La magie Walt Disney sous Neptune-Lune


Sujet de cours d’astrologie Puteaux, niveau avancé.

Comment Walt Disney est il arrivé à la tête d’un empire ? Quel pouvoir créatif renferme son thème.
Tour d’horizon sur le thème natal de celui qui a enchanté des millions d’enfants à travers le monde !
Son thème présente des allures de cas d’école. Les deux planètes angulaires sont la Lune : l’imaginaire, le monde de l’enfance et Neptune : la magie, le rêve, l’inspiration dans le signe du Cancer. La Lune maître de Neptune/Cancer est tout simplement à son Ascendant mettant a disposition l’inspiration de Neptune. La Lune en I imbibée de Neptune c’est l’enfant intérieur de Walt qui a su bâtir un royaume féerique.

Lune et Neptune poussent les portes du monde merveilleux de Walt Disney.

Walt Disney est né le 5 Décembre 1901 à 00h35 à Chicago.
Le degré occupé par son Neptune « la cueillette de la treille en famille, un homme et une femme se tenant par  la main ». Degré de cohésion familiale, de l’importance des valeurs familiales, situé sur Neptune, il évoque une inspiration destinée à entrer dans les foyers.

L’encadrement de son Ascendant reçoit également les influx Neptune-Lune, aucune planète ne se place au milieu et les planètes sont liées par la maîtrise Lunaire. Walt dispose de capacités pour toucher l’inconscient collectif à travers ses contes porteurs de messages. Le mi-point entre Neptune et la Lune se trouve sur le 19°52 Lion, soit le 20ème degré «  Une Lune accompagnée d’une étoile, un homme tenant un papyrus à la main« . Il s’agit d’un degré artistique souvent en rapport avec une mise en célébrité dans les milieux cinématographiques ou de la photo, mode ». Ce degré sous entend une réussite et de potentielles récompenses dûes aux oeuvres.

L’empire Disney 
Les parcs- Jupiter maître de IV conjoint Saturne en dignité.

L’empire Disney est reflété par la conjonction en Capricorne Jupiter-Saturne, dans laquelle Jupiter est maitre de IV, les propriétés, les sols terrains. L’influence de la pierre et de la construction est représentée dès sa plus tendre enfance puisque son père Elias possède son entreprise en bâtiment. Pour vivre Walt Disney fera plusieurs petits boulots en relation avec son Sagittaire en maison III, facteur et vendeur à bord de trains. (Uranus Sagittaire). Attiré par les technologies de pointe, les trains, il fera plusieurs tentatives créatrices avant 1923, toutes se soldant par des échecs en raison des coups de production.

L’étoile cachée de Walt Disney

Le début de Disney démarre le 16 Octobre 1923 par l’association avec son frère Roy, ensemble ils créent les Disney Brother studios le jour où la Lune en Capricorne rejoint le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, maison des propriétés, fondations et biens, patrimoine.

Le mi-point, le 20°Lion né de la distance de Neptune à la Lune, existant à l’état latent, est activé pour la première fois à la mi Octobre 1923 par le transit de Neptune arrivant sur le 20°ème Lion.  Sans le savoir Walt fonde sa société sous l’influence du degré caché portant l’énergie de Neptune-Lune : imagination, inspiration, sensibilité, grande perception, goût du merveilleux, le rêve, la magie, ou l’oreille musicale, la gamme des émotions allant du rire aux larmes.

Grâce au courant Lune-Neptune, fibre musicale, le succès des Chefs d’oeuvre de Walt Disney repose aussi sur les illustrations musicales de ses films d’animations par des grands compositeurs.

