Archives de Catégorie: degrés symboliques

Interview sur le site voyance réseau.

Interview accordée en Août 2012 au site voyance réseau, répertoriant voyants et astrologues.


L’ INTERVIEW

Voyance-Réseau : Bonjour, pourriez-vous vous présenter à nos visiteurs ?
Valérie Darmandy : J’ai grandi à la campagne où la qualité des cultures tient compte des phases lunaires.
L’influence de la lune faisait partie de mon éducation. Je voulais devenir illustratrice car le dessin fut ma grande passion vers 10-12 ans.  Pendant mon enfance, mon père, passionné par l’univers, m’expliquait la rotation de la terre, les latitudes, les longitudes, les fuseaux horaires et la voûte céleste. L’astrologie était une grande  inconnue et personne de ma famille ni de mon entourage ne s y ‘intéressait.

Vers 1977-78 tandis que le dessin occupait ma jeune vie, j’ai commencé à penser que si les jardins étaient réceptifs aux mouvements de la lune, une interférence entre les hommes, la lune et les astres du système solaire, était possible. Cette idée m’invita à étudier le système solaire et ouvrir les premiers livres d’astrologie. Mon goût pour la recherche fit la suite. Je découvris le langage de l’astrologie pendant ma scolarité en bâtissant dans les années 1980 pendant les heures de cours, les cartes du ciel des camarades de classe. (Lycée Victor Hugo à Gaillac). L’astrologie suscitait déjà au sein de la classe des réactions bien divisées. Pendant ma scolarité, je rêvais à une astrologie enseignée. Lucide que ce soit impossible, je le regrettais profondément car le langage astrologique était riche d’enseignement.
Pourtant, 25 ans plus tard, j’allais enseigner l’astrologie.
Ma passion pour le dessin alterna alors avec une boulimie astrologique et bientôt l’art passa au second plan. L’astrologie entra dans ma vie pour ne plus en sortir.


Voyance-Réseau : Quel a été votre parcours ?

Valérie Darmandy : Il se résume en une succession de rencontres et un signe avant-coureur du chemin qui m’attendait. L’astrologie a frappé à ma porte dans le petit village où nous vivions.
L’été de mes 15 ans, un monsieur d’un certain âge apprenant mon vif intérêt pour l’astrologie, me fit découvrir le livre des 360 degrés de Janduz. Il passa tout l’après midi à me conter l’influence des degrés symboliques sur le tempérament, les orientations professionnelles et les évènements. Il m’informa que l’astrologie était un outil délivrant des détails précis.   A partir de ce jour, l’astrologie pris à mes yeux une autre dimension. Le crédit de l’astrologie et la question du libre-arbitre me préoccupèrent très tôt. Ces années étaient difficiles car je ne trouvais aucun autre astrologue en herbe pour partager ce nouveau langage. Je me sentais m’être trompée d’époque face à cette astrologie qui s’imposait à moi.

L’astrologie était prête à s’exprimer à chaque nouvelle rencontre. Ma passion, originale, attirait des curieux désireux d’avoir leurs cartes du ciel, pourtant l’incompréhension et les railleries faisaient aussi partie de mon adolescence. En 2012 rien n’a vraiment changé…

Au fil des années, l’astrologie est devenue ma compagne de route, monter des thèmes était naturel et les analyser un plaisir. Enfin arrivèrent les premières rencontres avec d’autres passionnés d’astrologie. Je commençais à trouver mon univers. La pratique de la synastrie est arrivée dans les années 1985-86 avec parallèlement le goût de la recherche astrologique, que j’affectionne particulièrement encore aujourd’hui.
Il m’arrivait régulièrement de bâtir des thèmes astrologiques sur des coins de table lors de déjeuners ou diners pour partager ce langage. Mon arrivée à Paris en 1991 précipita le cours des choses.
En 1993 mes premiers articles parurent dans des revues associatives astrologiques, ce fut une période où l’écriture fut omniprésente. En 1999 je fis  la rencontre de Mirella Lepetit, journaliste, avec laquelle je collaborais au magasine « Naitre et Grandir ». Ma  rencontre avec Mirella me conduisit directement sur le plateau TV de la chaine Planète forum en Avril 2001 où je rencontrais Didier Geslain.
En 2001, sorti aux Editions Lanore « Destinées amoureuses en astrologie » livre sur la synastrie. En 2004 je créais et éditais une édition adaptée d’initiation à l’astrologie en braille. Il s’agissait de rendre la carte du ciel accessible aux aveugles, de leur donner la possibilité de se représenter, par le sens du toucher, la forme des planètes et des signes.
En 2005, je succédais à Didier Geslain et prenait les cours d’astrologie de Puteaux.
Aujourd’hui je continue à enseigner l’astrologie à Puteaux.
L’envie de communiquer la dimension de l’astrologie est restée intacte.

Voyance-Réseau : Quels types de consultations proposez-vous ?

Valérie Darmandy : Ce sont des consultations classiques, des consultations à la question ou des synastries : familiale, professionnelle, affective etc, . La synastrie éclaire les points forts et les nœuds d’une relation, elle décrypte le rôle d’une personne vis-à-vis d’une autre, ainsi que le rythme de la relation.
Voyance-Réseau : Pouvez-vous nous expliquer comment se passe une consultation avec vous ?

Valérie Darmandy : La consultation est avant tout un moment  de grande confidentialité. Lire un ciel s’apparente à un acte de traduction des climats et des rythmes, sans cesse en évolution.
Bien que les logiciels délivrent les cartes du ciel, je travaille toujours comme dans les années 80,  je retrace le thème à la main sur une feuille. Remonter la carte astrologique à la main me permet de cerner immédiatement la dimension du thème, ses courants dominants et grâce à l’état céleste du moment, d’identifier les potentialités actuelles proposées au client.
Une fois tracée et les lignes dominantes vues, je laisse la carte astrologique de côté jusqu’à l’arrivée du client.

Il  m’arrive parfois de bâtir son thème en sa présence, ce qui lui donne l’occasion de voir la construction d’une carte du ciel.
Travailler sans préparation me correspond car j’ai toujours analysé des thèmes  sur des coins de tables ou dans des lieux insolites et j’ai conservé cette méthode de travail spontanée.

La consultation dresse une sorte d’état des lieux. Il s’agit d’une analyse reconstituant le ciel intérieur du client, sa réalité et ses expériences. Elle offre ainsi un panorama sur des orientations professionnelles, affectives ou renseigne sur la place occupée dans la société.
Les cycles planétaires, permettant de situer les périodes, donnent une visibilité qui aide à mieux traverser des situations lorsque celles ci sont floues ou difficiles.
Il faut savoir que pendant la consultation certains climats astrologiques ne répondent  pas toujours aux attentes des clients. Des clients pensent venir pour une situation tandis que leur ciel leur propose d’autres opportunités plus ou moins imminentes.
Certains ciels expriment des quêtes intérieures, spirituelles, d’autres des ambitions professionnelles, des réalisations personnelles.

Le client peut enregistrer l’analyse qui dure 1h30.
Les seules informations demandées au client sont la date, l’heure précise et le lieu de naissance.

Voyance-Réseau : Vous est-il déjà arrivé de ne rien ressentir face à un (e) consultant(e) ?
Valérie Darmandy : Non car la consultation astrologique est une analyse de climats plus ou moins complexes.
L’astrologie ne se base pas sur le ressenti.
Voyance-Réseau : Abordez-vous tous les sujets ou avez-vous des sujets tabous ?
Valérie Darmandy : A moins d’être médecin et astrologue, ce qui n’est pas mon cas, je suis seulement astrologue je laisse les questions de la santé aux médecins.  Le client en est d’ailleurs informé.

Naturellement il va de soi que la question de la mort est proscrite en consultation.  L’astrologie a pour but d’éclairer, pas de faire peur ou de se positionner en outil de pouvoir. Le client doit sortir de la consultation avec une visibilité et une compréhension de son positionnement y compris lorsqu’il traverse des climats difficiles.

Voyance-Réseau : Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Valérie Darmandy :  On fait l’amalgame entre astrologie et voyance, or l’astrologie fait appel à de l’analyse, la voyance est un don. A l’instar d’autres disciplines culturelles, l’astrologie s’étudiant, est accessible à tous.  L’image de l’astrologie souffre car il y a une désinformation sur sa définition, son mécanisme et son patrimoine culturel.
Le jour où l’information sera « entendue », l’astrologie sera rangée au même titre que des disciplines artistiques et culturelles.
Il y a sûrement du chemin à faire car son association à une croyance est ancrée dans la mémoire collective.  « L’astrologie tu y crois ? » voici une phrase traversant les générations.

La croyance fait appel à une foi, or il n’y a pas de place pour la foi dans de l’analyse.
On se gausse devant le mot astrologie ou la voit telle un tabou.
Pourquoi l’astrologie dérange t-elle autant alors qu’elle est un code de lecture reflétant les rythmes et le ciel intérieur d’une personne.
Il y a tout un travail d’information à faire pour dédiaboliser cette discipline et lui redorer son blason.

Voyance-Réseau : Valérie, nous vous remercions d’avoir bien voulu nous accorder cet interview.
Article interdit à la reproduction.

le 2012/09/10 à 12:23

Poster un commentaire

Classé dans astrologie et culture, Astrologie Puteaux, astrologue, consultation astrologique, cours d'astrologie Ile-de-France, degrés astrologiques, degrés symboliques, Didier Geslain, Interview astrologie Présidentielles 2012, Mirella Lepetit, Valérie Tenza-Darmandy

Neptune et les nouveaux repères 2012-2025

Le retour de Neptune dans son signe en 2012 sera définitif pour 13 années consécutives, le 4 Avril 2011 l’astre faisait un brève apparition dans le signe du Poissons pour revenir le 5 Août 2011 en rétrogradation en Verseau, c’est à nouveau en début de mois – le 4 Février 2012- qu’il amorcera son long périple dans sa dignité Poissons, un retour que l’humanité n’a pas connue depuis 1861 année où l’astre quitta le signe…

source : http://www.sixtysymbols.com/

Quelques données astronomiques :

La dimension de l’astre contient environ 60 fois celle de la Terre, Neptune est composée d’eau, de roche fondue, d’ammoniaque et de méthane d’où provient sa couleur bleue. Sur cette planète près de la tâche sombre sont enregistrés les vents les plus violents soufflant autour de 2000 km/ l’heure et tournant dans le sens opposé à la rotation de l’astre. La  tâche sombre  sur Neptune n’est pas sans rappeler la célèbre tache rouge de Jupiter où tourbillonne un cyclone permanent depuis plus de 300 ans.  Si nous étions sur Neptune une journée durerait 16heures et 7 minutes. Le temps de rotation autour du Soleil, l’étoile, est de 165 ans. La température sur l’astre est d’environ -220° s’approchant du « Zéro absolu » qui est de – 273°75.

Résonance sur la prise de conscience collective.

Neptune fonctionne sur le plan collectif et son arrivée dans son signe va sensibiliser particulièrement une population de personnes ayant dans leurs thèmes nataux une résonance Neptunienne. Cette population sera plus réceptive à saisir le niveau de conscience élevé proposé par Neptune en Poissons, ils pourront être les initiateurs de mouvements et idéaux, les fondateurs de mouvements de demain.  Avec ces grands cycles ce sont des pans de vie qui disparaissent et laissent la place à une nouvelle ère. L’histoire de l’humanité va entrer dans un nouveau décor.

Pour mieux comprendre les transformations lentes amenées par les cycles des planètes lentes, faisons un bref retour en arrière.  De 1996 à 2003 Uranus a traversé le signe du Verseau, signe astrologique associé aux technologies modernes et à la communication rapide, le chemin de cette planète dans le Verseau  a coïncidé avec la naissance et l’essor de la téléphonie mobile, d’internet et par voie de conséquence  a installé une nouveau mode de vie. La communication mise à disposition de chacun dans nos quotidiens a modifié les échanges, ceux-ci ont donné lieu au virtuel par l’explosion d’internet, Neptune qui a suivi en Verseau a donné une dimension collective au virtuel propulsé initialement sous la vague d’Uranus.

Lors du passage de Pluton dans le signe du scorpion de 1983 à 1995,  le Scorpion signe symbolisant la sexualité, ce passage planétaire a coincidé non pas avec l’apparition du virus puisque des traces de VIH sont antérieures à cette année, mais avec une prise de conscience d’une épidémie changeant les modes de sexualité. Cette période marque le lancement d’une campagne massive de communication sur la prévention du virus du VIH. Pluton en poursuivant son avancée dans le signe du Scorpion  la campagne de prévention battait son plein vers le début des années 90.  Les planètes lentes signent des époques dans lesquelles émergent des prises de conscience collectives et constituent des ancrages dans la mémoire collective.

En naviguant dans les époques, on retrouve ce chassé croisé des cycles, agissant en repère dans l’histoire. Pendant l’avant-dernier séjour de Neptune en Poissons l’année 1690 fut celle d’un hiver glacial, des températures sont descendues à  -25° et furent désastreuses sur le plan des récoltes. On retrouve dans les siècles précédents un grand cycle des lentes ayant marqué les consciences lors de la crise économique très grave en France de 1648 à 1652, années astrologiquement frappées par l’opposition des 4 lentes :

La conjonction Saturne-Pluton Gémeaux opposée à la conjonction Neptune-Uranus en Sagittaire. Toutes les transaturniennes sont concernées dans l’opposition, le plan collectif était en pleine prise de conscience ou doit-on dire en crise de consciences? Pluton formait l’opposition encore 2 ans et demi ,  la crise prenait fin vers 1652 à la fin de la désactivation de cette opposition de Uranus-Neptune à Pluton.

schéma du pic de l’opposition en 1649 des transaturniennes pendant la crise économique en France qui sévit de 1648 à 1652.

Si on revient à l’époque actuelle, en 2011, les prémices de l’entrée de Neptune en Poissons se font sentir du fait de la crise en cours, la notion de solidarité n’est plus simplement un mot , elle commence à entrer dans le quotidien. Des nouveaux modes de vie et de consommation ont commencé à voir le jour et ce n’est sûrement qu’un début. Engouement pour les jardins ouvriers, système de troc, d’échanges, une sorte de retour à la nature et aux valeurs humaines.

La planète qui n’est pas encore arrivée dans son signe prépare le terrain et va modifier les repères à l’échelle collective. Habituellement un astre lent agit de manière progressive, graduellement année après année  mais compte tenu de la vitesse de Neptune et du 3ème degré symbolique rapidement atteint et évoquant « les classes sociales et leur inégalité » Neptune va retentir rapidement 2 mois après son entrée!

Dès Avril 2012 l’astre stationnera sur le 3ème degré : « sous un péristyle un homme habillé en seigneur semble attendre, vers lui avançe un groupe de gens de son monde, en arrière une femme très simplement mise et au fond un mendiant loqueteux ».

La vibration de ce degré mettra en lumière l’inégalité entre les classes sociales, la richesse et la paupérisation et le fossé qui se creuse entre les classes sociales, cette donnée devrait être bien reçue par les consciences dès Avril 2012.

