Vénus-Pluton, un voyage au coeur de vous-même


Rz_72b

Séduction

Vénus Pluton, même en dissonance installent une séduction des plus envoûtantes qui dépasse l’attirance physique.  L’attraction est plutôt irrésistible et arrive comme un charme qui opère  et installe une fascination plus ou moins intense. Un sentiment précis d’être subjugué par la beauté et l’aura de la personne peut être ressenti. Des variantes existent selon les signes, maisons et aspects mais la plupart du temps les personnes sont captivées. Les sentiments sont difficiles à verbaliser car ils semblent provenir d’un autre monde à la frontière de l’admiration dans un premier temps. L’amour qui frappe sous Vénus Pluton traverse très peu d’étapes, il nait et prend rapidement de l’envergure, au fur et à mesure qu’il se déploie, les partenaires perçoivent une sorte de lien viscéral, sur lequel les personnes essayent de placer des mots. Fusion, passion, amour-fou, adoration, la dévotion à l’autre, tout est permis sous Vénus Pluton sauf la raison car l’amour Vénus Pluton a tendance à aveugler, il peut faire perdre la tête.

Les étranges émotions issues de Vénus Pluton ont quelque chose de singulier car elles plongent ceux qui sont concernés dans un voyage au cœur d’eux mêmes. Des amours Vénus Pluton peuvent s’avérer initiatiques, révélateurs, le contexte de ces amours et les émotions qu’ils diffusent ont la capacité de remettre en question l’un des deux partenaires quand ce n’est pas les deux car la puissance d’attraction intense, laisse entrer Pluton qui va œuvrer sur les partenaires. Pluton va travailler l’un ou l’autre partenaire d’ailleurs la remise en question est souvent l’un des objectifs d’une relation de type Vénus Pluton. Voir cet aspect dans une carte invite à penser qu’il y a des expériences à vivre afin d’intégrer des notions, des évolutions à faire mais il y a un prix à payer. Afin d’accepter le programme proposé par Pluton, la conjonction Vénus-Pluton use d’une stratégie ; coté séduction elle en met plein la vue, la séduction et la magie amoureuse sont si prégnantes pendant les premiers mois et mêmes pendant des années que les partenaires ne se rendent pas toujours compte de la relation dans laquelle ils ont mis le pied. Pluton les entraine vers un but précis, il marque le pli de la relation qui est appelée à transformer les deux personnes.

Les amours Vénus Pluton sont passionnels, ils laissent des souvenirs indélébiles ou des traumatismes, ils marquent profondément soit par la beauté de l’amour dégagé entre les personnes,  la magie du contact des peaux ou la qualité de l’entente sexuelle. Vénus, planète sensuelle par son lien au signe du Taureau et de la Balance, se trouve sous le pouvoir du tout puissant Pluton, ensemble les astres appellent à vivre des expériences sexuelles inédites.

En dehors de la légende de cet aspect à générer des sentiments intenses, la passion et la promesse de délices sur le plan érotique, le contact entre Vénus et Pluton décline bien des facettes dont certaines sont éloignées de la sexualité. Le registre du pouvoir, de l’argent, de la peur, du néant ou la mort sont en effet liés aussi à Pluton.

Lorsqu’ils sont en aspects harmoniques, trigones et sextils ou aspects mineurs quintile et bi-quintile, Vénus et Pluton donnent de la profondeur aux sentiments, l’équilibre recherché est atteint et stable. Cet aspect donne un grand magnétisme personnel, la capacité à captiver autrui et la vie affective laisse une belle empreinte. Des passions résistent au temps,  les épreuves renforcent le lien affectif et l’aspect astrologique harmonique entre ces astres est un indice d’entente et de satisfaction sexuelle. L’aspect harmonique tempère Pluton, l’ exigence est plus modérée, l’harmonie règne plus longtemps au sein de la relation mais on ne peut soustraire ce degré d’exigence dès que Pluton entre en contact avec un astre, même en aspect harmonique. Le quinconce est intéressant quand on connait les propriétés du quinconce sur la correction des défauts, encore faut-il voir dans quel sens l’aspect se construit mais il installe une notion d’utilité dans les crises de Vénus-Pluton. Les vertus thérapeutiques du quinconce peuvent donner à un partenaire une capacité à guérir les maux de l’autre partenaire. Le sentiment de dépendance affective est élevé avec les quinconces et spécialement en synastrie.

