Archives de Catégorie: Langage astral

Canaux de communication, V.A.K.O.G et Astrologie.


Avec la participation de Valérie Perriaud, thérapeute relationnel à Asnières sur Seine.

 http://www.cabinet-de-psychotherapie-psychocoaching.fr/

Dans notre quotidien, au cours de nos conversations, les formules utilisées traduisent instinctivement le canal  dominant utilisé pour communiquer avec le monde extérieur. En effet, notre réalité personnelle est interprétée par nos 5 sens. ( V.A.K.O.G externe).

Notre système de perceptions se compose de la vision, de l’audition, du toucher et des sensations internes, de l’odorat et du goût.

Il est codé : V.A.K.O.G :  Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif. Il existe le V.A.K.O.G interne ou externe, le V.A.K.O.G interne étant la représentation mentale de notre monde au moyen de nos 5 sens, exemple :  se remémorer l’odeur des embruns au bord de l’océan ou le carillon d’une église qui déclenche  un flot de souvenirs, ou encore la Madeleine de Proust.

Entre  l’émission et la réception du message une déperdition d’informations a lieu.

VD : En astrologie, on s’exprime selon son thème natal.  C’est à dire on voit nettement que certaines personnes sont perméables ou pas à certaines informations. Par exemple, une dominante Lunaire s’exprimera davantage dans les émotions filtrant la raison trop abrupte à son goût, tandis qu’une dominante Mercurienne sera plus dans le rationnel, filtrant l’émotionnel qu’elle juge peu utile. 

V.P : Avant même de transmettre une information on l’élabore au travers du prisme de  son expérience personnelle, pour ensuite la  diffuser avec ce premier filtre. Il y a donc « ce que je pense », « ce que je veux dire », « ce que  je crois avoir dit », « la manière dont je le dis » et  parallèlement, à la réception de ce message, tous les filtres de mon interlocuteur qui selon son propre vécu,  feront que le message est intégré ou pas.

De plus, on donne une direction particulière à son propos selon le canal dominant utilisé. Exemple le visuel dira spontanément » je vois que » alors que le kinesthésique utilisera de préférence les termes «  je sens » ou « je ressens que ».

VD : D’accord. J’entends ce que vous me dites…Ah visiblement je suis auditive.

VP : Vous venez d’utiliser un adverbe qui vous contredit, «visiblement» vous a trahie, reste à savoir si vous êtes plus visuelle que auditive. (sourires).

VD : Très juste ! D’ailleurs en astrologie on remarque que nous naissons avec des potentialités et une forme de signature dominante et d’autres courants annexes qui eux, se modulent apportant des modifications au fil du temps et de l’expérience.  Avez-vous remarqué si les canaux de communication « dominants » se modifient ou changent ?

VP : Le canal dominant, fondamentalement non. Mais les voies complémentaires évoluent.

Pour illustrer mon propos je vais utiliser une métaphore que vous allez reconnaître : Prenons le cas d’un individu qui, à l’époque de ses  20 ans, utilise une dominante visuelle et kinesthésique pour aborder le monde qui l’entoure et communiquer avec et retrouvons le, 20 ans plus tard. Nous remarquons qu’il a conservé cette dominante visuelle qui le caractérise dans sa communication mais a développé tout au long de son vécu un « ascendant » auditif plus marqué. Pour m’aligner sur votre vocabulaire astrologique :  nous avions à faire à une personne visuelle «  ascendant » kinesthésique, qui au travers de son expérience personnelle est devenue visuelle » ascendant » auditif. Vous voyez ce que je veux dire ?

VD : C’est très clair, merci de votre contribution Valérie.

VP : Merci à vous.

 ________

En astrologie, la carte du ciel détaille le type de communication spontanément utilisé, puisque l’on vit, réagit, communique, exprime ses émotions, selon son thème et les climats ponctuels qui le traversent. Des signatures astrologiques nous renseignent sur la communication adoptée et les canaux sensoriels utilisés.

L’image envoyée au monde extérieur :

Le pouvoir de l’image, fer de lance de toute communication, est de nos jours d’autant plus d’actualité que la  société nous abreuve d’images. Dans ce monde moderne, l’image d’une personne occupe une place fondamentale, elle serait même le nerf de la guerre en matière d’affaires.  L’image de chacun est reflétée particulièrement par « l’état de son maître ascendant » les astres angulaires, la dominante, l’état des luminaires : le Soleil et la Lune.

La ligne d’horizon allant de la I à la VII implique la relation entre une personne et les autres, la projection de son image vers la sphère extérieure, l’image que les autres reçoivent immédiatement d’elle. Les planètes en VII et spécialement celles placées sur la cuspide de VII, donnent  le ton reçu par le monde extérieur.

 L’image peut être une impression stimulante avec Uranus, dynamique ou tendue avec un Mars selon qu’il soit harmonique ou dissonant. Il peut être question d’impression de séduction immédiate avec le Soleil, Vénus proche de la cuspide de VII ou de grande sympathie, d’intérêts ressentis en commun avec Mercure . Jupiter peut mettre en confiance et Saturne émettre une réserve, l’environnement peut ressentir cette retenue vis-à-vis de ceux ayant un Saturne en cuspide de VII. On peut envoyer une image en décalage avec sa personnalité avec Neptune proche de la I/VII et bien émettre un signal ambiguë avec Pluton. Les autres pourront ressentir une sorte d’attraction-répulsion face à l’énergie de Pluton.

 Il arrive que l’image envoyée au monde extérieur soit  éloignée de la personnalité. Le thème de Marilyn Monroe illustre cette dualité avec sa conjonction angulaire Lune -Jupiter en VII, indice de notoriété, de l’’adhésion d’un public, l’exposant à vivre en représentation. L’autre facette de son thème, sombre, était son Saturne/Scorpion en IV carré à sa Lune opposée à Neptune. Ce trio d’astres informe d’une zone de grande fragilité et d’une instabilité affective. Le carré en fixe Lune-Saturne exprimait largement ses carences affectives et son sentiment de solitude.

En dépit des sollicitations extérieures prestigieuses ( Lune-Jupiter VII)  son ciel intérieur était toujours aussi sombre et triste.

 Le monde entier  voyait en elle sa célébrité « sa Lune-Jupiter »  mais elle vivait selon son plan émotionnel (sa lune et tous les autres aspects) : l’opposition lune Verseau  à Neptune Lion, retenue par le double carré de Saturne-Scorpion  en IV lui donnant un sentiment persistant de solitude au fond d’elle-même. Son carré en T Neptune-Lune-Saturne était en signes fixes : Lion, Scorpion,Verseau sous-entendant une notion de durée. Sa quête d’affection fut obsessionnelle et le rapport à « l’image de la mère » au travers des aspects à la lune, souligne la problématique de sa vie.  Son Saturne, apex du carré en T, se trouvait en IV :   sensation ancrée de solitude,  manque de racines. Saturne par son carré en T lui déclencha une avidité. Durant sa vie, elle chercha à retrouver des racines auprès de familles qui l’accueillaient.

En astrologie, cette dualité entre l’image envoyée à l’extérieur et le fond de la personne est un grand classique. Ces différentes facettes de la personnalité sont plus ou moins perceptibles par le monde extérieur. Le langage astrologique identifie les différentes couches d’un thème et dissocie ainsi les apparences de la personnalité.

L’astrologie vous voit sans fard.

 Communiquer selon son ciel natal :

L’état astrologique de la Lune est la clef de voûte depuis laquelle découlent de nombreuses réactions en raison du lien symbolique de la Lune avec le plan émotionnel.  L’analyse astrologique de ce luminaire délivre le niveau de sensibilité, le seuil de perméabilité aux ambiances, des éventuelles zones de fragilité.

Ensemble, la Lune et Mercure occupent des places stratégiques dans la communication.  Mercure, astre lié à la logique, à un état de conscience, à la lucidité, verbalise, traite les informations entendues qu’il passera au crible de l’analyse. Pourtant la façon d’analyser les choses  sera intimement orientée selon le vécu et les évènements liés , notamment ceux vécus pendant l’enfance car ils ont formatés la personne. Pendant une conversation si ordinaire soit-elle, l’état astrologique de la Lune est susceptible d’éveiller à tout moment cette madeleine de Proust en fonction des informations émises par les interlocuteurs. Des phrases pourront retentir et éveiller des sensations ( V.A.K.O.G interne) et orienter la conversation ou interférer sur la qualité de celle-ci. 

En fonction de l’état astrologique de la Lune, de Mercure, des axes I-VII, III-IX, l’étude du maître ascendant et des éléments Feu, Air, Terre, Eau,les plus occupés,  apparaît la signature du  canal sensoriel  dominant et d’autres canaux complémentaires.

Des aspects d’Uranus à Mercure accélèrent Mercure.  Plusieurs choses peuvent découler, le débit de parole et la compréhension peuvent être rapides et la personne passe d’une chose à l’autre, elle peut se lasser ou anticiper.

Pluton lié à Mercure  appellent à la remise en question, le plaisir de contredire  l’interlocuteur et rechercher une sorte de quête du Graal. Des liaisons entre Neptune et Mercure informent d’une communication basée sur les sensations, le ressenti, le monde de l’image. En compagnie de personnes dotés de contacts Mercure Neptune, il sera bon de communiquer en utilisant un langage visuel, la communication n’en sera que plus fluide. Les dominantes Vénusiennes et Neptuniennes peuvent se rejoindre à travers leurs sensibilités bien que le Vénusien optera pour d’autres voies de communications comme le toucher, l’odorat et le gustatif. Le rôle de la lune dans l’histoire du goût n’est pas en reste car une émotion, critère lié à la Lune, s’éveillera sous les papilles gustatives, en goûtant certains mets ou dégustant de bons vins.

Un ciel avec une dominante Vénusienne va générer instinctivement l’envie de toucher les textures, la matière, sentir, elle sera sensible aux senteurs et aux goûts, aux formes. La signature  de la gourmandise lié à Jupiter-Vénus ou encore à Vénus-Mars ou Vénus-Lune oriente vers les canaux O,Olfactif, G,Gustatif et K,Kinesthésique.

La présence de planètes connectées à Vénus confère plus  ou moins d’importance à un certain canal plutôt qu’un autre. Une fois que la signature de la dominante est identifiée, les associations de planètes forment les voies complémentaires. Avec Mars, Jupiter le canal sera davantage Olfactif, Gustatif, tandis que Vénus liée à Pluton débouche sur une note d’intensité où la personne ressent le besoin de toucher, de ressentir et est en quête de sensations extrêmes, ce qui l’invite  à communiquer par le canal K,kinesthésique. Pluton plonge les 5 sens dans des expériences intenses, l’astre ne faisant jamais les choses en demi-teinte, rien ne dit que ses voies complémentaires de communication ne soient pas   O,olfactif ou G,gustatif.

La communication sera tactile (K) avec une Vénus dominante soutenue par Pluton et Uranus.  Avec Neptune ou les valeurs Poissons dominantes, le canal sensoriel utilisé de préférence est A, auditif, le monde des sons et V,visuel, le monde de l’image.

Uranus et Pluton créent une intensité particulière lorsqu’ils aspectent les astres personnels et renseignent sur les voies complémentaires au canal sensoriel dominant. L’instinct est associé aux valeurs scorpions et aux forces plutoniennes. Le canal kinesthésique, « je sens/ressens » rappelle les réactions épidermiques des êtres les plus réceptifs , tels que les dominantes Neptuniennes, ou poissons, celles du Scorpion et des plutonien(nes). Neptune agirait sur les deux canaux, K et V, tandis que Pluton davantage sur le K et moins le V,visuel.

Saturne a peu de lien avec les 5 sens cependant il aide à intégrer le vécu et participe ainsi faire évoluer ces voies de communication, qui selon les climats, se modulent, tout en conservant le canal principal. En raison du lien de Saturne avec le passé, son interaction n’est pas à négliger dans le V.A.K.O.G interne, au moment où des souvenirs remontent grâce à des sons, des sensations ou une image.

Dans un thème avec une dominante Lunaire-Vénusienne Plutonienne, le canal K, le toucher a de grandes chances de dominer ( à confirmer avec l’ensemble du thème), pour un lunaire-Neptunien-Plutonien , il aimera « sentir et voir »,les canaux K et V, pour un Mercurien-Neptunien, Vénusien, l’auditif et le visuel ont des chances d’être spontanément utilisés.

Ces voies de communications que chacun utilise spontanément sont sans lien avec l’image projetée dans la sphère extérieure. Elles peuvent s’harmoniser avec cette image, ou être dissociées.

Les fondamentaux en astrologie, les 4 éléments :

Selon les 4 éléments occupés, on a aussi quelques informations sur la communication, l’émission d’informations ou la réception, les aptitudes portées davantage à l’écoute ou aux commandements par exemple. Ces 4 éléments renseignent souvent sur le rythme d’une personne.

L’élément Feu s’exprime à travers un esprit de décision, des aptitudes aux commandements et est lié à la rapidité, l’impatience, la colère. Il sera davantage émetteur que récepteur.

L’élément Air est le laboratoire d’idées, il a trait aux idées qui fusent, aux échanges.  Les deux premiers éléments Feu et Air expriment une grande rapidité et sont vifs. On peut percevoir une certaine nervosité dans l’élément Air tandis que l’élément Feu s’illustrera dans des actions, l’air dans les idées. Ces deux éléments convolent souvent en tandem merveilleux.

La Terre ,élément plus lent, fait appel au sens pratique, à un esprit méthodique, d’analyse, pragmatique, au sens de l’organisation.

L’élément Eau ,autre élément au rythme lent, englobe  la gamme des émotions, le ressenti, l’inspiration, une grande faculté d’écoute. Il est en relation avec la sphère des sensations et des émotions.

Mémorisation

La Lune et ses aspects composent la faculté de  mémorisation. La place de la Lune est capitale dans les souvenirs plus ou moins enfouis et dans le V.A.K.O.G interne. ( Madeleine de Proust). Ce réservoir émotionnel donne une orientation à  une communication, il peut en améliorer la qualité et faire en sorte que l’information soit intégrée ou pas. Les souvenirs sont tout aussi importants que le climat traversé, qui deviendra à son tour, un souvenir. Pour cerner les réactions d’une personne on peut aller voir la relation qu’elle entretient avec son passé. Pour cela : direction Saturne, l’axe Capricorne-Cancer et la Lune.

Les aspects entre Lune et Saturne ou un Saturne fort et harmonique favorisent le stockage d’émotions et d’évènements. Grâce  aux aspects harmoniques de Saturne, l’astre semble figer le temps. Les situations semblent se stocker dans la mémoire et ne plus en partir.  La mémoire photographique ou eidétique répondrait davantage aux liaisons entre la Lune et Neptune ou un Neptune dominant et harmonique augmentant la faculté de photographier les scènes de la vie. La mémoire auditive répondrait plutôt aux relations avec Mercure, Mercure-Neptune ou encore Mercure-Jupiter ( maitre des Poissons). Le contact astrologique entre Mercure-Saturne aide à situer la capacité à se concentrer. Dans le quotidien,  on utilise instinctivement son canal sensoriel dominant. Une personne davantage V,visuelle, désireuse de s’informer de l’actualité choisira de recevoir des images, apprenant mieux ainsi. Elle prendra peu de note et visualisera davantage les informations.  A l’inverse un auditif pourra être perturbé par les images et aura une aisance pour assimiler par l’écoute et recherchera les sons ou le silence.

Une signature et des voies secondaires.

Les climats dans un thème astrologique évoluent en permanence, ainsi la communication se module au gré du vécu mais sont préservés intact les signatures astrologiques et le canal sensoriel dominants.

par Valérie Darmandy le 2012/08/07 à 23:00

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans carré en T, Célébrités, Communication et astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, Les 4 éléments, les 5 sens, Les 5 sens en astrologie., Marilyn Monroe, Saturne, signatures astrologiques, V.A.K.O.G et Astrologie, Vénus

Entrer dans un thème astrologique.


Le thème astral invite l’astrologue à analyser les énergies à l’intérieur et, de thèmes en thèmes,  la porte d’entrée d’un thème ne se situe jamais au même endroit. La carte astrale se lit selon un sens précis en triant au préalable les différents niveaux du thème afin d’avoir une vue d’ensemble de tous les éléments. Le dessin de la carte astrologique englobe toujours multiples dimensions.  Pour trouver le sens de la lecture du thème, il faut trouver ce  fil conducteur depuis lequel le reste du thème s’articule.

Devant des cartes, on voit immédiatement où entrer dans le thème, sur d’autres thèmes on peut voir deux structures astrologiques majeures agissant en portes d’entrée mais l’une est toujours prioritaire à l’autre.Tout dépendra de la figure globale de la carte, à savoir : les planètes concernées, leurs aspects, les dessins planétaires formés,  la présence ou non de planètes dans les angles, si ces luminaires occupent ou non des angles…

Chaque carte du ciel est unique, néanmoins les cartes astrologiques ont toutes cette particularité : en regardant une carte natale, des aspects astrologiques se détachent au premier.

Comment trouver les dominantes planétaires ?

La dominante planétaire d’un thème se compose souvent de deux dominantes avec un fond.  Exemple : un thème avec une dominante Uranus-Mars avec la croix des mutables dominante.

Pour lire un thème, d’entrée de jeu, c’est vers les maisons angulaires que l’on se tourne car ces 4 maisons angulaires mettent en relief toutes les planètes proches des angles. Plus l’angularité est serrée plus la planète et la maison qu’elle maîtrise auront une influence. Pour quiconque pratique l’astrologie,  il pourra constater combien sa propre trajectoire se reflète dans  les astres proches de ses angles. Ces astres agissent en profondeur et rayonnent même sur l’apparence physique et l’énergie d’une personne. Ils participent à  la signature de son tempérament et reflètent des évènements. Les astres dans les angles sont des potentialités, des transmissions de dons, de valeurs, talents familiaux, traits de caractères. Ils désignent des centres d’intérêts ne demandant qu’à s’affirmer ou à exploser si Uranus est de la partie. ( Uranus en I,IV,X,VII ou Uranus conjoint à l’un des maîtres de I, VII, IV,X). Instinctivement, la personne  est appelée vers les valeurs de la planète conjointe au maître de I. La cuspide de I est la ligne démarquant symboliquement l’inconscient ( maison XII) avec le conscient ( maison I, l’arrivée à la vie), ainsi  le maître de I ou maître ascendant a un rôle capital.

Les maîtrisent entres les maisons expriment un mouvement, elles partent d’une maison astrologique pour aller vers une autre. Le maître d’une maison est une sorte d’ état des lieux dans un secteur défini et la maison où il se dirige illustre les transformations possibles de cet état. Ses changements s’opèrent ou restent à l’état d’envies, selon que les maîtres soient placés dans les angles, cadentes ou succédentes. Dans les angles, les situations sont de l’ordre du vécu. Les astres dans les angles ont un pouvoir de levier, les 8 autres maisons, cadentes et succédentes permettent à la personne d’ingérer ces expériences. Une situation se présente toujours lorsque des transits en cours passent sur des maîtrises des 3 groupes de maisons : angles, succédentes, cadentes,mais la situation n’a pas la même portée selon le type de maison. ( voir article spécial transits).

Lorsque le maitre de X interfère sur la I les évènements sont plutôt proposés par le « fatum » afin de faire évoluer la personne vers son chemin. Les relations astrologiques avec le maître de VII éclairent sur l’interaction des autres dans la vie et comme on peut s’y attendre, un lien planétaire avec le maître de IV traduit le lien aux origines, le climat familial et la perception de l’image de la famille. La IV marche de pair avec la X, l’axe parental. Ce Méridien X-IV illustre d’où l’on vient (IV) et vers où l’on va ( X) et là où on retourne (IV étant la fin de vie).  Il arrive que le maître d’une maison occupe la même maison : maître de I en I, ou maitre de IV en IV.  Evidemment la maison avec la planète prennent une importance toute particulière. Quand il s’agit du maitre de I,  la personne peut gagner en autorité auprès de son cercle immédiat où si le thème l’y incline, il peut être question de notoriété.  Lorsque le maître de VII passe en VII les autres peuvent envahir l’espace. Le personne peut manquer de prise de position et faire en fonction de l’avis d’autrui.   La vie sociale peut empiéter sur la vie privée lorsque le maître de VII est angulaire en VII et aussi lorsque le maître de VII bascule en I, les sollicitations extérieures sont intenses et les autres occupent une place incontournable.  Un manque de liberté et l’emprise des relations, la pression de la vie sociale, se rencontre lors du présence du maître de VII en I. La nature de la planète dans ce type de maîtrise fera toute la différence. Saturne sera très sélectif dans ses relations. Uranus, Mars maîtres de VII en I sont offensifs. L’hyperactivité et la singularité d’Uranus maîtrisant les maisons angulaires passe rarement inaperçue en raison de l’énergie et du caractère Uranien ayant du mal à s’intégrer longtemps dans les groupes. Les maitrises de la VII par Pluton invite la personne à être formatée, manipulée par les autres. Elle peut subir l’emprise d’autrui et s’en apercevoir quand il est trop tard.  Lorsque des planètes d’énergie telles que : Mars, Uranus, Pluton maîtrisent les angles ou s’y trouvent,  l’énergie est perceptible nettement par l’extérieur. A contrario, Saturne maîtres d’ascendant surtout demande le calme et pousse à épouser l’introversion ou à l’ambition démesurée en X ou maitre de X. Si Vénus est maître de VII en I, elle expose à un maximum d’ invitations et sollicitations extérieures. La séduction et la douceur de la personne n’y seront pas étrangères.  La maitrise de Vénus de VII dans les autres maisons ont tendance à tirer la personne vers une vie sociale agréable. Ces données sont données à titre indicatifs.

Les maisons angulaires et l’étude affinée de leurs maîtres et aspects suffiraient à brosser les grandes lignes de l’existence de chacun.  Ce serait bien dommage d’en rester là car rien ne dit qu’un aspect majeur ne se situe pas parmi les autres maisons! On doit incorporer les maisons succédentes puis cadentes.

Les maisons angulaires sont en analogie avec les 4 signes cardinaux Bélier ( maison I), Cancer (maison IV), Balance (maison VII), Capricorne (maison X). Ces maisons à l’instar des cardinaux, initient des situations, font bouger des lignes, tandis que les maisons cadentes ( l’axe III ( Gémeaux)- IX ( Sagittaire) puis l’axe VI ( Vierge)- XII(Poissons) et succédentes ( l’axe II-(Taureau) VIII (Scorpion) et l’axe V(Lion)- XI(Verseau)  sont celles des apprentissages, de l’équilibre entre ce qu’une personne acquiert et ce qu’elle doit abandonner, son intégration sociale et sa sphère affective. Toutes les maisons communiquent entre-elles grâce aux maitrises planétaires et à la chaîne planétaire depuis laquelle sortira un climat dominant. Ces maisons angulaires servent de repères pour trier les planètes.  Certaines cartes astrales ne possèdent aucune planète angulaires, ne vous y méprenez pas, cette apparence peut être trompeuse.

Maisons vides.

