Archives de Catégorie: Neptune Poissons

L’opposition Mars-Neptune, en dehors des standards.

 

Mars Neptune Valérie DarmandyL’opposition Mars-Neptune se jouera pour la 3ème année consécutive entre le signe de la Vierge et du Poissons. Depuis une paire d’années seulement cette opposition se déroule tandis que Neptune est en dignité. Ce face à face se retrouvait dans le même axe – Vierge-Poissons en Octobre 2013 et la première fois, à la mi-Avril 2012 : Mars Vierge 3°41 opposé Neptune 2° 30 Poissons. Avant 2012, pour retrouver l’opposition entre Mars Vierge et Neptune en Poissons, il faut remonter le temps et revenir à l’époque du dernier séjour de Neptune en Poissons, en 1861, avec une dernière conjonction Mars-Neptune à 26°45 Poissons, le 30 Décembre 1860. Quant à la dernière opposition entre Mars Vierge et Neptune en Poissons, avant 2012, elle s’est enregistrée le 5 Octobre 1861. Ces délais entre les lieux zodiacaux où se produisent les aspects Mars Neptune en fait un cycle qui mérite une attention particulière.

Pour les natifs de ces deux signes mutables, seul le premier décan est concerné.  Pour autant, votre signe solaire n’étant qu’une partie de votre carte astrologique, si vos astres sont localisés début Vierge ou Poissons, l’arrivée de l’opposition sollicite ces derniers. La prochaine opposition s’amorce dès le 25 Septembre 2015 par l’opposition appliquante, l’opposition est exacte le 7 Octobre à 02H54 GMT 2015 puis l’aspect devient séparant autour du 13 -14 Octobre avec une orbe séparante moyenne de 3°4°.

Sa formation s’accompagne de la dissonance de Saturne sur les premiers degrés du Sagittaire. Mars opposé à Neptune parle en faveur d’une action touchant la masse, elle fait référence à une action vers des questions sociales et porte régulièrement sur des revendications. L’opposition, aspect de vis-à-vis, propose une confrontation entre deux astres que finalement tout oppose.

En astrologie mondiale, ce récent changement d’axe en signes mutables où désormais se donnera rendez-vous, environ tous les deux ans, le cycle Mars et Neptune, coïncide avec une évolution.  L’opposition Mars en Vierge et Neptune en Poissons met l’accent sur le monde du travail associé au signe de la Vierge avec Neptune en Poissons qui face à Mars annonce une globalisation. Une mondialisation en route concerne le monde du travail. Elle n’est certes pas nouvelle mais, ce cycle de Mars et Neptune situé dans l’axe des mutables sous-entend de profonds changements vécus sous la forme de désordre.

Symboliquement, en astrologie mondiale le signe de la Vierge représente le monde du travail,  ces petites et moyennes entreprises faisant face aux chaînes industrielles et aux grands groupes qui les absorbent, Neptune en Poissons symbole de globalisation. Ce nouveau cycle, dont une phase – l’opposition- s’accomplit seulement pour la 3ème fois dans l’axe Vierge-Poissons, fait référence à des stades dans nos sociétés et à de tristes évolutions dans le paysage économique, les petits entrepreneurs avalés par les plus grandes structures. Auparavant le séjour de Neptune en Verseau faisait tomber  cette opposition mondiale durant des années dans l’axe Verseau Lion, un axe de signes fixes mettant l’accent sur deux signes, le Verseau et le Lion : l’égo et le caractère individualiste. Le séjour de Neptune en Verseau d’une durée de 13 ans et quelques mois a accompagné la révolution technologique et fait entrer le pouvoir de l’image dans le quotidien. Il fut précédé par le séjour d’Uranus en Verseau durant 7 ans. Dans nos sociétés occidentales, sous cette période on assista à la croissance exponentielle des moyens de communication avec l’essor de la téléphonie mobile, coincidant avec le passage d’Uranus en Verseau. Uranus ouvrit la voie à Neptune en Verseau, dont la durée fut longue dans ce signe, placant l’image et le son au coeur du développement des sociétés.

En astrologie mondiale, la venue de l’opposition opère désormais dans l’axe des mutables, au rythme d’une rencontre environ tous les deux ans. Ces phases du cycle (conjonction, opposition) Neptune-Mars situent une évolution qui n’est qu’une étape parmi bien d’autres.

Au cours des 10 prochaines années, cette opposition entre Neptune et Mars  aura encore lieu dans l’axe Vierge Poissons jusqu’à la sortie de Neptune en Poissons pour rejoindre le Bélier en 2025. L’un des aspects du cycle de Mars Neptune est naturellement sa conjonction en Poissons. Elle se jouera pour les 10 prochaines années en Poissons et sera réactivée derrière par l’opposition entre la Vierge et le Poissons. La dernière conjonction Mars Neptune eut lieu le 20 Janvier 2015 à 00h10 GMT.

Le contact entre Mars et Neptune met en scène une action individuelle s’inscrivant auprès de groupes ou de représentants d’entités sociales. Neptune représente ces courants de pensée que des chefs de file tentent de véhiculer auprès de leur auditoire avec plus ou moins de conviction. On retrouve le duo Mars-Neptune aussi bien dans les thèmes nataux de personnes impliquées dans les syndicats qu’auprès des cartes des personnalités politiques.

L’aspect d’opposition 180°

L’opposition souligne une action influençant autrui et si possible des décisions exerçant de l’influence sur un groupe. Un aspect d’opposition est un signal d’activité importante avec peu de repos puisque par définition, l’opposition montre une attitude alternative. Cependant les oppositions de Saturne ont la capacité d’apporter un tel sentiment d’obstacle que ses oppositions sont paralysantes dans des thèmes où se répète une notion d’immobilisme. L’opposition de Saturne donne aussi l’appétit de la vie pour avoir connu le goût de la privation. La carte natale d’Edith Piaf en est l’une des illustrations. Il ne faut pas stigmatiser toutes les oppositions de Saturne et les réduire à des résistantes. Certes, elles sont bien ressenties ces résistances mais l’astre est vécu, en fonction de l’état des autres astres.

Les astres pris dans une opposition fonctionnent de manière alternative, l’un prenant le dessus sur l’autre pendant une brève période de sorte que la lassitude s’installe rapidement. Un rythme est adopté pour une courte durée car l’opposition fait office de tiraillement intérieur. Pour prendre une métaphore, l’opposition en astrologie reviendrait à ce que deux personnes s’expriment simultanément. Pour entendre leurs paroles, il faut laisser la pleine expression à l’une ainsi qu’à l’autre et le dialogue s’installe. Ce dialogue est le face à face entre les deux astres. Celui-ci peut virer à la confrontation lorsque les oppositions sont en prime très mal aspectées, angulaires ou maîtres d’angles.  Avec l’opposition, le natif passe d’un mode de fonctionnement vers un autre pour revenir au précédent mode et ainsi de suite. Selon l’endroit astrologique où s’articule l’opposition ce changement peut afficher de l’extérieur une attitude versatile. Les oppositions de Mars et d’Uranus, astre d’action et hyperactivité, sont peu reposantes. La vie étant bien faite, le natif endosse un rythme capable de convenir à ses dispositions natales, ce qui signifie que des oppositions à caractère explosif sont là pour situer une personnalité ayant besoin de dépenser au-delà de la normale. Ces indications sont validées ou infirmées en fonction des maîtrises de cette opposition et de son implication dans le reste du thème. Les maîtrises sont l’une des clefs de la lecture astrologique.

Chaque composition d’opposition est différente mais celle de Neptune et Mars débouche vers une combinaison des plus improbables. L’opposition, aspect de vis-à-vis, propose une confrontation entre deux astres que finalement tout oppose mais aussi complémentaires. Neptune est en effet une planète relative au monde de l’abstrait, aux rêves, idéaux, elle est l’apôtre de la non-violence et ne sait pas délimiter ses frontières. Neptune incarne l’incertitude par excellence, elle enveloppe d’une aura de mystère les situations. L’astre correspond à un manque de prise d’initiative sauf sous le coup d’une inspiration, on capte l’air du temps et sent les courants de mode. Excepté cette capacité à s’aligner sur l’époque, Neptune désigne des aptitudes lentes et hésitantes. Insaisissable et hors du temps, la transsaturnienne actuellement dans sa dignité déverse sous notre époque ses plus belles empreintes et ses dérives. Aux vues de la situation mondiale, il semblerait que durant les premières années de son séjour dans sa dignité, l’astre ait installé son versant négatif en étant la porte de sortie du carré Uranus Pluton. Neptune hérite de la signature destructrice du long carré Uranus Pluton, qui touchera à sa fin en Avril 2016 avec la désactivation des orbes.

Mars, astre des décisions, reflète une attitude opposée, faites d’actions concrètes et ciblées. La planète désigne des aptitudes au commandement et contrairement à Neptune, Mars impose son territoire et le délimite en s’affirmant.

Mars symbolise cette force physique, bien aspecté il est l’image de l’assurance et on l’étudie dans le natal pour comprendre les actions menées au quotidien pour avancer dans la vie. C’est la raison pour laquelle, les aspects nataux à Mars donnent une idée de l’implication du natif dans les situations.

Lorsque se présente une opposition Neptune-Mars, on est face à plusieurs options. Face à face, comme on doit s’y attendre, Neptune calme l’autorité de Mars et désamorce l’agressivité, c’est alors une opposition constructive. Le natif apprend à ne plus s’emballer et régule sa colère. Le contexte astrologique natal indique si cette situation est vécue avec naturel ou accompagnée d’un sentiment de frustration car l’opposition de Mars à Neptune offre aussi une toute autre signature, celle de la renonciation à agir et un sentiment de découragement. Cette inclinaison est à confirmer avec un certain nombre d’autres aspects dans le natal.

Un univers politique, réligieux ou écologique est susceptible de séduire le natif puis de le motiver une grande partie de son existence. Le partage des opinions avec un groupe, les débats à caractère religieux et politiques sont une manifestation des contacts Mars-Neptune. Cette signature oriente vers des voies professionnelles où il est question de transmettre non seulement les idées mais d’attirer un grand nombre de sympathisants. La force de conviction et l’influence sont les atouts de tout contact Mars Neptune surtout si il est angulaire dans la carte. Il reste à savoir à quelles fins cette force de conviction sera utilisée.

Mais une dissonance Mars Neptune oriente dans certains cas vers des dérives bien plus préjudiciables. Bien que différente avec l’aspect Neptune Mercure, Mars et Neptune et Neptune Mercure ont ce point en commun d’exposer à une emprise et à des situations de chantages ou manipulations. Celle-ci peut se manifester sous la forme d’une personne ayant une influence toxique envers une autre et désireuse de l’entraîner dans des expériences pénalisantes.

En effet, le danger d’adhésion à des mouvements sectaires ou le risque d’être embrigadé dans des situations délicates par des fins manipulateurs, est une piste qu’il ne faut pas occulter lorsque l’on évoque une forte dissonance entre Neptune et Mars. Mal aspectée, cette opposition ou carré expose au risque de manipulation par des tiers et à l’adhésion à des courants de pensées dans lesquels le natif peut se dépersonnaliser.

Des épisodes de vie liés à l’escroquerie, à une activité illicite sont des caractéristiques de ce contact Neptune Mars surtout lorsqu’il est dissonant par d’autres astres. Légèrement dissonante, l’opposition amène des expériences décevantes, des désillusions à l’égard de personnes envers lesquelles le natif a investi sa confiance. Elle annonce qu’à un moment le voile se déchire et laisse apparaître des réalités éloignées des attentes. C’est fréquemment une période Saturnienne soit par transit ou progression, qui fait voir cette réalité mais les progressions et transits de Pluton dans une carte natale, ne sont pas en reste pour révéler des vérités pas toujours acceptables, sur le moment.

Toute opposition de Neptune porte une dissonance de petite, moyenne ou grande importance en raison  d’une baisse d’objectivité. Pour cerner le degré de cette dissonance il faut approfondir tout le thème. L’opposition entre Neptune et Mars amène couramment une diminution de la marge de manoeuvre, le natif peut devenir tributaire de situations dans lesquelles il s’est mis à la suite d’un engagement politique ou un combat personnel. Des leurres et illusions sont monnaie courante. Le natif peut suivre un idéal et être aveuglé par sa quête. Les contacts Mars Neptune sans parler proprement dit de l’aspect d’opposition indiquent qu’il existe un modèle de vie idéalisé, à suivre. Il peut s’avérer une chimère poursuivie tout au long de l’existence ou un combat mené avec des moyens inadaptés afin de le rendre efficace. Des espoirs suivis de déception, des combats presque vains résultent de ces dissonances. Le natif est habité par une foi, malgré le contexte, il poursuit sa bataille.