Vénus Pluton, la peur de perdre l’amour

Une conjonction aspect de première importance, puis l’opposition, le carré ou les aspects mineurs dissonants entre Vénus et Pluton sous entendent que Pluton dérange Vénus dans sa sérénité car Pluton lui transmet ses peurs. Selon le degré de dissonance Pluton lui transmet des craintes qui deviennent des hantises, qu’il faut évacuer tant bien que mal, afin que la relation de couple évolue et traverse d’autres étapes.

Ces peurs peuvent être plus ou moins conscientes ce qui est plus problématique dans la relation car des crises éclatent sans que les partenaires identifient l’origine du malaise, ce qui est propre à Pluton.  Les deux partenaires peuvent entrer en crise du fait des demandes de l’un, sans parvenir à clarifier la situation, lorsque la crise cesse le sentiment de sérénité est partiel, le partenaire Vénus Pluton un peu soulagé sait au fond de lui qu’il subsiste encore des zones d’ombres.

Parfois les peurs sont conscientes et ressenties comme viscérales, elle peuvent pourrir la vie de l’un des deux partenaires. Par exemple, un partenaire conscient de sa jalousie maladive.  Elles peuvent être : la peur de mal aimer, de ne pas être assez aimé, la peur de perdre l’autre, la peur de s’engager en amour pour éviter de souffrir,  la peur de ne pas être à la hauteur, la peur que la séduction se fâne, la peur que la magie amoureuse n’opère plus, la peur de souffrir en amour, la peur de perdre l’être aimé.  La relation peut devenir étouffante du fait d’avoir peur de perdre l’autre de différentes façons.

Ses peurs se déclinent sur différentes intensités qui sont proportionnelles à la dissonance de l’aspect Vénus Pluton et à l’ensemble du thème aussi.  Le sentiment de stress, de peur, véhiculé par l’aspect du sesqui carré, 135° peut fournir un renseignement précieux si dans le thème on trouve conjointement un sesqui-carré relié à l’aspect Vénus Pluton, soit par maîtrise ou dans la chaîne planétaire.

Pluton élève tout aussi bien les sentiments qu’il  les mélange à de l’angoisse. L’objectif des aspects dissonants Vénus Pluton est d’éviter que l’angoisse altère la beauté de sentiments Pluton-Vénus. Il y a tout un travail souvent à faire sur le partenaire, il doit déjà identifier ses peurs et leurs origines, parfois cela n’a aucun lien avec le conjoint qui partage sa vie, une fois que les peurs sont identifiées, le travail d’évolution demandé par Vénus dissonant à Pluton est plus facile. Cependant cet aspect demande beaucoup d’énergie car il impose une paix possible mais au prix d’efforts considérables. Les personnes peuvent se surpasser pour essayer d’y arriver.

Le défi semble difficile car Pluton ne se sent exister qu’à travers les remises en questions et des peurs, l’amour Vénus Pluton loin d’être un long fleuve tranquille, n’est pas de tout repos. Cet aspect est l’assurance d’amours ou d’un amour épuisant, soit parce que l’un des partenaires lutte avec lui-même contre ses démons, soit il lutte avec les critères de son conjoint, ou ses peurs. Il est rare que Vénus Pluton ne fasse pas perdre des plumes à l’un des deux partenaires si ce n’est pas aux deux.

Il existe encore d’autres variantes du langage Vénus Pluton. Pour mesurer le degré d’un attachement et la valeur d’un amour, Vénus Pluton a besoin de sentir l’amour menacé, il peut aussi placer l’amour face à un obstacle ou générer une crise d’où l’amour sort grandi.  Souffrir ou faire souffrir pour réaliser l’authenticité des sentiments est un des messages de cet aspect dissonant.

Un seul mode affectif Vénus Pluton dans un couple

L’angoisse de Pluton pollue la sérénité, il distille des phobies, des craintes souvent liées à la perte de cette intensité. La relation fait naître un désir de possessivité, la personne devient une sorte de propriété et parfois cela peut être inconscient et se traduire dans le quotidien à travers des détails. La possessivité et la jalousie sont souvent dans le sillage de Vénus  Pluton, la jalousie peut être injustifiée et rendre pénible la vie de l’un des partenaires ou des deux.

Les sentiments amoureux sont teintés d’idées dérangeantes qui naissent d’un sentiment d’exclusivité ou d’un désir d’amour éternel. Vénus Pluton peut déclencher des sentiments si profonds que les personnes peuvent avoir le sentiment de ne plus pouvoir vivre sans l’autre. L’harmonie durable au sein de la relation représente un vrai challenge à relever car Pluton ne l’entend pas de cette oreille, il cherche à maintenir une epée de Damoclès au-dessus de la beauté des sentiments.