Si les angles sont vides de planètes, leurs maîtrises respectives sont toutes aussi précieuses : en premier lieu , on recherche les éventuelles conjonctions aux maîtres d’angles, oppositions, carrés, puis trigone,  sextil, quiconce. Il faut examiner tous les aspects touchant les maîtres de I,VII,X et IV  avant d’abandonner la pistes les maitres d’angles.

L’état des maîtres de I, VII, IV,X  est très instructif dans l’analyse. Un maître de VII conjoint à Vénus fonctionnera tout aussi bien qu’une Vénus près de l’angle de VII.  Les conjonctions ou oppositions sur les maitres des angles I, VII, IV, X retentissent en dominantes. Les dominantes se cachent sous des maîtrises des maisons vides.

Prenons en exemple le thème d’une personne dont les angles sont vides. Elle est née sous le signe de la Vierge avec un Ascendant Bélier. Dans sa carte,  elle possède la conjonction Soleil Vierge – Mars Vierge dans une maison succédente ou cadente.  Bien que ce Soleil ne soit pas dans les angles il fera parti de la dominante principale, car conjoint au maître ascendant, Mars.

Les vents contraires, les aspects et leur nombre.

Un aspect de sesqui-carré 135°  vers le maître de I natal peut éclairer bien des situations rencontrées. Les quinconces 150° ( 90+60) vers les maîtres d’angles parlent en faveur d’un cheminement intérieur long, la personne devra passer par certains apprentissages et veiller à corriger certains défauts. Les quinconces avec le maître de l’ascendant agissent un peu en mues successives. Les sextils offrent une régularité dans le travail, les étapes et le mérite. Le chemin est plus lent mais il sera aussi solide que les trigones.

 A petite dose ou à haute dose ils changent la donne…

Quand les angles et les maitres d’angles sont maigres en informations, la porte d’entrée du thème se trouve parfois autour des luminaires ou de certaines figures particulières comme les stelliums. Le thème a quelque fois  une particularité : il s’agit d’un thème avec une dominante d’ oppositions, de carrés, de trigones, sextils ou d’aspects mineurs. La présence de plusieurs quinconces par exemples doit attirer l’attention.

L’opposition étant un vis-à-vis, l’absence d’opposition dans un thème natal renseigne sur une difficulté à se confronter aux autres ou une difficulté à enclencher une remise en question. L’aspect d’opposition étant absent, la personne  puisera dans d’autres aspects de son thème lors de remises en questions provoquées par l’extérieur.   Un nombre élevé de carrés exprime une grande lucidité sur les aspects pratiques de la vie et la valeur des choses. La personne perçoit  la vie comme une bataille avec des défis à relever. Inversement un nombre élevé de trigones dans un thème, voila un aspect invitant à se plaire dans un confort et n’appelant pas au changement.  Les trigones aident , élargissent l’horizon, ouvrent des portes, facilitent les situations, la notion de chance et de protection opèrent dans l’aspect de 120°. Les carrés installent des obstacles permettant d’ apprendre la valeur des choses et des gens. La notion de frustration, de privation, est légion dans les carrés, ils sont là pour générer « l’envie » souvent dûe au manque. La difficulté des carrés se corse surtout quand ils se produisent entre signes fixes ou qu’ils sont dans un carré en T avec des signes fixes pris dedans.  Il se produit une résistance importante.

En avoir en excès en signes cardinaux cree un dynamisme important. En mutables ils permettent l’adaptabilité. Avoir un excès de carrés ou de trigones génère un résultat opposé aux aspects.  Celui qui possède de nombreux de carrés cardinaux peut  ressentir un inconfort de sorte qu’il voudra essayer de faire bouger les choses ( l’ensemble du thème et les transits en cours renseigneront sur la question).  Les carrés amènent un tempérament insatiable, l’insatisfaction peut être cyclique. Celui qui a un excès de trigone ressentira plutot de la plénitude, la vie se déroulera avec moins d’inquiétude, les situations favorables ne lui donneront pas envie d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Si le maître ascendant est pris dans un thème ayant de nombreux carrés, la personne sera très consciente d’être happée par cette dynamique.  Si le maitre ascendant est hors de ces carrés, le fonctionnement de la personne alterne entre l’état de son maitre ascendant et ces carrés.  De l’extérieur son image peut être perçue changeante.  Prenons un autre exemple, imaginons un thème avec Uranus conjoint au maître ascendant donc audacieux, aventurier mais le thème présente de nombreux carrés de Saturne aux planètes personnelles.

Selon vous comment la personne vit ces énergies opposées?   Plusieurs possibilités s’offrent à elle. Soit, elle  alterne entre  le feu d’ Uranus et le froid de Saturne : elle a envie de vivre en mode Uranien et ressent les blocages de Saturne. Le poids des tradition la tiraille avec l’envie d’une vie libre.  Soit elle associe le goût du défi d’ Uranus à l’ambition de Saturne et de son thème découle une grande ambition que les difficultés nourrissent.  L’ambition ne garantit pas la réalisation, gardons en tête que des carrés de Saturne paralysent l’action.  Régulièrement des vents contraires se rencontrent dans les structures principales, entre l’état du maitre ascendant et d’autres courants principaux. Parfois une simple conjonction composée de  valeurs opposées soufflent le chaud et le froid. La personne se sent tirailler entre deux modes de vie. Exemple : la conjonction Uranus-Jupiter, un grand classique entre l’esprit bien pensant, l’importance des apparences et le révolutionnaire Uranus.  C’est le thème entier qui module ces différents climats. Devant ces climats qui tirent la couverture l’un à l’autre, les transits en vigueur désignent quel courant planétaire a le dessus et pour combien de temps.  Il est assez facile de cerner quel climat final dominera grâce au reste du thème.

Le décor :

Les maisons astrologiques sont en quelque sorte le décor dans lequel un astre va s’exprimer , il va s’y exprimer toujours selon ses aspects astrologiques. Le signe astrologique dans lequel tombe la planète colore un climat, une tendance, un mode d’expression.  Les aspects entre planètes sont nettement prioritaires a l’emplacement des « planètes dans les 12 signes zodiacaux ». Les aspects sont directement le dialogue entre les planètes, ces planètes s’aiment, sont indifférentes l’une vis à vis de l’autre, ou se détestent. Les aspects astrologiques révèlent des conflits intérieurs, de l’harmonie, une sérénité, des paradoxes, des blocages, conflits, des frustrations, le niveau de dynamique, ou l’apathie, des tempéraments lymphatiques, nerveux, bilieux les rythmes etc.

Une planète transaturnienne près d’un angle et dans l’axe I-VII doit attirer l’attention car située près d’un angle elle a toutes les chances d’être ressentie par la personne comme une mission  à remplir, quelque chose à faire absolument. Au fil des années la personne intègre les valeurs de la planète près de l’angle avec plus ou moins d’acceptation, ou en vivant de situations de crises qui l’inviteront à épouser les valeurs de l’astre. Toutes les planètes en I et même dans les 3 autres angles, appellent a être pleinement vécues.

L’état du maître de I, ses aspects et la maison où il se trouve sert de baromètre sur la sensation de libre-arbitre et il est possible qu’il soit le fil conducteur auquel duquel la lecture du thème démarre si aucun autre élément astrologique ne vient peser dans la balance. Les planètes lentes conjointes au maitre de I amènent régulièrement des expériences collectives, ou du vécu liés aux questions de la société. Le maître de I conjoint aux transaturniennes ( Uranus, Neptune, Pluton) est l’indice sûr que l’évolution de la personne est liée à des situations collectives, elle peut être prise dans un contexte économique et social dans lequel son action individuelle est dilluée. La diminution du libre arbitre peut être plus importante sous la maitrise des transaturniennes.  La présence d’un maître de I aspecté à une transaturnienne ( surtout la conjonction et l’opposition) reste un indice selon lequel la personne peut  agir aussi en faveur du collectif.  L’ensemble du thème doit le confirmer. Le rapport entre les collectives et les plus luminaires et le maitre ascendant scelle bien des informations astrales. Le thème de Edgar Cayce est un cas d’école avec les planètes transaturniennes Uranus et Pluton placées dans ses angles et l’un des luminaires, la Lune à mi-point de 2 transaturniennes, Neptune et Pluton, le second luminaire, son Soleil est en Poissons sous la maitrise de Neptune qui revient vers la Lune, le thème tourne en boucle. Son implication personnelle sur le plan collectif est bien représenté.

Aucun élément isolé.

Dans une carte, toutes les maisons sont reliées les unes aux autres par le jeu des maîtrises, tissant ainsi une atmosphère unique.  C’est ainsi qu’en dressant la thème astral d’un inconnu, il arrive qu’un environnement se dégage au premier coup d’oeil. Certains climats sont soulignés. Les planètes sans aspects -férales- témoignent de situations atypiques ou extraordinaires susceptibles de survenir pendant les transits.  Les transits sur les planètes férales ou le maître de la férale sont vécues avec un sentiment de grande inconnue.  Aucune planète dans un thème n’est seule, elle est sous la maitrise d’une autre planète qui elle même se trouve sous la maitrise d’une suivante. La chaîne planétaire apparait d’elle même en suivant ces maîtrises successives.

Les dignités accidentelles.

Les dignités accidentelles se présentent lorsqu’une planète ou un luminaire tombe dans sa maison analogique. Elles sont une piste intéressante lorsqu’il n’y a pas d’angularités et aide à la recherche des dominantes du thème.

Liste des dignités accidentelles :

Soleil en maison en V

Lune en maison IV

Mercure en maison III et VI

Vénus en maison II et VII

Mars I et VIII

Jupiter en maison IX et XII

Saturne en maison X et XI

Uranus en XI

Neptune en XII

Pluton en VIII

L’exaltation accidentelle des planètes se produit lorsqu’une planète ou un luminaire tombe dans une maison en analogie avec son lieu d’exaltation zodiacal.  La Lune possède son exaltation accidentelle en II du fait de son exaltation se trouve en Taureau, le second signe du Zodiaque. L’exaltation accidentelle du Soleil tombe en maison I, par analogie à l’exaltation du Soleil en Bélier, premier signe. Vénus exaltée dans le signe du Poissons trouve ainsi son exaltation accidentelle en maison XII. Mars exalté dans le signe du Capricorne occupe une place de choix en maison X natale, c’est tout un potentiel actif et  d’aptitudes aux décisions qui ne demande qu’à se déployer. Jupiter ayant son lieu d’exaltation dans le signe du Cancer – le clan,  la famille – l’astre se trouve en harmonie lorsqu’il tombe dans la 4ème maison natale, l’habitat, le patrimoine, les lieux de résidence, la famille.

Saturne gouverne le Capricorne et le Verseau possède son exaltation dans le signe de la Balance, 7ème signe du Zodiaque : son exaltation accidentelle se produit en maison 7.  La maison VII colore déjà en temps normal la qualité des relations avec l’environnement extérieur, le type de profil de partenaire que l’on attire, les expériences avec les autres, sa propre image projetée vers les autres. Un saturne au natal en maison VII marque de son sceau les relations avec les autres . L’exaltation d’Uranus se trouvant dans le signe du Scorpion, Uranus en maison VIII natale y trouve son compte. L’exaltation de Neptune se trouve dans le signe du Lion associant la dignité accidentelle d’exaltation de Neptune avec la maison V.

Les heures de naissance et lieu de naissance déterminant l’orientation des maisons astrologiques, ces dignités et exaltations accidentelles sont éphémères.  En Europe il faut compter environ 2 heures pour qu’une maison traverse un signe. Dans d’autres lieux du globe notamment au fur à et mesure que l’on monte vers les latitudes nord et la répartition des 12 maisons astrologiques devient inégale.

Les dignités et exaltations zodiacales correspondent au moment où luminaires et planètes se retrouvent dans leurs signes respectifs.  Aujourd’hui, le 27 Juillet 2012,  le Soleil est en dignité en traversant le signe du Lion, sa dignité va s’étaler jusqu’à la mi-Août avant de rejoindre le signe de la Vierge.

Quand se produisent les dignités, avec les planètes Vénus et Mars, elles s’étirent sur des semaines, parfois des mois comme ce fut le cas pour Mars en 1988 quand, avec le jeu des rétrogradations, il séjourna 6 mois dans une de ces dignités : le Bélier et en 1999 il sillonna durant 6 mois dans une autre de ses dignités, le Scorpion, en faisant une porte sortie fin Balance, avant de revenir en Scorpion. Certaines dignités astrologiques s’étirent sur des années. Au cours des 20 dernières années, on reçu Pluton en dignité dans le signe du Scorpion durant 12 ans consécutifs puis ce fut au tour d’Uranus en Verseau pendant 7 ans, il amena le plein boum de la communication mobile et démocratisa internet.  Nous sommes actuellement au  début de la traversée de Neptune dans sa dignité, le Poisson , la planète n’en sortira qu’en 2025-2026, de quoi amener des nouveautés dans le monde de l’image, du son et développer des valeurs.

La différence entre les dignités et dignités accidentelles est majeure, la première concerne à travers le globe des générations entières, la seconde est un climat astrologique valable seulement une paire d’heures dû simplement à l’orientation des maisons au moment de la naissance.

Le cas des jumeaux :

De nombreuses personnes naissent à la même date à la même heure et peuvent avoir des thèmes similaires, mais les jumeaux par définition sont deux personnes nées le même jour à la même heure dans le même lieu ( latitude et longitude).

Dans le cas de naissances gémellaires ( jumeaux hétérozygotes ou homozygotes), les dignités accidentelles ( et exaltations accidentelles)  ont des chances d’être les mêmes surtout si la naissance a lieu par césarienne. Dans ce cas  distinguer une différence entre les deux thèmes de jumeaux relève de l’infime détail et parfois la différence se joue sur des micros secondes, que les logiciels d’astrologie mettront en lumière.

L’analyse des thèmes de jumeaux est facilitée lorsque la naissance a lieu par voies naturelles, l’écart en secondes est plus long. Il arrive que des cuspides de certaines maisons changent de signe entre l’arrivée du premier bébé et du second.  Exemple, le thème du premier enfant présente une cuspide de maison à 29°50 Capricorne et le second bébé a la même cuspide de maison à 0° Verseau. Si les cuspides des ascendants occupent des signes différents ( le premier bébé né sous un ascendant 29°50 Capricorne et le second bébé né sous un ascendant 0° Verseau),  dans le cas où les maîtrises des maisons I changent, la signature du tempérament se personnalise et deux profils astrologiques se distinguent.

Pour les naissances de jumeaux, le rapprochement avec le thème des parents est conseillé pour cerner l’hérédité astrale et identifier la signature astrologique de la famille. Les thèmes astrologiques fonctionnant en interaction avec les autres thèmes, un regard sur l’extérieur sur l’environnement donne un bon coup d’éclairage.

Les dignités accidentelles fournissent de précieux renseignements.  Une planète en dignité accidentelle est ressentie comme quelque chose d’inné .  L’astre entre en harmonie avec sa maison analogique,  la nature de l’astre se trouve dans son élément et la maison où tombe la dignité revêt une importance aux yeux de la personne.  Lorsque Vénus tombe en maison VII dans un thème astral, elle se trouve en dignité accidentelle, la personne va être particulièrement douée avec les codes de séduction, les relations seront basées sur l’affect, ces attitudes seront nettement perçues par l’environnement extérieur. Le signe dans lequel tombe Vénus renseigne sur ce rapport aux autres, si il superficiel, intéressé, si il s’inscrit dans la durée ou s’expose à une problématique quelconque, etc.

La présence d’une Lune en IV, autre dignité accidentelle, donne un renseignement précieux quant au rôle familial et la place du home sweet-home dans l’existence.

Les dignités accidentelles peuvent participer à la dominante astrologique lorsque celle-ci ne sort pas facilement.  La recherche de la dominante astrologique est aléatoire, parfois à peine le thème astrologique bâti, la dominante astrologique saute aux yeux et ce n’est pas un hasard.  Une dominante proéminente dans une carte du ciel va de pair avec le fait que la personne est consciente de ce climat ( qu’il s’agisse de potentialités , talents, ou traits de caractères) . Lorsque la dominante est identifiable spontanément et en relief dans une carte , la prise de conscience du potentiel est précoce.  Certaines cartes astrologiques  » tournent en boucle » et décrivent des expressions artistiques, d’autres ne parlent que de pays lointains, voyages. Parmi les thèmes astrologiques on croise certains thèmes totalement signés par la « vocation ».

Les dignités accidentelles se lisent avec les signes et surtout les aspects planétaires indexés aux planètes car ce sont  » les dialogues » entre les planètes. Une dignité accidentelle de Vénus en VII au trigone de Mars et un dignité de Vénus au carré de Neptune n’ont rien en commun.

A propos des thèmes :

Ce serait se voiler la face de dire que l’on est tous égaux devant les thèmes.  La distribution des planètes et l’orientation de la carte est une lunette. L’astrologue a la vision du monde d’une personne selon son ciel.  Déchiffrer une carte du ciel est un voyage au coeur de l’humain, on entre dans l’intimité des hommes et des femmes et touche leur plan émotionnel en devérouillant souvent des choses enfouies. L’astrologie a plus d’une corde à son arc, parmi ses capacités les plus délicieuses, elle procure une visibilité des époques traversées et aide à mieux les passer quand celles-ci sont difficiles. Le langage astrologique est un raccourci et appuie sur les centres névralgiques. Dans un tout autre registre, elle permet de verbaliser ce qui parfois est trop difficile à traverser. Humainement rendre responsable les cycles et les énergies de ses épreuves a un vertu thérapeutique car l’humain se déculpabilise ou visualise « le climat responsable » de ses maux. Combien de fois on peut accuser Saturne de toutes les peines et regarder sur les éphémérides le moment où il s’éloignera.  Ce rapport entre l’humain et des forces  » d’en-haut » explique peut être pourquoi l’ attrait collectif pour l’astrologie ne déclinera jamais. La quête pour son devenir a toujours existé depuis la nuit des temps. Les codes de consommation d’aujourd’hui voudraient que l’astrologie soit « prête à consommer » comme on entre dans un fast-food pour emporter un plat tout prêt. Dans ce monde où tout doit aller de plus en plus vite, la relation classique entre l’astrologue et le consultant risque de s’éteindre à petit feu pour laisser place à des kits tout prêts à consommer de l’astrologie!.

Si l’astrologie doit s’adapter à l’air du temps, elle garde ses mystères.

Les secrets de l’astrologie demeurent la capacité à sublimer certains aspects et la modulation des climats selon les plans de conscience .

par Valérie Darmandy, le 2012/07/27 à 00:28

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et amour, Astrologie Puteaux, Bélier, Enseignement à Puteaux, hérédité astrale, jumeaux et astrologie, Langage astral, maisons angulaires, Maisons astrologiques, maisons astrologiques vides

Accident Challenger : réceptions mutuelles Jupiter-Uranus-Saturne et dissonances Jupitériennes.


Ce dossier astrologique porte sur l’accident de la navette Challenger survenu en 1986 et aborde la place de l’astrologie dans les destins collectifs. L’analyse astrologique passe en revue les dénominateurs communs trouvés dans les cartes astrologiques des astronautes à bord de Challenger puis les compare au ciel horaire du décollage de Challenger à Cap Canaveral le 28 Janvier 1986 à 11h38 heure Locale. L’explosion de la navette eut lieu environ 73 secondes après le décollage.

Existait -il des résonances entre le ciel du décollage et les thèmes des astronautes ? Si oui, ces résonances étaient-elles issues des mêmes courants astrologiques?

Préambule sur Jupiter et le Septenaire en astrologie.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, ouvrons une parenthèse sur Jupiter, planète jouant un rôle, comme on va le voir, dans l’explosion de la navette Challenger et ces décès collectifs dans des circonstances spectaculaires.

Si Jupiter est la planète la plus volumineuse de notre système solaire, dans le langage astrologique elle conserve aussi la symbolique de l’extra-large…Jupiter, le gourmet ou le gourmand, sensible aux jouissances terrestres dispose d’aptitudes pour attirer les honneurs et les richesses matérielles. Jupiter enveloppe autrui de sa confiance, rassure, il s’impose en société en occupant l’espace. Naturellement il introduit le goût prononcé du confort, un certain standing de vie ou parfois invite à la folie des grandeurs.  Les dissonances de Jupiter sur le caractère orientent vers la démesure, des abus de toutes sortes y compris de confiance, la recherche d’une notoriété bâtie sur du superficiel, une attitude ostentatoire, le besoin de théatraliser ce qui est ordinaire. La place de l’astre dans un thème de nativité délivre de précieux renseignements quant à l’étiquette sociale portée en public. Jupiter est un peu l’habit de fonction que l’on endosse, les médailles gagnées, les titres, les récompenses, ou l’emblème que l’on représente. L’astre  conjugué avec Saturne permet d’évaluer l’intégration sociale.

On accorde spontanément la notion de protection à Jupiter dans la maison astrologique où il se place ou dont il a la maîtrise, à condition que l’astre ne soit pas dissonant, ni maître d’une structure délicate, ni présent dans la maison mortifère la VIII et sans maîtrise sur la VIII.   Jupiter montre sa face noire dans les dissonances, il renverse la vapeur , on joue de malchance, il est question de défaillance dans une protection ; des difficultés peuvent faire intervenir les lois, l’intégration sociale peut être difficile ou faire l’objet de déstabilisations venant de causes extérieures.

Lorsque Jupiter inscrit sa griffe dans un évènement, il donne à celui-ci un côté spectaculaire. Dans certaines conditions astrologiques, la signature astrale de Jupiter s’apparente à celle d’Uranus dans le sens où une situation se manifeste avec démesure.

Avant l’introduction des transaturniennes dans l’histoire de l’astrologie marquée par la découverte d’Uranus,  les astrologues disposaient du Septenaire : un clavier composé des deux luminaires la Soleil et le Lune puis des 5 planètes : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Jupiter était l’unique planète associée aux grandes distances.  Le Sagittaire, le centaure lié à Jupiter rime encore de nos jours avec les grands voyages tout comme son acolyte Mercure lié symboliquement aux petits déplacements, bien que la question des distances reste relative.  Par exemple, pour une personne sédentaire, un premier voyage de courte distance pourrait être très bien marqué dans son thème par un cycle de Jupiter ou la maison IX tandis que la maison III, Mercure et les Gémeaux peuvent être les référents astrologiques auprès de personnes habituées à voyager. Avec la découverte de Neptune en 1846 -autre planète transaturnienne- et son intégration dans le clavier astrologique,  le langage astral s’étoffe.  Les  très grandes distances appartiennent toujours à Jupiter mais aussi à Neptune, planète porteuse du symbole de l’illimité. Pour ce dossier astrologique parlant de conquête spaciale justement, c’est à se demander si le référent de Neptune ne s’adapterait pas mieux que Jupiter.

Le monde du voyage s’articule autour de l’axe Gémeaux (distances courtes ou moyennes et fréquentes)-Sagittaire ( les grands voyages hors frontières), maison III ( déplacements petits, moyens et fréquents) -IX ( grands voyages), Mercure ( déplacements petits et moyens) et Jupiter ( grands voyages).

Explosion de Challenger sous les réceptions mutuelles mondiales Jupiter-Uranus-Saturne.

