Notes astrologiques sur Sedna et perspectives


sednaplanets

Dans légende Inuit, Sedna, était une jeune fille vivant avec son père veuf, elle passait ses journées à brosser sa longue chevelure et à se regarder dans l’eau. Elle fut présentée par son père à son mari chaman qui l’amena sur une île et se montra méchant envers Sedna. La légende varie,  le chaman étant soit un homme oiseau ou un chien. Depuis l’île, le père entendant la souffrance de sa fille et partit la secourir des mauvais traitements de son mari. Il embarqua sur un kayak et récupéra Sedna mais la colère noire du mari déchaîna la mer.

Son père et Sedna quittèrent l’île tandis que la tempête continuait, pris de panique en voyant l’issue fatale,  le père poussa Sedna hors de l’embarcation. Sedna s’accrocha au kayak mais son père tapa si fort sur ses doigts gelés par l’océan arctique se cassèrent, tombèrent dans la mer et devinrent des poissons.

Sedna résista en s’accrochant à l’embarcation tandis que son père continua de taper avec la pagaie sur les mains de sa fille. Ses doigts en tombant devinrent des phoque, des baleines et les animaux marins. Sedna coula avec sa belle chevelure et devint une sirène qui, depuis, repose au fond de la mer.

Le conte mythologique de Sedna, rappelle d’autres mythes bien plus connus servant à comprendre des messages.  Sedna, d’abord appelée 1oème planète, fut ensuite rangée dans la catégorie des objet dits « épars » bien que son appellation semble discutée puisqu’on la trouve aussi sous l’astéroide n°90377, vb12.

Cela n’est pas sans rappeler le déclassement de Pluton en 2006 de planète au rang de planète naine. Quel que soient les catégories dans lesquelles sont répertoriées les planètes, ou qu’on les baptise « objets épars », cela n’altère en rien les observations et différents constats dans le monde astrologique. Dans un premier temps à sa découverte, Uranus fut surnommé  » l’astre  Georges » George Planet, en l’honneur du Roi Georges III. Son nouveau nom « Uranus » n’a pas modifié d’un iota son mode de fonctionnement et on pourrait mentionner que ce n’est pas  parce qu’une planète n’est pas découverte qu’elle ne fonctionne pas.

Le libellé des astres donné par les autorités compétentes est indépendant des observations astrologiques. Pour le comprendre,  on peut comparer cela au calendrier conventionnel crée pour se repérer dans le temps, qui d’ailleurs, a subit des modifications dans l’histoire. L’astrologie possède son propre calendrier reposant sur des cycles dépassant parfois largement le cadre étroit d’une année calendaire allant du 1er au 31 Décembre ! Chaque calendrier est rythmé selon les différentes confessions religieuses existantes à travers le monde. Parmi les grandes fêtes religieuses, on retrouve l’importance de la Lune et des cycles lunaires dans le calendrier musulman.

Aujourd’hui, nous sommes le 22 Octobre 2013, dans le langage astrologique ce qui compte n’est pas qu’on soit un 22 Octobre 2013 mais que Mercure amorce sa rétrogradation en Scorpion, que Saturne soit en marche directe toujours en réception mutuelle à Pluton et que le monde s’apprête à vivre un nouveau carré entre Uranus et Pluton. La lecture astrologique est indépendante des repères du calendrier de Janvier à Décembre.

Lorsqu’une planète est découverte cela ne signifie pas qu’elle ne fonctionnait pas avant. Uranus existait avant d’être découvert par William Herschel et, nul doute, l’astre a fonctionné sur les thèmes individuels de l’époque. Si Uranus venait à changer de classification, son influence deviendrait-elle obsolète pour autant ? C’est un peu l’histoire survenue à Pluton en 2006. Les personnes nées avec des thèmes individuels pris par l’astre, vivent pleinement les caractéristiques de l’astre et leurs vies sont réceptives au  rythme de l’astre, avant comme après son déclassement.

Découvert seulement en 1930, avec si peu de recul sur une vie d’homme on connait peu de choses sur Pluton,  laissons l’objet de tous les fantasmes faire le tour complet du Zodiaque et livrer à son rythme ses secrets aux futures générations d’astrologues. Pendant notre vie terrestre, on ne peut voir qu’une partie de son cycle.