Le stationnement de Neptune sur ce degré va démarrer en Avril 2012 plaçant la période électorale en 2012 en France sous la vibration astrologique  « des classes sociales inégales ». Ce degré sera actif jusqu’en Août 2012 puis reviendra par la suite en 2013.

Cette vibration du degré sensibilisera les actions sociales et l’émergence plus grande des injustices dans les classes sociales.

Changement profond et collectif.

Neptune est une planète en rapport avec la notion de tolérance,  l’ouverture d’esprit et  l’éveil aux sphères spirituelles. Son arrivée dans son signe va faire basculer l’humanité vers une spiritualité avec le risque de possibles dérives mystiques.

A l’instar des autres planètes lentes qui ont participé aux évolutions, Neptune va agir de la même façon dans une dimension collective dont on aura pleinement conscience, visibles par tous. Ce sera la fin de l’individualité et la venue au monde de la solidarité. Une nouvelle époque placée sous le signe de l’empathie, la dévotion, du partage,  va peu à peu poindre à l’horizon.

2012 sera le point de départ de ce changement profond et définitif signant «  la fin d’un monde » et la fin d’un certain niveau de conscience.  2012 agira en année charnière dans un monde au début de la crise et qui devrait le rester jusqu’à la fin de l’influence du carré Uranus-Pluton, au printemps 2016.  Il faudra s’attendre à plus d’actions collectives en faveur des uns et des autres, à davantage d’actions pour des causes humaines et à la naissance de nouvelles actions précises en faveur de la collectivité dans le domaine de la santé. Neptune va agir en passant du baume au cœur à l’humanité et il sera particulièrement perceptible dès 2012 pendant les 4 premières années de pleine crise mondiale.

Neptune et l’immensité de l’espace.

L’astre est symboliquement liée aux très longues distances et plus particulièrement, à l’infini, l’illimité, à l’absence de délimitation des contours.  On pourrait traverser une époque de 2012 à 2025 au cours de laquelle des découvertes fondamentales concerneront l’espace, le cosmos. La question de la distance des voyages  de la terre vers d’autres planètes pourrait être d’actualité.  L’immensité de l’univers va particulièrement sensibiliser l’humanité pendant ce séjour de Neptune en Poissons. Les progrès scientifiques devraient  concerner  la question précise  des distances. Les voyages dans le système solaire un nouveau tourisme banalisé?

Neptune planète d’Eau séjournant dans son signe d’Eau naturellement invite à penser par déduction logique que des évènements naturels liés à l’eau pourraient survenir pendant son long séjour. Manifestation anormale de l’eau, tsunami particulier ou dérèglement climatique?

Ces phénomènes sont pourtant normaux à échelle de la planète.  La liaison  par sextil de Neptune à un Pluton ( planète volcanique) en Capricorne, signe de terre devient intéressante. Nous avons ici l’union de deux éléments composants la surface du globe : l’eau, les océans, et la surface terrestre. Les deux planètes, Neptune et Pluton vont progressivement avancer dans leurs signes respectifs. « Dame nature » pourrait se réveiller au cours de ces séjours d’astres lents.  Le climat, ses dérèglements, les réveils magmatiques  pourraient avec l’espace faire parler d’eux plus qu’à l’accoutumée. L’élément Feu est également occupé par Uranus planète de Feu transitant en Bélier  ( signe de feu). Sur les 4 éléments, 3 sont sollicités de manière permanente pour plusieurs années consécutives. Rappelons que lors de l’avant-dernier séjour de Neptune en Poissons, l’année 1690 fut celle de l’hiver glacial, le climat s’est déréglé et les températures sont descendues à  -25° , naturellement les conséquences furent désastreuses sur le plan des récoltes. ( plan collectif).

Neptune et le Poissons le milieu médical.

Le milieu médical , pétrochimie et ses dérivés (médicaments notamment) associé symboliquement à Neptune/Poissons va t il donner le meilleur de lui dans ce long séjour Neptunien.  Il y a de quoi penser que durant ce long passage l’homme assiste aux plus grandes évolutions sur le plan médical.  L’astre dans sa dignité va nul doute, changer la face du monde à une échelle internationale.   L’effondrement d’un monde matériel au profit d’un  monde plus où la valeur humaine va renaître à la vie. La rémanence d’un transit n’est pas que sur le plan individuel, les longs passages d’astres le sont et pour preuve ils ont instauré une « âme » à une époque.

Ils subsistent de leurs passages leurs héritages comme l’a fait Pluton lorsqu’il sillonna le Scorpion  il ancra dans la mémoire collective une époque associée au VIH. Neptune en Poissons marquera la génération « découvertes dans la démesure » où l’espace et le médical seront à la Une. L’astre une fois  partie du Poissons en 2025 restera une référence dans l’histoire de l’humanité.

Tous droits réservés.

Reproduction interdite.© Valérie Darmandy, le 2011/12/04 à 23:04

Mise à jour 18/04/2013

5 Commentaires

Classé dans 2012, astrologie et culture, astrologie mondiale, Astrologie Présidentielles 2012, cours d'astrologie Ile-de-France, cycles planétaires, degrés symboliques, Jupiter, Langage astral, Les 4 éléments, Neptune, Pluton, politiques et transits, Présidentielles 2012, rémanence d'un transit, symbolisme, Urbain le Verrier et Neptune

Une orientation Sud bénie par Vénus

L’explosion de la Montagne Pelée, les parallèles de déclinaison, la Lune, Cyparis et le cirque Barnum, nom à l’origine de l’expression « l’effet barnum » un des arguments utilisés par les détracteurs de l’astrologie.

ARTICLE  » Une orientation Sud Bénie par Vénus »

_____________

Le langage de l’astrologie se lit en long en large et en diagonale sur divers niveaux pour y récolter les éléments dissimulés, déclencheurs des situations.

Parmi les activités volcaniques du siècle précédent, celle de la Montagne pelée en Martinique en 1902 s’est jouée en quelques secondes : le réveil du volcan pulvérisa la ville de St Pierre. Sur près de 30.000 personnes disparues, seules 2 échappèrent à l’évènement collectif, le prisonnier Louis Auguste Cyparis et Léon Compère, qui était le cordonnier de la ville.

Louis Cyparis à la suite de sa mésaventure fut engagé par le cirque Barnum qui consistait à amuser tout public. On baptisa le fondement de l’astrologie, effet barnum en référence à ce cirque, pensant qu’une analyse peut s’adapter à quiconque… C’est démontrer là toute l’ignorance devant la subtilité et le détail d’une analyse astrologique.

Martinique, St Pierre, Mai 1902.Irruption volcanique.

Pareille manifestation de la nature devait être recoupée par plusieurs résonances, celles des longitudes, l’occupation de certains degrés et régulièrement comme lors de manifestations naturelles, par un étrange ballet planétaire sur les parallèles Nord et Sud et de possibles présences d’astres sur le plan de l’équateur.

En 1992, grâce à un recoupement, j’avais ciblé la formation d’un ouragan, la marge était de 24h, cet ouragan était intercepté par une juxtaposition de courants communs entre parallèles et longitudes. La Lune, encore une fois s’était avérée l’élément fondamental de la situation et le fil conducteur dans la recherche de la date. Le processus de la datation avec ses étapes fut présenté lors du colloque d’astrologie du 16 et 17 Décembre 2000, à Paris.

Dans l’histoire de l’explosion de la Montagne Pelée, le 8 Mai 1902 à 8h02, voici une brève chronologie :

22 Avril : premières explosions, premières ruptures des câbles télégraphiques.

Dans cette semaine, on peut suivre les interaspects avec les Noeuds, retrouvés aussi dans la carte finale du 8 Mai.

Le Soleil établit un 1er contact avec l’axe des Noeuds, le 22 Avril, dans les jours qui suivent, Mercure entre en Taureau et rejoint les Noeuds le 25. Le volcan a ses premiers accès de colère.

L’entrée de Mars ne passe pas inaperçue, il rejoint le petit groupe planétaire déjà installé en élément  » terre », Mars y entre le 27 Avril, le 28, 29 et 30 Avril surviennent les crues de la rivière blanche, la température de l’air augmente sensiblement autour de ces dates, une atmosphère signée Mars ( y compris pour le phénomène des crues lié à l’influence lunaire, ici développé).

Mars rejoint l’axe des Noeuds du 2 au 5 Mai : pendant que le volcan se réveille progressivement, les coulées arrivent.

La répartition des planètes est déséquilibrée, la majorité des planètes a basculé dans l’élément  » Terre », on parle bien d’une réaction naturelle des sols ( Mars, Soleil, Mercure Taureau trigone Saturne Capricorne).

Les longitudes donnent un Jupiter/Verseau sur le 315 ème degré, à 14°25 Verseau :

 » Une forge allumée d’où sort une flamme »

Neptune termine sa course dans le Gémeaux, la dernière semaine d’Avril sur le 29ème degré :

« Dans le ciel, des nuages tristes en fuite, des chiens courants dans des sens contraires » 

degré en rapport avec les phénomènes naturels, météorologiques. Une perturbation venant du ciel ? Sur le plan psychologique, il semble retentir sur les évènements collectifs pour l’avoir trouvé comme faisant partie des points-miroirs calculés pour le 11 Septembre 2001, pour la ville de New-York aux alentours de 9h00 Heure Locale pour NY.  Les degrés sont valides le temps que le degré reste « activé ». Selon la vitesse de la planète impliquée dans le degré, l’influence d’un degré peut durer quelques heures , une journée ou parfois une semaine.

Pour l’analyse de la montagne Pelée, le danger hypothétique venant du ciel est soutenu par le degré du Noeud Nord :

« Un champ d’épis murs, brisé par un vent… une prairie balayée par l’orage »

Grâce à ces deux derniers degrés, on soupçonne un dérèglement météorologique, en tout cas, une perturbation venant du ciel, la notion de vent revient.

Heure H moins 24 

Quittons un instant les longitudes avec l’atmosphère des degrés pour aller voir l’étude du Mont Pelé, du côté des parallèles.

Pluton s’aligne à 14N03 depuis le 6 Mai.

Un parallèle apparaît, Mercure 20N25 à Saturne 20S35, le 7 Mai à 19h25, l’influence astrologique Mercure/Saturne est connue pour son effet neutralisant, cependant la liaison s’effectue d’un parallèle Nord à Sud, répartissant équitablement les énergies, le parallèle Saturne/Mercure est faible.

Un 2ème parallèle attire toute l’attention, c’est le seul  » appliquant » au Nord et sa validité commence dans la journée du 7 Mai et couvre le 8 Mai. Mars parallèle Pluton, un tout autre registre à Mercure/Saturne, compte tenu que Mars présente une déclinaison Nord à 13°50 et va rejoindre Pluton à 14°05 Nord , au cours de la journée du 8 Mai.

Ce 2ème parallèle remplit les conditions d’une prévision puisque la Lune s’y dirige. La Lune monte et descend rapidement dans les déclinaisons, si bien qu’elle aide à se répérer.

La Lune s’aligne à hauteur de ce parallèle le 7 Mai à 7h56 minutes! précisément 24 heures avant le déclenchement de la nuée ardente, survenant à 8h00.

La journée du 7 Mai raisonne sous le courant bouillonnant de Lune-Mars puisque après le parallèle à 7h56, c’est au tour de la conjonction Lune-Mars à 8h17 de se former dans ce créneau horaire étroit, 24heures avant l’éveil volcanique. Toujours pour la journée du 7 Mai, Pluton et la Lune tombent en parallèle à 10h33.

22 heures séparent ce dernier aspect Lune/Pluton de l’irruption, ce n’est qu’une question de longitude, essentiellement le temps que la Lune se dirige vers l’étoile fixe Algol.

Algol 25°12 Taureau, Lune le 8 Mai 1902, à 8h02 : 24°48 Taureau

De la nuée ardente, une aiguille rocheuse de près de 300 mètres, émergea en haut du cratère. L’accouchement de la montagne – l’influence Lunaire – la montagne pelée prenait sa nouvelle apparence.

L’influence maximale et la décomposition d’une datation.

Le 8 Mai, à 21h28 Mars entre en parallèle à Pluton.

L’influence bat des records à l’heure où se forme ce parallèle.

La fourchette de datation démarre la veille quand se produisait le 1er contact Lune/Mars en parallèle ( le 7 Mai à 7h56), parallèle suivi 20 minutes plus tard de la conjonction de même nature : Lune-Mars.

La période d’influence se joue dans un laps de temps étroit, elle part du 7 Mai à 7h56 s’intensifie durant 20 minutes car il y a un effet combiné avec la conjonction et se referme au 8 Mai à 21h28 par la présence du parallèle Mars/Pluton. L’irruption aura lieu dans cette zone hyperactive de nature Lune/Mars/Pluton. Loin de cette pression, Vénus se promène seule sur le plan de l’équateur, avec une déclinaison Sud. En faisant la balance des influences, Vénus au Sud s’oppose à ces énergies actives au Nord.

Maintenant quittons l’analyse un cours instant pour la réalité et l’histoire de la Montagne Pelée.

A St Pierre, les équipes de secours remarquèrent que le survivant Cyparis avait été protégé par son cachot, visiblement à demi enterré mais que le cachot était orienté au Sud. La même observation fut faite sur la maison du cordonnier, 2ème survivant, bénéficiant aussi d’une orientation Sud ( avec les cartes natales favorables et sûrement une influence bienveillante de Vénus dans leurs thèmes).

Pour autant que l’on ne surveille pas les parallèles en astrologie, l’épisode de St Pierre n’est pas bien représenté, si l’on tient compte uniquement des longitudes. Mais les réveils de la nature reposent naturellement davantage sur l’influence d’astres sur les parallèles s’exerçant sur notre globe terreste et à l’influx lunaire également, que tout autre aspect par longitude.

Maintenant, proportionnellement à l’événement et en tenant compte des influences symboliques, il en allait de l’influence de Neptune, astre représentant les nuages, les gazs et évaporations, fumerolles précédant l’irruption volcanique.

Neptune installé en Gémeaux sur son degré  » dans le ciel, des nuages en fuite.. » pouvait s’accorder avec un dérèglement naturel venant du ciel aux vues de la nature aérienne du Gémeaux et évanescente de Neptune.

L’opposition Uranus-Pluton touche les axes I et VII, l’encadrement de l’Ascendant horaire se produit entre Pluton et Neptune, un Neptune décidément très influent à travers l’illustration de son degré, ainsi que par ses correspondances avec les gazs et autres pollutions aériennes ( Gémeaux). Chaque jour durant des mois et mêmes des années, à des heures différentes, l’Ascendant circule en Gémeaux et se retrouve encadré par Neptune-Pluton. Par conséquent, cet encadrement générique dans les années 1900 ne pouvait pas servir de « facteur déclencheur ».

