Archives de Catégorie: la lune en astrologie

Pleine Lune du 13 Octobre 2019.

 La pleine lune aura lieu le 13 Octobre 2019 à 21h09.gmt. Dans le ciel astrologique, l’opposition Lune 20°14 Bélier -Soleil 20°14° Balance en signes cardinaux entre au double carré de Pluton 20°40′ R en Capricorne. Dans cette figure, Pluton devient l’Apex. il crée un point de tension entre le symbole de la gente féminine (Lune) et masculine (Soleil ). Il s’agit d’un carré au degré exact, avec une orbe en minutes. La Lune et le Soleil sont au carré appliquant à Pluton. Cependant, la Lune est au carré appliquant croissant tandis que le Soleil est au carré appliquant décroissant. Les forces de Pluton sont mieux vécues par la Lune en Bélier, un signe situé, dans le sens du Zodiaque, devant le Capricorne. Bien que le Soleil et la Lune soient affligés chacun par Pluton, le Soleil en Balance carré Pluton Capricorne dispose  d’une dissonance prioritaire à celle de la Lune carré Pluton.’

Le signe du Cancer est l’unique signe cardinal vide. Sous la dynamique du carré en T des trois autres cardinaux, le Cancer réceptionne l’accumulation de leur énergie. Il devient la clef de voute de cette tension éphémère.  Le Cancer est invité à prendre des décisions et agir plus que d’ordinaire.

 

 

Cette pleine Lune dans l’axe Bélier- Balance libère un dynamisme certain. Les astres et les luminaires se répartissent dans trois des quatres signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne) donnant lieu à de l’agitation. Emblème de changement et de prise d’initiative, les cardinaux incitent à sensibiliser leurs interlocuteurs. Ils ne peuvent rester dans l’oisiveté. L’activité et l’hyperactivité pour deux d’entre eux (Bélier – Capricorne) génèrent de l’action.

Les changements d’opinions, les contestations interviennent dans l’expression de ces deux cardinaux. L’hésitation et l’absence de conviction face à un choix, porté par la Balance, devrait se dissiper à l’approche de cette pleine lune. La dynamique de la pleine Lune galvanise le signe de la balance et le contraint a une réaction   immédiate.

Lune en Bélier

Avec le carré de Pluton, la Lune en Bélier devient plus investie dans ses actions. En parallèle, elle fait naître chez le natif une sensibilité à fleur de peau. Pluton accorde une densité aux qualités de cette Lune.

Quelques caractéristiques de cette localisation astrologique.

La Lune en Bélier fonctionne tout en transparence. Sans sous entendu, on se dispense des formes pour communiquer, avec pour argument, le gain de temps.   En matière de communication, la susceptibilité est latente. La communication se veut frontale peu soucieuse des remous suscités. L’impatience entraîne une précipitation dans les décisions. La hâte expose à des maladresses, notamment à effectuer des actes dans des instants inadaptés. L’impulsivité ne doit pas faire oublier la sincérité.  Derrière une attitude véhémente, se cachent des intentions honnêtes, avec comme objectif, celui de générer une interactivité. La Lune en Bélier aspire en effet à vivre au milieu des émotions des autres. Avec une verbalisation composée de sincérité et de provocation, cette localisation astrologique attise des passions. Au contact de sa nature contestataire, les opinions se divisent rapidement.  L’empressement est palpable dans les échanges y compris dans une communication non verbale.  Une nature capricieuse se dégage du comportement. L’inertie des autres peut considérablement crisper.  Face à des situations difficiles, le courage habite le natif né avec la Lune en Bélier. Téméraire pour monter en première ligne, il réalise des actions dans lesquelles l’audace est demandée. Efficace et énergique, la Lune en Bélier apprécie d’apporter des solutions pratique à ceux qui croisent sa route.

Cette localisation astrologique fait référence aux revendications. Dans la société, elle incarne des combats menés par les femmes ou en faveur de celles-ci. Cet élan est d’autant plus collectif que Pluton, la transformation, aspecte la Lune en Bélier. Par ailleurs, Mars maitre du Bélier et de la Lune, se trouve en Balance. Il y est question d’une implication dans les actions. Ce Mars, défenseur des causes, souligne un élan pour combattre des situations où l’injustice est ressentie.

Soleil Balance carré décroissant Pluton Capricorne

Quelques caractéristiques sur un carré décroissant d’un Soleil à Pluton dans un thème de nativité. Il s’agit d’un aspect astrologique idéal pour vivre une profonde remise en question consécutive à des circonstances réduisant la marge de manœuvre. Le sentiment de ne pouvoir agir sur les situations intervient avec des sensations particulières.

L’objectif de ce carré est conscientisé au terme de relations houleuses, étirées sur des années. Le carré fonctionne progressivement. Il laisse s’installer un contexte avant de distiller la problématique, à régler.

Au terme de cet aspect, la remise en question qui intervient, désoriente le natif. Il doit se débarrasser de son mode de fonctionnement habituel.  La remise en question apporte le sentiment de devoir adopter une nouvelle approche. Cette transformation porte essentiellement sur la relation à l’autre et la place de l’autorité naturelle, à reconquérir.

Dans la vie relationnelle, ce carré génère des difficultés et des vagues de blessures d’amour propre, qu’il convient de dépasser. Progressivement, des rapports singuliers apparaissent dans les relations. Il arrive que cette dissonance concerne un mode relationnel qui se répete avec plusieurs personnes, ou ne se vit au cours de l’existence, avec une seule personne.

Dans un premier temps, sur son chemin de vie, l’être attire des tempéraments captivants. La relation se révèle passionnante. Dans l’écoute, la réciprocité est faible. Les opinions sont évincées au profit de celles des autres. Au sein de la relation, la notion de partage devient la problématique.Au sein d’une relation, pour l’un des deux, le manque d’épanouissement est perceptible.

Des difficultés à s’affirmer persistent. Pour maintenir son autorité naturelle, le natif fournit des efforts. Auprès de certaines dissonances; l’autorité naturelle est bafouée. Des impressions désagréables apparaissent, telles que la sensation d’évoluer dans l’ombre d’une personne. La réciprocité dans l’écoute est faible. La situation nécessite la venue d’explications, répétitives. Les relations prennent une connotation malsaine, où admiration et  rivalité alternent. Des attitudes trahissent le sentiment de convoitise. Certains comportements peuvent comporter des mots irrespectueux.

La manipulation prend naissance progressivement. La personne qui subit la toxicité de la relation, éprouve le caractère individualiste ou sans scrupules de l’autre. Insidieusement, un jeu de dominant dominé s’installe, lien dont le natif n’est pas conscient au début de la dégradation de la relation.  Des attitudes égoïstes de l’un tentent de façonner l’autre. Certains mots peuvent revêtir un caractère humiliant. Pour le natif qui est sous le joug de l’autre, l’atmosphère pousse à adopter une réserve. Face au malaise éprouvé, il est question d’endosser un rôle de composition. La spontanéité disparaît au profit d’un sentiment d’appréhension. Les relations sont teintées d’amertume.

Dans la relation, la provocation survient par intermittence.  Le malaise reste non verbalisé mais le natif perçoit la jalousie dont il fait l’objet. Il devient la cible de rivalités, autour desquelles s’étayent des rumeurs.  A l’origine de ce malaise se trouvent régulièrement la jalousie sur le statut social ou simplement la personnalité.  Le style , l’apparence, comme les compétences sont à la fois désirées puis critiquées. Selon le natal, l’image du natif est salie dans des proportions plus ou moins pénalisantes. Ce schéma relationnel épuisant, se reproduit tant que la rupture n’est pas consommée.

Le Soleil carré à Pluton ne s’arrête pas à entretenir un esprit de compétition. Il fait surtout naître l’envie de s’identifier à un modèle. Le natif désire incarner socialement une image qu’il n’aura jamais.  Une frustration tenace nourrit cette convoitise. La jalousie professionnelle, des ambitions frustrées sont à l’origine d’un malaise. L’un voudrait avoir ce que possède l’autre. En fonction du thème de nativité,  le carré Soleil Pluton fait que l’on subit ou porte les graines de cette convoitise.

Pour sortir de cette relation toxique, une force mentale est requise.  L’attachement n’est jamais superficiel. Initialement, un lien profond et sincère existe. Il a mué en compétition car l’un des deux, n’a pas évolué en même temps que l’autre. Ce fossé entre les évolutions, concerne aussi bien le plan matériel (statut social, stabilité) que l’ouverture de la conscience. Les mentalités deviennent incompatibles, en dépit de l’affection éprouvée au sein de la relation. L’amour flirte avec des sentiments de rancœur. La paix intérieure ne s’installe pas dans la durée en raison de l’attachement à l’origine de la rencontre ou la nature du lien ( familial). Une rupture dans le fonctionnement doit intervenir pour sortir de ce cercle dans lequel les personnes sont enfermées.

Le carré décroissant du Soleil à Pluton fait partie de ces aspects qui mobilisent beaucoup d’énergie. Le natif puise dans les autres aspects de son natal pour passer ce moment dans l’existence.

Inclus dans cette pleine Lune, le carré décroissant Soleil-Pluton génère une  atmosphère de rivalités et de convoitises envers des statuts ou simplement des traits de personnalités.

 

Elément Feu et Air

L’axe Bélier Balance de cette pleine Lune met l’accent sur les éléments Feu et Air. Vifs, ils excellent dans la vitesse d’exécution. La promptitude se libère de cette carte du ciel mondiale, avec en toile de fond, l’exigence Plutonienne. L’élément Feu du Bélier est particulièrement actif pour piquer la curiosité d’autrui. Leader, le Bélier lance des initiatives. Doué pour fédérer et avancer sur des terres jamais foulées, il crée de l’inédit. La pleine Lune souligne une atmosphère où le sens de la répartie est cinglant.

Si ce ciel reflète un contexte de vivacité et réactivité. Pluton apex de la pleine Lune induit un capacité de transformation dans des circonstances rapides. Loin d’exprimer la neutralité, ce carré en T Cardinal libère des attitudes offensives. Il incite à adopter une ligne de défense dans l’attaque. Le manque de diplomatie et de patience découlent de ce carré. Il rend difficile toute prise de recul. Le carré Lune-Pluton augmente la sensibilité et conduit à des épisodes où la susceptibilité pénalise la communication.  Une nature soupçonneuse naît de ce carré. Les émotions entraînent des décisions impulsives.

Cette opposition Soleil-Lune favorise des voltes faces, le jaillissement d’idées,  des attitudes sèches, des sautes d’humeur ainsi que des réflexions blessants l’amour propre. Versatile, cette nouvelle lune, attise les confrontations. L’être humain révèle ses failles. Il dévoile ses points de vulnérabilité. Un fond d’insatisfaction découle de ce carré Lune Bélier – Pluton Capricorne.

La dissonance Lune- Pluton utilise le registre des émotions pour exercer un ascendant sur autrui. Intimidation, chantage et manipulation s’immiscent dans la communication. Socialement, cette dynamique favorise le fait de partir de rien pour créer une situation. A minima, ce ciel parle en faveur d’une accélération dans tout changement en cours. Concernant la vie relationnelle, cette pleine lune augure d’une révélation des intentions. Ce ciel est idéal pour affronter des tensions latentes, dénouer un conflit qui couvait.

 

Homme – Femme, en marche vers l’égalité.

Dans cet axe Bélier Balance, le référent féminin se trouve dans un signe de Mars et le référent masculine dans un signe de Vénus. Le rapport homme-femme et les guerres d’égo (carré Pluton) défavorisent la gente masculine ( carré appliquant décroissant Soleil Pluton) .

Les figures féminines s’imposent socialement rivalisant avec les figures masculines. Dans ce ciel mondial, l’image de la femme revendique un pied d’égalité avec l’homme. Le travail astrologique de Pluton par son double carré, montre un cheminement sur la question de l’égalité homme femme dans la société.

L’Ingrès le plus récent des trois transsaturnienne est celui d’Uranus. Lors de son entrée dans le Taureau le 15 Mai 2018, le ciel mondial dévoilait la conjonction Soli-lunaire dans le Taureau, la perspective d’une étape importante sur l’égalité entre les hommes et des femmes. Oeuvre  qui devrait être apportée par le séjour d’Uranus en Taureau, de 2018 à 2026. La future situation astrologique de Neptune en Bélier (2025-2039), témoigne également de la valorisation du statut des femmes dans la société à venir.

Chaque lunaison et cycle astrologique, offre une brève séquence astrologique qu’il convient de reporter dans ce grand ensemble qu’est l’astrologie mondiale.

Ces cartes du ciel rythmées par les pleines lunes et nouvelles lunes, génère des atmosphères momentanées tout en participant à l’oeuvre des planètes collectives : Uranus, Neptune, Pluton.  Dans une période où Pluton va considérablement ralentir, le changement sensibilisera dans la durée les consciences.

Concernant les pleines lunes. Les effets d’une pleine Lune s’amorcent à sa formation. Selon la sensibilité des astres nataux concernés et les orbes, la perception de la pleine Lune peut aller d’une paire de jours avant et après l’opposition exacte dans le ciel.

Si les Ascendants et astres en Bélier/Balance seront sensibles à cette pleine Lune , le signe du Cancer est celui qui réceptionne toute la dynamique de la pleine lune. Les natifs du Cancer, les astres nataux en Cancer ainsi que les Ascendants de ce signe devraient être particulièrement réceptifs à cette PL, adéquate pour l’accélération de situations en cours. Cette pleine lune hautement dynamique favorise le fait de partir de rien pour créer une situation. A minima, ce ciel mondial contribue à des débats sulfureux.

Concernant la vie relationnelle, ce ciel mondial augure d’une révélation des intentions. Il est idéal pour affronter les origines des tensions latentes, dénouer un conflit qui couvait.

Logiciel Auréas.

 Valérie Tenza Darmandy

29 09 2019 à 12H33

 

 

Commentaires fermés sur Pleine Lune du 13 Octobre 2019.

Classé dans blog d'astrologie, la lune en astrologie, Pluton, Pluton dissonant

Céline Dion, un Soleil en apex du doigt du monde.

 

celine-dion-astrologie-theme-natal

Bien que la lecture de chaque ciel soit du cousu main, en astrologie il existe des règles immuables comme celles de prendre en considération la hiérarchie des aspects en identifiant les structures principales du thème puis d’observer une éventuelle répétition des potentialités.

Le ton du thème est donné par les configurations de premier plan composées d’aspects majeurs mais aussi d’aspects mineurs valorisés par leur emplacement dans la carte, un emplacement du à l’heure de naissance et au lieu de naissance. L’état terrestre des luminaires et des astres est délivré par leur localisation dans les 12 maisons, quant à leur répartition autour des 12 signes, elle dépend du pas de chaque astre et de ceux des luminaires. La Lune étant le luminaire au «pas journalier le plus rapide», son déplacement sur quelques degrés du Zodiaque s’évalue en heures tandis que pour les transsaturniennes dont certaines demeurent plusieurs années dans un même signe, leur emplacement dans les signes dépend évidemment de l’époque sous laquelle les personnes naissent.

Les structures dominantes et uniques pour chaque thème rappellent combien l’astrologie montre à l’astrologue où se situe le schéma principal du thème et sa porte d’entrée. Néanmoins, on peut entrer par plusieurs portes d’entrée mais toutes rejoignent la structure dominante du thème. On a le choix entre identifier d’emblée la structure principale ou celui de passer par différents accès pour l’atteindre, par le jeu des maîtrises.

En dépit de leur appellation «aspects mineurs», la présence d’aspects mineurs dans les angles I, X, VII et IV ou maîtrisant les angles, n’est jamais le fruit du hasard et en astrologie les aspects mineurs ne doivent pas être synonyme d’aspect optionnel ou complémentaire aux majeurs. Les mineurs ont des caractéristiques qui leur sont propres, ils génèrent chez le natif des schémas de pensée, des fonctionnements bien particuliers.

Il existe des cartes de nativité réunissant plusieurs conditions astrologiques qui, de prime abord, ne sont pas spécialement retenues comme prioritaires lorsqu’on démarre l’étude de l’astrologie tout simplement parce qu’étudier cette immense discipline nécessite de longues années. Dans un premier temps, les aspects mineurs peuvent même être relégués au second plan ou évincés, pourtant ils interfèrent sur l’évolution du natif.

Le thème natal de Céline Dion met en exergue deux paramètres astrologiques : le rôle de l’exaltation des astres ainsi que l’importance du sesqui-carré, un aspect mineur qui lorsqu’il est relié avec un second sesqui-carré et un carré réalise la figure du doigt du monde. Par le jeu des maîtrises, son thème associe entre elles, ses deux conditions astrologiques : l’exaltation et le doigt du monde.

Née le 30 Mars 1968 à 12h15 à Charlemagne – Québec- sous une nouvelle Lune avec une conjonction dissociée Lune-Mars, Bélier, Ascendant Lion, l’élément Feu domine entre le signe Solaire et l’Ascendant donnant d’entrée de jeu une note très énergique à la personnalité. La Lune est au trigone de Jupiter, il s’agit d’un aspect exposant à des métiers où il est question d’être mis au contact d’une clientèle ou d’un public plus ou moins large. Or ce Jupiter Rétrograde à 26°35″ Lion compose l’un des piliers de la figure du doigt du monde et avec les conditions célestes de ce Jupiter trigone Lune on peut s’interroger sur l’interférence de la figure du doigt du monde à attirer les foules. La distance entre son Jupiter et son Soleil, l’un des deux sesqui-carrés formant le dessin du doigt du monde est de  136 degrés.51 minutes.

De l’autre côté en parallèle, le sesqui-carré formé par Neptune vers le Soleil est de 133°49 minutes.
Les deux sesqui-carrés de Jupiter et Neptune se dirigent ensemble vers, son maître Ascendant, le Soleil.

Sur le thème en illustration les deux sesqui-carrés sont tracés en rouge en pointillé. Le Soleil qui les réceptionne au MC montre également un autre aspect mineur de 44 degrés entre Mars à 2°01 Taureau et la conjonction Mercure-Vénus à 18°.

Le thème de Céline Dion renferme des aspects dit mineurs reliant des astres faisant partie des dominantes.

La conjonction étroite entre son Mercure en chute en Poissons et Vénus exaltée en Poissons débouche sur une sensibilité du mental à l’environnement artistique et spécialement une grande sensibilité aux mélodies. Ici Mercure s’efface pour laisser s’exprimer pleinement Vénus dans son état céleste d’exaltation.

On retrouve cette conjonction identique de Vénus 18°30’ Mercure 16°42’ en Poisson dans le thème natal de Serge Gainsbourg sur sa cuspide d’Ascendant à 22° Poissons. Auprès d’artistes, cette étroite conjonction Vénus-Mercure en Poisson incite à ressentir les atmosphères et les êtres. Si certains thèmes embrassent des carrières musicales, cet aspect marque un don pour poser des mots sur des notes ou à retranscrire en mélodie les émotions d’autrui.

Naturellement en fonction des signes où elle se forme, cette conjonction ne débouche pas exclusivement sur des destinées de compositeurs ou de chanteurs mais elle traduit une fibre artistique ou du moins elle témoigne d’une habileté dans la communication.  Communiquer peut se manifester à travers une expression artistique notamment lorsque la conjonction est présente dans l’élément Air ou Eau. Dans le thème de Céline Dion, sa conjonction appliquante Mercure Vénus est presque parfaite à 40 minutes près, Mercure 18° 01’ Vénus 18°41’ Poissons.

Vénus à 18°41 dans le signe sensuel et musical du Poissons se trouve dans l’orbe du trigone d’un de ses maîtres, Neptune à 26° 15 Scorpion et il s’agit d’un trigone appliquant donc en pleine croissance. De nature Eau, ce trigone de Vénus à son maître augmente les aptitudes naturelles de Vénus en Poissons, la fluidité à s’adapter (signe mutable) à différents styles musicaux.

En astrologie, l’aspect de 120 degrés confère de l’envergure à toute situation, il est synonyme d’amplitude maximale et se trouve par transit comme le signal d’une situation ayant atteint son apogée. Dans le natal, un trigone sous entend un développement à venir que le natif devra atteindre en utilisant l’ensemble de ces aspects nataux, ses outils, afin de se réaliser.

Dans le thème de l’artiste, l’angle de 120 degrés entre Vénus et l’un de ses maîtres permet d’élever les caractéristiques artistiques de sa Vénus en Poissons et de leur donner en tant qu’objectif, un rayonnement maximum. Ce trigone d’Eau entre Neptune lié au plan émotionnel et Vénus régnant sur le monde des arts, évoque l’inspiration artistique et l’univers musical dans lequel la chanteuse baigne depuis son enfance. En Novembre 1997 la sortie du film de James Cameron, Titanic, fait entrer la carrière de Céline Dion dans une autre dimension. L’année 1998 sa Vénus natale en Poissons reçoit le transit de Jupiter, un des astres appartenant à la base (carré) de sa figure du doigt du monde. A l’image de son thème, la carrière de le la chanteuse franchit une étape majeure.

Le doigt du monde

Le doigt du monde réunit deux sesqui-carrés aspects de 135 degrés porté à la base par un carré, les orbes tolérées des sesqui-carrés sont serrées d’environ 1 ou 2 degrés maximum. Dans son symbolisme, le sesqui-carré 135 degrés inclut à lui seul la notion d’un carré -90 degrés- doublé d’un demi carré 45 degrés. La présence de deux sesqui-carrés reliés par un carré laisse rarement de repos au natif.

La détermination devient farouche avec cette figure astrologique qui renferme des tensions. La figure du doigt du monde est génératrice de volonté tenace en raison du carré qui se trouve à la base de la figure et les deux sesqui-carrés qui se dirigent vers l’astre apex obligent cet astre à vivre la figure.

Sur le plan émotionnel le doigt du monde place le natif sous pression et le pousse à se réaliser à tout prix. Les deux sesqui-carrés présents dans la figure expriment un état de stress et une crainte de perdre le contrôle des situations. Isolé, le sesqui-carré est cependant différent de deux sesqui-carrés avec un carré en base, où là le doigt du monde donne  l’impression de devoir rendre des comptes, il place dans l’obligation d’une réalisation ou d’une action à mener.

Afin de comprendre la portée de sa structure natale et saisir pourquoi un simple transit de Jupiter dans un endroit sensible du thème de Céline Dion retentit autant sur le collectif, revenons au fonctionnement de ses schémas astrologiques initiaux.

La boucle dans le thème natal de Céline Dion

En lisant un thème par le jeu des maîtrises, on tourne rapidement dans une boucle dont on ne sort plus. Cette destination reflète chez le natif l’objectif de son chemin de vie, l’univers dans lequel il se réalise. Il arrive qu’il y ait deux boucles en raison de la présence d’astres en dignité ou dans le cas d’une réception mutuelle, la présence de deux boucles invite le natif à naviguer entre des univers qui lui sont indispensables. Ces boucles ne définissent pas spécialement un profil de métier mais traduisent plutôt les conditions qui entourent la réalisation du natif. Ces boucles peuvent simplement désigner des champs d’expériences nécessaires à l’âme pour évoluer. Aucun thème n’échappe à cette règle qui n’est autre qu’un schéma de fonctionnement entre les énergies du thème.

Par le jeu des maîtres planétaires, le sens de l’énergie dans son thème natal entraîne sa conjonction natale Mercure-Vénus en Poissons vers d’autres configurations dans sa carte. Ainsi Jupiter et Neptune, les deux maîtres de sa conjonction Mercure-Vénus en Poissons, composent le socle du doigt du monde dont l’apex est tenu par son Soleil, dirigé vers le MC.

La nature artistique et musicale née de sa conjonction étroite Mercure-Vénus s’engouffre alors dans une succession de maîtrises (chaîne planétaire) dont l’aboutissement mène à une boucle entre son Mars en Taureau et son Soleil exalté en Bélier. Son Mars est maître de son Soleil Apex et de sa X, ainsi la conjonction étroite entre Mercure et Vénus s’exprime à travers la maison X, la carrière. L’apex du doigt du monde n’est autre que son Soleil, son maître ascendant natal, soit en d’autre terme, l’artiste à la tête de la figure du doigt du monde, tout un symbole astrologique qui reflète non seulement l’ascension inéluctable mais aussi la place de la chanteuse dans l’univers de l’industrie musicale.

La lecture de sa carte dirige le regard de l’astrologue vers l’apex du doigt du monde à son MC et cette figure du doigt du monde est la destination incontournable quelle que soit la porte d’entrée empruntée dans son thème. On peut utiliser une autre entrée que celle désignée par la structure principale : Soleil maître d’Ascendant au MC conjoint Saturne, apex du doigt du monde. et grâce au système des maîtrises planétaires retomber éternellement vers son Soleil à 10 Bélier, maître de son Ascendant et à la fois, luminaire apex de son doigt du monde natal.

Son Soleil, maître de son Ascendant et apex du doigt du monde est conjoint à Saturne, sous la maîtrise de Mars en exil en Taureau qui renvoi à Vénus en Poissons conjoint Mercure dont la maîtrise, Jupiter et Neptune forment le carré situé à la base du doigt du monde.

La boucle astrologique se retrouve partout. Maintenant, faisons la lecture en entrant par une nouvelle porte d’entrée, d’un tout autre endroit de son thème par exemple en partant des transsaturniennes, Pluton et Uranus. Dans sa carte, Pluton et Uranus restent des planètes générationnelles mais l’une d’elles, Uranus maîtrise sa VII en l’occurrence dans son thème il s’agit de transsaturniennes ayant une influence particulière sur son natal. Leurs oppositions à sa conjonction Mercure Vénus Poissons placent sous intensité cette conjonction. La conjonction Mercure Vénus, revient à communiquer par le chant et sous l’opposition de Pluton-Uranus, les interprétations se teintent d’une intensité particulière. On peut lire également dans cette opposition Uranus-Pluton Mercure-Vénus, le désir de pousser sous sa forme extrême l’expression vocale incarnée par Mercure Vénus en Poissons.

Pour toute une génération née en 1968 et une paire d’années auparavant, Uranus et Pluton en Vierge sont gouvernés par Mercure.  Mercure dans son thème souligne de nouveau sa conjonction Mercure-Vénus sous la maîtrise de Jupiter-Neptune, astres faisant partie du socle du doigt du monde. En utilisant les transsaturniennes comme nouvelle porte d’entrée, le sens de la lecture du thème prend de nouveau la direction vers le doigt du monde.

L’angle de 90° entre Jupiter Lion et Neptune Neptune composant la base du doigt du monde se trouve maîtrisé respectivement par le Soleil et Mars et Pluton, or dans son natal, le premier, le Soleil devient la planète apex réceptionnant le doigt du monde, le second Mars se trouve en Taureau dont la maîtrise renvoie à la conjonction appliquante Mercure Vénus. Pour ce qui est de Pluton, l’explication est donnée dans le paragraphe ci-dessus, la transsaturnienne renvoi à Mercure-Vénus puis de nouveau à Jupiter-Neptune.

Dans le thème de Céline Dion, en raison des maîtrises une chaîne planétaire rencontre une boucle qui entraîne les maîtrises de sa conjonction Mercure-Vénus (Jupiter-Neptune) et se dirige vers le plus haut sommet de son thème, le MC : la carrière, les réalisations.

Le chant (Vénus-Mercure en Poissons) et l’expression vocale sont hissés au plus haut niveau de leurs capacités grâce à cette figure centrale dont l’apex au MC n’est autre que son maître Ascendant. Son doigt du monde est vécu de manière consciente en raison de la présence du maître Ascendant dans la structure très précise de l’artiste.

A ces conditions astrologiques réalisant la charpente de son thème, s’ajoute une touche supplémentaire des plus révélatrices. En effet, à son Milieu du Ciel on note la présence d’un Saturne en chute à 14°41’ Bélier conjoint Nœud Nord à 18° Bélier. Chronos piqué sur son Milieu du Ciel évoque ici un rapport entre l’artiste et le temps et rappelle les règles de Saturne à adopter dans l’existence afin d’optimiser l’astre, à savoir épouser une discipline de vie,  avoir conscience du temps qui passe et endosser des responsabilités  Le Nœud Nord désignant la direction vers laquelle l’âme doit évoluer, est conjoint à Saturne. Cette conjonction Saturne Nœud Nœud conjoint à son tour à l’apex du doigt du monde, ne peut pas être plus explicite pour signer une carrière qui se construit, évolue étapes par étapes faisant du temps son meilleur allié. Par sa maîtrise sur le Capricorne et le Verseau, son Saturne conjoint à son Soleil place côte à côte le maître de I et le maître de VII, à savoir que cette conjonction Soleil-Saturne Nœud Nord, que l’on pourrait percevoir austère prend d’autres couleurs grâce à ses maîtrises. Sa conjonction appliquante Soleil-Saturne traduit l’intervention du maître de VII, c’est à dire du conjoint ainsi que les autres dans sa carrière.

Le principe de la conjonction Soleil-Saturne s’exprime. Cet aspect invite à de la rigueur, de la persévérance, il favorise une grande lucidité sur la valeur des choses et leurs hiérarchies.

La destinée de Céline Dion croise celle de René Angelil en 1980 alors que dans le ciel mondial se trouvent Jupiter et Saturne encore dans la dernière partie du signe de la Vierge. Dès le mois d’Octobre 1980 Saturne et Jupiter basculent dans le signe de la Balance et Saturne atteindra son premier point de rétrogradation en Balance à 9°, entrant en opposition à son Soleil natal, apex de son doigt de monde. En 1981 Saturne mondial monte à l’opposition du Saturne natal de Céline Dion et lance l’ensemble de sa dynamique natale : Soleil apex du doigt du monde conjoint Saturne conjoint Nœud Nord. Un destin nécessitant des étapes et de la rigueur est en marche.