Courants mondiaux

A cette époque en astrologie mondiale  se forme dans le ciel des réceptions mutuelles entre la planète Jupiter en Verseau, Uranus et Saturne en Sagittaire. Les 3 astres s’échangent leurs signes respectifs et mélangent ainsi leurs énergies.  Le Sagittaire, signe  des grands voyages, est occupé par Saturne et Uranus, les deux planètes gouvernant le Verseau où se trouve Jupiter durant l’année 1985 et début 1986.

ci-dessous, état du ciel astrologique lors du décollage de Challenger à Cap Canaveral le 28 Janvier 1986 à 11h38 heure locale. Challenger explosera quelques secondes après.


Courants astrologiques éphémères du 28 Janvier 1986 à 11h38, Cap Canaveral, Floride, USA.

Les ciels horaires sont l’instant T de l’état du ciel dans un lieu donné . Ils ont une validité brève car les maisons circulent vite sur le Zodiaque changeant ainsi  les maîtrises et les atmosphères qui en découlent.

Le ciel horaire du lancement de Challenger à 11h38 heure locale à Cap Canaveral se produit sous un Ascendant Taureau avec l’axe des Noeuds sur la ligne d’horizon I-VII 3° Taureau-3°Scorpion. Le Noeud Sud et Pluton à 7° Scorpion sont angulaires en VII.

La maison VIII horaire ( maison astrologique liée aux notions de destructions, la mort, aux conditions du décès ) se superpose au  signe du Sagittaire symbole de la flèche s’élançant vers les hauteurs, des grands voyages, des grands espaces et signe de Feu.   Uranus et Saturne, maîtres de ce Jupiter en Verseau, occupent eux aussi cette maison VIII.  Un détail peu négligeable, Saturne, l’un des maîtres de Jupiter, est au tout début de la maison VIII de la carte horaire à 7°42 Sagittaire en conjonction avec l’étoile fixe, Antarès 9° Sagittaire, étoile fixe à l’influence violente. Antarès, explosion, incendie, destruction.

Ces échanges de réceptions mutuelles entre Uranus-Saturne et Jupiter se forment entre les maisons XI et VIII et installent un climat de destruction visant les projets.  Dans ce ciel il serait bien difficile de nier la présence du triple carré de Pluton Scorpion frappant Vénus-Mercure-Soleil en Verseau au Milieu du Ciel.

Vénus est maître de l’ascendant de la carte horaire, ce qui valorise le rôle de Vénus et ses aspects. Or, Vénus est frappée du carré de Pluton, l’amour mort, l’affectif endeuillé dans des conditions tragiques. ( Ce même carré Vénus-Pluton est retrouvé, en signes mutables Vénus 27° Poissons au carré de Pluton 27° Gémeaux, le 10 Avril 1912, jour du voyage inaugural du Titanic). Ce carré horaire, Vénus-Pluton, exprime le choc émotionnel et bouleversement affectif.

Jupiter dans la carte horaire du décollage de Challenger transporte un indice mortifère soutenu en raison d’une boucle qu’il fait sur la VIII.  En effet, Jupiter maîtrise la VIII horaire ( Sagittaire en VIII) et ses deux maîtres, Saturne et Uranus, se trouvent aussi en VIII. Les énergies de Jupiter s’expriment à travers la VIII.

La réception mutuelle mondiale entre Jupiter/Verseau et Uranus/Sagittaire est soutenue par un sextil, confirmant un climat Jupiter-Uranus, c’est à dire des potentialités « spectaculaires » dont l’expression se libère dans les maisons touchées ici à cette heure précise, la VIII et la XI.

 Jupiter dans les thèmes astrologiques des astronautes.

En étudiant les cartes astrologiques de 5 astronautes sur 7 ( deux cartes sont avec une heure inconnue)  la planète Jupiter est maître de leur maison natale VIII, maison des conditions de décès,  Jupiter était de nouveau maître de la VIII horaire à l’instant du décollage.

-Le ciel natal de Francis Richard Scobee, commandant à bord de Challenger en Janvier 1986, présente  une figure astrologique  avec un Carré en T : la conjonction Vénus-Saturne est frappée du double carré Mars-Pluton.  Les planètes Apex Vénus-Saturne sont en maison IX, maison des grands voyages. L’énergie de ce thème se dirige vers les valeurs de la maison IX, horizons lointains, grands voyages.  Son Jupiter natal est maître de sa maison VIII et Jupiter se trouve dans sa maison VIII ( fin). Neptune est aussi maître de sa VIII.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure du décollage de Challenger : Pour Francis R. Scobee, les Noeuds s’inversent à leurs positions initiales. Pluton à 7° conjoint sur l’axe des noeuds en Janvier 1986. Période clef de l’existence. Jupiter répète le climat du thème astrologique de  l’astronaute, Jupiter maître de VIII…

-Michael J.Smith était à bord de Challenger, son Jupiter est maître de sa maison VIII,  Jupiter qui est aussi la planète Apex, car Jupiter est pris dans le carré en T Jupiter au double carré d’Uranus Gémeaux et Lune Sagittaire ( deux signes des déplacements et grands voyages). Son Jupiter est très dissonant et il est planète Apex, cela sous entend que toutes les énergies se dirigent vers son Jupiter dissonant et à valeur mortifère ( maitrise sur sa VIII natale). Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage de Challenger : Uranus  à 20° Sagittaire en transit près de  sa Lune à 16° Sagittaire évoque les grands voyages. Uranus réactivait le carré en T natal avec Jupiter apex et maître de sa VIII.

-Le ciel astrologique de l’astronaute  Judith Resnik présente  sa maison VIII natale en Sagittaire. C’est à nouveau Jupiter qui est maître de sa maison VIII natale à l’identique Jupiter au moment du décollage propose la même orientation, maître de VIII…Son Jupiter natal est la planète Apex de son Yod ( 2 quinconces venant de Uranus et Saturne sont réceptionnés par Jupiter). Le Yod est le canal vers lequel se dirigent les énergies des 2 quiconces, la planète en Apex a obligation de « travailler », elle devient sensible, majeure dans la carte natale.  On note dans son thème natal la maison IX et VIII sous une même maîtrise planétaire, les grands voyages et la mort liées. Jupiter maitrise au natal ses deux maisons simultanément.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Les planètes composant son Yod natal sont celles retrouvées en VIII et sous la maitrise de VIII au moment du décollage de Challenger. Une orientation vers la maison VIII se répète avec un Jupiter à teneur mortifère.

Le ciel natal de  Christa McAuliffe,( ci-dessus) dispose d’un Jupiter maître de sa maison VIII natale en dignité et en VIII natale aussi.Au moment du décollage, se superpose sa maison VIII natale directement sur la maison VIII horaire du décollage.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Pour Christa McAuliffe, transit direct d’Uranus sur sa pointe de la maison VIII, maison de la mort, transit d’Uranus le 28 Janvier 1986 à 20 Sagittaire sur son Jupiter natal à 19°36 Sagittaire qui était maître de sa VIII natale.

Retour des Noeuds exactement comme son confrère Francis R. Scobee, sauf que pour Christa, l’axe des Noeuds revient exactement sur lui même. Le 28 Janvier 1986 le Noeud Nord est à 3° Taureau sur son Noeud Nord à 6° Taureau, et Noeud Sud sur Noeud Sud natal. Pluton du 28 Janvier 1986 à 7° Scorpion appuie sur l’axe des noeuds nataux et du jour. Identique à son confrère astronaute Scobee, période clef de l’existence et surtout période à haut risque pour les déplacements en voyage en raison du direct d Uranus 20° Sagittaire sur le maitre de VIII natale, 19°36 Sagittaire et sur la pointe de VIII 20° Sagittaire.  Son ciel est le plus affligé et dans une précision édifiante, la répétition se fait sur la VIII avec les maitres de VIII et un direct d’Uranus sur sa pointe de VIII natale.

L’heure du décollage de Challenger coïncide avec l’axe des Noeuds sur la ligne d’horizon I-VII avec Pluton Scorpion conjoint sur le Noeud Sud, ce qui lance un cycle important pour les deux astronautes Christa McAuliffe et Francis R. Scobee.

Le ciel astrologique de l’astronaute japonais Ellison Shoji Onizuka dispose d’un lien entre Jupiter et la VIII ( Vénus, maître de Jupiter, se projette en  VIII) tandis que la maîtrise de Jupiter est directe sur la VIII dans les cartes de ses 4 compagnons du vol spatial.

Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage :

Le 28 Janvier 1986, pour l’astronaute Ellison  Shoji Onizuka, son ciel se trouve en plein transit direct d’Uranus à 20 Sagittaire sur son Noeud Nord à 20° Sagittaire. L’astronaute vit l’opposition d’Uranus à Uranus natal.  Uranus natal pris dans les noeuds nataux.  Le transit d’Uranus en 1986 réveille les Noeuds et frappe son Uranus natal conjoint Noeud Nord.

Points communs entre les ciels des 5 astronautes (thèmes astrologiques avec les heures).

5 astronautes sur 5 disposent d’un lien de Jupiter avec la maison VIII. Pour 4 d’entres eux, la maitrise natale de Jupiter sur leur maison VIII est directe : Christa McAuliffe, Judith Resnick, Francis R Scobee, Michael John Smith.  Pour Ellison Shoji Onizuka le lien entre Jupiter et la VIII est indirect.

Au moment précis du décollage 2 astronautes , Christa McAuliffe, Judith Resnik  ont leurs maisons natales VIII sur la maison VIII du thème horaire du décollage, les courants mortifères se superposent sur le Sagittaire.

Les cartes sans heures.

Bien que ces cartes ne soient pas exploitables dans l’étude, car sans maisons, voici les aspects on peut y lire clairement le transit d’Uranus en Janvier 1986.

Thème de Ronald Ervin McAir, établi pour 12h ( sans heure). Comparaison avec la carte horaire de l’heure de décollage de Challenger : Uranus en Janvier 1986 est à 20° Sagittaire et transite son Mars natal à 18-19° Sagittaire. Climat à haut risque accidentel. Retour de Jupiter. Jupiter 24-25° Verseau en Janvier 1986 conjoint à son Jupiter natal 27° Verseau. On retrouve dans son thème le courant mondial Jupiter-Uranus dominants à cette période.  Ronald McAir était saxophoniste, (une Lune Poissons avec un amas de planètes personnelles conjointes à Neptune). Il projetait de jouer à bord de Challenger. Le musicien Jean-Michel Jarre lui rendit hommage dans un morceau « Ron’s Pièce ». 

Ci-dessous, thème de Gregory Bruce Jarvis  établi pour 12h ( sans heure). Dissonances natales  Jupiter-Uranus. Le thème horaire du décollage de Challenger fait apparaitre la Lune à 11° vierge, pile sur son amas natal au carré d’Uranus natal. Saturne le 28 Janvier 1986 forme de nombreux carrés à son amas en Vierge.

Facteurs déclencheurs & transits majeurs.

Jupiter fut un courant commun mortifère décelé à la fois dans le thème horaire du décollage et dans les cartes natales des astronautes. Il fallait des éléments astrologiques pour déclencher un tel accident. En Janvier 1986 on note dans le ciel mondial la réception mutuelle  Jupiter- Uranus soutenue par sextil puis de une seconde réception mutuelle Jupiter-Saturne. Les réceptions mutuelles des planètes lentes jalonnent les grandes lignes de l’histoire, ils composent l’âme des époques, ce qu’il restera dans la mémoire collective.

Les facteurs déclencheurs furent l’écho des courants Jupiter-Uranus à la fois dans le mondial et dans le thème des astronautes, combiné au transit direct de la planète la plus explosive -Uranus- sur certains points clefs des thèmes nataux des astronautes ainsi que le retour des axes des Noeuds sur eux mêmes ou à leurs oppositions.  L’axe des Noeuds  sert d’indicateur, lors de transits concomittants, il verrouille ou ouvre des portes et balise en quelque sorte les étapes cruciales de l’existence.

La maison VIII et  Jupiter dissonant, maître de VIII avec le direct d’Uranus en Sagittaire forment la toile de fond dans cette tragédie collective.   Les deux planètes Jupiter et Uranus lui ont donné ce caractère spectaculaire ( Jupiter) et explosif ( Uranus). La présence de Jupiter dans cet accident situe le cadre de l’accident : en voyage vers les grandes destinations. La présence du transit d’Uranus se retrouve régulièrement dans les accidents.  Les réceptions mutuelles des planètes lentes jalonnent les grandes lignes de l’histoire, ils composent l’âme des époques, la mémoire collective d’une époque.

Le plan individuel inhérent au plan collectif.

L’astrologie est un grand ensemble composé de cycles mondiaux auxquelles certaines générations sont perméables dès que ces courants mondiaux sont réactivés. Dans ces grands cycles cohabitent d’autres cycles. Une simple carte horaire n’explique pas un évènement, car la carte horaire d’un évènement précis n’est qu’une loupe grossissante permettant de décrypter une situation à ce moment précis.

Pour qu’il y ait un évènement, le plan collectif de l’époque doit au préalable entrer en résonance avec le courant individuel, quand ces conditions sont réunies la carte d’un instant T incarne le tout dernier maillon de la chaine de l’analyse astrologique. Cette carte horaire permet d’entrer dans le détail et d’y cerner l’interaction du plan collectif sur l’individuel. La superposition des maisons d’un instant T avec les thèmes nataux libère toutes les informations avec une précision parfois redoutable.

Une fois par jour, le signe du Sagittaire et la maison VIII se superposent inévitablement mais ne déclencheront rien, encore une fois c’est le cumul des courants annexes qui font un évènement.

Le dernier rouage astrologique de ce grand ensemble ( la carte de l’instant T) est bien huilé puisque le lancement de la navette ne fut pas décidée tandis que la maison VIII se superposait au  signe du Taureau, ou sur les 11 autres signes zodiacaux. Le moment du lancement  de la navette Challenger plaçait la maison VIII ( circonstances de décès) sur le signe du Sagittaire  entrant alors en résonance avec Jupiter maître de la VIII, courant commun de 5 astronautes sur 7 à bord de Challenger.

La vraie question de fond est pourquoi cette heure a été choisie, mais ceci est une autre histoire et soulève le problème du libre-arbitre des hommes face aux évènements.

Le langage de l’astrologie est paradoxal. Il est d’une infinie richesse, très complexe et à la fois simple car logique.  Il est surtout à la porté de tous!

Tous droits réservés©

par Valérie Darmandy, le 2012/06/01 à 18:42

1 commentaire

Classé dans Axe des Noeuds en astrologie, carré en T, Challenger et Jupiter dissonant, climat mondial, etoiles fixes astrologie, etude astrologique, Face noire de Jupiter, Jupiter, Jupiter Sagittaire, Langage astral, transits astrologiques, Uranus, Yod en astrologie

Nicolas Sarkozy, les sesqui-carrés de l’après 6 Mai 2012.


Il n’y a pas de mauvais ni de bon thème.  A l’intérieur du thème astrologique fourmillent divers courants d’énergies. Certains aspects astrologiques s’appuient sur d’autres pour être résolus, d’autres servent de levier, de catalyseur.

En astrologie tout est question de dosage, faire une analyse prévisionnelle répond à une masse d’informations allant dans le même sens.  Des données se répètent en grand nombre et tissent un fil conducteur.

L’actualité politique Française de 2012 est riche d’enseignement pour la communauté astrologique. La carte du ciel de Nicolas Sarkozy est une étude astrologique des plus intéressantes en terme de transits. En effet, avec la planète Uranus arrivant sur sa conjonction Lune-Mars et sur sa Lune dès Mai 2012 on pouvait se demander si un tel transit allait le porter vers un second mandat.  Hélas ce passage d’Uranus masquait de bien mauvais courants et l’on trouvait d’autres courants défavorables à sa réelection.

En examinant le transit d’Uranus de plus près,  il réactive des énergies par sesqui-carré.

Le transit d’Uranus est actuel  mi-Mai 2012 et réveille sa structure natale : Lune sesqui-carré Saturne, puis en Mars-Avril 2013 Uranus va stimuler son Mars sesqui-carré Pluton.  135 degrés.

Ce sesqui-carré Pluton-Mars est composé d’ énergies plutoniennes avec d’un côté Pluton en tension vers son Mars Bélier maître de sa maison natale VIII : maison du recyclage d’énergies, maison des crises et aussi des flux financiers importants.

Ce sesqui-carré est composé d’un Mars Bélier combatif et héritier  d’une atmosphère de la maison VIII.    Saturne à 20° Scorpion fait un carré à Pluton pris dans ce sesqui-carré ce qui corse la difficulté. Saturne est sa planète Apex de son carré en T. ( Pluton opposé Mercure et l’opposition prise par le double carré de Saturne devenant par la figure astrologique : la planète Apex)

Le Sesqui-carré.

Sur un plan général, l’aspect de sesqui-carré est celui d’une brèche qui s’ouvre, libérant des sensations anxiogènes et le courant qui monte peut être accompagné d’une perte de contrôle des situations.  Cette perte de contrôle est nuancée biensur selon les planètes en cause et l’ensemble de la carte.

Le sesqui-carré est un aspect de 135° entre deux planètes avec une orbe de 2°. Il est classé parmi les aspects mineurs pourtant il est loin d’être négligeable. Son courant est déstabilisant, il peut correspondre à des angoisses, rejets, phobies, répulsions, on s’interroge. Réactivé sous transit, il coïncide avec une période chahutée de l’existence.

Le sesqui-carré possède l’énergie d’un carré ajoutée à celle d’un demi-carré appelé aussi semi-carré ( 45 degrés). Le sesqui-carré est l’un des aspects les plus contrariants à vivre. La symbolique parle d’elle même, on est face à des blocages, des résistances conscientes (90°) que les mauvaises habitudes ou la négligence ont favorisés. Le sesqui-carré se vit d’un coup sous un transit généralement et dans un état de stress  on est face aux problèmes qu’on a laissé s’accumuler car on a pas agit (45°) ou on a agit en faisant des erreurs répétitives. Lorsqu’il se réveille, le sesqui-carré est vécu avec des doutes, une période d’interrogations, un certain sentiment d’inquiétude. Des pollutions ou des situations nocives ont pu passées insignifiantes ou bien leurs négligences conduisent à des obstacles et causent des dégâts par la suite.  L’aspect de 45 degrés inclut dans le sesqui-carré demande de corriger certaines habitudes avant qu’il ne soit trop tard, mais paradoxalement, l’aspect de 45° ne pousse pas à agir. On peut donc laisser les choses s’accumuler avant d’être face à des obstacles frontaux ( aspect de 90°).

Le carré inclus dans l’aspect de 135 degrés du sesqui-carré impose une difficulté et favorise l’entêtement, une résistance aux changements. On peut avoir semer des situations qui deviennent nocives.

Certains sesqui-carrés génèrent du stress, une notion d’insécurité, de la peur ou semblent faire perdre le contrôle ( selon les astres concernés) les aspects de 135° dans lesquels sont pris Uranus par exemple. Le sesqui-carré, mélange de 45 degrés et 90°, est un peu l’histoire du propriétaire qui néglige l’entretien de sa maison, peu à peu l’état général se dégrade et de plus gros problèmes et frais de réparation apparaîtront par la suite. On peut comprendre par cet aspect que des accumulations de choses jouent en défaveur de la personne. La plupart du temps les personnes sont à l’origine de leurs problèmes qu’elles ne mesurent pas dès le départ (45 degrés) ou simplement parce qu’elles le négligent. Il y a une force d’inertie dans le demi carré.  Lorsque le sesqui-carré est réveillé par des transits, il est vécu avec un sentiment de grande crise car l’étendue du problème monte à la conscience.

Les 2 sesqui-carrés de l’après 6 Mai 2012.

L’après 6 Mai 2012 pour Nicolas Sarkozy se prépare dans un climat de réactivations de 2 sesqui-carrés de son Mars-Pluton et d’un second sesqui-carré Lune-Saturne.

Sa conjonction natale Lune-Mars angulaire et de nature très combative,  est attelée par deux sesqui-carrés.

Sa Lune est au sesqui-carré de Saturne avec 137° – 2 degrés d’orbe – et son Mars est à 136 degrés de Pluton – 1 degré d’orbe-.

L’arrivée d’Uranus sur sa conjonction Lune-Mars va allumer ses deux sesqui carrés nataux, l’un après l’autre à quelques semaines d’intervalles, car par le jeu des orbes ils s’activent presque ensemble.

Son premier sesqui-carré stimulé est celui de Lune Bélier -Saturne Scorpion,  à la mi Mai 2012, Uranus est déjà à 7 degré Bélier sur sa Lune Bélier natale à 7°. Le courant de son sesqui-carré Lune-Saturne se libère actuellement et le fera pendant une période de 1 an puisqu’Uranus va opérer sa rétrogradation cet été et repartira sur le 7ème degré Bélier en Mars 2013.

Pour comprendre l’effet d’un aspect Lune-Saturne, celui-ci dépend en réalité de l’environnement. Il n’a pas la même portée chez chacun. Pour une personnalité publique ou un artiste, un courant Lune-Saturne peut poser un souci de  popularité et mener à une popularité en berne, un isolement. La Lune occupe une place centrale dans les analyses des cartes du ciel des hommes politiques et des artistes.

Dans le ciel natal de Nicolas Sarkozy, le passage de la Lune au contact de son Saturne natal lors du 1er et du 2ème tour des Présidentielles2012 a lancé la réactivation de son sesqui-carré Lune-Saturne. Ce climat introduit un doute sur sa propre popularité, des interrogations sur sa relation au peuple et le fait qu’il s’agisse d’un sesqui carré, l’interrogation porte sur le fait de n’avoir pas agit à certains moments ou avoir laissé de possibles mauvaises habitudes ( 45°) s’installer et la prise de conscience des obstacles rencontrés durant le quinquennat.

Le sesqui-carré entre la Lune et Saturne fait intervenir la planète Apex, Saturne, il est donc un sesqui-carré puissant vers lesquelles les énergies se dirigent. La planète Apex appelle la personne à travailler sur les valeurs de la planète. Ce sesqui-carré entre la Lune et la planète Apex, Saturne, peut être une sorte de mode d’introspection actuellement sur le quinquennat et notamment ce qui n’a pu être fait pour maintenir l’adhésion du peuple ( Lune Saturne) et la prise de conscience de la défaite.  Ce sesqui-carré Lune-Saturne était parmi les aspects défavorables pour sa réelection car il démarrait immédiatement en Mai 2012.

Le second sesqui-carré, Mars-Pluton, est de nature différente. Le transit actuel de Pluton entre le 8ème et 9ème degré du Capricorne, réveille le sesqui-carré en faisant un carré à son Mars natal.  C’est l’émergence avec Pluton des obstacles et de fortes difficultés le réveil de cette combativité de Mars Bélier. Ce sesqui-carré porte des valeurs destructrices ( Mars maître de VIII ! ) les courants Mars-Pluton sont anxiogènes et dévoreurs d’énergie. La nature du sesqui-carré Mars-Pluton est bien plus offensif que le cheminement intérieur Lune-Saturne.

La formation actuelle dans son ciel de ses sesqui-carrés nataux demandent de régler des situations délaissées (45°) et pouvant s’apparenter à des nuisances, des embarras, que le transit direct d’Uranus est en train d’actualiser.