Des efforts sont demandés et débouchent sur  des résultats en dessous de ceux qui étaient escomptés de sorte que la satisfaction est rarement à la hauteur de l’investissement. L’opposition Mars Neptune ou le carré invitent le natif à donner un maximum de lui-même pour un retour qu’il finit par voir insuffisant. Ce paramètre peut être conscient dès le départ face à un combat qui promet d’être celui d’une vie. Heureusement, un aspect dans la carte n’est qu’un élément parmi les autres, aussi un beau relais astrologique à une dissonance Mars Neptune aide à mener à bien un combat fatiguant.

Un contact de Mars et Neptune sous toutes ces formes, trigone, carré, conjonction est une signature courante auprès de personnalités politiques ou engageant une action pour la collectivité.  Mars Neptune refait volontiers le monde à son image, à la tête d’une entité (parti politique, personnalité religion. On retrouve le combat de Jacques Cousteau avec Neptune et Mars conjoints en Cancer au Milieu du Ciel.

 

En dehors des standards

Neptune fait référence à un style de vie en dehors des standards, où les modèles établis par les figures parentales sont fuis pour recréer un monde bercé par un idéal.

Cette quête peut simplement s’inscrire dans un cadre de vie, un style qui rend le natif singulier aux yeux des autres, de ceux qu’il ressent comme la « majorité ». L’opposition entre Mars et Neptune fait partie de ces aspects à étudier avec prudence car ils peuvent correspondre à des natifs tournant le dos au système, refusant d’adhérer à la société de consommation en revendiquant leurs arguments. Ces personnes peuvent se sentir mal à l’aise avec un monde basé sur un modèle de productivité. Cette opposition amène un mode de vie pacifique et signe de silencieux révolutionnaires désireux de refaire le monde. Cependant les idées jetées sur la table sont peu viables pour l’époque traversée.

L’opposition ou une forte dissonance entre ces astres est plus pernicieuse et expose à un champ d’escroqueries des plus redoutables. Le natif peut rejeter le système au point de vouloir le détourner et en tirer des bénéfices. Ainsi les activités illégales ou dissimulées sont un classique de la dissonance Mars Neptune. Lorsque le thème indique des maîtrises précises, cette opposition évoque la prudence en matière de relations professionnelles et expose à être pris dans un imbroglio mettant dans une position fâcheuse au regard de la loi. Les actes répréhensibles divers et variés, allant du larcin mineur à l’escroquerie en réseau est la signature de fortes dissonances Mars Neptune.

Plus communément, l’opposition oriente vers une vie paisible, composée de débats philosophiques où le natif peut se politiser assez tôt. Les appartenances ou couleurs politiques sont affirmées.

Valérie Darmandy

le 09/08/2015 à 21h30

copyrighta92g1c61

Commentaires fermés sur L’opposition Mars-Neptune, en dehors des standards.

Classé dans 10 ans d'enseignement astrologique 2005-2015, astrologie et politique, blog d'astrologie, Mars, Neptune Poissons

Variations de la maison XII

article maison XII valerie
Fertile, spirituelle, secrète, éprouvante, mystérieuse, la maison XII présente différentes facettes obligeant à puiser dans divers lieux de la carte natale. Génératrice d’émotions, à mi-chemin entre spiritualité et expériences indicibles, cette maison laisse rarement dans la neutralité.
La maison XII est associée aux réalisations demandant des étapes et de la patience car à l’inverse de la maison I, sous entendant des événements précoces, la XII prédispose à un épanouissement survenant « sur le tard ».
Avec un thème harmonieux, l’on se construit un monde proche d’un idéal tout en préservant le sentiment d’être sous une époque ne reflétant pas ses idées ou ne pouvant répondre aux espérances. Discrète, la maison XII se protège d’un monde qu’elle sent hostile, pour s’en créer un à son image.

La communication de la maison XII

Cette maison favorise une vie intérieure riche. En matière de communication, elle utilise le registre des émotions et sensibilise autrui en touchant sa corde sensible. La XII illustre les freins, les entraves et fait naître un sentiment d’exclusion. Face à ces contrariétés, les réactions et les émotions ressenties ne proviennent pas seulement des astres localisés dans cette maison mais aussi des structures astrologiques réparties dans le thème.

Cette maison expose à une susceptibilité plutôt à fleur de peau et à des interprétations erronées soit par une baisse d’objectivité ou une difficulté à transmettre les informations comme on l’entend.  Lors d’échanges, entre l’objectif visé et le résultat obtenu, la satisfaction n’est pas totale. Il subsiste au fond des doutes et l’on demeure peu convaincu d’avoir été compris comme on l’aurait souhaité.  La maison XII débouche sur le sentiment d’appartenir à une minorité que la majorité du monde ne comprend pas. Convaincre quelqu’un ayant une maison XII occupée, demande des efforts à  ses interlocuteurs. Il faut d’abord rassurer la personne qui possède la maison XII occupée et ne pas le heurter car cette partie du ciel est sensible.

Si le thème le confirme, les astres en début et au milieu de la XII génèrent de couacs dans la communication, laissant lors d’échanges des arrières pensées ou un goût d’inachevé. Ainsi placés, ces astres doivent accepter des concessions ou supporter des contraintes et ce, à divers degrés.  Ces points sont à évaluer non pas avec la simple étude de la XII mais avec l’intégralité de la carte natale. 

Afin d’améliorer des moments inconfortables, instinctivement on puise des ressources situées ailleurs dans le thème natal  en utilisant des aspects favorisant le rééquilibrage.  Ce fonctionnement n’est pas l’apanage de localisations d’astres en maison XII puisque le thème est un dialogue constant entre aspects et maîtrises. Même en l’absence de transits, le thème, en dialogue permanent,  évolue dans le contexte des derniers transits ou du dernier rappel de cycle.

Lors de nouveaux transits ou réactivations de cycles, ceux-ci sont vécus selon la façon dont on a intégré les transits  (ou cycles) précédents.

La stimulation d’une zone de fragilité par des circonstances ou lors d’une conversation, réveille un inconfort générant spontanément la recherche de voies de sortie. Ces voies de sorties sont des aspects harmoniques dans la carte, aidant à réajuster le sentiment d’inconfort.  Lorsqu’il est question de frustration, sentiment propre à la maison XII, la règle est la même, on compense en se servant d’aspects pour tenter de rétablir l’harmonie.  Cependant il y a deux poids, deux mesures, la présence d’astres dans la maison XII met l’accent sur l’augmentation d’une sensibilité à des ambiances et le fait que certaines expériences restent prégnantes.

Le niveau de réceptivité de la maison XII se situe au-dessus des 11 autres maisons et demande de fournir des efforts.  Ces derniers sont plus ou mieux vécus selon l’état général du ciel aidant les astres enfermés en maison XII.

L’attente

Cette maison astrologique invite à passer une partie de sa vie à attendre des situations car la quête d’idéal est importante, sauf que la perfection n’étant pas de ce monde, les espérances aboutissent à des concessions ou des insatisfactions.  Le sentiment d’être incompris ou celui d’appartenir à une minorité que la majorité du monde ne comprend pas, est souvent au rendez-vous.  Ce sentiment peut s’appliquer dans la vie personnelle, comme professionnelle ou s’étendre aux deux.

La XII est la maison des situations en demi-teintes où l’épanouissement est entravé également par des circonstances extérieures. Cette maison réduit la marge de manœuvre et éveille tôt à une  prise de conscience sur la question du libre-arbitre. Ce débat sans fin peut d’ailleurs passionner celles et ceux ayant des maisons XII occupées.

Maison XII, un incubateur

On a pour habitude de répertorier dans cette maison l’univers médical, les experts et les professions liées à la recherche. Dans certains thèmes, le besoin d’aider autrui est tel que l’on embrasse un métier dans les sphères médicales, celles du bien-être ou l’on s’oriente vers des associations pour aider des populations en détresse.

On y référence aussi  les métiers exercés dans l’ombre et le plus grand secret,  les activités qui isolent du reste du monde, en raison d’horaires décalés  (par exemple, personnel naviguant). Les auteurs s’enfermant pour noircir leurs pages peuvent avoir une maison XII. La notion de réclusion, associée à cette maison, est à prendre en considération.  Cet enfermement peut sous-entendre une expérience avec une privation concrète de liberté ou refléter l’environnement professionnel dans lequel on évolue, tel que le métier de gardien d’un centre pénitencier.  Par son symbolisme à la vie in-utéro, la XII immerge avec une joie non dissimulée,  dans des travaux que l’on n’aime pas achever.  Fertile, cette maison place dans un état d’incubation et permet d’élaborer des plans, de réviser des activités en cours de sorte que l’on assiste à un interminable travail pouvant occuper toute une vie. Ceux qui consacrent leurs vies à la recherche sont heureux avec cette maison, propice à tout type d’investigation. Cette partie du ciel est un laboratoire d’où sortent des concepts.

La XII s’inscrit dans une vie professionnelle peu adaptée avec l’air du temps. La maison XII renferme les métiers non reconnus officiellement sous l’époque où vit la personne ou des activités appelées par leurs fonctions,  à préserver la plus grande confidentialité.

En conséquence, pour savoir si la maison XII renferme des prédispositions aux épreuves ou s’avère une matrice à œuvres diverses et variées, l’étude isolée de la XII est bien insuffisante, il faut regarder toute la carte et surtout l’état du maître de XII. Naturellement, l’un n’empêchant pas l’autre, la XII peut sur un seul thème, fonctionner sur différents plans.

Les astres se levant.

Situés en fin de maison XII, les astres ne sont plus à l’étroit, ils imprègnent la personnalité et sont prêts à être utilisés.  En se levant, ces astres sont à la disposition de la personne, à elle de la saisir, de les exploiter avec le mode d’emploi réparti dans tout son thème.

Perceptions de la XII

Associée au signe du Poisson, à Jupiter et Neptune, la maison XII offre un mélange de fertilité et d’inconstance et expose à vivre bien des mues au cours de la vie. Maison des évolutions profondes et du ressenti, la XII développe de l’empathie et il est question de trouver l’équilibre entre sa propre vie et la souffrance du monde à laquelle l’on est réceptif.

En présence de dissonances diverses dans la carte, on peut se trouver en colère contre la société, avoir des difficultés pour s’intégrer à une société qui ne reflète pas ses idées.   On peut ressentir simplement que l’époque ne convient pas et ne pas trouver sa place. La maison XII invite à se réfugier dans un lieu sûr,  loin d’un monde que l’on perçoit, brutal.

Ces ressentis vont du simple sentiment de révolte au souhait d’opter pour une vie marginale. La maison XII donne le sentiment de ne pas être bien  sur le sol natal et vivre en ressentant un malaise dont l’origine n’est pas toujours identifiée. La maison XII peut faire changer radicalement de vie par un départ du territoire en vue de trouver la paix intérieure et trouver l’harmonie dans un nouveau lieu. On rencontre régulièrement des exils  avec cette maison occupée.  Avec des astres positifs et non dissonants, la maison invite à se retirer des terres natales car celles-ci n’apportent pas de possibilités de réalisation. Le départ vers un pays étranger est à étudier avec d’autres dispositions dans la carte, comme la maison IX et l’état du maître ascendant. En l’absence d’exil, on s’éloigne de l’agitation urbaine et coule des jours paisibles au calme. Le choix d’une vie discrète est un souhait souvent exaucé.

La qualité des lieux et l’environnement sont les pierres angulaires de la maison XII  car l’on cherche à fusionner corps et mental avec le lieu où l’on se trouve et cherche des mentalités qui font écho à ses idées.  Cette tranquillité est trouvée lorsque la maison XII est occupée par des astres agréables mais le mental étant très actif avec la maison XII, il arrive que des problèmes soient montés en épingle, là où il n’y en a pas.

Indéniablement cette maison cherche à s’enrichir et à obtenir des réponses aux questions métaphysiques. Elle oriente vers les sphères spirituelles pour trouver un sens à son existence. Idéale pour la méditation, elle accompagne la vie de ceux qui font de la spiritualité, un art de vivre.