La liaison de Mars, Soleil, Mercure, Lune au trigone de Saturne est mauvaise car le trigone s’établit entre 2 maisons cachées et souterraines ( la VIII) et la XII ( les choses cachées, dissimulées, ce qui précède un changement après une gestation). D’ailleurs la maison XII pourrait s’apparenter à celle de l’accouchement , elle précède la I, ligne d’horizon, celle de l’incarnation, la venue d’un nouveau cycle.

Traduisons par là avec ces trigones en VIII et XII et en terre, un déséquilibre en élément  » terre » , une crise de la terre en préparation.

Comme tout évènement collectif, la carte horaire constitue souvent le cadre, l’apparence, l’environnement où se déroule la situation, mais l’évènement en lui même s’enclenche par un rendez-vous particulier, le plus souvent par la Lune précipitée sur des étoiles fixes éloquentes!

Pour la montagne pelée, la Lune au moment de l’explosion arrive sur l’étoile fixe Algol, étoile responsable de lourdes pertes et de nature violente. Dans les situations ayant pour origine l’intervention d’un élément naturel, les parallèles et étoiles fixes répondent présents. Pour St Pierre, c’est la parallèle de Mars/Pluton au Nord, suivi d’un balayage par l’énergie naturelle lunaire mêlée à une étoile fixe.

Certaines localisations dans les maisons d’une carte horaire, apparaissent à première vue, sans trop d’intérêt et deviennent de vraies révélations. C’est le cas pour l’encadrement du Milieu du Ciel par Vénus/Jupiter dans l’épisode de St Pierre. On pourrait penser que cet encadrement est étonnant compte tenu de l’évènement destructeur mais c’était sans compter sur le parallèle Sud occupé par Vénus. L’encadrement du MC au moment de l’irruption nous renvoie à l’importance de Vénus sur le parallèle Sud.

Jupiter participait à l’encadrement du MC sur ce degré :

 » une forge allumée d’où sort une flamme »

Vénus second astre encadrant le MC, quant à elle, semblait dispenser ses rayons bienveillants sur la région sud de l’Ile.

Le parallèle de Mars à Pluton aurait été plus doux, si l’une des deux planètes avait stationné sur une déclinaison Sud.

La présence de ces deux natures violentes sur la même déclinaison obéit aux lois de la mécanique et aux bases de l’électricité « positif et négatif », si vous mettez deux surfaces aimantées face à face vers leurs pôles positifs respectifs, elles vont se repousser, mais si vous placez un aimant pôle positif vers un autre  négatif ils s’attireront. On peut comprendre la violence de Mars/Pluton balayé par la Lune, le tout sur la même déclinaison Nord.

Concernant le rôle précieux de la Lune, on observe régulièrement le couple tumultueux Lune/Mars dans les phénomènes naturels, crues, irruptions, par le bon sens de l’effet lunaire sur notre éco-système et les cultures et l’effet amplificateur et dynamisant de Mars. Les réunions de Mars/Lune aux périodes d’équinoxe sont à surveiller. ( amplification).

Enfin je terminerais l’article en faisant plein feux sur la Lune dont l’influence fait l’unanimité dans les campagnes. Certains ont pu être témoins de la place capitale occupée par la Lune dans certaines familles, où l’on vit encore sous son rythme ( vie rurale, cultures). Des paysans vivant des bienfaits de leurs potagers vous enseigneront l’art de cultiver un jardin. Ils vous diront que certaines catégories de légumes se sèment seulement au cours d’une Lune descendante, d’autres pendant une Lune montante. Les légumes dont on consomme la racine sont semés pendant une Lune descendante ( radis, carottes), les légumes montants ou sans racine de préférence, sous Lune montante. Semer des radis sous une Lune montante atrophie la racine et surcharge les feuilles ( ce qui est à la surface) , la partie émergée du légume se développe plus vite sous les effets lunaires.

De cet apprentissage cautionnant l’effet lunaire, transmis de père en fils, on ne peut oublier la célèbre Lune Rousse, appelée ainsi car elle apparaît orangée dans le ciel d’Avril ou au cours des premières semaines de Mai. A ce moment là de l’année, la Lune se trouve en Scorpion et le Soleil en Taureau. Cette Lune Rousse est intéressante à observer par sa taille et sa couleur.

Plongés sans le savoir, au coeur même de l’astrologie, on confierait volontiers, à ce monde rural – gardien des traditions- que les effets de la Lune dépassent le secret d’un beau jardin.

Pour plus d’informations sur les saints de Glace et la Lune rousse sur les cultures :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saints_de_glace

Paris 7 Juillet 2002 article dédié à Laurent et Mirella.

article publié en Mars 2003 dans le magasine astrologique du RAO « Trois, Sept, Onze ».

©Valérie Darmandy

___________

INFOS LIENS/Louis-Auguste Cyparis http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Auguste_Cyparis. Cyparis fut engagé par le cirque Barnum de Phinéas Taylor Barnum, nom à l’origine de l’expression  » Effet barnum »  un des arguments des détracteurs de l’astrologie.

http://www.lave-volcans.com/fiches_science_5.html

1 commentaire

Classé dans astrologie mondiale, astrologue, degrés symboliques, effet barnum, etoiles fixes astrologie, etude astrologique, la lune en astrologie, Langage astral, Maisons astrologiques, symbolisme

La magie Walt Disney sous Neptune-Lune

Sujet de cours d’astrologie Puteaux, niveau avancé.

Comment Walt Disney est il arrivé à la tête d’un empire ? Quel pouvoir créatif renferme son thème.
Tour d’horizon sur le thème natal de celui qui a enchanté des millions d’enfants à travers le monde !
Son thème présente des allures de cas d’école. Les deux planètes angulaires sont la Lune : l’imaginaire, le monde de l’enfance et Neptune : la magie, le rêve, l’inspiration dans le signe du Cancer. La Lune maître de Neptune/Cancer est tout simplement à son Ascendant mettant a disposition l’inspiration de Neptune. La Lune en I imbibée de Neptune c’est l’enfant intérieur de Walt qui a su bâtir un royaume féerique.

Lune et Neptune poussent les portes du monde merveilleux de Walt Disney.

Walt Disney est né le 5 Décembre 1901 à 00h35 à Chicago.
Le degré occupé par son Neptune « la cueillette de la treille en famille, un homme et une femme se tenant par  la main ». Degré de cohésion familiale, de l’importance des valeurs familiales, situé sur Neptune, il évoque une inspiration destinée à entrer dans les foyers.

L’encadrement de son Ascendant reçoit également les influx Neptune-Lune, aucune planète ne se place au milieu et les planètes sont liées par la maîtrise Lunaire. Walt dispose de capacités pour toucher l’inconscient collectif à travers ses contes porteurs de messages. Le mi-point entre Neptune et la Lune se trouve sur le 19°52 Lion, soit le 20ème degré «  Une Lune accompagnée d’une étoile, un homme tenant un papyrus à la main« . Il s’agit d’un degré artistique souvent en rapport avec une mise en célébrité dans les milieux cinématographiques ou de la photo, mode ». Ce degré sous entend une réussite et de potentielles récompenses dûes aux oeuvres.

L’empire Disney 
Les parcs- Jupiter maître de IV conjoint Saturne en dignité.

L’empire Disney est reflété par la conjonction en Capricorne Jupiter-Saturne, dans laquelle Jupiter est maitre de IV, les propriétés, les sols terrains. L’influence de la pierre et de la construction est représentée dès sa plus tendre enfance puisque son père Elias possède son entreprise en bâtiment. Pour vivre Walt Disney fera plusieurs petits boulots en relation avec son Sagittaire en maison III, facteur et vendeur à bord de trains. (Uranus Sagittaire). Attiré par les technologies de pointe, les trains, il fera plusieurs tentatives créatrices avant 1923, toutes se soldant par des échecs en raison des coups de production.

L’étoile cachée de Walt Disney

Le début de Disney démarre le 16 Octobre 1923 par l’association avec son frère Roy, ensemble ils créent les Disney Brother studios le jour où la Lune en Capricorne rejoint le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, maison des propriétés, fondations et biens, patrimoine.

Le mi-point, le 20°Lion né de la distance de Neptune à la Lune, existant à l’état latent, est activé pour la première fois à la mi Octobre 1923 par le transit de Neptune arrivant sur le 20°ème Lion.  Sans le savoir Walt fonde sa société sous l’influence du degré caché portant l’énergie de Neptune-Lune : imagination, inspiration, sensibilité, grande perception, goût du merveilleux, le rêve, la magie, ou l’oreille musicale, la gamme des émotions allant du rire aux larmes.

Grâce au courant Lune-Neptune, fibre musicale, le succès des Chefs d’oeuvre de Walt Disney repose aussi sur les illustrations musicales de ses films d’animations par des grands compositeurs.

 Ce 20ème degré Lion fait référence au cinéma, à la remise de prix, célébrité, aux métiers de l’image, de la photographie. On peut penser que la vibration de ce degré, activé mi Octobre 1923, ait invité inconsciemment Walt à poser la première pierre de son empire magique. Face à l’activation du mi-point par le passage de Neptune, il fut le premier ensorcelé par le pouvoir magique de son Neptune-Lune ! Son chemin enchanté était en route…

La longévité de l’œuvre, son abondance et ultérieurement la multiplication des parcs Disney à travers les continents répondent parfaitement à la solide conjonction Jupiter et Saturne en Capricorne en IV. Saturne en dignité en conjonction exacte au maître de IV exprime une pérennité de son patrimoine au-delà de la durée de vie de l’artiste. (John Lennon conjonction Jupiter-Saturne en Taureau en I). On voit à travers le thème de Disney le rôle constructif et durable d’un Saturne harmonique et en dignité. Le signe du Capricorne abrite plusieurs planètes : Mars, Jupiter-Saturne et Vénus -maître de sa Lune- en V dans la maison de la créativité.

Mortimer Mouse dans un premier temps puis rebaptisé par la suite Mickey Mouse marque l’envol de la carrière de Walt Disney, le 18 Novembre 1928 date officielle de sortie au public à New York. Sa petite souris pourrait bien être symbolisée par son Mercure (les petits animaux) car le Soleil 26°27° Scorpion passait le jour de l’inauguration de Mickey sur son Mercure 27°Scorpion.

Le premier long film d’animation « Blanche Neige et les 7 nains » apparaît au public le 21 Décembre 1937 tandis que Jupiter tombe sur sa Vénus en V . Ce film utilise de nouvelles technologies. On peut comprendre que les derniers préparatifs de ce film se soient déroulés lors du transit de Jupiter en Capricorne sur le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, son patrimoine, ses propriétés. L’œuvre de Fantasia est sublimée par plusieurs compositions  musicales, parmi lesquelles celle de Paul Dukas dans la séquence de l’apprenti-sorcier.

Prolixe dans son oeuvre, Walt Disney a su utiliser plusieurs facettes de Neptune et inscrire son travail dans la collectivité (Neptune).

Son Neptune domine largement en raison de l’angularité et de la présence de son maître, la Lune à l’Ascendant. La popularité associée à son monde enchanteur.

Coté technique, Walt avec son Mercure Scorpion, en réciprocité mutuelle avec Pluton/Gémeaux à l’angularité dépassée, a besoin de bousculer une expression dans l’écrit ou l’oral (maison III scorpion), son Soleil Sagittaire avec Uranus en II lui donne envie d’utiliser les nouveaux procédés de l’époque :  le technicolor innové par Herbert Kalmus. ( Sagittaire, les couleurs).

Une création Sagittaire

Les multiples aspects du thème sont exploités, l’inspiration Neptune-Lune se marie à la palette du peintre -Sagittaire- .
Parmi la thématique de ses films d’animation, Walt, à travers son Sagittaire, donne vie à de nombreux animaux : le livre de la Jungle, Bambi, les chiens( Pluto), chats (les aristochats) canards (Donald) ,cochons (les 3 petits cochons), et la célèbre souris Mickey Mouse.

Donner vie à tous ces animaux tient visiblement de plusieurs influences issues de son thème astrologique, on ne pourrait rater l’influence de sa maison VI ( maison des animaux) sous Neptune -l’imagination qui l’invite à produire une quantité d’animaux auxquels il donnera des sentiments et des émotions. La localisation de ce Mercure en III relié en sextil à Vénus en maison V débouche vers une forme séduisante de dessins avec un penchant pour les petites souris.(Mercure les petits animaux).

Sa Vénus en maison V à 29°42 Capricorne « Un homme joue de la flûte au milieu de ses animaux familiers et un peu partout tombent des boules brillantes comme celles que lançent les fusées des feux d’artifice ». Ce degré d’une Vénus en V déjà créatrice reliée au dessin, Mercure, fait référence à un entourage d’animaux familiers : les animaux issus tout droit de son imagination phénoménale. La notion de « feu d’artifice » du degré rappelle les myriades d’étincelles jaillissantes de la baguette magique qui transforme les petites souris en chevaux somptueux(Cendrillon)ou le vol étincelant de la Fée Clochette, Merlin l’enchanteur (…). Dans ses films des feux d’artifices apparaissent aux génériques sans oublier les feux d’artifices tirés réellement depuis les parcs d’attraction Disney.

L’aspect totalement féerique de ce degré symbolique n’a pas échappé -inconsciemment- à Disney qui a su l’exploiter sur la pellicule. La magie de Neptune-Lune s’associe à ce monomère, ainsi, ce créateur de rêves avait entre ses mains de quoi faire  pétiller les yeux des petits et grands.

La série « Zorro », cavalier justicier répond à merveille à son Soleil Sagittaire : le cheval. Dans la symphonie pastorale de Fantasia il explore la mythologie classique, les centaures et pégases apparaissent à l’écran. A l’époque de la sortie du film, le 12 Novembre 1940  la conjonction Jupiter-Saturne Taureau est présente dans le ciel, elle existait au natal et on peut y voir un gage de stabilité et longévité.

Entre sa conjonction de naissance et celle de mi-Novembre 1940 se forme un trigone entre les signes de terres du Capricorne vers le Taureau, le trigone est ascendant dans le sens du Zodiaque de sorte qu’il installe une valeur pérenne maximale, de quoi assoir « Fantasia » dans la postérité.

Dans les dialogues de Blanche Neige » Miroir, mon beau miroir qui est la plus belle de toute ? », comment ne pas y voir la signature des reflets de la Lune et Neptune, le reflet de l’image. Le miroir se déforme et l’image qui y apparaît n’est pas celle de la Reine narcissique. Ce conte pour enfants est d’ailleurs un des plus populaires dans l’esprit collectif et une manifestation réussie de l’oeuvre de Lune-Neptune. La tour d’ivoire austère dans laquelle est perchée l’odieuse Reine appartient symboliquement aux sphères du Capricorne, emblème aussi du pouvoir.  Que ce soit dans Merlin l’enchanteur, Cendrillon,Peter Pan ou Mary Poppins, les films exploitent le sujet des pouvoirs magiques des animaux et ceux des humains. L’homme a su donner à l’écran une dimension d’égalité entre les animaux et les hommes( Soleil Sagittaire , le centaure mi-homme mi-cheval associé à l’ensemble magique du thème).

