobre 2025 en signe de Terre ( construction, implantation )dans un trigone d’Air ( les idées, la communication, les nouveautés) ce trigone transporte des planètes générationnelles,  des nouvelles générations vont pouvoir exprimer leurs créativités, leurs idées. D’abord sous un aspect constructif de trigone en signes de terre Uranus Taureau trigone Pluton Capricorne vont poser les nouvelles bases. Cette configuration astrologique des lentes dans un premier temps en signe de Terre puis ensuite entre signes d’Air est porteuse de renouveau.

Ce trigone de Pluton à Uranus sera aussi long que le carré puisque avec la lente marche de ces transaturniennes, il sera toujours actif en Octobre 2029, année où Saturne en Taureau vient ralentir ce cycle en cours et refait parler de lui en formant son carré à Pluton en Verseau.

Uranus qui accélère actuellement la destruction de Pluton, montre par le prochain trigone à Pluton, un contexte astrologique de relance et une époque de rénovation de la société. Neptune, discrète pour le moment, rejoindra le mouvement puisqu’elle se reliera par aspect positif à Pluton en Capricorne au trigone à Uranus, en 2023, une époque où la notion de la solidarité sera plus intégrée qu’à l’heure actuelle. Au fil des années, depuis son séjour en Poisson, Neptune demandera aux hommes de penser à ses prochains, par le beau soutien de Pluton et Uranus en Taureau, les mentalités devraient être prêtes . Dès 2023, les signes de Terre occupés par le cycle Uranus Pluton permettront à Neptune en Poissons – l’Eau- de s’infiltrer et de répandre les bienfaits de Neptune à travers des réalisations bien concrètes, une époque où les valeurs devraient avoir bien plus de relief. En 2027 Saturne stabilise les figures des lentes Pluton Uranus et Neptune.

Au-delà de 2029 Neptune forme un sextil du Bélier à Pluton en Verseau mais l’année 2029 montre le frein imposé par l’arrivée de Saturne en signe fixe, le Taureau, l’astre s’immisce dans le trigone d’Air Uranus Pluton en se mettant au carré de Pluton début Verseau. Voir schéma astrologique n°2.

Ce nouveau cycle marquant le renouveau s’enclenche par paliers. Son amorce est prévue pour 2020 avec la conjonction Saturne en dignité à Jupiter Capricorne conjoint à Pluton au sextil de Neptune en dignité, dans la foulée s’ajoute la montée du trigone d’Uranus à Pluton en 2023, ensemble ces configurations portent les couleurs d’une nouvelle époque.

par Valérie Darmandy, le 2013/10/28 à 23:31

copyrighta92g1c61

4 Commentaires

Classé dans astrologie aspects mineurs, astrologie et politique, Pluton en signe d'Air, Pluton en Verseau 2023, Pluton en Verseau trigone Uranus Gémeaux, politiques et astrologie, politiques et transits, Prévisions astrologiques mondiales 2015, résonance en astrologie, Saturne dissonant, Saturne en Sagittaire 2015, semi carré ou demi carré 45°, Uranus en Gémeaux, Uranus en Taureau

La résonance ou la réactivation des cycles.

Article écrit par Stéphane Rieux et Valérie Darmandy

11 SEPTEMBRE 2001, LA RESONANCE ENTRE UN CYCLE MONDIAL ET INDIVIDUEL

Résonnance entre les cycles mondiaux et cycles individuels.

Plusieurs techniques de lecture peuvent cohabiter : les transits, les thèmes progressés(ou directions secondaires), les directions primaires. Elles peuvent s’associer afin de vérifier  les climats communs.  Un même évènement peut être codé simultanément dans les directions, progressions , les transits et se retrouver même dans la révolution RS.

C’est toujours l’effet de « répétition » trouvé à travers ces différentes techniques, qui dissocie un évènement  d’une tendance.  Il arrive que les transits classiques ne « parlent pas assez»  et que l’on trouve seulement des informations dans d’autres techniques. La Révolution Solaire est à part. Elle est une carte astrologique temporaire grossissant les faits ou climats psychologiques de l’année. L’utiliser seule est risqué, il faut qu’elle soit comparée au natal et adossée aux transits ou à d’autres techniques pour valider ou infirmer les informations contenues dans la RS. Le langage astrologique est un miroir tout en nuances.  Quelque soit la technique utilisée, le langage retranscrit la perception qu’aura une personne de « sa propre réalité ». Ainsi, un même évènement est codé d’un ciel à l’autre, par des  aspects astrologiques différents.

La résonance se présente, lorsque dans le ciel mondial, se forme un aspect planétaire constitué par les mêmes planètes du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier. La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus régulièrement, les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel. Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire. On peut dire que la personne se trouve en adéquation avec l’air du temps.  Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Au moment de l’élection de François Hollande, l’état du ciel mondial montrait une résonance avec sa structure natale, indiquant que son ciel natal s’unissait à l’époque en cours. Il possède en effet au natal le trigone Mars/Sagittaire-Pluton/Lion. Par la rétrogradation de Mars en Vierge durant le printemps 2012, Mars début Vierge reformait dans le ciel mondial un trigone Pluton début Capricorne,en Avril et Mai 2012, couvrant les deux tours de la Présidentielle. En Mai 2007 au moment de l’élection, on retrouvait en mondial Jupiter Sagittaire carré Uranus Poissons, cet aspect existant en conjonction dans le ciel natal de Sarkozy.