Plus sensible que les 11 autres maisons, cette partie du ciel cherche à s’entourer du meilleur et de douceurs. Se ressourcer auprès d’un cocon est fondamental. La XII prédispose à être dévoué mais reste à savoir jusqu’où… On peut s’oublier, être fort pour autrui tout en étant fragile pour soi-même. Au-delà des apparences,  ce paradoxe finit par épuiser et demande à être atténuer afin de limiter les remous émotionnels.  Lorsque l’harmonie intérieure est rompue, si l’affectif fait défaut, la XII expose à traverser des vagues à l’âme plus ou moins profonds.

Cette maison possède la capacité d’encaisser bien des choses, de supporter des concessions sur une longue durée, qui seront plus ou moins acceptées. Elle est liée à des situations d’attente, aux souvenirs, à l’état mélancolique, elle prédispose à ruminer des situations anciennes et à ce titre, en parallèle de la XII l’étude de Saturne est toujours intéressante.  L’intégration du passé et des événements ne passent pas que par la XII mais par des facteurs astrologiques pouvant aider à sublimer.

Dans son ressac lancinant, la XII encombre d’images et d’émotions. Le défi principal de la XII est d’atténuer le ressenti d’émotions polluantes venant ou de réalités dures à supporter et du passé. Apprendre à lâcher-prise est un dilemme pour cette maison, heureusement elle renferme des capacités d’évolution mais celles-ci demandant du temps. Vivre avec une maison XII occupée c’est avoir le sentiment d’être en perpétuelle évolution et d’appartenir à un monde éloigné de celui sous lequel on est né.

Aimer avec une maison XII

L’attente stipulée par cette maison tient toujours de l’état général du thème et des éléments astrologiques liés à la vie affective. Simplement la présence d’astres « affectifs » en XII offre une tendance à rencontrer des situations complexes. On attend une situation ou quelqu’un. On trouve cette maison occupée par ces astres, chez les personnes fermant les yeux sur des situations en acceptant des concessions, ou attendant la libération du partenaire engagé ou au contraire trouvant leur équilibre à travers une relation sans engagement car le partenaire n’est pas libre.

S’agissant d’une maison qui n’est pas précoce, l’équilibre affectif est trouvé après avoir essuyé des déconvenues.  Pour autant la XII ne se limite à subir. On peut opter pour un mode affectif original, des amours libertins, une vie parallèle rendant heureux, un temps car les choix sont rarement libérateurs. Les souvenirs hantent souvent, cette maison peut annoncer des liaisons auxquelles il est difficile de se soustraire psychologiquement ou des espoirs vains envers quelqu’un.

Avec la maison XII l’insatisfaction amoureuse risque d’être en toile de fond et déboucher sur des périodes nostalgiques.  Les concessions vont de pair avec la vie affective : conjoint absent, occupé, forcé de s’éloigner, double vie, des paramètres extérieurs s’immiscent dans la vie privée.  Avoir une maison XII occupée ne rime pas avec épreuve affective, des aspects très dissonants se rencontrent lors d’épreuves affectives, avec une maison XII vide. L’état du maître de XII est à étudier.

Burnout et saisons en enfer

Psychologiquement cette maison fait réfléchir beaucoup et retourner les problèmes dans tous les sens afin de comprendre leurs venues. La XII amène des mini-bilans de vie sous des périodes rapprochées. Elle entraine des remises en question, une culpabilité et des sentiments d’injustice. La colère et le sentiment d’impuissance y sont inhérents. La sensation de stagner peut se présenter par intermittence, selon l’ensemble du thème et de l’état actuel du ciel.

Le versant sombre de la maison XII n’est cependant pas à éluder, sachant que cette maison peut laisser des bleus à l’âme. A l’instar de la VIII, la XII augmente la fatigue psychologique et physique et demande beaucoup l’énergie. Bien qu’elles soient différentes dans leurs façons de fonctionner, une descente aux enfers est possible avec la XII et la VIII  si de nombreux facteurs le répètent dans le thème.  La VIII appelle à une régénération, débouchant vers une renaissance tandis que la XII propose d’assimiler des expériences et de les intégrer, plus lentement.

Les efforts demandés  avec la XII sont importants car la maison impose un sentiment d’impuissance et invite bien des fois à se tourner vers la spiritualité comme voie de salut pour supporter des épreuves. Celles-ci sont répandues dans le thème et encodées par des aspects difficiles ayant des interactions avec le maître de I, de XII, maître de VIII ou des maîtrises affligées dans ces maisons difficiles. Lorsque la XII ou le maître de XII est affligé et reçoit une quantité d’aspects difficiles, les difficultés en cours proposent de sublimer et la personne pioche ailleurs dans sa carte pour supporter les situations.

Des expériences douloureuses et les épreuves sont associées à la XII, comme les privations de liberté,  les affaires non résolues, des situations laissant avec un sentiment d’interrogation, d’inachevé, plaçant dans l’attente, les maladies graves, invalidantes ou nécessitant des prises en charge lourdes. On y trouve l’exclusion sociale, le sentiment d’oppression, de persécution,  des carences sur les produits de première nécessité, elle est la maison des populations en détresse, des laissés pour compte de la société.

La XII très dissonante engendre  de fortes perturbations psychologiques avec une plongée possible en dépression, si le thème y incline. Le burnout, la dépression (voir aspects nataux de Saturne et Neptune puis ces astres au moment des dépressions), les longues maladies appartiennent aux  VIII et XII, aux maîtres de ces maisons et surtout aux aspects liant ces maisons. Pour le burnout, des dissonances de Saturne et Uranus sont fréquentes. Saturne très dissonant demande à dépasser ses propres réserves quand celles-ci sont déjà vides tandis que les dissonances d’Uranus mettent sous pression sans pouvoir se détendre.  L’épuisement, l’accumulation du stress permanent sont des constantes d’Uranus et Saturne dissonants au natal dans des lieux sensibles du thème et stimulés momentanément.

Ces moments de vie sont plus délicats à gérer avec une maison XII difficile (ou un maître de XII difficile),en raison des émotions et des difficultés à évacuer les énergies négatives d’autant que la maison  rend  prisonnier de pensées obsédantes. En période difficile, lâcher prise est réellement un défi pour cette maison qui a tendance naturellement à stocker les émotions.  On peut finir par se sentir agresser par un monde extérieur qui va trop vite.

Sublimer, seul ou avec les autres thèmes.

Afin d’améliorer des moments difficiles, l’on tente instinctivement de sublimer. Cette attitude positive, facile à dire, n’est pas si évidente à adopter et elle n’est pas donnée à tout moment.  Cependant,  le ciel évoluant, les dispositions changent et les opportunités avec. Ce n’est pas parce que la sublimation est difficile dans une période de vie qu’il en sera ainsi toujours.

Pour parvenir à sublimer avec une maison XII occupée, seul le dialogue entre les astres et les luminaires composent les voies de sorties possibles sur lesquelles se diriger pour contrecarrer des aspects bien difficiles. L’élan à rebondir et à transformer le négatif en positif rayonne normalement dans tout le natal. Seulement par l’interaction du ciel mondial sur le natal, il arrive que des endroits du thème natal soient atteints et affectent considérablement la marge de manœuvre.

Face à la dimension de certains climats astrologiques, sublimer devient un parcours du combattant, mobilisant une énergie considérable sur du long terme. Un autre critère intervient pour la sublimation : la durée de transits. Certains d’une durée de plusieurs années, proposent  un bras de fer  car les phases de rétrogradation et passages finissent par épuiser. On doit à la fois puiser dans la carte des aspects compensateurs tout en étant usé par les allées et venues des transits des lentes  (trois passages s’étirant sur une paire d’années).

Il ne faut pas oublier que la XII ne délivre pas spécialement de l’énergie mais en demande. Puisque l’on doit puiser dans des ressources situées ailleurs dans son thème, la XII demande encore plus que les autres maisons, d’adopter cette attitude. Les astres tels que Pluton ou Saturne sont à étudier pour évaluer les efforts à fournir liées à la maison XII, pour aller de l’avant.

Sublimer demande l’intervention de Saturne pour la persévérance et l’intégration, de Pluton pour la capacité à se régénérer à et transformer, d’un bon aspect de Mars pour trouver de l’énergie pour avancer et d’un mental positif. Des aspects forts de Mercure et du Soleil seront nécessaires pour maintenir la clarté sur les situations.   Un bon état d’un maître ascendant pendant les transits même difficiles, permet de préserver l’objectivité sur les situations et aide à sublimer toute situation difficile.

Bien que les voies de sorties existent toujours, si le maître ascendant est pollué par Pluton, rendu opaque par les dissonantes de Neptune ou restreint dans son action par le frein de Saturne, sublimer devient réellement une montagne à gravir.  Il faut être honnête, sublimer n’est pas toujours facile, du moins seul.

Sublimer au contact d’autres thèmes astrologiques.

Heureusement l’outil astrologique est intelligent et sa lecture ne se limite pas au thème isolé, puisque l’interaction entre les thèmes participe à la sublimation. L’astrologie révèle sa pertinence lors de synastries,  car au-delà des émotions liées à la rencontre et des premières années grisantes, les interaspects révèlent l’objectif de la relation.

Il arrive que la sublimation provienne de l’extérieur, par la rencontre d’une personne portant des éléments indispensables au thème de la personne en difficulté. A leur contact, un thème guérit l’autre, les relations sont alors « thérapeutiques » et il arrive que les personnes en soient conscientes au bout de quelques temps.  On retrouve des relations de type coup de foudre, cachant en réalité une sublimation.  Dans les premiers temps, l’attirance du début ne révèle pas le pouvoir cicatrisant d’une relation.

Un éveil collectif de la maison XII

Lorsque l’on évoque la maison XII sur un plan individuel, la maison astrologique renvoie à l’étude de Jupiter et Neptune. La présence de Neptune dans le Poisson, sa dignité astrologique depuis 2011, souligne naturellement les différents visages de la maison XII, les meilleurs comme les pires.

Cela revient à un réveil à échelle collective amorcé à l’entrée cet astre si discret et dont l’émergence augmentera graduellement au fil des 11 prochaines années. Onze ans, c’est le temps qu’il reste à Neptune pour parcourir le signe le plus mystérieux et spirituel des signes zodiacaux. Le transit en dignité de cet astre jamais revenu dans son signe depuis près de 165 ans, devrait coïncider avec la progression d’une époque de dématérialisation et de globalisation. La puissance de l’astre, jusqu’ici discret, devrait creuser le fossé entre les dérives propres à Neptune et la levée d’une époque spirituelle, très « émotionnelle » où le mot solidarité prendra sa pleine dimension. Année après année, l’accent devrait être mis sur l’écologie.

En tant que planète transaturnienne, l’astre agit sur le plan collectif et progressivement dans tout ce la planète a de meilleur et de pire.  Neptune dans sa dignité, inocule une transformation qui, étapes après étapes, changera le paysage et les mentalités.  L’astre, actuellement au début de son périple, est dans sa phase de rétrogradation sur les 5 premiers degrés du signe du Poissons, la route est donc longue. Durant le transit de Neptune en Poisson, les transformations s’opèrent, de façon inéluctable,  son objectif est d’effacer les repères tels que le monde les connaît actuellement en vue d’en installer des nouveaux, en 2025-2026 lorsque l’astre quittera le Poisson.

Le départ de Neptune de sa dignité devrait permettre aux hommes de mesurer l’étendue de son œuvre d’autant que d’autres transaturniennes changeront de signe. Le passage de 3 transaturniennes, Neptune, Uranus, Pluton dans leurs nouveaux signes, Bélier, Gémeaux, Verseau, marquera des années charnières inscrivant des repères dans la mémoire collective. En l’espace de quelques mois, ces trois transaturniennes franchissant des signes, marqueront à la fois une rupture dans les habitudes, les modes de vie actuels et l’émergence de nouvelles bases.

2025-2026. Tandis que Neptune arrivera en Bélier, Pluton sera en Verseau au trigone de son maître, Uranus, ils formeront un trigone en Air.  Un contexte astrologique collectif majeur aura lieu en France non pas sous le prochain quinquennat (2017-2022) mais sous celui qui lui succédera (2022-2027).

