L’été 2016 sous Mars en Scorpion


BIQUINTILE QUINCONCE

Dans les prochains mois et lors du passage de l’été dans l’hémisphère Nord, qui aura lieu le 20 Juin 2016 à 22h35 gmt, Mars sillonnera le signe du Scorpion.

Le 17 Avril 2016 à 12H15 gmt Mars commencera son périple à travers une rétrogradation d’abord sur les 8 premiers degrés du Sagittaire puis remontera jusqu’au 23ème degré Scorpion. Du 27 Mai 2016 au 2 Août 2016, l’astre effectuera sa phase de rétrogradation jusque dans les 7 derniers degrés du signe.  Il formera surtout pendant quelques semaines un quinconce à Uranus dont il a la maîtrise.

Avant d’aborder ses aspects durant son séjour et le ralentissement de son pas journalier sur les journées du 29 et 30 Juin 2016, ouvrons une parenthèse pour aborder la signification de l’astre dans l’une de ses dignités, le Scorpion.

Sur le plan symbolique, que penser de Mars, Dieu de la Guerre dans le Scorpion. Quelle couleur apporte t-il dans les thèmes de nativités ?

Fondu dans la structure d’un thème natal, ce Mars passe rarement inaperçu, ne serait-ce que par le comportement du natif. On y détecte une personnalité courageuse n’hésitant pas à retrousser ses manches pour affronter des situations délicates. Avec l’un de ses astres en maîtrise (Mars et Pluton) le signe du Scorpion est valorisé dans ce qu’il a de meilleur comme de pire, sans oublier ses subtilités, univers propre au Scorpion. La planète, dans l’un de ses domiciles, est susceptible de se distinguer au-dessus des autres structures du thème, à condition que le thème soit libre de tout cycle majeur ou toute réactivation en cours.

L’élément Eau lié au signe du Scorpion avec Mars ne laisse guère de place au hasard dans les actes. Cette combinaison favorise le sens de l’observation, celui de la répartie et dote la personnalité de précieux atouts pour se défendre.  Les actions sont analysées avec lucidité et décidées en écoutant sa petite voix intérieure.  Evaluer les risques, anticiper les situations qui s’avèreraient toxiques et se protéger contre les attaques du monde extérieur, sont les principes d’un Mars en Scorpion.  Cette position astrologique ne permet pas de rester longtemps dans la neutralité, les émotions sont vives, parfois extrêmes, on adhère aux idées ou on les rejette et prend parti. La vie propose des confrontations diverses, les expériences sont vécues avec les tripes et les nuances sont quasi inexistantes. Mars en Scorpion aurait parfois besoin de mettre de l’eau dans son vin et d’apprendre à tempérer ses réactions. D’autres aspects dans le thème aident à équilibrer les aspérités de ce Mars aussi généreux avec ceux qu’il aime, qu’il peut être échaudé et laisser beaucoup d’énergie dans un combat. Avec ses versants extrêmes, à lui seul le signe du Scorpion réclame fréquemment un besoin d’adrénaline, aussi la présence de Mars dans son signe invite à rechercher des émotions fortes et à maintenir un quotidien dans une cadence soutenue. La plupart du temps, l’astre propose de s’investir dans une sphère d’activités et évolue dans son existence en multipliant les projets.  Une recherche consciente du risque est sous-jacente à tel point qu’elle peut constituer un leitmotiv. Le besoin de braver le danger peut être recherché aussi bien par diverses situations qu’au travers simplement d’une pratique sportive procurant des sensations fortes. Chez les enfants et les jeunes, en cas d’absences d’aspects nataux qui tempèrent, l’énergie perceptible demande à être canalisée.

L’absence de calme, le besoin de voir l’envers du décor sont des caractéristiques classiques de ce Mars. Souvent perçue par l’entourage, en vivant sur la défensive, les personnes ayant Mars en Scorpion ont le don d’irriter les autres avec leurs attitudes. Le besoin de dominer autrui ou  de le pousser dans ses retranchements est un talent incontestable de ce Mars, qui tôt ou tard ne peut s’empêcher de provoquer.

La vie sociale apparaît hostile et le natif est particulièrement doué pour estimer l’utilité des situations alors qu’elles ne sont qu’à leur état embryonnaire. Ses actions ont pour but de le protéger contre d’éventuelles situations alternant son équilibre intérieur. L’action est menée en tenant compte des besoins réels, parfois évalués par l’instinct et dans certains cas par l’instinct de survie. L’astre en Scorpion évite l’éparpillement car la personne sait exactement ce qui lui convient et quand.

Comme beaucoup d’astres dans chaque signe, cette localisation astrologique a plus d’une corde à son arc, à commencer par la capacité de concentration et des dispositions naturelles pour ne rien oublier, ni les appuis reçus au cours de son existence, ni ce qu’on lui a ôté et qui lui a ôté. La rancune est gravée dans la mémoire. Rien ne dit qu’elle soit entretenue, tout dépend du thème dans sa globalité.