Avec Saturne il est question de persévérance et comme il a été précisé plus haut dans mon article, sa conjonction Soleil Saturne en raison de ses maîtrises sur sa I et sa VII montre l’investissement des autres, du conjoint dans la carrière de l’artiste et l’histoire le confirmera.

Sa conjonction entre son Soleil exalté en Bélier et Saturne en chute à son MC incarne l’image d’un couple uni dans la vie comme à la scène. Saturne conjoint Soleil retranscrit tout son symbolisme puisque Saturne représente l’âge mur et la sagesse. La précocité vocale de Céline la projette dans un univers d’adultes et lui fait rencontrer son futur mari de 26 ans son aîné alors qu’elle n’a que 12 ans.

Sous cet aspect de l’opposition de Saturne face à Saturne natal, un cycle Saturnien de près de 30 ans s’amorce au début de l’année 1981. Bien des années plus tard, vers 2013, 2014 le long transit de Pluton depuis le Capricorne est venu éroder son Soleil en Bélier, apex de son doigt du monde, correspondant au début de moments difficiles pour la chanteuse, ce transit de Pluton est devenu plus douloureux en aspectant son Saturne natal l’année 2015-2016 conduisant à un bras de fer entre la volonté principe bien Saturnien et l’inévitable évolution proposée par la montée du carré de Pluton. La disparition de son époux et manager s’effectue de nouveau autour de cette zone sensible de son thème natal, Soleil-Saturne et témoigne d’une évolution centrale de son chemin de vie. Dans sa carrière musicale, une évolution majeure se profile à l’horizon de 2019 avec la montée progressive de Neptune en Poissons à l’apogée de son trigone natal Mercure-Vénus Neptune. Or dans son thème de nativité, Neptune fait partie à l’origine du socle de sa figure du doigt du monde, l’autre astre étant Jupiter. La portée des transits de Jupiter et de Neptune s’avère remarquable auprès du thème de Céline Dion en raison de la structure initiale et de leur présence dans la composition de ce dessin planétaire.

Le trigone natal entre Neptune et Mercure-Vénus, la communication et l’artistique sera reactivé à partir de cette année 2019 donnant encore plus de dimension aux émotions transmises par le chant Vénus en Poissons.

Les configurations astrologiques initient des cycles dont les échéances surviennent à des périodes plus ou moins lointaines. Ces échéances glissent sur d’autres cycles ou il arrive que plusieurs cycles soient en vigueur dans un seul thème et l’existence de plusieurs cycles en cours se régulent les uns avec les autres car l’un a toujours la priorité sur l’autre. Le natal détermine les conditions de priorité de ces cycles.

Les cycles dépassent allègrement le cadre d’une année civile, ils couvrent entièrement des périodes longues de l’existence. Le cycle de Saturne, important dans la carte de nativité de Céline Dion a initié sa position sociale actuelle, dès l’opposition de Saturne à sa position natale qui a commencé l’année 1981.

Saturne dans la mythologie a besoin de préserver le contrôle, ce thème renferme un défi sur le contrôle. Son Saturne conjoint Nœud Nœud demande à être incarné totalement, le natif, en l’occurrence l’artiste elle-même doit épouser les valeurs Saturniennes. Concentration, sobriété, rigueur, persévérance, perfectionniste, détermination, maintien du contrôle, lucidité mais aussi entêtement et fixité dans ses objectifs.

Ce Saturne conjoint au Nœud Nord culmine son thème et aux vues de la carrière le symbolisme de l’astre est largement incarné par l’artiste.

Saturne oblige les natifs l’ayant dominant dans leur natal à s’investir corps et âme et le chemin de vie prend des allures d’ascèse. Sous Saturne, iI demeure une vive quête insatiable du perfectionnisme. L’insatisfaction n’est jamais bien loin s’il n’existe pas un lâcher prise.

Vu par le prisme astrologique, la trajectoire et l’histoire de Céline Dion pourrait se résumer en une optimisation de ce doigt du monde pointé vers le plus haut sommet de la figure astrologique, le Milieu du Ciel, agissant tel le désir d’aller cueillir ce qu’il y a de plus haut toujours et encore. La présence de Saturne en X et conjoint au Soleil confirme ce désir de décrocher l’inaccessible et de repousser les limites.

Source heure, Astrodienst.

Valérie Darmandy

Le 7.10.2016 à 20H56

copyrighta92g1c61

Article suggéré, la dignité, les exaltations

L’exaltation d’un astre, Extrait :

‘Vous plantez un arbre fruitier dans le coin du jardin disposant de la meilleure exposition pour favoriser sa croissance. Au fil du temps, vous assisterez à sa pousse puis les premiers fruits apparaissent et la productivité augmente d’années en années »

Commentaires fermés sur Céline Dion, un Soleil en apex du doigt du monde.

Classé dans blog d'astrologie, Doigt du monde astrologie, Exaltation en astrologie, glamour, la lune en astrologie, semi carré ou demi carré 45°, sesqui-carré 135 degrés

Lune en Capricorne, apprendre à lâcher-prise

Lune en Capricorne, extrait thème Prince Alexander Louis

Quand la Lune se trouve dans ce signe Saturnien, la partie émotionnelle est dissociée de l’analyse. Ainsi, pendant un échange, l’émotion est mise de côté afin d’optimiser l’objectivité du message entendu. Contrairement à la Lune Poisson, véritable papier buvard des ambiances, la Lune en Capricorne possède cette capacité de faire abstraction des émotions.
Cette Lune, lucide sur le monde qui l’entoure, développe peu d’affinités avec les centres d’intérêts spirituels qu’elle cherche à expliquer avec des arguments scientifiques. Son esprit cartésien l’amène volontiers à fréquenter des univers de chiffres et de données où tout a une explication rationnelle. La coloration de cette Lune par les propriétés de Saturne – son maître planétaire – aide à tempérer les emballements tout en donnant quelques leçons de morale. Cette attitude partirait d’un bon sentiment mais l’objectif du message n’est pas toujours perçu ainsi par l’interlocuteur.
Dans les échanges, cette Lune saturnienne a tendance à avoir un esprit critique, des idées préconçues et regorge d’arguments à l’appui. Un engouement pour les débats ayant pour thème des sujets sérieux et les discussions philosophiques sont souvent observés sous cette localisation astrologique. Sceptique, cette Lune a tendance à être habitée par des certitudes et a du mal à changer de point de vue. Pourtant ne voyez pas en ce comportement une volonté d’avoir le dernier mot, c’est plutôt sa grande lucidité et sa soif de connaissance qui s’expriment et elle souhaiterait que son avis soit pris en compte. La crainte de ne pas être assez entendue lui fait adopter des comportements où elle envoie une image diamétralement opposée à ce qu’elle est. Le résultat escompté finit par susciter de la controverse, ainsi en jouant un rôle de composition pour cacher son malaise, cette Lune se révèle maladroite et a bien du mal à faire passer aux autres, son vrai fond. Avec son besoin de placer une étiquette sur les situations, elle a tendance à tirer des conclusions car derrière cette Lune, Saturne se veut clair et méthodique, aussi toute situation est analysée.
Chaque problème a sa solution, tout s’expliquerait presque mathématiquement, c’est un peu la philosophie de cette Lune assez pragmatique. Son attitude rigide dépend des autres aspects et du thème. Néanmoins, on pourra percevoir chez certaines personnes une apparence collet-monté ou une impression hautaine. D’autres allures émanent de la Lune en Capricorne, telle qu’une attitude distante, instaurée par le climat Saturnien. La froideur ou une timidité peut être perçue. Il faut du temps avant que ce luminaire sorte de sa réserve.
Maitrisant cette Lune, Saturne dresse un rempart en guise de protection et avant qu’il ne tombe il peut s’écouler un certain temps. La Lune en Capricorne a besoin de délai pour se dévoiler dans un premier temps puis dans un second temps, s’épanouir. Elle évolue par étapes, une prise de recul est nécessaire afin qu’elle assimile une situation qu’elle aura au préalable analysé sous tous les angles. Elle déploie ses ailes selon un rythme dépendant entièrement de la confiance et de tous les signaux liés à celle-ci. C’est pourquoi, le langage non verbal l’intéresse particulièrement car elle se fit aux attitudes plutôt qu’aux paroles. Cette position astrologique peut indiquer un manque de confiance en soi et surtout aux autres.
La Lune en Capricorne ne peut se confier spontanément comme peuvent le faire certains aspects planétaires de type Uranus-Vénus, Lune Uranus, Mars Vénus, des éléments Gémeaux, Verseau), elle a besoin d’avoir confiance en son interlocuteur et que cette confiance soit alimentée sur le temps par des preuves. Dans un échange, un détail peut ébranler la confiance qu’elle avait acquise envers quelqu’un. Cette Lune est susceptible de rétracter sa confiance face à une attitude déplaisante, il s’agit en outre d’une Lune bien difficile à convaincre.
Une quête de la perfection débouche tôt ou tard dans la vie sur un sentiment d’insatisfaction car ce que recherche la personne auprès des autres, n’existe que dans son idéal. Saturne qui se cache derrière cette Lune, régule la gamme des émotions et restreint leurs expressions. Celles-ci sont tempérées et parfois non affichées. La raison prend le pas sur les émotions dans des proportions nuancées en fonction des aspects annexes.
Avant de s’emballer face à une situation satisfaisante, la Lune en Capricorne observe des paramètres entourant la situation, elle les passe au crible et a besoin de garanties. Les émotions sont plus ou moins contrôlées pendant une période de vie et cette gestion émotionnelle fluctue selon les autres aspects. Il arrive que cette Lune refoule ses émotions et ne les montre qu’avec parcimonie de crainte de l’échec. Cette position astrologique est particulièrement réceptive à la question de l’éthique, à la morale et invite à rester fidèle aux principes transmis par l’autorité parentale.
Sous cette Lune, le formatage dans l’enfance et les codes reçus forment de puissants socles. Par sa maîtrise à la Lune, Saturne cristallise les émotions et leur confère un caractère prégnant. Mieux que dans les 11 autres signes du Zodiaque, dans le Capricorne la Lune grave toute émotion dès le plus jeune âge ; ce que l’enfant voit, entend et sent est intégré et représente une vérité toute puissante dans laquelle l’enfant se range jusqu’au jour où il s’efforce d’en briser le schéma pour créer ses propres codes. Devenu adulte, une personne ayant la Lune en Capricorne peut refuser d’écouter ses propres émotions au nom d’un principe d’éducation resté ancré. Des blocages peuvent avoir pour origine une relation à un parent. Ses interdits viennent en grande partie des verrous installés pendant la période de l’enfance.
Caractérisée par une droiture d’esprit, la Lune en Capricorne aime sentir sa conscience tranquille. Aussi, elle évite d’adopter tout comportement qui pèserait sur sa conscience. En effet, elle aime se sentir sans reproches auprès de ses connaissances. C’est du moins l’impression qu’elle souhaite donner et qui n’est pas toujours l’image perçue par l’extérieur. Entre ce que la personne souhaite projeter comme image et ce que l’extérieur perçoit d’elle, le thème révèle un décalage. Bien qu’elle soit un élément astrologique parmi tant d’autres, cet emplacement de la Lune est une piste à considérer dans ce sens.
L’honnêteté intellectuelle est un principe évident chez la Lune en Capricorne mais elle attend tant des autres que son intransigeance se révèle compliquée pour certains thèmes dotés d’un niveau émotionnel élevé. Dans une discussion des plus ordinaires, cette Lune peut inconsciemment censurer les émotions de son interlocuteur, se heurter à des détails. L’échange spontané laisse la place à des dialogues au contenu contrôlé de crainte d’éveiller la susceptibilité.
En communiquant avec une Lune en Capricorne, certaines personnes un peu plus impulsives doivent adopter des précautions de langage et en définitive l’échange perd de sa fluidité. Si les thèmes le confirment, la communication devient complexe et d’autres aspects astrologiques viennent compenser pour maintenir le confort dans la communication.
Les personnes les plus réceptives (Lune Cancer, Poissons, Scorpion ou des éléments Uraniens) pourront sentir que cette Lune se préserve derrière des barrières et qu’il faut du temps avant qu’elle ne s’ouvre.
Dans la communication, un sentiment d’incompréhension est souvent constaté, il varie selon bien sur les époques et les aspects mais ce sentiment précis d’incompréhension enclenche un vrai problème pour cette Lune. Une crainte se dissimule sous la Lune en Capricorne, la crainte de mal faire et celle de projeter une image éloignée de l’intérieur.
La vie d’une lune en Capricorne peut être jalonnée d’incompréhensions nourrissant son manque de confiance envers les autres. Pour limiter des impairs dans les échanges, adopter le lâcher-prise est fondamental. Néanmoins, il a lieu après bien des expériences et des déconvenues, provoquant la remise en question. Cette Lune doit apprendre à changer sa perception des choses, elle doit intégrer le fait que tout rejet ne rime pas avec échec et doit surtout apprendre à accepter les autres tels qu’ils sont et non pas comme elle voudrait qu’ils soient.
La Lune en Capricorne fait travailler trois points importants : le premier est de trouver l’équilibre entre la part émotionnelle et la part d’intellectualisation. Le second est de travailler sur la confiance en soi et aux autres. Le troisième est de briser des carcans et transgresser des principes dès qu’ils freinent l’évolution. Il peut s’agir d’interdits que la personne se crée. Le défi de cette Lune est de vivre libre, détachée du jugement des autres. Ce dernier point est probablement le plus difficile à atteindre car le regard des autres a du poids. Ce long travail intérieur est souvent perçu comme une étape incontournable pour avancer. Un accouchement de la personne a lieu, non sans mal car ces évolutions demandent des efforts car la personne doit aller à l’encontre de certaines choses qui lui semblent naturelles mais ne permettant plus son évolution. Il peut s’agir de réflexe, d’attitude à rectifier, de comportement à abandonner. Ces changements profonds peuvent accompagner une grande partie de la vie.
Professionnellement, cette Lune a besoin de savoir où elle met les pieds et puisque l’on est jamais mieux servi que par soi-même, elle délègue peu et préfère régenter. L’influence de Saturne sur le luminaire peut tout aussi bien donner la recherche de la sécurité dans un poste professionnel, comme procurer une activité préservant l’indépendance. Les réalisations professionnelles ne dépendant jamais d’un seul élément astrologique, la Lune en Capricorne est un indice parmi d’autres. L’ambition n’est jamais bien loin de sorte qu’une réalisation professionnelle passe au premier plan, comme si la personne née sous une Lune en Capricorne, devait d’abord poser ses bases personnelles avant de construire sa vie intime et d’accorder surtout de l’espace à l’autre. Intégrer l’autre est un processus lent chez cette Lune car l’indépendance est soulignée ; la solitude peut être vécue tel un havre de paix où l’on se ressource. Selon la hauteur de ses ambitions, la personne doit se réaliser dans un premier temps afin d’être psychologiquement disponible pour l’autre.
Ne vous fiez pas aux apparences ! Sous un air timide ou pudique, la Lune Capricorne renferme une détermination propre à Saturne, à savoir une volonté de fer. Saturne la fait mûrir en accélérée, elle est capable d’endosser des responsabilités et d’encaisser des situations difficiles en leur trouvant des circonstances atténuantes. Aussi intransigeante soit-elle face à une attitude irrespectueuse, cette Lune se révèle paradoxalement indulgente. La raison et l’analyse qui prennent le pas sur son émotionnel, l’entrainent à trouver des raisons valables à des situations peu agréables. Saturne est apte à montrer ses deux faces ; la leçon de morale tombe ou une longue explication est trouvée à une situation déplaisante. Les personnes nées sous cette Lune sont conscientes de leur paradoxe déstabilisant pour elles-mêmes et pour l’entourage.

Dans son mode affectif, l’indépendance entre en jeu car maintenir l’autonomie est nécessaire. Assez directive cette Lune sait ce qu’elle veut et n’apprécie guère qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire. Un second paradoxe se trouve ici puisqu’elle est à la fois décisionnaire et soucieuse du jugement des autres. Cette Lune est en proie à des conflits intérieurs demandant in fine, de faire un réglage sur l’équilibre entre le désir propre et les principes.
Pour l’équilibre affectif, il est essentiel de préserver des espaces de liberté, des temps de pauses afin de maintenir l’harmonie d’autant que ces moments de repli ont des vertus constructives. En effet, cette Lune intègre lentement les situations et a besoin d’étapes pour les assimiler, les situations qui s’accélèrent l’étoufferaient. En amour, la confiance et le temps la font avancer ou parfois l’aident à défaire les nœuds de son enfance qui seraient un peu trop serrés.
La présence de cette Lune dans un thème sous-entend bien d’autres versants notamment en matière de critères où la barre est haute. La recherche de relations sincères est souhaitée et si possible de relations valorisantes car les personnalités insipides laissent cette Lune dans la plus grande neutralité. Sélective, elle aime évoluer au sein d’un clan, trié sur le volet et ne s’entourer que du meilleur.
Le sens des valeurs, la fiabilité, la fidélité, l’honnêteté intellectuelle et la simplicité sont les principaux piliers de son existence. Cette localisation astrologique est un indice de stabilité affective et situe un degré de patience assez élevé face aux difficultés. L’épanouissement affectif est complet à condition que les ambitions soient réalisées ou que l’espace personnel soit respecté.
Le temps est son meilleur ami. Avec les années et l’expérience, la Lune en Capricorne arrondie ses angles et apprend à mettre un bémol dans ses exigences.
Faire tomber les barrières de la Lune en Capricorne, c’est découvrir un être sensible qui se protège d’un monde hostile.
Toutes les personnes nées sous la Lune Capricorne sont concernées par le transit de Pluton en Capricorne depuis 2008. Pluton  n’entrera en Verseau qu’en 2025 en effectuant ses premières entrées en 2023 et 2024 dans ce signe.

Image, extrait de ma carte du ciel du Prince de Cambridge, né le 22 Juillet 2013 avec la Lune Capricorne.

Valérie Darmandy

le 2014/08/22 à 22h15

copyrighta92g1c61

1 commentaire

Classé dans Amour et astrologie, apprendre l'astrologie, Ascendant, Ascendant signe, astrologie, astrologie 2015, Astrologue Paris, Astrologue professionnelle, blog d'astrologie, Blog d'astrologie 2015-2016, enseignement astrologique, horoscope, la lune en astrologie, les signes astrologiques, Saturne

Les angularités astrologiques du Vol MH 370

Plusieurs personnes m’ont demandé de regarder le thème du vol MH370, voici les informations astrologiques issues du ciel du décollage.

Carte établie à 00h41 sous la latitude et la longitude de Kuala Lumpur, Malaisie.

Thème décollage vol MH370 Kuala Lumpur

A partir de 00H41 heure locale, l’ascendant ici Sagittaire est encore en vigueur pendant 1h30 à condition que l’on reste sur place à Kuala Lumpur. Ce ciel est donc valable pour le décollage et pour d’autres situations concernant la population de Kuala Lumpur à ce moment-là. Le maître ascendant Jupiter, astre de vitesse moyenne, est en opposition à une lente, Pluton et au carré d’une seconde lente, Uranus.

Ce carré en T en cardinal avec une maîtrise d’ascendant sous le Sagittaire, s’enregistre dans le ciel actuellement une fois par jour.

Selon les fuseaux horaires, à travers le monde à différentes heures nous retrouvons cet ascendant Sagittaire soulevant la même structure :  Jupiter carré Uranus carré Pluton. Le carré est composé d’astres lents,  les aiguilles de l’horloge peuvent toujours tourner, l’aspect se maintient jusqu’à la fin Mai 2014 mois au cours duquel Jupiter accélère en Cancer et se détache du carré.

Des tas d’événements sont alors initiés sous cette configuration journalière faisant intervenir des astres collectifs (Uranus Pluton).

Légende de la carte :

Flèche, le coucher de la Lune, les cuspides progressant donnent l’illusion que la Lune descend sous la ligne d’horizon.

Le premier petit trait rouge dans la maison I montre la progression de la pointe de l’ascendant à 1H41 coïncidant avec la juxtaposition de Mercure en III.

Le second petit trait rouge situe le passage de la cuspide dans le signe du Capricorne à 2H20 heure de Kuala Lumpur.

LA NOTION DE TEMPS DANS UNE CARTE

Il faut environ 2 heures à la cuspide d’un ascendant pour qu’elle traverse un signe.

Au décollage du vol MH 370, la cuspide étant déjà engagée dans le signe du Sagittaire, entre le 7ème et 8ème  degré, comptons environ 1 heure et demi afin que la cuspide atteigne le signe suivant : le Capricorne.

Parce que l’astrologie c’est aussi des chiffres, 1h plus tard à 1H41, toujours à l’heure de Kuala Lumpur, Mercure traverse la cuspide de III.

Cette nouvelle carte serait naturellement valable si l’avion était toujours sous la latitude et la longitude de Kuala Lumpur, c’est-à-dire sur la piste de cet aéroport. Or,  1h après le décollage et avec sa vitesse de croisière, l’avion  s’enregistre sous de nouvelles coordonnées géographiques : Latitude/Longitude.

On peut cependant estimer que le moment où Mercure atteint la cuspide de III est fondamental car dans le ciel du décollage Mercure est au carré de Saturne en XII. On y voit une rupture de communication pouvant intervenir lors du contact de Mercure avec le début de la III. Pour aller plus loin, il faudrait identifier les coordonnées géographiques en vol au moment où fut enregistrée la rupture de communication par les radars.

Les éléments connus ce jour informent de la désactivation des transpondeurs à 1H21.

A 2h20 heure de Kuala Lumpur, l’ascendant bascule dans le signe du Capricorne. Après ce décollage, le laps de temps de 1H 30 correspond au délai qu’il faut à la cuspide pour franchir le reste du signe du Sagittaire pour un habitant de Kuala Lampur . Quant à l’avion en 1H30 de temps de vol, l’appareil franchit d’autres latitudes et longitudes, sa trajectoire  modifie cette durée de progression de la cuspide. Dès que l’ascendant fut entré en Sagittaire, soit plusieurs minutes avant le décollage du vol MH370 et encore pendant une heure et demi, le traffic aérien poursuit son cours, des vols internationaux continuent de décoller vers d’autres destinations. Par la maîtrise de l’ascendant, la configuration de Jupiter est toujours en vigueur : Jupiter opposé Pluton carré Uranus couvre cette large période de 2 heures.

Cette dissonance Jupiter Uranus Pluton ne concerne donc pas que le décollage du vol MH370 mais tous les autres vols et aussi les décisions pouvant être prises à ce moment-là dans ce lieu.  Il est évident qu’en 2 heures avec la maitrise de Jupiter comme ascendant, une série de climats sont susceptibles d’être initiés et pas seulement un décollage d’avion…  On y trouvera tous les climats vécus par la population sous cette latitude et longitude..

Evoquer cette notion de temps est un paramètre essentiel dans l’analyse si l’on veut comprendre dans quelle proportion des configurations couvrent des climats. Bien que pris dans une configuration en vigueur pour une paire d’heures, Jupiter en tant que maître ascendant de la carte est certes  important mais il n’est pas l’élément clef de l’analyse car il n’est pas l’astre lié à l’instant T.

Face à ces notions de temps, considérer l’événement à l’instant T m’a paru une démarche indispensable avant d’extraire l’analyse inhérente aux dominantes angulaires. Dans ce ciel se distinctent clairement deux parties  :

-la maîtrise de l’ascendant et les aspects évoqués ci-dessus, valables pour 2 heures ou 1h30 après le décollage.

– l’angularité de la Lune sur la cuspide de VII. Son emplacement à la cuspide de VII affiche une précision de 1 possibilité sur 360 d’être localisé à cet endroit du ciel au moment du décollage.

Cette angularité coïncide bien avec le moment précis du décollage uniquement et cette zone du ciel astrologique retient toute mon attention car elle remplit plusieurs conditions astrologiques instructives.

-Les angularités de la Lune et de Neptune, dont la durée des angularités se jouent à quelques minutes et situent précisément le moment du décollage.

Ces angularités imprègnent un climat lié à une situation initiée  à 00h41 heure locale. L’ heure 00h41 pointe du doigt l’angularité quasi absolue entre Neptune le Fond du Ciel et la Lune et le Descendant. Ces angularités ont une validité de quelques minutes et répondent à un événement se jouant à un instant T : le décollage de ce vol.

Sous ce ciel du 8 Mars 2014 à 00h41 à Kuala Lumpur, nous avons deux climats avec des notions de temps très différentes, un climat dont la durée est de 1H30 « après ce décollage » puis des climats précis liés à ce vol, soulignés par les angularités de Neptune et la Lune.

Ces  seconds climats m’ont paru plus pertinents dans l’analyse car en terme de « temps », les angularités de la Lune et de Neptune sur les angles VII et IV ne sont valides que quelques minutes (*). Dès lors la cuspide de VII progresse dans le Gémeaux et laisse sur un plan astrologique, la Lune se coucher pour descendre dans la maison VI.

Astrologiquement, la disparition  de la Lune sous l’horizon  est un élément très intéressant de l’étude. Pour bien comprendre, ouvrons une parenthèse :

Chaque jour, avec le mouvement apparent du Soleil depuis la Terre, lorsque le Soleil se couche, il est au début de la maison VII et s’apprête à descendre sous l’horizon vers la maison VI pour ne plus être vu par nos yeux et continuer sa course dans la maison V, puis la IV et il remontera en se levant le lendemain à l’Est à l’ascendant et ainsi de suite.  Au moment du coucher du Soleil, la lumière diminue et depuis notre point d’observation, nous avons l’illusion de voir le Soleil se coucher sous l’horizon.

La carte du décollage fait appparaître le même mécanisme sauf qu’il s’agit de la Lune qui s’apprête à disparaître sous l’horizon.

Le moment précis du décollage montre que la Lune est en train de se coucher dans une dissonance d’un Neptune au Fond du Ciel, c’est-à-dire Neptune est totalement couché. Le luminaire de nature Eau est en signe d’Air et entre en contact de manière conflictuelle avec Neptune,  astre de nature Eau. L’élément Eau est mis en exergue au moment très précis du décollage par ces angularités.

Le vol MH370 à destination de Pékin s’amorce sous une dynamique dissonante Lune Neptune angulaire partant des maisons VII et IV.

La Lune dans le signe des Gémeaux fait-elle référence aux passagers ou au pilote et co-pilote.

La seconde option me paraît plus logique car en considérant dans tout thème natal, la maison IV comme les murs derrière lesquels on s’abrite, soit un lieu clos, la maison IV dans ce thème d’événement évoque l’habitacle dans lequel sont assis les passagers.

Un problème évident se distingue avec la dissonante importante entre la Lune et Neptune. En regardant de plus près, la Lune s’échappe par carré désappliquant et file vers Jupiter dont elle est maître, un Jupiter maître de I en VIII en signe d’Eau.

L’angularité de Neptune en IV fait poser la question suivante. Nous sommes devant le thème de départ d’une situation ( vol international), Neptune dans sa dignité en Poissons mentionne l’importance d’un environnement aquatique.  Neptune met en évidence l’élément Eau par son angularité soulignée par un carré en T entre la cuspide d’Ascendant et l’angularité de la Lune, autre critère d’Eau. La maison IV est valorisée par l’angularité de Neptune qui colle sur la cuspide de IV. Cette fusion entre la cuspide de IV et Neptune se jouent à quelques minutes près quand on sait qu’une cuspide met environ 4 minutes pour avancer d’un degré sur le Zodiaque. (*). Il s’agit d’une moyenne puisque la progression du méridien supérieur ( MC ) et inférieur Fond du Ciel ( cuspide de IV) et le mouvement des autres maisons dépendent toujours de l’heure et varient en fonction des coordonnées géographiques Lat/Long. Leurs vitesses peuvent légèrement fluctuer selon l’heure et les données de localisation. 

En astrologie, la maison X  exprime les lieux en hauteur, à contrario, la maison IV évoque les lieux vers lesquels on descend, les caves et lieux se situant dans des niveaux bas.

Dans ce ciel, la conjonction de Neptune avec la IV exprime clairement l’immensité des eaux et les conditions à l’intérieur de la carlingue ( maison IV lieu clos), l’angularité et le coucher de Neptune peut parfaitement faire référence à une altitude basse du vol. ( symbole de la maison IV).

NOTION DE TEMPS SELON LES CARDINAUX , FIXES OU MUTABLES

Cette étude rélève d’autres données de temps, la dissonance entre Neptune et la Lune est de 2 degrés et quelques minutes, ils sont en signes mutables et désignent une notion de temps en « semaine ».

Les angles Asc/Ds – Mc/Fc sont dans les mutables faisant référence à une notion en « semaine »,  soit un délai de 2 semaines et demi à partir du décollage est véhiculé dans ce carré Neptune-Lune. Le cycle Lune Neptune s’amorce au moment du décollage, des informations précieuses sont parvenues au sujet du pilote et du co-pilote récemment lors du passage de la Lune en Vierge à l’opposé de Neptune, on peut s’attendre à des compléments d’informations dès que la Lune entrera de nouveau en contact avec Neptune. La future venue de la Lune en Poissons quelques jours avant la Nouvelle Lune peut marquer une date clef dans l’avancée des recherches car la Lune relançera la relation Neptune Lune décrite plus haut.

