Astrologie, la maison II.

Cette maison est associée aux sources de revenus et talents requis pour gagner sa vie.

Contrairement à la maison VIII qui évacue, vend et se débarrasse des choses, la II se manifeste dans un souci d’économie. On entasse et construit. Psychologiquement cette maison éclaire sur la relation du natif à l’argent et au plan matériel. Puisque l’axe II-VIII régule les flux financiers, afin de comprendre la II, il est indispensable de regarder l’état complet de la Maison VIII. La VIII fait référence à la liquidation de situations matérielles. Elle reflète les mouvements financiers issus de ventes, les apports de fonds venant d’autrui, les déséquilibres financiers indépendant de notre volonté ou dus aux comportements financiers des autres. La Maison VIII est associée aux prêts contractés auprès des organismes de crédit. Les litiges avec les créanciers sont relatifs à l’état de la maison VIII, retentissant sur la marge du budget (Maison II).  Par analogie avec le signe du Taureau, on peut considérer la II comme le secteur d’acquisition et de stabilité. Pour évaluer les conditions matérielles, l’étude de la maison II va de pair avec la X jouant dans le sens de l’activité principale et de la VI où il est question de confrontation aux tâches quotidiennes. Avec la maison VI, les activités peuvent être effectuées avec un sentiment de contrainte.

En considérant ces 3 maisons essentielles pour gagner sa vie, en maison dérivée, la II délivre des précisions puisqu’elle devient la V de la X, c’est-à-dire, les satisfactions provenant du travail. On y mesure l’éventuel épanouissement procuré par l’activité principale, selon les astres présents dans la maison II et leurs états astrologiques.  Les astres en II éclairent avec justesse sur les moyens utilisés pour se construire une sécurité matérielle.  En devenant la IX de la VI, maison des tâches et de l’investissement au travail, la II parle d’évolution au sein même de l’activité professionnelle ; entre autre la II couvre les augmentations et les promotions. Les maisons II, X et la VI sont complémentaires les unes aux autres pour identifier les échelons gravis dans le cadre d’une carrière ainsi qu’une révision du salaire. Dans le monde actuel où un salarié change de société durant sa vie professionnelle, la maison II situe les différents secteurs d’activité dans lesquels il peut avoir une expérience, plus ou moins longue. La maison II est la XIIème maison de la III, une lecture des plus intéressantes en maison dérivée puisque la maison XII est symboliquement associée à la vie intra-utérine, par sa frontière avec la cuspide de I, ligne d’incarnation. En étant la maison XII de la III, la II reflète des idées au stade d’ébauche. La II pose directement la question des réflexions qui cheminent afin d’améliorer son niveau de vie. Il arrive que les astres en II livrent des indices sur les zones du corps sollicitées pour gagner sa vie. Dans le thème d’Edith Piaf, la présence de sa Vénus Capricorne en II traduit les gains par sa voix. Cette localisation astrologique se retrouve chez Maria Callas (Vénus en II Capricorne). Il s’agit d’une localisation assez simplifiée de gains par la force vocale. Les thèmes de chanteurs ayant une carrière, avec des années de scènes, réunissent une complexité de symboles reflétant l’aspect scénique, l’intervention de la voix et des rapports avec la foule, symbolisés par la Lune. Il n’est pas rare de trouver des contacts Lune-Mars indiquant un rythme de vie intense et une potentialité à agiter les émotions du public.

C’est le cas dans le thème de Madonna avec son trigone Lune en I-Mars en IX, Vanessa Paradis avec son trigone inversé à celui de Madonna, à savoir Lune en IX-Mars en I. Céline Dion, conjonction Lune-Mars au MC. Dans la carte de Withney Houston, opposition Mars-Lune avec sa conjonction Lune-Jupiter au trigone de Vénus Soleil en Lion. A noter que l’on trouve également dans le thème d’Edith Piaf son angularité Lunaire sur sa cuspide de VII comme dans le thème de Lara Fabian, Lune angulaire en Verseau. Michael Jackson, Lune angulaire. Gilbert Bécaud, conjonction Lune-Mars, confrontation là aussi avec les émotions de la foule.

Exemple Vénus en II Maria Callas et Édith Piaf.

Natal d’Edith Piaf.

