Le sextile.


Le sextile est un écart de 60 degrés entre deux astres, un astre avec un luminaire, une cuspide d’angle ou entre un astre et une maison cadente ou succédente.
Exemples : Mars 2° Lion sextile Lune 1°Gémeaux.
Mars 2° Lion sextile à la cuspide du MC 2° Balance.
Classé dans les aspects majeurs, tour à tour il peut être appliquant, séparant, servir de base à un Yod, inclure le maître ascendant, un maître d’angle ou les aspecter. L’écart de 60 degrés fait intervenir des signes de nature complémentaire ( Air-Feu ou Terre-Eau) ou pas. L’aspect peut se réaliser entre un astre au début d’un signe et un autre à la fin d’un autre. Le fait que le sextile s’articule entre des signes de nature complémentaire ou non, fait partie de la qualité de l’aspect. Dessiné dans le ciel par des signes aux natures complémentaires, il est question d’harmonie du sextile, délivrant un bien-être et un état de sérénité. Dissocié dans des signes aux natures plus complexes à unir, ce sextile demeure un outil d’avancement, mais il demande plus d’effort au natif.  Naturellement les orbes influent sur la conscientisation de l’aspect par le natif. En fonction de ces observations basiques, le sextile ne délivre pas la même pertinence.
A l’image de tout aspect, celui du sextile retranscrit une façon de vivre le quotidien et de concevoir le monde.
Le besoin de stabilité imputé à l’aspect dépend des conditions astrologiques initiales et nul doute de la nature des astres formant l’aspect. Selon les astres reliés par 60°, l’aspect installe progressivement des réalisations ou permet une évolution rapide lorsqu’Uranus ou Mars se trouve dans l’aspect. La motivation est supérieure en présence d’Uranus et de Mars. La présence d’Uranus traduit une motivation pour relever des défis à la force du travail. L’implication de Saturne dans le sextile permet une résistance à la patience pour mener à bien les réalisations.
Dans le rythme, le sextile n’invite pas aux excès comme l’incitent l’opposition ou un carré réalisé par des astres énergiques
Au quotidien, il augure d’une constance dans les actions menées et marque l’adhésion à toutes les situations inspirant la sécurité.
Le sextile fait rechercher des situations rassurantes en particulier s’il est appliquant, réalisé par un maître ascendant ou construit par un aspect de Saturne.
Appliquant ou aspect partile, il est l’indice d’une assiduité. La régularité allouée à cet aspect en fait un atout pour la persévérance.
Il est l’expression d’une réalisation atteinte par une implication conséquente. Il fait référence au mérite.
L’aspect retranscrit un souci de qualité dans la finition des actions entreprises.
L’aspect éveille l’être tôt à une implication dans la vie sociale. Cet élan vers un investissement de travail conséquent, l’est particulièrement si le sextile compose la base d’un Yod ou inclut une maîtrise clef du natal tel qu’un maître ascendant ou un astre de nature énergique, Mars ou le Soleil, symbole de valorisation.
Sous ces conditions astrologiques, grâce à sa capacité à être régulier, le sextile offre la capacité d’aboutir à une réalisation qui serait atteinte plus rapidement par des trigones harmonieux dans le ciel de nativité.
La satisfaction accordée par les réalisations sous les sextiles, dépend de la justesse du sens de l’aspect et des facteurs cités précédemment.
D’une manière générale, auprès des natifs porteurs de sextils, les activités et une réalisation professionnelle font office d’objectif dans l’existence.
L’aspect a besoin de relais astrologiques inconfortables telle que des oppositions ou des carrés dynamiques, afin de générer chez le natif le sentiment d’audace et d’enclencher une prise de risque. L’insécurité est une émotion anxiogène pour le sextile, aussi le natif évite les situations à l’origine de ces émotions. Le changement peut alors être décliné dans un premier temps au profit du maintien des acquis par besoin de sécurité.
Néanmoins, tout sextile est vécu intérieurement en fonction des aspects qui le composent puis des maisons où l’aspect s’articule.
Un ciel de nativité composé de nombreux sextiles fait évoluer le natif dans un monde de réalisations avec un besoin de concret.
