11 septembre 2001, l’actualité sous les degrés cachés.


Article publié en Juin 2003 dans la revue Trois, Sept, Onze, RAO.

A l’occasion du 10ème anniversaire des attentats du WTC, voici un article faisant intervenir un travail de calcul basé sur le degré 0 du signe et le point miroir avec l’emplacement de sa planète maitresse  au moment de l’attaque. La vibration des degrés astrologiques, appelés ” monomères”. L’angularité de Mercure au moment de l’attaque des tours jumelles fait vibrer le 16ème degré Cancer caché dans la carte du ciel horaire ” un nouveau samson menace d’ébranler LES COLONNES d’un temple”

L’actualité sous les degrés cachés.

Avant de lire ce qui suit je précise que vous ne trouverez pas ces degrés si vous établissez  la carte horaire du 11 Septembre 2001 pour New York, à 8H45. Ces degrés sont bel et bien cachés, ils apparaissent  en faisant pivoter les distances de leurs positions avec le début de leur maîtrise.
 Je fis un test aux lendemains des événements du 11 Septembre, il était essentiel de savoir quelle réponse pouvait donner l’astrologie confrontée à de tels événements. En temps que date clef dans le XXIème siècle, si d’autres événements moins historiques se reflétaient dans les degrés, qu’en était il du 11 Septembre…
Pour obtenir la réponse, il suffisait de calculer, on laissait de côté les analyses utilisant des courants classiques, on entrait dans le calcul pur et cartésien , en comptant, en degrés, la distance comprise en le degré 0 du domicile d’une planète et la position de celle-ci à la date du 11 septembre et pour le lieu de New-York, à 8H42, puis fait pivoter les degrés inverses.
La planète étant associée à son domicile, il devait découler du degré une forme de résonance collective – à échéance plus ou moins modulée dans le temps, selon la vitesse des planètes analysées – la résonance collective trouvée par les degrés cachés révélaient ils des informations ?
Les degrés fonctionnent sous certaines conditions, leurs contenus donnent la touche finale,une précision sur les situations, à condition qu’au préalable les transits lents aient préparés les faits. Les degrés confirment des faits installés par les lentes sans qu’on sache vraiment comment cela reste possible, sur le plan astrologique, en raison du nombre de combinaisons possibles frisant le chiffre astronomique.

Les probabilités sont faibles voire inexistantes de réunir un ensemble de degrés décrivant une même atmosphère. Néanmoins, on ne saurait l’expliquer mais c’est ce qui se produit dans le cas d’événement collectif important, ou marquant l’histoire ou la mémoire des hommes. En dépit des différences vitesses des astres, de leurs positions toutes différentes sous le moment que l’on souhaite étudier, le résultat qui provient de la liste des degrés trouvés formule une description sensée, adhérant au contexte réel ou redessinant des brides comme un puzzle, de la situation réelle.

Une petite précision ou remarque à ce sujet, porte sur le phénomène de répétition apparaissant parmi les calculs, cette répétition en réalité n ‘en est pas un, ( ce sera le cas pour le 11 Septembre). Plusieurs planètes peuvent activer un même degré… le rendant naturellement plus consistant dans son reflet…

Les degrés cachés naissent de la distance de la position temporaire d’un astre avec le début de son domicile. La durée de leur influence dépend de la vitesse de l’astre. Que ces degrés soient cachés ou stimulés par la position simple de transits directs, leurs influences ne devraient pas s’en trouver modifier.

35 ans plus tôt

La construction du World Trade Center s’étend de 1966 à 1973 sous le génie entre autre de l’architecte Japonais, Minoru Yamasaki, né le 1er Décembre 1912 et l’ingénieur Leslie Earl Roberston. Le WTC est terminé le 19 Octobre 1970, les premiers locataires s’installent en Décembre de la même année.
Le ciel de l’architecte Minoru Yamasaki pourra intéresser les astrologues, ou les passionnés, car il révèle des degrés explicites de son oeuvre architecturale et ont incliné nul doute, en faveur du choix de sa profession.

Saturne natale, active le 30ème degré Taureau :
Sous le portique fleuri d’une belle maison, événement en rapport avec le home, les maisons, l’accueil et le sens de la décoration”

Neptune natale, le 26ème Cancer :
Dans le ciel, des phénomènes lumineux, tombant” Degré annonçant un exploit brillant, un acte honorifique et un danger de renversement soudain ou spectaculaire.

Les choses se gâtent puisque l’architecte possède son Soleil sur l’étoile fixe, Antarès, dont les effets célèbres en astrologie, place à être confrontées à des faits collectifs violents, selon le niveau du thème, la violence d’Antarés peut aller de l agression physique, aux émeutes, à la guerre, l’influence de l’étoile expose plus généralement à des risques encourus par le feu ou le fer et des blessures par eux.

L’étoile Antarès, le 9ème degré du Sagittaire, position du Soleil natal d’un des architecte du World Trade Center, active ce degré :
” Un grand feu allumé imprudemment , près d’une maison, incendie celle, ci , des flammes jaillissent de partout”

Les premiers travaux du World Trade Center s’amorcent donc en 1966 sous l’opposition Saturne en Poissons -Pluton en Vierge, opposition très violente, ne serait-ce que sur le plan symbolique ( Saturne, représentant la pierre, les constructions, Pluton les destructions et transformations), opposition de vraie crise économique, se réactivant en 2001, Saturne, Pluton les signes Gémeaux/Sagittaire, au carré ensembles des positions initiales de 1966, puisque nous sommes dans le contexte de l’élection d’un thème horaire, présentant l’évolution d’une situation donnée, en prenant comme point de départ, les influences pré-existantes au moment du début de l’événement ( ici la construction).

Larry Silverstein, promoteur, conseillé de David Childs, l architecte qui le seconde, prévoit la renaissance des tours pour 2005, sous une Saturne/Cancer,- en conjonction a Saturne /Cancer dans le thème du Président Bush, on entrevoit là une large consonance astrologique évoquant beaucoup aussi celle d’un musée, d’archives et le culte du souvenir.

L’Ascendant avance dans le signe de la Balance au moment où l’avion percute le premier immeuble.

Faisant  conjonction exacte à l’Ascendant stationne Mercure.
Le maître de l’Ascendant horaire en Balance, est Vénus, elle ouvre  avec Mercure angulaire, le bal des calculs par sa priorité de maître Ascendant de la carte horaire.
La distance de Vénus entre son domicile et la position qu’elle occupait le 11 Septembre est de 30°+18°24′= 48°24′ En point inverse, en prenant comme point de départ son domicile en Balance, Venus stimule le 11ème degré 25 Scorpion, le 11 septembre:
“Un essaim de grosses mouches malsaines tourbillonne”… “Un essaim de mouches assaillant un serpent”. Ce degré favorise les ennemis insaisissables, les agressions, les empoisonnements, les nombreuses inimitiés. D’après Kurt.M.Hitschler, ce degré se retrouve parmi les cartes des personnes qui échappent aux attentats, ou du moins aux agressions.

En suivant les priorités, Mercure sur un même pied d’égalité avec Vénus.
Mercure 14°17′ Balance en point inverse vis a vis de sa maîtrise à 0 vierge établit le point inverse sur  le degré éloquent du 15°43′ Cancer :
“Un nouveau Samson menace d’ébranler les colonnes d’un temple ; à ses pieds, sur l’escalier, un lion mort et plus bas, un serpent mort”.
Ce degré assez explicite ,est relatif en temps normal, aux menaces faites ou reçues, et à l’absence de sensibilité. Dans un sens général il exprime des menaces comme le degré l’indique.
Le second degré de Mercure évoque une cérémonie religieuse et la ferveur religieuse, degré charismatique – 29° Scorpion .
Le Soleil, 3ème priorité, transite le 11 septembre le 18°56′ Vierge, il active par inversion le 11ème degré Gémeaux:
“un aigle voltigeant au-dessus de 3 aiglons”.
Degré mettant en rapport les activités de l’aviation, les vols,( air), la voltige.
Le point inverse du Soleil, le 2ème, est situé
à 7°48′ Scorpion:
“un archer tire des flèches sur un vol d’oiseaux”.
Evénement à nouveau en rapport avec l’aviation, tout ce qui a rapport avec le ciel et le tir.
L’entrée de Mars en Capricorne se produit le 1O Septembre, il est à 1°26′ , pour le 11 Septembre, et fait activer le 28ème degré 31 Gémeaux:
“dans le ciel triste, une envolée de corbeaux, volant contre le vent, et 3 chiens courant dans des sens différents”
Il s’agit d’un degré que l’on trouve dans les actes insensés, en rapport évidemment avec le ciel, mais aussi le désordre et la panique.
L’autre degré inverse de Mars, 2°52 Balance, active le 3ème degré Balance :Un homme pied et mains enchaînées… et une femme regarde avidement dehors derrière une fenêtre grillagée.  Degré d enfermement, prisonnier, soumis à la contrainte physique, enfermement, désir de libération mais incapacité.

Jupiter en point inverse renvoie sur le 23°15 Verseau ou active le 24ème

«  un homme pleurant s essuyant les yeux du revers de sa main » . Degre en évènement avec une fragilité, les larmes.
Le second point inverse de Jupiter par exaltation en Cancer, il renvoie vers le 18°25 Gémeaux en inversion et active le 19ème degré Gémeaux :

Un pauvre hère prend la route.. il abandonne une belle propriété dont on aperçoit la silhouette, sa femme a de la peine a s en éloigner

Evènement avec les propriétés, les immeubles, l’obligation de fuir, l expulsion, l’exil , forcé de s’éloigner d’une propriété. Abandon et perte matérielle par l obligation. Degré annonçant de fortes pertes matérielles, sans logis, problème avec les habitations.

 Jupiter/Cancer proche du MC horaire, s’apprête à transiter pour la première fois le Soleil Natal du Président G.Bush.W, degré du Soleil présidentiel «  une étoile scintillant », degré de grande popularité, d autant que lPrésident possède son Ascendant en Lion.

Ce 43ème Président des Etats-Unis, associé dans l’histoire à la tragédie du WTC sous la bienveillance d’un Jupiter en point miroir activé, associé  aux pertes d’immeubles, revers, de belles propriétés, d’abandon forcé de domicile, d’être forcé de s’éloigner.

L’opposition Pluton-Saturne, si importante entre 1966 et 2001,et les degrés qu’elle active pour le 11 Septembre 2001 
L’opposition de Pluton-Saturne, présente en 1966 ( à la date du début des travaux du World Trade Center), puis en 2001 donne le coup de grâce, car Pluton à 12°38′ Sagittaire active, en point inverse, le 25ème degré Capricorne: , dont la définition est celle ci :

“des flèches lancées par une main invisible traverse l’espace ; l’une est près d’atteindre la cible, l’autre la dépasse, la 3ème fiche se fige dans une queue de poisson suspendue”.
Activité, événement en rapport avec les engins célestes, tout ce qui traverse l’espace, les avions, les phénomènes dont l’auteur est invisible. Pluton active de l’autre côté le 17°22′ Vierge, degré de
relations internationales, des réseaux, secrets avec ( pluton) ou extrémistes( pluton).

Saturne, sensible dans ce conflit, à 14°46′ Gémeaux, résume peut-être à lui-seul l’actualité du 11 septembre, car il réactive pour la seconde fois l’effroyable  16ème degré Cancer ! :

“un nouveau Samson menace d’ébranler les colonnes d’un temple ; à ses pieds, sur l’escalier, un lion mort et plus bas, un serpent mort”. Ce degré colporte un sentiment de puissance architecturale, il cite des colonnes qui  n’est pas sans rappeler la culmination des tours jumelles, symbole pour l’Américaine et le monde, de véritable temple d’affaires international…

Ces deux derniers degrés ont une portée collective et durable, car ils sont stimulés par des planètes très lentes, ( saturne et pluton). Les degrés issus des calculs, résument l’empreinte collective laissée par les deux planètes.
Ce degré de menaces est activé 2 fois.
La Lune, si précieuse en astrologie horaire, stationne ce 11 septembre, au moment de l’attaque, sur le 28ème degré 10 Gémeaux. Elle active le point inverse:
“un homme et une femme pleurant devant la mer”, degré associé toujours avec des événements bouleversants sur le plan psychologique.

La Lune, dans le thème horaire de l’attaque, stationne sur le degré caché de Mars “dans un ciel triste, 3 chiens courant dans des sens contraires”), rapport Lunaire/ Mars, fréquent dans les blessures d’une population, ou les blessures par feu.

Ces degrés cachés déclencheraient-ils des courants en sommeil lorsque un astre transite le degré caché d’une planète lente. En témoignage: l’un des degrés cachés de Pluton dans cette analyse expérimentale  est le 25 Capricorne, puis le 17° 22 Vierge, –degré 0 de maîtrise au Scorpion + les 12°38 Sagittaire donne le point inverse  au 17°22 Vierge–

Ce 18ème degré caché Vierge activé indique la présence de relations par réseau, et  le degré évoque des relations tentaculaires très étendues, de nature Pluton, relations et réseau secrets..) hors, ce degré coïncide avec le jour où  le Soleil atteint le 17 °22 Vierge,  un certain 10 septembre 2001 !

Le contact du Soleil sur le point caché de Pluton se produit le 10 Septembre 2001 à 0H30 GMT, a quelques heures des avions suicides lancés vers les tours, illustrés par l’image 25ème capricorne » Des flèches transpercent l’espace, la 3ème cible se fige .. »  rappelle l’avion encastré dans l’immeuble, et le « troisième avion » engouffré dans le Pentagone.

Ces degrés évoquent la notion d’aviation, du nombre 3, de menaces et d’attaques invisibles, d’immeubles, de colonnes qui s’ébranlent, sont simplement la traduction de rapports mathématiques de distance entre la position de la planète à cet instant, et le degré 0 de leur domicile principal.

Plusieurs significations en série, des notions claires de ciel, d’aviation, «  de cible qui se fiche »,du chiffre 3 et d’auteur invisible, d’ébranlement de colonne…Une mine d’informations qui ont le don de laisser dubitatif.

Paris, Octobre 2001.

Article publié en Juin 2003 dans la revue Trois, Sept, Onze, RAO

Valérie Darmandy