En commençant sa vie dans des conditions rudes, la découverte de la puissance vocale de la môme Piaf dans la rue, est signée par Vénus dans la maison des revenus. Vénus dans sa II indique le facteur chance intervenant, dans un premier temps, en la personne de Louis Léplée. Sa Vénus au sextil de Jupiter en dignité donne une idée de l’influence de l’affectif tout au long de sa carrière. L’opposition de Vénus à Saturne fait référence à la mort tragique de Marcel Cerdan et à sa culpabilité – Saturne -qu’elle portera jusqu’à la fin de ses jours, pour lui avoir demandé de le rejoindre en avion car le voyage en bateau était trop long. Voici quelques colorations des astres en II, à nuancer selon les aspects du maître de II au maître de I, de l’état de la II, de l’axe II-VIII et de la teneur globale du thème natal. La Lune en II marque un chemin de vie où les revenus sont à l’image du cycle lunaire, inconstants. On le trouve aussi chez les commerçants ou les métiers dépendant d’une clientèle. L’aspect fluctuant des revenus est caractéristique de cette position astrologique. L’inspiration est demandée dans les activités, cas de Coco Chanel, Lune Poisson en  II. Mercure en II désigne une activité commerciale ou liée aux métiers de la communication. Il délivre des aptitudes pour le sens des affaires, une habileté pour négocier. Les revenus peuvent venir d’activité en rapport avec les écrits ou la presse. Les placements financiers sont favorisés dans certains cas. L’aspect malicieux de Mercure ne doit pas être occulté car l’astre a plus d’un tour dans son sac pour trouver des revenus. Le mental est très sollicité. Mercure en II favorise les activités intellectuelles et des dispositions pour animer des brainstormings.

Natal de Maria Callas.

Vénus en II émet la probabilité de revenus par la voix comme en témoignent les thèmes d’Édith Piaf et Marias Callas. D’une façon plus générale, la présence de cet astre en II est un indice de facteur chance. La vie affective et les finances sont intimement liées tout au long de la vie, l’un pouvant entraîner l’autre vers un changement de vie. Si Vénus en très dissonante, la dilapidation de l’argent a lieu pour des questions affectives. Coups de cœur, attrait irrésistible vers les belles toilettes, accessoires de mode. Le risque d’achats d’articles superficiels est prononcé. L’argent ne part pas dans les priorités. La présence de la planète de l’action, Mars, dans la maison II fait partir l’argent aussitôt qu’il est rentré.

La présence de la planète de l’action, Mars, dans la maison II fait partir l’argent aussitôt qu’il est rentré. Cette position astrologique rend les économies bien difficiles parce que la philosophie de vie part du principe que l’argent est un moyen d’avancer. La présence de Mars en II préside à un mode de vie plutôt dépensier. Naturellement, si Mars est dissonant, le débit financier met en péril le budget. Par son analogie avec le fer, la présence de Mars en II met l’accent sur des frais récurrents venant des véhicules ou des moyens de locomotion. Mars en II est propice aux métiers demandant une force physique ou de la manutention. Les revenus sont gagnés en investissant de l’énergie physique. La présence de Jupiter et du Soleil en II sont à étudier avec prudence. Le premier lorsqu’il est harmonique, est l’indice le plus sûr d’une aisance financière et situe des faveurs sur le plan matériel dans l’existence. La facilité et les soutiens interviennent pour entretenir le confort acquis. Le niveau des revenus permet un confort qui peut aller jusqu’au luxe si l’astre est harmonieux. Il est évident que Jupiter ne sait pas tempérer les situations, si l’astre est harmonique les revenus peuvent être conséquents et le train de vie à l’identique.  Jupiter en II incite à bénéficier d’une chance matérielle visible, préservée ou non selon les aspects venant d’en face, la maison VIII. Les articles haut de gamme sont privilégiés au détriment de ceux ayant un rapport qualité prix modéré. Le risque de démesure est latent avec Jupiter. En cas de dissonances, on peut vivre au-dessus de ses moyens et mettre l’accent sur les apparences où des signes extérieurs de richesse masquent une situation délicate. Le Soleil en Maison II parle d’ambition financière à atteindre. Se forger une identité sociale est fondamental chez les natifs ayant le Soleil en II. Le désir de s’affirmer au sein de la société et d’être indépendant en matière financière se manifeste assez tôt.  Ici le monde des affaires est recherché. Le niveau des revenus permet d’accéder à des privilèges. La présence d’un Soleil en II est propice à un très bon standing de vie avec l’intervention du luxe et des produits onéreux dans le quotidien. Son contact harmonieux à Jupiter ou Pluton harmoniques donne des indices de solides dispositions financières. Exemple d’un Soleil et Mercure en II  Bernard Tapie

