2014 au coeur du carré Uranus-Pluton.


On aurait tort de penser qu’à chaque nouvelle année, de nouvelles opportunités se présentent…

Un changement d’année civile ne modifie pas toujours le climat astrologique en cours puisque l’astrologie s’appuie sur des cycles d’astres qui, dans certains cas, sont toujours en vigueur d’une année sur l’autre. Notre calendrier, repère utile pour nos activités quotidiennes, peut être dissocié des climats astrologiques. C’est ce qui se passe actuellement avec les transaturniennes, astres les plus lents, réflétant le climat économique et social. Leurs avancées sur le Zodiaque sont lentes, ainsi l’année 2014 arrive tandis que le cycle Uranus-Pluton, actuellement dissonant, est toujours actif.

L’astrologie mondiale donne les couleurs du temps d’une époque. Celle-ci peut être porteuse de spiritualité, stable ou comme celle que nous traversons en proie à des transformations longues et douloureuses. Malgré tout, l’outil astrologique précise le climat d’une année en observant d’autres astres plus rapides aux transturniennes (Uranus, Neptune, Pluton).  En astrologie mondiale, la plupart du temps la carte d’un pays est à rapprocher des personnalités politiques influentes liées au pays en question. En période électorale, on observe l’écho entre le thème individuel et l’état astrologique mondial en intégrant les transits et les progressions pour savoir si le ciel de tel dirigeant est, astrologiquement, en accord avec l’époque traversée.

2014 une effervescence au coeur de transformations.

Depuis l’entrée récente de Mars dans le signe de la Balance, il est légitime de s’interroger sur l’arrivée du grand carré, Uranus-Pluton-Jupiter-Mars, qui se formera au printemps 2014. Si 2014 montre un potentiel très élévé de surchauffe sociale, en toile de fond c’est toute une transformation en profondeur qui s’opère. Il faudra attendre que le carré Uranus-Pluton accomplisse entièrement son cycle dissonant (printemps 2016) pour voir l’étendue de ce qu’il faut rebâtir.

Outre le fait que le carré Uranus Pluton continue de progresser sur le Zodiaque entre le Bélier et le Capricorne en répandant déstabilisations et inquiétudes collectives, cet aspect mondial  anxiogène est rejoint par Mars en Balance durant le premier semestre 2014. Ainsi les 3 signes cardinaux Bélier, Cancer et Capricorne déjà occupés respectivement par Uranus, Jupiter et Pluton reçoivent celui qui leur manquait pour réaliser le grand carré : Mars en Balance.

Mars, l’astre le plus rapide des 4 autres  en se logeant dans le grand carré active la croix cardinale, la croix astrologique la plus dynamique. Mars donne le coup d’envoi d’une sous-période durant laquelle la tension pourrait augmenter non pas graduellement mais dans une sorte de verticalité propre au principe d’Uranus. En d’autres termes, un climat d’effervescence peut grimper en un temps record. Mars et Uranus en signes Cardinaux désignent d’une manière générale un tempérament soupe au lait, vendicatif. On doit replacer cela dans le contexte mondial. Un climat de volte-face est possible sous ce Mars au carré de la dissonance déjà en place depuis le second trismestre 2013 Uranus carré Pluton opposé Jupiter.

2014 un printemps sous tension.

Cependant le grand carré cardinal n’a aucune commune mesure avec un grand carré en signe fixes : Taureau, Lion, Scorpion, Verseau. Les cardinaux rompent des situations qui ne leur correspondent plus pour passer à autre chose, ils portent cette volonté d’agir et la transmettent aux autres. C’est donc un grand carré certes mais un carré hautement dynamique. Ce carré cardinal rassemble toutes les forces de Mars Uranus Pluton pour bouger.  Le cardinal dit tout haut ce qu’il pense tout bas, cette croix cardinale invite le collectif à s’exprimer avec plus de vigueur. La dissonance de Jupiter dans ce carré n’est pas annonciatrice d’agitations minimalistes mais au contraire d’actions pouvant avoir de l’ampleur.  La dissonance de Jupiter dans le carré Uranus Pluton révèle un climat où un sentiment d’injustice est ressenti, encore plus fort sûrement avec l’arrivée de Mars en Balance batailleur pour des droits.