Disney création posthume

Steeve Jobs à l’origine des studios Pixar aurait-il été téléguidé par le potentiel créatif de Walt Disney…

Les cycles dans les thèmes perdurent au-delà de la mort physique des personnes.  On retrouve ceci lors de vibrants hommages aux artistes ou lors d’une naissance, le thème de l’enfant réceptionne des aspects du thème d’un grand parent décédé avant sa naissance. La pérennité d’une oeuvre installée par l’artiste le temps de son vivant obéissent aux mêmes lois astrologiques que l’hérédité astrale, à savoir que les cycles fonctionnent en dehors de la durée de vie d’une personne. La carte astrologique sert de référent comme un résidu d’énergie, depuis laquelle les cycles et aspects vont continuer à tourner et interférer sur l’oeuvre.

Le succès posthume de Claude François est un exemple. Le chanteur est décédé sous le transit exact de Jupiter sur sa Lune Gémeaux, transit augmentant considérablement la popularité pour un artiste. De son vivant hélas il n’a pas connu ce pic de popularité, cependant sa popularité partie en flèche au lendemain de son décès fut une réalité.

Le disque «  Alexandrie, Alexandra, » sortait une semaine après sa mort et connut un succès sans précédent dans la carrière de Claude François.

Pour la connexion astrale entre Steve Jobs et Disney c’est le même phénomène. Steve Jobs n’avait que 9 ans l’année où Disney disparut, pourtant leurs potentiels créatifs se donneront rendez vous au travers des Studios Pixar que Steve Jobs créera en 1986. Disney rachètera 10 ans plus tard le groupe Pixar propulsant Steve Jobs au poste d’administrateur.

De ce chaudron créatif sortiront des pointures d’animation telles que Toy’s Story, Ratatouille, Némo.

En synastrie, les deux hommes présentent leurs angles superposés presque sans orbe, facteur d’attirance magnétique et automatique. Avec les angles superposés, ou inversés, l’attirance peut se faire sur le plan physique, mental, l’un peut être pour l’autre par exemple un modèle de pensées ou jouer un rôle à déterminer par le reste des thèmes.   Les deux cuspides de leurs ascendants et milieux du ciel sont juxtaposées. Le maître ascendant commun aux deux hommes est Mercure. C’est précisement le Mercure de Steve Jobs qui tombe dans la maison V de Walt Disney .  Steve Jobs avec la projection de son Mercure maître ascendant dans la maison créatrice de Disney contribue en quelque sorte à prolonger ses créations.

Une doriphorie dans sa X natale. 

Le ciel de l’ouverture du 1er Parc Disney en Floride le 17 Juillet 1955 se produit sous une doriphorie : une concentration de plus de 6 planètes situées sur peu de degrés et entourant le Soleil. La symbolisme de la doriphérie parle d’une situation exceptionnelle. Elles peuvent mettre en relief une situation particulière. Dans le cas d’un thème natal ces concentrations autour du Soleil sont des indices de célébrité.

La doriphorie du 17 Juillet 1955  présente 7 planètes autour du Soleil situées dans un rayon de 30° maximum sur le Zodiaque.

Dans ce ciel du jour d’inauguration du parc Disney, le Soleil est encadré par une escorte de planètes : Vénus,Mercure, Uranus,Mars, Jupiter. La configuration astrologique concentrée se produit en Cancer, signe de l’enfance et la Lune en Cancer dans la soirée se dirige vers l’ensemble des planètes.  La doriphorie est soulignée par l’élément le plus maternel et populaire qu’il soit, la Lune.

Son Neptune natal début Cancer a rendez-vous avec la Lune dans la soirée du 17 Juillet 1955. Sa conjonction natale Soleil-Uranus en Sagittaire belle signature du destin cinématographique se rejoue en Cancer.

Pour l’inauguration du 1er parc d’attraction, la quasi totalité de la doriphorie transite la maison X natale de Walt Disney et crée une action réflexe en face à son trio Mars,Jupiter,Saturne en Capricorne  dans sa maison IV : les propriétés, terrains, biens, le bâti.

Les 2 seules planètes de la doriphorie ne se positionnant pas dans sa X sont Jupiter et Mars réactivant une conjonction natale. La coloration de cette conjonction est celle des gagnants, des entreprises couronnées de succès. La Lune si précieuse dans l’image envoyée au public atteint son Milieu du Ciel.

« Il était une fois un homme qui voulait faire rêver des milliers d’enfants« . Son voeu fut exaucé. Magie oblige, la fée Neptune l’immortalisa en monde féerique dans l’inconscient collectif.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/10/28 à 01:18

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Célébrités, Conjonction Neptune-Pluton, cours d'astrologie Ile-de-France, degrés symboliques, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Neptune, popularité, quinconce

Le Titanic, DN équipage et passagers

Suite à l’analyse astrologique du voyage inaugural du Titanic publié vers les années 2000 et une poignée de données de DN sans heure et quelques unes avec l’heure ( fiable ?) intervient la question du libre-arbitre lorsque le destin donne rendez-vous simultanément à 2200 personnes.

Je vous invite à consulter régulièrement cette page pour son alimentation progressive et les notes qui y seront mentionnées.

Le commandant Smith et les officiers du Titanic.

Les passagers rescapés sont indiqués par des étoiles** devant leurs noms.

Les configurations observées sur les dates de naissance de l’équipage et des passagers de 1er, 2ème et 3ème classe ont pour objectif de mettre en exergue d’éventuelles constances astrologiques. Entre 1500 et 2000 dates vont être remontées au fil des jours et croiser entre elles. Ces comparaisons astrologiques visent à mesurer le nombre de configurations pouvant être communes parmi ces quelques 2000 dates de naissance. Compte tenu de la nature de l’évènement, en théorie on devrait trouver les éléments astrologiques suivants :

  • la présence éventuelle de l’élément « Eau » des valeurs Poissons, ou d’aspects Neptune-Lune ou des Lunes en Poissons dans le thème des passagers et de l’équipage. Au moment du naufrage la Lune se trouvait dans le signe du Poissons. Des contacts ou maîtrises entre Mars et Neptune ( action dans la mer, marin, plongeur)ou encore des dissonances de Neptune.
  • La présence de l’axe de déplacement Gémeaux/Sagittaire doit être représenté , c’est à dire occupé par des planètes.
  • d’éventuelles présences de conjonction de planètes avec ces étoiles fixes Baten Kaitos 21° Bélier et Scheat 28° Poissons, étoiles activées lors du voyage inaugural du Titanic.
  •  dates de naissances communes avec le voyage inaugural comme c’était le cas pour le chef radio John  Georges Jack Philips né un 11 Avril, son soleil coïncidait avec celui du voyage inaugural.
  • observateur de Jupiter maître des Poissons dans le Septenaire en Astrologie. Dans les configurations de l’ensemble des passagers et de l’équipage, Jupiter reste la planète symbolisant les grands voyages et également la notion de  » protection ».

Au terme des observations, les aspects seront triés, comptés. Il sera intéressant de savoir si il existe des planètes personnelles dans le même signe, des aspects communs entre les passagers ou entre les passagers et le jour du voyage inaugural et surtout si certains aspects sont récurrents entre les passagers.

Ces données croisées feront l’objet d’une nouvelle publication astrologique complémentaire à l’article « le Titanic et les signaux de l’astrologie« .

Il devrait être publié vers la fin 2011 ou début 2012.

15/10/2011

Valérie Darmandy

____________________________________________________________

Configurations astrales des hommes clefs du Titanic, ceux qui le pensèrent et participèrent à sa construction sur les chantiers navals de Harland & Wolff.

Les hommes clefs du RMS Titanic.

 Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff né le 14 Novembre 1834 dispose au natal d’une opposition Mars à 20°59 Cancer opposé à Neptune. Au moment du voyage du Titanic, le 10 Avril 1912 Neptune est Cancer est exactement sur le Mars natal de G. Wolff, ce 21ème degré cancer activant la 21ème image astrologique  :  » un vaisseau s’enfonce dans la mer ».

Le départ du Titanic se produit au moment où la Lune à 29° Capricorne passe sur le Neptune natal de G. Wolff. ( Voir illustrations deu ciel astrologique du voyage inaugural dans l’article  » Le Titanic et les signaux astrologiques).

Edward James Harland, son associé est né le 15 Mai 1831.  On remarque un grand classique dans la synastrie, leurs Soleils sont en opposition exacte, facteur d’attirance et complémentarité. Tout comme son associé Wolff, Edward dispose d’un Mars en Cancer. La localisation de Mercure ne doit pas être anodine en  » maison astrologique », car Mercure est située à 8° Gémeaux, degré où se dirigera la conjonction Neptune-Pluton Gémeaux de 1891-1892 et présente chez de nombreux passagers et membres d’équipage.

 Bruce Ismay , Président de la White Star Line est né le 12 Décembre 1862. A l’origine de l’idée de la construction. Axe des Nœuds dans l’opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux(axe des voyages). Mars maître de Neptune. Neptune opposé Saturne.

Thomas Andrews, architecte du Titanic, est né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !

William Henry Campbell est né le 5 Novembre 1890, il participa à la construction du Titanic. Il possède lui aussi la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux qui est une » constante » de plusieurs passagers à bord.

Configurations astrales de l’équipage : 

De l’équipage aux serveurs du restaurant et musiciens.

William Pirrie ( à gauche)des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847. Neptune 0°25 Poissons,  Mars Poissons.  Saturne Poissons au milieu de Mars-Neptune. 

 Le Capitaine Edward Smith ci-contre en photo à droite avec Lord Pirrie des chantiers navals, est né le 27 Janvier 1850 . Smith présente un Neptune en Poissons à 3°33 Poissons, symbole des grandes eaux et de la marine. Le jour du voyage inaugural le Soleil passait sur l’Uranus natal de Smith conjoint à l’étoile fixe Scheat.

John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune. Mercure conjoint l’étoile fixe Scheat. Il lança le 1er SOS dans l’histoire de la marine.

Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune.

**Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Lune carré Pluton.

Les musiciens à bord

Roger Marie Bricoux, né le 1er Juin 1891, Soleil conjoint à la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux au double carré Saturne. Jupiter en Poissons/Saturne Vierge.

Wallace Henry Hartley  né le 2 Juin 1878, Mars en Cancer, lors du voyage inaugural Mars se trouvait en Cancer. Jupiter/Verseau carré Neptune. Soleil conjoint au Soleil de Roger Marie Bricoux.

John Law Hume né le 8 Août 1890, conjonction appliquante Lune-Neptune! ( eau) conjoint à Pluton en Gémeaux. Au double carré de la conjonction Saturne-Mercure.  Jupiter Verseau conjoint au Jupiter Verseau de son acolyte Wallace Henry Hartley.

Georges Alexandre Krins né le 18 Mars 1889, son Mars à 22° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos.1° d’orbe–  Son soleil conjonction l’étoile Scheat 28° Poissons! Ce musicien présente des conjonctions exactes aux 2 étoiles fixes mises en évidence lors du ciel du voyage inaugural : Scheat et Baten Kaitos exposant au risque de mort par submersion ou par eau.

John Wesley Woodward né le 11 Septembre 1879 Neptune sextil Lune en Cancer, Jupiter Poissons opposé Uranus. Cycle de Jupiter entre ce musicien et l’autre musicien Roger Marie Bricoux avec Jupiter Poissons également ayant une opposition lui à Saturne, pour ces deux musiciens leurs Jupiters /Poissons est affligé.

42 serveurs des restaurants à bord

Liste non exhaustive, certaines dates de naissance restant inconnues. Voici la liste de 42 serveurs à bord du paquebot.

Battista Antonio Allaria, serveur à bord du restaurant est né le 31 Mai 1889, son ciel présente une similitude avec le ciel du musicien Roger Marie Bricoux dans le sens où ensemble ils ont leur soleil Gémeaux conjoints a la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux! Pour Battista Antonio , son Jupiter en Capricorne s’oppose à son Mercure, important car Mercure maîtrise le groupe Mars/Soleil/Neptune conjoint Pluton dans son gémeaux. Lune  29° Gémeaux.

Georges Aspeslagh, serveur est né le 3 Septembre 1885, son Mars en cancer ( comme le jour du voyage inaugural) et se trouve conjoint au Neptune du jour du voyage inaugural!  Saturne et Mars en signe d’eau, cancer, Mars en chute, Saturne en exil. Conjonction Pluton-Neptune toujours présente. ( aspect générationnel). Observation localisation commune de leurs Lune sur Aspeslagh, Lune 28° gémeaux.

Ungo Banfi, né le 9 Décembre 1887 a aussi la conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter.

Giovanni Basilico né le 14 Février 1885 présente un carré Jupiter-Pluton.  Neptune au triple carré de sa Lune et de son Soleil et son Mars.

Narciso Bazzi né le 22 Juillet 1878 présente une Lune conjonction appliquante à Neptune! Jupiter carré à nouveau, cette fois sur Neptune!

Jean Baptiste Blumet né en Savoie le 6 Février 1886, Lune Poissons, Neptune maitre de sa Lune, en carré au Soleil. Jupiter maître de sa Lune poissons,  au carré de Saturne.

Pierre Giuseppe Brochet né le 29 Septembre 1868 , Lune Poissons, Jupiter conjoint Neptune affligées ensemble par le carré d’Uranus en Cancer, Mars aussi en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural).

Adrien Finnin Chaboisson né le 25 Septembre 1886, Lune carré Neptune. Neptune conjoint Pluton. Mars opposé Neptune.

Marcel Raymond André Cornaire né 3 Décembre 1892 Lune conjointe Neptune et Pluton. Mars en Poissons carré Neptune.

Auguste Louis Coutin né le 7 Mars 1884, Soleil Poissons, conjonction Lune-Jupiter en Cancer, conjonction Saturne-Pluton.

Maurice Emile Victor Debreucq né le 6 Mars 1894,  Lune en Poissons, Lune Poissons carré Neptune. Soleil en Poissons. Neptune conjoint Pluton en Gémeaux.

Louis Gabriel Desvernine né le 20 Août 1891, Lune en Poissons, Jupiter Poissons, Lune Poissons carré Neptune et carré Pluton.

Francesco Donati né le 30 Juin 1894, triple conjonction Jupiter-Neptune-Pluton en Gémeaux. Lune conjonction à Pluton et Neptune.

Louis Auguste Dornier né le 16 Octobre 1891, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Jupiter Poissons au carré de Neptune.

Giuseppe Bertoldo Fioravante né le 14 Décembre 1888, conjonction Neptune-Pluton, Jupiter en Sagittaire sur le Jupiter Sagittaire du voyage inaugural.

Gaspare Antonio Pietro Gatti né le 3 Janvier 1875 Jupiter conjoint Mars opposé Neptune, l’opposition est prise dans l’axe des Noeuds.

Vincenzo Pio Gilardino né le 27 Janvier 1881, Saturne conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos, Neptune carré Mercure-Soleil.

Gérald Grosclaude né le  7 octobre 1877 conjonction Mars-Saturne en Poissons.