Sedna, objet transneptunien est toute fraîche en astrologie puisqu’on fêtera le dixième anniversaire de sa découverte le 14 Novembre 2013 par Mike Brown, Chadwick A. Trujillo,David Lincoln Rabinowitz .

Ses astronomes ont d’ailleurs participé à la découverte d’autres objets QuaoarSednaOrcusÉris et Makemake qui méritent à l’instar d’autres planètes, d’être étudiés. Soyons patients dans cette aventure astrologique, on en a pour des années mais le jeu en vaut la chandelle.

Sedna porte bien sûr une coloration aquatique, le conte fait référence aux métiers liés à la mer, la pêche, les marins, les navigateurs et à ceux qui partent explorer dame nature. Dans ce conte Inuit, le fait de contempler sa chevelure, Sedna révèle aussi une facette assez narcissique et l’importance des apparences. On peut s’interroger sur le lien de ce mythe avec un sentiment de fierté à tirer de ce que l’on possède et qui face aux forces de la nature, disparaît…

Par sa fin tragique Sedna porte un message de panique et de sacrifice mais elle amène un changement important. Sedna représente à la fois un chemin vers le sacrifice en vue d’en tirer des leçons. Dans le conte, on y comprend le lâcher prise devant la colère de la nature ( ici représentée par le chaman qui déchaîne la mer). Face à la nature qui se réveille, le père capitule et précipite au fond de l’Océan sa fille. En disparaissant dans l’Océan glacé, elle le féconde par ses doigts et ses mains, donnant naissance aux poissons et aux mammifères marins. Sedna semble sacrifier pour amener quelque chose de bon à la collectivité.

Parmi mes premières ébauches astrologiques sur Sedna et son observation dans un premier temps en longitude, voici ce qu’on trouve sur une poignée de skippers, navigateurs, explorateurs ou marins célèbres :

Eric Tabarly Sedna, navigateur conjoint Uranus en VIII.

Dans les 3 navigateurs et explorateurs qui suivent, Sedna occupe la maison IX, celle des grands voyages :

Alain Colas, navigateur, Sedna conjointe cuspide de IX.

Gérard D’Aboville, navigateur Sedna conjointe cuspide de IX.

Philippe Dieuleveult, Sedna conjointe cuspide de IX

Roald Engelbregt Gravning Amundsen, explorateur et marin, Sedna conjonction large à son MC

Jean-Yves Cousteau, Sedna angulaire maison VII

En positionnant Sedna dans la carte de Loic Perron, rien de bien significatif en revanche. Dans la carte de Florence Arthaud, Sedna se trouve sur sa cuspide de XII. Maud Fontenoy possède l’encadrement de son ascendant entre Neptune et Sedna à 5° Taureau, l’encadrement résonne comme un appel à une vocation. Une piste reste intéressante puisqu’on sait qu’elle a fait le tour de l’hémisphère Sud en naviguant à contre-courant, y voir là la signature d’Uranus , sa planète maître ascendant, qui forme une opposition à sa Sedna. L’opposition d’une transaturnienne ayant la maîtrise d’un ascendant natal, face à Sedna la pousse à embrasser la mer à travers une signature originale, propre à Uranus.

Remonter à contre-courant et l’originalité ne sont pas que symboliques dans l’histoire de cette planète car astronomiquement, l’inclinaison de l’astre est telle que ses pôles sont presque couchés et l’équateur se redresse . L’astre tourne sur lui-même dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.  N’oublions pas ces quelques notes astronomiques sur le système solaire dont nous faisons partie, elles ne sont pas négligeables dans le bagage astrologique. L’astrologie géocentrique, vue depuis un habitant de la terre offre une piste de lecture, libre à nous de l’enrichir et pour cela  d’explorer l’inconnu. L’astrologie est un outil expérimental, ce qui est valable aujourd’hui  est susceptible d’évoluer demain. Bien qu’on ait quelques bases astrologiques, le langage astrologique s’adapte selon les époques traversées et le niveau des technologies de l’époque en cours. Jamais Uranus ou Neptune n’ont été plus en accord avec leurs symboles : monde connecté en ondes wi-fi, instantané de l’information, flot d’informations et pouvoir des images.