Le 11 Septembre 2001, New York. Plusieurs vols domestiques, détournés par des Kamikazes, furent transformés en bombes volantes et lancés sur les bâtiments emblématiques de l’Amérique. Les Etats-Unis subirent la pire attaque du XXIème siècle et le monde horrifié découvrait un terrorisme d’un nouveau genre : des passagers sacrifiés dans des avions suicides.  A 8h46, dans le ciel de NEW YORK, le vol American Airlines 11 percuta la tour Nord du World Trace Center . A  9h03 le vol United Airlines 175  s’encastre dans la tour Sud et explose entre les 78 et 85 ème étages. Un troisième vol détourné, American Airlines 77, s’effondre sur une aile du Pentagone.  Le vol United Airlines 93 s’écrase dans un champ près de Shancksville. Des passagers à bord de ce vol, comprenant leur funeste destination, réussirent à faire échouer le plan des pirates de l’air.Ce terrorisme spectaculaire glaça le monde et souleva des polémiques sur la sécurité aérienne du ciel des Etats-Unis. En quelques minutes, l’espace aérien fut gelé et le niveau de sécurité s’éleva dans divers pays. Ces attentats  déclenchèrent la mise en place des plans vigipirates dans les grandes villes et aux abords des lieux publics particulièrement sensibles tels que les aéroports et les  gares. Depuis ce jour, ces plans sont activés en période de fêtes et tous les passagers de vols domestiques ou internationaux embarquent sous des consignes drastiques de sécurité.

Le langage des astres du 11 Septembre 2001.

Le 11 Septembre 2001 s’est produit sous l’opposition mondiale de Saturne en Gémeaux à Pluton en Sagittaire,  l’axe  Gémeaux-Sagittaire, celui des voyages et de l’étranger.  Saturne en Septembre 2001 en Gémeaux face à Pluton, la transformation, ensemble, les planètes auront modifié  le niveau de sécurité dans tous les transports. Les transaturniennes dans le signe des Gémeaux ont par le passé, amené un changement fondamental en matière de sécurité. En Avril 1912, Pluton se trouvait fin Gémeaux et Neptune dans le Cancer. Suite au naufrage du Titanic, des nouvelles règles de sécurité maritime apparurent ( nombre suffisants de canots,  changement des routes de navigation selon les saisons et naissance du SOS). De très nombreux passagers du Titanic étaient nés sous un « Pluton et Neptune en Gémeaux, ou Pluton Gémeaux seul».

Minoru Yamasaki, architecte du World Trade Center, est né le 1er décembre 1912 sous ce Pluton en Gémeaux. Son ciel natal, bien que sans heure, montre cet axe Sagittaire-Gémeaux valorisé. L’architecte possède une concentration de planètes dans le signe du Sagittaire, Soleil 8°-9° Sagittaire, Mercure Rétrograde 24° Sagittaire, Mars 1° Sagittaire, Jupiter 22° Sagittaire, opposé à Pluton 29°Gémeaux.

A l’amorce des constructions des Twins Towers, l’opposition Saturne/Poissons-Pluton/Vierge se trouvait en aspect mondial, puis cette même opposition Pluton-Saturne revint  en 2001 à la destruction des Tours dans l’axe Gémeaux-Sagittaire. Pendant la construction du WTC, cette opposition Saturne en Poissons à Uranus-Pluton  en Vierge faisait de nombreux doubles carrés aux planètes natales en Sagittaire de l’architecte Minoru Yamasaki. Cet aspect mondial de Pluton-Uranus opposé Saturne en dissonances  sur les planètes natales de l’architecte soulève la question des  effets retardateurs  des transits des lentes.

Si les transits des transaturniennes, notamment Neptune et Pluton, peuvent coïncider avec des évènements au moment même des transits, leurs transits peuvent être bien plus insidieux. En étant placées à un endroit clef du thème natal ou d’un thème d’un lancement d’une action (comme c’est le cas pour le WTC en 1966), ces transaturniennes peuvent  simplement « initier un évènement» passant inaperçu sur le moment mais dont les effets se feront sentir lors de la réactivation du dit cycle.

La construction du WTC s’est initiée sous le plus difficile et destructeur des aspects mondiaux, la conjonction Uranus-Pluton opposée à Saturne. C’est dans cette énergie astrologique d’extrême tension et de crise que les tours se sont érigées vers le ciel et ont été pendant des années un lieu stratégique du business.  Un nouveau cycle d’opposition de Pluton-Saturne  tomba en 2001 : Saturne-opposé Pluton mondial réveillaient le climat destructeur initial de 1966.

Le carré de Uranus-Pluton aux planètes natales de Yamasaki, montrait l’issue ultérieure, plutôt destructrice des bâtiments sur lesquels il avait travaillé.

35 ans plus tard, le passage de l’opposition Saturne-Gémeaux- Pluton en Sagittaire sur les astres nataux en Sagittaire de l’architecte Yamasati détruisit son œuvre. Les signes de Feu et d’Air à la fois chez l’architecte et pour le ciel mondial de 2001 ( Saturne Gémeaux-Pluton Sagittaire) ne sont pas anodins dans la façon dont les tours furent détruites.  La tour Nord et Sud ont été démarrés en 1966 jusqu’en 1973.

Chaque année lorsque  le Soleil arrive autour des 17°18°-19° Vierge notre date du calendrier correspond au 10 ou 11 Septembre selon les années. Les années et les générations se sont écoulées. L’année 2001, lorsqu’on arriva à la  date du 11 Septembre, le Soleil revint à sa place annuelle 18°-19° Vierge mais était escorté dans le ciel mondial par l’opposition Pluton Sagittaire-Saturne Gémeaux, présente 35 ans auparavant au moment des fondations du WTC.