Ces peurs issues de Vénus Pluton peuvent virer à l’obsession ou bien il peut s’agit d’une peur irraisonnée  altérant l’attitude de l’un des deux partenaires et notamment celui qui possède Vénus Pluton. Si les deux partenaires possèdent dans leur thème Vénus Pluton, cela fait résonnance et signe une relation de type Pluton Vénus. Cette signature qui se répète dans le ciel des conjoints donne une idée de l’affection qu’ils éprouvent l’un envers l’autre, il peut s’agir d’un lien indéfectible, dont l’émotion reste intacte même après des années ou la disparition de l’un d’eux.

Lorsqu’un seul partenaire possède Pluton Vénus et l’autre une structure affective plutôt froide Saturne Vénus ou encore des structures indépendantes telles que Vénus Uranus, Vénus Gémeaux, Vénus Verseau autant de valeurs n’aimant pas rendre des comptes,  le déséquilibre apparaît dans la relation amoureuse car celui qui possède Vénus Pluton  attend de l’autre un retour  à la hauteur de «  Vénus pluton »  c’est-à-dire un amour dans lequel le partenaire manifeste ses sentiments. Le partenaire ayant Vénus Pluton attend de l’autre qu’il soit assez fusionnel et surtout qu’il appaise ses craintes parfois démesurées.

Les déconvenues amoureuses du partenaire ayant Vénus Pluton peuvent commencer ici, dans ses tentatives vaines de faire comprendre à l’autre partenaire sa conception particulière de l’amour. Il peut alors essayer de raisonner son partenaire en lui demandant de manifester davantage ses sentiments mais ce dernier étant étranger à Vénus Pluton est décontenancé quand il n’est pas dérangé par ce degré d’exigence ; souvent il a beau faire des efforts, au fond il ne comprend pas. Pire, un partenaire avec une structure indépendante ou Saturne Vénus peut totalement frustrer celui qui a Vénus Pluton et qui repart dans sa souffrance à attendre des preuves d’amour selon ses critères. Le partenaire qui a besoin de liberté commet sans le vouloir un impair, vue de son point de vue avec sa structure astrologique, il a tendance à minimiser la situation, or en montrant qu’il est détaché, il conforte les craintes de celui qui a Vénus Pluton et le cercle vicieux commence… Vénus Pluton qui redoutait de pas être assez aimé, interprète dans cette liberté une insuffisance des sentiments du partenaire.

Vénus Pluton est confronté à sa pire peur et l’orgueil de Pluton en prend un coup. Une crise éclate car l’égo est éclaboussé. Si le partenaire possédant Vénus Pluton échoue, il revient inlassablement séduire son partenaire en vue de le formater selon son idéal pour pouvoir aimer comme il l’entend.

Ce jeu peut épuiser à la longue les deux partenaires, qui défendent chacun leur façon de fonctionner en amour. Le soupçonneux Pluton se voyant éconduit par le partenaire est blessé dans son amour-propre. Pluton Vénus n’aime pas se sentir rejeté et parfois le sentiment de rejet chez Vénus-Pluton est vécu à travers des petits détails en raison de son niveau d’exigeance. Les rencontres entre partenaires Saturniens Vénus, Saturne Lunes, Uranus Vénus et Pluton Vénus sont à étudier avec attention car Saturne fort et Uranus n’hésitent pas à brider les désirs de Pluton-Vénus, ce type de relation astrologique entre deux thèmes peut se révéler  épuisant ou destructeur sous un délai assez rapide.

Les désirs de Vénus Pluton ne sont pas toujours entendus en cas de structure astrologique différentes des modes affectifs entre les partenaires. Vénus Pluton projettent leurs désirs sur l’autre partenaire, qui, si il n’a pas de structure passionnée, de type Vénus Mars ne peut répondre aux demandes de Vénus Pluton. Une Lune Pluton, un Soleil Pluton, un Vénus Mars ou un autre Vénus Pluton font écho à un Vénus-Pluton. Ces personnes peuvent se sentir dans le même monde, en quête d’amours puissants et d’ivresse.

 Les peurs polluantes de Vénus Pluton

Lorsque le processus de crise se met en route il demande  à la personne de se concentrer pour lutter contre ses idées entêtantes et négatives, ses peurs font souvent vécues comme un ressac, elles disparaissent et réapparaissent mais tant qu’elles ne sont pas évacuées, elles dérangent la personne.  Une crainte peut habiter la personne de façon latente et un détail peut enclencher le processus de crise, le seul moyen alors de combattre la peur parfois irraisonnée est de l’affronter.

Il arrive à un moment que les angoisses engendrées par Pluton soient si omniprésentes que  la personne ne soit plus en mesure de raisonner, elle provoque alors une crise libératrice, dans laquelle elle peut pleinement exprimer la dimension de sa peur. L’expression de Pluton Vénus, engendrée par différentes peurs, permet de mesurer mieux l’amour à travers une ou des crises.

Habitée par ses peurs le comportement de la personne peut alors être perçu excessif par l’autre partenaire, ses réactions verbales peuvent être disproportionnées face à des circonstances qui ne le justifient pas toujours.

La déjection Plutonienne est invisible, les pollutions de Pluton sur Vénus peuvent être vécus dans la douleur silencieuse pour celui ou celle qui porte un aspect Vénus Pluton, jusqu’au jour où une peur plus forte aux autres rend la situation insupportable. Loin d’aimer les crises, la personne ayant cet aspect se défend comme elle le peut de pensées angoissantes qui l’assaillent.

Les crises alors qu’elle déclenche ne sont pour elle qu’un exutoire afin de les évacuer verbalement, elle retrouve un semblant d’équilibre jusqu’au prochain éveil de son aspect Vénus Pluton, en général par un transit ou lors de résonnances comme il se produit ce soir, sous la conjonction mondiale Vénus-Pluton.

Vénus Pluton lutte pour trouver la paix dans la durée, ces astres sous entendent un climat alternatif entre paix et situations anxiogènes ou de crises.

Les sentiments 

Vénus Pluton fait vivre des amours puissants et maintient le désir de posséder ce qui fait vibrer si fort, c’est à dire le désir de posséder l’autre, cela peut sous entendre une relation basée sur la peur ou égoiste.  Les sentiments sont mémorables par leurs intensités ou leurs caractéristiques, l’amour se mesure toujours au travers de difficultés à défier. Il peut s’agir d’amours  difficiles ou impossibles dûs à des circonstances échappant à la volonté des deux personnes.  Les obstacles imposés par Pluton à Vénus, la chair, peuvent être colossaux, de sorte qu’il y a des ressources à aller puiser pour intégrer les conditions qu’imposent Vénus Pluton.

Il peut flotter un sentiment d’insécurité sous-jacent dans la vie amoureuse. Cet aspect augmente l’exigence dans le couple, il peut être la signature astrologique d’un partenaire imposant sa loi à l’autre. Pour mesurer l’amour, Vénus Pluton a besoin de souffrir ou de faire souffrir plus ou moins pour ressentir l’intensité du lien qui le lie à l’autre. On y retrouve les relations sado masochistes ou les scènes de ménages où l’un des partenaires  s’avére odieux avec l’autre pour lui faire sortir ce qu’il a dans le ventre.

La relation est rarement d’égal à égal, elle s’installe progressivement en prenant un pli et aboutissant dans une relation de dominant dominé, l’un veut bouffer l’autre psychologiquement. Pluton veut façonner à son image un couple idéal selon ses conceptions c’est-à-dire, bâtir un couple en tenant compte de ses peurs qu’il transmet au conjoint.  Les contacts Vénus Pluton surtout dissonants génèrent des relations dans lesquelles on retrouve de la manipulation subtile, du chantage affectif propre à Pluton-Vénus, l’un installe une emprise par rapport à l’autre. Ce climat se fait par étapes et l’aveuglement de la passion assez intense du reste sous cet aspect, peut dans un premier temps excuser tous les travers du conjoint manipulateur. Le climat se dégrade et tôt ou tard les personnes prennent conscience que la relation a laissé place à un prise de pouvoir d’un partenaire au sein du couple.

Ces crispations n’enlèvent en rien l’authenticité des sentiments, ni l’ impression d’un amour sublime, elles entâchent de manière cyclique la beauté venant des aspects Vénus-Pluton.

