Configurations célestes de Harry Potter.

Naissance de l’oeuvre

Harry Potter parait le 26 Juin 1997 au Royaume-Uni sous un Soleil en Cancer inclut dans une figure de Yod mondial, composé ainsi : Uranus Rétrograde à 7° 56  Verseau et Pluton 3°24 Sagittaire montent au double quinconce de la conjonction Mercure 5°41 Soleil 4°52 en Cancer, conjonction apex de la figure.

La figure du Yod, la conjonction Mercure Soleil,  nourri par les deux planètes collectives, éléments astrologiques clefs pour la création de l’oeuvre de JK Rowling.

Le jour de la sortie de l’oeuvre, dans le ciel mondial la Lune se trouve en Poissons. Sa localisation dans ce signe d’Eau et inspiré, sous la dignité de Neptune, entre parfaitement en harmonie avec le monde fantasmagorique de Harry Potter.  L’oeuvre nous emmène dans un univers féerique. Si la Lune en Poissons revient mensuellement dans ce signe, le heureux hasard entre en adéquation avec sa dimension magique. La symbolique du monde fantastique est représenté.  La Lune en Poissons favorise un imaginaire peuplé d’images et l’importance des allégories. La Lune en Poissons, présente plusieurs facettes dans ses compétences. Elle peut s’illustrer aussi bien dans des métiers de soin, d’aide, ou l’empathie intervient, comme participer à des oeuvres où l’imagerie est puissante. Dans ses créations, une Lune en Poissons  nourri l’imaginaire collectif. Elle est la Lune dans le ciel de nativité d’Edgar Poe, un des maitres du roman fantastique.

J.K.Rowling née le 31 Juillet 1965 à Yate – Angleterre – 21H10.

Potentiel

Dans la carte de nativité de J.K Rowling, sommeille la potentialité d’une action sensibilisant le collectif et réciproquement, le collectif se montre réceptif à ses compétences (maître Ascendant). Soleil en Lion Ascendant Verseau, le ciel de J.K Rowling présente un  vivier de créativité et d’originalité. Les astres en Vierge, la Lune en Vierge et précisément Mercure en Vierge témoigne d’une richesse de détails dans l’oeuvre de Harry Potter. Mercure, symbole de la jeunesse, de l’adolescence, maîtrise dans son ciel, la conjonction générationnelle Uranus-Pluton, si essentielle.  L’axe I et VII Poissons- Vierge.

 

Ses maîtres d’Ascendant, Saturne et Uranus, en opposition, se trouvent tous deux aspectés par Pluton.

Les différentes expressions de Pluton sont vécues à travers ce thème, doutes, inquiétudes et renaissance. Avant Harry Potter, le parcours de la jeune écrivaine est jalonné de situations incertaines et anxiogènes. Dans cette destinée, Pluton s’illustre sur du factuel puis devient dans les années 90 la griffe de sa création littéraire. La magie, l’univers ténébreux et magique de Harry Potter, reflètent les nuances de Pluton. Le statut de sorcier et les pouvoirs accordés aux personnages s’apparentent on ne peut mieux à Pluton, dieu des enfers. Le titre » les reliques de la mort » entre au diapason d’un Pluton dominant dans son ciel.

D’un point de vue technique, afin que l’auteure ait pu créer dans la matière la symbolique Plutonienne, nous trouvons dans son ciel de nativité, l’état astrologique suivant :

Pluton en conjonction au maître Ascendant, Uranus,  la conjonction générationnelle Uranus Pluton en Vierge interfère sur un plan individuel. L’expression de cette conjonction s’illustre dans le chemin personnel de l’auteur J.K. Rowling. 

Dans une multitude de cartes du ciel, les transsaturniennes- planètes collectives -soulignent des atmosphères partagées par la masse, ainsi que l’âme de l’époque en cours.  Les transsaturniennes retranscrivent les mentalités à échelle générationnelle.

Cependant, lorsque Uranus, Neptune et Pluton sont incluses dans des maîtrises d’angles (I,X,IV,VII) ou reliés aux planètes personnelles angulaires ou maîtres d’angles, le plan collectif s’unit au plan individuel. Deux situations en découlent. Le natif se réalise en œuvrant pour le plus grand nombre, au travers un secteur adapté à son ciel ou le collectif l’entraine dans une expérience singulière, où le natif devient alors le symbole d’une époque.

Dans la carte de nativité de J.K Rowling, sommeille la potentialité d’une action sensibilisant le collectif et réciproquement, le collectif se montre réceptif à sa personnalité (maître Ascendant). Ces deux transsaturniennes sont celles retrouvées dans la structure natale dominante de sa structure natale.