 Ce 20ème degré Lion fait référence au cinéma, à la remise de prix, célébrité, aux métiers de l’image, de la photographie. On peut penser que la vibration de ce degré, activé mi Octobre 1923, ait invité inconsciemment Walt à poser la première pierre de son empire magique. Face à l’activation du mi-point par le passage de Neptune, il fut le premier ensorcelé par le pouvoir magique de son Neptune-Lune ! Son chemin enchanté était en route…

La longévité de l’œuvre, son abondance et ultérieurement la multiplication des parcs Disney à travers les continents répondent parfaitement à la solide conjonction Jupiter et Saturne en Capricorne en IV. Saturne en dignité en conjonction exacte au maître de IV exprime une pérennité de son patrimoine au-delà de la durée de vie de l’artiste. (John Lennon conjonction Jupiter-Saturne en Taureau en I). On voit à travers le thème de Disney le rôle constructif et durable d’un Saturne harmonique et en dignité. Le signe du Capricorne abrite plusieurs planètes : Mars, Jupiter-Saturne et Vénus -maître de sa Lune- en V dans la maison de la créativité.

Mortimer Mouse dans un premier temps puis rebaptisé par la suite Mickey Mouse marque l’envol de la carrière de Walt Disney, le 18 Novembre 1928 date officielle de sortie au public à New York. Sa petite souris pourrait bien être symbolisée par son Mercure (les petits animaux) car le Soleil 26°27° Scorpion passait le jour de l’inauguration de Mickey sur son Mercure 27°Scorpion.

Le premier long film d’animation « Blanche Neige et les 7 nains » apparaît au public le 21 Décembre 1937 tandis que Jupiter tombe sur sa Vénus en V . Ce film utilise de nouvelles technologies. On peut comprendre que les derniers préparatifs de ce film se soient déroulés lors du transit de Jupiter en Capricorne sur le trio Mars-Jupiter-Saturne en IV, son patrimoine, ses propriétés. L’œuvre de Fantasia est sublimée par plusieurs compositions  musicales, parmi lesquelles celle de Paul Dukas dans la séquence de l’apprenti-sorcier.

Prolixe dans son oeuvre, Walt Disney a su utiliser plusieurs facettes de Neptune et inscrire son travail dans la collectivité (Neptune).

Son Neptune domine largement en raison de l’angularité et de la présence de son maître, la Lune à l’Ascendant. La popularité associée à son monde enchanteur.

Coté technique, Walt avec son Mercure Scorpion, en réciprocité mutuelle avec Pluton/Gémeaux à l’angularité dépassée, a besoin de bousculer une expression dans l’écrit ou l’oral (maison III scorpion), son Soleil Sagittaire avec Uranus en II lui donne envie d’utiliser les nouveaux procédés de l’époque :  le technicolor innové par Herbert Kalmus. ( Sagittaire, les couleurs).

Une création Sagittaire

Les multiples aspects du thème sont exploités, l’inspiration Neptune-Lune se marie à la palette du peintre -Sagittaire- .
Parmi la thématique de ses films d’animation, Walt, à travers son Sagittaire, donne vie à de nombreux animaux : le livre de la Jungle, Bambi, les chiens( Pluto), chats (les aristochats) canards (Donald) ,cochons (les 3 petits cochons), et la célèbre souris Mickey Mouse.

Donner vie à tous ces animaux tient visiblement de plusieurs influences issues de son thème astrologique, on ne pourrait rater l’influence de sa maison VI ( maison des animaux) sous Neptune -l’imagination qui l’invite à produire une quantité d’animaux auxquels il donnera des sentiments et des émotions. La localisation de ce Mercure en III relié en sextil à Vénus en maison V débouche vers une forme séduisante de dessins avec un penchant pour les petites souris.(Mercure les petits animaux).

Sa Vénus en maison V à 29°42 Capricorne « Un homme joue de la flûte au milieu de ses animaux familiers et un peu partout tombent des boules brillantes comme celles que lançent les fusées des feux d’artifice ». Ce degré d’une Vénus en V déjà créatrice reliée au dessin, Mercure, fait référence à un entourage d’animaux familiers : les animaux issus tout droit de son imagination phénoménale. La notion de « feu d’artifice » du degré rappelle les myriades d’étincelles jaillissantes de la baguette magique qui transforme les petites souris en chevaux somptueux(Cendrillon)ou le vol étincelant de la Fée Clochette, Merlin l’enchanteur (…). Dans ses films des feux d’artifices apparaissent aux génériques sans oublier les feux d’artifices tirés réellement depuis les parcs d’attraction Disney.