Natal de Bernard Tapie

Dans le natal de Bernard Tapie, on retrouve le Soleil et Mercure en Maison II en Verseau (sens du commerce, utilisation de la communication dans les affaires) au double trigone d’Air d’Uranus et Saturne en Gémeaux qui confèrent à sa communication de l’envergure. Reliée par trigone, la réception mutuelle entre Mercure-Verseau en II et Uranus-Gémeaux en VI débouche sur une aisance particulière dans les discours, Elle dénote une prédisposition précoce au sens du commerce et accorde un bon sens de la répartie. La présence de Jupiter, maître ascendant, en exaltation en cuspide de sa VIII avec plus loin Pluton en VIII conjoint Lune Noire souligne un intérêt irrésistible pour l’univers des affaires. L’opposition Soleil-Pluton avec la maîtrise du Soleil sur Pluton désigne le pouvoir d’acquérir et de transformer l’argent en argent. Son axe financier affiche ses centres d’intérêt : le monde des affaires. Acheter, vendre, négocier composent sa carte de visite. Le thème natal de Bernard Tapie et sa maison II est un cas d’école en astrologie, on peut parler de seconde nature habile pour évoluer dans le monde des affaires et faire des pirouettes pour passer d’un univers à un autre. Son Neptune au MC relie de nombreux trigones, il est conjoint à sa Lune, maître de sa VIII au MC associant le monde des affaires avec le chemin de vie.

Venons-en maintenant à l’astre précédé parfois à tort par sa réputation : Saturne. La frilosité de Chronos vis-à-vis de l’argent est souvent à des fins utiles. Saturne dans la II est en accord avec cette maison qui aime stocker- analogie du Taureau-.

Curieusement sa localisation en II n’est pas toujours un indice de privation dans les finances mais d’attitude vigilante dans la gestion du budget. L’économie est recherchée. Lorsqu’il est bien aspecté, il invite à placer ses économies sur du long terme ou en investissant dans l’immobilier. Saturne en II peut indiquer la stabilité des revenus par des gains locatifs. L’astre de la prudence invite à thésauriser par crainte de manquer. Dissonant, la crainte du lendemain demeure, ainsi l’astre contrôle son argent sans le dépenser inutilement. Une attitude égoïste peut être perçue de l’extérieur. Le principe d’instabilité et le sentiment d’insécurité dans les revenus augmente avec la présence d’Uranus en II. L’astre fait opter pour un mode de travail permettant de préserver son indépendance. Les horaires d’activité peuvent être décalés ou l’on trouve une activité dans laquelle on ne voit pas la hiérarchie. Par leur caractère transitoire, les missions d’intérim sont très représentatives de la localisation de cet astre en II. Globalement, la présence d’Uranus en II sous entend des fluctuations financières importantes au cours de l’existence. Il peut y avoir des périodes de vie où l’argent est gagné rapidement et d’autres périodes où l’on ne parvient pas à se stabiliser. Financièrement, on est exposé à un retournement de situation. Les métiers dans les milieux de la communication et des médias sont représentés par cette localisation.

Pluton placé en maison II suscite l’appât du gain. Par son rapport à l’argent en astrologie, Pluton en II ambitionne d’acquérir des richesses. La même chose est observée avec la présence de Pluton en VIII. L’argent appelle l’argent. Les mouvements financiers et l’idée de faire fructifier son argent est un grand classique. La localisation de Pluton fait intervenir la stratégie dans la gestion de l’argent. Lorsque l’élévation sociale le permet dans le natal, on peut se retrouver à brasser des fortunes et être pris dans des réseaux d’influences ouvrant des voies professionnelles et des privilèges. Cas de Bill Gates, conjonction Jupiter-Pluton en Lion en II. Mais les forces Plutoniennes étant fidèles à elles-mêmes, elles restent avant tout obscures.  Plus communément, la position de Pluton en II génère une source d’angoisse dans la relation à l’argent. Par ailleurs, des sources financières peuvent provenir d’un commerce souterrain. Un parfum de corruption émane de ce Pluton en II ou en VIII, pots-de-vins, trafics, magouilles sur fond de chantage et comptes cachés sont possibles si des dissonances s’en mêlent. Par son caractère évanescent, la présence de Neptune II incarne l’inconstance. Dans cette localisation il y a une dichotomie entre la maison des avoirs et la nature abstraite de l’astre. Neptune règne en effet sur l’invisible et le monde spirituel tandis que la maison II désigne les moyens utilisés pour subvenir aux besoins matériels. Dans le meilleur des cas, Neptune en II invite tout simplement à négliger le plan matériel ou à s’en détacher psychologiquement. Tout dépend comment se présente la carte car on peut manquer de réalisme dans sa façon de gérer ses revenus. L’argent peut provenir de commerces illicites. Neptune en II pose la question de la transparence dans les origines financières. Activité dissimulée, non déclarée. Neptune dans cette maison pointe du doigt l’orientation professionnelle dont on doute.  De possibles reconversions professionnelles surviennent et on cherche sa voie. Durant l’existence, on peut avoir diverses sources de revenus dont une partie dissimulée. Lorsque la carte montre un intérêt prononcé pour l’argent, on peut recourir à des jeux en ligne. La volatilité de l’argent et les spéculations sont les caractéristiques de ce Neptune en II.  La dissonance de Neptune peut déclencher des complications financières, pertes de liquidité, vols et escroqueries. L’astre se manifeste à travers une arrivée inconstance des revenus tandis qu’Uranus propose un retournement immédiat de situation. On peut trouver ces astres chez les joueurs, les gagnants de jeux ou ceux qui souhaitent augmenter leurs capitaux avec la bourse. La maison II peut très bien les abriter ou la maison V, réservée aux jeux d’argent, avec la VIII – l’argent venant des autres-.