La volonté est redoutable si bien que des ressources sont trouvées y compris lorsque le natif semble parvenu au bout de ses limites. Exténué moralement ou physiquement, l’énergie investie se renouvelle assez vite. Les naissances sous Mars en Scorpion semblent armées pour affronter les batailles de l’existence. Il convient toutefois d’être prudent sur la couleur de votre Mars dans votre thème puisque ses liens avec d’autres astres affinent ces généralités de Mars/Scorpion.

Les dissonances de Saturne peuvent par exemple neutraliser l’action et déboucher sur des résistances pénibles que la personne cherchera à tout prix à briser.

Toutefois dans sa façon d’opérer, l’énergie de Mars demeure modérée, elle n’est pas celle d’Uranus, soudaine et rayonnante, ni celle de Pluton insidieuse et capable de métamorphoser. Mars ne transforme rien comme peut le faire Pluton où toute volonté s’efface afin de laisser le changement opérer. Mars ne possède pas ce pouvoir propre à Pluton, ni la puissance d’Uranus qui souffle un mode de vie en quelques secondes pour en substituer un nouveau.

Les trois astres Mars, Uranus, Pluton fonctionnent sur des registres bien distincts, de sorte qu’un aspect astrologique d’un Mars en Scorpion à Uranus ou Pluton s’avère un point essentiel dans l’analyse.

Mars au contact d’Uranus reviendrait à abandonner en chemin sa voiture ordinaire pour prendre le volant d’une voiture de sport, plus rapide et performante.  On arrive à destination plus vite, avec à l’intérieur de l’habitacle des sensations grisantes pendant le trajet mais en cas d’accident, le danger d’accident grave est plus élevé.  Les contacts d’un Mars en Scorpion à Uranus élèvent le goût du risque, l’adrénaline est très recherchée.

L’intensité accordée par Pluton et d’Uranus font de Mars une pâle copie et très souvent lors d’événements majeurs heureux ou difficiles, Mars ne joue alors que le facteur déclencheur astrologique tandis que les grands astres sont déjà placés dans des endroits stratégiques du thème.

Ce qu’il faut retenir de Mars en Scorpion c’est avant tout son dynamisme et son sang-froid perceptibles par l’environnement, sa capacité de franchise et son besoin de se protéger du monde extérieur. Mars représente la prise de décision, les actions, l’offensive mais comme tout autre astre de moyenne portée, il a besoin des autres astres d’autres dimensions pour sensibiliser la mémoire individuelle ou collective à un événement. Les choses sérieuses commencent avec les contacts de Mars à Saturne, donnant l’obligation de voir des réalités.

Le long quinconce de l’été 2016

La rotation de Mars fin Scorpion se jouera entre le 29ème 59 minutes degré du Scorpion et le 23ème degré et 03 minutes du Scorpion où il revient direct le 29 Juin 2016 à 23H39 gmt.

Durant cette marche arrière apparente (rétrogradation), Mars distribuera deux aspects mineurs, un bi-quintile et un quinconce à Uranus de durée bien différente.

Le Bi-quintile  aspect mineur de 144 degrés, entre Uranus et son maître dès le 27 Mai 2016 entre en vigueur sitôt le retour de Mars à 29°59 du Scorpion. Ce dernier se trouve alors à 143° d’Uranus, avec 1°d’orbe. Outre ses potentialités en terme de créativité, le bi-quintile dote souvent le natif d’une motivation hors pair qui se manifeste par un leitmotiv à atteindre un objectif. Le bi-quintile propose au natif de changer ses conditions de vie et cherche à les améliorer (sens créatif). Dans ces aspects mineurs, la question des orbes est essentielle puisque le Bi-quintile 144 °se tient seulement à 4 degrés du quinconce, si l’on considère l’orbe la plus basse du quinconce 148°-147°. Dans le cas d’un Bi-quintile, son aspect le plus haut, c’est à dire séparant avec 146°-147° se situe à la frontière du quinconce.

Quinconce 150 ° avec une orbe tolérée de 2° soit 152 quinconce 148.

Bi-quintile aspect de 144° avec une orbe tolérée de 2° 142°-146°.

Orbes convenables de part et d’autre 2° pour aspect mineur, sauf si l’aspect mineur réalise une figure où est maître de l’Ascendant. Dans ce contexte astrologique, on peut ajouter 1° d’orbe supplémentaire

Le Bi-quintile précède le Quinconce et la justesse des orbes fait toute la différence. Pourtant ces deux aspects, situés à la frontière l’un et de l’autre, proposent en terme d’expérience des émotions bien différentes.  L’un est vécu tel une dynamique immuable – le BiQuintile- se présentant sous la forme d’une foi intérieure tandis que le Quinconce retranscrit une interrogation en vue de comprendre ce qu’il faut rectifier afin d’évoluer. Le premier s’avère créateur, le second épure, guérit.