L’attente, le flou et les données arrivant par fragments sont bien symptomatiques de la Lune en signe mutable (en plusieurs fois) au carré de Neptune.  A elle seule, la dissonance Neptune Lune traduit un état de confusion, un manque de cohésion et impacte assez fort le plan émotionnel.

Il serait difficile de ne pas voir le lien entre Jupiter maître à la fois de I et de IV se dirigeant en maison VIII dans un signe d’Eau à nouveau.

Bien qu’il ne reflète pas cet instant précis du décollage et couvre une durée plus étendue comme je l’ai décrit plus haut, Jupiter est important car il maîtrise la I. Par son opposition à Pluton ce Jupiter devient difficile car Pluton est maître de XII, maisons des épreuves et des choses cachées. Cette maison XII renvoie au 12ème signe, le signe du Poissons et l’on revient à la maison IV.

Une boucle de lecture s’amorce dans le thème. Neptune, Jupiter et Pluton en sont les caisses de résonances mais Neptune qui est couché et la Lune qui va se coucher précisent l’évolution des choses.

La communication rompue

On observe d’autres facteurs  tels que la rupture de communication et la déconnexion ( Saturne en XII au carré de Mercure en Verseau). Mercure reçoit un trigone, en apparence un bon aspect, pourtant Mars Rétrograde provient de la maîtrise de la XII, entrant en résonance à nouveau avec le signe du Poissons et Neptune. Nous revenons dans la boucle…

L’astrologie met l’accent sur  des climats en les découpant et  extrayant leurs rythmes. Cette analyse fait apparaître les éléments astrologiques suivants :

La maison IV est fondamentale, elle désigne ce qui est en bas, donc en la replaçant dans un contexte aérien, on parle d’altitude. La maison IV se trouve dans l’élément Eau, son maitre Neptune en Eau accentue la notion de profondeur de la IV, son second maitre, Jupiter est en Eau également :  environnement aquatique, l’océan.

Le fait que la Lune se couche n’est pas un élément futile,  la disparition de la Lune sous l’horizon traduit également un mouvement vers le bas.  Selon la position et le mouvement des astres angulaires liés entre eux dans le ciel du décollage, un mouvement vers le bas est symboliquement représenté dans l’analyse astrologique. S’agissant d’un décollage et d’un vol,  l’altitude a pu être plus basse que prévue au moment où la Lune a commencé sérieusement à se coucher totalement( approche du Fond Du Ciel). Pour cela il faudrait établir une analyse avec les données géographiques ( Lat, long) en vol au moment où la Lune se trouve au Fond du Ciel.

Seuls la Lune et Neptune sont angulaires au moment du décollage du vol et sont de nature Eau.

Venons en à Neptune Dieu de la mer trônant dans cette analyse en maison IV qui semble être l’astre clef dans ce ciel. Cette maison IV est également tenue par Jupiter maître de I qui se trouve en VIII dans son lieu d’exaltation en signe à nouveau d’Eau.

Sous Neptune dissonant, les situations se compliquent d’elles-mêmes,  des éléments de réponse font souvent défaut laissant la place aux doutes.  Pluton par son opposition au maître ascendant incline également vers des zones d’ombre, que Neptune alimente. Dans ce cas, Neptune au carré de la Lune stimule l’imaginaire et ouvre la voie aux spéculations à propos de la disparition de l’avion.

Avec Neptune en dignité, angulaire et couché au carré d’une Lune angulaire, le vol MH370 Malaysia pourrait garder une grande part de mystère  et imprégner la mémoire collective.

par Valérie Darmandy, le 2014/03/19 à 10:54

copyrighta92g1c61

Source de l’heure du thème :

http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/boeing-disparu/boeing-disparu-le-recapitulatif-du-trajet-de-l-avion-heure-par-heure_554183.html

5 Commentaires

Classé dans angularités astrologiques, Asie, carré en T, la lune en astrologie, la maison IV en astrologie, maisons angulaires, Neptune, Neptune Poissons, Vol MH370

La Lune, magie naturelle des campagnes.

LUNEROUSSE

Satellite naturel de notre belle planète, la Lune est le baromètre naturel des jardiniers. Ayant grandi entre guérisseurs, rebouteux et remèdes de grand-mère, dans une campagne initiatrice où un halo de nuages autour de la Lune annonce la dégradation du temps et souvent la pluie, l’actuelle offensive de l’hiver me rappelle ces souvenirs liés aux lunaisons.

La nouvelle Lune d’aujourd’hui, 11 Mars 2013 se forme à 19h52 GMT dans le signe du Poissons. La lunaison coïncide avec une chute brutale des températures et l’arrivée de la neige sur le nord de la France.  Les secrets de campagne veulent qu’après une nouvelle Lune ou une pleine Lune, l’on observe 3 jours spécifiques le 4ème, 5ème et surtout le 6ème jour. Soit pour cette lunaison le 15, 16 et surtout 17 Mars 2013. Si il fait beau ces 5ème et 6ème jour et surtout 17 Mars , le temps qu’il fera le 6ème jour a des chances d’être le même jusqu’à la prochaine lunaison. Le temps qu’il fait le 4ème jour est un indicateur du temps jusqu’à la prochaine lunaison sauf si le 6ème jour ne lui coupe pas les pieds. Si il fait un temps radieux le 4ème jour mais que le 6ème jour  le temps devient pluvieux, l’instabilité restera jusqu’à la prochaine lunaison. Ces observations de climat dans les jours qui suivent les lunaisons rappellent le célèbre dicton » Si il pleut à la Saint-Médard, il pleut 40 jours plus tard, si Barnabé ( Saint-Barnabé) ne lui coupe pas les pieds. La vie à la campagne est rythmée par ces vieux dictons.

Le 6ème jour après la nouvelle lune ou la pleine lune correspond à 48h avant sa phase décroissante ou croissante (quartiers). Reste à savoir si le 16 et surtout le 17 Mars, 6ème jour, le mercure va remonter pour donner une température agréable et stable jusqu’à la prochaine lunaison. Le printemps, jour de l’entrée apparente du Soleil en Bélier, est  attendu le 20 Mars à 11h03 au 9ème jour après cette lunaison. La manifestation du printemps devrait dépendre aussi du climat du 16 et 17 Mars, 5ème et 6ème jour après la lunaison du 11.

La Lune, un art de vivre.

Le rôle qu’occupe la Lune dans les campagne n’a rien de folklorique car elle est le garant du succès des cultures. Des paysans vivant des bienfaits de leurs potagers ont l’art de cultiver un jardin car certaines catégories de légumes se sèment seulement au cours d’une Lune descendante, d’autres sous une Lune montante. Les légumes dont on consomme la racine sont semés pendant une Lune descendante ( radis, carottes), les légumes montants ou sans racine de préférence, sous Lune montante. Semer des radis sous une Lune montante atrophie la racine et surcharge les feuilles ( ce qui est à la surface) , la partie émergée du légume se développe plus vite sous les effets lunaires.

On ne peut oublier la célèbre Lune rousse, appelée ainsi car elle apparaît orangée dans le ciel d’Avril ou au cours des premières semaines de Mai. La Lune rousse de 2013 commencera le 10 Avril à 9h36 GMT et s’achèvera le 9 Mai à 00h30 GMT, 48heures avant la venue des Saint-de-Glace. La Lune rousse de 2013 a la particularité d’être accompagnée de Mars et Vénus en Bélier. Energique ou agressive, préparez-vous à apprécier ce flux d’énergie. La pleine Lune rousse en Scorpion est attendue pour le 25 Avril à 19h58 GMT.

Cette Lune rousse fascinante par sa taille et sa couleur, reste redoutable sur les cultures et donne les dernières gelées juste avant que ne frappent les Saint de glace, en Mai, Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais, respectivement les 11, 12 et 13 Mai.

A travers la réussite des cultures selon l’état de la Lune, la nature témoigne de l’influence de notre satellite naturel sur le monde végétal. L’influence des corps célestes sur les êtres vivants se voit chez les animaux, notamment dans la ponte collective des femelles crabes fécondées ensemble et jetant leurs oeufs dans la mer à une lunaison descendante. Le monde végétal et les animaux instinctivement réceptifs aux cycles lunaires invitent l’homme à être attentif aux signes célestes afin d’optimiser ses cycles de vie.

Un jardinier initié réussira un plus beau jardin à celui qui se gausse des influences lunaires…

Pour plus d’informations sur les Saints de Glace et la Lune rousse sur les cultures :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace

par Valérie Darmandy, le 2013/03/11 à 17:31

copyrighta92g1c61

Poster un commentaire

Classé dans la lune en astrologie, la lune et les animaux, La Lune rousse, Lune Poissons

David Guetta ou l’explosion d’Uranus-Vénus.

On ne présente plus David Guetta dont le simple nom évoque les festivités géantes d’un bout à l’autre de la planète.  Devenu l’un des DJ phares du moment, il s’est imposé en une dizaine d’années en icône d’un nouvel art musical. Son ascension démarre en 2002 avec le titre  » Love don’t let Me go » tandis que Jupiter faisait des allées et retours dans le signe du Cancer à l’opposé de sa Lune natale, réactivant son trigone natal : Lune trigone Vénus-Uranus-Pluton. Une bombe dans l’univers musical !

Chacun vit son ciel différemment,  de sorte que de mauvais aspects peuvent être sublimés tandis que des aspects faciles montrant des opportunités de réalisation peuvent être vécus avec un bémol. La façon d’utiliser les énergies à l’intérieur d’un thème dépend de la perception que l’on se fait des choses qui nous entourent et ceci fait intervenir les niveaux de consciences. On peut vivre un même aspect sous des formes différentes quand il s’agit de « tendances ». Certaines personnalités semblent incarner pleinement leur thème de sorte que  la personne est à l’image de son thème.  L’emplacement des planètes et des structures dominantes d’une carte servent à cerner si ces potentialités restent à l’état de potentiel ou seront exploitées. Des pistes astrologiques existent pour distinguer les potentialités des réalisations. Le moins qu’on puise dire c’est que le ciel natal de David Guetta ne semble pas être vécu avec un bémol. Place aux émotions!

 

Source DN : Marc Brun.

Cliquez sur l’image pour agrandir la carte du ciel.

En regardant le ciel natal de David Guetta, on trouve une structure dynamique, pétillante et ce depuis divers points de son thème. D’abord sa naissance s’est faite sous une conjonction large Lune-Mars mais reliant la Lune aux forces Pluton-Uranus.  Il possède la conjonction électrique et quasi parfaite d’Uranus-Vénus, aspect astrologique débouchant sur un besoin de vibrer dans des émotions intenses. Cette conjonction explosive est retrouvée dans les coups de foudre, les émotions très intenses et signe une nature extravertie exprimant la joie de vivre. Vénus ici ne peut s’exprimer qu’à travers la pression d’Uranus. Vénus est surtout maître de sa VII et en étant conjointe exacte à Uranus, David Guetta possède ce don d’intensifier les émotions des autres ( la VII).

Sa Vénus est encadrée par les énergies puissantes des 2 planètes générationnelles Uranus et Pluton dont le cycle est actuellement en vigueur jusqu’en 2016 par le carré Uranus Bélier-Pluton Capricorne.  

Par la maîtrise de son Ascendant Scorpion lié à Pluton, David Guetta sait utiliser dans un registre artistique cette colossale énergie qu’est Uranus-Pluton qu’il libère sur les foules.  Il crée un univers musical à la dimension d’Uranus-Pluton.

Bon nombres de personnes nées sous le cycle Uranus-Pluton autour des années 64-65, vivent actuellement des appels à se réaliser ou sont confrontés à des évènements majeurs.  D.Guetta fait partie de cette génération totalement prise dans le réveil de la vague Uranus-Pluton.

Toutes les conditions sont réunies pour qu’il enflamme des années encore les dances floors de la planète car le courant mondial Uranus-Pluton , auquel son ciel est sensible, va monter en puissance en 2014. Vers les années 2019-2020 Pluton en Capricorne s’approchera de sa Lune Capricorne natale conférant une nouvelle dimension à sa popularité puisque son trigone natal Pluton-Lune se rejouera totalement.

Ce cycle Uranus-Pluton encadre au natal sa Vénus, planète liée aux festivités, aux plaisirs, distractions et à la séduction. Ce clan Uranus-Vénus-Pluton au trigone exact de la Lune lui donne cette aptitude naturelle pour magnétiser les foules. L’intensité de sa Vénus-Uranus-Pluton au trigone de sa Lune parle aussi de passion musicale partagée avec un public vibrant aux rythmes de son art musical ( Vénus-Uranus).

Uranus est une des composantes astrologique avec Neptune dans les thèmes nataux des musiciens.  Uranus par sa nature saccadée signe une musique électrique, pop et particulièrement la musique techno.

La musique classique ou les mélodies douces répondent davantage à Neptune, au Poissons, avec peu d’intervention d’Uranus. Les affinités musicales sont du reste toujours le reflet de certaines structures du thème natal et  des transits qui activent et désactivent des climats momentanés.

Vénus-Uranus dans son thème marque la signature du coup de foudre avec sa femme Cathy avec laquelle, ensemble, ils construiront l’empire Guetta . D’une manière générale, la conjonction Vénus-Uranus est excellente pour la vie sociale car Uranus ouvre vers des sollicitations extérieures.   Le rythme Vénus-Uranus remue les émotions des autres, de grandes pointures musicales telles que Michel Berger, Coluche, Céline Dion, Daniel Balavoine, Elvis Presley, possèdent des oppositions ou carrés Uranus-Vénus.

Neptune, reine du monde des sons, se place à son Ascendant Scorpion. Il aurait pu être un pöete ou un philosophe ou encore un mystique mais l’aspect principal de son thème , Vénus conjoint Uranus-Pluton au trigone de la lune  l’a invité à plonger dans ce bain émotionnel.

Le mélange Neptune angulaire en I à Uranus-Vénus à opté vers un milieu artistique, musical, rythmé ou l’intensité des émotions fait partie de son quotidien ( lune).  On peut voir avec cette Lune recevant Pluton-Vénus-Uranus, le rôle clef d’une femme dans sa réalisation artistique.

Neptune dans son ciel évoque une vie conforme à un idéal ou vécue tel un rêve, l’astre invite à un état de transe et enveloppe d’une aura particulière certaines personnalités ( Johnny Hallyday, Neptune en I au natal,  légende de la chanson française). Le succès international de David Guetta n’aurait pas été le même sans son Soleil angulaire en I – le créateur, l’amour de la vie – et son Jupiter natal conjoint à sa cuspide du Milieu du ciel facilitant l’expansion et l’élargissement social.   Les angularités dissocient les potentialités des faits. Son Soleil et Jupiter angulaires sont des atouts astrologiques de taille, ces angularités font passer les potentialités au stade de  » réalisations » visibles aux yeux de tous. Les réjouissances et plaisirs offerts par son Jupiter font caisse de résonance à sa Vénus enflammée par Uranus-Pluton. Partout où il passe le DJ Star met le feu en communiquant ces énergies  festives.  On peut dire que son ciel est totalement en accord avec l’air du temps coloré par les planètes générationnelles.

Neptune actuellement en Poissons offre à David Guetta un pont d’or en opportunités, l’astre générationnel fraîchement arrivée dans sa dignité – le Poissons- signe une époque où les codes de la culture musicale risquent d’évoluer.  Neptune se prépare à former un trigone à son Soleil natal en I élargissant son aura.    Ce Soleil en I angulaire en scorpion s’illustre dans une mise en lumière dans les atmosphères scorpion, c’est à dire le monde des clubs, de la la nuit, l’univers des noctambules. Son  Soleil en I exprime un  besoin de créer sa griffe.

L’avancée de Neptune en Poissons au trigone de son Soleil créateur dans sa I ouvre une perspective prometteuse sur ses potentialités musicales, qui pendant ce trigone, pourrait atteindre leurs apogées. Le carré actuel d’Uranus-Pluton suivi de l’avancée de Pluton en Capricorne et de Neptune en Poissons réunissent les conditions générationnelles idéales pour assister au sacre de David Guetta.

par Valérie Darmandy, le 2012/08/16 à 15:44

4 Commentaires

Classé dans Astrologie et musique, David Guetta thème astrologique, Jupiter, la lune en astrologie, le coup de foudre en astrologie, Le Soleil en astrologie, Pluton, Pluton carré Uranus, Uranus, Vénus

Canaux de communication, V.A.K.O.G et Astrologie.

Avec la participation de Valérie Perriaud, thérapeute relationnel à Asnières sur Seine.

 http://www.cabinet-de-psychotherapie-psychocoaching.fr/

Dans notre quotidien, au cours de nos conversations, les formules utilisées traduisent instinctivement le canal  dominant utilisé pour communiquer avec le monde extérieur. En effet, notre réalité personnelle est interprétée par nos 5 sens. ( V.A.K.O.G externe).

Notre système de perceptions se compose de la vision, de l’audition, du toucher et des sensations internes, de l’odorat et du goût.

Il est codé : V.A.K.O.G :  Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif. Il existe le V.A.K.O.G interne ou externe, le V.A.K.O.G interne étant la représentation mentale de notre monde au moyen de nos 5 sens, exemple :  se remémorer l’odeur des embruns au bord de l’océan ou le carillon d’une église qui déclenche  un flot de souvenirs, ou encore la Madeleine de Proust.

Entre  l’émission et la réception du message une déperdition d’informations a lieu.

VD : En astrologie, on s’exprime selon son thème natal.  C’est à dire on voit nettement que certaines personnes sont perméables ou pas à certaines informations. Par exemple, une dominante Lunaire s’exprimera davantage dans les émotions filtrant la raison trop abrupte à son goût, tandis qu’une dominante Mercurienne sera plus dans le rationnel, filtrant l’émotionnel qu’elle juge peu utile. 

V.P : Avant même de transmettre une information on l’élabore au travers du prisme de  son expérience personnelle, pour ensuite la  diffuser avec ce premier filtre. Il y a donc « ce que je pense », « ce que je veux dire », « ce que  je crois avoir dit », « la manière dont je le dis » et  parallèlement, à la réception de ce message, tous les filtres de mon interlocuteur qui selon son propre vécu,  feront que le message est intégré ou pas.

De plus, on donne une direction particulière à son propos selon le canal dominant utilisé. Exemple le visuel dira spontanément » je vois que » alors que le kinesthésique utilisera de préférence les termes «  je sens » ou « je ressens que ».

VD : D’accord. J’entends ce que vous me dites…Ah visiblement je suis auditive.

VP : Vous venez d’utiliser un adverbe qui vous contredit, «visiblement» vous a trahie, reste à savoir si vous êtes plus visuelle que auditive. (sourires).

VD : Très juste ! D’ailleurs en astrologie on remarque que nous naissons avec des potentialités et une forme de signature dominante et d’autres courants annexes qui eux, se modulent apportant des modifications au fil du temps et de l’expérience.  Avez-vous remarqué si les canaux de communication « dominants » se modifient ou changent ?

VP : Le canal dominant, fondamentalement non. Mais les voies complémentaires évoluent.

Pour illustrer mon propos je vais utiliser une métaphore que vous allez reconnaître : Prenons le cas d’un individu qui, à l’époque de ses  20 ans, utilise une dominante visuelle et kinesthésique pour aborder le monde qui l’entoure et communiquer avec et retrouvons le, 20 ans plus tard. Nous remarquons qu’il a conservé cette dominante visuelle qui le caractérise dans sa communication mais a développé tout au long de son vécu un « ascendant » auditif plus marqué. Pour m’aligner sur votre vocabulaire astrologique :  nous avions à faire à une personne visuelle «  ascendant » kinesthésique, qui au travers de son expérience personnelle est devenue visuelle » ascendant » auditif. Vous voyez ce que je veux dire ?

VD : C’est très clair, merci de votre contribution Valérie.

VP : Merci à vous.

 ________

En astrologie, la carte du ciel détaille le type de communication spontanément utilisé, puisque l’on vit, réagit, communique, exprime ses émotions, selon son thème et les climats ponctuels qui le traversent. Des signatures astrologiques nous renseignent sur la communication adoptée et les canaux sensoriels utilisés.

L’image envoyée au monde extérieur :

Le pouvoir de l’image, fer de lance de toute communication, est de nos jours d’autant plus d’actualité que la  société nous abreuve d’images. Dans ce monde moderne, l’image d’une personne occupe une place fondamentale, elle serait même le nerf de la guerre en matière d’affaires.  L’image de chacun est reflétée particulièrement par « l’état de son maître ascendant » les astres angulaires, la dominante, l’état des luminaires : le Soleil et la Lune.

La ligne d’horizon allant de la I à la VII implique la relation entre une personne et les autres, la projection de son image vers la sphère extérieure, l’image que les autres reçoivent immédiatement d’elle. Les planètes en VII et spécialement celles placées sur la cuspide de VII, donnent  le ton reçu par le monde extérieur.

 L’image peut être une impression stimulante avec Uranus, dynamique ou tendue avec un Mars selon qu’il soit harmonique ou dissonant. Il peut être question d’impression de séduction immédiate avec le Soleil, Vénus proche de la cuspide de VII ou de grande sympathie, d’intérêts ressentis en commun avec Mercure . Jupiter peut mettre en confiance et Saturne émettre une réserve, l’environnement peut ressentir cette retenue vis-à-vis de ceux ayant un Saturne en cuspide de VII. On peut envoyer une image en décalage avec sa personnalité avec Neptune proche de la I/VII et bien émettre un signal ambiguë avec Pluton. Les autres pourront ressentir une sorte d’attraction-répulsion face à l’énergie de Pluton.

 Il arrive que l’image envoyée au monde extérieur soit  éloignée de la personnalité. Le thème de Marilyn Monroe illustre cette dualité avec sa conjonction angulaire Lune -Jupiter en VII, indice de notoriété, de l’’adhésion d’un public, l’exposant à vivre en représentation. L’autre facette de son thème, sombre, était son Saturne/Scorpion en IV carré à sa Lune opposée à Neptune. Ce trio d’astres informe d’une zone de grande fragilité et d’une instabilité affective. Le carré en fixe Lune-Saturne exprimait largement ses carences affectives et son sentiment de solitude.

En dépit des sollicitations extérieures prestigieuses ( Lune-Jupiter VII)  son ciel intérieur était toujours aussi sombre et triste.

 Le monde entier  voyait en elle sa célébrité « sa Lune-Jupiter »  mais elle vivait selon son plan émotionnel (sa lune et tous les autres aspects) : l’opposition lune Verseau  à Neptune Lion, retenue par le double carré de Saturne-Scorpion  en IV lui donnant un sentiment persistant de solitude au fond d’elle-même. Son carré en T Neptune-Lune-Saturne était en signes fixes : Lion, Scorpion,Verseau sous-entendant une notion de durée. Sa quête d’affection fut obsessionnelle et le rapport à « l’image de la mère » au travers des aspects à la lune, souligne la problématique de sa vie.  Son Saturne, apex du carré en T, se trouvait en IV :   sensation ancrée de solitude,  manque de racines. Saturne par son carré en T lui déclencha une avidité. Durant sa vie, elle chercha à retrouver des racines auprès de familles qui l’accueillaient.

En astrologie, cette dualité entre l’image envoyée à l’extérieur et le fond de la personne est un grand classique. Ces différentes facettes de la personnalité sont plus ou moins perceptibles par le monde extérieur. Le langage astrologique identifie les différentes couches d’un thème et dissocie ainsi les apparences de la personnalité.

L’astrologie vous voit sans fard.

 Communiquer selon son ciel natal :

L’état astrologique de la Lune est la clef de voûte depuis laquelle découlent de nombreuses réactions en raison du lien symbolique de la Lune avec le plan émotionnel.  L’analyse astrologique de ce luminaire délivre le niveau de sensibilité, le seuil de perméabilité aux ambiances, des éventuelles zones de fragilité.

Ensemble, la Lune et Mercure occupent des places stratégiques dans la communication.  Mercure, astre lié à la logique, à un état de conscience, à la lucidité, verbalise, traite les informations entendues qu’il passera au crible de l’analyse. Pourtant la façon d’analyser les choses  sera intimement orientée selon le vécu et les évènements liés , notamment ceux vécus pendant l’enfance car ils ont formatés la personne. Pendant une conversation si ordinaire soit-elle, l’état astrologique de la Lune est susceptible d’éveiller à tout moment cette madeleine de Proust en fonction des informations émises par les interlocuteurs. Des phrases pourront retentir et éveiller des sensations ( V.A.K.O.G interne) et orienter la conversation ou interférer sur la qualité de celle-ci. 

En fonction de l’état astrologique de la Lune, de Mercure, des axes I-VII, III-IX, l’étude du maître ascendant et des éléments Feu, Air, Terre, Eau,les plus occupés,  apparaît la signature du  canal sensoriel  dominant et d’autres canaux complémentaires.

Des aspects d’Uranus à Mercure accélèrent Mercure.  Plusieurs choses peuvent découler, le débit de parole et la compréhension peuvent être rapides et la personne passe d’une chose à l’autre, elle peut se lasser ou anticiper.

Pluton lié à Mercure  appellent à la remise en question, le plaisir de contredire  l’interlocuteur et rechercher une sorte de quête du Graal. Des liaisons entre Neptune et Mercure informent d’une communication basée sur les sensations, le ressenti, le monde de l’image. En compagnie de personnes dotés de contacts Mercure Neptune, il sera bon de communiquer en utilisant un langage visuel, la communication n’en sera que plus fluide. Les dominantes Vénusiennes et Neptuniennes peuvent se rejoindre à travers leurs sensibilités bien que le Vénusien optera pour d’autres voies de communications comme le toucher, l’odorat et le gustatif. Le rôle de la lune dans l’histoire du goût n’est pas en reste car une émotion, critère lié à la Lune, s’éveillera sous les papilles gustatives, en goûtant certains mets ou dégustant de bons vins.

Un ciel avec une dominante Vénusienne va générer instinctivement l’envie de toucher les textures, la matière, sentir, elle sera sensible aux senteurs et aux goûts, aux formes. La signature  de la gourmandise lié à Jupiter-Vénus ou encore à Vénus-Mars ou Vénus-Lune oriente vers les canaux O,Olfactif, G,Gustatif et K,Kinesthésique.

La présence de planètes connectées à Vénus confère plus  ou moins d’importance à un certain canal plutôt qu’un autre. Une fois que la signature de la dominante est identifiée, les associations de planètes forment les voies complémentaires. Avec Mars, Jupiter le canal sera davantage Olfactif, Gustatif, tandis que Vénus liée à Pluton débouche sur une note d’intensité où la personne ressent le besoin de toucher, de ressentir et est en quête de sensations extrêmes, ce qui l’invite  à communiquer par le canal K,kinesthésique. Pluton plonge les 5 sens dans des expériences intenses, l’astre ne faisant jamais les choses en demi-teinte, rien ne dit que ses voies complémentaires de communication ne soient pas   O,olfactif ou G,gustatif.

La communication sera tactile (K) avec une Vénus dominante soutenue par Pluton et Uranus.  Avec Neptune ou les valeurs Poissons dominantes, le canal sensoriel utilisé de préférence est A, auditif, le monde des sons et V,visuel, le monde de l’image.

Uranus et Pluton créent une intensité particulière lorsqu’ils aspectent les astres personnels et renseignent sur les voies complémentaires au canal sensoriel dominant. L’instinct est associé aux valeurs scorpions et aux forces plutoniennes. Le canal kinesthésique, « je sens/ressens » rappelle les réactions épidermiques des êtres les plus réceptifs , tels que les dominantes Neptuniennes, ou poissons, celles du Scorpion et des plutonien(nes). Neptune agirait sur les deux canaux, K et V, tandis que Pluton davantage sur le K et moins le V,visuel.

Saturne a peu de lien avec les 5 sens cependant il aide à intégrer le vécu et participe ainsi faire évoluer ces voies de communication, qui selon les climats, se modulent, tout en conservant le canal principal. En raison du lien de Saturne avec le passé, son interaction n’est pas à négliger dans le V.A.K.O.G interne, au moment où des souvenirs remontent grâce à des sons, des sensations ou une image.

Dans un thème avec une dominante Lunaire-Vénusienne Plutonienne, le canal K, le toucher a de grandes chances de dominer ( à confirmer avec l’ensemble du thème), pour un lunaire-Neptunien-Plutonien , il aimera « sentir et voir »,les canaux K et V, pour un Mercurien-Neptunien, Vénusien, l’auditif et le visuel ont des chances d’être spontanément utilisés.

Ces voies de communications que chacun utilise spontanément sont sans lien avec l’image projetée dans la sphère extérieure. Elles peuvent s’harmoniser avec cette image, ou être dissociées.

Les fondamentaux en astrologie, les 4 éléments :

Selon les 4 éléments occupés, on a aussi quelques informations sur la communication, l’émission d’informations ou la réception, les aptitudes portées davantage à l’écoute ou aux commandements par exemple. Ces 4 éléments renseignent souvent sur le rythme d’une personne.

L’élément Feu s’exprime à travers un esprit de décision, des aptitudes aux commandements et est lié à la rapidité, l’impatience, la colère. Il sera davantage émetteur que récepteur.

L’élément Air est le laboratoire d’idées, il a trait aux idées qui fusent, aux échanges.  Les deux premiers éléments Feu et Air expriment une grande rapidité et sont vifs. On peut percevoir une certaine nervosité dans l’élément Air tandis que l’élément Feu s’illustrera dans des actions, l’air dans les idées. Ces deux éléments convolent souvent en tandem merveilleux.