L’aspect totalement féerique de ce degré symbolique n’a pas échappé -inconsciemment- à Disney qui a su l’exploiter sur la pellicule. La magie de Neptune-Lune s’associe à ce monomère, ainsi, ce créateur de rêves avait entre ses mains de quoi faire  pétiller les yeux des petits et grands.

La série « Zorro », cavalier justicier répond à merveille à son Soleil Sagittaire : le cheval. Dans la symphonie pastorale de Fantasia il explore la mythologie classique, les centaures et pégases apparaissent à l’écran. A l’époque de la sortie du film, le 12 Novembre 1940  la conjonction Jupiter-Saturne Taureau est présente dans le ciel, elle existait au natal et on peut y voir un gage de stabilité et longévité.

Entre sa conjonction de naissance et celle de mi-Novembre 1940 se forme un trigone entre les signes de terres du Capricorne vers le Taureau, le trigone est ascendant dans le sens du Zodiaque de sorte qu’il installe une valeur pérenne maximale, de quoi assoir « Fantasia » dans la postérité.

Dans les dialogues de Blanche Neige » Miroir, mon beau miroir qui est la plus belle de toute ? », comment ne pas y voir la signature des reflets de la Lune et Neptune, le reflet de l’image. Le miroir se déforme et l’image qui y apparaît n’est pas celle de la Reine narcissique. Ce conte pour enfants est d’ailleurs un des plus populaires dans l’esprit collectif et une manifestation réussie de l’oeuvre de Lune-Neptune. La tour d’ivoire austère dans laquelle est perchée l’odieuse Reine appartient symboliquement aux sphères du Capricorne, emblème aussi du pouvoir.  Que ce soit dans Merlin l’enchanteur, Cendrillon,Peter Pan ou Mary Poppins, les films exploitent le sujet des pouvoirs magiques des animaux et ceux des humains. L’homme a su donner à l’écran une dimension d’égalité entre les animaux et les hommes( Soleil Sagittaire , le centaure mi-homme mi-cheval associé à l’ensemble magique du thème).

Disney création posthume

Steeve Jobs à l’origine des studios Pixar aurait-il été téléguidé par le potentiel créatif de Walt Disney…

Les cycles dans les thèmes perdurent au-delà de la mort physique des personnes.  On retrouve ceci lors de vibrants hommages aux artistes ou lors d’une naissance, le thème de l’enfant réceptionne des aspects du thème d’un grand parent décédé avant sa naissance. La pérennité d’une oeuvre installée par l’artiste le temps de son vivant obéissent aux mêmes lois astrologiques que l’hérédité astrale, à savoir que les cycles fonctionnent en dehors de la durée de vie d’une personne. La carte astrologique sert de référent comme un résidu d’énergie, depuis laquelle les cycles et aspects vont continuer à tourner et interférer sur l’oeuvre.

Le succès posthume de Claude François est un exemple. Le chanteur est décédé sous le transit exact de Jupiter sur sa Lune Gémeaux, transit augmentant considérablement la popularité pour un artiste. De son vivant hélas il n’a pas connu ce pic de popularité, cependant sa popularité partie en flèche au lendemain de son décès fut une réalité.

Le disque «  Alexandrie, Alexandra, » sortait une semaine après sa mort et connut un succès sans précédent dans la carrière de Claude François.

Pour la connexion astrale entre Steve Jobs et Disney c’est le même phénomène. Steve Jobs n’avait que 9 ans l’année où Disney disparut, pourtant leurs potentiels créatifs se donneront rendez vous au travers des Studios Pixar que Steve Jobs créera en 1986. Disney rachètera 10 ans plus tard le groupe Pixar propulsant Steve Jobs au poste d’administrateur.

De ce chaudron créatif sortiront des pointures d’animation telles que Toy’s Story, Ratatouille, Némo.

