Hérédité astrale royale.



L’astrologie, outil de connaissance et de tolérance, révèle son art dès que l’on va au-delà d’un simple thème. En arrivant au monde, chacun d’entre nous naît sous un ciel composé d’harmoniques et de dissonances dans des proportions différentes, le tout évoluant au rythme des cycles mondiaux. Une forme d’intelligence apparaît à travers le prisme astrologique lors d’ événements et de rencontres.

Et en terme de rencontre il en est une déterminante :  celle des parents avec leurs enfants. Sur le plan astrologique, l’arrivée au monde d’un enfant s’enregistre à des instants précis où plusieurs résonances astrologiques ont lieu entre les thèmes des parents, grands-parents ou membres proches de la famille.

L’hérédité astrale est une répétition  de certains aspects du thème natal d’un parent en tant qu’ascendant direct ou en remontant la lignée familiale ( grand-parent, arrière grand parent) dans le thème d’un enfant. La répétition se décline de différentes façons,  les mêmes astres dans des maisons angulaires succédentes ou cadentes identiques, des cuspides d’angles, luminaires dans des signes identiques,  un aspect composé d’astres identiques mais sous des aspects différents, de localisatons d’astres dans les mêmes signes. L’orientation du ciel, en bouquet, balançoire ou la répétition de figures font partie également des observations au sein des familles.

Cette réparation est inégale voire anarchique, bien qu’elle ait un sens sacré auprès des lois des chemins de vie.

D’un point de vue de l’observation, elle ne semble pas avoir de règle définie, de sorte que le ciel d’un enfant ne récupère pas systématiquement un nombre égal d’astres entre ses deux parents. Par exemple, le ciel de l’enfant peut hériter d’une seule conjonction existante auprès du ciel de sa mère,  plusieurs configurations présentes dans le thème de son père, ou qu’un astre auprès d’un seul parent et avoir un héritage astrologique composé de multiples configurations réparties dans les cartes de nativité de ses grands parents maternels ou paternels.

L’hérédité astrale et l’astrologie mondiale sont probablement les expressions les plus fascinantes de l’astrologie car elles échappent à la marge de manœuvre individuelle.

Mais si l’on réfléchit un instant, elle obéit à une logique puisqu’elle illustre des connexions d’énergies communes, faisant que les personnes se sentent appartenir au même monde. Les thèmes d’amis, dont les liens sont si profonds qu’ils se considèrent des membres de la famille, présentent à leur tour ces résonances d’aspects entre leurs thèmes.

Pour toute naissance non programmée, seul le destin est à l’origine de l’hérédité astrale, à travers les données de nativité : date, heure et lieu de naissance. Ainsi, son observation dépasse le simple outil astrologique et soulève des questions plus philosophiques. Survenant dans ces circonstances, l’hérédité astrale place l’astrologie dans ces fameux sempiternels débats sur le libre arbitre.

L’hérédité astrale fait partie de ce grand tout : l’astrologie.

Mon métier d’astrologue fait que je me penche quotidiennement sur plusieurs thèmes  entre les consultations et l’enseignement de l’astrologie. En 40 années de visite au cœur des configurations astrologiques,ces observations de connexions célestes ont été des pépites et je ne pourrais nier le fait que l’astrologie présente une forme d’intelligence qui suscite tant de questions et peu de réponses.

Hier une énième fois, j’ai lancé un cours d’astrologie à Puteaux et monté le ciel du petit garçon de Meghan Markle et Harry de Sussex.

La naissance déclarée à 05H26 établi un Taureau Ascendant.

Mon regard fut immédiatement attiré par Saturne au MC, position astrologique de l’astre identique dans le thème de son père et de sa grand-mère Elisabeth II.

Noeud Nord 19° Cancer du petit garçon conjoint au Noeud Nord 20°Cancer de sa grand-mère Elisabeth II.

Le ciel du petit garçon montre une angularité de la conjonction Saturne Pluton rétrograde , avec la dignité de Saturne en Capricorne et sa maîtrise sur Pluton. Pouvoir et organisation.