Henri Marie Jaillet  né le 26 octobre 1873 Neptune carré Saturne.

Claude Marie Janin né le 9 octobre 1882 , triple conjonction Pluton-Neptune-Saturne en Gémeaux. L’axe des Noeuds pris dans la conjonction. Conjonction de la triple conjonction au Noeud Sud.

Georges Jules Jouannault né le 1er Août 1887, Mars en Cancer ( position de Mars lors du voyage inaugural), Saturne en Cancer carré à Jupiter. Conjonction Neptune-Pluton  en Gémeaux.

Adolf Mattmann né le 29 Août 1891, conjonction sans orbe de Pluton-Neptune en Gémeaux, Jupiter en Poissons, Lune en Cancer.

**Paul Achille Maurice Germain Mauge , rescapé, né le 22 Mars 1887, Lune en Poissons.  Soleil bélier et Mercure conjoints l’étoile fixe Scheat. Saturne en Cancer. Conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux.

Francesco Luigi Arcangelo Nannini né le 3 Février 1870, Lune en Poissons, conjonction Pluton-Jupiter.

** Miss Mabel Edwina Martin, rescapée, née le 18 Mars 1892,conjonction Jupiter-Soleil, Soleil en Poissons conjoint l’étoile fixe Scheat.  Jupiter opposé Saturne. Conjonction sans degré d’orbe( quelques minutes) de Neptune-Pluton en  Gémeaux.

Jean Baptiste Stanislas Pachera né le 7 Mai 1892, conjonction exacte sans degré d’orbe ( 7minutes) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alberto Peracchio né le 7 Avril 1892 , Soleil natal à 2° de l’étoile fixe Baten Kaitos. Conjonction sans degré d’orbe (7 minutes d’écart) de Neptune-Pluton en Gémeaux.

Alfonso Perotti, né le 15 Août 1891 conjonction sans orbe (7 minutes d’écart) Neptune-Pluton en Gémeaux.  Jupiter en Poissons opposé Saturne.

Alessandro Pedrini né le 15 Août 1890, conjonction très serrée de Neptune-Pluton en Gémeaux, 1° d’orbe, opposé Mars Sagittaire, au double carré de Saturne.

Sébastiano Peracchio, né le 10 Mai 1894, triple conjonction en Gémeaux: Jupiter-Neptune-Pluton. Mars en Poissons. Lune en Cancer.

Enrico Ratti né le 30 Novembre 1890. Configurations très affligées dans l’axe des transports et voyages, entre le Gémeaux et le Sagittaire: conjonction étroite de Neptune-Pluton opposée à la triple conjonction Soleil-Mercure-Vénus dans le Sagittaire, le tout au carré de Saturne.   Saturne affligeant toutes les planètes dans l’axe Gémeaux/Sagittaire. Axe des Noeuds pris dans l’opposition Gémeaux/Sagittaire. Lune en Cancer.

Rinaldo Renato Ricaldone né le 20 Septembre 1889, présente également la conjonction « générationnelle « étroite Neptune-Pluton en Gémeaux. ( 2 degré d’orbe).  Conjonction exacte Mars-Saturne en Lion reliée à Jupiter dans le Sagittaire.

Angelo Mario Rotta né le 1er Mai 1888, conjonction de Neptune 29° Poissons sur l’étoile Scheat 28° Poissons( risque de mort par submersion et noyade)! Vénus 22° Bélier sur l’autre étoile fixe Baten Kaitos ( risque de naufrage). Toujours la conjonction générationnelle dans le signe des transports, Neptune-Pluton.

Giovanni Giuseppe est né le 8 Septembre 1887, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux. Heure inconnue mais la lune court vers Neptune...

Giovanni Salussolia est né le 9 Juin 1886 , conjonction large Neptune-Gémeaux. Saturne en Cancer.

Candido Scavino est né le 30 Avril 1869, Neptune à 3° d’orbe de l’étoile Baten Kaitos. Neptune carré Uranus en Cancer. Saturne en Sagittaire.

Ercole Testoni est né le 14 Octobre 1888, conjonction Neptune-Pluton en Gémeaux opposée à Jupiter en Sagittaire.

Ettore Luigi Valvassori est né le 1er Août 1876, Pluton opposé Jupiter. Saturne en Poissons.  Jupiter dissonant au carré d’Uranus/Mars. Vénus en Cancer.

Alphonse Jean Eugene Vicat est né le 27 Mai 1890, axe des transports Gémeaux/Sagittaire affligé, opposition Mars Sagittaire à Pluton-Neptune-Soleil-Mercure en Gémeaux. Présente comme plusieurs passagers la conjonction générationnelle « Neptune-Pluton en Gémeaux » exacte en 1892 couvre les naissances sous 1891 à 1893, mettant en avant un événement touchant la « collectivité ».

Pierre Léon Gabriel Villvarlange né le 28 Février 1893, Soleil Poissons, Mercure Poissons. Soleil Poissons en carré à la conjonction générationnelle Neptune-Pluton en Gémeaux.

Johannes Voegelin-Dubach né le 23 Septembre 1876, Saturne Poissons carré Jupiter.  Jupiter affligé par le carré de Saturne et l’ opposition de Pluton.

Minio Zanetti est né le 9 Janvier 1892, pris dans la conjonction genérationnelle de 1892 Neptune conjoint Pluton dans le signe des transports : le Gémeaux.  Neptune-Pluton a un moins de 1° d’orbe. Jupiter en Poissons.  La lune applique telle  vers la conjonction Neptune..Pluton? Mystère car absence d’heure de naissance.

Les passagers toutes classes confondues:

Les survivants ont une astérisque*

*Elisabeth Walton née le 1er octobre 1822 conjonction Neptune Saturne Pluton, la Lune est passée sur la triple conjonction. 

Hudson Joshua né le 9 décembre 1881, Conjonction Saturne-Neptune Jupiter en taureau, Mars en Cancer.

Bessie Waldo ,née le 14 novembre 1886 Pluton Gémeaux-conjoint Neptune taureau.

Helen Lorain, né le 5 Juin 1909  Mars 6°en poissons, Neptune 15°en cancer, Saturne sur l’étoile fixe Baten Kaitos.0° d’orbe.

* Master Hudson Trevor né le 7 Mai 1911, Mars en10° poissons Neptune 19° Cancer.

*Harry Anderson né le 20 octobre 1864 conjonction Vénus 22°Jupiter29 Scorpion, Mars 18°Gémeaux trigone mercure 13° Balance, Saturne 21° Balance.

*Miss Kornelia Théodosia né le 12 Août 1849 conjonction Uranus-pluton fin Bélier, Neptune 3°48 Poissons.

Charlotte Appleton né le 12 Décembre 1858 Neptune 22° carré Jupiter 15°gémeaux, Soleil 20°Sagittaire carré Neptune.

Colonel John Jacob astor 13 juillet 1864 Jupiter 17°Scorpion oppose Pluton 13° taureau, Saturne Balance oppose Neptune Bélier.

*Madeleine Talmage Astor née le 19 Juin 1893 Mars 23°Cancer  conjonction Pluton 9° 48 Neptune 11°41 Gémeaux.

*Léontine Pauline Aubart née le 20 mai 1887 . Ciel à 5 conjonctions e, Taureau, Mars 22°50 Neptune 27°58 Mercure 20° Soleil 28°taureau le tout conjoint à Pluton 3°29 Gémeaux  , Saturne 19°Cancer.

*Hélène Baxter née le 29 Mars 1862 Jupiter opposé Neptune- Lune Poissons ? conjointe neptune ?( selon heure) . Neptune 1°34 Bélier. 

Quigg edmond Baxter né le 13 juillet 1887 conjonction pluton 4°36 gémeaux Neptune 29°23 Taureau. Soleil 20°21 Cancer/ Saturne 25°21 Cancer, Mars 0°50 Cancer Jupiter 26°30 Balance carré Saturne

Thomson Beattie  né le 25  novembre 1875 Jupiter 16°30 scorpion Opposé Pluton 22°30 Taureau , Uranus 19°59 Lion opposé Saturne 20°16 Verseau carré Jupiter, Mars 22°carré Jupiter carré Uranus. Carrés fermés sur 4 signes fixes.

*Richard Lenoard Beckwith né le 9 Novembre 1874 Pluton 21°49 taureau opposé Soleil 17° scorpion Lune milieu du scorpion et Mercure retrograde29°50 Scorpion. Uranus 15°12 lion au double carré Pluton carré Soleil. 

*Madame Sallie Beckwith, née le 21 septembre 1865  Mars 14°20 Balance opposé Neptune 9°28. Lune opposé Neptune.

*Carte du ciel de Peter Dennis daly , né le 7Juillet 1860 à Liscar, banlieue de Wallasey ( Angleterre) à 2h30 a.m.  Rescapé.

Caractéristiques du ciel au moment du naufrage, l’arrivée de la Lune à 2h30 heure du naufrage à 28°29° Poissons sur le Neptune natal Poissons conjonction exacte étoile fixe Scheat ( risque de mort par submersion, noyade selon Robson).

Les passagers de 1ère classes, les rescapés ont des étoiles **

** Karl Howell Behr né le 30 Mai 1885, conjonction générationnelle Neptune-Pluton en signes différents Taureau/Gémeaux, un carré Neptune Jupiter. Saturne Uranus en carré.

** Nelly Mayo Bessette née le 7 Octobre 1872, une Lune Sagittaire ( pouvant être validée car la Lune se trouve au milieu du signe) un carré Soleil-Saturne. Rien a première vue de symboliquement significatif sans l’heure de naissance.

** Rosalie Bidois née le 10 Mai 1865, une opposition de la lune ( validée car en milieu de signe) du scorpion au Taureau. Pluton encadré par Mercure, Vénus, Soleil. Jupiter dans le signe du Sagittaire opposé à Uranus Gémeaux. Cette même opposition se retrouve dans le thème de Bruce Ismay.

** Elen Bird née le 8 Avril 1881 , Soleil Bélier 18°-19°conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (2-° d’orbe) exposant au risque de naufrage. Mars 4° Poissons opposé Uranus 10° Vierge, une conjonction importante Saturne-Jupiter, encadrement de Vénus en dignité Taureau par Neptune-Pluton. La Lune se trouve en plein milieu du signe du Lion, aspect possible de carré à Neptune ou Pluton.

Jacob Birnbaum né le 24 Mai 1887, la conjonction générationnelle Neptune-Pluton escortée de planètes personnelles : Soleil, Mercure, Mars. Conjonction Mars-Neptune. Mercure, Soleil Pluton dans le signe des Gémeaux.

**Dickinson H. Bishop né le 24 Mars 1887 conjonction Mercure, Soleil, Mars, la Lune est en début de signe Gémeaux on ne peut pas en tenir compte. Conjonction générationnelle de Neptune 2°Gémeaux/Pluton 25°Taureau. 

** Helen Bishop née le 19 Mai 1892 conjonction générationnelle sans orbe Neptune-Pluton en Gémeaux , si la naissance a eu lieu dans la seconde partie de l’après midi, la Lune passait en Poissons. Selon l’heure de naissance le Soleil serait fin Taureau ou début Gémeaux en application vers la conjonction Neptune-Pluton. Uranus 3° Scorpion opposé Mercure 3° Taureau. Mercure, maître de la conjonction générationnelle  en Gémeaux Neptune-Pluton est frappé par Uranus.

** Mauritz Håkan Björnström-Steffansson né le 9 Novembre 1883, il est probable que la Lune soit en Poissons, dans l’après midi elle est autour de 8° Poissons. Neptune 19°45 Taureau opposé Soleil 16°-17 Scorpion, Pluton 0°30 Gémeaux opposé Vénus. Pluton conjoint Saturne en Gémeaux. 

Stephen Weart Blackwell né le 6 Septembre 1866, Neptune 12° carré Uranus 7°46 en Cancer. Mars en Gémeaux dans le signe des transports. Lune vers le milieu du Lion.

** Henry Blank né le 17 Septembre 1872, lune en Poissons si la naissance s’était produite avant 15h.   Pluton 20°41 Taureau au double carré de Jupiter 20° Lion -Mars 18°52 Lion.  Neptune 25° Bélier quinconce Soleil 25° Vierge.

** Caroline Bonnell née le 3 Avril 1882, Mars en Cancer, conjonction Pluton 27°50 Taureau- Jupiter 26°Taureau et surtout la conjonction Neptune 15°04-Saturne 11°34 Taureau.

** Elsie Edith Bowerman née le 18 Décembre 1889, conjonction générationnelle Neptune 2°31-Pluton 5°36 en Gémeaux au carré de Saturne 3°53 Vierge. Soleil 26°-27° Sagittaire, conjonction Mars 22°Uranus 25° Balance.

John Bertram Brady né le 3 Décembre 1870, Lune conjointe Neptune en Bélier? La Lune se trouve vers le 22ème degré autour de 15h.  Neptune 19° Bélier conjointe l’étoile fixe Baten Kaitos ( 1° d’orbe). Axe Gémeaux-Sagittaire valorisé, Jupiter 22° 43 Gémeaux opposé à l’amas planétaire dans le Sagittaire, Saturne 28° Sagittaire et Vénus 10°, Soleil 11°, Mercure 17°, l’axe au double carré de Mars 18° Vierge.

Emil Brandeis né le 15 Mars 1864, Soleil 25° Poissons carré Uranus 21°08 Gémeaux, la localisation de la Lune est importante, selon l’heure de naissance, elle est conjointe à Uranus soit elle est carré à Neptune.

**George Andrew Brereton né le 11 Novembre 1874, Lune milieu Sagittaire, Vénus 23°40 Sagittaire, Pluton 21°45 Taureau opposé Soleil 19-20° Scorpion, au carré d’Uranus 15°14 Lion. Pluton opposé Mercure.

**Caroline Lane Brown née le 8 Juillet 1872, Jupiter 5°29 Lion conjoint Mercure 1°47 Lion conjoint Uranus 0°34 Lion, au carré de Neptune 26°13 Bélier. Mars en cancer 2°55. Lune en Lion ( milieu) carré probable à Pluton selon heure de naissance.

**Margaret Brown née le 18 Juillet 1867, a embarqué à Cherbourg le 10 Avril 1912, la triplicité en Eau est occupée, un grand trigone partant de Saturne 17°27 en Scorpion au trigone de Jupiter 6°47 Poissons au trigone de Vénus 6°55 et Uranus 9°39 en Cancer. Son trigone en Eau est équilatéral et ferme la figure astrologique. Dans ce trigone, Neptune, l’eau, à 15°05 Bélier vient frapper par carré Uranus et Vénus en Cancer. ( Margaret Brown fut incarnée à l’écran par l’actrice Kathy Bates, dans le film de James Cameron)

** Emma Eliza Bucknell née le 28 Août 1852 , la dignité de Neptune en Poissons à 10°13 opposé au Soleil 5°-6° Vierge, si l’heure de naissance se situe en soirée, la Lune arrive début Poissons. Conjonction Pluton 1°37- 8°22Uranus Taureau.