Cette opposition Saturne-Pluton est l’empreinte astrologique de la naissance du World Trace Center, érigé sous l’opposition Saturne opposé Pluton conjoint Uranus.  Durant l’année du lancement des travaux l’année 1966, Pluton a peu bougé.  De Janvier 1966 à Décembre 1966, Pluton a oscillé entre le 18ème et le 20ème degré vierge en Décembre 1966.

Ces phénomènes de  réactivation ne sont pas exclusifs à l’histoire du WTC , ils  sont courants. On les trouve en quantité abondante dans l’histoire du Titanic de sa fabrication à son naufrage, dans les évènements collectifs ou en suivant l’évolution d’un évènement, ou tout simplement l’entrée dans un bail, la construction d’une maison, sa vente etc.  Tout se passe comme si au moment du lancement d’un évènement émettant « une empreinte astrologique » restait à l’état de veille jusqu’à la venue de nouveaux cycles qui redistribuent les énergies initiales. Ces cycles constituent en quelque sorte la « vie » d’un bâtiment, d’un lieu, ou l’évolution d’une action lancée, parfois des années avant.

Un évènement initié sous tels aspects va avoir «  une suite » selon les cycles qui vont se représenter à ses endroits initiaux, exactement comme si il existait une mémoire astrologique. Le thème du démarrage d’une action peut être étudié au même titre qu’un thème natal.

Ces observations astrologiques et celles de la résonance entre mondial et individuel viennent compléter le mécanisme des transits classiques.

11 Septembre 2001, Mercure, messager de Saturne :

En observant la carte de l’attaque de la 1ère tour, Mercure se trouve à la cuspide de la maison I.

L’astre Mercure occupe une fonction symbolique qui est celle de porter des messages. Mercure, le messager ou appelé Hermès est celui qui possède deux ailes aux talons, il vole et amène des nouvelles.  Dans la carte du ciel, au moment de la 1ère tour attaquée,  on donnerait à ce Mercure en Balance, signe de la PAIX, le bon dieu sans confession. Cela aurait pu être un climat de Paix si un Saturne -opposé Pluton- n’occupait pas le signe des Gémeaux.  Mercure entrainait dans son sillage, le climat Saturne, dont il avait la maîtrise et inévitablement l’opposition Saturne-Pluton.

Au moment exact de l’attaque de la première tour, dans le ciel astrologique de New-York,  Mercure se lève et se teinte de l’énergie castratrice de Saturne et du sombre Pluton.  Ce  Saturne s’oppose à Pluton parle de destruction des structures et de leurs reconstructions. Il s’agit d’un aspect dur pour ne pas dire cruel.  Rappelons dans les mythologies de  Saturne qui, muni d’une faux vient châtrer son père afin qu’il cesse de féconder sa mère. Saturne tue le père et le symbole de l’autorité.  Saturne mange ses enfants de peur de se voir détrôner par l’un de ses fils, symbole de la volonté de garder le contrôle.  La notion de castrer, d’ôter ou d’élévation aux sommets de Saturne est bien connue. Mercure , le messager ailé aux talons, est porteur d’un message Saturnien-Plutonien. La Paix symbolisée par Mercure en Balance est rompue. Cette attaque terroriste sonne comme une déclaration de guerre et plonge l’Amérique dans la crainte de nouvelles attaques suicides.

Résonnance Bush avec le ciel mondial du 11 Septembre 2001.

Georges W Bush né le 6 Juillet 1946 à 7h30 à New Haven Connecticut était le Président en place à l’époque. Il apprit la terrible nouvelle alors qu’il était en visite dans une école. Logiquement, son ciel natal devait être sensibilisé  à l’attaque terroriste de son pays.  Côté résonance, dans le ciel mondial, au moment de l’attentat Vénus en Lion se trouve face à Uranus Verseau, cette opposition parle d’une émotion soudaine. Vénus en Lion revient à la position natale de Vénus de Georges W Bush, ce qui lui procure une journée d’émotions intenses car Uranus mondial est en face des 2 Vénus.

Dans le ciel natal de Georges W Bush, on observe une conjonction Lune-Jupiter en Balance, aspect donnant des aptitudes à haranguer les foules (Hitler conjonction Lune-Jupiter en Capricorne). Cet aspect peut être trouvé souvent chez les artistes, les orateurs captivant un large public. Si elle est dissonante, la conjonction peut attirer une popularité associée à des faits répréhensibles (si le reste le thème va dans ce sens).   Lors de l’attaque de la première tour, dans le ciel mondial se trouve une Lune fin Gémeaux frappée d’un Mars ( la foule agressée). La Lune rejoint Jupiter Cancer dans la journée du 11 et 12 Septembre 2001. La Lune est déjà en Cancer à 13h le 11 Septembre et forme progressivement la conjonction à Jupiter Cancer dans l’après midi et la soirée.  Il s’agit d’une résonance du mondial au natal puisque le Président G. W.Bush possède la conjonction natale Lune-Jupiter.

Cette résonance de Lune-Jupiter du mondial à  natal du Président G.Bush correspond à des heures  historiques où les médias du monde entier sont braqués sur New York et l’allocution du Président Georges W Bush depuis la base aérienne en Louisiane.

La résonnance astrale la plus éloquente est la signature « Mercure-Saturne-Pluton » et l’emplacement des Mercure natal chez G.W Bush et le Mercure mondial du 11 Septembre 2001 pour le ciel de New-York à 8h46 précise.