Sous les sextiles avec Saturne ou formés avec un de deux astres dans un signe de Terre, le besoin de sécurité peut être tel qu’il engendre une frilosité au changement. Pour des questions de sécurité, de confort psychologique ou matériel, il incline à s’accomoder des acquis.
Le nombre de sextiles, leurs teneurs et la nature des astres renseignent sur le rythme ainsi que la nécessité d’atteindre des objectifs. Il est l’aspect d’actions menées à terme, ou gérées d’une main de fer avec Mars ou Saturne.
Sextile dynamique
Les aspects hautement dynamiques (exemple, dissonance d’Uranus) aident à sortir de la zone de confort et à prendre des risques.
L’interférence d’Uranus dans l’aspect exprime une attirance vers des enjeux, il incite le natif à s’illustrer sur des terrains inconnus et fait d’un impossible aujourd’hui un possible demain.
Par son caractère intrépide et son aptitude aux challenges, Uranus altère la nature pondérée d’un sextile.
Aspecté par Uranus, le symbolisme du sextile n’est pas pour autant dénaturé. L’aspect préserve son expression, autrement dit son droit de réserve, il demeure un appel à la prudence et à la régularité.
Néanmoins, Uranus accorde au natif plus de réactivité et l’aide à s’affranchir d’appréhensions en augmentant le goût du risque, tout en mesurant celui-ci. Libéré de craintes inutiles, il propose de saisir des opportunités.
Le sextile face aux autres aspects.
Le sextile fait partie des aspects astrologiques dit majeurs.
Face aux aspects d’opposition, de carré, sesqui-carré ou trigone, son expression est discrète
Il demande un délai pour mettre en place les situations et les faire fructifier.
Le développement progressif, incarné par l’aspect, se déroule au fil des années.
Sur le chemin de la vie, cet aspect est synonyme de réalisations intervenant tardivement ou construites par étapes.
L’efficacité d’un sextile se mesure avec le temps.
Elle correspond à une succession de situations stables jalonnant l’existence, qui ensemble, ont constitués une réalisation.
Dans la répartition d’un ciel natal le hasard n’existe pas. La présence d’un sextile faible préside à un rôle défini.
Les aspects annexes lui permettent d’être optimisé.
Les aspects dominants du natal sont des énergies ressenties précocement mais pas systématiquement confortablement vécues à un jeune âge. Intérieurement, elles sont perceptibles et à l’extérieur, sont le reflet de sensibilités et d’attitudes .
Le plus communément, il s’agit de traits de caractères proéminents qui transpirent dans la sphère familiale et relationnelle puis ultérireurement à travers la vie sociale.
Lorsque dans le natal, les aspects majeurs dynamiques et dissonants sont peu nombreux, la présence de sextiles désamorcent les tensions. Ils rééquilibrent les phases d’excès. De même que les aspects dissonants incitent le sextile à fouler des terres inconnues.
De part et d’autre, l’énergie globale du thème circule et l’équilibre se maintient.
Le sextile est vécu par des pauses, permettant l’intégration d’informations; Il s’apparente à une prise de recul, favorisant une digestion psychologique avant d’accéder à l’étape suivante. Le sextile est un aspect d’endurance tandis que l’opposition est adaptée aux situations d’urgence ou idéale pour faire face aux pics momentanés d’intensité épuisant souvent le natif. Les carrés ou le sesqui-carré pour combattre l’inconfort, des situations stressantes, voir phobiques avec le sesqui-carré ou dépasser les déséquilibres ressentis comme des carences.
Chaque aspect présente une fonction définie mais les uns et les autres régulent les différents rythmes.
Le sextile, aspect d’équilibre, attenue les tensions générées par les aspects excessifs et possède la faculté d’appaiser.
Il reflète un contexte calme et propose des havres de paix. L’aspect inspire la tranquilité et a besoin de temps pour intégrer des étapes et pauser les choses.
Inégalité des expressions.
Les aspects cohabitant dans le ciel, ne s’expriment pas sous le même rythme et ne présentent pas la même réactivité. En astrologie, le sextile n’échappe pas à ces paramètres.