Une zone de fortes turbulences, de doutes, d’interrogations, de réparations de situations laissées, se prépare dans le thème astrologique de Nicolas Sarkozy. Elle devrait avoir lieu pendant la durée des allées et venues d’Uranus sur sa conjonction Lune-Mars ( Mai 2012- Février 2014) à mi chemin entre le sesqui carré Lune-Saturne et celui de Mars-Pluton.

Ce transit d’Uranus sur ses sesqui-carrés nataux constitue pour l’ancien Président une période de fragilisation, une brèche depuis laquelle montent des situations à régler (135°).

Nicolas Sarkozy va puiser des énergies dans sa carte pour traverser les secousses des sesqui-carrés. Ses portes de sortie des sesqui-carrés sont Vénus Sagittaire ( Vénus au trigone de Pluton pris dans le sesqui carré) et le Soleil au sextil de sa conjonction Lune-Mars.  Saturne pris dans le sesquicarré avec la Lune, reçoit le trigone Jupiter-Uranus natal.  Cette conjonction à laquelle il est réceptif, rythme son chemin politique ; ses moments forts se forgent sous ce courant Jupiter-Uranus.  Sa conjonction Jupiter-Uranus en porte de sortie montre un homme porteur de projets nouveaux ambitieux mais les rails ne sont plus là, les cycles et transits en cours désignent une époque d’épuration par les sesqui-carrés.

Deux de ses portes de sortie sont deux planètes affectives, Vénus et le Soleil.  Reposantes et créatrices, elles mettent en relief l’importance de l’affection reçue dans la sphère privée, pendant que les sesqui carrés libèrent leurs forces sous l’impulsion d’Uranus.

Son Soleil recevra prochainement dès Octobre 2012 le carré de Saturne donnera une tendance à l’introversion. Une belle porte de sortie se présente avec Vénus. La vie affective d’une manière générale occupera une place prioritaire au détriment de l’ambition ( le Soleil) quelque peu ternie, le temps que Saturne passe début Scorpion.

Pour Nicolas Sarkozy une parenthèse politique s’ouvre pour laisser entrer le  les énergies transformatrices des sesqui-carrés et inhérentes à sa carte du ciel.

Tous droits réservés.©

par Valérie Darmandy, le 2012/05/24 à 00:33

3 Commentaires

Classé dans Apex, Aspects mineurs en astrologie, astrologie et politique, élections et astrologie, Langage astral, Nicolas Sarkozy, Sesqui-carré avec la planète Apex

La Présidentielle 2012 et les astres par Valérie Darmandy.


Le 6 Mai 2012, François Hollande est élu Président de la République .

A l’automne dernier, mon regard d’astrologue s’est posé sur les astres des candidats pour le 1er et le second tour. Au terme de plusieurs jours d’analyse et de recoupements de données astrologiques,  je publiais une analyse détaillée du climat des 3 candidats sur le 1er tour puis des 2 candidats sur le second  tour.

Pour le premier tour, je précisais François Hollande en tête et au second tour le sentiment de tristesse et d’isolement pour Nicolas Sarkozy tandis que de nombreux facteurs astrologiques se concentraient dans le ciel de François Hollande avec pour lui un potentiel très élevé de victoire le 6 Mai 2012.

Au terme de 6 mois d’aventure astrologique palpitante et risquée car je revendique le droit à l’erreur étant humaine avant d’être astrologue, ce soir je clôture ce dossier « Présidentielles2012 » avec une interview enregistrée juste avant le 1er tour, le 18 Avril 2012, au cours de laquelle je maintiens que le candidat François Hollande est le plus exposé à la victoire.

Pour voir  la vidéo cliquez sur le lien qui vous orientera vers l’actualité italienne Corriere TV

http://video.corriere.it/francia-presidenziali-stelle-dicono-hollande/bf32746a-8b7f-11e1-bdb0-bf9acf202da2

Journal Italien http://www.mondoinformazione.com/2012/04/21/stelle-che-sapevanoera-scritto-nelle-stelle-video-38560.html

Enfin je voudrais préciser qu’à aucun moment mon intuition n’est venue s’insérer dans l’analyse que vous pourrez lire dans son intégralité sur ce blog.

Belle aventure astrologique à tous !

THE END.

par Valérie Darmandy, le 2012/05/07 à 22:46

1 commentaire

Classé dans Astrologie Présidentielles 2012, astrologue, Interview astrologie Présidentielles 2012, Interview Présidentielles2012 astrologie., Langage astral

Elections 2012 et les astres, 1er tour.


Six mois après la publication sur mon blog de  l’article «  Astrologie Présidentielles 2012 1er et 2ème tour », le 1er tour de la Présidentielle ce soir, donnant Hollande en tête, m’invite à reprendre la plume pour rappeler l’effet déclencheur de la Lune dans un ciel lorsqu’un concentré astrologique est déjà en place.

Interview 18 Avril 2012, Corriere TV « Francia : Presidenziali, le stelle dicono Hollande. »

Pour voir l’interview sur le journal, cliquez sur le lien

http://video.corriere.it/francia-presidenziali-stelle-dicono-hollande/bf32746a-8b7f-11e1-bdb0-bf9acf202da2

L’influence de la Lune lors des élections répond à un principe de logique puisque le candidat se fait élire par le peuple ( la Lune).

Loin d’être un détail ou un argument astrologique futile en raison de sa rapide mobilité sur le Zodiaque, c’est bien la Lune qui fut le fil conducteur de mon analyse d’Octobre 2011 dans laquelle je précisais pour François Hollande des dispositions astrologiques pour dégager une avance dès le 1er tour.

Pour l’analyse astrologique des ciels des candidats pour les primaires socialistes je publiais le sentiment de frustration pour le soir du 16 Octobre 2011 pour Martine Aubry et François Hollande bénéficiant de courants astrologiques favorisant sa victoire des Primaires socialistes. Pour Martine Aubry, il y avait Saturne en Balance envoyant un trigone  sa Lune mais ce trigone masquait un carré initial souligné par une réactivation natale d’un carré Lune Saturne le jour du vote, aspect de restriction et émotionnellement un sentiment de frustration.

Cet aspect était existant au natal et se « rejouait » dans une énergie montante peu après 20h le soir du 16 Octobre 2011 après le dépouillements des votes. Ces détails à propos de la Lune ont fait toute la différence.

Pour lire l’analyse astrologique illustrée et détaillée des primaires socialistes d’Octobre 2011 je vous invite à  cliquer ici 

Pour information, je n’ai pas utilisé la technique des révolutions solaires pour ces 2 prévisions faites en amont : Hollande vainqueur aux primaires socialistes et Hollande devant au 1er tour des Présidentielles.

Ces analyses ont été réalisées en utilisant la même technique astrologique, à savoir l’éventuelle réactivations d’aspects nataux ou résonances entre le ciel des candidats et le ciel mondial du moment, toutes les maîtrises, les transits en cours et la Lune.  J’ai travaillé surtout en observant les applications et les orbes ( voir schéma astrologique du transit de Mars en Lion au moment des primaires sur les Soleils Lion de Martine Aubry et François Hollande).

Mon objectif est de mesurer la part de crédit de l’astrologie, les capacités de son langage.

Je rappelle que les analyses astrologiques des Présidentielles 2012 ont été réalisées du 17 au 23 Octobre 2011. Elles sont illustrées des schémas astrologiques des candidats les plus à même d’être dans la course de tête.

Une analyse prévisionnelle plus condensée mais avec les mêmes pronostics donnant Hollande disposant de nombreux flux astrologiques pour être le prochain Président de la République, a été publiée sur le site Besoin de Savoir le 26 Octobre 2011.

L’astrologie et la prévision fut récemment évoquée avant le 1er tour, autour du micro de « Astrologie à la Une« , lors d’un entretien avec l’astrologue Meredith Duquesne, que vous pouvez écouter en cliquant ici.

Cette analyse d’astrologie des Présidentielles 2011 d’Octobre 2011, à laquelle aujourd’hui aucun élément nouveau ne sera apporté, représente les potentialités pour ces 3 candidats : Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine le Pen, à deux instants T :

le 22 Avril 2012 et puis le 6 Mai 2012.

Bonne astrologie à tous!

par Valérie Darmandy, le 2012/04/22 à 23:11

Mise à jour le 2012/05/04 à 18:35

1 commentaire

Classé dans astrologie et politique, Astrologie Présidentielles 2012, élections et astrologie, Interview astrologie Présidentielles 2012, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Nicolas Sarkozy, politiques et astrologie, Présidentielles 2012, Présidentielles 2012 et astrologie, prévision astrologique, Quel crédit accorder à l'astrologie ?

Reflets astrologiques de l’élection du 6 Mai 2012.


Neptune astre relatif au plan collectif, aux masses et préoccupations sociales a fait son avancée dernièrement sur les premiers degrés du signe du Poisson, une planète pas revenue dans sa dignité  depuis 1861. L’astre à nouveau dans son rayonnement maximum est prêt à baliser  une époque et l’ancrer dans la mémoire collective.

En Avril 2012, le carré d’Uranus à Pluton aura perdu le soutien de Jupiter par  trigone, agissant en voie de sortie de la tension Uranus-Pluton, ce duo de planètes de feu et collectives laisseront libre court alors à leurs pouvoirs de transformations!

Avec le départ actuel de Jupiter qui avance – après un stationnement de 9 mois sur le premier décan Taureau- dans le second décan du Taureau et quittera dans quelques semaines son trigone à Pluton Capricorne, on peut dire que le carré Uranus-Pluton en signes cardinaux va réellement commencer à oeuvrer dès Avril 2012, dès le 1er tour des élections présidentielles Françaises. Ces astres collectifs en carré en signes cardinaux vont mettre en route leur pouvoir de transfiguration  sur un plan politique et administratif ( Capricorne).

A cette atmosphère collective s’ajoute un coloration particulière qui surplombera la même période .

En effet dès la mi Avril 2012 Neptune activera le 3ème degré Poissons : ”sous un péristyle un homme habillé en seigneur semble attendre, vers lui avançe un groupe de gens de son monde, en arrière une femme très simplement mise et au fond un mendiant loqueteux”.

La traduction de ce degré astrologique évoque clairement les différents niveaux sociaux. Il y est question de richesse, de paupérisation d’une population ainsi que du fossé qui se creuse entre les classes sociales, il s’agit d’une donnée qui devrait être reçue par les consciences dès Avril 2012.

Les degrés astrologiques peuvent avoir une interprétation quelque peu subjective quand ils sont activés par de simples transits et des planètes au « pas rapide » car ces degrés activés concernent tout le monde et les planètes rapides ne  restent que quelques jours sur le degré. La plupart du temps cela passe inaperçu car l’astre est noyé dans le contexte des autres planètes. Néanmoins, les données sont différentes avec l’activation d’un degré par une planète lente en dignité. Les points de convergences méritent toute l’attention,  compte tenu de l’affinité entre ce degré et la nature sociale et collective de Neptune en pleine puissance.

Neptune fonctionne en effet en invitant les foules à communier ensemble, elle soulève le différentiel entre les différentes couches sociales car l’astre aurait plutôt comme fonction de dissoudre les frontières sociales, l’astre crée une sorte de climat « d’air du temps » une époque dans un courant particulier. Le courant de Neptune peut signer l’adhésion d’un public aux idées de l’époque, par exemple pour les créateurs il peut s’agir d’une mode prisée parce que l’énergie de l’époque est en phase avec l’idée du créateur.

Le stationnement assez long de Neptune sur ce degré va démarrer en Avril 2012, précisément à la période électorale en 2012 en France, soulevant la problématique de l’inégalité des classes sociales” de manière assez significative. Ce degré sera activé jusqu’en Août 2012 puis reviendra par la suite en 2013 . En 2013, ce 3ème degré occupé, sensibilisant les consciences à échelle collective, sera cumulé au carré d’Uranus-Pluton aspect alors très actif en 2013 laissant entrevoir que pouvoir d’achat, niveau de vie et classes sociales en difficulté resteront un combat proéminent sur la table politique après l’élection de 2012.

L’élection présidentielle en France, rappelons le, se déroulera au second tour sous la pleine Lune dans l’axe financier Taureau-Scorpion, des signes astrologiques « financiers » associés réciproquement aux acquisitions possessions et pertes, dépossessions,crises, au flux financiers, aux charges et au pouvoir d’achat.

Au second tour présidentiel, la structure astrologique soli-lunaire dans un axe financier associée au degré 3° Poissons de Neptune, convergent ensemble vers la prise de conscience des difficultés de certaines classes.  Les consciences pourront être sensibles à la question du pouvoir d’achat ( pleine Lune au second tour des Présidentielles 2012 avec un Soleil Taureau et une Lune Scorpion) et les deux tours de la présidentielle se feront sur fond d’une prise de conscience du fossé entre certaines classes sociales. La marge de manoeuvre dans ce quinquennat à venir sera réduite.

D’une façon générale, pendant les années à venir, une tendance s’inversera progressivement, la dignité de Neptune dotera la collectivité d’une force d’expression. Durant ce long passage de Neptune en dignité Poissons,  un contraste devrait opérer sur les masses au niveau du mode de communication.  L’époque  mettra l’accent sur une grande écoute des doléances des populations, l’opinion public comptera davantage dans la balance vis à vis des pouvoirs en place, au fur et à mesure de l’avancée du séjour de Neptune en Poissons qu’avant ( 13 années de transformation progressive sur les modèles de communication). Les canaux de communication, médias, internet permettront d’accorder une place de choix au peuple de sorte qu’un nouveau modèle relationnel entre les autorités et les masses pourrait émerger progressivement durant l’avancée de Poisson/Neptune.  Nul doute que le séjour de l’astre dans sa dignité va élargir les canaux d’information en vue de faire vibrer à l’unisson des générations face à des courants d’idées ( Neptune, les idéaux), en inondant en direct le monde d’images et d’émotions ( plans de Neptune : le plan supérieur de la sphère émotionnelle, l’empathie).

Le chemin de la lente transformation qui incombent aux planètes transaturniennes , Uranus, Neptune, Pluton, va s’amorcer par le coup d’envoi du départ de Jupiter en Avril 2012 et l’entrée récente de Neptune en dignité ( Mars 2012).

Les élections présidentielles Françaises de Mai 2012 tombent dans la spirale de courants astrologiques agissant au niveau collectif et totalement transformateurs pas seulement sur l’échelle du territoire mais sur le paysage international.

Tous droits réservés.©

par Valérie Darmandy, le 2012/03/11 à 18:03

4 Commentaires

Classé dans astrologie et politique, élections et astrologie, Décan astrologique, degrés astrologiques, Langage astral, Neptune Poissons, Pluton carré Uranus, politiques et transits, Présidentielles 2012, Uranus

Guy de Maupassant rémanence Lune-Neptune


Avec plus de 300 nouvelles et six romans, parmi lesquels « Une vie , Bel ami, Boule de suif, Contes de la bécasse, la maison tellier, Mademoiselle Fifi, la folle, la légende du Mont Saint-Michel, Clair de lune, la chevelure , lettre d’un fou,  Fou ? sur l’eau, en mer, lettre trouvé sur un noyé, l’endormeuse, le noyé sans oublier « le Horla » -liste non exhaustive-  Guy de Maupassant fut un écrivain à l’imagination féconde dont les textes restent étudiés du collège au lycée.

Un trigone parfait entre la Lune en X et Neptune en VI ,deux planètes d’eau, en dignité pourrait résumer à lui seul son œuvre abondante et sa vie personnelle.

Régulièrement abordée dans ses œuvres, la folie  y  est déclinée sous différentes formes  à travers les nouvelles de « la chevelure, lettre d’un fou, la folle, fou ? le Horla.  Guy de Maupassant réceptif au trigone Lune Cancer Neptune Poisson a largement exploité cette thématique ainsi que le la nature aquatique du trigone en signe d’eau  au travers ses romans «  le noyé » et « lettre trouvée sur un noyé »  « le Mont Saint-Michel » ou encore « l’endormeuse ».  Il plante dans ses nouvelles le décor des bords de seine, la ville de Rouen, des navires ou des canotiers, un environnement qu’il connut durant son enfance et dont il puisa l’inspiration. Dans « le Horla » le point de départ de la déchéance morale du narrateur met en scène un beau voilier.

En creusant sa carte astrologique natale, son Mars en Vierge angulaire en I tient la maîtrise simultanée sur les maisons III et VIII  plongeant le mental (maison III) dans un état de crise, d’angoisses ou une part de transformation peut jouer un rôle(maison VIII), ambiance retranscrite dans la nouvelle «  Fort comme la mort » , «  la main d’écorché » ou «  la peur » nouvelle issue des contes de la Bécasse ». La maison VIII natale n’est pas en reste puisqu’elle contient Pluton maître de sa III natale en scorpion, invitant irrésistiblement  ses dispositions mentales vers cette atmosphère inquiétante et sombre.

 

Extrait de la nouvelle  » la peur«  « Devant nous la Méditerranée n’avait pas un frisson sur toute sa surface, qu’une grande lune calme moirait » phrase utilisant la symbolique Neptune-Lune : les eaux, le miroir.

Le Horla.

Sa cuspide natale de III à 9°/10° Scorpion  aspecte le trigone d’Eau : Lune 6° Cancer-Neptune 6° Poisson, de sorte que sa maison III est nourrie par les énergies du trigone Lune-Neptune magnifié. Cette maison III ainsi réceptive à Lune-Neptune recèle une grande fertilité de l’imaginaire et le goût pour le fantastique empreint d’un certain réalisme.  Les contes de la bécasse et le roman «  une vie » furent publiés tandis que Jupiter transitait ,le second semestre de 1883, sa Lune natale en Cancer, jouant vers un succès populaire.

La seconde version du Horla * fut publiée en1887 sous le transit de Jupiter en Scorpion sur sa cuspide de III natale, alimentant, l’espace de quelques mois, le trigone natal Lune Cancer-Neptune Poissons. C’est sous ce trigone en triplicité d’Eau que Maupassant donnera la paternité à une entité invisible  » Le Horla » aspirant peu à peu les forces physiques et mentales du narrateur jusqu’à son emprise par la force invisible . Dans cet ouvrage prémonitoire d’un prélude à la folie de Maupassant, où se mélangent folie et fantastique, le narrateur tient un journal dans lequel jour après jour il note l’apparition d’étranges symptômes, sa déchéance progressive à la fois physique et mentale.  En 1887 Jupiter en transit dans sa III natale en scorpion en formant le grand trigone à Neptune et Lune natales a  fait du Horla , l’œuvre de référence chez Maupassant.

Extrait du Horla «  On y voyait comme en plein jour et je ne me vis pas dans ma glace !  Elle était vide, claire, profonde, pleine de lumière , mon image n’était pas dedans..et j’étais en face de moi !Je voyais le grand verre limpide de haut en bas ».

Dans son écriture, l’auteur fait d’abord référence à un beau voilier , mot Neptunien, puis au cours de la descente aux enfers du narrateur ,  Maupassant aborde la question du reflet « volé dans le miroir par l’être invisible ». Le reflet est une donnée propre à l’influence de la planète Neptune : l’image inversée de notre réelle image et la perception que l’on en a.   L’auteur utilise dans ce livre  le clavier Lune-Neptune, la lune participant aussi à l’image. La folie qui dévore le narrateur est bien décrite par Lune-Neptune.

L’aspect de 120 degrés parfait entre les deux astres d’eau Neptune et Lune, perçu de prime abord comme aspect favorable, a pourtant entraîné Maupassant à sombrer dans la dépression puis la folie à la fin de sa vie. La nature Eau d’un tel trigone sous entend une prolifération,  son imaginaire fécond pouvant l’envahir. La difficulté à fixer des limites et  à dissocier l’ imaginaire des réalités peut subvenir puisque ce trigone ne reçoit aucun autre aspect relais dans d’autres éléments ( Terre, Air, Feu), le trigone est livré à lui-même. Ce trigone est composé d’astres d’eau dans des signes d’eau, le seul aspect rejoignant ce trigone est sa cuspide de III : les dispositions mentales de Guy de Maupassant…

Sa maison III natale  c’est à dire l’écriture, les textes, productions de l’esprit, canalisera l’expression de son trigone natal Lune-Cancer-Neptune Poissons ; il en résultera une imagination fantastique prolixe avec des livres à succès  rythmés sous les aspects de Jupiter .

Ses œuvres véhiculent un caractère quelque peu exutoire devant l’obsession de la folie, mal dont il souffrira dans ses derniers jours. Certains titres de ses nouvelles incarnent à la perfection sa Lune Cancer trigone Neptune Poissons au trigone de sa III Scorpion «  Lettre trouvé sur un noyé ».

L’une de ses œuvres, « Mademoiselle Fifi », surnom donné à l’un de son personnage masculin pour son aspect féminin n’est pas sans rappeler l’ambivalence de sa conjonction serrée Vénus-Mars angulaire à l’ascendant de l’écrivain.

  • 1887 publication  Mont oriol, la même année que « le Horla seconde version » sous le transit de Jupiter en III trigone Neptune-Lune nataux.

* Le Horla (1re version) publiée en 1886.

Tous droits réservés

©par Valérie Darmandy, le 2012/02/28 à 01:03

2 Commentaires

Classé dans astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, Jupiter, Jupiter angulaire, la lune en astrologie, la lune et les animaux, Langage astral, Maison astrologique, mars et vénus, Neptune, Pluton, symbolisme

Réactivation et résonance en astrologie.



Thèmes en bouquet, en locomotive, en seau, doté de stellium, ou thèmes d’angularités, l’astrologie nous offre un kaléidoscope en perpétuel mouvement depuis lequel la porte d’entrée de l’analyse ne se situe jamais au même endroit.

C’est l’astrologie qui invite l’astrologue à entrer par tel accès selon la structure globale du thème astrologique. Les photographies astrales de l’état mondial transpirent des climats à durée variable selon la vitesse des astres, leurs interactions avec le plan individuel dépend de l’imbrication natale du plan individuel dans la sphère collective.   Certaines cartes sont plus ou moins liées au plan collectif. Le maître de I et ses rapports avec les transaturniennes est une première piste, il y en a bien d’autres.

La réactivation et la résonance en astrologie.

Cours astrologie. Puteaux.

Entendons par réactivation toute planète en transit aspectant une configuration dans laquelle elle est déjà incluse au natal. La résonance se présente lorsque dans le ciel mondial se forme un aspect planétaire identique à celui du natal sans pour autant établir de contact avec ce dernier.

La résonance peut être parfaite à savoir que les mêmes planètes reforment le même aspect natal. Plus communément les mêmes planètes apparaissent dans le ciel mondial sous un aspect différent. Même si aucun transit concomitant n’apparaît, la reconstitution dans le ciel mondial d’un aspect du natal forme une sorte de signal, un rappel.

Les résonances mondiales sont composées du même tissu astral que celui du natal et reflètent momentanément une parcelle des dispositions de la carte natale. Cette connexion entre le ciel natal et mondial libère une période au cours de laquelle l’individu entre en résonance avec l’époque, lui permettant ainsi d’utiliser au maximum l’aspect natal concerné. L’expérience qui en découle peut être vécue en mode conscient ou inconscient, initiée par la personne elle -même ou être issue d’un concours de circonstances projetant le plan individuel dans la dimension collective. Ceci explique pourquoi certaines personnes sont symboliquement associées à des situations qui leurs collent à la peau ou incarnent une période clef de l’histoire.

