Les rapides en astrologie et le pouvoir de la pensée


Rz_16b

Rapide sur le Zodiaque, l’état céleste et terrestre de Mercure renseigne sur les modes de communication utilisés spontanément ainsi que le traitement de l’information. L’ensemble de la maison III, du maître de III et de l’astre fournissent des débuts d’ informations sur la façon d’analyser une phrase, de comprendre l’information reçue et puis de verbaliser. Une conversation ordinaire passe à travers plusieurs filtres dont ceux de l’hérédité astrale descendue dans la carte astrologique natale puis le plan émotionnel propre du thème, celui-ci peut être dissocié de l’hérédité astrale ou incluse dans cette part
d’hérédité, détail qui nuance l’analyse astrologique. La cuspide de l’ascendant, point de l’incarnation reflète ce qui est inscrit en nous ce que l’on peut ressentir d’inné. L’ascendant et sa ou ses maîtrises sont vécus en faisant corps avec la personne, ils déclinent toute une gamme de réactions qui sont vécues le plus naturellement du monde.

La Lune évidemment fait partie d’un élément clef dans la perception d’une information puisque elle régule les émotions susceptibles d’entrer en jeu dans la communication. Associée à la période de la petite enfance, une fois adulte, la Lune demeure l’enfant intérieur qui s’exprime, ce qu’il y a de plus naturel. La répartition de l’élément Eau dans une carte, l’état de la Lune et sa relation à Mercure éclairent sur l’interaction émotionnelle dans la communication, du moins en tant que structures astrologiques pures. (dénuées toute réactivation astrale).

Mercure offre toute une gamme de nuances sur la façon de communiquer. 

Selon son état céleste et terrestre natal puis son état momentané, Mercure module le traitement des informations reçues, aidé de l’état de la Lune, il trie, sélectionne les mots entendus et s’apprête à retranscrire verbalement le message qu’il comprend, selon ses filtres – structure entière du thème avec hérédité astrale – et selon aussi l’état d’esprit du moment – situation céleste et terrestre des astres en cours).

L’état de Mercure dans le thème astrologique renseigne sur l’assimilation d’une situation, le raisonnement participant au traitement de l’information jusqu’à sa pleine compréhension en vue de son assimilation. Pur, sans coloration astrale, Mercure marque cet éveil à l’environnement immédiat, le raisonnement et les conséquences qui en découlent. Il installe le pouvoir de discernement, augmente l’objectivité et le fait d’avoir pleinement conscience d’un détail.

Astre certes rapide et ne s’éloignant jamais du Soleil ( pour les débutants en astrologie) son état astrologique participe activement à la qualité de vie car si on ne peut éviter les grandes lignes inhérentes à l’évolution, la réception d’une information peut nuancer une situation et changer la façon de la traverser.  Seulement, adossé au thème natal, se trouve tout l’héritage…

C’est là toute la finesse de l’astrologie, un thème vit au milieu des autres, à commencer par la cellule familiale.

Les décisions prises consciemment reposent en partie sur le vécu familial puis ensuite les expériences. Le thème astrologique évolue au milieu de ces filtres ressentis plus ou moins distinctement rendant les marges de manoeuvres entre les uns et les autres, différentes. La charge de l’hérédité astrale occupe déjà du terrain dans un thème astrologique, Mercure analyse,assimile et tente de comprendre les expériences amenées par la vie. Dans des conversations les plus ordinaires, selon l’état astrologique de Mercure, il capte des mots plus que d’autres parce que les termes utilisés résonnent, ils réveillent des souvenirs heureux ou  des blessures. Le niveau de compréhension entre les personnes varie en fonction des dispositions de leur Mercure et du bloc : maison III, maître de III, sans la négliger de la maison IX, le maître de IX, maison liée à l’ouverture de l’esprit, sans oublier la participation du plan émotionnel, identifié par Lune/ Neptune/Elément Eau.

Si Mercure renseigne bien sûr sur la qualité de l’expression, écrite ou orale, il  offre la lucidité de l’instant T.
En étant en dignité dans le signe de la Vierge, il invite à rechercher une forme de perfection et de justesse, autant
dans la communication que dans les rapports avec les autres. Relié au signe des Gémeaux, sa coloration est différente, sa soif de connaissance est plus éparpillée, il a besoin de diversifier ses apprentissages. Il est évident qu’une curiosité est plus aiguisée en cas de contact harmonique et même dissonant de Mercure à Pluton ou Uranus avec de profondes remises en question avec Mercure/Pluton. La part d’écoute sera importante si Mercure est en conjonction avec Neptune ou occupe un signe d’Eau, l’impulsivité plus marquée dans les paroles avec un Mercure Bélier ou Mercure opposé Uranus.

