Archives de Catégorie: questions sur le libre-arbitre

Astrologie et libre-arbitre.

L’astrologie émet un signal fort selon lequel l’état du ciel de naissance déterminerait des trajectoires.  Cette donnée pas vraiment fausse a pourtant quelque chose de dérangeant.  Elle remet  en question  la part de libre arbitre de chacun et l’idée que des planètes puissent guider nos vies suscite des réactions de défense telles que les moqueries et l’agressivité. En brandissant l’astrologie comme un fatum il serait surprenant d’avoir d’autres réactions.  Le subtil mécanisme astrologique révèle que l’homme traverse certaines situations en mode « subi » afin d’évoluer vers des plans de conscience supérieurs mais reste également l’acteur de son propre chemin.

D’un point de vue astrologique, les climats et les situations rencontrées au cours de l’existence reposent sur deux types de cycles, l’individuel et le collectif. La carte du ciel  renferme des cycles individuels, une sorte d’horloge interne. Ces cycles en vigueur dès la naissance connaissent des épisodes d’éveils auxquelles les personnes agissent ou réagissent. Des situations et évènements peuvent être générer par des choix conscients, perçus insignifiants sur le moment,  mais d’où découleront une situation ultérieure ( parfois des années après), dans laquelle la personne aura l’impression de ne pas avoir le choix. Pourtant ce choix la personne l’a eue. On accorde tous les maux de la terre à la planète Saturne, gardons lui la faculté d’augmenter la lucidité et de donner aux personnes une prise de recul. Les transits de Saturne offrent la possibilité de faire le bilan et d’extraire l’essentiel du superflu, ils offrent   souvent une vision d’ensemble du chemin parcouru, une sorte  de panorama entre les causes et les effets.

L’astrologie n’a pas pour but de dresser un inventaire froid des évènements de votre vie, définissons là plutôt comme un outil décryptant la nature des cycles et l’origine des climats traversés , leurs rythmes ( périodes de réveils) et objectifs ( évolution de la personne).

En plaçant l’individu ,acteur de son cycle, on lui restitue la dimension de son propre libre arbitre. Cependant la notion de libre arbitre ne semble pas la même pour tous!

L ‘épineuse question du libre arbitre surgit rapidement devant les cartes du ciel : ces sortes d’horloges personnelles sont imbriquées dans des cycles plus lents qui englobent des milliers de naissance sur la planète pendant une même période.  Ces planètes lentes notamment Pluton, Neptune et Uranus posent leurs griffes durant des mois d’affilé au même endroit et quand elles évoluent elles génèrent des climats collectifs touchant des générations.

La carte de naissance s’apparente aux Matriochkas, ces poupées russes emboîtées les unes dans les autres. Les cycles individuels sont inclus dans des cycles de dimensions supérieures : les cycles des planètes lentes ou cycles mondiaux. L’homme dès la naissance possède sa propre horloge individuelle mais celle-ci évolue en duo avec les cycles des planètes lentes.  Ce chassé-croisé entre les cycles individuels et les cycles mondiaux est discontinu. L’interaction des cycles collectifs dans une carte natale explique que la personne traverse des évènements dans lesquels elle ne semble pas avoir de prise, des situations issues de circonstances extérieures et liées souvent à l’évolution de la société.  ( exemples : mesures de plans sociaux, situation administrative modifiée dus à des changements de lois, évènement collectif etc).  La part de libre arbitre de chacun dépend du rapport entre le cycle individuel et les cycles mondiaux.  Il est intéressant d’écouter une discussion entre deux personnes ayant eu des parcours de vie différents. Pour la personne qui aura eu la sensation d’agir sur les évènements par selon son bon vouloir, elle verbalisera différemment de celle qui aura eu la sensation de trébucher sur son chemin.   L’éducation joue un rôle fondamental , en inculquant les fondements, les codes, les valeurs et établit les limites et les interdits. L’enfant reçoit au cours de son éducation des informations, des conseils teintés du vécu de ses parents et inévitablement de leur propre perception du libre arbitre. De génération en génération, la vision de la vie se transmet des parents aux enfants. Si on est logique, la notion de libre arbitre prendrait racine pendant l ‘enfance où l’éducation exerce un conditionnement. Les évènement survenus durant l’enfance semblent particulièrement retentir dans cette notion de libre arbitre.

Une fois devenu adolescent, l’enfant est libre d’adhérer aux schémas parentaux ou de les rejeter,  il arrive qu’à l’âge adulte ou sur le tard face à des situations, certains blocages psychologiques ne parviennent pas a être déverrouillés car ils répondent à des formatages psychologiques installés dans l’enfance. Les expériences de la vie sont traversées selon les schémas reçus dans l’enfance et le niveau de conscience au moment de l’expérience. La carte du ciel recèle des potentialités à explorer ou à laisser selon ce niveau de conscience.

La température de la société et son évolution se reflète dans les cycles des planètes très lentes, Pluton Uranus Neptune, on peut y ajouter la rôle indiscutable de Saturne ancrant dans la réalité tous les changements opérés dans la société, puis Jupiter pour donner un caractère légitime ou déloyal aux climats.

Sur le plan individuel, un même climat peut être vécu sur plusieurs plans et proposer ainsi plusieurs choix. Je me suis longtemps interrogée non pas sur les évènements majeurs de l’existence qui restent les conséquences visibles mais sur ces instants insignifiants qui sont à l’origine de ces évènements. On a tous eu une pensée, une décision qui a changé le cours de la vie. Le libre arbitre est dans nos pensées quotidiennes, pourquoi doit-on prendre un chemin plutôt qu’un autre à et lancer telle action à telle heure. Les enchaînements dans la vie passent souvent inaperçus excepté lorsque certains évènements tiennent à quelques secondes, à une pensée, une envie.

En écoutant un témoignage d’un survivant du Word Trade Center , c’est le fait d’avoir choisi de mettre du lait dans son café qui le sauva car il loupa l’ascenseur conduisant aux étages percutés quelques secondes plus tard. La suite on la connait.   Ces fractions de secondes restent la « grande inconnue » et les instants où se situe la part libre arbitre de chacun.

Du côté des climats astrologiques, il est fréquent d’entendre des personnes dire qu’elles sentent le vent virer, bien avant que les transits astrologiques s’amorcent. Les personnes perçoivent une tension intérieure réelle et croissante  à l’approche d’Uranus pour ne pas dire une surtension. A l’arrivée de Saturne, il est question d’une sensation de construction, ou elles se ressentiront une résistance, un frein, de l’isolement ou une sensation d’étouffer. ( selon l’aspect). Ces variations sont bien concrètes pour la personne qui les ressent, elles viennent de l’ intérieur et aussi curieux que cela peut paraître l’entourage est sensible aux modifications des climats astrologiques d’autrui.  La perception du libre arbitre de chacun reçu dans son enfance et son éducation sera fondamental sous des transits importants et longs. Les longs transits astrologiques conduisent dans des retranchements, il est fréquent de devoir aller puiser dans son fort intérieur pour traverser des transits de Saturne, Neptune et Pluton. Uranus n’est pas en reste, bien que son action soit soudaine, source de chocs ou turbulences. Uranus n’agit pas en profondeur à contrario du climat amené par Pluton et ne diffuse pas ce climat confus propre à Neptune.  Saturne oblige à voir des réalités pouvant aider à se repositionner, une fois le transit achevé.

L’astrologie et la nature.

L’astrologie soulève bien des questions allant au-delà des simples dessins astrologiques d’une carte du ciel !

Elle nous invite à lever notre nez des cartes astrologiques et se souvenir des fondements à l’époque ou astrologie et astronomie ne faisaient qu’un, avant que l’astrologie ne soit sortie des universités et erre depuis sans structure légale.  Quiconque étudie l’astrologie se rendra compte rapidement du lien évident entre l’astrologie  et l’astronomie en se penchant sur le mécanisme soleil-terre-lune, les B.A, BA de l’astrologie.

La Lune a laquelle les astrologues accordent une importance majeure étend ses pouvoirs naturels sur la vie de l’écosystème, la force de gravitation, les cycles de la nature, les saisons, la migration de certains oiseaux à certaines saisons, le rythme des océans. Les fameuses marées d’équinoxes sont là pour nous rappeler l’influence du trio Soleil-Terre-Lune sur notre planète et aussi les conditions météorologiques des bords de plage pendant les marées d’équinoxes. La lune régule les océans grâce à son mécanisme avec la Terre. L’astrologie c est aussi cette belle nature qui nous entoure, cette « science » déchue depuis 1666 par Colbert, nous entraîne sur les chemins de l’histoire des civilisations, ouvre la porte des voies spirituelles, métaphysiques mais aussi mathématiques.

On pourrait penser que l’on s’éloigne de l’astrologie en regardant la nature et les animaux vivre, pourtant on s’en rapproche.

Certaines migrations d’animaux,  comme celle des papillons monarques au printemps, ou la ponte collective des crabes de l’île Christmas a lieu sous une lune décroissante.  L’horloge circadienne de ces animaux semble intimement sensibles aux variations lunaires – la ponte des crabes- et Solaire ( les saisons) lors des migrations saisonnières pour les papillons.  En observant le signal collectif sur certains animaux, on se demande pourquoi l’homme échapperait à son horloge interne, est ce par orgueil.  Pour certains humains, il reste difficile d’admettre qu’ils soient réceptifs aux signaux invisibles.

Est ce que parce que c’est invisible à l’oeil humain que cela n’existe pas? Depuis l’immensité de l’univers nous sommes invisibles et pourtant nous vivons. De nos jours, les technologies modernes et la wifi témoignent qu’invisibilité ne rime pas avec inexistence.

L’image écornée de l’astrologie  dans notre société n’est-elle pas avant tout une question de mentalités, de tabous liés à l’éducation.  En Inde, la récente reconnaissance de l’astrologie en tant que science officielle donne une idée du niveau de conscience des mentalités et du fossé culturel avec notre société.

Même si dans d’autres pays frontaliers l’astrologie est moins tabou, sur le territoire Français elle peine à s’exprimer sans susciter une levée de réactions. Quel gâchis quand on connaît les diverses richesses qu’offre l’étude de l’astrologie!