Par son lien à la guérison, la présence de Chiron en II est à étudier avec prudence car il y a des chances qu’Uranus soit opposé dans de nombreux thèmes et donc en maison VIII. Chiron dans la maison de II peut être un indice d’activités lucratives ayant des vertus thérapeutiques pour autrui (psychologue, thérapeute, soins énergétiques). Cette position est à étudier en tenant compte des autres aspects puisque l’axe Chiron Uranus est légion dans les cartes. En cas de maison II natale vide, il convient de regarder simplement son maître avec les aspects, puis l’état de la VIII et de la V, maison relative à l’épanouissement et aux loisirs. Le rapport à l’argent s’identifie par l’axe II-VIII, les relations astrologiques entre la II-VIII avec le maitre ascendant sans oublier la V

Les transsaturniennes et les jeunes générations.

Les transsaturniennes étant lentes, une transsaturnienne en Maison II prend une dimension personnelle lorsqu’elle entre en aspect avec une rapide ou lorsqu’elle est aspectée au maître ascendant. Dans le cas de l’étude de la Maison II, cela revient à avoir par exemple, Lune-Uranus en Balance en II, ou  pour un Ascendant Taureau, Vénus maître ascendant en II conjoint Neptune en II. Mais lorsque la transsaturnienne est elle-même le maître ascendant et se trouve en Maison II, son emplacement est alors précieux. Les questions financières et les moyens matériels pour avancer dans la vie deviennent l’intérêt principal du natif. La maison II occupera une place toute particulière dans la vie de ceux dont les Ascendants sont maîtrisés par les transsaturniennes : les Ascendants Scorpion (Pluton), Verseau (Uranus), Poissons (Neptune). Au regard du pas lent des transsaturniennes, je pense aux personnes nées dans le monde sous des années précises. Ces cartes renferment des potentialités agissant sur le plan collectif et si le thème le confirme, ces personnes sont susceptibles d’incarner les leaderships de demain. Les Ascendants Scorpions nés pendant le séjour de Pluton en Sagittaire (1995-2008) ayant Pluton en Sagittaire dans leurs maisons II. Ils possèdent Pluton l’un de leur maître ascendant en II. Les Ascendants Verseau nés de 2003 à 2011 tandis qu’Uranus transitait le signe du Poissons et ayant Uranus en II. Avec les latitudes et longitudes de naissance il est conseillé de monter sa carte du ciel et vérifier la grandeur de la maison I, afin de situer le début de la II. Selon les lieux de naissance, les latitudes et longitudes, la grandeur de la I ne permet pas d’avoir les transsaturniennes citées : Uranus, Neptune, Pluton en II. Les personnes les plus concernées sont surtout celles nées une paire d’années après l’entrée des astres, Pluton, Uranus, dans ces signes respectifs : Sagittaire, Poissons. Cela s’explique par le fait que si une naissance affiche un Ascendant à 0° ou 1° Scorpion, lorsque Pluton venait de rentrer en Sagittaire, l’astre à 0° Sagittaire n’était pas certain d’être en maison II mais encore dans la I. Reprenons une nouvelle naissance toujours avec un Ascendant situé entre le 0° et le 1° Scorpion mais survenue 5 ans plus tard,  fin Octobre 2000. Pluton a progressé et se trouvait entre le 11° et le 12° Sagittaire. Un calcul est toujours nécessaire mais il y a de fortes probabilités pour que Pluton, maître Ascendant, soit localisé dans le début de sa maison II natale. La même observation concerne Uranus puis dans un futur ultérieur, Neptune en Bélier. Des personnes Ascendants Scorpion -nées à partir de 1995 et dans les années 2000, âgées d’une vingtaine d’années – pour les plus âgées- et d’une quinzaine d’années ont l’opportunité d’avoir la présence de Pluton dans leur maison II.  