On voit le rôle indiscutable de Mercure dans cette attaque terroriste.  Le thème natal de Georges W Bush possède un Mercure  encadré par Saturne et Pluton.  Il s’agit précisément des deux planètes en opposition mondiale en Septembre 2001 Saturne  14°Gémeaux opposé Pluton 12°Sagittaire.   Ces deux mêmes planètes rappelez vous étaient en opposition pendant la construction des tours en 1966. La résonnance est mondiale se trouve dans le thème du Président des Etats Unis de l’époque, Bush, en 1966 et dans le ciel de Septembre 2001.

Dans le ciel de New York, au moment de la première attaque, Mercure se lève exactement comme dans le ciel natal de Georges Bush.

Le ciel mondial à 8h46 à New-York reformule un climat issu d’une structure « Mercure-Saturne-Pluton » par maitrise, exactement le courant identique de l’encadrement de Mercure natal de Georges Bush – Mercure se lève encadré par Saturne-Pluton !

Autre résonnance entre le ciel de Bush et le ciel mondial le 11 Septembre 2011, en mondial on a un sextil Mercure-Pluton et le thème natal de Georges.W. Bush possède la conjonction natale Mercure-Pluton.

Cette résonance astrologique entre le courant mondial précis et local (heure précise de New York)  forme une sorte d’écho entre les cycles mondiaux et les cycles individuels.  Elle explique que certaines personnes entrent  dans la mémoire collective, à travers certains évènements singuliers.  Leurs thèmes épousent momentanément  « l’air du temps », une époque. Georges W. Bush était le Président qui entrait en résonnance avec les astralités mondiales du moment.

Pour finir cette présentation des cycles et résonances, on se devait d’apporter à l’astrologie sa précision d’orfèvre.

Précision astrologique, lever de Mercure.

Pour un évènement à répétition comme c’est le cas ici puisqu’il s’agit d’une série d’attaques, on prend l’instant de la première attaque, comme point de départ d’analyse. L’heure locale est 8h46.  La vitesse de l’ascendant fait que Mercure se lève au moment de l’attaque, mais 15 minutes avant ou 15 minutes après l’attaque, Mercure à 14° 17 minutes, ne fusionnait plus avec la cuspide de I.

L’instant où Mercure se lève correspond à une heure très précise sur New York, 8h43-8h44-8h45-8h46.   Ces 4 minutes correspondent à un delta de temps précis. Ce sont  les 4 à 5 minutes de temps nécessaires à l’astre Mercure afin qu’il franchisse la pointe de la I mondiale située 14° Balance et 22 minutes (selon les logiciels on peut trouver un minuscule différentiel sur les « minutes » de la cuspide).

La vitesse de la cuspide de l’ascendant étant d’environ 1 degré toutes les 4 minutes et quelques secondes, on peut estimer la vitesse de la cuspide au contact de Mercure en dressant la carte quelques minutes avant les attaques puis après les attaques.

En dressant le ciel de New York 10 minutes avant les attaques, pour 8h35, la cuspide de l’ascendant se trouve à 12°30 Balance et Mercure 14°16’ soit deux degrés se distancent. La conjonction de la cuspide avec Mercure n’est pas parfaite.  En dressant le ciel 10 minutes après les attaques, on aurait la même chose mais dans l’autre sens , Mercure se serait déjà levé, il serait décalé de 2 degrés par rapport à la cuspide de l’Ascendant et  commencerait sa traversée dans la maison XII.

On voit que la rencontre exacte de Mercure à la cuspide de I ( son lever exact) correspond à  8h43’-44’-45’-46’. Durant ces 4 minutes environ, l’astre reste ainsi en conjonction avec la cuspide puis après la cuspide descend sur le Zodiaque , ce qui donne l’illusion que l’astre remonte vers la maison XII.

L’attaque a eu lieu à 8h46. En constatant Mercure être en fusion avec la cuspide au moment des attaques,  on est devant ce qu’on appelle souvent en astrologie la synchronicité entre un évènement, la réalité et l’emplacement d’astres, le symbole.

Une seule question astrologique. Quelle « hasard » a fait que ces attentats aient lieu à cette heure précise dans le ciel de New York et non pas 20 ou 10 minutes avant ?

Valérie DARMANDY

11 Septembre 2012

Karine RUBY

Karine RUBY fut une grande snowboardeuse (planche à neige). Elle disparaît le 29 mai 2009 dans un tragique accident en haute montagne en tombant dans une crevasse.

Elle est née le 4 janvier 1978 à 12H00 à Bonneville (source : Didier Geslain).

Son maître d’ascendant Mars en Lion en fait une femme qui veut briller et être considérée par ce qu’elle fait (sens de Mars). Au carré de sa Lune il y a un conflit entre ses attributs masculins et féminins. Pour une femme c’est un aspect de virilisation. Mars au carré d’Uranus rend les initiatives surprenantes avec une prise de risque maximum. La Lune conjointe à Uranus va dans le même sens en donnant une note particulièrement individualiste, confirmé par le Soleil sextile Saturne.

C’est une femme de défi qui ne craint pas de prendre des risques calculés, Mercure étant trigone à Saturne. Mais le danger est présent dans ce thème car Mars maître de I est au carré de Uranus proche de la cuspide de la maison VIII (la mort entre autre chose….) et le Soleil  dominant qui est conjoint à Mercure (les déplacements) est au carré d’un Pluton angulaire particulièrement mortifère puisqu’il a la maîtrise de la maison VIII (lui même digne représentant des valeurs de la VIII et du Scorpion) .