Les réactivations – par les transits- avec les résonances constituent le fil conducteur  d’une analyse astrologique.   Si en astrologie, toute structure natale demande une analyse au cas par cas, une règle d’or s’élève, celle de l’effet de « répétition » qui guide l’astrologue dans son décryptage, souvent minutieux.

Les effets de résonance ou réactivation sont des marqueurs servant à identifier le relief de la carte astrologique : dans une carte du ciel, si l’on veut y voir clair il est nécessaire de trier ce qui est plat du dénivelé.

Les classiques de la vie , les situations marquantes, rencontres déterminantes, naissance, grand bonheur, mariage, engagement professionnel durable, deuil, divorce, décès, choc, accident, maladie,  sont souvent reflétés par des réactivations et les résonances, parfois de manière stupéfiante à la fois dans le thème de l’intéressé et dans les cartes astrologiques des personnes de son entourage.  La grande nuance c’est que selon le point de vue et le vécu, le codage astrologique sera différent. Un même évènement peut être perçu différemment d’une personne à l’autre. Le langage astrologique va reproduire la perception intérieure reçue par la personne et les émotions qui accompagnent la situation.

Les quantités des réactivations et résonances varient selon le caractère prégnant ou l’effet de soudaineté de la situation. Lorsque le maître de l’ascendant natal est pris dans une réactivation ou une résonance, la figure astrologique mis en relief occupe une place de premier plan. Elle invite à porter une attention toute particulière aux transits annexes afin de cerner si ces derniers vont dans la même direction du climat ou proposent d’autres contextes, par exemple comme résoudre un problème à une situation donnée par des réactivations proposant ce problème.  Trier les aspects des réactivés de ceux qui ne le sont pas est utile, car les ciels astrologiques offrent souvent un chassé croisé de données opposées.

La réactivation d’aspects se mêle parfois aux résonances pour une même situation/évènement.

Les planètes  réactivées ou en résonance font basculer au second plan les configurations natales, qui elles en quelque sorte, sont en sommeil. La vitesse de l’astre qui résonne a une valeur précieuse puisqu’elle permettra d’estimer la portée d’une situation. Les astres lents en résonance font référence à des périodes longues au cours desquelles tout un collectif peut être sensibilisé, ou à des situations marquantes dans l’histoire.

Quelques résonances et réactivations astrologiques entre le natal et le mondial  :

Au moment du décès de Michael Jackson on trouve dans le ciel mondial la résonance Jupiter-Neptune en Verseau, conjonction Jupiter-Neptune existante dans son thème natal fin Balance et début Scorpion dans sa maison VIII avec à l’origine une maîtrise de Neptune sur son ascendant natal.

Une 2ème résonance dans le ciel mondial se présente sous la forme de Saturne en Vierge en 2009 au trigone de Vénus Taureau : ce même trigone Vénus -Saturne existait dans son thème natal.

Une 3ème résonance celle-ci est doublée d’une réactivation par les transits.

Fin Juin 2009 dans le ciel nous avons Saturne 16° Vierge et Pluton 2° Capricorne, ils se tiennent à égale distance que celle occupée au natal ( 2° d’orbe) et s’aspectent mutuellement donc se réactivent : Pluton trigone pluton natal+ Saturne carré Saturne natal.

Un 4ème observation par la réactivation du transit direct de Saturne en Vierge frappant l’opposition à sa Lune natale Poissons. Saturne en se plaçant à l’opposition de sa Lune Poissons réveille le carré initial Lune-Saturne.

Pour Michael Jackson, le jour de son décès fait apparaître des résonances mêlées à des réactivations.

Comment trier les configurations réactivées ?

Par le jeu des maîtrises sur les maisons natales et des planètes dominantes dans le thème natal. La formation dans le ciel mondial de la conjonction Neptune-Jupiter en Verseau est l’aspect dominant de l’analyse. En effet, Michael Jackson est né sous un ascendant Poissons maîtrisé par Jupiter et  Neptune et ces deux planètes occupent la maison VIII natale, maison à valeur mortifère la VIII. Au natal les deux maitres de son ascendant Neptune-Jupiter sont en VIII.

La résonance fait intervenir alors le maître ascendant et par le jeu des maisons un lien entre la I et la VIII. L’intervention des maisons astrologiques reste prépondérant dans ces résonances. La conjonction mondiale Neptune-Jupiter concerne une large population et naturellement n’agira pas de la même façon selon l’orientation des maisons et les maîtrises, lesquelles sont attelées aussi à des aspects personnels.

Pour l’étude de Michael Jackson la conjonction Jupiter-Neptune mondiale en Juin 2009 réveille une conjonction natale difficile car en éléments différents Air/Eau, elle vient cumuler à une réactivation par transit de Saturne sur une planète angulaire en I, maison de vie.

_______________

Parenthèse sur la question du décès vue par l’astrologie.

La question du décès fait intervenir plusieurs structures astrologiques cumulées et contrairement aux idées reçues les configurations astrologiques peuvent être bonnes pour le décès et être des aspects chargés d’énergie.

Il est courant de constater, au moment du décès, que les ascendants reviennent sur les ascendants nataux ou d’observer un retour massif d’astres sur les aspects nataux, et aussi étrange que cela puisse paraître des aspects libérant une grande énergie ou activant le plan émotionnel.  Les thèmes astrologiques des endeuillés reçoivent des configurations bien plus difficiles que celle du défunt. Sur ce blog, un article sera prochainement consacré entièrement à cette question avec quelques approches de travaux astrologiques réalisés en 1997-1998 sur les observations des configurations au décès et les points-miroirs intervenant au moment du décès, cf Cdrom Cedra 2002).

                                    _______________

Pour l’élection de François Mitterrand en 1981 on trouve dans le ciel mondial une conjonction Jupiter-Saturne en Balance, aspect existant en carré dans son ciel. La résonance intervient au moment de son mariage. Le couple présidentiel dispose chacun dans leur thème respectif du trigone Saturne-Mars, Danielle Mitterrand : Saturne 5°11 Scorpion au trigone de Mars 3°19 Poissons. François Mitterrand : Saturne 0°20 Lion trigone Mars 2°55 Sagittaire. Le jour de leur mariage le  dans le ciel mondial se produisait un trigone Mars-Saturne , Saturne 10° 46 Cancer trigone Mars 9°20 Scorpion ! Résonance parfaite d’une structure de leur natal au moment de leur mariage.

Barack Obama est élu Président des Etats-Unis le 4 Novembre 2008 sous une résonance mondiale, Lune-Jupiter, aspect précieux pour un candidat à la présidentielle, les voix du peuple, aspect déjà existant à son natal sous un trigone, Lune 3°21’Gémeaux trigone Jupiter 0°52’Verseau. On touche ici le registre de la réactivation ou de la résonance la plus précise, celle produite par le pas lunaire.La résonance mondiale joue avec différentes formes, en continuant les recoupements on trouve dans le ciel du 4 Novembre 2008 un trigone Jupiter Capricorne -Saturne en Vierge, réveillant son aspect natal : Jupiter conjoint Saturne , conjonction se levant à l’angularité de la I vers la XII natale!

Saturne Vierge sextil Mars Scorpion tandis qu’au natal il dispose du trigone Saturne-Mars, enfin le Soleil en Scorpion du jour de l’élection envoie un trigone vers Uranus mondial ; au natal Barack Obama dispose d’une conjonction Soleil-Uranus. Sa conjonction natale est puissante car angulaire avec maîtrise d’ascendant dans la conjonction Soleil-Uranus.( ascendant Verseau).

Le 1er pas sur la Lune, 20 Juillet 1969 les résonances.

Neil Amstrong pose le pied sur la Lune le 20 Juillet 1969, Buzz Aldrin le rejoint tandis que Michael Collins restera à bord du module.

Voir schéma ci-dessous, carte astrologique établie pour l’heure de Houston, 21h56. Dans le ciel mondial de ce jour historique se présente la triple conjonction Uranus-Jupiter Balance -Pluton/Vierge, doublée d’une conjonction Neptune/Scorpion-Mars/Sagittaire au trigone de Soleil-Mercure Cancer.

Du côté des astronautes les résonances sont intimement liées aux configurations mondiales. Neil Armstrong né le 5 Août 1930, porte au natal une conjonction Mercure-Neptune , celle-ci entre en résonance par le trigone mondial Mercure-Neptune du 20 Juillet 1969, portait-il en lui cette faculté pour faire rêver le collectif ?

La conjonction mondiale Jupiter-Pluton concerne Michael Collins et Neil Armstrong, la conjonction est présente sans orbe chez Michael Collins né le 31 Octobre 1930 avec 20°25 Jupiter en Cancer conjoint Pluton 20°52’ Cancer. Etant nés la même année, ils ont ensemble Jupiter en Cancer, Neil dispose  d’une conjonction large mais appliquante de Jupiter à Pluton. La résonance mondiale de Jupiter-Pluton présente dans le ciel le 20 Juillet 1969 les entraîne vers une expérience commune.

Buzz Aldrin se trouve lié à Neil  Armstrong par la ligne d’horizon, des Ascendants communs en Gémeaux et une superposition de Jupiter de Buzz sur l’ascendant de Neil, le Soleil, Mercure de Buzz sur le MC de Neil, des angularités significatives dans une synastrie. La Lune de Neil juxtapose la ligne d’horizon de Buzz. Avec sa conjonction Mercure-Neptune, Armstrong aide Buzz a vivre son quinconce Mercure-Neptune.  Cette connexion astrale Mercure-Neptune est bien présente au moment du 20 Juillet 1969.

Le rôle de Jupiter dans cette conquête spatiale est intéressant. Gardons en tête que Jupiter dans le Septenaire était la référence des grands voyages, avant que ne soit découverte Neptune, -les horizons s’étirant à l’infini – jouant en octave supérieure pour la signification des distances.

Uranus et Jupiter sont présents dans leurs thèmes  nataux respectifs, l’aspect est en sextil pour Buzz Aldrin Uranus 7 Bélier, Jupiter 6° Gémeaux et pour Neil Uranus frappe le mi-point de sa conjonction appliquante Jupiter-Pluton Cancer. Cet  aspect mondial Uranus-Jupiter se représente en conjonction parfaite sans orbe le 20 Juillet 1969 Jupiter 0°47 conjoint exact Uranus 0°42. ( écart de 1 minute). La touche finale est accordée toujours à la Lune, véritable poinçon, située à 11° Balance la Lune arrive en conjonction appliquante sur la Lune natale 18° de Buzz Aldrin et le luminaire souligne sur le plan mondial la résonance d’Aldrin et Neil : Jupiter-Uranus.  La localisation de la lune est un symbole fort vue la nature de l’évènement.

( 20 Juillet 1969 à 21h56 Houston)

20 Juillet 1969, « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, Neil Armstrong »

Neil Armstrong.

Les symboles chez chaque astronaute.

Celui qui est resté a bord du module, Michael Collins ne dispose pas de l’aspect natal Jupiter-Uranus, le carré a une orbe de 8°, orbe trop étendue pour un carré ( maxi 5-6°) et aucun mi-point ne se forme susceptible d’inclure l’orbe du carré à son Uranus natal à 12° Bélier.

Les 2 astronautes a avoir posé le pied sur la Lune ont cet aspect natal Jupiter-Uranus qui résonne sur la plan mondial à cette époque sous une conjonction quasi absolue, Jupiter 0°47, Uranus 0°42′ Balance.

Les 3 astronautes ont également au natal des aspects Mercure-Neptune : Neil Armstrong possède la conjonction qui se déploie en trigone le 20 juillet 1969 dans le ciel mondial , amène-t- il ainsi la part aux rêves vers les mentalités ?  Buzz Aldrin possède le quinconce Neptune-Mercure .qui au passage a une Lune en Balance, la Lune dans la Balance du 20 Juillet 1969 ! Aldrin porte en lui le symbole lunaire. Michael Collins dispose aussi au natal de Mercure-Neptune en sextil.

Le 20 Juillet de chaque année, le Soleil atteint le 27-28 degré du signe du Cancer dans l’orbe de Pluton natal des 3 astronautes nés en 1930, Buzz Aldrin ( pluton 18° cancer) Neil Armstrong  Pluton natal à 19°46 et Michael Collins avec sa conjonction Jupiter-Pluton exacte à 20°25 et 20°52 cancer !

Buzz Aldrin

Michael Collins

Pour ceux qui travaillent avec les Noeuds Lunaires, le Noeud Sud se présente conjoint à Pluton, le bloc de planètes lentes se trouve lié à l’axe des Noeuds Lunaires. Le thème établi pour Houston montre finalement une action figée, un point d’arrivée, en l’occurrence il s’agit de l’arrivée d’une expédition spatiale sur la Lune.   Cette carte du ciel est une séquence, un instant T depuis un point géographique. Houston est pris en référence mais s’agissant d’un évènement historique on peut dresser la carte du ciel depuis différents points du globe, voir l’état du ciel astrologique depuis la France, ou l’Australie.  L’orientation des maisons n’a pas d’importance dans pareil cas,  c’est la Lune avec les aspects qu’elle forme qui va donner la coloration.  L’état du ciel d’une situation s’examine aussi pendant son processus en cours et pas simplement à son aboutissement. Il s’agit d’un voyage particulier à bord duquel les astronautes ont des ciels avec des configurations Jupiter-Pluton, Jupiter-Uranus.

En examinant l’état du ciel avant ces premiers pas de l’homme sur le sol lunaire, environ 24h avant la Lune atteint le Noeud Sud lunaire et l’amas Pluton-Jupiter-Uranus, la  » résonance » dans le thème des astronautes!

Le luminaire franchit d’abord Pluton à 23°Vierge puis dans les heures suivantes la conjonction Jupiter-Uranus début Balance. Le voyage d’Apollo 11 vers son objectif est accompagné d’un climat astrologique mondial au cours duquel, la Lune  absorbe l’énergie du bloc Pluton-Jupiter-Uranus. Cette conjonction mondiale intervient dans les dernières heures du voyage spatial et réveille une partie du ciel natal des 3 astronautes.

(Lune à 27 Vierge à 0h00 UT le 20/07/1969).

Les réactivations appellent à la prudence car un carré peut être réactivé momentanément par un trigone mondial, un trigone natal être réactivé par un carré etc.  On peut voir un trigone en aspect de formation tandis que celui-ci réveille un aspect de carré au natal.

Les aspects d’ouverture d’élan, de confort, facilité, détente, d’absence de remise en question relèvent davantage du trigone alors que la prise de conscience d’un inconfort, d’une carence, vient du carré ; cet aspect installe aussi la notion de crispation, blocage ou stress pouvant être dynamique et sublimé.  Dans les réactivations natales par transits, la nature des planètes est fondamentale. Les 4 éléments entrent aussi en ligne de compte et le sens de formation de l’aspect, s’agit il d’un carré qui applique, se ferme t-il ou s’ouvre t-il, si il s’agit d’ un carré est en T ( récepteur d’énergies puissantes) quelles planètes le composent, se forme-il  en cardinal, fixe ou mutable, donne vers une porte de sortie ( aspect de détente) ou pas.

2012-2016. Résonance collective.

Ces résonances expliquent pourquoi des aspects lents mondiaux sensibilisent inconsciemment les masses. Cet article à propos des résonances est d’actualité pour le carré mondial imminent d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne qui va sensibiliser tout un collectif. Plus précisément ce carré entre deux planètes de Feu dans les signes cardinaux va générer des vives prises de consciences envers les populations ayant des connexions natales Uranus-Pluton autrement dit les générations nées entre 1962 et 1968 sous la conjonction aspect le plus puissant,  les populations nées sous le carré Uranus Bélier carré Pluton Cancer dans les années 1932-33-et en partie 1934, celles nées sous le sextil Pluton-Uranus de 1942 à 1944 et celles nées sous le trigone Uranus Poissons à Pluton au Cancer dans les années 1922-23 et celles du sextil récent dans les années 1996-97 avec Pluton début Sagittaire et Uranus dans sa dignité en Verseau correspond à une génération ayant au moment de ce carré (2012-Mars 2016)  -17 ans en 2012- aura une vingtaine d’années.  Le carré Uranus Bélier à Pluton Capricorne est déjà en place mais sa vigueur sera perceptible lorsqu’il sera détaché du trigone de Jupiter dès Avril 2012, il va alors inscrire sa propre « griffe » astrale ouvrant la voie vers de profonds changements.  Ce carré comme on peut le comprendre est en passe d’être un signal fort pour plusieurs générations.Les acteurs de ces changements ont toutes les chances d’être parmi les générations portant déjà en elles, l’aspect Pluton-Uranus.

Du Capricorne au Bélier, les cardinaux actifs du Zodiaque, ce carré exprime une crispation collective en vue d’une rénovation  complète des transformations pouvant être relatives aux institutions, l’administratif.  Uranus/Bélier va tirer de l’avant Pluton pour opérer un grand changement.

Le langage astrologique qui répond au symbolique est évolutif, il s’adapte au travers des époques.  Avant qu’Uranus n’arrive dans le signe du Verseau la téléphonie mobile n’existait pas, la traversée d’Uranus dans son signe a coïncidé avec le plein boum de la téléphonie et l’apparition d’internet. Les étudiants en astrologie et des générations futures pourront découvrir dans les manuels d’astrologie la liaison d’Uranus avec le téléphone portable. On attend  de Neptune dans sa dignité Poissons qu’elle nous livre tous ses secrets !

©Tous droits réservés.par Valérie Darmandy, le 2012/01/29 à 20:34

Poster un commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, climat mondial, cycles planétaires, Jupiter, La réactivation natale en astrologie, La résonance en astrologie., Langage astral, Pluton, Pluton carré Uranus, résonance astrale, résonance en astrologie, signaux de l'astrologie, symbolisme, Uranus

Soleil, lux ! vie et lumière.


Niveau débutant.

Comment parler du Soleil en astrologie sans évoquer l’astre dans son contexte, l’astronomie ?

Indispensable aux formes de vie sur terre, à l’espèce humaine, aux animaux, végétaux, à l’écosystème, le Soleil est une étoile autour de laquelle tournent les planètes composant notre système solaire.  Avec la Lune, le satellite naturel de notre petite planète bleue, ensemble ils rythment les jours et les nuits et régulent les énergies. La lumière émise par l’étoile met environ 8 minutes à nous parvenir.

L’importance du Soleil est telle que depuis peu se développe la météo spatiale. Préparer la terre à d’éventuelles irruptions solaires fait partie du programme de certaines unités scientifiques. Par le passé, une tempête solaire causa une panne de courant générale au Quebec en 1989. A une époque où notre quotidien est totalement dépendant de l’électricité ( les GPS liés aux satellites, téléphonie, réseaux, technologies de pointe dans le monde médical etc), c’est pour parer à d’autres pannes de ce type que la météo spatiale, activité relativement récente, se développe.

Loin des télescopes, sur le plancher des vaches, les amoureux des côtes peuvent admirer la puissance des marées lors du rendez-vous annuel du Soleil aux périodes d’équinoxes.  L’effet combiné de la Lune et du Soleil aspirent le bourrelet océanique et la croûte terrestre dans une moindre mesure.  La lumière naturelle du Soleil nourrit ces merveilles terrestres, la faune, la flore et les cycles de reproductions de certains animaux l’hibernation des tortues, la migration des papillons monarques et des oiseaux répondent aux rythmes des saisons et qui dit saison, dit rotation terrestre autour du Soleil.  Dans cette époque effrénée, l’homme devrait lever les yeux au ciel pour admirer la beauté de la vie et écouter tous les signes de la nature et des animaux, les premiers à rappeler les sources de « l’astrologie naturelle », ces cycles et l’influence naturelle de la Lune et du Soleil sur notre planète.

Le Zodiaque tropique est saisonnier. Quatre périodes clefs se détachent dans notre rythme saisonnier, les deux équinoxes et les deux solstices.

Les deux solstices marquent l’entrée du Soleil dans les signes cardinaux, 0°Cancer et 0°Capricorne et réciproquement situent l’été et l’hiver. Ces solstices correspondent aux jours les plus longs , durant l’été et au jour le plus court au solstice d’hiver.  Les deux autres piliers saisonniers sont les équinoxes, celle du printemps au 0° Bélier autour du 20/21 Mars puis celle de l’automne à 0° Balance autour du 22 Septembre. La durée entre le jour et la nuit est égale pendant ces jours précis. Equinox, du latin æquus (égal) et nox, noctis (nuit).

L’entrée du Soleil , vue subjective d’un habitant depuis la terre, est en réalité la terre qui tourne autour du Soleil, or depuis notre globe, nous en avons une perception parfaite d’illusion d’optique au quotidien lorsque nous voyons le Soleil se lèver le matin , culminer vers midi et se coucher le soir.

L’orientation du Soleil aide les astrologues en herbe à cerner les marges d’erreur lorsqu’ils établissent un thème natal. On situe l’orientation du Soleil selon les moments de la journée, c’est à dire qu’une naissance vers midi le Soleil dans le thème sera élevé près du Milieu du Ciel, X, XI ou maison IX mais ne pourra en aucun cas se trouver au fond du ciel ou en maison III ou V.

La ligne d’horizon Ascendant et Descendant est franchie par le Soleil ( perception depuis la terre) deux fois par jour, au matin le Soleil se trouve sur l’Ascendant et au coucher du Soleil il se trouve autour de la ligne d’horizon.

Ces repères aident les débutants en astrologie à éviter les erreurs du début, telles que celle de l’orientation des maisons. De nos jours les logiciels établissent les thèmes nataux, pratique certes fonctionnelle, mais au détriment de la compréhension des bases d’un thème.

Etablir le thème astrologique à la main permet à l’étudiant en astrologie de prendre connaissance avec des données : latitudes, longitudes, fuseaux horaires, régime des heures, comprendre le temps universel, le temps local.  L’élection d’une carte du ciel à la main offre la perception de la dimension d’un thème en franchissant étapes par étapes les séparations des maisons, les liaisons entre les aspects. Ces étapes sont des paramètres subtils mais absolument précieux, que le bouton du logiciel d’astrologie ne vous offrira jamais!

La construction du thème par étape est celle d’une charpente dans laquelle gravitent toutes les énergies issues du dialogue des planètes.

Les saisons et le Zodiaque tropique.

Les 4 signes cardinaux marquent l’entrée dans les saisons, la germination du printemps avec le 1er signe du Zodiaque, le Bélier, l’été avec le Cancer, l’automme avec la Balance puis l’hiver avec le Capricorne. Les animaux du Zodiaque suivant les cardinaux sont les fixes, Taureau, Lion, Scorpion, Verseau, appelé la croix des fixes, ils correspondent à l’installation d’une saison initiée par l’un des 4 signes cardinaux, et puis les signes appelés doubles, mutables ou communs, Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poissons illustrent ceux qui préparent le changement, ils précèdent les 4 cardinaux.