A travers le Bi-Quintile, l’aspect de 144°, orbes comprises, invite le natif à suivre un chemin dans lequel il se sent animé par une flamme sacrée constante tandis que l’énergie du quinconce exige pour s’épanouir de tirer un enseignement d’une situation et de gommer certaines aspérités, devenues inutiles

Si la confusion astrologique reste possible sur le plan technique avec la tolérance de l’orbe, le vécu lui ne laisse pas la place au doute. Bien qu’éphémère sur le plan mondial, le Bi-Quintile de Mars à Uranus sera activé du 27 Mai au 1er Juin 2016. L’aspect aura une portée positive et dynamique seulement pour les thèmes réceptifs à cet aspect mineur. Seront concernés les résonances astrales, c’est à dire les cartes natales porteuses de cet aspect natal ou les cartes ayant des astres nataux situés sur la localisation de Mars et Uranus puis leurs points d’oppositions, c’est-à-dire les astres ou Ascendant ou Soleil situés à quelques degrés près du  29° 28° Taureau ou 0° Gémeaux et 23° Balance. Cela concerne tous les natifs nés autour du 22-23 Novembre dont le Soleil tombe fin Scorpion, début Sagittaire, sous le direct de Mars alors en phase de rétrogradation

Les thèmes susceptibles d’être réceptifs à cette première phase de Mars sont ceux dont les Soleils sont situés à l’opposition, soit des naissances autour du 20 21 Mai et dans les signes pris en carré avec Mars, naissances autour du 22-23 Août, 19-20 Février.  Les aspects dissonants par transit de Mars coïncident bien souvent avec des pics d’activités ou une précipitation de situations faisant du quotidien un casse-tête. Mars est reconnaissable parmi tous, comme l’est Saturne dans son rapport au temps, Mars aspectant temporairement du natal même en dissonance, demande au natif de donner le meilleur de lui dans un temps record. L’astre semble lancer un défi à l’humain et l’invite à ses propres performances physiques, à son endurance. Bien évidemment Mars n’est pas de l’acabit d’Uranus où là il est question de dépassement de ses propres limites mais Mars laisse un bon souvenir parfois de son passage, surtout quand sa vitesse ralenti, comme ce sera le cas lors de l’été 2016.

Les aspects relancés dans le ciel à ce moment là sont des clefs. Bon nombre d’entre vous ne les prendront pas car vos ciels évoluent sous d’autres climats majeurs rendant ce Mars presque insignifiant. Mais pour ceux qui y seront sensibles, le jeu en vaudra peut-être la chandelle. Ces aspects mineurs, Bi-Quintiles et Quinconces proposent de laisser libre-court à l’expression, à la fantaisie et de revoir en temps utile sa copie (quinconce).

Loin d’être négatif,  le potentiel créatif véhiculé par un Bi-Quintile se verra renforcé par l’action de Mars et l’audace d’Uranus. Pour quelques thèmes nataux faisant écho à cet aspect mineur temporaire, l’expression d’un potentiel créatif se libère. C’est par excellence la signature d’une empreinte d’originalité et d’idées novatrices.

Tour à tour par le jeu de la rétrogradation de Mars et des orbes, le Bi-Quintile disparaîtra dès Juin et laissera alors la place à l’aspect de quinconce dès le 8 Juin 2016, aspect des dépendances et de liquidations des choses afin de permettre l’évolution. En synastrie l’aspect de 150° signale au sein d’une relation l’existence de liens affectifs ayant des interférences thérapeutiques, propriétés du Quinconce que ne possède pas le Bi-Quintile. Avec le quinconce, des blessures intérieures sont réparées avec du temps, parfois en se consacrant aux autres. Le quinconce pousse à s’investir pour les autres, en faveur de causes, à embrasser des carrières dans les milieux médicaux ou à opter pour des métiers soignant les souffrances de l’âme. Le dévouement est une constante de cet aspect.

Le quinconce de Juin 2016 sera d’une durée plus longue que le Bi-Quintile puisqu’il démarrera vers le 8 Juin pour atteindre son point de culminance le 19 Juin 2016 avec dans la journée un Mars R à 23°53 Scorpion au quinconce  d’Uranus à 23°51 Bélier. Avec une orbe de 2° en aspect appliquant et 1° en séparant, on peut considérer l’aspect de quinconce assez pertinent entre le 17 et le 19 Juin 2016. Sa désactivation est attendue dans la journée du 27 Juillet 2016.