Il est frappant de voir à quel point le danger est présent dans ce thème, d’autant plus que son Mars est très mal aspecté dans un signe fixe. Comme on dit familièrement : ça passe ou ça casse. Pour le coup, cela a fini par lui être fatal le 29 mai 2009.

Ce qui est particulièrement étonnant ce sont les transits qui, ce jour là, n’étaient pas particulièrement défavorables, alors qu’en général ils sont plutôt agissant sur les points clés d’un thème natal pour des évènements de cette nature.

Mais lorsqu’on pousse l’étude des transits en faisant une étude comparée du thème natal avec le thème du jour de la disparition de Karine RUBY, il en est tout autrement. Pour cela, il suffit de tourner le regard vers les aspects du thème natal et de regarder si des aspects qui se réfèrent à la notion de cycle se répètent le jour de sa disparition.

Mais avant tout, quelles informations nous donne la Révolution Solaire pour l’année de son anniversaire précédant sa disparition?

Celle-ci présente un ascendant positionné à moins de 10° de Pluton natal maître de la maison VIII natale (secteur de la mort et de tout ce qui se réfère à la notion de transformation…). Saturne se lève à l’horizon de la RS. Ensuite on peut observer un carré (angle de 90°) entre la Lune et Mars de la maison VI à la III (les déplacements). Ce conflit Lune-Mars entre en résonance avec le même aspect dans le natal qui est particulièrement délicat dans la mesure où Mars est maître de l’ascendant et de la VIII et au carré de la Lune en conjonction à Uranus proche de la cuspide de la VIII natal. De fait, l’angularité de ces deux astres dans la RS prend une résonance toute particulière. Jupiter et Mercure sont en opposition dans le natal, signe d’imprudence, et en conjonction dans la RS. Les deux maîtres de la VIII natale sont réunis en maison III dans la RS au carré de la Lune (mort reliée aux déplacements). Le climat est particulièrement mortifère.

Les transits du jour de sa disparition montrent une Lune qui est passée quelques heures avant sur le Mars natal. Jupiter est conjoint à Neptune alors que Karine est née sous un cycle Jupiter-Neptune (de la maison III à la IX, axe des déplacements), Mercure natal (les déplacements) est pris dans ce cycle par une conjonction à Neptune natal et une opposition à Jupiter natal.

Dans le natal, Pluton maître de VIII est carré à la conjonction Soleil-Vénus. Le 29 mai 2009, le Soleil est semi-carré à Vénus et opposé à Pluton (planètes transitantes).

Si les transits tels qu’on les utilise habituellement ne donnent pas d’informations particulièrement mortifères il apparaît que la répétition des cycles est étonnante entre le natal, la Révolution Solaire et le thème du jour de sa disparition. Reste que la Révolution Solaire  est tout de même inquiétante.

Stéphane RIEUX

Le 11 Septembre 2012

le 2012/09/11 à 10:10

Poster un commentaire

Classé dans 11 septembre 2001, résonance en astrologie, révolution solaire

Réactivation et résonance en astrologie.


Thèmes en bouquet, en locomotive, en seau, doté de stellium, ou thèmes d’angularités, l’astrologie nous offre un kaléidoscope en perpétuel mouvement depuis lequel la porte d’entrée de l’analyse ne se situe jamais au même endroit.

C’est l’astrologie qui invite l’astrologue à entrer par tel accès selon la structure globale du thème astrologique. Les photographies astrales de l’état mondial transpirent des climats à durée variable selon la vitesse des astres, leurs interactions avec le plan individuel dépend de l’imbrication natale du plan individuel dans la sphère collective.   Certaines cartes sont plus ou moins liées au plan collectif. Le maître de I et ses rapports avec les transaturniennes est une première piste, il y en a bien d’autres.

La réactivation et la résonance en astrologie.

Cours astrologie. Puteaux.

Entendons par réactivation toute planète en transit aspectant une configuration dans laquelle elle est déjà incluse au natal. La résonance se présente lorsque dans le ciel mondial se forme un aspect planétaire identique à celui du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier.

La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus communément les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel.

Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire.

Les réactivations – par les transits- avec les résonances constituent le fil conducteur  d’une analyse astrologique.   Si en astrologie, toute structure natale demande une analyse au cas par cas, une règle d’or s’élève, celle de l’effet de « répétition » qui guide l’astrologue dans son décryptage, souvent minutieux.

Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Les classiques de la vie , les situations marquantes, rencontres déterminantes, naissance, grand bonheur, mariage, engagement professionnel durable, deuil, divorce, décès, choc, accident, maladie,  sont souvent reflétés par des réactivations et les résonances, parfois de manière stupéfiante à la fois dans le thème de l’intéressé et dans les cartes astrologiques des personnes de son entourage.  La grande nuance c’est que selon le point de vue et le vécu, le codage astrologique sera différent. Un même évènement peut être perçu différemment d’une personne à l’autre. Le langage astrologique va reproduire la perception intérieure reçue par la personne et les émotions qui accompagnent la situation.

Les quantités des réactivations et résonances varient selon le caractère prégnant ou l’effet de soudaineté de la situation. Lorsque le maître de l’ascendant natal est pris dans une réactivation ou une résonance, la figure astrologique mis en relief occupe une place de premier plan. Elle invite à porter une attention toute particulière aux transits annexes afin de cerner si ces derniers vont dans la même direction du climat ou proposent d’autres contextes, par exemple comme résoudre un problème à une situation donnée par des réactivations proposant ce problème.  Trier les aspects des réactivés de ceux qui ne le sont pas est utile, car les ciels astrologiques offrent souvent un chassé croisé de données opposées.