Pourtant ces astres sont découverts à des époques où les ordinateurs relevaient de la science fiction!  Aujourd’hui les corrélations de ces astres occupent le terrain, le monde communique à la vitesse de l’éclair et est inondé par les images – Neptune.Uranus et Neptune semblent exceller et qui sait, n’ont pas finis de surprendre, surtout avec l’avancée de Neptune en Poissons et son pouvoir de l’image ! Cependant, leurs principes sont foncièrement opposés, Uranus joue sur le registre de l’individualité alors que Neptune intègre la notion de solidarité.

De l’eau passe sous les ponts pendant les cycles des transaturniennes et leurs manifestations sur le plan économique et social à travers le monde . Du temps pour l’observation, ce pourrait être le sort qu’ attendent Sedna -transneptunienne- et les autres astéroides dont on découvre aujourd’hui les premières notes de musique.

SEDNA et le TITANIC

L’océan renferme des histoires restées dans la mémoire collective. Ayant travaillé il y a une dizaine d’années sur le Titanic et présenté en conférences, j’ai souhaité reprendre les données des hommes clefs liés à ce navire et regarder la place de Sedna dans cette histoire.

Le commandant, Edward Smith dont la date de naissance – 28 Janvier 1850- figure sur mon blog à l’article consacré à mes études astrologiques sur le Titanic ( sources des dates et heures pour le Titanic/ musée de la Marine, Paris, encyclopédie Titanica, livre  » Titanic, destination désastre M.D.V).

Le thème avec l’heure présenté par Astrothème, fait intervenir Neptune en Poissons en maison VIII, un cas d’école évidemment par la nature Eau de la maison, de la planète montre l’environnement aquatique lié aux conditions du décès.

Astrotheme_fUT83St76zRq

Sous cette heure, on remarque que l’orientation du méridien et de l’ascendant du thème du Capitaine sont identiques à celles du départ du paquebot le 10 Avril 1912 à 12H15 à Southampton. Le méridien est décalé de 4 degrés en arrière au moment du départ du paquebot.  On retrouve un ascendant Lion pareil et un Milieu du Ciel en Bélier, au moment du départ avec une étoile fixe, Baten Kaitos.

Vous pouvez lire en cliquant ici  l’article du Titanic.

https://valeriedarmandy.wordpress.com/2011/10/07/le-titanic-et-les-signaux-astrologiques/

Même sans heure, Sedna lente à se déplacer sur le Zodiaque est en 1850 année de naissance du Capitaine Edward Smith,  est à 27 degrés Poissons, en maison IX. Elle occupe la maison des voyages..ici maritimes.

Cette position met en exergue deux situations astrologiques :

Sedna est située à l’opposée du point focus composé par le Yod dans le thème d’Edward Smith :

Uranus en Bélier et Mercure à 24° Verseau forment le socle du Yod par leur aspect de 60 degrés et envoient deux quinconces à Jupiter à 22° Vierge, devenant planète apex.

Au moment de l’accident maritime, le 15 Avril 1912 la Lune atteint le 27°Poissons et réveille la position de Sedna dans le thème du Capitaine, au moment du naufrage la Lune est à 28°.  Autre détail, l’étoile Sheat, liée aux risques de submersion et noyade, est conjointe à Sedna dans le thème du Capitaine et la Lune au moment du naufrage souligne ce « tout ».

L’auteur Morgan Roberston né le 30 Septembre 1861 célèbre pour avoir écrit la nouvelle «  Futility »  » The weck of the Titan » possède une conjonction dissociée de Sedna à 28° Poisson à son Neptune 0°Bélier. Dans son roman «  Le naufrage du Titan » écrit 14 ans avant le naufrage du Titanic, la ressemblance avec de nombreux éléments ( lieu du naufrage, taille du paquebot, précisions des provisions à bord, trajectoire du paquebot) est troublante au point d’avoir accordé un côté visionnaire à cette nouvelle.

En dehors de ce roman auquel son nom est surtout associé, la conjonction dissociée de Sedna et Neptune, emblème du monde maritime, l’aurait-elle  inspirée pour écrire plusieurs nouvelles sur la mer…

Ce qui m’interpelle dans l’étude du TITANIC c’est encore l’imbrication des aspects entre les personnes et les heures.  Sedna est dans le signe du Poisson pour une majorité de passagers ainsi que les hommes clefs ayant donné vie au paquebot, tels que le Président Bruce Ismay avec Sedna en Poissons conjointe à l’ étoile Sheat (risque de submersion et noyade).

Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff né le 14 Novembre 1834, possède Sedna à 23° Poisson opposée au point focus 22° Vierge, formé par le Yod du Capitaine Edward Smith.

La Sedna de Gustav fondateur des chantiers active l’opposé du point focus du Capitaine Smith,  l’opposé du points focus sera parfaitement souligné par la Lune dans la soirée du naufrage.

William Pirrie des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847, il possède Sedna en Poisson proche comme d’autres personnes clefs, proche de l’étoile fixe Sheat. La légende de Sedna se déroule dans l’Océan arctique ( doigts gelés) la localisation est intéressante car l’histoire du Titanic se déroule également dans les eaux glacées. Le  Titanic fut stoppé par les icebergs descendus dans la baie de Baffin, il heurta l’un d’entre eux et fit naufrage dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord où un bon nombre de personnes périrent d’hypothermie. Le manque de canots de sauvetages condamna de nombreux passagers à disparaître avec le paquebot. On retrouve dans la légende de Sedna cette notion de sacrifice lorsque le père, pris par la panique, pousse sa propre fille hors de l’embarcation. Le sacrifice ou une question de survie pourrait être véhiculée dans le mythe à travers la résistance  de Sedna à vouloir rester sur le kayak tandis que son père est devenu fou pendant la colère de l’Océan. On peut s’interroger sur le fait qu’il veuille rester seul à bord de l’embarcation car sa fille représente un danger de le faire couler.

Tout comme Sedna disparut en fertilisant l’océan, le naufrage du Titanic disparut au fond de l’Océan en obligeant les hommes à tirer les leçons et améliorer la sécurité.  Au lendemain du naufrage, les règles de sécurité en matière de navigation maritime furent renforcées, la trajectoire des paquebots sur l’Atlantique Nord fut aussi modifiée à certaines époques de l’année en raison de la fonte des glaces. La tragédie du  Titanic donna naissance à de nouvelles règles maritimes et lança le tout premier SOS  dans l’histoire de la marine.

On remarque aussi une connexion entre l’auteur de la nouvelle « Futility » de Morgan Roberston, possédant Neptune à 0° Bélier, conjointe à Sedna de l’architecte du paquebot. Ces contacts célestes tissent  » l’air du temps » et forment des résonances marquant la mémoire collective. Ce qu’il subsiste d’une époque vient en partie des transaturniennes puis d’un faisceau de données collectées depuis des thèmes des personnes participant à un même événement. Ensemble, les hommes et les cycles laissent des empreintes dans l’histoire.

D’autres naufrages ont eu lieu avant et après depuis celui-ci. Cependant, en devant mythique, l’histoire du Titanic délivre un certain nombre d’éléments : dates et heures précises, données de naissances des passagers, autant de paramètres indispensables à l’étude d’un événement.

Dans le thème du Capitaine Smith, on trouve la conjonction des transaturniennes, Uranus-Pluton, aspect de gigantisme et de puissance des technologies derniers cris. Le nom Titanic aurait-il été inspiré par la conjonction des deux colosses, Uranus et Pluton dans le signe du Bélier, symbole des industries.

En 1912, Pluton n’est pas encore connu du monde et pourtant il se trouve au natal conjoint avec Neptune dans le signe du Gémeaux ( déplacement, communication) dans pas mal de thèmes de passagers à bord du Titanic parce qu’ils sont nés dans les années 1890 18911 1892. Pluton se trouve fin Bélier conjoint à Uranus dans le thème du Capitaine né près de 40 ans avant, puisqu’il faudra près de 30 ans à Pluton pour traverser le signe du Taureau et aborder les premiers degrés du Gémeaux où il retrouvera Neptune.

Avec la venue de nouveaux corps célestes ou planètes, de nouvelles perspectives s’offrent au monde astrologique. Du temps, de la patience et  des observations ont toutes les chances de déverser dans l’immense astrologie les nouveaux courants de demain.

A suivre…

par Valérie Darmandy, le 2013/10/22 à 18:50

copyrighta92g1c61

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans l'astrologie de demain, Sedna, Uranus

2 réponses à “Notes astrologiques sur Sedna et perspectives

  1. Pingback: Notes et perspectives astrologiques sur Sedna | Cinquieme Soleil

  2. Pingback: » Notes astrologiques sur Sedna et perspectives, par Valérie Darmandy