La difficulté à vivre ce que propose le sextile se présente lorsque l’aspect est unique ou faible au milieu d’un vivier d’énergies en particulier avec Uranus et Mars.  La répétition d’aspects dynamiques dominants composent en effet une structure natale tendue entrainant le natif à demeurer actif, voire hyperactif. De nombreux aspects de tension s expriment rapidement et visiblement par la maintien d’une cadence intense, de l’hyperactivité ou des épisodes d’impulsivité.
A l’instar des aspects de tensions, le sextile repose sur un  rythme qui lui est propre.
Il invite le natif à disposer de conditions psychologiques optimales afin de mesurer l’utilité des situations et les intégrer avant de poursuivre les actions entreprises. Le sextile incite à libérer une plage de tranquilité pour assimiler le contexte généré par les aspects de tensions.
Les aspects de tensions sont le moteur, ils créent et ne peuvent s’épanouir dans la vacuité. Même s’il illustre des dispositions pour s’investir dans des actions, le sextil a besoin d’intégrer les étapes et d’être attentif à tout avancement.
Si l’aspect est solide dans le natal, il permet d’atténuer légèrement la dynamique exceptionnelle des aspects dissonants.
Intégré dans un thème de nativité très dynamique, un sextile faible invite le natif à fournir des efforts pour savourer longtemps les bienfaits de l’aspect.
Affaibli ar son état astrologique pauvre, le sextile devient un aspect au fonctionnement plus lent qu’un sextile disposant d’un bel état astrologique. Afin de s’exprimer, un sextile vulnérable demande du temps et nécessite pour le natif la recherche de conditions psychologiques sereines, idéales pour vivre l’aspect, contexte que ne délivrent pas les dissonances hautement dynamiques.
Ces dernières se manifestent à travers la matière (situations, actions, événements) dans le mental ou les deux.
Ces forces vives s’opposent au contexte calme. Selon la nature des astres, les dissonances sont aptes à créer un état de tension permanant, maintenant le natif dans ce style de vie, rythmé par ces dominantes.
Ainsi, une majorité d’aspects dissonants synonymes d’élans constants et de préoccupations diverses, entravent l’expression du sextile discret.
Pour le natif, la présence d’un sextile faible au coeur d’une prédominance d’aspects de tensions  se retranscrit par des temps de repos insuffisants, des indisponibilités psychologiques ne permettant pas de prise de recul, une difficulté à savourer longtemps une sérénité (sextile).
Cependant, tout aspect affaibli est appelé à être mieux vécu au fil du temps.
Installé au coeur de telles structures de nativité,  le sextile timide est ressenti comme un besoin qui ne trouve pas d’écho. Pour son épanouisement, le natif part à la recherche de ce qui lui fait défaut : son aspect essentiel lui permettant d’intégrer l’ensemble des énergies annexes et dominantes.
Les sextiles appauvris dans des cartes de nativité avec une majorité d’aspects dissonants, exposent à des réalisations faisant suite à des implications importantes, avec peu de plages de repos dans la matière ou l’absence de repos psychologique.
Evolution 
En dépit de leurs durées, les configurations mondiales constituent des appuis précieux pour des astres de nativité affaiblis. Et en matière de découverte de l’expression d’un aspect, il n’y a pas d’age. Les configurations inégalement réparties dans le ciel offrent pour chacun l’opportunité d’intégrer un aspect, de vivre enfin un aspect vulnérable dans le natal,  de le réparer, de l’optimiser ou de faire simplement sa connaissance avant de poursuivre le chemin de vie.
Des aspects mondiaux arrivant sur ces astres nataux (ou aspectant), aident le natif à exploiter l’expression de l’aspect en question. Cette période est ressentie par un changement intérieur, modifiant les sensibilités et la réception des informations.  Elle marque un virage dans la perméabilité aux situations.
Qu’il soit dans un état astrologique plus ou moins dominant, harmonieux ou médiocre, les maitrises du sextile et les maisons natales où il se forme  délivrent le contexte où s’exerce l’art du sextile.
Illustration, dessin d’un ciel mondial disposant de sextiles.
Valérie Tenza Darmandy
Le 20.09.2018 à 13h
Publicités

Commentaires fermés sur Le sextile.

Classé dans Le sextile en astrologie.

Les commentaires sont fermés.