 

Article suggéré : Pluton en Verseau, les graines d’un nouveau monde

copyrighta92g1c61

 

Valérie Darmandy

le 2014/09/30  13:00

 

 

 

 

 

3 Commentaires

Classé dans Communauté, Maison XII, Maison XII en astrologie, Neptune, Neptune Poissons, Neptune Poissons dimansion solidarité, prévisions astrologiques mondiales, Prévisions astrologiques mondiales 2015, Spiritualité

Les angularités astrologiques du Vol MH 370

Plusieurs personnes m’ont demandé de regarder le thème du vol MH370, voici les informations astrologiques issues du ciel du décollage.

Carte établie à 00h41 sous la latitude et la longitude de Kuala Lumpur, Malaisie.

Thème décollage vol MH370 Kuala Lumpur

A partir de 00H41 heure locale, l’ascendant ici Sagittaire est encore en vigueur pendant 1h30 à condition que l’on reste sur place à Kuala Lumpur. Ce ciel est donc valable pour le décollage et pour d’autres situations concernant la population de Kuala Lumpur à ce moment-là. Le maître ascendant Jupiter, astre de vitesse moyenne, est en opposition à une lente, Pluton et au carré d’une seconde lente, Uranus.

Ce carré en T en cardinal avec une maîtrise d’ascendant sous le Sagittaire, s’enregistre dans le ciel actuellement une fois par jour.

Selon les fuseaux horaires, à travers le monde à différentes heures nous retrouvons cet ascendant Sagittaire soulevant la même structure :  Jupiter carré Uranus carré Pluton. Le carré est composé d’astres lents,  les aiguilles de l’horloge peuvent toujours tourner, l’aspect se maintient jusqu’à la fin Mai 2014 mois au cours duquel Jupiter accélère en Cancer et se détache du carré.

Des tas d’événements sont alors initiés sous cette configuration journalière faisant intervenir des astres collectifs (Uranus Pluton).

Légende de la carte :

Flèche, le coucher de la Lune, les cuspides progressant donnent l’illusion que la Lune descend sous la ligne d’horizon.

Le premier petit trait rouge dans la maison I montre la progression de la pointe de l’ascendant à 1H41 coïncidant avec la juxtaposition de Mercure en III.

Le second petit trait rouge situe le passage de la cuspide dans le signe du Capricorne à 2H20 heure de Kuala Lumpur.

LA NOTION DE TEMPS DANS UNE CARTE

Il faut environ 2 heures à la cuspide d’un ascendant pour qu’elle traverse un signe.

Au décollage du vol MH 370, la cuspide étant déjà engagée dans le signe du Sagittaire, entre le 7ème et 8ème  degré, comptons environ 1 heure et demi afin que la cuspide atteigne le signe suivant : le Capricorne.

Parce que l’astrologie c’est aussi des chiffres, 1h plus tard à 1H41, toujours à l’heure de Kuala Lumpur, Mercure traverse la cuspide de III.

Cette nouvelle carte serait naturellement valable si l’avion était toujours sous la latitude et la longitude de Kuala Lumpur, c’est-à-dire sur la piste de cet aéroport. Or,  1h après le décollage et avec sa vitesse de croisière, l’avion  s’enregistre sous de nouvelles coordonnées géographiques : Latitude/Longitude.

On peut cependant estimer que le moment où Mercure atteint la cuspide de III est fondamental car dans le ciel du décollage Mercure est au carré de Saturne en XII. On y voit une rupture de communication pouvant intervenir lors du contact de Mercure avec le début de la III. Pour aller plus loin, il faudrait identifier les coordonnées géographiques en vol au moment où fut enregistrée la rupture de communication par les radars.

Les éléments connus ce jour informent de la désactivation des transpondeurs à 1H21.

A 2h20 heure de Kuala Lumpur, l’ascendant bascule dans le signe du Capricorne. Après ce décollage, le laps de temps de 1H 30 correspond au délai qu’il faut à la cuspide pour franchir le reste du signe du Sagittaire pour un habitant de Kuala Lampur . Quant à l’avion en 1H30 de temps de vol, l’appareil franchit d’autres latitudes et longitudes, sa trajectoire  modifie cette durée de progression de la cuspide. Dès que l’ascendant fut entré en Sagittaire, soit plusieurs minutes avant le décollage du vol MH370 et encore pendant une heure et demi, le traffic aérien poursuit son cours, des vols internationaux continuent de décoller vers d’autres destinations. Par la maîtrise de l’ascendant, la configuration de Jupiter est toujours en vigueur : Jupiter opposé Pluton carré Uranus couvre cette large période de 2 heures.

Cette dissonance Jupiter Uranus Pluton ne concerne donc pas que le décollage du vol MH370 mais tous les autres vols et aussi les décisions pouvant être prises à ce moment-là dans ce lieu.  Il est évident qu’en 2 heures avec la maitrise de Jupiter comme ascendant, une série de climats sont susceptibles d’être initiés et pas seulement un décollage d’avion…  On y trouvera tous les climats vécus par la population sous cette latitude et longitude..

Evoquer cette notion de temps est un paramètre essentiel dans l’analyse si l’on veut comprendre dans quelle proportion des configurations couvrent des climats. Bien que pris dans une configuration en vigueur pour une paire d’heures, Jupiter en tant que maître ascendant de la carte est certes  important mais il n’est pas l’élément clef de l’analyse car il n’est pas l’astre lié à l’instant T.

Face à ces notions de temps, considérer l’événement à l’instant T m’a paru une démarche indispensable avant d’extraire l’analyse inhérente aux dominantes angulaires. Dans ce ciel se distinctent clairement deux parties  :

-la maîtrise de l’ascendant et les aspects évoqués ci-dessus, valables pour 2 heures ou 1h30 après le décollage.

– l’angularité de la Lune sur la cuspide de VII. Son emplacement à la cuspide de VII affiche une précision de 1 possibilité sur 360 d’être localisé à cet endroit du ciel au moment du décollage.

Cette angularité coïncide bien avec le moment précis du décollage uniquement et cette zone du ciel astrologique retient toute mon attention car elle remplit plusieurs conditions astrologiques instructives.

-Les angularités de la Lune et de Neptune, dont la durée des angularités se jouent à quelques minutes et situent précisément le moment du décollage.

Ces angularités imprègnent un climat lié à une situation initiée  à 00h41 heure locale. L’ heure 00h41 pointe du doigt l’angularité quasi absolue entre Neptune le Fond du Ciel et la Lune et le Descendant. Ces angularités ont une validité de quelques minutes et répondent à un événement se jouant à un instant T : le décollage de ce vol.

Sous ce ciel du 8 Mars 2014 à 00h41 à Kuala Lumpur, nous avons deux climats avec des notions de temps très différentes, un climat dont la durée est de 1H30 « après ce décollage » puis des climats précis liés à ce vol, soulignés par les angularités de Neptune et la Lune.

Ces  seconds climats m’ont paru plus pertinents dans l’analyse car en terme de « temps », les angularités de la Lune et de Neptune sur les angles VII et IV ne sont valides que quelques minutes (*). Dès lors la cuspide de VII progresse dans le Gémeaux et laisse sur un plan astrologique, la Lune se coucher pour descendre dans la maison VI.

Astrologiquement, la disparition  de la Lune sous l’horizon  est un élément très intéressant de l’étude. Pour bien comprendre, ouvrons une parenthèse :

Chaque jour, avec le mouvement apparent du Soleil depuis la Terre, lorsque le Soleil se couche, il est au début de la maison VII et s’apprête à descendre sous l’horizon vers la maison VI pour ne plus être vu par nos yeux et continuer sa course dans la maison V, puis la IV et il remontera en se levant le lendemain à l’Est à l’ascendant et ainsi de suite.  Au moment du coucher du Soleil, la lumière diminue et depuis notre point d’observation, nous avons l’illusion de voir le Soleil se coucher sous l’horizon.

La carte du décollage fait appparaître le même mécanisme sauf qu’il s’agit de la Lune qui s’apprête à disparaître sous l’horizon.

Le moment précis du décollage montre que la Lune est en train de se coucher dans une dissonance d’un Neptune au Fond du Ciel, c’est-à-dire Neptune est totalement couché. Le luminaire de nature Eau est en signe d’Air et entre en contact de manière conflictuelle avec Neptune,  astre de nature Eau. L’élément Eau est mis en exergue au moment très précis du décollage par ces angularités.

Le vol MH370 à destination de Pékin s’amorce sous une dynamique dissonante Lune Neptune angulaire partant des maisons VII et IV.

La Lune dans le signe des Gémeaux fait-elle référence aux passagers ou au pilote et co-pilote.

La seconde option me paraît plus logique car en considérant dans tout thème natal, la maison IV comme les murs derrière lesquels on s’abrite, soit un lieu clos, la maison IV dans ce thème d’événement évoque l’habitacle dans lequel sont assis les passagers.

Un problème évident se distingue avec la dissonante importante entre la Lune et Neptune. En regardant de plus près, la Lune s’échappe par carré désappliquant et file vers Jupiter dont elle est maître, un Jupiter maître de I en VIII en signe d’Eau.

L’angularité de Neptune en IV fait poser la question suivante. Nous sommes devant le thème de départ d’une situation ( vol international), Neptune dans sa dignité en Poissons mentionne l’importance d’un environnement aquatique.  Neptune met en évidence l’élément Eau par son angularité soulignée par un carré en T entre la cuspide d’Ascendant et l’angularité de la Lune, autre critère d’Eau. La maison IV est valorisée par l’angularité de Neptune qui colle sur la cuspide de IV. Cette fusion entre la cuspide de IV et Neptune se jouent à quelques minutes près quand on sait qu’une cuspide met environ 4 minutes pour avancer d’un degré sur le Zodiaque. (*). Il s’agit d’une moyenne puisque la progression du méridien supérieur ( MC ) et inférieur Fond du Ciel ( cuspide de IV) et le mouvement des autres maisons dépendent toujours de l’heure et varient en fonction des coordonnées géographiques Lat/Long. Leurs vitesses peuvent légèrement fluctuer selon l’heure et les données de localisation. 

En astrologie, la maison X  exprime les lieux en hauteur, à contrario, la maison IV évoque les lieux vers lesquels on descend, les caves et lieux se situant dans des niveaux bas.

Dans ce ciel, la conjonction de Neptune avec la IV exprime clairement l’immensité des eaux et les conditions à l’intérieur de la carlingue ( maison IV lieu clos), l’angularité et le coucher de Neptune peut parfaitement faire référence à une altitude basse du vol. ( symbole de la maison IV).

NOTION DE TEMPS SELON LES CARDINAUX , FIXES OU MUTABLES

Cette étude rélève d’autres données de temps, la dissonance entre Neptune et la Lune est de 2 degrés et quelques minutes, ils sont en signes mutables et désignent une notion de temps en « semaine ».

Les angles Asc/Ds – Mc/Fc sont dans les mutables faisant référence à une notion en « semaine »,  soit un délai de 2 semaines et demi à partir du décollage est véhiculé dans ce carré Neptune-Lune. Le cycle Lune Neptune s’amorce au moment du décollage, des informations précieuses sont parvenues au sujet du pilote et du co-pilote récemment lors du passage de la Lune en Vierge à l’opposé de Neptune, on peut s’attendre à des compléments d’informations dès que la Lune entrera de nouveau en contact avec Neptune. La future venue de la Lune en Poissons quelques jours avant la Nouvelle Lune peut marquer une date clef dans l’avancée des recherches car la Lune relançera la relation Neptune Lune décrite plus haut.

L’attente, le flou et les données arrivant par fragments sont bien symptomatiques de la Lune en signe mutable (en plusieurs fois) au carré de Neptune.  A elle seule, la dissonance Neptune Lune traduit un état de confusion, un manque de cohésion et impacte assez fort le plan émotionnel.

Il serait difficile de ne pas voir le lien entre Jupiter maître à la fois de I et de IV se dirigeant en maison VIII dans un signe d’Eau à nouveau.

Bien qu’il ne reflète pas cet instant précis du décollage et couvre une durée plus étendue comme je l’ai décrit plus haut, Jupiter est important car il maîtrise la I. Par son opposition à Pluton ce Jupiter devient difficile car Pluton est maître de XII, maisons des épreuves et des choses cachées. Cette maison XII renvoie au 12ème signe, le signe du Poissons et l’on revient à la maison IV.

Une boucle de lecture s’amorce dans le thème. Neptune, Jupiter et Pluton en sont les caisses de résonances mais Neptune qui est couché et la Lune qui va se coucher précisent l’évolution des choses.