In fine, la crise mondiale qui s’installe proposerait-elle en Europe un retour des valeurs et dans la foulée une ouverture sur la dimension de l’astrologie en la considérant en tant qu’outil de mesure des cycles et visibilité des climats.

Dans notre société le frein sur l’essor de l’astrologie ne serait-il pas entretenue par la peur du quant-dira-t-on. Tabou vous avez dit Tabou ?

http://www.livescience.com/12856-astrology-science-indian-court-ruling.html

Valérie Darmandy

2012/07/14 à 15:04

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, cycles planétaires, Jupiter, la lune en astrologie, la lune et les animaux, Pluton, questions sur l'astrologie, questions sur le libre-arbitre, Saturne, tabou astrologie, Uranus

Les schémas astrologiques de Valérie n°2

Les 12 maisons astrologiques et les règles de lecture :

schéma photo décembre 2011

Maison I, angulaire, zone puissante du thème natal :

Elle marque la frontière délimitant la XII- l’inconscient – du conscient I. Personnalité, le moi, l’inné, disposition de l’esprit. Lieu magnétique du thème où toutes les énergies astrales acquièrent un rayonnement puissant.

Maison II, succédente : les richesses matérielles et les talents – richesses intérieures-, l’acquisition, capacités innées, l’assimilation des situations, les sensibilités liées au goût et aux sens, l’oralité. D’une manière plus pragmatique, la gestion de l’argent que l’on gagne, les domaines par lesquels on accumule les richesses.

Maison III, cadente : décrypte la façon dont se déroule la communication orale et écrite. La sphère relationnelle, l’environnement immédiat tel que le voisinage. Dispositions du mental et spécialement des études pratiques non spécialisées et non universitaires. Cursus scolaire. Appartient avec la IX à l’axe des déplacements et des mobilités. Petits déplacements. Cette notion de distance est à relativiser car la III peut représenter les voyages de longue distance pour des personnes habituées aux déplacements quotidiens ( vols domestiques hebdomadaires par exemple). Il en va de même pour la maison opposée : la IX.  La IX peut illustrer chez une personne ne voyageant jamais, un voyage même si celui-ci est de courte distance kilométrique.

Maison IV, angulaire : les origines, le pays natal, le clan familial, la qualité de la relation avec les parents. Le standing de vie, le cadre de vie et son environnement, patrimoine familial et propriétés immobilières. Le calme, l’intimité, la qualité des dernières années de l’existence.

Maison V, succédente : la fibre créatrice, la descendance, les amours, le mode affectif, les expériences amoureuses, l’expression affective dans son ensemble. Les plaisirs et réjouissances sont inclus dans cette maison. Liée  avec la maison VIII c’est toute l’expression de la sexualité et son épanouissement.  Maison des jeux d’argent, casinos, sorties d’argent pour les plaisirs et distractions, invitations, cadeaux.  Talent artistique.  Maison liée à  « l’enfant intérieur » sommeillant au fond de toute personne.  Décrypte la relation avec ses enfants. Le principe éducatif. La partie de vie durant laquelle la personne découverte les plaisirs de l’existence, l’enfance et l’adolescence sont symboliquement  représentées par cette maison.

Maison VI, cadente : précède la ligne d’horizon et marque la jonction avec la VII. Maison du service a autrui, des serviabilités, des préoccupations, contraintes et tâches domestiques, concessions, elle marque les occupations et servitudes auquel il est difficile de se dérober  et exécutées par de nécessité plutôt que par plaisir : courses, ménages, les corvées.  La maison VI exprime la qualité des relations avec les collègues de travail, le rôle et l’échelon hiérarchique occupé au sein d’un poste, la manière dont on perçoit le monde du travail. Cette maison procure la sensation d’être à l’étroit et d’avoir une sensation de diminution de liberté d’action. Elle est associée également au complexe d’infériorité si d’autres éléments du thème vont dans ce sens. Une grande capacité de travail se libère dans cette maison, on fournit plus aux autres que l’on ne reçoit, tout dépendra du reste du thème.

Maison VII, angulaire : avec la I , elle forme la ligne d’horizon I-VII autour de laquelle s’intensifient toutes les planètes s’y trouvant. La VII officialise les relations, c’est ainsi la maison des unions, pacs, mariages mais aussi du divorces, des phases administratives avec les lois, procès.

La VII englobe les autres, la façon dont l’image d’une personne est projetée vers la sphère extérieure.  La qualité relationnelle se trouve aussi en regardant l’état astrologique de l’axe I-VII, l’individu et les autres (VII).

Maison VIII, succédente : décrypte les mouvements financiers d’une personne directement liés à son conjoint ou aux autres. La gestion financière ici repose sur l’interférence d’autrui dans la vie de l’individu. Les questions financières de la VIII font surtout référence aux emprunts, ( crédit pour construire ou financer un bien immobilier par exemple). Maison des conditions du décès.  Maison des transformations majeures physiques ou psychologiques, cette zone du thème est celle de réceptivités aiguisées avec l’invisible.  La qualité de la vie sexuelle est contenue dans cette maison, la sexualité est à étudier avec la maison V, celle des amours, ainsi que la VII, la projection de l’image vers l’autre,Vénus-Mars les plaisirs de la chair, le pôle mâle et femelle : Soleil-Lune et les autres combinaisons sensorielles telles que Vénus-Pluton, Vénus-Uranus.

Maison IX, cadente : études universitaires, spécialisées, théologie, spiritualités, astrologie, langues étrangères. Maison de l’évolution, ouverture de l’esprit , sagesse. Valeurs religieuses et spirituelles.  Le voyage peut etre celui de l’âme ou du corps ou des deux.  Les grandes distances appartiennent à cette maison, les pays étrangers, ambassades, aéroports internationaux, douanes, frontières.  L’amour de l’étranger ou pour les étrangers ressort de cette maison.  Cette maison occupée peut sous entendre une attirance irrésistible qui n’est pas celui d’origine mais dans lequel la personne se sentira en affinité. La maison IX englobe avec la maison VIII les grandes transformations et évolutions. Lorsque les deux maisons sont liées par le jeu des maîtrises les évolutions seront majeures.

Maison X , angulaire :  réalisations majeures dans l’existence, oeuvres et image sociale de l’individu. Cette maison X place sur la route les expériences nécessaires pour atteindre le but fixé par la destinée.  A un autre niveau plus pragmatique, il s’agit de la maison de la profession que l’on choisit, une vocation. Avec la IV elle compose l’axe parental X-IV, les origines(IV) et l’élévation (X), la réalisation atteinte.

Maison XI, succédente : les appuis, aides, amis, la sphère relationnelle, fédérations, cercles relationnels, les réseaux,  les projets, le futur. Maison désignant la qualité relationnelle entre l’individu et ses amis ou l’implication des amis sur le chemin de la personne.

Maison XII, cadente :  maison des limitations et entraves physiques, morales, des privations de la liberté ou diminution sensible de celle-ci. Sentiment d’appartenance à une minorité. Difficulté dans l’autorité ou la reconnaissance.  Le service a autrui, le dévouement et les métiers mettant en contact avec les populations en difficultés, ou en souffrance , exclus sont souvent fréquents avec une maison XII occupée. Implication pour les causes des exclus. Forte sensibilité au monde qui souffre.  La maison XII enseigne a l’individu sagesse et spiritualités en le confrontant à la souffrance humaine. L’existence avec une maison XII s’avère riche en expériences et enseignements.  D’une manière plus globale, il s’agit de la maison des maladies de longue durée, ou invalidantes ou nécessitant des soins en milieux hospitaliers ( exemple dialyse). Le milieu hospitalier peut   avoir une maison XII valorisée.

Les orbes des maisons cadentes

La fin des maisons cadentes III, IV, IX et XII marque la frontière avec les maisons angulaires, c’est à la raison pour laquelle tout astre près de la fin des maisons cadentes va épouser l’angle et participe aux angularités.

Exemple : Vénus 24° Verseau en maison cadente III avec une fin de maison cadente à 28° Verseau et début immédiat de la maison angulaire à 28° Verseau.  Les rayons de Vénus se mélangent à la cuspide de IV par le jeu des orbes, Vénus agit à la fois dans le reste de la III mais surtout en IV.

Pour toutes les planètes à moins de 5° d’orbe d’une fin de maison, et par logique au début de la maison suivante, l’influence de l’astre agit dans la maison suivante.

Cette règle d’or en astrologique explique que les planètes n’ont pas la même force selon qu’elles se placent en début de maison, au milieu ou à la fin d’une maison.  Les personnes ayant la fin de la maison XII occupée par des astres ( 5 degrés d’orbe), disposent en réalité de ces astres agissant dans la maison I, les astres sont alors mis à leurs dispositions pour évoluer et non limités par l’influence de la maison XII.

On peut décomposer le rayonnement d’une maison astrologique en 3 parties : le début, le milieu et la fin.

C’est au milieu de la maison que l’astre invite à faire évoluer sa valeur et son symbolisme. La personne doit travailler davantage sur ce qui lui est proposé.  Lorsque l’astre est uni totalement à la cuspide, la mission à remplir est plutôt consciente ou les situations font en sorte de faire prendre conscience rapidement de l’enjeu, tandis que l’astre vers la fin d’une maison oriente vers encore autre chose, les valeurs ont été acquises et on est sur le point de franchir une évolution.  Le flirt de l’astre avec une maison voisine parle en faveur d’une évolution importante qu’il est possible de saisir selon encore qu’il s’agisse de maison cadente, angulaire ou succédente.