** Elizabeth Margaret Burns née le 15 Décembre 1870, axe Gémeaux-Sagittaire valorisé par l’opposition Jupiter à 21° Gémeaux au Soleil 23°-24° Sagittaire, Vénus 25° Sagittaire., le tout au carré de Mars à 24° Vierge. Neptune 19° Bélier conjointe à l’étoile fixe Baten Kaitos. ( 1°d’orbe).

Major Archibald Willingham Butt né le 26 Septembre 1865, Jupiter Sagittaire, Lune milieu du signe du Sagittaire, Soleil 3°-4° Balance opposé à Neptune 9°19 Bélier et carré à Uranus 3°50 Cancer.

**Edward Pennington Calderhead né le 4 Juin 1869, Neptune 19° Bélier conjoint à l’étoile fixe Baten Kaitos (1°d’orbe), la Lune selon l’heure de naissance est début Bélier ou autour de Neptune.  Axe des déplacements Gémeaux-Sagittaire à nouveau représenté. Saturne 13°51 Sagittaire opposé à Vénus 21°Gémeaux et au Soleil 13°-14° Gémeaux, le tout au double carré de Mars 6° Vierge.

** Helen Churchill Candee née le 5 Octobre 1859, Neptune en dignité à 25°18 Poissons trigone Jupiter 23° Cancer. Large opposition Mars 16° Vierge Neptune Poissons. Uranus en Gémeaux distribuant des trigones au Soleil, Mercure et Vénus.

**Charlotte Wardle Cardeza née le 10 Avril 1854, date anniversaire correspondant à celle du voyage inaugural du Titanic. Le Soleil du voyage inaugural et son Soleil natal occupent le même degré et la conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle d’un risque de submersion et naufrage.  Plusieurs planètes sont en Poissons dont Neptune à 14°45 Poissons, Vénus 8° et Mercure 26° Poissons.

** Thomas Drake Martinez Cardeza né le 10 Mai 1875, Jupiter 23°59 Balance opposé à Neptune 1°14 Taureau. Conjonction Pluton, Mercure, Soleil au carré de Saturne 25° Verseau.

**William Ernest Carter né le 19 Juin 1875, axe des déplacements Soleil 27° Gémeaux opposé Mars 28°47Sagittaire.

**Lucile Carter née le 8 Octobre 1875, Jupiter 6°13 Scorpion opposé Neptune 2° Taureau, opposition Uranus18°57 Lion -Saturne 19°37.

**Lucile Polk Carter née le 20 Octobre 1898, axe des déplacements valorisé par l’amas en Sagittaire, Saturne et Vénus à 9°30 Sagittaire opposé à Pluton 15°31 Gémeaux et Neptune 24°39 Gémeaux. On retrouve dans cette date, l’axe Gémeaux/Sagittaire+ la conjonction générationnelle Neptune-Pluton.

OBSERVATION SUR 100 DATES.

A ce jour, 8 Janvier 2012, le seuil des 100 dates de naissance est franchi. Entre l’équipage et les passagers, à ce stade de l’étude, on observe déjà des débuts de constantes. Comme attendues, celles de l’axe Gémeaux-Sagittaires largement représenté chez divers passagers, des dissonances de Jupiter.   La pertinence de l’emplacement des étoiles fixes sur le Soleil de naissance et parfois la même date de naissance que celle du voyage inaugural mettant en relief l’étoile fixe Baten Kaitos dont l’influence parle de transports en rapport avec l’immigration et le risque de naufrage ( Robson). L’étoile fixe Scheat se retrouve aussi.

Ce qui émerge est la constante de la conjonction générationnelle Neptune-Pluton dans le Gémeaux, signe du déplacement. Une génération née sous cet aspect.

La synastrie et la réactivation d’aspects entre le thème horaire du voyage inaugural et les hommes clefs du Titanic, architectes et investisseurs, les hommes qui ont décidé du voyage, est assez significative.

Neptune est bien représenté. La naissance de certains passagers eut lieu pendant que Neptune se trouvait en dignité dans le signe du Poissons. Le Capitaine du Titanic, Smith, possède au natal un Neptune en Poissons et un  Uranus conjoint à l’étoile Scheat ( dont l’influence évoque le risque de mort par l’eau).

La Lune si rapide ne peut être exploitée, elle a été considérée uniquement lorsqu’elle se trouvait au milieu d’un signe. Biensur l’aspect à la Lune n’est pas identifiable mais on peut s’interroger si elle est en train d’appliquer ou de se séparer des aspects.

Je lance un appel aux personnes qui auraient des heures de naissance de certains passagers.

Le dossier sera alimenté progressivement.

Dernière modification par Valérie Darmandy, le 2012/01/08 à 20:51

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, astrologue, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie, Conjonction Neptune-Pluton, cycles planétaires, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, Lune Poissons, Neptune, questions sur le libre-arbitre, Saturne, TITANIC et ASTROLOGIE

Le Titanic et les signaux astrologiques

En  1898 un auteur Morgan Roberston écrivit  » Le naufrage du Titan ou la futilité » . Dans ce récit  imaginaire son bateau s’appelait le Titan et fit naufrage en plein océan avec 2000 victimes.

Le naufrage du Titanic changea les codes de la navigation maritime dans le sens qu’il fut à l’origine du 1er SOS et obligea à modifier les voies maritimes selon les saisons en raison de la fonte des glaces puis à équiper tout bateau d’un nombre suffisant de canots de sauvetage. L’affluence d’aspects astrologiques répond à une prise de conscience, à l’imprégnation de cette histoire dans la mémoire collective et sans aucun doute aux conséquences immédiates de cette tragédie sur les règles de sécurité en matière de navigation.


LE NAUFRAGE DU TITANIC

Sujet des conférences données au salon Parapsy le 5 Mars 2000 Paris, le 8 Octobre 2000 à Lyon et  le 3 Novembre 2000 à l’ Hôtel Novotel, Paris XIème, portant le libre-arbitre.

Rétrospective Astrologique du 11 Septembre 1907 au 15 Avril 1912.

La brève existence du Titanic a fasciné l’humanité et éveillé la curiosité d’astrologues. On les comprend puisque l’inventaire d’influences annonçant le naufrage est édifiant.
En retraçant l’historique du paquebot depuis sa conception jusqu’à la nuit du naufrage, ce dossier astrologique réunit le crédit de :

  • l’astrologie horaire
  • l’influence et la précision des 360 degrés symboliques
  • le balancement de l’axe des Nœuds
  • du rapport synastrie /configurations natales passagers et thème
  • la précision du « trajet » lunaire

A l’origine, William James Pirrie, ingénieur naval, et Bruce Ismay, Président de la White Star Line, sont à l’initiative du Titanic. Leur projet voit le jour en 1907 dans la résidence de James Pirrie, la Downshire, à Belgrove Square. Ensemble, ils défient de concurrencer la Cunarline, en décidant de construire un paquebot aux performances inégalées.William Pirrie, homme clef de l’entreprise Titanic, est né au Québec le 31 Mai 1847. Son ciel astrologique présente une conjonction Mars-Neptune. Saturne se place au Milieu de sa conjonction Mars-Neptune exposant à un risque de submersion. Neptune de Pirrie se place au début du signe du Poissons : les chantiers navals. Bruce Ismay est né le 12 Décembre 1862 à Crosby. Président de la White Star Line, il fut à l’origine de l’idée de la construction. L’axe des Nœuds est conjointe à son opposition Mercure/Sagittaire opp Uranus,/Gémeaux dont Mercure en exil exprime un potentiel d’accident en cours de déplacement = exil.

La Lune Noire incluse dans son opposition Uranus/Mercure parle en faveur de défaillances et anomalies en cours de voyage (Uranus/Mercure exil).La seconde grande opposition traversant le ciel natal de Ismay est celle de Jupiter/Mars, climat judiciaire. L’histoire conduira en effet Ismay devant les tribunaux pour y répondre de sa responsabilité dans le naufrage. Ismay enfin, possède comme Pirrie, son associé, une conjonction Mars-Neptune. L’accord est passé entre les deux associés, les chantiers de Belfast et la White Star Line lancent le projet ambitieux.

La construction du paquebot est rendue publique, le 11 Septembre 1907 .

L’époque laisse apparaître l’axe des Nœuds dans l’opposition Mars 14°Capricorne/ Neptune 15°Cancer.
Mars opposition Neptune : effondrement d’une situation, l’illusion, absence de maitrise d’une situation. L’aspect parle d’une action tombant à l’eau.
Ce même aspect est aussi celui des risques de noyades. Saturne le 11 septembre 1907 occupe le Poissons, signe aux résonances navales.

La même année, au Groëland, où naissent les trois quarts des icebergs, un bloc de glace se détache et amorce sa lente dérive sur la Mer Arctique, vers le Golfe de Baffin, à destination de l’atlantique Nord vers les bancs de Terre-Neuve. CINQ Années séparent la construction du paquebot du « futur » point de rencontre avec l’iceberg.

Au printemps 1912, l’axe des Nœuds traverse le Bélier/Balance. Le voyage inaugural est fixé pour le 20 Mars 1912 !
Des circonstances extérieures diffèrent le voyage (L’Olympic entré en collision demanda une forte main d‘œuvre, le Titanic ne fut pas opérationnel à la date prévue).

Une nouvelle date tomba, un certain 10 Avril 1912…
Le choix inopiné de ce nouveau départ, correspond au passage exact du Soleil sur le Nœud Nord à 21 degré Bélier…tandis que la première date choisie, n’établissait aucun lien avec le Nœud.

Légende carte du ciel du voyage inaugural , en rouge l’emplacement des étoiles fixes, Scheat et Baten Kaitos+ le pas lunaire fléché correspondant aux 4 jours de navigation sur l’océan. La Lune en rouge est la Lune au moment du début du naufrage, elle a atteint l’étoile fixe Scheat. Le naufrage se déroule tandis que la lune sillonne le 27 et 28 degré touchant directement l’étoile ( Voir influence Julevno et Robson). 

Le choix de l’heure du voyage inaugural fait pointer le Milieu du Ciel sur le Soleil et sur le Nœud Nord, une triple conjonction extraordinaire quand on connaît la rapidité du Méridien. En effet, il est 12h00 dans le conté d’Hampshire à Southampton, lorsque le Titanic s’éloigne du quai, le Soleil, le Milieu du Ciel, et le Nœud Nord s’unissent ensemble sur un même degré qu’ils activent ainsi 3 fois le 21ème degré Bélier :
« Un homme seul sur un radeau au milieu de l’Océan, fait des signaux de détresse ».

Le Soleil, le Milieu du ciel, le Nœud Nord occupent ce 10 Avril 1912, leur conjonction à l’étoile fixe Baten Kaitos, dont l’influence parle  d’émigration et naufrage avec sauvetage, d’après Robson.
Puisque les étoiles fixes ont la particularité de donner un coup d’éclat à un événement – à condition que l’influence de l’étoile épouse le ciel horaire. La conjonction entre le Nœud Nord et Baten Kaitos, c’est en quelque sorte l’empreinte laissée par le paquebot pour la collectivité.
Le Soleil s’exalte en Bélier ce qui augmente l’influence du 21ème degré Bélier cité ci dessus.
L’ascendant Horaire Lion renvoie à nouveau vers ce Soleil, soit stimule une 5ème fois sur ce 21ème Bélier.

Sachant que la Maison I en astrologie horaire renseigne sur l’évolution d’une action lancée, ce degré récurrent à connotation de naufrage serait censé influencer la destinée du transatlantique.
Mars et Neptune, pris par l’axe des Nœuds au moment de l’annonce publique, le 11 Septembre 1907 occupent la Maison XII.
Les conditions du voyage se profilent à travers Mars : Il est maître de la X horaire (la destinée) et gouverne l’ensemble : Soleil Bélier, Nœud Nord, et Milieu du ciel du départ, Mars enfin bien sûr maîtrise ce 21ème degré de naufrage sur lequel gravite l’amas. La chute de Mars en Maison XII est éloquente !

Le voyage du transatlantique était placé sous des répétitions d’influences. Elles distinguent un risque potentiel d’un évènement certain. L’intensité , la certi-tude d’un évènement dépend essentiellement du nombre de répétitions. Les évènements insignifiants ou marquants sont faciles à évaluer grâce au nombre de climats communs.
A raison de 4 ou 5 indices récurrents, le stade du risque est dépassé pour aller vers une prévision. ( points de convergence cumulés)

Dans le cas où le thème horaire (ou ciel natal) contient une quantité anormale de répétitions (comme c’est le cas pour le Titanic), l’évènement se manifeste soudainement ou il est spectaculaire.

D’autres éléments s’ajoutent, tels que Neptune le 10 avril à 12h00, maître de la Maison IX, celle des grandes distances parcourues.
En Poissons, la Maison IX – le grand voyage transatlantique – met en scène Neptune au rôle central, pour être pris dans l’axe des Nœuds le 11 Septembre, jour de l’annonce de la construction. Neptune maître de IX en XII : interruption du voyage, incidents, sa présence dans le signe d’Eau Cancer, l’Océan.
Le plus surprenant est sans nul doute le degré qu’occupe Neptune au moment de la traversée , le 21ème Cancer :
« un vaisseau démâté… un char vide commence à s’enfoncer« .

La destination d’un naufrage ne fait plus de doute. Vénus, seconde planète à être exaltée (après le Soleil en Bélier sur son degré de naufrage) se place sur le 28ème degré Poissons en Maison IX horaire.
A première vue, Vénus en IX exaltée en Poissons au trigone de Neptune Cancer constitue la fabuleuse croisière et l’émerveillement des passagers. Derrière cette apparence, le degré qu’occupe Vénus est le 28ème Poissons :
« un homme submergé par une nappe d’eau tend les bras en appelant au secours, tandis qu’un autre lui fait signe de nager vers une direction ou il trouvera le salut… »

Vénus est en conjonction à 1° avec l’étoile Scheat 28°24 dont l’influence d’après l’astrologue Julevno expose à un danger de mort par eau ou suffocation.

L’étoile se lève lorsque l’Ascendant se situe dans le signe du Cancer et le Milieu du Ciel en Poissons, soit dans l’influence du trigone Neptune/Vénus !
Ce trigone en eau – Cancer/Poissons – place le cadre où se déroule les faits : en plein Océan.