La réactivation d’aspects se mêle parfois aux résonances pour une même situation/évènement.

Les planètes  réactivées ou en résonance font basculer au second plan les configurations natales, qui elles en quelque sorte, sont en sommeil. La vitesse de l’astre qui résonne a une valeur précieuse puisqu’elle permettra d’estimer la portée d’une situation. Les astres lents en résonance font référence à des périodes longues au cours desquelles tout un collectif peut être sensibilisé, ou à des situations marquantes dans l’histoire.

Quelques résonances et réactivations astrologiques entre le natal et le mondial  :

Au moment du décès de Michael Jackson on trouve dans le ciel mondial la résonance Jupiter-Neptune en Verseau, conjonction Jupiter-Neptune existante dans son thème natal fin Balance et début Scorpion dans sa maison VIII avec à l’origine une maîtrise de Neptune sur son ascendant natal.

Une 2ème résonance dans le ciel mondial se présente sous la forme de Saturne en Vierge en 2009 au trigone de Vénus Taureau : ce même trigone Vénus -Saturne existait dans son thème natal.

Une 3ème résonance celle-ci est doublée d’une réactivation par les transits.

Fin Juin 2009 dans le ciel nous avons Saturne 16° Vierge et Pluton 2° Capricorne, ils se tiennent à égale distance que celle occupée au natal ( 2° d’orbe) et s’aspectent mutuellement donc se réactivent : Pluton trigone pluton natal+ Saturne carré Saturne natal.

Un 4ème observation par la réactivation du transit direct de Saturne en Vierge frappant l’opposition à sa Lune natale Poissons. Saturne en se plaçant à l’opposition de sa Lune Poissons réveille le carré initial Lune-Saturne.

Pour Michael Jackson, le jour de son décès fait apparaître des résonances mêlées à des réactivations.

Comment trier les configurations réactivées ?

Par le jeu des maîtrises sur les maisons natales et des planètes dominantes dans le thème natal. La formation dans le ciel mondial de la conjonction Neptune-Jupiter en Verseau est l’aspect dominant de l’analyse. En effet, Michael Jackson est né sous un ascendant Poissons maîtrisé par Jupiter et  Neptune et ces deux planètes occupent la maison VIII natale, maison à valeur mortifère la VIII. Au natal les deux maitres de son ascendant Neptune-Jupiter sont en VIII.

La résonance fait intervenir alors le maître ascendant et par le jeu des maisons un lien entre la I et la VIII. L’intervention des maisons astrologiques reste prépondérant dans ces résonances. La conjonction mondiale Neptune-Jupiter concerne une large population et naturellement n’agira pas de la même façon selon l’orientation des maisons et les maîtrises, lesquelles sont attelées aussi à des aspects personnels.

Pour l’étude de Michael Jackson la conjonction Jupiter-Neptune mondiale en Juin 2009 réveille une conjonction natale difficile car en éléments différents Air/Eau, elle vient cumuler à une réactivation par transit de Saturne sur une planète angulaire en I, maison de vie.

_______________

Parenthèse sur la question du décès vue par l’astrologie.

La question du décès fait intervenir plusieurs structures astrologiques cumulées et contrairement aux idées reçues les configurations astrologiques peuvent être bonnes pour le décès et être des aspects chargés d’énergie.

Il est courant de constater, au moment du décès, que les ascendants reviennent sur les ascendants nataux ou d’observer un retour massif d’astres sur les aspects nataux, et aussi étrange que cela puisse paraître des aspects libérant une grande énergie ou activant le plan émotionnel.  Les thèmes astrologiques des endeuillés reçoivent des configurations bien plus difficiles que celle du défunt. Sur ce blog, un article sera prochainement consacré entièrement à cette question avec quelques approches de travaux astrologiques réalisés en 1997-1998 sur les observations des configurations au décès et les points-miroirs intervenant au moment du décès, cf Cdrom Cedra 2002).

                                    _______________

Pour l’élection de François Mitterrand en 1981 on trouve dans le ciel mondial une conjonction Jupiter-Saturne en Balance, aspect existant en carré dans son ciel. La résonance intervient au moment de son mariage. Le couple présidentiel dispose chacun dans leur thème respectif du trigone Saturne-Mars, Danielle Mitterrand : Saturne 5°11 Scorpion au trigone de Mars 3°19 Poissons. François Mitterrand : Saturne 0°20 Lion trigone Mars 2°55 Sagittaire. Le jour de leur mariage le  dans le ciel mondial se produisait un trigone Mars-Saturne , Saturne 10° 46 Cancer trigone Mars 9°20 Scorpion ! Résonance parfaite d’une structure de leur natal au moment de leur mariage.

Barack Obama est élu Président des Etats-Unis le 4 Novembre 2008 sous une résonance mondiale, Lune-Jupiter, aspect précieux pour un candidat à la présidentielle, les voix du peuple, aspect déjà existant à son natal sous un trigone, Lune 3°21’Gémeaux trigone Jupiter 0°52’Verseau. On touche ici le registre de la réactivation ou de la résonance la plus précise, celle produite par le pas lunaire.La résonance mondiale joue avec différentes formes, en continuant les recoupements on trouve dans le ciel du 4 Novembre 2008 un trigone Jupiter Capricorne -Saturne en Vierge, réveillant son aspect natal : Jupiter conjoint Saturne , conjonction se levant à l’angularité de la I vers la XII natale!