Les maisons angulaires restent de loin les plus puissantes, elles magnétisent tous les astres aux alentours et ouvrent vers les réalisations phares, avec les angulaires nous sommes dans l’évènementiel. Ces maisons angulaires augmentent le champ du libre-arbitre surtout si le maître ascendant est inclus dans la même angulaire ou dans une autre angulaire les réalisations seront importantes voire emblématiques.   Si un astre se situe en fin d’une maison cadente et aux abords d’une angulaire c’est dans ce schéma astrologique que se jouent les grandes évolutions de l’individu car la personne utilisera l’énergie de l’astre pour une réalisation maximale ( maisons angulaires). La conjonction d’un astre en maison succédente vers une maison cadente offre moins de transformation, les maisons ont moins de force que les angulaires, les maisons cadentes sont associées à la nature des signes mutables , Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poissons, il est nécessaire de franchir un certain nombre d’étapes, dans un thème en maison cadente il est courant de vivre «  plusieurs vies  » en une. Elles agissent comme une légère diminution du libre-arbitre mais d’un autre côté proposent à l’instar des signes mutables, la possibilité de muer, de changer de style, d’apparence, de mode de vie, d’environnement et même de région, pays surtout avec l’axe cadent III-IX.

La maison succédente II est associée au Taureau, principe d’assimilation, d’enrichissement, elle est là pour nous apprendre à saisir des occasions et les gérer ou les sublimer avec une autre maison succédente – la maison V- maison associée aux valeurs Lion est celle du coeur, les valeurs d’amour peuvent par exemple être celle du coeur  et non de l’amour physique charnel.

Le sens dans lequel tournent les maisons, l’union de certains astres près de l’entrée des maisons, l’emplacement des astres au milieu d’une maison ne sont pas de simples hasards de l’heure de naissance mais bien un clavier astrologique de nuances qui exprime les apprentissages et les évolutions.

Idées reçues sur les maisons astrologiques.

Il arrive régulièrement que le métier soit représenté dans le thème tout entier. Les maisons VI, l’activité et la profession, la vocation (maison X) ne sont que des indicateurs.  Il en va de même pour la vie affective, un thème peut transpirer l’amour passion et les maisons V et VII être vides et l’élément « passion » être représentée par l’accumulation des indices passionnels additionnés aux valeurs Vénus-Pluton ou Vénus-Mars avec maîtrise sur l’ascendant ou maîtrise sur la V, VII ou X ou encore la XII si la passion dresse des difficultés.

Pour quelqu’un qui passera le plus clair de son temps à courir le monde la notion d’étranger et l’axe III-IX peut abonder.  La présence d’astres dans ces maisons astrologiques ne sont que des indices, cependant la maison contenant le maître de l’ascendant et le maître du MC sont les directions montrées par la boussole personnelle dont l’individu aura rapidement conscience !  Toute personne sera automatiquement attirée par la signification de la maison contenant le maître ascendant et celui du Milieu du Ciel.  Ils désignent les directions à suivre et celles-ci sont ressenties de manière innée…

Les maîtrises et les aspects sont plus révélateurs que la lecture simple de localisation d’astres dans les 12 maisons astrologiques.

L’ensemble du thème est un miroir de ce qu’un individu sera. Ce but englobe aussi bien dans sa réalisation personnelle que son chemin spirituel et des leçons qu’il aura tiré des expériences vécues.  Les transits sont des passerelles vers ces évolutions nécessaires et la digestion des évènements, les expériences différentes chez chacun dépend de l’équation : éducation, formatage, schémas parentaux et niveaux de consciences.

Durant la vie, le thème astrologique déploie ses ailes et prend ces dimensions maximales, les énergies qui s’y trouvent varient sans cesse et l’évolution est constante.

 

©Tous droits réservés, reproduction interdite

par Valérie Darmandy, le 2012/01/02 à 19:30

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, astrologie et sexualité, Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, Maison astrologique, maisons angulaires, Maisons astrologiques, orbe, questions sur le libre-arbitre, schémas astrologiques Valérie Darmandy, symbolisme, transits astrologiques

Geoffrey Chaucer et l’astrologie au XIV siècle

Cours astrologie centre culturels-Puteaux. Niveau débutant.

Sujet : Culture et patrimoine de l’astrologie.

Dans les «  Contes de Canterbury » le poëte Geoffrey Caucher -1340-1400- fait référence tout au long de son oeuvre à l’astrologie et aux astres. « Canterbury Tales » (les contes de Canterbury) petits poëmes décrivant un pélerinage, sur fond des 7 péchés capitaux, est l’oeuvre centrale de Geoffrey fortement inspiré par Dante.

Lire les contes de Canterbury est une invitation à la lecture du sublime poême  « la Divine comédie » de Dante Alighieri – 1265-1321- décrivant le long voyage de Dante et Virgile à travers les différents niveaux : le purgatoire avec ses 7 cercles en référence aux 7 pêchers capitaux à expier avant de rejoindre le paradis. Les pêchers capitaux dans le purgatoire sont incarnés en animaux se promenant et tentant les hommes.L’enfer est représenté sous forme d’un entonnoir divisé en 9 cercles puis le voyage de Dante le conduit aux différentes sphères célestes du paradis.

En arrivant au Paradis Dante se trouve à ce stade au-dessus de la nature humaine et s’élève successivement sur les sphères célestes des 7 planètes ( Soleil et Lune les luminaires plus exactement) puis Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, allant jusqu’à l’empyrée. Dans sa poésie fantastique, Saturne représente le 7ème ciel et la sphère des âmes contemplatrices,  l’élévation symbolique et la sagesse Saturnienne restent toujours d’actualité !

A l’instar de Dante, G.Chaucer incorpore dans son oeuvre le nom des planètes à la différence ce que les écrits de Chaucer traduisent une assez bonne connaissance des bases de l’astrologie. Dans le conte du Meunier il cite l’Amalgeste et l’astrolabe, sujets qu’il développera dans ses œuvres «  traité de l’astrolabe «  et « l’équatoire des planètes »écrit autour de 1380.

La question du libre-arbitre intervient dans le conte du Juriste avec des connaissances sur l’influence de Mars et Saturne et les effets  » redoutés » de celle-ci dans le conte du Chevalier,  » Saturne me veut en prison, ainsi que Junon folle de jalousie, p 61 »  du moins faut-il le constater devant la prose du poëte.

Conte du chevalier  » Leur mort était déjà déterminée par le signe de Mars,elle était donc déjà écrite comme est inscrite au ciel d’après les astres… », p, 81

Pour agrandir, cliquez sur les photos.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/11/15 à 13:31

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, Astrologie et libre-arbitre, Astrologie Puteaux, astrologue, Contes de Canterbury et l'astrologie., Geoffrey Caucher et l'astrologie., questions sur le libre-arbitre, Saturne

Le Titanic, DN équipage et passagers

Suite à l’analyse astrologique du voyage inaugural du Titanic publié vers les années 2000 et une poignée de données de DN sans heure et quelques unes avec l’heure ( fiable ?) intervient la question du libre-arbitre lorsque le destin donne rendez-vous simultanément à 2200 personnes.

Je vous invite à consulter régulièrement cette page pour son alimentation progressive et les notes qui y seront mentionnées.

Le commandant Smith et les officiers du Titanic.

Les passagers rescapés sont indiqués par des étoiles** devant leurs noms.

Les configurations observées sur les dates de naissance de l’équipage et des passagers de 1er, 2ème et 3ème classe ont pour objectif de mettre en exergue d’éventuelles constances astrologiques. Entre 1500 et 2000 dates vont être remontées au fil des jours et croiser entre elles. Ces comparaisons astrologiques visent à mesurer le nombre de configurations pouvant être communes parmi ces quelques 2000 dates de naissance. Compte tenu de la nature de l’évènement, en théorie on devrait trouver les éléments astrologiques suivants :

  • la présence éventuelle de l’élément « Eau » des valeurs Poissons, ou d’aspects Neptune-Lune ou des Lunes en Poissons dans le thème des passagers et de l’équipage. Au moment du naufrage la Lune se trouvait dans le signe du Poissons. Des contacts ou maîtrises entre Mars et Neptune ( action dans la mer, marin, plongeur)ou encore des dissonances de Neptune.
  • La présence de l’axe de déplacement Gémeaux/Sagittaire doit être représenté , c’est à dire occupé par des planètes.
  • d’éventuelles présences de conjonction de planètes avec ces étoiles fixes Baten Kaitos 21° Bélier et Scheat 28° Poissons, étoiles activées lors du voyage inaugural du Titanic.
  •  dates de naissances communes avec le voyage inaugural comme c’était le cas pour le chef radio John  Georges Jack Philips né un 11 Avril, son soleil coïncidait avec celui du voyage inaugural.
  • observateur de Jupiter maître des Poissons dans le Septenaire en Astrologie. Dans les configurations de l’ensemble des passagers et de l’équipage, Jupiter reste la planète symbolisant les grands voyages et également la notion de  » protection ».

Au terme des observations, les aspects seront triés, comptés. Il sera intéressant de savoir si il existe des planètes personnelles dans le même signe, des aspects communs entre les passagers ou entre les passagers et le jour du voyage inaugural et surtout si certains aspects sont récurrents entre les passagers.

Ces données croisées feront l’objet d’une nouvelle publication astrologique complémentaire à l’article « le Titanic et les signaux de l’astrologie« .

Il devrait être publié vers la fin 2011 ou début 2012.

15/10/2011

Valérie Darmandy

____________________________________________________________

Configurations astrales des hommes clefs du Titanic, ceux qui le pensèrent et participèrent à sa construction sur les chantiers navals de Harland & Wolff.

Les hommes clefs du RMS Titanic.

 Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff né le 14 Novembre 1834 dispose au natal d’une opposition Mars à 20°59 Cancer opposé à Neptune. Au moment du voyage du Titanic, le 10 Avril 1912 Neptune est Cancer est exactement sur le Mars natal de G. Wolff, ce 21ème degré cancer activant la 21ème image astrologique  :  » un vaisseau s’enfonce dans la mer ».

Le départ du Titanic se produit au moment où la Lune à 29° Capricorne passe sur le Neptune natal de G. Wolff. ( Voir illustrations deu ciel astrologique du voyage inaugural dans l’article  » Le Titanic et les signaux astrologiques).

