Morgan Robertson, le naufrage du Titan.


L’auteur Morgan Robertson a-t-il été saisi d’une vision 14 ans avant le naufrage du Titanic?

« Le naufrage du Titan » de son titre original, « Futility or the Wreck of the Titan » écrit en 1898.

Toujours est-il, que l’auteur décrivit le naufrage d’un paquebot lors d’un voyage transatlantique après avoir heurté un iceberg. Son roman visionnaire ne s’arrête pas là puisque les dimensions de son bateau imaginaire et le nombre de passagers à bord étaient très proches de ceux du RMS Titanic.

Roberston est né le 30 Septembre 1861, heure inconnue.

Sa conjonction Jupiter-Saturne en Vierge propose tout ce qu’il y a de plus pragmatique.  Pas question de penser que cette conjonction ait pu stimulé son imaginaire, elle lui permis en tant qu’auteur de s’inscrire dans la durée.

Son inspiration est dans l’opposition de son Soleil Balance à Neptune et un Neptune dont la localisation n’est pas sans  rappeler les 100 premières observations de configurations des passagers du Titanic.

Neptune de Morgan Robertson se trouve en conjonction à 2° d’orbe avec l’étoile fixe, Scheat à 28° 24 Poissons, dont l’influence parle de risque de  mort par eau. ( selon l’astrologue Juvelno et Robson, risque de submersion).

Le courant Neptune-Mars.

Cette configuration Mars opposé Neptune est présente dans le ciel de Morgan Roberston inspiré par une histoire de naufrage ( Neptune-Mars), à première vue rien de banal car Neptune symbole de l’Océan opposé à Mars est une combinaison trouvée souvent dans les thèmes de navigateurs, tout comme d’hommes politiques d’ailleurs et de religieux.  Neptune-Mars est aussi l’expression d’une idéologie, la ferveur, d’une foi.   Morgan Robertson est fils d’un capitaine de navire,  l’influence de la marine dans son environnement familial a tout lieu de favoriser simplement cette inspiration et d’être reflétée par cet aspect Mars/Neptune.

Légende de la carte astrologique :

Ciel de Morgan Robertson établi selon le point vernal 0° Bélier.  Neptune en conjonction à l’étoile fixe Scheat 28°24 Poissons. Neptune opposé Mars.

La Lune à l’intérieur du schéma, en rouge, est la localisation de la Lune à 2h30 le 15 Avril 1912, moment de la fin du naufrage du Titanic, 28°29′ Poissons.

En regardant les configurations natales des hommes clefs du Titanic, ceux qui ont décidé de sa construction, de son architecture et de sa date de lancement, on retrouve dans leurs ciels, des oppositions ou des conjonctions Mars-Neptune.

– Gustav Wilhelm Wolff fondateur des chantiers navals Harland& Wolff où est né le Titanic.   Gustav Wolff est né le 14 Novembre 1834 dispose au natal d’une opposition Mars à 20°59 Cancer opposé à Neptune.

Au moment du voyage du Titanic, le 10 Avril 1912 Neptune est en Cancer  exactement sur le Mars natal de G. Wolff, activant la 21ème image astrologique  : ” un vaisseau s’enfonce dans la mer”.

Thomas Andrews, architecte du RMS Titanic, est né à Belfast, le 7 Février 1873. Mars opposition Neptune au natal.

L’axe des Nœuds transite son axe Neptune-Mars au moment du voyage !

– William Pirrie des chantiers navals est né au Québec le 31 Mai 1847. Neptune 0°25 Poissons,  Mars Poissons.  Saturne Poissons au milieu de Mars-Neptune. 

Ces hommes directement à l’origine de l’histoire du Titanic présentent ensemble des liaisons Mars Neptune, l’astrologie est-elle une grande horloge avec une mémoire, faut-il se poser la question car cet aspect est réactivé au moment du voyage inaugural et biensur présent dans le thème de ce romancier visionnaire. Il se rencontre aussi parmi d’autres passagers ou membre d’équipage.

– Il ne fut pas à déterminant pour la construction du paquebot mais Frédérick Fleet était le vigie qui vit l’iceberg. Il est né à Liverpool le 15 Octobre 1887. Dans son thème, Mars carré Neptune. 

L’art et les réalisations selon notre ciel

En rédigeant son manuscrit Robertson a exploité la thématique de Mars-Neptune,  l’activité en milieu maritime, un aspect exposant aussi à un risque d’échec d’une entreprise.  Les artistes, romanciers,  exploitent leurs structures astrologiques, ceci est nettement visible dans le cas des acteurs endossant des rôles en adéquation avec leurs configurations natales.   L’étoile Scheat 28° Poissons se retrouve dans les configurations des passagers et dans le ciel de Robertson à laquelle il fut sensible à sa façon en la couchant sur papier.    En écrivant son roman aurait il capté une vibration collective future, l’air du temps ?

Si les détails contenus dans le livre de Roberston sont troublants, l’effet de synchronicité entre le pas « lunaire » et le naufrage l’est tout autant…

Au moment de la fin du naufrage, le 15 Avril 1912 à 2h30, la Lune servant d’aiguille précise  stationnait sur la conjonction à l’étoile Scheat.

La mémoire collective

Plusieurs leçons furent tirées du naufrage du Titanic dès les mois qui suivirent.    La trajectoire des routes maritimes fut modifiée selon les saisons ( fonte des glaces), de nouvelles règles en matière de sécurité maritime furent instaurées, telles qu’un nombre suffisants de canots de sauvetage.

Le Titanic fut à l’origine du 1er SOS dans l’histoire de la marine.

Ce naufrage s’inscrit dans la mémoire collective et sert de point de référence dans l’histoire de la navigation et en matière de sécurité maritime.

Rappelons le, l’auteur est né à l’époque à laquelle Neptune venait d’achever son long périple en Poissons (1848-1861). Après 165 ans, Neptune va prochainement revenir en Poissons le 4 Février 2012.  Neptune rétrograde  retournait dans les Poissons le 1er Octobre 1861 vers 6h du matin, le lendemain de la naissance de Morgan Roberston.

De son titre original, Futility or the Wreck of the Titan, ce livre vous laissera songeur pour ces nombreux détails troublants entre le roman visionnaire et la réalité !

A lire sur ce blog : les signaux astrologiques du Titanic & les configurations des passagers du Titanic.

©Tous droits réservés. Interdit à la reproduction.

par Valérie Darmandy, le 2012/01/16 à 22:49

 

Poster un commentaire

Classé dans Astrologie Puteaux, astrologue, Enseignement à Puteaux, etoiles fixes astrologie, Le Titanic

Les commentaires sont fermés.