En synastrie, les deux hommes présentent leurs angles superposés presque sans orbe, facteur d’attirance magnétique et automatique. Avec les angles superposés, ou inversés, l’attirance peut se faire sur le plan physique, mental, l’un peut être pour l’autre par exemple un modèle de pensées ou jouer un rôle à déterminer par le reste des thèmes.   Les deux cuspides de leurs ascendants et milieux du ciel sont juxtaposées. Le maître ascendant commun aux deux hommes est Mercure. C’est précisement le Mercure de Steve Jobs qui tombe dans la maison V de Walt Disney .  Steve Jobs avec la projection de son Mercure maître ascendant dans la maison créatrice de Disney contribue en quelque sorte à prolonger ses créations.

Une doriphorie dans sa X natale. 

Le ciel de l’ouverture du 1er Parc Disney en Floride le 17 Juillet 1955 se produit sous une doriphorie : une concentration de plus de 6 planètes situées sur peu de degrés et entourant le Soleil. La symbolisme de la doriphérie parle d’une situation exceptionnelle. Elles peuvent mettre en relief une situation particulière. Dans le cas d’un thème natal ces concentrations autour du Soleil sont des indices de célébrité.

La doriphorie du 17 Juillet 1955  présente 7 planètes autour du Soleil situées dans un rayon de 30° maximum sur le Zodiaque.

Dans ce ciel du jour d’inauguration du parc Disney, le Soleil est encadré par une escorte de planètes : Vénus,Mercure, Uranus,Mars, Jupiter. La configuration astrologique concentrée se produit en Cancer, signe de l’enfance et la Lune en Cancer dans la soirée se dirige vers l’ensemble des planètes.  La doriphorie est soulignée par l’élément le plus maternel et populaire qu’il soit, la Lune.

Son Neptune natal début Cancer a rendez-vous avec la Lune dans la soirée du 17 Juillet 1955. Sa conjonction natale Soleil-Uranus en Sagittaire belle signature du destin cinématographique se rejoue en Cancer.

Pour l’inauguration du 1er parc d’attraction, la quasi totalité de la doriphorie transite la maison X natale de Walt Disney et crée une action réflexe en face à son trio Mars,Jupiter,Saturne en Capricorne  dans sa maison IV : les propriétés, terrains, biens, le bâti.

Les 2 seules planètes de la doriphorie ne se positionnant pas dans sa X sont Jupiter et Mars réactivant une conjonction natale. La coloration de cette conjonction est celle des gagnants, des entreprises couronnées de succès. La Lune si précieuse dans l’image envoyée au public atteint son Milieu du Ciel.

« Il était une fois un homme qui voulait faire rêver des milliers d’enfants« . Son voeu fut exaucé. Magie oblige, la fée Neptune l’immortalisa en monde féerique dans l’inconscient collectif.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.

par Valérie Darmandy, le 2011/10/28 à 01:18

2 Commentaires

Classé dans 1912 Neptune en Cancer, Célébrités, Conjonction Neptune-Pluton, cours d'astrologie Ile-de-France, degrés symboliques, la lune en astrologie, Langage astral, Lune baromètre de popularité, Neptune, popularité, quinconce

2 réponses à “La magie Walt Disney sous Neptune-Lune

  1. cuore in cammino

    Un grand merci Valérie pour cet article…
    Un homme qui a eu comme mission de faire rêver…
    Et il est né comme un autre frère qui a eu la même mission mais lui pour soigner :
    Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à 9h18 dans la ville d’ Aurum (Nevada) et oui même jour, même année..
    C’est fou non ???

    Pour ma personne intime je suis très émue, car bambi a fait vibrer mon coeur lunaire hihi… et je suis très émue que tu l’aie fait car comme tu le sais, dans ma vie cette datte du qualendrier reste toujours un 5 décembre a la couleur de l’enchanté…
    – le soleil arrive pil poil sur mon ASC,
    – c’est l’anniversaire de mon papa et ma grand maman maternelle…
    – et j’adore le monde magique…cela me ressource…
    Merci lune en poisson..
    amitiés Paola.

  2. Walt Disney nous a tous fait rêvé
    La magie flotte dans ses astralités. Chaque thème dégage son aura… Sur sa carte on entre dans la dimension du merveilleux !

    Amitiés,
    Valérie