Edward James Harland, son associé est né le 15 Mai 1831.  On remarque un grand classique dans la synastrie, leurs Soleils sont en opposition exacte, facteur d’attirance et complémentarité. Tout comme son associé Wolff, Edward dispose d’un Mars en Cancer. La localisation de Mercure ne doit pas être anodine en  » maison astrologique », car Mercure est située à 8° Gémeaux, degré où se dirigera la conjonction Neptune-Pluton Gémeaux de 1891-1892 et présente chez de nombreux passagers et membres d’équipage.

 Bruce Ismay , Président de la White Star Line est né le 12 Décembre 1862. A l’origine de l’idée de la construction. Axe des Nœuds dans l’opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux(axe des voyages). Mars maître de Neptune. Neptune opposé Saturne.

Thomas Andrews, architecte du Titanic, est né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !

William Henry Campbell est né le 5 Novembre 1890, il participa à la construction du Titanic. Il possède lui aussi la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux qui est une » constante » de plusieurs passagers à bord.

Configurations astrales de l’équipage : 

De l’équipage aux serveurs du restaurant et musiciens.

William Pirrie ( à gauche)des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847. Neptune 0°25 Poissons,  Mars Poissons.  Saturne Poissons au milieu de Mars-Neptune. 

 Le Capitaine Edward Smith ci-contre en photo à droite avec Lord Pirrie des chantiers navals, est né le 27 Janvier 1850 . Smith présente un Neptune en Poissons à 3°33 Poissons, symbole des grandes eaux et de la marine. Le jour du voyage inaugural le Soleil passait sur l’Uranus natal de Smith conjoint à l’étoile fixe Scheat.

John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune. Mercure conjoint l’étoile fixe Scheat. Il lança le 1er SOS dans l’histoire de la marine.

Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune.

**Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Lune carré Pluton.

Les musiciens à bord

Roger Marie Bricoux, né le 1er Juin 1891, Soleil conjoint à la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux au double carré Saturne. Jupiter en Poissons/Saturne Vierge.

Wallace Henry Hartley  né le 2 Juin 1878, Mars en Cancer, lors du voyage inaugural Mars se trouvait en Cancer. Jupiter/Verseau carré Neptune. Soleil conjoint au Soleil de Roger Marie Bricoux.

John Law Hume né le 8 Août 1890, conjonction appliquante Lune-Neptune! ( eau) conjoint à Pluton en Gémeaux. Au double carré de la conjonction Saturne-Mercure.  Jupiter Verseau conjoint au Jupiter Verseau de son acolyte Wallace Henry Hartley.

Georges Alexandre Krins né le 18 Mars 1889, son Mars à 22° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos.1° d’orbe–  Son soleil conjonction l’étoile Scheat 28° Poissons! Ce musicien présente des conjonctions exactes aux 2 étoiles fixes mises en évidence lors du ciel du voyage inaugural : Scheat et Baten Kaitos exposant au risque de mort par submersion ou par eau.

John Wesley Woodward né le 11 Septembre 1879 Neptune sextil Lune en Cancer, Jupiter Poissons opposé Uranus. Cycle de Jupiter entre ce musicien et l’autre musicien Roger Marie Bricoux avec Jupiter Poissons également ayant une opposition lui à Saturne, pour ces deux musiciens leurs Jupiters /Poissons est affligé.

42 serveurs des restaurants à bord

Liste non exhaustive, certaines dates de naissance restant inconnues. Voici la liste de 42 serveurs à bord du paquebot.

Battista Antonio Allaria, serveur à bord du restaurant est né le 31 Mai 1889, son ciel présente une similitude avec le ciel du musicien Roger Marie Bricoux dans le sens où ensemble ils ont leur soleil Gémeaux conjoints a la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux! Pour Battista Antonio , son Jupiter en Capricorne s’oppose à son Mercure, important car Mercure maîtrise le groupe Mars/Soleil/Neptune conjoint Pluton dans son gémeaux. Lune  29° Gémeaux.

Georges Aspeslagh, serveur est né le 3 Septembre 1885, son Mars en cancer ( comme le jour du voyage inaugural) et se trouve conjoint au Neptune du jour du voyage inaugural!  Saturne et Mars en signe d’eau, cancer, Mars en chute, Saturne en exil. Conjonction Pluton-Neptune toujours présente. ( aspect générationnel). Observation localisation commune de leurs Lune sur Aspeslagh, Lune 28° gémeaux.

Ungo Banfi, né le 9 Décembre 1887 a aussi la conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter.

Giovanni Basilico né le 14 Février 1885 présente un carré Jupiter-Pluton.  Neptune au triple carré de sa Lune et de son Soleil et son Mars.

Narciso Bazzi né le 22 Juillet 1878 présente une Lune conjonction appliquante à Neptune! Jupiter carré à nouveau, cette fois sur Neptune!

Jean Baptiste Blumet né en Savoie le 6 Février 1886, Lune Poissons, Neptune maitre de sa Lune, en carré au Soleil. Jupiter maître de sa Lune poissons,  au carré de Saturne.

Pierre Giuseppe Brochet né le 29 Septembre 1868 , Lune Poissons, Jupiter conjoint Neptune affligées ensemble par le carré d’Uranus en Cancer, Mars aussi en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural).

Adrien Finnin Chaboisson né le 25 Septembre 1886, Lune carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Mars opposé Neptune.

Marcel Raymond André Cornaire né 3 Décembre 1892 Lune conjointe Neptune et Pluton. Mars en Poissons carré Neptune.

Auguste Louis Coutin né le 7 Mars 1884, Soleil Poissons, conjonction Lune-Jupiter en Cancer, conjonction Saturne-Pluton.

Maurice Emile Victor Debreucq né le 6 Mars 1894,  Lune en Poissons, Lune Poissons carré Neptune. Soleil en Poissons. Neptune conjoint Pluton en Gémeaux.

Louis Gabriel Desvernine né le 20 Août 1891, Lune en Poissons, Jupiter Poissons, Lune Poissons carré Neptune et carré Pluton.

Francesco Donati né le 30 Juin 1894, triple conjonction Jupiter-Neptune-Pluton en Gémeaux. Lune conjonction à Pluton et Neptune.

Louis Auguste Dornier né le 16 Octobre 1891, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Jupiter Poissons au carré de Neptune.

Giuseppe Bertoldo Fioravante né le 14 Décembre 1888, conjonction Neptune-Pluton, Jupiter en Sagittaire sur le Jupiter Sagittaire du voyage inaugural.

Gaspare Antonio Pietro Gatti né le 3 Janvier 1875 Jupiter conjoint Mars opposé Neptune, l’opposition est prise dans l’axe des Noeuds.

Vincenzo Pio Gilardino né le 27 Janvier 1881, Saturne conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos, Neptune carré Mercure-Soleil.

Gérald Grosclaude né le  7 octobre 1877 conjonction Mars-Saturne en Poissons.

Henri Marie Jaillet  né le 26 octobre 1873 Neptune carré Saturne.

Claude Marie Janin né le 9 octobre 1882 , triple conjonction Pluton-Neptune-Saturne en Gémeaux. L’axe des Noeuds pris dans la conjonction. Conjonction de la triple conjonction au Noeud Sud.

Georges Jules Jouannault né le 1er Août 1887, Mars en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural), Saturne en Cancer carré à Jupiter. Conjonction Neptune-Pluton  en Gémeaux.

Adolf Mattmann né le 29 Août 1891, conjonction sans orbe de Pluton-Neptune en Gémeaux, Jupiter en Poissons, Lune en Cancer.

**Paul Achille Maurice Germain Mauge , rescapé, né le 22 Mars 1887, Lune en Poissons.  Soleil bélier et Mercure conjoints l’étoile fixe Scheat. Saturne en Cancer. Conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux.

Francesco Luigi Arcangelo Nannini né le 3 Février 1870, Lune en Poissons, conjonction Pluton-Jupiter.

** Miss Mabel Edwina Martin, rescapée, née le 18 Mars 1892,conjonction Jupiter-Soleil, Soleil en Poissons conjoint l’étoile fixe Scheat.  Jupiter opposé Saturne. Conjonction sans degré d’orbe( quelques minutes) de Neptune-Pluton en  Gémeaux.

Jean Baptiste Stanislas Pachera né le 7 Mai 1892, conjonction exacte sans degré d’orbe ( 7minutes) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alberto Peracchio né le 7 Avril 1892 , Soleil natal à 2° de l’étoile fixe Baten Kaitos. Conjonction sans degré d’orbe (7 minutes d’écart) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alfonso Perotti, né le 15 Août 1891 conjonction sans orbe (7 minutes d’écart) Neptune-Pluton en Gémeaux.  Jupiter en Poissons opposé Saturne.

Alessandro Pedrini né le 15 Août 1890, conjonction très serrée de Neptune-Pluton en Gémeaux, 1° d’orbe, opposé Mars Sagittaire, au double carré de Saturne.

Sébastiano Peracchio, né le 10 Mai 1894, triple conjonction en Gémeaux: Jupiter-Neptune-Pluton. Mars en Poissons. Lune en Cancer.

Enrico Ratti né le 30 Novembre 1890. Configurations très affligées dans l’axe des transports et voyages, entre le Gémeaux et le Sagittaire: conjonction étroite de Neptune-Pluton opposée à la triple conjonction Soleil-Mercure-Vénus dans le Sagittaire, le tout au carré de Saturne.   Saturne affligeant toutes les planètes dans l’axe Gémeaux/Sagittaire. Axe des Noeuds pris dans l’opposition Gémeaux/Sagittaire. Lune en Cancer.

Rinaldo Renato Ricaldone né le 20 Septembre 1889, présente également la conjonction « générationnelle « étroite Neptune-Pluton en Gémeaux. ( 2 degré d’orbe).  Conjonction exacte Mars-Saturne en Lion reliée à Jupiter dans le Sagittaire.

Angelo Mario Rotta né le 1er Mai 1888, conjonction de Neptune 29° Poissons sur l’étoile Scheat 28° Poissons( risque de mort par submersion et noyade)! Vénus 22° Bélier sur l’autre étoile fixe Baten Kaitos ( risque de naufrage). Toujours la conjonction générationnelle dans le signe des transports, Neptune-Pluton.