Avant de partir dans la symbolique astrologique, le Soleil astre est le seul depuis lequel les astrologues élaborent la révolution solaire ou RS, parenthèse annuelle cyclique permettant de cerner des climats.  Les révolutions solaires, rappelons le sont bâties pour le retour de la position vraie du Soleil, à son degré, minute et seconde occupés à la naissance.

L’anniversaire d’une personne s’enregistre à quelques heures de son heure de naissance, parfois la veille.  Ceci amène à parler de la vitesse du pas solaire différent selon les saisons.  Pour aujourd’hui le 21 Janvier 2012,  le pas du jour du Soleil ou pas journalier, est calculé selon la formule :

position du Soleil au lendemain, le 22 Janvier 2012 à 00hGMT : 1°20 minute,59 secondes Verseau, position à laquelle on soustrait la position d’aujourd’hui le 21 Janvier à OOhGMT:   0°19’54 = 1 degré, 1 minute, 5 secondes correspondant au temps de trajet parcouru par le Soleil en 24h ( rotation terrestre en réalité). Ce parcours est à diviser par 24h pour connaître le trajet à l’heure, qui est de 0°2 minutes, 32 secondes et 11 centièmes.

Si on prend une autre date, admettons le 21 Mai 2012 , la vitesse du pas journalier change, position GMT OhOO : 22 Mai 2012, 1°18’43 secondes a soustraire à 0°20’59 secondes, soit 0°57 minutes, 44 secondes.

La vitesse ralenti en hiver et accélère en été.  On pourrait continuer a calculer ainsi la vitesse variante du pas journalier solaire tout au long de l’année.

Ces variations sur la vitesse journalière concerne aussi la Lune entre 11° et 13° et plusieurs minutes par jour selon les saisons.

Le soleil dans le langage des astrologues.

Il est le créateur, le principe de l’apparition de la vie, la vitalité, l’oxygène, la lumière, clarté, l’éclat, ce qui brille, toutes les créations, l’idéal de vie, les succès,les honneurs, l’énergie vitale, le rayonnement, la générosité de coeur, la bonté, la droiture, la loyauté, le sens des valeurs, la lucidité, la qualité, l’exigeance et sans conteste le pouvoir attractif ! Le Soleil étoile et centre de notre système solaire ne l’est pas moins dans le langage astrologique.  L’astre pousse à l’affirmation de l’ identité, à la prise d’autorité, il invite a signer de sa griffe, sa trajectoire. Les dissonances du Soleil peuvent exprimer des réactions se rapportant à l’égo, complexe d’infériorité à résoudre, compensation du complexe par réaction et attitude de suffisance, culte du moi, personnalité égotique. En dissonance le Soleil a besoin d’affirmer une autorité dans un sentiment de crise ou de malaise, les dissonances au Soleil expriment parfois simplement une réaction épidermique avec les emblèmes de l’autorité.  Là où tombe le Soleil dans une carte natale, la signification de la maison en est éclairée de tous ces feux! Reste à voir si il est harmonique ou dissonant.

En tombant à l’Ascendant natal il y a des chances que le Soleil jette sa lumière sur vous! Mise en lumière subie ou recherche des feux de la rampe. En maison VII sur la ligne d’horizon, il met la pleine lumière sur une vie sociale importante, la personne peut être un maillon central autour duquel les autres, la VII, gravitent à plus ou moins grande échelle, selon le reste du thème entier. ( Obama Soleil en Lion angulaire en VII, Napoléon Soleil en Lion en X, Mussolini Soleil Lion en IX, Alfred Hitchcock Soleil Lion en I, Gabrielle Chanel Soleil Lion en VIII, Yves Saint-Laurent, Soleil Lion en VI, Daniel Hechter Soleil Lion en IX, Madonna Soleil Lion XII.

Les Lion de 2012 : Martine Aubry Soleil en Lion en IX, François Hollande Soleil en Lion en IV , Marine Le Pen Soleil en Lion en X.

L’astre réchauffe, attire irrésistiblement à lui tous les autres, les conjonctions au Soleil mettent en lumière l’astre pris dans l’aspect et la conjonction entière.  Des Soleils dissonants dans des thèmes peuvent conduire à des complexes et le besoin de se valoriser.

La beauté, l’élégance, l’univers du luxe, la générosité, les autorités et symboles d’autorité au sein de la société, les richesses appartiennent à ce monde solaire, en affinité avec le panache du Lion. Il peut émaner un grâce majestueuse dans le Soleil.

L’autorité naturelle imposée par l’astre du soleil invite des sentiments respectueux.   Le Soleil  incarne symboliquement l’image de l’homme, père, du mari et des relations avec les hommes, l’étiquette sociale, la place occupée dans la société, l’idéal auquel toute personne aspire.

Les connexions astrologiques au Soleil, quelque soit le sexe de la personne  seront les grands tempos de son existence.

L’amour répond aux valeurs Solaires et du Lion.  L’amour et le désir sont deux données différentes, le dernier est guidé par Vénus planète de la chair, celle-ci appelle à la gourmandise de la chair, à la séduction par la plastique, le toucher, la peau, il est question de sensibiliser aux apparences, à l’enveloppe, aux saveurs et odeurs, tandis que l’amour, les sentiments pris dans le coeur correspondent au Soleil et la qualité des relations répond aux configurations astrologiques liées avec l’étoile.

texte issu de la conférence du 10 Décembre 2011. Puteaux.

Photo Guatemala ©2008.

©Tous droits réservés.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/21 à 20:43

dernière mise à jour le 2012/01/23 à 12:43

1 commentaire

Classé dans astrologie et culture, Astrologie Puteaux, Célébrités, la lune et les animaux, Langage astral, Le Soleil en astrologie, lion, signes cardinaux, zodiaque, zodiaque tropique

Les schémas astrologiques de Valérie n°6


Les aspects relais.

Sont simplement des aspects de détente (sextil, trigone) se greffant sur un aspect de tension ( carré, opposition) proposant une voie de sortie. Ces aspects permettent de libérer la tension d’un carré, d’apaiser des conflits, de trouver des solutions et avec les carrés, aspects de remise en question, ces relais permettent de rebondir. Les maisons dans lesquelles se forment les aspects situent les secteurs concrets dans lesquelles se déroule l’équation du problème et sa solution ou ce qui va découler d’un problème ou d’une situation de blocage.  ( à inclure à l’étude du thème entier).

Dans ce schéma, le carré Lune Saturne reçoit le soutien de Mars, le carré de Saturne à la Lune est le talon d’achille qui permettra de diriger toute l’énergie de carence de l’aspect lune carré Saturne vers le trigone constructif de Saturne-Mars. La sublimation d’aspects délicats est facilitée en présence d’aspects de relais, lorsqu’ils font défaut, la personne fournit davantage d’efforts pour dépasser ses difficultés, toujours à mesurer par l’intégralité du thème et actualiser selon les transits en cours.

Parmi les nombreux dialogues planétaires entre deux thèmes, ces aspects de relais se rencontrent régulièrement au sein des synastries. Un aspect de détente d’une personne se fixe sur un aspect difficile d’une personne et permet de régler son carré ou son opposition. Naturellement des aspects difficiles de tensions peuvent aussi se greffer sur un point de tension d’un autre thème et créer ainsi une tension importante voire une antipathie spontanée, irritabilité entre les personnes. Ces personnes devront chercher instinctivement d’autres voies de relais dans leurs thèmes pour mieux vivre la relation.    Les personnes sans le savoir puisent dans leurs voies de sortie dès que se présentent des difficultés.

Il n’existe pas d’aspects totalement bons ni mauvais, ils sont souvent mitigés car un aspect se conjugue souvent avec d’autres aspects.  Ceux que l’on appelle aspects difficiles sont des tremplins pour des prises de consciences afin de se dégager des situations inconfortables. La prise de conscience est une chose, pouvoir changer une situation difficile en est une autre et dépend beaucoup de l’état du ciel du moment qui propose des outils supplémentaires, ou réactive les outils du natal.

 

Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 14:10

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, dimensions du thème, Enseignement à Puteaux, la synastrie, Langage astral, Maisons astrologiques

Les schémas astrologiques de Valérie n°5


La conjonction et ses variantes.

De nature ambivalente, la conjonction unit deux planètes avec une orbe de 0° à 8°/10° et elle est nuancée selon de multiples paramètres.

La conjonction ne concerne pas systématique 2 planètes puisque on peut avoir deux ou trois planètes conjointes sur peu de degrés d’écart du Zodiaque.

Une conjonction peut être appliquante, exacte ou séparante. Elle est appliquante lorsque la planète la plus rapide (schéma la Lune à 15°) rejoint la planète la plus lente ( Mars 17°) et inversement une conjonction séparante lorsque la planète la plus rapide est située,dans le sens du Zodiaque, après la plus lente.  Une conjonction est exacte lorsque les planètes occupent le même degré et la même minute, ( Mars 15°11-Lune 15°11) ce qui dans la pratique se rencontre moins, l’écart en terme de minute entre les planètes sert à cerner la dynamique de la conjonction. Prenons l’exemple d’un Mars à 15°11 conjoint Lune 15°12, la conjonction sera séparante car la Lune a déjà formé avec Mars la conjonction exacte à 1 minute d’orbe. Ces précisions sur les minutes font toute la nuance dans l’analyse.

L’ambivalence de la conjonction est encore un autre paramètre. On considère que la conjonction est l’union des forces astrologiques véhiculées par les planète. Or,  la nature des astres s’oppose parfois à une union possible, les énergies entre les astres sont antinomiques, elles ne peuvent se combiner ensemble, elles s’unissent mais restent dissociées, comme c’est le cas pour une conjonction Mars-Saturne.

Mars est une valeur chaude, un principe de dynamique d’action,  lorsqu’il est près de Saturne, une valeur froide, un pouvoir de cristallisation, l’aspect fusionnel de la conjonction ne se fait pas. Le courant chaud,Mars et froid,Saturne, se conjuguent  au signe dans lequel se forme la conjonction. Le signe où se forme la conjonction antinomique donne l’orientation du courant dominant ( froid ou chaud). Ces conjonctions sont vécues en mode alternatif, selon les courants concomitants et transits présents dans le ciel , ils peuvent être ressentis par la personne comme un aspect de tension, de tiraillement entre deux dynamiques, bien qu’il s’agisse d’une conjonction. Il est précieux de distinguer dans ce cas de conjonction composée d’énergies opposées, si  Mars est avant ou après Saturne car la conjonction sera totalement différente selon que Mars soit placé avant ou après Saturne.  Mars avant la plus lente Saturne, on s’inscrit dans une conjonction appliquante, l’énergie de Mars rencontre celle de Saturne, inversement, en cas de conjonction séparante, Mars placé après Saturne, ne rencontre pas l’énergie de Saturne, il s’en libère et s’en échappe. Comprenez par cette observation la variation dans l’analyse astrologique puisque le rythme et la perception de la conjonction sera différente selon la disposition des planètes.

Les variations d’une conjonction font que cet aspect qu’on pourrait penser simple est complexe. Une conjonction peut se produire dans deux signes différents, un astre en fin de signe et l’autre au début du signe suivant.  L’effet de la conjonction dépendra de la nature des éléments ( Eau, Terre, Air ou Feu) ainsi que de la caractéristique de la conjonction. La conjonction entre signes différents augmente la notion de dualité entre les planètes et tiraillement, la personne peut sentir une énergie alterner vis à vis de l’autre.

Vivre une conjonction astrologique dépend de ces nombreux critères sans oublier des aspects éventuels peuvent se greffés sur la conjonction et l’alimenter.

Lorsque les planètes ont des natures incompatibles, on a beau avoir sur la carte du ciel un aspect dit de conjonction,  l’effet de la conjonction est vécue intérieurement en mode de tension et de tiraillement.  La conjonction permet à deux planètes de s’unir pour créer un point de force qui pourra être une signature tempéramentale, parfois la conjonction recèle un talent, une faculté, une caractéristique bien visible de la personne.   Certaines conjonctions se produisent entre planètes douces et affectives, telles que Vénus conjointe Lune, Vénus conjointe Jupiter et proposent ensemble un aspect d’entre aide car les planètes possèdent des vertus de gourmandise, d’oralité, de représentativité et d’élégance, Jupiter vient donner de l’ampleur aux réalisations vénusiennes.  Comme on doit s’y attendre les conjonctions angulaires sont prioritaires aux autres, elles sont la griffe de la personnalité et ne s’arrêtent pas là car sont aussi la signature d’évènements. ( les angles étant relatifs à l’évènementiel et aux situations inhérentes sur le chemin de l’individu pour son évolution).

Les conjonctions entre les luminaires et les planètes lentes sont importantes et spécialement les conjonctions des lentes avec la Lune.

Les conjonctions à La Lune ont une portée à long terme sur le cours de l’existence.  Elles constituent une point de référence.

La Lune , gamme de nos émotions, exprime l’ image qu’une personne perçoit de son propre foyer parental,  les modèles d’éducation pendant l’enfance, la projection du cadre familial, (à étudier avec le Soleil, l’axe X-IV et les maîtrises de ces maisons).  L’image de la mère, la relation avec celle-ci,  l’image de la gente féminine en général, et pour les femmes, leurs propres images, leurs propres perceptions vis à vis de leur féminité, de leur maternité.  Symbole de reflet et d’image mais aussi de notion de popularité somme toute relative, lorsque la Lune ,au pas si rapide, forme des conjonctions aux lentes, la nature de cette conjonction forge en partie le fond de la personnalité.   Les émotions rencontrées tout au long de l’existence seront perçues et digérées selon la nature de la conjonction de la Lune.

Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 13:25

2 Commentaires

Classé dans astrologie et modèles parentaux, Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, orbe, popularité, schémas astrologiques Valérie Darmandy, symbolisme, zodiaque

Les schémas astrologiques de Valérie n° 4


Les oppositions : l’expérience de la confrontation. Mesure de la dimension d’une opposition. 

Axe de 180° reliant 2 planètes face à face, l’opposition est appliquante ou séparante.

Appliquante lorsque la planète la plus rapide rejoint la plus lente et séparante lorsque la plus rapide forme toujours l’opposition à la lente, mais s’en éloigne.  Par logique l’opposition appliquante est plus forte que la séparante.  Les orbes des oppositions sont discutables et variables selon la vitesse des astres impliqués et si l’opposition s’enregistre près des angles I, IV, X, VII l’orbe s’élargit jusqu’à 10°. L’opposition appliquante fonctionne avec 10° d’orbe lorsque la Lune intervient, dans le cas d’une opposition séparante, l’orbe est réduit à quelques degrés.  Il arrive que l’opposition soit parfaite, les astres sont face à face à quelques minutes près. La personne s’assimile pas l’opposition de la même façon selon qu’elle soit appliquante ou séparante ou parfaite.  Appliquante, la personne épouse l’énergie au cours de sa vie, elle va apprendre à l’assimiler et c’est spécialement au moment des transits aspectant une opposition que la vie donne rendez-vous avec l’expérience. Parfaite, la prise de conscience est plus précoce dans l’existence et l’énergie de l’opposition est significative, bien que l’aspect par application reste tout aussi puissant.  Les maisons où tombe l’opposition représentent simplement les secteurs concernés.

L’opposition est en quelque sorte un vis-à-vis, ce peut être la confrontations aux autres, à des situations mais également à sa propre conscience. L’opposition représente aussi un obstacle, une tension surtout avec les planètes de nature violente et spécialement Mars et Uranus, quant à Pluton il agit en récurant le fond de la personnalité et peut l’amener dans des sentiers obscurs. Les oppositions à Pluton proposent des expériences à part, parfois indicibles.

Outre l’observation des oppositions séparantes et appliquantes, celles ci sont plus ou moins malléables ou résistantes.  Etablies en signes fixes  : Taureau, Lion, Scorpion, Verseau, les oppositions installent davantage de résistance bien que la nature du signe du Scorpion appelle à la transformation,aux remises en question et celui du Verseau à la libération, le Taureau et le Lion semblent les signes offrant plus de fixité à la croix des fixes.  Cette résistance peut s’inscrire dans les idées : idées reçues,  opinions difficiles à changer, entêtements ou simplement dans des modes de vie que l’on affectionne particulièrement et que l’on aura du mal à changer. La fixité de la croix fixe inscrit également une notion de durée.

En signes mutables, Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons, les oppositions proposent une forte adaptabilité et la faculté de modifier davantage les situations, les remises en question et la flexibilité sont des atouts permettant de mieux vivre l’opposition.

Les signes cardinaux Bélier, Cancer, Balance, Capricorne sont ceux des changements et des initiations, les oppositions dans ces signes soulignent des initiatives marquantes ou des prises de consciences brutales, la notion de rapidité.

L’opposition peut s’avérer être un moteur psychologique, une lucidité sur une situation se trouvant en face de soi, ( un environnement). L’absence d’oppositions dans le thème peut appeler la personne à travailler sur la notion de confrontation.

Les oppositions proposent différentes combinaisons selon leurs emplacements dans la nature des signes et le fait qu’elles soient séparantes ou non.

L’insertion du maître Ascendant dans une opposition met en valeur l’opposition et la confrontation avec la société, les autres.

Le thème natal ayant différentes dimensions, certaines oppositions sont prioritaires à d’autres : celles dans lesquelles le maître Ascendant est pris, et celles dans lequel le maitre planétaire est pris lui-même dans l’opposition.

Exemples :

Lune en Capricorne opposée Saturne.

Vénus en Scorpion opposée Saturne en Taureau.

Schéma  Soleil opposé Pluton en Lion. Pluton opposé à son maître.

Les combinaisons des figures astrologiques sont illimitées de sorte qu’ une opposition peut ,à elle seule, remplir plusieurs conditions : être angulaire, le maître ascendant être pris dedans ou l’un des astres qui la composent être pris dans l’opposition( cas du schéma Soleil-Pluton).

Il arrive dans certains thèmes astrologiques que des oppositions sont si mises en valeur qu’elles surplombent d’autres aspects. Sous de telles configurations astrologiques, la personne va alors conjuguer en grande partie son existence, ses envies, talents, rythme, choix de l’environnement, aptitudes, selon la nature de l’aspect en relief.

Cette observation d’aspect en relief n’est pas l’apanage des oppositions mais valable pour tous les aspects d’un thème natal.

Le thème natal de Christophe Dechavanne en est l’illustration même assez exceptionnelle car l’une de ses oppositions  ,Soleil-Uranus, remplit pas moins de 7 conditions simultanées:

1°) Conjonction appliquante – L’opposition est appliquante puisque le Soleil, le plus rapide, rejoint par application Uranus.

2°)Le maître est pris dans l’aspect -Soleil/Verseau, Uranus, se trouve en Lion face à son propre maître le soleil.

3°)Son opposition possède la réciprocité mutuelle, Uranus et le Soleil s’échangent leurs signes respectifs.

4°)L’opposition est angulaire dans l’axe I et VII.

5°)L’opposition se joue dans des signes interceptés, faisant office de réalisation à adopter, de courant à saisir obligatoirement.

6°)L’opposition se forme entre signes fixes Verseau/Lion, notion de résistance et de durée.

7°) Le maître d’Ascendant intercepté , Uranus, est inclus dans l’aspect !

Il s’agit d’une opposition dominant largement au-dessus des autres aspects environnants, à laquelle l’animateur a été réceptif. Il a en effet bien saisi dans son existence cette formidable opposition dynamique-électrique d’Uranus/Soleil.  L’effet combiné de plusieurs critères(7) reposant sur cette simple conjonction illustre  sa longue carrière dans les médias. On peut comprendre l’intensité du rythme d’Uranus, ici l’opposition parle de confrontation au milieu Uranien, les médias. Naturellement l’axe Lion/Verseau situe la confrontation entre lui-même et les autres ( débats, plateaux TV)dans un univers uranien, le monde médiatique dans lequel il n’a cessé d’évoluer.

A noter que 2 quinconces se fixent sur un point d’intersection de l’opposition majeure : sur Uranus.  Mercure et Lune quinconce Uranus.

Cette addition de forces astrales souligne évidemment encore l’opposition. Sur un plan concret, les quinconces poussent à l’amélioration permanente, on peut y entrevoir le goût de la performance ( Uranus) et d’améliorer (quinconces) toujours cette notion de performance, challenges.

Cet homme de médias a incarné au fil des années l’image médiatique – Soleil-Uranus. Cet exemple montre combien les aspects sont situés sur des niveaux différents et certains sont si puissants qu’ils inscrivent l’image d’une personne dans l’inconscient collectif.  L’imprégnation de l’image d’un individu dans la mémoire collective se produit seulement dans le cas de thèmes  » en relief  » avec une dominante pour les maisons angulaires, le fait que certains aspects à eux seuls remplissent plusieurs conditions astrologiques ou que le maître ascendant ou du MC soient impliqués dans les figures. Les étoiles fixes en conjonction avec des planètes rapides et dans les angles ne sont pas non plus étrangères à la mise en relief de certaines personnalités.

Rappel des règles en astrologie : mesurer la dimension d’un aspect est peut être la toute première chose à faire. Avant de vouloir étudier l’ensemble du thème il est conseiller de l’éplucher en détails. Un aspect ne peut être étudié isolément, il le sera avec les aspects qui se greffent dessus Enfin rien ne remplace l’impression d’ensemble que libère une carte astrale.

Le thème est vivant, gorgé d’énergie et de vibrations.

photo schéma Soleil/Pluton. Janvier 2012.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/07 à 19:52

1 commentaire

Classé dans dimensions du thème, Langage astral, orbe, quinconce, schémas astrologiques Valérie Darmandy, Uranus

Les schémas astrologiques de Valérie n° 3


La réciprocité mutuelle :

La réciprocité mutuelle est importante dans les thèmes nataux, comme son nom l’indique, elle désigne 2 planètes  s’échangeant respectivement leurs domiciles.

 Les planètes ainsi localisées sont reliées automatiquement, leurs valeurs s’associent même si aucune figure astrologique – aspect-  ne les relie.

 Lorsque des aspects se présentent entre ces deux astres, ces aspects font partie des aspects dominants.

Exemple du schéma : Vénus en Capricorne au carré de Saturne en Balance. ( réciprocité présente dans le thème de Daniel Balavoine avec Vénus à l’angularité dépassée frontière I-XII).

Les réceptions mutuelles constituent un terrain et sont ressenties en mode  inné. Elles peuvent en outre contribuer à la signature du tempérament, aux réflexes, élans, affinités profondes à tels environnements, les rythmes.

Elles sont précieuses et leur dynamique se mesure pendant les transits!

Photo Janvier 2012.

© Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy le 2012/01/06 à 09:57

4 Commentaires

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, dimensions du thème, etude astrologique, Langage astral, schémas astrologiques Valérie Darmandy

Coluche, générosité et anticipation.


Cet artiste engagé grâce auquel des milliers de repas sont distribués vers les plus démunis aurait-il imaginé  le chemin de son idée lancée en Septembre 1985.