La Terre ,élément plus lent, fait appel au sens pratique, à un esprit méthodique, d’analyse, pragmatique, au sens de l’organisation.

L’élément Eau ,autre élément au rythme lent, englobe  la gamme des émotions, le ressenti, l’inspiration, une grande faculté d’écoute. Il est en relation avec la sphère des sensations et des émotions.

Mémorisation

La Lune et ses aspects composent la faculté de  mémorisation. La place de la Lune est capitale dans les souvenirs plus ou moins enfouis et dans le V.A.K.O.G interne. ( Madeleine de Proust). Ce réservoir émotionnel donne une orientation à  une communication, il peut en améliorer la qualité et faire en sorte que l’information soit intégrée ou pas. Les souvenirs sont tout aussi importants que le climat traversé, qui deviendra à son tour, un souvenir. Pour cerner les réactions d’une personne on peut aller voir la relation qu’elle entretient avec son passé. Pour cela : direction Saturne, l’axe Capricorne-Cancer et la Lune.

Les aspects entre Lune et Saturne ou un Saturne fort et harmonique favorisent le stockage d’émotions et d’évènements. Grâce  aux aspects harmoniques de Saturne, l’astre semble figer le temps. Les situations semblent se stocker dans la mémoire et ne plus en partir.  La mémoire photographique ou eidétique répondrait davantage aux liaisons entre la Lune et Neptune ou un Neptune dominant et harmonique augmentant la faculté de photographier les scènes de la vie. La mémoire auditive répondrait plutôt aux relations avec Mercure, Mercure-Neptune ou encore Mercure-Jupiter ( maitre des Poissons). Le contact astrologique entre Mercure-Saturne aide à situer la capacité à se concentrer. Dans le quotidien,  on utilise instinctivement son canal sensoriel dominant. Une personne davantage V,visuelle, désireuse de s’informer de l’actualité choisira de recevoir des images, apprenant mieux ainsi. Elle prendra peu de note et visualisera davantage les informations.  A l’inverse un auditif pourra être perturbé par les images et aura une aisance pour assimiler par l’écoute et recherchera les sons ou le silence.

Une signature et des voies secondaires.

Les climats dans un thème astrologique évoluent en permanence, ainsi la communication se module au gré du vécu mais sont préservés intact les signatures astrologiques et le canal sensoriel dominants.

par Valérie Darmandy le 2012/08/07 à 23:00

Poster un commentaire

Classé dans carré en T, Célébrités, Communication et astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, Les 4 éléments, les 5 sens, Les 5 sens en astrologie., Marilyn Monroe, Saturne, signatures astrologiques, V.A.K.O.G et Astrologie, Vénus

Astrologie et libre-arbitre.

L’astrologie émet un signal fort selon lequel l’état du ciel de naissance déterminerait des trajectoires.  Cette donnée pas vraiment fausse a pourtant quelque chose de dérangeant.  Elle remet  en question  la part de libre arbitre de chacun et l’idée que des planètes puissent guider nos vies suscite des réactions de défense telles que les moqueries et l’agressivité. En brandissant l’astrologie comme un fatum il serait surprenant d’avoir d’autres réactions.  Le subtil mécanisme astrologique révèle que l’homme traverse certaines situations en mode « subi » afin d’évoluer vers des plans de conscience supérieurs mais reste également l’acteur de son propre chemin.

D’un point de vue astrologique, les climats et les situations rencontrées au cours de l’existence reposent sur deux types de cycles, l’individuel et le collectif. La carte du ciel  renferme des cycles individuels, une sorte d’horloge interne. Ces cycles en vigueur dès la naissance connaissent des épisodes d’éveils auxquelles les personnes agissent ou réagissent. Des situations et évènements peuvent être générer par des choix conscients, perçus insignifiants sur le moment,  mais d’où découleront une situation ultérieure ( parfois des années après), dans laquelle la personne aura l’impression de ne pas avoir le choix. Pourtant ce choix la personne l’a eue. On accorde tous les maux de la terre à la planète Saturne, gardons lui la faculté d’augmenter la lucidité et de donner aux personnes une prise de recul. Les transits de Saturne offrent la possibilité de faire le bilan et d’extraire l’essentiel du superflu, ils offrent   souvent une vision d’ensemble du chemin parcouru, une sorte  de panorama entre les causes et les effets.

L’astrologie n’a pas pour but de dresser un inventaire froid des évènements de votre vie, définissons là plutôt comme un outil décryptant la nature des cycles et l’origine des climats traversés , leurs rythmes ( périodes de réveils) et objectifs ( évolution de la personne).

En plaçant l’individu ,acteur de son cycle, on lui restitue la dimension de son propre libre arbitre. Cependant la notion de libre arbitre ne semble pas la même pour tous!

L ‘épineuse question du libre arbitre surgit rapidement devant les cartes du ciel : ces sortes d’horloges personnelles sont imbriquées dans des cycles plus lents qui englobent des milliers de naissance sur la planète pendant une même période.  Ces planètes lentes notamment Pluton, Neptune et Uranus posent leurs griffes durant des mois d’affilé au même endroit et quand elles évoluent elles génèrent des climats collectifs touchant des générations.

La carte de naissance s’apparente aux Matriochkas, ces poupées russes emboîtées les unes dans les autres. Les cycles individuels sont inclus dans des cycles de dimensions supérieures : les cycles des planètes lentes ou cycles mondiaux. L’homme dès la naissance possède sa propre horloge individuelle mais celle-ci évolue en duo avec les cycles des planètes lentes.  Ce chassé-croisé entre les cycles individuels et les cycles mondiaux est discontinu. L’interaction des cycles collectifs dans une carte natale explique que la personne traverse des évènements dans lesquels elle ne semble pas avoir de prise, des situations issues de circonstances extérieures et liées souvent à l’évolution de la société.  ( exemples : mesures de plans sociaux, situation administrative modifiée dus à des changements de lois, évènement collectif etc).  La part de libre arbitre de chacun dépend du rapport entre le cycle individuel et les cycles mondiaux.  Il est intéressant d’écouter une discussion entre deux personnes ayant eu des parcours de vie différents. Pour la personne qui aura eu la sensation d’agir sur les évènements par selon son bon vouloir, elle verbalisera différemment de celle qui aura eu la sensation de trébucher sur son chemin.   L’éducation joue un rôle fondamental , en inculquant les fondements, les codes, les valeurs et établit les limites et les interdits. L’enfant reçoit au cours de son éducation des informations, des conseils teintés du vécu de ses parents et inévitablement de leur propre perception du libre arbitre. De génération en génération, la vision de la vie se transmet des parents aux enfants. Si on est logique, la notion de libre arbitre prendrait racine pendant l ‘enfance où l’éducation exerce un conditionnement. Les évènement survenus durant l’enfance semblent particulièrement retentir dans cette notion de libre arbitre.

Une fois devenu adolescent, l’enfant est libre d’adhérer aux schémas parentaux ou de les rejeter,  il arrive qu’à l’âge adulte ou sur le tard face à des situations, certains blocages psychologiques ne parviennent pas a être déverrouillés car ils répondent à des formatages psychologiques installés dans l’enfance. Les expériences de la vie sont traversées selon les schémas reçus dans l’enfance et le niveau de conscience au moment de l’expérience. La carte du ciel recèle des potentialités à explorer ou à laisser selon ce niveau de conscience.

La température de la société et son évolution se reflète dans les cycles des planètes très lentes, Pluton Uranus Neptune, on peut y ajouter la rôle indiscutable de Saturne ancrant dans la réalité tous les changements opérés dans la société, puis Jupiter pour donner un caractère légitime ou déloyal aux climats.

Sur le plan individuel, un même climat peut être vécu sur plusieurs plans et proposer ainsi plusieurs choix. Je me suis longtemps interrogée non pas sur les évènements majeurs de l’existence qui restent les conséquences visibles mais sur ces instants insignifiants qui sont à l’origine de ces évènements. On a tous eu une pensée, une décision qui a changé le cours de la vie. Le libre arbitre est dans nos pensées quotidiennes, pourquoi doit-on prendre un chemin plutôt qu’un autre à et lancer telle action à telle heure. Les enchaînements dans la vie passent souvent inaperçus excepté lorsque certains évènements tiennent à quelques secondes, à une pensée, une envie.

En écoutant un témoignage d’un survivant du Word Trade Center , c’est le fait d’avoir choisi de mettre du lait dans son café qui le sauva car il loupa l’ascenseur conduisant aux étages percutés quelques secondes plus tard. La suite on la connait.   Ces fractions de secondes restent la « grande inconnue » et les instants où se situe la part libre arbitre de chacun.

Du côté des climats astrologiques, il est fréquent d’entendre des personnes dire qu’elles sentent le vent virer, bien avant que les transits astrologiques s’amorcent. Les personnes perçoivent une tension intérieure réelle et croissante  à l’approche d’Uranus pour ne pas dire une surtension. A l’arrivée de Saturne, il est question d’une sensation de construction, ou elles se ressentiront une résistance, un frein, de l’isolement ou une sensation d’étouffer. ( selon l’aspect). Ces variations sont bien concrètes pour la personne qui les ressent, elles viennent de l’ intérieur et aussi curieux que cela peut paraître l’entourage est sensible aux modifications des climats astrologiques d’autrui.  La perception du libre arbitre de chacun reçu dans son enfance et son éducation sera fondamental sous des transits importants et longs. Les longs transits astrologiques conduisent dans des retranchements, il est fréquent de devoir aller puiser dans son fort intérieur pour traverser des transits de Saturne, Neptune et Pluton. Uranus n’est pas en reste, bien que son action soit soudaine, source de chocs ou turbulences. Uranus n’agit pas en profondeur à contrario du climat amené par Pluton et ne diffuse pas ce climat confus propre à Neptune.  Saturne oblige à voir des réalités pouvant aider à se repositionner, une fois le transit achevé.

L’astrologie et la nature.

L’astrologie soulève bien des questions allant au-delà des simples dessins astrologiques d’une carte du ciel !

Elle nous invite à lever notre nez des cartes astrologiques et se souvenir des fondements à l’époque ou astrologie et astronomie ne faisaient qu’un, avant que l’astrologie ne soit sortie des universités et erre depuis sans structure légale.  Quiconque étudie l’astrologie se rendra compte rapidement du lien évident entre l’astrologie  et l’astronomie en se penchant sur le mécanisme soleil-terre-lune, les B.A, BA de l’astrologie.

La Lune a laquelle les astrologues accordent une importance majeure étend ses pouvoirs naturels sur la vie de l’écosystème, la force de gravitation, les cycles de la nature, les saisons, la migration de certains oiseaux à certaines saisons, le rythme des océans. Les fameuses marées d’équinoxes sont là pour nous rappeler l’influence du trio Soleil-Terre-Lune sur notre planète et aussi les conditions météorologiques des bords de plage pendant les marées d’équinoxes. La lune régule les océans grâce à son mécanisme avec la Terre. L’astrologie c est aussi cette belle nature qui nous entoure, cette « science » déchue depuis 1666 par Colbert, nous entraîne sur les chemins de l’histoire des civilisations, ouvre la porte des voies spirituelles, métaphysiques mais aussi mathématiques.

On pourrait penser que l’on s’éloigne de l’astrologie en regardant la nature et les animaux vivre, pourtant on s’en rapproche.

Certaines migrations d’animaux,  comme celle des papillons monarques au printemps, ou la ponte collective des crabes de l’île Christmas a lieu sous une lune décroissante.  L’horloge circadienne de ces animaux semble intimement sensibles aux variations lunaires – la ponte des crabes- et Solaire ( les saisons) lors des migrations saisonnières pour les papillons.  En observant le signal collectif sur certains animaux, on se demande pourquoi l’homme échapperait à son horloge interne, est ce par orgueil.  Pour certains humains, il reste difficile d’admettre qu’ils soient réceptifs aux signaux invisibles.

Est ce que parce que c’est invisible à l’oeil humain que cela n’existe pas? Depuis l’immensité de l’univers nous sommes invisibles et pourtant nous vivons. De nos jours, les technologies modernes et la wifi témoignent qu’invisibilité ne rime pas avec inexistence.

L’image écornée de l’astrologie  dans notre société n’est-elle pas avant tout une question de mentalités, de tabous liés à l’éducation.  En Inde, la récente reconnaissance de l’astrologie en tant que science officielle donne une idée du niveau de conscience des mentalités et du fossé culturel avec notre société.

Même si dans d’autres pays frontaliers l’astrologie est moins tabou, sur le territoire Français elle peine à s’exprimer sans susciter une levée de réactions. Quel gâchis quand on connaît les diverses richesses qu’offre l’étude de l’astrologie!

In fine, la crise mondiale qui s’installe proposerait-elle en Europe un retour des valeurs et dans la foulée une ouverture sur la dimension de l’astrologie en la considérant en tant qu’outil de mesure des cycles et visibilité des climats.

Dans notre société le frein sur l’essor de l’astrologie ne serait-il pas entretenue par la peur du quant-dira-t-on. Tabou vous avez dit Tabou ?

http://www.livescience.com/12856-astrology-science-indian-court-ruling.html

Valérie Darmandy

2012/07/14 à 15:04

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, cycles planétaires, Jupiter, la lune en astrologie, la lune et les animaux, Pluton, questions sur l'astrologie, questions sur le libre-arbitre, Saturne, tabou astrologie, Uranus

Elections 2012 et les astres, 1er tour.

Six mois après la publication sur mon blog de  l’article «  Astrologie Présidentielles 2012 1er et 2ème tour », le 1er tour de la Présidentielle ce soir, donnant Hollande en tête, m’invite à reprendre la plume pour rappeler l’effet déclencheur de la Lune dans un ciel lorsqu’un concentré astrologique est déjà en place.

Interview 18 Avril 2012, Corriere TV « Francia : Presidenziali, le stelle dicono Hollande. »

Pour voir l’interview sur le journal, cliquez sur le lien

http://video.corriere.it/francia-presidenziali-stelle-dicono-hollande/bf32746a-8b7f-11e1-bdb0-bf9acf202da2

L’influence de la Lune lors des élections répond à un principe de logique puisque le candidat se fait élire par le peuple ( la Lune).

Loin d’être un détail ou un argument astrologique futile en raison de sa rapide mobilité sur le Zodiaque, c’est bien la Lune qui fut le fil conducteur de mon analyse d’Octobre 2011 dans laquelle je précisais pour François Hollande des dispositions astrologiques pour dégager une avance dès le 1er tour.

Pour l’analyse astrologique des ciels des candidats pour les primaires socialistes je publiais le sentiment de frustration pour le soir du 16 Octobre 2011 pour Martine Aubry et François Hollande bénéficiant de courants astrologiques favorisant sa victoire des Primaires socialistes. Pour Martine Aubry, il y avait Saturne en Balance envoyant un trigone  sa Lune mais ce trigone masquait un carré initial souligné par une réactivation natale d’un carré Lune Saturne le jour du vote, aspect de restriction et émotionnellement un sentiment de frustration.

Cet aspect était existant au natal et se « rejouait » dans une énergie montante peu après 20h le soir du 16 Octobre 2011 après le dépouillements des votes. Ces détails à propos de la Lune ont fait toute la différence.

Pour lire l’analyse astrologique illustrée et détaillée des primaires socialistes d’Octobre 2011 je vous invite à  cliquer ici 

Pour information, je n’ai pas utilisé la technique des révolutions solaires pour ces 2 prévisions faites en amont : Hollande vainqueur aux primaires socialistes et Hollande devant au 1er tour des Présidentielles.

Ces analyses ont été réalisées en utilisant la même technique astrologique, à savoir l’éventuelle réactivations d’aspects nataux ou résonances entre le ciel des candidats et le ciel mondial du moment, toutes les maîtrises, les transits en cours et la Lune.  J’ai travaillé surtout en observant les applications et les orbes ( voir schéma astrologique du transit de Mars en Lion au moment des primaires sur les Soleils Lion de Martine Aubry et François Hollande).

Mon objectif est de mesurer la part de crédit de l’astrologie, les capacités de son langage.

Je rappelle que les analyses astrologiques des Présidentielles 2012 ont été réalisées du 17 au 23 Octobre 2011. Elles sont illustrées des schémas astrologiques des candidats les plus à même d’être dans la course de tête.

Une analyse prévisionnelle plus condensée mais avec les mêmes pronostics donnant Hollande disposant de nombreux flux astrologiques pour être le prochain Président de la République, a été publiée sur le site Besoin de Savoir le 26 Octobre 2011.

L’astrologie et la prévision fut récemment évoquée avant le 1er tour, autour du micro de « Astrologie à la Une« , lors d’un entretien avec l’astrologue Meredith Duquesne, que vous pouvez écouter en cliquant ici.

Cette analyse d’astrologie des Présidentielles 2011 d’Octobre 2011, à laquelle aujourd’hui aucun élément nouveau ne sera apporté, représente les potentialités pour ces 3 candidats : Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine le Pen, à deux instants T :

le 22 Avril 2012 et puis le 6 Mai 2012.

Bonne astrologie à tous!

par Valérie Darmandy, le 2012/04/22 à 23:11

Mise à jour le 2012/05/04 à 18:35

1 commentaire

Classé dans astrologie et politique, Astrologie Présidentielles 2012, élections et astrologie, Interview astrologie Présidentielles 2012, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Nicolas Sarkozy, politiques et astrologie, Présidentielles 2012, Présidentielles 2012 et astrologie, prévision astrologique, Quel crédit accorder à l'astrologie ?

Claude François, l’aura des angularités.

A l’occasion du 34ème anniversaire du décès de Claude François, saluons la mémoire de celui qui vit toujours à travers des milliers de fans et continue de faire chauffer les dancefloors.

Certaines personnes font corps aux structures de leurs cartes tandis que d’autres  semblent vivre leurs cartes avec un bémol. Outre l’intérêt de ce thème astral, C.François est un cas d’école en astrologie et l’on peut parler de miroir entre la carte du ciel et l’artiste.

Uranus angulaire dans l’axe des Noeuds.

Rythme de vie effréné, avant-gardiste pour l’époque, l’ambition de Claude François prend racine dans sa jeunesse devant la difficulté que rencontre sa famille déracinée d’Egypte.  Sa volonté et son magnétisme grâce à son Soleil en I , son Mars en X trigone à Pluton en VII en Lion l’aident à pousser les portes des studios d’enregistrements et démarrer la carrière qu’on lui connait. Avec son Uranus angulaire sur le Noeud Sud, instinctivement ce sera la soif de se démarquer des autres. Cet Uranus angulaire carré au Soleil Verseau, tous deux angulaires, frappe de son sceau la soudaineté de fin de vitalité ( Soleil). Uranus est hautement symbolique puisque l’astre est associé à l’électricité tout comme le Verseau, son signe solaire.

La nature survoltée d’Uranus s’invite aussi dans ses prestations artistiques par le carré Soleil Verseau au carré de son propre maître,Uranus, un carré aussi dynamisant qu’inflexible poussant l’artiste dans une soif de performances.

Eternel perfectionniste entre des signatures d’Uranus, Mercure-Pluton, le Noeud Sud conjoint à Uranus en chute dans un signe de matière peut expliquer une difficulté à lâcher-prise, mais plutôt dynamiser une sorte de leivmotiv de dépassement et d’exploits. Son Uranus fort est plutôt dissonant, en chute et carré au maître de Pluton et au carré d’un luminaire dont il est le maître.  Uranus récolte des énergies Plutoniennes Solaires dissonées, on est dans une nature ultra extravertie, extravagante, avec un sens de leader né ( soleil en I Verseau carré Uranus son maître).

Personnalité électrique et on peut en comprendre les origines astrales sans mal, travailleur infatigable, perfectionniste et exigeant,  Claude François naît tandis que Mercure se lève et Pluton se couche ; ces 2 astres se posent réciproquement sur son axe I-VII . Cette empreinte astrologique sur sa ligne d’horizon forge un tempérament nerveux, vif, avec une mobilité dominante, insatiable, charismatique, apte à établir vers les autres une forme d’emprise naturelle.  Cette opposition Mercure-Pluton constitue une trame d’un thème signé Uranus Mercure Pluton sur fond de mutables, d’astres de Feu angulaires, une porte de sortie angulaire d’un carré en T.  Ce mélange astrologique n’aurait pas la même saveur si nous n’avions pas les maîtrises d’angularités dans d’autres angularités !

Trois des quatre signes mutables forment un carré en T ( opposition Vénus Sagittaire-Lune Gémeaux au carré de Neptune en Vierge) vers Neptune dont la porte de sortie est Mercure angulaire exact cuspide de I.

Neptune en étant la planète apex du carré en T, l’énergie du carré en T circule dans le sens suivant : Vénus et Lune convergent ensemble vers Neptune, foyer des dissonances Vénus-Lune en mutables, puis l’énergie de Neptune repart vers Mercure situé à 120° agissant en porte de sortie, où depuis Mercure, l’expression du carré en T  « Neptune -Vénus-Lune » s’exprime en pleine conscience ( maison I et Mercure)  »

Mercure,  porte de sortie de l’apex, permet à Neptune-Vénus-Lune, la musique, la danse, l’artistique, le chant, de s’exprimer par un canal Mercurien ; le chant  s’associe alors aux mouvements. Les écrits avec Mercure en I occupent une place centrale. La carrière musicale de l’artiste passe par un mobilité importante, le sens du détail et une grande activité cérébrale.

Les planètes féminines, Lune, Vénus dans l’axe Gémeaux-Sagittaire donnent un aspect cosmopolite, en pointant ensemble vers Neptune. Ce carré en T  illustre l’entourage de femmes – Clodettes- pendant ses prestations scéniques, et l’engouement des fans et son public majoritairement féminin.

Les mutables

Le carré en T en mutable répond à une remise en question et une grande mobilité, l’axe Gémeaux-Sagittaire est celui des déplacements et membres inférieurs et supérieurs. Le quinconce Mercure-Lune Gémeaux à 3° d’orbe est considéré en vigueur car Mercure est angulaire ; il s’agit d’un aspect chargé d’une certaine volatilité faisant cohabiter raison et intuition, sensibilité, susceptibilité et certaine nervosité .

Mercure angulaire dans les hauteurs Capricorniennes opte pour un tempérament lucide, observateur et pointilleux.Le souci du détail, de la perfection alterne avec une vue d’ensemble plus intuitive des choses. Mercure en recevant l’exigeant Pluton en face ne pouvait effectuer un lâcher-prise, l’obsession du détail et le souci du travail de finition prenaient le dessus.  On le sait, ce Mercure maitre de VIII causa sa perte pour vouloir remettre d’aplomb une applique lumineuse, un sens du détail à dimension mortifère  puisque dans son thème natal, Mercure le sens du détail est maître de sa VIII). La présence de Neptune en VIII dénote un décès pouvant avoir un lien direct avec la nature aquatique ou ne livrant pas tous ses mystères ou absorption de drogues, dans son cas ce fut la présence de l’eau.

Vénus Sagittaire opposé Lune Gémeaux au carré de Neptune évoque les hordes de fans et les amours d’une icône sur papier glacé (Neptune).  De prime abord, Neptune qui n’est ni angulaire ni dominant, occupe une place non négligeable dans ce thème car son énergie est canalisée par Mercure angulaire, cela revient à dire que l’énergie Neptunienne descend sur la cuspide de I, la personnalité, la construction d’un mythe, son succès au-delà de sa mort.

Neptune a besoin de  Mercure car ce dernier maîtrise Neptune et lui sert d’aspect de détente à toute la tension accumulée dans le carré en T. La croix des mutables est complète en signes mais pas en aspect. Jupiter en Poissons est présent sans être  relié aux 3 autres mutables. La localisation de Jupiter est sans équivoque, placé en II ce sont les revenus liés à la croix mutable Vénus-Lune -Neptune, trois planètes féminines et sensuelles -Vénus-Neptune- en signes mutables, que de femmes!… le public essentiellement féminin de Claude François. Un aspect qui l’inspira sûrement pour le titre à succès,  » Belles, belles, belles ».

Astres et réactivations au décès de l’artiste.

Entre Neptune planète apex du carré en T et, Mercure, la porte de sortie, s’articule l’art scénique et la fin de vie de Claude François.

Le 11 Mars 1978 Neptune est à 18 Sagittaire est dans l’orbe de la conjonction à Vénus, la figure du carré en T dont il faisait partie, les femmes, la masse.

Soucieux du détail, son Mercure a une maîtrise directe sur le maître de VIII, les conditions du décès, en guise de porte de sortie on peut comprendre que les conditions du décès sont régies en suivant le sens de l’énergie : Neptune apex et porte de sortie, Mercure. Les conditions de son décès symboliquement sont de la nature de Neptune et Mercure, le souci du détail et l’inconscience. Neptune en VIII a eu un rôle funeste sur Mercure, le geste accompli dans un souci de détail.

L’accident eut lieu sous l’impulsion cumulé de Neptune réactivant le carré en T et d’Uranus en transit direct sur son Milieu du Ciel, à 16° Scorpion, arrivant à l’opposition exacte de son Uranus  13° Taureau, et exerçant dans un carré en T de transit une pression vers l’apex qui n’était autre que son Soleil natal. L’électricité d’Uranus et l’ensemble de l’aspect signe le caractère foudroyant de l’évènement.

Le carré en T une seconde fois sollicité par Jupiter se trouvant à 26 Gémeaux pile sur sa Lune Natale 26 Gémeaux, facteur astrologique d’augmentation de popularité, l’annonce de son décès fit naturellement monter en flèche sa notoriété. La présence de Jupiter à 26 Gémeaux réveille tout le carré en T initial, Neptune au double carré Lune-Vénus, la foule, la masse et les fans et la prolifération de l’image ( Neptune-Lune) de l’artiste qui inonde l’actualité. La précision astrologique pointe le Soleil du jour du décès face à Neptune natal en VIII.

Les angularités ou le pouvoir de rayonnement.

Certaines personnalités toutes disciplines confondues laissent un rayonnement culturel, artistique en quelque sorte leur empreinte, bien après leur mort. Les angularités offrent un dénivelé de nuances.

Il peut s’agir de simples angularités exactes ou dépassées – observations de conjonctions d’astres aux cuspides avec des orbes serrées avant ou après la cuspide – ou d’autres types d’angularités au pouvoir de rayonnement particulièrement puissant car elles tiennent des angles et partent vers d’autres angles. Tout l’art est de cerner le degré de puissance de l’astre en vérifiant ses aspects, ses portes de sortie éventuelles, son état céleste et également savoir si celui ci a une étendue générationnelle.

Les maîtres d’angulaires projetés aussi dans d’autres angularités emboîtent le pas sur ces thèmes à fort pouvoir de rayonnement.  Parmi quelques artistes c’est le cas de Coluche, maître de I en VII, de Serge Gainsbourg, maitre de X en I, ou autre figure de l’histoire comme Marie Curie Maitre de I en I, maitre de VII en I et angularités nombreuses aux cuspides et pléthore de personnalités…

Claude François un thème d’angularités :

– Uranus maître de I, signe intercepté en Verseau, en angle en IV.

La nature électrique, sous-tension de l’astre, reste la caractéristique tempéramentale du chanteur, ancrée dans la mémoire collective.

Pluton maître d’un angle, la X dans une seconde maison angulaire et pile sur la cuspide de VII. Deux planètes générationnelles, Pluton et Uranus, planètes de Feu maîtrisent les angles et se retrouvent dans des angles, ces orientations traduisent l’impact de l’oeuvre de l’artiste sur les générations.

Le Soleil maître d’un angle la VII dans un autre angle la I.

Mars maître d’un angle, la X, occupe la X. Uranus, Pluton, Mars et le Soleil, 3 astres de Feu et le luminaire de Feu, maîtrisant 4 angles occupent également 4 angles, un thème astrologique doté d’un rayonnement considérable, un modèle pour les générations,  un dieu vivant pour certains fans.  Le luminaire et 2 des astres, Soleil, Pluton Uranus exerçant leurs énergies d’angles à angles , on remarque qu’ils occupent des  signes fixes offrant un rayonnement pérenne. Seul, Mars d’angle à angle est dans un mutable.

Au second plan du thème de l’artiste, on trouve une angularité dénuée de maîtrise d’angle avec Mercure en I servant de porte de sortie au carré en T Neptune Lune Vénus. Jupiter est dans un arrière plan et lié par la structure du carré en T en maîtrise du Sagittaire sur Vénus. Saturne en chute en Bélier, bien que maître Ascendant par la cuspide Capricorne et le Verseau, est assez faible , il est néanmoins constructif par sextil à son Soleil en I et participe à la durée de la carrière.

Quant au mythe, il serait issu de plusieurs données astrologiques cumulées : un Soleil en I , le trigone de Neptune vers son maître, Mercure en I , la présence du Soleil en I maître de ce Pluton en Lion, maître de X en VII n’est pas étrangère au phénomène de mythe, moitié dieu vivant.   Les signes interceptés Verseau/Lion rappellent le jeu d’ombres et de lumières de la scène et combien ces interceptions appellent à être vécues par le titulaire du thème, les planètes prises dans le creuset qu’offre un signe intercepté sont des outils pleinement utilisés ici car ils sont angulaires. En terme d’énergie, ce ciel astrologique est assez exceptionnel, ce thème d’angles a permis à Claude François d’exploiter au maximum ses potentialités et de laisser une oeuvre intemporelle.