Giovanni Giuseppe est né le 8 Septembre 1887, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Heure inconnue mais la lune court vers Neptune...

Giovanni Salussolia est né le 9 Juin 1886 , conjonction large Neptune-Gémeaux. Saturne en Cancer.

Candido Scavino est né le 30 Avril 1869, Neptune à 3° d’orbe de l’étoile Baten Kaitos. Neptune carré Uranus en Cancer. Saturne en Sagittaire.

Ercole Testoni est né le 14 Octobre 1888, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter en Sagittaire.

Ettore Luigi Valvassori est né le 1er Août 1876, Pluton opposé Jupiter. Saturne en Poissons.  Jupiter dissonant au carré d’Uranus/Mars. Vénus en Cancer.

Alphonse Jean Eugene Vicat est né le 27 Mai 1890, axe des transports Gémeaux/Sagittaire affligé, opposition Mars Sagittaire à Pluton-Neptune-Soleil-Mercure en Gémeaux. Présente comme plusieurs passagers la conjonction générationnelle « Neptune-Pluton en Gémeaux » exacte en 1892 couvre les naissances sous 1891 à 1893, mettant en avant un événement touchant la « collectivité ».

Pierre Léon Gabriel Villvarlange né le 28 Février 1893, Soleil Poissons, Mercure Poissons. Soleil Poissons en carré à la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux.

Johannes Voegelin-Dubach né le 23 Septembre 1876, Saturne Poissons carré Jupiter.  Jupiter affligé par le carré de Saturne et l’ opposition de Pluton.

Minio Zanetti est né le 9 Janvier 1892, pris dans la conjonction genérationnelle de 1892 Neptune conjoint Pluton dans le signe des transports : le Gémeaux.  Neptune-Pluton a un moins de 1° d’orbe. Jupiter en Poissons.  La lune applique telle  vers la conjonction Neptune..Pluton? Mystère car absence d’heure de naissance.

Les passagers toutes classes confondues:

Les survivants ont une astérisque*

*Elisabeth Walton née le 1er octobre 1822 conjonction Neptune Saturne Pluton, la Lune est passée sur la triple conjonction. 

Hudson Joshua né le 9 décembre 1881, Conjonction Saturne-Neptune Jupiter en taureau, Mars en Cancer.

Bessie Waldo ,née le 14 novembre 1886 Pluton Gémeaux-conjoint Neptune taureau.

Helen Lorain, né le 5 Juin 1909  Mars 6°en poissons, Neptune 15°en cancer, Saturne sur l’étoile fixe Baten Kaitos.0° d’orbe.

* Master Hudson Trevor né le 7 Mai 1911, Mars en10° poissons Neptune 19° Cancer.

*Harry Anderson né le 20 octobre 1864 conjonction Vénus 22°Jupiter29 Scorpion, Mars 18°Gémeaux trigone mercure 13° Balance, Saturne 21° Balance.

*Miss Kornelia Théodosia né le 12 Août 1849 conjonction Uranus-pluton fin Bélier, Neptune 3°48 Poissons.

Charlotte Appleton né le 12 Décembre 1858 Neptune 22° carré Jupiter 15°gémeaux, Soleil 20°Sagittaire carré Neptune.

Colonel John Jacob astor 13 juillet 1864 Jupiter 17°Scorpion oppose Pluton 13° taureau, Saturne Balance oppose Neptune Bélier.

*Madeleine Talmage Astor née le 19 Juin 1893 Mars 23°Cancer  conjonction Pluton 9° 48 Neptune 11°41 Gémeaux.

*Léontine Pauline Aubart née le 20 mai 1887 . Ciel à 5 conjonctions e, Taureau, Mars 22°50 Neptune 27°58 Mercure 20° Soleil 28°taureau le tout conjoint à Pluton 3°29 Gémeaux  , Saturne 19°Cancer.

*Hélène Baxter née le 29 Mars 1862 Jupiter opposé Neptune- Lune Poissons ? conjointe neptune ?( selon heure) . Neptune 1°34 Bélier. 

Quigg edmond Baxter né le 13 juillet 1887 conjonction pluton 4°36 gémeaux Neptune 29°23 Taureau. Soleil 20°21 Cancer/ Saturne 25°21 Cancer, Mars 0°50 Cancer Jupiter 26°30 Balance carré Saturne

Thomson Beattie  né le 25  novembre 1875 Jupiter 16°30 scorpion Opposé Pluton 22°30 Taureau , Uranus 19°59 Lion opposé Saturne 20°16 Verseau carré Jupiter, Mars 22°carré Jupiter carré Uranus. Carrés fermés sur 4 signes fixes.

*Richard Lenoard Beckwith né le 9 Novembre 1874 Pluton 21°49 taureau opposé Soleil 17° scorpion Lune milieu du scorpion et Mercure retrograde29°50 Scorpion. Uranus 15°12 lion au double carré Pluton carré Soleil. 

*Madame Sallie Beckwith, née le 21 septembre 1865  Mars 14°20 Balance opposé Neptune 9°28. Lune opposé Neptune.

*Carte du ciel de Peter Dennis daly , né le 7Juillet 1860 à Liscar, banlieue de Wallasey ( Angleterre) à 2h30 a.m.  Rescapé.

Caractéristiques du ciel au moment du naufrage, l’arrivée de la Lune à 2h30 heure du naufrage à 28°29° Poissons sur le Neptune natal Poissons conjonction exacte étoile fixe Scheat ( risque de mort par submersion, noyade selon Robson).

Les passagers de 1ère classes, les rescapés ont des étoiles **

** Karl Howell Behr né le 30 Mai 1885, conjonction générationnelle Neptune-Pluton en signes différents Taureau/Gémeaux, un carré Neptune Jupiter. Saturne Uranus en carré.

** Nelly Mayo Bessette née le 7 Octobre 1872, une Lune Sagittaire ( pouvant être validée car la Lune se trouve au milieu du signe) un carré Soleil-Saturne. Rien a première vue de symboliquement significatif sans l’heure de naissance.

** Rosalie Bidois née le 10 Mai 1865, une opposition de la lune ( validée car en milieu de signe) du scorpion au Taureau. Pluton encadré par Mercure, Vénus, Soleil. Jupiter dans le signe du Sagittaire opposé à Uranus Gémeaux. Cette même opposition se retrouve dans le thème de Bruce Ismay.

** Elen Bird née le 8 Avril 1881 , Soleil Bélier 18°-19°conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (2-° d’orbe) exposant au risque de naufrage. Mars 4° Poissons opposé Uranus 10° Vierge, une conjonction importante Saturne-Jupiter, encadrement de Vénus en dignité Taureau par Neptune-Pluton. La Lune se trouve en plein milieu du signe du Lion, aspect possible de carré à Neptune ou Pluton.

Jacob Birnbaum né le 24 Mai 1887, la conjonction générationnelle Neptune-Pluton escortée de planètes personnelles : Soleil, Mercure, Mars. Conjonction Mars-Neptune. Mercure, Soleil Pluton dans le signe des Gémeaux.

**Dickinson H. Bishop né le 24 Mars 1887 conjonction Mercure, Soleil, Mars, la Lune est en début de signe Gémeaux on ne peut pas en tenir compte. Conjonction générationnelle de Neptune 2°Gémeaux/Pluton 25°Taureau. 

** Helen Bishop née le 19 Mai 1892 conjonction générationnelle sans orbe Neptune-Pluton en Gémeaux , si la naissance a eu lieu dans la seconde partie de l’après midi, la Lune passait en Poissons. Selon l’heure de naissance le Soleil serait fin Taureau ou début Gémeaux en application vers la conjonction Neptune-Pluton. Uranus 3° Scorpion opposé Mercure 3° Taureau. Mercure, maître de la conjonction générationnelle  en Gémeaux Neptune-Pluton est frappé par Uranus.

** Mauritz Håkan Björnström-Steffansson né le 9 Novembre 1883, il est probable que la Lune soit en Poissons, dans l’après midi elle est autour de 8° Poissons. Neptune 19°45 Taureau opposé Soleil 16°-17 Scorpion, Pluton 0°30 Gémeaux opposé Vénus. Pluton conjoint Saturne en Gémeaux. 

Stephen Weart Blackwell né le 6 Septembre 1866, Neptune 12° carré Uranus 7°46 en Cancer. Mars en Gémeaux dans le signe des transports. Lune vers le milieu du Lion.

** Henry Blank né le 17 Septembre 1872, lune en Poissons si la naissance s’était produite avant 15h.   Pluton 20°41 Taureau au double carré de Jupiter 20° Lion -Mars 18°52 Lion.  Neptune 25° Bélier quinconce Soleil 25° Vierge.

** Caroline Bonnell née le 3 Avril 1882, Mars en Cancer, conjonction Pluton 27°50 Taureau- Jupiter 26°Taureau et surtout la conjonction Neptune 15°04-Saturne 11°34 Taureau.

** Elsie Edith Bowerman née le 18 Décembre 1889, conjonction générationnelle Neptune 2°31-Pluton 5°36 en Gémeaux au carré de Saturne 3°53 Vierge. Soleil 26°-27° Sagittaire, conjonction Mars 22°Uranus 25° Balance.

John Bertram Brady né le 3 Décembre 1870, Lune conjointe Neptune en Bélier? La Lune se trouve vers le 22ème degré autour de 15h.  Neptune 19° Bélier conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos ( 1° d’orbe). Axe Gémeaux-Sagittaire valorisé, Jupiter 22° 43 Gémeaux opposé à l’amas planétaire dans le Sagittaire, Saturne 28° Sagittaire et Vénus 10°, Soleil 11°, Mercure 17°, l’axe au double carré de Mars 18° Vierge.

Emil Brandeis né le 15 Mars 1864, Soleil 25° Poissons carré Uranus 21°08 Gémeaux, la localisation de la Lune est importante, selon l’heure de naissance, elle est conjointe à Uranus soit elle est carré à Neptune.

**George Andrew Brereton né le 11 Novembre 1874, Lune milieu Sagittaire, Vénus 23°40 Sagittaire, Pluton 21°45 Taureau opposé Soleil 19-20° Scorpion, au carré d’Uranus 15°14 Lion. Pluton opposé Mercure.

