Vivre un transit de Pluton.


 
Les transsaturniennes Uranus, Neptune et Pluton installent des repères dans le temps en raison de la nature des contextes synchronisés avec leurs venues.
Au-delà de leurs aspects temporaires avec les astres de nativités, l’imprégnation de leurs influences subsiste dans la mémoire.
L’entrée dans l’univers de Pluton revient à pénétrer dans un monde où les mots sont désuets face aux émotions ressenties.
A l’approche de Pluton sur un astre natal, pas à pas un long voyage intérieur s’amorce.
Il entraîne l’être au-delà de ses limites, le confronte à ses ressources et sert de révélateur.
Initiatique, le transit de Pluton correspond à une croissance invisible avant de générer des transformations vers l’extérieur.
L’être s’enrichit d’expériences ou témoigne d’une force de résilience.
Le transit le plus pertinent est naturellement l’aspect par conjonction, suivi du carré, sesqui-carré, de l’opposition, du trigone, quinconce puis du semi-carré, sextile, quintile et bi-quintile. Ces aspects peuvent avoir plus ou moins d’importance selon qu’ils fassent partie des aspects dominants ou d’une figure. Exemple, un carré ayant pour base deux sesqui-carrés : figure du doigt du monde.
                                                                                                                                      
Le Yod
Le Yod est une figure astrologique dont la base est composée d’un sextile -60 degrés -d’où partent de chaque côté deux quinconces -150 degrés-
En raison de l’énergie réceptionnée par la planète apex, on peut classer le Yod parmi les aspects prioritaires.
Le passage de Pluton sur le point libérateur de la figure du Yod – à l’opposition de l’apex – ou sur l’une des bases du Yod, est un aspect majeur puisque par transit, Pluton, participe à l’objectif du Yod.
Selon son emplacement dans la figure, Pluton libère l’être de vieux schémas ou l’aide à progresser en adressant un quinconce vers la planète apex. Ainsi, ce transit amorce une période de transformation et de long travail en vue d’un détachement (quinconce). Le quinconce par transit d’un Pluton mondial reflète une période d’avancement ayant pour but la liquidation des formes de dépendances et d’abandon des réflexes qui desservaient la personne jusque-là. L’arrivée de Pluton dans la géométrie du quinconce est vécue différemment en fonction de l’angle par lequel arrive Pluton.
Les quinconces du Yod sont les outils pour progresser, ensemble ils dirigent leurs énergies vers la planète apex, une zone du thème  sollicitée. L’apex a donc besoin de canaliser continuellement cette énergie. La planète apex donne lieu à de l’hyperactivité en rapport avec la nature de l’astre. Une meilleure gestion de l’énergie est alors atteinte grâce au contact d’astres sur le point de libération, opposé à l’astre Apex. L’activation de ce point peut correspondre à des périodes ou l’être ressent un apaisement ou un meilleur équilibre.
Cet endroit du Yod est une zone réflexe sensible aux contacts d’astres des cartes de nativités des autres personnes.
Trouver un équilibre grâce à l’action du point de libération, sous Pluton, résonne telle une évidence. Par sa nature Pluton fait accéder l’être à d’autres plans.
Apprivoiser Pluton
Remarquer l’inexorable avancée de Pluton sur le Zodiaque vers une planète natale peut rendre l’étudiant en astrologie dubitatif. En effet, précédées par leurs réputations, Saturne et les transsaturniennes (Uranus, Neptune, Pluton) génèrent des appréhensions.
Pourtant, aucun astre n’opère dans son symbolisme pur. A l’instar de tout transit, Pluton n’échappe pas aux règles astrologiques basiques. Plusieurs paramètres entrent en jeu et inclinent l’expression d’un seul transit. Dans le langage subtil de l’astrologie, les différents symbolismes des astres s’altèrent au contact des uns et des autres. Par ailleurs, chaque astre est coloré par la géométrie des aspects et la nature des planètes sont répartis inéquitablement dans les douze maisons.
Celles-ci attribuées à des secteurs définis, correspondent à des champs d’intervention relatifs au domaine matériel, émotionnel ou spirituel. Tout aspect de Pluton mondial vers un astre de nativité retentit selon l’état initial de Pluton et celui de l’astre de nativité, leurs maîtrises tiennent compte des aspects mondiaux en cours qui balayent le natal.
Un  ensemble d’énergies circule sur le thème natal de façon continue.
Le transit de Pluton reste une parcelle de cet ensemble de contextes astrologiques.
Ainsi, la pertinence du transit de Pluton mondial dépend des circonstances astrologiques du natal et du mondial.
Un Jupiter dissonant de nativité sur des aspects dissonant s’avère potentiellement plus pénalisant qu’un transit d’un Pluton harmonique.
Bien que le symbolisme de Pluton présente un versant inquiétant, appréhender un tel transit en se dispensant d’une étude approfondie du ciel, serait une erreur. Son passage réserve des possibilités inouïes de renouveau où l’impossible devient possible. La renaissance propre à l’astre, n’est pas une vue de l’esprit.
Exemple : Si Pluton natal est harmonique avec une maîtrise sur la IX, son transit mondial direct sur un astre natal, s’oriente vers une profonde ouverture de l’esprit, l’attrait vers un monde aux mentalités différentes de l’actuel, l’acquisition de savoirs (maison IX).
Le transit direct de Pluton

Parmi les transits des transsaturniennes, cet aspect est l’un des plus retentissants. Véritable tournant de vie, sous ce transit direct, ce passage coïncide avec des moments clefs de l’existence. Ce transit propose à celui qui l’expérimente d’avoir un face à face avec sa conscience, de comprendre ce qui est et surtout n’est plus.  Pluton délivre des richesses intérieures à commencer par la lucidité plus affûtée permettant de manoeuvrer différemment.

