Dimensions du thème natal.


Niveau du cours :  avancé.

Comment identifier les dimensions d’un thème natal ?

Discerner le relief et dénivelé d’un thème tient de la localisation des astres à des endroits précis et ceci quelque soient leurs états célestes.

Les planètes proches des 4 maisons angulaires ont la particularité de dominer la structure à laquelle elles sont rattachées et d’imprégner le secteur de vie ( maison) de leur signature planétaire.

– la planète la plus saillante est une planète maîtrisant un angle et se retrouvant dans un autre angle du thème natal. Exemple : Maître de X en I, maître de VII en I natale, maître de VII en IV et ainsi de suite sur les 4 maisons angulaires. On part d’un point de départ : dispositions de départ, les origines, les causes  et on va vers un point d’arrivée : les conséquences, les fruits, les aboutissements.  C’est la maison I qui réceptionne et assimile la structure de la X.

– la présence de planète(s) dans les angles, I,X,VII et IV.  Les angulaires sont en analogies avec le Bélier, (I), Capricorne(X), Balance(VII) et Cancer (IV), les 4 signes cardinaux. Ces maisons angulaires agissent comme des lieux magnétiques, tout se qui se trouve près de la zone de l’angulaire prend de la dimension. Il est même courant qu’une planète angulaire « signe  » un trait de caractère, une caractéristique reconnaissable ou identifiable par l’entourage extérieur. La maison VII agit également en zone de projection de notre image, les autres nous voient selon l’état de notre maison VII.

– lorsque le maître ascendant se trouve sur un angle. Lorsque les planètes maîtrisant l’Ascendant natal sont transaturniennes ( les ascendants Scorpion, Verseau, Poissons) il est conseiller de prendre aussi la planète maîtresse dans le système septénaire car sa vitesse plus rapide sur le Zodiaque personnalise le thème natal. Pour le Poissons, prendre Jupiter, le Verseau prendre Saturne, pour le Scorpion prendre Mars.  L’action individuelle s’analysera en étudiant la planète la plus rapide et l’éventuelle interférence sur le plan collectif sera analysée selon la planète lente qui n’est pas à négliger dans l’équation du plan individuel sur le plan collectif.

– les planètes en conjonction aux cuspides -4°de chaque maison acquièrent une force supplémentaire aux planètes placées au milieu de la maison. Le thème de Claude François en est une illustration, puisqu’il est né au moment où de nombreuses  planètes se présentent chacune à l’entrée d’une cuspide. Parmi la conjonction de ses planètes aux cuspides, dans son thème,  3 cuspides de maisons angulaires sur 4 sont occupées par des planètes.

– la présence de réciprocité mutuelle lorsqu’elle reliée par un aspect ( quelque soit l’aspect).  Vénus en Poissons et Neptune en Balance.

– un trigone équilatéral parfait , c’est à dire dans les mêmes éléments ( terre, eau, feu, air).  Le trigone équilatéral peut se jouer entre signes d’éléments différents si l’un des aspects est à la fin d’un signe et un autre en début de signe.

Actuellement début Décembre 2011 se forme dans le ciel astrologique un trigone équilatéral entre Vénus-Pluton-Jupiter et Mars en triplicité de terre. Pour ce trigone l’aspect se forme dans des signes de même élément : la terre.

Les orbes pour le trigone sont de 8° sauf pour le trigone équilatéral puisqu’il ferme la figure entière l’orbe peut être étendue à 2° d’orbe ou 3°. Il réalise une figure et acquiert ainsi un rayonnement particulier.

Pour les autres trigones ne formant aucun dessin, l’orbe est classique, 8° et priorité aux trigones appliquants devant les trigones séparants.

Les reliefs dans le thème viennent en priorité des angulaires occupées, leurs énergies tirent le thème et composent l’ossature du thème, arrive de suite derrière les réciprocités mutuelles, les trigones équilatéraux.   Le thème peut contenir plusieurs niveaux, deux, trois ou quatre, tous issus du tissu astral construit par les 10 corps célestes : les 2 luminaires et les 8 planètes.

Plusieurs figures se présentent : lorsque la majorité des 10 corps célestes se trouve dans les angles, le thème fait apparaître au simple coup d’oeil deux dimensions distinctes, le premier plan est occupé par la majorité des astres devenant angulaires puis le second plan dans lequel gravitent les astres ayant moins de puissance on peut distinguer d’autres dimensions en arrière plan, des planètes qui par leurs états célestes ou maîtrises ont bien moins de relief.

Certains thèmes affiche les 10 corps célestes éparpillées sur plusieurs niveaux qu’il faudra trier et classer sur des échelles de valeur.

La transmission de lumière utilisée en astrologie horaire est valable dans les thèmes nataux, elle fait intervenir une troisième planète s’incorporant au milieu de deux autres. Le « pas rapide » lunaire et met l’accent sur la planète quittée par la lune et celle rejoint par la Lune. Il s’agit d’un système de désactivation d’aspect et d’application au suivant.

La Lune sert de pont en relayant les énergies des deux planètes qui généralement encadrent le luminaire.

Ceci expliquant l’influence de la Lune lorsqu’elle se trouve voisine d’une planète loin pourtant de l’orbe de conjonction.  Dans le thème natal, la conjonction qui se défait avec la Lune vient d’être assimilée psychologiquement par la personne. Pour la conjonction appliquante , de la Lune à une planète, prévoir jusqu’à 10° surtout si c’est la rencontre astrologique entre la planète et le luminaire se produit dans les angles ou si la Lune a une place privilégiée dans le thème natal si elle est maître d’un angle, Ascendant ou Descendant Cancer, Mc ou Fc du ciel en Cancer.