L’astrologie étant de l’analyse et non de la voyance, l’astrologie n’informe pas si des mouvements sociaux seront plus significatifs mais aux vues de la nature des éléments astrologiques et des astres pris dans les tensions, un climat mordant flotte dans l’air du temps. L’opposition de Mars à Uranus exprime un rapport frontal, des hostilités ouvertes, de plus Uranus en Bélier fait face à Mars, sa planète, ce qui renforce l’opposition.

La croix cardinale, dynamique et réactive

Dans cette croix cardinale qui se prépare pour le printemps 2014, n’y voyons pas qu’un potentiel élévé de tensions sociales. Ce grand carré mondial marque aussi une opportunité à saisir pour certains d’entre vous, il pourra coincider avec une période bien active ou la précipitation d’une situation déjà en cours. L’état de vos cartes natales fera toute la différence. Ce contexte dynamique stimulera aussi des thèmes en leur amenant un vent nouveau et des libérations. Le carré cardinal n’est pas synonyme d’échec bien au contraire, il installe un tel inconfort que les personnes vont de l’avant (principe du cardinal), pour installer une nouvelle situation. Le grand carré cardinal est le plus leader des 3 croix : cardinale, fixe et mutable. Il ne possède pas l’effet étouffant de la croix fixe, qui serait absolument difficile avec un tel grand carré.

Quel que soit la forme dans laquelle va s’illustrer cette croix très vive, ne perdons pas de vue que les cardinaux expriment un désir de changement de faire bouger les lignes, ils cherchent à se libérer de situations inconfortables par la prise d’initiatives,  notamment pour le Bélier et le Capricorne. Quant à la Balance et les astres présents dans ce signe ou l’ascendant, ils seront invités à réagir plus vite à cette période. Le Cancer et les astres qui s’y trouvent ou l’ascendant auront plus de mal avec la pression combiné de Mars, Uranus et Pluton ; leurs sensibilités s’en trouveront plus heurtées.

La croix  cardinale est stimulée dès Février 2014, elle souligne dès ce mois-là un climat d’idées impulsées dans un contexte de crise. Ce printemps 2014 ne sera pas terne c’est certain,  l’actualité devrait être chargée en attaques, joutes oratoires, vives oppositions d’idées, débats  comme le reflète l’opposition Mars-Uranus car Mars se trouve dans l’Air, élément lié à la communication. Mars devient ici leader face à Uranus, il fédère les autres à ses idées. La croix cardinale va avoir la possibilité de s’exprimer à la facon Mars Uranus Pluton, c’est à dire appelons un chat un chat, mettons la diplomatie au placard et allons direct au but. Chacun y sera sensible selon son ciel natal.

Elections Municipales et Européeennes sous Mars en Balance 

En revanche sur le plan mondial, ce carré cardinal n’annonce pas de sérénité en matière de sécurité, ni de contexte social, parce que Mars augmente le temps de deux mois surtout Avril et Mai 2014, le carré prioritaire : Uranus-Pluton. L’opposition entre Uranus et Mars est loin d’être tendre, elle est même violente surtout quand Mars sera au carré de Pluton, (Jour de l’an 2014 puis Mai 2014). Pour la Saint-Sylvestre 2013, a lieu le premier carré entre Mars 11° Balance et Pluton 11° Capricorne, l’aspect difficile se forme et déforme rapidement et n’a guère le temps d’installer un foyer difficile tandis que le même carré Mars-Pluton se prolonge durant la dernière semaine du mois de Mai 2014, plaçant cette courte période sous tensions.

Sur le plan social, on doit s’attendre au maintien d’un climat tendu avec des tensions sporadiques, notamment autour d’Avril et Mai 2014 correspondant à une période où des tensions sont plus accrues avec Mars en Balance ayant rejoint le climat déjà dégradé par le carré très actif Uranus-Pluton. Socialement, ce Mars en Balance met l’accent sur une quête de parité, plus d’équité est demandé.

En règle générale ce Mars est celui des défenseurs, il est l’arbitre ou l’avocat des causes qu’il estime injuste. Mars occupe un signe d’élément d’Air lié au cérébral, aux idées et à la communication. C’est donc un Mars qui va vouloir s’exprimer et dans le signe cardinal opposé Uranus ; la communication est directe, franche mais dans un contexte malgré tout de tension et avec un risque de conflits.  Mars se mesure à Uranus, dans cet aspect il convient de gagner contre l’autorité.  On retrouve Mars en tension avec Uranus dans les natures aimant l’esprit de compétition, la provocation et ne supportant pas les dictacts de la société.  Dans le ciel du printemps 2014 flotte un climat capable de défier les figures de l’autorité.

Toujours est-il qu’une notion de luttes pour défendre ses idées et ses opinions se dégage de ce Mars en Balance et  avec Uranus au carré de Pluton, on peut les défendre becs et ongles. Des revendications pour des questions ou des idées peuvent être faites avec plus de véhémence. Ce climat d’agressivité et de tensions peuvent être perceptibles par le collectif.

L’agenda politique veut que les  Elections Européennes ( 22 Mai-25 Mai 2014) prévues le 25 Mai 2014 en France se situent au moment où, Mars ayant ralenti en Balance, a repris sa marche directe le 20 Mai 2014. Au moment des Elections Européennes, Mars s’apprête à revenir sous l’opposition d’Uranus signant une atmosphère de combat pour les idées et l’adhésion à celles-ci.

Durant les élections municipales prévues le 23 et le 30 Mars 2014, Mars n’entre pas dans la dissonance d’Uranus et Pluton car l’astre se situe fin Balance avec le Noeud Nord, montrant tout de même, le rôle important d’un rassemblement.

Pour cette actualité, Mars en Balance est porteur car il évoque bien un rassemblement et une action touchant le collectif. Le long séjour de Mars met l’accent sur la parité.

Mars se met à rétrograder une fois les Elections Municipales passées et il court former l’opposition avec Uranus quelques semaines avant les Européennes puis recommence après celles-ci. Ces élections Européennes sont alors placées sous la seconde opposition Mars-Uranus et la croix cardinale.

La rétrogradation de Mars en Balance souligne une petite période, celle de fin Mai 2014. Cet événement se préparant en amont, le balayage de Mars et sa rencontre par opposition à Vénus en Bélier, est une période astrologique importante pour les personnalités politiques concernées par les élections Européeennes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_de_2014

On peut comprendre l’implication de chacun et la notion de combat. Des réactions vives sont à attendre et une tension dans la semaine qui suit le 21 Mai et jusqu’à ce que Mars ait atteint l’opposition d’Uranus, cela pousse à la dernière semaine de Juin 2014 moment où l’opposition Mars-Uranus est exacte avant de se défaire. Le mois de Mai est la période la plus électrique de l’année 2014.

2014, une phase de descente en accélérée au moins jusqu’en 2016

Pluton et Uranus continuent d’œuvrer jusqu’en Mars 2016, période sonnant la fin de leur phase de destructuration. Ce climat des lentes montre une dégradation continue du contexte économique et social et peut s’adresser à tout pays et notamment les pays dirigés par des personnes ayant dans leurs thèmes ce type de structure, Uranus Pluton, ou Uranus Pluton pris dans leurs angles, luminaires etc. Cet effet de résonnance est aussi pertinent que les transits classiques. Si les climats des transits et celui des résonnances se rejoignent, le climat n’est plus un potentiel, il prend une dimension événementielle.

Concernant maintenant le climat économique de la France, en observant les cycles présents lors de la Vème République Française, des résonnances mondiales en 2015 et une partie de 2016 seront identiques à celles présentes dans le ciel à l’époque de la constitution de la Vème République. Jusque là rien d’anormal puisque ces astres Jupiter et Neptune forment certaines années des aspects dans le ciel. On les retrouve d’ailleurs dans le thème de Jacques Chirac, montrant l’importance de l’écho entre le climat astrologique individuel et mondial. Ce qui pose souci c’est que ces astres, Jupiter et Neptune revenant en dissonance ces deux années 2015-2016, sont sous la coupe du cycle Uranus Pluton, qui en 2015 n’aura pas fini sa phase de destructuration. Pris dans ce contexte, le quinquennat actuel est celui du sacrifice et comme je le mentionnais en 2012, la marge de manoeuvre de ce mandat est réduite.

Pour plus d’informations, je vous invite à lire mon article d’Octobre 2013 : https://valeriedarmandy.wordpress.com/2013/10/28/fin-dun-cycle-et-renouveau-saturne-en-sagittaire-uranus-pluton-2014-2029/

La lecture des cycles des lentes donne une visibilité étendue allant au-delà d’une année. La lecture du ciel de l’année 2014 est inhérente à celle des années précédentes de sorte que l’année 2014 est la suite d’un climat en cours.   L’actuel carré d’Uranus à Pluton montre un processus de déstabilisation et une dégradation du climat social économique à travers le monde. Tant qu’Uranus est en aspect de tension avec Pluton, il empêche toute reprise de stabilité mais surtout, Uranus accélère le travail de destructuration de Pluton dans le signe du Capricorne dont le symbole est éloquent. En astrologie mondiale, le signe est lié aux fonctions administratives, aux hautes sphères de l’Etat, Pluton fait table rase de certains schémas devenus obsolètes et demande du renouveau. Seulement pour reconstruire il faut d’abord passer par la phase de destruction.

Le Capricorne fait référence à l’ordre, à la discipline autant de notions qui  aussi volent en éclat avec le séjour très lent de Pluton dans ce signe et le carré d’Uranus principe de renouveau et liberté. La rebellion à l’image de l’autorité bat son plein et le carré Uranus Pluton semble sans foi ni loi. Cet aspect infernal met en exergue une époque déchirée où l’insolence et la provocation règnent.

Les questions de survie apparaissent dans des classes sociales qui, jusque-là, étaient épargnées par les effets de la crise économique. Les actes d’incivilité et d’escroquerie quant à eux ont tout lieu de progresser tant que Uranus Pluton continuent de sillonner les cardinaux Bélier et Capricorne. L’astrologie mondiale reflète une époque qui est arrivée à un stade d’auto-destruction.

Juste après la désactivation du carré Uranus Pluton, le ciel montre une période astrologique plateau où rien ne s’enclenche, aussi il faudra attendre quelques années que le cycle Uranus-Pluton soit cette fois en disposition harmonieuse coïncidant avec une époque de renaissance. Le climat mondial astrologique n’annonce pas du tout de sortie de crise mais un enlisement sur le plan social et économique en France. Les deux années qui arrivent amorçent une descente, astrologiquement, le carré est à mi chemin de son parcours.

Petit rappel de 2013, Saturne et Pluton par leurs réceptions mutuelles entre le Capricorne et le Scorpion, ont mis l’accent sur les charges fiscales et serré la ceinture du pouvoir d’achats de certaines classes sociales.  Saturne et Pluton étaient unis dans le ciel mondial jusqu’en Novembre 2013 mais en raison de leur réception mutuelle durable, jusqu’à ce que Saturne soit sorti du Scorpion, un climat sombre et difficile se maintient sur l’économie. Saturne ne quittera le signe du Scorpion qu’en 2015, serrant encore les budgets par sa réciprocité mutuelle avec Pluton. Si vous souhaitez lire le climat de 2013, il se trouve toujours sur mon blog.

Au-delà d’une crise, les transformations

Ce qu’il faut retenir c’est le changement de paysage initié par le carré de Uranus Pluton en signes cardinaux Bélier, Capricorne, ce cycle en cours ne souligne pas une crise mais une transformation définitive de certains modes de vie. Les astres qui ne cessent de former des aspects sur le Zodiaque, balisent des repères, ils marquent en quelque sorte les époques traversées et ce qu’il en reste dans la mémoire collective.

Placés actuellement dans un aspect de tension, ces deux planètes très lentes soulignent la pleine prise de conscience du monde face à des transformations. Vous trouverez sur ce blog ce carré mentionné dans plusieurs de mes articles rédigés en 2011 et 2012.

2014, au milieu des transformations en cours.

Neptune, astre discret pour le moment car récemment entré dans son signe, va aussi participer aux changements du paysage social et économique. Le monde n’est pas en crise mais dans un lent processus de changement dans sa façon de consommer et aussi au niveau des délimitations des frontières.  La grande époque de Neptune en Poissons ne fait que s’amorcer, très discrète, Neptune modifie insidieusement aussi les délimitations, elle est liée avec les masses. Il n’y aurait rien d’étonnant à ce que l’on assiste à l’augmentation des flux migratoires pendant la progression très lente de Neptune dans le Poisson jusqu’en 2025. Ce périple de Neptune en Poissons rejoint Pluton par sextile  l’année 2017 et marque des repères aussi d’époque, une transformation touchant les masses.

L’année 2014 n’est qu’une étape dans ce long chemin. Neptune en Poissons annonce la venue d’une période où la notion de solidarité sera prononcée, Neptune dans son domicile depuis une paire d’années met en relief  l’écologie et le respect de Dame nature. Neptune dans son signe va distiller le meilleur de lui-même mais aussi faire écho à des thèmes ayant un Neptune dissonant. Exil, flux migratoires, développement de l’escroquerie, une drôle d’époque pourrait battre son plein dans les prochaines années. Neptune ne revient que tous les 165 ans dans son signe, c’est dire à quel point il colore l’époque de son empreinte.

Uranus et Pluton en tension reflètent un contexte actuel basé sur une course au rendement. ce carré marque une sorte d’étranglement économique. Uranus et Pluton en tension reflètent une époque durant laquelle le progrès peut aussi devenir destructeur. Avec ce climat menant droit dans le mur et la montée de nouveaux modes de vie par un Neptune timide mais qui pourtant marquera notre époque, l’homme comprendra-t il que ces transformations étaient nécessaires afin de repartir sur de nouvelles bases  ?

Seconde partie du carré Uranus Pluton 2014 – 2016

Nous entrons actuellement au coeur du carré Uranus Pluton, c’est la phase au cours de laquelle la prise de conscience, ici collective car il s’agit d’astres collectifs, est importante.

Les astres ont déjà parcouru la moitié de leur chemin en carré. Concrètement ce mi-chemin parcouru coïncide avec un climat de destruction massive des emplois, d’enlisement dans l’incertitude, des plans sociaux qui se multiplient, des transformations dûes à la crise comme la progression des déserts médicaux. Malgré un manque de visibilité, le paysage économique et social se transforme et simultanément on assiste à l’émergence de nouveaux dispositifs économiques. Le régime de l’auto entrepreneur né en 2008 en fait partie et il n’est pas à l’abri de modifications tant que le carré est en vigueur.

La seconde partie du carré Uranus-Pluton qui se fera entre 2014 et 2016 sera la phase du carré la plus active car Uranus et Pluton resteront de Décembre 2014 à Mars 2015 en carré avec une orbe étroite, ce qui renforce leur action. Leurs processus de destruction et déstabilisation seront plus actifs et on doit redouter le mode accéléré d’Uranus pendant l’hiver 2014 (Décembre 2014-Mars 2015) car pendant cette seconde partie du carré Uranus Pluton, les astres préparent également leurs sorties de piste, qui aura lieu 1 an après.

2015 semble à flux tendus sur le plan économique et social.

Avant de voir la fin de cette époque anxiogène, comptons sur l’aspect délicieux de Neptune portant de belles couleurs musicales  et artistiques pour voir naître de nouveaux talents, des futures icônes de demain !

Ces transformations longues devraient accoucher de nouveaux modes de vie où le rapport à la nature, la spiritualité et l’écologie sont appelés à prendre plus de place.

par Valérie Darmandy, le 2013/12/20 à 15:57

copyrighta92g1c61

1 commentaire

Classé dans Elections Européeennes Mars Uranus, Elections Européennes et climat astrologique 2014

Une réponse à “2014 au coeur du carré Uranus-Pluton.

  1. Pingback: 2015 sous l’ultime carré d’Uranus à Pluton. | Blog officiel Valérie Darmandy, astrologue - enseignante