Après plusieurs refus de maisons d’édition, Août 1996 marque sa rencontre avec l’éditeur Bloomsbury.  A cette période, les deux transsaturniennes, Pluton et Uranus, viennent d’entrer respectivement dans le Sagittaire et le Verseau. De concert, elles vont progresser dans leurs signes afin de former l’aspect parfait au Soleil natal de J.K.Rowling, une paire d’années après 1996. Saturne mondial à 7° Bélier forme également un trigone à son Soleil natal. A cette période, son Soleil en dignité, bénéficie en même temps de trois aspects astrologiques majeurs. Celui de Saturne lui permet de concrétiser une création, de donner une viabilité à son oeuvre. Par ailleurs Saturne, maître de son Ascendant natal Verseau, en formant un trigone trigone appliquant à son Soleil natal correspond pour J.K. Rowling à une période de réalisation et d’engagement. Le trigone de Pluton mondial et l’opposition d’Uranus mondial, astres ci précieux dans son chemin de vie, offrent tour à tour, une force de création avec une prise d’envergure. Uranus mondial, autre maître de son Ascendant, commence à monter à l’opposition de son Soleil natal. On doit y voir une dynamique certaine ainsi que la confrontation à un renouveau.

Ce renouveau est confirmé par le fait que Saturne et Uranus, maîtres de son Ascendant natal, en aspectant son Soleil en Lion, installent un dialogue entre la maison I et la maison VII. Ils en sont respectivement les maîtrises. Il est alors question pour J.K.Rowling d’un changement de dimension sur son chemin de vie, avec l’émergence de nouveaux contacts et d’un basculement rapide, dont elle n’a pas sur le moment, mesuré les conséquences.

Les profonds transits de transformation sur sa route sont à l’oeuvre. Il s’agit de planètes collectives, c’est à dire qu’elles unissent le destin du natif à celui une époque. En Août 1996, seule, Neptune, autre planète collective, n’aspecte pas son Soleil natal. La planète se trouve sur les derniers degrés du Capricorne et s’apprête à rentrer en Verseau pour un séjour d’environ 14 ans.

La situation ne tarde pas à se présenter. La troisième et dernière transsaturnienne, Neptune, va aspecter le Soleil de nativité de J.K.Rowling.

Neptune se présente face à son Soleil, dès Février 1998 dans une opposition appliquante. En d’autres terme, Neptune progresse vers le Soleil et son aspect gagne en influence.  A l’époque où Neptune fait son entrée définitive en Verseau, Uranus mondial à 8° Verseau aspecte l’opposition au Soleil natal 8° Lion. L’écart n’est qu’en minutes, ce qui signifie que l’aspect est pertinent. Le trigone de Pluton mondial à son Soleil natal présente également une orbe étroite, avec 1 degré d’écart. Tandis que Pluton mondial monte au trigone de son Soleil, Pluton s’approche de son Milieu du Ciel, augurant d’un changement significatif sur le cours de la destinée. Une inclinaison de vie est définie par l’ensemble des planètes lentes qui sillonnent son natal.

La situation astrologique de Neptune dans le thème natal de J.K. Rowling est des plus intéressantes. En trigone à Saturne en Poissons, il s’agit d’un trigone entre la planète, Saturne, et  son maître planétaire Neptune. Cet aspect durable et présent dans de nombreuses naissance l’année 1965 présenterait peu d’intérêt si à l’Ascendant était seulement le signe du Verseau. Or, l’axe Vierge-Poissons est intercepté.

L’interception du Poissons dans la Maison I de nativité, accorde à Neptune mondial, un role initiatique. Il n’existe aucune cuspide de maison sur le Poisson. Les aspects mondiaux de Neptune sont par conséquents, vécus à titre d’expérience nécessaire, sans en maîtriser son développement.

Uranus et Pluton font émerger la singulière création. Le caractère sombre et magique de Pluton s’unit à l’originalité d’Uranus.

Trajectoire astrologique de la parution.

Le jour où le premier roman est publié, le ciel de J.K. Rowling. Tandis que Pluton mondial continue de monter au MC et au trigone du Soleil natal de J.K Rowling, en parallèle Uranus mondial arrive à l’opposition du Soleil natal de J.K Rowling. L’oeuvre de J K Rowling parait sous les deux transsaturniennes, aspectant son Astre créateur, son Soleil en Lion, dans sa dignité.