La conjonction appliquante ou conjonction tout court de la Lune à une planète désigne ce que la personne va devoir « assimiler » apprendre, c’est la raison pour laquelle les conjonctions aux luminaires ( Soleil aussi) sont très importantes dans le thème, la maison dans laquelle se déroule une conjonction a une luminaire souligne  » la maison ».

Les formes des thèmes astrologiques.

Il existe des thèmes avec un stellium, en forme de bouquet, en sceau ou carte natale totalement orientée à l’orient ou à l’occident. Les formes sont une autre donnée à ne pas confondre avec l’identification du relief d’un thème.

Les structures prêtes à accueillir. 

Les thèmes nataux marchent avec le collectif, le thème des personnes que nous croisons tous les jours, entre tous ces thèmes c’est un peu comme des rouages, ils s’imbriquent entre eux roulent plus ou moins bien ou parfois coinçent lorsque le feeling ne se fait pas. Ces antipathies spontanées difficiles à expliquer sont dans un premier temps instinctives, sans raison valable.  Dans certains thèmes nataux on remarque des structures ( aspects)  incomplètes, elles sont ouvertes prêtes à réceptionner les aspects d’autrui qui vont venir compléter le dessin de la structure.  Ce mode d’imbrication entre les thèmes est monnaie courante dans les rapports de thème : synastrie.

Les aspects qui restent « ouverts » sont importants dans l’expérience de vie. Ils attendent le signal de transits ou agissent en mode « réceptacles » dès qu’ils entrent en contact avec des thèmes possédant le « puzzle manquant ».

Je voudrais parler d’un point, celui de la profession. Celle-ci est visible dans l’ensemble du thème et non simplement sur des éléments isolés identifiés dans la maison VI le travail, ou la X la carrière.  Lorsque le métier est une vocation : artiste, musicien, comédien, architecte, n’importe quelle vocation, celle-ci transpire dans tout le thème.

Le métier qui colle à la peau d’une personne va se lire dans sa maison I ou dans la maison VII ( la projection de sa propre image vers les autres), ou dans le maitre ascendant natal, il se retrouve en quantité abondante dans divers lieux du thème.

Le thème astrologique est vivant à nous de sentir son pouls.

par Valérie Darmandy, le 2011/12/01

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans amour et relations, astrologie et culture, Astrologie Puteaux, cours d'astrologie Ile-de-France, la synastrie, Langage astral, Maison astrologique, maisons angulaires, synastrie

2 réponses à “Dimensions du thème natal.

  1. cuore in cammino

    Bonjour Valérie.
    et bien dis donc, tu écris +++
    Voilà donc que tu continue à mètre par écris la méthode que tu pratique en cours en live.
    Claude François : souvenirs souvenirs…c’était notre premier cours…c’était bien. Ce jour là, tu as su entendre&recevoir la conjugaison de ma cervelle d’étudiante malgré que ce ne fût pas bien en ordonné encore. Il avait été fait en aveugle c.à.d. que je ne savais pas qui c’était, j’ai du décrire l’énergie du thème.
    Je suis très heureuse et pleine de gratitude envers toi qui a su me faire progresser certes avec la conjugaison de ma cervelle, parler la verbaliser, oser la montrer. Tu as donc soigné Paola tout court. Grâce à toi j’ai pu transcender et dépasser mes échecs passés, faire cicatriser mes blessures, j’ai donc un peu plus confiance en moi dans la vie. C’était donc important pour continuer ma route de femme tout simplement. Tu ne le sais pas mais tu as été là à un moment donné de ma vie clé. Tu as été une pause bonheur salvatrice. Une matrice importante de transformation..avec Jupiter dans ma VII , ta lune en poisson, notre mars et vénus…etc..
    merci Valérie…je t’aime for ever..ma prof devenue amie..

  2. cuore in cammino

    Bonjour à vous toutes tous qui lisaient les articles de Valérie et ce commentaire ci.
    Vous avez raison de la lire, mais la rencontrer dans unité c’est encore mieux. C’est une belle personne, elle est dans ces cours et dans la vie authentique. Unie entre le savoir être et le savoir faire. les mots pratiqué en astro sont vivants dans sa vie. C’est important, car un prof même si il est en évolution comme tout être sur la planète terre, c’est bon quand il se met à votre niveau, qu’il fusionne avec vous et vous face avancé…soigner. Valérie a su soigner l’être, écouter malgré mes peurs, mes doutes le côté brouillon que peut avoir l’élève quand elle essaye de verbaliser la conjugaison de ses connaissances. Elle a donc un cœur de femme généreux, sensitif a souhait, elle aime le contact et sais se mètre au service de la progression de l’élève.
    Personnellement je suis très émue de mon chemin avec elle, c.à.d. de l’avoir maintenant comme amie. Heureuse qu’elle aie répondu généreusement quand j’avais frappé à son mur sur fb pour qu’elle me donne des cours, contente d’avoir osé même sans la connaître lui dire combien son expression vie me touchait après avoir lu et apprivoisé le battement de son cœur sur son blog site pour l’astrologie sensitive en 2007.
    Voilà donc je témoigne donc ce que l’astrologie bien pratiquée peut offrir comme potentiel.
    Certes déjà à la base l’outil utilisé est un outil intéressant, mais l’outil sans la main et la tête c’est vide…il faut que l’outil soie habité pour qu’il devienne un bon outil. Certes faut que l’élève sache recevoir, qu’il aie rencontre..de tempo.
    Voilà en tant cas, je suis très émue qu’elle soie dans ma vie….
    amitiés paola.