Les amours Vénus Pluton demandent une énergie considérable aux deux partenaires, soit parce que le lien est si particulier qu’il s’apparente à de l’adoration religieuse, l’un des partenaires est totalement fou de l’autre, il peut être subjugué par la beauté de l’autre et accéder à tous ces caprices, ce qui est aussi l’un des buts de Pluton. Parfois l’amour-fou gagne les deux partenaires qui lorsque leurs structures affectives se complètent peuvent déplacer des montagnes. L’exigence est omniprésente dans un aspect astrologique dissonnant Vénus Pluton mais elle ne se manifeste pas continuellement, elle surgit provoquée par la peur parfois inconsciente ou une problématique dont l’un des partenaires a conscience mais dont il ne parvient pas à se libérer. Ces peurs s’immicent dans la relation et la gangrènent au fil du temps installant des crises plus ou moins régulières. Les partenaires peuvent s’aimer profondémment et même sincèrement mais ils sont dérangés par un problème de fond qui revient à la surface et qu’il faut régler afin que le couple puisse avancer. Pluton et Vénus lient aussi le monde de la finances, les questions financières ou la gestion du budget peuvent être des sources de conflit dans le couple.

Pour savoir comment fonctionne un aspect Vénus Pluton il faut prendre toute la structure à laquelle ils sont reliés dans leurs signes : maitrises, aspects, maisons.

Vénus Pluton est un indice de sexualité intense et satisfaisante, il sont aussi un indice possible de désaccord dans la sexualité entre les partenaires si l’aspect est contrarié. Des préférences et des fantaisies sexuelles d’un partenaire ne sont pas au goût de l’autre et l’un peut forcer l’autre surtout dans le carré Vénus-Pluton, aspect plus difficile encore à la conjonction ou à l’opposition. Les fortes dissonances comme un carré difficile ou un sesqui-carré Vénus-Pluton sont éprouvantes sur le plan de l’énergie laissée dans la relation. L’opposition est nuancée, elle offre un face à face, donc un face à face de Vénus à Pluton, une séduction plus grande et d’inévitables affrontements guerre et paix alternent dans le mode affectif.  La conjonction Pluton Vénus est différente à Vénus Pluton, l’une est appliquante, l’autre est séparante, de par leur formation en cours ou déjà accomplie, les conjonctions ne sont pas vécues de la même façon et la prise de conscience des problématiques est aussi différentes. Vénus en formation de conjonction à Pluton se fait litteralement absorber par les machoires de Pluton. Cela peut exiger une niveau plus élevé de fusion, la personne peut n’exister qu’à travers un type de lien difficile, des amours profonds, complexes sur fond de drame.

La conjonction entre Vénus et Pluton n’est pas des meilleurs auspices car elle rend difficile toute soustraction de Vénus à l’autorité de Pluton, sauf si Vénus est le maître ascendant, dans ce cas, la planète conjointe au maître ascendant épouse toutes les valeurs de Pluton, Vénus s’efface pour laisser place à Pluton et la personne incarne Pluton pur, elle épouse tous les attributs de l’astre et peut alors contrôler son Pluton Vénus puisqu’elle est elle-même Pluton. Sont concernées les personnes ayant à la fois des ascendants Balance ou Taureau et la conjonction Vénus Pluton au natal. Le processus inverse se produit avec une conjonction Vénus Pluton pour les ascendants Scorpion, leur Pluton est conjoint à Vénus, ils portent en eux la signature d’une emprise venant d’une séduction, inconsciemment ils cherchent à se faire emprisonner dans des situations affectives qu’ils vont chercher pour vivre pleinement leur conjonction Vénus Pluton. Excepté pour les maîtrises d’ascendants par Vénus, comme cité plus haut, la conjonction Vénus Pluton dans tous les signes augmente toute la problématique de Vénus-Pluton avec un Pluton, en Gémeaux début des années 1900.

Vénus Pluton en dissonance peuvant indiquer une mésentente sexuelle causant des conflits au sein d’un couple, pour mieux affiner l’analyse le thème entier donne de nombreuses indications. La sexualité est à étudier avec l’axe II-VIII, axe d’échanges des énergies et de la chair. Les maîtrises respectives de ces maisons et leurs rapports avec le maître ascendant, l’ascendant, Vénus et Mars donnent des informations complémentaires.