Saturne Vierge sextil Mars Scorpion tandis qu’au natal il dispose du trigone Saturne-Mars, enfin le Soleil en Scorpion du jour de l’élection envoie un trigone vers Uranus mondial ; au natal Barack Obama dispose d’une conjonction Soleil-Uranus. Sa conjonction natale est puissante car angulaire avec maîtrise d’ascendant dans la conjonction Soleil-Uranus.( ascendant Verseau).

Le 1er pas sur la Lune, 20 Juillet 1969 les résonances.

Neil Amstrong pose le pied sur la Lune le 20 Juillet 1969, Buzz Aldrin le rejoint tandis que Michael Collins restera à bord du module.

Voir schéma ci-dessous, carte astrologique établie pour l’heure de Houston, 21h56. Dans le ciel mondial de ce jour historique se présente la triple conjonction Uranus-Jupiter Balance -Pluton/Vierge, doublée d’une conjonction Neptune/Scorpion-Mars/Sagittaire au trigone de Soleil-Mercure Cancer.

Du côté des astronautes les résonances sont intimement liées aux configurations mondiales. Neil Armstrong né le 5 Août 1930, porte au natal une conjonction Mercure-Neptune , celle-ci entre en résonance par le trigone mondial Mercure-Neptune du 20 Juillet 1969, portait-il en lui cette faculté pour faire rêver le collectif ?

La conjonction mondiale Jupiter-Pluton concerne Michael Collins et Neil Armstrong, la conjonction est présente sans orbe chez Michael Collins né le 31 Octobre 1930 avec 20°25 Jupiter en Cancer conjoint Pluton 20°52’ Cancer. Etant nés la même année, ils ont ensemble Jupiter en Cancer, Neil dispose  d’une conjonction large mais appliquante de Jupiter à Pluton. La résonance mondiale de Jupiter-Pluton présente dans le ciel le 20 Juillet 1969 les entraîne vers une expérience commune.

Buzz Aldrin se trouve lié à Neil  Armstrong par la ligne d’horizon, des Ascendants communs en Gémeaux et une superposition de Jupiter de Buzz sur l’ascendant de Neil, le Soleil, Mercure de Buzz sur le MC de Neil, des angularités significatives dans une synastrie. La Lune de Neil juxtapose la ligne d’horizon de Buzz. Avec sa conjonction Mercure-Neptune, Armstrong aide Buzz a vivre son quinconce Mercure-Neptune.  Cette connexion astrale Mercure-Neptune est bien présente au moment du 20 Juillet 1969.

Le rôle de Jupiter dans cette conquête spatiale est intéressant. Gardons en tête que Jupiter dans le Septenaire était la référence des grands voyages, avant que ne soit découverte Neptune, -les horizons s’étirant à l’infini – jouant en octave supérieure pour la signification des distances.

Uranus et Jupiter sont présents dans leurs thèmes  nataux respectifs, l’aspect est en sextil pour Buzz Aldrin Uranus 7 Bélier, Jupiter 6° Gémeaux et pour Neil Uranus frappe le mi-point de sa conjonction appliquante Jupiter-Pluton Cancer. Cet  aspect mondial Uranus-Jupiter se représente en conjonction parfaite sans orbe le 20 Juillet 1969 Jupiter 0°47 conjoint exact Uranus 0°42. ( écart de 1 minute). La touche finale est accordée toujours à la Lune, véritable poinçon, située à 11° Balance la Lune arrive en conjonction appliquante sur la Lune natale 18° de Buzz Aldrin et le luminaire souligne sur le plan mondial la résonance d’Aldrin et Neil : Jupiter-Uranus.  La localisation de la lune est un symbole fort vue la nature de l’évènement.

( 20 Juillet 1969 à 21h56 Houston)

20 Juillet 1969, « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, Neil Armstrong »

Neil Armstrong.

Les symboles chez chaque astronaute.

Celui qui est resté a bord du module, Michael Collins ne dispose pas de l’aspect natal Jupiter-Uranus, le carré a une orbe de 8°, orbe trop étendue pour un carré ( maxi 5-6°) et aucun mi-point ne se forme susceptible d’inclure l’orbe du carré à son Uranus natal à 12° Bélier.

Les 2 astronautes a avoir posé le pied sur la Lune ont cet aspect natal Jupiter-Uranus qui résonne sur la plan mondial à cette époque sous une conjonction quasi absolue, Jupiter 0°47, Uranus 0°42′ Balance.

Les 3 astronautes ont également au natal des aspects Mercure-Neptune : Neil Armstrong possède la conjonction qui se déploie en trigone le 20 juillet 1969 dans le ciel mondial , amène-t- il ainsi la part aux rêves vers les mentalités ?  Buzz Aldrin possède le quinconce Neptune-Mercure .qui au passage a une Lune en Balance, la Lune dans la Balance du 20 Juillet 1969 ! Aldrin porte en lui le symbole lunaire. Michael Collins dispose aussi au natal de Mercure-Neptune en sextil.

Le 20 Juillet de chaque année, le Soleil atteint le 27-28 degré du signe du Cancer dans l’orbe de Pluton natal des 3 astronautes nés en 1930, Buzz Aldrin ( pluton 18° cancer) Neil Armstrong  Pluton natal à 19°46 et Michael Collins avec sa conjonction Jupiter-Pluton exacte à 20°25 et 20°52 cancer !