 L’exigence s’éveille, la médiocrité disparaît pour laisser place à un désir d’authentIcité. Les masques tombent, des vérités éclatent.
Les conséquences des choix apparaissent bien au-delà du passage de Pluton. Avec le recul, l’être voit la portée de ses décisions ou d’actions initiées durant ce long transit.  La période laisse une empreinte dans la mémoire en raison de la nature des événements ou du souvenir d’une période décisive.
Sous Pluton il arrive qu’il n’y ait aucun événement proprement dit mais l’initialisation de décisions qui engagent l’avenir à long terme. Des émotions denses entourent des situations. Elles sont si singulières qu’elles laissent une trace psychologique.
L’astrologie individuelle et collective étant un tout, les transits des astres lents dont Pluton situent des périodes charnières et participent à la construction de l’histoire familiale
.
Transformation nécessaire.
Si Pluton opère de l’intérieur en faisant mourir des aspects de la personnalité en vue d’un renouveau.
En termes d’événements, Pluton est susceptible de refléter des épisodes émotionnellement éprouvants.
Des échéances interviennent, elles sont accompagnées de deuils symboliques ou de séparations par la fin de la vie terrestre.
Le monde invisible de Pluton se pose et interroge l’être sur le sens de la vie.
Les questions métaphysiques interviennent. Les dissonances natales de Pluton réactivant des aspects dissonants exposent à des périodes mobilisant une grande énergie. La fatigue est essentiellement psychique et résulte de combats à mener pour trouver des issues aux situations.
En tête des dissonances de Pluton, se trouvent des aspects de sesqui-carrés ou des carrés de Pluton vers des astres nataux.
Les oppositions ne sont pas reposantes. Cependant au regard des carrés, elles restent modérées et la notion d’impuissance est vécue différemment. Avec le carré, Pluton intime une direction à prendre avec des sensations de limitation dans laquelle se heurte la meilleure volonté. Le sentiment de réduction du libre-arbitre est ressenti avec clarté.
L’opposition fait office de période fatigante où l’origine des maux n’est pas vue dans son ensemble. L’opposition d’un transit de Pluton coïncide avec un moment de vie où l’être n’a pas conscience des toxicités environnantes.  Il entrevoit des anomalies, perçoit des carences, pressent une atmosphère pesante sans distinguer l’origine des malaises et continue de fréquenter un contexte néfaste pour son évolution. Mois après mois, des éléments apportés à la conscience ouvrent un nouveau chemin, L’objectif du transit de Pluton se dessine graduellement à travers un long travail de fond.
Le transit de Pluton par opposition propose de s’engager dans des voies regrettables par la suite. Elles correspondent également à des moments professionnels et relationnels ou l’égo doit se repositionner. Les autres ont la capacité d’agir sur l’être, d’occuper l’espace, de le manipuler ou l’envahir. A la sortie de Pluton des orbes, la marge de manoeuvre réduite, se restaure progressivement. Il s’ensuit l’acceptation de l’humilité puis une révision des priorités sur l’échelle des valeurs.
Au terme du transit par opposition, le regard posé sur l’ambition a souvent changé.
Après l’éloignement des orbes, l’opposition dépassée amène un renouveau nettement perceptible à la fois par l’être et son entourage. Le repositionnement a opéré. La pertinence du transit de Pluton en opposition ou carré apparaît longtemps après l’opposition exacte par transit.
Dans ce regain, la personnalité rencontre une prise de conscience accompagnée d’un sentiment plus ou moins vif de regrets. Souvent ses propres erreurs montent et sont conscientisées. Apparaissent alors remords, regrets, erreurs et défauts. Les causes réelles des problèmes, les obstacles émergent comme une évidence .
Les effets du transit direct de Pluton et les autres aspects entraînent également une prise de conscience qui s’inscrit dans la durée et démarre après la fin de l’aspect.
Bien que Pluton ne soit pas la seule planète à sillonner le ciel natal, parmi les émotions éprouvées, demeurent des constantes.
Légèrement dissonant en opposition, sesqui-carré ou carré, semi-carré, il laisse à la personne le sentiment d’avoir été humilié, de n’avoir pas vu l’évidence à temps (semi-carré), d’avoir été bafoué et la volonté momentanément annihilée. La fin du transit de Pluton entraîne une confrontation avec la fin d’une période de crédulité.  Le sentiment d’avoir reçu une leçon donnée par la vie, intervient régulièrement.
Implacable et intransigeant, Pluton soulève au creux de l’être des émotions malmènant son égo. Fréquemment un sentiment d’injustice survient. Le rapport aux autres bascule sur un autre mode de fonctionnement. Le transit marque un point de rupture définitif avec un mécanisme pour y substituer un nouveau.
Difficile d’évoquer Pluton sans mentionner sa face sombre, un univers anxiogène nourri de peurs, de manipulations, de pouvoir, chantage et situations obscures. Très dissonant, Pluton présente un versant cruel et sans pitié. Dans les aspects de dissonances sévères, les épisodes rencontrés peuvent revêtir un caractère traumatisant.
Publicités

Commentaires fermés sur Vivre un transit de Pluton.

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :