Mars carré Saturne, le bras de fer.


IMAGEMARSSATURNE
Saturne illustre ce rouage immuable du temps qui passe et classe nos souvenirs. Selon que l’expérience en cours soit agréable ou non, la perception du temps est différente. Dans les instants où l’on aimerait bouger les lignes, les heures s’étirent et la meilleure volonté se heurte à Chronos, le temps.
Saturne représente ce mouvement perpétuel qui s’écoule balisant les plus grands événements de notre vie. Cette course contre le temps suscite quelquefois un sentiment de gâchis face au temps  précieux qui nous est imparti dans la vie terrestre. Chronos évoque aussi ce temps perdu qui ne reviendra plus et fait prendre conscience des situations ne se présenteront plus. En l’occurence il est celui qui fait sonner l’horloge biologique chez la femme désireuse de donner la vie avant que la nature ne lui permette plus ou  marque le temps de l’entrée en retraite, période redistribuant l’organisation du temps au quotidien. L’astre rappelle les étapes essentielles de l’existence dans lesquelles la spirale de l’existence nous entraine et des leçons sont tirées.
Dissonant, Saturne éveille des sensations intimes désagréables d’isolement même au milieu d’une pièce pleine de monde. Il invite à passer en revue des attitudes passées, des mots entendus reviennent en boomerang. Sous Saturne a lieu une confrontation avec sa propre conscience où la culpabilité et les regrets peuvent danser dans les pensées. La sensation d’être dans un vide et d’attendre le reste de sa vie est un sentiment saisissant. Saturne dissonant fait plier la plus grande des volontés et propose des tête-à-tête avec son être intérieur. Les aspects passagers (progressions, transits) de Saturne dissonants donnent lieu à des recentrages douloureux où le silence peut être l’unique réponse à bien des questionnements. Saturne, l’enseignant, impose une ligne de conduite qu’il faut accepter afin de mieux avancer. Les douleurs des dissonances de Saturne se situent avant la phase d’intégration lorsque l’enseignement apporté par les expériences n’est pas conscientisé. Intégrer la transformation apportée par Saturne nécessite parfois de s’y reprendre en plusieurs étapes.
Les harmoniques de Saturne sont moins ressentis bien évidemment puisqu’ils ne soulèvent pas le niveau d’inconfort des dissonances. Néanmoins, c’est bien dans les dissonances que l’évolution s’amorce, l’homme accouche d’une nouvelle disposition d’esprit après être passé par une rupture au sens propre comme figuré. Cet accouchement peut prendre l’apparence de ruptures concrètes, d’un dépouillement, d’une prise de recul nécessaire ou d’événements divers et variés mis en stand-by et que seul Saturne règle, à son rythme. La patience d’or est apprise auprès de Saturne servant de jalons à votre trajectoire.
La volonté imposée par Saturne est si différente de celle de Mars. Elle est silencieuse, par son pouvoir isolant, Saturne éteint les espoirs et modifie l’angle de vue des choses, ces dernières apparaissent de manière plus pragmatique avec une touche de réalisme qui frise le pessimisme. Il est toujours délicat de voir le verre à moitié plein sous la dissonance de Saturne tout simplement parce qu’il manque les tenants et les aboutissants à la situation en cours. La privation, propre à la dissonance de Saturne, ne donne qu’un angle de vue au moment de la dissonance. C’est pourquoi bien après les dissonances de Saturne, apparait la portée bénéfique de la dissonance Saturnienne.
Des ressources sont puisées ailleurs dans le natal pour survivre à l’inconfort psychologique des dissonances Saturniennes. L’astre applique un principe de réduction dans les situations concernées. Le temps vient régler des situations.
Mars représente le désir de conquérir un territoire, l’envie d’avancer face à ses concurrents et d’imposer sa force. Il incarne les aptitudes au commandement, le dynamisme et l’énergie émise vers autrui. Mars est avant tout le tonus qui anime l’homme et l’évaluation de sa force musculaire. Le carré de Saturne à Mars est une invitation à un rapport de force. Il est la rencontre de la volonté humaine à celle du temps qui impose son rythme.
Véritable bras de fer entre la meilleure volonté et le temps qui n’est pas prêt pour recevoir les volontés humaines, le carré Mars Saturne est la signature parfaite d’une situation aux prises à des résistances. Elle peut s’illustrer à travers diverses circonstances aussi bien professionnelles, matérielles que personnelles et exercer une sorte de paralysie dans deux secteurs illustrés par les maisons concernées et maîtrises.
Saturne dans ses carrés retranscrit un blocage et plus précisément il indique que ce n’est pas l’heure de bénéficier des récompenses d’un investissement antérieur. L’ingrat sentiment rappelle combien Saturne s’oppose momentanément du moins à un climat de détente. Ses carrés s’accompagnent de sentiments de crispation et des difficultés à avoir l’esprit disponible pour autre chose que la problématique en cours. Ses carrés proposent de peaufiner un projet, de trier et d’écouter le sens de Saturne, à savoir qu’il est conseillé d’opter pour la prudence pour avancer. Le temps est le meilleur allié, les situations ne peuvent être épanouissantes pour le moment mais elles se préparent.
La présence de Mars en quadrature à Saturne questionne directement sur la persistance d’un entêtement vers des voies stériles. Cet aspect indique que des forces sont déployées pour avoir peu ou aucun résultat.
En cas d’aspect dans le natal, l’épuisement et le sentiment de parler à des interlocuteurs obtus ou encore campant sur leurs positions sans chercher à les revoir. De cet aspect disgracieux, il résulte fréquemment le maintien d’efforts importants pour parvenir à ses fins ou imposer ses idées. On s’acharne pour atteindre un objectif et a le sentiment d’insister sur les situations afin qu’elles évoluent. Cet aspect existant au natal sous-entend que la vie est perçue telle une lutte pour s’affirmer. On retrouve les dissonances Mars Saturne dans les thèmes où un combat de longue haleine a lieu (procès, divorce long).
L’aspect appliquant de 90° avec une orbe serrée ou nulle semble le plus redoutable suivi de l’opposition dans les conditions astrologiques identiques puis arrivent les aspects mineurs pernicieux tels que le semi-carré et le sesqui-carré. Pour le sesqui-carré 135°, aspect du sentiment de peur et de perte de contrôle des situations, une dissonance Mars Saturne peut invoquer une force d’inertie –45° + 90°) dont on prend conscience – 90°- des conséquences qu’une fois confronté à des situations problématiques devenues ingérables et particulièrement stressantes 135°. Le semi-carré 45° demande de régler quelque chose dont on n’a pas conscience ou que l’on sous-estime, comme un ancien réflexe devenu obsolète et desservant l’évolution. En d’autres termes, on peut être à l’origine de ses propres blocages ultérieurs car on n’a pas agi à temps.
Cependant aux vues du bras de fer entre Mars et Saturne traduisant déjà une force d’inertie, cet aspect mineur 45° exige de redoubler d’effort afin de l’utiliser.
Les aspects de libération de l’aspect dissonant Mars –Saturne ou relais harmoniques délivrent les conditions dans lesquelles est solutionnée la dissonance Mars-Saturne.
L’aspect dissonant Mars-Saturne, n’a pas son pareil en matière d’entêtement. Les dissonances semblent renforcer la détermination et l’acharnement dans un objectif. La présence de cet aspect dissonant signale une âpre volonté et l’absence de découragement devant les pires difficultés. C’est un désir souvent conscient de vouloir tester ses limites, on cherche des adversaires de taille ou place des difficultés sur la route afin de tenter de les dissoudre. Saturne impose à l’homme de se mesurer à lui.
Une volonté que rien n’arrête, la rancune et une détermination inébranlable résultent de cet aspect dissonant. On peut se nourrir de difficultés et prendre un certain plaisir en se trouvant devant des défis difficiles à relever. La motivation immense n’est cependant pas toujours couronnée de satisfactions telles qu’elles sont envisagées. Il existe toujours un décalage entre le résultat escompté et la réalité.
Avant que ne soient découvertes les transsaturniennes, Uranus, Neptune, Pluton, dans le Septénaire Mars et Saturne restent des planètes donnant lieu à des aspérités quand il est question de communication. Si le premier est symbole d’énergie et d’autorité, il invoque également la guerre, apprécie un climat contestataire, de provocation, les conflits ouverts tandis que le second, Saturne installe une résistance silencieuse, l’absence de diplomatie, l’obstacle et la privation. Cette signature sous-entend au cours d’une vie, la propension à s’attirer des ennemis déclarés et à voir leurs attitudes nuisibles.
Les hostilités sont fréquentes et peuvent se décliner sous la forme d’une prise de pouvoir d’une personne sur l’autre ou de rapports de force, de conflits d’opinions, d’incompatibilité de caractères. La diplomatie fait totalement défaut et il existe une réelle difficulté à communiquer et notamment à s’écouter. Il s’agit d’un aspect capable d’installer une guerre entre deux personnes qui ne se supportent pas, qu’il s’agisse dans la vie privée ou professionnelle.
Générateur de colère noire ou de sentiments ingrats, les émotions négatives sont exacerbées et un sentiment de rancoeur n’est jamais bien loin. Saturne prive Mars de sa superbe, il ne lui permet pas d’exercer son autorité dans toute sa dimension et le censure avec un plaisir non dissimulé. On retrouve dans cet aspect Mars Saturne, un plaisir sadique à faire souffrir l’autre ou inversement on est l’objet d’un jeu pervers d’une personnalité qui désire entraver l’épanouissement.
Parmi les personnalités politiques Françaises, nous retrouvons ce carré natal Mars Cancer Saturne Bélier, dans le thème de Marine Le Pen. Le carré désigne deux astres en position de « chute » ce qui caractèrise un ton particulièrement offensif à l’aspect. Il y règne le message d’un désir de chute de l’autorité sur fond d’esprit de compétition. Sa dissonance qui plus est, angulaire, traduit du vécu et non des tendances. Cette dissonance reflète la nature d’une rivalité bien sûr avec d’autres couleurs politiques mais on y lit les rapports de force avec Jean-Marie Lepen.
Actuellement présent dans le ciel mondial et pour quelques jours encore, le carré Mars Vierge Saturne Sagittaire invite à ne pas bousculer le dieu du temps, Saturne. La phase de rétrogradation de Mercure en Balance dans la dissonance Pluton-Uranus, est toujours d’actualité. Cumulée à ce Mars carré Saturne carré Neptune, le contexte mondial est propice à revoir ses positions. Un contexte des plus frileux où le terme stabilité cherche à se frayer un timide chemin.

Valérie Darmandy
Le 1er Octobre 2015 19h

Dédié à  R.C.

copyrighta92g1c61

Commentaires fermés sur Mars carré Saturne, le bras de fer.

Classé dans 10 ans d'enseignement astrologique 2005-2015, blog d'astrologie

Les commentaires sont fermés.