La communication rompue

On observe d’autres facteurs  tels que la rupture de communication et la déconnexion ( Saturne en XII au carré de Mercure en Verseau). Mercure reçoit un trigone, en apparence un bon aspect, pourtant Mars Rétrograde provient de la maîtrise de la XII, entrant en résonance à nouveau avec le signe du Poissons et Neptune. Nous revenons dans la boucle…

L’astrologie met l’accent sur  des climats en les découpant et  extrayant leurs rythmes. Cette analyse fait apparaître les éléments astrologiques suivants :

La maison IV est fondamentale, elle désigne ce qui est en bas, donc en la replaçant dans un contexte aérien, on parle d’altitude. La maison IV se trouve dans l’élément Eau, son maitre Neptune en Eau accentue la notion de profondeur de la IV, son second maitre, Jupiter est en Eau également :  environnement aquatique, l’océan.

Le fait que la Lune se couche n’est pas un élément futile,  la disparition de la Lune sous l’horizon traduit également un mouvement vers le bas.  Selon la position et le mouvement des astres angulaires liés entre eux dans le ciel du décollage, un mouvement vers le bas est symboliquement représenté dans l’analyse astrologique. S’agissant d’un décollage et d’un vol,  l’altitude a pu être plus basse que prévue au moment où la Lune a commencé sérieusement à se coucher totalement( approche du Fond Du Ciel). Pour cela il faudrait établir une analyse avec les données géographiques ( Lat, long) en vol au moment où la Lune se trouve au Fond du Ciel.

Seuls la Lune et Neptune sont angulaires au moment du décollage du vol et sont de nature Eau.

Venons en à Neptune Dieu de la mer trônant dans cette analyse en maison IV qui semble être l’astre clef dans ce ciel. Cette maison IV est également tenue par Jupiter maître de I qui se trouve en VIII dans son lieu d’exaltation en signe à nouveau d’Eau.

Sous Neptune dissonant, les situations se compliquent d’elles-mêmes,  des éléments de réponse font souvent défaut laissant la place aux doutes.  Pluton par son opposition au maître ascendant incline également vers des zones d’ombre, que Neptune alimente. Dans ce cas, Neptune au carré de la Lune stimule l’imaginaire et ouvre la voie aux spéculations à propos de la disparition de l’avion.

Avec Neptune en dignité, angulaire et couché au carré d’une Lune angulaire, le vol MH370 Malaysia pourrait garder une grande part de mystère  et imprégner la mémoire collective.

par Valérie Darmandy, le 2014/03/19 à 10:54

copyrighta92g1c61

Source de l’heure du thème :

http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/boeing-disparu/boeing-disparu-le-recapitulatif-du-trajet-de-l-avion-heure-par-heure_554183.html

5 Commentaires

Classé dans angularités astrologiques, Asie, carré en T, la lune en astrologie, la maison IV en astrologie, maisons angulaires, Neptune, Neptune Poissons, Vol MH370

Astrologie et sexualité.

article sexualitéS’il est une donnée impossible à identifier dans un thème natal c’est bien le sexe de la personne.En revanche, chaque carte natale renferme la part de féminité, de masculinité et sa sensibilité à un mode affectif. En astrologie la sexualité est symboliquement rattachée à la maison VIII, au signe du Scorpion, aux aspects du maître de VIII puis aux astres en contact à Pluton. Les maisons II et IV entrent en scène pour leurs analogies au signe du Taureau et du Cancer relatifs à la texture de la peau et à la chair.  Le Taureau représente la bouche, la langue et les papilles gustatives servant à identifier les différentes saveurs et d’en éprouver une gamme de sensations. 

Deux des cinq sens, le goût et le sens du toucher jouent un rôle évident lors des ébats amoureux. Le sens du toucher peut être relié à plusieurs symbolismes possibles : le Taureau ou Vénus pour le grain de peau et Neptune pour les sensations éprouvées à son contact. Le siège de l’odorat se situant dans les fosses nasales est associé au signe du Scorpion. Ce sens a quelque chose de primitif et s’avère un facteur déclencheur pendant la séduction et dans les moments intimes. Un aspect natal Vénus et Mars, liés au Taureau et Scorpion le goût et l’odorat, développe une sensibilité aux senteurs et au goût. Avoir du nez est une histoire de Scorpion.

Séduction et sexualité, une histoire de phéromones ?

L’organe voméronasal découvert en 1811 par le chirurgien Ludvig Jacobson est situé dans le nez chez les mammifères, cet organe leur sert à percevoir les phéromones. L’organe se développe chez l’embryon humain mais régresse par la suite, il serait donc inactif chez l’homme. Comme dans tous les secteurs, différentes chapelles s’opposent, des débats sur le rôle de l’organe de Jacobson chez l’humain font couler de l’encre.  Néanmoins la science s’intéresse à l’interaction possible des phéromones dans le comportement humain. Ces messagers biochimiques émettraient des signaux aux autres humains agissant dans les rapports en société et dans l’attirance sexuelle.  

Le comportement des animaux souligne le rôle des phéromones dans leur hiérarchie et au moment de la saison des amours. Ces phéromones servent aussi à identifier un lien de parenté, ainsi une vache mettant bas nettoie son petit dès sa naissance afin de le marquer de son odeur. Si ce dernier était nettoyé par la main de l’homme imprégnant son odeur sur l’animal, la vache ne le reconnaîtrait plus. Cet instant est précieux car le rejet d’un animal par sa mère porterait atteinte à l’épanouissement de ce dernier. Bon nombre d’animaux comme les éléphants reconnaissent leurs petits grâce aux phéromones. 

A notre époque, la commercialisation des phéromones pour l’humain est en plein essor, des parfums à base de phéromones aux propriétés différentes sont proposées, phéromones apaisantes, donnant de l’assurance ou créant un pouvoir d’attraction… Dans ce développement devons-nous y voir la reconnaissance du pouvoir des phéromones sur les automatismes humains ou un business de manipulation ? 

Vu sous un angle astrologique, cet engouement entre en accord avec le long chemin de Neptune en Poissons, signe de la recherche médicale et de la chimie. Neptune est associé au monde invisible, aux fluides, au monde des sens et aux parfums. L’astre dans son signe encore pour 12 ans promet de beaux jours à l’avancée médicale. 

Le sens olfactif et l’axe II-VIII 

Dissocié des phéromones, l’odorat a un rôle précieux dans la vie en commençant par l’importance de l’odeur maternelle dès la naissance. Le sens olfactif analyse les senteurs ou toute substance volatile. Celles-ci procurent des sensations de plaisir, de gêne ou évoquent des souvenirs, une odeur comme un goût peuvent déclencher la madeleine de Proust. Une odeur identifiée par le sens olfactif – lié au signe du Scorpion- crée une action réflexe. Le message évoqué par l’odeur oriente nos choix, c’est dire combien l’odorat occupe une place de choix dans la société. 

Sur le plan astrologique, la sexualité dépend des sens dominants parmi nos 5 sens ( le VAKOG rappelle ses canaux sensoriels utilisés instinctivement) et de l’éventuelle interaction des phéromones dont la symbolique astrologique la plus appropriée resterait le signe du Scorpion régnant sur le monde invisible. Si l’on devait coder astrologiquement ces phéromones utilisant une communication non verbale, presque animale, on se réfère là encore au signe instinctif du Scorpion. Voyons de plus près le langage des astres et des maisons astrologiques dans la sexualité. 

Les deux maisons astrologiques II et VIII expriment d’une manière générale la circulation de l’énergie dans le corps. Le signe dans lequel tombe la VIII donne un éclairage sur les méthodes utilisées pour se ressourcer. L‘énergie perdue passe par la maison VIII qui est une maison d’évacuation et de recyclage, puis par action réflexe l’énergie recyclée revient dans la maison opposée, la II celle des acquis, bienfaits et richesses.  La maison II renferme les éventuels dons ou talents, elle est la richesse mise à  disposition de l’homme au moment de sa naissance. Ce dernier construit sa vie selon son ciel en utilisant les bienfaits contenus dans sa maison II. L’action réflexe s’observe dans les signes zodiacaux. Ainsi, plusieurs planètes dans un signe invitent la personne à épouser des caractéristiques du signe opposé. Les maisons astrologiques fonctionnent par axe. Dans la sexualité, le Scorpion, le Taureau et leur axe analogique II-VIII marchent à plein régime, l’énergie libérée et renouvelée pendant l’acte sexuel utilise l’axe II-VIII d’autant que la maison VIII est associée à l’orgasme appelé la petite mort.  La sexualité fait intervenir les maîtres de ces maisons II et VIII avec leurs aspects. 

Astres et sexualité

La Lune et Neptune ensemble nourrissent l’imaginaire et les fantasmes. La Lune fait appel aux souvenirs et à cette fameuse madeleine de Proust. Elle a un rôle précieux dans la sexualité pour la part de féminité qu’elle représente et les souvenirs susceptibles d’être déclenchés par une scène, une odeur. La présence d’astres sensuels dans  les signes d’eau Scorpion et Poisson renseignent sur le fait que la personne peut être assez tactile. Vénus ou la Lune dans ces signes expriment une sensualité susceptible d’être perçue par l’extérieur. Vénus en Scorpion porte une note érotique. Les actrices Krista Allen, Nathalie Uher et Sylvia Kristel ayant incarné Emmanuelle ont respectivement leur Vénus en Poissons et Vénus en Scorpion pour Sylvia Kristel. L’actrice de films X, Holly Sampson jouant aussi dans ce film érotique possède la conjonction Vénus-Uranus. Pour avoir été l’une des  maîtresses de Tiger Woods, Holly Sampson illustra sa conjonction Vénus-Uranus.

Imbibée des valeurs Scorpion, la Lune perçoit au-delà des apparences, elle décrypte assez bien la communication non-verbale. Douée pour capter les non-dits dans une conversation ordinaire, la Lune Scorpion sait aussi faire comprendre ses intentions.

L’original Uranus agrémente la sexualité de fantaisies plus ou moins temporaires. Uranus est une composante trouvée dans l’homosexualité, Lune dissonante à Uranus chez les hommes, Uranus-Vénus,Vénus-Neptune pour les deux sexes bien que dans l’homosexualité masculine puisse faire apparaître la dissonance de Saturne sur Vénus, désignant le dégoût pour la plastique féminine. Les luminaires, Lune et Soleil, symbole féminin et masculin et leurs structures astrologiques jouent un rôle crucial pour l’orientation sexuelle. Quelque soit son sexe, une personne aime plutôt une figure féminine ou masculine. Les aspects des autres planètes sont des affinités à aimer de telle ou telle façon. Vénus et Uranus invitent à la curiosité sexuelle. Uranus se lasse de tout assez vite car les fonctions de l’astre ont pour principe d’assimiler rapidement afin de passer à autre chose. Uranus relié à Vénus réclame de la nouveauté dans la sexualité. Demandeur d’expériences inédites, l’astre cherche à rompre la routine, il peut demander à avoir sa dose d’adrénaline. Cette planète brise les tabous, dans certains cas l’astre ne s’embarrasse pas avec la question de la fidélité car il sépare le sexe des sentiments.Uranus est une composante du libertinage avec Neptune.

Neptune occupe une place intéressante dans la sexualité. L’astre pousse à rechercher le maximum de sensations et l’extase. Neptune est à double face car il installe le détachement et aussi la dépendance, il faut voir comment le thème est construit pour comprendre dans quel sens Neptune dirige ses énergies. Neptune a besoin de nourrir l’imaginaire, de sublimer l’être aimé, il crée son propre théâtre c’est pourquoi l’astre est présent dans les expériences sexuelles sortant des sentiers battus.  La fonction Neptunienne offre la possibilité de se détacher et se glisser dans la peau de personnages pour des jeux de rôles sexuels.

En matière d’érotisme, Neptune, féminine et sensuelle, rivalise d’ingéniosité avec Pluton. Ces astres se nourrissent de fantasmes et donnent une profondeur aux plaisirs dès qu’ils sont en contact avec les planètes sensuelles. Mercure a un rôle fondamental dans la sexualité pour son lien avec le mental, spécialement dans les pratiques sado-masochistes. Elles sont la résultante de plusieurs combinaisons complexes qui cachent parfois des carences que le thème peut mettre en lumière. La structure astrologique sadomasochiste s’articule semble-t il selon la motivation qui pousse à ce type de sexualité. L’outil astrologique voit l’envers du décor, il peut identifier les raisons qui poussent à aimer les jeux sm.