Tous droits réservés

©par Valérie Darmandy, le 2012/03/09 à 13:40

1 commentaire

Classé dans astrologie gratuite, astrologue, carré en T, Célébrités, Jupiter, la lune en astrologie, lion, Lune baromètre de popularité, maisons angulaires, Neptune, popularité, porte de sortie en astrologie, Uranus, Uranus dominant

Guy de Maupassant rémanence Lune-Neptune

Avec plus de 300 nouvelles et six romans, parmi lesquels « Une vie , Bel ami, Boule de suif, Contes de la bécasse, la maison tellier, Mademoiselle Fifi, la folle, la légende du Mont Saint-Michel, Clair de lune, la chevelure , lettre d’un fou,  Fou ? sur l’eau, en mer, lettre trouvé sur un noyé, l’endormeuse, le noyé sans oublier « le Horla » -liste non exhaustive-  Guy de Maupassant fut un écrivain à l’imagination féconde dont les textes restent étudiés du collège au lycée.

Un trigone parfait entre la Lune en X et Neptune en VI ,deux planètes d’eau, en dignité pourrait résumer à lui seul son œuvre abondante et sa vie personnelle.

Régulièrement abordée dans ses œuvres, la folie  y  est déclinée sous différentes formes  à travers les nouvelles de « la chevelure, lettre d’un fou, la folle, fou ? le Horla.  Guy de Maupassant réceptif au trigone Lune Cancer Neptune Poisson a largement exploité cette thématique ainsi que le la nature aquatique du trigone en signe d’eau  au travers ses romans «  le noyé » et « lettre trouvée sur un noyé »  « le Mont Saint-Michel » ou encore « l’endormeuse ».  Il plante dans ses nouvelles le décor des bords de seine, la ville de Rouen, des navires ou des canotiers, un environnement qu’il connut durant son enfance et dont il puisa l’inspiration. Dans « le Horla » le point de départ de la déchéance morale du narrateur met en scène un beau voilier.

En creusant sa carte astrologique natale, son Mars en Vierge angulaire en I tient la maîtrise simultanée sur les maisons III et VIII  plongeant le mental (maison III) dans un état de crise, d’angoisses ou une part de transformation peut jouer un rôle(maison VIII), ambiance retranscrite dans la nouvelle «  Fort comme la mort » , «  la main d’écorché » ou «  la peur » nouvelle issue des contes de la Bécasse ». La maison VIII natale n’est pas en reste puisqu’elle contient Pluton maître de sa III natale en scorpion, invitant irrésistiblement  ses dispositions mentales vers cette atmosphère inquiétante et sombre.

 

Extrait de la nouvelle  » la peur«  « Devant nous la Méditerranée n’avait pas un frisson sur toute sa surface, qu’une grande lune calme moirait » phrase utilisant la symbolique Neptune-Lune : les eaux, le miroir.

Le Horla.

Sa cuspide natale de III à 9°/10° Scorpion  aspecte le trigone d’Eau : Lune 6° Cancer-Neptune 6° Poisson, de sorte que sa maison III est nourrie par les énergies du trigone Lune-Neptune magnifié. Cette maison III ainsi réceptive à Lune-Neptune recèle une grande fertilité de l’imaginaire et le goût pour le fantastique empreint d’un certain réalisme.  Les contes de la bécasse et le roman «  une vie » furent publiés tandis que Jupiter transitait ,le second semestre de 1883, sa Lune natale en Cancer, jouant vers un succès populaire.

La seconde version du Horla * fut publiée en1887 sous le transit de Jupiter en Scorpion sur sa cuspide de III natale, alimentant, l’espace de quelques mois, le trigone natal Lune Cancer-Neptune Poissons. C’est sous ce trigone en triplicité d’Eau que Maupassant donnera la paternité à une entité invisible  » Le Horla » aspirant peu à peu les forces physiques et mentales du narrateur jusqu’à son emprise par la force invisible . Dans cet ouvrage prémonitoire d’un prélude à la folie de Maupassant, où se mélangent folie et fantastique, le narrateur tient un journal dans lequel jour après jour il note l’apparition d’étranges symptômes, sa déchéance progressive à la fois physique et mentale.  En 1887 Jupiter en transit dans sa III natale en scorpion en formant le grand trigone à Neptune et Lune natales a  fait du Horla , l’œuvre de référence chez Maupassant.

Extrait du Horla «  On y voyait comme en plein jour et je ne me vis pas dans ma glace !  Elle était vide, claire, profonde, pleine de lumière , mon image n’était pas dedans..et j’étais en face de moi !Je voyais le grand verre limpide de haut en bas ».

Dans son écriture, l’auteur fait d’abord référence à un beau voilier , mot Neptunien, puis au cours de la descente aux enfers du narrateur ,  Maupassant aborde la question du reflet « volé dans le miroir par l’être invisible ». Le reflet est une donnée propre à l’influence de la planète Neptune : l’image inversée de notre réelle image et la perception que l’on en a.   L’auteur utilise dans ce livre  le clavier Lune-Neptune, la lune participant aussi à l’image. La folie qui dévore le narrateur est bien décrite par Lune-Neptune.

L’aspect de 120 degrés parfait entre les deux astres d’eau Neptune et Lune, perçu de prime abord comme aspect favorable, a pourtant entraîné Maupassant à sombrer dans la dépression puis la folie à la fin de sa vie. La nature Eau d’un tel trigone sous entend une prolifération,  son imaginaire fécond pouvant l’envahir. La difficulté à fixer des limites et  à dissocier l’ imaginaire des réalités peut subvenir puisque ce trigone ne reçoit aucun autre aspect relais dans d’autres éléments ( Terre, Air, Feu), le trigone est livré à lui-même. Ce trigone est composé d’astres d’eau dans des signes d’eau, le seul aspect rejoignant ce trigone est sa cuspide de III : les dispositions mentales de Guy de Maupassant…

Sa maison III natale  c’est à dire l’écriture, les textes, productions de l’esprit, canalisera l’expression de son trigone natal Lune-Cancer-Neptune Poissons ; il en résultera une imagination fantastique prolixe avec des livres à succès  rythmés sous les aspects de Jupiter .

Ses œuvres véhiculent un caractère quelque peu exutoire devant l’obsession de la folie, mal dont il souffrira dans ses derniers jours. Certains titres de ses nouvelles incarnent à la perfection sa Lune Cancer trigone Neptune Poissons au trigone de sa III Scorpion «  Lettre trouvé sur un noyé ».

L’une de ses œuvres, « Mademoiselle Fifi », surnom donné à l’un de son personnage masculin pour son aspect féminin n’est pas sans rappeler l’ambivalence de sa conjonction serrée Vénus-Mars angulaire à l’ascendant de l’écrivain.

  • 1887 publication  Mont oriol, la même année que « le Horla seconde version » sous le transit de Jupiter en III trigone Neptune-Lune nataux.

* Le Horla (1re version) publiée en 1886.

Tous droits réservés

©par Valérie Darmandy, le 2012/02/28 à 01:03

2 Commentaires

Classé dans astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, Jupiter, Jupiter angulaire, la lune en astrologie, la lune et les animaux, Langage astral, Maison astrologique, mars et vénus, Neptune, Pluton, symbolisme

Jeanne Calment, triangle équilatéral en terre.

Il aurait été bien difficile d’après le thème de Jeanne Calment de penser à une telle longévité.  J’ai eu envie de retranscrire sur mon blog ce sujet d’étude exploité cette semaine en cours d’astrologie.  Cet article fait  la lumière sur la pertinence de la réactivation natale et les transits.  Le sujet de la longévité, dans un thème répondrait à une logique :  de bons rapports entre les luminaires le Soleil, la Lune et le significateur de la durée, Saturne, des soutiens de Saturne au maître Ascendant, un très bon état de la Lune, un bon état du maître ascendant et la prédominance de l’élément  » Terre« , un des 4 éléments faisant référence à la solidité, résistance et à la notion de perrenité.

Source DN Didier Geslain.

Jeanne Calment est née le 21 Février 1875 à 7h00 à Arles.

Avec un Soleil symbole de vie piqué sur la cuspide de I, Jeanne Calment, doyenne des Français avec ses 122 ans  est devenue emblème de longévité.

La conjonction entre Saturne et Soleil est absente, l’orbe est trop large : 14°, bien qu’avec les luminaires on étende l’orbe jusqu’à 10°.  Saturne se trouve cependant dans sa dignité et il s’est levé environ 55 minutes avant sa naissance.

Neptune et Jupiter sont ces maîtres d’Ascendant, ils sont opposés et le relais est toujours ce Soleil.  Soleil trigone Jupiter opposé Neptune.

En matière de longévité les rapports entre la VIII et la I et leurs maîtrises sont à examiner avec les significateurs de la vitalité. L’explication de son extraordinaire longévité tient à l’état céleste et terrestre de son maître de VIII,  et au dialogue entre le Soleil et Jupiter entre la I à la VIII.

Vénus maître de sa VIII est dans le signe de Saturne, la durée.  C’est le trigone Vénus-Pluton qui sort du lot car Pluton est soutenu par le trigone de son propre maître planétaire : Vénus, qui est en outre le maître de sa VIII, auquel s’ajoute le trigone de la Lune, indice de début de vie mais aussi de fin de vie, époque de la vieillesse.  Son thème s’ouvre dans un grand trigone, ce triangle équilatéral en signe de « Terre » : Taureau, Vierge, Capricorne, dans lequel l’un des trigones est relié à son propre maître.  Ce trigone,Vénus-Pluton, est appliquant, puissant et hautement positif :  Vénus en Capricorne, plus rapide, rejoint Pluton/Taureau.

Le trigone de la Lune est également appliquant à Vénus et à Pluton. Sa Lune est nourrie par les deux symboles de mort, le symbole terrestre ( Vénus maître de sa maison VIII natale) et la mort symbolique par Pluton. La puissance de Pluton Taureau au trigone du maître de VIII et de surcroît à son propre maître en Capricorne confère une énergie solide au-delà de la moyenne. Son Pluton dans le signe solide du Taureau au trigone de son propre maître de VIII en Capricorne, signe de longévité, se mêlant à la Lune période de la fin de vie, ont tissé ensemble une sorte de pied de nez à la mort…

L’axe des Noeuds 18 Bélier/18 Balance , c’est à dire la direction vers laquelle tout individu s’oriente ( Noeud Nord), se trouve en aspect à Saturne à 18° Verseau laisse penser que Chronos, le temps, accompagne la route de Jeanne Calment.  Le jour de son décès, on retrouve un lien entre son Noeud Nord natal et Saturne de transit.

L’élément « Terre » attribué à la résistance, la longévité,  prédominant dans son ciel, doublé d’une valorisation de son Soleil, astre de vie, sont des faisceaux d’aspects allant dans le sens d’une bonne santé.   Mars en Feu au trigone d’Uranus en Feu favorise la grande énergie et la renouvellement rapide de celle-ci.

Une réciprocité mutuelle se présente entre Mars et Jupiter, le dialogue entre les planètes met en relief cette maison VIII : Mars est maître de VIII et Jupiter est en VIII.  Jupiter, en VIII dans le VIIIème signe, le scorpion, au trigone du Soleil/Poissons dont il est son maître.  Ce Jupiter en VIII n’est pas étranger à sa notoriété augmentant après la mort ou liée à la question de la mort. Le trigone entre Jupiter en VIII et son Soleil en I propose un dialogue entre la notion d »incarnation, de vie, la I et puis la mort, maison VIII.  Cette maison VIII est sous la protection de Jupiter aspectant favorablement sa cuspide natale de I et son Soleil en I en Poissons.  Son Jupiter, gardien bienveillant placé ici aux portes de l’au-delà distille une protection sur sa vie.

La symbolique de mort est omniprésente dans son ciel avec en arrière plan un grand trigone en Terre habité par un Pluton magnifié et de grande puissance car trigone à son propre maître.  Cet aspect est le socle de longévité puisque c’est bien ce trigone qui sera réactivé le 4 Août 1997.  Vénus tenant sa maison VIII sera au rendez-vous du grand départ et rejouera une ultime fois ce triangle équilatéral, le grand trigone.

Transits du 4 Août 1997.

Au moment du décès de Jeanne Calment, une majorité de planètes natales ont rendez-vous avec  des transits directs, son thème réceptionne de nouvelles énergies. L’orbe des transits direct est serrée entre 1°, 2° ou parfois exacte, enfin, la figure natale du maître de VIII natal ( Vénus) se reforme.


Les positions planétaires du 4 Août sont en bleue à l’extérieur, les planètes en rouge sont les positions natales. La Lune entre le 4 Août et le 5 parcours environ 12°, du 18 Lion au 0° de la vierge. L’orientation du thème est celle du thème natal afin de cerner si d’éventuels transits de rapides atteignent les cuspides natales , c’est le cas de Mars en transit dans la maison VIII, associée à la mort. Voici l’état des lieux des multiples transits.

– Pluton direct en orbe serrée sur Mars natal qui formait un carré au Soleil natal. Le Soleil du 4 Août est à 12° Lion est en conjonction directe avec Uranus Natal, 12° Lion.  Mars à 24° Balance en transit arrive sur sa cuspide de VIII natale, 24° /25°Balance. Mercure angulaire en I au natal se trouve pris dans le grand trigone natal si important. Mercure occupe une place stratégique car il maîtrise la Lune natale en Vierge. La Lune est liée avec les premières années de l’existence et la fin de vie.  Saturne de transit à 20° Bélier se présente sur le Noeud Nord à 18° Bélier. Jupiter son maître ascendant natal, dans le Septenaire, arrive en transit direct à 17° Verseau sur Saturne natal 18° Verseau.

Le Noeud Nord du 4 Août 1997 se trouve à 20°/21° Vierge il est pris dans le grand trigone et quelque part le met en relief : Lune Vierge trigone Vénus Capricorne au trigone de Pluton.

Réactivation du natal : 

Transit direct de Vénus sur Lune natale à 1° d’orbe. L’arrivée de Vénus à cet endroit reconstitue la figure du grand trigone natal, dans lequel est inclus le maître de VIII natal.  Par le transit de cette rapide et son emplacement précis, à 1° d’orbe sur la Lune natale, il s’agit de la mise en route de la réactivation de son grand trigone natal  : Vénus ( maître de sa VIII)  trigone à sa Lune natale et à Pluton natal. 

Pour les étudiants en astrologie, cet exemple rappelle combien les significations des planètes sont une donnée mais leurs maîtrises sur les maisons affinent le dialogue planétaire en lui donnant une direction. Vénus considérée à tort – tout dépend des aspects – comme le temple de la beauté, de la grâce et du monde des plaisirs ne s’est pas présentée sous cet angle le 4 Août 1997 dans la vie de Jeanne Calment.  Un trigone, aspect de grande ouverture, de confort et facilité ,si beau soit-il dans la tradition astrologique fait corps avec le dialogue planétaire entre les maîtres des maisons. Dans le cas de Jeanne Calment, ce bel aspect est rattaché à un maître de VIII. Son trigone réactivé au moment du décès, intégrant Vénus maître de sa VIII, explique son départ par l’épuisement, la vieillesse ( Vénus en Capricorne, signe associé à la longévité). Devenue célèbre pour son extraordinaire longévité, Jeanne Calment demeure le symbole de ce Soleil natal en I au trigone de Jupiter en VIII, le rayonnement de la vie.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 19:44

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, cours d'astrologie Ile-de-France, cycles planétaires, dimensions du thème, Enseignement à Puteaux, la lune en astrologie, La réactivation natale en astrologie, Réciprocité mutuelle

Les schémas astrologiques de Valérie n°5

La conjonction et ses variantes.

De nature ambivalente, la conjonction unit deux planètes avec une orbe de 0° à 8°/10° et elle est nuancée selon de multiples paramètres.

La conjonction ne concerne pas systématique 2 planètes puisque on peut avoir deux ou trois planètes conjointes sur peu de degrés d’écart du Zodiaque.

Une conjonction peut être appliquante, exacte ou séparante. Elle est appliquante lorsque la planète la plus rapide (schéma la Lune à 15°) rejoint la planète la plus lente ( Mars 17°) et inversement une conjonction séparante lorsque la planète la plus rapide est située,dans le sens du Zodiaque, après la plus lente.  Une conjonction est exacte lorsque les planètes occupent le même degré et la même minute, ( Mars 15°11-Lune 15°11) ce qui dans la pratique se rencontre moins, l’écart en terme de minute entre les planètes sert à cerner la dynamique de la conjonction. Prenons l’exemple d’un Mars à 15°11 conjoint Lune 15°12, la conjonction sera séparante car la Lune a déjà formé avec Mars la conjonction exacte à 1 minute d’orbe. Ces précisions sur les minutes font toute la nuance dans l’analyse.

L’ambivalence de la conjonction est encore un autre paramètre. On considère que la conjonction est l’union des forces astrologiques véhiculées par les planète. Or,  la nature des astres s’oppose parfois à une union possible, les énergies entre les astres sont antinomiques, elles ne peuvent se combiner ensemble, elles s’unissent mais restent dissociées, comme c’est le cas pour une conjonction Mars-Saturne.

Mars est une valeur chaude, un principe de dynamique d’action,  lorsqu’il est près de Saturne, une valeur froide, un pouvoir de cristallisation, l’aspect fusionnel de la conjonction ne se fait pas. Le courant chaud,Mars et froid,Saturne, se conjuguent  au signe dans lequel se forme la conjonction. Le signe où se forme la conjonction antinomique donne l’orientation du courant dominant ( froid ou chaud). Ces conjonctions sont vécues en mode alternatif, selon les courants concomitants et transits présents dans le ciel , ils peuvent être ressentis par la personne comme un aspect de tension, de tiraillement entre deux dynamiques, bien qu’il s’agisse d’une conjonction. Il est précieux de distinguer dans ce cas de conjonction composée d’énergies opposées, si  Mars est avant ou après Saturne car la conjonction sera totalement différente selon que Mars soit placé avant ou après Saturne.  Mars avant la plus lente Saturne, on s’inscrit dans une conjonction appliquante, l’énergie de Mars rencontre celle de Saturne, inversement, en cas de conjonction séparante, Mars placé après Saturne, ne rencontre pas l’énergie de Saturne, il s’en libère et s’en échappe. Comprenez par cette observation la variation dans l’analyse astrologique puisque le rythme et la perception de la conjonction sera différente selon la disposition des planètes.

Les variations d’une conjonction font que cet aspect qu’on pourrait penser simple est complexe. Une conjonction peut se produire dans deux signes différents, un astre en fin de signe et l’autre au début du signe suivant.  L’effet de la conjonction dépendra de la nature des éléments ( Eau, Terre, Air ou Feu) ainsi que de la caractéristique de la conjonction. La conjonction entre signes différents augmente la notion de dualité entre les planètes et tiraillement, la personne peut sentir une énergie alterner vis à vis de l’autre.

Vivre une conjonction astrologique dépend de ces nombreux critères sans oublier des aspects éventuels peuvent se greffés sur la conjonction et l’alimenter.

Lorsque les planètes ont des natures incompatibles, on a beau avoir sur la carte du ciel un aspect dit de conjonction,  l’effet de la conjonction est vécue intérieurement en mode de tension et de tiraillement.  La conjonction permet à deux planètes de s’unir pour créer un point de force qui pourra être une signature tempéramentale, parfois la conjonction recèle un talent, une faculté, une caractéristique bien visible de la personne.   Certaines conjonctions se produisent entre planètes douces et affectives, telles que Vénus conjointe Lune, Vénus conjointe Jupiter et proposent ensemble un aspect d’entre aide car les planètes possèdent des vertus de gourmandise, d’oralité, de représentativité et d’élégance, Jupiter vient donner de l’ampleur aux réalisations vénusiennes.  Comme on doit s’y attendre les conjonctions angulaires sont prioritaires aux autres, elles sont la griffe de la personnalité et ne s’arrêtent pas là car sont aussi la signature d’évènements. ( les angles étant relatifs à l’évènementiel et aux situations inhérentes sur le chemin de l’individu pour son évolution).

Les conjonctions entre les luminaires et les planètes lentes sont importantes et spécialement les conjonctions des lentes avec la Lune.

Les conjonctions à La Lune ont une portée à long terme sur le cours de l’existence.  Elles constituent une point de référence.

La Lune , gamme de nos émotions, exprime l’ image qu’une personne perçoit de son propre foyer parental,  les modèles d’éducation pendant l’enfance, la projection du cadre familial, (à étudier avec le Soleil, l’axe X-IV et les maîtrises de ces maisons).  L’image de la mère, la relation avec celle-ci,  l’image de la gente féminine en général, et pour les femmes, leurs propres images, leurs propres perceptions vis à vis de leur féminité, de leur maternité.  Symbole de reflet et d’image mais aussi de notion de popularité somme toute relative, lorsque la Lune ,au pas si rapide, forme des conjonctions aux lentes, la nature de cette conjonction forge en partie le fond de la personnalité.   Les émotions rencontrées tout au long de l’existence seront perçues et digérées selon la nature de la conjonction de la Lune.

Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/15 à 13:25

2 Commentaires

Classé dans astrologie et modèles parentaux, Astrologie Puteaux, astrologue, cours d'astrologie Ile-de-France, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, orbe, popularité, schémas astrologiques Valérie Darmandy, symbolisme, zodiaque

Coluche, générosité et anticipation.

Cet artiste engagé grâce auquel des milliers de repas sont distribués vers les plus démunis aurait-il imaginé  le chemin de son idée lancée en Septembre 1985.

Michel Colucci dit Coluche est né sous le signe du Scorpion. Avec sa conjonction Mercure-Mars en Scorpion ouvrant un regard lucide sur le monde extérieur, l’artiste au franc-parler était un humouriste talentueux.  Ses aptitudes naturelles à éveiller l’opinion publique lui valurent dans la vraie vie des scènes cultes telles que le  mariage avec Thierry Le Luron ou sa candidature à la Présidence en 1981. Version grand écran, c’est aux côtés d’Agnès Soral qu’il s’illustre dans » Tchao Pantin »  dans un registre dramatique aux antipotes du burlesque papi Mouzo dans le Schmilblick.  Coluche nous a fait passer du rire aux larmes mais son nom demeure incontestablement associé aux Restos du Coeur.

Retour sur le thème natal de cet artiste généreux dont l’action s’est inscrite en faveur de la collectivité.

Source DN : Didier Geslain.

Afin de bien comprendre une carte astrologique il faut revenir aux bases.

La Lune souvent citée sur mon blog est incontestablement le luminaire ( satellite naturel de la Terre) dont l’influence est concrète et visible : phénomènes des marées, cycles de pontes des crabes, le monde végétal réagit aux fluctuations des cycles lunaires ( jardin, cultures) comment  l’humain se déroberait -il à ces influx lunaires cycliques.

L’emplacement de la Lune dans une carte astrologique fait référence au seuil de sensibilité du monde qui nous entoure et à la gestion de ce seuil de sensibilité.   Etre lucide à qui nous entoure et à la nature répond à notre niveau de conscience biensur aussi. La gamme de réceptivité peut aller de la simple intuition à un degré de médiumnité, une sorte d’état visionnaire où l’on capte ce qui irait avec « l’air du temps ».

Ce degré de lucidité n’est-il pas la graine du cheminement des idées.  La pensée possède un pouvoir créateur et on crée notre propre réalité selon nos dispositions mentales mais celles ci proviennent de multiples facteurs, éducation, expériences, niveau de conscience.

On associe souvent La lune  à l’imagination,  ou ne devrait-on plutôt parler de degré de réceptivité à l’environnement ? A méditer…

La Lune Poissons de Coluche avec sa capacité d’empathie s’est mêlée à sa vision aiguisée des réalités qui l’entouraient (Mercure-Mars : disposition vives d’esprit, célérité, perspicacité, argumentations, mots incisifs, vif pouvoir de réparti, aptitudes à la franchise, esprit mordant).

L’anticipation sur son époque est alimentée par son Uranus en I en Gémeaux qui se veut être une expression libre teintée de révolte le tout signé sous la trempe de Mercure/Mars en Scorpion, l’humour noir. (Mercure possède la maîtrise sur Uranus Gémeaux).

Uranus en I n’est pas sans évoquer la projection des idées dans un futur, le besoin d’anticiper les situations , on peut s’opposer aux idées de la majorité et instaurer les siennes quitte à se sentir à contre courant avec l’époque en cours. Uranus en I répondait aussi au tempérament de Serge Gainsbourg ( Uranus en I ), artiste insoumis, on se rappelle  la scène du billet de banque.  La nature insurrectionnelle d’Uranus revendique ses opinions, cet Uranus en I a sans doute orienté Coluche a tourner en dérision de nombreuses choses à commencer par son mariage avec Thierry Le Luron et sa candidature à l’élection Présidentielle en 1981.

Uranus en Gémeaux en I  est une position astrologique présente dans les thèmes astraux de millions de personnes nées durant le transit d’Uranus en Gémeaux. L’Uranus de Coluche a fonctionné avec les aspects aux planètes personnelles avec lesquels il était relié : le double quinconce entre Mars/Mercure 10°Scorpion  à Uranus 12° Gémeaux (2° d’orbe, voir degré précis d’orbe sur le schéma du thème).

Les aspects mineurs pouvant être rélégués au second plan d’une étude astrologique éclairent cependant certains points de la personnalité.

Le quinconce entre Uranus et la conjonction Mercure-Mars de Coluche a construit aussi sa personnalité : goût pour la polémique, en avance sur son temps, provocateur talentueux, par le quinconce il a voulu faire évoluer les situations.  Vu le le travail intérieur d’évolution que propose le quinconce  je considère le quinconce comme l’un des aspects « majeurs » dans sa catégorie  » aspects mineurs ». A observer le fruit des quinconces cet aspect est important dans une étude astrologique, essentiellement quand il relie des planètes au « pas rapide » ou une planète rapide et une lente, ou un maître de maison angulaire.

Un second aspect mineur le sesqui-carré 135° ( orbe de quelques minutes voir schéma) entre sa Lune Poissons et cette même conjonction Mercure-Mars.  La conjonction Mercure-Mars est nourrie par 2 aspects rangés dans la catégorie des aspects « mineurs » le quinconce à Uranus puis le sesqui-carré à sa Lune. Les aspects mineurs se formant entre planètes à vitesse rapide ( pas lunaire et pas de Mercure) personnalisent bien le tempérament, les dispositions innées depuis lesquelles partent les idées, projets et actions.

Les aspects mineurs dans le thème de Coluche entre Pluton et Saturne sont secondaires car la position astrologique de ces planètes lentes concernent des centaines de naissance à cette même période, aspect mineur générationnel.  Par contre l’aspect mineur de semi sextil 30° exact entre le Soleil natal de Coluche et Neptune en Balance, astre collectif concerne bien l’artiste. Les connexions d’un astre rapide à une planète transaturnienne (Uranus, Neptune, Pluton) peuvent orienter la personne  à oeuvrer pour la collectivité.

Appel à la générosité sous une Lune Poissons.

Le jour où Coluche lança l’appel sur Europe 1   le 26 Septembre 1985 le Soleil était sur le 3ème/4ème degré du signe de la Balance sur son Neptune natal 5° Balance et réactivait le demi-sextil Neptune-Soleil, l’ interaction d’un astre personnel sur un astre collectif.

La Lune transitait le signe du Poissons vraie résonance à la Lune Poissons de Coluche. Dans ce climat Neptunien, astre emblème de la solidarité, les Resto du Coeur naissaient.

Cette équation du thème personnel dans la dimension collective mériterait à lui tout seul un livre.  On peut dire que la portée d’un individu peut s’étendre au plan collectif lorsque les planètes collectives relient des planètes personnelles surtout sous l’effet des maîtrises.

Le quinconce de Coluche entre son Uranus en I  planète transaturnienne avec Mercure/Mars Scorpion planètes personnelles participe également à l’interférence du plan individuel sur le plan collectif.

La lune qui franchit entre 11° et 13° par jour attrape par sesqui-carré une seconde planète rapide, Mercure.  Le mélange est détonnant !

Une lune en Poissons, celle de l’empathie se marie à Mercure astre de communication dans le signe du scorpion et conjoint à Mars, l’aspect de sesqui-carré est celui d’une « angoisse », Coluche aurait senti ( Lune Poissons) en utilisant son Uranus en I, l’anticipation,  une situation anxiogène touchant l’air du temps, mettre en place une action pour endiguer les difficultés de certaines classes sociales en difficulté.

Sa Lune en Poissons occupe une place stratégique dans sa carte  car elle arrive à la fin d’une cuspide de maison et entre en conjonction avec la suivante. Profitons en pour ouvrir une petite parenthèse explicative sur les conjonctions des planètes à moins de 5° aux cuspides des maisons astrologiques.

Si l’on établit un thème astral par exemple pour le matin à plusieurs tranches horaires d’intervalle on va s’apercevoir que le Soleil franchit la ligne d’horizon la maison I et donne l’illusion que l’astre du jour monte vers la XII puis la XI et X vers 12h, en réalité ce sont les maisons qui descendent.

Dans le thème de Coluche, le cas de la conjonction aux cuspides se présente. La Lune est à 25° conjointe à la cuspide de la maison XII à 28° Poissons, la cuspide descend sur le Zodiaque sur le 29° puis entrera dans le Bélier, par son pas progressif la cuspide  fait « passer » la Lune de la XII vers la XI, pourtant la Lune est toujours en conjonction avec la cuspide. La Lune agit donc sur le plan terrestre avec les significateurs de la maison XII ( qu’elles que soient les domifications utilisées), la Lune est totalement imbibée des vertus de la XII car elle vient de séjourner une paire d’heures dans la maison XII.