**Caroline Lane Brown née le 8 Juillet 1872, Jupiter 5°29 Lion conjoint Mercure 1°47 Lion conjoint Uranus 0°34 Lion, au carré de Neptune 26°13 Bélier. Mars en cancer 2°55. Lune en Lion ( milieu) carré probable à Pluton selon heure de naissance.

**Margaret Brown née le 18 Juillet 1867, a embarqué à Cherbourg le 10 Avril 1912, la triplicité en Eau est occupée, un grand trigone partant de Saturne 17°27 en Scorpion au trigone de Jupiter 6°47 Poissons au trigone de Vénus 6°55 et Uranus 9°39 en Cancer. Son trigone en Eau est équilatéral et ferme la figure astrologique. Dans ce trigone, Neptune, l’eau, à 15°05 Bélier vient frapper par carré Uranus et Vénus en Cancer. ( Margaret Brown fut incarnée à l’écran par l’actrice Kathy Bates, dans le film de James Cameron)

** Emma Eliza Bucknell née le 28 Août 1852 , la dignité de Neptune en Poissons à 10°13 opposé au Soleil 5°-6° Vierge, si l’heure de naissance se situe en soirée, la Lune arrive début Poissons. Conjonction Pluton 1°37- 8°22Uranus Taureau.

** Elizabeth Margaret Burns née le 15 Décembre 1870, axe Gémeaux-Sagittaire valorisé par l’opposition Jupiter à 21° Gémeaux au Soleil 23°-24° Sagittaire, Vénus 25° Sagittaire., le tout au carré de Mars à 24° Vierge. Neptune 19° Bélier conjointe à l’étoile fixe Baten Kaitos. ( 1°d’orbe).

Major Archibald Willingham Butt né le 26 Septembre 1865, Jupiter Sagittaire, Lune milieu du signe du Sagittaire, Soleil 3°-4° Balance opposé à Neptune 9°19 Bélier et carré à Uranus 3°50 Cancer.

**Edward Pennington Calderhead né le 4 Juin 1869, Neptune 19° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (1°d’orbe), la Lune selon l’heure de naissance est début Bélier ou autour de Neptune.  Axe des déplacements Gémeaux-Sagittaire à nouveau représenté. Saturne 13°51 Sagittaire opposé à Vénus 21°Gémeaux et au Soleil 13°-14° Gémeaux, le tout au double carré de Mars 6° Vierge.

** Helen Churchill Candee née le 5 Octobre 1859, Neptune en dignité à 25°18 Poissons trigone Jupiter 23° Cancer. Large opposition Mars 16° Vierge Neptune Poissons. Uranus en Gémeaux distribuant des trigones au Soleil, Mercure et Vénus.

**Charlotte Wardle Cardeza née le 10 Avril 1854, date anniversaire correspondant à celle du voyage inaugural du Titanic. Le Soleil du voyage inaugural et son Soleil natal occupent le même degré et la conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle d’un risque de submersion et naufrage.  Plusieurs planètes sont en Poissons dont Neptune à 14°45 Poissons, Vénus 8° et Mercure 26° Poissons.

** Thomas Drake Martinez Cardeza né le 10 Mai 1875, Jupiter 23°59 Balance opposé à Neptune 1°14 Taureau. Conjonction Pluton, Mercure, Soleil au carré de Saturne 25° Verseau.

**William Ernest Carter né le 19 Juin 1875, axe des déplacements Soleil 27° Gémeaux opposé Mars 28°47Sagittaire.

**Lucile Carter née le 8 Octobre 1875, Jupiter 6°13 Scorpion opposé Neptune 2° Taureau, opposition Uranus18°57 Lion -Saturne 19°37.

**Lucile Polk Carter née le 20 Octobre 1898, axe des déplacements valorisé par l’amas en Sagittaire, Saturne et Vénus à 9°30 Sagittaire opposé à Pluton 15°31 Gémeaux et Neptune 24°39 Gémeaux. On retrouve dans cette date, l’axe Gémeaux/Sagittaire+ la conjonction générationnelle Neptune-Pluton.

OBSERVATION SUR 100 DATES.

A ce jour, 8 Janvier 2012, le seuil des 100 dates de naissance est franchi. Entre l’équipage et les passagers, à ce stade de l’étude, on observe déjà des débuts de constantes. Comme attendues, celles de l’axe Gémeaux-Sagittaires largement représenté chez divers passagers, des dissonances de Jupiter.   La pertinence de l’emplacement des étoiles fixes sur le Soleil de naissance et parfois la même date de naissance que celle du voyage inaugural mettant en relief l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle de transports en rapport avec l’immigration et le risque de naufrage ( Robson). L’étoile fixe Scheat se retrouve aussi.

Ce qui émerge est la constante de la conjonction générationnelle Neptune-Pluton dans le Gémeaux, signe du déplacement. Une génération née sous cet aspect.

La synastrie et la réactivation d’aspects entre le thème horaire du voyage inaugural et les hommes clefs du Titanic, architectes et investisseurs, les hommes qui ont décidé du voyage, est assez significative.

Neptune est bien représenté. La naissance de certains passagers eut lieu pendant que Neptune se trouvait en dignité dans le signe du Poissons. Le Capitaine du Titanic, Smith, possède au natal un Neptune en Poissons et un  Uranus conjoint à l’étoile Scheat ( dont l’influence évoque le risque de mort par l’eau).

La Lune si rapide ne peut être exploitée, elle a été considérée uniquement lorsqu’elle se trouvait au milieu d’un signe. Biensur l’aspect à la Lune n’est pas identifiable mais on peut s’interroger si elle est en train d’appliquer ou de se séparer des aspects.

Je lance un appel aux personnes qui auraient des heures de naissance de certains passagers.

Le dossier sera alimenté progressivement.

Dernière modification par Valérie Darmandy, le 2012/01/08 à 20:51

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, astrologue, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie, Conjonction Neptune-Pluton, cycles planétaires, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, Lune Poissons, Neptune, questions sur le libre-arbitre, Saturne, TITANIC et ASTROLOGIE

Le Titanic et les signaux astrologiques

En  1898 un auteur Morgan Roberston écrivit  » Le naufrage du Titan ou la futilité » . Dans ce récit  imaginaire son bateau s’appelait le Titan et fit naufrage en plein océan avec 2000 victimes.

Le naufrage du Titanic changea les codes de la navigation maritime dans le sens qu’il fut à l’origine du 1er SOS et obligea à modifier les voies maritimes selon les saisons en raison de la fonte des glaces puis à équiper tout bateau d’un nombre suffisant de canots de sauvetage. L’affluence d’aspects astrologiques répond à une prise de conscience, à l’imprégnation de cette histoire dans la mémoire collective et sans aucun doute aux conséquences immédiates de cette tragédie sur les règles de sécurité en matière de navigation.


LE NAUFRAGE DU TITANIC

Sujet des conférences données au salon Parapsy le 5 Mars 2000 Paris, le 8 Octobre 2000 à Lyon et  le 3 Novembre 2000 à l’ Hôtel Novotel, Paris XIème, portant le libre-arbitre.

Rétrospective Astrologique du 11 Septembre 1907 au 15 Avril 1912.

La brève existence du Titanic a fasciné l’humanité et éveillé la curiosité d’astrologues. On les comprend puisque l’inventaire d’influences annonçant le naufrage est édifiant.
En retraçant l’historique du paquebot depuis sa conception jusqu’à la nuit du naufrage, ce dossier astrologique réunit le crédit de :

  • l’astrologie horaire
  • l’influence et la précision des 360 degrés symboliques
  • le balancement de l’axe des Nœuds
  • du rapport synastrie /configurations natales passagers et thème
  • la précision du « trajet » lunaire

A l’origine, William James Pirrie, ingénieur naval, et Bruce Ismay, Président de la White Star Line, sont à l’initiative du Titanic. Leur projet voit le jour en 1907 dans la résidence de James Pirrie, la Downshire, à Belgrove Square. Ensemble, ils défient de concurrencer la Cunarline, en décidant de construire un paquebot aux performances inégalées.William Pirrie, homme clef de l’entreprise Titanic, est né au Québec le 31 Mai 1847. Son ciel astrologique présente une conjonction Mars-Neptune. Saturne se place au Milieu de sa conjonction Mars-Neptune exposant à un risque de submersion. Neptune de Pirrie se place au début du signe du Poissons : les chantiers navals. Bruce Ismay est né le 12 Décembre 1862 à Crosby. Président de la White Star Line, il fut à l’origine de l’idée de la construction. L’axe des Nœuds est conjointe à son opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux dont Mercure en exil exprime un potentiel d’accident en cours de déplacement = exil.

La Lune Noire incluse dans son opposition Uranus/Mercure parle en faveur de défaillances et anomalies en cours de voyage (Uranus/Mercure exil).La seconde grande opposition traversant le ciel natal de Ismay est celle de Jupiter/Mars, climat judiciaire. L’histoire conduira en effet Ismay devant les tribunaux pour y répondre de sa responsabilité dans le naufrage. Ismay enfin, possède comme Pirrie, son associé, une conjonction Mars-Neptune. L’accord est passé entre les deux associés, les chantiers de Belfast et la White Star Line lancent le projet ambitieux.

La construction du paquebot est rendue publique, le 11 Septembre 1907 .

L’époque laisse apparaître l’axe des Nœuds dans l’opposition Mars 14°Capricorne/ Neptune 15°Cancer.
Mars opposition Neptune : effondrement d’une situation, l’illusion, absence de maitrise d’une situation. L’aspect parle d’une action tombant à l’eau.
Ce même aspect est aussi celui des risques de noyades. Saturne le 11 septembre 1907 occupe le Poissons, signe aux résonances navales.

La même année, au Groëland, où naissent les trois quarts des icebergs, un bloc de glace se détache et amorce sa lente dérive sur la Mer Arctique, vers le Golfe de Baffin, à destination de l’atlantique Nord vers les bancs de Terre-Neuve. CINQ Années séparent la construction du paquebot du « futur » point de rencontre avec l’iceberg.