Dans ces jeux sexuels peuvent intervenir un contact Mars-Saturne dissonante exprimant la faculté de soumettre autrui à son autorité ou vice-versa, Saturne et Mars sont rarement seuls, ils doivent se mélanger à des valeurs Vénus-Pluton ou une Vénus dans une maison VIII ou XII, un Pluton dominant ou de Neptune pour la recherche de l’extase. La conjonction, opposition ou le carré Vénus-Pluton à connotation érotique peut naturellement apprécier ce genre de sexualité mais les rapports Vénus-Pluton instaurent aussi une difficulté à trouver la sérénité en amour car Pluton tourmente Vénus. Tous les contacts Vénus-Pluton ne développent pas des tendances sadomasochistes mais le référent astrologique Vénus-Pluton, Vénus Scorpion, Vénus-Poissons intervient souvent lorsque c’est le cas.

L’ image masculine et féminine véhiculée par le Soleil et la Lune aident à comprendre les appétits et styles de sexualité. Ces pôles mâle et femelles, Soleil et Lune, sont les fondements même vis à vis du partenaire, ils participent avec tout le reste du thème à l’orientation sexuelle.  Jupiter l’épicurien met aussi sa touche dans la vie sexuelle. Les combinaisons gourmandes, Vénus-Mars, Vénus-Jupiter orientent vers un appétit sexuel et la recherche de l’épanouissement sexuel plus ou moins atteint selon le reste du thème.

L’absence de sexualité, son détachement ou le fait de choisir une voie religieuse et renier les plaisirs de la chair, fait apparaître des combinaisons Vénus dissonante avec Neptune, Vénus carré ou opposé Neptune, Vénus dissonante avec Saturne.  Saturne et Neptune sont dominants dans le thème, Saturne pour sa faculté à inhiber les désirs et Neptune pour sa capacité de détachement. Neptune peut se passer de la chair pour aimer, il peut aimer l’insaisissable, le Neptunien peut tomber en adoration devant une image et s’attacher à une icône.  Neptune a besoin de se libérer des entraves de la chair pour élever son amour. L’astre fonctionne en cherchant la vibration et l’élévation du niveau de conscience. Il arrive parfois que seules des expériences mystiques ou vécues à travers une sexualité répondent à la quête de Neptune.

par Valérie Darmandy, le 2013/03/19 à 11:40

copyrighta92g1c61

1 commentaire

Classé dans amour et homosexualité, astrologie et amour, astrologie et homosexualité, Les 5 sens en astrologie., Neptune, Neptune Poissons

Climat de 2013,entre convulsions du monde et transformations.

FONDS004

Il est difficile d’ouvrir une fenêtre sur 2013 sans entrevoir l’horizon astrologique au-delà et sans évoquer les années précédentes car le cycle des planètes lentes donnant la tonalité mondiale, dépasse notre calendrier annuel.  Les planètes lentes installent les climats collectifs s’étirant sur des années consécutives. C’est exactement ce qui se produit depuis la réactivation  du cycle Uranus-Pluton, aspect de  déstabilisation et de transformation.  En 2013, ces deux planètes lentes  oeuvrent toujours sur le plan collectif. L’insidieux  carré Uranus-Pluton , en pleine vigueur actuellement, continue d’exercer  ses turbulences en vue de changements radicaux.  Cette année encore, il faudra compter sur cette toile de fond  anxiogène et déstabilisante.

Saturne Scorpion sextil Pluton Capricorne, les charges fiscales.

Saturne et Pluton dans leurs signes respectifs, marchent main dans la main jusqu’en Novembre 2013.  Saturne canalise les transformations initiées par le carré Uranus-Pluton et relié à Pluton, il augmente la lucidité et impose de voir certaines réalités notamment les dégâts collatéraux liés à la crise économique .Pour les dirigeants de ce monde, car il s’agit d’un aspect mondial, l’heure est venue de faire face aux engagements, des réalités doivent être affrontées ; pour les collectivités il sera bien difficile de faire l’autruche et de nier le climat économique morose.   En astrologie mondiale, Saturne en Scorpion au sextil de Pluton en Capricorne met l’accent sur les finances publiques, les dettes, les conséquences visibles de la crise et brandit le spectre de nouvelles mesures d’austérité dans des pays Européens déjà touchés par la crise ( Grèce, Espagne, Italie, Portugal…). Le signe du Scorpion symbolise les impôts, le trésor public et ce Scorpion  reçoit la visite de Saturne jusqu’en Septembre 2015,  tout un symbole de restriction budgétaire et d’amputation financière du pouvoir d’achat avec le risque d’apparition de nouvelles taxes.  Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton Capricorne évoque un alourdissement des charges fiscales.

Compte tenu du carré actif d’Uranus Pluton en climat de fond et de  l’union de Pluton à Saturne, la rigueur budgétaire en France est plus que jamais d’actualité, astrologiquement l’économie mondiale amorce sa descente dans  la crise pour atteindre le cœur de celle-ci en 2014-2015.

Si côté budgétaire la saison des vaches maigres se confirme tout 2013 avec une économie  en berne, coté mentalités Saturne  permet  de tirer les leçons des expériences les plus inconfortables. Le soutien entre Pluton en Capricorne et Saturne en Scorpion amène un vent de transformation en pareille débâcle.  Ce climat astrologique pousse dans les retranchements, il fait sortir l’instinct et appelle à la créativité de chacun.   Le message du sextil de Saturne à Pluton est constructif pour qui veut l’entendre «  du négatif  sort du positif ».   Certains y verront une opportunité pour développer de nouvelles affaires car la continuité de la crise créera de nouveaux besoins.   Des initiatives peuvent découler  et proposer de nouveaux concepts sur la façon de consommer : produits, locations, consommables…

Au cœur du carré Pluton –Uranus et l’imminent signal de Neptune.

Tout au long de ces 5 années, (réactivation du cycle Uranus Pluton par carré actif  dès 2011 avec les orbes et sa désactivation en 2016) ces 2 planètes collectives en conflit brisent  les habitudes ; ce carré s’articule entre le Bélier et le Capricorne, signes cardinaux initiant les changements. Uranus en Bélier appelle à une plus grande liberté, il demande l’affirmation de l’indépendance vis-à-vis des hiérarchies, il signe un refus d’obtempérer à une autorité. Des problèmes récurrents d’incivilité, de violences gratuites, des rebellions aux symboles de l’autorité, des révoltes dans certains pays sont les symptômes du carré Uranus-Pluton.  Le processus de transformation conduit par le carré Pluton – Uranus n’a accompli en 2013 que la moitié de son chemin,  il vise à renverser certains pouvoirs en place et à modifier de puissantes structures administratives jusqu’ici farouchement ancrées. Depuis 2008, Pluton n’a franchi que les premiers degrés du Capricorne, il lui reste plus des trois quarts du signe à parcourir,  son avancée très lente se poursuivra jusqu’en Novembre 2024, de quoi lui permettre de renverser des traditions, des pouvoirs en place et donner à l’administratif un tout autre visage.

Pluton en Capricorne a amorcé son travail de fond, il installe de nouvelles façons de communiquer entre les services hiérarchiques et des transformations essentielles dans la vie des entreprises. Placé à cet endroit du Zodiaque, il initie des rénovations au sein des plus hautes autorités de l’Etat, l’administratif est appelé à changer radicalement. L’invisible Pluton s’est déjà emparé de l’administratif car de nombreuses démarches administratives  simplifiées ont  l’allure d’un simple numéro de téléphone, on assiste à la disparition de la relation humaine  à l’aube où Neptune en Poissons, s’apprête à rappeler à l’homme, la valeur du contact humain.

Le sextil de Pluton Capricorne à Neptune  Poissons remplit les conditions afin qu’invisible et virtuel soient mis au service des traitements des données et des services administratifs ( Capricorne). Pour les administrations, le papier est probablement appelé à disparaitre, au profit de l’image et des technologies de pointe.   L’imminente poussée de Neptune  en Poissons  devrait coïncider avec des prouesses en matière de technologie de l’image et rendre obsolète certaines habitudes quotidiennes tels que démarches, achats etc.   Une révolution liée à l’image est en route.

Avant que le pouvoir de l’image ne métamorphose le quotidien, une illustration du carré Uranus Pluton se trouve actuellement dans le régime de l’auto-entrepreneur, dispositif installé en Août 2008 pour la modernisation de l’économie, quelques mois après l’entrée définitive de Pluton dans le signe du Capricorne en Janvier 2008, signe lié aux administrations. Ce statut professionnel épouse les valeurs d’un Uranus en Bélier au carré de  Pluton Capricorne,  c’est-à-dire l’émergence d’une nouvelle autonomie professionnelle,  mais  cette tension astrologique sous-entend  un sentiment d’instabilité et constitue une épée de Damoclès au-dessus des travailleurs affiliés à ce régime.  Dans les années 2014-2015 les prochains mouvements du carré Uranus Pluton sont susceptibles d’amener encore des changements dans ce régime et pas seulement dans le statut de l’auto-entrepreneur .   D’une manière générale, on doit s’attendre à des modifications de la vie des entreprises, qui depuis 2011, traversent des mues. Ces transformations s’étirent jusqu‘à  la désactivation complète du cycle actuel d’Uranus-Pluton.

 2013, réalités d’une crise durable.

Le carré Uranus-Pluton, rappelons-le, s’étendra jusqu’en 2016 puis commencera à perdre de sa vigueur au printemps 2016.  Au cours des 3 prochaines années, ce carré en se contractant et se relaxant, un peu comme une respiration, formera des convulsions économiques survenant par vagues, donnant lieu  à un effet domino.  L’engrenage du carré Uranus-Pluton retentit sur l’équilibre social, économique, l’environnement ainsi que  la sécurité des pays.  Pendant les trois prochaines années,  les graines du changement sont plantées dans ce contexte social-économique tendu. Ce  n’est qu’au terme de ce long cycle mondial, que les nouveaux codes de vie et les changements  émergeront  de ce chantier initié par ce carré Uranus-Pluton.

Sur le plan personnel, ce carré travaille intérieurement  et confronte l’homme à des expériences dépendant de contextes extérieurs, économiques et sociaux, l’obligeant à se repositionner, cet aspect dissout  le côté individualiste de l’être humain, il brise l’égo et sur le plan mondial il déséquilibre le pouvoir financier. Le monde aujourd’hui tel que nous le connaissons avec ses codes est appelé à changer pour la venue progressive d’un autre monde, plus orienté vers le partage et la solidarité. Le chemin à parcourir s’étire sur plusieurs années  et l’étendue des transformations ne sera visible dès qu’un nouveau cycle constructif prendra le relais de cette phrase de déstructuration.  Ce relais astrologique se présente  à l’approche des années 2020, avec l’avancée de Saturne en  Capricorne conjoint à Pluton Capricorne au sextil de Neptune Poissons montrant une reconstruction sur de nouvelles bases, un repositionnement de l’homme vis-à-vis des valeurs, une époque de partage, où la spiritualité et l’écologie feront partie du quotidien comme les réseaux sociaux font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien.

D’ici là, dès 2013, le respect de Dame Nature et l’écologie occuperont une place de premier plan  sur la scène politique internationale. De nouveaux codes de vie sont attendus dans la consommation,  telles que de nouvelles règles concernant le recyclage des déchets. L’écologie devrait prendre de l’essor pendant le long séjour de Neptune en Poissons.     Au terme du séjour de Neptune en Poissons, en Janvier 2026, l’époque  actuelle 2011-2016 frappé du  carré Uranus-Pluton paraitra aux yeux de l’humanité d’un autre temps et d’une certaine sauvagerie.

Le rayonnement de Neptune en Poissons  pendant 13 longues années va sensiblement repositionner les consciences et imposer d’autres priorités, les valeurs humaines passeront au premier plan au détriment de la course aux ambitions, dignes d’un Pluton Capricorne carré Uranus Bélier exerçant aujourd’hui une terrible pression dans le monde du travail.  Ce climat anarchique disparaitra d’ici fin 2016 entrainant dans ses remous la fin de cette époque mais  ce cycle Uranus Pluton en carré restera dans la mémoire collective une référence  aussi destructrice qu’utile.  Avec le recul, ce carré mondial apparaitra comme un passage collectif nécessaire pour atteindre d’autres niveaux de consciences et remettre de l’humanité dans ce monde.