Buzz Aldrin

Michael Collins

Pour ceux qui travaillent avec les Noeuds Lunaires, le Noeud Sud se présente conjoint à Pluton, le bloc de planètes lentes se trouve lié à l’axe des Noeuds Lunaires. Le thème établi pour Houston montre finalement une action figée, un point d’arrivée, en l’occurrence il s’agit de l’arrivée d’une expédition spatiale sur la Lune.   Cette carte du ciel est une séquence, un instant T depuis un point géographique. Houston est pris en référence mais s’agissant d’un évènement historique on peut dresser la carte du ciel depuis différents points du globe, voir l’état du ciel astrologique depuis la France, ou l’Australie.  L’orientation des maisons n’a pas d’importance dans pareil cas,  c’est la Lune avec les aspects qu’elle forme qui va donner la coloration.  L’état du ciel d’une situation s’examine aussi pendant son processus en cours et pas simplement à son aboutissement. Il s’agit d’un voyage particulier à bord duquel les astronautes ont des ciels avec des configurations Jupiter-Pluton, Jupiter-Uranus.

En examinant l’état du ciel avant ces premiers pas de l’homme sur le sol lunaire, environ 24h avant la Lune atteint le Noeud Sud lunaire et l’amas Pluton-Jupiter-Uranus, la  » résonance » dans le thème des astronautes!

Le luminaire franchit d’abord Pluton à 23°Vierge puis dans les heures suivantes la conjonction Jupiter-Uranus début Balance. Le voyage d’Apollo 11 vers son objectif est accompagné d’un climat astrologique mondial au cours duquel, la Lune  absorbe l’énergie du bloc Pluton-Jupiter-Uranus. Cette conjonction mondiale intervient dans les dernières heures du voyage spatial et réveille une partie du ciel natal des 3 astronautes.

(Lune à 27 Vierge à 0h00 UT le 20/07/1969).

Les réactivations appellent à la prudence car un carré peut être réactivé momentanément par un trigone mondial, un trigone natal être réactivé par un carré etc.  On peut voir un trigone en aspect de formation tandis que celui-ci réveille un aspect de carré au natal.

Les aspects d’ouverture d’élan, de confort, facilité, détente, d’absence de remise en question relèvent davantage du trigone alors que la prise de conscience d’un inconfort, d’une carence, vient du carré ; cet aspect installe aussi la notion de crispation, blocage ou stress pouvant être dynamique et sublimé.  Dans les réactivations natales par transits, la nature des planètes est fondamentale. Les 4 éléments entrent aussi en ligne de compte et le sens de formation de l’aspect, s’agit il d’un carré qui applique, se ferme t-il ou s’ouvre t-il, si il s’agit d’ un carré est en T ( récepteur d’énergies puissantes) quelles planètes le composent, se forme-il  en cardinal, fixe ou mutable, donne vers une porte de sortie ( aspect de détente) ou pas.

2012-2016. Résonance collective.

Ces résonances expliquent pourquoi des aspects lents mondiaux sensibilisent inconsciemment les masses. Cet article à propos des résonances est d’actualité pour le carré mondial imminent d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui va sensibiliser tout un collectif. Plus précisément ce carré entre deux planètes de Feu dans les signes cardinaux va générer des vives prises de consciences envers les populations ayant des connexions natales Uranus-Pluton autrement dit les générations nées entre 1962 et 1968 sous la conjonction aspect le plus puissant,  les populations nées sous le carré Uranus Bélier carré Pluton Cancer dans les années 1932-33-et en partie 1934, celles nées sous le sextil Pluton-Uranus de 1942 à 1944 et celles nées sous le trigone Uranus Poissons à Pluton au Cancer dans les années 1922-23 et celles du sextil récent dans les années 1996-97 avec Pluton début Sagittaire et Uranus dans sa dignité en Verseau correspond à une génération ayant au moment de ce carré (2012-Mars 2016)  -17 ans en 2012- aura une vingtaine d’années.  Le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne est déjà en place mais sa vigueur sera perceptible lorsqu’il sera détaché du trigone de Jupiter dès Avril 2012, il va alors inscrire sa propre « griffe » astrale ouvrant la voie vers de profonds changements.  Ce carré comme on peut le comprendre est en passe d’être un signal fort pour plusieurs générations.Les acteurs de ces changements ont toutes les chances d’être parmi les générations portant déjà en elles, l’aspect Pluton-Uranus.

Du Capricorne au Bélier, les cardinaux actifs du Zodiaque, ce carré exprime une crispation collective en vue d’une rénovation  complète des transformations pouvant être relatives aux institutions, l’administratif.  Uranus/Bélier va tirer de l’avant Pluton pour opérer un grand changement.

Le langage astrologique qui répond au symbolique est évolutif, il s’adapte au travers des époques.  Avant qu’Uranus n’arrive dans le signe du Verseau la téléphonie mobile n’existait pas, la traversée d’Uranus dans son signe a coïncidé avec le plein boum de la téléphonie et l’apparition d’internet. Les étudiants en astrologie et des générations futures pourront découvrir dans les manuels d’astrologie la liaison d’Uranus avec le téléphone portable. On attend  de Neptune dans sa dignité Poissons qu’elle nous livre tous ses secrets !

©Tous droits réservés.par Valérie Darmandy, le 2012/01/29 à 20:34

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Jupiter, La réactivation natale en astrologie, La résonance en astrologie., Langage astral, Pluton, Pluton carré Uranus, résonance astrale, résonance en astrologie, signaux de l'astrologie, symbolisme, Uranus