Les lignes principales du ciel horaire énoncées, il restait à creuser d’autres points du thème horaire pour y lire les interventions humaines fatales, les erreurs, comme en témoignent le carré de Neptune à Mercure, ou le carré de Neptune au Nœud Nord (des erreurs fondamentales), des erreurs des dirigeants (Neptune carré au Soleil conjoint Nœud Nord). Puisque nous sommes au cœur d’un thème horaire, le libre arbitre qui incombe au paquebot résulte des dénominateurs communs répartis ci et là.
Un élément échappant à la maîtrise des hommes pouvait faire irruption, cela se décèle par la présence des Nœuds en 1907 et leur réapparition en 1912. La juxtaposition de l’axe des Nœuds sur le méridien au moment du départ confirme qu’un concours de circonstances indépendant de la volonté fait route…Neptune en XII au carré de Mercure situe bien le relâchement d’attention, les étourderies et négligences multiples, les erreurs de jugement ou d’appréciation. Mercure rétrogradait du 28ème au 21ème degré montant au carré de Neptune affirmant les erreurs. Le carré se manifeste physiquement par un risque de collision, car le carré exprime un réel obstacle. Cet obstacle peut être psychologique, un complexe, un obstacle ou une défaillance ou être physique. Pour ce thème horaire à haut risque de naufrage, on pouvait conclure à un obstacle majeur rencontré ( Nœuds )à la suite d’erreurs ou de mauvaise appréciation.
Les signes cardinaux mis en cause dans le carré parlent de l’irruption (Bélier) d’un état de crise (le carré), débouchant vers des prises de conscience (Soleil, Nœud Nord) et des erreurs (Mercure carré Neptune). Rien n’est laissé au hasard dans ce ciel inaugural, pas même le carré de Vénus à Pluton (le bouleversement affectif). Le carré se forme en signes doubles : disparitions multiples.

Pluton est le 27ème degré Gémeaux : « un homme et une femme pleurent devant la mer ».

La Lune essentielle dans tout thème horaire est à 29 degré Capricorne, en application à Uranus, aspect classique introduisant un élément imprévu en cours de voyage. L’exil de la Lune accentue la notion de « mouvement » d’un imprévu survenant en cours de déplacement.

La Lune gouverne Neptune et son 21ème degré : « un char vide s’enfonce dans la mer » établissant ainsi une relation directe de « cause à effet » entre l’évènement inattendu (Lune appliquant vers Uranus) et l’amorce du naufrage.

La Lune entraîne avec elle une planète centrale de la carte horaire : Mars en Cancer (Mars gouvernant l’amas : Baten Kaitos, Nœud, Soleil, le Milieu du Ciel unis ensemble sur un degré de naufrage). Ce Mars en Cancer en chute en XII, déjà chargée d’influence de naufrage , est dans le même signe Cancer que Neptune à 21 ème Cancer : le risque touche la collectivité.

Le signe particulier de ce ciel passe aussi par le magnifique trigone de Jupiter / Sagittaire à l’amas Soleil / Nœud Nord. Ce trigone en Feu parle en faveur d’un luxe, il fait référence aux passagers de première classe, à la haute bourgeoisie et aux industriels conviés à ce voyage.

Un seul astre s’isole des autres dans ce ciel , Saturne.

Saturne associé au froid, à la glace …

La Lune arrive sur le 13ème degré du Verseau lors de la dernière escale, le Titanic appareille de Queenstown , le 11 Avril 1912, (Irlande) à destination de New York.
Excepté la vitesse de la Lune, peu de changement sensible existe entre le ciel du voyage inaugural et la dernière escale. La rétrogradation de Mercure rejoint le carré de Neptune, l’orbe se resserre : l’erreur, l’obstacle (carré).

14 Avril 1912, 23h40 : contact iceberg, position Titanic, 41°46 N, 50°14 W, TS : 13h11.

Le glacier parti 5 ans auparavant glissant au gré des courants marins atteignit ces positions. Au cours des 4 jours de voyage, la Lune du 29ème Capricorne, avait franchit le Verseau, elle appliquait au trigone de Neptune ! (l’absorption, l’eau).
A 23h40, heure du contact, les axes du Méridien ont pivoté. Le Milieu du ciel de l’heure du départ coïncide avec la pointe du Fond du Ciel, 21 balance, et vice versa, faisant jouer l’étoile Baten Kaitos et les Nœuds à 21° Bélier ! C’est l’enclenchement et la réalisation du thème horaire qui se met en route…

L’interférence des Nœuds revient : point de rencontre du destin.
L’axe des Nœuds, ces points associés au mode de fonctionnement du libre arbitre retranscrivent un événement inéluctable dans le cours de l’histoire, un fait construit par une série d’ingrédients volontaires et indépendants de la volonté.
La Lune et Neptune en trigone en signes d’Eau, plantent le décor du lieu ou se déroulent les faits : l’immensité de l’Océan, les profondeurs (Neptune), mais aussi les étapes de l’immersion (description de Neptune sur le 21ème Cancer : un char vide commence à s’enfoncer…).

La Lune et Neptune remplissent les conditions astrologiques idéales pour donner le maximum d’intensité à une situation :
La Lune maîtrisait Neptune au moment du voyage inaugural, puis tous deux formaient un grand trigone avec réception mutuelle de leurs domiciles lors du contact avec l’iceberg.
Du Cancer au Poissons, leur trigone en « Eau » traduit un événement impressionnant (valeur Eau + Neptune) ayant des étapes ( principe du trigone : un état progressif). La lente descente du Titanic s’illustre sans nul doute à travers ce 21ème degré Cancer : « un char vide commence à s’enfoncer, un vaisseau démâté…« .
Et bien sûr l’ensemble des nombreux climats de naufrage.

Trajet de la Lune

La Lune, dont les effets ne sont plus à prouver, de 23h40 à 2h30, temps total du naufrage, parcourait le 26, 27 degré Poissons, au carré Pluton sous entendant le deuil des familles.
A 2h30, heure à laquelle le transatlantique sombra, la Lune atteint l’étoile fixe Scheat et le 28ème degré Poissons, soit un degré déjà occupé par Vénus, 4 jours auparavant , le 10 Avril 1912.
28ème Poissons : « un homme submergé par une nappe d’eau, appelle au secours, un autre lui fait signe de nager… ».

La pression de l’eau, la profondeur, le silence, autant de valeurs Neptuniennes. Mars/Neptune gèrent d’un bout à l’autre la construction du Titanic et sa brève existence, la nature de sa fin, et son devenir.
Mars-Neptune en Cancer en XII annonçaient les futures expéditions sous-marines, à la découverte de l’épave par le Knorr et son exploration.

Les Noeuds

L’axe des Nœuds amena sa part de destin à travers un élément issu de la nature. L’iceberg s’était retourné dans l’Océan quelques heures avant la collision, le rendant translucide du fait du manque d’évaporation.
Le danger maritime ( Mars , chute en eau en XII) dissimulé ( Neptune) était omniprésent.
La synthèse des deux époques : 1907, l’annonce publique, et la mise à l’eau : 1912, révèlent bien sûr l’échec de la White Star Line. La présence des Nœuds finit toujours par faire la lumière sur les modifications profondes qu’ils entraînent.
Ces Nœuds tissent les grands événements laissant une empreinte et participant à la construction de l’histoire. Mis en cause dans les analyses ils désignent bien des fois des expériences collectives servant de référence par la suite.

Pour preuve, depuis ce 15 Avril 1912, les routes maritimes sont déviées à certaines époques de l’année. La sécurité maritime fut améliorée par des patrouilles aériennes surveillants la dérive des glaces. La réglementation à bord concernant l’usage de la radio fut modifiée, et bien sûr on veilla à une quantité suffisante de canots de sauvetage. Les contrôles rigoureux suivirent la brève vie du transatlantique.

Les degrés

Les degrés symboliques activés par les astres – au moment du voyage inaugural – affichent sans équivoque possible le destin éphémère du paquebot. Par leur persistance à décrire la détresse collective, ils installent une date faisant office de référence.
C’est au cours de la nuit du 14 au 15 avril 1912 que fut lancé le premier SOS dans l’histoire de la navigation.

Avec les vitesses différentes des éléments sur le Zodiaque, combien de probabilités existait il pour faire rejoindre sur ce 21ème degré, le jour du voyage inaugural, le Soleil, le Nœud Nord sur l’étoile fixe Baten Kaitos sur le Milieu du Ciel !
Il y avait une infime possibilité pour que le paquebot quitte le port de Southampton au moment où le Milieu du Ciel transitait l’étoile Baten Kaitos à ce 21ème degré. Mais cette probabilité se produisit

4 minutes environ était le délai nécessaire pour que le méridien s’éloigne, 10 minutes avant ou après aurait suffit pour que le méridien se dégage des degrés de naufrage.
La première date fixée au 20 Mars, reportée pour raison majeure, tandis que le Soleil était hors du champ de Baten Kaitos, du 21ème degré bélier et du Nœud, aurait elle donné une toute autre version de l’histoire ?

Quelques coordonnées natales de passagers

( * : survivants)

  • John George Jack Philips, né le 11 Avril 1887, Chef Opérateur radio télégraphiste. Présente une conjonction de son Soleil avec l’étoile Baten Kaitos, son soleil se situe à 24h du voyage inaugural, un 10 Avril. Lune Noire en Poissons sous la dominante de Neptune.
  • Le capitaine Edward John Smith, né le 27 Janvier 1850. Uranus conjoint étoile fixe Baten Kaitos, Neptune Poissons. Le voyage inaugural se produit lors du transit du Soleil sur son Uranus natal conjoint à l’étoile.
  • Oscar Scott Woody né le 15 Avril 1868, à Clifton Springs, USA, employé au tri postal à bord du Titanic. Il passa son 44ème anniversaire à bord . Ce jour coïncide avec le naufrage. Mars maîtrise Neptune. Ce passager bénéficie du climat astral du jour…
  • *Frédérick Fleet , né à liverpool le 15 Octobre 1887. Vigie. Il fut celui qui vit l’iceberg. Mars carré Neptune.
  • *Johan Cervin Svensson, survivant, né le 5 Mars 1898 à Knäred, Sweden, passager 3ème Classe. Lune Noire conjointe à Neptune. Vénus en Poissons à sûrement participé à son sauvetage.
  • *Michel Marcel Navratil, le Français survivant, décédé en juin 2001, est né le 12 Juin 1908 à Nice, France, 3ème Classe. Conjonction exacte Mars-Neptune conjoint à l’axe des Nœuds !
  • Thomas Andrews, architecte du Titanic, né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune. L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !
  • *Colonel Achibald Gracie IV, né le 17 Janvier 1859, Alabama, passager 1ère Classe. Possède une conjonction Mars-Neptune en Poissons.
  • William Thomas Stead, journaliste et auteur , né à Manse, Embleton, Northumbria, le 5 Juillet 1849, passager 1ère Classe. Axe des Nœuds conjoint Neptune sextil Mars.
  • Georges Alexandre Krins, né le 18 Mars à Paris, 1889, musicien à bord. Neptune conjoint Lune Noire.
  • *Richard Leonard Beckwith, né le 9 Novembre 1874, passager 1ère Classe. Son axe des Nœud est pris dans l’opposition Neptune-Lune Noire. Nœud Nord conjoint Neptune.
  • *Léontine Pauline Aubart, née le 20 Mai 1887 à Paris, embarqua à Cherbourg sur le Nomadic. Mars-Neptune-Pluton.

Ciels Natals de passagers

Sig Gaspare Antonino Pietro Gatti, dit Luigi, né le 3 Janvier 1875, à 3 heures du matin à Montalto Pavese, en Italie, s’occupait de la gestion du restaurant à bord. Il disparut la nuit du naufrage. Ascendant Scorpion, les Maisons I et VII sont traversées par l’opposition Lune-Pluton, venant de la I ( lui même) et la IX ( les voyages). La chute de cette Lune gouvernant les grandes distances, opposée à son maître expose vers des risques en voyage. L’évènement maritime touchant Luigi s’affiche à travers ces Nœuds au contact de Neptune !
L’année du voyage, les Nœuds font leur révolution sur eux même et activent de nouveau sa Neptune natale…

Peter Dennis Daly né le 7 Juillet 1860 à 2.30 AM, à Liscar en Angleterre, était passager de 1ère Classe. Dans la nuit du 14 au 15 Avril, il monta à bord d’un canot et fut transféré sur le Carpathia. Peter Dennis Daly a son Neptune natal sur le 29ème degré Poissons, degré intervenant dans le ciel horaire du voyage inaugural. (Conjonction étoile fixe Scheat 28° poissons).. Au moment  du naufrage, la Lune en Poissons se situe sur le Neptune natal de Peter Dennis Daly !

Le ciel de Dennis , Neptune en Poissons en est en conjonction avec l’étoile fixe Scheat, (naufrage, risque de noyade d’après Julevno).

Sa conjonction Vénus-Jupiter en Lion a favorisé une protection. Mars natal de Dennis est conjoint à l’axe des Nœuds en Maison IX : un voyage marquant sa mémoire. L’année du voyage, Neptune transite l’opposition à son Mars. Pluton transite plusieurs mois son Ascendant Natal illustrant l’expérience personnelle, il forme un carré avec Mercure son maitre Ascendant, laissant des séquelles sur un plan psychologique.
Uranus transitait aussi sa Maison IX : grand voyage ayant un déroulement inattendu.
La dignité de Mars a joué en faveur, du même que l’amas en III, Mercure, Jupiter, Vénus, Nœud (les déplacements). Le 14 Avril, Mars en Cancer arrivait à l’opposition de Mars natale de Dennis.
L’évènement maritime chez Peter Dennis est retranscrit par la proximité de la Lune Noire à Neptune, une constante que l’on retrouve parmi les données de passagers et le ciel du voyage inaugural.
Surprenante astrologie ! : La Lune, de 23h40 à 2h30 pendant le temps du naufrage  transite la Neptune natale de Peter Dennis aussi sur le 28 degré Poissons et l’étoile Scheat, risque de mort par submersion, par eau, (Julevno) et le degré zodiacal suivant :

« un homme submergé par une nappe d’eau, tendant les bras appelle au secours, tandis qu’un autre homme lui fait signe de nager… ».

Valérie Darmandy
Article publié Trois Sept Onze n°26, juin 2002. Reproduction interdite.

 

sources de travail pour la conférence et l’article: Musée de la marine pour latitude et longitude et données. Travail de chronologie d’après  » Titanic destination désastre » editions MDV ». Sources DN. passagershttp://www.encyclopedia-titanica.org/

Fiche caractéristique et heures du voyage et escales. Ci-dessus extrait d’un journal – archives Musée de la Marine-. Le 1er SOS ‘ Save Our Souls » dans l’histoire de la navigation maritime fut lancé par le Titanic. Jusqu’au 15 Avril 1912, les signaux de détresse étaient  » CQD » Come Quickly Distress ».

Histoire de la naissance du SOS.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SOS

3 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Axe des Noeuds en astrologie, conférence d'astrologie année 2000, degrés astrologiques, degrés symboliques, Etoile fixe Scheat, etoiles fixes astrologie, Jupiter Sagittaire, la lune en astrologie, Langage astral, LE TITANIC ET LES SIGNAUX ASTROLOGIQUES, lion, Lune Poissons, Maisons astrologiques, Neptune, orbe, questions sur le libre-arbitre, Saturne, symbolisme, TITANIC et ASTROLOGIE

11 septembre 2001, l’actualité sous les degrés cachés

Article publié en Juin 2003 dans la revue Trois, Sept, Onze, RAO.