Traditions, le temps du changement.

En 2013, sur le plan administratif, durant cette réciprocité mutuelle entre Pluton et Saturne, des dispositifs administratifs sont exposés à être révisés durant l’année. Le séjour actuel de Saturne en Scorpion lié à Pluton dissout et reconstruit  de nouvelles structures administratives. Le temps est au changement car le quinconce  entre Saturne en Scorpion et Uranus Bélier  demande aussi à revoir des questions sociétales liées à la tradition. Uranus aidé de Pluton demande à Saturne de réviser  les traditions ancrées.   Ce quinconce entre Saturne et Uranus s’installe en Mars et Avril 2013 puis revient en Septembre et Octobre 2013, des mois sensibles au cours desquels la tradition demande à être dépoussiérée. Ce quinconce indique que d’anciennes traditions et modes de vie ne sont plus adaptées à la société, il est nécessaire de laisser monter de nouveaux codes de vie.  Cet accouchement se fait non sans douleur et dans une certaine crispation et révolte collective (carré Uranus Pluton).

2013,  l’amour et l’unité familiale.

En dépit de ce décor difficile dû  à Uranus Pluton,  l’année 2013 affiche le séjour exceptionnel de 3 planètes s’unissant en signe d’Eau – signe des émotions – dès Juillet 2013.  Les populations devraient être réceptives à ce grand triangle d’eau entre Jupiter Cancer, Neptune Poissons et Saturne Scorpion, qui restera actif jusqu’au début Janvier 2014.  Sur le plan politique en France, le mariage gay faisant débat, s’inscrit dans cet état céleste complexe, c’est-à-dire que le mariage gay en France répond aussi à ce carré Uranus-Pluton obligeant aux changements administratifs. Ce carré  Uranus Pluton s’adosse à Saturne trigone Jupiter, parlant en faveur  d’une légitimité d’une paternité et d’une maternité et l’intégration de nouveaux droits (Saturne trigone Jupiter).

L’intégration d’un statut officiel pour les époux du même sexe s’articule autour du soutien de Saturne Scorpion, signe de la sexualité, à Jupiter dans le signe du Cancer, signe de l’unité familiale. Astrologiquement la symbolique est au rendez-vous pour ce changement, le mariage gay épouse  l’air du temps, (le climat astrologique  mondial). Dans l’année, le rayonnement de Jupiter en Cancer met l’accent sur les familles, la tradition, les enfants. Uni favorablement dans le ciel à Saturne, Jupiter  légitime les unions et leur donne une structure légale. La présence de Neptune en Poissons au trigone de Jupiter et Saturne n’est pas étrangère  à l’égalité des droits entre couples hétérosexuels et homosexuels. Neptune dans sa dignité, liée à Saturne et Jupiter, ouvre à la tolérance et sensibilise la collectivité à l’assouplissement des démarches administratives.

Le grand trigone en Eau  de l’été 2013 à Janvier 2014 ne se limite pas au mariage gay en France, il emboite le pas sur l’ouverture des mentalités au-delà du territoire Français car il s’agit d’aspect mondial invitant à la générosité du cœur.

Au trigone de Neptune en Poissons, Saturne permet aux consciences d’intégration de  « l’autre », il est question  de moins d’individualisme et plus de  solidarité.  Neptune en dignité au trigone de Saturne peut aider à lancer de nouveaux dispositifs concernant les personnes en difficulté.    La présence de Neptune en Poissons pour encore  13 années va proposer  à chacun un examen de conscience et de repositionner ses valeurs.

 

Neptune ou quand les sens et l’image prennent le pouvoir.

Le trigone de Saturne Scorpion à Neptune Poissons est favorable aux avancées dans les professions médicales notamment celles de la recherche. Neptune en Poissons met en avant le monde des sens, des plaisirs, du sens olfactif, des senteurs et vapeurs, la planète  est associée au pouvoir des ambiances dans notre vie quotidienne.  L’engouement sur la parapharmacie, les soins du corps, du bien-être va connaitre un plein essor parallèlement au développement de l’écologie.

C’est aussi dans les voies de l’illimité et de l’espace que Neptune en Poissons va agir,  l’astre va changer la notion des distances. Neptune qui s’approche du sextil de Pluton ouvre la voie aussi à l’exploration spatiale,  la météo spatiale et la question du tourisme spatial. N’oublions pas qu’avec Neptune tout n’est qu’illusion.  La porte du monde virtuel est jusqu’ici  entrouverte, sur le plan technologique préparons-nous à voir l’image prendre le pouvoir.

Avec l’avancée de Neptune en Poissons au sextil de Pluton, l’accent sera mis sur la recherche du relief de l’image, l’union entre l’invisible et l’image.  Les technologiques travaillant sur les dimensions de l’image, comme la photographie en relief, sont appelées à évoluer et révolutionner le quotidien. Les hologrammes pourront faire partie des révolutions de demain.

Neptune, si discret pour le moment  avec sa récente entrée en Poissons (entrée définitive en Février 2012), volera la vedette au carré Uranus-Pluton d’ici une paire d’années. Quant à ce carré Uranus-Pluton, il perdra de sa vigueur en 2016 et donnera rendez-vous à l’humanité à une époque ultérieure (prochain cycle d’Uranus-Pluton).

L’état céleste des cycles et l’arrivée d’astres lents proposent à l’humanité de traverser de profonds changements. Nos grands-parents ont connu leurs révolutions technologiques, sans aucun doute à notre tour de découvrir ce monde artistique, sensuel, spirituel où soyons lucide, les dérives de Neptune  risquent de défrayer la chronique et dépasser l’imagination la plus fertile.

Valérie Darmandy

17 Décembre 2012

copyrighta92g1c61

4 Commentaires

Classé dans astrologie et amour, astrologie et homosexualité, astrologie mondiale, Neptune Poissons, Pluton, Pluton carré Uranus, Saturne en Scorpion en Octobre 2012, transits astrologiques

Saturne en Scorpion en réception mutuelle à Pluton en Capricorne.

Place à la lucidité et l’authenticité !

Prochainement, Saturne entrera dans le domaine de Pluton, lequel se trouve depuis 2008 dans le signe du Capricorne, lieu saturnien. La planète à la lugubre réputation  pénétrera dans l’obscurité Plutonienne le 5 Octobre 2012 à 20h34 GMT pour n’en sortir définitivement qu’en Septembre 2015.

Alors que le carré Pluton et Uranus s’en donne à coeur joie en malmenant certains astres et leurs maîtrises ( secteurs de vie), on a tout lieu de redouter un assombrissement du moral des troupes avec la venue de l’acolyte austère.  Pourtant contre toute attente, l’entrée de Saturne en Scorpion mettra du baume au coeur auprès de nombreux ciels.

Sur un plan général, ce climat astrologique de morosité ambiante devrait coïncider avec un durcissement du climat social et économique. Sur le plan collectif, les consciences devront faire face à certaines réalités. Individuellement, ce sera l’heure des bilans et le moment de « payer » certaines actions antérieures, les notes pourraient être salées. Des fantômes sortiront du placard, le passé ou ce qu’on avait volontairement occulté ressurgira. Cette période sera celle d’une lucidité accrue, des vérités prises en pleine figure, des prises de consciences et il n’y aura peu de place pour la fuite. Saturne en Scorpion lié à son maître Pluton  aidera à se responsabiliser, à mieux mesurer sa part de culpabilité dans les actions passées et à se repositionner pour un futur immédiat.  La réciprocité mutuelle de Saturne à Pluton propose de voir la réalité en face si laide ou si indigeste soit-elle. Pendant cette période astrologique il sera question de trier le bon grain de l’ivraie. Les enfants nés sous ce climat seront caractérisés par une profonde authenticité.  La notion de superflu disparaîtra pour laisser place aux indispensables. Une redistribution des valeurs se mettra en route dans un contexte ardu. Ces changements pourront être perceptibles au niveau collectif d’autant que le trigone de Neptune en dignité à ce Saturne plutonisé amène un changement de niveau de consciences et une amorce du retours aux valeurs.

L’arrivée de Saturne en Scorpion survient tandis que Pluton effectue sa dernière rotation sur le premier décan du Capricorne, distillant depuis 2008 des climats harmoniques ou dissonants selon l’état entier du thème.

L’axe Scorpion- Taureau sera aux premières loges pour assister à l’entrée en scène de Saturne. Biensur l’axe des signes fixes, Taureau, Lion, Scorpion et Verseau ou les planètes à cet endroit devront faire preuve de patience.

Les astres situées dans les premiers décans du Bélier, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Capricorne, Verseau, Poissons sont tous invités au bal alors que beaucoup de ciels sont déjà pris dans les filets du carré Pluton-Uranus.

Les planètes dans les premiers décans du Sagittaire et Balance seront nettement moins sensibilisées par l’entrée de l’astre en Scorpion. L’aspect mineur de 30°agissant de part et d’autre de la Balance au Sagittaire est celui d’un petit sextil. Cet aspect mineur peut cependant être ressenti comme un petit havre de paix par les astres situées dans les premiers décans Sagittaire et plus particulièrement par les astres en Balance mis sous pression par l’opposition d’Uranus et le carré de Pluton.   Cet aspect mineur de 30 degrés entre Saturne Scorpion et les planètes début Balance pourront être utilisé instinctivement pour calmer les dissonances de Pluton. Le carré de Pluton vers les astres en Balance est difficile car ce carré est descendant, vécu plus difficilement en donnant une sensation nette de diminution du libre arbitre.  La personnalité peut ne plus se reconnaître, le changement opéré par Pluton avec des carrés descendants peut correspondre à une crise profonde, une descente aux enfers si le carré réactive des carrés.

Si Saturne est vue comme un oiseau de mauvais augure lorsqu’elle arrive directement sur un astre natal dissonant ou réactive des oppositions, carrés ou sesqui-carrés pré-existants, n’oublions pas que l’astre est porteur de solutions à long terme quand il distribue des aspects harmonieux.

C’est précisément ce climat de stabilisation qui va se manifester dès Octobre 2012 dans de nombreux ciels.  En aspectant par sextil Pluton, Saturne va agir en véritable porte de sortie et va canaliser les énergies de Pluton et donner un sens à la destruction du carré Pluton/Uranus. Dès le 5 Octobre 2012, le sextil de Saturne/Scorpion à Pluton/Capricorne en réciprocité mutuelle emboîtera le pas sur la porte de sortie actuelle, le sextil  : Jupiter/Gémeaux-Uranus/Bélier.

Une arrivée salutaire pour les 1er décans des signes cardinaux.

L’arrivée de Saturne dans le premier décan du Scorpion sera la bienvenue pour des millions de personnes touchés par le carré Pluton/Uranus. Saturne se trouvait stationnaire dans le dernier de la Balance depuis des mois, pendant ce temps le carré Uranus Pluton battait son plein sans recevoir un seul aspect harmonique de Saturne qui aurait canaliser ce duo infernal.

Saturne arrive en Scorpion au moment où Pluton se prépare à quitter le premier décan du Capricorne. Pluton frappe en ce moment une dernière fois les premiers décans de l’axe Cancer/Capricorne ,où depuis 2008, l’astre  a eu le temps de déstructurer les fonctions des planètes s’y trouvant. L’astre, au pas lent, a distribué depuis 2008 et depuis une paire d’années des trigones vers les planètes situées en Vierge et en Taureau, il a formé de solides sextils aux planètes en Scorpion et Poissons. Les planètes natales nourries par les harmoniques de Pluton gagnent en puissance, l’arrivée de Saturne en Scorpion va consolider ces trigones déjà en place en amenant de belles ouvertures sociales ou affectives.  Le transit direct de Pluton, le carré ou l’opposition imposent un changement auquel les personnes peuvent dans un premier temps résister avant de lacher prise. Ce changement puise beaucoup d’énergie. Depuis 2008 toutes les planètes situées sur le premier décan des 3  autres signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, reçoivent depuis plusieurs mois consécutifs l’atmosphère de Pluton -Uranus confrontant les personnes à des situations dans lesquelles elles ont l’impression d’avoir perdu la main. Ce peut -être une situation amenée par un contexte extérieur ou issue de circonstances collectives. Ces malaises peuvent s’accompagner de crise existentielle,  d’un épuisement psychique . Le but de ce carré Uranus/Pluton a pour but d’aboutir à une transformation radicale ou de vivre une mort symbolique.