Au printemps 1912, l’axe des Nœuds traverse le Bélier/Balance. Le voyage inaugural est fixé pour le 20 Mars 1912 !
Des circonstances extérieures diffèrent le voyage (L’Olympic entré en collision demanda une forte main d‘œuvre, le Titanic ne fut pas opérationnel à la date prévue).

Une nouvelle date tomba, un certain 10 Avril 1912…
Le choix inopiné de ce nouveau départ, correspond au passage exact du Soleil sur le Nœud Nord à 21 degré Bélier…tandis que la première date choisie, n’établissait aucun lien avec le Nœud.

Légende carte du ciel du voyage inaugural , en rouge l’emplacement des étoiles fixes, Scheat et Baten Kaitos+ le pas lunaire fléché correspondant aux 4 jours de navigation sur l’océan. La Lune en rouge est la Lune au moment du début du naufrage, elle a atteint l’étoile fixe Scheat. Le naufrage se déroule tandis que la lune sillonne le 27 et 28 degré touchant directement l’étoile ( Voir influence Julevno et Robson). 

Le choix de l’heure du voyage inaugural fait pointer le Milieu du Ciel sur le Soleil et sur le Nœud Nord, une triple conjonction extraordinaire quand on connaît la rapidité du Méridien. En effet, il est 12h00 dans le conté d’Hampshire à Southampton, lorsque le Titanic s’éloigne du quai, le Soleil, le Milieu du Ciel, et le Nœud Nord s’unissent ensemble sur un même degré qu’ils activent ainsi 3 fois le 21ème degré Bélier :
« Un homme seul sur un radeau au milieu de l’Océan, fait des signaux de détresse ».

Le Soleil, le Milieu du ciel, le Nœud Nord occupent ce 10 Avril 1912, leur conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos, dont l’influence parle  d’émigration et naufrage avec sauvetage, d’après Robson.
Puisque les étoiles fixes ont la particularité de donner un coup d’éclat à un événement – à condition que l’influence de l’étoile épouse le ciel horaire. La conjonction entre le Nœud Nord et Baten Kaitos, c’est en quelque sorte l’empreinte laissée par le paquebot pour la collectivité.
Le Soleil s’exalte en Bélier ce qui augmente l’influence du 21ème degré Bélier cité ci dessus.
L’ascendant Horaire Lion renvoie à nouveau vers ce Soleil, soit stimule une 5ème fois sur ce 21ème Bélier.

Sachant que la Maison I en astrologie horaire renseigne sur l’évolution d’une action lancée, ce degré récurrent à connotation de naufrage serait censé influencer la destinée du transatlantique.
Mars et Neptune, pris par l’axe des Nœuds au moment de l’annonce publique, le 11 Septembre 1907 occupent la Maison XII.
Les conditions du voyage se profilent à travers Mars : Il est maître de la X horaire (la destinée) et gouverne l’ensemble : Soleil Bélier, Nœud Nord, et Milieu du ciel du départ, Mars enfin bien sûr maîtrise ce 21ème degré de naufrage sur lequel gravite l’amas. La chute de Mars en Maison XII est éloquente !

Le voyage du transatlantique était placé sous des répétitions d’influences. Elles distinguent un risque potentiel d’un évènement certain. L’intensité , la certi-tude d’un évènement dépend essentiellement du nombre de répétitions. Les évènements insignifiants ou marquants sont faciles à évaluer grâce au nombre de climats communs.
A raison de 4 ou 5 indices récurrents, le stade du risque est dépassé pour aller vers une prévision. ( points de convergence cumulés)

Dans le cas où le thème horaire (ou ciel natal) contient une quantité anormale de répétitions (comme c’est le cas pour le Titanic), l’évènement se manifeste soudainement ou il est spectaculaire.

D’autres éléments s’ajoutent, tels que Neptune le 10 avril à 12h00, maître de la Maison IX, celle des grandes distances parcourues.
En Poissons, la Maison IX – le grand voyage transatlantique – met en scène Neptune au rôle central, pour être pris dans l’axe des Nœuds le 11 Septembre, jour de l’annonce de la construction. Neptune maître de IX en XII : interruption du voyage, incidents, sa présence dans le signe d’Eau Cancer, l’Océan.
Le plus surprenant est sans nul doute le degré qu’occupe Neptune au moment de la traversée , le 21ème Cancer :
« un vaisseau démâté… un char vide commence à s’enfoncer« .

La destination d’un naufrage ne fait plus de doute. Vénus, seconde planète à être exaltée (après le Soleil en Bélier sur son degré de naufrage) se place sur le 28ème degré Poissons en Maison IX horaire.
A première vue, Vénus en IX exaltée en Poissons au trigone de Neptune Cancer constitue la fabuleuse croisière et l’émerveillement des passagers. Derrière cette apparence, le degré qu’occupe Vénus est le 28ème Poissons :
« un homme submergé par une nappe d’eau tend les bras en appelant au secours, tandis qu’un autre lui fait signe de nager vers une direction ou il trouvera le salut… »

Vénus est en conjonction à 1° avec l’étoile Scheat 28°24 dont l’influence d’après l’astrologue Julevno expose à un danger de mort par eau ou suffocation.

L’étoile se lève lorsque l’Ascendant se situe dans le signe du Cancer et le Milieu du Ciel en Poissons, soit dans l’influence du trigone Neptune/Vénus !
Ce trigone en eau – Cancer/Poissons – place le cadre où se déroule les faits : en plein Océan.

Les lignes principales du ciel horaire énoncées, il restait à creuser d’autres points du thème horaire pour y lire les interventions humaines fatales, les erreurs, comme en témoignent le carré de Neptune à Mercure, ou le carré de Neptune au Nœud Nord (des erreurs fondamentales), des erreurs des dirigeants (Neptune carré au Soleil conjoint Nœud Nord). Puisque nous sommes au cœur d’un thème horaire, le libre arbitre qui incombe au paquebot résulte des dénominateurs communs répartis ci et là.
Un élément échappant à la maîtrise des hommes pouvait faire irruption, cela se décèle par la présence des Nœuds en 1907 et leur réapparition en 1912. La juxtaposition de l’axe des Nœuds sur le méridien au moment du départ confirme qu’un concours de circonstances indépendant de la volonté fait route…Neptune en XII au carré de Mercure situe bien le relâchement d’attention, les étourderies et négligences multiples, les erreurs de jugement ou d’appréciation. Mercure rétrogradait du 28ème au 21ème degré montant au carré de Neptune affirmant les erreurs. Le carré se manifeste physiquement par un risque de collision, car le carré exprime un réel obstacle. Cet obstacle peut être psychologique, un complexe, un obstacle ou une défaillance ou être physique. Pour ce thème horaire à haut risque de naufrage, on pouvait conclure à un obstacle majeur rencontré ( Nœuds )à la suite d’erreurs ou de mauvaise appréciation.
Les signes cardinaux mis en cause dans le carré parlent de l’irruption (Bélier) d’un état de crise (le carré), débouchant vers des prises de conscience (Soleil, Nœud Nord) et des erreurs (Mercure carré Neptune). Rien n’est laissé au hasard dans ce ciel inaugural, pas même le carré de Vénus à Pluton (le bouleversement affectif). Le carré se forme en signes doubles : disparitions multiples.

Pluton est le 27ème degré Gémeaux : « un homme et une femme pleurent devant la mer ».

La Lune essentielle dans tout thème horaire est à 29 degré Capricorne, en application à Uranus, aspect classique introduisant un élément imprévu en cours de voyage. L’exil de la Lune accentue la notion de « mouvement » d’un imprévu survenant en cours de déplacement.

La Lune gouverne Neptune et son 21ème degré : « un char vide s’enfonce dans la mer » établissant ainsi une relation directe de « cause à effet » entre l’évènement inattendu (Lune appliquant vers Uranus) et l’amorce du naufrage.

La Lune entraîne avec elle une planète centrale de la carte horaire : Mars en Cancer (Mars gouvernant l’amas : Baten Kaitos, Nœud, Soleil, le Milieu du Ciel unis ensemble sur un degré de naufrage). Ce Mars en Cancer en chute en XII, déjà chargée d’influence de naufrage , est dans le même signe Cancer que Neptune à 21 ème Cancer : le risque touche la collectivité.

Le signe particulier de ce ciel passe aussi par le magnifique trigone de Jupiter / Sagittaire à l’amas Soleil / Nœud Nord. Ce trigone en Feu parle en faveur d’un luxe, il fait référence aux passagers de première classe, à la haute bourgeoisie et aux industriels conviés à ce voyage.

Un seul astre s’isole des autres dans ce ciel , Saturne.

Saturne associé au froid, à la glace …

La Lune arrive sur le 13ème degré du Verseau lors de la dernière escale, le Titanic appareille de Queenstown , le 11 Avril 1912, (Irlande) à destination de New York.
Excepté la vitesse de la Lune, peu de changement sensible existe entre le ciel du voyage inaugural et la dernière escale. La rétrogradation de Mercure rejoint le carré de Neptune, l’orbe se resserre : l’erreur, l’obstacle (carré).

14 Avril 1912, 23h40 : contact iceberg, position Titanic, 41°46 N, 50°14 W, TS : 13h11.

Le glacier parti 5 ans auparavant glissant au gré des courants marins atteignit ces positions. Au cours des 4 jours de voyage, la Lune du 29ème Capricorne, avait franchit le Verseau, elle appliquait au trigone de Neptune ! (l’absorption, l’eau).
A 23h40, heure du contact, les axes du Méridien ont pivoté. Le Milieu du ciel de l’heure du départ coïncide avec la pointe du Fond du Ciel, 21 balance, et vice versa, faisant jouer l’étoile Baten Kaitos et les Nœuds à 21° Bélier ! C’est l’enclenchement et la réalisation du thème horaire qui se met en route…

L’interférence des Nœuds revient : point de rencontre du destin.
L’axe des Nœuds, ces points associés au mode de fonctionnement du libre arbitre retranscrivent un événement inéluctable dans le cours de l’histoire, un fait construit par une série d’ingrédients volontaires et indépendants de la volonté.
La Lune et Neptune en trigone en signes d’Eau, plantent le décor du lieu ou se déroulent les faits : l’immensité de l’Océan, les profondeurs (Neptune), mais aussi les étapes de l’immersion (description de Neptune sur le 21ème Cancer : un char vide commence à s’enfoncer…).