A l’occasion du 10ème anniversaire des attentats du WTC, voici un article faisant intervenir un travail de calcul basé sur le degré 0 du signe et le point miroir avec l’emplacement de sa planète maitresse  au moment de l’attaque. La vibration des degrés astrologiques, appelés  » monomères ». L’angularité de Mercure au moment de l’attaque des tours jumelles fait vibrer le 16ème degré Cancer caché dans la carte du ciel horaire  » un nouveau samson menace d’ébranler LES COLONNES d’un temple »

L’actualité sous les degrés cachés.

Avant de lire ce qui suit je précise que vous ne trouverez pas ces degrés si vous établissez  la carte horaire du 11 Septembre 2001 pour New York, à 8H45. Ces degrés sont bel et bien cachés, ils apparaissent  en faisant pivoter les distances de leurs positions avec le début de leur maîtrise.
 Je fis un test aux lendemains des événements du 11 Septembre, il était essentiel de savoir quelle réponse pouvait donner l’astrologie confrontée à de tels événements. En temps que date clef dans le XXIème siècle, si d’autres événements moins historiques se reflétaient dans les degrés, qu’en était il du 11 Septembre…
Pour obtenir la réponse, il suffisait de calculer, on laissait de côté les analyses utilisant des courants classiques, on entrait dans le calcul pur et cartésien , en comptant, en degrés, la distance comprise en le degré 0 du domicile d’une planète et la position de celle-ci à la date du 11 septembre et pour le lieu de New-York, à 8H42, puis fait pivoter les degrés inverses.
La planète étant associée à son domicile, il devait découler du degré une forme de résonance collective – à échéance plus ou moins modulée dans le temps, selon la vitesse des planètes analysées – la résonance collective trouvée par les degrés cachés révélaient ils des informations ?
Les degrés fonctionnent sous certaines conditions, leurs contenus donnent la touche finale,une précision sur les situations, à condition qu’au préalable les transits lents aient préparés les faits. Les degrés confirment des faits installés par les lentes sans qu’on sache vraiment comment cela reste possible, sur le plan astrologique, en raison du nombre de combinaisons possibles frisant le chiffre astronomique.
Les probabilités sont faibles voire inexistantes de réunir un ensemble de degrés décrivant une même atmosphère. Néanmoins, on ne saurait l’expliquer mais c’est ce qui se produit dans le cas d’événement collectif important, ou marquant l’histoire ou la mémoire des hommes. En dépit des différences vitesses des astres, de leurs positions toutes différentes sous le moment que l’on souhaite étudier, le résultat qui provient de la liste des degrés trouvés formule une description sensée, adhérant au contexte réel ou redessinant des brides comme un puzzle, de la situation réelle.

Une petite précision ou remarque à ce sujet, porte sur le phénomène de répétition apparaissant parmi les calculs, cette répétition en réalité n ‘en est pas un, ( ce sera le cas pour le 11 Septembre). Plusieurs planètes peuvent activer un même degré… le rendant naturellement plus consistant dans son reflet…

Les degrés cachés naissent de la distance de la position temporaire d’un astre avec le début de son domicile. La durée de leur influence dépend de la vitesse de l’astre. Que ces degrés soient cachés ou stimulés par la position simple de transits directs, leurs influences ne devraient pas s’en trouver modifier.

35 ans plus tôt

La construction du World Trade Center s’étend de 1966 à 1973 sous le génie entre autre de l’architecte Japonais, Minoru Yamasaki, né le 1er Décembre 1912 et l’ingénieur Leslie Earl Roberston. Le WTC est terminé le 19 Octobre 1970, les premiers locataires s’installent en Décembre de la même année.
Le ciel de l’architecte Minoru Yamasaki pourra intéresser les astrologues, ou les passionnés, car il révèle des degrés explicites de son oeuvre architecturale et ont incliné nul doute, en faveur du choix de sa profession.

Saturne natale, active le 30ème degré Taureau :
 » Sous le portique fleuri d’une belle maison, événement en rapport avec le home, les maisons, l’accueil et le sens de la décoration »

Neptune natale, le 26ème Cancer :
« Dans le ciel, des phénomènes lumineux, tombant » Degré annonçant un exploit brillant, un acte honorifique et un danger de renversement soudain ou spectaculaire.

Les choses se gâtent puisque l’architecte possède son Soleil sur l’étoile fixe, Antarès, dont les effets célèbres en astrologie, place à être confrontées à des faits collectifs violents, selon le niveau du thème, la violence d’Antarés peut aller de l agression physique, aux émeutes, à la guerre, l’influence de l’étoile expose plus généralement à des risques encourus par le feu ou le fer et des blessures par eux.

L’étoile Antarès, le 9ème degré du Sagittaire, position du Soleil natal d’un des architecte du World Trade Center, active ce degré :
 » Un grand feu allumé imprudemment , près d’une maison, incendie celle, ci , des flammes jaillissent de partout »

Les premiers travaux du World Trade Center s’amorcent donc en 1966 sous l’opposition Saturne en Poissons -Pluton en Vierge, opposition très violente, ne serait-ce que sur le plan symbolique ( Saturne, représentant la pierre, les constructions, Pluton les destructions et transformations), opposition de vraie crise économique, se réactivant en 2001, Saturne, Pluton les signes Gémeaux/Sagittaire, au carré ensembles des positions initiales de 1966, puisque nous sommes dans le contexte de l’élection d’un thème horaire, présentant l’évolution d’une situation donnée, en prenant comme point de départ, les influences pré-existantes au moment du début de l’événement ( ici la construction).

Larry Silverstein, promoteur, conseillé de David Childs, l architecte qui le seconde, prévoit la renaissance des tours pour 2005, sous une Saturne/Cancer,- en conjonction a Saturne /Cancer dans le thème du Président Bush, on entrevoit là une large consonance astrologique évoquant beaucoup aussi celle d’un musée, d’archives et le culte du souvenir.


L’Ascendant avance dans le signe de la Balance au moment où l’avion percute le premier immeuble.

Faisant  conjonction exacte à l’Ascendant stationne Mercure.
Le maître de l’Ascendant horaire en Balance, est Vénus, elle ouvre  avec Mercure angulaire, le bal des calculs par sa priorité de maître Ascendant de la carte horaire.
La distance de Vénus entre son domicile et la position qu’elle occupait le 11 Septembre est de 30°+18°24’= 48°24′ En point inverse, en prenant comme point de départ son domicile en Balance, Venus stimule le 11ème degré 25 Scorpion, le 11 septembre:
« Un essaim de grosses mouches malsaines tourbillonne »… « Un essaim de mouches assaillant un serpent ». Ce degré favorise les ennemis insaisissables, les agressions, les empoisonnements, les nombreuses inimitiés. D’après Kurt.M.Hitschler, ce degré se retrouve parmi les cartes des personnes qui échappent aux attentats, ou du moins aux agressions.
En suivant les priorités, Mercure sur un même pied d’égalité avec Vénus.
Mercure 14°17′ Balance en point inverse vis a vis de sa maîtrise à 0 vierge établit le point inverse sur  le degré éloquent du 15°43′ Cancer :
« Un nouveau Samson menace d’ébranler les colonnes d’un temple ; à ses pieds, sur l’escalier, un lion mort et plus bas, un serpent mort ».
Ce degré assez explicite ,est relatif en temps normal, aux menaces faites ou reçues, et à l’absence de sensibilité. Dans un sens général il exprime des menaces comme le degré l’indique.
Le second degré de Mercure évoque une cérémonie religieuse et la ferveur religieuse, degré charismatique – 29° Scorpion .
Le Soleil, 3ème priorité, transite le 11 septembre le 18°56′ Vierge, il active par inversion le 11ème degré Gémeaux:
« un aigle voltigeant au-dessus de 3 aiglons ».
Degré mettant en rapport les activités de l’aviation, les vols,( air), la voltige.
Le point inverse du Soleil, le 2ème, est situé
à 7°48′ Scorpion:
« un archer tire des flèches sur un vol d’oiseaux ».
Evénement à nouveau en rapport avec l’aviation, tout ce qui a rapport avec le ciel et le tir.
L’entrée de Mars en Capricorne se produit le 1O Septembre, il est à 1°26′ , pour le 11 Septembre, et fait activer le 28ème degré 31 Gémeaux:
« dans le ciel triste, une envolée de corbeaux, volant contre le vent, et 3 chiens courant dans des sens différents »
Il s’agit d’un degré que l’on trouve dans les actes insensés, en rapport évidemment avec le ciel, mais aussi le désordre et la panique.
L’autre degré inverse de Mars, 2°52 Balance, active le 3ème degré Balance :Un homme pied et mains enchaînées… et une femme regarde avidement dehors derrière une fenêtre grillagée.  Degré d enfermement, prisonnier, soumis à la contrainte physique, enfermement, désir de libération mais incapacité.

Jupiter en point inverse renvoie sur le 23°15 Verseau ou active le 24ème

«  un homme pleurant s essuyant les yeux du revers de sa main » . Degre en évènement avec une fragilité, les larmes.
Le second point inverse de Jupiter par exaltation en Cancer, il renvoie vers le 18°25 Gémeaux en inversion et active le 19ème degré Gémeaux :

Un pauvre hère prend la route.. il abandonne une belle propriété dont on aperçoit la silhouette, sa femme a de la peine a s en éloigner

Evènement avec les propriétés, les immeubles, l’obligation de fuir, l expulsion, l’exil , forcé de s’éloigner d’une propriété. Abandon et perte matérielle par l obligation. Degré annonçant de fortes pertes matérielles, sans logis, problème avec les habitations.

 Jupiter/Cancer proche du MC horaire, s’apprête à transiter pour la première fois le Soleil Natal du Président G.Bush.W, degré du Soleil présidentiel «  une étoile scintillant », degré de grande popularité, d autant que le Président possède son Ascendant en Lion.

Ce 43ème Président des Etats-Unis, devenant soudainement célèbre par la tragédie du WTC sous la bienveillance d’un Jupiter en point activé associé aux pertes d’immeubles, revers, de belles propriétés, d’abandon forcé de domicile, d’être forcé de s’éloigner

L’opposition Pluton-Saturne, si importante entre 1966 et 2001,et les degrés qu’elle active pour le 11 Septembre 2001
L’opposition de Pluton-Saturne, présente en 1966 ( à la date du début des travaux du World Trade Center), puis en 2001 donne le coup de grâce, car Pluton à 12°38′ Sagittaire active, en point inverse, le 25ème degré Capricorne: , dont la définition est celle ci :

« des flèches lancées par une main invisible traverse l’espace ; l’une est près d’atteindre la cible, l’autre la dépasse, la 3ème fiche se fige dans une queue de poisson suspendue ».
Activité, événement en rapport avec les engins célestes, tout ce qui traverse l’espace, les avions, les phénomènes dont l’auteur est invisible. Pluton active de l’autre côté le 17°22′ Vierge, degré de
relations internationales, des réseaux, secrets avec ( pluton) ou extrémistes( pluton).

Saturne, sensible dans ce conflit, à 14°46′ Gémeaux, résume peut-être à lui-seul l’actualité du 11 septembre, car il réactive pour la seconde fois l’effroyable  16ème degré Cancer !
« un nouveau Samson menace d’ébranler les colonnes d’un temple ; à ses pieds, sur l’escalier, un lion mort et plus bas, un serpent mort ». Ce degré colporte un sentiment de puissance architecturale, il cite des colonnes qui  n’est pas sans rappeler la culmination des tours jumelles, symbole pour l’Américaine et le monde, de véritable temple d’affaires international..

Ces deux derniers degrés ont une portée collective et durable, car ils sont stimulés par des planètes très lentes, ( saturne et pluton). Les degrés issus des calculs, résument l’empreinte collective laissée par les deux planètes.
Ce degré de menaces est activé 2 fois.
La Lune, si précieuse en astrologie horaire, stationne ce 11 septembre, au moment de l’attaque, sur le 28ème degré 10 Gémeaux. Elle active le point inverse:
« un homme et une femme pleurant devant la mer », degré associé toujours avec des événements bouleversants sur le plan psychologique.

La Lune, dans le thème horaire de l’attaque, stationne sur le degré caché de Mars « dans un ciel triste, 3 chiens courant dans des sens contraires »), rapport Lunaire/ Mars, fréquent dans les blessures d’une population, ou les blessures par feu.

Ces degrés cachés déclencheraient-ils des courants en sommeil lorsque un astre transite le degré caché d’une planète lente. En témoignage: l’un des degrés cachés de Pluton dans cette analyse expérimentale  est le 25 Capricorne, puis le 17° 22 Vierge, –degré 0 de maîtrise au Scorpion + les 12°38 Sagittaire donne le point inverse  au 17°22 Vierge–

Ce 18ème degré caché Vierge activé indique la présence de relations par réseau, et  le degré évoque des relations tentaculaires très étendues, de nature Pluton, relations et réseau secrets..) hors, ce degré coïncide avec le jour où  le Soleil atteint le 17 °22 Vierge,  un certain 10 septembre 2001 ! Le contact du Soleil sur le point caché de Pluton se produit le 10 Septembre 2001 à 0H30 GMT, a quelques heures des avions suicides lancés vers les tours, illustrés par l’image 25ème capricorne » Des flèches transpercent l’espace, la 3ème cible se fige .. »  rappelle l’avion encastré dans l’immeuble, et le « troisième avion » engouffré dans le Pentagone.

Ces influences d’aviation, du nombre 3, de menaces et d’attaques invisibles, d’immeubles, de colonnes qui s’ébranlent, sont simplement la traduction de rapports mathématiques de distance entre la position de la planète à cet instant, et le degré 0 de leur domicile principal. Plusieurs significations en série, des notions claires de ciel, d’aviation, «  de cible qui se fiche »,du chiffre 3 et d’auteur invisible, d’ébranlement de colonne…Une mine d’informations qui ont le don de laisser dubitatif.

Paris, Octobre 2001.

Article publié en Juin 2003 dans la revue Trois, Sept, Onze, RAO

Valérie Darmandy


New York, le 11 septembre 2001, 8h45, Heure Locale.
Ascendant Balance, Mercure angulaire. Culmination de Jupiter en Cancer.
La Lune, fin de course. Signes particuliers :
La Lune dans ce thème horaire fait une opposition à Mars ( aspect récurant dans les événements de masse, de foule).Position des luminaires :
Lune 28°03 Gémeaux, Soleil 18°50 39 Vierge –Position des planètes :
Mercure 14° 17′ Balance,Vénus 18°23′ 58″ Lion, Mars 1°26′ 30″ Capricorne,
Jupiter 11°35 20 Cancer, Saturne 14°45′ Gémeaux, Uranus 21°50’12 » Verseau
Neptune 6°20’48 » Verseau,Pluton 12°38′ Sagittaire–Positions des points :
Lune Noire 2°15’31 » Cancer, Noeud lunaire 2°18′ Poissons

A la suite de ce test de calcul sur les degrés cachés voici l’échange de courrier avec Kurt Hitschler.

Poster un commentaire

Classé dans 11 septembre 2001, astrologie mondiale, astrologue, degrés symboliques