Michel Colucci dit Coluche est né sous le signe du Scorpion. Avec sa conjonction Mercure-Mars en Scorpion ouvrant un regard lucide sur le monde extérieur, l’artiste au franc-parler était un humouriste talentueux.  Ses aptitudes naturelles à éveiller l’opinion publique lui valurent dans la vraie vie des scènes cultes telles que le  mariage avec Thierry Le Luron ou sa candidature à la Présidence en 1981. Version grand écran, c’est aux côtés d’Agnès Soral qu’il s’illustre dans » Tchao Pantin »  dans un registre dramatique aux antipotes du burlesque papi Mouzo dans le Schmilblick.  Coluche nous a fait passer du rire aux larmes mais son nom demeure incontestablement associé aux Restos du Coeur.

Retour sur le thème natal de cet artiste généreux dont l’action s’est inscrite en faveur de la collectivité.

Source DN : Didier Geslain.

Afin de bien comprendre une carte astrologique il faut revenir aux bases.

La Lune souvent citée sur mon blog est incontestablement le luminaire ( satellite naturel de la Terre) dont l’influence est concrète et visible : phénomènes des marées, cycles de pontes des crabes, le monde végétal réagit aux fluctuations des cycles lunaires ( jardin, cultures) comment  l’humain se déroberait -il à ces influx lunaires cycliques.

L’emplacement de la Lune dans une carte astrologique fait référence au seuil de sensibilité du monde qui nous entoure et à la gestion de ce seuil de sensibilité.   Etre lucide à qui nous entoure et à la nature répond à notre niveau de conscience biensur aussi. La gamme de réceptivité peut aller de la simple intuition à un degré de médiumnité, une sorte d’état visionnaire où l’on capte ce qui irait avec « l’air du temps ».

Ce degré de lucidité n’est-il pas la graine du cheminement des idées.  La pensée possède un pouvoir créateur et on crée notre propre réalité selon nos dispositions mentales mais celles ci proviennent de multiples facteurs, éducation, expériences, niveau de conscience.

On associe souvent La lune  à l’imagination,  ou ne devrait-on plutôt parler de degré de réceptivité à l’environnement ? A méditer…

La Lune Poissons de Coluche avec sa capacité d’empathie s’est mêlée à sa vision aiguisée des réalités qui l’entouraient (Mercure-Mars : disposition vives d’esprit, célérité, perspicacité, argumentations, mots incisifs, vif pouvoir de réparti, aptitudes à la franchise, esprit mordant).

L’anticipation sur son époque est alimentée par son Uranus en I en Gémeaux qui se veut être une expression libre teintée de révolte le tout signé sous la trempe de Mercure/Mars en Scorpion, l’humour noir. (Mercure possède la maîtrise sur Uranus Gémeaux).

Uranus en I n’est pas sans évoquer la projection des idées dans un futur, le besoin d’anticiper les situations , on peut s’opposer aux idées de la majorité et instaurer les siennes quitte à se sentir à contre courant avec l’époque en cours. Uranus en I répondait aussi au tempérament de Serge Gainsbourg ( Uranus en I ), artiste insoumis, on se rappelle  la scène du billet de banque.  La nature insurrectionnelle d’Uranus revendique ses opinions, cet Uranus en I a sans doute orienté Coluche a tourner en dérision de nombreuses choses à commencer par son mariage avec Thierry Le Luron et sa candidature à l’élection Présidentielle en 1981.

Uranus en Gémeaux en I  est une position astrologique présente dans les thèmes astraux de millions de personnes nées durant le transit d’Uranus en Gémeaux. L’Uranus de Coluche a fonctionné avec les aspects aux planètes personnelles avec lesquels il était relié : le double quinconce entre Mars/Mercure 10°Scorpion  à Uranus 12° Gémeaux (2° d’orbe, voir degré précis d’orbe sur le schéma du thème).

Les aspects mineurs pouvant être rélégués au second plan d’une étude astrologique éclairent cependant certains points de la personnalité.

Le quinconce entre Uranus et la conjonction Mercure-Mars de Coluche a construit aussi sa personnalité : goût pour la polémique, en avance sur son temps, provocateur talentueux, par le quinconce il a voulu faire évoluer les situations.  Vu le le travail intérieur d’évolution que propose le quinconce  je considère le quinconce comme l’un des aspects « majeurs » dans sa catégorie  » aspects mineurs ». A observer le fruit des quinconces cet aspect est important dans une étude astrologique, essentiellement quand il relie des planètes au « pas rapide » ou une planète rapide et une lente, ou un maître de maison angulaire.

Un second aspect mineur le sesqui-carré 135° ( orbe de quelques minutes voir schéma) entre sa Lune Poissons et cette même conjonction Mercure-Mars.  La conjonction Mercure-Mars est nourrie par 2 aspects rangés dans la catégorie des aspects « mineurs » le quinconce à Uranus puis le sesqui-carré à sa Lune. Les aspects mineurs se formant entre planètes à vitesse rapide ( pas lunaire et pas de Mercure) personnalisent bien le tempérament, les dispositions innées depuis lesquelles partent les idées, projets et actions.

Les aspects mineurs dans le thème de Coluche entre Pluton et Saturne sont secondaires car la position astrologique de ces planètes lentes concernent des centaines de naissance à cette même période, aspect mineur générationnel.  Par contre l’aspect mineur de semi sextil 30° exact entre le Soleil natal de Coluche et Neptune en Balance, astre collectif concerne bien l’artiste. Les connexions d’un astre rapide à une planète transaturnienne (Uranus, Neptune, Pluton) peuvent orienter la personne  à oeuvrer pour la collectivité.

Appel à la générosité sous une Lune Poissons.

Le jour où Coluche lança l’appel sur Europe 1   le 26 Septembre 1985 le Soleil était sur le 3ème/4ème degré du signe de la Balance sur son Neptune natal 5° Balance et réactivait le demi-sextil Neptune-Soleil, l’ interaction d’un astre personnel sur un astre collectif.

La Lune transitait le signe du Poissons vraie résonance à la Lune Poissons de Coluche. Dans ce climat Neptunien, astre emblème de la solidarité, les Resto du Coeur naissaient.

Cette équation du thème personnel dans la dimension collective mériterait à lui tout seul un livre.  On peut dire que la portée d’un individu peut s’étendre au plan collectif lorsque les planètes collectives relient des planètes personnelles surtout sous l’effet des maîtrises.

Le quinconce de Coluche entre son Uranus en I  planète transaturnienne avec Mercure/Mars Scorpion planètes personnelles participe également à l’interférence du plan individuel sur le plan collectif.

La lune qui franchit entre 11° et 13° par jour attrape par sesqui-carré une seconde planète rapide, Mercure.  Le mélange est détonnant !

Une lune en Poissons, celle de l’empathie se marie à Mercure astre de communication dans le signe du scorpion et conjoint à Mars, l’aspect de sesqui-carré est celui d’une « angoisse », Coluche aurait senti ( Lune Poissons) en utilisant son Uranus en I, l’anticipation,  une situation anxiogène touchant l’air du temps, mettre en place une action pour endiguer les difficultés de certaines classes sociales en difficulté.

Sa Lune en Poissons occupe une place stratégique dans sa carte  car elle arrive à la fin d’une cuspide de maison et entre en conjonction avec la suivante. Profitons en pour ouvrir une petite parenthèse explicative sur les conjonctions des planètes à moins de 5° aux cuspides des maisons astrologiques.

Si l’on établit un thème astral par exemple pour le matin à plusieurs tranches horaires d’intervalle on va s’apercevoir que le Soleil franchit la ligne d’horizon la maison I et donne l’illusion que l’astre du jour monte vers la XII puis la XI et X vers 12h, en réalité ce sont les maisons qui descendent.

Dans le thème de Coluche, le cas de la conjonction aux cuspides se présente. La Lune est à 25° conjointe à la cuspide de la maison XII à 28° Poissons, la cuspide descend sur le Zodiaque sur le 29° puis entrera dans le Bélier, par son pas progressif la cuspide  fait « passer » la Lune de la XII vers la XI, pourtant la Lune est toujours en conjonction avec la cuspide. La Lune agit donc sur le plan terrestre avec les significateurs de la maison XII ( qu’elles que soient les domifications utilisées), la Lune est totalement imbibée des vertus de la XII car elle vient de séjourner une paire d’heures dans la maison XII.

Une maison XII , maison des exclusions, des minorités et des épreuves, dans le signe du Poissons, l’empathie aux populations minoritaires, la sensibilité aux causes humanitaires est assez représentée dans son thème. Le fait que la Lune soit dans cette maison invita l’artiste à avoir une sensibilité aux classes sociales en difficulté. Son engagement humain est aussi proposée par sa Vénus maître de I en Sagittaire. Dans l’astrologie le Sagittaire est un signe d’ouverture proposant une évolution des consciences. Par son Ascendant en Taureau, signe zodiacal en rapport avec l’oralité, la bouche, le fait de mastiquer, d’acquérir par l’ingestion, et cette Lune sensible à la collectivité ( la lune : la nourriture, les cellules familiales), Coluche a mis à profit ces potentiels astrologiques en faveur d’autrui.

Le thème natal de Coluche répond à celui d’une dimension importante car les maîtres de 2 maisons angulaires se retrouvent dans des maisons angulaires.  Vénus maître de sa I est en VII et Pluton maître de VII en IV, les angles sont occupés par des maîtrises d’angles créant un thème  puissant. La personnalité dispose d’un rayonnement et d’une certaine « ascendance » sur autrui. Ces maisons angulaires sont en effet magnétique et les énergies qui opèrent à l’intérieur gagnent en relief. L’action de Coluche résonne depuis 25 ans.

La Lune en Poissons est opposée à son propre maître Jupiter et a puisé pendant l’opposition de Jupiter quelques heures avant sa naissance tous les influx de Jupiter, cette opposition consommée ( désapplicante) donne une certaine légalisation à son action : la paternité des Restos, la loi Coluche,  l’aspect confère de l’amplitude, la multiplication des antennes relais des restos du coeur.  Derrière son idée de 1985 s’est construit tout un réseau tentaculaire.

La prise de conscience qu’il a eu est alimentée par l’aspect d’inquiétude généré par le sesqui-carré de la Lune à son Mercure/Mars. Son  idée de récolter de la nourriture pour la redistribuer a été entendue au-delà de son espérance.

Devenus une institution, les Restos du Coeur sont un parachute et une main tendue avec le phénomène de paupérisation qui gagne du terrain.

Aurait-il imaginé qu’aux abords de 2012 son idée née 25 ans auparavant  serait à notre époque tant d’actualité !

Dans un contexte économique bien difficile où la notion de solidarité commence à émerger, saluons l’idée de cet artiste précurseur et généreux.

Un grand Merci Coluche !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/11 à 18:18.

 

Poster un commentaire

Classé dans Aspects mineurs en astrologie, astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, Coluche, la lune en astrologie, Langage astral, Lune Poissons, Maison astrologique, orbe, quinconce, symbolisme, Uranus

La série schémas astrologiques par Valérie n°1


Ici s’amorce une série de petites séquences astrologiques illustrées ayant pour objectif de visualiser la formation de configurations astrologiques : aspects majeurs, mineurs, explications des orbes, activations et désactivations des aspects, l’échelle de valeurs des aspects avec leurs arguments astrologiques.  Les schémas concerneront plusieurs niveaux de complexités.

___________

Schéma N°1 – Trigone équilatéral

Niveau : intermédiaire.

Désactivation d’un trigone équilatéral, ici en triplicité de Terre, Taureau, Vierge, Capricorne. Le schéma du jour  » le trigone équilatéral » est une figure astrologique en cours actuellement dans le ciel.

La désactivation a eu lieu progressivement les jours précédents. Il subsiste le trigone Vénus-Mars.

Explications :

L’orbe est obsolète entre Jupiter Taureau et Mars Vierge= +10° du trigone, l’orbe est aussi trop large entre Jupiter et Vénus Capricorne.

Un trigone lorsqu’il ferme la figure – le grand triangle- peut étirer son orbe de 120° habituellement avec +/- 8°, à 1° ou 2° d’orbe de part et d’autre.

Orbe obsolète entre Jupiter Taureau et Mars Vierge. +10° du trigone, l’orbe est également trop large entre Jupiter et Vénus Capricorne.

Le trigone lorsqu’il referme une figure -triangle- étire l’orbe de 8° à 1° ou 2° d’orbe.

Schéma des configurations du 25 Décembre 2011 pour 0h GMT.( positions éphémérides).

Trigone Lune-Soleil Capricorne (nouvelle Lune) Jupiter Taureau. Lune trigone Jupiter 2° d’orbe.  Les luminaires conjoints à Pluton trigone Jupiter.  Soleil carré Uranus.

Carré en train de se désactiver entre Vénus et Jupiter ( fin d’orbe 5°) cependant le carré était important jusqu’à sa désactivation car Jupiter était pris dans le carré à son maître ( Vénus).

 

©Tous droits réservés.Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/08 à 23:08

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, dimensions du thème, Langage astral, schémas astrologiques Valérie Darmandy

Neptune et les nouveaux repères 2012-2025


Le retour de Neptune dans son signe en 2012 sera définitif pour 13 années consécutives, le 4 Avril 2011 l’astre faisait un brève apparition dans le signe du Poissons pour revenir le 5 Août 2011 en rétrogradation en Verseau, c’est à nouveau en début de mois – le 4 Février 2012- qu’il amorcera son long périple dans sa dignité Poissons, un retour que l’humanité n’a pas connue depuis 1861 année où l’astre quitta le signe…

source : http://www.sixtysymbols.com/

Quelques données astronomiques :

La dimension de l’astre contient environ 60 fois celle de la Terre, Neptune est composée d’eau, de roche fondue, d’ammoniaque et de méthane d’où provient sa couleur bleue. Sur cette planète près de la tâche sombre sont enregistrés les vents les plus violents soufflant autour de 2000 km/ l’heure et tournant dans le sens opposé à la rotation de l’astre. La  tâche sombre  sur Neptune n’est pas sans rappeler la célèbre tache rouge de Jupiter où tourbillonne un cyclone permanent depuis plus de 300 ans.  Si nous étions sur Neptune une journée durerait 16heures et 7 minutes. Le temps de rotation autour du Soleil, l’étoile, est de 165 ans. La température sur l’astre est d’environ -220° s’approchant du « Zéro absolu » qui est de – 273°75.

Résonance sur la prise de conscience collective.

Neptune fonctionne sur le plan collectif et son arrivée dans son signe va sensibiliser particulièrement une population de personnes ayant dans leurs thèmes nataux une résonance Neptunienne. Cette population sera plus réceptive à saisir le niveau de conscience élevé proposé par Neptune en Poissons, ils pourront être les initiateurs de mouvements et idéaux, les fondateurs de mouvements de demain.  Avec ces grands cycles ce sont des pans de vie qui disparaissent et laissent la place à une nouvelle ère. L’histoire de l’humanité va entrer dans un nouveau décor.

Pour mieux comprendre les transformations lentes amenées par les cycles des planètes lentes, faisons un bref retour en arrière.  De 1996 à 2003 Uranus a traversé le signe du Verseau, signe astrologique associé aux technologies modernes et à la communication rapide, le chemin de cette planète dans le Verseau  a coïncidé avec la naissance et l’essor de la téléphonie mobile, d’internet et par voie de conséquence  a installé une nouveau mode de vie. La communication mise à disposition de chacun dans nos quotidiens a modifié les échanges, ceux-ci ont donné lieu au virtuel par l’explosion d’internet, Neptune qui a suivi en Verseau a donné une dimension collective au virtuel propulsé initialement sous la vague d’Uranus.

Lors du passage de Pluton dans le signe du scorpion de 1983 à 1995,  le Scorpion signe symbolisant la sexualité, ce passage planétaire a coincidé non pas avec l’apparition du virus puisque des traces de VIH sont antérieures à cette année, mais avec une prise de conscience d’une épidémie changeant les modes de sexualité. Cette période marque le lancement d’une campagne massive de communication sur la prévention du virus du VIH. Pluton en poursuivant son avancée dans le signe du Scorpion  la campagne de prévention battait son plein vers le début des années 90.  Les planètes lentes signent des époques dans lesquelles émergent des prises de conscience collectives et constituent des ancrages dans la mémoire collective.

En naviguant dans les époques, on retrouve ce chassé croisé des cycles, agissant en repère dans l’histoire. Pendant l’avant-dernier séjour de Neptune en Poissons l’année 1690 fut celle d’un hiver glacial, des températures sont descendues à  -25° et furent désastreuses sur le plan des récoltes. On retrouve dans les siècles précédents un grand cycle des lentes ayant marqué les consciences lors de la crise économique très grave en France de 1648 à 1652, années astrologiquement frappées par l’opposition des 4 lentes :

La conjonction Saturne-Pluton Gémeaux opposée à la conjonction Neptune-Uranus en Sagittaire. Toutes les transaturniennes sont concernées dans l’opposition, le plan collectif était en pleine prise de conscience ou doit-on dire en crise de consciences? Pluton formait l’opposition encore 2 ans et demi ,  la crise prenait fin vers 1652 à la fin de la désactivation de cette opposition de Uranus-Neptune à Pluton.

schéma du pic de l’opposition en 1649 des transaturniennes pendant la crise économique en France qui sévit de 1648 à 1652.

Si on revient à l’époque actuelle, en 2011, les prémices de l’entrée de Neptune en Poissons se font sentir du fait de la crise en cours, la notion de solidarité n’est plus simplement un mot , elle commence à entrer dans le quotidien. Des nouveaux modes de vie et de consommation ont commencé à voir le jour et ce n’est sûrement qu’un début. Engouement pour les jardins ouvriers, système de troc, d’échanges, une sorte de retour à la nature et aux valeurs humaines.

La planète qui n’est pas encore arrivée dans son signe prépare le terrain et va modifier les repères à l’échelle collective. Habituellement un astre lent agit de manière progressive, graduellement année après année  mais compte tenu de la vitesse de Neptune et du 3ème degré symbolique rapidement atteint et évoquant « les classes sociales et leur inégalité » Neptune va retentir rapidement 2 mois après son entrée!

Dès Avril 2012 l’astre stationnera sur le 3ème degré : « sous un péristyle un homme habillé en seigneur semble attendre, vers lui avançe un groupe de gens de son monde, en arrière une femme très simplement mise et au fond un mendiant loqueteux ».

La vibration de ce degré mettra en lumière l’inégalité entre les classes sociales, la richesse et la paupérisation et le fossé qui se creuse entre les classes sociales, cette donnée devrait être bien reçue par les consciences dès Avril 2012.

Le stationnement de Neptune sur ce degré va démarrer en Avril 2012 plaçant la période électorale en 2012 en France sous la vibration astrologique  « des classes sociales inégales ». Ce degré sera actif jusqu’en Août 2012 puis reviendra par la suite en 2013.

Cette vibration du degré sensibilisera les actions sociales et l’émergence plus grande des injustices dans les classes sociales.

Changement profond et collectif.

Neptune est une planète en rapport avec la notion de tolérance,  l’ouverture d’esprit et  l’éveil aux sphères spirituelles. Son arrivée dans son signe va faire basculer l’humanité vers une spiritualité avec le risque de possibles dérives mystiques.

A l’instar des autres planètes lentes qui ont participé aux évolutions, Neptune va agir de la même façon dans une dimension collective dont on aura pleinement conscience, visibles par tous. Ce sera la fin de l’individualité et la venue au monde de la solidarité. Une nouvelle époque placée sous le signe de l’empathie, la dévotion, du partage,  va peu à peu poindre à l’horizon.

2012 sera le point de départ de ce changement profond et définitif signant «  la fin d’un monde » et la fin d’un certain niveau de conscience.  2012 agira en année charnière dans un monde au début de la crise et qui devrait le rester jusqu’à la fin de l’influence du carré Uranus-Pluton, au printemps 2016.  Il faudra s’attendre à plus d’actions collectives en faveur des uns et des autres, à davantage d’actions pour des causes humaines et à la naissance de nouvelles actions précises en faveur de la collectivité dans le domaine de la santé. Neptune va agir en passant du baume au cœur à l’humanité et il sera particulièrement perceptible dès 2012 pendant les 4 premières années de pleine crise mondiale.

Neptune et l’immensité de l’espace.

L’astre est symboliquement liée aux très longues distances et plus particulièrement, à l’infini, l’illimité, à l’absence de délimitation des contours.  On pourrait traverser une époque de 2012 à 2025 au cours de laquelle des découvertes fondamentales concerneront l’espace, le cosmos. La question de la distance des voyages  de la terre vers d’autres planètes pourrait être d’actualité.  L’immensité de l’univers va particulièrement sensibiliser l’humanité pendant ce séjour de Neptune en Poissons. Les progrès scientifiques devraient  concerner  la question précise  des distances. Les voyages dans le système solaire un nouveau tourisme banalisé?

Neptune planète d’Eau séjournant dans son signe d’Eau naturellement invite à penser par déduction logique que des évènements naturels liés à l’eau pourraient survenir pendant son long séjour. Manifestation anormale de l’eau, tsunami particulier ou dérèglement climatique?

Ces phénomènes sont pourtant normaux à échelle de la planète.  La liaison  par sextil de Neptune à un Pluton ( planète volcanique) en Capricorne, signe de terre devient intéressante. Nous avons ici l’union de deux éléments composants la surface du globe : l’eau, les océans, et la surface terrestre. Les deux planètes, Neptune et Pluton vont progressivement avancer dans leurs signes respectifs. « Dame nature » pourrait se réveiller au cours de ces séjours d’astres lents.  Le climat, ses dérèglements, les réveils magmatiques  pourraient avec l’espace faire parler d’eux plus qu’à l’accoutumée. L’élément Feu est également occupé par Uranus planète de Feu transitant en Bélier  ( signe de feu). Sur les 4 éléments, 3 sont sollicités de manière permanente pour plusieurs années consécutives. Rappelons que lors de l’avant-dernier séjour de Neptune en Poissons, l’année 1690 fut celle de l’hiver glacial, le climat s’est déréglé et les températures sont descendues à  -25° , naturellement les conséquences furent désastreuses sur le plan des récoltes. ( plan collectif).

Neptune et le Poissons le milieu médical.

Le milieu médical , pétrochimie et ses dérivés (médicaments notamment) associé symboliquement à Neptune/Poissons va t il donner le meilleur de lui dans ce long séjour Neptunien.  Il y a de quoi penser que durant ce long passage l’homme assiste aux plus grandes évolutions sur le plan médical.  L’astre dans sa dignité va nul doute, changer la face du monde à une échelle internationale.   L’effondrement d’un monde matériel au profit d’un  monde plus où la valeur humaine va renaître à la vie. La rémanence d’un transit n’est pas que sur le plan individuel, les longs passages d’astres le sont et pour preuve ils ont instauré une « âme » à une époque.

Ils subsistent de leurs passages leurs héritages comme l’a fait Pluton lorsqu’il sillonna le Scorpion  il ancra dans la mémoire collective une époque associée au VIH. Neptune en Poissons marquera la génération « découvertes dans la démesure » où l’espace et le médical seront à la Une. L’astre une fois  partie du Poissons en 2025 restera une référence dans l’histoire de l’humanité.

Tous droits réservés.