A noter que cette transformation n’est pas visible pendant le transit ni immédiatement après. Il peut s’écouler des mois ou des années avant de voir le travail de fond réalisé par les transaturniennes. Souvent il s’agit de transformations sur les plans de consciences, d’un mode de vie qui a radicalement changé, il s’est produit un changement de décor. Il arrive que ces lentes amènent des évènements douloureux et que ce carré change la vie à jamais en cas de nombreuses dissonances.

Pour les ciels astrologiques ayant reçu de plein fouet les secousses du carré Pluton-Uranus ( premiers décans cardinaux : Bélier, Cancer, Balance, Capricorne), l’heure est venue de tourner la page. L’entrée de Saturne en Scorpion sonne la fin de la mission du long transit de Pluton carré Uranus sur ces 1er décans des cardinaux.

Saturne en Scorpion en se reliant à Pluton amorce la phase de restauration des dégats occasionnés par Pluton .La combinaison  de Saturne en Scorpion adossé aux forces Plutoniennes a tout du profil du Phénix renaissant de ces cendres. Les réciprocités mutuelles entre Pluton et Saturne relié par un aspect harmonique aboutissent à l’un des plus puissants aspect en vue d’une consolidation ou oeuvrent en faveur d’une reconstruction. Une fois n’est pas coutume, Saturne en Scorpion va donner du sens aux turbulences initiées antérieurement par Pluton, il va restructurer des situations décousues par le carré Pluton/Uranus.  Cela pourra  se traduire dès Octobre-Novembre 2012 par l’arrivée de solutions concrètes,  la fin d’une situation instable ou douloureuse avec le sentiment clair qu’une page se tourne ou tout simplement la fin des problèmes amenés par Pluton-Uranus.

Il pourra être question d’un meilleur contrôle sur les évènements, d’une sensation de dégagement et sensation de stabilité. Ces sensations pourront gagner les personnes du premier décan du Cancer et du Capricorne ou ayant des planètes placées sur ces premiers décans. Grâce à ce sextil entre réciprocité mutuelle, il sera proposé à ces cardinaux de prendre de la hauteur ou une certaine distance afin d’avoir un premier aperçu de l’expérience Pluton/Uranus et d’en tirer les premières leçons.

Saturne en se plaçant ainsi vers Pluton annonce la phase d’assimilation de « l’après-transit » de la plus lente des planètes, Pluton, touchant en priorité l’axe Cancer/Capricorne et biensur les deux 2 autres cardinaux, Bélier/Balance.

Saturne Scorpion sera d’une grande utilité et ses effets bénéfiques seront aussi perceptibles que sont ressentis ses blocages légendaires.

Saturne ne serait pas venue faire le relais harmonique à Pluton, l’assimilation du transit Pluton carré Uranus pour ces signes cardinaux aurait été plus lente. Ce beau lien astral entre Saturne et Pluton va permettre à ces ciels pris dans la tourmente de se restaurer plus vite que prévu, tout en préservant une arrière plan d’anxiété car la couleur de ses astres reste néanmoins sombre. Le pessimisme ou l’inquiétude pourront subsister en dépit du sentiment de reconstruction.

Pluton quittera définitivement en Décembre 2012 les premiers décans des cardinaux. Il s’écoulera un laps de temps au cours duquel Uranus continuera d’irriter (jusqu’en Mars 2013) les premiers décans des cardinaux puis le climat s’apaisera brutalement. Pour les premiers décans, l’expérience avec le carré Pluton/Uranus sera terminée.

Les seconds décans du Cancer et du Capricorne se préparent à accueillir Pluton carré Uranus à partir de Mars 2013. Ils bénéficieront immédiatement du soutien de Saturne dès la venue du duo Uranus-Pluton. Saturne va en effet progressé rapidement et attendre dès fin Janvier le 10°11°ème degré Scorpion distribuant des sextils au Capricorne et des trigones au Cancer du second décan favorisant pour eux des solutions immédiates aux changements opérés par Pluton-Uranus. Grâce aux aspects harmoniques de Saturne il y aura une intégration rapide devant les changements imposés par Pluton-Uranus. Le Bélier et la Balance (ou tous les astres situés dans les seconds décans) ne seront pas consolidés par Saturne en Scorpion.  Les astres situés dans le second décan du Bélier hériteront du quinconce de Saturne, aspect clef pour l’évolution. Pour eux s’ouvrira toute une période d’apprentissage du lacher prise. Les astres situés à 150° de Saturne,  devront apprendre à intégration les valeurs saturniennes, la patience et la discipline, ce qui risque de représenter un vrai défi pour les Béliers ou astres en Bélier qui brûleront d’impatience sous le feu d’Uranus encore en transit dans le Bélier. Tiraillement garanti.

Ce tandem Uranus-Pluton quittera les signes cardinaux respectivement en 2019 pour Uranus et Pluton en 2024.  Jusqu’en 2019, ce carré n’agira pas avec la même intensité sur les astres situés  sur les 3ème décans des cardinaux qu’il l’aura fait sur les planètes sur les 1er et 2ème décans.

Concernant le transit ultérieur de Pluton/Capricorne sur les planètes situées dans les troisièmes décans des cardinaux,  Uranus aura accéléré et se rapprochera de la fin du Bélier, il sera détaché de Pluton atténuant ainsi les remous. Le cycle Uranus-Pluton qui se réveille depuis quelques mois distribuera des expériences d’intensité différentes selon sa progression sur le Bélier/Capricorne.

Pour ceux qui sont nés à la fin du dernier décan des cardinaux ( ou ayant des astres sur le 3ème décan des cardinaux), Uranus dégagé de Pluton  formera un trigone à Saturne Sagittaire de quoi soutenir toutes leurs ambitions. En 2024 Neptune aura fait du chemin et sera au milieu du signe du Poissons, espérons que l’astre ait amené d’ici là davantage d’humanité dans ce monde  actuellement secoué par le cycle Uranus-Pluton.

par Valérie Darmandy, le 2012/08/14 à 18:37

mise à jour le 11 Janvier 2013

3 Commentaires

Classé dans Neptune Poissons, Pluton, Pluton carré Uranus, Réciprocité mutuelle, Saturne, Saturne en Scorpion en Octobre 2012, signatures astrologiques, Uranus, valeurs plutoniennes

Reflets astrologiques de l’élection du 6 Mai 2012.

Neptune astre relatif au plan collectif, aux masses et préoccupations sociales a fait son avancée dernièrement sur les premiers degrés du signe du Poisson, une planète pas revenue dans sa dignité  depuis 1861. L’astre à nouveau dans son rayonnement maximum est prêt à baliser  une époque et l’ancrer dans la mémoire collective.

En Avril 2012, le carré d’Uranus à Pluton aura perdu le soutien de Jupiter par  trigone, agissant en voie de sortie de la tension Uranus-Pluton, ce duo de planètes de feu et collectives laisseront libre court alors à leurs pouvoirs de transformations!

Avec le départ actuel de Jupiter qui avance – après un stationnement de 9 mois sur le premier décan Taureau- dans le second décan du Taureau et quittera dans quelques semaines son trigone à Pluton Capricorne, on peut dire que le carré Uranus-Pluton en signes cardinaux va réellement commencer à oeuvrer dès Avril 2012, dès le 1er tour des élections présidentielles Françaises. Ces astres collectifs en carré en signes cardinaux vont mettre en route leur pouvoir de transfiguration  sur un plan politique et administratif ( Capricorne).

A cette atmosphère collective s’ajoute un coloration particulière qui surplombera la même période .

En effet dès la mi Avril 2012 Neptune activera le 3ème degré Poissons : ”sous un péristyle un homme habillé en seigneur semble attendre, vers lui avançe un groupe de gens de son monde, en arrière une femme très simplement mise et au fond un mendiant loqueteux”.

La traduction de ce degré astrologique évoque clairement les différents niveaux sociaux. Il y est question de richesse, de paupérisation d’une population ainsi que du fossé qui se creuse entre les classes sociales, il s’agit d’une donnée qui devrait être reçue par les consciences dès Avril 2012.

Les degrés astrologiques peuvent avoir une interprétation quelque peu subjective quand ils sont activés par de simples transits et des planètes au « pas rapide » car ces degrés activés concernent tout le monde et les planètes rapides ne  restent que quelques jours sur le degré. La plupart du temps cela passe inaperçu car l’astre est noyé dans le contexte des autres planètes. Néanmoins, les données sont différentes avec l’activation d’un degré par une planète lente en dignité. Les points de convergences méritent toute l’attention,  compte tenu de l’affinité entre ce degré et la nature sociale et collective de Neptune en pleine puissance.

Neptune fonctionne en effet en invitant les foules à communier ensemble, elle soulève le différentiel entre les différentes couches sociales car l’astre aurait plutôt comme fonction de dissoudre les frontières sociales, l’astre crée une sorte de climat « d’air du temps » une époque dans un courant particulier. Le courant de Neptune peut signer l’adhésion d’un public aux idées de l’époque, par exemple pour les créateurs il peut s’agir d’une mode prisée parce que l’énergie de l’époque est en phase avec l’idée du créateur.

Le stationnement assez long de Neptune sur ce degré va démarrer en Avril 2012, précisément à la période électorale en 2012 en France, soulevant la problématique de l’inégalité des classes sociales” de manière assez significative. Ce degré sera activé jusqu’en Août 2012 puis reviendra par la suite en 2013 . En 2013, ce 3ème degré occupé, sensibilisant les consciences à échelle collective, sera cumulé au carré d’Uranus-Pluton aspect alors très actif en 2013 laissant entrevoir que pouvoir d’achat, niveau de vie et classes sociales en difficulté resteront un combat proéminent sur la table politique après l’élection de 2012.

L’élection présidentielle en France, rappelons le, se déroulera au second tour sous la pleine Lune dans l’axe financier Taureau-Scorpion, des signes astrologiques « financiers » associés réciproquement aux acquisitions possessions et pertes, dépossessions,crises, au flux financiers, aux charges et au pouvoir d’achat.

Au second tour présidentiel, la structure astrologique soli-lunaire dans un axe financier associée au degré 3° Poissons de Neptune, convergent ensemble vers la prise de conscience des difficultés de certaines classes.  Les consciences pourront être sensibles à la question du pouvoir d’achat ( pleine Lune au second tour des Présidentielles 2012 avec un Soleil Taureau et une Lune Scorpion) et les deux tours de la présidentielle se feront sur fond d’une prise de conscience du fossé entre certaines classes sociales. La marge de manoeuvre dans ce quinquennat à venir sera réduite.

D’une façon générale, pendant les années à venir, une tendance s’inversera progressivement, la dignité de Neptune dotera la collectivité d’une force d’expression. Durant ce long passage de Neptune en dignité Poissons,  un contraste devrait opérer sur les masses au niveau du mode de communication.  L’époque  mettra l’accent sur une grande écoute des doléances des populations, l’opinion public comptera davantage dans la balance vis à vis des pouvoirs en place, au fur et à mesure de l’avancée du séjour de Neptune en Poissons qu’avant ( 13 années de transformation progressive sur les modèles de communication). Les canaux de communication, médias, internet permettront d’accorder une place de choix au peuple de sorte qu’un nouveau modèle relationnel entre les autorités et les masses pourrait émerger progressivement durant l’avancée de Poisson/Neptune.  Nul doute que le séjour de l’astre dans sa dignité va élargir les canaux d’information en vue de faire vibrer à l’unisson des générations face à des courants d’idées ( Neptune, les idéaux), en inondant en direct le monde d’images et d’émotions ( plans de Neptune : le plan supérieur de la sphère émotionnelle, l’empathie).

Le chemin de la lente transformation qui incombent aux planètes transaturniennes , Uranus, Neptune, Pluton, va s’amorcer par le coup d’envoi du départ de Jupiter en Avril 2012 et l’entrée récente de Neptune en dignité ( Mars 2012).

Les élections présidentielles Françaises de Mai 2012 tombent dans la spirale de courants astrologiques agissant au niveau collectif et totalement transformateurs pas seulement sur l’échelle du territoire mais sur le paysage international.

Tous droits réservés.©

par Valérie Darmandy, le 2012/03/11 à 18:03

4 Commentaires

Classé dans astrologie et politique, élections et astrologie, Décan astrologique, degrés astrologiques, Langage astral, Neptune Poissons, Pluton carré Uranus, politiques et transits, Présidentielles 2012, Uranus