 

Naissance royale le 6 Mai 2019 à 5h26 Heure de Londres.

Notes astrologiques :

Conjonction Rétrograde Saturne Pluton au MC

Soleil angulaire sur l’Ascendant. Autorité naturelle. Respect.  Soleil maître de V en I, rayonnement, loyauté, sens de l’unité. Créativité.

Elément Terre dominant. Structure, fiabilité, lenteur, entêtement, détermination. Besoin de réalisation

Maître de I en XII. Une maison XII valorIsée ( sensibilisation aux causes humanitaires, empathie) importante et valorisée. Neptune maître de XII en XII, grande empathie besoin de s’investir auprès les populations en difficulté, le collectif.

Réception mutuelle Mercure en Bélier en XII Mars en Gémeaux en II.

Mercure en XII recevant de nombreux aspects. Fort intellect.

Uranus en XII, besoin de libérer des idées ou de faire éclater des schémas de pensée novatrices ( avec Mercure). En XII, orientation vers les laissés pour compte, les populations en difficulté, causes humanitaires.

Le carré en mutables avec la dignité de Jupiter et Neptune Apex.

Opposition Mars Jupiter, frilosité face aux formes d’injustices sociales ( Neptune).

Quinconce de Mars à la conjonction au MC Saturne Pluton. Naissance sous une lune montante. Initiative.

Lune Gémeaux, communication, esprit jeune. Dissonances de mutables, besoin de mobilité. Le ciel est coupé en bol, une partie du ciel est à remplir le long du chemin de vie. Le Nœud Sud est conjoint  à la conjonction Saturne Pluton, donnant des aptitudes à  contrôler, administrer ainsi qu’à la fermeté. Or, sur le chemin de vie ces aptitudes sont progressivement à quitter pour rejoindre le Nœud Nord en IV en Cancer. Il en résulte une réalisation de l’existence à travers d’autres considérations. Avec le Nœud Nord en maison IV, progressivement au fil de la vie, augmente les priorités sur la famille. Réalisation sur le plan personnel, intime. Sens de la famille, patrimoine, racines, amour de la patrie. Saturne au MC se retrouve également dans le thème de son père Harry de Sussex et dans le ciel de Elisabeth II

A noter que dans le ciel de Harry et celui de sa grand-mère, nous retrouvons un Saturne en Scorpion au MC

Thème ci-dessous de Harry de Sussex, avec Saturne en Scorpion au MC. Né le 15.09.1984 à 16H20 à Paddington, Londres.

Ciel de nativité de Elisabeth II. Saturne en Scorpion au MC. Née le 21.04.1926 à 2H40 à Mayfair, Londres.

Dans l’hérédité astrale, le ciel d’Elisabeth II présente la conjonction Mars Jupiter en Verseau opposé Neptune en Lion. Dans le thème de son arrière petit fils se trouve les trois mêmes astres aspectés sous  l’opposition Mars Gémeaux  – Jupiter Sagittaire au double carré de Neptune, apex. La conjonction dissociée entre Mercure et Uranus apparaît dans le thème d’Elisabeth II et celui de son arrière petit-fils.

 

Comme mentionné au début de l’article, les planètes qui se répercutent dans le thème de l’enfant le font dans des proportions inégales. Il n’y a pas l’hérédité astrale aussi flagrante entre le thème de nativité de Meghan Markle, tel que la répétition de Saturne au MC du côté du ciel de Harry et d’Elisabeth II.

Néanmoins, on retrouve entre Meghan et son petit garçon, un Soleil en I pour tous les deux, donnant lieu à l’importance de la loyauté. Intégrité morale.

L’hérédité astrale se trouve aussi auprès du carré entre Mars Cancer et Jupiter Balance, présent dans le ciel de Meghan et les mêmes astres en opposition dans le ciel du petit garçon.

 

Thème de Meghan née le 4.08.1981 à 04H46 à Los Angeles.

 

Cartes astrothème

Valérie Tenza Darmandy

7.05.2019

Mise à jour 9.05.2019

Publicités

Commentaires fermés sur Hérédité astrale royale.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.