Ciel établi pour le 26 Juin 1997 à 12h à Londres.

Son oeuvre émerge alors que Jupiter mondial séjourne autour de son Ascendant natal, lui conférant une légitimité. Jupiter Rétrograde à 21° Verseau est au trigone appliquant à son Jupiter natal 22° Gémeaux. Ce trigone d’Air favorise un contexte de communication, des négociations ainsi qu’une compréhension dans les intentions. La communication donne lieu à des accords. Jupiter, planète gouvernant son MC natal, témoigne de l’importance de la présence de ce Jupiter mondial à son Ascendant. Le facteur « chance », souvent attribué systématiquement et à tort à Jupiter, remplit néanmoins ici les conditions astrologiques harmoniques. L’ouverture à une voie commerciale est en cours. Jupiter dans son rôle d’expansion offre à l’auteur une opportunité.

Néanmoins, Jupiter reste un transit astrologique ordinaire au regard des autres configurations des planètes très lentes. Jupiter illustre un simple complément d’information astrologique puisque le virage vécu par J K Rowling repose sur le double aspect Uranus mondial en Verseau Pluton mondial en Sagittaire à son Soleil natal, comme mentionné plus haut. Le sens du trigone de Pluton mondial en dit long sur l’ouverture qui se présente dès l’année 1997  et la montée en puissance de l’oeuvre les années suivantes, 1998, 1999.

Pluton mondial est au trigone appliquant du Soleil, il faudra une paire d’années à la transsaturnienne pour atteindre le trigone parfiat au Soleil natal de J.K Rowling. Les deux transsaturniennes poursuivent « leur travail » d’intégration de la destinée de J.K Rowling dans la mémoire collective. Ces deux planètes transgenerationnelles en quelques mois seulement, se sont rapprochés de son Soleil natal.

Quelques mois après la parution, l’aspect de Neptune mondial.

Dès Février 1998, Neptune commence à faire ses premiers pas en Verseau, avant de faire sa dernière rétrogradation en Capricorne, avant de revenir dès 1999

La planète collective se prépare à étendre l’oeuvre récemment émergée. En arrivant face au Soleil natal de Rowling, Neptune mondial augmente le travail amorcé par Uranus et Pluton. Le point en commun entre Pluton et Neptune demeure l’aura magique autour des situations, suscitant une fascination auprès du collectif. Du reste, Pluton et Neptune ont en commun, un caractère de dématérialisation. Neptune, l’abstrait, régit le monde de l’image, le pouvoir de celle ci. Pluton fait référence à la dématérialisation également, à l’invisibilité, des situations proposées aux personnages de Harry Potter, sorcier avec la cape d’invisibilité. La différence de l’influence de Neptune se situe sur une façon différente d’opérer.  Neptune procure en effet une extention aux situations, ce que n’accorde pas Pluton. Neptune accorde une demesure et harmonique, peut faire entrer à jamais un nom dans la conscience collective. La venue de cette dernière planète collective, en aspect à son Soleil en dignité, est nul doute, le transit astrologique clef, déclenchant une situation exponentielle tel un processus illimité en cours  ( Poissons intercépté dans sa maison I, aucune maitrise sur ce signe dont la maitrise est Neptune et Jupiter). Le destin de l’auteur est alors embarqué dans le cours des événements. Astre dont le principe est la diffusion, la venue de Neptune s’annonce le tournant majeur pour l’auteur. Il coincide avec la multiplication des tirages, le succès planétaire et l’adaptation au cinéma. Le pouvoir de l’image s’impose dans le destin de l’auteur.

Neptune symbole d’illimité, signe une étape absolument majeure dans la vie de J.K.Rowling.

Dès 1998, les trois planètes collectives, Uranus, Neptune et Pluton, agissent en même temps sur sa carte du ciel. Harry Potter arrive au monde et séduit plusieurs générations. Dans la conscience collective, le destin de J K Rowking s’associe à celui de Harry Potter.

Le changement notable de vie, résulte précisemment de l’interférence de ces astres collectifs ( transsaturniennes) unis à sa structure individuelle.

Le timing du destin était parfait. Ils se sont présentés, selon leur vitesse de croisière autour du Zodiaque et ont sensibilisé le ciel de l’auteur. Réceptive à ce contexte astrologique, J.K Rowling a su y répondre à la perfection.

 

————-

 

Valérie Tenza Darmandy

1.02.2020  0h52

Crédit/Images

Illustration personnelle

Logiciel Auréas.

 

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Configurations célestes de Harry Potter.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.