Du reste, le 17 Juin 2016 en fin d’après-midi vers 16h17 heure locale Française, la Lune à 24° Scorpion rejoindra Mars R à 24°09 Scorpion, ensemble l’astre et le luminaire souligneront à nouveau ce quinconce à 150° Uranus, 23° Bélier. Un Yod se dessine avec la Lune à 24 Scorpion au quinconce appliquant au Soleil 26° en Gémeaux. Par ailleurs on trouve un Bi-Quintile entre Mars-Lune et Vénus à 29 Gémeaux.

Sous les fuseaux horaires Français, Quinconce, Yod et Bi-quintile jalonnent cette fin d’après midi du 17 Juin 2016 faisant de ces heures un terreau de potentialités à saisir, de lâcher des vieux schémas en vue de dispositifs nouveaux à mettre en place pour évoluer.

Selon le décalage horaire, cet aspect astrologique mondial se joue sous d’autres moments autour de la planète mais il n’en reste pas moins, un climat idéal pour jeter des idées sur table, rénover, nettoyer, embellir, régler d’anciennes situations

Le ciel mondial réalise ce Quinconce dont la validité avec les orbes couvre environ 1 mois et demi. Pour autant, au cours de cette période ce quinconce présente des petites sous-périodes plus intéressantes que d’autres.

Ralentissement du pas journalier de Mars en Scorpion

Outre les 48h entre le 17 et 19 Juin 2016 où le Quinconce est sollicité par la Lune en Scorpion, on observe le ralentissement maximum du « pas journalier » de Mars dans les journées du 29 et 30 Juin  avec simplement 1 minute de rétrogradation par 24h. Ainsi durant les deux derniers jours du mois de Juin 2016 se situera l’ultime phase du Quinconce puisque Mars s’apprêtera à quitter sa zone de rétrogradation fin Scorpion pour repartir en Sagittaire. Par le pas lent de Mars, ce quinconce qui sera déjà en vigueur depuis quelques semaines, se verra consolidé.

Juste avant la désactivation de ce quinconce, la phase de ralentissement de Mars s’amorcera dès le 19 Juin 2016 et cela jusqu’au 11 Juillet 2016. Durant ce laps de temps, l’astre dans sa dignité sensibilise tous les thèmes ayant des Ascendants, luminaires ou astres situés dans les signes fixes Lion/Verseau- Scorpion/Taureau autour de 22-23 degré. Sous réserve que d’autres astralités en cours majoritaires tempèrent la portée de ce ralentissement de Mars en Scorpion, ces thèmes restent susceptibles de sentir le piquant de ce Mars en Scorpion à 23 Scorpion n’avançant plus en degré mais simplement en minute dans ce signe. De 23°53 Scorpion en marche arrière, il descendra jusqu’à 23°03 sur plusieurs jours, opérant un effet de pression sur les signes avec lesquels il forme des quadratures : Taureau, Lion, Verseau. Ce contexte concerne aussi les emplacements d’astres ou des Soleils autour de 22-23° dans chaque signe fixe Lion, Verseau, Scorpion, Taureau. Les natifs sont exposés à ressentir ce Mars tournant au ralenti. Les Soleils autour de 22-23 s’adressent aux personnes nées autour des 12-13 Février, 13-14 Mai, 13-14 Août, 13-14 Novembre.

Les natifs ayant des astres nataux reliés par trigone ou sextil à ce Mars au pas ralenti devraient bénéficier d’un climat favorable à l’avancement.  En effet, Mars par son pas assez lent devrait apporter une manifestation notable et contribuer à l’avancement des situations des personnes recevant ses aspects harmonieux.

Formé entre deux signes régis par Mars, le Scorpion et le Bélier et aux vues des astres inclus dans ce quinconce, le moins que l’on puisse dire c’est que l’aspect de 150 °est stimulé par des astres aux propriétés dynamiques.

Ce quinconce réalisé dans ces conditions astrologiques invite à liquider des attitudes devenues obsolètes sans ménagement. Mars maître d’Uranus en Bélier, avec lequel il entre en contact, propose alors sans diplomatie de faire bouger les lignes. Frontal, ce quinconce fait intervenir du reste l’astéroide Cérès relative au symbole de la productivité et d’efficacité. En matière d’astrologie mondiale,  c’est sous un climat de fond de tension sur la croissance économique et le monde du travail, que se décline cet aspect de 150 degrés.  Des situations obsolètes à régler en vue de plus d’efficacité et cela sans concertation ni diplomatie, pourrait être la signature dominante de ce long quinconce de Mars à Uranus entre signes martiens.

Le ciel de l’été 2016 dispose d’un vivier d’énergies idéales pour remettre de l’ordre mais dans la façon d’opérer, la diplomatie semble inexistante. Ce Quinconce entre Mars et Uranus envoie au collectif un signal de remise à niveau.

 

Valérie Darmandy

23/03/2016

copyrighta92g1c61

 

Commentaires fermés sur L’été 2016 sous Mars en Scorpion

Classé dans blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.