Une maison XII , maison des exclusions, des minorités et des épreuves, dans le signe du Poissons, l’empathie aux populations minoritaires, la sensibilité aux causes humanitaires est assez représentée dans son thème. Le fait que la Lune soit dans cette maison invita l’artiste à avoir une sensibilité aux classes sociales en difficulté. Son engagement humain est aussi proposée par sa Vénus maître de I en Sagittaire. Dans l’astrologie le Sagittaire est un signe d’ouverture proposant une évolution des consciences. Par son Ascendant en Taureau, signe zodiacal en rapport avec l’oralité, la bouche, le fait de mastiquer, d’acquérir par l’ingestion, et cette Lune sensible à la collectivité ( la lune : la nourriture, les cellules familiales), Coluche a mis à profit ces potentiels astrologiques en faveur d’autrui.

Le thème natal de Coluche répond à celui d’une dimension importante car les maîtres de 2 maisons angulaires se retrouvent dans des maisons angulaires.  Vénus maître de sa I est en VII et Pluton maître de VII en IV, les angles sont occupés par des maîtrises d’angles créant un thème  puissant. La personnalité dispose d’un rayonnement et d’une certaine « ascendance » sur autrui. Ces maisons angulaires sont en effet magnétique et les énergies qui opèrent à l’intérieur gagnent en relief. L’action de Coluche résonne depuis 25 ans.

La Lune en Poissons est opposée à son propre maître Jupiter et a puisé pendant l’opposition de Jupiter quelques heures avant sa naissance tous les influx de Jupiter, cette opposition consommée ( désapplicante) donne une certaine légalisation à son action : la paternité des Restos, la loi Coluche,  l’aspect confère de l’amplitude, la multiplication des antennes relais des restos du coeur.  Derrière son idée de 1985 s’est construit tout un réseau tentaculaire.

La prise de conscience qu’il a eu est alimentée par l’aspect d’inquiétude généré par le sesqui-carré de la Lune à son Mercure/Mars. Son  idée de récolter de la nourriture pour la redistribuer a été entendue au-delà de son espérance.

Devenus une institution, les Restos du Coeur sont un parachute et une main tendue avec le phénomène de paupérisation qui gagne du terrain.

Aurait-il imaginé qu’aux abords de 2012 son idée née 25 ans auparavant  serait à notre époque tant d’actualité !

Dans un contexte économique bien difficile où la notion de solidarité commence à émerger, saluons l’idée de cet artiste précurseur et généreux.

Un grand Merci Coluche !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/11 à 18:18.

 

Poster un commentaire

Classé dans Aspects mineurs en astrologie, astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, Coluche, la lune en astrologie, Langage astral, Lune Poissons, Maison astrologique, orbe, quinconce, symbolisme, Uranus

Le cycle de la Lune et les animaux

Les crabes femelles et la Lune.

L’observation de la vie des animaux rappelle à l’essentiel : le rapport de l’astrologie à la nature et sur les êtres vivants ( ainsi que les végétaux) et notamment l’influence du satellite naturel, La Lune, sur le désir de fécondation et la durée de gestation des crabes femelles.

Tout commence quand la couleur de la carapace d’une femelle crabe , devient rouge écarlate pour signaler au mâle qu’elle est prête pour être fécondable.Le mâle répond immédiatement dès la variation de couleur de la femelle.

Ce changement de couleur se produirait sous une lune pleine, puisque la gestation entre 12 et 13 jours, prend fin toujours au moment d’une lune décroissante. Les scientifiques ont remarqué que les crabes femelles attendent toutes la lune décroissante pour vider leurs milliers oeufs dans la mer, les oeufs sont lachés dans une sorte de scène d’hystérie collective. C’est l’aspect collectif qui de loin reste le plus intéressant.

Loin des cartes généthliaques et nous humains qui disposons d’outils de repères ( nos calendriers) qui mieux que l’instinct d’un animal nous rappelle l’influence Lunaire.

L’essentiel en astrologie est d’observer.

Valérie Darmandy, le 2011/12/04 à 17:12

Poster un commentaire

Classé dans la lune en astrologie

Une orientation Sud bénie par Vénus

L’explosion de la Montagne Pelée, les parallèles de déclinaison, la Lune, Cyparis et le cirque Barnum, nom à l’origine de l’expression « l’effet barnum » un des arguments utilisés par les détracteurs de l’astrologie.

ARTICLE  » Une orientation Sud Bénie par Vénus »

_____________

Le langage de l’astrologie se lit en long en large et en diagonale sur divers niveaux pour y récolter les éléments dissimulés, déclencheurs des situations.

Parmi les activités volcaniques du siècle précédent, celle de la Montagne pelée en Martinique en 1902 s’est jouée en quelques secondes : le réveil du volcan pulvérisa la ville de St Pierre. Sur près de 30.000 personnes disparues, seules 2 échappèrent à l’évènement collectif, le prisonnier Louis Auguste Cyparis et Léon Compère, qui était le cordonnier de la ville.

Louis Cyparis à la suite de sa mésaventure fut engagé par le cirque Barnum qui consistait à amuser tout public. On baptisa le fondement de l’astrologie, effet barnum en référence à ce cirque, pensant qu’une analyse peut s’adapter à quiconque… C’est démontrer là toute l’ignorance devant la subtilité et le détail d’une analyse astrologique.

Martinique, St Pierre, Mai 1902.Irruption volcanique.

Pareille manifestation de la nature devait être recoupée par plusieurs résonances, celles des longitudes, l’occupation de certains degrés et régulièrement comme lors de manifestations naturelles, par un étrange ballet planétaire sur les parallèles Nord et Sud et de possibles présences d’astres sur le plan de l’équateur.

En 1992, grâce à un recoupement, j’avais ciblé la formation d’un ouragan, la marge était de 24h, cet ouragan était intercepté par une juxtaposition de courants communs entre parallèles et longitudes. La Lune, encore une fois s’était avérée l’élément fondamental de la situation et le fil conducteur dans la recherche de la date. Le processus de la datation avec ses étapes fut présenté lors du colloque d’astrologie du 16 et 17 Décembre 2000, à Paris.

Dans l’histoire de l’explosion de la Montagne Pelée, le 8 Mai 1902 à 8h02, voici une brève chronologie :

22 Avril : premières explosions, premières ruptures des câbles télégraphiques.

Dans cette semaine, on peut suivre les interaspects avec les Noeuds, retrouvés aussi dans la carte finale du 8 Mai.

Le Soleil établit un 1er contact avec l’axe des Noeuds, le 22 Avril, dans les jours qui suivent, Mercure entre en Taureau et rejoint les Noeuds le 25. Le volcan a ses premiers accès de colère.

L’entrée de Mars ne passe pas inaperçue, il rejoint le petit groupe planétaire déjà installé en élément  » terre », Mars y entre le 27 Avril, le 28, 29 et 30 Avril surviennent les crues de la rivière blanche, la température de l’air augmente sensiblement autour de ces dates, une atmosphère signée Mars ( y compris pour le phénomène des crues lié à l’influence lunaire, ici développé).

Mars rejoint l’axe des Noeuds du 2 au 5 Mai : pendant que le volcan se réveille progressivement, les coulées arrivent.

La répartition des planètes est déséquilibrée, la majorité des planètes a basculé dans l’élément  » Terre », on parle bien d’une réaction naturelle des sols ( Mars, Soleil, Mercure Taureau trigone Saturne Capricorne).

Les longitudes donnent un Jupiter/Verseau sur le 315 ème degré, à 14°25 Verseau :

 » Une forge allumée d’où sort une flamme »

Neptune termine sa course dans le Gémeaux, la dernière semaine d’Avril sur le 29ème degré :

« Dans le ciel, des nuages tristes en fuite, des chiens courants dans des sens contraires » 

degré en rapport avec les phénomènes naturels, météorologiques. Une perturbation venant du ciel ? Sur le plan psychologique, il semble retentir sur les évènements collectifs pour l’avoir trouvé comme faisant partie des points-miroirs calculés pour le 11 Septembre 2001, pour la ville de New-York aux alentours de 9h00 Heure Locale pour NY.  Les degrés sont valides le temps que le degré reste « activé ». Selon la vitesse de la planète impliquée dans le degré, l’influence d’un degré peut durer quelques heures , une journée ou parfois une semaine.

Pour l’analyse de la montagne Pelée, le danger hypothétique venant du ciel est soutenu par le degré du Noeud Nord :

« Un champ d’épis murs, brisé par un vent… une prairie balayée par l’orage »

Grâce à ces deux derniers degrés, on soupçonne un dérèglement météorologique, en tout cas, une perturbation venant du ciel, la notion de vent revient.

Heure H moins 24 

Quittons un instant les longitudes avec l’atmosphère des degrés pour aller voir l’étude du Mont Pelé, du côté des parallèles.

Pluton s’aligne à 14N03 depuis le 6 Mai.

Un parallèle apparaît, Mercure 20N25 à Saturne 20S35, le 7 Mai à 19h25, l’influence astrologique Mercure/Saturne est connue pour son effet neutralisant, cependant la liaison s’effectue d’un parallèle Nord à Sud, répartissant équitablement les énergies, le parallèle Saturne/Mercure est faible.

Un 2ème parallèle attire toute l’attention, c’est le seul  » appliquant » au Nord et sa validité commence dans la journée du 7 Mai et couvre le 8 Mai. Mars parallèle Pluton, un tout autre registre à Mercure/Saturne, compte tenu que Mars présente une déclinaison Nord à 13°50 et va rejoindre Pluton à 14°05 Nord , au cours de la journée du 8 Mai.

Ce 2ème parallèle remplit les conditions d’une prévision puisque la Lune s’y dirige. La Lune monte et descend rapidement dans les déclinaisons, si bien qu’elle aide à se répérer.

La Lune s’aligne à hauteur de ce parallèle le 7 Mai à 7h56 minutes! précisément 24 heures avant le déclenchement de la nuée ardente, survenant à 8h00.

La journée du 7 Mai raisonne sous le courant bouillonnant de Lune-Mars puisque après le parallèle à 7h56, c’est au tour de la conjonction Lune-Mars à 8h17 de se former dans ce créneau horaire étroit, 24heures avant l’éveil volcanique. Toujours pour la journée du 7 Mai, Pluton et la Lune tombent en parallèle à 10h33.

22 heures séparent ce dernier aspect Lune/Pluton de l’irruption, ce n’est qu’une question de longitude, essentiellement le temps que la Lune se dirige vers l’étoile fixe Algol.

Algol 25°12 Taureau, Lune le 8 Mai 1902, à 8h02 : 24°48 Taureau

De la nuée ardente, une aiguille rocheuse de près de 300 mètres, émergea en haut du cratère. L’accouchement de la montagne – l’influence Lunaire – la montagne pelée prenait sa nouvelle apparence.

L’influence maximale et la décomposition d’une datation.

Le 8 Mai, à 21h28 Mars entre en parallèle à Pluton.

L’influence bat des records à l’heure où se forme ce parallèle.

La fourchette de datation démarre la veille quand se produisait le 1er contact Lune/Mars en parallèle ( le 7 Mai à 7h56), parallèle suivi 20 minutes plus tard de la conjonction de même nature : Lune-Mars.

La période d’influence se joue dans un laps de temps étroit, elle part du 7 Mai à 7h56 s’intensifie durant 20 minutes car il y a un effet combiné avec la conjonction et se referme au 8 Mai à 21h28 par la présence du parallèle Mars/Pluton. L’irruption aura lieu dans cette zone hyperactive de nature Lune/Mars/Pluton. Loin de cette pression, Vénus se promène seule sur le plan de l’équateur, avec une déclinaison Sud. En faisant la balance des influences, Vénus au Sud s’oppose à ces énergies actives au Nord.

Maintenant quittons l’analyse un cours instant pour la réalité et l’histoire de la Montagne Pelée.

A St Pierre, les équipes de secours remarquèrent que le survivant Cyparis avait été protégé par son cachot, visiblement à demi enterré mais que le cachot était orienté au Sud. La même observation fut faite sur la maison du cordonnier, 2ème survivant, bénéficiant aussi d’une orientation Sud ( avec les cartes natales favorables et sûrement une influence bienveillante de Vénus dans leurs thèmes).

Pour autant que l’on ne surveille pas les parallèles en astrologie, l’épisode de St Pierre n’est pas bien représenté, si l’on tient compte uniquement des longitudes. Mais les réveils de la nature reposent naturellement davantage sur l’influence d’astres sur les parallèles s’exerçant sur notre globe terreste et à l’influx lunaire également, que tout autre aspect par longitude.

Maintenant, proportionnellement à l’événement et en tenant compte des influences symboliques, il en allait de l’influence de Neptune, astre représentant les nuages, les gazs et évaporations, fumerolles précédant l’irruption volcanique.

Neptune installé en Gémeaux sur son degré  » dans le ciel, des nuages en fuite.. » pouvait s’accorder avec un dérèglement naturel venant du ciel aux vues de la nature aérienne du Gémeaux et évanescente de Neptune.

L’opposition Uranus-Pluton touche les axes I et VII, l’encadrement de l’Ascendant horaire se produit entre Pluton et Neptune, un Neptune décidément très influent à travers l’illustration de son degré, ainsi que par ses correspondances avec les gazs et autres pollutions aériennes ( Gémeaux). Chaque jour durant des mois et mêmes des années, à des heures différentes, l’Ascendant circule en Gémeaux et se retrouve encadré par Neptune-Pluton. Par conséquent, cet encadrement générique dans les années 1900 ne pouvait pas servir de « facteur déclencheur ».

La liaison de Mars, Soleil, Mercure, Lune au trigone de Saturne est mauvaise car le trigone s’établit entre 2 maisons cachées et souterraines ( la VIII) et la XII ( les choses cachées, dissimulées, ce qui précède un changement après une gestation). D’ailleurs la maison XII pourrait s’apparenter à celle de l’accouchement , elle précède la I, ligne d’horizon, celle de l’incarnation, la venue d’un nouveau cycle.

Traduisons par là avec ces trigones en VIII et XII et en terre, un déséquilibre en élément  » terre » , une crise de la terre en préparation.

Comme tout évènement collectif, la carte horaire constitue souvent le cadre, l’apparence, l’environnement où se déroule la situation, mais l’évènement en lui même s’enclenche par un rendez-vous particulier, le plus souvent par la Lune précipitée sur des étoiles fixes éloquentes!

Pour la montagne pelée, la Lune au moment de l’explosion arrive sur l’étoile fixe Algol, étoile responsable de lourdes pertes et de nature violente. Dans les situations ayant pour origine l’intervention d’un élément naturel, les parallèles et étoiles fixes répondent présents. Pour St Pierre, c’est la parallèle de Mars/Pluton au Nord, suivi d’un balayage par l’énergie naturelle lunaire mêlée à une étoile fixe.

Certaines localisations dans les maisons d’une carte horaire, apparaissent à première vue, sans trop d’intérêt et deviennent de vraies révélations. C’est le cas pour l’encadrement du Milieu du Ciel par Vénus/Jupiter dans l’épisode de St Pierre. On pourrait penser que cet encadrement est étonnant compte tenu de l’évènement destructeur mais c’était sans compter sur le parallèle Sud occupé par Vénus. L’encadrement du MC au moment de l’irruption nous renvoie à l’importance de Vénus sur le parallèle Sud.

Jupiter participait à l’encadrement du MC sur ce degré :

 » une forge allumée d’où sort une flamme »

Vénus second astre encadrant le MC, quant à elle, semblait dispenser ses rayons bienveillants sur la région sud de l’Ile.

Le parallèle de Mars à Pluton aurait été plus doux, si l’une des deux planètes avait stationné sur une déclinaison Sud.

La présence de ces deux natures violentes sur la même déclinaison obéit aux lois de la mécanique et aux bases de l’électricité « positif et négatif », si vous mettez deux surfaces aimantées face à face vers leurs pôles positifs respectifs, elles vont se repousser, mais si vous placez un aimant pôle positif vers un autre  négatif ils s’attireront. On peut comprendre la violence de Mars/Pluton balayé par la Lune, le tout sur la même déclinaison Nord.

Concernant le rôle précieux de la Lune, on observe régulièrement le couple tumultueux Lune/Mars dans les phénomènes naturels, crues, irruptions, par le bon sens de l’effet lunaire sur notre éco-système et les cultures et l’effet amplificateur et dynamisant de Mars. Les réunions de Mars/Lune aux périodes d’équinoxe sont à surveiller. ( amplification).

Enfin je terminerais l’article en faisant plein feux sur la Lune dont l’influence fait l’unanimité dans les campagnes. Certains ont pu être témoins de la place capitale occupée par la Lune dans certaines familles, où l’on vit encore sous son rythme ( vie rurale, cultures). Des paysans vivant des bienfaits de leurs potagers vous enseigneront l’art de cultiver un jardin. Ils vous diront que certaines catégories de légumes se sèment seulement au cours d’une Lune descendante, d’autres pendant une Lune montante. Les légumes dont on consomme la racine sont semés pendant une Lune descendante ( radis, carottes), les légumes montants ou sans racine de préférence, sous Lune montante. Semer des radis sous une Lune montante atrophie la racine et surcharge les feuilles ( ce qui est à la surface) , la partie émergée du légume se développe plus vite sous les effets lunaires.

De cet apprentissage cautionnant l’effet lunaire, transmis de père en fils, on ne peut oublier la célèbre Lune Rousse, appelée ainsi car elle apparaît orangée dans le ciel d’Avril ou au cours des premières semaines de Mai. A ce moment là de l’année, la Lune se trouve en Scorpion et le Soleil en Taureau. Cette Lune Rousse est intéressante à observer par sa taille et sa couleur.

Plongés sans le savoir, au coeur même de l’astrologie, on confierait volontiers, à ce monde rural – gardien des traditions- que les effets de la Lune dépassent le secret d’un beau jardin.

Pour plus d’informations sur les saints de Glace et la Lune rousse sur les cultures :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace

Paris 7 Juillet 2002 article dédié à Laurent et Mirella.

article publié en Mars 2003 dans le magasine astrologique du RAO « Trois, Sept, Onze ».

©Valérie Darmandy

___________

INFOS LIENS/Louis-Auguste Cyparis http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Auguste_Cyparis. Cyparis fut engagé par le cirque Barnum de Phinéas Taylor Barnum, nom à l’origine de l’expression  » Effet barnum »  un des arguments des détracteurs de l’astrologie.

http://www.lave-volcans.com/fiches_science_5.html

1 commentaire

Classé dans astrologie mondiale, astrologue, degrés symboliques, effet barnum, etoiles fixes astrologie, etude astrologique, la lune en astrologie, Langage astral, Maisons astrologiques, symbolisme

La magie Walt Disney sous Neptune-Lune

Sujet de cours d’astrologie Puteaux, niveau avancé.

Comment Walt Disney est il arrivé à la tête d’un empire ? Quel pouvoir créatif renferme son thème.
Tour d’horizon sur le thème natal de celui qui a enchanté des millions d’enfants à travers le monde !
Son thème présente des allures de cas d’école. Les deux planètes angulaires sont la Lune : l’imaginaire, le monde de l’enfance et Neptune : la magie, le rêve, l’inspiration dans le signe du Cancer. La Lune maître de Neptune/Cancer est tout simplement à son Ascendant mettant a disposition l’inspiration de Neptune. La Lune en I imbibée de Neptune c’est l’enfant intérieur de Walt qui a su bâtir un royaume féerique.

Lune et Neptune poussent les portes du monde merveilleux de Walt Disney.

Walt Disney est né le 5 Décembre 1901 à 00h35 à Chicago.
Le degré occupé par son Neptune « la cueillette de la treille en famille, un homme et une femme se tenant par  la main ». Degré de cohésion familiale, de l’importance des valeurs familiales, situé sur Neptune, il évoque une inspiration destinée à entrer dans les foyers.

L’encadrement de son Ascendant reçoit également les influx Neptune-Lune, aucune planète ne se place au milieu et les planètes sont liées par la maîtrise Lunaire. Walt dispose de capacités pour toucher l’inconscient collectif à travers ses contes porteurs de messages. Le mi-point entre Neptune et la Lune se trouve sur le 19°52 Lion, soit le 20ème degré «  Une Lune accompagnée d’une étoile, un homme tenant un papyrus à la main« . Il s’agit d’un degré artistique souvent en rapport avec une mise en célébrité dans les milieux cinématographiques ou de la photo, mode ». Ce degré sous entend une réussite et de potentielles récompenses dûes aux oeuvres.

L’empire Disney 
Les parcs- Jupiter maître de IV conjoint Saturne en dignité.

L’empire Disney est reflété par la conjonction en Capricorne Jupiter-Saturne, dans laquelle Jupiter est maitre de IV, les propriétés, les sols terrains. L’influence de la pierre et de la construction est représentée dès sa plus tendre enfance puisque son père Elias possède son entreprise en bâtiment. Pour vivre Walt Disney fera plusieurs petits boulots en relation avec son Sagittaire en maison III, facteur et vendeur à bord de trains. (Uranus Sagittaire). Attiré par les technologies de pointe, les trains, il fera plusieurs tentatives créatrices avant 1923, toutes se soldant par des échecs en raison des coups de production.

L’étoile cachée de Walt Disney

Le début de Disney démarre le 16 Octobre 1923 par l’association avec son frère Roy, ensemble ils créent les Disney Brother studios le jour où la Lune en Capricorne rejoint le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, maison des propriétés, fondations et biens, patrimoine.

Le mi-point, le 20°Lion né de la distance de Neptune à la Lune, existant à l’état latent, est activé pour la première fois à la mi Octobre 1923 par le transit de Neptune arrivant sur le 20°ème Lion.  Sans le savoir Walt fonde sa société sous l’influence du degré caché portant l’énergie de Neptune-Lune : imagination, inspiration, sensibilité, grande perception, goût du merveilleux, le rêve, la magie, ou l’oreille musicale, la gamme des émotions allant du rire aux larmes.

Grâce au courant Lune-Neptune, fibre musicale, le succès des Chefs d’oeuvre de Walt Disney repose aussi sur les illustrations musicales de ses films d’animations par des grands compositeurs.

 Ce 20ème degré Lion fait référence au cinéma, à la remise de prix, célébrité, aux métiers de l’image, de la photographie. On peut penser que la vibration de ce degré, activé mi Octobre 1923, ait invité inconsciemment Walt à poser la première pierre de son empire magique. Face à l’activation du mi-point par le passage de Neptune, il fut le premier ensorcelé par le pouvoir magique de son Neptune-Lune ! Son chemin enchanté était en route…

La longévité de l’œuvre, son abondance et ultérieurement la multiplication des parcs Disney à travers les continents répondent parfaitement à la solide conjonction Jupiter et Saturne en Capricorne en IV. Saturne en dignité en conjonction exacte au maître de IV exprime une pérennité de son patrimoine au-delà de la durée de vie de l’artiste. (John Lennon conjonction Jupiter-Saturne en Taureau en I). On voit à travers le thème de Disney le rôle constructif et durable d’un Saturne harmonique et en dignité. Le signe du Capricorne abrite plusieurs planètes : Mars, Jupiter-Saturne et Vénus -maître de sa Lune- en V dans la maison de la créativité.

Mortimer Mouse dans un premier temps puis rebaptisé par la suite Mickey Mouse marque l’envol de la carrière de Walt Disney, le 18 Novembre 1928 date officielle de sortie au public à New York. Sa petite souris pourrait bien être symbolisée par son Mercure (les petits animaux) car le Soleil 26°27° Scorpion passait le jour de l’inauguration de Mickey sur son Mercure 27°Scorpion.

Le premier long film d’animation « Blanche Neige et les 7 nains » apparaît au public le 21 Décembre 1937 tandis que Jupiter tombe sur sa Vénus en V . Ce film utilise de nouvelles technologies. On peut comprendre que les derniers préparatifs de ce film se soient déroulés lors du transit de Jupiter en Capricorne sur le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, son patrimoine, ses propriétés. L’œuvre de Fantasia est sublimée par plusieurs compositions  musicales, parmi lesquelles celle de Paul Dukas dans la séquence de l’apprenti-sorcier.

Prolixe dans son oeuvre, Walt Disney a su utiliser plusieurs facettes de Neptune et inscrire son travail dans la collectivité (Neptune).

Son Neptune domine largement en raison de l’angularité et de la présence de son maître, la Lune à l’Ascendant. La popularité associée à son monde enchanteur.

Coté technique, Walt avec son Mercure Scorpion, en réciprocité mutuelle avec Pluton/Gémeaux à l’angularité dépassée, a besoin de bousculer une expression dans l’écrit ou l’oral (maison III scorpion), son Soleil Sagittaire avec Uranus en II lui donne envie d’utiliser les nouveaux procédés de l’époque :  le technicolor innové par Herbert Kalmus. ( Sagittaire, les couleurs).

Une création Sagittaire

Les multiples aspects du thème sont exploités, l’inspiration Neptune-Lune se marie à la palette du peintre -Sagittaire- .
Parmi la thématique de ses films d’animation, Walt, à travers son Sagittaire, donne vie à de nombreux animaux : le livre de la Jungle, Bambi, les chiens( Pluto), chats (les aristochats) canards (Donald) ,cochons (les 3 petits cochons), et la célèbre souris Mickey Mouse.

Donner vie à tous ces animaux tient visiblement de plusieurs influences issues de son thème astrologique, on ne pourrait rater l’influence de sa maison VI ( maison des animaux) sous Neptune -l’imagination qui l’invite à produire une quantité d’animaux auxquels il donnera des sentiments et des émotions. La localisation de ce Mercure en III relié en sextil à Vénus en maison V débouche vers une forme séduisante de dessins avec un penchant pour les petites souris.(Mercure les petits animaux).

Sa Vénus en maison V à 29°42 Capricorne « Un homme joue de la flûte au milieu de ses animaux familiers et un peu partout tombent des boules brillantes comme celles que lançent les fusées des feux d’artifice ». Ce degré d’une Vénus en V déjà créatrice reliée au dessin, Mercure, fait référence à un entourage d’animaux familiers : les animaux issus tout droit de son imagination phénoménale. La notion de « feu d’artifice » du degré rappelle les myriades d’étincelles jaillissantes de la baguette magique qui transforme les petites souris en chevaux somptueux(Cendrillon)ou le vol étincelant de la Fée Clochette, Merlin l’enchanteur (…). Dans ses films des feux d’artifices apparaissent aux génériques sans oublier les feux d’artifices tirés réellement depuis les parcs d’attraction Disney.

L’aspect totalement féerique de ce degré symbolique n’a pas échappé -inconsciemment- à Disney qui a su l’exploiter sur la pellicule. La magie de Neptune-Lune s’associe à ce monomère, ainsi, ce créateur de rêves avait entre ses mains de quoi faire  pétiller les yeux des petits et grands.

La série « Zorro », cavalier justicier répond à merveille à son Soleil Sagittaire : le cheval. Dans la symphonie pastorale de Fantasia il explore la mythologie classique, les centaures et pégases apparaissent à l’écran. A l’époque de la sortie du film, le 12 Novembre 1940  la conjonction Jupiter-Saturne Taureau est présente dans le ciel, elle existait au natal et on peut y voir un gage de stabilité et longévité.

Entre sa conjonction de naissance et celle de mi-Novembre 1940 se forme un trigone entre les signes de terres du Capricorne vers le Taureau, le trigone est ascendant dans le sens du Zodiaque de sorte qu’il installe une valeur pérenne maximale, de quoi assoir « Fantasia » dans la postérité.

Dans les dialogues de Blanche Neige » Miroir, mon beau miroir qui est la plus belle de toute ? », comment ne pas y voir la signature des reflets de la Lune et Neptune, le reflet de l’image. Le miroir se déforme et l’image qui y apparaît n’est pas celle de la Reine narcissique. Ce conte pour enfants est d’ailleurs un des plus populaires dans l’esprit collectif et une manifestation réussie de l’oeuvre de Lune-Neptune. La tour d’ivoire austère dans laquelle est perchée l’odieuse Reine appartient symboliquement aux sphères du Capricorne, emblème aussi du pouvoir.  Que ce soit dans Merlin l’enchanteur, Cendrillon,Peter Pan ou Mary Poppins, les films exploitent le sujet des pouvoirs magiques des animaux et ceux des humains. L’homme a su donner à l’écran une dimension d’égalité entre les animaux et les hommes( Soleil Sagittaire , le centaure mi-homme mi-cheval associé à l’ensemble magique du thème).

Disney création posthume

Steeve Jobs à l’origine des studios Pixar aurait-il été téléguidé par le potentiel créatif de Walt Disney…

Les cycles dans les thèmes perdurent au-delà de la mort physique des personnes.  On retrouve ceci lors de vibrants hommages aux artistes ou lors d’une naissance, le thème de l’enfant réceptionne des aspects du thème d’un grand parent décédé avant sa naissance. La pérennité d’une oeuvre installée par l’artiste le temps de son vivant obéissent aux mêmes lois astrologiques que l’hérédité astrale, à savoir que les cycles fonctionnent en dehors de la durée de vie d’une personne. La carte astrologique sert de référent comme un résidu d’énergie, depuis laquelle les cycles et aspects vont continuer à tourner et interférer sur l’oeuvre.