Reproduction interdite.© Valérie Darmandy, le 2011/12/04 à 23:04

Mise à jour 18/04/2013

4 Commentaires

Classé dans 2012, astrologie et culture, astrologie mondiale, Astrologie Présidentielles 2012, cours d'astrologie Ile-de-France, cycles planétaires, degrés symboliques, Jupiter, Langage astral, Les 4 éléments, Neptune, Pluton, politiques et transits, Présidentielles 2012, rémanence d'un transit, symbolisme, Urbain le Verrier et Neptune

Réponse sur les signes du Zodiaque décalés


Article de Janvier 2011 en réponse à la sempiternelle polémique  » les signes sont décalés ».

___________

Jamais l’astrologie n’aura autant nourri la toile en si peu de temps, que durant ces derniers jours.
Absence manifeste de connaissance du sujet traité, ces oppositions astrologues/astronomes nous sont resservies par cycles. Aujourd’hui grâce à ce réchauffé et fausse “nouvelle découverte” la communauté astrologique se fait entendre.  Associé à ce buzz,l’amalgamehoroscope/astrologie nuit à l’astrologie mal définie auprès du grand public. Il s’agit avant tout d’un problème de communication et de lacunes en matière de définition.
L’astrologie ne repose pas sur un système de croyance, ni de foi, pas plus que l’on ne s’improvise pas astrologue .

La discipline demande de longues années d’étude, d’observation et d’investigation et n’en déplaise à certains, l’astrologie fait partie du patrimoine.

Il est important d’intégrer sa notion culturelle  auprès d’un public ayant comme représentation de l’astrologie :  l’horoscope !

*Loin de l’effet barnum «  lieux communs et vague descriptif s’adaptant à tout le monde… », l’astrologie repose sur l’interprétation d’un langage, délivrant des analyses précises sur le contexte environnemental et la coloration tempéramentale d’une structure natale.

*« Concrètement le langage astrologique est expérimenté au sein de mes cours d’astrologie ( Hauts de Seine) en toute objectivité, en d’autres termes : les personnes face à une carte du ciel reconstituent l’environnement de l’individu, son tempérament, son potentiel, sans avoir  l’identité du sujet étudié».

Concernant la confusion régnante depuis quelques jours à propos du Zodiaque qui serait décalé…Ouvrez des livres d’astrologie ( et pas d’horoscope ) , vous y lirez la célèbre précession des équinoxes, base incontournable de l’étude de l’histoire de l’astrologie.

L’astrologie sidérale utilise un décalage, appelé  Ayanamsa ramenant les positions planétaires de 23° en arrière.

Or, en ASTROLOGIE  TROPIQUE  nous travaillons sur une représentation du Zodiaque d’après les saisons et un système géocentrique, en d’autres termes  depuis la terre à une latitude et longitude précise et un moment précis  :  lieu de naissance ( longitude/latitude) et heure. Un ciel natal serait en quelque sorte une photographie de votre ciel depuis la terre.

Donc, aucun changement sur les signes du Zodiaque Tropique ! Bien que l’astrologie ne se résume pas à votre signe solaire! ( HOROSCOPE)

La pléthore d’articles largement relayée invite la communauté astrologique à clarifier et hisser des explications vers le grand public.

Cette soudaine actualité reveillant un vieux et sempiternel débat, soulève le vrai problème de fond…à mon sens l’astrologie mérite d’être  redéfinie afin de ne plus l’associer à l’horoscope… en définitive tout ceci n’est il pas un problème de « terme » ?

Elle suscite de virulentes réactions du fait que l’image d’une croyance y est solidement associée.  Cette méprise est le combat des astrologues d’hier et d’aujourd’hui.  Il est dommage que les consciences passent à coté de la définition de l’astrologie, de son étendue inhérente à l’histoire des civilisations, leurs évolutions,  à la géographie (  latitudes-longitudes ) aux formules de mathématiques pour élaborer des ciels et à la culture. ( nombreuses traces de l’astrologie dans le patrimoine).

L’astrologie noble discipline  bien méconnue du public.

Communiquer, redéfinir son identité en émergeant sa dimension , reste l’objectif fondamental.

Janvier2011©Valérie Darmandy.

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, Communication et astrologie, effet barnum, horoscope, Langage astral, précession des équinoxes, zodiaque, zodiaque tropique

Dimensions du thème natal.


Niveau du cours :  avancé.

Comment identifier les dimensions d’un thème natal ?

Discerner le relief et dénivelé d’un thème tient de la localisation des astres à des endroits précis et ceci quelque soient leurs états célestes.

Les planètes proches des 4 maisons angulaires ont la particularité de dominer la structure à laquelle elles sont rattachées et d’imprégner le secteur de vie ( maison) de leur signature planétaire.

– la planète la plus saillante est une planète maîtrisant un angle et se retrouvant dans un autre angle du thème natal. Exemple : Maître de X en I, maître de VII en I natale, maître de VII en IV et ainsi de suite sur les 4 maisons angulaires. On part d’un point de départ : dispositions de départ, les origines, les causes  et on va vers un point d’arrivée : les conséquences, les fruits, les aboutissements.  C’est la maison I qui réceptionne et assimile la structure de la X.

– la présence de planète(s) dans les angles, I,X,VII et IV.  Les angulaires sont en analogies avec le Bélier, (I), Capricorne(X), Balance(VII) et Cancer (IV), les 4 signes cardinaux. Ces maisons angulaires agissent comme des lieux magnétiques, tout se qui se trouve près de la zone de l’angulaire prend de la dimension. Il est même courant qu’une planète angulaire « signe  » un trait de caractère, une caractéristique reconnaissable ou identifiable par l’entourage extérieur. La maison VII agit également en zone de projection de notre image, les autres nous voient selon l’état de notre maison VII.

– lorsque le maître ascendant se trouve sur un angle. Lorsque les planètes maîtrisant l’Ascendant natal sont transaturniennes ( les ascendants Scorpion, Verseau, Poissons) il est conseiller de prendre aussi la planète maîtresse dans le système septénaire car sa vitesse plus rapide sur le Zodiaque personnalise le thème natal. Pour le Poissons, prendre Jupiter, le Verseau prendre Saturne, pour le Scorpion prendre Mars.  L’action individuelle s’analysera en étudiant la planète la plus rapide et l’éventuelle interférence sur le plan collectif sera analysée selon la planète lente qui n’est pas à négliger dans l’équation du plan individuel sur le plan collectif.

– les planètes en conjonction aux cuspides -4°de chaque maison acquièrent une force supplémentaire aux planètes placées au milieu de la maison. Le thème de Claude François en est une illustration, puisqu’il est né au moment où de nombreuses  planètes se présentent chacune à l’entrée d’une cuspide. Parmi la conjonction de ses planètes aux cuspides, dans son thème,  3 cuspides de maisons angulaires sur 4 sont occupées par des planètes.

– la présence de réciprocité mutuelle lorsqu’elle reliée par un aspect ( quelque soit l’aspect).  Vénus en Poissons et Neptune en Balance.

– un trigone équilatéral parfait , c’est à dire dans les mêmes éléments ( terre, eau, feu, air).  Le trigone équilatéral peut se jouer entre signes d’éléments différents si l’un des aspects est à la fin d’un signe et un autre en début de signe.

Actuellement début Décembre 2011 se forme dans le ciel astrologique un trigone équilatéral entre Vénus-Pluton-Jupiter et Mars en triplicité de terre. Pour ce trigone l’aspect se forme dans des signes de même élément : la terre.

Les orbes pour le trigone sont de 8° sauf pour le trigone équilatéral puisqu’il ferme la figure entière l’orbe peut être étendue à 2° d’orbe ou 3°. Il réalise une figure et acquiert ainsi un rayonnement particulier.

Pour les autres trigones ne formant aucun dessin, l’orbe est classique, 8° et priorité aux trigones appliquants devant les trigones séparants.

Les reliefs dans le thème viennent en priorité des angulaires occupées, leurs énergies tirent le thème et composent l’ossature du thème, arrive de suite derrière les réciprocités mutuelles, les trigones équilatéraux.   Le thème peut contenir plusieurs niveaux, deux, trois ou quatre, tous issus du tissu astral construit par les 10 corps célestes : les 2 luminaires et les 8 planètes.

Plusieurs figures se présentent : lorsque la majorité des 10 corps célestes se trouve dans les angles, le thème fait apparaître au simple coup d’oeil deux dimensions distinctes, le premier plan est occupé par la majorité des astres devenant angulaires puis le second plan dans lequel gravitent les astres ayant moins de puissance on peut distinguer d’autres dimensions en arrière plan, des planètes qui par leurs états célestes ou maîtrises ont bien moins de relief.

Certains thèmes affiche les 10 corps célestes éparpillées sur plusieurs niveaux qu’il faudra trier et classer sur des échelles de valeur.

La transmission de lumière utilisée en astrologie horaire est valable dans les thèmes nataux, elle fait intervenir une troisième planète s’incorporant au milieu de deux autres. Le « pas rapide » lunaire et met l’accent sur la planète quittée par la lune et celle rejoint par la Lune. Il s’agit d’un système de désactivation d’aspect et d’application au suivant.

La Lune sert de pont en relayant les énergies des deux planètes qui généralement encadrent le luminaire.

Ceci expliquant l’influence de la Lune lorsqu’elle se trouve voisine d’une planète loin pourtant de l’orbe de conjonction.  Dans le thème natal, la conjonction qui se défait avec la Lune vient d’être assimilée psychologiquement par la personne. Pour la conjonction appliquante , de la Lune à une planète, prévoir jusqu’à 10° surtout si c’est la rencontre astrologique entre la planète et le luminaire se produit dans les angles ou si la Lune a une place privilégiée dans le thème natal si elle est maître d’un angle, Ascendant ou Descendant Cancer, Mc ou Fc du ciel en Cancer.

La conjonction appliquante ou conjonction tout court de la Lune à une planète désigne ce que la personne va devoir « assimiler » apprendre, c’est la raison pour laquelle les conjonctions aux luminaires ( Soleil aussi) sont très importantes dans le thème, la maison dans laquelle se déroule une conjonction a une luminaire souligne  » la maison ».

Les formes des thèmes astrologiques.

Il existe des thèmes avec un stellium, en forme de bouquet, en sceau ou carte natale totalement orientée à l’orient ou à l’occident. Les formes sont une autre donnée à ne pas confondre avec l’identification du relief d’un thème.

Les structures prêtes à accueillir. 

Les thèmes nataux marchent avec le collectif, le thème des personnes que nous croisons tous les jours, entre tous ces thèmes c’est un peu comme des rouages, ils s’imbriquent entre eux roulent plus ou moins bien ou parfois coinçent lorsque le feeling ne se fait pas. Ces antipathies spontanées difficiles à expliquer sont dans un premier temps instinctives, sans raison valable.  Dans certains thèmes nataux on remarque des structures ( aspects)  incomplètes, elles sont ouvertes prêtes à réceptionner les aspects d’autrui qui vont venir compléter le dessin de la structure.  Ce mode d’imbrication entre les thèmes est monnaie courante dans les rapports de thème : synastrie.

Les aspects qui restent « ouverts » sont importants dans l’expérience de vie. Ils attendent le signal de transits ou agissent en mode « réceptacles » dès qu’ils entrent en contact avec des thèmes possédant le « puzzle manquant ».

Je voudrais parler d’un point, celui de la profession. Celle-ci est visible dans l’ensemble du thème et non simplement sur des éléments isolés identifiés dans la maison VI le travail, ou la X la carrière.  Lorsque le métier est une vocation : artiste, musicien, comédien, architecte, n’importe quelle vocation, celle-ci transpire dans tout le thème.

Le métier qui colle à la peau d’une personne va se lire dans sa maison I ou dans la maison VII ( la projection de sa propre image vers les autres), ou dans le maitre ascendant natal, il se retrouve en quantité abondante dans divers lieux du thème.

Le thème astrologique est vivant à nous de sentir son pouls.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/01

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

2 Commentaires

Classé dans amour et relations, astrologie et culture, Astrologie Puteaux, cours d'astrologie Ile-de-France, la synastrie, Langage astral, Maison astrologique, maisons angulaires, synastrie

Synastrie du couple Mitterrand


Synastrie du couple Présidentiel.

La synastrie n’est pas la recherche d’une entente réussie mais l’explication des « jeux de rôle » de l’un par rapport à l’autre, raison pour laquelle  il est courant d’y lire tout type d’aspects et mêmes des tensions. La synastrie reflètera l’atmosphère du couple. Couramment au moment d’une rencontre importante les aspects présents au natal se retrouvent dans le ciel du jour et se mêlent aux transits déclencheurs.

Les mécanismes d’attraction et l’énergie astrologique du couple Mitterrand.

Les Ascendants de l’un et de l’autre sont à distance de 13 degrés chacun de Vénus. Les deux ♀ dans le signe de la Vierge sont écartées de 13 degrés chacune de leur propre Ascendant. Pour F.Mitterrand, sa Vénus est à 13 degrés avant sa cuspide de I, pour Mme Mitterrand, sa Vénus est positionnée à 13° après sa cuspide!  Par ce jeu des distances équivalentes, les ascendants étant écartés moins de 30°, la Vénus de François Mitterrand entre dans l’orbe de l’Ascendant de son épouse.

Leurs thèmes respectifs contiennent des éléments identiques: nés sous une conjonction étroite de leurs Soleils Scorpions 2° pour lui, 5° pour elle, ils possèdent tous les deux une conjonction Lune-Soleil l’un en Lune décroissante, l’autre en nouvelle Lune et présentent chacun le trigone Mars/Saturne.  Le trigone de Mars à Saturne agissant tel une action constructive, une solidité dans les entreprises, cet aspect installe un esprit inné du commandement et des aptitudes naturelles pour se faire respecter. Un aspect de discipline teintée de pérennité.

Source DN : Didier Geslain.

Les Vénus placées à distance égale de leurs propres cuspides du couple sont frappés de l’opposition d’Uranus de son axe I-VII : rencontre de type « coup de foudre ».

Uranus reste une signature classique des rencontres type coup de foudre, rencontre amoureuse, amicale ou professionnelle.

Le maître d’ascendant de D. Mitterrand, Mercure, est encadré par la nouvelle lune, une lune semeuse d’actions.  Le maître Ascendant, Mercure entre les luminaires en pleine croissance ( lune montante) promettait les meilleures graines à semer lors de son existence.  Ces graines ont une coloration humanitaire par son grand trigone en Eau : la réceptivité des doléances et souffrances du monde – création de sa fondation « France Libertés » en 1986 lors du transit de Jupiter en Poisson, déjà à lui seul emblématique de l’humanitaire. Jupiter transitait sa VII et son Uranus natal, or en atteignant Uranus, Jupiter se glissait dans l’orbe et relançait à nouveau tous les trigones en triplicité Eau  » la grande réceptivité au monde ».

Dès qu’un transit atteint l’orbe d’un des trigones il entre dans la spirale de la triplicité d’eau, ce qui se produisit lors de la création de son association.

De l’autre côté on remarque que le Soleil natal en scorpion de F. Mitterrand conjoint au maître ascendant de son épouse, potentialise les actions de celle-ci. Il l’éclaire, lui fait hériter du charisme digne d’un Soleil Scorpion au trigone d’un Pluton piqué sur la cuspide du Milieu du Ciel. Puissance du pouvoir et secrets.

Pour elle, son Mercure Scorpion en étant  impliqué dans les nombreux trigones, c’est directement Mme Mitterrand qui bénéficie de l’ouverture des nombreux trigones agissant sur elle en un véritable enrichissement tout au long de son chemin de vie et ce, dès qu’un transit entre dans l’orbe d’un des nombreux trigones.  On peut comprendre aisément  que ses trigones ont été stimulés maintes fois au cours de son existence.

Sa conjonction Soleil-Saturne en Scorpion détient les clefs pour solutionner le carré Soleil Scorpion-Saturne, Lion de F. Mitterrand.

Le maître de VII de Mme Mitterrand, Neptune est exalté et conjoint à son Noeud Nord. Si on considère que le N.Nord désigne la direction vers laquelle on doit aller dans la vie, alors sa conjonction au maître de sa VII fait référence à un conjoint au pouvoir révélateur sur le plan de sa propre  évolution personnelle.  On peut dire qu’elle aura bien suivi le  Noeud Nord. Le chemin de son Noeud Nord conjoint à son maître de VII ne se réduit au rôle du conjoint. La dévotion, la générosité, le sens inné des valeurs humaines, la bonté du coeur  répondent à ce Neptune exalté en Lion, signe du coeur.

Les trigones d’Eau de Danielle Mitterrand.

La hiérarchie des aspects. Le thème de Danielle Mitterrand possède de multiples trigones dans la triplicité d’eau – Cancer-Scorpion-Poissons- les trigones ne sont pas alignés sur le même pied d’égalité. Parmi ces trigones culmine celui de Pluton à la Lune, car les planètes sont en réciprocité mutuelle – la Lune est dans le signe de Pluton, le Scorpion et Pluton se trouve dans le signe du Cancer.  Le trigone est prioritaire car la Lune est la plus rapide par son pas journalier, de plus Pluton est piqué sur l’angularité de X. Le trigone se renforce par l’effet de réciprocité mutuelle et le maître planétaire pris dans son propre trigone.   Le trigone appliquant de la Lune à 16° Scorpion au trigone de son Uranus 17°Poissons angulaire en VII, est tout aussi important. Ces nombreux trigones en signe d’Eau donnent une grande écoute vers le monde extérieur, une réceptivité à autrui. Les causes sociales qui lui ont tenu à coeur sont, d’un point de vue astrologique, réparties sur divers endroits de son thème natal. Un thème d’une grande dimension, une grande dame de coeur.

Le trigone de Mars au Soleil Scorpion est essentiel puisque le Soleil est au trigone de son maître et enfin le trigone du Soleil à Pluton est tout aussi intéressant du fait que Pluton maîtrise Mars. Pluton maîtrise les luminaires et son maître ascendant Mercure en Scorpion rendant ce thème « plutonisé ». Sa vie entière sera passée aux côtés d’un autre Plutonien.

L’année 1944.

La rencontre se produit tandis que Jupiter en Vierge transite les deux Vénus ♀natales en Vierge s’opposant à son Uranus de la future Mme Mitterrand à l’époque. La rencontre sera suivie dans la même année du mariage. La précipitation de son opposition Vénus I à Uranus en VII.

On observe d’autres transits de lentes se positionner pour les années suivantes, Pluton en Lion progresse vers son Noeud Nord Lion quelques années après la rencontre. Métamorphose et début d’une grande évolution pour elle. Réalisation par le conjoint : Noeud Nord conjoint au maître de VII.

Le jour de leur mariage le 28 Octobre 1944,on est astrologiquement au début de la révolution solaire de Mme Mitterrand. Cette période astrale sensible est susceptible  d’enclencher de nouveaux cycles en raison de la redistribution des énergies. Il est courant d’observer des étapes importantes de l’existence prendre leurs sources autour de l’anniversaire , quelques jours avant ou quelques jours après.

On retrouve le Soleil Scorpion sur leurs Soleils respectifs, Mercure sur son Mercure à elle et Mars à coté.  Ce trio se trouve en conjonction à sa triple conjonction natale Soleil, Saturne, Mercure. Elle se marie sous le transit de Mars sur Saturne natale.

L’effet de répétition se produit. Le jour du mariage dans le ciel se trouve un trigone parfait Mars- Saturne, aspect identique en trigone présent dans le thème natal des deux époux.

Le jour de leur mariage : Mars 10° Scorpion trigone Saturne 10° Cancer.

Pour lui il est question de retour de l’axe des Noeuds sur l’axe des Noeuds natal.

Un mariage sous les auspices des trigones nataux réactivés de Saturne, de quoi entrevoir la notion de durée !  Saturne va construire et même cimenter le couple Mitterrand, il lui fera traverser les années et rester uni en dépit des aléas de l’existence.  La résistance et de solidité de Saturne est remarquable lors de trigones et sextils. Au moment de leur rencontre, l’astre en trigone, pris dans la triplicité d’Eau de Mme Mitterand, devient un merveilleux bâtisseur.  Il lui distribuait tous ses trigones aux trigones nataux :  Danielle Gouze s’engageait avec Saturne dans une nouvelle dimension. Sous cette réactivation ,plusieurs portes venaient de s’ouvrir en simultané devant elle.

L’ascension au pouvoir 1981.

Elu le 10 Mai 1981 sous la solide conjonction Jupiter-Saturne exalté en Balance transitant pile sur sa cuspide d’ascendant Balance, François Mitterrand épousait par ce cycle tous les auspices pour être renouvelé dans l’échéance de son mandat, ce qui se produisit.  Son accession à l’Elysée se fait par un transit encore plus puissant, c’est tout simplement la venue de Pluton à 22° Balance sur son maître planétaire, sa Lune natale à 23° Balance. ( Pluton en cancer au natal). Pouvoir de séduction sur le public, le peuple. Avec un Pluton piqué sur le Milieu du Ciel au natal en cancer, il était logique que la présence de Pluton sur la Lune natale coïnciderait avec une montée en puissance.

La signature astrologique de la première dame de France, quant à elle, intervient avec la Lune en Lion passant sur le Noeud Nord et Neptune natale de Danielle Mitterrand. En épousant l’homme (Neptune maitre de sa VII conjoint Noeud Noeud), elle accède à cette fonction emblématique d’une Lune en Lion.

Le jour du grand départ de Mme Mitterrand, Mars en Vierge depuis le 12 Novembre sillonnait les tous premiers degrés du signe, il arrivait sur son Ascendant natal, un Mars au natal maître de sa VIII natale (maison de l’invisibilité, des crises morales, des finances et des circonstances de décès).  Mars déclencha l’évènement associé à Uranus flirtant avec la pointe de sa VIII natale à nouveau. En superposant les cartes natales des époux, on remarque actuellement l’arrivée  de Jupiter – actuellement à 2° Taureau Rétrograde  sur le Jupiter natal de François Mitterrand à 0°04 Taureau Rétrograde  aussi. Jupiter arrive sur sa cuspide de VIII natale, maison du décès et de l’invisibilité. Cette réactivation natale précise et éloquente sur le thème de l’époux défunt montre que les cartes natales des époux sont en résonance l’une avec l’autre jusque dans la maison VIII, le décès. Ceci fait référence à la mémoire astrologique  d’un thème natal,  encore sensible aux transits, lors d’un évènement majeur  concernant la personne même après sa disparition.

On trouve ces curieux cycles sur le thème natal lors d’hommage surtout, mais on le retrouve sous l’astrologie horaire lorsqu’une étape évolue après le début d’une action ou décision.

Le thème d’un instant précis ou/et le thème natal aurait une énergie rémanente, susceptible d’être réveillée lors de transits, bien que le titulaire du thème ne soit plus de ce monde. Ceci répond en définitive à la même loi que celle de l’hérédité astrale. En effet, les enfants naissent en portant dans leurs structures natales certaines réactivations natales de grands-parents parfois déjà défunts.

Les obsèques et l’hommage rendu à Mme Mitterand se retranscrivent au travers du thème natal de son époux par l’arrivée de son Jupiter R sur son Jupiter R en pointe de sa VIII natale :  l’hommage rendu à son épouse.

Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2011/11/24 à 01:39

Poster un commentaire

Classé dans astrologie mondiale, astrologue, Célébrités, Langage astral, Lune Scorpion, Neptune, Pluton, politiques et transits, Saturne, synastrie