La Lune et Neptune remplissent les conditions astrologiques idéales pour donner le maximum d’intensité à une situation :
La Lune maîtrisait Neptune au moment du voyage inaugural, puis tous deux formaient un grand trigone avec réception mutuelle de leurs domiciles lors du contact avec l’iceberg.
Du Cancer au Poissons, leur trigone en « Eau » traduit un événement impressionnant (valeur Eau + Neptune) ayant des étapes ( principe du trigone : un état progressif). La lente descente du Titanic s’illustre sans nul doute à travers ce 21ème degré Cancer : « un char vide commence à s’enfoncer, un vaisseau démâté…« .
Et bien sûr l’ensemble des nombreux climats de naufrage.

Trajet de la Lune

La Lune, dont les effets ne sont plus à prouver, de 23h40 à 2h30, temps total du naufrage, parcourait le 26, 27 degré Poissons, au carré Pluton sous entendant le deuil des familles.
A 2h30, heure à laquelle le transatlantique sombra, la Lune atteint l’étoile fixe Scheat et le 28ème degré Poissons, soit un degré déjà occupé par Vénus, 4 jours auparavant , le 10 Avril 1912.
28ème Poissons : « un homme submergé par une nappe d’eau, appelle au secours, un autre lui fait signe de nager… ».

La pression de l’eau, la profondeur, le silence, autant de valeurs Neptuniennes. Mars/Neptune gèrent d’un bout à l’autre la construction du Titanic et sa brève existence, la nature de sa fin, et son devenir.
Mars-Neptune en Cancer en XII annonçaient les futures expéditions sous-marines, à la découverte de l’épave par le Knorr et son exploration.

Les Noeuds

L’axe des Nœuds amena sa part de destin à travers un élément issu de la nature. L’iceberg s’était retourné dans l’Océan quelques heures avant la collision, le rendant translucide du fait du manque d’évaporation.
Le danger maritime ( Mars , chute en eau en XII) dissimulé ( Neptune) était omniprésent.
La synthèse des deux époques : 1907, l’annonce publique, et la mise à l’eau : 1912, révèlent bien sûr l’échec de la White Star Line. La présence des Nœuds finit toujours par faire la lumière sur les modifications profondes qu’ils entraînent.
Ces Nœuds tissent les grands événements laissant une empreinte et participant à la construction de l’histoire. Mis en cause dans les analyses ils désignent bien des fois des expériences collectives servant de référence par la suite.

Pour preuve, depuis ce 15 Avril 1912, les routes maritimes sont déviées à certaines époques de l’année. La sécurité maritime fut améliorée par des patrouilles aériennes surveillants la dérive des glaces. La réglementation à bord concernant l’usage de la radio fut modifiée, et bien sûr on veilla à une quantité suffisante de canots de sauvetage. Les contrôles rigoureux suivirent la brève vie du transatlantique.

Les degrés

Les degrés symboliques activés par les astres – au moment du voyage inaugural – affichent sans équivoque possible le destin éphémère du paquebot. Par leur persistance à décrire la détresse collective, ils installent une date faisant office de référence.
C’est au cours de la nuit du 14 au 15 avril 1912 que fut lancé le premier SOS dans l’histoire de la navigation.

Avec les vitesses différentes des éléments sur le Zodiaque, combien de probabilités existait il pour faire rejoindre sur ce 21ème degré, le jour du voyage inaugural, le Soleil, le Nœud Nord sur l’étoile fixe Baten Kaitos sur le Milieu du Ciel !
Il y avait une infime possibilité pour que le paquebot quitte le port de Southampton au moment où le Milieu du Ciel transitait l’étoile Baten Kaitos à ce 21ème degré. Mais cette probabilité se produisit

4 minutes environ était le délai nécessaire pour que le méridien s’éloigne, 10 minutes avant ou après aurait suffit pour que le méridien se dégage des degrés de naufrage.
La première date fixée au 20 Mars, reportée pour raison majeure, tandis que le Soleil était hors du champ de Baten Kaitos, du 21ème degré bélier et du Nœud, aurait elle donné une toute autre version de l’histoire ?

Quelques coordonnées natales de passagers

( * : survivants)

  • John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune.
  • Le capitaine Edward John Smith, né le 27 Janvier 1850. Uranus conjoint étoile fixe Baten Kaitos, Neptune Poissons. Le voyage inaugural se produit lors du transit du Soleil sur son Uranus natal conjoint à l’étoile.
  • Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune. Ce passager bénéficie du climat astral du jour…
  • *Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune.
  • *Johan Cervin Svensson, survivant, né le 5 Mars 1898 à Knäred, Sweden, passager 3ème Classe. Lune Noire conjointe à Neptune. Vénus en Poissons à sûrement participé à son sauvetage.
  • *Michel Marcel Navratil, le Français survivant, décédé en juin 2001, est né le 12 Juin 1908 à Nice, France, 3ème Classe. Conjonction exacte Mars-Neptune conjoint à l’axe des Nœuds !
  • Thomas Andrews, architecte du Titanic, né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !
  • *Colonel Achibald Gracie IV, né le 17 Janvier 1859, Alabama, passager 1ère Classe. Possède une conjonction Mars-Neptune en Poissons.
  • William Thomas Stead, journaliste et auteur , né à Manse, Embleton, Northumbria, le 5 Juillet 1849, passager 1ère Classe. Axe des Nœuds conjoint Neptune sextil Mars.
  • Georges Alexandre Krins, né le 18 Mars à Paris, 1889, musicien à bord. Neptune conjoint Lune Noire.
  • *Richard Leonard Beckwith, né le 9 Novembre 1874, passager 1ère Classe. Son axe des Nœud est pris dans l’opposition Neptune-Lune Noire. Nœud Nord conjoint Neptune.
  • *Léontine Pauline Aubart, née le 20 Mai 1887 à Paris, embarqua à Cherbourg sur le Nomadic. Mars-Neptune-Pluton.

Ciels Natals de passagers

Sig Gaspare Antonino Pietro Gatti, dit Luigi, né le 3 Janvier 1875, à 3 heures du matin à Montalto Pavese, en Italie, s’occupait de la gestion du restaurant à bord. Il disparut la nuit du naufrage. Ascendant Scorpion, les Maisons I et VII sont traversées par l’opposition Lune-Pluton, venant de la I ( lui même) et la IX ( les voyages). La chute de cette Lune gouvernant les grandes distances, opposée à son maître expose vers des risques en voyage. L’évènement maritime touchant Luigi s’affiche à travers ces Nœuds au contact de Neptune !
L’année du voyage, les Nœuds font leur révolution sur eux même et activent de nouveau sa Neptune natale…

Peter Dennis Daly né le 7 Juillet 1860 à 2.30 AM, à Liscar en Angleterre, était passager de 1ère Classe. Dans la nuit du 14 au 15 Avril, il monta à bord d’un canot et fut transféré sur le Carpathia. Peter Dennis Daly a son Neptune natal sur le 29ème degré Poissons, degré intervenant dans le ciel horaire du voyage inaugural. (Conjonction étoile fixe Scheat 28° poissons).. Au moment  du naufrage, la Lune en Poissons se situe sur le Neptune natal de Peter Dennis Daly !

Le ciel de Dennis , Neptune en Poissons en est en conjonction avec l’étoile fixe Scheat, (naufrage, risque de noyade d’après Julevno).

Sa conjonction Vénus-Jupiter en Lion a favorisé une protection. Mars natal de Dennis est conjoint à l’axe des Nœuds en Maison IX : un voyage marquant sa mémoire. L’année du voyage, Neptune transite l’opposition à son Mars. Pluton transite plusieurs mois son Ascendant Natal illustrant l’expérience personnelle, il forme un carré avec Mercure son maitre Ascendant, laissant des séquelles sur un plan psychologique.
Uranus transitait aussi sa Maison IX : grand voyage ayant un déroulement inattendu.
La dignité de Mars a joué en faveur, du même que l’amas en III, Mercure, Jupiter, Vénus, Nœud (les déplacements). Le 14 Avril, Mars en Cancer arrivait à l’opposition de Mars natale de Dennis.
L’évènement maritime chez Peter Dennis est retranscrit par la proximité de la Lune Noire à Neptune, une constante que l’on retrouve parmi les données de passagers et le ciel du voyage inaugural.
Surprenante astrologie ! : La Lune, de 23h40 à 2h30 pendant le temps du naufrage  transite la Neptune natale de Peter Dennis aussi sur le 28 degré Poissons et l’étoile Scheat, risque de mort par submersion, par eau, (Julevno) et le degré zodiacal suivant :

« un homme submergé par une nappe d’eau, tendant les bras appelle au secours, tandis qu’un autre homme lui fait signe de nager… ».

Valérie Darmandy
Article publié Trois Sept Onze n°26, juin 2002. Reproduction interdite.

 

sources de travail pour la conférence et l’article: Musée de la marine pour latitude et longitude et données. Travail de chronologie d’après  » Titanic destination désastre » editions MDV ». Sources DN. passagershttp://www.encyclopedia-titanica.org/

Fiche caractéristique et heures du voyage et escales. Ci-dessus extrait d’un journal – archives Musée de la Marine-. Le 1er SOS ‘ Save Our Souls » dans l’histoire de la navigation maritime fut lancé par le Titanic. Jusqu’au 15 Avril 1912, les signaux de détresse étaient  » CQD » Come Quickly Distress ».

Histoire de la naissance du SOS.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SOS

3 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie année 2000, degrés astrologiques, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter Sagittaire, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, lion, Lune Poissons, Maisons astrologiques, Neptune, orbe, questions sur le libre-arbitre, Saturne, symbolisme, TITANIC et ASTROLOGIE