Devenant maître d’Ascendant et apparaissant dans la maison II, Pluton astre collectif, évoque au sein de cette population des modifications dans le rapport à l’argent. La montée de cette nouvelle génération situe un virage dans la façon de gagner de l’argent. Pour cette population qui avance sur le marché du travail, subvenir à ses besoins peut représenter cette source d’angoisses propre à Pluton. Avec Pluton maître d’Ascendant en II, il faut s’attendre à une jeunesse très consciente du développement de l’économie souterraine et d’activités dissimulées. Mais dans les difficultés Pluton sait mieux que quiconque redresser la barre et trouver des ressources. Il invite ces natifs à faire appel à leur créativité et à installer des dispositifs pour créer de nouveaux métiers. Son potentiel de créativité jaillit au cœur de difficultés économiques. Pour ses jeunes générations, l’accent est mis sur de futures activités utilisant des technologies de pointe. Pour les enfants nés vers fin 2007 au moment où Pluton était dans les derniers degrés du Sagittaire, ils ont aujourd’hui seulement 7 ans. Dans l’ordre chronologique, viendra ensuite, l’entrée dans la vie active des populations nées Ascendants Verseau disposant de leur maître ascendant, Uranus en II en Poissons. Les enfants nés sous Uranus en Poissons ont aujourd’hui autour entre 11 ans ou 4 ans selon qu’ils soient nés au début ou à la fin du séjour de l’astre en Poissons. Pour les plus âgés, autour de 11 ans disposant d’un ascendant Verseau avec la présence d’Uranus dans leur maison II, ils pourront s’avérer des pionniers de demain dans le télétravail, avec leur Uranus en II. Une nouvelle génération parmi laquelle pourront compter des fondateurs de nouvelles méthodes de travail. Enfin, Neptune étant actuellement dans sa dignité en Poissons, il va s’écouler près de 11 ans avant que l’astre n’atteigne le Bélier. En 2025 les naissances ayant l’ascendant début Poissons auront (selon la grandeur de la maison I) Neptune maître ascendant Poisson, en II en Bélier. La chance d’avoir Neptune maître de I en II en Bélier s’adressera tout particulièrement aux enfants nés surtout lorsque Neptune aura avancé dans le Bélier, permettant ainsi d’avoir leur Neptune en Maison II. Pour les personnes nées sans maîtrises de transsaturniennes sur leurs Ascendants, ni aspect à une rapide ou astre en II, la localisation isolée d’Uranus, Neptune et Pluton en II dépeint des climats collectifs rencontrés afin de gagner sa vie et améliorer son confort. Ces astres peuvent parfaitement éclairer sur les conditions de travail qui jalonnent la vie.

Société de consommation, lâcher-prise, frustration, mauvaise gestion, abus de confiance, confort, si l’argent ne fait pas le bonheur, dans ce monde matériel, il va de soi qu’il y contribue. Néanmoins la maison II ne consiste pas à évaluer les différents niveaux de richesse. Au cœur de nos sociétés occidentales où la course à la consommation est effrénée, l’essence de la maison II en serait presque dénaturée. Par analogie avec le signe du Taureau, avant toute possession matérielle, la II invite à ingérer, manger. Elle est le carburant que l’on donne à notre corps pour vivre et continuer à gagner de l’argent. Les richesses de la maison II commencent dans l’assiette et renseignent sur les bienfaits de l’alimentation sur notre organisme. La maison II marche de pair avec la maison VIII puisque le circuit digestif s’achève dans la maison en face, la VIII, en analogie avec les voies naturelles. La maison II représente ces ressources dont on a besoin pour exister, la nourriture et un minimum d’argent, le premier étant vital mais le second étant nécessaire pour obtenir le premier.

La connotation de cette maison II n’est probablement pas la même dans chaque foyer et encore moins dans les quatre coins du globe en raison du cadre culturel et des coutumes. D’un pays à l’autre, ce besoin de posséder diffère, ne serait-ce que par les mentalités et la notion du partage, des données bien différentes d’un lieu à un autre du monde. Que le confort soit rudimentaire ou secondaire car on y présente peu d’intérêt, la II rappelle cet essentiel, que se nourrir est déjà une richesse.

Article « Maison II, richesses et priorités« publié l’été 2015 dans la revue Astr’Oh.

Thèmes, astrothème.

Valérie Tenza Darmandy

26.01.2019

Commentaires fermés sur Astrologie, la maison II.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.