Une capacité de concentration avec Mercure Saturne avec une fixité dans les idées. L’ objectivité est susceptible d’être remise en question en cas de contact dissonant entre Mercure et Neptune. Mercure et Neptune offrent une communication qui passe par le ressenti et l’écoute. Ces astres peuvent installer un terrain propice la confusion et des quiproquos dans les échanges verbaux ou écrits. Mercure en contact avec Mars donne un esprit contestataire ou mordant.  Tout aspect est à reconsidérer dans son contexte,  chaque aspect est lui-même relié à d’autres aspects renvoyant à d’autres, vous pouvez donc avoir un carré Neptune Mercure peu ressenti car d’autres astres se lèvent dans les angles ou tiennent toute la structure du thème.

Les fonctions Mercuriennes se déversent dans une carte en se mariant aux autres astres ou pas car Mercure peut être comme toute autre planète ou luminaire, une planète ferale, c’est-à-dire, sans aucun aspect, mineur ou majeur.  Mercure libre de tout aspect, est malgré tout sous le rythme de sa planète maîtresse. Ferale, il propose d’intégrer généralement la maison astrologique qu’il occupe, il le fera à travers la nature du signe occupé et sa planète maîtresse va le guider dans son apprentissage.  Le transit d’une lente sur une planète ferale est le moment où l’astre ferale intègre son travail ; il s’agit d’un instant astrologique intéressant car privé d’outils à la naissance du thème astrologique, l’astre feral ,qu’il soit Mercure ou un autre, reçoit un outil pour une durée plus ou moins momentanée : la planète transitante. Ces rencontres astrologiques coïncident avec une expérience assez marquante, soit un changement intérieur important chez la personne.

Mercure, maison III, maître de III : le pouvoir de la pensée et des mots.

Le groupe Lune-Mercure, Ascendant et leurs maîtrises respectives tissent ensemble cette corde sensible qui vibre devant des situations. Une parole entendue peut potentiellement éveiller l’esprit, générer des intérêts, voire déclencher des remises en question ou pourquoi pas avoir une portée inattendue. Un mot peut laisser une impression durable car il réveille une émotion,  Neptune, véritable éponge aux atmosphères, fournit de précieux renseignements sur l’impact des émotions dans les échanges. Communiquer est une chose, entendre et comprendre sont encore différents.

Prenons l’exemple de deux personnes qui se rencontrent et évoquent un souvenir commun, ce qu’elles ont retenu de
leur expérience commune est retranscrit par l’une et par l’autre selon les émotions ressenties ( état de la Lune)
et l’ensemble de leurs cartes à ce moment précis. Le contenu de leur discours dépend de la digestion psychologique de la
situation, des résidus émotionnels laissés par l’expérience et de l’analyse qu’elles ont pu tirer de cette même
expérience. En dépit d’un descriptif du souvenir commun, leur vécu aura été quelque peu différent selon leur rôle dans l’histoire, elles auront eu un angle de vue différent et il y a des chances pour que leur verbalisation soit également différente. Mercure va donc traiter une information vue depuis un point d’observation, unique, chez l’une et chez l’autre. La contenu du dialogue mais aussi sa qualité vont dépendre alors d’une équation : le bloc maison III, maître de III, l’état de Mercure et leurs relations avec les filtres issus de l’hérédité astrale sans oublier les transits en cours. Ces derniers constituent des phases d’apprentissages ( premier et second passage) puis d’intégration ( dernier passage du transit) et peuvent modifier temporairement la perception des choses. L’astrologie propose justement de situer ces périodes d’évolutions.

L’envers du décor en astrologie explique combien la qualité d’un dialogue et encore plus le niveau de compréhension entre deux personnes dépend de nombreux paramètres astrologiques. Bien que deux personnes soient prêtes pour partager le souvenir d’un même événement, le dialogue lui est construit en s’appuyant sur des sensibilités différentes.

Le pouvoir de Mercure en astrologie commence dans l’infiniment petit, dans le quotidien ordinaire où chaque détail au cours d’une conversation des plus banales peut donner naissance à des inclinaisons, certes infimes mais qui peuvent avoir des conséquences sur l’évolution. Le pouvoir de la pensée et celui des mots appartiennent à Mercure et ces liaisons astrologiques. Même si l’éducation formate, la liberté de pensée appartient à l’homme et les conséquences de ses pensées comme le pouvoir de ses mots est initialement généré par ce Mercure et le bloc maison III, maître de III.  Dans une conversation banale, l’astre peut faire bouger les lignes, selon l’orientation donnée à un dialogue et selon le niveau de conscience, toute perception sera nuancée.

Comme la musique, le langage astrologique décline toute une gamme de mélodies. Connaissant la portée que peut avoir un mot ou une pensée sur le futur,  il est légitime de s’interroger sur la place de Mercure dans les choix d’aujourd’hui engendrant les lendemains.

 par Valérie Darmandy, le 2013/10/23 à 20:15

copyrighta92g1c61

Advertisements

3 Commentaires

Classé dans Mercure