Le succès posthume de Claude François est un exemple. Le chanteur est décédé sous le transit exact de Jupiter sur sa Lune Gémeaux, transit augmentant considérablement la popularité pour un artiste. De son vivant hélas il n’a pas connu ce pic de popularité, cependant sa popularité partie en flèche au lendemain de son décès fut une réalité.

Le disque «  Alexandrie, Alexandra, » sortait une semaine après sa mort et connut un succès sans précédent dans la carrière de Claude François.

Pour la connexion astrale entre Steve Jobs et Disney c’est le même phénomène. Steve Jobs n’avait que 9 ans l’année où Disney disparut, pourtant leurs potentiels créatifs se donneront rendez vous au travers des Studios Pixar que Steve Jobs créera en 1986. Disney rachètera 10 ans plus tard le groupe Pixar propulsant Steve Jobs au poste d’administrateur.

De ce chaudron créatif sortiront des pointures d’animation telles que Toy’s Story, Ratatouille, Némo.

En synastrie, les deux hommes présentent leurs angles superposés presque sans orbe, facteur d’attirance magnétique et automatique. Avec les angles superposés, ou inversés, l’attirance peut se faire sur le plan physique, mental, l’un peut être pour l’autre par exemple un modèle de pensées ou jouer un rôle à déterminer par le reste des thèmes.   Les deux cuspides de leurs ascendants et milieux du ciel sont juxtaposées. Le maître ascendant commun aux deux hommes est Mercure. C’est précisement le Mercure de Steve Jobs qui tombe dans la maison V de Walt Disney .  Steve Jobs avec la projection de son Mercure maître ascendant dans la maison créatrice de Disney contribue en quelque sorte à prolonger ses créations.

Une doriphorie dans sa X natale. 

Le ciel de l’ouverture du 1er Parc Disney en Floride le 17 Juillet 1955 se produit sous une doriphorie : une concentration de plus de 6 planètes situées sur peu de degrés et entourant le Soleil. La symbolisme de la doriphérie parle d’une situation exceptionnelle. Elles peuvent mettre en relief une situation particulière. Dans le cas d’un thème natal ces concentrations autour du Soleil sont des indices de célébrité.

La doriphorie du 17 Juillet 1955  présente 7 planètes autour du Soleil situées dans un rayon de 30° maximum sur le Zodiaque.

Dans ce ciel du jour d’inauguration du parc Disney, le Soleil est encadré par une escorte de planètes : Vénus,Mercure, Uranus,Mars, Jupiter. La configuration astrologique concentrée se produit en Cancer, signe de l’enfance et la Lune en Cancer dans la soirée se dirige vers l’ensemble des planètes.  La doriphorie est soulignée par l’élément le plus maternel et populaire qu’il soit, la Lune.

Son Neptune natal début Cancer a rendez-vous avec la Lune dans la soirée du 17 Juillet 1955. Sa conjonction natale Soleil-Uranus en Sagittaire belle signature du destin cinématographique se rejoue en Cancer.

Pour l’inauguration du 1er parc d’attraction, la quasi totalité de la doriphorie transite la maison X natale de Walt Disney et crée une action réflexe en face à son trio Mars,Jupiter,Saturne en Capricorne  dans sa maison IV : les propriétés, terrains, biens, le bâti.

Les 2 seules planètes de la doriphorie ne se positionnant pas dans sa X sont Jupiter et Mars réactivant une conjonction natale. La coloration de cette conjonction est celle des gagnants, des entreprises couronnées de succès. La Lune si précieuse dans l’image envoyée au public atteint son Milieu du Ciel.

« Il était une fois un homme qui voulait faire rêver des milliers d’enfants« . Son voeu fut exaucé. Magie oblige, la fée Neptune l’immortalisa en monde féerique dans l’inconscient collectif.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/10/28 à 01:18

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Célébrités, Conjonction Neptune-Pluton, cours d'astrologie Ile-de-France, degrés symboliques, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Neptune, popularité, quinconce

Langage astral : favorable à François Hollande

On accorde volontiers à l’astrologie la place d’un horoscope, erreur. L’astrologie est un langage à décoder scrupuleusement et sous tous les angles.

Lors de mon analyse astrologique du 13 octobre 2011 sur le ciel des deux candidats en lice, apparaissait la réactivation du carré de la Lune à Saturne dans le ciel de Martine Aubry. Cette réactivation était soulignée par le balayage pendant la tombée des premiers résultats de l’ascendant horaire dans le signe du Gémeaux et sur la Lune de M. Aubry. L’aspect de carré entre Lune et Saturne était amorcé autour de 20h et exact dans la en soirée.

La Lune en passant sur sa Lune natale aurait pu tirer des conclusions hâtives en la précipitant vers la victoire mais comme je l’écrivais c’était sans compter sur le rôle castrant d’un carré  » caché » dans ce passage lunaire, car la Lune en atteignant la Lune réalimentait Saturne au natal donna lieu à un sentiment de frustration.

Voir l’article du 13 Octobre 2011  » Astrologie Spécial Primaires PS »

La course de la planète Mars en Lion sur les deux personnalités de type  » Lion » donnait une situation de vide pour Martine Aubry dès le lendemain du 16 . A contrario, pour Hollande, Mars embrayait sur le trigone à Pluton je parlais pour lui de mobilisations d’énergies aux lendemains des primaires.

Défaite de Martine Aubry, chronique d’une situation annoncée par le langage astrologique.  Propulsion de François Hollande aux vues de ses nombreuses astrologiques.

Des réactions sur le rôle de la Lune ? baromètre de la popularité 

Laissez vos commentaires …

Valérie Darmandy

16/10/2011

4 Commentaires

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, climat mondial, cours d'astrologie Ile-de-France, datation astrologie, la lune en astrologie, lion, Prévision PS Primaire 2011

Le Titanic, DN équipage et passagers

Suite à l’analyse astrologique du voyage inaugural du Titanic publié vers les années 2000 et une poignée de données de DN sans heure et quelques unes avec l’heure ( fiable ?) intervient la question du libre-arbitre lorsque le destin donne rendez-vous simultanément à 2200 personnes.

Je vous invite à consulter régulièrement cette page pour son alimentation progressive et les notes qui y seront mentionnées.

Le commandant Smith et les officiers du Titanic.

Les passagers rescapés sont indiqués par des étoiles** devant leurs noms.

Les configurations observées sur les dates de naissance de l’équipage et des passagers de 1er, 2ème et 3ème classe ont pour objectif de mettre en exergue d’éventuelles constances astrologiques. Entre 1500 et 2000 dates vont être remontées au fil des jours et croiser entre elles. Ces comparaisons astrologiques visent à mesurer le nombre de configurations pouvant être communes parmi ces quelques 2000 dates de naissance. Compte tenu de la nature de l’évènement, en théorie on devrait trouver les éléments astrologiques suivants :

  • la présence éventuelle de l’élément « Eau » des valeurs Poissons, ou d’aspects Neptune-Lune ou des Lunes en Poissons dans le thème des passagers et de l’équipage. Au moment du naufrage la Lune se trouvait dans le signe du Poissons. Des contacts ou maîtrises entre Mars et Neptune ( action dans la mer, marin, plongeur)ou encore des dissonances de Neptune.
  • La présence de l’axe de déplacement Gémeaux/Sagittaire doit être représenté , c’est à dire occupé par des planètes.
  • d’éventuelles présences de conjonction de planètes avec ces étoiles fixes Baten Kaitos 21° Bélier et Scheat 28° Poissons, étoiles activées lors du voyage inaugural du Titanic.
  •  dates de naissances communes avec le voyage inaugural comme c’était le cas pour le chef radio John  Georges Jack Philips né un 11 Avril, son soleil coïncidait avec celui du voyage inaugural.
  • observateur de Jupiter maître des Poissons dans le Septenaire en Astrologie. Dans les configurations de l’ensemble des passagers et de l’équipage, Jupiter reste la planète symbolisant les grands voyages et également la notion de  » protection ».

Au terme des observations, les aspects seront triés, comptés. Il sera intéressant de savoir si il existe des planètes personnelles dans le même signe, des aspects communs entre les passagers ou entre les passagers et le jour du voyage inaugural et surtout si certains aspects sont récurrents entre les passagers.

Ces données croisées feront l’objet d’une nouvelle publication astrologique complémentaire à l’article « le Titanic et les signaux de l’astrologie« .

Il devrait être publié vers la fin 2011 ou début 2012.

15/10/2011

Valérie Darmandy

____________________________________________________________

Configurations astrales des hommes clefs du Titanic, ceux qui le pensèrent et participèrent à sa construction sur les chantiers navals de Harland & Wolff.

Les hommes clefs du RMS Titanic.

 Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff né le 14 Novembre 1834 dispose au natal d’une opposition Mars à 20°59 Cancer opposé à Neptune. Au moment du voyage du Titanic, le 10 Avril 1912 Neptune est Cancer est exactement sur le Mars natal de G. Wolff, ce 21ème degré cancer activant la 21ème image astrologique  :  » un vaisseau s’enfonce dans la mer ».

Le départ du Titanic se produit au moment où la Lune à 29° Capricorne passe sur le Neptune natal de G. Wolff. ( Voir illustrations deu ciel astrologique du voyage inaugural dans l’article  » Le Titanic et les signaux astrologiques).

Edward James Harland, son associé est né le 15 Mai 1831.  On remarque un grand classique dans la synastrie, leurs Soleils sont en opposition exacte, facteur d’attirance et complémentarité. Tout comme son associé Wolff, Edward dispose d’un Mars en Cancer. La localisation de Mercure ne doit pas être anodine en  » maison astrologique », car Mercure est située à 8° Gémeaux, degré où se dirigera la conjonction Neptune-Pluton Gémeaux de 1891-1892 et présente chez de nombreux passagers et membres d’équipage.

 Bruce Ismay , Président de la White Star Line est né le 12 Décembre 1862. A l’origine de l’idée de la construction. Axe des Nœuds dans l’opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux(axe des voyages). Mars maître de Neptune. Neptune opposé Saturne.

Thomas Andrews, architecte du Titanic, est né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !

William Henry Campbell est né le 5 Novembre 1890, il participa à la construction du Titanic. Il possède lui aussi la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux qui est une » constante » de plusieurs passagers à bord.

Configurations astrales de l’équipage : 

De l’équipage aux serveurs du restaurant et musiciens.

William Pirrie ( à gauche)des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847. Neptune 0°25 Poissons,  Mars Poissons.  Saturne Poissons au milieu de Mars-Neptune. 

 Le Capitaine Edward Smith ci-contre en photo à droite avec Lord Pirrie des chantiers navals, est né le 27 Janvier 1850 . Smith présente un Neptune en Poissons à 3°33 Poissons, symbole des grandes eaux et de la marine. Le jour du voyage inaugural le Soleil passait sur l’Uranus natal de Smith conjoint à l’étoile fixe Scheat.

John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune. Mercure conjoint l’étoile fixe Scheat. Il lança le 1er SOS dans l’histoire de la marine.

Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune.

**Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Lune carré Pluton.

Les musiciens à bord

Roger Marie Bricoux, né le 1er Juin 1891, Soleil conjoint à la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux au double carré Saturne. Jupiter en Poissons/Saturne Vierge.

Wallace Henry Hartley  né le 2 Juin 1878, Mars en Cancer, lors du voyage inaugural Mars se trouvait en Cancer. Jupiter/Verseau carré Neptune. Soleil conjoint au Soleil de Roger Marie Bricoux.

John Law Hume né le 8 Août 1890, conjonction appliquante Lune-Neptune! ( eau) conjoint à Pluton en Gémeaux. Au double carré de la conjonction Saturne-Mercure.  Jupiter Verseau conjoint au Jupiter Verseau de son acolyte Wallace Henry Hartley.

Georges Alexandre Krins né le 18 Mars 1889, son Mars à 22° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos.1° d’orbe–  Son soleil conjonction l’étoile Scheat 28° Poissons! Ce musicien présente des conjonctions exactes aux 2 étoiles fixes mises en évidence lors du ciel du voyage inaugural : Scheat et Baten Kaitos exposant au risque de mort par submersion ou par eau.

John Wesley Woodward né le 11 Septembre 1879 Neptune sextil Lune en Cancer, Jupiter Poissons opposé Uranus. Cycle de Jupiter entre ce musicien et l’autre musicien Roger Marie Bricoux avec Jupiter Poissons également ayant une opposition lui à Saturne, pour ces deux musiciens leurs Jupiters /Poissons est affligé.

42 serveurs des restaurants à bord

Liste non exhaustive, certaines dates de naissance restant inconnues. Voici la liste de 42 serveurs à bord du paquebot.

Battista Antonio Allaria, serveur à bord du restaurant est né le 31 Mai 1889, son ciel présente une similitude avec le ciel du musicien Roger Marie Bricoux dans le sens où ensemble ils ont leur soleil Gémeaux conjoints a la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux! Pour Battista Antonio , son Jupiter en Capricorne s’oppose à son Mercure, important car Mercure maîtrise le groupe Mars/Soleil/Neptune conjoint Pluton dans son gémeaux. Lune  29° Gémeaux.

Georges Aspeslagh, serveur est né le 3 Septembre 1885, son Mars en cancer ( comme le jour du voyage inaugural) et se trouve conjoint au Neptune du jour du voyage inaugural!  Saturne et Mars en signe d’eau, cancer, Mars en chute, Saturne en exil. Conjonction Pluton-Neptune toujours présente. ( aspect générationnel). Observation localisation commune de leurs Lune sur Aspeslagh, Lune 28° gémeaux.

Ungo Banfi, né le 9 Décembre 1887 a aussi la conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter.

Giovanni Basilico né le 14 Février 1885 présente un carré Jupiter-Pluton.  Neptune au triple carré de sa Lune et de son Soleil et son Mars.

Narciso Bazzi né le 22 Juillet 1878 présente une Lune conjonction appliquante à Neptune! Jupiter carré à nouveau, cette fois sur Neptune!

Jean Baptiste Blumet né en Savoie le 6 Février 1886, Lune Poissons, Neptune maitre de sa Lune, en carré au Soleil. Jupiter maître de sa Lune poissons,  au carré de Saturne.

Pierre Giuseppe Brochet né le 29 Septembre 1868 , Lune Poissons, Jupiter conjoint Neptune affligées ensemble par le carré d’Uranus en Cancer, Mars aussi en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural).

Adrien Finnin Chaboisson né le 25 Septembre 1886, Lune carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Mars opposé Neptune.

Marcel Raymond André Cornaire né 3 Décembre 1892 Lune conjointe Neptune et Pluton. Mars en Poissons carré Neptune.

Auguste Louis Coutin né le 7 Mars 1884, Soleil Poissons, conjonction Lune-Jupiter en Cancer, conjonction Saturne-Pluton.

Maurice Emile Victor Debreucq né le 6 Mars 1894,  Lune en Poissons, Lune Poissons carré Neptune. Soleil en Poissons. Neptune conjoint Pluton en Gémeaux.

Louis Gabriel Desvernine né le 20 Août 1891, Lune en Poissons, Jupiter Poissons, Lune Poissons carré Neptune et carré Pluton.

Francesco Donati né le 30 Juin 1894, triple conjonction Jupiter-Neptune-Pluton en Gémeaux. Lune conjonction à Pluton et Neptune.

Louis Auguste Dornier né le 16 Octobre 1891, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Jupiter Poissons au carré de Neptune.

Giuseppe Bertoldo Fioravante né le 14 Décembre 1888, conjonction Neptune-Pluton, Jupiter en Sagittaire sur le Jupiter Sagittaire du voyage inaugural.

Gaspare Antonio Pietro Gatti né le 3 Janvier 1875 Jupiter conjoint Mars opposé Neptune, l’opposition est prise dans l’axe des Noeuds.

Vincenzo Pio Gilardino né le 27 Janvier 1881, Saturne conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos, Neptune carré Mercure-Soleil.

Gérald Grosclaude né le  7 octobre 1877 conjonction Mars-Saturne en Poissons.

Henri Marie Jaillet  né le 26 octobre 1873 Neptune carré Saturne.

Claude Marie Janin né le 9 octobre 1882 , triple conjonction Pluton-Neptune-Saturne en Gémeaux. L’axe des Noeuds pris dans la conjonction. Conjonction de la triple conjonction au Noeud Sud.

Georges Jules Jouannault né le 1er Août 1887, Mars en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural), Saturne en Cancer carré à Jupiter. Conjonction Neptune-Pluton  en Gémeaux.

Adolf Mattmann né le 29 Août 1891, conjonction sans orbe de Pluton-Neptune en Gémeaux, Jupiter en Poissons, Lune en Cancer.

**Paul Achille Maurice Germain Mauge , rescapé, né le 22 Mars 1887, Lune en Poissons.  Soleil bélier et Mercure conjoints l’étoile fixe Scheat. Saturne en Cancer. Conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux.

Francesco Luigi Arcangelo Nannini né le 3 Février 1870, Lune en Poissons, conjonction Pluton-Jupiter.

** Miss Mabel Edwina Martin, rescapée, née le 18 Mars 1892,conjonction Jupiter-Soleil, Soleil en Poissons conjoint l’étoile fixe Scheat.  Jupiter opposé Saturne. Conjonction sans degré d’orbe( quelques minutes) de Neptune-Pluton en  Gémeaux.

Jean Baptiste Stanislas Pachera né le 7 Mai 1892, conjonction exacte sans degré d’orbe ( 7minutes) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alberto Peracchio né le 7 Avril 1892 , Soleil natal à 2° de l’étoile fixe Baten Kaitos. Conjonction sans degré d’orbe (7 minutes d’écart) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alfonso Perotti, né le 15 Août 1891 conjonction sans orbe (7 minutes d’écart) Neptune-Pluton en Gémeaux.  Jupiter en Poissons opposé Saturne.

Alessandro Pedrini né le 15 Août 1890, conjonction très serrée de Neptune-Pluton en Gémeaux, 1° d’orbe, opposé Mars Sagittaire, au double carré de Saturne.

Sébastiano Peracchio, né le 10 Mai 1894, triple conjonction en Gémeaux: Jupiter-Neptune-Pluton. Mars en Poissons. Lune en Cancer.

Enrico Ratti né le 30 Novembre 1890. Configurations très affligées dans l’axe des transports et voyages, entre le Gémeaux et le Sagittaire: conjonction étroite de Neptune-Pluton opposée à la triple conjonction Soleil-Mercure-Vénus dans le Sagittaire, le tout au carré de Saturne.   Saturne affligeant toutes les planètes dans l’axe Gémeaux/Sagittaire. Axe des Noeuds pris dans l’opposition Gémeaux/Sagittaire. Lune en Cancer.

Rinaldo Renato Ricaldone né le 20 Septembre 1889, présente également la conjonction « générationnelle « étroite Neptune-Pluton en Gémeaux. ( 2 degré d’orbe).  Conjonction exacte Mars-Saturne en Lion reliée à Jupiter dans le Sagittaire.

Angelo Mario Rotta né le 1er Mai 1888, conjonction de Neptune 29° Poissons sur l’étoile Scheat 28° Poissons( risque de mort par submersion et noyade)! Vénus 22° Bélier sur l’autre étoile fixe Baten Kaitos ( risque de naufrage). Toujours la conjonction générationnelle dans le signe des transports, Neptune-Pluton.

Giovanni Giuseppe est né le 8 Septembre 1887, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Heure inconnue mais la lune court vers Neptune...

Giovanni Salussolia est né le 9 Juin 1886 , conjonction large Neptune-Gémeaux. Saturne en Cancer.

Candido Scavino est né le 30 Avril 1869, Neptune à 3° d’orbe de l’étoile Baten Kaitos. Neptune carré Uranus en Cancer. Saturne en Sagittaire.

Ercole Testoni est né le 14 Octobre 1888, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter en Sagittaire.

Ettore Luigi Valvassori est né le 1er Août 1876, Pluton opposé Jupiter. Saturne en Poissons.  Jupiter dissonant au carré d’Uranus/Mars. Vénus en Cancer.

Alphonse Jean Eugene Vicat est né le 27 Mai 1890, axe des transports Gémeaux/Sagittaire affligé, opposition Mars Sagittaire à Pluton-Neptune-Soleil-Mercure en Gémeaux. Présente comme plusieurs passagers la conjonction générationnelle « Neptune-Pluton en Gémeaux » exacte en 1892 couvre les naissances sous 1891 à 1893, mettant en avant un événement touchant la « collectivité ».

Pierre Léon Gabriel Villvarlange né le 28 Février 1893, Soleil Poissons, Mercure Poissons. Soleil Poissons en carré à la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux.

Johannes Voegelin-Dubach né le 23 Septembre 1876, Saturne Poissons carré Jupiter.  Jupiter affligé par le carré de Saturne et l’ opposition de Pluton.

Minio Zanetti est né le 9 Janvier 1892, pris dans la conjonction genérationnelle de 1892 Neptune conjoint Pluton dans le signe des transports : le Gémeaux.  Neptune-Pluton a un moins de 1° d’orbe. Jupiter en Poissons.  La lune applique telle  vers la conjonction Neptune..Pluton? Mystère car absence d’heure de naissance.

Les passagers toutes classes confondues:

Les survivants ont une astérisque*

*Elisabeth Walton née le 1er octobre 1822 conjonction Neptune Saturne Pluton, la Lune est passée sur la triple conjonction. 

Hudson Joshua né le 9 décembre 1881, Conjonction Saturne-Neptune Jupiter en taureau, Mars en Cancer.

Bessie Waldo ,née le 14 novembre 1886 Pluton Gémeaux-conjoint Neptune taureau.

Helen Lorain, né le 5 Juin 1909  Mars 6°en poissons, Neptune 15°en cancer, Saturne sur l’étoile fixe Baten Kaitos.0° d’orbe.

* Master Hudson Trevor né le 7 Mai 1911, Mars en10° poissons Neptune 19° Cancer.

*Harry Anderson né le 20 octobre 1864 conjonction Vénus 22°Jupiter29 Scorpion, Mars 18°Gémeaux trigone mercure 13° Balance, Saturne 21° Balance.

*Miss Kornelia Théodosia né le 12 Août 1849 conjonction Uranus-pluton fin Bélier, Neptune 3°48 Poissons.

Charlotte Appleton né le 12 Décembre 1858 Neptune 22° carré Jupiter 15°gémeaux, Soleil 20°Sagittaire carré Neptune.

Colonel John Jacob astor 13 juillet 1864 Jupiter 17°Scorpion oppose Pluton 13° taureau, Saturne Balance oppose Neptune Bélier.

*Madeleine Talmage Astor née le 19 Juin 1893 Mars 23°Cancer  conjonction Pluton 9° 48 Neptune 11°41 Gémeaux.

*Léontine Pauline Aubart née le 20 mai 1887 . Ciel à 5 conjonctions e, Taureau, Mars 22°50 Neptune 27°58 Mercure 20° Soleil 28°taureau le tout conjoint à Pluton 3°29 Gémeaux  , Saturne 19°Cancer.

*Hélène Baxter née le 29 Mars 1862 Jupiter opposé Neptune- Lune Poissons ? conjointe neptune ?( selon heure) . Neptune 1°34 Bélier. 

Quigg edmond Baxter né le 13 juillet 1887 conjonction pluton 4°36 gémeaux Neptune 29°23 Taureau. Soleil 20°21 Cancer/ Saturne 25°21 Cancer, Mars 0°50 Cancer Jupiter 26°30 Balance carré Saturne

Thomson Beattie  né le 25  novembre 1875 Jupiter 16°30 scorpion Opposé Pluton 22°30 Taureau , Uranus 19°59 Lion opposé Saturne 20°16 Verseau carré Jupiter, Mars 22°carré Jupiter carré Uranus. Carrés fermés sur 4 signes fixes.

*Richard Lenoard Beckwith né le 9 Novembre 1874 Pluton 21°49 taureau opposé Soleil 17° scorpion Lune milieu du scorpion et Mercure retrograde29°50 Scorpion. Uranus 15°12 lion au double carré Pluton carré Soleil. 

*Madame Sallie Beckwith, née le 21 septembre 1865  Mars 14°20 Balance opposé Neptune 9°28. Lune opposé Neptune.

*Carte du ciel de Peter Dennis daly , né le 7Juillet 1860 à Liscar, banlieue de Wallasey ( Angleterre) à 2h30 a.m.  Rescapé.

Caractéristiques du ciel au moment du naufrage, l’arrivée de la Lune à 2h30 heure du naufrage à 28°29° Poissons sur le Neptune natal Poissons conjonction exacte étoile fixe Scheat ( risque de mort par submersion, noyade selon Robson).

Les passagers de 1ère classes, les rescapés ont des étoiles **

** Karl Howell Behr né le 30 Mai 1885, conjonction générationnelle Neptune-Pluton en signes différents Taureau/Gémeaux, un carré Neptune Jupiter. Saturne Uranus en carré.

** Nelly Mayo Bessette née le 7 Octobre 1872, une Lune Sagittaire ( pouvant être validée car la Lune se trouve au milieu du signe) un carré Soleil-Saturne. Rien a première vue de symboliquement significatif sans l’heure de naissance.

** Rosalie Bidois née le 10 Mai 1865, une opposition de la lune ( validée car en milieu de signe) du scorpion au Taureau. Pluton encadré par Mercure, Vénus, Soleil. Jupiter dans le signe du Sagittaire opposé à Uranus Gémeaux. Cette même opposition se retrouve dans le thème de Bruce Ismay.

** Elen Bird née le 8 Avril 1881 , Soleil Bélier 18°-19°conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (2-° d’orbe) exposant au risque de naufrage. Mars 4° Poissons opposé Uranus 10° Vierge, une conjonction importante Saturne-Jupiter, encadrement de Vénus en dignité Taureau par Neptune-Pluton. La Lune se trouve en plein milieu du signe du Lion, aspect possible de carré à Neptune ou Pluton.

Jacob Birnbaum né le 24 Mai 1887, la conjonction générationnelle Neptune-Pluton escortée de planètes personnelles : Soleil, Mercure, Mars. Conjonction Mars-Neptune. Mercure, Soleil Pluton dans le signe des Gémeaux.

**Dickinson H. Bishop né le 24 Mars 1887 conjonction Mercure, Soleil, Mars, la Lune est en début de signe Gémeaux on ne peut pas en tenir compte. Conjonction générationnelle de Neptune 2°Gémeaux/Pluton 25°Taureau. 

** Helen Bishop née le 19 Mai 1892 conjonction générationnelle sans orbe Neptune-Pluton en Gémeaux , si la naissance a eu lieu dans la seconde partie de l’après midi, la Lune passait en Poissons. Selon l’heure de naissance le Soleil serait fin Taureau ou début Gémeaux en application vers la conjonction Neptune-Pluton. Uranus 3° Scorpion opposé Mercure 3° Taureau. Mercure, maître de la conjonction générationnelle  en Gémeaux Neptune-Pluton est frappé par Uranus.

** Mauritz Håkan Björnström-Steffansson né le 9 Novembre 1883, il est probable que la Lune soit en Poissons, dans l’après midi elle est autour de 8° Poissons. Neptune 19°45 Taureau opposé Soleil 16°-17 Scorpion, Pluton 0°30 Gémeaux opposé Vénus. Pluton conjoint Saturne en Gémeaux. 

Stephen Weart Blackwell né le 6 Septembre 1866, Neptune 12° carré Uranus 7°46 en Cancer. Mars en Gémeaux dans le signe des transports. Lune vers le milieu du Lion.

** Henry Blank né le 17 Septembre 1872, lune en Poissons si la naissance s’était produite avant 15h.   Pluton 20°41 Taureau au double carré de Jupiter 20° Lion -Mars 18°52 Lion.  Neptune 25° Bélier quinconce Soleil 25° Vierge.

** Caroline Bonnell née le 3 Avril 1882, Mars en Cancer, conjonction Pluton 27°50 Taureau- Jupiter 26°Taureau et surtout la conjonction Neptune 15°04-Saturne 11°34 Taureau.

** Elsie Edith Bowerman née le 18 Décembre 1889, conjonction générationnelle Neptune 2°31-Pluton 5°36 en Gémeaux au carré de Saturne 3°53 Vierge. Soleil 26°-27° Sagittaire, conjonction Mars 22°Uranus 25° Balance.

John Bertram Brady né le 3 Décembre 1870, Lune conjointe Neptune en Bélier? La Lune se trouve vers le 22ème degré autour de 15h.  Neptune 19° Bélier conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos ( 1° d’orbe). Axe Gémeaux-Sagittaire valorisé, Jupiter 22° 43 Gémeaux opposé à l’amas planétaire dans le Sagittaire, Saturne 28° Sagittaire et Vénus 10°, Soleil 11°, Mercure 17°, l’axe au double carré de Mars 18° Vierge.

Emil Brandeis né le 15 Mars 1864, Soleil 25° Poissons carré Uranus 21°08 Gémeaux, la localisation de la Lune est importante, selon l’heure de naissance, elle est conjointe à Uranus soit elle est carré à Neptune.

**George Andrew Brereton né le 11 Novembre 1874, Lune milieu Sagittaire, Vénus 23°40 Sagittaire, Pluton 21°45 Taureau opposé Soleil 19-20° Scorpion, au carré d’Uranus 15°14 Lion. Pluton opposé Mercure.

**Caroline Lane Brown née le 8 Juillet 1872, Jupiter 5°29 Lion conjoint Mercure 1°47 Lion conjoint Uranus 0°34 Lion, au carré de Neptune 26°13 Bélier. Mars en cancer 2°55. Lune en Lion ( milieu) carré probable à Pluton selon heure de naissance.