Vénus et Pluton peuvent avoir peur d’aimer pour éviter de souffrir, la vie amoureuse d’une dissonance Vénus Pluton est pimenté, la sexualité peut dans certains cas être absente et être remplacée par des quêtes spirituelles car Pluton propose d’aller au-delà du voile. La place de la spiritualité dans cet aspect n’est pas négligeable, sachant qu’il s’agit d’un aspect d’excellence, Pluton ne veut que le meilleur, le plus beau, il peut emprisonner l’ amour et le garder pour l’éternité. Vénus Pluton invite à aimer au-delà de la mort. La dissonance Vénus Pluton peut engendrer un deuil difficile ou la perte de l’être aimé , c’est une possibilité mais rien d’affirmatif d’autant que le veuvage se manifeste également à travers des dissonances de Saturne à Vénus, Saturne Soleil ou sur les maitres de V et VII, des liaisons entre le maitre de VIII et de VII, les luminaires etc. Vénus Pluton peut marquer la perte d’une personne chère sans qu’il s’agisse systématiquement le conjoint, ce peut être un être avec lequel il y avait un lien fusionnel car Vénus Pluton très dissonnant montre un lien profond rompu par la mort et demandant un travail de deuil plus long.   Les évenements majeurs de la vie sont toujours retranscrits à travers de nombreux facteurs astrologiques, et non à travers un aspect isolé.

Vénus Pluton ont leur mot à dire sur les piercings, le body art et les transformations corporelles. Pluton possède le pouvoir de transformer la chair, il est fier d’en faire une œuvre d’art. Avec Vénus Pluton, l’amour rime avec le grand frisson, on aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout car la frontière entre la haine et l’amour est mince sous Vénus Pluton.

Si vous avez Vénus Pluton harmonique ou dissonant dans votre ciel, la conjonction se rejoue ce soir 15 Novembre 2013 à 21h31 gmt dans le ciel mondial mais elle n’est pas seule… Elle est escortée d’Uranus depuis le Bélier, un climat des plus inattendus et passionnels, invitant à des remises en questions et de fortes émotions.

par Valérie Darmandy, le 2013/11/15 à 21:58

copyrighta92g1c61

Publicités

10 Commentaires

Classé dans Amour et astrologie, Vénus Pluton

10 réponses à “Vénus-Pluton, un voyage au coeur de vous-même

  1. Excellent Valérie ton article sur l’association Vénus/Pluton.
    Je confirme au sujet des piercings et particulièrement pour deux exemples que je connais du sexquicarré de Vénus/Pluton et un quinconce…
    Très intéressant , merci 😉

  2. Bonjour LuneSoleil,
    Une version de Vénus Pluton
    on peut délayer et même écrire un bon chapître sur cet aspect 🙂 ou un petit livre en le déclinant sous différentes formes
    Il s’agit d’un aspect appellant à une évolution, avec les énergies de Pluton une sublimation est demandée
    cela peut passer par une créativité

    en te souhaitant une bonne journée 🙂

  3. Oui ton article est très riche, bravo Valérie et merci encore pour ce très beau partage sur ces nuances astrologiques de Vénus et Pluton 🙂

  4. Pingback: #Rencontre fatale de #Vénus et #Pluton, il faut savoir #aimer pour vibrer à l’unisson | L'actualité de Lunesoleil

  5. Valérie, un grand merci pour ton article sur Vénus-Pluton, le plus complet jamais lu à ce jour ! Au plaisir de te lire, Emilie

  6. Bonjour, très intéréssant, merci. Un aspect de sesqui carré vénus- pluton est il à prendre en compte aussi fortement que les aspects majeurs? Sachant que pluton est conjoint à la lune également dans le thème. Merci pour vos articles.

  7. Bonjour Lydie,

    Le sesqui-carré est classé, à tort, dans la catégorie des aspects majeurs.
    Les aspects majeurs, conjonction, trigone, sextil, opposition, carré, sont vécus plus consciemment tandis que les mineurs agissent de manière insidieuse. La façon d’opérer des aspects dits mineurs est différente, ce qui n’est pas synonyme de neutralité.
    Ce qui fait le rayonnement d’un aspect mineur est son orientation et la partie du ciel maîtrisé par l’aspect entier.
    Vous trouverez sur mon blog des articles sur la subtilité des aspects mineurs.

    Cordialement,
    Valérie Darmandy

  8. Bonsoir Valérie, merci entre temps je suis allée voir vos articles sur les aspects mineurs, c’est passionnant ! Du coup je revois mes thèmes ! Dans ce sesqui-carré vénus ( en 2) est maitre d’ascendant et pluton (en 7) maitre de 7. Et effectivement cet aspect est ressenti en relationnel de manière tout à fait irrationnelle, irraisonnée, je dirais qu’il est subi et change toute la personnalité, c’est impressionnant et incontrôlable !
    Merci pour toutes vos précisions et votre blog passionnant. Bonne soirée, Cordialement, Lydie

  9. Pingback: vénus Pluton | Espace perso d' ANTINEA

  10. Pingback: poisse ou Poice ??? | Espace perso d' ANTINEA