**Margaret Brown née le 18 Juillet 1867, a embarqué à Cherbourg le 10 Avril 1912, la triplicité en Eau est occupée, un grand trigone partant de Saturne 17°27 en Scorpion au trigone de Jupiter 6°47 Poissons au trigone de Vénus 6°55 et Uranus 9°39 en Cancer. Son trigone en Eau est équilatéral et ferme la figure astrologique. Dans ce trigone, Neptune, l’eau, à 15°05 Bélier vient frapper par carré Uranus et Vénus en Cancer. ( Margaret Brown fut incarnée à l’écran par l’actrice Kathy Bates, dans le film de James Cameron)

** Emma Eliza Bucknell née le 28 Août 1852 , la dignité de Neptune en Poissons à 10°13 opposé au Soleil 5°-6° Vierge, si l’heure de naissance se situe en soirée, la Lune arrive début Poissons. Conjonction Pluton 1°37- 8°22Uranus Taureau.

** Elizabeth Margaret Burns née le 15 Décembre 1870, axe Gémeaux-Sagittaire valorisé par l’opposition Jupiter à 21° Gémeaux au Soleil 23°-24° Sagittaire, Vénus 25° Sagittaire., le tout au carré de Mars à 24° Vierge. Neptune 19° Bélier conjointe à l’étoile fixe Baten Kaitos. ( 1°d’orbe).

Major Archibald Willingham Butt né le 26 Septembre 1865, Jupiter Sagittaire, Lune milieu du signe du Sagittaire, Soleil 3°-4° Balance opposé à Neptune 9°19 Bélier et carré à Uranus 3°50 Cancer.

**Edward Pennington Calderhead né le 4 Juin 1869, Neptune 19° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (1°d’orbe), la Lune selon l’heure de naissance est début Bélier ou autour de Neptune.  Axe des déplacements Gémeaux-Sagittaire à nouveau représenté. Saturne 13°51 Sagittaire opposé à Vénus 21°Gémeaux et au Soleil 13°-14° Gémeaux, le tout au double carré de Mars 6° Vierge.

** Helen Churchill Candee née le 5 Octobre 1859, Neptune en dignité à 25°18 Poissons trigone Jupiter 23° Cancer. Large opposition Mars 16° Vierge Neptune Poissons. Uranus en Gémeaux distribuant des trigones au Soleil, Mercure et Vénus.

**Charlotte Wardle Cardeza née le 10 Avril 1854, date anniversaire correspondant à celle du voyage inaugural du Titanic. Le Soleil du voyage inaugural et son Soleil natal occupent le même degré et la conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle d’un risque de submersion et naufrage.  Plusieurs planètes sont en Poissons dont Neptune à 14°45 Poissons, Vénus 8° et Mercure 26° Poissons.

** Thomas Drake Martinez Cardeza né le 10 Mai 1875, Jupiter 23°59 Balance opposé à Neptune 1°14 Taureau. Conjonction Pluton, Mercure, Soleil au carré de Saturne 25° Verseau.

**William Ernest Carter né le 19 Juin 1875, axe des déplacements Soleil 27° Gémeaux opposé Mars 28°47Sagittaire.

**Lucile Carter née le 8 Octobre 1875, Jupiter 6°13 Scorpion opposé Neptune 2° Taureau, opposition Uranus18°57 Lion -Saturne 19°37.

**Lucile Polk Carter née le 20 Octobre 1898, axe des déplacements valorisé par l’amas en Sagittaire, Saturne et Vénus à 9°30 Sagittaire opposé à Pluton 15°31 Gémeaux et Neptune 24°39 Gémeaux. On retrouve dans cette date, l’axe Gémeaux/Sagittaire+ la conjonction générationnelle Neptune-Pluton.

OBSERVATION SUR 100 DATES.

A ce jour, 8 Janvier 2012, le seuil des 100 dates de naissance est franchi. Entre l’équipage et les passagers, à ce stade de l’étude, on observe déjà des débuts de constantes. Comme attendues, celles de l’axe Gémeaux-Sagittaires largement représenté chez divers passagers, des dissonances de Jupiter.   La pertinence de l’emplacement des étoiles fixes sur le Soleil de naissance et parfois la même date de naissance que celle du voyage inaugural mettant en relief l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle de transports en rapport avec l’immigration et le risque de naufrage ( Robson). L’étoile fixe Scheat se retrouve aussi.

Ce qui émerge est la constante de la conjonction générationnelle Neptune-Pluton dans le Gémeaux, signe du déplacement. Une génération née sous cet aspect.

La synastrie et la réactivation d’aspects entre le thème horaire du voyage inaugural et les hommes clefs du Titanic, architectes et investisseurs, les hommes qui ont décidé du voyage, est assez significative.

Neptune est bien représenté. La naissance de certains passagers eut lieu pendant que Neptune se trouvait en dignité dans le signe du Poissons. Le Capitaine du Titanic, Smith, possède au natal un Neptune en Poissons et un  Uranus conjoint à l’étoile Scheat ( dont l’influence évoque le risque de mort par l’eau).

La Lune si rapide ne peut être exploitée, elle a été considérée uniquement lorsqu’elle se trouvait au milieu d’un signe. Biensur l’aspect à la Lune n’est pas identifiable mais on peut s’interroger si elle est en train d’appliquer ou de se séparer des aspects.

Je lance un appel aux personnes qui auraient des heures de naissance de certains passagers.

Le dossier sera alimenté progressivement.

Dernière modification par Valérie Darmandy, le 2012/01/08 à 20:51

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, astrologue, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie, Conjonction Neptune-Pluton, cycles planétaires, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, Lune Poissons, Neptune, questions sur le libre-arbitre, Saturne, TITANIC et ASTROLOGIE

Le Titanic et les signaux astrologiques

En  1898 un auteur Morgan Roberston écrivit  » Le naufrage du Titan ou la futilité » . Dans ce récit  imaginaire son bateau s’appelait le Titan et fit naufrage en plein océan avec 2000 victimes.

Le naufrage du Titanic changea les codes de la navigation maritime dans le sens qu’il fut à l’origine du 1er SOS et obligea à modifier les voies maritimes selon les saisons en raison de la fonte des glaces puis à équiper tout bateau d’un nombre suffisant de canots de sauvetage. L’affluence d’aspects astrologiques répond à une prise de conscience, à l’imprégnation de cette histoire dans la mémoire collective et sans aucun doute aux conséquences immédiates de cette tragédie sur les règles de sécurité en matière de navigation.


LE NAUFRAGE DU TITANIC

Sujet des conférences données au salon Parapsy le 5 Mars 2000 Paris, le 8 Octobre 2000 à Lyon et  le 3 Novembre 2000 à l’ Hôtel Novotel, Paris XIème, portant le libre-arbitre.

Rétrospective Astrologique du 11 Septembre 1907 au 15 Avril 1912.

La brève existence du Titanic a fasciné l’humanité et éveillé la curiosité d’astrologues. On les comprend puisque l’inventaire d’influences annonçant le naufrage est édifiant.
En retraçant l’historique du paquebot depuis sa conception jusqu’à la nuit du naufrage, ce dossier astrologique réunit le crédit de :

  • l’astrologie horaire
  • l’influence et la précision des 360 degrés symboliques
  • le balancement de l’axe des Nœuds
  • du rapport synastrie /configurations natales passagers et thème
  • la précision du « trajet » lunaire

A l’origine, William James Pirrie, ingénieur naval, et Bruce Ismay, Président de la White Star Line, sont à l’initiative du Titanic. Leur projet voit le jour en 1907 dans la résidence de James Pirrie, la Downshire, à Belgrove Square. Ensemble, ils défient de concurrencer la Cunarline, en décidant de construire un paquebot aux performances inégalées.William Pirrie, homme clef de l’entreprise Titanic, est né au Québec le 31 Mai 1847. Son ciel astrologique présente une conjonction Mars-Neptune. Saturne se place au Milieu de sa conjonction Mars-Neptune exposant à un risque de submersion. Neptune de Pirrie se place au début du signe du Poissons : les chantiers navals. Bruce Ismay est né le 12 Décembre 1862 à Crosby. Président de la White Star Line, il fut à l’origine de l’idée de la construction. L’axe des Nœuds est conjointe à son opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux dont Mercure en exil exprime un potentiel d’accident en cours de déplacement = exil.

La Lune Noire incluse dans son opposition Uranus/Mercure parle en faveur de défaillances et anomalies en cours de voyage (Uranus/Mercure exil).La seconde grande opposition traversant le ciel natal de Ismay est celle de Jupiter/Mars, climat judiciaire. L’histoire conduira en effet Ismay devant les tribunaux pour y répondre de sa responsabilité dans le naufrage. Ismay enfin, possède comme Pirrie, son associé, une conjonction Mars-Neptune. L’accord est passé entre les deux associés, les chantiers de Belfast et la White Star Line lancent le projet ambitieux.

La construction du paquebot est rendue publique, le 11 Septembre 1907 .

L’époque laisse apparaître l’axe des Nœuds dans l’opposition Mars 14°Capricorne/ Neptune 15°Cancer.
Mars opposition Neptune : effondrement d’une situation, l’illusion, absence de maitrise d’une situation. L’aspect parle d’une action tombant à l’eau.
Ce même aspect est aussi celui des risques de noyades. Saturne le 11 septembre 1907 occupe le Poissons, signe aux résonances navales.

La même année, au Groëland, où naissent les trois quarts des icebergs, un bloc de glace se détache et amorce sa lente dérive sur la Mer Arctique, vers le Golfe de Baffin, à destination de l’atlantique Nord vers les bancs de Terre-Neuve. CINQ Années séparent la construction du paquebot du « futur » point de rencontre avec l’iceberg.

Au printemps 1912, l’axe des Nœuds traverse le Bélier/Balance. Le voyage inaugural est fixé pour le 20 Mars 1912 !
Des circonstances extérieures diffèrent le voyage (L’Olympic entré en collision demanda une forte main d‘œuvre, le Titanic ne fut pas opérationnel à la date prévue).

Une nouvelle date tomba, un certain 10 Avril 1912…
Le choix inopiné de ce nouveau départ, correspond au passage exact du Soleil sur le Nœud Nord à 21 degré Bélier…tandis que la première date choisie, n’établissait aucun lien avec le Nœud.

Légende carte du ciel du voyage inaugural , en rouge l’emplacement des étoiles fixes, Scheat et Baten Kaitos+ le pas lunaire fléché correspondant aux 4 jours de navigation sur l’océan. La Lune en rouge est la Lune au moment du début du naufrage, elle a atteint l’étoile fixe Scheat. Le naufrage se déroule tandis que la lune sillonne le 27 et 28 degré touchant directement l’étoile ( Voir influence Julevno et Robson). 

Le choix de l’heure du voyage inaugural fait pointer le Milieu du Ciel sur le Soleil et sur le Nœud Nord, une triple conjonction extraordinaire quand on connaît la rapidité du Méridien. En effet, il est 12h00 dans le conté d’Hampshire à Southampton, lorsque le Titanic s’éloigne du quai, le Soleil, le Milieu du Ciel, et le Nœud Nord s’unissent ensemble sur un même degré qu’ils activent ainsi 3 fois le 21ème degré Bélier :
« Un homme seul sur un radeau au milieu de l’Océan, fait des signaux de détresse ».

Le Soleil, le Milieu du ciel, le Nœud Nord occupent ce 10 Avril 1912, leur conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos, dont l’influence parle  d’émigration et naufrage avec sauvetage, d’après Robson.
Puisque les étoiles fixes ont la particularité de donner un coup d’éclat à un événement – à condition que l’influence de l’étoile épouse le ciel horaire. La conjonction entre le Nœud Nord et Baten Kaitos, c’est en quelque sorte l’empreinte laissée par le paquebot pour la collectivité.
Le Soleil s’exalte en Bélier ce qui augmente l’influence du 21ème degré Bélier cité ci dessus.
L’ascendant Horaire Lion renvoie à nouveau vers ce Soleil, soit stimule une 5ème fois sur ce 21ème Bélier.

Sachant que la Maison I en astrologie horaire renseigne sur l’évolution d’une action lancée, ce degré récurrent à connotation de naufrage serait censé influencer la destinée du transatlantique.
Mars et Neptune, pris par l’axe des Nœuds au moment de l’annonce publique, le 11 Septembre 1907 occupent la Maison XII.
Les conditions du voyage se profilent à travers Mars : Il est maître de la X horaire (la destinée) et gouverne l’ensemble : Soleil Bélier, Nœud Nord, et Milieu du ciel du départ, Mars enfin bien sûr maîtrise ce 21ème degré de naufrage sur lequel gravite l’amas. La chute de Mars en Maison XII est éloquente !

Le voyage du transatlantique était placé sous des répétitions d’influences. Elles distinguent un risque potentiel d’un évènement certain. L’intensité , la certi-tude d’un évènement dépend essentiellement du nombre de répétitions. Les évènements insignifiants ou marquants sont faciles à évaluer grâce au nombre de climats communs.
A raison de 4 ou 5 indices récurrents, le stade du risque est dépassé pour aller vers une prévision. ( points de convergence cumulés)

Dans le cas où le thème horaire (ou ciel natal) contient une quantité anormale de répétitions (comme c’est le cas pour le Titanic), l’évènement se manifeste soudainement ou il est spectaculaire.

D’autres éléments s’ajoutent, tels que Neptune le 10 avril à 12h00, maître de la Maison IX, celle des grandes distances parcourues.
En Poissons, la Maison IX – le grand voyage transatlantique – met en scène Neptune au rôle central, pour être pris dans l’axe des Nœuds le 11 Septembre, jour de l’annonce de la construction. Neptune maître de IX en XII : interruption du voyage, incidents, sa présence dans le signe d’Eau Cancer, l’Océan.
Le plus surprenant est sans nul doute le degré qu’occupe Neptune au moment de la traversée , le 21ème Cancer :
« un vaisseau démâté… un char vide commence à s’enfoncer« .

La destination d’un naufrage ne fait plus de doute. Vénus, seconde planète à être exaltée (après le Soleil en Bélier sur son degré de naufrage) se place sur le 28ème degré Poissons en Maison IX horaire.
A première vue, Vénus en IX exaltée en Poissons au trigone de Neptune Cancer constitue la fabuleuse croisière et l’émerveillement des passagers. Derrière cette apparence, le degré qu’occupe Vénus est le 28ème Poissons :
« un homme submergé par une nappe d’eau tend les bras en appelant au secours, tandis qu’un autre lui fait signe de nager vers une direction ou il trouvera le salut… »

Vénus est en conjonction à 1° avec l’étoile Scheat 28°24 dont l’influence d’après l’astrologue Julevno expose à un danger de mort par eau ou suffocation.

L’étoile se lève lorsque l’Ascendant se situe dans le signe du Cancer et le Milieu du Ciel en Poissons, soit dans l’influence du trigone Neptune/Vénus !
Ce trigone en eau – Cancer/Poissons – place le cadre où se déroule les faits : en plein Océan.

Les lignes principales du ciel horaire énoncées, il restait à creuser d’autres points du thème horaire pour y lire les interventions humaines fatales, les erreurs, comme en témoignent le carré de Neptune à Mercure, ou le carré de Neptune au Nœud Nord (des erreurs fondamentales), des erreurs des dirigeants (Neptune carré au Soleil conjoint Nœud Nord). Puisque nous sommes au cœur d’un thème horaire, le libre arbitre qui incombe au paquebot résulte des dénominateurs communs répartis ci et là.
Un élément échappant à la maîtrise des hommes pouvait faire irruption, cela se décèle par la présence des Nœuds en 1907 et leur réapparition en 1912. La juxtaposition de l’axe des Nœuds sur le méridien au moment du départ confirme qu’un concours de circonstances indépendant de la volonté fait route…Neptune en XII au carré de Mercure situe bien le relâchement d’attention, les étourderies et négligences multiples, les erreurs de jugement ou d’appréciation. Mercure rétrogradait du 28ème au 21ème degré montant au carré de Neptune affirmant les erreurs. Le carré se manifeste physiquement par un risque de collision, car le carré exprime un réel obstacle. Cet obstacle peut être psychologique, un complexe, un obstacle ou une défaillance ou être physique. Pour ce thème horaire à haut risque de naufrage, on pouvait conclure à un obstacle majeur rencontré ( Nœuds )à la suite d’erreurs ou de mauvaise appréciation.
Les signes cardinaux mis en cause dans le carré parlent de l’irruption (Bélier) d’un état de crise (le carré), débouchant vers des prises de conscience (Soleil, Nœud Nord) et des erreurs (Mercure carré Neptune). Rien n’est laissé au hasard dans ce ciel inaugural, pas même le carré de Vénus à Pluton (le bouleversement affectif). Le carré se forme en signes doubles : disparitions multiples.

Pluton est le 27ème degré Gémeaux : « un homme et une femme pleurent devant la mer ».

La Lune essentielle dans tout thème horaire est à 29 degré Capricorne, en application à Uranus, aspect classique introduisant un élément imprévu en cours de voyage. L’exil de la Lune accentue la notion de « mouvement » d’un imprévu survenant en cours de déplacement.

La Lune gouverne Neptune et son 21ème degré : « un char vide s’enfonce dans la mer » établissant ainsi une relation directe de « cause à effet » entre l’évènement inattendu (Lune appliquant vers Uranus) et l’amorce du naufrage.

La Lune entraîne avec elle une planète centrale de la carte horaire : Mars en Cancer (Mars gouvernant l’amas : Baten Kaitos, Nœud, Soleil, le Milieu du Ciel unis ensemble sur un degré de naufrage). Ce Mars en Cancer en chute en XII, déjà chargée d’influence de naufrage , est dans le même signe Cancer que Neptune à 21 ème Cancer : le risque touche la collectivité.

Le signe particulier de ce ciel passe aussi par le magnifique trigone de Jupiter / Sagittaire à l’amas Soleil / Nœud Nord. Ce trigone en Feu parle en faveur d’un luxe, il fait référence aux passagers de première classe, à la haute bourgeoisie et aux industriels conviés à ce voyage.

Un seul astre s’isole des autres dans ce ciel , Saturne.

Saturne associé au froid, à la glace …

La Lune arrive sur le 13ème degré du Verseau lors de la dernière escale, le Titanic appareille de Queenstown , le 11 Avril 1912, (Irlande) à destination de New York.
Excepté la vitesse de la Lune, peu de changement sensible existe entre le ciel du voyage inaugural et la dernière escale. La rétrogradation de Mercure rejoint le carré de Neptune, l’orbe se resserre : l’erreur, l’obstacle (carré).

14 Avril 1912, 23h40 : contact iceberg, position Titanic, 41°46 N, 50°14 W, TS : 13h11.

Le glacier parti 5 ans auparavant glissant au gré des courants marins atteignit ces positions. Au cours des 4 jours de voyage, la Lune du 29ème Capricorne, avait franchit le Verseau, elle appliquait au trigone de Neptune ! (l’absorption, l’eau).
A 23h40, heure du contact, les axes du Méridien ont pivoté. Le Milieu du ciel de l’heure du départ coïncide avec la pointe du Fond du Ciel, 21 balance, et vice versa, faisant jouer l’étoile Baten Kaitos et les Nœuds à 21° Bélier ! C’est l’enclenchement et la réalisation du thème horaire qui se met en route…

L’interférence des Nœuds revient : point de rencontre du destin.
L’axe des Nœuds, ces points associés au mode de fonctionnement du libre arbitre retranscrivent un événement inéluctable dans le cours de l’histoire, un fait construit par une série d’ingrédients volontaires et indépendants de la volonté.
La Lune et Neptune en trigone en signes d’Eau, plantent le décor du lieu ou se déroulent les faits : l’immensité de l’Océan, les profondeurs (Neptune), mais aussi les étapes de l’immersion (description de Neptune sur le 21ème Cancer : un char vide commence à s’enfoncer…).

La Lune et Neptune remplissent les conditions astrologiques idéales pour donner le maximum d’intensité à une situation :
La Lune maîtrisait Neptune au moment du voyage inaugural, puis tous deux formaient un grand trigone avec réception mutuelle de leurs domiciles lors du contact avec l’iceberg.
Du Cancer au Poissons, leur trigone en « Eau » traduit un événement impressionnant (valeur Eau + Neptune) ayant des étapes ( principe du trigone : un état progressif). La lente descente du Titanic s’illustre sans nul doute à travers ce 21ème degré Cancer : « un char vide commence à s’enfoncer, un vaisseau démâté…« .
Et bien sûr l’ensemble des nombreux climats de naufrage.

Trajet de la Lune

La Lune, dont les effets ne sont plus à prouver, de 23h40 à 2h30, temps total du naufrage, parcourait le 26, 27 degré Poissons, au carré Pluton sous entendant le deuil des familles.
A 2h30, heure à laquelle le transatlantique sombra, la Lune atteint l’étoile fixe Scheat et le 28ème degré Poissons, soit un degré déjà occupé par Vénus, 4 jours auparavant , le 10 Avril 1912.
28ème Poissons : « un homme submergé par une nappe d’eau, appelle au secours, un autre lui fait signe de nager… ».

La pression de l’eau, la profondeur, le silence, autant de valeurs Neptuniennes. Mars/Neptune gèrent d’un bout à l’autre la construction du Titanic et sa brève existence, la nature de sa fin, et son devenir.
Mars-Neptune en Cancer en XII annonçaient les futures expéditions sous-marines, à la découverte de l’épave par le Knorr et son exploration.

Les Noeuds

L’axe des Nœuds amena sa part de destin à travers un élément issu de la nature. L’iceberg s’était retourné dans l’Océan quelques heures avant la collision, le rendant translucide du fait du manque d’évaporation.
Le danger maritime ( Mars , chute en eau en XII) dissimulé ( Neptune) était omniprésent.
La synthèse des deux époques : 1907, l’annonce publique, et la mise à l’eau : 1912, révèlent bien sûr l’échec de la White Star Line. La présence des Nœuds finit toujours par faire la lumière sur les modifications profondes qu’ils entraînent.
Ces Nœuds tissent les grands événements laissant une empreinte et participant à la construction de l’histoire. Mis en cause dans les analyses ils désignent bien des fois des expériences collectives servant de référence par la suite.

Pour preuve, depuis ce 15 Avril 1912, les routes maritimes sont déviées à certaines époques de l’année. La sécurité maritime fut améliorée par des patrouilles aériennes surveillants la dérive des glaces. La réglementation à bord concernant l’usage de la radio fut modifiée, et bien sûr on veilla à une quantité suffisante de canots de sauvetage. Les contrôles rigoureux suivirent la brève vie du transatlantique.

Les degrés

Les degrés symboliques activés par les astres – au moment du voyage inaugural – affichent sans équivoque possible le destin éphémère du paquebot. Par leur persistance à décrire la détresse collective, ils installent une date faisant office de référence.
C’est au cours de la nuit du 14 au 15 avril 1912 que fut lancé le premier SOS dans l’histoire de la navigation.

Avec les vitesses différentes des éléments sur le Zodiaque, combien de probabilités existait il pour faire rejoindre sur ce 21ème degré, le jour du voyage inaugural, le Soleil, le Nœud Nord sur l’étoile fixe Baten Kaitos sur le Milieu du Ciel !
Il y avait une infime possibilité pour que le paquebot quitte le port de Southampton au moment où le Milieu du Ciel transitait l’étoile Baten Kaitos à ce 21ème degré. Mais cette probabilité se produisit

4 minutes environ était le délai nécessaire pour que le méridien s’éloigne, 10 minutes avant ou après aurait suffit pour que le méridien se dégage des degrés de naufrage.
La première date fixée au 20 Mars, reportée pour raison majeure, tandis que le Soleil était hors du champ de Baten Kaitos, du 21ème degré bélier et du Nœud, aurait elle donné une toute autre version de l’histoire ?

Quelques coordonnées natales de passagers

( * : survivants)

  • John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune.
  • Le capitaine Edward John Smith, né le 27 Janvier 1850. Uranus conjoint étoile fixe Baten Kaitos, Neptune Poissons. Le voyage inaugural se produit lors du transit du Soleil sur son Uranus natal conjoint à l’étoile.
  • Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune. Ce passager bénéficie du climat astral du jour…
  • *Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune.
  • *Johan Cervin Svensson, survivant, né le 5 Mars 1898 à Knäred, Sweden, passager 3ème Classe. Lune Noire conjointe à Neptune. Vénus en Poissons à sûrement participé à son sauvetage.
  • *Michel Marcel Navratil, le Français survivant, décédé en juin 2001, est né le 12 Juin 1908 à Nice, France, 3ème Classe. Conjonction exacte Mars-Neptune conjoint à l’axe des Nœuds !
  • Thomas Andrews, architecte du Titanic, né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !
  • *Colonel Achibald Gracie IV, né le 17 Janvier 1859, Alabama, passager 1ère Classe. Possède une conjonction Mars-Neptune en Poissons.
  • William Thomas Stead, journaliste et auteur , né à Manse, Embleton, Northumbria, le 5 Juillet 1849, passager 1ère Classe. Axe des Nœuds conjoint Neptune sextil Mars.
  • Georges Alexandre Krins, né le 18 Mars à Paris, 1889, musicien à bord. Neptune conjoint Lune Noire.
  • *Richard Leonard Beckwith, né le 9 Novembre 1874, passager 1ère Classe. Son axe des Nœud est pris dans l’opposition Neptune-Lune Noire. Nœud Nord conjoint Neptune.
  • *Léontine Pauline Aubart, née le 20 Mai 1887 à Paris, embarqua à Cherbourg sur le Nomadic. Mars-Neptune-Pluton.

Ciels Natals de passagers

Sig Gaspare Antonino Pietro Gatti, dit Luigi, né le 3 Janvier 1875, à 3 heures du matin à Montalto Pavese, en Italie, s’occupait de la gestion du restaurant à bord. Il disparut la nuit du naufrage. Ascendant Scorpion, les Maisons I et VII sont traversées par l’opposition Lune-Pluton, venant de la I ( lui même) et la IX ( les voyages). La chute de cette Lune gouvernant les grandes distances, opposée à son maître expose vers des risques en voyage. L’évènement maritime touchant Luigi s’affiche à travers ces Nœuds au contact de Neptune !
L’année du voyage, les Nœuds font leur révolution sur eux même et activent de nouveau sa Neptune natale…

Peter Dennis Daly né le 7 Juillet 1860 à 2.30 AM, à Liscar en Angleterre, était passager de 1ère Classe. Dans la nuit du 14 au 15 Avril, il monta à bord d’un canot et fut transféré sur le Carpathia. Peter Dennis Daly a son Neptune natal sur le 29ème degré Poissons, degré intervenant dans le ciel horaire du voyage inaugural. (Conjonction étoile fixe Scheat 28° poissons).. Au moment  du naufrage, la Lune en Poissons se situe sur le Neptune natal de Peter Dennis Daly !

Le ciel de Dennis , Neptune en Poissons en est en conjonction avec l’étoile fixe Scheat, (naufrage, risque de noyade d’après Julevno).

Sa conjonction Vénus-Jupiter en Lion a favorisé une protection. Mars natal de Dennis est conjoint à l’axe des Nœuds en Maison IX : un voyage marquant sa mémoire. L’année du voyage, Neptune transite l’opposition à son Mars. Pluton transite plusieurs mois son Ascendant Natal illustrant l’expérience personnelle, il forme un carré avec Mercure son maitre Ascendant, laissant des séquelles sur un plan psychologique.
Uranus transitait aussi sa Maison IX : grand voyage ayant un déroulement inattendu.
La dignité de Mars a joué en faveur, du même que l’amas en III, Mercure, Jupiter, Vénus, Nœud (les déplacements). Le 14 Avril, Mars en Cancer arrivait à l’opposition de Mars natale de Dennis.
L’évènement maritime chez Peter Dennis est retranscrit par la proximité de la Lune Noire à Neptune, une constante que l’on retrouve parmi les données de passagers et le ciel du voyage inaugural.
Surprenante astrologie ! : La Lune, de 23h40 à 2h30 pendant le temps du naufrage  transite la Neptune natale de Peter Dennis aussi sur le 28 degré Poissons et l’étoile Scheat, risque de mort par submersion, par eau, (Julevno) et le degré zodiacal suivant :

« un homme submergé par une nappe d’eau, tendant les bras appelle au secours, tandis qu’un autre homme lui fait signe de nager… ».

Valérie Darmandy
Article publié Trois Sept Onze n°26, juin 2002. Reproduction interdite.

 

sources de travail pour la conférence et l’article: Musée de la marine pour latitude et longitude et données. Travail de chronologie d’après  » Titanic destination désastre » editions MDV ». Sources DN. passagershttp://www.encyclopedia-titanica.org/

Fiche caractéristique et heures du voyage et escales. Ci-dessus extrait d’un journal – archives Musée de la Marine-. Le 1er SOS ‘ Save Our Souls » dans l’histoire de la navigation maritime fut lancé par le Titanic. Jusqu’au 15 Avril 1912, les signaux de détresse étaient  » CQD » Come Quickly Distress ».

Histoire de la naissance du SOS.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SOS

3 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie année 2000, degrés astrologiques, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter Sagittaire, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, lion, Lune Poissons, Maisons astrologiques, Neptune, orbe, questions sur le libre-arbitre, Saturne, symbolisme, TITANIC et ASTROLOGIE